Instant Émotions d’une étoile filante avec Body Painter de Khéméia B !

Hello les étoiles, l’Instant émotions de notre étoile filante vous propose de plonger avec elle dans une romance claire obscure qui vous submergera de fortes d’émotions ! Body Painter de Khéméia B, qui s’est avéré pour elle un instant qui se résume en 3 mots : Excellent ! Empoignant ! Esthétique !

216450749_494651758269736_1839561092995607812_nTitre : Body Painter 

Auteure : Khéméia B

Genre : Romance contemporaine

Éditeur : Auto-édition 

Ebook : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Disponible sur : Unlimited Kindle

Résumé : Un lien mystérieux. Une attraction indéfinissable.

Depuis deux ans, la vie de Norah est rythmée par son traumatisme. La multitude de remparts infranchissables qu’elle a dressés pour se préserver l’empêchent de respirer et d’entrevoir une existence sociale normale.

Depuis de trop nombreuses années, Vélian s’est renfermé sur lui-même, refusant tout contact, ne semblant pouvoir s’exprimer qu’à travers son art.

Pourtant, lorsque le regard ténébreux de cet ange noir et sexy se pose sur elle, c’est le chaos.

Une attraction inévitable se crée.

Un lien mystérieux va les plonger dans un univers déstabilisant, mais envoûtant. Un univers qui pourrait bien les mener à leur perte… ou à leur résurrection. 

★・・・・・・★Instant Émotions – Body Painter ★・・・・・・★

Trois adjectifs pour Mon Instant Émotions pour le roman “Body Painter“ ?

Excellent ! Empoignant ! Esthétique !

Quoi de plus beau que de regarder une fleur qui éclot… petit à petit, elle s’ouvre, laissant apparaître sa beauté intérieure, éveillant nos sens aussi visuels que sensoriels. Conforme à cette image, ce fut le déroulement de ma lecture de « Body Painter », dont l’auteure a positionné doucement, mais sans longueur, une atmosphère intrigante, sans être, pour autant, pesante. Mais, au contraire confortable dans l’attente du dénouement et de la découverte de secrets posés dès les premières lignes du roman.

À chaque page, chapitre, un indice, une révélation en demi-teinte m’ont irrémédiablement plongée plus loin dans l’histoire. Tout doucement, j’ai avancé sur ce chemin estampillé par Khéméia B de pétales de fleur. Et pas n’importe laquelle… Magnifique, majestueuse… Dont le symbole de pureté est puissant. La pureté n’est-elle pas la propriété d’une âme plus que celle d’un corps ? Et il est bien question du cœur de l’âme ici. Cette étincelle qui fait de nous des êtres qui, compris ou pas, mettent le bonheur des autres avant le leur, qui valorisent chaque acte à sa justesse… Et qui, dans ce roman plus précisément, irradie littéralement sur les ombres qui entourent, enveloppent et engloutissent les deux personnages principaux, Vélian et Norah. Deux êtres qui se croient impurs, salis, mais qui pourtant, de leur propre volonté, ou même sans le vouloir, diffusent chaleur et plénitude d’un instant… Effaçant en ce laps de temps le monde sombre environnant de l’autre. Un lien inextricable, inexplicable, inenvisageable reliant deux âmes par un fil de lumière brillante et haute en couleurs.

Un roman très visuel et sensoriel ! L’auteure saura éveiller nos sens en couleurs monochromes et pourtant, si pigmentées que l’on est pris, avec toute la sensibilité d’une plume authentique et poétique, dans un tourbillon d’émotions intenses. Consciemment, les yeux grands ouverts et le cœur au ralenti, on lit, on voit, on entend, on écoute les souffrances… Les limites entre le bien et le mal, l’amour et la haine, la morale et l’interdit… Les liens tout en art noir et blanc que sème petit à petit l’auteure, jusqu’aux chapitres libérateurs même si accablants d’horreur.

Ce n’est pas un roman que j’ai lu dans un besoin d’urgence, mais dans l’appréciation de chaque sensation offerte par la plume de l’auteure. Un roman qui a besoin de pause, comme un tableau de phases de séchage pour pouvoir mieux progresser dans la globalité… un roman qui offre de petites touches çà et là de couleurs différentes pour rendre le tout spectaculaire et poignant… Je suis restée longtemps à apprécier la fresque finale de vélin et Norah, et il me fut difficile de la quitter. Lorsque j’ai commencé « Body Painter », après avoir lu la chronique de Mya des Étoiles de Bibliothèques, honnêtement je ne savais pas trop à quoi m’attendre si ce n’était à “une lecture riche en émotions“ fortement recommandée pour l’adepte de romance sombre que je suis.

Lorsque je referme ce roman, je remercie les Étoiles pour cette découverte, et l’auteure pour cet Instant fort en Émotions.

“Body Painter“ restera un Instant Émotions, Déchirant et Diapré !

190746260_207194564563436_1650977666646298219_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s