L’avis de Charlotte sur Red Python, Trust me de Alexia Clemens


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Red Python, trust me de Alexia Clemens aux Editions Addictives.

Titre : Red Python, trust me

Auteur : Alexia Clemens

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Elle est flic. Il est le président des Red Python. Tout les oppose et pourtant…

Saul est le nouveau Président des Red Python. Entre leur trafic d’armes, les différents commerces légaux et la protection de la communauté, il n’a pas besoin que les Tigers, un gang tout droit venu de Détroit, en rajoutent…
Romy, policière de la ville de Riverside, sait qu’ici, quand il y a un problème, on n’appelle pas la police, mais le club de bikers du coin. Et ça la fait enrager !
À chaque fois que les deux se rencontrent, c’est explosif ! Saul ne résiste pas à l’envie de se rapprocher du lieutenant Romy… Elle n’est pas comme tous les flics de cette ville, elle a ce feu en elle qui la distingue des autres et donne envie à Saul de la découvrir sous toutes les coutures !
Mais quand Romy se décide à lui laisser sa chance, il trouve ça louche… Décidé à la démasquer de la plus sensuelle des façons, il ne s’attend pas à être pris à son propre jeu !
Tous les deux bourrés de préjugés, ils vont apprendre à s’apprivoiser, mais les fantômes de leur passé planent toujours au-dessus de leur tête…
Alors Saul réussira-t-il à se détourner du passé pour envisager un avenir ? Et Romy se laissera-t-elle entraîner vers l’interdit ?

Mon avis :

Saul est le président des Red Python, tout roule pour lui est son club, les affaires fonctionnent bien. La communauté respecte les membres du club, qui assure la protection des habitants. Cependant, l’arrivée des Tigers sur leur territoire risque de compliquer les choses.

Romy est policière, nouvellement arrivée. Elle remarque vite que les habitants et les commerçants font plus facilement appel aux Red Python qu’à la police.

Ils n’ont pas la même vision de la justice, cependant, Saul ne se lasse pas de tenter de séduire la belle policière. Mais, lorsqu’elle accepte enfin, il ne peut pas s’empêcher de rester sur ses gardes tout en profitant de l’opportunité.

Leur rapprochement risque de mettre à mal leurs préjugés respectifs. Arriveront-ils à s’apprivoiser ?

Je finissais mon avis sur le premier roman des Red python : save me en disant que j’aimerais bien découvrir l’histoire de Saul, c’est chose faite !

Saul porte de grandes responsabilités. Être le président des Red Python n’est pas de tout repos. Malgré son sérieux dans les affaires, il arrive à garder un côté léger, presque enfantin, tel un sale gosse prêt à faire plein de bêtises. J’ai adoré apprendre à connaître cet homme espiègle, charmeur, mais aussi déterminé pour assurer un avenir à son club et à ses membres.

Romy est, à l’inverse, toujours très sérieuse, elle jure que par les règles, les lois et compte bien les faire respecter. Se rapprocher du président d’un club aux activités hors la loi est vraiment à l’opposé de ses convictions… J’ai aimé la découvrir, son passé est encore douloureux, j’ai eu mal pour elle.

Quand le passé vient se mêler au présent, la vie de nos deux protagonistes risquent de se compliquer !

J’ai beaucoup aimé Red Python : truste me ! J’ai passé un très bon moment avec eux, j’ai été charmée et j’ai eu peur pour eux… Cette romance est prenante et très agréable à lire. J’aime beaucoup le mélange des plumes des auteures : Alexia Perkins et Ellie Jade.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– Et comme par hasard, reprend Smith, mon collègue, les bandes de vidéosurveillance sont vierges. De la rue comme de l’établissement. Un comble, conclut-il avec dédain.
– Ne me regardez pas comme ça, claque une voix rauque dans mon dos, je n’y suis pour rien.
Je me retourne pour faire face au charmeur de la bande de motards.
– Bonjour jeune demoiselle. Si vous avez bes…
– Lieutenant Williams, le coupé-je, déjà agacée.
Son sourire arrogant ne le quitte pas et il me répond simplement :
– Je sais, Miss Riverside.
– Lieutenant suffira.
– À vos ordres, beauté.
Je le fusille du regard. Une lueur de défi brille dans ses prunelles d’un vert clair fascinant. Je me reprends rapidement pour ne pas me laisser attendrir, ce que je fais uniquement en regardant des vidéos de chatons tout mignons sur YouTube. Ce qu’il ne s’imagine pas, c’est qu’en étant la seule fille de la promo à l’école de police fédérale, j’ai dû tenir tête à des bonshommes bien plus costauds, rarement aussi beaux, certes, mais il ne fait pas le poids.
– Et donc vous vouliez ? lui demandé-je avec toute la suffisance que je peux exprimer.
– Vous aider, répond-il en laissant son visage jovial se fermer. Mais vous êtes probablement la meilleure, donc…
Il recule de quelques pas mais, avant qu’il fasse demi-tour, je ne peux m’empêcher d’enfoncer le clou.
– Donc je n’ai aucunement besoin de vous. Vous pouvez disposer avec vos petits copains.
Je me retourne pour faire face à mes deux camarades, bouche bée. J’ignore s’il a quitté les lieux, mais la chaleur que je ressens sur ma nuque m’indique qu’il m’observe intensément. Je suis convaincue que je l’ai mis en colère mais il ne peut rien faire en présence de tous mes collègues, en pleine journée, sur la voie publique.
J’exulte.
Reste à ta place, Saul Adams ! Nous sommes l’autorité, nous décidons, tu exécutes.