L’avis de Carine sur le roman de Priincess Ramera Cassi :The Fallen Angels, Tome 3 : Ava & Jayden



Titre : The Fallen Angels
Ava et Jayden
Auteur : Priincess Ramera Cassi Cassi
Genre : Romance
Ebook : 2.99 €
Broché : 14.99€
Résumé : La première a détruit son cœur d’enfant.
La seconde a détruit son cœur d’homme.
Il y a des blessures qui ne peuvent être guéries, Jayden a accepté cette réalité.

Le road trip des Fallen est terminé, mais ils décident de profiter de leurs derniers jours à Las Vegas, ville de toutes les tentations.
Désemparé depuis la disparition d’Ava, il survit dans la douleur et l’incompréhension de son acte.
Jayden ne souhaite qu’une chose : pouvoir aller de l’avant.
Jusqu’à ce que les fantômes du passé réapparaissent dans sa vie.
Le passé et le présent se font face, un duel inévitable.

Un cœur peut-il se détruire une troisième fois ?
Les vérités sont-elles toutes bonnes à entendre ?
Est-il possible de pardonner ?
Mon avis écrit par #Carine :

Avec ce troisième tome, nous allons enfin découvrir le récit de Jayden et Ava… Jay jay le grand frère, le guide protecteur, la force tranquille, celui sur qui tous les Fallen peuvent compter et qui ne craque jamais… Jamais ? Pourtant le départ d’Ava quelques mois plutôt, lui a laissé plus qu’un goût amer… Elle a laissé un vide Abyssal, que personne ne peut combler, dans son cœur… Et parfois, il aimerait bien pouvoir merder et s’effondrer.. mais alors, qui serait là pour lui ? Trop de responsabilités pour craquer. Ses frères comptent sur lui et personne ne peut prendre sa place… La seule avec qui, il pouvait parler librement et confier ses états d’âmes. La seule à qui il avait entièrement ouvert son coeur et mis son âme à nu, c’était Ava… Et avec tout l’amour qu’il lui portait, elle aussi l’a abandonné, comme sa mère l’avait déjà fait lorsqu’il n’était qu’un enfant…

En partant en pleine nuit sans un mot, Ava la détruit et plongé dans le désespoir. Pourquoi est-elle partie ? Est-elle vivante ? Va t-elle bien ? tant de questions sans réponses qui le rongent jour après jour…

Depuis, il s’est transformé en un véritable salaud avec les filles. Il prend, il consomme… il jette… Les choses sont claires d’entrée de jeu, les femmes dans sa vie c’est fini. La première a détruit son coeur d’enfant… la seconde, son coeur d’homme. Il s’est juré qu’aucune n’aurait un quelconque pouvoir sur lui. D’ailleurs, son cœur est bien incapable de battre à nouveau pour quelqu’un…. Et ce lendemain de bringue post-mariage à Vegas ne dérogera pas à la règle, il ne sait même pas qui est cette fille qui dort auprès de lui… Pire ! Il ne se souvient même pas de sa fin de soirée…

Jay aimerait vraiment aller de l’avant, mais les fantômes du passé ne sont jamais bien loin, et s’il pense apercevoir Ava partout où il va, l’apparition dans cette boite n’est pas un leurre et encore moins un rêve. Mais un putain de cauchemar bien réel ! Non ! lui qui désirait tant la revoir, refuse que ce soit son Ava qui soit là juste devant ses yeux… Cela ne peut pas être possible… Si le désespoir rythmait sa vie d’avant, il va devoir le faire cohabiter avec la colère, la jalousie et l’incompréhension.

Le grand frère sage va perdre de sa superbe et de sa zen attitude. Le doux Jay Jay va flancher, s’effondrer … et merder… complètement merder…

Avec ce troisième tome, l’auteur offre un nouveau souffle à cette saga. Elle nous a concocté un récit qui n’a rien à voir avoir les précédents. Et nous plonge dans le puits sans fond du mal être de Jay Jay… Tout comme elle va aussi nous emporter dans l’enfer d’Ava… Les émotions sont là et bien présentes. J’ai parcouru les pages plusieurs fois avec les larmes qui inondaient mes joues pour Jay. Si j’ai été moins réceptive à la douleur d’Ava, elle mérite pourtant qu’on s’y attarde. Mais je ne la voyais pas comme la pauvre petite Ava. Mais plutôt comme une femme forte qui malgré son destin, a trouvé le moyen de se construire une carapace tout en acceptant ce destin dont elle aurait pu mettre un terme. Certes, l’auteur nous donnera toutes ses raisons, et je ne la jugerai sûrement pas. Car si j’avais pu aller la chercher moi même, j’y serais allée ! Mais c’est pour Jay que mon coeur n’a pas pu résister et les flashs-back y sont sûrement pour beaucoup. Ils arrivent à des moments bien pensés et nous ouvrent encore plus grand le coeur de cette famille que forme les Fallen.

La plume de l’auteur évolue de tome en tome… Elle devient plus douce, plus dans l’émotion. Un peu comme si elle était elle aussi sur le chemin de l’acceptation et de la guérison, en portant des mots sur ses maux et se libérant alors d’un poids qui la ronge.

Un tome différent des autres car même si nous retrouvons toute la famille des Fallen, nous sommes moins dans une « ambiance rock » mais plus dans une introspection, dans une croisade que mènera Jay vers l’épanouissement en affrontant les démons du passé qui vont se télescoper aux démons du présent…

Trouvera t-il enfin la paix et le bonheur ? Pourra t-il pardonner à Ava ? Je vous laisse le découvrir 😉

Un grand merci à Priincess Ramera Cassi pour m’avoir offert l’opportunité de continuer de découvrir cette magnifique famille que forme The Fallen Angels, en service presse. Merci pour sa confiance et vite vite bébé Liam !! Je sens que je vais encore beaucoup pleurer 🙂

Publicités

L’avis de Carine sur le roman de G.H David, Dark Shadow chez Eden Editions



Titre : Dark Shadow
Auteur : Geny H.David
Editions : City collection Eden
Genre : Romance suspens
Ebook : 11.99 €
Broché : 16.90 €
Résumé : Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.

Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.
Mon avis écrit par #Carine :

Ce que j’aime dans les romans de G.H David, c’est qu’à chaque fois je me prends une claque, et avec Dark Shadow elle n’a en plus pas épargné mon cœur…

Une claque qui m’a permise d’ouvrir les yeux et de me pencher sur l’histoire d’un conflit, d’une adversité qui a mené à la haine au sein d’un même peuple alors divisé. Une fois de plus, sa documentation et son savoir m’a scotchée. Elle nous livre un récit, fort, bouleversant, et instructif.

Lorsqu’on lit une romance avec des personnages fictifs, on s’égare, on visualise les lieux, les situations en s’identifiant aux protagonistes, mais pas là… non, pas lorsque le récit se déroule au cœur du conflit nord-irlandais appelé aussi « Les troubles ». Nous devenons plutôt spectateurs d’une cruelle réalité et on ne peut pas s’imaginer à un seul instant que Jenny, Sean et tous les protagonistes de ce roman ne sont que fiction… Des Sean, des jenny, des Doroty, il y en a eu beaucoup trop dans la réalité… Plus de trente ans de conflits entre catholiques nationalistes et protestants loyalistes, au cours desquelles, plus de 3 000 civils et 900 militaires ont été tués. Mais les décès ne seront pas les seuls à avoir endeuillé leur clan, car « Les disparus » sont au cœur d’une multitudes de questions encore en suspens en ce jour…  beaucoup de familles sont toujours dans le doute et l’espérance… tout comme Jenny…

 Jenny est une ancienne membre d’une cellule terroriste Irlandaise bannie par son clan des années auparavant… Elle est la petite dernière de la fratrie des Flannighan.  Sa famille était à la tête d’une organisation paramilitaire dépendante de l’IRA et à ce titre, elle était respectée de tous.  Elle a donc grandi en plein chaos et exactions qu’engendrent cette guerre civile en accusant le choc et portant les coups à sa manière. Forte et déterminée elle était loin de se laisser faire ou d’attendre sagement à la maison. Cependant, elle a fini par faire une terrible erreur, celle de tomber amoureuse de Sean Griffin, le capitaine d’une milice dans le camp adverse qui était aussi le frère de sa meilleure amie, sa sœur de cœur…  Un amour et une amitié interdite, inconcevable et dangereuse… Mais il est bien connu que les sentiments ne se commandent pas…

Jenny revient sur son passé pour affronter cette vérité qui la hante depuis 20 ans… Elle veut des réponses et aujourd’hui il en va même de sa vie, mais surtout de la vie de ceux qui lui sont chers… Car même si un traité à été signé en 1998 pour mettre un terme à cette guerre sanglante, les anciennes haines entre militants toujours rattachés à leur cause et les activistes reconvertis n’ont pas pour autant disparu. Le pays cherche son identité et ses habitants tentent de se reconstruire, certains se cachent toujours hantés par les fantômes du passé… par leur actes… et par leurs pertes… Il y a des secrets qu’il ne vaut mieux pas déterrer… des portes qu’il vaut mieux laisser fermer à tout jamais… Mais Jenny en décidera autrement.

Elle se rendra à Islandmages où Sean tente d’y refaire sa vie depuis des années sans que personne ne sache qui il  a été autrefois et quel a pu être son rôle dans cette guerre civile… Jenny a besoin d’aide, a besoin de lui… Il est la dernière personne liée à son passé qu’elle peut encore aimer… Depuis deux mois sa vie a de nouveau volé en éclat et tente plus de survivre que de vivre. Mais Jenny est une Flannighan, un soldat, et elle refuse de fuir le passé indéfiniment. L’affronter, s’absoudre de ses fautes est pour elle primordial, mais pardessus tout, retrouver Dorothy , car si depuis elle n’a pas abandonné une chose, c’est bien ses investigations pour la retrouver…   Et pour tout cela, elle a besoin de son Capitaine ! Son grand amour de jeunesse, son âme sœur… Sean.

Dans Dark Shadow nous sommes loin de Vérone et pourtant c’est aussi l’histoire de deux amoureux, de deux clans adverses qui ne peuvent s’aimer au grand jour… Ni s’aimer tout court…. C’est un déshonneur pour les leurs, un acte de haute trahison qui peut coûter très cher à beaucoup de monde. Seulement là, nous ne sommes pas dans une pièce de Shakespeare dans laquelle nous allons sortir les mouchoirs et dire que c’était triste et passer à autre chose,non… nous sommes en pleins conflit au cœur de Belfast ou la cruauté d’une guerre fait rage, où l’on tue nos semblables parce qu’ils ne partagent pas les même convictions que nous. Où le simple fait de naître d’un côté ou de l’autre vous rend automatiquement ennemie… Et c’est dans une narration rythmée par les »troubles » de plus en plus violents qui divisent un pays dans une alternance entre le passé et le présent, que Geny H.David nous emporte dans une tornade d’émotions qui m’a prise aux tripes à de nombreuses reprises. Car comme je le disais plus haut, si l’histoire d’amour de Jenny et Sean n’est que fiction, les conflits dans lequel l’auteur les fait évoluer, lui est bien réel. Et c’est à travers leurs yeux, leurs souvenirs et leur mission qu’elle va nous plonger dans cette guerre et nous la faire vivre à notre tour. Elle ne nous fait prendre aucun partie, elle nous en fait simplement prendre la mesure et nous ouvre les yeux sur ce conflit dont on parle pas assez et dont les Irlandais souffrent encore…

Jenny et Sean vont se retrouver confronter à leur souvenirs, et faire face à leurs fautes en nous éclairant au fil des pages sur les attentes et les espoirs de chacun. Au cours de leur investigations, les rebondissements vont être très nombreux, tout comme les révélations chocs, les trahisons mais aussi des secrets bien gardés qui auraient pu donner un autre sens à leur vie, sans en oublier les vieilles rancœurs. Sur leur chemin ils se rendront compte que la haines entre militants est toujours bien présente et qu’ils sont toujours rattachés à leur cause. Que chacun d’eux est prêt à reprendre les armes pour  l’honneur et pour leur meneur. Mais à qui peuvent-ils vraiment faire confiance ? Qui est qui ? Et qui est pour qui ?

Au milieu de ce nouveau chaos intérieur,  Jenny et Sean vont se redécouvrir. Si les années ont passé, leurs sentiments eux, sont toujours intacts, explosifs, impulsifs, à leur image. Un amour dont le feu de la passion à couvé pendant des années dans l’attente de ce souffle qui vient de le rallumer tel un brasier. Mais ont -il réellement une chance ?

La mission de Jenny va les ramener en arrière et ils vont devoir affronter le passé une nouvelle fois, le remuer, le modifier…   y faire face… et l’accepter. Se retrouver face à tout ce qui les avait séparé par le passé, qui les menace encore à ce jour, et qui risque de leur coûter cher une fois de plus en emportant avec eux tout ceux qui les ont suivi.

Jenny arrivera t-elle à mener sa mission à son terme sans trop de dommage collatéraux ? La vérité doit elle vraiment éclater ? Je vous laisse le découvrir dans ce roman empreint d’un réalisme surprenant. Il est touchant, palpitant, addictif, instructif qui a fait battre mon cœur encore et encore. Un roman dont je n’ai pas réussi à définir le genre, Romantique suspense ? Thriller ? Peut-être tout simplement… « Pépite livresque by G. H.David  » !

Un énorme merci à G.H David pour m’avoir permise de découvrir Dark Shadow en service presse dans sa version broché que je vais chérir et relire à mon avis plusieurs fois… Ce roman est pour ma part un coup de coeur mais aussi… un coup dans le coeur …

Mon avis sur Dark Ride un roman de Ana Scott chez Addictives Editions



Titre : Dark ride
Auteur : Ana Scott
Genre : Romance suspens
Editions : Addictives
Ebook : 4.99€

Résumé : Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Après À corps brisés, retrouvez Ana Scott dans une romance sombre et pleine de dangers !

Mon avis par #Carine :

Cassandra, belle-fille du richissime sénateur Ted Barton au destin tout tracé a vu sa vie basculer peut après son vingtième anniversaire… Promise à de brillantes études d’avocate, elle a tout plaqué et fuit sa prison dorée pour un endroit inconnu, sans savoir ce qu’elle allait y trouver… Sur les traces de son passé à la recherche de son père biologique, elle n’aurait jamais imaginé se retrouver dans un univers aussi palpitant et dangereux que représente les BlackAngels, un clan de Bikers dont son père n’est autre que le président. Ce père qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois pour ses douze ans et qu’il lui avait fait la promesse d’être là si besoin. Un homme qu’elle avait trouvé bienveillant malgré tout ce que sa mère avait pu lui raconter et surtout, accompagné d’un jeune homme qu’elle n’a jamais pu oublier…

Et c’est avec des bleus à l’âme, au cœur et au corps qu’elle le rejoindra pour lui demander de la protéger après avoir vécu l’impensable… Mais acceptera-t-il de la garder prêt de lui ? Et s’il ne voulait pas d’elle ? Quoi qu’il en soit, elle refuse de rentrer chez son beau-père et ne veut plus entendre parler de sa mère… Perdue et en danger, elle va croiser à nouveau ce regard sombre et envoûtant qu’elle n’a jamais oublié malgré les années passées, un regard dont elle ne peut se détourner et prêt à la faire vaciller… Elle qui s’était jurée de faire une croix sur les hommes, ce dernier risque fort de tout remettre en question… Et ce… malgré toute l’arrogance qu’il dégage ! Aaron aime les filles faciles dites les brebis, l’alcool et les bagarres, il ne fait pas dans les sentiments, il est un OutlawRiders et fier de l’être. Mais sa rencontre avec Cassie va le troubler plus qu’il ne le souhaiterait et le rendre encore plus impulsif… Cassie est la fille du prés et il n’aura en aucun cas le droit de la toucher…

Ana Scott donne le ton dès les premières pages et nous plonge dans un tourbillon de noirceur… Après avoir vécu le pire, Cassie va se retrouver dans l’univers trash que représente la communauté des Bikers et sera bien forcée de s’y acclimater si elle souhaite y rester. Et tout ne sera pas rose, car qui dit Biker, dit honneur, bagarres, meurtres et illégalité. Nous sommes dans un univers à ne pas mettre en toutes les mains. Si vous aimez les romans à l’eau de rose, celui-ci ne sera pas pour vous . Même s’il reste assez soft pour le genre. L’auteur ne fera pas dans la dentelle et le langage cru employé par les membres du clan est en parfait adéquations avec les personnages.

Nous allons suivre le récit de Cassie et Aaron, une belle histoire de deux âmes sœurs qui étaient faites pour se retrouver… une évidence… mais également le récit de tous les personnages qui gravitent autour d’eux. L’histoire d’un clan qui est avant tout une vraie famille, avec leur code d’honneur et leur lot de péripéties. Un récit qui aborde le thème de leurs lois sans en oublier l’amour et les émotions qui s’y rattachent…

Une histoire intense avec un rythme soutenu dans lequel on se laisse happer et qui s’accentue au fur et à mesure que les pages se tournent. On ne peut à aucun moment faire une pause, ne n’ai pas pu m’arrêter une fois commencé sans en avoir lu le dernier mot.  Les rebondissements sont vraiment nombreux et rendent le récit tellement addictif qu’il en est que plus fascinant. Une addiction qui nous fera passer outre les quelques imperfections qui pourraient nous faire tiquer. Des imperfections qui ne sont pas de l’ordre d’une quelconque incohérence, car tout se tient parfaitement. Mais un simple manque d’approfondissement sur certaines situations qui passent beaucoup trop vite et qui auraient mérité une acclimatation. En même temps, cela évite des longueurs, tout va droit au but et dans ce genre de roman, on ne recherche pas de la guimauve. Grâce à cette narration, on est en permanence sur un fil prêt à se rompre, notre cœur bat la chamade pour nos nos héros et cela ne s’arrête pas avant la fin, pour notre plus grand bonheur !

Des protagonistes hauts en couleur, un rythme qui vous tiendra en haleine du début à la fin plus une couverture vraiment très accrocheuse… vous hésitez encore ? Il ne faut pas si vous en aimez le genre, foncez !

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permise de découvrir Dark ride en service presse et une mention spéciale à Ana Scott qui nous propose en début de lecture un glossaire biker qui nous permet d’en comprendre chaque terme.

L’avis de Carine sur le roman de Armelle.G Dangereuses retrouvailles chez Lips & Roll


Titre : Dangereuses Retrouvailles
Auteur : Armelle.G
Editions : Lips & Roll
Genre : Romance
Liens d’achat :
Ebook : 4.99 €
Broché : 17.99 €
Résumé :

Après dix ans d’absence, Nathanaël, l’amour de jeunesse d’Élie, revient dans sa vie sans la moindre justification. Bouleversée et en colère face à celui qui lui a brisé le cœur, la jeune femme tente d’y voir clair dans le tourbillon de souvenirs et de sentiments qui l’assaillent.

Quand il lui demande de lui accorder une seconde chance, elle accepte. Quand il lui explique les raisons de son départ, elle pardonne. Mais l’histoire ne peut être si simple ; de nombreuses parts d’ombre sont toujours présentes au tableau, et les ennemis du passé peuvent rapidement devenir ceux d’aujourd’hui. Cependant une question subsiste : pourquoi Nathanaël est-il revenu ?

Mensonges et trahison seront au rendez-vous de ces dangereuses retrouvailles.

Jusqu’où Élie sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité ?

Mon avis par #Carine :

C’est à 15 ans que Elie à vécue sa plus belle histoire d’amour, mais aussi la plus douloureuse… Une histoire brève mais intense… une histoire que l’on oublie jamais…. 10 ans plus tard, les yeux émeraudes de Nathaniel la hante toujours, et son coeur n’a jamais réussi à le remplacer…

Mais depuis Elie à fait son chemin, aujourd’hui photographe Freelance, elle se projette dans l’avenir en faisant le métier de ses rêves entourée de ses amis et colocataires Adèle et Lucas. Seule ombre au tableau… pas de prince charmant en vue, ni de prince tout court d’ailleurs qu’il soit charmant ou pas, Elie aimerait bien tourner enfin la page…

Mais le destin va en décider autrement et va remettre Nathanaël sur sa route. Si Elie est complètement remontée après lui, elle finira par lui accorder une seconde chance après ses explications… Mais 10 ans ont passé et les ombres et les non-dits planent autour de leur relation qui la rendent un peu chaotique. Ils doivent apprendre à se connaitre à nouveau, s’apprivoiser et par dessus tout… se faire confiance. Cette confiance sera le gros point noir de leur relation et le cap le plus difficile pour eux. Il est clair que Nat lui cache encore beaucoup de choses mais Elie n’est le genre à attendre qu’on lui serve tout sur un plateau et n’hésitera pas une seule seconde à prendre les devants au risque de tout perdre. Car la question la plus importante à laquelle il n’a toujours pas répondu, est : Pourquoi est-il revenu si par le passé il ne le pouvait pas, pourquoi aujourd’hui ? Et si ces retrouvailles étaient dangereuses ?…

Mon avis sera non pas mitigé mais très électrique ! Car si je suis rentrée rapidement dans ma lecture, j’ai trouvé que Elie lui pardonnait trop vite, il y avait matière à nous faire languir et pester un peu et c’est vraiment dommage car il y avait énormément de potentiel dans ces retrouvailles. Nous retrouvons également des longueurs qui prennent le pas sur l’intrigue, qui pour le coup, avance un peu trop lentement, et ne nous plongent pas dans le suspense auquel on pourrait s’attendre. Les rebondissements sont également peu nombreux, ce qui rend le récit lisse sur une partie de l’histoire. Toutefois, l’ambiance du roman nous pousse à nous accrocher, on veut savoir et tout connaitre sur la tournure que cette histoire d’amour va prendre et malgré tout ce que je viens de dire, j’ai beaucoup aimé ma lecture ! Oui oui je vous l’assure, alors, ne boudons pas notre plaisir, car cette romance est fondamentalement agréable et facile à lire grâce au panel de personnages attachants, forts et charismatiques que l’auteur nous offre. Le sujet premier c’est eux et seulement eux… si l’intrigue est là pour agrémenter le récit, on se focalisera uniquement sur nos protagonistes et leur capacité à se retrouver et à se pardonner. Sans que Elie abandonne néanmoins sa petite enquête, car cette dernière veut tout savoir et elle saura coûte que coûte.

La plume de l’auteur possède ce petit truc en plus qui fait que nous n’arrivons pas à décrocher, et ce, même dans les longueurs ! Les pages se tournent tranquillement et nous offrent des moments très plaisants, parfois caliente, parfois très sarcastiques qui donnent la pointe d’humour qui fait du bien dans une lecture. Puis arrive le dénouement, et là je dois dire que tout s’enchaîne enfin et que toutes nos questions ont enfin leur réponses dans un cheminement parfait qui à tout à coup apporte au récit ce petit quelque chose qu’il ma manqué au milieu.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir « Dangereuses retrouvailles » en service presse et bravo pour la couverture qui est de toute beauté

L’avis de Carine sur le nouveau roman de Mikky Sophie « The Heart Line »


Titre : The Heart Line 1/2

Auteur : Mikky Sophie

Genre : Romance

Editions : Nisha

Ebook : https://amzn.to/2zk5mkr

Broché : 12.99 € à paraître le 11 octobre

Résumé : Que faire quand la personne responsable de tous vos malheurs est aussi celle qui vous fait vous consumer de désir ?
Après un passé difficile, Ahmik fait le choix de démarrer une nouvelle vie en quittant pour de bon la réserve indienne dans laquelle il a grandi.
Mira, elle, ne peut compter que sur elle-même depuis ses douze ans, âge où ses parents sont décédés tragiquement ; elle n’attend plus rien de la vie.
Lorsqu’une voyante prédit à Ahmik sa mort prochaine, ses démons refont surface. Il profite alors des derniers mois qui lui restent pour venger la mort de son frère en cambriolant la maison de ses meurtriers. Mais ses plans sont mis à rude épreuve lorsque Mira débarque sans prévenir. Un malentendu va alors changer à jamais leur vie.

Mon avis par #Carine : Et si….

Après un événement douloureux un an auparavant, Ahmik avait fait le choix de quitter la réserve indienne dans laquelle il vivait avec sa famille… Renier ses origines est un choix qu’il ne regrette pas à ce jour. Mais son chagrin le ronge chaque jour un peu plus… Tourmenté, écorché, il se noie dans l’alcool et les filles faciles accompagné de Lusio, son meilleur ami. Le seul lien qui le rattache aujourd’hui aux Chippewas, le seul avec qui il a pu garder contact après son départ. Ce dernier est son acolyte de beuverie et je dirais même de conneries… et ce soir là ne dérogera pas à la règle lorsqu’il décide de se rendre chez une voyante en traînant Ahmik avec lui. Seulement Lusio se dégonfle à le dernière minute et c’est Ahmik qui se fera tirer les cartes…. Les nouvelles ne seront pas bonnes pour lui… La voyante le voit mort…. Et si… elle disait vrai ? Que faire de ses derniers instants ?

Mira, la belle et énigmatique jeune femme de ménage au service des richissimes frères Connors va croiser sa route au moment le moins opportun pour l’un comme pour l’autre… Son apparence lui donne l’aspect d’une fille fragile, innocente et sage. Mais derrière cette façade, se cache une femme forte et déterminée à réaliser son ultime projet, pour lequel elle s’oblige à travailler pour les deux êtres les plus abjecte de la ville.

Mira est une femme simple et douce qui se contente de plaisirs simples comme de longues visites au cimetière ou encore prendre le café avec Madame Robert en l’écoutant parler de princes charmants et de supers héros tout en vantant l’amour éternel que Mira ne connaîtra sûrement jamais…

Sa rencontre avec Ahmik va lui prouver qu’elle a bien raison. Elle ne sera pas des plus glamour… pas de prince charmant pour elle, ni de super héros qui vient la sauver, bien au contraire… Madame Robert va l’entendre où qu’elle soit à ce jour ! Ahmik va plutôt transformer sa vie en vrai cauchemar et paradoxalement, la faire se consumer de désir….Mais si finalement ils étaient chacun le sauveur de l’autre dans leur quête?

Une rencontre surprenante, qui va mettre à mal les plans de chacun et changer leur vie… du moins, pour ce qu’il en reste… Iront -ils au bout de leur quête avant le grand départ ? Et si à la place ils y trouvaient l’amour ?

Quel plaisir de retrouver la plume de Mikky Sophie ! J’adore et j’adhère complètement à chaque univers qu’elle nous propose. Le récit est une nouvelle fois d’une originalité parfaite qui se déroule dans une atmosphère hors du commun avec des personnages inédits !

Avec The Heart Line, elle nous plonge dans un contexte intriguant et sombre, voire dérangeant si vous n’êtes pas en paix avec le sujet de la mort qui est le fil rouge de ce roman.

Une vision de cette dernière totalement différente par nos protagonistes. Si Ahmik souhaite tout mettre en ordre avant son départ et se venger de la mort de son frère, pour Mira se sera plutôt cette recherche de plénitude et d’apaisement au travers de son projet dont on en devine que quelques brides.

Comme à son habitude, l’auteur fait planer le mystère tout en posant les bases de son roman. Une fois de plus, je suis partie dans mes analyses et mes suppositions, mais je savais que tout cela serait vain. Car elle a l’art et la manière de nous donner que peu d’informations pour nous tenir en haleine et nous faire languir. Elle sait à merveille recréer des ambiances, nous faire ressentir les lieux et décrire son univers comme elle l’entend.

Quant aux personnages, je dois avouer que je suis vraiment surprise et conquise… Ils sont assez atypiques. Si pour Mira, il m’a fallu un peu de temps pour bien faire connaissance, Ahmik m’a tout de suite harponnée par son côté tourmenté qui le rend assez impulsif. Par ses origines qui lui donnent ce petit coté mystérieux. Par tous ces défauts qui le rendent humain et non caricatural comme beaucoup de protagonistes … Mais surtout par ses émotions naissantes au contact de Mira qui sont en parfaite contradiction avec son personnage. Il se fait peur à lui même, alors cette pauvre Mira, on se doute bien que tout doit être vraiment encore plus confus pour elle.

Il me tarde de lire la suite afin de tout bien comprendre et voir où Mikky Sophie souhaite nous emmener. Je me doute bien que l’on va se poser beaucoup de question sur la mort, sur l’après et sur la façon de gérer le deuil mais par dessus tout … comment affronter cette faucheuse. Et si on prédisait votre mort… vous feriez quoi ? En tout cas moi je veux lire la suite avant ;).

Un grand merci à Mikky Sophie et à Nisha Editions pour m’avoir permise de découvrir The Heart Line en service presse.

L’avis de Carine sur le Collectif auteurs HQN My Only One


Titre : My Only One
Auteurs : Emily Blaine/Caro M Leene/ Sara Agnes L. / Anne Rossi
Editions : Harlequin HQN
Genre : Romance
Lien d’achat :
Ebook : 9.99 €
Résumé : Et si vous retrouviez votre premier amour ?

Un coup de foudre d’été, l’homme de tous ses fantasmes, un professeur d’université un peu trop séduisant ou encore un premier amour de jeunesse… Avec lui, elles ont découvert la passion, le désir et… la douleur d’une séparation. Les années ont passé et elles ont bien essayé de l’oublier, en vain. Alors, quand le destin remet sur leur route cet homme qu’elles n’ont jamais cessé d’aimer, elles savent que leur vie va en être bouleversée.

Mon avis, par #Carine :

Je vais commencer mon avis par attirer votre attention sur le fait que ce collectif auteurs comprend 3 romances déjà parues individuellement et seulement l’épisode 1 de Toi moi maintenant ou jamais.

J’avais déjà lu pour ma part deux des romances, mais c’est avec un grand plaisir que je me suis plongée dans cette relecture, car l’une comme l’autre, j’avais adoré.
Caro M. Leene – Promets-moi encore

Les promesses sont-elles vraiment faites pour être tenues ? C’est la question que se pose Maxime en regardant sa liste sortie d’une boite tant d’années après…. Cassandre … Qu’est-elle devenue ? Est-elle heureuse ?

Après un été d’amour fou et vraiment sincère, Cassandre n’a jamais plus donné de nouvelles à Maxime… Elle avait promis… mais rien, le néant… Maxime a mis des mois à s’en remettre et pouvoir enfin tourner la page. Pourtant à la fin de l’été, ils étaient certains que tout irait pour le mieux malgré la distance, et Cassandre était même prête à venir étudier prêt de lui. Alors que s’est-il passé ? Pourquoi ce silence radio ?

Fou de rage il renfermera tous ses souvenirs dans une boite, y compris une enveloppe qui compte beaucoup pour lui… la liste…. Une promesse noir sur blanc, écrite avec amour et espoir la veille d’une séparation douloureuse sur laquelle ils y ont inscrit le nom de 7 villes dans lesquelles ils pourront se rejoindre durant 7 ans, sans jugement, sans questions, quoique l’avenir ait décidé… Se pourrait-il qu’ils soient au rendez-vous ?

Promets-moi encore est belle histoire d’amour dans le temps qui m’a complètement conquise par son originalité mais aussi par les émotions qu’elle dégage. La vie ne nous fait toujours pas de cadeaux, les coups du sort font que nos chemins ne prennent pas toujours la direction voulue, mais lorsque la destinée s’en mêle, il faut savoir saisir les opportunités qu’elle nous apporte, prendre le temps de regarder dans la bonne direction, même au risque de faire souffrir ceux que l’on aime….

L’auteur réussit avec brio un chassé croisé dans le temps qui nous emporte illico dans la vie de nos deux héros. Les émotions sont palpables, les non-dits stressants… Cet amour qui leur est aujourd’hui interdit va les pousser dans des désillusions et un désespoir qui va nous percuter et nous faire bondir à plusieurs reprises. Aucun des deux n’a le courage d’affronter l’autre, mais les sentiments sont bien présents malgré le temps qui c’est écoulé… La destiné joue parfois de drôles de tours mais sauront-ils saisir leur chance en tenant compte de leur promesse ? Sans jugement, sans questions, quoique l’avenir ait décidé... Je vous laisse le découvrir…

Sara Agnès L. – À moi

Elle est prête à tout pour qu’il lui appartienne.

Claire est étudiante et commence sa première année dans la même fac que son frère William. Cette dernière s’apprête à commencer une nouvelle façon d’aborder la vie en se mettant au diapason de tous les étudiants, à savoir, plus de sexes et de garçons que d’études. Alors qu’elle emménage, elle va croiser Adam sur le campus, qui n’est autre que son béguin de toujours et accessoirement le meilleur ami de son frère William. Claire a toujours été secrètement amoureuse de lui mais elle était beaucoup trop jeune pour que ce dernier la remarque autrement que la petite sœur de Will. Mais aujourd’hui, la petite fille qu’elle était est devenue une belle jeune fille, et elle compte bien le faire savoir à Adam. Aidée de sa colocataire qui n’a pas froid aux yeux, elle mettra tout en œuvres pour le séduire, pour obtenir de lui ce qu’elle a toujours désiré, même si tout cela ne lui ressemble pas vraiment. Elle va se surpasser, se montrer forte et déterminée pour arriver à ses fins. Tous les moyens sont bons pour attirer Adam dans son lit coûte que coûte. Le jeu de la séduction peut commencer et Adam va vite se laisser prendre. Mais qui des deux gagnera la partie ? Gagner est aussi risqué pour Claire, car au fond de son cœur, elle sait très bien qu’elle désire plus qu’une seule nuit avec son amour de toujours… Mais qu’en est-il pour Adam ?

Étant fan de la plume de Sara Agnès. L, c’est avec un plaisir non feint que j’ai relu cette romance courte qui relate les premiers émois de nos protagonistes et l’apprentissage d’une vie sexuelle sans en oublier la découverte des sentiments. Comprendre ses émotions apprendre à les reconnaître et à les apprivoiser et par dessus tout, en jouer. L’auteur a su manier sa plume une fois de plus en entrant parfaitement dans la peau de ces jeunes adultes. Son récit est à leurs images, simple, sans fioriture et droit au but. Des personnages secondaires pétillants auxquels on s’attache aussi au point de vouloir en savoir un peu plus sur leurs vies aussi. Si le sexe ne manque pas, l’humour fait également partie du voyage et je peux vous assurer une chose… c’est que je ne mangerais plus jamais une banane sans penser à ce roman 😉

Anne Rossi –Pas pour toi

Une autre relecture pour ma part et une nouvelle fois un joli coup de coeur.

Ariane est une jeune surdouée qui a du mal à se faire une place parmi les étudiants qui la trouve, trop jeune, trop petite… insignifiante… Parmi les adultes aussi, lorsqu’on est surdoué, il est difficile de trouver un juste milieu dans sa vie sociale. Les garçons ne s’intéressent pas à elle, tout comme elle ne s’intéresse pas à eux… Et c’est à travers son journal intime auquel elle se confie chaque jour qu’elle va nous permettre de la découvrir et de suivre son histoire. L’histoire de cette adolescente intellectuellement précoce, incomprise de tous, et à la santé fragile qui avec son BAC en poche à 16 ans,   part vivre chez sa sœur et son mari pour poursuivre ses études universitaires sur Paris. L’histoire d’Ariane qui va découvrir que l’amour n’a pas d’âge et qu’il peut être assez fort et unique pour traverser le temps, les orages et les préjugés. Que l’amour se nourrit de toutes ces tempêtes pour grandir et se renforcer jusqu’à devenir chacun le pilier de l’autre et que les beaux moments d’une vie peuvent être simplement regarder les étoiles main dans la main… Être amoureuse d’un homme de 17 ans son aîné, ne lui rendra pas son histoire facile… Mais c’est son histoire… et elle nous la raconte vraiment bien…

C’est le journal d’Ariane Senchat, nous sommes le 5 janvier 2008… Ce jour où tout à commencé…

Lorsque j’ai lu ce roman la première fois, je dois vous avouer que j’ai été surprise de découvrir un journal intime et je suis restée vraiment septique sur le fait d’accrocher. Et bien je me suis prise une belle claque ! Ce roman est une belle leçon de vie qui traverse les années et nous invite dans l’intimité de cette adolescente pas comme les autres.

On tourne les pages de sa vie les unes après les autres, on la voit évoluer, tomber amoureuse, mûrir et apprendre des ses erreurs. C’est l’histoire d’une vie, d’un apprentissage de l’amour qu’il soit pour son homme, ses amis ou sa famille. D’ailleurs, aux travers des lignes du récit, on suit, bien entendu, l’évolution de tous les personnages qui l’entourent et particulièrement d’Alexandre… Si cela est dur pour Ariane, cela l’est autant pour lui… Car il lui est difficile de vouloir mieux pour celle qui a su toucher son coeur. Que pourrait-il lui apporter qu’un jeune de son âge ne ferait pas mieux ? L’aimer n’est -il pas la mettre en cage et l’empêcher de mûrir à sa guise en profitant de la vie ? Tans de questions, tant de barrières pour s’autoriser à aimer…et surtout ne pas avoir mal…

Une magnifique relecture qui m’a tirées des larmes pour la seconde fois avec une addiction toujours au rendez-vous. L’auteur nous emporte avec elle dans ce tourbillon de la vie qui ne cesse de nous faire ressentir des émotions intenses en nous permettant de vivre la vie d’Ariane par procuration. Elle tombe, on tombe… elle a mal, on a mal.. qu’elle aime ou qu’elle déteste on fait force avec elle et qu’on approuve ou pas ses choix, on arrive à chaque fois à les comprendre et on lui tient la main jusqu’au bout….

A travers cette histoire et de la vie d’Ariane, l’auteur traite aussi le thème de la différence et prône l’acceptation de soi et de l’autre quelle que soit la particularité de cette différence. L’amour est dans tous les cœurs et que l’on soit jeune ou vieux, hétéro ou homo, surdoué ou simple d’esprit, que ce soit l’amour d’un père, d’une mère ou d’un enfant,  lorsque la destiné vous donne rendez-vous avec l’amour, il faut savoir le saisir, l’accepter et le chérir…

Le collectif auteurs : My Only One vous propose ces trois romans dont le fil conducteur est le premier amour que nos protagonistes ont essayé d’oublier en vain… un amour qui sait traverser le temps et même les frontières… un amour auquel il faut croire lorsque la destiné s’en mêle et se laisser tomber sans filet…

Un grand merci à Sara Agnes L et Harlequin pour m’avoir permise de découvrir ce collectif auteur en service presse.

L’avis de Carine sur la gourmandise Lips de l’été Summer Paradise de Sissie Roy



Titre : Summer Paradise
Auteur : Sissie Roy
Genre : Romance
Collection : Gourmandise
Editeur : Lips & Roll
Ebook : 2,99
Broché : A venir
Résumé :

Rosie, cette flamboyante jeune femme pleine d’énergie, perd rapidement de sa superbe lorsque son histoire avec Zac se termine brutalement.

Mais c’est sans compter sur la volonté de ses proches pour lui remonter le moral : un mois dans un chalet, ça promet ! D’autant plus que le beau Collin, premier garçon sur lequel elle s’est retournée depuis sa rupture, sera présent…

Les beaux yeux de ce dernier et la présence de ses amis sauront-ils aider Rosie à retrouver confiance en elle ?
Mon avis écrit par #Carine :

Notre belle Rosie déjantée et aux magnifiques cheveux flamboyants, vient de se prendre une belle claque ! Alors qu’elle s’apprêtait à faire une surprise très sexy à son petit ami Zac, ce dernier l’a plutôt surprise elle, mais pas dans le bon sens du terme… C’est avec perte et fracas que leurs relations a pris fin, mais qui a aussi plongé notre belle Rosie dans une mauvaise passe. Elle n’est plus que l’ombre d’elle même. Elle a perdu de sa superbe et toute sa joie de vivre…Son orgueil en a pris un sacré coup, mais c’est surtout son cœur qui est parti en miettes… Les belles promesses lui ont laissées un goût amere. Zac lui a fait si mal que sourire à nouveau après trois mois de solitude est encore au dessus de ses forces. Mais sa meilleure amie, tout comme leur belle bande de joyeux lurons, n’ont pas l’intention de la laisser se morfondre encore ! Trois mois c’est largement suffisant pour se morfondre. Surtout que le nouvel ami de Jason, Collin, réveille à nouveau sa libido. les papillons dans le ventre dansent tout à coup une salsa langoureuse et du tonnerre. Cela tombe bien car la troupe part pour un mois de vacances dans un chalet au bord d’un magnifique lac Canadien aux paysages somptueux, et Collin fait aussi partie du voyage.

Mais la pauvre Rosie n’arrive pas à faire confiance à nouveau, et si Collin compte la séduire, il va falloir qu’il sorte les rames….

C’est avec un immense plaisir que l’on retrouve cette bande d’amis hors pair et tout particulièrement louk louk que j’adore ! Il faut savoir que vous pouvez bien entendu lire ce tome indépendamment du premier, mais si des vacances à Hawaï vous tentent, Summer paradise 1 est disponible.

De plus, on rencontre beaucoup de personnages et c’est un peu déroutant en début de lecture si vous n’avez pas lu le premier.

Mais l’auteur met tout en oeuvre pour accrocher les lecteurs à ses personnages sans que cela ne soit pas rébarbatif pour ceux qui ont lu le premier opus..

Sissie Roy nous emmène en voyage avec cette gourmandise, dans un décor magnifique, loin des plages de sable fin mais qui a aussi tout son charme. C’est avec une plume pleine d’humour mais aussi de tendresse et d’émotions, qu’elle nous offre le récit de Rosie que nous connaissons beaucoup plus pétillante que cela… La pauvre a été trahie et manque aujourd’hui d’assurance par rapport aux hommes. Cette infidélité qui l’avait d’abord plongée dans une colère noire, la rend aujourd’hui frustrée et dans une incompréhension totale… Est-ce sa faute ? Tous les hommes sont-ils pareils au fond ? Collin aussi la touche avec de belles paroles,  mais qui lui prouve que demain il ira pas voir ailleurs ? Tant de questions qui l’empêchent d’avancer dans une nouvelle relation et offrir son cœur tout cassé à nouveau pour le regorger d’amour dont elle a tant besoin… Mais la pauvre n’est pas au bout de ses surprises, et elle va comprendre que l’amitié aussi fait souffrir…

Une histoire d’amour courte mais qui va à l’essentiel avec douceur. Sans oublier la touche romantique et la dose d’humour habituelle à Sissie Roy. Le roman va au delà de cela, il parle d’amour sous toutes ses formes, comme l’amour d’une amitié qui est aussi rare que le grand amour et qui se préserve comme un trésor.

Dans Summer Paradise, c’est plus qu’une bande d’amis que nous retrouvons, c’est une vraie famille, et c’est vraiment le point fort de ce roman car on s’attache très vite à tout le monde, et c’est un gros atout dans une histoire courte.

Un grand merci à Sissie Roy pour ce bon moment de lecture mais aussi à Lips & Roll pour m’avoir permise de le découvrir en service presse.

La parole aux étoiles avec l’avis de Sophie S.Pierucci sur Sienna-Me venger de lui



Titre : Sienna- Me venger de lui
Une histoire forte, une romance inoubliable.
Auteur : Avril Rose
Editions : Addictives
Genre : Romance
Ebook : 4.99€

Histoire intégrale
Résumé : Elle a survécu… pour mieux se venger.
***
Condamnée à tort pour tentative d’homicide sur son ex-compagnon, Sienna n’a qu’un seul but : le faire payer pour toutes les atrocités qu’il lui a fait subir. Sauf que sur sa route, elle va rencontrer le ténébreux Hélios, son nouveau visiteur de prison. Au fil de ses venues, un lien va se créer. Sienna peut-elle tirer un trait sur son passé et envisager un avenir avec Hélios ? La vie lui offre-t-elle vraiment une seconde chance ? Mais si Hélios n’était pas celui qu’il prétendait être ?
***

L’avis de Sophie S. Pierucci :

Ça fait un moment que je devais vous parler de Sienna. D’ailleurs, j’ai longtemps hésité à le faire parce qu’en tant qu’auteur, je trouve ça… « délicat » de donner son point de vue sur un autre. Mais Sienna c’est Sienna. Et je crois que même si j’avais détesté cette romance, malheureusement j’ aurais été obligée de vous en parler.

Parce que le sujet abordé est tout sauf à taire ! Au contraire… alors voilà, comment je suis sortie de ma lecture ? Mitigée ? Non. Éparpillée.

Sienna c’est le symbole de beaucoup trop de femmes. L’humiliée, l’accusée, la battue, la désespérée, l’isolée, la malmenée… mais aussi la voisine, la connaissance, l’amie.
« Une femme décède tous les trois jours des blessures infligées par son conjoint ou ex-conjoint. »
À cette simple phrase, slogan d’une campagne choc contre la violence sur les femmes, on ne peut que comprendre à quel point c’est un sujet délicat, douloureux, pour lequel nous devons, toutes et tous nous sentir concernés.
Mais Sienna ça n’est pas un roman remplit de souffrance, c’est AUSSI l’histoire de la sortie des enfers, de l’espoir, de combats… et non ce n’est pas « romancé » pour ne pas choquer, et non ce n’est pas qu’une histoire inventée pour faire un livre. C’est bien plus que cela. C’est une histoire qui nous concerne toutes, c’est une histoire qui en raconte des tas.
Alors si vous voulez lire une romance palpitante, poignante, qui change de ce que vous avez l’habitude de lire, foncez. Âmes sensibles ? À ne surtout pas vous abstenir ! La réalité est douloureuse, l’ignorance l’est d’autant plus…

Merci Avril Rose pour ce livre, merci d’avoir dit tout haut ce que beaucoup taisent, merci d’avoir décrit le combat de plusieurs femmes, d’avoir fait différent, et de m’avoir remises les cases en place.

Nous sommes tous concernés !

Extrait : Je ne réfléchis à rien, ni à ce qui pourrait se passer maintenant, ni aux conséquences de mes actes, de nos actes. Je laisse mon désir me guider, tout comme Hélios semble le faire également. Je fais glisser mes doigts le long de sa colonne vertébrale, devinant sous son T-shirt noir sa musculature dont il ne fait aucun doute qu’elle est parfaite. Je l’enlace et me niche dans son cou, me délectant de son odeur, tandis qu’il soulève mes cheveux pour embrasser la peau fine de ma nuque.
Les secondes passent et ce moment magique s’estompe pour laisser la place au doute.
Qu’est-ce que je suis en train de faire ?
Je suis sortie de prison il y a tout juste quelques heures et je suis sur le point de faire l’amour avec un homme que je connais à peine.
***
Histoire intégrale.

Merci à Sophie pour ce bel avis

L’avis de Carine sur la gourmandise de l’été « Escales et Tentations de Mel Cyland



Titre :
Escales et Tentations
Auteur : Mel Cyland
Genre : Romance
Collection : Gourmandise
Editeur : Lips & Roll
Ebook : 2,99
Broché : A venir
Résumé :

Quand Alan décide de créer son entreprise de skipper professionnel afin de proposer à des amateurs de grand air et d’océan de parcourir la mer des Caraïbes, il ne s’attendait sûrement pas à ce que sa première croisière s’avère si atypique.

D’escale en escale, ses passagers prennent plaisir à dévoiler leurs charmes impudiques et sensuels, mettant à rude épreuve la fidélité du marin envers sa fiancée restée au port.

Entre paysages époustouflants de beauté, produits locaux, eau chaude et sable fin, il lui faudra garder la tête froide. Alan succombera-t-il aux tentations que semblent souffler les alizés ?

Toute voile dehors pour ce challenge de taille !

Mon avis écrit par #Carine :

Alan s’apprête à embarquer à bord du majestueux catamaran avec lequel il part en tant que skipper pour une croisière vers les îles grenadines. Ses passagers arrivent sous peu et il s’apprête à dire au-revoir à sa douce fiancée Aurore… Aurore, cette magnifique femme enfant au look assez improbable qui arbore la mode Kwaii sous le soleil de la Martinique. Le contraste est assez saisissant entre un marin aussi viril que lui et le côté puéril d’Aurore tout à fait charmant, mais parfois désarmant…

Si sa fiancée est triste de le voir partir, Alan lui, est galvanisé par cette croisière pour laquelle il va enfin pouvoir offrir ses prestations de service en mer aux particuliers, grâce à l’entreprise qu’il vient de créer.

Les passagers arrivent, ainsi que Will le cuisinier, Maeva L’hôtesse d’accueil qui feront aussi partie du voyage et seront au service des trois couples montant à bord : Roméo, le photographe et sa femme Elise romancière, Antoine le journaliste et sa femme Lou doctorante en biologie marine ainsi que Victor et Agathe, deux universitaires en biologie marine.

C’est toute voiles déployés que le périple peut commencer, et si Alan est très excité de prendre le large, il est loin d’imaginer que la mer et les magnifiques paysages qui vont accompagner leur croisière ne seront pas sa seule source d’excitation ! Ses passagers vont se dévoiler sans pudeur, ils s’avéreront sensuels et très entreprenants. D’escale en escale, Alan va devoir trouver la force mentale nécessaire pour ne pas succomber à la tentation permanente. Penser à Aurore, se dire qu’il sera bientôt marié, lui téléphoner… Mais est-ce que tout cela sera suffisant ?

Une superbe gourmandise qui porte bien son nom de collection ! Tout en finesse et délicatesse, l’auteur nous fait prendre les voiles dans ce court roman qui nous offre une vue imagée spectaculaire des caraïbes . Il fait beau, c’est magnifique et surtout il fait très très chaud et ce, dans tous les sens du terme… Il n’y a d’ailleurs qu’à admirer la Cover pour avoir un début de combustion… Elle est tout simplement parfaite et en adéquation avec la lecture qui nous attend, le regard ne trompe pas…

Escales et tentations est une romance assez originale qui m’a toute de suite emportée dans ce voyage sensuel aux parfums iodés et épicés sur une mer limpide mais aux mœurs agitées.

La plume de l’auteur est fluide sensuelle et riche de descriptions, de couleurs et de fragrances. Une plume coquine qui maîtrise l’érotisme et la sensualité tout en pudeur sans omettre de faire monter la tension, car on se retrouve vite dans la peau d’Alan, et on doute autant que lui de son lâcher prise. La tentation est trop grande et on la maudit autant qu’on la désire… On veut y succomber, mais rester aussi maître de nos pulsions… L’auteur joue magnifiquement avec ce sentiment de retenu, de fidélité et le côté libertin de l’autre et j’ai vraiment adoré l’atmosphère au goût d’interdit qui se dégageait de ma lecture.

Je me suis posée La question à plusieurs reprises… J’aurais fait quoi à sa place ? Humm… nous sommes dans une gourmandise et il faut dire que je suis très gourmande 😉 Mais quels sont les désirs du beau Alan ? A vous de les découvrir 😉

Un grand merci à Lips & Roll pour cette merveilleuse gourmandise.