L’avis de Carine sur If you wanna be my lover…Un roman de Emma Green Chez Addictives Editions

✧˚₊‧୭⁺‿︵ If you wanna be my lover… ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Auteur : Emma Green

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Un (énorme) mensonge, un (inavouable) coup de foudre… Et puis quoi encore ?

Jusque-là, April menait une existence paisible, sans stress ni complications. Tout bascule lorsque sa jumelle, May, lui demande d’échanger leurs vies. Vu sa dette envers elle, impossible de refuser…
En l’espace de vingt-quatre heures, April prend donc la place de sa sœur, récupère son job de publicitaire auquel elle ne connaît rien, le monstre velu que May appelle un chien, et même Tybalt Emerson, un boss parfaitement parfait et pas du tout prévu au programme.
Promis, c’est juste pour une semaine ! Ou deux… Un mois maximum !
Ce plan aurait presque pu fonctionner, mais c’était sans compter Tybalt, son regard qui vous happe, son sourire dément, son charme ravageur et son lot de mystères.
Les complications ?
Petit 1, il est son boss.
Petit 2, ils vont devoir cohabiter.
Petit 3, il n’a pas du tout l’air de vouloir la laisser filer…
Ah oui, dernier petit détail de rien du tout : il ne doit jamais, au grand jamais, savoir qui elle est !

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Petit 1: je débute juste mon avis, mais je n’ai qu’un mot à dire: foncez !

Petit 2: si vous n’êtes pas déjà convaincu avec mon petit 1, allez lire mon petit 3 !

Petit 3: foncez lire cette magnifique romance, non mais !!! Il faut que je vous fasse un dessin ? Ok, mais il ne sera pas aussi top que si c’était April, je vous préviens 😉

April dessine des Mangas pour adulte et vit une vie pépère dans son studio de la banlieue de San Francisco avec ses trois enfants, enfin ses trois chats plus précisément, qui comblent tant bien que mal sa solitude. Jusqu’au jour où sa sœur jumelle, May, lui lance un SOS. En plein Burn Out, elle a besoin qu’April prenne sa place. Un échange de vie juste pour une petite semaine… ou peut-être plus. Si April n’est pas très pour cet échange, elle sait néanmoins qu’elle ne peut rien lui refuser…

« Tu me dois bien ça… »

Elle lui doit bien, oui ça, c’est évident. Peut-être que de lui dire “oui“, la libéra de sa dette qu’elle traine depuis 12 ans ? Possible… Mais comment donner le change et se faire passer pour une autre, lorsqu’on n’est qu’une pâle copie de sa jumelle parfaite qui elle, rayonne, brille et réussit tout… Job de rêve, maison de rêve, mec sexy ! Heu ha oui… Mec sexy et donc, on peut rajouter, comment cohabiter avec ce prince charmant, qui de plus s’avère être son Boss tout en réussissant à donner le change ? Hum… Ce n’est pas gagné tout ça. Sailor Moon elle, elle saurait faire, mais son héroïne favorite et elle ne se ressemblent pas… Ou peut-être un peu quand même. Possible aussi que le mec de sa sœur, qui ne l’est finalement pas vraiment, préfère la nouvelle May et que cette nouvelle fausse May craque littéralement pour celui qu’il ne faut pas qu’elle touche… Tybalt Emerson.

Les Emma Green m’ont complètement subjuguée avec cette magnifique histoire qui pourtant, avait pris un faux départ. Quelques répétitions qui n’avaient pas lieu d’être ont gêné le début de ma lecture… Puis comme un diesel qu’il faut chauffer, une fois partie, impossible de rétrograder. Je n’ai simplement pas dormi de la nuit pour finir le roman d’une traite. Et quel roman ! Quel bon moment de bonne humeur, de sourires, d’éclats de rire et de cœur qui gonfle en même temps que les papillons faisaient des envolées dans mon ventre. Ce roman est tout simplement un rayon de soleil. À moins que ce soit April ? Ou encore Tybalt ?

Petit 1 (bis), il faut dire que Tybalt est juste l’homme le plus canon, le plus parfait, le plus craquant, le plus …. Diabolique ? Hum soupir et re soupir Tybalt est Tybalt quoi ! La perfection au masculin malgré les mystères qui planent sur son passé et l’empêchent de se projeter dans l’avenir.

Petit 2 (bis) April est l’héroïne la plus merveilleuse qui soit. Celle à qui on aimerait tant ressembler compte tenu de son dévouement, de son caractère pétillant et de sa bienveillance. De ses bourdes aussi, qui sont toujours aussi mignonnes, comme elle ! Auprès de Tybalt, elle se découvre, se révèle et nous révèle sous son regard, les imperfections d’une vie parfaite.

If you wanna be my lover… a été une grande surprise pour moi. Je ne m’attendais pas à tant d’intensité ni à tant d’émotions dans une romance qui se voulait légère. Mais il faut dire qu’avec des personnages tels qu’April et Emerson, cette histoire ne pouvait être qu’addictive, lumineuse, pleine de peps et de tendresse. Les sujets abordés sont, eux aussi, traités avec tendresse et avec une belle pudeur malgré toute leur importance. Et ça le fait ! Très bien même. Harcèlement, tolérance, pression des réseaux sociaux, apparences, gémellité, deuil, et bien d’autres encore.

J’ai vraiment passé un agréable moment en compagnie de chacun de ses personnages, les principaux comme les secondaires, qui nous livrent une comédie romantique très rafraîchissante et souvent hilarante mais, qui ne manque pas profondeur. Drôle, touchant, attachant et juste, ce roman est une vraie bouffée d’air frais. Les amateurs de feel-good seront comblés par cette comédie romantique, un excellent remède contre la morosité ambiante, mais qui reste fort dans les valeurs qu’il transmet. Les joutes verbales de nos protagonistes et leur répartie sont extrêmement bien menées et réfléchies, que ce soit dans le plaisir, la colère ou la tristesse. Les scènes érotiques elles, sont sensuelles et écrites avec gourmandise et originalité. Tout y est, le combo est parfait ! Je me suis laissée prendre dans les filets de ce récit à ne pas pouvoir m’en séparer.

Et que dire de cette fin bonus ? Un grand merciiiiiiiiiiii C’était tellement bien joué, bien pensé, et pour ma part nécessaire pour que ce magnifique roman passe de sublime lecture à une lecture coup de cœur !

If you want my future, forget my past,

If you wanna get with me, better make it fast,

Now don’t go wasting my precious time,

Get your act together,

we could be just fine If you wanna be my lover,

you gotta get with my friends Make it last forever, friendship never ends,

you wanna be my lover,

you have got to give,

Taking is too easy,

but that’s the way it is.

Make it last forever, friendship never ends…

Un grand merci aux Éditions Addictives pour l’envoi de cette magnifique lecture en service presse numérique.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Il se rapproche de moi, colle sa joue contre la mienne et nous prend en selfie.
– On peut faire mieux que ça, lâche-t-il soudain.
Ses yeux se plantent dans les miens.
Tybalt amène son visage tout près, je sens son souffle sur ma peau et mon cœur qui tambourine, s’emballe. Plus il avance et moins je respire.
Lentement, ses lèvres s’approchent des miennes. Et les capturent.
Doucement, d’abord, tandis qu’il appuie sur un bouton pour immortaliser l’instant.
Puis le portable échoue sur le sable et la douceur évolue en autre chose. Ce baiser sage, presque chaste, devient plus urgent. Plus ardent.
Tybalt emprisonne mon visage dans ses mains, ses lèvres se pressent contre ma bouche avec plus de hargne et il se fraie un passage. Je cède. Quand sa langue chaude s’enroule autour de la mienne, je crois défaillir.
C’est chaud, mouillé, interdit, dément.
Je gémis entre ses lèvres, il m’embrasse plus profondément encore en me plaquant contre lui.
Et je l’embrasse en retour.
Je l’embrasse encore.
Je l’embrasse longtemps.
Quand je recouvre mes esprits, je m’arrache à lui, me lève d’un bond et cours jusqu’aux vagues qui lèchent le sable.
Je lâche un cri dans la nuit, perdue, affolée, consciente de l’erreur irréparable que je viens de commettre.
Mais la vérité, c’est que si c’était à refaire, je ne suis pas sûre que je changerais quoi que ce soit.

If you wanna be my lover…, d’Emma Green, histoire intégrale.

2 commentaires sur « L’avis de Carine sur If you wanna be my lover…Un roman de Emma Green Chez Addictives Editions »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s