No love no fear – 2 – Memory Game, mon avis !

Hello, Voici mon avis sur un roman coup de coeur ! Merci Angel Arekin, BMR, et NetGalley pour cette magnifique et émouvante lecture !

20134401_445935092451884_1177096600_n

Titre : No love no fear – 2 – Memory Game         

Auteure : Anger Arekin  

Éditeur : BMR

Genre : Young Adult

Kindle : Par Ici

Broché : Précommande ICI

 Badge Lecteur professionnel10 chroniques de livreBadge Critiques à la Une

Résumé :       

Yano a entraîné Rine dans un nouveau jeu, bien plus complexe et dangereux que celui dans lequel ils s’affrontaient jusque-là : emménager ensemble et vivre leur amour, jour après jour. Mais ils ne sont plus les seuls à dicter les règles : leur entourage semble ruser d’ingéniosité et de perversité pour détruire leur bonheur naissant. Yano doit voler au secours de son frère et le protéger de mauvaises fréquentations, Rine devient la cible d’énigmatiques messages… Cette fois, Rine et Yano vont devoir s’allier pour remporter la partie. Plus de mensonges, plus de  secrets. Mais peuvent-ils vraiment triompher du passé qui les hante ?

L’avisDeMya :

C’est avec grand plaisir que je partage avec vous mes impressions sur cette lecture grand coup de coeur .

Je n’ai pas besoin de vous présenter Angel Arekin, si vous aimez la romance, vous avez probablement lu, au moins une fois, un de ses romans .

Aujourd’hui, elle m’a encore embarquée dans un tourbillon émotionnel avec la suite de l’histoire du trio infernal . Yano, Rine et le présumé absent jusqu’à preuve du contraire ,Mael .

Rine et Yano, prisonniers dans leur bulle amoureuse . Absorbés par leur goût éternel du jeu du chat et de la souris . Ils ne voient pas arriver le danger qui guette leur couple déjà mis à rudes épreuves par la culpabilité et le manque de communication . Ni ne voient la météorite qui explose en plein dans la bulle pour la faire voler en éclats .

Un flash back des plus douloureux, de plus triste et un retour à la case départ .

Yano, saura t-il contrôler ses émotions face à cette nouvelle et hallucinante donne que personne n’attendait ?. Saura t-il juguler ses rancœurs passées ? Sous peine de perdre celle qui le rend meilleur, celle qui attise son amour indéfectible,  il doit apprendre à partager les mots autant que ses maux .

Je disais donc au risque de me répéter, ce deuxième tome était un voyage émotionnel et un torrent de sentiments intenses . La relation entre Yano et Rine est touchante, passionnante, ardente et vibrante de sincérité qu’elle ne peut que séduire .

Quand Yano a tombé le masque de l’indifférence et de l’attitude « Je suis un connard et je l’assume », il  a laissé place à la personne craquante et dévouée qu’on était loin de deviner. Yano, doux et aux pieds de sa belle est juste magnifique . Un délice inespéré .

Les dialogues tantôt drôles, tantôt profonds et puissants ne m’ont pas laissée indifférente.

Les rebondissement s’enchaînent sans relâche, orchestrés avec maestria et dextérité .

Le suspense était aussi au rendez-vous, addictif et happant . Sur ce coup là, Angel était un brin sadique, mais quel bon auteur ne l’est pas ?

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide et sans fioritures ce qui facilite la lecture sans s’ennuyer . Je suis restée en mode stand by au fil des pages sans aucune envie de raccrocher. Une lecture qui se dévore d’une seule traite .

Pour finir, un joli coup de coeur pour cette pépite riche en surprises . Elle m’a valu une nuit blanche mais je n’ai aucun regret . Et au mot fin, j’en ai même redemandé .

Choix de la chanson Inspirée du roman

 

 

 

 

 

Mon avis sur Take your chance, tome 1 de Kessilya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Titre : Take Your Chance – Tome 1 

Auteur : Kessilya

Éditeur : BMR

Genre :  New Adult

Kindle : 9€99 lien ICI

Kobo : 9€99 lien ici

 

Badge Lecteur professionnel

Résumé :

Ne jamais faire ce que le monde attend de nous. Rester en contact quoi qu’il arrive. Ne jamais, jamais, jamais, sortir avec un mec plus jeune que nous. Les règles que Zoé a établies avec sa meilleure amie sont claires, faciles à suivre. Décidée à profiter de la vie, elle a ajouté une bonne résolution à sa liste : trouver un homme qui lui fera oublier son douloureux passé amoureux et envisager un avenir dépourvu de drames.

Mais c’est sans compter avec le retour d’Alec, son premier amour, celui qui l’a quittée sans explications six ans plus tôt. Quand il réapparaît subitement pour solliciter ses services de coach personnel, passé et présent se mélangent… et la vie semble offrir à Zoé une chance d’obtenir enfin les réponses aux questions qui la hantent.

Saura-t-elle la saisir ? Et si l’incertitude était moins lourde à supporter que la vérité ?

L’avis d’Elyiona : un vrai coup de cœur 

Il y a des livres qui vous transcendent dès les premières pages, qui vous ouvrent les yeux sur une romance que vous ne pourrez pas oublier . Et qui malgré toutes les déroutes qu’un amour peut trouver sur son chemin vous prouvera qu’il y en a un qui ramènera les âmes sœurs toujours à un point précis.

Ayant découverte la plume de l’auteur Kessilya il y a un moment déjà avec ses précédents écrits, je ne pouvais délibérément pas passer à côté de cette nouvelle romance et j’en suis plus que ravie.

Zoé est une jeune femme active et épanouie professionnellement, devenir coach sportif a été pour elle une évidence. Mais occupée avec un père fragile, son quotidien a un goût d’amertume . Celui d’un amour perdu 6 ans auparavant . Bien décidée, après tout ce temps, à tourner la page de son passé, elle ne s’attendait pas à voir débarquer Alec, celui qui aura été d’abord un inconnu, puis son meilleur ami pour devenir celui qui lui briserait le cœur.

La colère et l’incompréhension devront s’allier à son altruisme quand ce dernier viendra demander son aide pour avancer dans sa carrière de footballeur et rejoindre Chicago.

Mais derrière cette requête se cache la vraie raison de son retour. Il veut la retrouver et lui avouer toutes les raisons de son départ quelques années plus tôt. Mais sera-t-il prêt à faire face au regard des autres et aux d’en dira-t-on ?

Les répercussions de son retour en France ne se feront pas attendre et ses certitudes devront faire face aux vérités longtemps enfouies.

Arriveront-ils seulement à passer outre les conséquences des secrets qui les lient ?

C’est un grand coup de cœur qui marque ici ma lecture de ce premier volet de Take your chance. Cette romance aura su me transcender au-delà de tout ce qu’il est possible. Mon cœur se mettait ainsi à l’arrêt pour repartir de manière totalement anarchique face aux tête à tête de Zoé et Alec, ne cessant également de se casser en milles morceaux au fil des pages. Mes émotions seront balayées d’un revers de main par l’annonce qui aura eu l’effet d’un cataclysme dans leur vie, ébranlée que j’étais face à ce qu’il leur arrivait.

La souffrance de la jeune coach m’aura de cesse de m’émouvoir alors qu’elle ne désire que d’être heureuse et s’affranchir d’un amour passé. Quant à la dévotion que lui porte le jeune athlète, elle n’a d’égale que la force qui les ramène indubitablement l’un vers l’autre.

J’ai sans conteste été transportée dans ce grand huit dont l’auteur a le don grâce à une narration d’une qualité exemplaire, m’amenant au plus proche des émotions ressenties par tous les personnages. Comme eux, j’ai traversé la souffrance, l’espoir et le désespoir alors qu’ils commençaient une quête qui pourraient enfin les délivrer.

Comment ne pas être chamboulée par cette sublime romance ? Il ne pourrait simplement pas en être autrement. Leur lien est une force autant qu’une malédiction et il nous faudra faire face, en même temps qu’eux pour découvrir leurs faiblesses, leurs failles, leurs volontés de prouver que l’Amour vaut la peine de tous les combats.

Jusqu’où sont-ils prêts à aller ?

Tout simplement au-delà du possible… grâce aux amitiés qui les entourent et les soutiennent, mais surtout car ils s’aiment maintenant et à jamais !

Les autres personnages recèlent eux aussi une grande part de secret et je suis convaincue qu’ils nous surprendront plus d’une fois. Ils ont su se faire une part belle de l’histoire et il est clairement impossible de ne pas s’attacher à ces derniers car derrière tous les mots se cachent qui ils sont vraiment et il me tarde de les découvrir un peu plus.

J’ai littéralement dévoré ce premier opus, me confirmant une fois encore le talent de Kessilya me rendant chaque fois plus addict à son écriture quels que soient les thèmes abordés. Comment pourrait-il en être autrement, je vous le demande ?

Je voudrai aussi, par cette chronique, remercier Netgalley et BMR pour m’avoir accordée ce SP que je ne suis pas prête à oublier.

 

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur The Ivy Years, Tome 3 : L’homme de l’année de Sarina Bowen

 

 

Titre : L’homme de l’année, The Ivy Years, Tome 3

Auteure : Sarina Bowen

Éditeur : Rennie Road Books

Genre :  New Adult / Romance MM

Kindle : 4€99 lien ici

Broché : 14€23 lien ici

Kobo : 4€99 lien ici

 

Résumé :

Ce qui se passe au lycée reste au lycée. En théorie…

Il y a cinq ans, Michael Graham a trahi la seule personne qui l’ait jamais vraiment connu. Depuis, il est passé maître dans l’art de cacher son orientation sexuelle aux autres et de se mentir à lui-même.
Imaginez sa stupeur quand son passé fait irruption dans les vestiaires de l’Université de Harkness, avec un sac de hockey et ce petit sourire qui a toujours fait chavirer Graham. Pour lui, il n’y a qu’une seule réaction possible : la panique la plus totale. Il suffirait d’un mot de la part du nouvel ailier gauche de l’équipe pour détruire la vie que Graham s’est construite.
John Rikker se retrouve dans le rôle du nouveau. Encore. Et cette fois, c’est pire que d’habitude, car les médias ont décidé de s’intéresser de près au seul joueur de hockey de première division ouvertement gay. Les fourgons de télévision ont pris racine sur le trottoir devant la patinoire, au grand dam de ses nouveaux coéquipiers.
Un joueur en particulier semble très mal à l’aise chaque fois qu’il entre dans la pièce.
Certes, Rikker se doutait bien que l’accueil ne serait pas chaleureux, mais il ne pensait pas se heurter à une attitude aussi fuyante. Ancien meilleur ami, ex-copain ou relation d’adolescence, peu importe ce qu’il représente à ses yeux, une chose est sûre : Graham ne va pas bien. Il boit trop et a du mal à se concentrer pendant les entraînements. Les deux garçons les plus solitaires de l’équipe vont finir par s’autodétruire sous la pression qu’ils subissent, à moins qu’ils ne parviennent à se retrouver malgré leur histoire douloureuse. Ce ne sera pas facile, mais il en vaut la peine, l’homme de l’année.

Avertissement : À la différence des autres tomes de la série, cette histoire d’amour émouvante met en scène deux garçons. Elle contient des situations sexuelles, de la dance music, des t-shirts à messages sarcastiques et une grand-mère adepte de poker.

L’avis d’Elyiona : un magnifique coup de cœur !

Après avoir été totalement sous le charme d’un premier volet qui a été un coup de cœur, un second un brin en-dessous mais qui m’a charmé, voilà que ce 3ème opus refait grimper en flèche mon addiction (bien que déjà acquise) à cette saga.

The Ivy Years est bel et bien parti pour être ma saga favorite dans le domaine du New Adult en provoquant 2 coup de cœur sur 3 tomes… plus que prometteur !!

Graham est un jeune de 21 ans, en seconde année de faculté à Harkness où il est également un des piliers de l’équipe de hockey. Agile sur la glace, il cache un mal être de taille à cause duquel il se réfugie dans l’alcool et le sexe sans sentiments. Il a offert son cœur 5 ans auparavant et leur séparation reste encore d’une douleur sans précédent, de celle qui confirme que cette personne sera la seule et l’unique. Mais pour cela G. devra affirmer son orientation sexuelle, et pour le moment il n’en est clairement pas capable.

Tout était incroyablement bien rôdé…. jusqu’à l’arrivée d’un nouveau membre dans l’équipe. Le palet a été lancé, la partie vient de commencer !!!

Rikker est un ailier qui vient d’être transféré de Saint B. doté de capacités et de statistiques incroyables pour la saison débutée. Rejeté par ses parents, accueilli par sa grand mère il est ouvertement gay. Le ton est donné et l’accueil que lui font ses nouveaux coéquipiers s’en retrouve mitigé. Quant à celui qui a été son premier amour, lui offre une arrivée plus que polaire, craignant qu’il ne révèle ses secrets connus de lui seul. Un iceberg serait sans doute plus causant que Graham. Agacé par son attitude quasi auto-destructrice, Rikker décide de le provoquer afin d’avoir ne serait ce qu’une once de réaction. Commence alors un plan d’attaque qu’il s’engage à établir aussi bien sur la glace que côté cœur.

Un grain de sable de taille viendra pourtant ternir son programme et les conséquences pourraient mettre à mal sa carrière et sa capacité à retrouver celui qui a toujours régné sur son âme.

Comme vous l’avez compris, les événements se passent sur la deuxième année d’université tout comme le tome 2 et la chronologie des faits s’en retrouve facilité. Les personnages des deux volets précédents sont également présents à ma plus grande joie. Vous apprendrez ainsi ce que deviennent Bridget, Scarlet, Corey et Hartley (en tant que leader de l’équipe de hockey) et bien d’autres.

Quant à ceux qui vont provoquer mon coup de cœur, il s’agit bien de Rikker et Graham.

Touchants, émouvants, entiers ils sont pourtant malheureux de ne pas pouvoir s’aimer librement. Ils sont les deux âmes d’une même pièce, esseulés par les préjugés des autres et par la peur qu’ils voient dans le regard de ces derniers. Déjà séparés cinq années plus tôt, ils auront sacrifiés leur relation dans le passé. Après avoir lutté contre vents et marées, l’évidence est là : il leur faudra se battre contre les barrages et les clivages de la société y compris dans l’univers des équipes masculines de hockey. Car malgré l’évolution des mentalités il reste toujours le jugement de ceux qui ne comprennent pas que tout le monde a le droit à l’Amour sans aucune distinction.

Cette romance est une ode à ce sentiment si précieux qui vaut tous les combats. L’auteure a su si bien retranscrire toutes les émotions rencontrées que mes battements cardiaques se retrouvaient à battre de manière totalement anarchiques et incontrôlables.

Dire que j’ai fondu pour nos deux joueurs serait un euphémisme, j’ai littéralement craquée pour eux. Graham se retrouvant au bord du précipice ne sachant plus quels choix prendre ( cacher qui il est vraiment et être malheureux ou aimer celui qui est l’UNIQUE au risque d’être rejeté) montrera une telle fragilité et une telle injustice quant aux qu’en dira-t-on que je me sentais prête à le défendre bec et ongle. Quant à Rik il est d’un altruisme et d’une beauté de corps et d’esprit qu’il est impossible de ne pas tomber sous le charme.

Une chose est certaine leur Amour est d’une telle évidence qu’elle ne peut que nous toucher au plus profond de notre âme car il est vrai, limpide et le reflet de ce qu’ils sont à eux deux : un TOUT !

Je me répéterai sans doute plus d’une fois sur cette saga mais l’auteure Sarina Bowen a sans conteste cette patte d’écriture qui m’embarque immédiatement. La qualité et la fluidité de la lecture est tellement agréable que le temps défile à une allure folle et le roman terminé avant de s’en rendre compte. Pour ma part, j’ai dévoré ce tome avec l’envie de lire encore et encore sur ce couple magnifique à mes yeux : Michael Graham et John Rikker.

Je tiens à remercier Laure Valentin qui m’aura permise de lire ce livre en SP et à l’auteure de traiter de sujets qui méritent qu’on prouvent que l’Amour vaut le coup et les plus grands combats.

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Immoralité un roman de Shana Keers

Titre : Immoralité

Auteur : Shana Keers

Genre : New-romance

Editions : Auto-édité

lien d’achat :

Ebook :   EUR 4,99

Résumé :  Avez-vous déjà lutté contre des pensées immorales qui vous rongent et vous entraînent au bord de folie ?
Victoire Levigan, petite bourgeoise égoïste et capricieuse, n’imaginait pas un seul instant devoir faire face à ce problème. Menant secrètement une vie dissolue, elle espérait profiter largement de ses vacances estivales. Mais c’était sans compter l’arrivée d’un mail fracassant : non seulement elle y découvre qu’elle a un demi-frère, mais également que celui-ci doit séjourner chez elle pendant plusieurs semaines. 
C’est la douche froide, car son statut de fille unique et son existence débridée sont en péril.
Entre elle et Maximilien, jeune rebelle romantique, la guerre est déclarée, d’autant que, très vite, une lutte acharnée contre des pulsions sexuelles réciproques et inconcevables s’engage. 
Vibrez au rythme de leurs attaques et de leur désir.
Marchez avec eux sur le fil fragile de leur conscience indécente.
Entre rêve et cauchemar,
Confiance et trahison,
Haine et passion,
Jusqu’où les mènera leur attirance mutuelle ?
Feront-ils abstraction de la Raison et de la Morale pour assouvir leur soif de l’autre ?
Leur existence va-t-elle basculer, l’espace d’un été ?

Mon avis écrit par Carine :

Victoire est une magnifique jeune fille de 23 ans qui poursuit ses études sur Paris. Les vacances la ramènent comme toutes les années chez elle, à Nice où elle retrouve avec plaisir son père Philippe, avec qui elle a une entente fusionnelle depuis le départ de sa mère. Son père, devant lequel elle cache une facette de sa personnalité bien différente de ce qu’elle est réellement… En apparence, elle est la petite fille à son papa, bourgeoise pourrie gâtée et Ô combien capricieuse… (mais juste en apparence…) Derrière elle se cache une autre personne complètement différente, audacieuse, et complètement débridée… Les plaisirs du sexe elle connait, et elle aime ça ! C’est comme elle veut, quand elle veut et avec qui elle veut… Et ce n’est pas le fait d’avoir un petit ami qui va freiner ses ardeurs, surtout que celui-ci est resté sur Paris. Elle compte bien profiter de ses vacances, sans scrupules et sans remords… Victoire est le fantasme de tous les hommes… Et elle en jubile…

Mais un simple Mail va bouleverser tous ses plans mais surtout son amour propre. Son père lui a menti pendant des années et voilà qu’un frère sorti de nulle part arrive pour poser ses valises dans la villa familiale. Une rencontre fracassante qui mettra à mal toute morale et fera monter la température crescendo tout au long de la lecture.

Un combat quotidien de deux êtres qui s’attirent et se détestent, enflammant alors un désir qu’ils ne peuvent pas assouvir.

Maximilien, tout comme Victoire, dissimule sa vrai personnalité. Gros dur et Bad Boy en apparence, il cache un mal être qui le ronge et l’empêche d’être lui même… Si celui-ci était ravi de faire enfin la connaissance de sa sœur au bout de tant d’années, il va vite déchanter… La guerre est déclarée dès le premier regard… Victoire n’est pas prête à avoir un frère, et encore moins sexy à ce point ! Surtout que sa libido est toute proche d’une certaine forme de nymphomanie, mais qu’elle le veuille ou pas, il est son frère et elle ne pourra rien y changer ! Va alors commencer une lutte incessante où on aurait que faire de la morale tant l’attirance est grande et réciproque. Une attirance qui ronge, qui brûle, qui nous consume de l’intérieur et dans tous les sens du terme 😉 se transformant petit à petit en appétit féroce. Cette attirance va les faire jouer avec le feu, reste à savoir si l’incendie pourra être maîtrisé ou s’ils vont finir par se consumer. Ne pas l’apaiser devient une lente torture dont ils sont leur propre tortionnaire. Leur faim de l’autre leur fera t-elle croquer le fruit défendu ?…

Shana Keers n’épargne pas ses héros et notre petit cœur en subit les conséquences autant que le leur. Ils sont frère et sœur luttant contre leurs pulsions immorales qu’ils ne peuvent pas contrôler.  Faut-il vraiment tenir compte de cette morale ? Quand on est sur le point de non retour, quand l’excitation est tellement à son comble qu’on oubli tout, peut-on aussi oublier ce lien qui les unit ? Les douches froides peuvent-elles suffire ? Surtout pas pour Victoire qui a l’habitude d’obtenir des hommes ce qu’elle veut quand elle veut. Et là, ce qu’elle veut… C’est Maximilien…

Qui des deux saura faire la part des choses ?  Le déni pourrait-il les faire basculer ?

Une romance pas comme les autres qui m’a emportée du début à la fin sans préavis, sans appuyer sur pause, me faisant oublier toute éthique. Un roman qui bouleverse par ses émotions et toute cette contradiction que l’on ressent, et que l’on vit sous la plume fluide et très érotique de Shana Keers. Érotique oui, car je me suis liquéfiée autant que Victoire et je suis incapable de vous dire où je serais allée si j’avais été elle… Il faut dire qu’on espère un retournement de situation, on veut y croire y rêver, mais si la plume de Shana avait voulu nous offrir un roman à l’eau de rose, il ne s’appellerait pas, Immoralité

Une romance explosive, interdite, édifiante qui défit les codes et nous fait sombrer dans l’immoralité sans scrupules, à la façon de Victoire Levignan…

Une lecture addictive au plus haut point que je vous interdit de laisser passer lol !

Un grand merci à Shana pour ce service presse qui m’a donné des vapeurs à n’en plus finir en me laissant dans un état de combustion totale, mais aussi, de stress intense quand à la suite des événements…

 

 

Mon avis sur … Timothy Blake, la mort en héritage de Bridget Page

Titre : Timothy Blake, la mort en héritage

Auteure : Bridget Page

Auto-édition

Genre : Thriller

Kindle : 4€99 cliquez sur le lien ici

Broché : 17€00 cliquez sur le lien ici

Kobo : 4€99 cliquez sur le lien ici

Résumé :

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs.

Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans.

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie.

Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle.

Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.


L’avis d’Elyiona :

C’est avec une pensée toute particulière que je me suis lancée dans la relecture de Timothy Blake sous la plume incroyable de Bridget Page. Cette histoire ayant pris forme sous les lumières du concours Thriller sur Fyctia, chaque chapitre mène vers un monde plongé dans les pensées ténébreuses de celui qui fera trembler La Rochelle… Comme tous ceux et celles qui ont suivi ce thriller sans en connaître la fin, il nous faut désormais vous planter le décor.

La Rochelle est la proie d’un serial killer, ses victimes prenant la forme de diverses « sculptures ». Nul ne sait qui se cache derrière ces atrocités et le doute d’un lendemain incertain prend doucement forme dans l’esprit des habitants. Seule certitude, il ne s’en prend qu’à des femmes avec des critères immuables…

Pour contrecarrer la continuité de ses actions, la ville fait appel à Gildas Gabin connu pour des capacités bien particulières requises au niveau européen. Mais cette intervention n’est pas du goût de tous et encore moins de celui de Timothy Blake. Déterminés l’un comme l’autre à avoir gain de cause, une partie d’échecs stratégique prend toute son ampleur et démarre sur les chapeaux de roues.

Reste désormais à savoir quels seront les pions avancés, car une chose est certaine, aucun des deux ne veut perdre… et tous les moyens sont bons pour déstabiliser l’adversaire !!!

Voilà que j’ai à peine refermé la dernière page de ce thriller, que la chaire de poule ne m’a toujours pas quittée. Timothy Blake contient un rythme d’évènements soutenu et à peine baisserez-vous votre garde qu’une nouvelle vague viendra vous déstabiliser. Autant vous prévenir je n’ai été apaisée à aucun moment, le doute étant constant et les détails divers me collant parfois des frissons dans le dos. Les crimes sont d’un réalisme troublant à vous glacer le sang. Agissant avec la constance d’un métronome, le Charpentier naval, tel que l’appelle la population, se délecte du plaisir qu’il tire lors de la création de ses « œuvres ». La tension est oppressante et la passion pathologique qu’il voue à la terreur de ses victimes m’a maintenu dans cette ambiance si tragique, le cœur au bord des lèvres.

Mais la colère va lui faire dépasser ses limites, et il ne peut y avoir qu’un vainqueur. Autant vous dire que la sensation d’angoisse est palpable et que j’ai été prise à la gorge par les descriptions d’un réalisme déstabilisant.

Nul doute que notre prise de position sera bien posée mais les pensées de nos protagonistes sauront vous faire souffler, vous faire frémir, vous faire sourire ( qu’il s’agisse de Jeanne, des enfants ou des collègues improbables de Gildas) et surtout vous faire attendre l’inévitable… Plusieurs hypothèses, plusieurs scénarios autant de situations qui ont fait tourner mon esprit à plein régime et autant vous dire que j’ai adoré.

Les personnages ont leur personnalité propre et totalement différente les uns des autres, allant jusqu’au grand écart en se trouvant dans l’esprit torturé de Timothy Blake.

C’est dans cet exercice périlleux du thriller que l’on retrouve cette fois Bridget Page et autant vous signaler que pour moi, il s’agit d’un pari gagné et haut la main. Les détails sont autant de preuves des recherches qu’elle a dû entreprendre dans les différents domaines. Qu’il s’agisse des troubles de la personnalité, des recherches dans le domaine médical et maritime.

L’auteure saura prouver qu’elle excelle dans les différentes catégories d’écriture auxquelles elle s’essaie et qui aura su suscitée mon intérêt durant toute ma lecture. Sa plume reste toujours aussi professionnelle, fluide et addictive et saura sans nul doute, conquérir encore de nombreux lecteurs.

Vous l’avez sans doute compris mais il s’agit ici bel et bien d’un coup de cœur. Désormais il n’appartient qu’à vous d’entrer dans l’univers de la mort en héritage…

 

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur… The Ivy Years, Tome 1 : Notre Année Trouble de Sarina Bowen

 

 

 

 

 

Titre :  Notre Année Trouble, The Ivy Years, Tome 1

Auteure : Sarina Bowen

Éditeur : Rennie Road Books

Genre : New Adult / Romance contemporaine

Kindle : ICI

Broché : ICI

Kobo : ICI

Résumé :

Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ? 
Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.

 Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris. Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre. 

Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon. Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour.

L’avis d’Elyio : une leçon de vie = coup de coeur ! 

Corey Callahan est une jeune femme qui s’en va loin de sa famille pour poursuivre ses études. Inquiets de la distance qu’elle leur impose, il n’y a pour elle aucun autre moyen pour tenter de panser ses blessures. Loin d’eux, loin de son passé, elle veut se reconstruire. Sa petite fée chance lui a tout de même accordée le fait d’avoir une colocataire formidable Dara, et un appartement adapté d’une taille conséquente sur le campus. Mais ce qui va la sortir de son hibernation, possède un regard et un humour détonant.

Doté d’un corps d’Apollon, Adam Hartley est son voisin. Une amitié grandissante va éclore entre nos deux adeptes du hockey. Mais Adam n’est pas célibataire et Stella compte bien faire comprendre à qui veut l’entendre qu’il lui appartient. Entre parties de RealStix (un jeu vidéo sur fond de hockey) et confidences, nos deux voisins prennent un chemin dangereux où les limites vont se brouiller de plus en plus.

Entre l’Amitié et l’Amour il n’y a qu’un pas. Vont-ils passer le franchir et risquer de gâcher tout ce qui les réunit ?

Rien n’est moins sûr !!

J’avoue avoir littéralement adoré le livre du début à la fin, chaque page m’amenant encore plus loin dans cette histoire qui saura vous prendre les tripes et bien plus encore. Pour vous aider à situer un peu le type d’écriture, je dirai qu’il s’agirait d’un savant de Easy de Tammara Webber et de Maybe Someday de Colleen Hoover. Mon addiction a été totale et marque là un réel coup de coeur pour ma lecture.

Peut être craindrez-vous un air de déjà vu, je ne l’ai ne serait-ce même pas pensé une seule minute.

Les personnages m’ont embarqué, tentant désespérément de cacher leurs fragilités et leurs failles les rendant encore attrayant. Leurs passés sont pour eux leurs plus grands regrets, leurs décisions pas toujours interprétées comme étant leurs meilleurs choix. Pourtant il sera impossible de ne pas craquer pour eux. Ok j’avoue Adam est une grande gueule, sportif, canon et intelligent, jouant de son sex appeal comme ses beaux mecs qui savent que personne ne leur résiste… En même temps il aurait probablement tord de ne pas s’en priver. Seulement la présence de sa nouvelle voisine va ébranler son univers et l’obliger à voir la vie d’une manière complètement différente… Comment faire alors pour ne pas craquer totalement pour lui ? Honnêtement c’est grillé lol 😉 Vous pourrez compter sur lui pour faire partie des longues listes de Book Boyfriends qui trônent déjà dans vos bibliothèque.

Corey, elle, a une personnalité que j’ai de suite appréciée. Entière elle ne cherche pas à plaire. Trop blessée, trop rejetée, trop protégée de tout, elle veut désormais vivre sa vie. Elle est dotée d’une répartie génialissime et d’un humour décapant, faisant d’elle le genre d’amie que vous voudriez tous avoir, car sa loyauté est sans failles, contrairement à ses secrets. Malgré tout, sa fragilité qu’elle essaye d’enfouir, elle démontre son attitude de battante, prête à abattre chaque épreuve comme s’il s’agissait d’une affaire banale. Elle saura prouver que « Seul on avance vite, mais ensemble on avance mieux », enfin prête à se faire de nouveaux amis.

Elle vous donnera, vous l’avez sans doute compris, une vraie leçon de vie !!

L’écriture de l’auteure est véritablement une des plus belles découvertes littéraires étant, comme je l’ai dit plus haut, un mélange plus que réussi de deux auteures dont le talent n’est plus à prouver. Sa plume saura vous faire ressentir tout un panel d’émotions rendant chaque personnage plus vrai que nature. Vous serez partagé entre les ressentis de nos deux voisins, les questionnements quant à leurs devenirs et leurs prises de décisions : la fragilité et la douceur devra faire face à l’indignation, la colère et la rancune.

Il me tarde véritablement de découvrir les 4 prochains tomes, dont nous ne connaissons pas encore la date de parution, mais dont nous vous tiendrons informés. Il s’agit donc pour moi, d’un vrai coup de coeur en ce début de saga, et je vous la conseille à 100%.

Musique proposée en lecture :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer