L’avis de Charlotte sur Mon voisin ce tueur de Ana Scott


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mon voisin ce tueur de Ana Scott aux Editions Addictives.

Titre : Mon voisin ce tueur

Auteur : Ana Scott

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99 €

Résumé :

Il a une obligation : la tuer. Et une obsession : coucher avec elle.

Roméo Lefèvre est officiellement mort. Mais en réalité il est bien vivant, il se fait appeler Kyle et c’est un tueur super entraîné. Pour garder son activité et son identité secrètes, Kyle doit rester solitaire. Alors, il est hors de question qu’il s’attarde trop sur sa voisine, la belle Angèle au corps de rêve et à la langue bien pendue ! Le jour où Angèle le surprend en pleine mission, il n’a d’autre choix que de la tuer. Mais son attirance est trop forte, d’autant plus qu’elle est réciproque. Le boss de Kyle risque de ne pas apprécier du tout leur petit arrangement… Cette relation absolument torride vaut-elle le coup de prendre tous les risques ?

Mon avis :

Roméo est mort, enfin, c’est la version officielle. Désormais, il est Kyle, agent spécial surentraîné, mais ceci est très officieux et totalement secret. Sa vie se résume désormais à attendre les ordres de mission. Impossible pour lui de créer des liens avec qui que ce soit. La solitude est de mise. C’était sans compter sur sa charmante et insistante voisine, à qui il a du mal à résister. Tout bascule lorsque cette dernière le surprend en pleine mission. Les ordres sont clairs, il n’a pas d’autre choix que de la tuer. Mais si résoudra-t-il ?

La vie de Roméo, alias Kyle, a été bouleversée. Après une longue formation, coupé du monde, il se retrouve réinsérer dans la « vraie vie » mais sans réellement pouvoir vivre une vie normale : pas d’amitié, pas de relation quelle qu’elle soit. Juste une vie solitaire pour s’assurer que son identité, mais surtout son métier reste secret. J’ai adoré son esprit rebelle et sa résignation face à ce choix qui lui est imposé. Il ne manque pas de courage et j’aime sa façon de parler plutôt piquante.

Angèle, la voisine de Kyle, est également à un tournant de sa vie. Elle se retrouve seule après une longue relation plutôt décevante. De plus, elle doit faire face à des difficultés, des inquiétudes dans son quotidien, ce qui créer des incertitudes quant à son avenir. Quand elle rencontre enfin son nouveau voisin, elle craque pour cet homme canon et mystérieux. Kyle la rejette plus d’une fois, il est froid, distant, un parfait connard, malgré tout, Angèle reste naturellement aimable et avenante.

La situation dérape lorsque Angèle se retrouve, malgré elle, confrontée au secret de Kyle et le découvre en pleine mission. Elle ne veut pas mourir, pas pour avoir été juste au mauvais endroit, au mauvais moment. Par quel moyen convaincre son beau voisin, tueur, de ne pas s’en prendre à elle ?

Kyle est confronté à un cas particulier, les ordres qu’il n’a jamais remis en cause d’un côté, son attirance pour la jeune femme d’un autre. J’ai adoré cette dualité en lui, entre ce qu’il est profondément et ce qu’il a appris à être… Entre eux, les choses ne sont pas simples, mais l’interdit, le danger ajoute du piment sur cette relation qui n’a rien d’ordinaire.

J’ai adoré « Mon voisin ce tueur », j’ai été touchée par les deux personnages principaux, par leur façon de voir la vie, de s’adapter aux imprévus… L’auteure, Ana Scott, a su, une fois de plus m’embarquer avec elle dans son univers, grave à sa plume très addictive. J’ai passé un super moment avec cette lecture.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Mon intuition me dit que mon répondant peut me sauver la vie et, après tout, qu’est-ce que je risque ? Ça ne peut pas être pire. D’autant plus que s’il avait voulu me tuer, il serait déjà passé à l’acte. Oui, il aurait pu me tuer, lorsque j’étais dans les vapes, puis tout à l’heure, au lieu de tirer dans l’oreiller à côté de ma tête. Le coup de feu m’a rendue presque sourde d’une oreille, et j’en ai perdu la voix quelques secondes. Pour ensuite retrouver ma combativité. Peut-être qu’il finira par me tirer une balle dans la tête, mais au moins, je me serai défendue et je mourrai dans la dignité.
Je lui balance un regard langoureux.
– Je sais que je te plais et toi aussi tu me plais…
Son regard noir me harponne.
– La ferme ! Tu ne sais pas ce que tu dis !
– Pourquoi ? Parce que t’es un tueur ? Tu penses que je n’ai plus envie de toi parce que j’ai peur de toi ? Tu sais rien de moi, Kyle ! Je suis passée par tellement de choses que je me suis endurcie et je n’ai pas peur de mourir !
Cette ultime provocation le fait marrer.
– Tout le monde a peur de la mort, Angèle !
– Pas moi !
– C’est faux et tu le sais !
– Non, c’est la vérité !
– Alors pourquoi tu m’as supplié tout à l’heure ?
– Parce que j’ai pensé à mes malades, et à mon père. Je n’aime pas l’idée de l’abandonner.
– Il a des problèmes ?
Il s’intéresse à moi, c’est bon signe… Il faut que je continue de le faire parler, de capter son attention.
Pourtant, je ne cesse de fixer son arme, me demandant à quel moment il va s’en servir, si même il va s’en servir à nouveau et, si oui, à quelle minute surviendra ma mort.
– Détache-moi, Kyle, nous serons mieux pour parler. Je ne chercherai pas à m’enfuir, je te le promets.
Son regard brut me traverse de part en part, me fait frissonner. Je ressens, avec une extrême acuité, sa dangerosité. Elle exsude de chacun de ses pores. Je sais de quoi il est capable. Il a tué un type sans une once de remords. J’imagine qu’il doit être une sorte de tueur à gages, et pourtant, malgré ça, je ne peux m’empêcher d’être toujours attirée par lui. Sinon plus !
Qu’est-ce qui débloque chez moi ?
Comme si je n’avais pas suffisamment d’emmerdes comme ça ?