L’avis de Charlotte sur Quand les lumières s’éteignent de Mélissa Rivière


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Quand les lumières s’éteignent de Mélissa Rivère publié par Les éditions Caméléon. Une romance très originale à découvrir !

Titre : Quand les lumières s’éteignent

Auteur : Mélissa Rivière

Genre : Romance

Editions : Les éditions Caméléon

Ebook :  4,99€

Broché : 18€

Résumé :

Une romance inattendue !

Deborah vient de décrocher le job de ses rêves dans un centre de recherche à Jacksonville, en Floride. Lors d’une conférence de presse organisée par son entreprise, elle accepte un rencard avec Mathias, un reporter new-yorkais très engagé. Alors qu’elle s’imagine passer une soirée « one shot » en bonne compagnie, elle ne se doute pas une seconde de ses réelles intentions : lui soutirer de précieuses informations pour un reportage capital.

Entre révélations, sexe et trahison, quelle tournure prendra leur relation ?

Seront-ils prêts à découvrir l’envers du décor, quand les lumières s’éteignent ?

Mon avis :

Déborah est heureuse de pouvoir faire le travail de ses rêves. Elle ne voudrait être nulle part ailleurs que dans le centre de recherche de Jacksonville. Tout va bien pour elle, elle obtient même un rencard avec un séduisant reporter New-Yorkais, Mathias. Le jeune homme donnerait tout pour obtenir des informations pour alimenter un reportage très important pour lui. Jusqu’où est-il prêt à aller pour ses convictions ? Déborah, supportera-t-elle cette trahison ?

Cette chronique est un peu particulière, car ce roman est plein de surprise, je ne peux pas vous en dire beaucoup. Il serait dommage de gâcher l’effet de surprise !

Déborah est une jeune femme passionnée par son métier. Elle est investie et consciencieuse. Elle est débordante d’énergie et communique sa joie de vire. C’est un vrai rayon de soleil.

Mathias est journaliste, il traite de thèmes poignants, parfois choquant et son but et de faire ouvrir les yeux des populations. Même si certaines vérités peuvent déplaire… Le projet sur lequel il travaille est colossal et il ne ménage pas ses efforts…

Entre les deux protagonistes, le courant passe bien, cependant, les intentions de Mathias ne sont pas forcément les plus anodines et Déborah risque de tomber de haut en les comprenant. C’est pour elle le début d’un cheminement complexe durant lequel elle va devoir prendre du recul sur ses certitudes pour accepter, ou non, une vision complètement différente.

« Quand les lumières s’éteignent » est un roman engagé, mystérieux et très bien monté. Il m’a offert de belles surprises. J’ai été touchée par les personnages principaux, ainsi que par le personnage mystère. Cette narration est addictive, j’avais hâte de comprendre de quoi il retourne… Je me suis laissée portée par cette histoire originale, surprenante et terriblement touchante. J’ai aimé l’équilibre entre le thème fort et la romance qui a toute sa place dans cet ouvrage. Avec cette lecture j’ai découvert la plume fluide et très agréable de l’auteure, Mélissa Rivère.

Je vous recommande vivement de plonger dans ce roman que j’ai adoré. Merci à l’équipe des Editions Caméléon pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Le groupe regagne la terrasse suspendue, Debby invite les derniers journalistes à la suivre et Guillaume sourit à s’en décrocher la mâchoire. Mathias se dépêche de l’aborder, avant qu’elle ne reparte.

— Excusez-moi, mademoiselle ?

— Oui, je peux vous être utile ?

— Oui, bonjour, je… je m’appelle Mathias. Mathias Collins, annonce-t-il, en lui tendant une poignée de main.

— Bonjour, Mathias Collins, je suis Deborah Evans. Que puis-je faire pour vous ?

— Eh bien, j’aimerais vous poser quelques questions dans le cadre du reportage que nous réalisons. Accepteriez-vous une petite interview ?

— Oh, c’est très gentil à vous, mais pour les questions, il faut demander à Kelly, ma responsable. C’est elle qui gère les communications à la presse.

— Oui, oui, bien sûr, je comprends. Mais j’aurais aimé avoir votre ressenti, votre avis personnel, concernant votre travail ici.

— Je suis vraiment désolée, mais je ne suis pas autorisée à répondre à vos questions, nous avons des consignes et c’est à Kelly qu’il faut vous référer.

— Bon, très bien… Écoutez… Je me rends bien compte que je suis nul à ce petit jeu, alors je vais être franc avec vous. Je souhaitais vous inviter à boire un verre, mais je ne savais pas comment m’y prendre. Voilà, vous m’avez démasqué !

— Effectivement, vous n’y allez pas par quatre chemins… déclare Debby en baissant les yeux, laissant échapper un petit rire gêné.

L’avis coup de cœur de Charlotte sur The Bloody Tigers tome 2 : Hellacy


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur The Bloody Tigers tome 2 : Hellacy de Lizzie F, en auto-édition.

Titre : The Bloody Tigers tome 2 : Hellacy

Auteur : Lizzie F

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  4,99 €

Broché : 15 €

Résumé :

La vie n’a pas épargné Mel, qui vit sous le joug de son beau-père, qu’elle craint par-dessus tout. Avec l’aide de son amie, elle prend la fuite à l’aube de ses 18 ans et trouve par hasard refuge à Bakersfield auprès des Bloody Tigers. Sa rencontre avec Louisa va tout changer. Une nouvelle chance s’offre à elle : un travail, une famille, et surtout Adam, un biker sexy tourmenté par son passé.

Pour elle, il va remettre ses principes en question. Avec elle, il envisage de former un tout. Elle croyait être en sécurité loin de son bourreau, mais le passé refait toujours surface… Adam sera prêt à tout pour la protéger !

L’amour les sauvera-t-il ?

Préparez-vous à vivre une histoire émotionnellement intense : action, secrets, romance, suspense…. Restez sur vos gardes et faites le plein de frisson dans ce nouveau tome. Retrouvez Louisa, Scott, Adam et tous les autres dans la suite de la saga des Bloody Tigers !

Mon avis :

Mel vit avec son beau-père, qui n’est pas tendre avec elle et qu’elle craint. Pour ses 18 ans, elle décide de fuir loin de lui. Le hasard la conduit à Bakersfield. Elle rencontre la très gentille Louisa qui lui offre un emploi et un refuge auprès des Bloody Tigers. C’est un nouveau départ pour elle et la rencontre de personnes au grand cœur, mais surtout Adam, le plus attirant de tous à ses yeux.

Adam, malgré ses propres problèmes, va tout donner pour la tenir éloignée de son bourreau, pour l’aider et la protéger.

Tout n’est pas gagné entre eux, Mel est craintive, Adam arrivera-t-il à apprivoiser la jeune femme ?

Hellacy le deuxième opus de la saga des Bloody Tigers, le premier concernait Louisa et Scott. J’aime beaucoup de type de saga, car j’adore que la vie continue pour les premiers personnages tout en découvrant l’histoire d’autres personnages. J’avais donc déjà rencontré Adam dans le premier opus.

J’ai beaucoup aimé l’originalité de la narration avec plusieurs voix (les personnages principaux, mais aussi des secondaires), j’ai aimé les retours dans le passé qui donnent des détails sur l’enfance compliquée de Mel. Certains moments de son enfance sont durs, tristes, violents. Comment rester insensible face à son vécu ?

Mel m’a beaucoup touchée. Je suis passée par beaucoup d’émotions. J’ai aussi complètement craqué pour Adam qui est attentif et protecteur. Il donnerait tout pour sa famille de cœur que sont les Bloody Tigers, mais aussi pour Mel.

J’avais beaucoup aimé découvrir la plume de Lizzie F. avec Legacy, je suis ravie de la retrouver avec de deuxième tome terriblement addictif. Le suspense est prenant, les émotions sont fortes. Tout est réuni pour passer un très bon moment et même plus puisque c’est un gros coup de cœur pour moi. J’espère qu’il y en aura d’autres !!

Merci Lizzie F pour ce service presse.

Extrait :

Je me lève sagement et la suis en silence. Elle ferme la porte derrière moi tandis que je pose mon sac sur l’une des chaises devant son bureau. J’ai à peine le temps de me retourner que je me retrouve dans ses bras.

— Ma puce, souffle-t-elle au creux de mon oreille.

Une vague de tristesse et de regrets me submerge. Si je suis prête à partir depuis bien longtemps, laisser Samantha derrière moi me fait mal. Elle est comme une sœur pour moi. Elle est mon ange gardien et je sais qu’une fois que j’aurai passé cette porte, je ne la reverrai jamais !

J’avale difficilement ma salive et me mords l’intérieur de la joue pour ne pas craquer. Quand nous nous séparons, Samantha fait le tour de son bureau, débloque la porte de l’armoire qui se dresse derrière son siège et dévoile un coffre-fort. Elle tape un code et l’ouvre pour en sortir une grosse enveloppe.

Elle revient face à moi et me la donne.

— Voici tes faux papiers, il y a également de l’argent et un numéro de téléphone. Si tu as besoin de quoi que ce soit, appelle-le ! m’explique-t-elle pendant que je prends l’enveloppe dans mes mains.

J’en sors un passeport et l’ouvre.

— Melinda Carver ! lis-je à voix haute pour me familiariser avec mon nouveau nom.

— Si je peux te donner un conseil, pour éviter que quelqu’un ne découvre ton secret, utilise un surnom comme Mel ou Mely. Comme ça, tu ne risqueras pas de te tromper.

— D’accord, soufflé-je en acquiesçant, la gorge nouée.

— Oh, ma puce… chuchote-t-elle en me serrant fort contre elle.

Je pleure quelques instants avant de trouver la force de parler.

— Merci pour tout !

Ma voix est rocailleuse et chargée d’émotion.

— Promets-moi d’être heureuse !

— Promis.

Elle se recule et sèche mes joues avec délicatesse.

— Il est temps que tu partes.

Je hoche la tête en signe d’assentiment. 

— Privilégie le bus. Il ne garde pas de registre des passagers et ne paie qu’en espèces.

Elle attrape mon sac et me le tend avant de se diriger vers la porte. La main sur la poignée, elle se tourne dans ma direction en affichant un sourire d’encouragement.

— Bon courage, Mel.

— Merci, Samantha.

Elle me sourit une dernière fois et appuie sur la clanche pour me laisser m’envoler vers ma nouvelle vie.

L’avis de Charlotte sur Attractive Bodyguard de Sonja Sage


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Attractive bodyguard de Sonja Sage publié par Shingfoo éditions.

Titre : Attractive bodyguard

Auteur : Sonja Sage

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  5,99€

Résumé :

Tout comme la lumière des étoiles, l’amour de deux âmes sœurs ne s’éteint jamais…
Joyce est une jeune chanteuse sous les feux des projecteurs, et malheureusement aussi sous les menaces d’un harceleur anonyme. Très vite, il devient de plus en plus clair qu’elle a besoin d’une protection rapprochée.
Elle ne peut que remarquer que son garde du corps, Jonas, est un homme attirant et plein de mystère. Ses attentions si justes, le soin qu’il prend à la protéger chaque jour… tout cela ne cache-t-il pas autre chose ?
Et si les réponses à ses questions se trouvaient dans leur passé ?

Mon avis :

Joyce est une chanteuse qui a une certaine notoriété. Cette célébrité n’a pas que des bons côtés puisqu’elle reçoit des menaces, suffisamment sérieuse pour qu’elle soit placée sous surveillance. Jonas devient alors son garde du corps attitré. C’est un homme très attirant et très consciencieux quand il s’agit de sa protection. Mais aussi quelque peu mystérieux. Que cache-t-il ?

Joyce mène sa vie assez simplement malgré son statut de chanteuse star. Elle ne voit pas d’un bon œil le fait de devoir supporter un garde du corps à longueur de journée, mais les menaces sont de plus en plus intimidantes et la jeune femme, même si elle tente de le cacher, commence à avoir peur. L’arrivée de Jonas est aussi rassurante qu’intrigante. Ce bel homme est très protecteur envers elle et semble toujours visé juste quant à ses besoins. Elle se sent en confiance en sa présence sans qu’elle ne sache expliquer pourquoi. Joyce est touchante, son passé n’est pas des plus simple, ses cauchemars sont là pour lui rappeler qu’elle n’a pas eu une enfance de rêve.

En premier lieu, Jonas n’est pas emballé par l’idée de faire de la protection rapprochée alors qu’il est maintenant responsable de l’agence, mais parfois, il est impossible de refuser les demandes. Il change rapidement d’avis lorsqu’il voit la jeune femme qu’il doit protéger… Jonas est un personnage très attachant. Il m’a touchée grâce à son attachement à celle qu’il considère comme son âme-sœur…

Entre eux, il y a un lien que Joyce ne parvient pas à comprendre et que Jonas ne peut et ne veut surtout pas ignorer, quelles qu’en soient les conséquences.

Attractive Bodyguard nous offre une belle et douce romance, pleine d’espoir et de tendresse. L’intrigue, bien que rapidement résolue, est bien menée. J’aurais aimé que leur histoire se prolonge un peu…

La plume de l’auteure est agréable et prenante. C’est une belle découverte pour moi. Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Il sort son téléphone portable de sa poche.

 – On annule tout, reprend-il, implacable. Je ne veux te faire prendre aucun risque tant qu’on n’aura pas retrouvé le mec qui s’amuse à te faire peur.

 – NON ! hurlé-je. Non ! On n’annule rien ! C’est important pour moi et pour l’association ! Il est hors de question d’annuler quoi que ce soit. Tout mais pas ça… Rudy, s’il te plaît, ne nous fais pas ça.

 Mon manager se prend la tête, tire sur ses cheveux, souffle un bon coup et quand il braque son regard sur moi, je sais que j’ai gagné.

 – OK, mais alors je te mets sous surveillance !

 – Quoi… Quoi… Quoi ? Non, mais attends, ça veut dire quoi sous surveillance, dis-je en me rapprochant de lui.

 – Ça veut dire un garde du corps, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et sept jours sur sept. Et c’est non négociable, sinon on annule tout ! Et même la tournée s’il le faut !

 – Oh non, Rudy ! Ne me file pas un mec dans les pattes. J’ai James avec moi s’il faut, il me protégera. N’est-ce pas James ?

 Ce traître lève les bras au ciel et me fait non de la tête.

 – C’est pour ta sécurité, me signe-t­il.

 Ma sécurité ?! Je lui en foutrais de ma sécurité.

 OK, je dois bien avouer que James n’est pas costaud mais il est intimidant, et je suis sûre que cela fera bien l’affaire jusqu’à la fin du concert. Je n’aime pas qu’un autre homme que James ou Rudy m’approche. Ils le savent bien ! Alors pourquoi me faire subir ça ?!

 Peut-être pour te protéger ? Ou tout simplement parce qu’ils t’aiment ?! Nouille que tu es !

 – Il va me suivre partout, partout ?

 – Oui, partout !

 – Même aux toilettes ?

 Je pose ma main sur ma taille et grimace, telle une gamine.

 – Aux chiottes aussi s’il le faut ! Compris ?

 – Et il va dormir où ? Dans mon lit peut-­être ?

 – Ouh là là, jeune fille, vous filez un mauvais coton si vous continuez comme ça !

 – Ben quoi, je ne fais que demander ! dis-je toujours aussi ironiquement.

L’avis de Charlotte sur Devil’s Lycans #1 : Teekon de Lily Lefébure


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Devil’s Lycans tome 1 : Teekon de Lily Lefébure publié par Maïa by Juno / Juno Publising France.

Titre : Devil’s Lycans tome 1 : Teekon

Auteurs : Lily Lefébure

Genre : Romance MF

Editions : Maïa by Juno / Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les loups-garous !

Veuve depuis plus d’un an et mère de deux jeunes enfants, Brynn Silverwood peine à joindre les deux bouts.

Quand elle se résout à accepter un complément de revenu dégradant, elle voit à nouveau sa vie voler en éclat.

Mais rien jusqu’à maintenant ne l’avait préparée au monde dans lequel elle va évoluer dorénavant. Ni au biker sexy en diable, jumeau de son défunt mari et Président des Devil’s Lycans MC.

Un nom de club très révélateur quant à la véritable nature de ses membres.

Comment reprendre le cours de sa vie quand des vérités éclatent et que des secrets sont révélés ?

Comment lutter contre ce lien mystique qui semble la conduire tout droit dans les bras de ce chef de meute ténébreux et Président de club impitoyable ?

Et quelle est cette menace qui semble planer sur elle et ses enfants telle une épée de Damoclès ?

Mon avis :

Depuis un an, la vie de Brynn a changé. La mort de son mari l’a contraint à envisager plusieurs emplois pour arriver s’en sortir financièrement, tout en s’occupant de ses deux jeunes enfants. Elle envisage même d’accepter un emploi dégradant. Cependant, un événement vient tout remettre en question. Elle va devoir demander de l’aide au frère jumeau de son mari qu’elle ne connaît pas. Roan, qui s’avère être le Président du club de biker : Les Devil’s, Lycans. Comme son nom laisse suggérer, ce club de biker est particulier, car les membres sont également des loups-garous. Dont Brynn ignore totalement l’existence… Mais ce n’est pas le seul secret que la jeune femme va découvrir. Pourquoi est-elle si attirée par le président du club ? Comment peut-elle protéger ses enfants ? Est-ce que l’avenir lui réserve ?

Brynn est une femme courageuse qui se démène avec ses deux jeunes enfants depuis plus d’un an. Sa vie est compliquée et ne se simplifie pas avec la rencontre du président des bikers. Ce n’est pas le lien qu’elle souhaitait pour ses enfants. Elle a peur pour ses enfants. Mais elle n’a pas d’autre choix que de lui demander de l’aider. Tant de mystère plane autour de cet homme, de ce club de bikers… Elle ne comprend pas cette force qui l’attire vers Roan. J’ai adoré vivre avec elle ces moments de découverte et comme elle, j’ai eu peur, pour ses enfants et son avenir. J’ai aimé cette évidence qui la lie à Roan. Mais qu’elle tente de combattre ?

Roan n’est pas un tendre, il est président du club de Biker et l’Alpha de la meute. Il a une autorité naturelle et se fait respecter sans trop de difficulté. Les affaires du club et de la meute sont sa priorité. Il profite de sa vie, sans attache féminine, et ça lui convient parfaitement… Jusqu’à la découverte de Brynn et de ce lien unique contre lequel il lui est impossible de lutter. Il n’hésite pas une seconde à mettre. Brynn et les enfants à l’abri. J’ai adoré ce personnage : fort, intègre et terriblement attachant.

Entre eux, ce n’est pas simple. Tant de choses les opposes. De plus, le danger est omniprésent. Je ne me suis pas ennuyée une minute avec cette lecture rythmée, très addictive et prenante.

J’ai beaucoup aimé l’approche du thème, différent de ce que j’ai pu lire jusqu’ici, bien que je ne sois pas une grande habituée des histoires de loup. Je lirais avec grand plaisir d’autres romans de l’auteure dont j’ai beaucoup aimé découvrir la plume fluide et très agréable.

Je remercie Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je fais le tour de la voiture en passant devant, pour ne pas quitter la nana des yeux. Elle est à genoux sur la banquette, dos à moi en train de dire je ne sais quoi aux mioches sûrement sur la banquette arrière.

Je pose les mains sur le toit et l’observe. Je dois avouer qu’elle a des formes sacrément appétissantes, moulées dans un de ces pantalons de gonzesse fluide, et ses cheveux sont rassemblés en une queue de cheval haute.

Je m’imagine aussitôt l’enrouler autour de mon poing pendant que je la baise par-derrière.

Je cogne contre la vitre, perturbé par les pensées qui ne devraient pas m’assaillir maintenant alors que je ne sais rien de cette nana. Elle sursaute et se repositionne en me jetant un regard noir.

Je sens les battements de mon cœur accélérer et mon loup commencer à gratter sous ma peau.

— Sors de ta caisse ! crié-je pour qu’elle m’entende à travers la vitre.

— Je suis venu voir Roan !

— Je suis Roan maintenant, sors de ta putain de caisse !

Elle me considère encore un instant avec dédain et cela ne devrait pas m’atteindre tellement j’en ai l’habitude, mais allez savoir pourquoi, cela m’emmerde royalement. Puis elle déverrouille la portière pour sortir. Je me pousse, pose mes fesses sur son tas de boue et croise les bras. Je sens Mahigan et Amarog dans mon dos, prêts à intervenir.

Mais quand je vois la nana se poser devant moi, adoptant ma position, à savoir menton haut, et bras croisés, je sais que je ne suis pas en danger.

Par contre, ce que je n’avais pas anticipé, c’est l’effet dévastateur qui parcourt mon corps quand mon regard plonge dans le sien. En fait, j’aurais pu l’anticiper si j’avais compris les signes juste avant.

Mon cœur cogne plus fort dans ma poitrine, mon sang bouillonne dans mes veines et mon loup s’excite et menace de sortir.

L’avis de Charlotte sur Voyeur, le tome 1 de Bienvenue au Club voyeur


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Bienvenue au club voyeur, tome 1 : Voyeur de Fiona Cole publié par Maïa by JunoJuno Publising France.

Titre : Bienvenue au club voyeur, tome 1 : Voyeur

Auteurs : Fiona Cole

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Je ne savais pas qu’elle était mon élève la première fois que j’ai payé pour la regarder à Voyeur.

Mais une fois qu’elle est entrée dans ma classe, j’ai tout de suite su que je devais arrêter d’y aller. Arrêter de la regarder. Arrêter de la désirer. Mais c’était impossible.

Tout en elle me donne envie, et quand je réalise qu’elle me veut aussi, la tentation devient irrésistible. Cependant, elle ne sait pas que l’homme qui l’observe derrière la vitre est son professeur.

Je dois juste espérer que lorsqu’elle découvrira la vérité, elle voudra la même chose que moi. Parce que maintenant que j’ai tout vu d’elle, je ne peux plus regarder ailleurs.

Mon avis :

Callum est plus que surpris de voir arriver dans son cours la jeune femme sur laquelle il fantasmait la veille au club voyeur, Oaklyn. Il devrait arrêter d’aller la voir, mais il n’arrive pas à s’y résoudre. Quand il comprend que l’attirance est réciproque, c’est encore plus compliqué de lutter. Mais il est impossible d’aller plus loin, elle est son élève, et elle ne sait pas qu’il la regarde. Callum, arrivera-t-il à garder sa ligne de conduite ?

Oaklyn est une étudiante boursière qui doit cependant travailler pour financer ses études. Quand elle trouve un emploi bien rémunéré, au Club Voyeur, elle ne peut pas refuser. J’ai beaucoup aimé le caractère d’Oaklyn, forte et mature.

Callum est professeur, il plaît à ses étudiantes, mais n’a jamais été attiré par l’une d’elles. Il découvre Oaklyn dans un premier temps dans le club où il aime se rendre, en un regard, il est captivé par cette femme. Il est décontenancé de la découvrir dans sa salle de cours. Malgré une lutte interne, il ne peut pas s’empêcher d’aller la regarder au club, tout en gardant ses distances… Mais le destin est farceur ! J’ai adoré découvrir les secrets de cet homme intrigant et touchant…

Entre eux, l’attirance est indéniable, mais il leur est interdit de céder… La lutte est difficile pour les deux. Les secrets de Callum viennent compliquer un peu plus cette situation. J’ai apprécié la naissance de cette romance, leur lien qui se tisse progressivement. Ils sont très touchants tous les deux.

J’ai beaucoup aimé la sensualité qui se dégage de cette histoire (qui n’est pas une romance érotique). La plume de l’auteure est agréable et addictive. J’ai passé un très bon moment avec ce premier opus et je lirai avec grand plaisir le prochain !

Je remercie Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— Bonjour. Bienvenue en astronomie.

J’obtins davantage de hochements de tête et quelques yeux écarquillés de la part de plusieurs filles qui entrèrent. J’enseignais depuis trois ans, et j’y étais habitué. J’étais plus jeune que la plupart des professeurs, et j’étais conscient de mon apparence physique. Alors je les ignorai et me contentai de sourires polis sans leur prêter plus d’attention que nécessaire. Pas question d’encourager quoi que ce soit. Je parcourus ma classe des yeux et constatai que la majorité des sièges étaient occupés. Encore quelques minutes, et le cours commencerait.

— Bonjour. Bienv…

Ma gorge se referma sur les mots quand j’allais accueillir les étudiants suivants qui arrivaient.

Deux filles. Une blonde que je n’avais jamais vue avant.

Et l’autre.

L’autre, c’était elle. La fille du Voyeur. Dans ma classe. En tant qu’élève.

Mon élève.

Le sang battit dans mes veines, le rugissement bloquant les conversations et les mouvements dans la classe. Ma vision se rétrécit, et je me concentrai uniquement sur elle. Elle souriait et riait à quelque chose que lui disait son amie.

Elle était comme dans mes souvenirs et pourtant différente. Au Voyeur, elle marchait avec un air confiant, mature. Parfois juste vêtue de lingerie. Mais tandis qu’elle s’avançait dans la classe dans son jean skinny et son pull trop grand, elle ressemblait tellement à une étudiante que je me collai un coup de pied mentalement pour ne pas avoir vu qu’elle était aussi jeune avant. Le pire, c’était que la majorité de mes étudiants étaient en première année, alors je ne pouvais qu’espérer qu’elle soit plus vieille. Peut-être une dernière année à qui il manquait des matières ? Je grimaçai, me sentant comme un pervers pour m’être caressé en pensant à une jeune fille de dix-huit ans.

Merde.

L’avis de Charlotte sur le tome 1 de Over limits : Black from Hell de Laura Black


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Over limits tome 1 : Back from hell de Laura Black aux Editions Addictives.

Titre : Over limits tome 1 : Back from hell

Auteur : Laura Black

Genre : Romance MMF

Editions : Editions Addictives

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Grace pensait ne plus jamais tomber amoureuse. Jay pensait ne jamais être attiré par un homme. Hunter n’imaginait plus éprouver des sentiments si forts. En matière de désir, mieux vaut ne jamais dire jamais…

Grace, maître-chien dans l’armée américaine, revient du front blessée dans sa chair et dans son âme, traumatisée par la perte de son meilleur ami. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit courir après sa sœur, qui s’est volatilisée en lui abandonnant ses deux filles… Toute à sa reconstruction physique et morale, celle qui s’est résignée à l’idée de ne plus toucher aux hommes résistera-t-elle aux charmes de Jay, le policier bourré d’humour au charme lumineux ? À moins qu’elle ne vacille pour Hunter, son ténébreux voisin, ancien marine aussi sombre que sexy ?
Mais entre l’ombre et la lumière, peut-on choisir ? Et si ces deux hommes étaient tous les deux nécessaires à sa survie ?

Mon avis :

Le retour du Front est compliqué pour Grace. Elle a perdu son meilleur ami et revient blessée. Les difficultés ne s’arrêtent pas là. À sa grande surprise, elle découvre que sa sœur a disparu en laissant derrière elle ses deux filles. C’est un challenge pour elle : arriver à se reconstruire physiquement et moralement, tout en accompagnant et en soutenant ses nièces. Avec tout ça, elle n’a clairement pas de place pour un homme dans sa vie. Elle est bien décidée à ne plus s’en approcher. Cependant, Jay, le policier local, n’est pas de cet avis. Il compte bien se faire une classe dans la vie de Grace. Mais qu’en est-il de Hunter ? Ancien Marine et charmant voisin, il a en lui cette part sombre qui résonne chez Grace. Se laissera-t-elle séduire par l’un ou par l’autre ? Comment choisir entre, la joie de vivre de l’un, et les ombres de l’autre.

Grace est une jeune femme combative. Ce qu’elle a vécu en Afghanistan a été difficile et reste traumatisant pour elle. Dans cette romance, nous allons suivre les phases de sa reconstruction avec des moments difficiles et des moments de bonheur. Un parcours qui n’est pas simple pour elle et qu’il l’est encore moins du fait de la présence de ses nièces, pour qui elle donnerait tout. Est-elle suffisamment forte pour s’en occuper seule ? Peut-elle laisser une place dans sa vie aux hommes qui tentent de l’aider ?

Jay est policier. Il est lumineux, joyeux et plein de bonne volonté. Il fera tout ce qui est possible pour soutenir Grace. La jeune femme est forte malgré ses souffrances et il est irrémédiablement attiré vers elle. Arrivera-t-il à la convaincre de lui laisser une place dans sa vie ?

Hunter est pompier, mais aussi un ancien Marine. De ce fait, il comprend très bien ce que vit Grace et les difficultés qu’elle rencontre pour guérir de ses blessures, aussi bien physiques que morales. Lui aussi se prend d’affection pour la jeune femme. Il aimerait bien pouvoir l’aider dans sa reconstruction.

Cette romance est bien construite avec les points de vue des trois personnages principaux. Ils sont attachants, chacun à leur manière, avec leurs blessures, leur luminosité et leur part sombre. J’ai beaucoup aimé le cheminement de chacun d’eux. J’ai aimé les concessions faites par Jay pour le bien-être de Grace ainsi que ses remises en question profonde. Je peux aussi vous dire que j’ai eu quelques bouffées de chaleur en lisant certaines scènes !!

J’ai aussi beaucoup aimé l’intrigue liée à l’absence de la sœur de Grace et la présence de ses nièces. J’ai hâte de lire la suite pour savoir où l’auteure va mener les personnages et nous par la même occasion.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

L’homme en face de moi a beau être ultra-canon, il me tape sur les nerfs. Un sentiment que je suis incapable de m’expliquer alors qu’il me sourit avec un air séducteur qui distille des frissons sous ma peau. C’est probablement pour cette mimique à damner un saint que je ne bouge pas quand il incline la tête pour m’embrasser. J’entrouvre les lèvres et… merde ! C’est quoi, ce baiser baveux ?

Je sursaute lorsque mon bellâtre commence à me lécher le nez et les joues. Sérieux ? Mais d’où il sort, ce type ?

De tes rêves, idiote ! braille une voix dans ma tête.

Il me faut une seconde pour enregistrer l’information et émerger du sommeil. Un sommeil qui, au petit matin, a bazardé mes terreurs nocturnes pour prendre un tournant plus… sensuel.

Je cligne des yeux, perplexe, et tressaille lorsqu’une masse marron-beige, étrangement poilue, apparaît dans mon champ de vision. Les battements de mon cœur s’accélèrent tandis que je bondis sur mon séant, chassant l’indésirable bestiole qui s’est invitée dans mes rêves… et chez moi.

Une chèvre – oui, parce qu’il s’agit bien d’une chèvre ! – qui ne paraît pas déstabilisée par mon cri strident ni par mon indignation. Au contraire, même. Elle me détaille avec paresse tout en mordillant le bout de ma couverture. Et, cerise sur le gâteau de cette rencontre improbable, une poule blanche campe sur son échine.

L’avis coup de cœur de Charlotte sur Curves Rock, tome 4 : New Dawn, New Life de Amy Nighbird


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Curves Rock, tome 4 : New Dawn New Life de Amy Nightbird en auto-édition.

Titre : Curves Rock, tome 4 : New Dawn New Life

Auteur : Amy Nightbird

Genre : Romance MMF

Editions : Auto-édition

Ebook : 5,99 €

Broché : 12,99€

ATTENTION, risque de spoil des précédents tomes

Résumé :

Après la chaleureuse soirée au K, Stones, Dan et Jax n’ont plus le choix : leurs destinées sont liées et ils doivent affronter tous les trois ceux et celles, nombreux, qui vont tenter de les faire tomber… particulièrement les secrets du passé. Entourés de leurs amis, soutenus par les rocker boys passés, présents et futurs, les trois amants terribles vont-ils enfin toucher leur happy ending ? Retrouvez pour la dernière fois Stones, Dan et Jax dans une aventure sensuelle, drôle et surtout rockmantique ! Let’s go rock and roll !


Mon avis :

Attention, je le répète : il risque d’y avoir quelques spoils des tomes précédents, car nous arrivons sur un tome 4 et il s’est déjà passé beaucoup de choses sur les précédents. Dans ce tome, nous retrouverons bien évidemment Stones, Dan et Jax. Mais aussi Jack, le meilleur ami de Stones, et toute l’équipe des Black Suits.

Stone s’ouvre progressivement et accepte, enfin d’ouvrir la porte à ce qu’elle a toujours refusé d’être. J’ai adoré son cheminement et son évolution sur ce tome. Elle déploie vraiment ses ailes pour devenir elle-même. Malgré les difficultés qu’elle rencontre, car ce n’est bien sûr, pas évident d’être en couple avec deux hommes : surtout quand il s’agit d’un PDG connu et d’une Rockstar incontournable.

Dan et Jax sont d’accord sur le fait qu’ils vont tout faire pour que Stones s’épanouisse pleinement. Il y a eu tellement de secrets qui ont mis à mal leur relation qu’ils n’en veulent plus. Malgré tout, certaines choses restent à mettre à plat et ils vont devoir le faire rapidement, avant que les secrets restants ne soient dévoilés et que la situation leur explose à la tête. Ils n’ont pas envie que Stones fuit de nouveau. Les deux hommes sont décalés et parfois agaçants. Mais ils sont terriblement attachants et touchants.

J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui ont tous des caractères bien particuliers. J’aimerais beaucoup les connaître plus et je croise les doigts pour que des spin-offs arrivent rapidement, afin de prolonger l’aventure avec cette équipe hors du commun.

Vous l’aurez compris, cet opus est également un coup de cœur, tout comme les trois précédents. Cette saga est déjantée, addictive, prenante et donne des bouffées de chaleur à n’en plus finir ! J’aime cette relation hors normes, hors des sentiers battus, hors du commun, mais qui correspond totalement aux trois personnages principaux.

La plume de l’auteure m’a encore une fois embarqué dans son univers rock et sexy ! Merci à Amy Nightbird pour ce service presse que j’ai plus qu’adoré et que je ne peux que recommander de dévorer cette saga !

Extrait :

— Tu as vu Stones ? Putain, elle devait nous attendre dans la voiture.

— Non, merde, j’espère qu’elle n’est pas tombée sur l’un de ces enfoirés de charognards, dit la chieuse.

Lola a l’air sincèrement inquiète et mon être devient tout à coup un peu moins froid. Je regarde Dan taper sur son smartphone. Putain, il faut qu’on la retrouve. C’est pas le moment de jouer à Candy Crush.

— Elle est encore dans le bâtiment, dit-il l’air inquiet.

— Putain, comment tu le sais ? Tu es la nouvelle madame Soleil ou quoi ?

— Non mon pote, j’ai mis un traceur dans son portable.

— Sérieux ?

Excellente idée que j’aurais dû avoir.

— Ben oui, rapport à sa perpétuelle envie de fuir. Je ne supporterais pas que l’amour de ma vie se tire encore loin de moi.

L’amour de ma vie ? J’aimerais être un jour capable d’éprouver ces trucs et de mettre des mots sur ce que je ressens. Lola nous regarde en fronçant les sourcils. Sérieux, Dan, il ne faut pas lâcher ce genre d’info devant une amazone. Elles se rencardent entre elle, c’est évident.

— Putain, je n’arrive pas à décider si c’est mignon ou flippant.

Je fonce vers la porte arrière pendant que Dan se précipite vers la porte avant. On se croirait dans  Taken à part que personne n’a été kidnappé, enfin j’ose l’espérer. La scène sur laquelle je tombe me file des aiguilles en plein cœur.

Première nouvelle. Maintenant, j’ai un cœur. Comme si on n’avait pas assez d’emmerdes comme ça. Ma furie a le visage baigné de larmes et son corps est submergé par les tremblements. Jake la tient emprisonnée dans ses bras comme s’il avait peur qu’elle se brise. Stones est effrayée et c’est de ma faute, de notre faute. J’ai toujours su qu’elle serait mieux sans moi. À cet instant, elle paie un prix trop lourd pour elle, celui de ma célébrité. Même en sachant ça, il est bien trop tard pour m’en éloigner car elle est mienne.

Je n’arriverai pas à fonctionner sans elle. On a vu le résultat la dernière fois. Elle s’est insinuée si profondément en moi que ça ne m’étonnerait pas que le prénom STONES soit inscrit en lettres capitales dans mon ADN. Jake me fusille du regard.

— Elle en est là à cause de vous, dit-il les larmes aux yeux.

— Occupe-toi de ton cul le doudou. Tu vas me dire ce qu’il s’est passé, oui ou merde ?

Je ne sais jamais comment réagir quand un homme pleure.

Peut-être qu’il faut lui faire une caresse sur la tête comme les chiens. Je n’ai aucune patience. J’en ai encore moins quand ma femme a l’air de vouloir se tirer pour la énième fois. C’est pire qu’un disque rayé. À partir de maintenant, hors de question qu’on la laisse seule, même s’il faut se relayer pendant des semaines.

L’avis de Charlotte sur Avec amour, signé : M de Marie Anjoy


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Avec amour, signé : M de Marie Anjoy publié chez Studio 5 éditions.

Titre : Avec amour, signé : M

Auteur : Marie Anjoy

Genre : Romance

Editions : Studio 5 éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Marie est une Miss catastrophe ambulante. Insouciante et pleine de vie, elle mène un quotidien des plus tranquilles. Mais lorsqu’elle hérite d’une maison en Corse, elle n’imagine pas les conséquences qu’aura ce bien sur son destin. De la découverte d’anciens carnets intimes à un voisinage très particulier, ses attentes prennent une tournure inattendue. Le lieu transpire de secrets de famille et de rancœur. Curieuse de trouver des réponses, elle se retrouve embarquée dans un jeu de piste intrigant, voire inquiétant. Ce sera sans compter sur le comportement de son voisin, Alessandro, un presque célibataire peu avenant, mais terriblement sexy. Malgré quelques hésitations, Marie trouvera en lui et ses enfants une bouffée d’oxygène. Il lui sera néanmoins de plus en plus difficile de jongler entre le séduisant architecte et la quête de vérité qu’elle doit mener. Le bel Alessandro ouvrira-t-il la porte de son cœur à celle qui sème la pagaille dans sa vie ? Et surtout, qui est ce mystérieux « M », qui semble en vouloir à la belle héritière ?

Mon avis :

La vie de Marie bascule à l’annonce d’un héritage : une maison en Corse. Un rêve pour certains, pour elle cela rime plus avec galère. La maison est une ruine, elle trouve des carnets secrets et le voisinage est un peu particulier… Elle se retrouve confrontée à de vielles rancœurs et doit suivre un jeu de piste pour découvrir la raison de cet héritage. Pourra-t-elle compter sur Alessandro, père presque célibataire et un voisin sexy, mais pas très accueillant ?

Marie est une miss catastrophe, elle n’en rate pas une, bien malgré elle. Elle se retrouve fragilisée par une succession d’événements, mais reste marrante, forte et combative.

Alessandro est un père protecteur, un homme dévoué et aussi un amoureux de son Île, la Corse. L’arrivée de l’étrangère vient raviver de vieilles histoires de famille et il se serait bien passé d’y être mêlé, mais sa belle voisine se retrouve très régulièrement sur sa route…

J’ai beaucoup aimé ces deux protagonistes, qui sont, l’un comme l’autre, extrêmement touchants. J’ai aussi adoré la fille d’Alessandro, qui est adorable. J’ai adoré suivre l’aventure vécu par Marie, à travers laquelle des thèmes poignants sont abordés (je te laisserais découvrir lesquels !) toujours avec une touche d’humour et beaucoup d’émotions. J’ai aimé ce voyage qui m’a donné très envie de retourner en Corse.

J’aime toujours autant la plume de Marie Anjoy, qui devient une auteure incontournable pour moi. Cette romance est très addictive, je l’ai dévorée pour en découvrir les mystères ! Je vous la recommande vivement ! Merci Marie Anjoy pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

À peine ai-je toqué à la porte que celle-ci s’ouvre à la volée et je m’engouffre tête la première dans la pièce, en manque total d’équilibre. Sans la vivacité d’esprit de l’homme face à moi, je me serais retrouvée au sol en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. À la place, je me heurte à un mur en béton… Ou plutôt, un torse en acier. Les mains en avant dans un réflexe de protection, je ne peux que le constater une fois mes doigts sur ses pectoraux bien dessinés que moule un t-shirt ajusté. Mais pas le temps d’apprécier que son propriétaire me repousse, attrape un trousseau de clefs sur la console de l’entrée et claque la porte après un « faites comme chez vous, je ne sais pas à quelle heure je rentre ». Abasourdie, je ne réagis qu’une fois le battant refermé derrière lui.

— Faire comme chez moi ? Mais c’est quoi, ce délire ? énoncé-je à voix haute.

Je viens d’arriver sur l’île de beauté pour découvrir cette fameuse maison… Ayant besoin de recharger mon téléphone, j’ai sonné chez le voisin. Ce con vient de détaler comme un lapin en me disant de prendre mes aises chez lui… Moi, une inconnue. Les Corses sont vraiment des cas !

— Bah, tu vas où comme ça ?

La main déjà sur la poignée, je fais volte-face en sursautant et découvre, à quelques pas de moi, une gamine d’une dizaine d’années et un gosse, pas plus haut que trois pommes, affublé d’un panama qui lui cache le visage.

— Eh bien, chez moi.

Si l’on peut appeler « chez moi » cette bâtisse délabrée reçue en héritage. Un héritage des plus déconcertants, une des raisons pour laquelle j’ai momentanément abandonné Paris et mon minuscule, mais néanmoins confortable appartement.

— Bah non, t’es là pour nous garder.

— Vous garder ?! m’exclamé-je, abasourdie.

— Ben oui, à la place de Justine, notre nounou.

— Euh, je crois qu’il y a… comme un malentendu. Appelle ton père, ordonné-je en jetant un œil à ma montre.