Rock’n’purple de Eljy Burton – BMR


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir Rock’n’purple de Eljy Burton. Vous y tous les ingrédients pour passer un bon moment en compagnie d’Andy et d’Ally. Les personnages secondaires n’ont pas démérité. Ils ont beaucoup apporté à l’histoire que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même !

Titre : Rock’n’purple

Auteure : Eljy Burton

Éditeur : BMR 

Genre : New romance

Service presse : NetGalley

Résumé :  «  Il est plus facile de haïr quelqu’un qui nous désoriente que d’accepter ce qu’il suscite en nous. »
Ally, jeune libraire aux cheveux lilas, aime la vie qu’elle a réussi à se construire. Après un passé douloureux qui lui a laissé des séquelles, elle sait qu’elle peut compter sur le soutien infaillible de ses amis, notamment Diego.
Sentimentalement, Ally a tiré un trait sur les histoires d’amour  : après avoir enchaîné les mauvaises expériences, elle ne veut pas revivre la douleur d’une rupture.
Quand Andy est engagé dans le salon de coiffure de Diego, son arrivée ne passe pas inaperçue. Personnage mystérieux, asocial, tatoué et fan de musique rock, il intrigue tout le quartier. Leur rencontre fait des étincelles  : pour Ally, c’est sûr, ils ne peuvent se supporter. Mais le rockeur taciturne cache bien ses secrets. La rencontre électrique de ces deux âmes écorchées pourrait bien les révéler.

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

Rock’n’purple, un choix de titre réussi. Car, l’héroïne porte son surnom avec panache. Une fille passionnée de musique et surtout, de Rock, badass et forte d’une vue externe mais, dont l’intérieur est quasi bousillé. Fragile mais, courageuse. Depuis le décès de sa tante qui l’a élevée, une blessure profonde s’est installée dans son cœur s’ajoutant à une autre douleur déjà existante. La défection de sa mère qui a préféré puiser ses forces dans ses addictions médicamenteuses que de s’occuper de sa propre chaire. Un abandon qui lui a brisé le cœur et a impacté toutes relations futures. Et pas dans le bon sens.

Aujourd’hui, Ally parait avoir tourné la page au sein d’une nouvelle famille auprès de laquelle elle s’est reconstruite. Une amitié saine et profonde avec Diego qui lui est totalement dévoué, un amour de patron qui lui a offert un job qui lui a redonné un peu confiance, d’autres amis viendront élargir la bande pour former un cercle protecteur autour d’elle. Jusqu’à l’arrivée d’Andy qui a creusé un trou béant dans son cocon. Un talentueux coiffeur qui a su redonner toute sa splendeur à sa chevelure mais, par la même occasion, a réveillé toutes ses angoisses ! Son mutisme, ses sauts d’humeur, son mépris et son regard réfrigérant ne lui donnent qu’une envie, se recroqueviller sur elle-même. À ses côtés, elle redevient cette fille faible, celle qui manque confiance en elle et que le moindre mot et geste lui font peur ! Parfois, son regard de braise et hypnotique, qui ne la quitte pas un instant, lui envoie des signaux positifs, qu’elle lui plait, cependant, dès qu’elle s’approche de trop de lui, il ne lui offre que des humiliations. Un tel rejet lui est familier mais, venant de lui, il la blesse encore plus.  Andy et ses manies de souffler le chaud et le froid commencent à lui taper sur les nerfs et raviver la tigresse qui sommeille en elle. Le bad boy n’a qu’à bien se tenir, Ally lui montrera de quel bois elle se chauffe s’il continue à la malmener pour x raison. Fini de l’utiliser comme punshing ball ou comme exutoire à sa colère. Désormais, elle saura lui rendre la monnaie de sa pièce. Car, elle est comme ça Ally. Elle est gentille, compréhensive, généreuse et patiente mais, il ne faut pas la pousser dans ses retranchements. Quand elle ne se laisse pas intimider, elle sait répondre tac au tac. Ce répondant qu’elle a cultivé pour pallier la souffrance du rejet. Sa meilleure arme contre les vexations qu’elle a subies et continue à essuyer aujourd’hui.

Petit à petit, Andy se laisse apprivoiser par cette fille si spéciale, aux qualités si fascinantes qui a chamboulé ses pensées au premier regard qu’ils ont échangé. Se laisser prendre dans son piège n’a jamais été aussi exaltant pour lui. Ni aussi éprouvant. Car, si Ally calme la tempête qui fait rage en lui, elle réanime aussi le vieux démon qui l’habite. L’abandon, il connaît aussi. C’est à cause de cette peur d’être rejeté qu’il lui a mené la vie dure. Mais aujourd’hui, exit les rancœurs, l’hésitation, le doute, les incertitudes… Pour elle, il veut tourner le dos à son passé et repartir de bon pied afin de donner sa chance à cette nouvelle complicité née entre eux.  Mais, comme le dit le proverbe, chasser le naturel, il revient au galop. Et là où la confiance fait défaut, les démons reviennent plus forts que jamais !

Rock’n’purple, une histoire forte par un amour tumultueux et tourmenté et par ses fortes amitiés. Mais, aussi par les thématiques que Eljy Burton aborde avec délicatesse. Une histoire d’amour qui a du mal à évoluer à cause de l’impact du passé sur Andy et Ally. La peur de s’attacher dominent leurs émotions. La peur du rejet les pousse à commettre des erreurs, à proférer des paroles impardonnables… La dynamique d’un pas en avant pour trois en arrière prédominera tout au long. Parfois, c’était agaçant et d’autres addictif. L’auteure aborde aussi certains sujets qui font monter la tension à son paroxysme. Des thèmes douloureux auxquels les personnages sont confrontés. Le deuil et la culpabilité de ceux qui restent. Les épreuves longues et épuisantes de la maladie, le harcèlement, l’homophobie… Elle aborde aussi l’acceptation de soi, accepter ses forces et ses faiblesses, faire la paix avec soi-même pour accéder au bonheur.

L’auteure nous offre une psychologie approfondie des deux personnages clés. Elle nous partagera leurs failles, leurs souffrances, cette colère qui ronge et détruit la vie en eux mais, qui reste seul exutoire à leurs maux. Andy et Ally ont cela en commun. Mais, l’amour apaisera la tourmente du doute et des incertitudes, une fois qu’ils auront accepté leurs sentiments. L’humour est aussi au rendez-vous et il viendra à point nommé adoucir ces instants où nos émotions menaçaient de déborder.

Rock’n’purple, une superbe histoire qui m’a fait vibrer à l’unisson de la musique, synonyme de quelques frissons à l’écoute de certaines chansons et aussi promesse d’une émotion si intense quand les mots me parlaient. En effet, le pavé est augmenté d’une magnifique playlist qui donnera sens à chacun des chapitres. Chaque son, chaque air, chaque rythme fera tilt au fur et à mesure de la lecture.

Bref, vous trouverez dans Rock’n’purple, tous les ingrédients pour passer un bon moment en compagnie d’Andy et d’Ally. Les personnages secondaires n’ont pas démérité. Ils ont beaucoup apporté à l’histoire que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même !

Merci à BMR pour l’envoi du service presse via NetGalley !

purple

L’avis de Carine sur Et maintenant ? Tome 1- Un roman de Gen Martin Chez BlacK Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Et maintenant ? Follow You ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Tome 1
Auteur : Gen Martin

Genre : Romance

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

Broché : 18.00 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Jamais de ma vie je n’ai vu un homme aussi parfait, physiquement du moins, parce que pour ce qui est du reste, j’ignore tout de lui. Vous savez, le genre qui correspond à tous vos fantasmes inavoués : sexy à souhait, tatoué, sûr de lui… Voilà ce qu’est Olivier Conley à mes yeux. Leader du groupe des BlackDoors, il a tout pour séduire, et il le sait.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis :

Angélique et Emma sont inséparables depuis toujours. Si l’une est extravertie et fonceuse, la seconde, Ange, est plus réservée, plus… grande. Très grande. Ce qui lui vaut souvent des réflexions ou encore des préjugés et pardessus tout, un manque de confiance en elle. Toujours considérée comme la bonne pote, sa taille a toujours été un frein pour vivre une belle histoire d’amour. Aujourd’hui elle n’attend plus rien et vit sa vie comme elle vient, seule avec son chat, en alternant ses gardes à l’hôpital où elle exerce comme infirmière et ses sorties en boite ou encore dans les bars cosy, chose d’ailleurs qu’elle préfère de loin. Mais ça, avec Emma, c’est pas tous les jours possible ! C’est d’ailleurs pour cette raison que ce soir-là elles se déhanchent toutes les deux au Music, une boite très prisée. La soirée aurait bien pu se terminer si en sortant, Ange n’avait pas malheureusement trébuché. Elle sur des talons, riez pas ! Il est clair qu’il n’y a rien de drôle ni de facile pour une fille aussi grande qui n’a pas l’habitude d’en porter. Mais… Trébucher pour « tomber » sur un mec aussi canon, arrogant, sexy et beau comme un Dieu… Finalement Ange vote pour ! Sauf qu’elle ne pouvait pas prédire à quel point il allait bouleverser sa petite vie pépère….

Oli, le chanteur des blacks Doors qui va tomber aussi sous le charme de la belle infirmière. Son Ange… Et malgré qu’il soit fou d’elle, il ne va malheureusement pas l’épargner… Peut-on détester quelqu’un qu’on aime ? La réponse est OUI ! En matière de relations amoureuses, amour et haine se confondent bien souvent. Et pour Ange, aucun doute ! Elle va finir par détester cet homme, autant qu’elle l’aime à en crever…

Et maintenant ? : Folow you fut pour moi une très belle surprise. Et j’attends avec impatience la suite qui finira de me donner un avis concret sur l’ensemble de l’histoire. Car si j’ai été happée dès le départ par le récit, il m’a fallu cependant « apprivoiser » la plume de l’auteure pour entrer complètement dans l’histoire. Et une fois qu’on y est. On y est ! D’autant plus que l’auteur va malmener ses héros tout en maniant sa plume pour nous apporter une belle addiction à cette relation naissante, et pourtant déjà si intense. Gen Martin s’est peut être parfois perdue dans trop de descriptions qui ne nous servaient qu’à cerner les lieux ou encore les habitudes de chacun. Mais elle a su y ajouter à chaque fois les rebondissements nécessaires pour vivre cette attraction avec eux et aussi, toutes les émotions qui s’en dégagent, et je peux vous dire qu’elles sont nombreuses.

Leurs petit jeu de « je t’aime moi non plus » aurait pu m’agacer fortement, et pourtant… Cela n’a jamais été le cas. Les petites longueurs qui étaient à déplorer s’avèrent alors nécessaire pour certaines. Car elles nous permettent de bien cerner la vie de nos protagonistes et donc d’en comprendre chaque recul, chaque réaction, mensonge ou encore, chaque indécision. J’aurais néanmoins aimé que le rythme ne faiblisse pas malgré tout, car l’effet montagne Russes peut parfois faire perdre l’addiction qui nous maintenait en haleine. On monte très, très haut, puis on chute. Puis nous voilà à avancer à l’allure des escargots pour d’un seul coup repartir sans s’essouffler. Et on remonte, on ralentit à nouveau, on redescend et on accélère. Bref de vraies montagnes Russes sur l’émotion, mais aussi avec la cadence de lecture sachant qu’un ne va pas sans l’autre.

Les personnages sont tous superbes. J’ai vraiment apprécié la complicité entre Emma et Angélique, tout comme cette évidence entre Oli et elle. Oli qui n’arrive pas à gérer ses sentiments face à la complication qu’est sa vie. Cela le rend coléreux, invivable, impulsif même parfois. Il veut son Ange à tout prix, mais le prix à payer est justement trop lourd à porter pour vivre pleinement cette relation sans accros. Angélique n’est pas assez à l’aise dans son corps pour penser un seul instant qu’elle peut faire le poids face à cet homme qui à tellement tout pour lui. Comment peut-il la trouver belle ? Comment lui faire confiance ? Elle qui est habituée une vie pépère a du mal à gérer l’ouragan qu’il provoque dans sa vie. L’intensité d’Emma était déjà pas simple, alors deux… Au Secours !

Avec Follow you, j’ai eu quelques belles surprises concernant des révélations. Je me suis étonnée d’une en particulier que j’ai vraiment trouvé parfaite, et qui m’a valu de faire un retour dans ma lecture pour revivre le moment ! Je suis également passée par différentes émotions, dont certaines, m’ont vraiment extrêmement touchée et ont réveillé en moi un mélange de colère et de douleur sans nom. Et ressentir, c’est la première chose que je recherche dans mes lectures. Alors, malgré toutes les petites imperfections qui ont pu me déranger je n’ai qu’une hâte, c’est de vite découvrir la suite. Car de plus, la fin est juste sadique !

Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Mes doigts parcourent enfin ses abdominaux d’enfer sous son T-shirt. Sa peau est chaude, douce, et divinement ferme. Je prends mon courage à deux mains, puis je l’entraîne vers ma chambre sans cesser de le dévorer. Arrivée au pied de mon lit, je retire son haut. Il relâche mes lèvres un instant afin de s’en débarrasser avec précipitation. Aussitôt le T-shirt au sol, il reprend possession de ma bouche comme un affamé. Oli me soulève, enroule mes jambes autour de sa taille, puis me dépose sur le matelas avant de s’allonger sur moi.

Dans la foulée, j’ai eu le temps d’apercevoir à quel point il a des abdominaux d’enfer. Ils sont bien ciselés et parfaitement décorés d’encre. Je ne pourrais donner des détails sur les dessins dans l’immédiat, mais encore une fois, je perds la tête devant tant de beauté.

— Tu es un vrai régal sans vêtement, tu ne devrais jamais en porter, murmuré-je alors qu’il sourit contre ma bouche.

— C’est plutôt toi qui es bandante, tu me rends fou, bordel !

Il se relève, puis caresse mes cuisses tout en déplaçant ma robe centimètre par centimètre, jusqu’à ce que je me retrouve en string. Je suis absorbée par ce qu’il me fait, ensorcelée par son toucher. Oli revient butiner la peau de mon cou, mais sa soudaine retenue m’indique qu’il a un truc à me dire. J’en ai la preuve indubitable lorsqu’il cesse tout contact.

— Écoute, mon ange, je ne veux pas abuser de toi, donc si t’es pas certaine d’aller plus loin, on arrête tout de suite.

— Non, lui réponds-je, le souffle court. Je te veux, maintenant.

— Sûrement pas autant que moi.