L’avis de Charlotte sur Pyrénées, Combattre et aimer de Julia Telleur

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Pyrénées, Combattre et aimer de Julia Telleur, en auto-édition, une immersion dans une équipe hors norme.

Titre : Pyrénées, Combattre et aimer

Auteur : Julia Telleur

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  5,99 €

Broché : 18,90 €

Résumé :

Elle est l’unique pilote féminine de son escadron.
Leader de son propre équipage, elle a su prouver, au fil des années, sa valeur, son courage et son abnégation.
Accompagnée de ses frères d’armes, elle est projetée au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane.
Au cœur du Mali, elle fera la connaissance de celui qui bouleversera sa vie. S’engage alors un autre combat, dont ils pourraient ne pas sortir indemnes…

« Combattre et sauver » est plus qu’une devise, c’est leur réalité.

Mon avis :

En tant que femme pilote, qui plus est, responsable de son équipage, Gaby va affronter la mission qui l’attend en plein cœur du désert. Ce ne sera tout de même pas de tout repos, que ce soit professionnellement ou personnellement. Malgré tout l’entraînement, certaines choses ne sont pas prévisibles, certaines rencontres surtout.

Gaby est une femme battante, qui a dû faire sa place dans ce milieu très masculin et prouver qu’elle était tout aussi capable qu’un homme de réussir à bien ses missions. Son équipe est composée exclusivement d’hommes, soit dit en passant, ils sont tous plus charmants les uns que les autres. Mais avec eux, pas de difficulté, plus qu’une équipe, c’est une famille. Ils sont soudés, bienveillants les uns envers les autres. L’arrivée d’un « nouveau » ne risque pas de poser des problèmes à cet équipage bien rodé ? C’est ce que va vivre Roman, il va devoir se faire une place parmi les membres de cet escadron. Son caractère va l’aider dans cette étape. Il est tout aussi bienveillant que l’équipe qu’il rejoint.

C’est parti pour une aventure en plein cœur du désert ! Cette histoire nous plonge dans un contexte militaire, et pas des plus simple : en OPEX (opération extérieure). Tout est réuni dans ce roman pour être complétement immergé dans l’univers. Rien n’est laissé au hasard, les termes sont précis et les scènes bien détaillées pour nous faire vivre avec eux chaque moment. Nous suivons bien sur toute l’équipe, mais plus particulièrement Gaby et Roman, dans les bons moments comme les plus difficiles. Avec toute une palette d’émotions. La romance se construit doucement, ce qui est totalement cohérent avec le contexte dans lequel ils évoluent. Leurs liens se nouent au fils des pages et au gré de leurs interventions.

Avec le résumé, plus qu’alléchant, je n’ai pas résisté à lire cette histoire. J’ai adoré une bonne partie de cette romance. J’ai aimé au début de cet opus, la présentation de l’équipe, les détails des premières sorties. Cependant, certains m’ont paru longs, compliquant un peu ma lecture. Peut-être qu’il y avait un peu trop de détails à mon goût. Je me suis souvent senti un peu extérieure aux actions, ce qui m’a empêché de les vivres pleinement. J’ai aussi énormément aimé les liens entre tous les membres de cet escadron et bien sûr plus particulièrement la relation entre Gaby et Roman.

J’ai malgré tout passé un bon moment avec « Pyrénées, combattre et aimer ». La plume de l’auteure est agréable. Je remercie Julia Telleur pour ce service presse et si vous aimez les romances militaires bien documentées, je vous recommande cette lecture !

Extrait :

En approchant des locaux du COS, situés à proximité des hangars à hélicos, des éclats de voix se font entendre. Apparemment, quelqu’un n’est pas content. Plus j’avance et plus je distingue la conversation enflammée qui oppose deux hommes, et l’un d’eux à la même voix que Wolf. Ce n’est qu’en arrivant à la porte que je prends conscience du climat ambiant. Mon copilote fait face à un autre officier. Ils se jaugent et s’invectivent. Je ne saisis pas tout de suite de quoi il retourne. Mais à les écouter, j’ai le sentiment que cela tient plus d’une guerre à celui qui pissera le plus loin, qu’un véritable problème à régler.

Mon arrivée met aussitôt fin à cette poussée de testostérone, leur attitude change du tout au tout. Je vois bien que mon second s’efforce de ne pas laisser exploser sa colère, quelle qu’en soit l’origine. Mon impression est confirmée lorsqu’il me salue par mon grade, ce qui est tout à fait inhabituel pour mon meilleur ami. Je fais de même et me tiens prête à jouer les arbitres.

— Messieurs. Puis-je savoir ce qu’il se passe ici ? m’exclamé-je froidement.

— Capitaine Lance ! Nous débattons de la composition des équipages pour nos premières missions, répond Wolf.

— Je me présente, Capitaine Samuels. Enchanté de faire votre connaissance, Capitaine, déclare l’autre homme.

Mon regard se porte sur celui qui s’avance vers moi la main tendue. Mes yeux bougent indépendamment de ma volonté et lorgnent de haut en bas celui qui s’avère être notre nouveau copilote. Je secoue la tête, déroutée par ma propre réaction.

— Capitaine Samuels… Je ne sais pas si je dois être réjouie, commenté-je en la lui serrant, surtout si vous vous empoignez déjà avec mes coéquipiers.

J’évalue la prise de l’homme face à moi. Une poignée de main peut vous en apprendre beaucoup sur un individu. Je déteste qu’une personne me salue négligemment, sans conviction, ou au contraire, qu’elle essaie de me casser une phalange juste pour m’impressionner. En serrant celle de Samuels, la question ne se pose pas, sa fermeté couplée à ses yeux fixés sur moi, m’indiquent clairement sa franchise et sa sincérité. 

— Simple divergence d’opinions, Capitaine, rien de plus, argue-t-il.

— Mouais, c’est ça, marmonne mon ami.

Un commentaire sur « L’avis de Charlotte sur Pyrénées, Combattre et aimer de Julia Telleur »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s