L’avis de Charlotte sur Seattle #1, Après Ben de Con Riley


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Seattle #1, Après Ben de Con Riley publié chez Juno Publising France.

Titre : Seattle #1, Après Ben

Auteur : Con Riley

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Un an après la mort soudaine de Ben, son partenaire de longue date, Theo Anderson est toujours en deuil. La dernière chose qu’il recherche est un nouvel amant, mais comme Theo le découvre, la vie réserve parfois bien des surprises.

La force de son attirance pour Peter, un membre de son club de sports, est surprenante. Tout comme la fascination qu’il éprouve pour Morgan, le nouvel ami qu’il s’est fait en ligne. Morgan est vif et passionné sur le forum Internet qu’ils fréquentent, tandis que Peter, un ambulancier, est physiquement présent d’une manière qu’il est difficile d’ignorer.

Les deux hommes mènent à leur façon Theo vers l’acceptation : il doit oublier le souvenir de Ben s’il veut prendre un nouveau départ avec un nouvel amant.

Mais être honnête sur les raisons qui l’ont poussé à s’isoler pendant si longtemps signifie qu’il doit affronter celle pour laquelle il a perdu Ben… Lorsqu’il s’apprête à s’engager, Theo découvre qu’il n’est pas le seul à être hanté par le passé. Que ce soit avec Peter ou avec Morgan, choisir d’aimer à nouveau ne sera peut-être pas le défi le plus difficile pour Theo.

Mon avis :

Theo vit très mal la mort de son amour, Ben, un an après il a toujours du mal à avancer dans sa vie. Il n’est pas envisageable pour lui de l’oublier, de le laisser derrière lui et donc commencer une nouvelle histoire est inconcevable.

Cependant, la vie en décide autrement et met sur sa route, Peter, avec qui il fait du sport et Morgan, un ami virtuel. Peter est physiquement présent et il est compliqué d’ignorer les sensations qu’il ressent en sa présence. Morgan arrive à le toucher à distance via un forum de discussion grâce à son esprit vif et sa passion.

Grâce à ses nouvelles relations, Theo tente d’avancer du nouveau. Mais pourra-t-il aimer de nouveau ?

Cette romance MM est tournée essentiellement vers la reconstruction de Theo après la perte de l’homme qu’il aimait. Il a du mal à passer les différentes phases du deuil et avancer dans la vie n’est pas d’actualité. Certaines rencontres pourraient changer les choses… Les deux nouveaux stagiaires Evan et Joel, son ami virtuel avec qui il parle énormément, Morgan et Peter avec qu’il rencontre à la salle de sport. Chacun va pousser Theo à se remettre en question, à revivre plutôt que survivre.

J’ai été touchée par Theo dans sa relation avec Ben que nous découvrons grâce à des souvenirs qui ressurgissent dans la mémoire de Theo. J’ai eu plus de mal à accrocher avec les autres personnages. Ce qui ne m’a pas permis d’apprécier comme il se doit cette romance.

L’histoire est pleine de douceur et de tendresse. L’amitié joue un rôle important dans la vie de Theo. Le soutien infaillible de certains est indispensable pour que le jeune homme garde la tête hors de l’eau.

La plume de l’auteur est agréable. Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

En soupirant, Theo ferma les yeux et raconta sa matinée à la petite femme rousse qui avait repoussé tous les visiteurs bien intentionnés, puis refusé toutes les invitations à des dîners, bals, et autres que Theo avait reçues avec la mention « plus un » au cours de l’année précédente.

— J’ai parlé à un homme à la salle de sport. Il était amical. On s’est entraînés ensemble. Il m’a touché, et je suis parti.

— Et ?

Maggie remit en place la cravate de Theo, recentra parfaitement le nœud, et elle prit sa main.

— J’ai paniqué. Il avait environ mon âge, je suppose, un très beau corps, parlait bien, et agréable. Il était probablement hétéro.

Theo prit une profonde inspiration puis la rejeta aussitôt.

— Je crois que je l’ai bien apprécié.

Lorsqu’il leva le regard, Maggie lui sembla floue, alors il cligna plusieurs fois des yeux.

Maggie ne lui posa pas plus de questions, ce qui était justement l’une des raisons pour lesquelles Theo l’avait embauchée. Elle était la gardienne de ses secrets, celle qui l’écoutait après ses longues périodes de silence. La pauvre femme avait été baptisée par le feu, car elle avait commencé à travailler avec lui seulement un mois environ avant qu’il ne perde Ben. Elle lui serra la main avant d’énumérer ses réunions prévues pour le reste de la journée.

Le travail, comme d’habitude.