L’avis de Charlotte sur California High School de Sonia Birdy


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur California High Schcool de Sonia Birdy aux Editions Addictives.

Titre : California High Schcool

Auteur : Sonia Birdy                                           

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Si elle couche avec lui, elle perd tout. Lui n’a rien à perdre.

Laguna Beach ! Ici, tout le monde est beau, mince, riche et performant. Autant dire que je n’y ai pas ma place.
Après la mort de ma grand-mère qui m’a élevée comme sa fille, j’ai dû tout quitter pour venir vivre dans cet univers aseptisé avec une mère qui n’a jamais voulu de moi.
Pour ne rien arranger, elle travaille comme femme de ménage chez la famille de Zack Miller, le mec le plus beau, le plus sexy, le plus populaire de mon nouveau lycée.
Capitaine de l’équipe de foot, un regard azur torturé, des muscles à n’en plus finir, tout en lui crie danger.
Il fait craquer toutes les filles, moi y compris. Sauf qu’il est hors de ma ligue et que je n’ai pas le droit de l’approcher.
Mais difficile de maintenir ses distances quand on vit quasiment sous le même toit…

Mon avis :

Suite au décès de sa grand-mère, qui l’a élevé, Ella déménage à Laguna Beach, loin de son lieu de vie habituel Chicago pour s’installer avec sa mère qu’elle ne connaît pas ou très peu. Cette nouvelle ville est très différente de ce qu’elle a connu jusqu’ici. Tout le monde est beau, riche, un monde où les apparences ont une place importante…

Sa mère travaille comme femme de ménage pour la famille Miller. Leur fils Zack est le garçon le plus populaire, beau et sexy de son lycée. Il est également capitaine de l’équipe de foot, il fait bien évidemment craquer toutes les filles et Ella ne fait pas exception. Cependant, il est inaccessible, mais il est difficile de rester à distance quand on vit presque sous le même toit.

Avec California High School, vous allez plonger dans l’ambiance typiquement américaine les écoles avec les stéréotypes que nous connaissons : les populaires comme les joueurs le foot les cheerleader d’un côté et les autres ce qu’on ne regarde pas qu’on ne remarque pas. C’est dans cette catégorie qu’est Ella et elle compte bien rester discrète.

Ella a des complexes sur son corps de Latina qu’elle n’assume pas, car elle trouve qu’elle a trop de formes. De plus, malgré un caractère fort et une certaine indépendance, elle manque de confiance en elle, cela est principalement dû au fait que sa mère l’ait abandonnée plus jeune. Les retrouvailles avec cette dernière ne sont pas forcément idylliques et toutes les deux vont devoir trouver leurs marques.

Zack est à priori l’archétype du jeune Américain : riche, populaire, bien dans ses baskets et accompagné de la cheerleader la plus populaire du lycée et en course pour gagner le rôle de couple de l’année. Cependant, il a bien plus à montrer que ça et il se dévoile à Ella et à nous par la même occasion. On découvre qu’il peut se montrer attentif et prévenant.
Entre eux, une amitié née facilement, malgré leurs différences.
J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, des amis qui prennent une place importante dans la vie des deux protagonistes. Rapidement, les clichés s’éloignent pour laisser place à une histoire bien menée, surprenante par moment et très addictive. De plus, une intrigue vient pimenter cette romance. La plume de l’auteure est fluide et permet de passer un très bon moment.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse !

Extrait :

– Donc tu dis que tu vas habiter ici ? Mon père est au courant de ça ?
– Moi qui pensais que l’interrogatoire était terminé, plaisanté-je. Je crois que oui mais je n’en suis pas sûre. Je suis censée le rencontrer demain.
– Tu ne vas pas être déçue du voyage.
Son ton est amer.
– Méfie-toi de ma belle-mère, et un conseil : évite de lui dire que tu t’es baignée dans la piscine !
– Ou que j’ai vu son beau-fils se faire sucer dans cette piscine.
Mon Dieu !
Je plaque une main devant ma bouche.
Pourquoi j’ai dit ça ?!
Voilà mon plus grand problème dans la vie. Ma grande gueule, mon incapacité à la fermer, à ne pas dire exactement tout ce qui me passe par la tête.
Je sens mes joues chauffer. Et dire que cette conversation prenait enfin une tournure civilisée, et bien sûr je viens de tout gâcher.
Les yeux de Zack s’écarquillent, puis il éclate de rire, et je ne peux m’empêcher de faire de même.
– En effet, je ne pense pas qu’elle apprécierait. Par contre, toi, j’ai eu l’impression que le spectacle te plaisait. J’ai vu comment tu matais.
Il fait un geste vers son pénis.
Il est sérieux !?
– Quoi ? Non ! Il ne faut pas prendre tes rêves pour une réalité.
Il place ses mains derrière lui pour s’asseoir plus confortablement, ce qui a pour effet d’abaisser légèrement son short. Mon regard se pose maladroitement sur cette ligne en V qui mène tout droit vers…
– Tu vois, tu es encore en train de me mater.
– N’importe quoi !
Il retourne l’écran de son téléphone pour m’éclairer le visage.
– Et en plus tu rougis.
Je place instinctivement mes mains sur mes joues pour faire baisser la température.