Savage Rider de Lil Evans, mon avis !


Hello les étoiles ! A l’occasion de la sortie en broché de Savage Rider, Je vous poste mon avis sur cette belle romance au goût du danger signée par Lil Evans chez les  Éditions Addictives !

 

Titre : Savage Rider

Auteur : Lil Evans

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Du chaos à l’amour, il n’y a qu’un pas. 

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami et voisin, Soren.
Le jour où un groupe de motards s’installe dans sa ville paisible, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs, et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Ax, leur chef, et Indy, son second. Les deux hommes sont aussi différents que le jour et la nuit, ils la troublent et l’agacent… et ils sont déterminés à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants…

L’avisdeMya :

Savage Rider a démarré sur de bons augures. Ebony, l’héroïne de cette romance est d’une nature rafraîchissante et pleine de peps. Une fille facilement attachante. Même si elle ne se lie pas aisément. Et Soren, jusqu’à aujourd’hui, était son seul ami. Celui sur qui elle pouvait compter pour l’accompagner dans sa solitude, des fois salvatrice, et d’autres pesantes. Mais le jour où la maison voisine, a trouvé nouveaux acheteurs, elle a dit adieu à sa tranquillité. Les nouveaux arrivants sont infréquentables mais chose curieuse qu’ils cherchent sa compagnie incessamment. Plus moyen pour elle de se terrer dans sa grotte comme elle en a l’habitude sans les avoir sur le dos. Ebony n’adhère pas à leurs agissements illégaux mais aime bien leurs compagnies. Passer du temps avec Ax et Indiana lui fait du bien et casse sa routine même si ces gars, badass et sexy troublent ses sens et chamboulent son quotidien.

En effet, cette bande de bikers dangereux n’a pas résisté à ses charmes naturels, autant physiques que sa façon de les rabrouer pour les remettre à leurs places. Chose inédite chez ces hommes qui respirent la violence au quotidien. Elle, qui n’arrive pas à garder un mec, là voilà, qui se retrouve avec deux gars rien que pour elle, et séduisants pour ne rien gâcher. Effectivement, Ax, la veut autant que son meilleur ami. Mais il fera tout ce qu’il faudra pour la séduire et l’éloigner de son rival direct.

Ax et Indy sont ensorcelés par sa beauté irrésistible, extérieure et intérieure. Et sont déterminés à la conquérir pour s’imprégner de sa lumière. Du fait de leurs magouilles criminelles, ils voguent interminablement dans les ténèbres. Sa bonne humeur, sa langue bien pendue, et l’air bravache ou boudeur, selon son humeur, qu’elle affiche devant eux les amusent. Un bol d’air frais qui manquait à leur train de vie endiablé. Le halo qui l’auréole les attire sachant que leur ange tentateur ne sera jamais attiré par leurs noirceurs.

Mais cette légèreté qui a donné le ton à cette histoire, n’était qu’un trompe-l’œil. En effet, les événements qui suivront vont vite me faire perdre le sourire. Une tragédie troublante et dérangeante mais riche en émotions ne tardera pas à changer la température ambiante qui régnait au sein de ce trio haut en couleurs. Ebony a été trahie et trompée par son instinct auquel elle se fiait. Détruite physiquement et psychiquement par l’ignominie. Rongée par la culpabilité d’avoir laissé le monstre s’incruster chez elle et s’insinuer en elle. D’avoir donné une confiance mal placée à un être supposé être son complice pour le meilleur et pour le pire mais qui s’est avéré un suppôt de Satan.

Savage Rider se lit en deux temps, deux ambiances. En premier, l’humour d’Ebony et ses réparties bien placées, ont égayé ma lecture. L’échange des balles renvoyées entre elle et Ax, présageait une lecture rigolote, 0 réflexion et 100 % détente. L’univers des bikers n’était qu’un fond de décor car tout se jouait sur une intrigue que l’auteur laissait planer au-dessus de la tête de l’héroïne du jour. Et qu’elle n’a distillé qu’à petites doses pour tromper la vigilance du lecteur.

Le plus dur arrive en deuxième partie qui était plus sombre mais avec une retenue calculée. Ce que j’apprécie beaucoup, la violence gratuite et étalée n’avait pas sa place dans cette romance. Exit la bonne humeur et les dialogues légers. Ebony souffre dans sa chair et dans sa tête, rien ne va. Abusée et bafouée, son cœur est en miettes. Et j’ai beaucoup aimé que l’auteur ait transmis tous ses états d’âmes avec pudeur et sans tomber dans le dramatique.

C’est ma deuxième lecture pour cet auteur, et je ne regrette pas d’avoir sollicité ce titre transportant dans deux univers distincts mais non moins addictifs. Humour et danger en sont les mots d’ordre.

À aucun moment, je ne me suis ennuyée en lisant cette histoire riche en humour, en émotions et dont les rebondissements s’enchaînaient dans un bon rythme. Le suspense a été bien mené et bien dosé. La sensualité n’était pas en reste mais sans outrance.

Pour résumer, je vous recommande cette belle romance à contrastes et à multiples points de vue que je suis sûre vous plaira aussi.

Steppenwolf – Born To Be Wild (Easy Rider) (1969)

Merci aux Éditions Addictives et à Carole pour l’envoi du service presse !

51Nv9mEzN+L

 

Un amour imprévu : Monsieur Darcy & Mademoiselle Juliette par Teri Wison, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir le livre de poche Un amour imprévu de Teri Wilson. Deux agréables histoires pour le prix d’un. Je remercie Harlequin France ainsi que NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : Un amour imprévu : Monsieur Darcy & Mademoiselle Juliette

Auteure : Teri Wilson

Éditeur : Harlequin
Hors Collection

Poche : Lien d’achat
Résumé de Monsieur Darcy : Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre, pourtant l’amour les a réunis.

C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. L’adage était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue. C’est la raison pour laquelle elle a tiré un trait sur les hommes et le mariage. Car seule Bliss, sa chienne adorée, est digne de son amour. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours. Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’arrogant, désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race. Et accessoirement membre du jury…
Résumé de Mademoiselle Juliette :

La vie de Juliette est construite autour de deux commandements : vénérer le chocolat, et mépriser la famille Mezzanote ! Pour le premier, aucun souci : le chocolat est sa passion. Pour le second, ça se complique. Car si son père honnit ces « parvenus » de Mezzanote, elle-même n’a rien à leur reprocher. D’ailleurs, ces histoires commencent à l’ennuyer. Et si, pour une fois, elle mettait ses contraintes familiales de côté ? Alors, ce bal masqué tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat ! Mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Et avant de se laisser séduire par un délicieux inconnu, Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque…

L’avisdeMya :

C’est un plaisir de vous parler de ces deux histoires que nous offre Harlequin. Un livre poche pour le prix d’un. Deux histoires fort sympathiques et délicieusement réécrites. Je rappelle que ces deux titres sont déjà parus individuellement en 2015 dans la Collection &H sous les titres : Darcy, what else ? & Just Juliette

Mon suffrage va pour Monsieur Darcy même si l’histoire m’a laissé un peu sceptique et manquait de crédibilité. Mais de cela, on s’en fout pas mal. L’essentiel, c’est que Donovan le milliardaire psychorigide et Elizabeth, l’imprévisible emportée, m’ont fait passer un très bon moment lecture. Et chose évidente, avant lecture, faire abstraction du roman Orgueil & Préjugés de Jane Austen, l’idée originale de cette nouvelle édition.

Donovan Darcy, est le célibataire le plus endurci et convoité de la haute société britannique. Il a pris en main très jeune l’éducation de sa sœur et la responsabilité de préserver et de fructifier la fortune familiale après le décès de ses parents. Chose qu’il l’a empêché de profiter de sa jeunesse à l’instar des gars de son âge. Aujourd’hui, il est trop sérieux et manque de piquant dans sa vie réglée comme une horloge. À quelques exceptions prés, rien ne peut le perturber ni le pousser dans ses derniers retranchements même la beauté qui lui tourne autour. À part son élevage canin, sa sœur, son meilleur ami et son travail, rien ni personne ne retient son attention plus que quelques secondes. Jusqu’au jour où cette concouriste américaine lui est rentré dedans sans préavis. Elle et son adorable Charles King Cavalier l’ont séduit. Elizabeth est entrée dans sa vie comme une tornade dévastatrice. Elle a perturbé sa routine, a envahi ses pensées et elle est passée en haut de ses priorités ce qui est inhabituel pour son flegme très british. Quant à Elizabeth, dans la continuité des jours sombres, elle vient d’être relevée de ses fonctions de professeur dans son école pour riches, et le jour de son anniversaire ne sera pas le plus beau jour de sa vie après sa rencontre avec Monsieur Darcy. Ce mec lui sort par les trous du nez. Il est prétentieux, scandaleusement riche et il l’attire. Un peu trop pour son goût. Elizabeth n’a que mépris pour ces hommes pleins aux as qui se salissent rarement les mains et se contentent de regarder le monde de haut. Mais l’avenir lui démontrera que l’élan du corps et celui du cœur se moquent complètement du compte bancaire de leur élu. Et qu’on ne peut rien contre le destin quand il se décide à s’en mêler. Monsieur Darcy est une romance que je classerai bien dans le genre comédie romantique. Une romance contemporaine avec beaucoup d’humour et des personnages attachants. Cerise sur le gâteau, d’adorables chiens y ont la consigne de nous attendrir. Mission qu’ils ont accomplie haut la main… La plume de l’auteur est fluide et n’a pas essayé de faire une copie d’Orgueil et préjugés. Elle a réécrit cette romance en imposant son style et ses propres règles. Ce qui a donné une lecture plaisante, pleine de peps et romantique à nous faire fondre.
Mademoiselle Juliette, est la deuxième histoire de ce livre de poche. Je ne dirais pas que je n’ai pas aimé. C’est juste que j’ai lu et relu des histoires qui traitent du même thème et donc, je n’y ai trouvé aucun renouveau. Néanmoins, l’histoire reste sympathique, solaire et assez délicieuse pour constituer un en-cas sucré saupoudré généreusement de chocolat. Un petit délice à déguster sans modération. Mademoiselle Juliette est une histoire qui traite un phénomène récurent au sein de la plupart des familles. Conflits, secrets et amour impossible en sont les mots d’ordre. Mais si le chocolat est déconseillé pour la ligne, il est fortement recommandé pour adoucir les âmes en peine. Et cela n’a pas raté dans cette romance. Car il sera la pomme de discorde, mais aussi le calumet de la paix entre les Mezzanote et les Arabella.
En somme, pour passer un délicieux moment de lecture ensoleillé, je vous recommande ce livre de poche dont les histoires vous embarqueront dans deux univers différents, mais qui vous feront autant fondre.

Make Someone Happy – Jimmy Durante

57606614_364599424156352_2687406353307140096_n

#Concours en partenariat avec les éditions Addictives !


Hello les étoiles, Les éditions Addictives, vous offrent un exemplaire de I’ll protect You d’Anne Cantore.

S’il vous fait envie, suivez les instructions suivantes :

💫Aimez la page Éditions Addictives

💫 Aimez Les étoiles des bibliothèques 

💫 Aimez la page Anne Cantore

💫 Partagez le post en mode public en taguant la page. Si vous n’y arrivez pas, partagez l’article du blog en taguant aussi la page.

💫 Invitez vos amis (es)

💫 Un commentaire sympa et nous dire si vous avez déjà lu des romans de l’auteur. Si oui, lesquels ?

💫 Bonne chance à tous et à toutes

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici quelques sorties qui arriveront dans vos PAL du 22 au 29 avril : éditions Addictives avec Gaëlle Sage, Eva Cox et Lil Evans – Lips&Roll avec Emilie Brighton et Aryabella Connors – BMR avec Valentine Stegann – Black Ink avec Caroline Gaynes – Juno Publishing FranceButterfly éditions avec Kentin Jarno – Colection &H avec Camille Lanvin – éditions Elixyria avec Natacha Pilorge – MxM BookmarkSoleano Rodrigues

  • éditions Addictives :

Kiss, Kill & Ride par Gaëlle Sage le 24 avril

Résumé : La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.
Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d’une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.
Il a suffi d’une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.
Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s’incline devant rien ni personne. Et l’heure de la vengeance contre sa famille a sonné.
Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n’est pas près de renoncer !
Amy acceptera-t-elle d’accorder sa confiance une dernière fois ?

Savage Rider Broché par Lil Evans le 25 avril, Lien d’achat

51Nv9mEzN+L._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Du chaos à l’amour, il n’y a qu un pas.

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami, Soren. Le jour où un groupe de motards s’installe en face de chez elle, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Indy. Aussi dangereux que mystérieux, Indy la trouble autant qu’il l’agace… et il est déterminé à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants. Séduction, trahison, désir…

Sex Friends ? Pas question ! par Eva Cox, le 29 avril

Résumé : Petits secrets et grands mensonges.
Zoey gère seule un hôtel atypique : elle aime son travail autant qu’elle s’y noie, mais hors de question de baisser les bras !
L’amour, les hommes… c’est une perte de temps !
Mais sa meilleure amie n’est pas de cet avis, et l’entraîne de force à une soirée déjantée… où Zoey tombe sous le charme de Roméo.
Charmeur, sexy, mystérieux et complexe, il ne devait être l’amant que d’une nuit.
Sauf qu’il débarque le lendemain à l’hôtel de Zoey ! Et elle découvre qu’il a oublié de lui révéler quelques détails importants de son identité qui vont tout bouleverser…
S’il croit qu’elle va se rendre sans combattre, il se plante sur toute la ligne !

  • Lips&Co éditions

La sortie du tome 3 de Une plume dans le désert par Aryabella Connors, le 29 avril

Résumé : « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… »

À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison. Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie. La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ? En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

L’élue, tome 1 : Le Commencement dans la collection FantasyLips par Emile Brighton, le 23 avril : Lien d’achat

51lviUduA-L
Résumé : “ Pas une ride, pas une mèche de cheveux plus longue ni grisonnante. J’ai accompli le vœu d’une grande majorité de femmes : avoir 20 ans pour toujours. Les privilèges d’une existence éternelle. ” Voilà trois siècles qu’Elizabeth est immortelle. Sa mission ? Œuvrer contre les démons qui peuplent notre monde. Et c’est pour l’Ordre du tigre qu’elle travaille en échange d’une protection. Car si ses pouvoirs exceptionnels lui permettent de faire le bien, ils peuvent aussi s’avérer dévastateurs… Une dualité qu’elle doit apprendre à gérer, et qui explique qu’elle soit activement recherchée par les « Cinq frères », une fratrie de vampires qui veut se servir d’elle. Elizabeth voyage pour l’Ordre, quand sa route croise celle de Benjamin, un jeune homme a priori ordinaire. Mais pour lui, l’immortelle n’est pas inconnue : ne serait-ce pas elle qui revient sans cesse dans ses rêves ? Et si cette rencontre n’était pas due au hasard ? Le destin tisse sa toile !

  • Black Ink édtions

Mine, tome 2 : La détruire par Caroline Gaynes, le 22 avril

Résumé : Cinq ans se sont écoulés depuis les événements qui ont changé la vie d’Abbygaël à tout jamais.
5 ans pour essayer de tourner la page… Sauf qu’elle n’a jamais oublié.
Jamais pardonné.
Elle revient hanter celle qui lui a tout volé.
Le mal revêt bien des visages, et quand le passé de Brad resurgit, seront-ils suffisamment armés pour affronter le serpent prêt à se glisser entre eux ?

  • BMR

La dent dure par Valentine Stergann, 22 avril

Résumé : Capucine a la dent dure. Pour tout. Et surtout pour rien.
Il faut dire qu’entre son boulot de libraire et la garde de son neveu de quatorze ans, elle n’a pas le temps de chômer. En plus, elle doit supporter une vie sentimentale plus déprimante qu’une chanson d’Adèle et… cette fichue rage de dent qui la ronge depuis plusieurs jours !
Lorsque Capucine franchit la porte du cabinet du ténébreux docteur Tanguy, elle tombe des nues. Cet homme, c’est celui qui lui a fait détester ses années collège. Celui qui la traitait de grosse et d’empotée. Sauf que depuis tout ce temps, Capucine a bien changé, et il ne la reconnaît pas. Alors, quand sa meilleure amie lui propose de se venger de son ancien bourreau avec un plan aussi diabolique qu’amusant, elle n’hésite pas longtemps et fonce tête baissée, quitte à se brûler les ailes.

  • Juno Publishing France

Amours complexes – Deuxième partie par Ashley Jade, le 25 avril

Résumé : Les choses vont devenir… compliquées.
Asher l’aimait alors.
Landon l’aime maintenant.
Puis… ils sont tombés amoureux l’un de l’autre.
Cela en fait-il des ennemis ou des amants ?
Une chose est certaine : ça va se compliquer.

  • Butterfly éditions

Insolent Rider par Kentin Jarno, le 26 avril :Lien d’achat

41Jy6Wjt7+L
Résumé : Fraîchement diplômé de l’examen du barreau, Oliver pensait le plus difficile derrière lui. C’était sans compter sur son premier client, Wolf, biker secret au charisme plus que… mordant. Et s’il suffisait d’un simple contrat, une opportunité de se racheter pour parvenir à les rapprocher ? Entre haine et désir, mises en danger et infiltration à haut risque, le jeune avocat arrive à la conclusion suivante : le temps presse, car la guerre des gangs est proche. Prends garde, Oliver, ou le grand méchant loup te prouvera bientôt que l’Enfer n’est pas toujours pavé de bonnes intentions…

  • Collection &H

La face cachée de ma belle-mère par Camille Lanvin, le 24 avril : Lien d’achat

41Jq7glg9PL
Résumé : Méfiez-vous des belles-mères trop sages.

Quand Emeline apprend que Christine est soupçonnée d’avoir fauté, elle a le sentiment de redécouvrir sa belle-mère. Bien sûr, elle réconforte Pierre, choqué d’imaginer sa mère prendre du bon temps loin du sacrement du mariage. Mais ce dernier semble incapable de comprendre qu’une femme (fut-elle sa mère) délaissée par son conjoint a des besoins légitimes. De révélation en révélation, Emeline va percer à jour les secrets de ses beaux-parents, couple à la tranquillité trompeuse. Et en tirer une certitude : en aucun cas elle ne doit suivre le même chemin !

  • MxM Bookmark

Changer de bord par Candice Ulrik, le 25 avril :Lien d’achat

51fTvRGParL
Résumé : « Si je ne suis pas né sous x, j’ai été formaté par un y non désiré. Je suis un ovaire assiégé et un spermatozoïde criminel. » Le physique avantageux de T., boxeur professionnel, lui assure les faveurs de la gent féminine. Pourtant, il se refuse à avoir une relation sérieuse car il est terrifié par le monstre qui se terre en lui. Enfant issu d’un viol, il est exécré par sa mère ; enfant conçu par la violence, il est persuadé que l’amour lui est interdit. Lorsque Nathan, brillant étudiant en psychiatrie, un boute-en-train hédoniste, provocateur invétéré, tombeur de ces dames et messieurs et un tantinet roquet, rencontre T., il est subjugué par sa droiture et jette son dévolu sur lui. Là où la lumière et les ténèbres se rencontrent, deux réalités se mêlent, deux vérités se dévoilent. « Les opposés s’attirent ? » « Qui se ressemblent s’assemblent ? » Dans le cas de T. et Nathan, les deux expressions s’avèrent exactes. Victimes et bourreaux, malgré eux.

Frissons: Des Liens Indestructibles, T1 par Rinda Elliott, le 24 avril : Lien d’achat

51C0IyEor6L
Résumé : Lucas Vallois aime le contrôle. Il est en train de se bâtir un empire dans la somptueuse ville de Cincinnatti. Ce millionnaire autodidacte a tout ce qu’il désire à portée main. Mais son monde se met à vaciller lorsqu’il se fait agresser par trois voyous. Le message est clair : laisser tomber son entreprise immobilière ou mourir. Cédant aux exigences de ses amis, Lucas accepte de faire appel à un garde du corps et se met en chasse de la source de cette nouvelle menace. Mais alors que Lucas se rapproche de plus en plus de l’origine du danger, il se rend compte que Andrei Hadeon, son (séduisant) garde du corps roumain, représente une menace encore plus grande pour son monde si minutieusement ordonné. Piégé par un besoin auquel il ne s’était jamais attendu, Lucas doit trouver un moyen de nier le frisson de désir qu’il ne peut contrôler.

  • éditions Elixyria

Romantic Call par Natacha Pilorge, dans la collection Elixir of Love, le 26 avril : Lien d’achat

57377414_632043880591185_2116357805257523200_n
Résumé : Il suffit parfois de peu de chose pour que votre vie change radicalement. Une erreur de numéro et l’existence de Jo, serveuse dans un pub réputé de la ville, va emprunter une route insolite.
Jaylan, ex-chanteur dans un petit groupe, après plusieurs années d’absence, décide de remonter sur scène.
Entre eux va s’installer un jeu de séduction par téléphone interposé. Elle est envoûtée par la voix de cet inconnu, il est charmé par sa fraîcheur de vivre
… jusqu’à ce que leurs chemins se croisent ! Mais comment faire de nouveau confiance lorsque l’on a été maintes fois déçu ?

  • Auto-édition

Heart of Wild : Without You par Soleano Rodrigues, le 28 avril : Lien d’achat

41PKdF+V9cL
Résumé : « Peut-on se reconstruire après avoir vécu l’enfer ? »
Avoir la vie devant soi pour dire « je t’aime » … C’est ce qu’a toujours cru Ayleen. Du moins, avant que tout son monde s’effondre et que la vie lui arrache cruellement l’homme qu’elle aime. Dès lors, une seule solution s’impose à elle : l’exil.
White Bear Lake, une petite ville isolée du Minnesota semble être l’endroit idéal pour sécher ses larmes et panser son cœur. Dans ce coin reclus, la jeune femme espère alors vivre loin de tout et surtout de tout le monde.
Mais c’était sans compter sur le destin, farceur, qui va mettre sur sa route celui qui va peut-être lui redonner l’envie de vivre à nouveau. Et quoi de mieux qu’un hockeyeur pour briser la glace ? Il est sa force.
Elle est sa faiblesse. Une âme brisée, deux cœurs en jeu … quand l’amour entre en jeu, rien ne va plus !

Merci les étoiles pour votre attention et à très vite !

Catégories PAL

D’amour et de haine T.1 : La Naufragée de Sonia Alain, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir La naufragée, une belle romance historique à suspense écrite avec une grande maîtrise. Merci à Sonia Alain ainsi qu’à City éditions  & Collection Eden pour l’envoi du service presse papier !

Titre : La naufragée, tome 1 : D’amour et de haine

Auteur : Sonia Alain

Éditeur : City éditions

Collection : Eden

Broché : Lien d’achat

Résumé : À l’aube de la Première Guerre mondiale, Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady britannique à la réputation sulfureuse. Elle a perdu son innocence avec un homme qui l’a ensuite rejetée, un scandale qui l’a contrainte à s’exiler au Canada. Mais aujourd’hui, son exil touche à sa fin. Elle s’embarque sur un luxueux paquebot qui va enfin la ramener chez elle. En cette nuit où les eaux du Saint-Laurent sont encore glaciales, l’Empress of Ireland fend la brume lorsqu’il est soudainement percuté par un autre navire. Le paquebot fait naufrage et Adélaïde est secourue par un mystérieux inconnu. Dès lors, son destin et celui d’Aidan MacBain seront bouleversés à jamais. Des ruines d’un drame peut naître la plus belle des passions. À condition que le passé ne vienne pas tout remettre en cause…

L’avisdeMya :

Adélaïde de Beauchamp rentrait chez elle enfin après l’exil auquel elle était contrainte par ses parents. En effet, Adélaïde a fait l’objet d’un abject scandale qui a défrayé la chronique auprès de la haute société attachée à la bienséance. Séduite et rejetée par un gredin de la pire espèce, elle n’a pu qu’obtempérer et aller cacher sa honte au Canada. Aujourd’hui, c’est le grand jour. C’est la fin de son bannissement. À bord de L’Empress Ireland en direction de Liverpool, et juste quelques milliers de milles la séparent de sa famille et de son pays qui lui manquent. Malheureusement, la malchance n’en a pas encore fini avec elle. Car ce bateau a failli être sa dernière demeure. L’Empress Ireland est dorénavant sous l’eau, et Adélaïde doit la vie à sa bonne fortune. Mais ses malheurs ne s’arrêteront pas là. À peine relevée de sa mésaventure, elle fait connaissance avec son pire cauchemar. Celui qui l’a aidée et entourée de sa prévenance pendant qu’elle était transie de froid. Aidan MCBain était le gentleman dans les bras desquels, elle s’est abandonnée avec confiance alors qu’elle était hébétée et en semi-somnolence. Une atteinte de trop aux convenances. Et si les douairières prennent connaissance de ce fait, il s’en sera fini de sa réputation déjà entachée. Mais bientôt Adélaïde se rendra compte que les médisances et les diffamations qu’elle subit seront les moindres de ses maux qu’elle aura à affronter… Car si le mystérieux Aidan, était son sauveur, il sera aussi l’auteur de ses pires tourments !

Quel vrai plaisir de découvrir une nouvelle auteure. Et pas que. Une plume pleine de talent et dont l’imagination et la précision des faits historiques m’ont bluffée. Ce premier tome d’Amour et de haine, est une romance historique à suspense que j’ai dégustée avec une grande satisfaction. Sonia Alain a mis en scène des personnages sombres, caractériels et pleins de fougue. Des personnages courageux qui n’abdiquent pas devant les difficultés que le destin met sur leurs routes. Adélaïde, deux entités en une. Elle parait aussi fragile qu’inébranlable. Parfois, désorientée et autre, déterminée. Une Lady fière et orgueilleuse, L’emblème de la femme en pleine émancipation de ce début du XXe siècle. Une femme qui ne plie pas facilement l’échine devant la malveillance de ses pairs ni devant la dangerosité. Quant à Aidan, son aura sombre, dangereuse et virile captive et titille la curiosité. Il est d’un sang-froid effarant. Mais devant l’amour et son désir pour Adélaïde, on dirait un agneau à l’agonie. On sent sa souffrance, la haine qui le taraude et son obsession du passé qui l’empêche d’envisager un avenir. Rien ni personne ne l’ébranle, même pas sa vie de nomade, ni la croisade qu’il mène contre ses vieux démons. Mais Adélaïde a ouvert une brèche dans sa solide carapace longuement entretenue. Elle est devenue la faiblesse qui menace son équilibre défaillant. Une faiblesse qu’il rejette de toutes ses forces. Celle qu’il ne voulait plus dans sa vie. Car de ce côté, il a donné et l’a payé au prix fort. L’auteur nous a offert des faits historiques avérés et mâtinés d’une romance imprévisible, déstabilisante et pleine d’une alchimie palpable et d’une fusion totale. Une histoire à moult rebondissements qui m’ont tenue en haleine. Des personnages attachants et un suspense haletant. En somme, un voyage dans les eaux troubles de l’histoire des plus réussis.

Je vous garantis que La naufragée est de loin le meilleur récit que j’ai lu dans le genre. Un drame historique bouleversant où fiction flirte avec réalité. Un récit élaboré avec maîtrise et rigueur.

Affaire à suivre…

Un grand merci à la maison éditions et à Sonia Alain pour cette superbe découverte en espérant bientôt lire la suite.

Caterina Valente – Si Je Pouvais Ne Plus T’aimer

57377471_366699820855219_3191770586284032_n

 

 

 

 

 

En solo pour le meilleur et pour le pire ! de Marie Lerouge, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur « En solo pour le meilleur et pour le pire ! ». Une comédie romantique de Marie Lerouge riche en situations burlesques et de peps !

Titre : En solo pour le meilleur et pour le pire !

Auteur : Marie Lerouge

Éditeur : Auto-édition

Genre : Comédie romantique

Résumé : Profiter à fond des plaisirs de la vie en solo, c’est ce qu’espérait Laure en se séparant de Gaspard après trois ans d’une vie de couple sans nuage. Mais entre sa mère qui déplore la perte d’un futur gendre idéal et ses copines qui s’acharnent à lui faire regretter son « burn-out sentimental », elle doit vite déchanter. D’autant que les galères s’accumulent chez elle comme dans le lycée parisien où elle enseigne l’anglais. Trop tard pour rattraper son ex, alias « Docteur Mamour », par sa blouse de médecin : il s’est envolé en mission humanitaire au Cameroun.
Désespérée, Laure ne se doute pas qu’un complot se trame pour la débarrasser du bad boy qui s’est incrusté chez elle et l’assister dans son opération de reconquête amoureuse. Une opération d’autant plus délicate que Gaspard a regagné Paris avec une fiancée suédoise dans ses bagages.
Une comédie romantique et pleine d’humour qui décrit les aventures amoureuses d’une « célibattante » d’aujourd’hui. Plus de vingt ans après la parution du best-seller : « Le journal de Bridget Jones », d’Helen Fielding, les jeunes femmes rêvent-elles toujours de rencontrer le prince charmant ?

L’avisdeMya :

Pour toute Comédie romantique qui se respecte, il faut des ingrédients précis pour qu’elle soit un succès total. J‘entends, nous faire rêver à un amour selon nos idéaux, et ensoleiller nos moments de lecture. Un couple que tout oppose et récalcitrant à l’engagement, une bande d’amis haute en couleur, une bonne dose d’amour, une grosse portion d’humour, une pincée de quelques situations invraisemblables et rocambolesques et le tour est joué… En solo pour le meilleur et le pire en est la preuve vivante de cette réussite. 

Laure vient de mettre son petit ami à la porte sans préavis. Vous devez trouver qu’elle abuse, n’est-ce pas ? En effet, Laure a carrément perdu la boule pour se séparer de ce petit-ami idéal. Celui-là même qui la dispense de corvées du quotidien. Comme faire la vaisselle, la lessive, les courses et même remplir le frigo. Autant dire qu’elle était logée blanchie et nourrie au frais de la princesse. Si docteur mamours à l’air parfait dans tous les domaines, ses défauts sont une quantité négligeable. Maniaque au possible, moralisateur, son « Ne fais pas ci, ne fais pas ça » devait être lassant à la longue. Ayant l’esprit pratique et pour le romantisme, Laure peut toujours aller se brosser. Vous voyez maintenant pourquoi elle l’a éjecté manu militari… Oui, vous avez raison, j’exagère. Mais n’empêche, elle l’a quand même jeté après un dîner qu’il a concocté pour elle. Elle l’a viré alors qu’il était en plein demande de mariage. Ha, cela vous en bouche une ? Allez parlons un peu de cette demande…. Heu non, tout compte fait, je vous laisse le découvrir par vous-même, ce sera bien plus rigolo.

Alléluia ! Laure est enfin seule chez elle et de nouveau célibataire. Elle peut boire autant de Chablis qu’elle pourrait éponger. Tiens, elle aurait bien besoin d’un verre là pour noyer son chagrin. Toutes les excuses sont bonnes pour s’en filer un n’est-ce pas ma Laure ? Écumer les bars avec copines, c’est son passe temps préféré. Ou même fumer comme un pompier. Pompier ? J’ai bien entendu pompier ? Où est-il ? Est-il sexy ? Haaa, Laure ne perd jamais le nord quand il s’agit de son hygiène et elle est impatiente de renouer avec les coups d’un soir. Il est temps pour elle de sortir et rentrer à point d’heure et se rabibocher avec ses mauvaises habitudes. Tiens, pendant qu’elle y est, pourquoi ne pas faire une overdose de sucre et de cholestérol ? 

Exit les interdits de son manchot et à bat l’obsession qu’il a pour les spots publicitaires d’autant plus qu’ils sont mensongers. « Manger 7 légumes et fruits par jour » ou encore « Un esprit sain dans un corps sain » tu parles… Non, mais oh ! Il est ophtalmo que je sache pas diététicien !
Quand le chat court sur les toits, les souris dansent sur les planchers. (Désolée B pour le plagiat) Laure peut enfin retrouver les joies du célibat, procrastiner, voire adopter un chat. Oui, je sais aucun rapport, mais il fallait bien que je case cette variable qui va changer la vie de Laure sinon elle m’en voudrait à mort.
Sera-t-elle heureuse de ce nouveau départ en solo ? À première vue, je dirais non… Et si elle s’est trompée ? Depuis que Gaspard a franchi la porte de son appartement, rien ne va plus dans sa vie. Tous ses projets tombent à l’eau. L’un après l’autre. Serait-ce son karma pourri ou de beaux souvenirs la rattachent-ils encore à son docteur mamours ? Ou tout simplement, un complot bien ourdi contre son manque de discernement !

Quel plaisir de retrouver cette pépite que j’ai eu déjà l’honneur de découvri. Les bienfaits de « En solo pour le meilleur et pour le pire » sont toujours d’actualité depuis la dernière fois que je l’ai lu dans sa première version (Happy Solo). Un récit à mourir de rire. Solaire et rafraîchissant. Une comédie romantique à situations gaguesques qui donne l’envie de rejoindre les personnages et faire partie intégrante de leur bande. L’auteur m’a encore une fois embarquée pour une aventure burlesque si addictive. 

Marie Lerouge nous a offert un amour infaillible, une bande d’amies fouineuses et qui ne craignent pas de se salir les mains pour le bien de leur copine. Elle a créé une bombe à l’image d’une femme moderne à laquelle on s’identifie facilement. Elle est originale, éclatante de vie, spontanée, fantasque et un brin fofolle. Et malgré ses lubies parfois grotesques, on s’y attache d’emblée tant elle nous émeut. Quant à Gaspard, c’est le mec psychorigide sur les bords, mais on a vite fait de le cerner. Un type qui cache bien son jeu derrière les règles qu’il s’est fixées. Au fil des pages, on découvre qu’il n’a rien de fade. C’est un passionné né. Son amour pour Laure est inébranlable même s’il s’est trompé dans les dosages et pas su le lui montrer. Ce qui le rend d’autant plus, aussi attachant que sa douce.

Je vous laisse imaginer le cocktail détonnant et épicé que forment les protagonistes de cette imparable et parfaite ComRom qui m’a enchantée et a éclairé ma journée.

On peut caser « En solo pour le meilleur et pour le pire » dans tout genre de récit qui fait du bien. Comédie Romantique ou Feel-Good…voire même Chicklit. 

Pour finir, je n’oublie pas de rendre à César ce qui est à César. Cette ComRom ne sera pas ce qu’elle est sans une plume talentueuse. Marie Lerouge manie les mots, la dérision et l’humour avec finesse et esprit. Si j’ai beaucoup ri, la sagesse de cette histoire ne m’a pas échappée. Et je pense, vous ferez de même si vous vous décidez à sauter le pas pour découvrir cette lecture coup de coeur pleine de peps ! 

Alors vous êtes convaincues ? N’hésitez pas à me dire si vos avis rejoignent le mien.

Sonny & Cher ~ I Got You Babe (1965)

 

L’avis de Mélissa sur My Dominant Boss de Chloé Wilkox


 

Hello les étoiles, je vous invite à découvrir My Dominant Boss de Chloé Wilkox . Merci aux éditions Addictives pour l’envoi numérique du service presse !

Titre : My Dominant Boss – Apprends-moi

Auteur : Chloé Wilkox

Éditeur : Éditions Addictives

Genre : Romance 

Résumé :  L’extase a ses raisons que le cœur ignore…
Lorsque l’agence d’hôtesses qui l’emploie fait signer à Lake un contrat de confidentialité avant de l’envoyer arroser des plantes dans une splendide townhouse, celle-ci hésite entre hilarité et consternation.
Mais quand elle découvre que cette demeure est celle de Jarden Pearson, elle reste sans voix. Le jeune milliardaire, à la tête d’un empire high-tech qu’il a lui-même fondé quand il n’avait que 22 ans, a une réputation sulfureuse, controversée…
Et quand Lake casse un objet d’art de sa précieuse collection, tout bascule. Elle a une dette envers lui, un contrat à honorer, aussi sensuel qu’inquiétant.
Lake est entraînée dans un monde qui la dépasse, un monde qui va la changer : un monde de plaisir, de cruauté, de raffinement et de dangers.
Car Jarden porte un masque et, à trop vouloir percer ses secrets, Lake pourrait bien causer leur perte à tous les deux.

L’avis  de Mélissa :

Un très beau roman qui m’a fait frôler le coup de cœur.
Lake est une jeune étudiante en art. Issue d’une famille modeste, elle n’a d’autres choix que de travailler quelques heures par semaine pour subvenir à ses besoins et faire face aux dépenses du quotidien. Lorsqu’elle accepte ce nouveau job au Townhouse, elle ignore que sa vie va basculer, car son nouveau boss n’est autre que Jarden Pearson.
Lui est un jeune milliardaire séduisant qui impose le respect et la crainte de tous. Il s’évertue à tenir sa réputation d’homme dominant et ne laisse place à aucun faux pas, aucune erreur. Propriétaire d’une collection d’objets d’art en tout genre, la maladresse de sa nouvelle employée pourrait bien attirer ses foudres.
Mais Lake est différente, et cela, Jarden en prend très vite conscience. Elle est belle et dégage quelque chose de touchant, mais surtout, au contraire de tous et bien qu’elle soit complètement sous son charme, elle ne se laisse pas impressionner par son patron. À la limite de l’insolence, elle n’a pas peur de se lancer dans des joutes verbales avec lui, ce qui la rendra insupportable, agaçante mais terriblement attirante à ses yeux. C’est à ses risques et ses périls, qu’elle va devenir la troublante obsession du Boss. Ressortira-t-elle indemne de cette histoire ? Comment Jarden, peut-il la faire rentrer dans son univers sans l’abîmer ?
Ma lecture a débuté avec un chapitre que je qualifierai de très déstabilisant, mais aussi très prometteur pour la suite. Il fallu quelques lignes seulement pour que je sois happée dans l’histoire de Lake et Jarden tout en me questionnant sur l’issue de leur relation dont je me languissais de connaître le dénouement. Et que de ce fait, je l’ai dévoré.
Dans un premier temps, j’ai beaucoup ri. La manière dont Lake provoque son boss jusqu’à le déstabiliser est juste hilarante et j’ai adoré les voir se taquiner durant les prémices de leur histoire. C’était vraiment le calme avant la tempête. 

En effet au fil de ma lecture, j’ai découvert les faces cachées, les secrets et le passé de chacun qui m’ont fait basculé dans une autre dimension. Plus sombre mais qui n’en reste pas moins séduisante. Le personnage de Jarden obtient ma préférence haut la main. Il est à lui seul une intrigue et m’a séduite tout au long de ma lecture. Le combat qu’il se livre à lui-même, révèle de lui, une bonne dose d’humanité que je ne lui ai pas reconnue au début. Et c’est juste émouvant ! Quant à notre jeune étudiante, elle ne sera pas en reste et aura le droit à son lot de remise en question.

Ce livre m’a tenue en haleine jusqu’à la fin avec ses rebondissements et revirements de situation. Je l’ai vraiment beaucoup plus qu’apprécié. Malgré tout, je reste un peu sur ma faim. J’aurais aimé que l’auteur aille plus loin et développe un peu plus le dénouement. Il est allé un peu trop vite à mon goût car il m’a manqué quelques approfondissements sur certains points. Ce qui est dommage, car cela aurait pu être un nouveau coup de cœur.

Je reste tout de même, vous l’avez compris, sur un ressenti très positif.
Chloé Wilkox nous offre, encore une fois, un roman à la hauteur de son talent. Même si le contexte n’est pas des plus simples afin de s’identifier à nos protagonistes. Elle trouve les mots justes pour que les émotions nous parviennent et nous touchent. Sa plume toujours aussi fluide et addictive nous permet une lecture facile et intense.

My Dominant Boss est la rencontre impromptue entre deux êtres qui n’évoluent pas dans le même monde et que tout oppose. Mais qui se sont rapprochés par la force de leur l’alchimie mutuelle. Une histoire passionnelle et destructrice qui pourrait bien casser les codes de conduite de nos deux amants, mais aussi de faire ressortir ce qu’ils ont au plus profond d’eux.
N’attendez plus et venez découvrir ce que vous réserve la surprenante Lake et le ténébreux Jarden.

Merci à Carole des Édition Addictives qui m’a permis de découvrir ce roman en service presse numérique ainsi qu’à Chloé Wilkox dont la plume m’a de nouveau conquise.

Amanda Blank – DJ

41iT9F17WjL

 

 

#ConcoursPâques des étoiles !


Hello les étoiles, comme promis, voici le concours de Pâques qu’on vous a promis. Comme vous le savez, les partages de notre page Facebook sont bloqués, alors nous vous prions de jouer le jeu en suivant le règlement ! Merci d’avance.

Et merci aussi à tous nos partenaires  auteurs et maisons d’éditions de leurs participations à cette Box de Pâques : BlandinePMartinMag MaurySophie S. PierucciGwen DelmasShana KeersJuno Publishing FranceBlack Ink éditionséditions AddictivesROUGE / NOIR ÉditionsAna ScottAudrey Woodhill.

Ainsi que les pages littéraires : Lire ses rêves, Les Bouquineuses passionnées  , Frénésies livresques

 

photoeditor_20190415_1405145451583324223.jpg

Un lot de Marques-page offerts par les auteurs

 

 

 

 

photoeditor_20190415_1408482141147084272.jpg

SWAT , broché dédicacé de Manon Donaldson et un recueil, Fantasme de Lara Dantony offerts par la team

 

 

 

photoeditor_20190415_140735527687063738.jpg

Un lot de Goodies offerts par les auteurs ainsi que par les maisons d’éditions partenaires et pages lecture

 

 

 

 

photoeditor_20190415_1410196771795937900.jpg

Cartes postales dédicacées et d’autres non dédicacées offertes par les auteurs et les maisons d’éditions

 

 

 

 

 

photoeditor_20190415_1428046842019892783.jpg

Une boite de chocolat offerte par les étoiles 

 

 

 

 

  • Pour gagner la box de Pâques : 

🌟 Aimez les pages auteurs, ME et pages littéraires citées en haut.

🌟 Aimez la page Facebook Les étoiles des bibliothèques

🌟 Aimez le post concours sur la page Facebook sous lequel vous devez participer.

🌟 Partagez cet article en mode public en taguant la Page Facebook. Les étoiles des bibliothèques

🌟 Invitez vos amis (es) à participer sous le post concours. (+ de trois)

 

  • En cas de participations massives, les étoiles referont d’autres tirages pour faire gagner des enveloppes surprises.

 

Merci d’avance et bonne chance à vous tous et toutes !

 

Love Naked de Laurie Eschard, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Love Naked de Laurie Eschard. Une magnifique romance dont je comprends les 10 millions de vues. Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse !

Titre : Love Naked

Auteur : Laurie Eschard

Éditeur : éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance
Résumé : Passion, suspense, mensonges, émotions…
Lorsque Ben se retrouve en une des journaux après un énième scandale, c’est la frasque de trop. Son père, furieux, pose un ultimatum au milliardaire : il va devoir se ranger et se marier, ou il n’héritera pas de la société familiale.
Le jeune homme décide de relever le défi, mais à sa manière. Et quelle meilleure provocation que de choisir Selena, strip-teaseuse sensuelle et mystérieuse, qui est l’exacte opposée des femmes que son père aimerait le voir épouser ?
Sauf que Selena n’a pas de temps à perdre pour des caprices : mère célibataire, fuyant un passé douloureux, elle élève seule son fils atteint d’une maladie grave et peine à faire face aux factures médicales.
Elle n’accepte la proposition de Ben qu’à deux conditions : il l’aide avec le traitement de son fils, et leur mariage reste platonique.
Mais peu à peu, les barrières et les masques tombent, et le désir s’en mêle…

L’avisdeMya :

C’est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle plume, surtout quand elle est aussi talentueuse que celle de Laurie Eschard. Sa nouvelle romance m’a conquise et j’en redemande. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour ce régal pour le moins addictif.

Lui, c’est Ben Lawson. Il est analyste financier dans une grande boîte et fils du patron, ce qui ne gâte rien. Il est riche à millions. Et de la vie, il ne connaît que le bon côté. Ou presque. Dépensier et débaucher impénitent. S’il n’aime pas son travail au sein de l’entreprise familiale, les soirs, c’est ruée vers les bars et les clubs de trip-tease pour oublier sa colère, son mal-être et ses états d’âme de gosse de riche. Des virées nocturnes pas de tout repos en compagnie de sa bande aussi noceurs que lui (Luke, Aaron, Jason et Hunter). Tous les soirs, c’est la même musique. Drogue, alcool et effeuillages à volonté pour finir la nuit dans les bras de la première fille venue. Infatigables, ils s’enfoncent chaque jour un peu plus dans les affres d’un modus-operandi destructeur. Un moyen ou un autre pour combler le vide de leurs vies. 

Jusqu’au jour, où une Selena cinglante et pleine de colère entre dans sa vie comme un raz-de-marée pour lui remettre les idées en place. À cause de son insouciance, de son je-m’en-foutisme et son égoïsme, elle a perdu son boulot. Un travail qu’elle détestait certes, mais au moins, il lui permettait de payer les factures et subvenir aux besoins très spéciaux de son fils, Sam. Et rien que pour cela, elle hait ce mec de toutes ces forces. À cause de lui, la santé de son fils sera encore plus précaire qu’elle ne l’est déjà.

Ben, remis à sa place, et en bon stratège ou pas, il a trouvé une solution pour réparer ses erreurs, mais non sans profiter de l’occasion pour mettre en rogne un père qu’il ne l’a jamais aimé, qui le rabaisse à toute occasion et se permet de le contraindre à un mariage de raison.

Selena Suarez quant à elle, est une immigrée sans papiers. Depuis qu’elle a fui son pays natal en catastrophe pour des raisons de sécurité, et pour seul bagage, sa détermination et son courage, elle galère pour joindre les deux bouts. Mais sa fierté est restée intacte. La tête haute, elle affronte son destin sans se plaindre. On pourrait la décrire de maintes manières. Orgueilleuse, solaire, coléreuse, sociable… Mais le seul qui lui va vraiment comme un gant, c’est d’être la meilleure maman du monde. Et ce n’est pas Sam qui dirait le contraire. Pour lui, elle a puisé dans le peu de force qui lui restait pour entreprendre  une traversée à haut risque, s’exilant loin des gens qu’elle aime. Et depuis, elle n’a jamais arrêté. Elle est prête à toutes les concessions, même de s’effeuiller devant une bande de pervers pour lui apporter ce dont il a besoin. Oubliant sa féminité, ses besoins à elle ! Qu’il est beau l’amour d’une maman. Un amour sans failles. Mais tout ce qui lui arrive n’est peut-être pas anodin. Le destin l’a amenée là où devait être sa place. Auprès de Ben.

Mais le passé ne veut pas se faire oublier. Tous les deux ont des démons à affronter pour remettre les pendules à zéro. En seront-ils capables ? Sont-ils prêts pour faire face à deux contre le monde entier ? Faire table rase de ce passé tenace et dangereux pour la petite famille, qu’ils se sont créé par la force des choses, nécessite un retour à la case départ.
Love Naked, est une magnifique histoire d’amour et d’amitié. Une histoire de lutte contre les aléas de la vie quand elle nous tourne le dos, contre la douleur et la maladie. Une histoire pleine d’émotions et d’authenticité sans tomber dans le mélodrame. Des personnages qui se dévoilent à nous peu à peu et sans fioritures. Ces mêmes personnages qu’on déteste d’emblée, mais auxquels on s’attache au fil des pages. Car ils nous montrent enfin leurs vraies facettes qu’ils cachaient derrière un masque de désinvolture et de superficialité qui n’étaient rien qu’un feu aux poudres.

Une romance fluide et qui se lit vite malgré un nombre non-négligeable de pages. À lire sans modération, car l’auteur ne s’arrêtera pas à la romance. Elle nous parle de thèmes difficiles surtout quand cela concerne un enfant innocent. Elle nous parle d’une maladie qui nécessite de mettre la main à la poche et pas qu’un peu. Elle nous parle du système d’immigration dans un pays censé être de droit. Elle nous embarque aussi pour un voyage risqué dans les méandres du crime organisé dénué de conscience morale. Une amitié solide et solidaire prime aussi et s’accapare d’une bonne part dans cette histoire. Elle nous raconte un amour altruiste entre des personnages qui reviennent de loin. Une histoire qui ne laisse pas de répit avec moult rebondissements qui s’enchaînent et un suspense qui monte crescendo. Un amour mis à nu qui ne laisse pas indifférent.

David Guetta & Sia – Flames

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici quelques sorties de la semaine : Editions Addictives avec Alexane Tolley, Mia Carre, Emma Green et Anna Wendell – Lips&Co avec Sissie Roy – Nisha et caetera avec Emmanuelle Aublanc – Butterfly éditions avec Mel D. – BMR avec Marie-Charlotte François et RACHEL B.Magnaval – Editions Les Bas Bleus avec Gabrielle Delestre – Nymphalis avec Céline Musmeaux – Ultraviolet by 7switch

 

  • Editions Addictives 

Intense par Alexane Tolley, 15 Avril. Lien d’achat

41oJZdklO+L._SY346_

Résumé : Un désir aussi puissant que dangereux.
Coralie jongle entre son studio de pole dance, ses obligations de mère célibataire et les dîners-sushis chez ses meilleurs amis. Il reste peu de temps dans sa vie pour la romance, mais ce n’est pas plus mal : la passion lui a déjà fait tout perdre une fois. Elle apprécie désormais sa vie posée et sans surprises ! Jusqu’au jour où un ennemi invisible commence à perturber son quotidien : Coralie reçoit des appels angoissants, des cadeaux glaçants, son studio est ravagé…
Maël, inspecteur de police, débarque alors dans sa vie comme une tornade. Il est intense, sexy, intelligent et semble décidé à abattre toutes les défenses de la jeune femme. Coralie acceptera-t-elle de lui succomber ? Ou le fuira-t-elle ? Elle a tout à perdre, mais aussi peut-être tout à gagner.

Bad for you – Partie 3 de Mia Carre Lien d’achat

51q762pk2GL

Résumé : Bad for you 3/3.  Une seule règle : ne jamais céder. 

Sally est rebelle, libre, et compte bien le rester !
Elliott a beau être séduisant, charmeur et irrésistible, il est aussi arrogant et moqueur, bref, insupportable !
Hors de question de céder à l’attirance, au désir, ou aux baisers volcaniques qu’il lui offre.
Enfin, ça, c’est en théorie… 

Plongez dans cette histoire à cent à l’heure avec Mia Carre !

Apprends-moi le désir par Anna Wendell, 19 avril Lien d’achat

41MQOcKZ4DL

Résumé : Elle est différente, innocente… Il va tout lui apprendre.
Jeremy a fui Wall Street pour les montagnes du Montana. Veuf, célibataire et père d’une petite fille de 9 ans, il tient plus que tout à contrôler chaque aspect de sa vie.
Découvrir une inconnue à moitié nue, frigorifiée et amnésique au milieu de son domaine, ce n’était pas prévu. D’autant qu’une tempête de neige le force à l’accueillir chez lui. Liz est différente : splendide, pleine de joie et d’amour, avec un petit côté loufoque… et si désirable !
Elle a tout à apprendre, à découvrir, et succomber à la tentation n’a jamais été aussi tentant…

Kiss Me If You Can Broché d’Emma Green qui parait le 18 avril

41uXkeac7LL._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Il est tyrannique, elle est indomptable !

Violette Saint-Honoré a beau croquer la vie à pleines dents, elle n’embrasse pas n’importe qui ! Et même si le grand Blake Lennox, qui l’a embauchée pour devenir la nouvelle pâtissière de son palace, l’attire intensément, il est hors de question que leur relation sorte de la cuisine. D’autant plus qu’elle trouve le chef étoilé scandaleusement beau, mais délicieusement insupportable. Entre le tyran des fourneaux et la belle ambitieuse commence alors une aventure sucrée-salée enflammée ! Folle de rage contre son patron, folle de désir pour l’homme qu’il est dans la vie, la jeune Française va devoir choisir. Confiture d’orange amère ou cœur coulant aux fruits de la passion ? 

Gourmand, savoureux, piquant… Addictif !

  • Lips&Co 

(Dé)raisonnable – Tome 1 de Sissie Roy, 16 avril Lien d’achat

41ioAMVDxQL

Résumé « J’ai été percutée de plein fouet par un train, un train appelé Kurt Dudek. » Une jolie blonde au caractère bien trempé, un peu trop encadrée par ses parents à son goût, est-ce vraiment compatible avec un grand brun tatoué de plusieurs années son aîné ? Pour Lux il est évident que oui ! Et quand elle a décidé quelque chose, il ne peut en être autrement ! Kurt sera à elle, tant pis s’il semble feindre un certain désintérêt, et surt- out, tant pis s’il travaille pour son père ! Au cœur de cette attirance déraisonnable, le jeune homme ne doit pas céder à l’appel de cette tornade, pourtant promesse de bien des délices. La nouvelle vie qu’il souhaite entreprendre dans cette ville en dépend. Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore…Volonté et courage seront-ils suffisants pour franchir toutes les barrières ?

  • Nisha et caetera

Sortie du 18 avril de Donne-moi ta main – tome 1 d’Emmabuelle Aublanc Lien d’achat

41WwI1HCDDL

Résumé : Responsable éditoriale d’une prestigieuse maison d’édition new-yorkaise, Emmanuelle Coureau est une référence dans son domaine. Gérant sa vie professionnelle d’une main de maître, tout bascule le jour où elle découvre qu’elle est enceinte. 
Qui est le père ?
Thomas, son patron, avec qui elle était fiancée 6 mois plus tôt et qu’elle a abandonné devant l’autel ?

Ou Kyle, son voisin australien, sosie de Hugh Grant ?

 

  • BMR  

Sortie de Friends – tome 2 de Marie-Charlotte François le 17 avril, Lien d’achat

51bj2kUy8bL._SY346_

Résumé : Jade, 17 ans voit sa vie basculer à la mort de sa mère. Obligée de changer d’air, elle déménage avec son père.
Elle doit tout quitter : ville, maison, amis… Tout quitter pour refermer les blessures du passé et bâtir un nouveau futur, rempli de bonheur.
Elle déchante cependant vite lorsqu’elle découvre  quelle doit cohabiter avec Cameron, 18 ans, aussi insupportable que sa petite amie, Lucie.
Face à cet horrible duo, pas facile de se reconstruire.
Mais si les apparences étaient trompeuses ? Et si Cameron, sous ses airs supérieurs, cachait un

 

Sortie du 19 avril de La trilogie des instants – Un moment d’éternité de RACHEL B.Magnaval

41PJ6fGavmL

Résumé : Rhéa n’est pas du genre à être à l’aise dans une foule ni à bavarder avec les gens, elle aime sa tranquillité, mais elle rêve de changement. Alors pour ce réveillon, sa bonne résolution est de vivre à cent à l’heure et de se lâcher  ! Et qui sait, peut-être faire de belles rencontres  ?
Lien d’achat

 

 

  • Les Bas Bleus éditions 

Sortie du 18 avril Résurrection charnelle de Gabrielle Delestre, Lien d’achat

dcfcbf71-7c58-4011-9616-3f9aad04139d

Résumé : Laura, mariée depuis une dizaine d’années à Frédéric, a perdu son mari dans un accident de voiture. Elle s’est remise difficilement de cette épreuve et s’est aperçue que depuis le décès de son conjoint, elle ne peut plus ressentir aucun plaisir sexuel. Sur les conseils de sa thérapeute, elle retourne en vacances à Arcachon dans la maison familiale, là où elle avait rencontré son mari quinze ans plus tôt.
C’est tout à fait par hasard qu’elle découvre une publicité pour une école de danse et qu’elle s’inscrit à des cours particuliers de tango. À travers la danse, elle va redonner vie à son corps et renouer avec sa sensualité pour entreprendre une véritable résurrection charnelle dans les bras de son professeur, Fabian.

  • Butterfly éditions 

Sortie de Another Breath de Mel D. le 16 avril, Lien d’achat

41IFLmF+PqL

Résumé : Dix ans plutôt, Miles décide de quitter Colarado Springs, sa ville natale, et sa famille en espérant pouvoir se reconstruire et devenir pilote de ligne. Alors qu’il effectue un vol en direction de Denver, il ne s’attendait pas à se retrouver face à Ivy, la seule femme qu’il ait réellement aimée…Depuis dix ans, Ivy doit affronter seule les obstacles que la vie a semés sur son chemin. Elle tente tant bien que mal d’avancer et de tirer un trait sur son passé. Alors qu’elle pensait ne jamais le revoir, sa route croise à nouveau Miles, son amour d’enfance…Le passé les rattrape, comment géreront-ils les épreuves qu’ils vont, une fois de plus, devoir affronter ? Malgré l’attirance qu’ils ressentent l’un et l’autre, arriveront-ils à faire table rase du passé ? Lorsque le destin s’en mêle et que la vérité reprend ses droits, les masquent tombent et une véritable course contre la montre commence…

  • NYMPHALIS 

Avec la sortie demain de À la lumière de nos mots by Céline Musmeaux, Lien d’achat

41iSBH3ZtaL

Résumé : Lana est une adolescente comme les autres. Jolie sans être populaire, sérieuse sans être bonne élève, réservée sans être coincée, elle excelle dans la banalité. Seulement, Lana mène une double vie. Chaque fois qu’elle en a l’occasion, elle s’isole pour écrire sur une plateforme en ligne.
Sous le pseudo « LightGirl », elle partage ses écrits et commence à remporter un certain succès. À travers ses mots, elle exprime son mal-être en mettant en scène les histoires d’amour qu’elle ne vivra sans doute jamais.
C’est alors qu’un certain « DarkKnight » fait son apparition sur la plateforme. Il la prend tout de suite pour cible, attisant ainsi sa curiosité. Qui est-il ? Pourquoi cherche-t-il à la détruire ? Le quotidien de Lana risque bien d’être bouleversé…
Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

  • Ultraviolet by 7switch

57284512_268882683997881_1123823109766381568_n

Le portail à 100% homorance Ultraviolet a eu un super succès depuis son inauguration vendredi qu’il  replonge leur promos jusqu’à ce soir sur 50 titres

Et c’est par ici Portail UltraViolet

 

Merci pour votre attention et à la semaine prochaine les étoiles !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

 

 

Catégories PAL

Indomptable Aquitaine d’Aurélie Depraz, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Indomptable Aquitaine. Une jolie romance historique d’Aurélie Depraz que je remercie pour l’envoi du service presse !

Titre : Indomptable Aquitaine

Auteur : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : France, 1137
Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulême, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.
Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement… plus que discutable. Un marché qui pourrait fort bien lui coûter l’amour de la jeune femme…
Un jeu entre désir, honneur, passion, amour et rancœur au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne…

L’avisdeMya :

Guillaume, seigneur de Champagne et bien d’autres comtés est un visionnaire né. Un homme qui vit hors de son temps. Un seigneur qui ne manque pas d’ambitions ni craint de se salir les mains quand il s’agit d’aller au bout de ses rêves. Mais il lui manque une femme pour régner sur ses acquis qui s’agrandissent de plus en plus ainsi que sur son cœur. Là, aussi, Guillaume sort des normes en vogue. Car il ne cherche pas n’importe laquelle. Pas une pouliche fade et effacée en tout cas. Il lui fallait une femme spéciale comme l’étaient toutes ses ambitions. Aussi enivrante, aussi ensorcelante qu’indomptable que cette Aquitaine. Et toutes ces qualités réunies, il les a trouvées en Héloïse. La meilleure amie d’Aliénor d’Aquitaine. 
Héloïse vit depuis cinq ans auprès de la rebelle d’Aquitaine. La future reine de France était célèbre pour ses frivolités et ses incartades de femme de mœurs légères. Et ne s’en cachait pas. Mais ce comportement superficiel et décadent n’a pas eu raison de sa pureté et de sa naïveté, ni de ses rêves d’amour courtois chanté par les troubadours. Mais Guillaume se devrait de mettre son innocence à l’épreuve avant de convoler en justes noces. 
Héloïse est troublée et outrée par les manières grossières de messire Guillaume. Une partie d’elle est conquise par son charisme et son charme viril et une autre, résiste même si cela s’avère très difficile. En tant que promise à un comte, elle lui doit sa fidélité et sa virginité. Mais le désir du coeur n’a que faire de la raison. Retenue par les conseils prénuptiaux étranges de sa mère, son cœur et sa raison ont longtemps bataillé avant qu’elle ne succombe à ses assauts. Chose qu’elle regrettera quand elle saura dans quoi elle s’est fourrée à son insu. L’orgueilleuse Héloïse n’a pas dit son dernier mot devant la fourberie de ce prétendu messire. Et compte bien se venger quitte à s’attirer son ire.  

Et de trois pour Aurélie Depraz. Cette fois-ci, elle nous embarque pour une balade Moyenâgeuse en Aquitaine pour atterrir à Provin, au nord. Un voyage historique très instructif au goût très épicé et romancé. Avec des personnages attachants, forts et doux à la fois.  
L’auteur nous a offert pleines de descriptions imagées de ce qu’étaient les coutumes, us et mœurs de l’époque dans les contrées qu’elle nous a fait visiter. Des découvertes à travers un road-trip à l’ancienne et non dénué de quelques dangers et frayeurs. 

La balade était aussi culinaire à me mettre à l’eau à la bouche. Ces saveurs, ces parfums ainsi que l’odeur de la terre, tout est si bien décrit que je me suis retrouvée des années en arrière, plongée dans mes souvenirs. Un rappel vivace de nos visites des marchés dominicaux de mon enfance. 
Une jolie romance historique qui était aussi une leçon d’Histoire sur certains événements véridiques survenus à l’époque. Par exemple, les épousailles de l’incontournable Aliénor d’Aquitaine et du Roi Louis VII, dit « Le Jeune » ou « Le Gros ». Et bien d’autres que je vous laisse découvrir par vous-même. Cela se sent que l’auteur a fait des recherches approfondies qu’elle a su intégrer sans utiliser le ton docte des historiens. Puis, fusionner avec une bonne maîtrise pour donner cette romance explosive. 
Avec les histoires d’Aurélie, on apprend aussi le vocabulaire d’époque et le dictionnaire ne nous quitte jamais. Et c’est cela qui me plaît le plus. Car je joins l’utile à l’agréable. Je m’instruis tout en me délectant d’une histoire d’amour comme je les aime.  
Si vous aimez la romance historique ou pas, offrez-vous ce retour dans le passé de L’Aquitaine dit aussi La Guyenne. Je vous promets un très bon moment lecture. 
Quand la romance sert l’Histoire, lire Indomptable Aquitaine, devient inévitable.

 

57008990_591316164702801_6228871514679148544_n

 

 

 

 

 

 

 

Diamant & Mauvais karma de Tamara Balliana, mon avis !


Hello les étoiles, Je vous présente mon avis sur Diamant & Mauvais karma. Une comédie romantique pleine de peps et d’humour de Tamara Balliana. Merci aux éditions Prisma pour l’envoi du service presse papier !

téléchargement (1)1311726007..jpg

Titre : Diamant & Mauvais karma

Auteur : Tamara Balliana

Éditeur : Editions Prisma

Genre : Comédie romantique

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

 

Résumé : Après Coup de foudre & Quiproquos, une nouvelle comédie romantique drôle et enlevée :
Julia rencontrera-t-elle enfin le grand amour ?

La vie de Julia est plutôt compliquée : artiste-peintre en mal d’inspiration, la jolie trentenaire peine à payer son loyer bostonien et enchaîne les déboires amoureux. Pourtant, rien ne la préparait à une telle avalanche de catastrophes ! Alors qu’elle emmène les enfants de son amie Libby dans un parc, l’un d’eux se blesse en voulant attraper un  » trésor  » qu’il confie à sa baby-sitter d’un jour : une bague de fiançailles ornée d’un énorme diamant.
Après un passage cauchemardesque aux urgences, lors duquel elle est heureusement aidée par un superbe inconnu, Julia rentre enfin chez elle… pour y recevoir un appel de son frère, en garde à vue pour un délit qu’il jure n’avoir pas commis. Dans la foulée, son petit ami la quitte et elle tombe malade.
Lorsqu’elle consulte une voyante, Julia comprend que l’élément déclencheur de tous ses problèmes ne peut être que le diamant de la fameuse bague. Avec sa bande d’amies aussi affectueuses que délurées, elle part en quête de son propriétaire, bien déterminée à lui rendre le bijou maudit.
Or, celui-ci s’avère être son beau sauveur de l’hôpital, Matthew, que Julia ne cesse de croiser depuis lors. Et si le diamant, au lieu de porter malheur, cherchait juste à rapprocher ces deux personnes que tout oppose ?

L’avisdeMya :

Pour Julia, c’est la traversée du désert en ce moment. Autant dans sa vie personnelle que professionnelle. En mal d’inspiration, de fric et d’amour, on pourrait croire qu’elle frôle la dépression. Mais, c’est mal connaître Julia. Une fière et une fonceuse née. Elle préfère s’épuiser en accumulant les petits boulots pour faire face au quotidien qu’à accepter de l’aide. Jusqu’au jour, où un gros diamant monté sur une bague de fiançailles se retrouve sur son chemin. La vie lui sourit-elle enfin ? Détrompez-vous, ce trésor ne fera pas briller son quotidien, bien au contraire. Car depuis, sa vie n’est qu’une série noire de péripéties dont elle n’arrive pas à se défaire. Il faut croire que ce diamant s’il a fait le bonheur de sa propriétaire, à elle, il n’apporte que des tracas dont elle se serait passée. Oui, vous avez bien compris. Julia croit au karma et le sien n’est pas des plus ragoûtant jusqu’à aujourd’hui. Elle ne sait pas encore que ce diamant va sceller sa destinée. 

Matt, quant à lui, est sur le point de se mettre à genoux pour faire sa demande à sa compagne. Il est temps qu’il fasse d’elle une femme honnête. Non qu’il soit pressé de se passer la corde au cou, mais c’est surtout pour lui faire plaisir à elle. En plus, les sous-entendus du père de la future mariée, et aussi son patron, sont bien arrivés à bonne destination. S’il veut se consacrer à sa carrière de futur associé, autant en finir et réaliser leurs rêves maritaux.

Ce jour-là, muni du plus gros et plus beau diamant, il rentre chez lui assez tôt, ce qui est inhabituel de sa part, pour enfin entrevoir le vrai visage de celle à laquelle il allait se lier pour la vie. Il ne savait pas que le destin était en train de tisser un fil autre que celui qu’il avait prévu.  

 Quel bonheur de retrouver la plume de Tamara Balliana. Après m’être délecté de Coup de foudre & Quiproquos, je me suis replongée dans cette comédie romantique pleine de peps. Le personnage de Julia m’a touchée et beaucoup fait rire. Elle manie les mots avec humour et virulence. C’est aussi la reine de l’auto-dérision. Désabusée, superstitieuse et a une phobie du mariage et des enfants. De la vie rangée dans l’ensemble. Mais au fond d’elle, il y a des restes romanesques, des rêves d’enfant, même si elle préfère se pendre que se l’avouer. Sa rencontre avec le beau Matt, va nous conforter dans l’idée que Julia a bien plus à offrir que quelques étreintes furtives et sans conséquences qu’elle ne le croit.

Encore une fois, la bande délurée de Julia, que j’ai pris plaisir à retrouver dans ce deuxième tome, était de bonne compagnie. Des filles qui ne craignent pas de partir à l’aventure quand c’est pour aider l’une d’elles. Elles sont solaires, solidaires et généreuses.

Tamara s’est renouvelée dans ce deuxième volet alors que je pensais retrouver le même schéma du premier. Et j’ai beaucoup aimé la manière dont elle a mené l’intrigue de ce récit. Partant d’un simple bac à sable pour arriver au dénouement final. Un joli coup de maître. Je trouve cela innovant, ingénieux et fait son petit effet. En somme, une excellente comédie sentimentale distrayante et avec une bonne dynamique. Une lecture légère, fraîche et enlevée à consommer sans modération. 

Dans l’attente de l’histoire de Zoey, vu le personnage, cela promet d’être explosif !

Sheryl Crow – Kiss That Girl

 

La femme du banquier par Cristina Alger, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur « La femme du banquier », des investigations à hauts risques au sein des sphères financières. Un thriller mené d’une main de maître par Cristina Alger. Merci à Albin Michel et à la masse critique Babelio.

Titre : La femme du banquier

Auteur : Cristina Alger

Éditeur : Albin Michel

Genre : Thriller

Broché : Lien d’achat

Service presse

tous les livres sur Babelio.com

« >Masse Critique Babelio

Résumé : L’épave d’un avion privé à destination de Genève est retrouvée dans les Alpes. Parmi les victimes : Matthew Lerner, cadre dirigeant de la Swiss United, célèbre banque offshore.
Seule face aux secrets qu’il a laissés derrière lui, Annabel, la jeune veuve de Matthew, finit par comprendre que sa mort n’a rien d’accidentel, et se retrouve prise dans un jeu de cache-cache terrifiant… de Marina Tourneau, une ambitieuse journaliste qui enquête sur un récent scandale lié à la Swiss United. Mais cette dernière osera-t-elle publier son article ?

L’avisdeMya :

Tout d’abord, tous mes remerciements à la masse critique Babelio ainsi qu’aux éditions  Albin Michel pour l’envoi du service presse papier « La femme du banquier » de Cristina Alger. Ma première découverte de cet auteur, et je lirai avec plaisir son premier roman « Park Avenue » dont je n’ai entendu que du bien. Si le début était un peu long et m’a un peu laissé sur ma faim (je suis une grande impatiente, je veux tout et tout de suite.) la suite, était haletante, pleine de suspense et de rebondissements. Tout ce que j’aime dans le genre. Cristina Alger a resserré les fils d’araignée qu’elle a tissés avec brio au fil des pages m’empêchant de décrocher. Et oui, j’étais tellement happée dans ce déballage des magouilles des grandes pontes que j’ai souvent oublié de respirer. 
L’auteur nous embarque dans l’univers pourri de la haute finance. Les abus de pouvoir des politiciens, les blanchiments d’argent, les évasions fiscales, soutiens aux dictateurs auteurs de génocides, et la corruption des branches pourries de certaines hautes instances en sont les mots d’ordre. Un voyage captivant et des respirations saccadées qui nous baladent aux quatre coins du globe pour faire le grand plongeon dans les eaux troubles des banques offshores !

Il a fallu la disparition des radars, d’un avion d’une personnalité de la haute société, pour que commence la descente en enfer de ces fruits pourris de la finance. Un effet papillon dont le puzzle dévoile, d’une page à l’autre, un gros complot contre des crieurs de la vérité soupçonnés de collaborer avec la police fédérale. Et surviennent quelques « accidents » qu’on pourrait croire anodins séparément, mais mit dans le même contexte, prennent sens. À nos yeux en tant que lecteurs. Aux yeux de Duncan Sander décédé dans d’étranges circonstances et à ceux de Marina Tourneau et son équipe d’investigations. Des investigations qui décimeront quelques cadavres avant de faire éclater l’horrible vérité au monde. Des dommages collatéraux diraient certains car faire éclater la vérité, a son prix. Et ceux qui jouent à la détourner le paient un jour ou l’autre. Du moins dans les livres… 

Comme je disais, « La femme du banquier » a comblé toutes mes attentes. On‘ y trouve tous les ingrédients pour vivre les cheminements des faits comme si on y était. D’ailleurs, cette histoire rappelle d’une façon flagrante, l’affaire Snowden qui a défrayé la chronique et continue encore de faire parler d’elle, car elle n’a pas dévoilé tous ces dessous. Comme c’est souvent le cas dans ce genre de transactions douteuses. Tous les personnages présents ont joué un rôle essentiel pour réussir l’effet papillon dont je parlais en haut. Chaque fait, chaque incident survenu tournait autour de l’argent sale qui était pour ces magnats une fin et non seulement un moyen. Rien n’a été laissé au hasard pour réussir ce combo gagnant. Des investigations à hauts risques au sein de ces sphères financières qui restent un grand mystère pour les personne lambda. Un thriller addictif mené d’une main de maître dont je félicite l’auteur.

Si vous aimez le genre des thrillers financiers, « La femme du banquier » est une déflagration mondiale au sein de la haute finance que vous ne devez pas passer à côté. Il est d’une efficacité inouïe, et d’un réalisme à faire peur. Comme on le sait tous, un système politique qui perd son intégrité mène un pays à sa perte.  
Le dénouement est un brin irréaliste même si cela fait du bien de croire, même en un laps de temps, que le pouvoir de l’amour et celui de la vérité s’en sortent toujours vainqueurs. Il faut bien rêver et c’est cela le pouvoir d’un bon livre.

Craig Armstrong – Finding Beauty

 

56749213_279698042919204_6763350121305341952_n

 

La femme du banquier<div class= »Bnote »><a href= »https://www.babelio.com/livres/Alger-La-femme-du-banquier/1123107″><img src= »https://www.babelio.com/images/Star4.5.gif &raquo; />

Monsieur Connard de Sonia Miot, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Monsieur Connard de Sonia Miot. Merci à So Romance pour l’envoi du service presse !

Titre : Monsieur Connard

Auteur : Sonia Miot

Éditeur : So Romance

Genre : Romance
Résumé : Un nom pareil, ça ne s’invente pas. Pourtant, derrière ce patronyme, se cache une certaine sensibilité et un cœur qui balance …
Corentin Connard est spécialiste en séparation amoureuse. Ce jeune patron passe ses journées à briser des couples et ses soirées devant sa console de jeux. Fan incontesté de jeux vidéo, il joue avec la dénommée Éphémère2. Seulement, le jour où sa meilleure employée décide de remuer son quotidien morose, rien ne va plus. Le cœur tiraillé entre les deux femmes, Corentin devra faire un choix. Et si le destin en avait décidé autrement ?

L’avisdeMya :

Connard Corentin est un personnage un peu à part. Et l’entreprise qu’il gère l’est encore plus. Qui aurait eu l’idée de profiter des malheurs engendrés par les séparations amoureuses qu’une personne dénuée de sensibilité. Mais au fil de l’histoire, on découvre que Corentin, n’est ni égocentrique ni égoïste. C’est juste une personne qui a souffert. Un homme qu’un passé sombre hante incessamment. Et si son entreprise rencontre le succès escompté, sa vie privée est stérile et vide de sens. Non qu’il a fait vœu de chasteté, mais les rares moments de félicité qu’il s’octroie sont aussi éphémères que furtifs. Son quotidien est partagé entre le boulot et des nuits blanches passées devant son écran d’ordi, pour toute compagnie Éphémère2, sa partenaire des jeux virtuels dont il est friand. La seule qui arrive à lui offrir une parenthèse salutaire même relative et une certaine sérénité. Cette entente virtuelle l’aide à survivre et à oublier sa mélancolie et la noirceur dans laquelle il se noie depuis ce funeste jour où il a tout perdu. Sa femme, sa dignité voire même un peu de son humanité. Mais sa vie fade et linéaire va connaître un changement qui bouleversera ses habitudes de vieux garçon. Une tentation à laquelle il n’arrivera pas à résister. Une tornade qui lui retournera les idées, mais, lui donnera aussi une envie de vivre et non seulement de survivre. Elle lui apprendra le désir et l’amour. Il suffit qu’il prenne la main généreuse tendue vers lui ! Saisira-t-il cette seconde chance ou ses peurs seront trop ancrées en lui pour oser aller de l’avant ?
Monsieur Connard, un titre très adapté à la situation et au caractère d’ours mal léché de Corentin. Une vraie tête à claques, mais qui cache bien son jeu. Car sous ses airs d’imbécile fini, il dissimule un mal-être et une sensibilité à fleur de peau. Si au début, j’avais envie de le trucider, au fil des pages, j’ai appris à le connaître et comprendre un peu son comportement un brin inconvenant. Corentin, a un cœur en or malgré ce qu’on pourrait penser de lui. Un homme qui croit encore à l’amitié et à l’amour mais qui vit dans le déni. Les personnages secondaires ne sont pas dépourvus d’intérêt. Ils ont apporté le petit plus à cette histoire. Néanmoins, Il me manque juste un peu plus d’approfondissement sur les femmes qui jouent un rôle important dans la vie de Corentin.
Monsieur Connard, est une romance moderne et atypique. Parfois sombre, toutefois, elle apporte sa part de douceur et de légèreté. C’est aussi des personnages complexes, et moult situations rocambolesques. Si vous appréciez l’auto-dérision, vous serez servies, mesdames. Monsieur Connard, la manie comme personne.
L’auteur a une plume fluide et qui se lit aisément. Elle a aussi un style propre à elle qui apporte un peu de sang neuf à cette lecture.

En somme, un agréable moment de lecture pour se détendre et oublier le blues du quotidien.

Scotch & Sofa – Je Glisse

56913294_596479557535726_1305703756297404416_n

S.W.A.T., tome 1 : Dualité par Manon Donaldson, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Dualité, le premier volet de S.W.A.T. de Manon Donaldson. Merci à Black Ink éditions ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : S.W.A.T., tome 1 : Dualité

Auteur : Manon Donaldson

Éditeur : éditions Black Ink

Genre : Romantique suspense

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France
Résumé : Le bonheur est un but utopique qu’Alyssa a passé sa vie à essayer d’atteindre. Malgré tous ses efforts, le destin s’acharne et la place au cœur du danger, mettant sur sa route le ténébreux Hardy, agent du S.W.A.T.

Un passé mystérieux, une rencontre électrisante, une organisation mortellement dangereuse, le tout multiplié par des décision hasardeuses changeront la donne.

Et si il y avait un véritable fossé entre ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin ?
Et si cet agent du S.W.A.T, agressif, colérique et glacial, aux antipodes du mec de ses rêves, mais tellement protecteur lui faisait entrevoir un tout autre avenir ?

Quand deux êtres que tout oppose luttent contre les mêmes ténèbres, est-il possible qu’ils trouvent l’un auprès de l’autre le chemin de la rédemption ?

L’avisdeMya :

Alyssa a évité le pire en étant au mauvais endroit, au mauvais moment. Heureusement, grâce à la persévérance d’un agent du S.W.AT., elle a échappé à une mort atroce.
Quant à Hardy, croiser le regard de biche de cet otage l’a renvoyé à un passé sombre. Lui rappelant des souvenirs d’un séjour en enfer. Alyssa, sera-t-elle le salut de son âme en peine ? Hardy s’est assigné le rôle du protecteur en dépit des ordres reçus. Pour ne pas revivre les erreurs du passé, notre intrépide agent, compte bien lui coller au train. Et qu’importent les moyens dont il usera, même les moins orthodoxes.
En effet, Alyssa est témoin à charge, et la police craint pour sa sécurité tant que les malfrats seront en fuite. Hélas, cette mésaventure ne sera pas la seule que connaîtra Alyssa ainsi que son S.W.A.T. Depuis la prise d’otages, leurs vies ne sont qu’une série d’emmerdes sans fin. Un puzzle complexe et pas évident d’en assembler tous les pions sans connaître tous les paramètres ! Des variables qui ne cesseront de pointer leurs nez au fil des jours mettant les investigations au poids mort. Hardy et son équipe à charge de la sécurité de l’otage et de l’enquête seront confrontés à la corruption de certains de leurs collègues et inévitablement à la mafia italienne.
En plus de tout cela, il y a deux éléments très importants qui viennent éparpiller les cartes qu’il a en sa possession. Les facteurs désir et colère qui brouillent les pistes et embrouillent les idées. Hardy doit lutter contre la forte tentation nommée Alyssa. Le désir que lui inspire sa protégée aveugle ses sens et son instinct de flic. Et aussi dompter la colère et la haine qui le bouffent de l’intérieur et obscurcissent son jugement.
Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Car avec Manon Donaldson, rien ne sera facile ni acquis. On s’attend à une des histoires de S.W.A.T. des plus habituelles. Les clichés des interventions comme on en voit dans les séries télévisées. Car c’est bien ce qu’est le S.W.A.T. Une unité d’élite qui ne fait qu’un. Aux nerfs solides et implacables.
Mais l’auteur a choisi la difficulté et est sortie des sentiers battus. Elle nous plonge dans un univers plutôt psychologique des personnages. Elle nous raconte la dualité de son agent très spécial. Un agent pas serein et qui est loin d’incarner les nerfs solides et l’esprit d’équipe légendaires de cet unité. Il ne correspond pas à l’idée qu’on se fait d’un agent surentraîné, et qui se focalise sur son objectif. Au lieu de cela, on se retrouve devant une bombe à retardement. Hardy est un personnage complexe et tout en contrastes. Il inspire autant l’admiration que la crainte. Il ne s’attire pas les amitiés spontanées à première vue. Il est irascible, bougon et traîne une rage au ventre flagrante qui pourrait mettre à mal ses objectifs. Un loup solitaire avare de relations avec autrui et qui préfère faire les choses seul et à sa manière. Et pourtant… Il est prêt à mourir pour cette équipe dont il se désolidarise. S’il a des qualités, il est difficile de les percevoir à l’œil nu.
Mais Alyssa lit en lui. Elle voit le bien que ses airs de dur masquent. Et cela, lui fait une peur bleue. Et il va user de toutes les goujateries pour la faire fuir. Mais, Alyssa, n’est plus l’otage en détresse qui titillait sa fibre protectrice, ni la nana fragile qu’il imaginait. Aujourd’hui, ce qu’il voit, c’est une fille courageuse, une tigresse qui lui tient tête. Et qui n’a pas peur d’essuyer sa foudre dévastatrice. En somme, on peut dire que le mal et le bien cohabitent, mais dans un tel désordre émotionnel.
Comme je disais, Dualité, est un tome inattendu et déconcertant, mais reste bluffant et audacieux. Une prise de risque assez réussie de mon point de vue. L’auteur a poussé ses protagonistes dans leurs derniers retranchements et a réussi le challenge d’en jouer au gré de ses humeurs d’auteur sadique. Une mise à nu émotionnelle addictive qui nous surprend, nous saisit et nous embarque dans une intrigue complexe. Une intrigue rondement bien menée et originale.
Un premier tome riche en réflexions, d’introspections, de remise en question et d’approfondissements psychologiques qui priment sur l’action qu’on attend de ce genre d’histoire. Ce qui n’est pas pour me déplaire étant fan de thriller psychologique. Et je ne vous parle pas du dénouement. Il est juste spectaculaire que j’en suis restée sans voix.
Ce premier tome est si plein de promesses pour la suite que je prendrais un grand plaisir à lire pour découvrir ce que Manon nous réserve comme surprises. Réussira-t-elle encore à nous surprendre ? Affaire à suivre…

Muse – Time Is Running Out

56541930_261639071275044_181201397453160448_n

L’avis Coup de Coeur de Mélissa sur : Vicious Temptation de Sonia Eska


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur Vicious Temptation de Sonia Eska. Merci aux éditions Addictives !

Titre : Vicious Temptation

Auteur : Sonia Eska

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance 

Résumé : Il sera la clé de sa liberté… ou bien sa perte.                                                                  Il aura suffi d’un regard pour que la vie ordonnée de Keeva s’effondre et que la conditionnelle d’Arthus soit menacée.                                                                                       L’un et l’autre s’attirent, pourtant tout les oppose.                                                              Keeva est mesurée et discrète, tandis qu’Arthus est arrogant et dangereux.                     Elle l’intrigue autant qu’elle l’obsède.                                                                                             Il l’exaspère autant qu’il la trouble.                                                                                                  Entre défis et passion, ils devront faire front lorsque leur douloureux passé reviendra les hanter.                                                                                                                                                      Ils n’auront alors que deux possibilités : en sortir vainqueurs ou détruits.                    L’attraction sera-t-elle plus forte que les fantômes de leur vie d’avant ?

Mon Avis :

C’est complètement bluffée que je vous présente mon avis sur ce livre, que dis-je cette pépite, un diamant à l’état brut. Vicious Temptation est une histoire renversante, mais aussi bouleversante de deux êtres que tout oppose.

Keeva, une jeune femme perturbée par son passé et qui lutte chaque jour contre ses vieux démons. Entourée de ses proches, elle mène sa vie d’une façon qui sort vraiment de l’ordinaire, mais il suffira d’un regard pour que son quotidien si ordonné soit chamboulé à jamais. Malgré les mises en garde de celui qui a toujours était à ses côtés, sa moitié, son frère Owen, elle ne saura pas résister à l’objet de ses désirs.

Et ce regard, c’est celui d’Arthus Dugan dit Art. Il est sexy, beau comme un dieu, mais c’est aussi le pire des connards. Un homme d’une arrogance démesurée, qui se fout de tout et qui n’hésite pas à piétiner tout ce qui se met en travers de son chemin, car ce qu’il veut, il l’obtient ! Et ce qu’il veut, c’est elle, juste une fois, car elle est son obsession.

Nos deux protagonistes vont se laisser aller à jouer à un jeu dangereux ou tous les coups sont permis et il n’est pas sûr qu’ils en ressortent indemnes.

Une relation aussi passionnelle que destructrice, remettant en cause les certitudes et le comportement de chacun.

Un lourd passé bien trop présent pour l’un et l’autre qui déterminera l’issue de leur couple…

Cette romance est pour moi un véritable coup de cœur, sûrement l’un des meilleurs livres que j’ai lus jusqu’à maintenant.

À la lecture des premières lignes, j’ai ressenti une émotion particulière sur laquelle je n’arrive même pas à poser des mots, et pour être honnête, c’est une première. Une plume maîtrisée et envoûtante… Mais oui, c’est ça, Sonia Eska m’a totalement ensorcelée. 

J’ai plongé tête première dans cette histoire et suis restée en totale immersion jusqu’à la fin.  Le choix des mots, l’harmonie des phrases, l’incontestable fluidité de lecture, tout était parfait ce qui a décuplé l’intensité des émotions en tout genre que j’ai ressenties. Puis cette intrigue menée avec brio, se dévoilant petit à petit tout en gardant un certain mystère… J’ai adoré. Et bien sûr, il y a Keeva et Art ! Je pourrais vous en dire tant… Ils sont surprenants, parfois détestables (surtout lui) …. Mais je m’arrêterai là ! Si si vraiment. Ils méritent tellement que vous les découvriez à travers la lecture du roman et non avec mes mots.

C’est en tout cas avec nostalgie que je referme le chapitre de leur histoire. Ils vont vraiment me manquer.

Je remercie Carole des Éditions Addictives pour ce service presse numérique, ainsi que l’auteure Sonia Eska qui m’a fait passer un moment de lecture inoubliable.

Vicious Temptation, un livre qui a donné tous son sens à l’amour que je porte à cette passion qu’est la lecture.

Most Powerful Violin Music

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici quelques sorties que vous pourrez rajouter à vos PAL cette semaine. Des sorties partenaires qui n’attendent que vous pour vous dévoiler tous leur secrets. Black Ink éditions avec Lucie Chatel – Editions Addictives avec Marie HJ, Alexane Tolley et Lise Robin – BMR avec Réjane del Fabbro – Nisha et caetera avec Laurie Pyren – Juno Publishing France Hugo New Romance avec Eva De Kerlan – J’ai Lu avec Fleur Hana Cindy .C 

  • Chez notre partenaire Black Ink éditions :

Trahison, tome 1 : Les cicatrices du passé de Lucie Chatel sortira le 8 avril (Lien d’achat)

41ke--oy+mL

Résumé : Maëva s’envole pour Los Angeles où elle a décroché un job de nounou le temps d’un été. Mais ce n’est pas l’attrait du voyage ou un hypothétique amour pour les enfants qui la motive. Non, Maëva tente un coup de poker qui risque bien de la détruire… ou de la sauver. Abandonnée par son père à l’âge de 11 ans au lendemain des obsèques de sa mère, elle n’a jamais renoncé à retrouver sa trace. Et cette photo accompagnant l’annonce lui révèle la cruelle vérité : son père a reconstruit une famille loin d’elle, mais surtout sans elle. Sous une fausse identité, elle intègre le foyer idéal dont elle a été privée, disposant d’un mois pour lever le voile sur le mystère de son abandon. Elle avait tout prévu sauf Kayden. Un musicien insupportable mais canon que le destin, décidément joueur, place sur sa route. Mensonges et dissimulation emprisonnent Maë, et compromettent les sentiments imprévus suscités par Kayden.

  • Chez notre partenaire les éditions Addictives :

Play with fire par Marie HJ sortira le 9 avril (Lien d’achat)

51czswntqVL

Résumé : Il possède l’argent, la gloire, le talent… mais pas Corey. Sorti de nulle part, Jared enflamme depuis cinq ans la scène et le cœur des fans.  Rock star, sûr de lui, arrogant et tombeur, il adore sa vie, son groupe et l’adrénaline qui va avec chaque concert. Jusqu’au jour où leur manager impose Corey comme figure d’autorité sur la tournée. Corey était autrefois rock star, sous le nom de Stixx. Mais sa carrière a explosé en vol le jour où il a fait son coming out et que son groupe l’a mis dehors.  Il est froid, renfermé, blessé et refuse tout net de toucher à une guitare, malgré les supplications du groupe qui l’a reconnu et se fiche de sa sexualité : ce qui compte pour eux, c’est son talent ! Et Jared, surtout, rêve d’en apprendre plus au contact de ce rockeur légendaire. Leurs caractères explosifs font des étincelles, ils s’accrochent constamment… jusqu’à céder à la passion. Aucun ne veut engager son cœur : que du sexe, pas de sentiments, et que le temps de la tournée ! Défi accepté ?

Intense de Alexane Tolley sortira le 15 avril ( Lien d’achat)

41oJZdklO+L._SY346_

Résumé : Un désir aussi puissant que dangereux.
Coralie jongle entre son studio de pole dance, ses obligations de mère célibataire et les dîners-sushis chez ses meilleurs amis. 
Il reste peu de temps dans sa vie pour la romance, mais ce n’est pas plus mal : la passion lui a déjà fait tout perdre une fois. Elle apprécie désormais sa vie posée et sans surprises ! Jusqu’au jour où un ennemi invisible commence à perturber son quotidien : Coralie reçoit des appels angoissants, des cadeaux glaçants, son studio est ravagé…Maël, inspecteur de police, débarque alors dans sa vie comme une tornade. Il est intense, sexy, intelligent et semble décidé à abattre toutes les défenses de la jeune femme.  Coralie acceptera-t-elle de lui succomber ? Ou le fuira-t-elle ? Elle a tout à perdre, mais aussi peut-être tout à gagner.

Love Scandal – Broché avec Lise Robin sortira le 11 avril (Lien d’achat)

41YAcYiDlFL._SX340_BO1,204,203,200_

Résumé : Il est son seul espoir… Elle est son pire cauchemar.

En un clic d’appareil photo, Evy, jeune paparazzi en herbe, a enflammé les médias et ruiné la vie d’Eliott, l’acteur le plus adulé d’Hollywood.

Alors, quand sa propre vie tourne au cauchemar, il est le dernier vers qui elle devrait se tourner ! Pourtant, Evy n’a pas le choix : l’homme qui tente de briser sa vie depuis toujours est de retour. Eliott est le seul à avoir assez de pouvoir et de cran pour l’aider.

 

  • Chez notre partenaire BMR

Armand de Réjane del Fabbro (Lien d’achat)

31mQe07BFfL

Résumé : Installée dans son petit appartement parisien, Réjane se laisse porter par le rythme de la ville, ses bruits, ses passions. Au milieu de toute cette agitation anonyme, les sites de rencontres sont une aubaine pour tisser des liens et échanger avec humour et curiosité. Bien vite cependant, toutes les discussions se ressemblent, formatées et oubliables. Jusqu’à lui. Celui qui sort du lot, qui la fait succomber, qui chamboule son quotidien rêveur et bouleverse ses nuits. Sans que Réjane s’en doute, cette relation réveillera en elle des souvenirs enfouis  : l’absence d’un père qu’on regrette, l’amour inconditionnel d’une mère… Mais comment se retrouver dans un monde où tout va si vite que l’on peine à s’arrêter sur les petits plaisirs de la vie ? À moins, bien sûr, de se retourner, et de regarder le passé en face.

  • Chez notre partenaire Nisha et caetera

Cerise – Broché de Laurie Pyren sortira le 11 avril

41hHMsASKJL._SX322_BO1,204,203,200_

Résumé : Une mère hippie, un père inconnu, une carrière d’avocate ratée… Je m’appelle Cerise Desrosiers.  Amoureuse, elle pense que sa vie va enfin ressembler à un conte de fées. C’est sans compter sur la cruauté des hommes (surtout Julian !) et le retour inattendu de son père… Je m’appelle Cerise Desrosiers. Déjà, avec un nom pareil, je ne pars pas gagnante… Ajoutez à cela une mère hippie dingue de son chihuahua obèse, un père inconnu et une carrière d’avocate ratée et tadam… Vous obtenez ma vie ! Malgré tous ces handicaps, j’arrivais à peu près à m’en sortir jusqu’à ce que les problèmes s’enchaînent! D’abord il y a eu Julian Ford avec ses petites phrases qui font mouche et son sourire en coin, puis le retour de mon père. Et me voilà maintenant coincée à Dublin pour récupérer un héritage qui devrait me rendre millionnaire. Ça vous paraît idyllique ? Détrompez-vous ! C’est juste le début des ennuis ! Et ce Julian que je retrouve tout le temps sur mon chemin. Ah ce Julian !

  • Chez notre partenaire Juno Publishing France

Mon univers #1 – All in par Emma scott sortira le 11 avril ( Lien d’achat)

41f4r1MwzyL

Résumé : Je t’aimerais pour toujours, si seulement j’en avais la chance…Kacey Dawson a toujours vécu sa vie à fond, impulsivement, parfois imprudemment. Maintenant, guitariste dans un groupe très prometteur, elle est à deux doigts de toucher à la gloire et la fortune. Mais Kacey est partagée entre vouloir devenir une musicienne sérieuse et les démons qui l’attirent vers le monde scintillant, mais imprégné d’alcool qu’est la célébrité. Un concert raté à Las Vegas menace de complètement ruiner sa carrière. Elle se réveille avec une gueule de bois phénoménale et aucun souvenir de la nuit passée, ni comment elle s’est retrouvée sur le canapé de son chauffeur de limousine…Jonah Fletcher est à court de temps. Il sait que sa situation est sans espoir, et s’est juré de profiter des quelques mois qui lui restent. Ses plans consistent à assister à l’inauguration de son oeuvre en verre dans une prestigieuse galerie d’art… cela n’inclut pas de tomber amoureux de la rockeuse, sauvage et agitée qui a atterri sur son canapé. Jonah voit que Kacey est sur une pente destructrice. Il la laisse rester avec lui durant quelques jours afin de lui permettre de se redresser. Mais aucun d’eux n’anticipait le lien profond qu’ils ressentent, ni comment cela pouvait changer si rapidement d’amitié en autre chose. Une chose profonde, pure, qui change la vie… Une chose aussi fragile que du verre, ils le savent bien, qui explosera au final, peu importe à quel point ils essaient de s’y accrocher. Aimer avec tout son coeur, sacrifier, connaître une douleur terrible et une joie grandissante. Vivre sa vie avec toutes ses beautés, ses peines, et à la fin, être capable de sourire à travers les larmes et savoir qu’on n’aurait pas changé une seule chose, c’est tout simplement cela que nous apprend Mon Univers.

Dans un battement de coeur de K.L. Shandwick ( Lien d’achat)

51OFWwrSy2L

Résumé : Un battement de coeur se produit en une fraction de seconde. Pour Jo et Kane, il change leur vie comme ils ne l’auraient jamais imaginé. Pour Jo, être une rock star signifie célébrité, argent, musique, sexe. Un mode de vie pour lequel elle n’a littéralement aucun respect. Josie Carmichael est l’opposé d’une rock star. Elle n’est même pas célèbre et elle n’aime pas particulièrement les musiciens, mais lorsqu’elle croise par hasard un ami d’enfance vivant dans ce milieu, sa vie prend un tour auquel elle ne s’attendait pas. Avec des styles de vie opposés et des sentiments conflictuels pour le garçon qui avait auparavant une place spéciale dans son coeur et l’homme sexy en diable qu’est devenu Kane, trouvera-t-elle un juste milieu ? Étrangers à l’âge adulte avec un lien fort issu de leur enfance, les mondes de Josie et Kane se rapprochent plus qu’aucun des deux n’aurait pu l’imaginer. Ils doivent alors affronter des défis émotionnels qui dépassent tout ce pour quoi ils étaient préparés.

Noah par Cara Dee (Lien d’achat)

51pv8dPEhfL

Résumé Vous êtes-vous déjà réveillé en vous attendant à voir le chaos partout ? En quarante-huit heures, j’ai tout perdu. Je suis rentré chez moi pour trouver ma petite amie depuis quatre ans avec un autre homme. Le jour suivant, un accident d’avion m’a arraché ma famille, me brisant. À bien des égards, je suis mort aussi ce jour-là. L’homme qui aimait s’amuser, qui vivait à cent à l’heure, qui adorait sa carrière dans l’industrie cinématographique a disparu. À sa place, il ne restait que la coquille d’un homme de quarante ans, qui se noyait dans le fond d’une bouteille. Une seule personne savait ce que je traversais. Le beau-fils de ma soeur, qui n’était pas dans l’avion. Julian savait aussi ce que c’était de perdre tous ceux qu’il aimait. Il avait arrêté de venir aux repas de famille alors qu’il était adolescent, alors je ne le connaissais pas très bien. Mais je lui ai dit lors du service commémoratif qu’il pouvait venir me rendre visite à L.A. quand il le voulait. Et un jour, il l’a fait, et je suppose que c’était un jour comme un autre pour commencer à ramasser les morceaux et voir ce qui restait de nous.

  • Chez Hugo New Romance 

Is it love ? Carter Corp. Mat par Eva De Kerlan sortira le 11 avril (Lien d’achat). Une sortie que j’ai eu le plaisir de recevoir en avant première avec un tote-bag Is It Love

41SS8p2xOqL._SX371_BO1,204,203,200_

Résumé : MATT ORTEGA EST DOUÉ POUR BROUILLER LES PISTES : COLLÈGUE, AMI OU… PLUS ? Emma Johnson est assistante de communication au sein de Carter Corporation. Un soir, elle se dévoile à son très séduisant binôme, Matt, un graphiste aux yeux noisette. Il lui prête une oreille attentive, et elle finit par tomber sous son charme. Mais celui-ci souffle le chaud et le froid. Le lendemain, il l’ignore. De plus, de nombreux mystères l’entourent : un passé trouble, un jumeau diabolique prénommé Daryl, et que cache cette impressionnante cicatrice dans son dos ? La jeune femme est déterminée à en savoir plus, qu’importent les risques, et ce malgré la volonté des jumeaux de l’éloigner du danger.  Matt parviendra-t-il à révéler ses sombres secrets à Emma ?

  • Auto-édition 

Sexe, Drogue & Alcool de Cindy .C sortira le 10 avril  (Lien d’achat)

41ZtbraHE6L

Résumé : On ne peut pas dire que Sarah ait une enfance normale. Elle a toujours l’impr.ession d’être rejetée, de ne pas être désirée, malgré le fait que ses parents fassent en sorte qu’elle ne manque de rien. Un peu comme son frère quelques années avant elle, qui lui est parti. C’est pour ça qu’à dix-sept ans, elle décide de quitter la maison avec détermination.
Au début, Sarah est aux anges, comme un conte de fée. Jusqu’au jour où la trahison de Jennyfer sa meilleure amie, va l’entraîner dans les sombres abysses de l’enfer. Boire, boire pour oublier ses déboires, Sarah en a marre, elle a envie de sortir de ce mauvais cauchemar. Mais la volonté se fait rare…
Et un jour elle rencontre l’amour, mais durera-t-il pour toujours ? Aveuglée par sa moitié, Sarah est loin de se douter qu’une telle beauté, peut cacher un être d’une cruauté sur-dimensionnée…
Relations, émotions, passions, addictions… Saura-t-elle gagner la bataille face à tant de démons ? Elle s’en sortira et les vaincra… Ou pas …

  • Fleur Hana chez J’ai Lu

Je rappelle que Fleur Hana a dévoilé hier la couverture de sa prochaine sortie chez J’ai Lu. On comptera les étoiles, une romance contemporaine / Young Adult paraîtra le 22 Mai.

56236169_346038999353625_2568617801396781056_n

Résumé : Nous avons tous une bonne étoile, encore faut-il la trouver…Lycéenne solitaire et réservée, Amélia entretient toujours des liens très forts avec sa confidente, Maëva, malgré la distance qui les sépare. Elle ne souhaite qu’une chose : ne pas faire de vagues et s’acheminer discrètement jusqu’à la délivrance -le bac. Quand elle rencontre Samuel, elle ne s’attend pas à ce que le bassiste au cœur tendre bouleverse son existence. Prévenant, drôle et sécurisant, il l’amène peu à peu à s’ouvrir aux autres et à la vie. Toutefois, lorsque la jeune fille croise une connaissance du passé, tout bascule. Amélia découvre que certaines blessures ne sont pas refermées, au risque de lui faire perdre à la fois Sam et sa meilleure amie…

Merci de votre attention et à un prochain rendez-vous !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

 

 

 

 

Catégories PAL

L’avis de Lilly sur Matriochkas Tome 2 : Dissidence de Christelle Da Cruz !


Hello les étoiles, Lillyunlivre vous présente son avis sur Dissidence le final de Matriochkas. Une dystopie de Christelle Da Cruz et publiée chez les éditions Plumes Du Web qu’on remercie pour l’envoi du service presse à notre partenaire !

41fcZbkWvsL._SX316_BO1,204,203,200_

Titre : Matriochkas Tome 2 : Dissidence

Auteur : Christelle Da Cruz

Éditeur : Éditions Plumes Du Web

Genre : Dystopie

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Il y a quelques jours de cela, vous avez découvert l’avis de LilLyUnLivre sur Le premier Tome 1 de Matriochkas : Révélations, de Christelle Da Cruz édité aux ✒️Editions Plumes Du Web. Une lecture enthousiaste qui avait plongé LilLyUnLivre dans un état de fébrilité avancé.
Aujourd’hui, découvrez la suite de cette dystopie étonnante et originale. Attention pour les lecteurs n’ayant pas encore lu le tome 1, certains éléments de cet avis peuvent vous spoiler le précèdent tome.
Merci de nouveau aux ✒️Éditions Plumes Du Web pour ce SP et aussi à 🌟Les Etoiles Des Bibliothèques 🌟 pour cette opportunité.
🦋🦋🦋LA COUVERTURE🦋🦋🦋

La couverture suit le même schéma que celui du premier tome, seuls les tons varient pour des couleurs plus chaudes. La femme blonde laisse place à une brune tenant dans chaque main un revolver. On devine rapidement qu’il s’agit de Gabrielle.
Ce lien entre les deux couvertures est plaisant et avec le recul de la lecture du premier, il permet de mieux comprendre les éléments, la ville à leurs pieds est donc Antagonia et Gabrielle prend les armes pour devenir une dissidente.
🦋🦋🦋LE RÉSUMÉ🦋🦋🦋

Alors que la résistance s’apprête à investir le pôle du lac Sainte-Claire, la révolte gronde. Le destin des hommes est entre les mains de l’opposition, menée par Rose. Tout se jouera au cœur de la capitale, où ils devront rallier le peuple à leur cause et s’unir face au gouvernement. Après soixante années passées dans l’ombre, les hommes vont-ils regagner leur place au sein de la société ? À l’heure où Gabrielle et Alexander sont à un tournant de leur relation, c’est tout leur avenir qui est en jeu…
Un très bon résumé qui permet de ne pas spoiler certains points importants du tome 1, il est bien amené et donne envie de s’y jeter.
🦋🦋🦋L’HISTOIRE🦋🦋🦋

Avant de débuter avec le contenu du récit, sachez que ces deux tomes ne sont pas dissociables, attaquer Dissidence sans passer par Révélations risque d’être éprouvant aux premiers chapitres. De plus, certains points soulevés dans cet article peuvent vous 🚨spoiler le premier Tome. 🚨
Le premier chapitre est une suite directe au dernier du précédent tome. Un peu abrupts comme entrée en matière, mais il est vrai que la fin de ce dernier laissait le lecteur dans l’action, Gabrielle et Alexander ainsi que leurs amis étaient en route pour le pôle du Lac Sainte-Claire dans le but de délivrer les hommes qui y sont enfermés depuis des années.
Au cours de l’histoire, Gabrielle reste toujours aussi téméraire, mettant sa vie et celle qu’elle porte en danger malgré les tentatives de son compagnon et de ses proches pour la raisonner.

Le parallèle avec Rebecca Gale est toujours présent, mais à celui-ci s’ajoute l’enfance de Rose plus présente. Nous découvrons au travers du regard de la mère d’Alexander, une femme forte, celle qui est à l’origine de l’Opposition au Mouvement fondé par sa propre mère il y a de cela plus de 60 ans.
Même si la complicité du couple de héros reste très présente, ce tome est beaucoup plus axé sur l’action, il y a moins de scènes intimes par exemple.
Le lecteur va déplorer, mais soutenir les actions de Gabrielle et comprendre ses motivations. Elle va elle-même grandir et s’investir corps et âme dans l’Opposition, pour son futur, celui de l’homme qu’elle aime et de la vie qu’elle porte.
Dans le premier avis, un des points négatifs était le fait de ne pas revoir Vivianne… Et bien, le lecteur aura le plaisir de la retrouver.
S’il y a à redire, ce seront peut-être ces actions qui se répètent, les temps de pauses ne sont pas légion et notre cœur a du mal à se reposer lors de la lecture.
Cela dit, c’est une lecture passionnante et dévorante. La société matriarcale y est bien représentée, prouvant que les excès ne sont pas du fait d’un genre, mais d’une mentalité et que la cruauté peut habiter dans le cœur de tous.
Il est agréable d’avoir une héroïne forte qui apprend à gérer ses sentiments, avoir grandi dans une société où l’homme n’est pas nécessaire, bien au contraire, l’a rendu fragile et elle ne sait que faire de cette protection qu’il lui offre ni de la peur de le perdre qui la hante.
🦋🦋🦋LA CONCLUSION🦋🦋🦋
Une très belle histoire à dévorer, pleine d’action, d’humour – La bonne humeur d’Alexander et celle de sa sœur sont particulièrement divertissantes – de tendresse et de réflexion, car oui, cela donne à réfléchir aussi sur les travers de notre société au jour d’aujourd’hui.

Roundtable Rival – Lindsey Stirling

Les fées n’aiment qu’une fois de Jeanne Bocquenet-Carle, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une histoire de fées, de don et d’amour. Les fées n’aiment qu’une fois de Jeanne Bocquenet-Carle. Une romance qui touche par sa douceur. Merci aux éditions Les Bas Bleus pour l’envoi du service presse !

Titre : Les fées n’aiment qu’une fois

Auteur : Jeanne Bocquenet-Carle

Éditeur : Editions Les Bas Bleus

Genre : Romance contemporain

Broché : Lien d’achat
Résumé : Capucine, fée moderne, porte un lourd fardeau : veiller sur les femmes modernes tout en protégeant son cœur.
À la mort de sa mère, Capucine hérite de sa charge de fée et se trouve plongée dans les responsabilités des femmes du XXIe siècle. Il faut dire qu’être une fée ne protège pas des soucis financiers, des services sociaux et des déboires sentimentaux… Surtout qu’un sort pèse sur les fées modernes : elles ne peuvent aimer qu’un seul homme durant leur vie. Comment Capucine fera-t-elle pour protéger son cœur ? À qui le donnera-t-elle ?

L’avisdeMya :

Capucine vient de perdre sa maman, son pilier. À peine la vingtaine, et cette dernière doit faire face à la dure réalité de la vie. S’occuper de ses sœurs jumelles, mener de face les tracas du quotidien et de ses études. Harcelée par les services sociaux, par sa conseillère, la nounou des jumelles qui fait des siennes, les factures à régler, Capucine est au bout du rouleau. Mais ce n’est pas tout. Le pire ou le meilleur, question de point de vue, l’attend à mi-chemin…
Les femmes de Roc’handour sont spéciales. Elles ont toutes hérité d’une grande force de caractère. Elles sont des sages-femme de métier. Mais ce ne sont pas leurs seuls points communs. Ces femmes-là ont un don. Un don inestimable. Un don à doubles tranchant. Si elles peuvent distribuer leurs bienveillances aux nouveaux-nés, elles ne peuvent aimer qu’une seule fois. L’amour peut être leur bénédiction autant que leur malédiction. Et Capucine n’échappe pas à cet héritage ancestral que lui a laissé une mère qui a dépéri à l’abandon de son âme-sœur. Une haute responsabilité qui alourdit ses frêles épaules. Protéger son coeur de toute attache devrait être son mantra pour faire durer sa mission sur cette terre. Mais sa foi et ses pouvoirs ne la protégeront pas des émois d’un premier amour ni d’un millier coups au cœur.
Le docteur Coureau a sillonné terre et mer à la recherche d’un mot. D’un legs laissé par une mère mourante. Après des années d’absence, un sentiment d’urgence le fait atterrir en Bretagne. Les Monts d’Arrée seront le point de départ dans cette quête qui le hante jusqu’à l’obsession. Jusqu’au jour où ses pas, ou le destin, l’ont guidé à la maisonnée Roc’handour. Evan, est près du but. Mais il ne sait pas qu’il a rendez-vous avec sa destinée ni qu’il a scellé celle de Capucine !
Les fées n’aiment qu’une fois m’a ramenée à des souvenirs d’enfance. Ma grand-mère m’a tellement abreuvée d’histoires de fée qu’elles se sont ancrées dans ma mémoire d’enfance. Pendant une année entière, je me réveillais avec des traces de henné sur le corps, alors elle me disait que de bonnes fées se sont penchées sur mon berceau de naissance. Et que le henné est leur façon de m’apaiser quand j’avais des cauchemars. Et j’y croyais.

Évidemment, cela fait longtemps que je n’y crois plus. Et j’évite même toute histoire qui en parle, car franchement, ce n’est pas ma tasse. Mais ce roman a titillé mes souvenirs oubliés, m’a renvoyée à un chapitre de ma vie où un mot tendre, un geste d’attention me rendait heureuse. Même cette trace inexplicable de henné au réveil me faisait sentir spéciale.

Cette histoire n’est pas anodine. C’est une poésie, une ode à l’amour sincère. Un retour aux sources. À nos croyances. Ode à la vie, à la naissance et à la renaissance. Un hommage aux quatre éléments : L’air, l’eau, la terre et le feu.
Les fées n’aiment qu’une fois a tout pour vous charmer et vous emporter dans un univers imaginaire dans lequel tous les rêves sont permis. La plume de l’auteur est d’une douceur touchante. Ses mots sont un baume apaisant et d’une tendresse qui bouleversent.

Une histoire qui m’a émue, m’a fait rêver. Une plume qui m’a conquise par son flot d’émotions et que je ne peux que vous recommander.

Yves Duteil – Les fées

Magnetic Desires de Kristen Rivers, mon avis !


Hello les étoiles, je vous recommande Magnetic Desire de Kristen Rivers. Cette dernière nous offre une thématique délicate et une histoire captivante à découvrir incessamment. Merci aux éditions Addictives pour cette belle lecture !

Titre : Magnetic Desires

Auteur : Kristen Rivers

Éditeur : éditions Addictives

Genre : Romance

💫Résumé💫 : Un désir aussi irrésistible que dangereux.
Serveuse dans une petite ville d’Espagne, Emilia joue le rôle de la jeune femme insouciante et légère.
En réalité, elle est constamment sur le qui-vive et craint chaque jour d’être rattrapée par un passé traumatisant, sanglant. Elle prépare déjà son départ prochain afin de brouiller les pistes.
Sauf que Gregory fait irruption dans sa vie comme une tornade. Elle devrait normalement le fuir comme la peste, lui qui est arrogant, insupportable… et décidé à la séduire !
Si Emilia se laisse aller au désir, elle risque de le payer de sa vie…

💫L’avisdeMya💫:

C’est ma deuxième lecture pour Kristen Rivers, et encore une fois, elle m’a embarquée dans cette histoire à thématique hautement délicate. Je remercie Carole des éditions Addictives pour l’envoi de ce superbe service presse.

Emilia en toute apparence, est une jeune fille très simple. Elle aime son boulot à l’hôtel-restaurant le Sorolla à Dénia, une jolie ville portuaire. A priori, elle a tout pour être heureuse. Des amitiés solides, une patronne en or, du soleil et une plage à perte de vue. Appréciée par son entourage pour son sourire solaire, sa gentillesse et sa disponibilité. Serveuse le jour pour subvenir à ses besoins, le soir venu, elle anime des ateliers pour femmes victimes de violence. Sa vie est accaparée par ces ateliers qui lui tiennent tellement à coeur que le côté personnel, c’est le néant. Jusqu’au jour où Gregory est arrivé au restaurant où elle travaille. Ses airs insouciants et charmeurs lui font un effet monstre. Mais aussi l’effraient. Mais de quoi avait-elle peur ? Pourquoi cette peur sourde qui tenaille ses tréfonds ?

Quant à Gregory, l’étiquette de sale gosse de riche, lui colle un peu de trop. Mais il ne fait rien pour détromper son entourage. Lui-même y croit dur et ferme qu’il n’a rien à offrir à part la fortune de son père. Mais sa rencontre avec cette nana qui hante, désormais, son corps et son âme, l’aide à voir plus clair. Elle a une façon bien à elle de lui faire croire qu’il peut être bien plus que le gars qui dégaine son sourire factice et séducteur, plus vite que son ombre, dès qu’une fille passe à proximité. Il a commis des erreurs dans le passé. Elle le sait, mais ne le juge pas. Elle ne juge pas le gars volage et superficiel qu’il était. Aujourd’hui, il est revenu en Espagne pour réparer ses erreurs passées. Et la confiance d’Emi, lui donne des ailes. Lui donne envie de s’émanciper de la fortune familiale et se reconstruire un avenir. De trouver sa propre voie. Grâce à elle, il croit en lui et en ses aptitudes. Grâce à elle, il s’est enfin retrouvé après de longues années à errer sur le chemin de la perdition.

Emi le fait craquer à perdre la tête, mais la lueur de peur qu’il lit dans ses yeux à chaque approche le paralyse. Que lui est-il arrivé pour qu’elle soit sur ses gardes aussi de jour que de nuit ?

Malgré son insouciance apparente qu’elle affiche en public, cette dernière, ne réussit pas à lui cacher son masque de convenance. Et bientôt, elle devra passer aux aveux et lui raconter ses secrets si elle veut se reconstruire une vie auprès de lui. En fin, une partie seulement. Car elle ne veut sûrement pas qu’il la rejette. Les monstres qui l’accompagnent depuis son adolescence ne sont pas de ceux qu’on crie sur tous les toits. Ils lui alourdissent les épaules et le coeur à force de les garder pour elle. Elle est tellement fatiguée à se composer une attitude devant tout le monde. Fatiguée de mentir à sa FAMILLE. Ces gens qui l’ont accueillie comme une des leurs. Sans se poser de questions. Ils l’ont acceptée telle qu’elle est et elle, leur dissimule, une grande partie de sa vie. Cela la rend malade, mais elle doit faire taire le monstre qui détruit sa vie à petit feu…
Magnetic Desires est une belle romance à thématique très sensible. L’auteur traite le sujet de la violence conjugale avec une grande sensibilité. Elle ne propose pas de nouvelles solutions à vrai dire. Néanmoins, elle tire la sonnette d’alarme sur le fait qu’on victimise les bourreaux et qu’on accuse les victimes. Elle met le doigt sur la défaillance des hautes instances pour protéger ces femmes en mal de sécurité. Et aussi la quasi-absence de l’accompagnement après la séparation. Le tout emballé dans un gant de velours. Une romance tout en douceur marquée par beaucoup d’humour et de légèreté. Mais non dénuée d’un soupçon de drama, écrit sur un ton posé, sérieux et chargé d’émotions pour bien accentuer la gravité de la situation.

En somme, cette histoire est un bon moment lecture à passer avec des personnages hauts en couleur. Je tiens à préciser que des personnages secondaires interviennent pertinemment dans ce récit. Chacun d’eux a apporté son taux de réussite à cette romance. Je n’en ai pas parlé pour éviter de spoiler. Et pour vous laisser découvrir par vous-même ce qu’ils ont à raconter.
Magnetic Desires n’est pas juste une lecture pleine de soleil pour se divertir et faire rêver. C’est aussi un message fort et choc contre la violence faite aux femmes. Un message qui nous concerne tous et qu’il faut crier haut et fort jusqu’à être entendu !

Toddla T – Magnet

56737192_2206256372967647_518405133902544896_n