L’avis coup de cœur de Charlotte sur À trois, je vous aime, tome 1 : prélude de Lougane Rose


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur À trois, je vous aime, tome 1 : prélude de Lougane Rose, publié chez So Romance. Une histoire terriblement addictive et très prenante. 

Titre :  À trois, je vous aime, tome 1 : prélude

Auteur : Lougane Rose

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  6,99 €

Broché : 17,99 €

Informations : deuxième tome, interlude, déjà sorti. Le troisième tome est prévu pour mars 2022

Résumé :

En amour, le chiffre trois signifie le trio amoureux, tenir la chandelle… il y a toujours une personne de trop. Et si, pour une fois, trois signifiait la trinité, ensemble à jamais ?

Léandre et Valentyn sont deux amis d’enfance, deux frères de cœur liés par un pacte qui les empêche de tomber amoureux de la même femme. Tant mieux, tomber amoureux ne fait pas partie de leurs projets. Lilie, petite tornade brune, vient s’installer pour travailler sur son nouveau roman, chez les deux hommes à Londres. Elle va bouleverser leur vie, leurs sentiments et leur amitié… entre désir, fraternité et jalousie, les trois amis n’en sortiront pas indemnes.
Foutu pacte.

Mon avis :

Lilie a besoin de prendre de la distance pour retrouver l’inspiration et écrire son roman. Elle se retrouve à Londres dans une cohabitation inattendu avec deux hommes qui sont amis depuis toujours ou presque.

Léandre et Valentyn sont très sérieux dans leur travail, mais beaucoup moins dans leur vie personnelle. Ils n’accordent pas d’importance aux sentiments et profitent de leur célibat pour enchaîner les conquêtes, leur appartement est une garçonnière.

L’arrivée de leur nouvelle coloc change quelque peu la donne, car en un seul regard tous les deux sont sous le charme et pour les deux amis, il s’agit de bien plus qu’un attrait physique. Alors pour préserver leur amitié, ils vont respecter « Le pacte » qu’ils ont fait depuis longtemps ce qui leur interdit tout rapprochement autre qu’amical avec Lilie.

La jeune femme, bien que très attiré par les deux garçons, se contente de cette belle amitié qui naît entre eux. Tout pourrait fonctionner, mais les sentiments : amitié, amour, fraternité, jalousie, sont parfois si fort qu’il est difficile de les oublier.

Très processifs, les deux hommes n’acceptent pas que leur colocataire se rapproche d’un spécimen de la gent masculine et ils font tout pour la tenir à distance des hommes. Ce qui donne des situations plutôt cocasses.

J’ai aimé les sentiments que chacun ressent. Ils sont très bien retranscrits par l’alternance des points de vue, car nous passons du point de vue de Lilie à celui de Léandre et de Valentyn. La puissance de leur attirance est impressionnante. Leur détresse et leur jalousie incontrôlable m’a souvent ému. Ils sont dans une situation complexe dans laquelle chacun des deux aimerait avoir la jeune femme pour lui tout seul. En même temps, lui imposer ce choix serait la faire fuir, ils n’en sont que trop bien conscient. La situation semble inextricable.

J’ai beaucoup aimé le découpage de cette romance, car dès le début, nous sommes chronologiquement plus tard, ce qui ne nous laisse que peu de doutes sur la suite des événements concernant cette relation particulière entre les trois colocataires. C’est un tourbillon de sentiment et de passion qui m’a porté au fil des pages. J’ai adoré découvrir leur histoire hors du commun.

Ce tome se finit par un cliffhanger intenable. Je ne pensais pas enchaîner tout de suite avec la suite, mais là, je n’ai pas d’autre choix ! Je vous conseille vivement d’avoir la suite sous la main.

La plume de l’auteur est fluide et addictive. Je n’ai pas vu le temps passer grâce à cette superbe histoire. Merci à So Romance pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— Elle me plaît, chuchote-t-il, brisant à peine le silence. 

Il ne sourit pas, il est sérieux. Putain, ce n’est pas un « elle me plaît » du genre « ouais, je la baiserais bien », non, c’est plutôt un « hé, je pourrais tomber amoureux de cette nana-là ».

Je secoue la tête en signe de négation.

— Elle me plaît, murmuré-je en le regardant dans les yeux.

Léandre me sourit.

— Allez, mec ! On sait très bien ce que ça veut dire. Tu ne veux pas t’attacher, alors laisse-la tranquille. Tu n’as pas besoin de l’ajouter à ton palmarès, d’autant qu’on doit vivre en sa compagnie quelques mois. Ne complique pas tout.

— Non, tu ne comprends pas. Elle me plaît vraiment, j’te jure ! Je ne sais pas pourquoi, ni comment l’expliquer, mais je le ressens au fond de moi, il y a quelque chose qui se passe… vraiment. En plus, ne te fous pas de ma gueule, tu es pire que moi, alors si tu veux parler tableau de chasse…

— Merde Val, tu fais chier ! 

Le silence s’interpose entre nous quelques instants, puis il reprend : 

— Je ne te la laisserai pas, mec.

— Moi non plus, Lé, je ne te la laisserai pas.

Il y a de la tension dans l’air malgré le calme apparent. Je crois que c’est la première fois qu’une fille s’immisce entre nous, et en quelques heures seulement ! C’est surtout la première pour qui nous ressentons ce que nous semblons ressentir… En quelques heures à peine, tous les deux en même temps et pour la même nana. Une attirance « plus, plus, plus ». Bordel !