L’avis de Charlotte sur La mélodie des sentiments de Jane Yam

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur La mélodie des sentiments de Jane Yam publié par Les éditions Caméléon. Cette romance policière MM est la première parution de cette maison d’édition !

Titre : La mélodie des sentiments

Auteur : Jane Yam

Genre : Romance policière MM

Editions : Les éditions Caméléon

Ebook :  4,99€

Broché : 16€

Résumé :

Frédéric, pianiste renommé et adulé avance dans la vie sans se poser de question. Puis tout bascule le jour où il découvre que son agent n’est pas celui qu’il prétend être.

Florian, capitaine de police, mène sa vie sereinement aux côtés de sa femme Charline. Seulement, le destin est volatil et il apprendra à ses dépens que rien n’est immuable.

Au détour d’une enquête, Florian et Frédéric se croiseront et remettront en cause tout ce qu’ils pensaient déjà acquis.

Mais sont-ils seulement prêts à recommencer à vivre ?

Mon avis :

Frédéric est un pianiste réputé. Il est incontournable dans son milieu. Ce métier, cette carrière, c’est tout pour lui, il ne connait que la musique et ne vit que pour elle. Mais tout change à cause de son agent, qui s’avère cacher bien des choses.

Florian est capitaine de police, sa vie semble parfaite, jusqu’à ce que le destin lui apporte son lot d’événements marquants.

Leurs routes vont se croiser au cours d’une enquête de police. Une multitude d’éléments risque de modifier le cours de leurs vies. Un nouveau départ ou une descente aux enfers ?

Frédéric n’était pas prêt à ce tournant dans sa vie. Il compose tant bien que mal avec de nouveaux éléments qu’il a du mal à assumer. Sa vie est en plein bouleversement. Celle de Florian n’est pas plus stable, il doit également remettre sa vie sur les bons rails et c’est loin d’être évident. La rencontre entre les deux hommes ne se fait pas dans les meilleures circonstances. Et tous deux devront chercher le meilleur d’eux même pour s’en sortir.

L’enquête de police qui les lie, menée par Florian, est au cœur de cette histoire. Les questions sont nombreuses et le mystère reste entier, nous tenant en haleine. J’ai adoré passer du point de vue de l’un à l’autre, mais aussi le point de vue d’un personnage que je vous laisserai découvrir, nous permettant d’obtenir quelques informations supplémentaires.

Cette romance policière est très bien menée, tant au niveau du suspense que de la relation entre les personnages. Les protagonistes sont attachants et les émotions bien présentes. La lecture est prenante et la plume de l’auteure est fluide. Tout est réuni pour passer un très bon moment. Merci à l’équipe des Editions Caméléon pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— Nous sommes venus vous rencontrer avec de nouveaux éléments, annonce un des flics.

— Messieurs, ce charmant garçon va se montrer poli et écouter ce que vous avez à dire, réplique Mama. Puis se tournant vers Frédéric, elle le chapitre, mon petit musèle ton comportement, tu es grossier. Ils ne font que leur travail. Si vous voulez bien nous excuser, nous sommes tout à vous, lance sa grand-mère.

— C’est ça, oui ! Un connard m’a transformé en handicapé, alors pour les courbettes, vous repasserez, fulmine le jeune homme, amer.

— Nom d’une pipe ! Frédéric, tu me fais honte. Ils n’ont rien à voir avec ce qui t’arrive, gronde Cécile sortant de sa réserve habituelle.

La tristesse qui surnage dans le ton de sa grand-mère le heurte de plein fouet. Cette rage en lui dévaste tout sur son chemin et le fait se conduire comme un crétin.

— Pardon Mama, messieurs, veuillez accepter mes excuses, tout cela me mine, je n’accepte pas ce qui m’arrive, résultat, je m’emporte vite.

— Au vu des circonstances, votre réaction est légitime et nous la comprenons. Nous sommes là pour vous expliquer que ce qui vous est arrivé n’est plus considéré comme un simple accident de la route, contrairement au résultat des premières investigations. Cependant, compte tenu des éléments pris en considération par nos collègues, nous aurions agi de la même manière qu’eux et classé l’affaire sans plus de recherches.

Dès qu’il l’entend, la sonorité de cette voix de velours plaît au pianiste. Elle l’attire. Il la décompose en notes fluides. S’en apercevoir met Frédéric en rogne. En d’autres temps, dans un bar ou une boîte, elle l’aurait mené droit vers son propriétaire.

Un commentaire sur « L’avis de Charlotte sur La mélodie des sentiments de Jane Yam »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s