L’avis de Charlotte sur Mon pire date de Amy Tale

Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mon pire date de Emy Tale aux Editions Addictives.

Titre : Mon pire date

Auteur : Emy Tale

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Elle a swipé trop vite, il va le lui faire regretter !

Avec son étiquette de célibataire endurcie qui lui colle à la peau, Abby multiplie les rendez-vous foireux. Le pire de tous ? Son dîner catastrophique avec Cameron, un connard fini rencontré sur une appli à la noix. Bien que très charmant au premier abord, il s’avère surtout être son parfait opposé. Alors que la jeune femme est plutôt raffinée et attachée aux bonnes manières, lui a tout du goujat de service !
Désireuse de faire croire à sa famille qu’elle a enfin trouvé l’amour, Abby doit dégoter un homme qui acceptera de venir passer Thanksgiving avec eux. En tout cas, une chose est sûre : elle ne choisira pas Cameron !
Le problème ? Après un énorme quiproquo, c’est lui qui se présente finalement à la porte de chez ses parents ! Dépassée par les événements, la jeune femme touche le fond quand elle constate que sa famille adore celui qu’elle ne supporte pas. Mais maintenant qu’elle s’est mise dans ce pétrin, il lui faut une solution pour en sortir. Quoique. Parfois, un malentendu, ce n’est peut-être pas si mal…

Mon avis :

Abby est célibataire et vit plutôt bien son célibat. Sauf, quand son rendez-vous est pire que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Cameron est beau mais c’est un connard, inintéressant avec un humour douteux. Impossible d’envisager quoi que ce soit avec un type pareil !

Pour faire plaisir à sa famille, elle annonce avoir quelqu’un dans sa vie. Elle est ravie d’avoir trouvé un homme capable de jouer ce rôle. Mais sur un quiproquo, c’et Cameron qui se présente chez ses parents. Si elle veut mettre rapidement fin à ce malentendu, ce n’est pas le cas du jeune homme qui semble se plaire auprès de la famille d’Abby et ça semble réciproque.

Abby est une jeune femme parfois rigide, plutôt maniaque. Elle est proche de sa famille et leur faire plaisir lui tient à cœur. Cependant, elle ne s’attendait pas à devoir s’enfoncer dans un mensonge qui la dépasse.

Cameron est l’opposé de son dernier date, il est naturel, n’hésite pas à dire les choses. Il pensait simplement rendre la monnaie de sa pièce à Abby en se présentant dans sa famille, mais cette famille est charmante et il les apprécie, impossible de rester le connard qu’il a montré à Abby.

Entre eux, c’est impossible, ils sont tellement différents, mais ils vont devoir composer avec. J’ai adoré leurs personnalités, les voir évoluer pour donner le change. J’ai aimé qu’ils se découvrent progressivement et qu’ils se dévoilent. J’ai été touché par leurs histoires.

La plume de l’auteure est fluide et très agréable et j’ai passé un très bon moment avec Mon pire date.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Aussitôt, nos langues partent dans un baiser sensuel et animal. Le genre dont toutes les filles rêveraient en temps normal. Je me laisse guider par chacun de ses gestes quand, sans jamais quitter mes lèvres, il commence à me déshabiller. Mon dos se plaque brusquement contre le carrelage mural lorsqu’il me soulève. Instinctivement, je l’entoure de mes deux jambes maintenant totalement nues. Contre ma petite culotte, je peux sentir son membre durci. Bon sang… c’est de la torture. Alors, pour lui faire comprendre que je ne peux pas attendre une minute de plus, je glisse un pouce vers l’élastique de ma culotte.
– Qu’est-ce que tu fais… ? me demande-t-il d’un air perplexe.
Mes gestes se stoppent simultanément. Devant mon silence, il répète :
– Abby… qu’est-ce que tu es en train de faire ?
Et soudainement, la réalité me rattrape.
En clignant des yeux à plusieurs reprises, je comprends que rien de tout ça n’a vraiment eu lieu. 
C’était juste dans ma tête. Oui, car en vérité, Cameron est bien là, totalement nu devant moi derrière cette immense paroi de douche, cependant… au lieu d’avoir une expression purement érotique sur le visage, il a en fait un air ahuri :
– Pourquoi est-ce que tu as retiré ton putain de pantalon ? me redemande-t-il en cachant ses parties à l’aide du grand flacon de gel douche.
Nom de Dieu… Alors je viens vraiment d’imaginer tout ça ?! Je veux dire… je viens réellement de fantasmer comme une cinglée devant un type totalement nu sous mes yeux ?!Pitié… dites-moi que je suis en train de rêver…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s