L’avis de Charlotte sur Sweet Feathers de Millie Brooks


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sweet Feathers, quelques interdits avec toi de Millie Brooks publié par Shingfoo éditions.

Titre : Sweet Feathers, quelques interdits avec toi

Auteur : Millie Brooks

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  6,99€

Résumé :

Que faire quand le meilleur ami de ton cousin est l’homme de tes rêves ?
Depuis le jour où j’ai posé les yeux sur lui, je le sais : ce sera Avery et pas un autre.
C’est sûr, nous serions le couple parfait ! Enfin ça… c’était oublier leur « pacte »…
« Interdiction formelle de fricoter avec la famille ». Mon cousin peut être si rabat-joie des fois ! Comme quoi, être un musicien célèbre n’empêche pas la psychorigidité !
Alors moi, Shay, je devrais continuer de le voir sortir avec d’autres femmes, surtout ne rien dire, et faire profil bas ? Certainement pas !
Jamais je ne parviendrai à l’oublier ou à passer à autre chose. Je sais qu’il éprouve des sentiments pour moi et je dois juste faire en sorte qu’il s’en rende compte…
Cela ne devrait pas être si difficile ! Ou alors…

Mon avis :

Shay est dingue d’Avery. Depuis toujours, elle sait que ce sera lui et pas un autre. Le problème ? Avery ne veut rien entendre, il respecte le « pacte » passé avec son meilleur ami qui n’est d’autre que le cousin de Shay : « On ne touche pas à un membre de la famille ». Mais Shay est persévérante et ne compte pas rester sur un refus. Elle fera tout pour le faire craquer. Quelles seront les conséquences pour elle ? Pour lui ?

Shay est la fille de personnalité célèbre et ce n’est pas tous les jours faciles. Elle est entourée de gens très protecteur, à commencer par ses parents. Mais pire que tous, son cousin : Eden (personnage principal de Black Feathers). Eden a créé un groupe dont les membres ont été briefés : interdit de toucher à ses cousines.

C’est à cause de cette interdiction qu’Avery repousse Shay. La jeune cousine de son ami, qu’il connaît depuis longtemps et qui ne cache pas son attirance pour lui. La jeune femme est de plus en plus entreprenante, ce qui complique la tâche à Avery et risque de mettre à mal sa volonté de respecter le pacte passé avec son ami. Qu’elles seraient les conséquences pour lui s’il cédait ?

J’ai aimé cette relation forte entre les deux protagonistes, née d’une belle amitié. Une relation qui implose sous la contrainte de se résister, se transformant en ignorance et coups bas… J’ai eu mal pour Shay, mais aussi pour Avery qui n’est pas dans une position des plus confortable, pris entre son amitié pour Eden et son désir pour Shay. J’ai aimé que l’auteure, comme à son habitude nous propose des personnages avec des particularités que l’on ne retrouve pas partout et qui les rendent tellement uniques. J’ai aimé l’alternance des points de vue qui nous offre une bonne vision de la situation pour les deux protagonistes.

J’ai passé un très agréable moment avec Sweet Feathers. Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– Rassure-moi… Il n’y a rien avec ma cousine, hein ? m’interroge-t-il en me suivant vers la sortie.

 Je me mets à ricaner comme un sot. Nan, je rectifie : comme un mec bourré !

 – T’es malade ou quoi ! m’écrié-je en poussant la porte du restau. Pourquoi tu m’dis ça ?

 – Parce que j’ai cru voir un truc entre vous tout à l’heure.

 Je pouffe et allume ma clope en chancelant de droite à gauche.

 Oh, bordel ! Je me demande si c’est une bonne idée que je reparte avec ma caisse. Je ne tiens presque plus debout.

 – Tu te fais des films. Il ne s’est rien passé, le rassuré-je. C’est un bébé, ta cousine.

 Je tire sur ma clope, crache la fumée vers le ciel obscur et ajoute :

 – Franchement ? Tu m’as bien regardé ? Jamais je ne ferais quoi que ce soit avec Shay. Elle est bien trop coincée pour moi.

 Ma réponse a l’air de lui plaire puisqu’un rictus triomphant se dessine sur ses lèvres.

 – Parfait alors… Ça aurait été dommage de s’engueuler pour une gonzesse.

 Sur ce, il me décoche un clin d’œil tout en me tapotant le bras avant de rentrer dans le restau.

 Comme si j’allais m’embrouiller avec mon pote franchement ! Nan, y’a vraiment pas moyen ! Il faudrait être con, non ? Une gonzesse ? Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre de cette nana, sérieux ? Je l’aime pas. Non, je l’aime pas ! Enfin si ! Je crois que je l’aime. Mais putain… Qu’est-ce que je raconte, bordel ? Je ne sais plus ce que je dis.

 Je tire une nouvelle fois sur ma clope et me retourne au moment même où une claque bien sonore atterrit sur mon visage. Putain ! C’est quoi ça ? Surpris, je porte ma main à ma joue en lâchant une injure, et plante mes yeux sombres dans ceux de la personne qui a osé m’attaquer. Et cette personne, c’est tout simplement Shay. Oh merde ! Qu’est-ce qu’elle fout là, elle ?

 – Alors c’est ça que tu penses de moi, Avery ? vocifère-t-elle, fulminante. Que je suis coincée ?

Publicité