L’avis de Charlotte sur Campus Tutor de Louise Valmont

Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Campus Tutor de Louise Valmont aux Editions Addictives.

Titre : Campus Tutor

Auteur : Louise Valmont

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Elle doit l’aider à progresser en cours. Mais il a autre chose en tête…

À l’université de Columbia, Joaquim se consacre à une chose : la fête. Travailler et aller en cours ? Quel intérêt ?
Alors quand il se retrouve forcé de suivre un programme de tutorat pour améliorer ses notes, le jeune homme n’a aucune envie de faire des efforts. Le seul point positif, c’est qu’il peut pousser à bout sa tutrice, Brooke, une étudiante de dernière année qui désespère de son comportement.
Pourtant, il suffit d’un pari au sein de sa Fraternité pour que la petite blonde coincée devienne bien plus intéressante aux yeux de Joaquim. Désormais, il doit arrêter de la rendre folle, car il doit la séduire… Sacré défi !
Mais l’étudiant est prêt à tout pour réussir à prendre la tête des Gamma Phi. Même à pousser Brooke à transgresser tous ses principes déontologiques et à lui succomber…

Mon avis :

Joaquim est un étudiant, plus motivé par sa fraternité : les Gamma Phi et leurs légendaires fêtes que par ses études. Quand il se voit imposer un programme de tutorat, pas question pour lui d’en faire plus ou d’étudier. Sa seule motivation : pousser à bout sa tutrice, Brooke, qui pourtant redouble d’effort pour tenter de motiver son étudiant. Un pari avec les membres de la Fraternité va changer son objectif : il doit désormais séduire la jeune femme, ce qui s’avère compliqué vu son comportement jusqu’à présent, et ce, quelles qu’en soit les conséquences pour Brooke.

Brooke est une étudiante modèle, elle est très studieuse et n’a qu’un objectif : la réussite ! Que ce soit année universitaire, le programme de tutorat, ou être assistante d’un célèbre professeur, elle s’investit à 200 % pour que tout fonctionne. Tomber sur un étudiant comme Joaquim risque de compromettre son objectif, mais la jeune femme a de la ressource. Brooke est touchante dans sa relation avec son frère, elle ne veut pas le décevoir, mais en même temps, elle souhaite se découvrir.

Joaquim est un rebelle, il n’en fait qu’à sa tête et pour lui rien ne compte à part les Gamma Phi, la fraternité dont il veut devenir président. Et pour ça, il est prêt à tout, même parié qu’il peut séduire sa tutrice et la faire aller à l’encontre de ses principes. On comprend rapidement que sa vie n’est pas si simple qu’il n’y parait et que son attitude est une conséquence de son passé.

Leur entente n’est pas évidente, ils sont diamétralement opposés. Mais avec son nouvel objectif Joaquim fait des efforts pour arriver à s’approcher de sa belle tutrice. La tension monte progressivement entre eux, jusqu’à devenir explosive.

L’alternance des points de vue permet de bien comprendre les personnages. Ils ont su me toucher, sans totalement me conquérir. L’histoire est prenante, bien construite et sans temps mort, car certains éléments viennent perturber cette relation naissante et complexe.

La plume de l’auteure est fluide ce qui rend cette romance campus agréable à lire. 

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse !

Extrait :

– Le théâtre c’est le théâtre et tout ce qui se passe sur scène, baiser compris, est circonscrit dans l’espace et le temps de la représentation, commencé-je. En dehors, c’est comme d’habitude et on est là pour travailler.
Il se retourne vers moi avec un sourire enjôleur ; la solidité de mon argumentation commence alors à s’effriter. D’autant plus que, venues de nulle part, des ondes de tentation en profitent pour essayer de se faufiler dans tous mes sens.
– En tout cas, c’était cool, le théâtre hier soir, dit Joaquim d’une voix amusée. J’ai particulièrement aimé la dernière scène !
Plus raide que la statue de la Liberté sur son rocher, je lui lance un regard sévère, prête à lui opposer tout ce qui sépare la scène de la vraie vie. Mais à ma grande surprise, je m’entends murmurer :
– Moi aussi…
Non mais, ça ne va pas ? Qu’est-ce qui m’arrive ?
C’est affreux de se sentir trahie par sa propre bouche mais aussi par tout son corps.
– Ce qui s’est passé était juste un baiser de théâtre… réussis-je finalement à articuler en cherchant désespérément à reprendre le fil de mon argumentation. Et aujourd’hui, on est là pour travailler.
– Bien sûr, admet-il.
Mais au lieu de s’asseoir et de sortir livres et cahiers, il entreprend de contourner le bureau qui nous sépare. Pétrifiée, je le regarde avancer, fascinée par son pas nonchalant, ses hanches qui ondulent, ses mains qui se tendent vers moi. Figée, j’essaie de faire un geste, un mouvement, bref quelque chose qui indique que je vais refuser ce qui va arriver. Mais tout en moi acquiesce, s’impatiente et se prépare… Et plus il sourit, plus il s’approche, plus je me sens devenir fébrile et meurs d’envie d’embrasser sa bouche…
Juste une petite fois, me dis-je, me répétant pourtant que ce serait une erreur fatale.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s