Fake Fiancé Deal d’Émilie Maes aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Fake Fiancé Deal d’Émilie Maes. Rebondissements, suspense et émotions au rendez-vous dans cette histoire de seconde chance que je vous recommande de découvrir !

Titre : Fake Fiancé Deal

Auteure : Émilie Maes

Éditeur : Éditions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : S’aimer pour de faux, s’attirer pour de vrai.
L’amour ? Annie a clairement d’autres choses à penser ! Entre un père parti sans rien dire, une mère qui ne gère rien et une sœur placée en foyer, elle arrive au point de rupture.
Mais quand les choses empirent encore, il ne lui reste qu’un recours : signer un contrat lucratif de fausse fiancée avec Damon, un homme arrogant dont elle ne connaît rien et qui a désespérément besoin de redorer son image.
La jeune femme accepte de jouer la comédie à une condition : que Damon ajoute une clause « no sex » à leur accord. Annie est prête à respecter le contrat à la lettre, surtout pendant la période d’essai de sept jours, car il est hors de question de risquer de perdre l’argent que lui rapportera ce deal !
Sur le papier, c’est parfait. En pratique, entre les provocations de Damon, qu’elle a envie d’étriper, et le désir qu’elle ressent pour le corps de rêve de son faux fiancé, la cohabitation se transforme en délicieuse torture…

★・・・・・・★L’avisdeMya★・・・・・・★

Annie est une jeune fille courageuse et déterminée, qui mène pleins de projets de front et sans soutien. Entre ses études, la maladie et l’incompétence de sa mère à prendre soin de sa petite sœur souvent, placé au foyer, le manque d’argent, elle ne voit pas le bout du tunnel. Jusqu’à sa rencontre avec Damon… Ce dernier a un besoin urgent de redorer son blason auprès de ses associés ainsi qu’améliorer son image publique et sa seule option, c’est de se trouver une fausse fiancée. Et Annie est arrivée au moment opportun pour lui offrir un semblant d’intégrité. Un contrat de fausses fiançailles qui profite aux deux parties mais, qui partit en dérive quand une attirance fatidique et intense s’en est mêlée.

En effet, ce désir imprévu et malvenu est venu porter le premier coup de canif dans le contrat censé être sans l’élément sexe ou toute relation qui pourrait les rapprocher. Il s’est insinué dans leur peau, ne leur laissant pas d’autres choix que succomber aux élans de la chair frémissante de leurs corps. Et cela ne s’arrêtera pas là. Les deux contractants vont adorer bafouer toutes les règles qu’ils ont eux-mêmes instaurées… jusqu’à ce qu’Annie découvre la duplicité de Damon… L’horreur et le sentiment de trahison sont venus s’ajouter à ses maints soucis alors qu’elle croyait que l’argent allait tous les anéantir.

Nécessité fait loi certes, cependant, Annie est-elle capable de fermer les yeux devant le mensonge et l’infamie commise par Damon ?

Fake Fiancé Deal, une jolie romance qui remplit son rôle distrayant à 100 %. Si je ne suis pas fan des histoires qui évoluent comme l’éclair, il y a des circonstances atténuantes à celle-ci. L’appétence sexuelle foudroyante et du premier coup d’œil entre les personnages clés était convaincante et surtout irrésistible. Une intrigue inédite rondement efficace, une plume addictive et un style simple et surtout fluide qui rend la lecture aussi agréable que rythmée. Une histoire sexy, souvent, torride et drôle qui m’a fait passer un superbe moment. Quant aux personnages, ils en imposent par leurs charismes avérés. Ils sont aussi drôles qu’attachants. Pour une fois, je n’ai pas à élire mon préféré car, j’ai adoré leurs deux caractères pas si différents qu’on ne pourrait le croire. Au fil des pages, on découvre une similitude dans leurs histoires émouvantes. Tous deux ont goûté à la vie dans les foyers et ont souffert de l’abandon. Tous deux, ils se sont donnés les moyens pour s’imposer et s’intégrer dans une société qui les a rejetés.

Le fort tempérament d’Annie répond tac au tac à celui de Damon, donnant naissance à des situations explosives et hilarantes… comme je les aime. Si Damon croyait détenir les rênes, Anne va vite prendre le dessus de leur relation interdite. Et cela aussi, j’ai adoré. Annie semble un brin impulsive et parfois, contradictoire avec elle-même mais, c’est une fille qui gagne à être connue et rien que ses tacles aux manigances de Damon, sa pétillance et sa malice, nous la font aimer sans préavis.

Et je n’oublie pas la dynamique qui était au point. Les personnages secondaires ont apporté de l’eau au moulin, avec une participation très pertinente !  Pour un premier roman, Émilie Maes a fait du bon boulot. Rebondissements, suspense et émotions au rendez-vous dans cette histoire de seconde chance que j’ai pris plaisir à lire et que je vous recommande de découvrir.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique.

235195297_183209760543340_1319364774732494850_n

L’avis de Carine sur Unfaithful, un roman de Karyn Adler chez Black Ink Editions


▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Titre : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

Unfaithful

▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Auteur : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

Karyn Adler

▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Editions : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

Black Ink

▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Genre : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

Romance

Ebook : 4.99 €

Résumé :

« Ivy aime Andrew. Andrew aime Ivy »

Lorsque le destin a bouleversé l’équilibre de notre vie cadencée, c’est tout notre univers qui s’est écroulé. À qui la faute ? À lui ? À moi ?
L’amour est toujours là, c’est vrai. Pourtant, tout a changé. Nos corps doivent réapprendre à s’aimer. Nos âmes, à se retrouver.
« Ivy aime Andrew. Andrew aime Ivy. »
Voilà ce que je me répète chaque fois que j’esquisse mes fautes dans mes carnets.
Des mots crayonnés comme pour m’y rattacher, comme pour m’en défaire.
J’ai menti. Je l’ai trahi. Je laisse d’autres hommes posséder mon corps quand mon cœur n’appartient qu’à lui.
Pourquoi ? Pour nous sauver. C’est la seule manière d’y arriver.
Il y a eu un avant et je veux croire à un après.
Jugez-moi. Haïssez-moi, si vous voulez.
Lisez-moi, et vous comprendrez que je l’aime assez pour avoir tout tenté.
Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ?

▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Mon avis : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

N’ayant pas lu le résumé avant de débuter ma lecture, et ne parlant pas l’anglais, me voilà une fois de plus plongée dans une romance qui parle d’un thème qui me rebute: l’infidélité. Et une fois de plus, me voilà emportée hors de ma zone de confort. Exit mes préjugés et toute révulsion sur ce dernier qui n’est finalement en aucun cas le principal sujet du roman. Car lorsqu’on parle d’amour passionnel à ce point et aussi bien, et dans un même temps d’infidélité, et ce, avec une originalité désarmante puisque la personne que l’on trompe est sans aucun doute celle que vous aimez le plus au monde, et que de le faire vous fait souffrir à un point qui dépasse tout entendement, mais, que vous le faites pour lui… moi je dis que je suis tombée dans une lecture qui m’a complètement fascinée.

« Ivy aime Andrew, Andrew aime Ivy ». Voilà ce qu’il faut retenir dès la lecture des premières pages.

Ivy et Andrew s’aiment, il n’y a aucun doute. Mariés depuis des années, ils se sont connus très tôt et leur amour n’a jamais failli, même dans les moments les plus difficiles. Pourtant, un évènement va venir semer le trouble dans leur couple jusque là très fusionnel. Un évènement qui ne va pas remettre en question l’amour qu’ils se portent, mais à cause duquel ils pourraient se perdre… Cependant, ils s’aiment beaucoup trop pour ne pas tout tenter et sauver ce qu’ils ont de plus cher au monde…. Tout tenter ? Et si au contraire cela pouvait tout changer ?

Unfaithful ou comment parler d’amour. Du vrai. De celui qui vous fait vous sentir vivant. De celui qui vous rend heureux à chaque seconde de votre vie. De celui où dire je t’aime n’est pas une simple phrase anodine, mais aussi bien une vérité qu’un besoin inexorable de le dire encore et encore, de se le prouver chaque jour qui passe, de le partager… Se désirer au-delà de l’entendement jusqu’au jour où tout s’écroule… Il suffit d’une minute, d’une seconde, d’une fatalité pour que tout change. Et là, ce sont les rêves qui se brisent, tout comme les cœurs… On essaye, on doute, on chute, on s’écroule, on souffre, on perd ses repères. Puis le choc, la colère qui devient alors indispensable pour tenir, se réveiller, se sentir vivant à nouveau et pouvoir aimer…

Avec Unfaithful, j’ai retrouvé la plume de Karyn Adler avec une grande joie. J’aime sa plume lorsqu’elle me raconte la douleur. Elle excelle dans la manière de nous mettre à fleur de peau en mettant des mots sur les maux. Une plume toujours aussi belle, tendre, pleine d’émotions et passionnelle. Dans la beauté comme dans la douleur. Elle sait marquer les cœurs et les âmes, et avec ce roman, elle ne faillit pas. Avec Unfaithful, ce sont les mots qui vont créer les maux pour venir à bout d’autres maux. Le mal par mal… Un mal qui fait mal… Ils vont s’embarquer dans une histoire qu’aucun des deux ne maitrisent, avançant à l’aveugle, se suivant main dans la main, mais à quel prix ? Leur couple tout fusionnel et passionnel soit-il, peut-il y survivre ? Pourtant, paradoxalement, c’est bien pour le sauver qu’ils souffrent autant… S’égarer pour se retrouver… Est-ce vraiment la seule solution ? Et s’il fallait toucher le fond pour trouver l’impulsion de remonter ?

Une romance originale qui sort des sentiers battus avec un couple déjà existant qui s’aime sans qu’aucun doute ne soit permis. Un couple prêt à tout sauf à se perdre, même si c’est pour se retrouver. C’est beau, ça fait mal, mais c’est fort. Il est compliqué de pouvoir vous en dire plus sans spoiler. Ce roman ne peut se raconter, il ne peut que se lire en se laissant porter par les émotions et avec une question que vous ne cesserez de vous poser : Jusqu’où seriez-vous prêts(es) à aller par amour ?

Et si vous vous laissiez surprendre à votre tour par Unfaithful pour savoir ?

Ne jugez pas ! Et laissez vous porter…

Un grand merci aux Editions Black Ink pour m’avoir permis de découvrir Unfaithful en service presse numérique.

▀▀▀▀▀▀▀▀▀ Extrait : ▀▀▀▀▀▀▀▀▀

J’ai à peine franchi la porte d’entrée que la vue d’Ivy me coupe le souffle. Comme si je la découvrais pour la première fois. Elle est là, à quelques pas de moi, son corps sublimé par une robe moulante qui enrobe ses courbes aguichantes. Elle a ramassé ses cheveux en un chignon flamboyant d’où s’échappent quelques mèches. Elle sourit, tournant sur elle-même. Je relâche ma mallette, pose mes clés et desserre ma cravate sans la quitter des yeux. Chaque pas vers elle me donne envie de lui sauter dessus sans attendre. Pourtant, j’ai la vague impression que ce n’est pas ce qu’elle a prévu.

— Ivy…

— Ça te plaît ? demande-t-elle, mordillant sa lèvre inférieure.

— Si ça me plaît ? Tu es… sublime.

Je passe mes doigts fébriles dans mes cheveux, le cœur battant sur un tempo incertain. C’est elle. C’est cette émotion qui me submerge lorsqu’elle me regarde comme si j’étais la seule chose qui compte pour elle. Le seul au monde. Chaque inspiration me coûte. J’ai envie d’elle. Là, maintenant, ici même. Je sais qu’elle en a conscience. J’agrippe sa taille, l’attire contre mon corps tendu, et l’embrasse avec fougue et passion. L’une de mes mains remonte lentement, jusqu’à se faufiler sous les quelques mèches volatiles de son chignon. Je saisis sa nuque pour l’approcher un peu plus de moi. J’intensifie le baiser, forçant le passage de ses lèvres pour y glisser ma langue. J’ai envie de la dévorer, de la faire mienne, plus encore qu’elle ne l’est déjà. Elle gémit dans ma bouche et ça ne fait que décupler mon désir. Mon sexe se tend, frottant sans gêne contre son bas-ventre. Elle ondule et je grogne. Mes doigts jouent entre ses cuisses, les siens se posent sur mon torse et elle me repousse pour reprendre son souffle.