De Miroir et d’Espoir de Julie-Anne Bastard & Jc Staignier – BMR

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur De miroir et d’espoir du quatre-mains Julie-Anne Bastard et Jc Staignier. Humour, rebondissements et sentiments au rendez-vous dans ce 2e volet !

Titre : De Miroir et d’Espoir

Auteure : Julie-Anne Bastard & Jc Staignier 

Éditeur : BMR 

Genre : Romance historique 

Résumé : Blanche refuse d’épouser l’odieux duc de Poitiers comme le roi Louis XIV l’exige. Dans un acte irréfléchi, elle pose sa main sur la surface illuminée d’un miroir qui, elle le sait, la transportera trois cents ans plus tard, en 2010  !
Sébastien, le chef de la sécurité du château de Versailles, est abasourdi. Lui qui parle tous les jours au portrait de la fascinante Blanche de Vaudreuil, la voilà désormais en chair et en os devant lui. Lorsqu’il propose à la jeune femme de l’accueillir chez lui, il ne s’attendait pas à un tel raz-de-marée ! L’intrépide et capricieuse Blanche bouscule ses habitudes au point que leur cohabitation s’annonce explosive…

★・・・・・・★L’avisdeMya★・・・・・・★

Après le plongeon dans le temps de Miroir et d’amour, le quatre-mains, formé par Jc Staignier & Julie-Anne Bastard, revient plus en forme que jamais pour une nouvelle aventure qui nous embarque entre les temps modernes du 21e siècle et ceux anciens du 17e pendant le règne du Roi Soleil. Un deuxième périple aussi drôle que le premier même si, Blanche s’est avérée un peu trop capricieuse à mon goût. Certes, je comprenais qu’elle ne pouvait être autrement en vue de son sang bleu et de son statut de la petite dernière qui faisait de Tristan ce qu’elle voulait. Une manipulatrice née qui récidivera avec son sauveur, loin d’être naif, mais qui ne demandait qu’à se soumettre à ses moindres caprices !

L’histoire débute là où elle s’est terminée dans le 1er volet consacré à Emma et à Tristan. À savoir, dans la galerie des Glaces dans laquelle Blanche va tenter sa chance pour fuir son époque sans même penser à la portée de son acte. Elle n’a pensé qu’aux malheurs qui l’attendent alors, que son roi vient de sceller son destin auprès d’un Duc. Un fiancé de haute naissance convoité mais, dont le comportement de débauché et de pervers anéantira certainement ses rêves de prince charmant et de mariage d’amour. En quelques secondes, la jeune aristocrate va se retrouver de l’autre côté du miroir au pied du chef de la sécurité du musée de Versailles… Sébastien Forest ne croit pas ses yeux quand il voit l’objet de ses fantasmes. Encore plus belle en chair et en os que sur le tableau de maître qu’il a pris l’habitude de contempler pendant ses rondes de routine. N’écoutant que son cœur et sa générosité, il la ramène chez lui, chose qu’il ne tardera pas à regretter. Blanche n’est pas seulement aristocrate jusqu’au bout des ongles mais, elle a aussi le don de blesser son égo. Sa franchise rafraîchissante, souvent, malvenue et ses mots acérés lui brisent le cœur et de toutes les manières. Blanche n’est pas méchante par nature mais, elle a été élevée dans une époque où on ne faisait pas cas d’autrui surtout, quand il est de rang inférieur. Et de son point de vue, Sébastien, ne possède ni la naissance ni les ressources qui auraient pu satisfaire les hautes exigences de la jeune et impétueuse ex-future Duchesse de Poitiers.

Si au début, son arrivée dans cette nouvelle ère a été déstabilisante, Blanche s’est vite adaptée mais, quand elle a appris que sa disparition n’a pas été sans conséquence pour sa famille, son retour s’est imposé de lui-même. Si ses sentiments naissants pour Sébastien auraient été une bonne raison pour rester, son amour pour son frère est plus fort et elle ne pourrait être heureuse sachant le sort réservé à sa famille à cause d’elle. Sans oublier le patrimoine de la famille tombé entre les mains ennemies.

Décidément, on ne s’ennuie pas avec la famille de Vaudreuil, que ce soit le frère ou la sœur, les péripéties ne manquent pas ! Un aller-retour dans le passé qui est loin d’être une promenade de santé pour Blanche et encore moins pour Sébastien qui n’a aucune connaissance des US et coutumes du 17e siècle. Une promesse de situations rocambolesques et de fous rires à coup sûr !

De quiproquos à l’amour, le quatre-mains nous peint une jolie fresque Versaillaise que vous ne devriez pas manquer ! Humour, rebondissements et sentiments au rendez-vous dans ce 2e volet !

Bref, un récit fluide, deux plumes en parfait accord, une histoire originale, une intrigue qui ne laisse place à l’ennui, synonyme d’un très bon moment de lecture dont je remercie BMR et NetGalley.

De miroir et d'Espoir

3 commentaires sur « De Miroir et d’Espoir de Julie-Anne Bastard & Jc Staignier – BMR »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s