L’avis de Carine sur Indécent, 2 hommes, 1 femme, un roman de Billie Morgan chez Addictives Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Indécent, 2 hommes, 1 femmes. ‿︵⁺୭‧₊˚✧


Auteur :Billie Morgan

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Ils n’ont rien en commun… Sauf Ella.

Une soirée libertine dans un club huppé de la ville ? Ella saute sur l’occasion : ce sera parfait pour retrouver l’inspiration afin d’écrire ses romances érotiques ! Accompagnée d’Arthur, son meilleur ami, la jeune femme se rend dans ce lieu où s’accomplissent divers fantasmes tous plus sensuels les uns que les autres : des corps consentants qui se mêlent, des bouches humides qui s’ensorcellent…
Ella y croise aussi son crush de toujours, Soan, un homme libre et sans attaches, et l’ambiance électrique du club l’aide à lâcher prise. Mais Arthur, secrètement amoureux d’Ella, n’a pas dit son dernier mot…
Tous deux aiment Ella, et Ella les aime tous les deux.
Et si elle n’était pas obligée de choisir ?

***


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Intense ! Envoûtant ! Sexy en diable !

Un amour atypique pour lequel la raison et la morale n’auront pas le dessus sur le cœur qui, perdu, refuse de faire un choix en prenant tous les bons moments qu’il peut prendre… Mais pour autant… Est-ce facile ? N’est-ce pas égoïste ? Non et non.

Ella jeune auteure s’est lancée dans l’aventure de l’autoédition il y a deux ans déjà. Avec un bon rythme d’écriture, elle ne regrette pas d’avoir plaqué son boulot pour vivre cette vie dont elle a toujours rêvé. Sa vie se résume cependant à son écriture et son ami de toujours Arthur, avec lequel elle partage la douleur d’un drame qui les a touchés tout les deux. Arthur, tatoueur de renom qui la rend folle à se servir d’elle pour faire fuir ses conquêtes ou encore à se balader nu devant elle comme si tout était naturel entre eux. Mais tout est si facile lorsqu’ils sont ensemble, dans leur bulle perdue comme un petit couple.

Magnifique, pétillante et douce à la fois Ella est cependant un brin plan plan dans sa vie alors qu’elle écrit des romans érotiques. Si elle devait décrire sa vie sexuelle dans l’un d’entre eux, ce serait un vrai navet ! Jusqu’au jour où Arthur lui propose de l’accompagner à l’Épicure, un club libertin qu’il fréquente régulièrement. Ella n’assume pas ses désirs, il le sait. Elle se détourne trop de la tentation alors qu’elle sait si bien l’écrire. Si elle est sensuelle et sexy dans ses romans, dans la vie elle n’ose pas ! Trop soumise avec ses mecs, trop à vouloir bien faire elle s’oublie et s’efface alors qu’il sait qu’elle est peut-être douce et docile, mais qu’elle sait parfaitement sortir ses griffes. Elle le fait bien avec lui non ? Après avoir tant de temps essayer de la réveiller en la mettant face à ses conquêtes au saut du lit et son corps d’Apollon, l’inviter dans ce club est sa dernière chance de lui faire repousser ses limites… tout en espérant fortement qu’elle franchisse La Limite, avec lui. Lui qui rêve si souvent d’elle depuis toujours, et en secret. Il veut la faire sortir de sa chrysalide et lui montrer ce qu’est le désir dans un but bien précis. Il en a marre de la voir s’emmêler dans des relations qui ne lui conviennent pas. Marre d’étouffer ses sentiments et de ne pas oser se dévoiler. Marre de cette peur de la perdre lorsqu’elle saura que cela a toujours été elle, et seulement elle…. Mais le Karma ne joue pas toujours franc-jeu !

Pour Ella c’est dur de côtoyer son meilleur ami au quotidien. C’est un homme à femme, un queutard de première et si en amitié il est son double et fidèle, même si elle jalouse toutes celles qui passent dans son lit, elle sait qu’Arthur n’est pas pour elle. Ella est une grande romantique pas la femme d’une seule nuit. Mais la romance, c’est dans ses bouquins qu’elle la gère le mieux. Pour dire, il y a deux ans elle a même démissionné d’un job qu’elle adorait, car son Crush ne la regardait pas et qu’il était trop dur de partager ses journées auprès de son indifférence. Alors lorsque Arthur lui propose cette soirée à l’Épicure, en lui promettant qu’elle ne sera pas sollicité et que ce sera un atout pour ses écrits, elle va pour une fois oser se lâcher… et voir apparaitre devant elle l’impensable, alors que la surprise derrière elle, lui laisse encore un magnifique gout sur ses lèvres. Les deux fantasmes de sa vie réunie au même endroit et qui n’ont d’yeux que pour elle… Qui des deux aura le cœur de la belle Ella ? Pour les deux hommes, même si dans leur milieu, c’est monnaie courante, hors de question de partager la seule qui compte à leurs yeux ! Et pour Ella…. Difficile de faire un choix.

Les triangles amoureux ne font en général pas l’unanimité des lecteurs de romance et je dois vous avouer que cela n’est pas non plus ma tasse de thé. Pour autant, je pars du principe que tout dépend comment l’auteur va emmener les choses, car la complexité de ce genre de relation est une mine à émotions, sentiments et bouleversements. Avec Indécent 2 hommes, 1 femme, j’ai passé un excellent moment de lecture et de torture émotionnelle. Mon petit cœur a saigné à maintes reprises. Saigné pour Ella qui se retrouve à devoir faire un choix très difficile. On pourrait la trouver égoïste, capricieuse, ou encore volage, mais c’est loin d’être le cas. L’auteur nous a tout porté sur un plateau pour que justement nous soyons tourmenté aussi par nos propres indécisions face aux siennes. Impossible de dire à Ella quoi faire, qui choisir ou comment organiser sa vie. Pourquoi devrait-elle faire un choix d’ailleurs ? Arthur ? Soan ? Mon cœur a battu pour les deux. Mon cœur a pleuré et saigné aussi pour les deux…

Et que dire de Ella… perdu entre ses deux amours dont elle a toujours rêvé et qui font d’elle une femme complète et épanouie… Billie Morgan nous offre une histoire magnifique et dure à la fois… Hors norme et pourtant si pleine d’amour… Les fantasmes, les envies, les désirs font partie de notre vie, mais lorsqu’ils se rejoignent tous en même temps et nous permettent une envolée de bonheur et un lâché prise qu’on a jamais connu, il est très compliqué de trancher complètement paumés dans ses sentiments. Aimer deux personnes à la fois, c’est possible. Chacun apporte une partie de lui à Ella en ne pensant qu’à son bonheur à elle. La rendant heureuse et amoureuse pour la première fois de sa vie. Mais elle ? Pense-t-elle à leurs douleurs ? Impossible ! Pas qu’elle soit mauvaise, bien au contraire, Ella est entière. Et elle aime entièrement les deux hommes. Aimer n’est-il pas aussi laisser l’autre libre ? Si cela n’était qu’une question de plaisir et de corps à corps, chacun pourrait y trouver son compte, mais les sentiments sont bien présents, et il est clair que Ella devra faire un choix.

« Il y a deux sortes d’amour : Celui qui vous transporte ailleurs, et celui qui vous fait sentir chez vous. » Extrait de Le temps de vivre, de Bonnie B

Indécent, deux hommes, une femme est une romance écrite d’une main guidée par l’amour et des sentiments forts, beaux, torturés qui vont vous bouleverser plus que de raison. Je peux vous assurer qu’au fil des pages, vous allez ressentir énormément d’émotions ! Haine, passion, désir, amour, déception. Tout y passe et pas toujours dans l’ordre qu’on le souhaiterait… Un récit intense qui propose successivement le point de vue de chaque personnage et c’est ce qui le rend plus fort. Car on ne peut que comprendre le point de vue de Ella. On ne peut que souffrir pour Arthur et s’attacher autant à Soan. La plume de l’auteur reste très addictive malgré les redondances des indécisions de Ella. Elle se répète beaucoup, mais c’est un peu comme une lituanie qui se voudrait être une excuse à son comportement. On va retrouver également beaucoup de scènes explicites, et même si parfois, c’était un brin de trop, je dois tout de même vous avouer avoir eu très très chaud pendant ma lecture, car ces scènes érotiques sont écrites avec passion et tout en subtilité. Et pour l’une d’entre elle… hum… mamamia !!!!

Ha…. L’amour…. Qui a dit que c’était facile ? Comment faire des choix entre les doutes et les sentiments équivoques… Mais pourquoi on ne pourrait pas vivre libre et butiner là où le cœur et le désir nous mènent ? Le respect de l’autre ? Des autres ? Aimer ne vaut-il pas tous les sacrifices ? Quitte à le laisser s’envoler….

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette superbe lecture.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– On va sur la piste ! Tu en meurs d’envie !
Et avant que je n’aie le temps de protester, je suis propulsée dans un endroit isolé d’où j’ai une vue plongeante sur plusieurs coins câlins. Ils ont beau être dans le noir, ou très peu éclairés, je constate que dans deux de ces coins, les couples s’en donnent à cœur joie ; cette fois, ils sont nus et s’accouplent comme s’ils étaient dans l’intimité de leur chambre à coucher.
– Alors, ça te fait quoi ?
La voix rauque d’Arthur est différente, ce soir. Plus sombre, plus appuyée. Il est dans mon dos et se colle à moi, attrape mes mains pour les passer derrière sa nuque.
– C’est bizarre que ça ne me fasse pas bizarre ?
Je l’entends rire et je poursuis :
– Ce qui me perturbe le plus, finalement, c’est tous ces couples qui arrivent ensemble, s’embrassent, s’enlacent, s’aiment. Oui, ils s’aiment. Et si une tierce personne s’immisce entre eux, ce n’est rien de plus.
– Tu crois ça ?
– Oui. Ces couples sont solides. Ils se font juste plaisir. Le temps d’une soirée…
Arthur recommence à jouer. Il se colle trop à moi, je sens parfaitement la bosse dure dans son pantalon, qui frotte sur mes fesses, et vais pour me dégager quand il me retient par la taille.
– Ne réfléchis pas, Ella… Fais ce dont tu as envie…
Je me laisse bercer, transporter par la musique qui pulse jusque dans mon ventre, ferme les yeux.
– S’il y a un endroit où personne ne te jugera sur ton attitude ou tes gestes, c’est ici.
Petit à petit, je me laisse envoûter par ses paroles, je me sens si bien. Comme il le dit, on est dans un club libertin. Quoi de plus normal si je danse de façon un peu appuyée avec Arthur, alors que j’ai embrassé Soan il y a quelques minutes ? Et si, au fond, ça me plaisait ? Peut-être est-ce ça, le plus difficile : admettre qu’on en a envie. Assumer ses désirs.

***

Indécent. 2 hommes, 1 femme…, de Billie Morgan, histoire intégrale.