L’avis de Carine sur Et Maintenant ? Tome 2, un roman de Gen Martin chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Et Maintenant ? Tome 2‿︵⁺୭‧₊˚✧


Auteur : Gen Martin

Genre : Romance

Tome 2/2

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Vous croyez au grand amour ? Ce moment où le centre de votre univers devient une seule et unique personne ? On se réveille le matin pour voir la femme qu’on aime nous sourire, pour entendre le son de sa voix ou tout simplement pour la serrer dans nos bras. Angélique représente tout ça et plus encore à mes yeux. Toutefois, j’ai bien peur que la réciprocité ne soit plus d’actualité, désormais.

En ce qui me concerne, je suis l’abruti qui l’a laissé filer. Je lui ai menti, je l’ai trahie, en plus de lui briser le cœur de la plus horrible des façons. Pourtant, toutes mes actions, tous mes gestes n’avaient qu’un seul but : ne pas la faire souffrir. Au final, c’est l’inverse qui s’est produit, puisqu’elle m’a quitté.

Maintenant, je vais vous montrer comment on regagne le cœur de l’amour de sa vie.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Oli a perdu son Ange… Les mensonges et les trahisons ont eu raison de leur couple. Mais comment remonter la pente quand la seule envie qu’on a, est de se laisser glisser encore plus bas. La souffrance est telle qu’aucun des deux ne peut reprendre le cours de sa vie. Plus rien n’a de sens…. Ils sont brisés… Si Oli se réfugie dans les textes de ses chansons et les répétitions, Angélique, elle, n’a plus rien. Elle n’est plus qu’une coquille vide qui végète comme elle peut tombant dans un puits sans fond de désespoir. Oli pensait pouvoir reconquérir son ange et se faire pardonner, mais il va vite se rendre compte qu’il est allé beaucoup trop loin… Et tout cela fait tellement mal…

Catch Me !

Après un premier opus qui se terminait sur une note douloureuse, je n’avais qu’une hâte, c’est de savoir ce que cette auteure allait nous réserver dans la suite à venir. Et je ne fus pas déçue de ma lecture…

Avec Et maintenant Tome 2 de Gen Martin, le récit monte en puissance. Gen Martin a réussi à mettre en place dans cette suite ce qu’il m’avait un peu manqué dans le premier tome, une émotion débordante. Plus d’amour, plus de tristesse, plus de désespoir… Les rebondissements animent parfaitement la lecture et nous tiennent en haleine au milieu de tant de larmes versées. Oui j’ai pleuré. Beaucoup même à un moment donné. J’ai eu si mal pour Oli… Ce personnage au grand cœur m’a vraiment émue et touchée. On peut dire qu’il n’est pas épargné par les coups dur de la vie et de voir sombrer notre bel ange bleu finit de nous anéantir. Il y a beaucoup de tensions entre Oli et Ange, ça crépite, c’est électrique et leur attirance est palpable, mais tout aussi douloureuse. Ils vont autant s’aimer que se déchirer.

Des émotions brutes de décoffrage et des sentiments sincères criant de vérité. Des scènes de sexe exquisément calientes, mais aussi des scènes qui font mal… À nous déchirer l’âme par les larmes de nos héros qui ne peuvent que faire couler les nôtres. Les mensonges ne vont encore pas les épargner et cette fois-ci, c’est Angélique qui s’y colle. Peut-être qu’elle comprendra pourquoi Oli avait lui aussi omis de lui dire des vérités qui font mal ? Des mensonges qui n’avaient que pour but de la protéger ? Mais comment savoir où se trouve la limite ?

Les personnages secondaires sont très présents et tous, avec des personnalités bien détaillées. Ils apportent une profondeur intéressante au roman, nous rendant aussi témoin de leur propre histoire. Je les ai trouvés adorables et tellement attachants. J’ai vraiment apprécié de suivre leurs aventures. Il y a une belle cohésion entre eux. Leur entente est belle et les liens qui les réunissent sont tout simplement beaux et on ne peut que succomber à chacun.. Même si j’ai particulièrement apprécié Emm et Matt. Alice, quant à elle, aura une mention spéciale: il était complexe d‘arriver à définir ce genre de personnalité. Cependant, une fois toutes les cartes en main, on ne sait même plus si on doit la détester ou la plaindre. Le récit n’aurait pas la même saveur sans eux. Ils sont le soleil dans la tempête et essayent de chasser les nuages comme ils le peuvent. Encore faudrait-il que nos héros les laisse faire ?

Et maintenant ? Une très belle histoire d’amour et de passions avec des personnages complexes aux caractères volcaniques, qui savent nous tenir le cœur au creux de leur tourmente… La plume de l’auteur est douce et agréable. Et même si dans le premier tome j’avais eu du mal à entrer dans l’histoire le temps de m’adapter à son style, une fois le premier quart passé, la lecture était devenue totalement addictive et passionnante. Je me suis incrustée dans la bulle des héros pour n’en sortir qu’au mot fin de cette histoire. Alors oui, je ne cacherais pas qu’il y a encore un peu trop de descriptions à mon goût dans ce second tome qui ne servent pas à l’avancement du récit, mais du moment où cela ne le dessert pas non plus, ce n’est pas bien grave.

Une jolie duologie qui vous fera passer un bon moment de lecture. Elle vous fera pester aussi, souvent, très souvent. Oli et son Ange, ce n’est pas qu’une simple histoire d’amour… C’est leur histoire d’amour…. Vous allez les aimer, mais aussi les détester, et ce, de nombreuses fois. Préparez-vous !

Catch them!

Un grand merci aux Éditions Black ink pour m’avoir permis de découvrir cette belle duologie. Merci à Gen Martin pour cette belle histoire d’amour.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿

Son corps me manque, son parfum me manque, tout en elle me manque. Elle sanglote et serre mon T-shirt avec force. De l’avoir dans mes bras me submerge de bonheur, même si je sais qu’elle m’en veut.

Je relève son menton tremblant, puis j’appuie mes lèvres sur les siennes. Mon but est de la réconforter, car je déteste la voir pleurer par ma faute. Comme elle ne se retire pas, je l’embrasse avec plus d’intensité en faufilant ma langue afin de jouer avec la sienne qui demeure hésitante. Je la presse plus fort contre moi jusqu’à l’entendre soupirer de bien-être. Il ne m’en faut pas plus pour la soulever et la diriger vers le canapé où je la dépose délicatement en ne cessant de la goûter. Je prolonge ce baiser délicieux qui me transporte, j’ai eu si peur de ne plus jamais la sentir, qu’elle ne me laisse plus la toucher. Je m’abandonne à ce moment inespéré et remonte une de mes mains vers sa superbe poitrine.