Instant Émotions d’une étoile filante sur Campus At Sea de Lina Parker !


Hello les étoiles, C’est l’été, vacances et changement de décor riment en parfaite harmonie pour la plupart d’entre nous. Et si on en profitait pour partir à l’aventure avec Lina Parker pour une romance campus originale qui se déroule sur un paquebot. Notre étoile filante était de la partie à bord du Pacific Princess et vous livre son instant Émotion sur ce voyage aussi studieux que divertissant.

207891724_245584660350723_8592654287017223627_nTitre : Campus At Sea

Auteure : Lina Parker

Éditeur : Éditions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance contemporaine

Ebook : Lien d’achat

Résumé : Un semestre avec Milos sans le noyer ? Pari tenu !
Embarquer sur un luxueux paquebot le temps d’un semestre et voyager à travers le monde ? Pour beaucoup d’étudiants, ce serait le rêve. Et pour Billie, qui a désespérément besoin de fuir Chicago, c’est un rêve qui devient réalité !
Jusqu’à ce qu’elle rencontre Milos, l’occupant aussi sexy qu’arrogant de la chambre d’à côté, et qu’elle se rende compte que vivre en huis clos sur un navire n’est pas seulement une échappatoire… c’est aussi un cauchemar!
Entre cours agités, fêtes sur le pont et cohabitation enflammée, bienvenue à bord du Moving Paradise ! 

★・・・・・・★Instant Émotions ★・・・・・・★

Mon Instant Émotion de “Campus At Sea“ en trois adjectifs ?

Dépaysant ! Délassant ! Différent !

Quoi de mieux, en ce début d’été que la lecture d’un roman qui fait voyager ? À travers continents, îles, pays et villes… Cultures et traditions… Passé et présent… Peurs et espoirs… Déboires et chances… 306 pages, où l’on vogue sur la plume de Lina Parker au gré des destinations magnifiques, à bord d’un paquebot féérique où des amitiés intemporelles vont se faire et des amours inattendus se trouver. Mais pour ce faire, il faudra laisser à quai, tout ce qui pourrait parasiter cette aventure d’ouverture au monde, aux autres et à soi-même.

Vous est-il déjà arrivé de faire une croisière ? Personnellement, j’en garde un souvenir mémorable, bien que ce ne fut ni à bord du Titanic ni du Pacific Princess ! Il me semble que c’est le premier roman que je lise dont l’histoire plus qu’innovante se déroule ainsi. Innovante ? Soyons clairs ! J’aurai adoré faire de telles études  ! Partir à la découverte d’une partie du monde pour m’enrichir, quoi de plus instructif ! Et sur un bateau de croisière, quoi de plus magique ! J’ai d’ailleurs trouvé particulièrement percutant que l’auteure choisisse ce mode de transport pour son histoire, car pour moi, il est le symbole d’un paradoxe : celui de l’enfermement face à la liberté. Un bâtiment flottant au milieu de toute cette étendue d’horizons et de possibilités, offrant un bol d’air, d’oxygène en opposition à l’étroitesse des couloirs et cabines s’y situant. Un bateau, comme la vie, est fait de ponts de survie, où chaque personne de l’équipage a un rôle prédéfini apportant une cohésion pour une parfaite traversée ; où les passagers laissent au port d’attache tous les bagages encombrants et superflus, pour mieux profiter du voyage.

Une parfaite image, à la situation dans laquelle se trouve Billie et Milos, les deux personnages principaux de ce roman, qui m’ont sincèrement touchée avec leur histoire respective. Leur voyage sera une parenthèse hors du temps, hors du connu, une parenthèse où des sentiments indésirés seront placés à l’isolement… Mais, il ne faut pas oublier que, si la parenthèse s’ouvre, elle se refermera aussi au retour. Impossible de l’anticiper ! Car d’un tel voyage, on en revient changé. Mais dans quelle mesure ? Chamboulé ? Mais quelles en seront les conséquences ? Charmé ? À jamais ! Ça, c’est une évidence !

C’est un merveilleux voyage que fut cette lecture. Même si la mer n’a pas toujours été calme, l’équipage fut au top et les découvertes et revisites de certains lieux, merveilleuses !

“Campus At Sea“ restera un Instant Émotions riche et rafraîchissant.

190746260_207194564563436_1650977666646298219_n

L’avis de Charlotte sur Tout ce dont elle a besoin : Tout #2 de K.L. SHANDWICK


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Tout ce dont elle a besoin : Tout #2 de K.L. SHANDWICK publié chez Juno Publising France, un deuxième tome plein de révélations !

Titre : Tout ce dont elle a besoin : Tout #2

Auteur : K.L. SHANDWICK

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Le désir et l’alchimie sont-ils tout ce dont deux personnes ont besoin pour être heureuses ? Alfie en est certain, Lily pense que non.

Alors que leurs points de vue sont aux antipodes, Lily se demande si Alfie peut être tout ce dont elle a besoin, ou s’il va enfin comprendre qu’elle est plus forte qu’il le pense.

Alors que Lily est de retour chez elle et qu’Alfie joue les touristes, pourrait-il être sur le point de se rendre compte qu’elle a un côté différent de celui sauvage, qu’il connaît déjà ?

Mon avis :

Le désir est intense, mais Lily attend plus que de la passion et de l’attirance de la part d’Alfie. Alors que ce dernier ne veut pas donner plus. Alfie n’abandonne pas pour autant et tente de la convaincre qu’entre eux, c’est inéluctable, que leur attirance dépasse tout ! Lily se ressource chez elle, alors qu’Alfie vient jouer la rejoindre. Est-ce qu’ils pourront s’apprivoiser loin de leur quotidien ?

Lily préférerait ne pas ressentir ces sentiments pour Alfie, surtout qu’ils ne sont pas réciproques. Elle profite de son retour chez ses parents pour faire un point sur sa vie. Elle regrette certains choix qu’elle a pu faire et comprend que ce n’était pas forcément les bons. Elle profite aussi de ce séjour pour revoir ses amis, dont Jack qui lui manquait énormément.

Alfie se dévoile petit à petit, on apprend à le connaître. Comme Lily, on fait des découvertes inattendues. Il préférerait garder certaines choses pour lui, mais il se confie pour essayer de récupérer sa belle. J’ai été surprise par les découvertes à son sujet, je ne m’attendais pas vraiment à ça. Alfie est un jeune homme bien plus profond qu’il m’en avait l’air dans le premier tome.

Malgré tout, les choses ne sont pas simples, l’attirance ne suffit pas et beaucoup d’obstacles se mettent sur le chemin entre Alfie et Lily. Ils auront des choix à faire, des décisions à prendre et à assumer, ce qui n’est pas toujours facile, pour l’un comme pour l’autre.

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, les personnages se cherchent, ils ont du mal à se trouver. Il est plein d’émotions, de doutes, de révélations et de remise en question. J’ai adoré la relation de Lily avec ses amis notamment avec Jack.

J’ai adoré ce deuxième opus, je le finis avec un pincement au cœur et je suis impatiente de découvrir la suite ! Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Nos regards se croisèrent pour la première fois depuis son arrivée, et mon cœur s’arrêta presque.

L’intensité de notre échange visuel me pénétra. Je ressentis une décharge électrique en cascade dans tout mon corps, depuis cette connexion jusqu’à mon cœur. Toute la résistance que je pensais avoir développée avait commencé à s’estomper dès que nos yeux s’étaient rencontrés, et il m’observait à présent avec ce regard séduisant qui me faisait fondre.

Son sourire asymétrique me fit tout oublier pendant une seconde.

— Surprise.

Les yeux d’Alfie brillaient alors qu’il m’évaluait. Il semblait me dévorer du regard.

— Tu es absolument divine, Lily. L’image mentale que j’ai de toi ne te rend pas justice. Tu es de plus en plus extraordinaire chaque jour.

Comment pouvait-il dire ces choses-là, sans vouloir être avec moi ? Cette situation entre nous était absurde. Je me sentais étourdie et je réalisais que je retenais encore une fois mon souffle à cause de lui. Je soufflai bruyamment, indignée par ses propos.

— Sans déconner, Alfie, vraiment ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

Il bougea sur son siège.

— Je suis venu te voir. J’ai pensé que tu serais contente que je sois là. Notre groupe va jouer ici le soir du Nouvel An. La première partie de Cobham Street a eu des problèmes, leur chanteur principal est en désintox, alors ils nous ont demandé de prendre le relais.

Je connaissais Cobham Street, c’était une énorme tête d’affiche internationale et après avoir vu le groupe d’Alfie, Crakt Soundzz, jouer à Miami, je savais qu’ils étaient en passe de devenir célèbres dans un futur proche. Surtout quand on leur demandait de faire la première partie d’un groupe de cette envergure.

— À mon tour, dit Alfie. C’est qui ce gars ?

Je souris sincèrement.

— Jack ?

Je n’allais pas le qualifier pour Alfie. Ce serait donner l’impression que j’étais ouverte à ses avances.

— Il ne va nulle part, Alfie, si tel est l’objet de ta question.

Jack apparut à l’entrée de la cuisine.

— Tout va bien, Lily ? demanda-t-il en me regardant.

Alfie tourna la tête.

— Tu peux nous laisser un peu d’intimité, mec ?

Jack me lança un coup d’œil rapide, et, voyant que j’étais nerveuse, il décida que ce n’était pas quelque chose qu’il était prêt à faire à ce moment-là.

— Je pense que tout ce que tu as à lui dire peut-être dit devant moi. N’est-ce pas, Lily ?

Je hochai la tête, puis Jack passa son bras autour de mon épaule et me rapprocha de lui.

La mâchoire d’Alfie se crispa.