L’avis de Carine sur King of Folls Madden, un roman de Sissie Roy chez Lips & Roll


 

Titre : King of Fools – Madden
Auteur : Sissie Roy
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché : 17.99€
Résumé :

Les êtres les plus torturés sont les plus attirants, paraît-il. Le ténébreux Madden ne fait pas exception à la règle puisque ce n’est pas un, mais deux cœurs qu’il bouleverse. Et dans ce triangle amoureux, ce sont deux meilleures amies qui sont impactées.

Le jeune homme au vécu douloureux a beau se refuser à tout attachement, il ne peut s’empêcher de ressentir certaines émotions quand une jolie rousse est dans les parages. Cette dernière aura-t-elle les armes nécessaires pour dompter l’indomptable ? Acceptera-t-elle de trahir l’amitié, au profit de l’amour ?

Madden devra apprendre à s’appuyer sur son passé pour avancer, malgré les démons et les tentations qui s’y cachent. Le bout du tunnel peut encore sembler loin…

Mon avis :

Si Logan n’a pas fait fondre mon petit coeur de midinette, c’est loin d’être le cas de Madden, un des ses meilleurs amis…

Madden pensait que la vie pouvait être belle et facile. Il y a cru un certain temps… Il avait tout pour être heureux . Sa vie était simple, la famille parfaite, marié à Eryn dès la fin du lycée, le boulot parfait et le chien qui venait boucler la boucle du cliché. Mais voilà, la vie peut parfois être une belle salope comme il le dit si bien… Il y a dix huit mois de cela, il a tout perdu… jusqu’à sa liberté.

Aujourd’hui il n’attend plus rien de personne et encore moins des femmes. Lorsqu’il va se retrouver face à Amber, la sœur de Logan, il ne fera pas non plus dans les sentiments et profitera d’elle autant qu’elle le laissera faire.

Pour Amber les choses sont néanmoins très différentes. Madden c’est avant tout son amour d’adolescente qui hantait ses rêves en secret. Il l’a toujours vue comme la petite sœur qu’elle était. Mais les années ont passé et la belle demoiselle à bien grandi.  Madden ne lui resistera pas, elle est bien trop belle pour ça. Mais malgré le manque de promesses et la clarté de la situation,  elle espère malgré tout qu’il pourrait bien finir par se rendre compte qu’elle est la personne qui lui faut, celle qui pourrait lui redonner l’envie d’aimer… En attendant, elle est prête à aimer pour deux… Mais Madden n’en a vraiment rien à faire, il ne veut plus s’attacher, ni donner de l’amour à quiconque.

Trop de haine, trop d’impulsivité se dégage de sa personne, mais aussi trop de sex-appeal et il en profite à foison.  Les femmes veulent toujours sauver les hommes torturés, au regard triste, elles pensent pouvoir être celle qui leurs redonnera des ailes. Sauf que Madden a vraiment trop souffert, c’est un écorché vif, et faire souffrir à son tour lui importe vraiment peu.  Que ce soit les femmes ou même ses amis ou encore son frère… Il préfère se morfondre dans son passé douloureux , vivre avec sa colère au risque de perdre à nouveau sa liberté.

Amber ne sera pas la seule à en faire les frais… La jolie rousse qui lui sert de meilleure amie va aussi succomber au beau brun… Ce n’est pas un cœur, mais deux qu’il va briser, piétiner, pour son bien être personnel. Il ne regardera pas les conséquences de ses actes, jusqu’à ce qu’il se rende compte que Raelyn lui permet de ressentir à nouveau des émotions positives. Mais la jolie rousse est-elle vraiment prête à trahir sa meilleure amie ? Madden acceptera t-il de ne plus ressasser le passé pour envisager reconstruire un avenir ?

Avec ce deuxième tome, Sissie Roy nous offre tout le talent de sa plume. Elle nous offre des émotions fortes avec un Madden vraiment torturé par un passé qui l’empêche d’avancer et de croire à nouveau en l’amour, mais aussi tout simplement aux autres. Que ce soit l’amour d’une femme, de sa famille ou même de ses amis. Il tombe dans des dépendances nocives, dans les noirceurs de son âme mais aussi, dans un triangle amoureux qui va engendrer des dommages collatéraux importants autour de lui.

Amber est un personnage complexe et difficile à cerner qui nous cache sûrement des choses… On la découvre au fil des pages à la fois tendre et généreuse, puis tout le contraire. Elle me fait penser à une Louve prête à tout, belle et sauvage… Beaucoup dans l’excès, que ce soit en amour ou en amitié, elle donne tant qu’elle peut mais ses griffes sont très aiguisées.

Raelyn est la petite chose belle et fragile mais si forte à la fois. Elle est juste et très à l’écoute des autres. Mais qui l’écoute elle ?…

Un cheminement long et fastidieux pour nos protagonistes qui donne à ce roman un ton beaucoup plus profond que le premier. Plus dur, plus dans l’émotion. L’auteur malmène ses héros, les plonge dans le désespoir, dans la colère mais aussi dans tout un panel de sentiments aux nuances de gris jusqu’à ce que bleu perce les nuages qui obscurcissaient leurs vies. Des sentiments qui ouvrent la route vers l’espoir d’une vie meilleure pour certains, et pour d’autres, la rendra encore plus amère…

Avec King of Fools , Sissie Roy nous offre une belle équipe de Co….ds arrogants et prétentieux. Chacun leur caractère certes, mais les champions du monde du genre. C’était un plaisir de retrouver Logan car j’ai pu approfondir un peu plus le personnage et me rendre compte que je l’avais peut-être mal compris dans le premier opus… Ou peut être que je me suis habituée tout simplement à son attitude, arrogante et je m’en- foutiste. Il faut dire qu’il excelle dans le rôle.

Hâte maintenant de retrouver bébé Griffin et de savoir qui va le faire craquer 😉 Ou qui IL va faire craquer ! Mais j’ai comme le pressentiment que ce sera le plus gentil de tous, le plus chou 😉 mais bon … avec Sissie je sais pas si cela existe des mecs choux lol

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir The King of Fools en service presse.

Publicités

L’avis des « fées noménales étoilées » sur le roman de Kristen Rivers Bad Boy Wanted


Bonjour les étoiles ! Surprise ? Et oui aujourd’hui c’est un avis spécial que l’on vous propose, un avis à trois voix avec mes Fées Noménales Sophie.S Pierucci et Gwen Delmas pour un interblog avec le blog MeliMelode Gwen . Tout est parti d’une conversation Messenger et comme toujours… c’est parti en Live ! Nous vous laissons le soin de découvrir notre façon de choisir une Lecture Commune 🙂

Messenger : Groupe Féesnoménales …

Carine : Salut mes féesnoménales vous allez bien ? Je cale sur un choix de lecture et j’ai vraiment besoin de votre aide.

Gwen et Sophie en choeur : Pas de panique ma fée nous arrivons pour le café !

Carine : Heu… café ou …  Ding dong – la sonnerie de l’entrée retentit déjà elles se sont téléportées ou quoi ! Grant Gustin devrait faire attention pour son rôle dans Flash il a de la concurrence moi je vous le dis !

Nous sommes là Carine, pas de panique et dis-nous tout ! On va même être solidaires et se faire un lecture commune toutes les trois. Levez vos stylos : toutes pour une, une pour toutes !

Gwen : Qu’est-ce que tu voudrais comme lecture? Du suspense, de l’aventure?

Sophie  qui chuchote à Gwen : Pas de fantastique, Carine le vomit aussi bien que si elle avait ingéré que de l’eau à une soirée…

Gwen : Pétard tu as raison on risquerait l’ivresse aquatique. Une romance alors? Mais une qui dépote !

 Carine : Si on pouvait éviter de parler d’eau les filles rien que d’y penser j’ai les écailles qui se hérissent ! heu les poils pardon…. Non pas de tout cela,  je voudrais rire les filles, je voudrais que ce soit rafraichissant mais qu’en même temps il y ait de la profondeur…

Gwen : tu as raison j’ai épuisé mon stock de mouchoirs reine des neiges et même ceux de la fée clochette… soupir…

Nous voilà à faire les cents pas  comme si le mouvement pouvait accélérer les mouvements de notre cerveau. Non il n’est pas imbibé à quoi pensez-vous là ? Enfin pas encore car les mojitos et les Sex and the Beach ne sont pas très loin, juste là sur la table et n’attendent que nous…

Carine : Faudrait lancer un appel mais comment ? On ne va quand même pas passer une petite annonce, j’en passe déjà assez sur Meetic et vu ce que j’en récolte…

 Gwen : boule de cristal? Spiritisme? Lire dans les feuilles de menthe au fond du Mojito? Si vous voulez je me dévoue pour voir

Carine : j’imagine que c’est pour le Mojitos que tu te dévoues ma fée ?

Sophie : Vous connaissez Kristen Rivers ? Vous savez le dresseur de Pokémons la plus célèbre d’Alsace… elle m’a certifié que pour trouver des Pokémons, elle cherchait souvent sur le bon coin

Carine : Le bon coin ? Pourquoi pas …

Nous allons de ce pas tester notre idée géniale – enfin, idée que l’on pense géniale mais si on n’essaie pas on ne saura pas-

C’est partie et nous voilà à taper dans le moteur de recherche «  Le Bon coin »

Alors, voyons voir…  Que recherchez –vous : Roman qui nous donne envie de rire

Catégories : Loisirs – livres

Région : Provence-Alpes Côte d’Azur

Sophie les yeux collés à l’écran : ils nous demandent des précisions… romance qui fait rire il y a plus 800 pages de résultats !!

-Notez que Martine chez Christian Grey n’est pas ce que nous cherchons-

Gwen : Aïe mince! Bon alors qu’est ce qu’on veut? Des beaux garçons ! Des tas de beaux garçons ! Au charme exotique, un peu marre des kilts. Si on trouvait un latin lover?

Carine qui sautille : Un latin lover !! Ho ouiiiii j’adore les latins lover, enfin tout dépend desquels car Julio Iglesias par exemple il peut rester là où il est ! Attention à ce que vous écrivez les filles, notez quand même une certaine tranche d’âge, ou alors un critère de beauté qui fait frétiller les petites culottes ! Style plutôt Bad Boy.

Sophie tape dans ses mains : oh oui ! Un homme qui pourrait faire N’importe quoi pour son héroïne. Comme cambrioler la maison de son ex ?!

Gwen : Mais un ex bien tête à claque avec L’accessoire indispensable : la belle maman de collection !

Voilà voilà ! Une seule annonce !

Carine : Wahouuuuuuu je vote pour les filles ! Mince y a pas de canon comme ça sur Meetic, je vais passer par le bon coin dorénavant ! Et en plus vous avez vu c’est Kristen Rivers qui l’a écrit pour les Editions Addictives… Cool Hum … Rien que le titre me fait déjà saliver … soupirs, Carine qui bave et elle n’est pas la seule…

Le lendemain …. Avec 6 mains, 3 Féenoménoménales rédigent leur commentaire Amazon. Un moyen très utile de pouvoir aider un auteur, pensez-y ;). Un avis qui se transformera vite en chronique ❤️

Vous voulez savoir ce que l’on en a pensé ?

Voici notre avis :

Comme à son habitude Kristen Rivers m’a transportée dans son univers. Un univers où les Pokémons côtoient les princesses avec sa façon bien à elle de narrer son récit.

Avec Bad Boy Wanted, l’auteur nous plonge dans un roman comédie. Elle n’a pas peur des caricatures et elle en joue à la perfection. C’est même un peu sa « marque de fabrique », ce à quoi on s’attend quand on lit du Kristen Rivers. Et ce roman ne fait pas exception. Pour autant, elle n’en oublie pas la profondeur et les sentiments…

Emma a toujours fait ce que l’on attend d’elle, petite bourgeoise de bonne famille, elle s’apprête à épouser Marius, choisi par les bons soins de son cher papa pour le bien être de son entreprise. Marius n’est pas trop mal et tout pourrait être aussi parfait que dans un conte de fées s’il n’avait pas eu une mère aussi exécrable, humiliante, exigeante, directive, abjecte… bref imbuvable et les mots sont faibles.  Bien entendu, en jeune fille bien élevée et conditionnée en tant qu’ « exécutante », Emma fera tout pour répondre au désir des personnes qui l’entourent. Pourtant au fond d’elle, elle est très loin de l’image qu’elle renvoie devant sa famille.

Mais c’est LA situation qui enterrerait la vie de n’importe quelle jeune fille, qui la pousse à se révéler…  Le Choc qui va pousser au déclic…  L’humiliation qu’elle subit devant la haute bourgeoisie Française en ce jour où elle s’apprête à dire oui à son fiancé…

– Se faire plaquer le jour de son mariage devant 200 invités « Check »

– Ne pas pouvoir récupérer l’objet qui lui tenait le plus à cœur chez son ex « Check »

– Pompette, penser avoir trouver l’idée du siècle pour le récupérer « Check »

– Y réussir « NO check » …

– Y réfléchir un peu plus sobre et missionner une équipe de Bad boy « check »

Et c’est avec l’aide de Carmela, sa meilleure amie, Diego, un vénézuélien aussi chaud que mystérieux, un geek et un Pickpocket, qu’Emma monte un plan infaillible pour récupérer un collier ne valant pas plus que trois sous espagnol, mais si cher à ses yeux. L’enthousiasme d’Emma grandit à mesure qu’elle côtoie le beau Diego – ses émeraudes perçantes, la font se sentir … Vivante, heureuse et prête à tout, elle se révèle… – et pourquoi ne pas profiter de la situation en joignant l’utile à l’agréable ? Ne faudrait pas faire non plus faire la difficile 😉

Pour une lecture commune entre filles, Bad boys wanted était un titre tout trouvé. On a beaucoup souri, échangé sur pas mal de références à des héros et des héroïnes que l’on maîtrise parfaitement. Sophie et Gwen qui ne connaissaient pas la plume de Kristen Rivers, ont succombé à leur tour à son univers un peu décalé, un peu barré. Bref, un très bon moment de lecture avec une intrigue amoureuse qui accroche bien. Le seul tout petit bémol, c’est que l’auteure soit restée en surface, sur des thèmes importants et plus dramatiques, comme la réalité qui peut se cacher derrière les portes des familles aux apparences parfaites … Lorsque l’auteure est partie dans cette direction, nous attendions un peu plus d’approfondissement sur le côté psychologique mais paradoxalement, avec du recul, nous avons compris le choix de Kristen. Elle est restée cohérente avec la tonalité globale de l’histoire sans l’alourdir de ses côtés sombres.

Le verdict final reste sans appel ! Nous avons toutes les trois adoré cette histoire dans laquelle Kristen Rivers a mis beaucoup de sa personnalité très attachante et pleine d’humour. De son cœur aussi, son âme de bisounours qui aime les princesses qui pètent des paillettes et les princes, surtout  si ces derniers sont au rayon biscuit. Un roman qui se lit d’une traite,  qui ne manque pas de nous donner le sourire et de nous mettre de bonne humeur malgré le thème abordé. Bad Boy est une comédie Romantique avant tout,  et nous sommes trois Fées à approuver ce très bon choix de lecture !

Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Carine : On leur précise que Bad Boy c’est plutôt sur Amazon ou Kobo qu’on peut le trouver, car je suis persuadée qu’elles vont allées chercher sur le bon coin ?

Gwen : Oui tiens, on va même leur donner le lien d’achat ce sera plus simple

Sophie : Et le vrai résumé aussi même si le notre est vraiment pas mal je trouve 🙂

Titre : Bad Boy Wanted

Auteur : Kirsten Rivers

Genre : Romance

Ebook : 4.99 €

Résumé : Il est le plus sensuel des interdits… 
***
Plaquée par son fiancé, Emma se retrouve célibataire à enchaîner les cocktails avec ses copines. Mais ce qui la rend vraiment folle, c’est que Marius, son ex, refuse de lui rendre ce qu’elle a de plus précieux au monde. 
Qu’à cela ne tienne, Emma a un plan ! Elle va recruter une bande de bad boys pour reprendre son bien. Vengeance et justice à la fois !
Cependant, elle n’avait pas prévu de succomber au charme de l’un d’eux, Diego… 
Emma devrait fuir, oublier son plan. Mais les délices et les interdits brisés que promet Diego sont bien trop attirants…

Un grand merci aux éditions addictives pour m’avoir permise de lire ce roman en service presse et un grand merci à Kristen Rivers de la part de trois Fées noménales qui ont passé un très bon moment de lecture.

Merci mes fées pour ce super moment à refaire sans modération !

L’avis de Carine sur The Jail Tome – 4 par Marie H.J


Titre : The Jail – Tome 4 – « Never gonna let go »
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : Lips & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 17.99€
Résumé :

Peut-on réellement oublier l’amour de sa vie ? Le mal triomphe-t-il toujours du bien ? La foi, même ardente, suffit-elle à écarter les ténèbres ?

Tant de questions auxquelles Mel et Hugo vont être confrontés après une terrible épreuve pour leur couple. Ils se retrouvent alors perdus l’un et l’autre quant à l’avenir de leur relation et à la sincérité de leurs sentiments.

Parfois, les plus beaux souvenirs ne sont rien face à une flamme éteinte.

En parallèle, les ennemis du Jail sont plus redoutables et menaçants que jamais. Entre Hugo qui n’est plus en pleine possession de ses moyens et Alex qui s’est retiré des affaires, l’heure est aux mauvaises surprises…
Mon avis écrit par #Carine :

Wahouuu… et oui cela ne fait pas très pro dans une chronique mais c’est tout de même le premier « mot » qu’il me vient en commençant mon avis… Un énorme coup de coeur pour se dernier opus !

Je voudrais attirer votre attention sur deux choses avant de débuter. La première étant la cover ! Il ne pouvait pas y en avoir une autre… Elle est en parfaite adéquation avec le roman et ses héros, et, magnifiquement belle. La seconde est, que si à chaque fois je vous dis que chaque tome peut se lire indépendamment, ce n’est pas le cas de celui-ci. Il faut savoir que The Jail 4 clôture la saga et que nous suivons Hugo et Melissa depuis le premier tome de Scars (ainsi que l’enquête mené par Hugo) et que ce dernier boucle la boucle de cette saga à la perfection.

Si je me délecte à chaque fois de suivre de nouveaux personnage, je dois vous avouer que pour ce dernier tome j’étais septique de trouver le récit de Melissa et Hugo malgré le fait que je les adore. Septique car nous les connaissons depuis déjà 5 tomes et qu’ils sont ensemble depuis plus de 12 ans. J’aime les premières émotions, les premières rencontres, et là, je me demandais comment l’auteur allait pouvoir me donner tout ça. J’ai envie de rire en écrivant cela, je me moque de moi même, car à chaque fois Marie H.J a su me surprendre et je n’aurais jamais du douter d’elle…. Elle m’a carrément bluffée ! Je crois que je suis littéralement amoureuse de sa plume et de sa saga….

Encore plus fort qu’une première rencontre, encore plus fort qu’un premier baiser… Se rencontrer à nouveau…

Nous avions quitté à la fin de The Jail 3, une Melissa complètement paniqué suite à une mauvaise nouvelle… Hugo, son Hugo venait d’avoir un accident et il fallait qu’elle se rende au plus vite à son chevet en Espagne. Mais c’est Douze ans auparavant que nous allons la retrouver et vivre avec elle sa première rencontre avec son flic de choc…. Hugo, meilleur ami de Nath est l’homme sur qui tout le monde peut compter. Fidèle et droit, pleins de principes il n’hésite pas à tendre la main et on dira même qu’il est prêt à se sacrifier pour le bien de tous… Ce jour là, il tendra la main à Melissa, et en la prenant à son propre jeu… il va l’envoûter et la faire succomber…

C’est avec ses souvenirs plein la tête et plein le coeur que nous retrouvons Mel en Espagne où cette fois-ci, c’est elle qui tient la main de son amoureux… Cette main qu’elle aime tant mais qui n’a aucune réaction au milieu de Bips incessant des machines qui entourent Hugo. Ses yeux ne s’ouvrent pas… depuis maintenant 17 jours…. Assise sur cette même chaise depuis qu’elle l’a rejoint dans cet hôpital de Barcelone, Melissa en a oublié sa propre vie à force d’attendre que celle d’Hugo revienne… Tout le monde est autour d’elle, de lui, tous attendent…

Je n’irais pas plus loin dans le récit car pour une fois le résumé vous laisse la surprise de découvrir par vous même ce qui attend nos héros. C’est très difficile pour moi de ne rien vous dire et je ne pourrais pas disséquer cette fois-ci le thème qu’à choisi l’auteur. Alors, je vais simplement partir sur mon ressenti pur en laissant venir les mots comme ils viennent.

Marie H.J a frappée une nouvelle fois très fort et va boucler la boucle d’une enquête que nous suivons depuis le début de Scars. Tous les personnages sont présents, tous sans aucune exception, et nous allons avec une immense joie, mais aussi avec beaucoup d’émotion,voir cette famille se souder encore plus, ne faire plus qu’un et l’adage’ tous pour un, un pour tous » n’a jamais été aussi vrai …

Avec « Never gonna let go » l’auteur nous plonge au coeur de l’enquête mais aussi dans le coeur et l’âme de nos protagonistes. Le tout dans un panel d’émotions intense et douloureux. C’est dur pour Melissa, très dur… Dur au point que mes larmes ont coulés en écho avec les siennes.. Dur pour Hugo qui est complètement perdu et en colère, mais qui au fond, reste toujours lui même. Mais aussi douloureux pour tous les autres membres de la famille du Jail. Comment aider Hugo à se reconstruire tout en regardant Mel s’effacer au point de ne faire plus qu’une avec son ombre… Comment affronter l’avenir lorsque le passé n’est plus que chimère…

Mel et Hugo sont confrontés à une épreuve difficile pour leur couple qui va être vraiment mis à mal. Si par le passé, ils ont réussi à traverser les tempêtes dû aux absences répétées de Hugo, ce sera très différent cette fois. C’est une autre sorte d’éloignement qui va se mettre au travers de leur route, un éloignement contre lequel seul l’appel du cœur pourra lutter. Un éloignement qui va mettre en péril leur relation et surtout la sincérité et la force de leurs sentiments. Hugo s’éloigne, tente de se retrouver, et Mel ne fait pas partie de ses plans dans l’ immédiats…  Si notre belle tatoueuse souffre au point de sentir son coeur se déchirer en lambeaux, une question la taraude et nous taraude aussi : pourrait-elle lui rendre sa liberté par amour ?

 « Never gonna let go » Les paroles de cette chanson parle pour elle… Je ne lâcherai jamais ! 

Au milieu de ce chaos émotionnel vient se rajouter un problème de taille. Et si l’accident d’Hugo n’en était pas vraiment un ? Sur quoi travaillait -il exactement et pour qui menait-il l’enquête ?

Les ennemies du Jail rodent et patientent.. mais jusqu’à quand ? Alex qui n’est plus dans le circuit essayera tant bien que mal de sécuriser tout le monde, mais est-ce bien assez ?

A vous de le découvrir en vous plongeant dès à présent dans cet ultime tome coup de cœur, coup de théâtre, coup dans le cœur, enfin bref vous m’aurez comprise. Un ultime tome qui nous mène tambour battant de rebondissement en rebondissement jusqu’au final explosif, époustouflant qui boucle cette boucle avec une émotion forte. Mais aussi avec une certaine nostalgie… car on sait qu’après la dernière page tournée, ce sera fini…

Je vous invite donc à pousser les portes du Jail à votre tour. Je vous fais la promesse que vous ne serez jamais déçues, car cette « famille », vous adoptera dès la première seconde, tout comme vous les adopterez, eux…

Qui sont-ils ? Et bien tout ceux que nous avons pu rencontrer et aimer au fil des tomes comme, Hugo, Melissa, Didou, Nath, Ines, Zia, Alex (mon coup de coeur) Gabrielle, mais aussi Diane, Greg… et même Claudio !

Un grand merci à Lips & Roll pour leur confiance et un merci énorme à Marie. H.J pour cette merveilleuse saga coup de coeur ! mais aussi pour sa fabuleuse playlist très électrique !

Ce petit bout de chemin maudit ou le destin tragique de Julia B.


 Titre : Ce petit bout de chemin maudit ou le destin tragique de Julia B.

Auteurs :  Hélène BRUN et Maïlis PAIRE 

Editions : RED’ACTIVE

Genre : Témoignage

Ebook : 3,99 €

Broché : 16.80 €

Vous pouvez également vous procurer le broché directement auprès de Mailis Paire : mailis.paire@gmail.com

Résumé : Jusqu’à ce jour maudit du 27 mars 2014, l’histoire d’Hélène était digne d’un conte de fées. C’était celle de deux êtres follement amoureux qui mettent au monde deux petites Princesses, Julia en 1999 et R. en 2004. Mais ce jour-là, sur ce petit bout de chemin maudit, leur famille et leur bonheur ont volé en éclat et leur vie a été brisée à jamais. Julia revenait du lycée dans son bus scolaire. Celui-ci était à l’arrêt lorsqu’un 38 tonnes à grande vitesse est venu le percuter de plein fouet par l’arrière. Le choc a été d’une violence telle que les témoins affirment avoir vu la navette scolaire s’élever dans les airs sur toute sa hauteur avant de s’écraser sur le corps de Julia qui en avait été éjectée. Son papa, sa petite sœur et sa maman sont arrivés sur les lieux alors que l’accident venait de se produire.
Leur bébé, devenu une belle jeune fille, venait de s’éteindre en pleine force de l’âge, à seulement 15 ans. Ce bus qui devait ramener leur enfant à la maison venait de la laisser au terminal de sa vie. Malgré l’état de choc qui les a submergés pendant plusieurs mois, ils ont tenté de comprendre les circonstances de ce drame. En tant que parties civiles, ils ont accédé à leur dossier, et sont aujourd’hui convaincus que cet accident n’était pas une fatalité. Il n’aurait jamais dû survenir…

Mon avis écrit par Carine : 

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler d’une Romance mais d’un Roman témoignage complètement bouleversant, qui m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. Il m’a fait prendre conscience que parfois, nos priorités ne sont pas toujours celles que nous croyons et de l’importance de la sécurité routière… Que cela n’arrive pas qu’aux autres. Mais aussi, il m’a fait réaliser que des actes anodins peuvent avoir des conséquences tragiques. Que nous sommes tous concernés et surtout, tous responsables.

Le 27 mars 2014, à Pourrières, un poids lourd circule sur la RD7N en direction de Saint Maximin dans le Var. C’est aux alentours de 17h45 qu’il percute, l’arrière d’une navette de transport scolaire ainsi qu’une autre voiture. Julia et Héléna, deux lycéennes sont tuées, et cinq autres personnes sont blessées.

Un début « percutant ».

Nous y découvrons Julia. Elle est allongée par terre, elle ne comprend pas ce qu’il se passe. Ses bottines à lacets lui ont été arrachées sous la violence du choc. A même le bitume, elle sent qu’on lui comprime la poitrine et elle perçoit le chaos qui l’entoure. Les cris d’horreurs. Les hurlements de douleur… et… la voix de sa maman, Hélène, qui souhaite à tout prix passer récupérer sa fille. Cette dernière est en retard… Julia n’est jamais en retard… En aucun cas, Hélène pensera que Julia fait partie des victimes de l’accident puisque ce n’est pas le trajet de son bus.  Pourtant son monde va s’écrouler lorsque ses yeux vont se poser sur la paire de bottines à lacets qui gît près d’un corps. Elles lui sont familières. Beaucoup trop familières…

C’est le chaos, L’effondrement. Le début de « ce petit bout de chemin maudit » et de toutes les incompréhensions qui en résultent. Que s’est-il passé exactement ? Comment ce camion a-t-il pu percuter une navette scolaire à l’arrêt sur cette ligne droite ? Pourquoi le chauffeur de la navette scolaire n’a-t-il pas emprunté l’itinéraire habituel ? Et par-dessus tout… Comment continuer à avancer et à vivre lorsqu’un tel drame vient nous toucher de plein fouet ? Nous enlève notre enfant, notre soleil, notre oxygène ? Une fille, une petite fille, une sœur ? Une petite amie, une meilleure amie, une amie ? Ce jour-là, Julia et Héléna ont perdu la vie et ce drame a endeuillé deux familles, un lycée tout entier, une ville et bien plus encore…

  Lorsque ma belle-sœur m’a parlé de ce roman à plusieurs reprises, j’ai d’abord pensé que ce récit était un moyen pour cette maman de se donner la force d’avancer en mettant des mots sur ses maux. Je m’étais trompée, c’est beaucoup plus profond que ça. Certes, Hélène va mettre son âme à nu, nous ouvrir son cœur, nous offrir des moments bouleversants et tragiques. Mais aussi tendres et attendrissants qui donnent le sourire. Elle va nous faire vivre le drame de sa famille, ce qu’elle a ressenti – non pas pour se plaindre ou faire pleurer dans les chaumières car Hélène doit avoir assez de larmes pour le monde entier- mais en alternant le passé et le présent, ce qu’elle souhaite avant tout, c’est alerter le lecteur, le sensibiliser sur ses responsabilités, sur ses actes, mais encore rappeler à l’ordre les autorités sur les précautions qui pourraient être prises afin de limiter, voire d’éviter ces accidents. Il s’agit aussi de notre soutien pour que les choses avancent, pour cesser de banaliser toutes sortes d’injustice, d’avantage lorsqu’elles touchent nos enfants.

Dans ce roman témoignage en deux temps – les tranches de vie de Julia et de sa famille, et l’évolution de la plainte déposée en partie civile – Hélène a fait le choix digne et courageux, de laisser la liberté au lecteur de se faire sa propre opinion, de se poser les bonnes questions et en comprendre par lui-même ses interrogations et sa douleur. Elle pointe du doigt un système judiciaire lent et des procédures incohérentes.  Elle nous pousse également à reconsidérer nos priorités en tant que parents. Son discours m’a ouvert les yeux sur bien des choses, et je l’en remercie.

C’est par le biais de Mailis Paire auteure, qu’Hélène nous parle de Julia, de ses ambitions, sa vie, ses souvenirs. On apprend à la connaitre par des témoignages, des instants de vie qui ont marqué son adolescence. On la découvre également à travers ses peintures, et aussi ses écrits. Julia du haut de ses 15 ans, était pleine de créativité. Mais l’auteur ne va pas non plus faire dans la dentelle. Les émotions sont intenses et écorchent nos cœurs de mamans, de sœurs, d’amies. « Ce petit bout de chemin maudit » est une histoire vraie, un recueil de témoignage exutoire mais avant tout, le combat que mène Hélène, sa maman, pour se reconstruire et faire éclater la vérité au grand jour. Non pas par amertume, mais pour alerter, condamner, sécuriser.  Si j’ai été bouleversée par ma lecture, j’ai été aussi très en colère. Il est inconcevable de devoir se battre autant pour faire appliquer la justice dans une tragédie pareille. Comment les responsables peuvent-ils vivre en toute impunité ?

Le désir d’écrire sur ce sujet a vu le jour pour dénoncer le système judiciaire français dont la réaction trop longue connote une certaine indifférence.  Mais aussi, et surtout, pour sa seconde fille Romane. Ce roman qui lui permettra un jour, lorsqu’elle sera prête à en savoir plus sur cette tragédie, de se reconstruire en tant que sœur. Le tout est écrit avec des mots emplis de sincérité, d’émotions et de pudeur … Mais aussi avec son cœur dont elle y a directement trempé la plume pour en extraire chaque mot.

Je remercie une nouvelle fois  Sosso, qui m’a beaucoup parlé, de cette « histoire » avec tant d’émotions que j’ai voulu en lire quelques pages. Je n’ai pu lâcher qu’en fin d’après-midi et après en avoir tourné la dernière, complètement incapable d’en parler. Il faut dire que ce drame s’est passé près de chez elle et on ne peut rester indifférentes, car dans cette navette il y avait peut-être Julia et Hélèna, mais dans d’autres il y a eu Tom, Mila, Cléa, Laura, Ethan Milo….. La liste serait malheureusement trop longue… Et comme Hélène nous le fait si bien comprendre, ce chauffeur qui les a percutés pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Un moment d’égarement, un coup de fil inopiné, un verre de trop… On veut rentrer plus tôt … Tant de choses que l’on pense anodines, urgentes, d’instant où l’on pense qu’il ne peut rien nous arriver. Non ! Nous ne sommes pas des super-héros… Dans la vraie vie, les tragédies arrivent, à nous de faire en sorte de ne pas en être la cause… c’est déjà bien difficile d’en être les victimes…

Depuis 4 ans, Hélène Brun se bat pour obtenir la condamnation des responsables de la mort de sa fille, tuée dans la collision d’un mini-bus avec un poids lourd. Depuis 4 ans elle attend que justice soit faite pour ne pas que son petit ange brun soit morte dans l’indifférence…

A toi Julia…

NB :  Avec son association qu’elle vient de créer, »C.H.O.C.S »,   Hélène souhaite faire de la prévention auprès des jeunes dans les collèges et lycées ainsi que dans les auto école. Elle souhaite également pouvoir accompagner, soutenir les familles des victimes de la route et leur rendre hommage.

  • Coordonner
  • Humaniser
  • Organiser
  • Communiquer
  • Soutenir

L’avis de Carine sur le dernier roman de Lil Evans : Boss Affair chez Addictives Editions


Titre : Boss Affair

Auteur : Lil Evans

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Une nuit torride, zéro conséquences… Vraiment?
Autumn se laisse aller pour une nuit dans les bras d’un inconnu… et le regrette dès le lendemain à son arrivée au bureau !
Car non seulement Clarence s’avère être son nouveau patron… mais il est aussi marié ! Certes, sa femme est hautaine et méprisante, mais ce n’est pas une raison !
Autumn résiste de toutes ses forces à l’attirance qui la pousse vers Clarence… Sauf que lui semble bien décidé à la faire succomber de nouveau.
Lequel cédera avant l’autre ?
Mon avis par Carine :

Comme à mon habitude je n’ai pas lu le résumé pour garder la surprise totale de ma lecture et j’en suis plus que ravie ! Partir dans une lecture à l’aveugle est le meilleur moyen pour moi de multiplier les émotions, ressentir et apprendre à découvrir les personnages et où ils désirent nous mener, en profondeur.
D’habitude je me fis à la Cover, mais là je dois avouer que mon choix c’est tout simplement fait par le prénom de l’héroïne, Autumn… un prénom plein de promesses aux nuances de la palette de dame nature. Une symphonie de couleurs douces et à la fois chaudes qui nous promettent un bon moment de lecture en mode cocooning accompagnées d’une tasse de café bien chaude, et un sourire niais aux lèvres que ne nous quitte pas !

Mais Autumn, ce n’est pas qu’imager un prénom, c’est surtout une brillante avocate, la meilleure de son cabinet, mais aussi de la ville d’Odessa. Elle excelle dans sa profession tout en donnant de son temps pour le bien des autres. C’est une personne entière au grand cœur qui va tomber de très haut lorsque la police va investir les bureaux et lui annoncer qu’elle n’a plus d’emploi… Spencer & Co … c’était toute sa vie !

C’est la douche froide pour Autumn qui ne vivait littéralement que pour son boulot, et ce, depuis la fin de ses études. Et c’est complètement désarmée et avec un besoin vital d’une bonne soirée arrosée pour décompresser, qu’ elle accepte la proposition de son meilleur ami, Austin . Le soir venu, elle va enchaîner les Pink panther au Blue Ribbon, la boite la plus Select de la ville, et s’y déhancher comme jamais.

Habituellement classique et réservée, Autumn n’aime pas être le centre de l’attention. Mais ce soir c’est différent, elle est là pour oublier, danser , et lorsque qu’elle va croiser le regard de Clarence, les sensations exquises qui éclosent en elle vont la pousser à faire une chose qu’elle n’a jamais fait auparavant… être le coup d’un soir d’un homme, et en être en plus, l’instigatrice. Une nuit chaude et torride assortie à un panel d’émotions intenses qui vont les faire se sentir libres, vivants… et heureux.

Mais toute belle chose a une fin, et c’est avec regret qu’ils vont se quitter le matin et reprendre respectivement le cours de leurs vies… Avec de magnifiques souvenirs pleins la tête, dans les poches… et un sourire qui ne les quittera pas. Et si le revoir était possible ? Que ferait-elle ? Et lui ?

À son arrivée au bureau, bonne nouvelle attend Autumn. Sa boite vient d’être racheté, son emploi est sauvé et son nouveau patron arrive dès lundi ! Un nouveau patron qui la laissera bouche bée, et surtout, un nouveau patron marié… Clarence se tient face à elle, et si pour Autumn c’est une mauvaise surprise, c’est loin d’être son cas à lui, si on peut en croire son petit sourire en coin et son regard gourmand qui ne la lâche pas.

Autumn a réveillé en lui des sensations oubliées bien trop longtemps et il est prêt à tout pour les revivre à nouveau… Il a néanmoins du pain sur la planche avant d’arriver à faire plier sa belle, Car cette dernière est une femme intègre, avec des principes, dotée d’un caractère hors du commun, mais surtout, anéantie par ses mensonges qui ont fait d’elle … l’autre femme. Mais Clarence est un patron très dévoué au bien être de son employée et malheureusement pour Autumn… Il est vraiment très canon, on dira même qu’il est à croquer… trop ? Certainement. Mais de là à la faire craquer, c’est autre chose. Autumn va résister de toutes ses forces à cette attirance très électrique qui la laisse pantelante à longueur de temps ….

Boss Affair est une romance comme je les aime ! Lil Evans m’a embarquée le sourire aux lèvres dans cette histoire magnifique dans laquelle j’ai pu ressentir une myriade d’émotions, mais aussi une bonne dose de frustration ;). Tout est là pour passer un bon moment de lecture, l’humour, l’amour, les sujets traités qui ne sont pas anodins et qui reflètent l’actualité d’aujourd’hui. Mais aussi, la soif du pouvoir, de l’argent… Le combo parfait d’une bonne lecture pleines de rebondissements et avec une intrigue parfaite.

L’auteur nous offre des personnages attachants et vraiment profonds. Tous, ont leur particularité, tous ont leur rôle, qu’ils soient du bon ou du mauvais côté, l’auteur les implique et les imbriques dans l’intrigue toujours à point nommé. Une mention spéciale pour ses personnages masculins qui m’ont tous fait fondre comme neige au soleil… J’ai d’ailleurs le sourire qui me revient en écrivant ses lignes, car je dois avouer que le personnage de Clarence sort un peu des clichés habituels et que dire a part que j’en suis tombée complètement folle amoureuse…. Encore je sais… Mais ces hommes ne sont fait que de papier alors ne nous en privons pas 😉 quoi que …. oups

Lil Evans nous gâte également avec des scènes très torrides qui ne sont certes pas nombreuses, mais qui apportent le piquant et les sentiments qu’il faut, là où il faut. Elle a su créer un climat très électrique mais surtout, plein d’amour et de tendresse. Elle nous image également beaucoup cette ville d’Odessa que j’ai particulièrement trouvé lumineuse et dont j’ai souvent envié la vue…

La lecture est facile, fluide et addictive, et si j’ai eu parfois très chaud, si souvent, j’ai ri et aimé chaque mot, chaque répartie… Je dois avouer que les sujets traités en parallèle, m’ont fait redescendre de mon petit nuage en mettant le doigt sur des causes pour lesquelles nous sommes ravies de savoir qu’il existe des gens qui se battent pour, et pas seulement dans la fiction d’un roman.

grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permise de lire ce magnifique roman en service presse. Mais aussi à Lil Evans pour ce merveilleux moment de lecture.

L’avis de Carine sur le second tome de The Heart Line, un roman de Mikky Sophie chez Nisha Editions


Titre : The Heart Line 2/2
Auteur : Mikky Sophie
Genre : Romance
Editions : Nisha
Ebook : 4.99€
Broché : 12.99 € à paraître le 11 octobre
Résumé : Que faire quand la personne responsable de tous vos malheurs est aussi celle qui vous fait vous consumer de désir ?
Après un passé difficile, Ahmik fait le choix de démarrer une nouvelle vie en quittant pour de bon la réserve indienne dans laquelle il a grandi.
Mira, elle, ne peut compter que sur elle-même depuis ses douze ans, âge où ses parents sont décédés tragiquement ; elle n’attend plus rien de la vie.
Lorsqu’une voyante prédit à Ahmik sa mort prochaine, ses démons refont surface. Il profite alors des derniers mois qui lui restent pour venger la mort de son frère en cambriolant la maison de ses meurtriers. Mais ses plans sont mis à rude épreuve lorsque Mira débarque sans prévenir. Un malentendu va alors changer à jamais leur vie.
Mon avis par #Carine : Et si… Mikky Sophie vous faisait sortir de votre zone de confort ?

C’est une chronique particulière que je vous écris aujourd’hui. Elle n’a rien du schéma habituel. Pleine interrogations peut-être même de contradictions. Mais elle est telle comme je souhaitais vous transmettre mon ressenti…

Ahmik a peur d’avoir été trahi par son bel ange blond, et une fois de plus, son impulsivité va le conduire à des choix et des actes qui ne sont guère judicieux… Mais Ahmik reste Ahmik. Même s’il souhaite changer au fond, il est un Chepewa et ses origines mêlées à son passé et, aujourd’hui à son avenir, font de lui ce qu’il est à ce jour… A savoir, un être complètement paumé face à un destin qu’il ne maîtrise plus. Un destin où il va laisser les arts divinatoires lui tracer sa route. Une route dont il connait la destination finale mais sur laquelle il choisira dans quel état d’esprit il y arrivera. Et aller au bout de sa vengeance est pour lui primordial. Ce qu’il n’avait pas prévu dans ses bagages de route, c’était Mira, son ange blond… Sa lumière , mais aussi son obscurité…

Je ne vais m’attarder sur récit car si vous n’avez pas lu la première saison, je préfère vous parler de mon avis face à cette suite qui m’a complètement conquise.

J’ai vraiment beaucoup apprécié la lecture de ce roman qui sort vraiment des sentiers battus de part son thème. Et on peut dire que le suspense ne manque pas. Mais pas d’une façon haletante où tout s’enchaîne, et où, on tremble pour nos protagonistes. Non. C’est plutôt un suspense entretenu par un mystère persistant, un dilemme incroyable, une action qui est présente mais par la réflexion et les choix que doivent faire nos protagonistes. Croire ne pas croire… Vivre ou ne pas vivre…. Aimer et mourir d’aimer même si ce n’est qu’un instant, ou vivre sans amour pour toujours… Tant de questions, tant de réflexions, tant de signes du destin qui tracent notre route… Mais vers où mène cette route ? La vie ? La mort ? La rédemption ? Peuvent-ils changer leurs destins si leurs choix étaient différents ? Mira souffle le chaud et le froid. Elle avance aussi vite qu’elle recule, les signes sont tellement contradictoires qu’elle ne sait plus comment les interpréter sans se fourvoyer. Elle brûle d’un désir inédit, inconnu face a Ahmik, mais est -elle vraiment prête à tous les sacrifices pour vivre au moins une fois le bonheur et en savourer chaque seconde ? Ahmik est le diable… ou peut-être bien que c’est elle au fond…  Et si tout ce à quoi elle a toujours cru n’était que chimère ?

Mikky Sophie nous embarque dans une romance pas comme les autres. Une romance qui vous fera sortir de votre zone de confort et vous poussera dans vos derniers retranchement en faisant abstraction de ce que vous pourriez avoir peur de croire… Et si … La vie vous laissait les cartes en main , qu’en feriez-vous ? On dit que la vie vaut la peine d’être vécue mais… Et si la mort aussi en valait la peine ? Et si les sentiments profonds et la passion dépassaient tout entendement ?

Un récit sombre et envoûtant, un récit addictif mais aussi sensuel et électrique dans lequel l’auteur décortique l’âme et la raison de nos héros. Elle les malmène, les rend complètement fous, et nous avec. Elle nous emmène aux portes d’un monde abyssal, mystique et dans une atmosphère hors du commun dans lequel nos protagonistes mènent un combat acharnée pour connaitre l’absolution avant le grand voyage… Mais dans leur lutte, ils vont trouver l’amour, le vrai. Un obstacle délicieux qu’ils ne peuvent ignorer mais qui les conduira inéluctablement à la chute fatale… Et Si ?

The Heart Line à une saveur particulière pour moi. Il faut dire que trône dans mon tiroir à porté de main, les cartes de ma grand mère… Celles dont elle m’a fait cadeau de son son vivant en me disant que j’avais aussi le don et qu’il fallait que je le travaille. Ces cartes que j’ai sorties une multitude de fois jusqu’à ce jour… ce dernier jour où j’y ai vu ma grand mère décédée alors que personne n’était encore au courant… Et une heure après, la nouvelle tombait… Je ne les ai plus jamais touchées, mais elles sont là, je les regarde et pense à elle, depuis des années. Alors lorsque je lis ce genre de roman, et le combat intérieur et extérieur que mène les protagonistes suite à une simple prédilection, je ne peux que les comprendre… Je ne peux que trembler pour eux… je ne peux que réfléchir avec eux sur la solution qui sera la meilleure…    Je ne peux qu’être touchée… Et Si… le grand gagnant était l’amour dans tout ce chaos ? Et si gagner était aussi perdre…

Je vous ai surement perdus en cours de route et j’en suis désolée, mais les mots sortent comme ils le souhaitent. Et parfois, c’est bien aussi de sortir de la normalité et vous proposer quelque chose de nouveau. Je ne vais même pas relire ce que je viens d’écrire et vous laisser mon avis brut, tel qu’il est vraiment. Et si pour vous, cela veut rien dire, j’en suis navrée par avance pour Mikky Sophie mais comme elle le dit si bien : Ce n’est pas aisé de retranscrire sans embûches le fil de son imagination en essayant extérioriser aux mieux certains sentiments 😉

Un grand merci à Mikky Sophie pour cette lecture touchante et merci à Nisha Editions pour m’avoir permise de la découvrir en Service Presse.

alors que personne ne le savait encore…

L’avis de Carine sur The Jail Tome 3 par Marie H.J Chez Lips & Roll


Titre : The Jail – Tome 3- Best of The Broken
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 17.99€
Résumé :

Qui a dit que faire la cour à une femme n’était plus d’actualité ? Greg, lui, tourne autour de Diane depuis deux ans déjà, et ne cesse de redoubler d’attentions à son égard. Messages quotidiens, humour douteux, drague évidente, cadeaux déplacés, rien ne l’arrête.

Au Jail, personne n’est dupe : l’ancienne mannequin n’est pas insensible aux charmes du chanteur des Orgasmics Puppets. Alors pourquoi continue-t-elle à nier l’évidence et à le repousser ?

Lorsque son petit frère revient dans sa vie avec son lot de soucis, la jeune femme décide de l’aider à n’importe quel prix, au risque de décourager définitivement Greg.

Quelles souffrances la patience d’un cœur amoureux est-elle prête à tolérer ?
Mon avis écrit par #Carine :

Comme tous les tomes de la saga, The Jail peut être lu indépendamment. Vous pouvez également retrouver l’origine de cette histoire dans l’ouvrage Broken paru aux éditions Lips & Co en juillet 2017 avec comme personnage principaux, Rose et Morgan.

Les Orgasmics Puppets vont, une nouvelle fois, mettre le feu au Jail ce soir, et s’ils aiment faire le Show et font l’unanimité sur scène avec leur musique rock qui décoiffe, c’est d’un autre spectacle que les habitués du Jail aiment se repaître chaque semaine . Un Show que leur offrent Diane et Greg par les frasques de ce dernier pour attirer sa belle dans ses filets. A coup d’allusions lourdingues, de belles paroles et de cadeaux aussi loufoque les uns que les autres, le beau Greg n’a jamais cacher son attirance pour Diane, sa Miss Monde, comme il l’aime l’appeler. Il la veut, c’est sa femme et rien ne l’arrêtera dans sa quête. A force de persévérance, il a réussi à créer un univers parallèle de la vie quotidienne dont Diane devient dépendante. Mais voilà, même s’il a réussi à percer sa carapace pourtant bien épaisse en se dévoilant au fil du temps tel qu’il est vraiment, même si elle commence à le regarder comme son petit ami potentiel avec qui elle aimerait bien se laisser aller… Diane se refuse à toute histoire. Elle ne le peut pas, elle ne le mérite pas… Il ne comprendrait pas, ne lui pardonnerait pas… Sa situation familiale et son passé un peu spécial l’empêche de lâcher prise à son plus grand regret… Pourtant l’alchimie est là et bien là , l’attraction est explosive et incandescente à chaque contact… Mais Diane préfère agir égoïstement à l’encontre de ses propres sentiments en le gardant prêt d’elle en tant qu’ami et en continuant de le laisser espérer. Ce petit jeu l’agace autant qu’elle l’aime, tout comme Greg l’agace autant qu’elle en est accro. Mais il est aussi important pour elle, et s’elle venait à tout lui dire… Elle le perdrait pour toujours … Mais jusqu’à quand Greg sera t-il prêt à attendre sa belle ? Lui le coureur de jupons invétéré qui fait tourner la tête de toutes les filles, ne pourrait -il pas se lasser de prendre autant de râteaux depuis deux ans ?

Quelles souffrances la patience d’un cœur amoureux est-elle prête à tolérer ?

Nouveau tome, nouveaux personnages, nouveau thème. Marie H.J n’aime pas tourner en boucle dans ses sagas et nous propose à chaque fois une nouvelle pépite. Si le thème et le rythme est bien différent des autres récits, il n’en reste pas moins intéressant, addictif mais aussi profond. De nouveaux personnages hauts en couleur qui méritent d’être connus et avec qui vous aimeriez sûrement passer de belles soirées, mais aussi aider, soulager et conseiller… Greg est un personnage à part, complètement décalé, loufoque que l’on aurait tendance à ne pas prendre au sérieux. En ouvrant son cœur à Diane, il va aussi nous ouvrir les portes de son âme et nous laisser le découvrir et l’aimer tel qu’il est vraiment. Cette facette qu’il montre à tous est son coté détente dans lequel il s’amuse et profite de sa passion. On ne le prend pas au sérieux et le voit comme un gamin trentenaire qui s’amuse et butine sans attaches. Pourtant dans sa vie de tout les jours, il pourrait vraiment vous surprendre…

Diane quant à elle parait sage, en apparence… mais derrière la façade lisse de cette comptable anciennement mannequin, on va y trouver le poids d’un passé qui l’a mis face à des choix qu’elle assume certes, mais qui font d’elle la personne qui ne peut offrir son cœur à l’homme qu’elle aime. Une personne qui se sent responsable de ne pas avoir aider son frère mieux qu’elle l’aurait souhaiter et qui revient près d’elle avec de très lourds bagages. Une fois de plus, elle va devoir donner de sa personne pour l’aider à s’en sortir à n’importe quel prix, mais est-ce la bonne solution ? Comment aider quelqu’un qui ne souhaite pas l’être ? Comment ne pas faire d’erreur en voulant bien faire lorsque la situation nous est complètement inconnue et nous échappe ?

Greg sera d’elle pour la soutenir mais reste a savoir si elle le laissera faire…

On croit entrer dans un récit simple qui nous fera rire et avec lequel on passera un très bon moment rafraîchissant. Mais ça, c’est ne pas connaitre Marie H.J qui va traiter une fois de plus un sujet poignant qui est malheureusement d’actualité dans de nombreux foyers. Et ce ne sera pas le seul, car plusieurs thèmes seront traités mais pour revenir et n’en faire qu’un : L’amour et les sacrifices qui s’y rattachent. Est-on vraiment prêt à tout par amour comme jusqu’à le perdre pour le bien de l’autre ?

Je vous laisse découvrir cette histoire magnifique que j’ai lue évidement d’une seule traite car lorsque l’on commence un roman de Marie, il est clair que j’ai fini par comprendre qu’il fallait prévoir du temps devant moi. Impossible de le poser et il n’y a vraiment rien à redire. Tout est limpide et les lignes qui défilent sous vos yeux se transforment en images, en très belles images aux couleurs des sentiments, et nous plongent tête première dans le roman pour n’en ressortir qu’à la fin. Tous les personnages, qu’ils soient les principaux, ou les secondaires ont leurs propres caractères et une personnalité à part qui les rendent intéressants et profonds et uniques. Des personnages bons et attachants, même les mauvais ;). Car ils ont tous une histoire et chaque histoire fait d’eux ce qu’il sont aujourd’hui. Des personnages dont on veut tout connaitre…

Un roman coup de coeur une fois de plus qui mériterait aussi un autre titre  » La couleur des sentiments » 😉 Merci de m’avoir fait découvrir cela aussi 🙂

Un grand merci à Lips & Roll pour leur confiance en m’ayant permise de découvrir ce nouveau tome en service presse. Un grand merci également à Marie H.J de m’avoir rendu complètement accro à sa plume.

L’avis de Carine sur le roman de Ellie Ach Love Hurts



Titre : Love Hurts
Auteur : Ellie Ach
Genre : Romance
Editions : Eden
Ebook : 9.99€
Broché : 14.90 €
Résumé : Depuis le décès tragique de son fils, la vie d’Ally n’a plus aucun sens. En dépit du soutien inconditionnel de ses proches, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Jusqu’à sa rencontre avec Sam, barman dans un club à la mode.
Derrière sa carrure de colosse se cache en réalité un jeune homme fragile. Il est lui aussi hanté par de terribles fantômes : élevé par un père violent, Sam craint d’avoir hérité de son tempérament agressif. Et pour éviter de commettre l’irréparable, il refuse de s’engager dans la moindre relation sérieuse.
Pourtant Ally va ébranler toutes ses résolutions et, pour elle, Sam se sent enfin capable de dominer ses pires instincts. Mais guérir les blessures infligées par le passé n’est pas si facile, surtout pour deux êtres aussi torturés…
Face aux tourments de la vie, l’amour est leur seul refuge.
Mon avis écrit par #Carine :

Je vais commencer mon avis par une petite mise en garde au sujet du résumé. Ne les lisant jamais, j’ai pu apprécier la découverte de ma lecture sans savoir de quoi il en retournait, pouvant alors me faire des hypothèses et cherchant le pourquoi du comment de certaines agissements et comportements. Et c’est en préparant cet avis et en notant le résumé, que j’ai pu me rendre à quel point ce dernier en dévoile un peu trop sur le récit. Je vous conseillerais donc de ne pas le lire ou de vous arrêter au premier paragraphe si vous avez besoin d’en savoir un minimum.

Ally se réveille une fois de plus d’un rêve dont elle aurait aimer qu’il ne finisse jamais… Et paradoxalement, qu’il n’ait jamais existé… Parfois il est plus difficile de faire un rêve merveilleux qu’un cauchemar qui n’a ni queue ni tête. Et c’est chaque jour avec un trou encore plus béant dans sa poitrine, qu’elle se lève péniblement chaque matin depuis le drame qui lui a émietté le cœur et à jamais… Un cœur en poudre dont elle jette chaque jour des morceaux sur un carré de pelouse dans un cimetière…Et ce depuis trois ans…

Mais ce matin là, sa maladresse légendaire va la mettre sur le chemin de son nouveau voisin Sam, mais aussi de Jack avec qui elle peut largement rivaliser niveau bave tout en admirant le colosse hyper canon qui lui tend la main pour l’aider à se relever. Si les hommes ont l’habitude de la complimenter, sa fierté va tout de même en prendre un sacré coup lorsque ce dernier, extrêmement grossier, va la laisser avec sa cheville clopinante et son genou en sang sur le bord du trottoir. Pourtant…Tout grossier qu’il soit , il n’en reste pas moins très séduisant. Ce mec est un Adonis ! Ally serait -elle prête à recoller les morceaux de son cœur ? Rien n’est moins sûr, surtout que Sam est un être assez solitaire, taciturne , et parfois même … Violent. Mais derrière sa carapace, c’est tout un autre homme que l’on découvre…

Avec Love Hurts, Ellie Ach nous ouvre une partie de son cœur et nous offre un récit qui traite de sujets bouleversants qui à un moment donné, ont mis un frein à la vie de nos héros. Deux écorchés de la vie, deux âmes en peine qui ne veulent plus aimer pour ne plus souffrir… L’amour blesse, l’amour fait mal… mais c’est aussi cet amour qui panse les blessures, cet amour qui reconstruit, cet amour qui sauve…. On n’oublie jamais… Mais on avance et on arrête de survire pour vivre tout simplement…

Si Ally se sent responsable du drame qu’elle a vécu et se voit comme un monstre, Sam quant à lui, refuse d’en devenir un… Son enfance fait de lui l’homme qu’il est à ce jour… Il a vu, vécu des choses qu’un enfant ne devrait jamais avoir à subir. Il vit avec toutes ses souffrances que personne n’a jamais cherché à soulager ou réparer et qui le laisse dans le flou de sa vrai nature. Son héritage familial le hante au point de ne s’engager dans aucune relation sérieuse. Sa rencontre avec sa belle voisine va néanmoins ébranler ses résolutions, jusqu’à ce que ses démons intérieurs refassent surface pour lui rappeler qu’il est mauvais et qu’il doit à tout prix la protéger de lui… Se laissera t-il dicter sa conduite par les fantômes du passé ou choisira t-il d’écouter son coeur ?

« L’amour peut-il vraiment guérir toutes les blessures ? » Ou nous pousse t-il à le faire ?… Comment se reconstruire ou vivre tout simplement quand on s’imagine ne pas en avoir le droit ?

La plume de Ellie Ach est agréable et très fluide, elle décrit plutôt bien les ambiances et on se retrouve très vite happé dans l’univers qu’elle nous décrit. Ses personnages sont attachants et nous ouvrent leurs coeurs meurtris avec tact et sensibilité. Ils ont tout deux vécu des drames auquels ils survivent mais ne vivent plus réellement depuis longtemps. Leur rencontre va tout changer mais aussi les pousser dans leurs retranchements et les obliger à affronter leur passé pour vivre un avenir. Une guérison qui doit passer par un cheminement psychologique évident avec tout d’abord l’acceptation pour Ally et affronter la vérité pour Sam.

Un offrira la rédemption alors que l’autre offrira l’espoir… Mais l’accepteront-ils ? Face aux tourments de la vie, l’amour est leur seul refuge…

Parfois la vie est injuste et nous ne fait pas de cadeau en nous forçant à prendre des décisions difficiles, injustes et dures. Nos héros ont choisi de se renfermer, se voir comme des montres ou des mauvaises personnes alors que bien au contraire, leurs actes sont dépourvus de tout égoïsme et font d’eux, des bonnes personnes, courageuses et fortes.

Ce roman n’est pas une simple romance. Elle peut paraître légère dans un premier temps car la plume de l’auteur est très douce, mais c’est beaucoup plus profond qu’on ne le pense au départ, et même si parfois cela va un peu vite, ce n’est pas bien grave puisque les émotions sont bien présentes et on ressent très bien l’attirance qu’il existe entre eux. Il m’a tout de même manqué un soupçon de peps dans la première partie qui ne manque pourtant pas de fluidité et qui se lit très facilement. Mais Love Hurts restera pour moi une très belle lecture qui traite de sujets qui touchent et dont on parle peu… Une lecture touchante qui ne laisse pas indifférent.

Un grand merci à l’auteur pour m’avoir permise de découvrir son roman en service presse dans sa version broché ainsi que pour sa confiance.

L’avis de Carine sur King of Fools- Logan de Sissie Roy


Titre : King of Fools – Logan
Auteur : Sissie Roy
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché : 17.99€
Résumé :

Un voyage aux Maldives, c’est bien ; une histoire d’amour, c’est mieux.

De cette semaine de rêve passée aux côtés du ténébreux Logan il y a trois ans, Alyx ne retiendra qu’un sentiment de rejet et d’humiliation, et grand bien lui fasse, maintenant qu’elle semble filer le parfait amour avec Brody.

Pourtant, chaque fois qu’ils se croisent, les ex-amants de l’océan Indien ne peuvent s’empêcher de s’envoyer leur haine au visage, jusqu’au jour où le jeune homme comprend que, s’il a besoin de jouer avec elle, ce n’est peut-être pas seulement une question d’ego.

Mais comment faire revenir une femme dans ses filets lorsque l’on a que des erreurs à se faire pardonner ?

La belle et explosive Alyx saura-t-elle résister à la tentation de tous ces charmes déployés ?
Mon avis écrit par #Carine :

« Ce qui se passe aux Maldives reste au Maldives » Mais pour Alyx ce sera bien plus compliqué qu’une simple citation. On pourrait presque reprendre la citation d’un certain film qui dit que « ce qui se passe à Vegas reste à Vegas sauf la syphilis, cette merde te suivra toute ta vie » Logan pourrait bien être la Syphilis de Alyx ! En tout cas, elle sera bien capable de le penser 😉

Si Logan et elle, ont pris du bon temps lors de leur vacances de rêve, le beau connard et prétentieux de à vite fait de retrouver ses habitudes de queutard de première et a gentiment éconduit sa belle en lui précisant bien que ces bons moments n’étaient rien d’autre que du sexe pour du sexe. Pourtant en disant ces mots.. Il sera tout de même pris d’une certaine appréhension… c’est un peu comme si cela sonnait faux. Et si…. il n’avait pas pris la bonne décision ?

Trois ans ont passé, trois ans de conflit, de haine, de coups bas et de joutes verbales qui n’en finissent plus à chaque fois que les deux ex-amants se croisent. Étant donné qu’Alyx est la coloc du meilleur ami de Logan, autant vous dire… que c’est très souvent. Mais voilà qu’Alyx semble avoir enfin trouvé chaussure à son pied et filer le parfait amour avec Brody un célèbre hockeyeur, juste au moment où Logan baisse sa garde en se rendant compte que s’il aime autant lui casser les pieds et la faire monter dans les tours, c’est qu’au fond, il l’aime bien plus qu’il ne le pense. Ne dit-on pas « qui aime bien châtie bien ? » humm.. ils doivent alors être vraiment fous d’amour l’un pour l’autre car à ce stade du châtiment, ce n’est pas seulement de l’amour, mais plutôt une grande passion dévastatrice !

Logan ouvre les yeux petit à petit et se rend bien compte qu’il ne veut pas perdre Alyx. Mais comment la faire revenir dans ses bras, et plus particulièrement dans son lit,  lorsqu’on est un vrai connard et que seul sa petite personne importe ? Pourrait-il changer pour elle, et passer outre ses appréhensions sur l’engagement ? Rien n’est moins sûr…

Quant à Lyx et son caractère explosif, elle est bien loin de se laisser berner une fois de plus par cet ignoble personnage. Sa raison garde le dessus sur son cœur et heureusement… car sinon… elle aurait succombé bien trop souvent et il lui aurait brisé le cœur tellement de fois, qu’il aurait fini en poussières. Mais Logan ne compte pas baisser les armes, il veut Lyx et il l’aura coûte que coûte. Et pour cela, tout les moyens sont ils bons ? Possible… ou pas. Surtout lorsqu’on le voit accumuler les erreurs à n’en plus finir.

Saura t-elle résister ? Je vous laisse le découvrir…

Sissie Roy nous emmène dans une romance fraîche, épicée pleine de piquant, de joutes en tout genre et de réparties bien placées. Une romance très rythmée dans un premier temps et dans laquelle on ne manque pas de rire. La plume de Sissie est toujours aussi fluide et drôle, et ses personnages toujours hauts en couleur et très attachants. Oui… même Logan malgré qu’il soit une vraie tête à claques. On dira qu’il est surtout, une « belle gueule » à claque. Le personnage d’Alyx est vraiment bien trouvé, un peu comme si Logan avait son double féminin , enfin juste pour les réparties, car elle, ce qu’elle souhaite plus que tout, est une histoire d’amour, une vraie, et elle sait pertinemment que Logan ne pourra jamais la lui offrir…  L’amour pour lui est inconcevable, il ne sait d’ailleurs pas ce que c’est. Seulement voilà, pour Alyx c’est compliqué. Car aux Maldives, il ne se comportait pas de la même façon avec elle, et ce semblant de bien être qu’il lui a apporté, la hante plus que de raison. Malgré tout, elle ne se laisse pas faire, et nous sommes loin de la « poupée » qui n’a rien dans la tête et encore moins dans les tripes. Alyx contre Logan : le combat des héros.

Un jeu du chat et de la souris plein de peps qui a tout de même fini par me lasser à un moment donné. J’aurais eu besoin d’une intrigue, ou une histoire de fond pour alterner leur combat, certes hilarant, mais qui devenait redondant sur la fin. J’aime découvrir dans mes lectures, une certaine profondeur qu’il ne peut pas y avoir dans une romance rafraîchissante tel que King of fools, qui est avant tout, une lecture divertissante. Mais l’auteur entrebâille une porte et j’étais dans l’attente du récit de leur passé qui n’est jamais venu, ou pas assez. Peut- être que comme la saga est en plusieurs tomes, j’en saurais plus après malgré que les personnages changent, mais quoi qu’il en soit, ce roman est un cocktail de bonne humeur qui se lit sans prise de tête, enfin du moins pour nous parce que pour Alyx et Logan… c’est le pompon ! Et s’il y a bien une chose qui nous tient en haleine, c’est cette envie de savoir jusqu’où les protagonistes sont capables d’aller pour en faire voir de toutes les couleurs à l’autre.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse et également merci à Sissie Roy pour cette lecture pleine de peps.

L’avis de Carine sur The Jail -Tome 2 de Marie H.J


Titre : The Jail

Tome 2 : Devil
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché :
Résumé :

« Un jour comme un autre, dans mon existence morne et sans saveur, j’ai fait un pari fou. J’ai invité un baron de la drogue à une réception de hauts dignitaires de la justice. J’ai passé un pacte avec lui. Juste pour écrire un bouquin… J’étais persuadée de trouver la preuve que cet homme, insupportable au premier abord, était le Diable personnifié. Qu’il était détestable en tout point. Mais il s’avère que sa vérité n’était pas celle que j’imaginais. Et si derrière le Diable se cachait autre chose ? »

C’est ainsi que Gabrielle s’engage les yeux fermés à la suite de celui qui est loin de faire l’unanimité dans son entourage. Une glissade vers l’enfer pour celle qui n’arrive pas à se remettre d’une terrible épreuve personnelle.

À deux pas du précipice, se laissera-t-elle entraîner dans cet abîme envoûtant et incertain qu’il lui propose ? Ces deux êtres que tout oppose arriveront-ils à se sauver ?

Rancœur, colère et émerveillement sont au rendez-vous dans cette quête du bout du monde.
Mon avis écrit par #Carine :

Devil…. Avec ce second tome, Marie H.J m’a complètement mise à sa botte !

Je vous rappelle que chaque Tome de The Jail peuvent se lire indépendamment car ils concernent à chaque fois de nouveaux personnages. La Saga débute par Scars qui vous est présenté en deux tomes que je vous invite à découvrir sans tarder !

Si j’ai plus qu’aimé Scars… Si j’ai adoré The Jail qui est un tome plus soft… que vous dire de The Jail 2 à part que c’est un vrai coup de cœur….

Alex… L’espagnol trafiquant de drogue et ancien maître de Inès sera notre héros de ce tome. Héros ou Anti-Héros ? Je n’ai jamais vraiment su si je devais le détester vraiment, car malgré tout, il a toujours dégagé une aura particulière et ses sentiments envers Inès le rendait vraiment humain. Et puis ne crachons pas dans la soupe, ce mec est un canon de première et peut faire frétiller n’importe quelle petite culotte !

Gabrielle… La petite sœur de Hugo, n’est plus que l’ombre d’elle même depuis un an. Malgré tous les efforts de sa famille pour l’aider à remonter la pente suite à la perte tragique que cette dernière a subi. Elle essaie tant bien que mal à mettre un point final sur le roman qu’elle est entrain d’écrire et qui rend hommage à cet homme avec qui elle partageait sa vie, son métier et ses convictions : L’histoire de la fin, la fin de sa vie et par conséquent… la fin de la sienne… Les balles ont sifflés une fois de trop pour elle et aujourd’hui c’est avec sa plume qu’elle aimerait se battre. Se battre contre cet univers pourri où les armes règnent en maître et où la dope prend des vies sans se soucier des conséquences du moment que l’argent rentre dans les caisses…

Mais Hugo en a assez et compte bien faire un peu sortir sa sœur de sa dépression. C’est donc tout naturellement à elle qu’il a pensé pour aider Nathan au Jail, puisque Inès et Dadou partent en voyage. Gab sait très bien qu’elle a été bernée une fois de plus par son frère. Mais sait aussi que c’est pour son bien, alors la voilà à servir des cocktails et rencontrer de nouvelles personnes avec chacune leur propre histoire. Des histoires qui sont finalement une source inépuisable d’inspiration pour ses futurs romans. Son frère avait raison une fois de plus, voir du monde lui fait un bien fou et son envie d’écrire est à son paroxysme. Pourtant un nouveau client habitué la trouble et l’intrigue plus que de raison. Cet homme au fort accent du sud et mystérieux qui la surnomme Dulce… Mais Gab va vite se rendre compte qu’il est tout ce qu’elle déteste et qu’il représente en plus ce contre quoi elle s’est toujours battue… Alex est un Baron de la drogue, il tue autant avec sa Coke qu’avec son flingue qui ne le quitte jamais. Malgré tout, Gab va lui proposer un pacte qui va la plonger dans un enfer abyssal, mais aussi la faire se sentir enfin vivante… À ses côtés…

Et si derrière le Diable se cachait un ange, certes un ange noir, mais un ange, son ange…

Marie H.J m’a emportée une fois de plus dans son univers sans préavis dans lequel, elle fait cette fois le pari fou de nous faire succomber à son anti-héros. Alex je vous le rappelle avait acheté Inès pour en faire son esclave sexuelle, et qu’importe ses raisons, c’est un fait et pas le moindre. Pourtant l’auteur réussi son pari en nous offrant une psychologie sur ses personnages qui nous embarque, et ce dès les premières pages. Avec une plume très addictive, Marie H.J nous offre un panel d’émotions intenses au milieu d’un décor à nous couper le souffle. C’est beau, c’est romantique mais c’est aussi, dur, malsain et tortueux…. Deux âmes en peine dont les cœurs se cherchent, se trouvent et s’accordent à la perfection. Mais aussi deux âmes en peine qui refusent de s’abandonner complètement l’un à l’autre. Comment ne pas écouter la voix de la raison lorsque l’on tombe dans les bras du Diable en personne… Et s’ il fallait plutôt écouter celle de son cœur ?

Entre amour, passion et rebondissements et une intrigue passionnante, le récit monte en puissance, devenant alors un page-turner haletant. On ne peut le poser un instant, on en dévore chaque page, chaque situation, chaque ligne … chaque mot… Nos protagonistes vont vivre des situations vraiment difficiles qui va heurter nos cœurs en même temps que l’on verra se briser les leurs. Et le grand plus de ce roman, c’est que tout cela est écrit avec passion, humour et profondeur. Comme si Marie H.J nous racontait le récit de personnes chères à son coeur. Elles en deviennent automatiquement chères aux nôtres et nous touchent plus que de raison…Tout comme elles nous font rire. L’humour dans une intrigue pareille est difficile à doser, mais Marie réussit cet exercice à la perfection. Sa plume est fluide, riche et addictive. Le scénario est bluffant et original tout comme ses protagonistes. Le combo parfait pour une lecture parfaite ! Conquise moi ? C’est certain !

Un grand merci à Lips & Roll de leur confiance en m’ayant permise de découvrir ce roman en service presse. Merci également à Marie H.J pour m’avoir emportée une fois de plus dans son univers.

L’avis de Carine sur Ne me fuis pas -Tome 2 de Mila Ha



Titre : Ne me fuis pas Tome 2/2

Résurrection
Auteur : Mila Ha
Genre : Romance
Editions : Black ink
Ebook : 4.99€
Résumé : À force de patience et de combats, Roméo a réussi à briser la carapace de Maya.
La virtuose s’ouvre peu à peu sur les traumatismes qui régentent sa vie et s’accroche à cet homme qui lui fait découvrir un nouvel univers.
Le passé les rattrape pourtant, n’offrant que peu de répit à ces écorchés vifs.
Entre jalousie, argent et convoitise, Roméo se laissera-t-il aspirer par ses vieux démons ?
Maya arrivera-t-elle à surmonter ses traumatismes ?
Ce deuxième et dernier opus vous offre un final époustouflant.
Mon avis écrit par #Carine :

25 chroniques de livreChallenge NetGalley France 2018Badge 80%
Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Dire que j’attendais ce second tome avec impatience est un doux euphémisme car l’auteur, Mila Ha, m’ avait laissée pantelante sur un super cliffhanger à la fin du premier en tirant fortement sur l’élastique de mon coeur…

Nous retrouvons nos protagonistes tels que nous les avions laissés, en plein chaos… Maya perd pied et retombe dans l’obscurité de son âme… Terrifiée, elle est sous le choc, renfermée sur elle même… Rome ne contrôlant pas la situation appelle Jo à l’aide qui s’empresse de sécuriser la maison mais aussi de contacter Alec le thérapeute de Maya… Elle va en avoir besoin… Prise au piège dans le gouffre de son passé, Maya a cependant un atout de taille à ses côtés, Rome. Mais si elle est heureuse de pouvoir compter sur lui , sur son amour, elle prend aussi conscience qu’elle n’aurait jamais du lui ouvrir son cœur. Elle ne s’était jamais sentie autant en sécurité depuis le massacre, mais paradoxalement, elle ne s’était jamais sentie autant vulnérable. Car s’ elle devait le perdre, elle n’y survirait pas.. Mais Rome et tenace et surtout… amoureux… Cavaleras ou pas, il sera et restera prêt d’elle et continuera chaque jour à l’aider à surmonter les ténèbres qui l’engloutissent pour qu’elle puisse enfin voir la lumière… Sa carapace s’étiole chaque jour un peu plus à son contact en ne laissant qu’une fine partie de son traumatisme régir sa vie, mais pas la moindre, ni la plus facile… Mais malgré tout l’amour qu’ils se portent, sont-ils vraiment bons l’un pour l’autre ? Cette relation n’est-elle pas encore plus toxique pour Maya ? Rome devient son addiction tout comme elle devient la sienne. Une relation qui peut être autant bénéfique que destructrice car Maya ne sait pas gérer les sentiments,tout comme Rome qui ne savait pas ce que voulait dire aimer avant de la rencontrer… Pourront-ils être enfin heureux ensemble ? Maya saura -t-elle surmonter ses peurs pour Son Roméo ? Quoi qu’il en soit, les démons du passé ne sont jamais bien loin et attendent sagement tapis dans le noir….

Que dire de ce second opus… Si j’ai été heureuse de découvrir la suite, j’ai néanmoins eu un peu du mal sur première partie qui n’avançait pas assez vite à mon gout. Les scènes coquines se succèdent à n’en plus finir et j’avais l’impression de tourner en rond malgré le fait que je comprenais parfaitement pourquoi elles étaient autant présentes. J’avais ce besoin d’avancer plus, plus vite et pas que sur le personnage de Maya. Mais les protagonistes sont tellement, soigneusement analysés, et mis en valeur qu’il est difficile de lâcher la lecture. Mila Ha m’a fait passer par tout un panel d’émotions en retranscrivant à la perfection celles de ses protagonistes. En nous proposant plusieurs points de vus, elle a su rendre également les personnages secondaires aussi bouleversants et attachants que nos deux héros. Une mention spéciale pour Quincy, ce garçon que je ne cernais pas au premier tome. Je ne comprenais pas ou était sa place et ce qu’il pouvait apporter à l’histoire jusqu’à cette suite… Cette suite dans laquelle il était tapis dans l’ombre, son ombre, avec ses propres démons à combattre jusqu’à l’ultime dénouement qui fut une épreuve bouleversante et magnifique.
L’intrigue est malgré tout bien menée et entraînante surtout dans la seconde partie, les personnages sont incarnés avec tendresse, trouble, sensualité et le cheminement psychologique est en parfaite adéquation avec la portée des maux. Les rebondissements sont inattendus et nous apportent plus qu’une addiction au récit. Ils nous apportent une émotion forte, vraie qui touche et nous malmène. J’ai passé quelques chapitres en larmes, complètement bouleversée, et toute cette attente de la première partie avait enfin un sens plus profond.

Ne fuyez surtout pas cette belle romance captivante et originale rythmée d’une Playliste qui met des mots sur des maux dans un accord parfait. Le tout agrémenté de personnages attachants, explosifs et très intenses qui nous mènent vers une magnifique Résurrection.

Un grand merci à Black Ink et NetGalley pour leur confiance et également à Mila Ha pour cette magnifique lecture.

L’avis de Carine sur la gourmandise de Lia Flandey, Copacabana



Titre : Copacabana
Auteur : Lia Flandey
Genre : Romance courte
Editions : Lips & Roll
Ebook : 2.99 €
Résumé :

Jeune footballeur émérite, Joao pensait tout avoir pour être heureux : attaquant dans un des plus grands clubs européens, il est marié et comblé.

Mais le jour où il apprend dans les tabloïds que sa femme le trompe, tout s’écroule et il s’enfuit au Brésil, son pays d’origine, à quelques semaines de la Coupe du monde.

Sur la plage de Copacabana, Joao redécouvre le rythme d’une vie plus paisible, entre surf, cocktails et famille.

C’est loin des faux semblants et de la presse à scandale qu’il rencontre alors la belle Bianca, si réticente à l’amour.

Saura-t-il lever les barrières érigées par la jeune femme pour s’arroger son cœur et faire de cette simple rencontre une histoire inoubliable sous le soleil de Rio ?

Le défi est de taille et Joao va devoir aller droit au but !

Mon avis écrit par #Carine :

Joao vit des heures sombres depuis qu’un scandale est venu ébranler sa petite vie parfaite. Lui, le meilleur attaquant de l’équipe du Barça a vu sa vie explosé à la Une des tabloïds… Spolié de sa fierté, il retourne chez lui au Brésil pour prendre du recul… ou plutôt… prendre la fuite.  Loin de tout, il souhaite faire le vide entouré des femmes de sa vie les plus importantes, sa mère et ses sœurs. Et c’est sur la plage au Copacabana, qu’il va prendre son temps et retrouver les petits plaisirs de la vie, ceux qui lui tiennent a cœur et dont il n’a plus de temps à accorder, ceux dont il partageait la passion avec son père et qui lui rappelle les bons souvenirs avec nostalgie… . Mais a quelques mois de la coupe du monde en Russie et de ses sélections, est-ce vraiment une bonne chose pour sa carrière ? Ne risque-t-il pas de regretter sa fuite ? Cela aurait pu… S’il n’avait pas croisé cette jolie blonde au cul parfaitement moulé dans un petit short en jean ! Bianca… La nouvelle meilleure amie de sa soeur… une bien jolie espagnole… Les sélections sont tout a coups moins importantes, du moins, pas à l’ordre du jour…

Joao va se rendre vite compte que ses années passé auprès de sa femme ne valent vraiment pas grand chose à coté des quelques jours qu’il va partager avec sa belle espagnole. Mais cette dernière est très réfractaire et ne souhaite pas de relation. Les célébrités, ne sont pas pour elle…Elle a déjà donné et en garde un souvenir amer. Elle ne se sent vraiment pas à la hauteur dans ce monde qui ne lui appartient pas… Son manque de confiance est indéniable et Joao compte bien changer les choses… Car s’elle pouvait se voir avec ses yeux, elle prendra vite confiance en elle…. Elle est vraiment trop jolie sa belle espagnole… Mais lui laissera t-elle une chance ?

Lia Flandey nous emmène en voyage sur la plage de Copacabana au Brésil où Joao retrouvera les siens mais aussi, une bien jolie blonde. Cette romance courte m’a vraiment fait passer un moment de lecture délicieusement exquis ! On entre immédiatement dans le récit et il se déguste telle une belle gourmandise. Que les mauvaises langues ne viennent pas me dire que c’est par ce qu’il y a des mojitos ! Non ! L’auteur m’a offert une superbe parenthèse dans laquelle j’ai pris plaisir à m’évader. L’odeur de la mer, de l’huile de coco, le sable chaud et le chant des vagues ne peuvent faire que rêver. Si vous rajoutez une jolie blonde et un footballeur sexy avec tout deux un magnifique cœur d’artichaut que d’autres ont malmené jusqu’à les briser… Vous retrouvez le combo parfait de cette romance d’été à dévorer sans modération… accompagné bien sur d’un bon mojito 😉

Un beau clin d’oeil également à la coupe du monde 2018 dont j’ai apprécié l’originalité 😉

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir cette gourmandise en service presse.

L’avis de Carine sur Le retour: Santori, T1 par Maris Black


Titre : Le retour : Santori- T1

Auteur : Maris Black
Genre : MxM
Éditons : MxM Bookmark
Ebook : 5.99 €
Broché A paraître le 20 Août : 17.00 €
Résumé : La Saga Kage continue…
Michael Kage Santori vient d’hériter d’un hôtel prospère et de millions de dollars. Il est en passe de devenir un champion de MMA. Les choses ne pourraient pas mieux se dérouler entre lui et son amour d’université, Jamie Atwood, surtout dans la chambre à coucher où celui-ci est plus qu’enthousiaste à l’idée de laisser Kage évacuer son agressivité sur lui. Kage semble tout avoir, mais il faut payer un sacré prix pour connaître le succès et le bonheur.
Après tous les traumatismes d’enfance qu’il a enduré sous le contrôle de son oncle, Peter Santori, il est étonnant que Kage ait toujours un soupçon de santé mentale. Et maintenant, à cause de lui, Jamie est un meurtrier. Plus que tout au monde, Kage veut être un homme bien. Il veut mériter l’amour de Jamie, mais le destin a d’autres idées en tête. L’héritage de son oncle exerce une emprise sur lui et continue de le traîner de plus en plus profondément dans un terrier apparemment sans issue.
Le pire, c’est que Kage sait qu’il va attirer Jamie avec lui et il préférait mourir plutôt que de laisser cela se produire.
Mon avis écrit par #Carine :

Lorsque j’ai vu la couverture de ce roman, j’ai tout de suite été frappée par cette dernière. Une cover splendide, virile qui donne le ton d’un roman qu’on imagine dévorer… Mais, petit couac en début de lecture pour ma part qui est entièrement de ma faute. Ne lisant jamais les résumés pour garder la surprise entière de mes lectures, je ne savais pas qu’il y avait un « avant » cette nouvelle trilogie. Oui je sais, le titre parle pourtant de lui même : Santori : Le retour. Mais voilà, en débutant ma lecture je me suis sentie un peu perdue avec les personnages mais paradoxalement, plus j’avançais, plus j’en voulais. Plus de Kage, plus de Jamie  » mais qu’elle est leur véritable histoire du départ ? ». Ni une, ni deux, j’ai repris les choses en ordre et me suis donc procurée la première trilogie, « Kage », et dire que je suis heureuse de l’avoir fait…. est un doux euphémisme… Une pépite pleine de testostérone et de sentiments bruts de décoffrage sous la plume talentueuse de Maris Black ! A découvrir absolument !

Me revoilà donc de nouveau avec avec nos deux protagonistes passionnés dans Santori : Le retour

Et pour commencer cette lecture, faisons cette fois-ci abstraction de l’épilogue de la première saga !

Nous retrouvons Jamie et Kage abandonnés par Aaron, la nuit du meurtre dans un motel miteux. Un comble pour eux plus habitué à L’alcaraz mais vraiment nécessaire pour leur sécurité. Jamie est très affecté par les événements dramatiques qui viennent de se dérouler, cela le dévore intérieurement et Kage se sent impuissant… À cause de lui, son amour, son universitaire est devenu un meurtrier… Leur retour à L’alcaraz leur laisse un goût amer… malgré qu’à ce jour tout devrait aller pour le mieux. Plus de harcèlement, plus de Santori… Même si ce dernier méritait la mort, Jamie est incapable de se défaire de ce sentiment de culpabilité… Être responsable du dernier souffle de quelqu’un, toute mauvaise personne qu’elle soit, est un lourd fardeau à porter…

Mais les mois qui arrivent ne vont pas être de tout repos non plus car ce dernier doit retourner à l’université, pour terminer son cursus avant de pouvoir enfin emménager avec kage. Ces deux là s’aiment vraiment, et leurs sentiments sont une bouffée d’oxygène dans cette première partie… oxygène mêlé à une forte dose de testostérone, (car oui on peut être gay et faire aussi vibrer les petites culottes des dames ! ) Le panel de sentiments est à la hauteur de l’amour qu’ils se portent. A la fois brut, à la fois tendre, parfois les deux en même temp. Ils nous montrent à quel point ces deux hommes sont passionnés et fous amoureux l’un de l’autre. Mais arriveront-ils à être enfin heureux et ce, aux yeux de tous ? L’héritage de Kage ne sera t-il pas trop lourd à porter ? Quelles seront les conséquences de son Coming-out au sein du MMA ?

Un magnifique récit qui m’a complètement conquise par sa trame mais surtout la psychologie et le caractère de ses héros. Ce n’est pas le premier M/M que je découvre, mais je dois vous avouer que côté sentiments et scènes coquines, c’est de loin le meilleur. La plume de Maris Black est pleine de finesse et tout est dans le détail de l’émotion… quelque soit la scène… Qu’elle soit dure ou tendre, l’attraction entre les personnages est forte et ne peut vous laisser indifférents… Ils sont beaux, différents, doux à des moments, explosifs à d’autres et même parfois sauvages. Un cocktail démoniaque qui rend nos héros complètement addictifs tout comme notre lecture que l’on dévore page après page. Le personnage de Kage est épatant et bien pensé. On se demande bien comment il va pouvoir devenir cet homme bien qu’il aimerait être pour Jamie avec tout ce qu’il a traversé. Les démons du passé ne sont jamais bien loin…

Si vous pensez que tout le récit tournera autour de nos deux protagonistes et la manière dont ils vont affronter le futur… Détrompez-vous… Ne vous ai-je pas dis un peu plus haut que Maris Black était une plume talentueuse ? Si vous avez passé outre ,je me permets de vous faire une petit piqûre de rappel ! Bien sûr que nous allons suivre nos amoureux qui vont rencontrer des turbulences qu’ils vont devoir affronter de bien des manières. La mort de Santori est un peu comme une bombe qui a explosé et dont la déflagration va souffler des projections qui se répercutent sur leurs vies. Mais une surprise de taille m’a scotchée par son originalité et par tout ce qu’elle apporte de nouveau au récit. On ne s’attend pas du tout à retrouver un personnage de la première trilogie et là pourtant, une fois de plus, le Titre parle de lui même …

Préparez vous pour une nouvelle descente en enfer et peut être même arriver à ressentir un peu d’empathie pour le personnage le plus méprisable de la première trilogie.

J’ai hâte de connaitre la suite pour en savoir encore plus, mais je peux déjà vous dire que je suis fan de cette saga.

Un grand merci aux Editions MxM Bookmark ainsi qu’à NetGalley pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse.

Avis de lectrices étoilées sur la Lipsybox !


Hello les étoiles !

Pour inaugurer notre nouvelle rubrique : Avis de lectrices étoilées, nous allons parler Box littéraire et plus précisément, de la Lipsybox !

La maison d’éditions Lips & Co a lancé, il y a peu, sa box littéraire mensuelle. Nous vous avons déjà parlé lors du lancement à titre d’information mais à ce jour, les avis affluent et nous avons décidé de faire un point avec quelques lectrices qui ont succombé à la tentation… Je peux déjà vous dire qu’elles ont été conquises !

Mais avant d’aller les interroger, nous allons vous faire un petit récapitulatif.

La LipsyBox est une box complète, avec des produits variés, destinée à un public féminin et ce, tous les mois sous forme d’abonnement d’un mois, trois, ou encore 6 mois.

Un mois, un thème. Et chaque mois, une nouvelle Box avec un roman de la collection Lips bien sûr publié dans les 30 jours avant la réception de votre LipsyBox, mais aussi des goodies, des accessoires de décoration, petit mot doux de l’auteur, teasers sur les futures sorties, etc.

Le tout est pensé pour que la lectrice se retrouve plongée totalement dans l’univers du héros qu’elle va découvrir. Un petit exemple envoyé par Sophie S.Pierucci avec sa Box sur le roman de Marie H.J The Jail

  • Sophie peux tu nous faire l’inventaire de ta Box ?
Alors il y a : Deux cartes,  un charms cristaux de Swarovski,  le roman de Marie H.J The Jail -tome 1 et son Mp
Des papillons aimantés,  un mot de l’auteur, la recette du Sex on the beach et une jar à cocktail avec sa paille.
Petite pistonnée la sophie quand on sait que ton cocktail de prédilection est le Sex on the Beach lol
Mais aussi la Box de juin reçu par Jen Mahé Couture et Marie brau-Gaye
Avec à l’intérieur :
Le roman Promesse de F.T Galnaux et son mp , Un carnet de note, Un bracelet Charms à compléter avec chaque nouvelle Box,  des cartes avec dédicaces. 

sans oublier …. les coeurs lol

Retrouvez dès à présent, les avis de Elina, Sophie, Jen, Marie, Tatiana, Jen et Ju lie …..

Coucou les filles ! Tout d’abord un grand merci pour avoir accepter de répondre à nos questions. ❤

  • Qu’avez vous pensé du packaging ?

Elinat :  » Le packaging est super bien emballé bien protégé et en plus il est beau.  »  

Ju lie : «  Alors j’adore le packaging bien que ce mois ci la boîte est eu quelques chocs… »

Jen : » Le packaging était super… » 

 Marie : Alors pour ma part j’ai eu la Lips box de juin.
Quand je l’ai ouverte j’ai adoré plein de petit cœur en papier rouge en guise de cœur qui cache tout ce qu’elle contient. J’adore le principe que tu dois fouiller pour trouver ce qu’il a à l’intérieur.

Tatiana : « Le packaging est joli et nous donne envie de l’ouvrir. »

Sophie : « la box est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur : couleur, écriture et motifs, so cute et sobriété, c’est parfait ! »

  • Votre petit cœur battait-il avant de l’ouvrir ?

Elina : « Il battait la chamade. j’avais hâte de découvrir ce qu’il contenait et en plus n’ayant pas été sur FB je n’avais pas encore vu les photos des autres réceptionnaires 😀« 

Sophie : Mon coeur battait la chamade car lips a su tenir au secret le contenu de la box !

Jen : J avais trop hâte de la recevoir et de découvrir le contenu… »

Ju lie : « j’avais super hâte de la découvrir comme le mois dernier. J’ai eu peur lorsque que j’ai entendu du bruit dans la boîte.. »

 

Tatiana : « Ouiii, j’étais vraiment impatiente de découvrir son contenu. Car mis à part le thème, qui reste assez vague, je n’avais aucune idée de ce qu’il pourrait se cacher dans cette box. »

Marie : « Mon cœur battait pas non plus la chamade mais on va dire que j’étais excitée à l’idée de découvrir ce qu’il y avait dedans, on aurait dit une gamine à qui offre un cadeau »

  • Votre réaction à la réception ? 

Sophie : « Étant donné que le colis avait été abîmé dans le transport, ma toute première a été : « j’espère qu’il n’y a rien de fragile ce mois-ci » et en l’ouvrant, à la découverte du bocal à paille, intègre : « Oh purée j’ai eu chaud », le tout surmonté de « oh » « waou » « j’adore »

Elina : « super heureuse et pressée de découvrir ce qu’elle contenait (bien que je savais déjà le titre du livre ) » 

Tatiana : « Super surprise pour les deux box reçues. Le livre et les goodies sont dissimulés sous une tome de « je ne sais pas comment ça s’appelle ☺ » mais y en a vraiment beaucoup de chez un peu trop. Les goodies accompagnement parfaitement le livre. Bref, pour le moment, j’adore la recevoir. »

Marie : « Je me rappelle quand je l’ai reçu j’ai pris en photo pour dire aux copines ça y est enfin elle est là oui là box que j’attendais j’étais contente »

  • Pouvez-vous nous donner votre avis en incluant les points positifs et négatifs ? 

Tatiana : « Franchement, je suis très contente de cette box, même si elle revient à pratiquement 30€. Comme je l’ai dit plus haut, le contenu est en adéquation avec le livre et à partir de juillet, nous avons même un petit menu explicatif du contenu.

Les avantages : on reçoit des livres qui sont sortis récemment avec le marque-page promotionnel. Le bracelet que nous avons eu dans la première box est agrémenté d’un nouveau charm’s tous les mois (pour le moment).

Les points négatifs : le prix qui est malgré tout assez élevé et c’est une box qui arrive tous les mois. Le fait que la boite soit la box. La boite est assez fragile et du coup, celle de juillet était complètement défoncée (mais rien n’était abimé). Je ne suis pas sûre qu’on pourrait réutiliser la boite pour autre chose par exemple, et elle prend beaucoup de place, donc, elle est plutôt dure à caser dans une déco de bibliothèque. »

Elina : « les points positifs : un titre super (comment ça je suis pas objective car accro aux écrits de Marie ??? mais euuuhhhh même pas vrai d’abord ) des goodies à gogo et en exclu (super pour une collectionneuse compulsive) un petit mot touchant de Marie, une super recette que je vais m’empresser de tester, et en plus je suis parée pour les soirées Mojito … les points négatifs heuuuu là tout de suite j’en vois pas… à si la boîte à eu du mal à rentrer dans ma BAL … »

Jen : « Pour ma part pas de points négatifs à cette box elle est géniale tant dans les choix des romans et des bonus surprises… j’aime le marque page qui va avec le roman… le p’tit mot de l’auteur… et les p’tits cadeaux… Ce qui serait sympa de temps en temps ça serait de tomber sur un roman dédicacé de l auteur.😉« 

Sophie : « Les plus gros points positifs, à mon avis sont dans le côté exclusif du livre (de moins d’un mois) et dans les goodies. Ils ont ce truc mignons, gadgets, craquants, utiles… 

Point négatif ? En cherchant bien je dirais notre planète… mais là encore tout peut se recycler (carton, confetti…) »

Marie : « Les points positifs je dirais le temps de livraison ça a été très vite. Les goodies qui sont sympa tendance et qui peuvent nous servir pour nous même ou en décoration mais en rapport avec le livre. Une œuvre littéraire à découvrir .Pour l’instant je n’ai pas de points négatifs à part que c’était trop rose rouge coloré 😂😂« 

Ju lie : « Cette box est juste géniale, je ne suis jamais déçue bien que cette fois j’en veux à la poste parce que ma jar cocktail était cassée, du coup j’ai contacté la page facebook lipsybox pour les prévenir. Normalement ils doivent m’en renvoyer une.. »
  • Comment avez vous connu l’offre Lipsybox ?

Sophie : « J’ai connu l’offre grâce au concours sur la page des étoiles « 

Tatiana : « Sur Facebook, j’ai vu une publication et ai décidé de la commander pour tester. »

Marie : « Alors pour ma part je l’ai gagné à un concours organisé par Lips and Roll qui lançait cette box. J’ai adore et adhère au principe »

Jen : J’ai connu l’offre lipsybox par Instagram qui m’avait demander en ajout…  « au départ j’étais dubitative mais ensuite avec le jeu des indices j’ai vite change d’avis et était prise à fond dedans puis j’ai commandé la première en achat unique… Du coup au vu des indices de Juillet j’ai recommandé une box qui suivait encore plus géniale que la première… et j’attends les indices d’Août ou je dirai que le prochain roman serait King of fools. »

Elina : « Je l’ai connu via la page FB de Lips et j’ai eu l’honneur d’être invitée à la soirée de présentation mais je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre « 

Ju lie : « J’ai connu l’offre sur facebook  » 

La conseillerez-vous autour de vous ? Est-il même possible qu’elle fasse partie d’une idée cadeau que vous pourriez offrir à votre tour ?

Tatiana : « Oui, je l’ai déjà conseillée. »

Marie : « Bien entendu que je la conseille autour de moi, à ceux qui sont fan de lecture car vous êtes sûrs d’avoir un livre une découverte livresque ou un redecouverte avec quelques goodies sympa et c’est toujours cool d’avoir des petits « cadeaux » dans cette boîte. »

Jen : «  Oui je la conseillerai autour de moi sans soucis surtout que je trouve le prix assez attractif. »  

Elina :  « A 200 % Oui tout à fait, plus besoin de se caser la tête à trouver une idée cadeau… elle est toute trouvée pour bookaddict et je terminerait par Bravo LIPS »

Tatiana : « Je n’y avais pas pensé, mais oui, carrément ! Le seul petit souci étant le fait que nous ayons des charm’s tous les mois. Si cela perdure, est-ce que le bracelet envoyé dans la première box est envoyé lorsqu’on la commande pour la première fois ? »

Sophie :  » Je l’ai déjà conseillée et continue ! » Pourquoi pas pour le cadeau, c’est en effet une bonne idée 😘« 

Jen : « idée cadeau oui pourquoi pas… d’ailleurs mon anniv le 6 août je joue dessus pour que mon homme me l’achète 😉« 
Ju lie :  » bien évidemment que je la conseillerais j’envoie d’ailleurs une photo à ma meilleure amie à chaque fois que je la reçois. Oh oui ça pourrait être une bonne idée de cadeau à offrir. »

Marie : « Il est possible que cette box fasse l’objet d’un cadeau autour de moi à quelqu’un fan de lecture et qui aime avoir de nouvelles lectures et goodies a collectionner.
En tout cas cette box est une très bonne initiative à laquelle j’adhère
Amplement
J’adore le principe de découvrir ce que l’on va recevoir au fur et à mesure et nous fait découvrir de nouveaux auteurs. »

Et lorsque nous sommes lectrices/auteurs et que nous nous retrouvons dans une Box à laquelle nous avons succombé, cela donne quoi Marie H.J ?

 « Etant auteur lips je suis bien évidemment leurs produits, donc la lipsybox également. Lips m a fait la surprise de me l envoyer parce que Jail 1 était dans celles juillet mais je ne m’y attendais pas du tout… et quelle surprise en ouvrant! C’était vraiment beau, un peu féerique, et j ai étais surprise des détails (papillons, charms « verre à cocktail », la recette du sex on the beach, et j’en passe). Je suis très critique alors s il y avait quelque chose à redire je n’hésiterai pas. Sauf que là, pour moi, c’était 100% réussi. Vraiment. En tant qu auteur, voir mon bébé entouré de tout l’univers Jail, parce que je trouve que lips a parfaitement su donner vie au Jail dans cette box, ça m a vraiment chamboulé… pour moi Ines est une copine, ça fait 1 peu 5 tomes qu elle squatte si on compte Scars et tous les jails, donc voir sa petite recette… ouai, elle existe vraiment mon black Butterfly… merci à lips pour ça… bref, vous l aurez compris, j adhère à 10000%

J’étais fière que le Jail fasse partie de là box, et je le suis toujours… et contente que les futures lectrices aient l opportunité de pousser la porte du Jail… 😋
  • Pas de beaucoup de point négatif me direz-vous ? Si si , nous en avons trouvé un de taille qui est plutôt une frustration lol
Et c’est Sonia Noé qui a mis le doigt dessus, tu nous expliques ?
« je trouve pas logique que étant voisine frontalière je veux dire pas habitant à l’autre bout du monde, il est impossible de commander la lipsbox comme tout produit de la boutique lips »
Nous espérons que ce petit soucis se règlera et que nos amis belges puissent également profiter de l’offre, en attendant…
Si vous souhaitez faire un essai, cela ce passe par ici !

Thème du mois d’août 2018 :

♥ Je t’aime moi non plus… ♥

PLus d’infos sur les abonnements :

  • LIPSYBOX – 1 mois 24.99 € TTC
  • LIPSYBOX – 3 mois 71,99 € Economisez 2,98€
  • LIPSYBOX – 6 Mois 140,99 € Economisez 8,95 €

Frais de port offerts – Sans engagement – Annulation de l’abonnement trimestriel en 1 clic

Et voilà les étoiles ! Nous espérons vous avoir éclairé sur cette magnifique Box ! Merci de votre attention et merci aux lectrices participantes qui ont pris plaisir à donner leur avis.

Elina Reant, Marie H.J, Marie brau-Gaye Sophie S.Pierucci, Tatiana Petitjean, Sonia Noé, Jen Mahé Couture et Ju lie.

***Enquête non mandatée par Lips

#Lateam des étoiles vous souhaite une bonne lecture ❤

L’avis de Carine sur le roman de Priincess Ramera Cassi :The Fallen Angels, Tome 3 : Ava & Jayden



Titre : The Fallen Angels
Ava et Jayden
Auteur : Priincess Ramera Cassi Cassi
Genre : Romance
Ebook : 2.99 €
Broché : 14.99€
Résumé : La première a détruit son cœur d’enfant.
La seconde a détruit son cœur d’homme.
Il y a des blessures qui ne peuvent être guéries, Jayden a accepté cette réalité.

Le road trip des Fallen est terminé, mais ils décident de profiter de leurs derniers jours à Las Vegas, ville de toutes les tentations.
Désemparé depuis la disparition d’Ava, il survit dans la douleur et l’incompréhension de son acte.
Jayden ne souhaite qu’une chose : pouvoir aller de l’avant.
Jusqu’à ce que les fantômes du passé réapparaissent dans sa vie.
Le passé et le présent se font face, un duel inévitable.

Un cœur peut-il se détruire une troisième fois ?
Les vérités sont-elles toutes bonnes à entendre ?
Est-il possible de pardonner ?
Mon avis écrit par #Carine :

Avec ce troisième tome, nous allons enfin découvrir le récit de Jayden et Ava… Jay jay le grand frère, le guide protecteur, la force tranquille, celui sur qui tous les Fallen peuvent compter et qui ne craque jamais… Jamais ? Pourtant le départ d’Ava quelques mois plutôt, lui a laissé plus qu’un goût amer… Elle a laissé un vide Abyssal, que personne ne peut combler, dans son cœur… Et parfois, il aimerait bien pouvoir merder et s’effondrer.. mais alors, qui serait là pour lui ? Trop de responsabilités pour craquer. Ses frères comptent sur lui et personne ne peut prendre sa place… La seule avec qui, il pouvait parler librement et confier ses états d’âmes. La seule à qui il avait entièrement ouvert son coeur et mis son âme à nu, c’était Ava… Et avec tout l’amour qu’il lui portait, elle aussi l’a abandonné, comme sa mère l’avait déjà fait lorsqu’il n’était qu’un enfant…

En partant en pleine nuit sans un mot, Ava la détruit et plongé dans le désespoir. Pourquoi est-elle partie ? Est-elle vivante ? Va t-elle bien ? tant de questions sans réponses qui le rongent jour après jour…

Depuis, il s’est transformé en un véritable salaud avec les filles. Il prend, il consomme… il jette… Les choses sont claires d’entrée de jeu, les femmes dans sa vie c’est fini. La première a détruit son coeur d’enfant… la seconde, son coeur d’homme. Il s’est juré qu’aucune n’aurait un quelconque pouvoir sur lui. D’ailleurs, son cœur est bien incapable de battre à nouveau pour quelqu’un…. Et ce lendemain de bringue post-mariage à Vegas ne dérogera pas à la règle, il ne sait même pas qui est cette fille qui dort auprès de lui… Pire ! Il ne se souvient même pas de sa fin de soirée…

Jay aimerait vraiment aller de l’avant, mais les fantômes du passé ne sont jamais bien loin, et s’il pense apercevoir Ava partout où il va, l’apparition dans cette boite n’est pas un leurre et encore moins un rêve. Mais un putain de cauchemar bien réel ! Non ! lui qui désirait tant la revoir, refuse que ce soit son Ava qui soit là juste devant ses yeux… Cela ne peut pas être possible… Si le désespoir rythmait sa vie d’avant, il va devoir le faire cohabiter avec la colère, la jalousie et l’incompréhension.

Le grand frère sage va perdre de sa superbe et de sa zen attitude. Le doux Jay Jay va flancher, s’effondrer … et merder… complètement merder…

Avec ce troisième tome, l’auteur offre un nouveau souffle à cette saga. Elle nous a concocté un récit qui n’a rien à voir avoir les précédents. Et nous plonge dans le puits sans fond du mal être de Jay Jay… Tout comme elle va aussi nous emporter dans l’enfer d’Ava… Les émotions sont là et bien présentes. J’ai parcouru les pages plusieurs fois avec les larmes qui inondaient mes joues pour Jay. Si j’ai été moins réceptive à la douleur d’Ava, elle mérite pourtant qu’on s’y attarde. Mais je ne la voyais pas comme la pauvre petite Ava. Mais plutôt comme une femme forte qui malgré son destin, a trouvé le moyen de se construire une carapace tout en acceptant ce destin dont elle aurait pu mettre un terme. Certes, l’auteur nous donnera toutes ses raisons, et je ne la jugerai sûrement pas. Car si j’avais pu aller la chercher moi même, j’y serais allée ! Mais c’est pour Jay que mon coeur n’a pas pu résister et les flashs-back y sont sûrement pour beaucoup. Ils arrivent à des moments bien pensés et nous ouvrent encore plus grand le coeur de cette famille que forme les Fallen.

La plume de l’auteur évolue de tome en tome… Elle devient plus douce, plus dans l’émotion. Un peu comme si elle était elle aussi sur le chemin de l’acceptation et de la guérison, en portant des mots sur ses maux et se libérant alors d’un poids qui la ronge.

Un tome différent des autres car même si nous retrouvons toute la famille des Fallen, nous sommes moins dans une « ambiance rock » mais plus dans une introspection, dans une croisade que mènera Jay vers l’épanouissement en affrontant les démons du passé qui vont se télescoper aux démons du présent…

Trouvera t-il enfin la paix et le bonheur ? Pourra t-il pardonner à Ava ? Je vous laisse le découvrir 😉

Un grand merci à Priincess Ramera Cassi pour m’avoir offert l’opportunité de continuer de découvrir cette magnifique famille que forme The Fallen Angels, en service presse. Merci pour sa confiance et vite vite bébé Liam !! Je sens que je vais encore beaucoup pleurer 🙂

L’avis de Carine sur le roman de G.H David, Dark Shadow chez Eden Editions



Titre : Dark Shadow
Auteur : Geny H.David
Editions : City collection Eden
Genre : Romance suspens
Ebook : 11.99 €
Broché : 16.90 €
Résumé : Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.

Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.
Mon avis écrit par #Carine :

Ce que j’aime dans les romans de G.H David, c’est qu’à chaque fois je me prends une claque, et avec Dark Shadow elle n’a en plus pas épargné mon cœur…

Une claque qui m’a permise d’ouvrir les yeux et de me pencher sur l’histoire d’un conflit, d’une adversité qui a mené à la haine au sein d’un même peuple alors divisé. Une fois de plus, sa documentation et son savoir m’a scotchée. Elle nous livre un récit, fort, bouleversant, et instructif.

Lorsqu’on lit une romance avec des personnages fictifs, on s’égare, on visualise les lieux, les situations en s’identifiant aux protagonistes, mais pas là… non, pas lorsque le récit se déroule au cœur du conflit nord-irlandais appelé aussi « Les troubles ». Nous devenons plutôt spectateurs d’une cruelle réalité et on ne peut pas s’imaginer à un seul instant que Jenny, Sean et tous les protagonistes de ce roman ne sont que fiction… Des Sean, des jenny, des Doroty, il y en a eu beaucoup trop dans la réalité… Plus de trente ans de conflits entre catholiques nationalistes et protestants loyalistes, au cours desquelles, plus de 3 000 civils et 900 militaires ont été tués. Mais les décès ne seront pas les seuls à avoir endeuillé leur clan, car « Les disparus » sont au cœur d’une multitudes de questions encore en suspens en ce jour…  beaucoup de familles sont toujours dans le doute et l’espérance… tout comme Jenny…

 Jenny est une ancienne membre d’une cellule terroriste Irlandaise bannie par son clan des années auparavant… Elle est la petite dernière de la fratrie des Flannighan.  Sa famille était à la tête d’une organisation paramilitaire dépendante de l’IRA et à ce titre, elle était respectée de tous.  Elle a donc grandi en plein chaos et exactions qu’engendrent cette guerre civile en accusant le choc et portant les coups à sa manière. Forte et déterminée elle était loin de se laisser faire ou d’attendre sagement à la maison. Cependant, elle a fini par faire une terrible erreur, celle de tomber amoureuse de Sean Griffin, le capitaine d’une milice dans le camp adverse qui était aussi le frère de sa meilleure amie, sa sœur de cœur…  Un amour et une amitié interdite, inconcevable et dangereuse… Mais il est bien connu que les sentiments ne se commandent pas…

Jenny revient sur son passé pour affronter cette vérité qui la hante depuis 20 ans… Elle veut des réponses et aujourd’hui il en va même de sa vie, mais surtout de la vie de ceux qui lui sont chers… Car même si un traité à été signé en 1998 pour mettre un terme à cette guerre sanglante, les anciennes haines entre militants toujours rattachés à leur cause et les activistes reconvertis n’ont pas pour autant disparu. Le pays cherche son identité et ses habitants tentent de se reconstruire, certains se cachent toujours hantés par les fantômes du passé… par leur actes… et par leurs pertes… Il y a des secrets qu’il ne vaut mieux pas déterrer… des portes qu’il vaut mieux laisser fermer à tout jamais… Mais Jenny en décidera autrement.

Elle se rendra à Islandmages où Sean tente d’y refaire sa vie depuis des années sans que personne ne sache qui il  a été autrefois et quel a pu être son rôle dans cette guerre civile… Jenny a besoin d’aide, a besoin de lui… Il est la dernière personne liée à son passé qu’elle peut encore aimer… Depuis deux mois sa vie a de nouveau volé en éclat et tente plus de survivre que de vivre. Mais Jenny est une Flannighan, un soldat, et elle refuse de fuir le passé indéfiniment. L’affronter, s’absoudre de ses fautes est pour elle primordial, mais pardessus tout, retrouver Dorothy , car si depuis elle n’a pas abandonné une chose, c’est bien ses investigations pour la retrouver…   Et pour tout cela, elle a besoin de son Capitaine ! Son grand amour de jeunesse, son âme sœur… Sean.

Dans Dark Shadow nous sommes loin de Vérone et pourtant c’est aussi l’histoire de deux amoureux, de deux clans adverses qui ne peuvent s’aimer au grand jour… Ni s’aimer tout court…. C’est un déshonneur pour les leurs, un acte de haute trahison qui peut coûter très cher à beaucoup de monde. Seulement là, nous ne sommes pas dans une pièce de Shakespeare dans laquelle nous allons sortir les mouchoirs et dire que c’était triste et passer à autre chose,non… nous sommes en pleins conflit au cœur de Belfast ou la cruauté d’une guerre fait rage, où l’on tue nos semblables parce qu’ils ne partagent pas les même convictions que nous. Où le simple fait de naître d’un côté ou de l’autre vous rend automatiquement ennemie… Et c’est dans une narration rythmée par les »troubles » de plus en plus violents qui divisent un pays dans une alternance entre le passé et le présent, que Geny H.David nous emporte dans une tornade d’émotions qui m’a prise aux tripes à de nombreuses reprises. Car comme je le disais plus haut, si l’histoire d’amour de Jenny et Sean n’est que fiction, les conflits dans lequel l’auteur les fait évoluer, lui est bien réel. Et c’est à travers leurs yeux, leurs souvenirs et leur mission qu’elle va nous plonger dans cette guerre et nous la faire vivre à notre tour. Elle ne nous fait prendre aucun partie, elle nous en fait simplement prendre la mesure et nous ouvre les yeux sur ce conflit dont on parle pas assez et dont les Irlandais souffrent encore…

Jenny et Sean vont se retrouver confronter à leur souvenirs, et faire face à leurs fautes en nous éclairant au fil des pages sur les attentes et les espoirs de chacun. Au cours de leur investigations, les rebondissements vont être très nombreux, tout comme les révélations chocs, les trahisons mais aussi des secrets bien gardés qui auraient pu donner un autre sens à leur vie, sans en oublier les vieilles rancœurs. Sur leur chemin ils se rendront compte que la haines entre militants est toujours bien présente et qu’ils sont toujours rattachés à leur cause. Que chacun d’eux est prêt à reprendre les armes pour  l’honneur et pour leur meneur. Mais à qui peuvent-ils vraiment faire confiance ? Qui est qui ? Et qui est pour qui ?

Au milieu de ce nouveau chaos intérieur,  Jenny et Sean vont se redécouvrir. Si les années ont passé, leurs sentiments eux, sont toujours intacts, explosifs, impulsifs, à leur image. Un amour dont le feu de la passion à couvé pendant des années dans l’attente de ce souffle qui vient de le rallumer tel un brasier. Mais ont -il réellement une chance ?

La mission de Jenny va les ramener en arrière et ils vont devoir affronter le passé une nouvelle fois, le remuer, le modifier…   y faire face… et l’accepter. Se retrouver face à tout ce qui les avait séparé par le passé, qui les menace encore à ce jour, et qui risque de leur coûter cher une fois de plus en emportant avec eux tout ceux qui les ont suivi.

Jenny arrivera t-elle à mener sa mission à son terme sans trop de dommage collatéraux ? La vérité doit elle vraiment éclater ? Je vous laisse le découvrir dans ce roman empreint d’un réalisme surprenant. Il est touchant, palpitant, addictif, instructif qui a fait battre mon cœur encore et encore. Un roman dont je n’ai pas réussi à définir le genre, Romantique suspense ? Thriller ? Peut-être tout simplement… « Pépite livresque by G. H.David  » !

Un énorme merci à G.H David pour m’avoir permise de découvrir Dark Shadow en service presse dans sa version broché que je vais chérir et relire à mon avis plusieurs fois… Ce roman est pour ma part un coup de coeur mais aussi… un coup dans le coeur …

Mon avis sur Dark Ride un roman de Ana Scott chez Addictives Editions



Titre : Dark ride
Auteur : Ana Scott
Genre : Romance suspens
Editions : Addictives
Ebook : 4.99€

Résumé : Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Après À corps brisés, retrouvez Ana Scott dans une romance sombre et pleine de dangers !

Mon avis par #Carine :

Cassandra, belle-fille du richissime sénateur Ted Barton au destin tout tracé a vu sa vie basculer peut après son vingtième anniversaire… Promise à de brillantes études d’avocate, elle a tout plaqué et fuit sa prison dorée pour un endroit inconnu, sans savoir ce qu’elle allait y trouver… Sur les traces de son passé à la recherche de son père biologique, elle n’aurait jamais imaginé se retrouver dans un univers aussi palpitant et dangereux que représente les BlackAngels, un clan de Bikers dont son père n’est autre que le président. Ce père qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois pour ses douze ans et qu’il lui avait fait la promesse d’être là si besoin. Un homme qu’elle avait trouvé bienveillant malgré tout ce que sa mère avait pu lui raconter et surtout, accompagné d’un jeune homme qu’elle n’a jamais pu oublier…

Et c’est avec des bleus à l’âme, au cœur et au corps qu’elle le rejoindra pour lui demander de la protéger après avoir vécu l’impensable… Mais acceptera-t-il de la garder prêt de lui ? Et s’il ne voulait pas d’elle ? Quoi qu’il en soit, elle refuse de rentrer chez son beau-père et ne veut plus entendre parler de sa mère… Perdue et en danger, elle va croiser à nouveau ce regard sombre et envoûtant qu’elle n’a jamais oublié malgré les années passées, un regard dont elle ne peut se détourner et prêt à la faire vaciller… Elle qui s’était jurée de faire une croix sur les hommes, ce dernier risque fort de tout remettre en question… Et ce… malgré toute l’arrogance qu’il dégage ! Aaron aime les filles faciles dites les brebis, l’alcool et les bagarres, il ne fait pas dans les sentiments, il est un OutlawRiders et fier de l’être. Mais sa rencontre avec Cassie va le troubler plus qu’il ne le souhaiterait et le rendre encore plus impulsif… Cassie est la fille du prés et il n’aura en aucun cas le droit de la toucher…

Ana Scott donne le ton dès les premières pages et nous plonge dans un tourbillon de noirceur… Après avoir vécu le pire, Cassie va se retrouver dans l’univers trash que représente la communauté des Bikers et sera bien forcée de s’y acclimater si elle souhaite y rester. Et tout ne sera pas rose, car qui dit Biker, dit honneur, bagarres, meurtres et illégalité. Nous sommes dans un univers à ne pas mettre en toutes les mains. Si vous aimez les romans à l’eau de rose, celui-ci ne sera pas pour vous . Même s’il reste assez soft pour le genre. L’auteur ne fera pas dans la dentelle et le langage cru employé par les membres du clan est en parfait adéquations avec les personnages.

Nous allons suivre le récit de Cassie et Aaron, une belle histoire de deux âmes sœurs qui étaient faites pour se retrouver… une évidence… mais également le récit de tous les personnages qui gravitent autour d’eux. L’histoire d’un clan qui est avant tout une vraie famille, avec leur code d’honneur et leur lot de péripéties. Un récit qui aborde le thème de leurs lois sans en oublier l’amour et les émotions qui s’y rattachent…

Une histoire intense avec un rythme soutenu dans lequel on se laisse happer et qui s’accentue au fur et à mesure que les pages se tournent. On ne peut à aucun moment faire une pause, ne n’ai pas pu m’arrêter une fois commencé sans en avoir lu le dernier mot.  Les rebondissements sont vraiment nombreux et rendent le récit tellement addictif qu’il en est que plus fascinant. Une addiction qui nous fera passer outre les quelques imperfections qui pourraient nous faire tiquer. Des imperfections qui ne sont pas de l’ordre d’une quelconque incohérence, car tout se tient parfaitement. Mais un simple manque d’approfondissement sur certaines situations qui passent beaucoup trop vite et qui auraient mérité une acclimatation. En même temps, cela évite des longueurs, tout va droit au but et dans ce genre de roman, on ne recherche pas de la guimauve. Grâce à cette narration, on est en permanence sur un fil prêt à se rompre, notre cœur bat la chamade pour nos nos héros et cela ne s’arrête pas avant la fin, pour notre plus grand bonheur !

Des protagonistes hauts en couleur, un rythme qui vous tiendra en haleine du début à la fin plus une couverture vraiment très accrocheuse… vous hésitez encore ? Il ne faut pas si vous en aimez le genre, foncez !

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permise de découvrir Dark ride en service presse et une mention spéciale à Ana Scott qui nous propose en début de lecture un glossaire biker qui nous permet d’en comprendre chaque terme.

L’avis de Carine sur le roman de Armelle.G Dangereuses retrouvailles chez Lips & Roll


Titre : Dangereuses Retrouvailles
Auteur : Armelle.G
Editions : Lips & Roll
Genre : Romance
Liens d’achat :
Ebook : 4.99 €
Broché : 17.99 €
Résumé :

Après dix ans d’absence, Nathanaël, l’amour de jeunesse d’Élie, revient dans sa vie sans la moindre justification. Bouleversée et en colère face à celui qui lui a brisé le cœur, la jeune femme tente d’y voir clair dans le tourbillon de souvenirs et de sentiments qui l’assaillent.

Quand il lui demande de lui accorder une seconde chance, elle accepte. Quand il lui explique les raisons de son départ, elle pardonne. Mais l’histoire ne peut être si simple ; de nombreuses parts d’ombre sont toujours présentes au tableau, et les ennemis du passé peuvent rapidement devenir ceux d’aujourd’hui. Cependant une question subsiste : pourquoi Nathanaël est-il revenu ?

Mensonges et trahison seront au rendez-vous de ces dangereuses retrouvailles.

Jusqu’où Élie sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité ?

Mon avis par #Carine :

C’est à 15 ans que Elie à vécue sa plus belle histoire d’amour, mais aussi la plus douloureuse… Une histoire brève mais intense… une histoire que l’on oublie jamais…. 10 ans plus tard, les yeux émeraudes de Nathaniel la hante toujours, et son coeur n’a jamais réussi à le remplacer…

Mais depuis Elie à fait son chemin, aujourd’hui photographe Freelance, elle se projette dans l’avenir en faisant le métier de ses rêves entourée de ses amis et colocataires Adèle et Lucas. Seule ombre au tableau… pas de prince charmant en vue, ni de prince tout court d’ailleurs qu’il soit charmant ou pas, Elie aimerait bien tourner enfin la page…

Mais le destin va en décider autrement et va remettre Nathanaël sur sa route. Si Elie est complètement remontée après lui, elle finira par lui accorder une seconde chance après ses explications… Mais 10 ans ont passé et les ombres et les non-dits planent autour de leur relation qui la rendent un peu chaotique. Ils doivent apprendre à se connaitre à nouveau, s’apprivoiser et par dessus tout… se faire confiance. Cette confiance sera le gros point noir de leur relation et le cap le plus difficile pour eux. Il est clair que Nat lui cache encore beaucoup de choses mais Elie n’est le genre à attendre qu’on lui serve tout sur un plateau et n’hésitera pas une seule seconde à prendre les devants au risque de tout perdre. Car la question la plus importante à laquelle il n’a toujours pas répondu, est : Pourquoi est-il revenu si par le passé il ne le pouvait pas, pourquoi aujourd’hui ? Et si ces retrouvailles étaient dangereuses ?…

Mon avis sera non pas mitigé mais très électrique ! Car si je suis rentrée rapidement dans ma lecture, j’ai trouvé que Elie lui pardonnait trop vite, il y avait matière à nous faire languir et pester un peu et c’est vraiment dommage car il y avait énormément de potentiel dans ces retrouvailles. Nous retrouvons également des longueurs qui prennent le pas sur l’intrigue, qui pour le coup, avance un peu trop lentement, et ne nous plongent pas dans le suspense auquel on pourrait s’attendre. Les rebondissements sont également peu nombreux, ce qui rend le récit lisse sur une partie de l’histoire. Toutefois, l’ambiance du roman nous pousse à nous accrocher, on veut savoir et tout connaitre sur la tournure que cette histoire d’amour va prendre et malgré tout ce que je viens de dire, j’ai beaucoup aimé ma lecture ! Oui oui je vous l’assure, alors, ne boudons pas notre plaisir, car cette romance est fondamentalement agréable et facile à lire grâce au panel de personnages attachants, forts et charismatiques que l’auteur nous offre. Le sujet premier c’est eux et seulement eux… si l’intrigue est là pour agrémenter le récit, on se focalisera uniquement sur nos protagonistes et leur capacité à se retrouver et à se pardonner. Sans que Elie abandonne néanmoins sa petite enquête, car cette dernière veut tout savoir et elle saura coûte que coûte.

La plume de l’auteur possède ce petit truc en plus qui fait que nous n’arrivons pas à décrocher, et ce, même dans les longueurs ! Les pages se tournent tranquillement et nous offrent des moments très plaisants, parfois caliente, parfois très sarcastiques qui donnent la pointe d’humour qui fait du bien dans une lecture. Puis arrive le dénouement, et là je dois dire que tout s’enchaîne enfin et que toutes nos questions ont enfin leur réponses dans un cheminement parfait qui à tout à coup apporte au récit ce petit quelque chose qu’il ma manqué au milieu.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir « Dangereuses retrouvailles » en service presse et bravo pour la couverture qui est de toute beauté

L’avis de Carine sur le nouveau roman de Mikky Sophie « The Heart Line »


Titre : The Heart Line 1/2

Auteur : Mikky Sophie

Genre : Romance

Editions : Nisha

Ebook : https://amzn.to/2zk5mkr

Broché : 12.99 € à paraître le 11 octobre

Résumé : Que faire quand la personne responsable de tous vos malheurs est aussi celle qui vous fait vous consumer de désir ?
Après un passé difficile, Ahmik fait le choix de démarrer une nouvelle vie en quittant pour de bon la réserve indienne dans laquelle il a grandi.
Mira, elle, ne peut compter que sur elle-même depuis ses douze ans, âge où ses parents sont décédés tragiquement ; elle n’attend plus rien de la vie.
Lorsqu’une voyante prédit à Ahmik sa mort prochaine, ses démons refont surface. Il profite alors des derniers mois qui lui restent pour venger la mort de son frère en cambriolant la maison de ses meurtriers. Mais ses plans sont mis à rude épreuve lorsque Mira débarque sans prévenir. Un malentendu va alors changer à jamais leur vie.

Mon avis par #Carine : Et si….

Après un événement douloureux un an auparavant, Ahmik avait fait le choix de quitter la réserve indienne dans laquelle il vivait avec sa famille… Renier ses origines est un choix qu’il ne regrette pas à ce jour. Mais son chagrin le ronge chaque jour un peu plus… Tourmenté, écorché, il se noie dans l’alcool et les filles faciles accompagné de Lusio, son meilleur ami. Le seul lien qui le rattache aujourd’hui aux Chippewas, le seul avec qui il a pu garder contact après son départ. Ce dernier est son acolyte de beuverie et je dirais même de conneries… et ce soir là ne dérogera pas à la règle lorsqu’il décide de se rendre chez une voyante en traînant Ahmik avec lui. Seulement Lusio se dégonfle à le dernière minute et c’est Ahmik qui se fera tirer les cartes…. Les nouvelles ne seront pas bonnes pour lui… La voyante le voit mort…. Et si… elle disait vrai ? Que faire de ses derniers instants ?

Mira, la belle et énigmatique jeune femme de ménage au service des richissimes frères Connors va croiser sa route au moment le moins opportun pour l’un comme pour l’autre… Son apparence lui donne l’aspect d’une fille fragile, innocente et sage. Mais derrière cette façade, se cache une femme forte et déterminée à réaliser son ultime projet, pour lequel elle s’oblige à travailler pour les deux êtres les plus abjecte de la ville.

Mira est une femme simple et douce qui se contente de plaisirs simples comme de longues visites au cimetière ou encore prendre le café avec Madame Robert en l’écoutant parler de princes charmants et de supers héros tout en vantant l’amour éternel que Mira ne connaîtra sûrement jamais…

Sa rencontre avec Ahmik va lui prouver qu’elle a bien raison. Elle ne sera pas des plus glamour… pas de prince charmant pour elle, ni de super héros qui vient la sauver, bien au contraire… Madame Robert va l’entendre où qu’elle soit à ce jour ! Ahmik va plutôt transformer sa vie en vrai cauchemar et paradoxalement, la faire se consumer de désir….Mais si finalement ils étaient chacun le sauveur de l’autre dans leur quête?

Une rencontre surprenante, qui va mettre à mal les plans de chacun et changer leur vie… du moins, pour ce qu’il en reste… Iront -ils au bout de leur quête avant le grand départ ? Et si à la place ils y trouvaient l’amour ?

Quel plaisir de retrouver la plume de Mikky Sophie ! J’adore et j’adhère complètement à chaque univers qu’elle nous propose. Le récit est une nouvelle fois d’une originalité parfaite qui se déroule dans une atmosphère hors du commun avec des personnages inédits !

Avec The Heart Line, elle nous plonge dans un contexte intriguant et sombre, voire dérangeant si vous n’êtes pas en paix avec le sujet de la mort qui est le fil rouge de ce roman.

Une vision de cette dernière totalement différente par nos protagonistes. Si Ahmik souhaite tout mettre en ordre avant son départ et se venger de la mort de son frère, pour Mira se sera plutôt cette recherche de plénitude et d’apaisement au travers de son projet dont on en devine que quelques brides.

Comme à son habitude, l’auteur fait planer le mystère tout en posant les bases de son roman. Une fois de plus, je suis partie dans mes analyses et mes suppositions, mais je savais que tout cela serait vain. Car elle a l’art et la manière de nous donner que peu d’informations pour nous tenir en haleine et nous faire languir. Elle sait à merveille recréer des ambiances, nous faire ressentir les lieux et décrire son univers comme elle l’entend.

Quant aux personnages, je dois avouer que je suis vraiment surprise et conquise… Ils sont assez atypiques. Si pour Mira, il m’a fallu un peu de temps pour bien faire connaissance, Ahmik m’a tout de suite harponnée par son côté tourmenté qui le rend assez impulsif. Par ses origines qui lui donnent ce petit coté mystérieux. Par tous ces défauts qui le rendent humain et non caricatural comme beaucoup de protagonistes … Mais surtout par ses émotions naissantes au contact de Mira qui sont en parfaite contradiction avec son personnage. Il se fait peur à lui même, alors cette pauvre Mira, on se doute bien que tout doit être vraiment encore plus confus pour elle.

Il me tarde de lire la suite afin de tout bien comprendre et voir où Mikky Sophie souhaite nous emmener. Je me doute bien que l’on va se poser beaucoup de question sur la mort, sur l’après et sur la façon de gérer le deuil mais par dessus tout … comment affronter cette faucheuse. Et si on prédisait votre mort… vous feriez quoi ? En tout cas moi je veux lire la suite avant ;).

Un grand merci à Mikky Sophie et à Nisha Editions pour m’avoir permise de découvrir The Heart Line en service presse.

L’avis de Carine sur le Collectif auteurs HQN My Only One


Titre : My Only One
Auteurs : Emily Blaine/Caro M Leene/ Sara Agnes L. / Anne Rossi
Editions : Harlequin HQN
Genre : Romance
Lien d’achat :
Ebook : 9.99 €
Résumé : Et si vous retrouviez votre premier amour ?

Un coup de foudre d’été, l’homme de tous ses fantasmes, un professeur d’université un peu trop séduisant ou encore un premier amour de jeunesse… Avec lui, elles ont découvert la passion, le désir et… la douleur d’une séparation. Les années ont passé et elles ont bien essayé de l’oublier, en vain. Alors, quand le destin remet sur leur route cet homme qu’elles n’ont jamais cessé d’aimer, elles savent que leur vie va en être bouleversée.

Mon avis, par #Carine :

Je vais commencer mon avis par attirer votre attention sur le fait que ce collectif auteurs comprend 3 romances déjà parues individuellement et seulement l’épisode 1 de Toi moi maintenant ou jamais.

J’avais déjà lu pour ma part deux des romances, mais c’est avec un grand plaisir que je me suis plongée dans cette relecture, car l’une comme l’autre, j’avais adoré.
Caro M. Leene – Promets-moi encore

Les promesses sont-elles vraiment faites pour être tenues ? C’est la question que se pose Maxime en regardant sa liste sortie d’une boite tant d’années après…. Cassandre … Qu’est-elle devenue ? Est-elle heureuse ?

Après un été d’amour fou et vraiment sincère, Cassandre n’a jamais plus donné de nouvelles à Maxime… Elle avait promis… mais rien, le néant… Maxime a mis des mois à s’en remettre et pouvoir enfin tourner la page. Pourtant à la fin de l’été, ils étaient certains que tout irait pour le mieux malgré la distance, et Cassandre était même prête à venir étudier prêt de lui. Alors que s’est-il passé ? Pourquoi ce silence radio ?

Fou de rage il renfermera tous ses souvenirs dans une boite, y compris une enveloppe qui compte beaucoup pour lui… la liste…. Une promesse noir sur blanc, écrite avec amour et espoir la veille d’une séparation douloureuse sur laquelle ils y ont inscrit le nom de 7 villes dans lesquelles ils pourront se rejoindre durant 7 ans, sans jugement, sans questions, quoique l’avenir ait décidé… Se pourrait-il qu’ils soient au rendez-vous ?

Promets-moi encore est belle histoire d’amour dans le temps qui m’a complètement conquise par son originalité mais aussi par les émotions qu’elle dégage. La vie ne nous fait toujours pas de cadeaux, les coups du sort font que nos chemins ne prennent pas toujours la direction voulue, mais lorsque la destinée s’en mêle, il faut savoir saisir les opportunités qu’elle nous apporte, prendre le temps de regarder dans la bonne direction, même au risque de faire souffrir ceux que l’on aime….

L’auteur réussit avec brio un chassé croisé dans le temps qui nous emporte illico dans la vie de nos deux héros. Les émotions sont palpables, les non-dits stressants… Cet amour qui leur est aujourd’hui interdit va les pousser dans des désillusions et un désespoir qui va nous percuter et nous faire bondir à plusieurs reprises. Aucun des deux n’a le courage d’affronter l’autre, mais les sentiments sont bien présents malgré le temps qui c’est écoulé… La destiné joue parfois de drôles de tours mais sauront-ils saisir leur chance en tenant compte de leur promesse ? Sans jugement, sans questions, quoique l’avenir ait décidé... Je vous laisse le découvrir…

Sara Agnès L. – À moi

Elle est prête à tout pour qu’il lui appartienne.

Claire est étudiante et commence sa première année dans la même fac que son frère William. Cette dernière s’apprête à commencer une nouvelle façon d’aborder la vie en se mettant au diapason de tous les étudiants, à savoir, plus de sexes et de garçons que d’études. Alors qu’elle emménage, elle va croiser Adam sur le campus, qui n’est autre que son béguin de toujours et accessoirement le meilleur ami de son frère William. Claire a toujours été secrètement amoureuse de lui mais elle était beaucoup trop jeune pour que ce dernier la remarque autrement que la petite sœur de Will. Mais aujourd’hui, la petite fille qu’elle était est devenue une belle jeune fille, et elle compte bien le faire savoir à Adam. Aidée de sa colocataire qui n’a pas froid aux yeux, elle mettra tout en œuvres pour le séduire, pour obtenir de lui ce qu’elle a toujours désiré, même si tout cela ne lui ressemble pas vraiment. Elle va se surpasser, se montrer forte et déterminée pour arriver à ses fins. Tous les moyens sont bons pour attirer Adam dans son lit coûte que coûte. Le jeu de la séduction peut commencer et Adam va vite se laisser prendre. Mais qui des deux gagnera la partie ? Gagner est aussi risqué pour Claire, car au fond de son cœur, elle sait très bien qu’elle désire plus qu’une seule nuit avec son amour de toujours… Mais qu’en est-il pour Adam ?

Étant fan de la plume de Sara Agnès. L, c’est avec un plaisir non feint que j’ai relu cette romance courte qui relate les premiers émois de nos protagonistes et l’apprentissage d’une vie sexuelle sans en oublier la découverte des sentiments. Comprendre ses émotions apprendre à les reconnaître et à les apprivoiser et par dessus tout, en jouer. L’auteur a su manier sa plume une fois de plus en entrant parfaitement dans la peau de ces jeunes adultes. Son récit est à leurs images, simple, sans fioriture et droit au but. Des personnages secondaires pétillants auxquels on s’attache aussi au point de vouloir en savoir un peu plus sur leurs vies aussi. Si le sexe ne manque pas, l’humour fait également partie du voyage et je peux vous assurer une chose… c’est que je ne mangerais plus jamais une banane sans penser à ce roman 😉

Anne Rossi –Pas pour toi

Une autre relecture pour ma part et une nouvelle fois un joli coup de coeur.

Ariane est une jeune surdouée qui a du mal à se faire une place parmi les étudiants qui la trouve, trop jeune, trop petite… insignifiante… Parmi les adultes aussi, lorsqu’on est surdoué, il est difficile de trouver un juste milieu dans sa vie sociale. Les garçons ne s’intéressent pas à elle, tout comme elle ne s’intéresse pas à eux… Et c’est à travers son journal intime auquel elle se confie chaque jour qu’elle va nous permettre de la découvrir et de suivre son histoire. L’histoire de cette adolescente intellectuellement précoce, incomprise de tous, et à la santé fragile qui avec son BAC en poche à 16 ans,   part vivre chez sa sœur et son mari pour poursuivre ses études universitaires sur Paris. L’histoire d’Ariane qui va découvrir que l’amour n’a pas d’âge et qu’il peut être assez fort et unique pour traverser le temps, les orages et les préjugés. Que l’amour se nourrit de toutes ces tempêtes pour grandir et se renforcer jusqu’à devenir chacun le pilier de l’autre et que les beaux moments d’une vie peuvent être simplement regarder les étoiles main dans la main… Être amoureuse d’un homme de 17 ans son aîné, ne lui rendra pas son histoire facile… Mais c’est son histoire… et elle nous la raconte vraiment bien…

C’est le journal d’Ariane Senchat, nous sommes le 5 janvier 2008… Ce jour où tout à commencé…

Lorsque j’ai lu ce roman la première fois, je dois vous avouer que j’ai été surprise de découvrir un journal intime et je suis restée vraiment septique sur le fait d’accrocher. Et bien je me suis prise une belle claque ! Ce roman est une belle leçon de vie qui traverse les années et nous invite dans l’intimité de cette adolescente pas comme les autres.

On tourne les pages de sa vie les unes après les autres, on la voit évoluer, tomber amoureuse, mûrir et apprendre des ses erreurs. C’est l’histoire d’une vie, d’un apprentissage de l’amour qu’il soit pour son homme, ses amis ou sa famille. D’ailleurs, aux travers des lignes du récit, on suit, bien entendu, l’évolution de tous les personnages qui l’entourent et particulièrement d’Alexandre… Si cela est dur pour Ariane, cela l’est autant pour lui… Car il lui est difficile de vouloir mieux pour celle qui a su toucher son coeur. Que pourrait-il lui apporter qu’un jeune de son âge ne ferait pas mieux ? L’aimer n’est -il pas la mettre en cage et l’empêcher de mûrir à sa guise en profitant de la vie ? Tans de questions, tant de barrières pour s’autoriser à aimer…et surtout ne pas avoir mal…

Une magnifique relecture qui m’a tirées des larmes pour la seconde fois avec une addiction toujours au rendez-vous. L’auteur nous emporte avec elle dans ce tourbillon de la vie qui ne cesse de nous faire ressentir des émotions intenses en nous permettant de vivre la vie d’Ariane par procuration. Elle tombe, on tombe… elle a mal, on a mal.. qu’elle aime ou qu’elle déteste on fait force avec elle et qu’on approuve ou pas ses choix, on arrive à chaque fois à les comprendre et on lui tient la main jusqu’au bout….

A travers cette histoire et de la vie d’Ariane, l’auteur traite aussi le thème de la différence et prône l’acceptation de soi et de l’autre quelle que soit la particularité de cette différence. L’amour est dans tous les cœurs et que l’on soit jeune ou vieux, hétéro ou homo, surdoué ou simple d’esprit, que ce soit l’amour d’un père, d’une mère ou d’un enfant,  lorsque la destiné vous donne rendez-vous avec l’amour, il faut savoir le saisir, l’accepter et le chérir…

Le collectif auteurs : My Only One vous propose ces trois romans dont le fil conducteur est le premier amour que nos protagonistes ont essayé d’oublier en vain… un amour qui sait traverser le temps et même les frontières… un amour auquel il faut croire lorsque la destiné s’en mêle et se laisser tomber sans filet…

Un grand merci à Sara Agnes L et Harlequin pour m’avoir permise de découvrir ce collectif auteur en service presse.