L’avis de Charlotte sur le tome 1 de Over limits : Black from Hell de Laura Black

Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Over limits tome 1 : Back from hell de Laura Black aux Editions Addictives.

Titre : Over limits tome 1 : Back from hell

Auteur : Laura Black

Genre : Romance MMF

Editions : Editions Addictives

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Grace pensait ne plus jamais tomber amoureuse. Jay pensait ne jamais être attiré par un homme. Hunter n’imaginait plus éprouver des sentiments si forts. En matière de désir, mieux vaut ne jamais dire jamais…

Grace, maître-chien dans l’armée américaine, revient du front blessée dans sa chair et dans son âme, traumatisée par la perte de son meilleur ami. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit courir après sa sœur, qui s’est volatilisée en lui abandonnant ses deux filles… Toute à sa reconstruction physique et morale, celle qui s’est résignée à l’idée de ne plus toucher aux hommes résistera-t-elle aux charmes de Jay, le policier bourré d’humour au charme lumineux ? À moins qu’elle ne vacille pour Hunter, son ténébreux voisin, ancien marine aussi sombre que sexy ?
Mais entre l’ombre et la lumière, peut-on choisir ? Et si ces deux hommes étaient tous les deux nécessaires à sa survie ?

Mon avis :

Le retour du Front est compliqué pour Grace. Elle a perdu son meilleur ami et revient blessée. Les difficultés ne s’arrêtent pas là. À sa grande surprise, elle découvre que sa sœur a disparu en laissant derrière elle ses deux filles. C’est un challenge pour elle : arriver à se reconstruire physiquement et moralement, tout en accompagnant et en soutenant ses nièces. Avec tout ça, elle n’a clairement pas de place pour un homme dans sa vie. Elle est bien décidée à ne plus s’en approcher. Cependant, Jay, le policier local, n’est pas de cet avis. Il compte bien se faire une classe dans la vie de Grace. Mais qu’en est-il de Hunter ? Ancien Marine et charmant voisin, il a en lui cette part sombre qui résonne chez Grace. Se laissera-t-elle séduire par l’un ou par l’autre ? Comment choisir entre, la joie de vivre de l’un, et les ombres de l’autre.

Grace est une jeune femme combative. Ce qu’elle a vécu en Afghanistan a été difficile et reste traumatisant pour elle. Dans cette romance, nous allons suivre les phases de sa reconstruction avec des moments difficiles et des moments de bonheur. Un parcours qui n’est pas simple pour elle et qu’il l’est encore moins du fait de la présence de ses nièces, pour qui elle donnerait tout. Est-elle suffisamment forte pour s’en occuper seule ? Peut-elle laisser une place dans sa vie aux hommes qui tentent de l’aider ?

Jay est policier. Il est lumineux, joyeux et plein de bonne volonté. Il fera tout ce qui est possible pour soutenir Grace. La jeune femme est forte malgré ses souffrances et il est irrémédiablement attiré vers elle. Arrivera-t-il à la convaincre de lui laisser une place dans sa vie ?

Hunter est pompier, mais aussi un ancien Marine. De ce fait, il comprend très bien ce que vit Grace et les difficultés qu’elle rencontre pour guérir de ses blessures, aussi bien physiques que morales. Lui aussi se prend d’affection pour la jeune femme. Il aimerait bien pouvoir l’aider dans sa reconstruction.

Cette romance est bien construite avec les points de vue des trois personnages principaux. Ils sont attachants, chacun à leur manière, avec leurs blessures, leur luminosité et leur part sombre. J’ai beaucoup aimé le cheminement de chacun d’eux. J’ai aimé les concessions faites par Jay pour le bien-être de Grace ainsi que ses remises en question profonde. Je peux aussi vous dire que j’ai eu quelques bouffées de chaleur en lisant certaines scènes !!

J’ai aussi beaucoup aimé l’intrigue liée à l’absence de la sœur de Grace et la présence de ses nièces. J’ai hâte de lire la suite pour savoir où l’auteure va mener les personnages et nous par la même occasion.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

L’homme en face de moi a beau être ultra-canon, il me tape sur les nerfs. Un sentiment que je suis incapable de m’expliquer alors qu’il me sourit avec un air séducteur qui distille des frissons sous ma peau. C’est probablement pour cette mimique à damner un saint que je ne bouge pas quand il incline la tête pour m’embrasser. J’entrouvre les lèvres et… merde ! C’est quoi, ce baiser baveux ?

Je sursaute lorsque mon bellâtre commence à me lécher le nez et les joues. Sérieux ? Mais d’où il sort, ce type ?

De tes rêves, idiote ! braille une voix dans ma tête.

Il me faut une seconde pour enregistrer l’information et émerger du sommeil. Un sommeil qui, au petit matin, a bazardé mes terreurs nocturnes pour prendre un tournant plus… sensuel.

Je cligne des yeux, perplexe, et tressaille lorsqu’une masse marron-beige, étrangement poilue, apparaît dans mon champ de vision. Les battements de mon cœur s’accélèrent tandis que je bondis sur mon séant, chassant l’indésirable bestiole qui s’est invitée dans mes rêves… et chez moi.

Une chèvre – oui, parce qu’il s’agit bien d’une chèvre ! – qui ne paraît pas déstabilisée par mon cri strident ni par mon indignation. Au contraire, même. Elle me détaille avec paresse tout en mordillant le bout de ma couverture. Et, cerise sur le gâteau de cette rencontre improbable, une poule blanche campe sur son échine.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s