✍🏻Mon avis sur Initiation With a Criminal de Jessika Kostigan

Titre : My initiation with a criminal

Auteur : Jessika kostigan

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé:

Il est dangereux, elle n’a peur de rien.

Il est un criminel redoutĂ©, elle est la fille du maire et sa vie est toute tracĂ©e. Ils n’auraient jamais dĂ» se croiser, ni mĂŞme s’adresser la parole. Mais quand Maxine rencontre Jay Ă  la sortie du lycĂ©e, elle se rend compte que cet homme dangereux pourrait la mener sur un terrain inconnu, qu’elle rĂŞve de parcourir. D’autant plus qu’un dĂ©sir irrĂ©pressible s’en mĂŞle…

Mais une nuit, tout bascule. Jay est envoyĂ© en prison Ă  cause de Maxine. Ă€ sa sortie, sept ans plus tard, il rĂŞve de vengeance. Il va alors tout faire pour s’immiscer dans la nouvelle vie de Maxine et pour la faire payer.

La passion toujours enfouie parviendra-t-elle à réparer l’irréparable ?

***

Mon Avis :

Initiation with a Criminal… ou une rencontre imprévue peut faire basculer toute une vie… et suite à laquelle, en un instant, on peut tout gagner… ou tout perdre…

Tout perdre… Jay DeVito sait bien ce que s’est! Malgré son statut d’homme le plus dangereux du Sud de Sonna, il aura suffit d’une rencontre engendrant un sentiment fort et puissant pour qu’il se retrouve derrière les barreaux d’une prison… Sept ans plus tard, il en ressort déterminé à ne plus laisser les dés se jouer de lui, mais prendre sa revanche avec ses propres cartes en main. Mais voilà… Face à elle, sa plus grande faiblesse, il perd toute sa rage et sa ténacité vindicative… il perd la main sur le jeu en laissant son coeur aux pieds de sa princesse.

Cette princesse, c’est la fille de l’homme le plus puissant du Nord de Sonna, Maxine Leroy. Sa vie est toute tracée, de ses études à sa carrière, en passant par ses amours et relations qu’on lui impose. Mais sa rencontre inopinée et improbable avec Jay DeVito va remettre tout son futur en question et tout cet équilibre sommé en danger. Car, soyons honnête, il est bien difficile de résister à Jay et sa badboy attitude, celle de tous les dangers, et pourtant si magnétique qu’associée à la physionomie parfaite du criminel, toute notion de bien ou de mal s’efface, sans pour autant disparaître. D’autant plus qu’elle va, grâce à lui, apprendre à s’épanouir, et tel un diamant brut, à briller sans artifices. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa progression, son passage de cette adolescente égoïste et insouciante, à la jeune femme soucieuse et protectrice, mais aussi et surtout à l’adulte qui va faire face et affronter l’égoïsme, la protection et les décisions des autres à son encontre.

Dès leur rencontre, ils vont devenir la force et la faiblesse l’un de l’autre, mais aussi de tous ceux qui gravitent autour d’eux. Et tout à leur émotions, ils en oublieront de se méfier de tout et de tous, les précipitant dans une réaction en chaîne de circonstances, d’agissements et de situations dramatiques, engendrant une réalité de douleur, de regrets et de vengeance. 7 ans vont séparer le passé du présent, l’adolescente de l’adulte, le maître du rien, l’amour de la colère… Une mise en place très entraînante par la succession de chapitres oscillants entre toutes ces émotions, une avancée tout en dévoilements et rebondissements dans un rythme parfait, une évolution des protagonistes authentique dans leur avenir et leurs sentiments.

Vous l’aurez compris, nous sommes ici dans une histoire de pouvoir, d’argent et de territoire; une histoire de manigances, de trahisons, de jeux truqués; une histoire d’amour inaccepté puisqu’inacceptable par la notion de bien face à celle du mal, d’élite face à celle de bas-fonds, d’innocence face à celle de criminel; une histoire de séparation aussi bien géographique que morale ou émotionnelle et dont seul un pont en perpétuelle construction permettra de relier les deux parties de la ville de Sonna, le passé au présent mais aussi les ressentiments au pardon. Le pardon que l’on accorde, celui que l’on s’octroie, faisant face à tout le mal enduré et inspiré.

Car entre ceux qui font du mal, ceux qui pensent à en faire, et ceux qui en souffrent, volontairement ou involontairement, le mal est là, bien là, et il fait bien mal! Il se transmets, se répercute et se partage. Pourtant face au mal, il aura l’amour, beaucoup d’amour, qui trouvera le pont pour se trouver, se diffuser et s’éprouver.

Initiation with a Criminal est une lecture durant laquelle on ne peut qu’imiter le sourire en coin de Jay, entendre la petite voix en italique de Maxine et surtout partager le panel d’émotions qui les rapprochent, les déchirent, les réunissent, et qu’ils se vouent. Ce fut un super plongeon dans une histoire de bien, de mal, de politique, de pouvoir, d’argent, de secrets, de manigances, de trahisons, de clans rivaux, d’amitié, mais aussi et surtout d’amour… impossible? fusionnel? égoïste? inconditionnel? Penchez-vous à votre tour sur le Pont de Sonna, et vous saurez, à quel amour vous vouez!

Merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette histoire en service presse numérique.

***

Extrait:

– Alors ? Ça fait quoi d’être la fille de l’homme le plus puissant de la ville ? me demande Jay en dĂ©marrant la voiture.

– Tu sais ce que c’est, je dois toujours être parfaite. Ne rien faire de travers.

– C’est mal parti, ricane-t-il.

Je lui donne une tape sur le bras en bougonnant.

– Ce n’est pas parce que c’est ce qu’on attend de moi que je dois m’y plier.

– Une vraie petite rebelle !

Il me fait un sourire moqueur et je ne peux m’empêcher de rire de bon cœur. C’est sûr qu’à côté de lui, je suis un ange.

– Et toi, alors ? Ça fait quoi d’être le mec le plus dangereux de la ville ?

– Mon homme de main est le plus dangereux. On ne plaisante pas avec Bolt si on ne veut pas finir six pieds sous terre.

Un nouvel aperçu de son entourage qui ne me rassure pas du tout. Et le pire, c’est qu’il en parle comme si c’était normal d’envoyer un homme six pieds sous terre.

Je reste silencieuse, ne sachant pas quoi répondre à cela. Je commence à être nerveuse.

– Je n’ai jamais tué personne si c’est ce que tu es en train de te demander dans ta jolie petite tête.

VoilĂ  qui est rassurant ! Enfin, je crois.

– Moi non plus, si jamais tu te posais la question, dis-je avec humour pour me détendre.

Jay éclate de rire et je me rends compte que j’adore ce son. Il a un rire franc et masculin.

– Me voilĂ  rassurĂ©, rĂ©pond-il, toujours le sourire aux lèvres. 

***

Un commentaire sur « âśŤđźŹ»Mon avis sur Initiation With a Criminal de Jessika Kostigan »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s