No love no fear – 3 – Yano & Play, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! je vous présente mon deuxième coups de coeur de la semaine . Yano & Play est une tuerie émotionnelle dont vous n’en ressortirez pas indemnes ! Merci Angel Arekin, BMR et NetGalley pour cette sublime lecture !

51gHEeBHKTL

Titre : No love no fear – 3 – Yano & Play

Auteur : Angel Arekin 

Éditeur : BMR

Genre : Romance – N/A

Kindle : PAR ICI

Broché : PAR ICI

 

Résumé : Rine et Yano ont décidé de s’affranchir du passé pour vivre pleinement leur idylle amoureuse. Alors que l’heure du mariage approche, de nouvelles épreuves ébranlent la confiance qu’ils ont l’un en l’autre. Entre jalousies naissantes et l’irruption du père de Yano dans leur vie, leurs vieux démons se réveillent. L’équilibre qu’ils avaient tenté de maintenir se brise et Yano commet l’irréparable. Mais puisqu’ils n’obéissent qu’à la loi du jeu, Rine lui lance un dernier défi. La partie peut commencer ! Et cette fois-ci, qui en sera le maître ?

L’avisdeMya :

Une fois que j’ai lu le dernier mot du tome 2 de No Love No Fear – Memory Game , je ne comprenais pas à quoi servait le tome 3 Yano & Play . Le dénouement me satisfaisait largement . Je pouvais faire confiance à Angel pour concocter quelques choses de bien . Mais franchement je n’attendais rien de plus . Mais à croire que l’auteur m’a entendue et a relevé le challenge de me faire craquer une fois de plus . Et elle a réussi haut la main .

Yano & Play était indispensable pour comprendre la personnalité complexe de Yano, son mode d’emploi . Angel l’a disséqué minutieusement et sous toutes les coutures . Elle nous a ramenés à son enfance meurtrie . La maltraitance et l’absence d’une figure parentale aimante pour le guider fait qu’il soit l’homme violent et torturé d’aujourd’hui . Sa relation avec Érine qui a toujours était houleuse et l’est encore aujourd’hui pour ne pas changer . Sa haine pour lui même et envers les autres . Son comportement bordeline . Tout y est dans ce dernier . Sa fragilité malgré ses airs de dur (Désolée Yano, je balance !)  Son manque de confiance . Sa méfiance et le manque d’estime de soi .

Et je comprends enfin la fascination et l’attraction d’Érine malgré le mal qui lui fait subir bien malgré lui . Yano peut être l’ange qui ensoleille ses jours et le démon qui la renvoie dans un gouffre de souffrances mais pas sans conséquences sur son mental .

Mais il y a aussi du positif dans ce final . La rédemption . La reconstruction . Yano renaît de ces cendres comme un phénix . L’amour ineffable et fusionnel entre Yano et Érine . De nouvelles facettes méconnues de lui qui ne laissent pas indifférents .  Le travail sur soi pour se mériter l’un et l’autre . La route vers la renaissance sera longue. Mais la récompense est au bout du chemin . Yano ne lâchera rien même s’il commet des erreurs ( il ne sera pas Yano sinon, on est bien d’accord ?) . Vaincre sa jalousie maladive, sa violence et ses vieux démons seront la meilleure victoire qu’il pourrait s’offrir à lui même et à Érine . Elle et personne qu’elle . Elle l’attend de pieds fermes pour la conduire à l’autel . Mais sera t-il au rendez-vous ? Où le naturel reviendra t-il au galop ? Là, il n’est plus question de jouer simple . Érine corse la partie et voit les enjeux à la hausse . Sera t-il à la hauteur de ses attentes ?  s’en sortira t-il gagnant de ce jeu qu’il a lui même instauré des années plutôt ?

Vous l’aurez compris, j’étais totalement conquise pour ce magnifique final . Un deuxième coup de coeur pour cette saga à rajouter dans ma bibliothèque . L’auteur manie excellemment les mots pour nous transporter dans un voyage émotionnel . Un univers captivant où tout n’est pas rose . Mais elle arrive à lui imprégner un truc magique pour nous harponner . Dans ce final, j’ai goûté aussi à son humour . Enfin celui de Yano . Sa grossièreté légendaire ne lui a pas fait défaut pour le plus grand plaisir de mes zygomatiques qui manquaient gravement de sport . (Eh oui Yano n’est pas connu par sa subtilité, ce qui fait son charme ) .

Pour résumer un tome chaud – bouillant riche en émotions et en humour que je ne peux que vous recommander de découvrir !

Ne manquez pas de suivre cette jeune plume qui s’embellit d’une oeuvre à l’autre . Une plume à qui je prédis une belle carrière dans son domaine . Disons-le franchement . Elle n’a rien à envier aux auteurs étrangères qui se vendent par millions . Elle a tout pour pour être parmi l’élite de la romance . Bravo !!!!

Angel, je t’ai à l’œil hihihi ! Et juste pour info, la saga des Mordret s’agrandit et sera bientôt dans nos PALS  . Hâte !

 Demons pour accompagner cette lecture ! Des paroles qui pourraient celles de Yano.

23414584_488567934855266_1778963010_n

Publicités

Si tu me le demandais, mon avis !


Hello tout le monde ! Je n’ai pas besoin de vous présenter Emily Blaine, La reine de la romance contemporaine par excellence ! Voici une lecture coup de coeur que je vous invite à découvrir . Mes remerciements à HarlequinCollection &H et NetGalley pour cette excellente découverte .

41vKhhz1GRL

Titre : Si tu me le demandais

Auteur : Emily Blaine 

Éditeur : Harlequin 

Collection : &H

Genre : Romance 

Kindle : Par ICI

Broché : Par ICI

RésuméElle est sa deuxième chance d’être heureux

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme  et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie  ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin  : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble. 

L’avisdeMya : 

Si tu me le demandais, raconte le deuil et le droit à une deuxième chance . Cooper a perdu sa moitié ! Et des années plus tard, il n’a toujours pas oublié . Il continue d’errer dans les couloirs de sa vie comme une âme en peine . Sa souffrance est toujours palpable et le sentiment de culpabilité l’empêche de tourner la page et aller de l’avant .

Julianne, à l’instar de Cooper, traîne des casseroles douloureux mais ne laisse rien paraître . La vie continue . Elle se contente de vivre au jour le jour même s’elle n’entend pas ré ouvrir son coeur à un homme .

Jusqu’au jour où le destin leur sourit et leur ouvre grand, la porte de l’amour . Saisiront -ils cette deuxième chance qui leur est offerte pour réécrire l’histoire de leur vie ? Une nouvelle page à noircir à deux leur tend la main . Sauront – ils encore esquisser les premiers pas dans l’école de la vie ?

La joie de vivre de Julianne et sa légèreté sont comme un baume apaisant sur les fêlures de Cooper . Et il entend bien tout faire pour la garder auprès de lui . Enfin s’elle le laisse faire ! Car si Julianne est la femme parfaite pour lui, elle est indomptable et insaisissable. Elle s’évertue à le fuir . Et ne se laisse pas facilement s’apprivoiser .

Emily Blaine, nous offre encore une fois, un torrent émotionnel qui me laisse sans voix  .

Si tu me le demandait, est une pépite parmi les pépites . Avec de simples mots, et par le fait de son talent, Emily arrive à me faire pleurer . Me faire rire . Et me faire partager un moment de grâce . Si j’avais des doutes, ce roman est la preuve qu’Emily Blaine règne en maître dans son domaine qu’est la romance contemporaine .

Si tu me demandais, est une magnifique histoire d’amour que le deuil et la tristesse ne sont pas arrivés à ternir . Des personnages touchants et crédibles dans leurs rôles . Un trop plein d’émotions sans faire dans les clichés . Une écriture sincère et brut de décoffrage qui m’a laissée pantoise . l’auteur ne joue pas avec les mots ni les colorie . Sa prose est allée droit au but et m’a conquise . Cette romance se dévore d’un bout à l’autre sans même l’opportunité de respirer un bon coup .

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé toutes les émotions ressenties dans Dear You , mon premier coup de coeur d’Emily . Même si j’ai beaucoup apprécié, le reste de ses ouvrages,  Si tu me demandais, restera longtemps dans ma mémoire . L’auteur a lâché les rênes à son imagination et à son côté romanesque pour nous bluffer .  Résultat : Du grand E.Blaine et dans toute sa splendeur .

Falling For You ? La question que se pose Lady Antebellum et j’ai presque entendu Julianne et Cooper se posaient la même !

22627626_481666172212109_922720357_n

Love & Darkness, mon avis !


Hello ! Ma recommandation lecture aujourd’hui, c’est Love & Darkness, d’Oly TL, mon énorme coup de coeur pour cette D/R bouleversante ! Une publication de La Condamine / Fyctia

51vDXOU0lmL._SY346_Titre : Love & Darkness 

Auteur : Oly TL

Éditeur : La Condamine

Kindle : Par Ici

RésuméElle est sa drogue. Il est son obscurité. 
Une romance sombre, qui ne vous laissera pas indemne
Tatoueur écorché, Jayden oublie son lourd passé les week- ends, lorsqu’il gomme ses limites avec ses frères de cœur, les BadASS. Bohème lumineuse et peintre, Milly n’oublie jamais cette vérité : l’existence est éphémère, alors autant éviter les complications. Les chemins si différents de ces deux artistes finissent cependant par se croiser. Entre ombre et lumière, secrets et blessures, réussiront-ils à s’aimer ?

L’avisdeMya : 

Après Lilas et Steen, je ne pensais pas qu’Oly me surprendrait encore . Et la surprise était de taille . Elle a pour nom Jayden . Un mec aux allures d’un bad boy . Piercing et peau couverte d’encre . Mais sous ses airs de dur, se cache un esprit créatif et une âme sensible . Une sensibilité à fleur de peau qui a fait de sa vie un enfer .

Aujourd’hui, il a tourné la page ou pas . Il est tatoueur de renom . Et sa vie tourne autour de son salon de tatouage et autour de ses frères de coeur . Les BadAss . Des frères joueurs et fêtards . Avec eux il retrouve goût à la vie, et un peu de sérénité . S’oublier dans des défis continuels . Dans les beuveries et les filles faciles . Les seuls à le sortir de ses sombres pensées et l’empêcher de retomber dans ses addictions .

Jusqu’au jour où il rencontre Milly . Son totale opposée . Une artiste dans l’âme, bohème et solaire . Elle est un rai de soleil dans ses ténèbres . Un électron libre alors que lui, reste captif de son passé . Il a beau résisté à la tentation mais rien n’y fait. Sa lumière le touche et l’attire comme un aimant .

Milly le fuit . Elle ne  compte pas s’engager dans une relation sentimentale . Rester libre et errer au gré de ses désirs et sans attaches . Butiner ici et là son plaisir sans s’impliquer émotionnellement .

 Jayden a plus d’un tour dans sa manche . Mais à chaque fois qu’il avance d’un pas, Milly recule de dix . A son grand désespoir,  il est prêt à accepter tout ce qu’elle a à lui donner . Prêt à l’aimer sans espoir d’un retour .

Milly garde la foi en la vie malgré le mal qui la ronge à petits feux . Elle vit de sa grande passion . Sa raison de vivre . Donne d’elle – même pour répandre la joie autour d’elle . Elle est prête à renoncer à ce que la vie lui offre de plus beau pour ne pas blesser ses amis ou son amour . Plutôt souffrir mais les protéger d’elle, c’est son mantra  .

Jayden doit affronter ses démons, faire face à ses sombres et inavouables secrets, lutter contre ses cauchemars quotidiens . Qu’a t-il de beau ou de bien à lui offrir ? A part une passion fusionnelle et une foi inébranlable en l’avenir incertain soit – il !

Quel lendemain attend nos deux écorchés de la vie ? Un avenir pleins d’incertitudes, de douleurs . Mais n’est-ce pas mieux de supporter tout cela ensemble main dans la main ? Puiser leurs forces dans l’instant présent et advienne que pourra !

Love & Darkness est une magnifique lecture . Chargée d’émotions fortes et intenses . Des émotions extraordinaires . A l’état brut et pur . Oly n’a pas fait dans la dentelle  à l’instar de ses deux derniers romans . Elle nous a offert une mise à nu des plus magistrales de deux protagonistes fragilisés par les aléas de la vie . Elle m’a transportée pendant une heure et demie dans un univers oscillant entre lumière et noirceur . Et je n’en suis pas sortie indemne . Une histoire incroyablement troublante et passionnante .

La plume d’Oly est fascinante, magique et brillante . Ses mots sont incisifs . Ils vont droit au coeur et touchent profondément . Cette romance sombre et troublante m’a émue aux larmes . Et j’en vibre encore aujourd’hui . L’histoire de Jayden & Milly est une belle leçon de vie . Vivre le présent et ne pas penser à ce qui va être demain, devrait être notre nourriture quotidienne . Un espoir fou . Un amour imparfait mais fusionnel . Mais l’amitié n’est pas en reste . Une amitié sincère, solide et désintéressée entre les frères BadAss . Leurs joies de vivre et leurs humours douteux ont quelques peu relâché ma pression artérielle .

Si je dois décrire Love & Darkness en quelques mots, je dirais : Envoûtement et voyage émotionnel garanti .

Love in the Dark

23283358_487822144929845_2096163399_n

Bad – T4 Amour immortel, mon avis !


Bonsoir à tous et à toutes ! Un opus « coup de coeur » que je vous invite à découvrir si ce n’est pas déjà fait . Merci à Harlequin France & NetGalley

21743239_672562189620312_6218378388834252778_n

Titre : Bad – T4 Amour immortel

Auteur : Jay Crowover

Éditeur : Harlequin France 

Collection : &H

Kindle : Par Ici

Broché : Par Ici

Résumé : 

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose  : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça  : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus  : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution  : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

L’avisDeMya :

Dans cet opus, The Point est toujours la scène de crime de prédilection des malfrats . Le sang coule à flots . La drogue continue de faire des ravages . Les armes font leurs taux de mortalité le plus élevé . Les prostituées enrichissent les proxénètes et délestent les poches de leurs clients . Mais The Point reconnait aujourd’hui son nouveau maître : Nassir Gates . Nassir dont seul le nom, fait frémir toute la racaille de ce quartier chaud . Le défier ou le contrarier est un mauvais plan pour quiconque . Il mène son business lucratif d’une main de fer et il n’accepte aucune entorse à ses règles . Sinon gare à celui ou celle qui s’y aventure . Il peut être sans pitié . Nassir Gates est le bad boy par excellence . Dangereux et invincible . Rien d’étonnant quand on connait son obsccur passif . Dans son enfance, il était enfant – soldat . Endoctriné pour servir une cause connue juste par ses commanditaires . Il est vite devenu l’arme redoutable des groupuscules fanatiques au moyen orient et d’un pouvoir ambitieux .

Son école, c’était la guerre et la violence . Un apprentissage aveugle et à la dure .

Il a appris très jeune à dégommer des cibles contrariants et sans se poser de questions . Et plus tard, il est devenu mercenaire . Il s’est vendu au plus offrants . La torture physique et psychique était un quotidien récurant . Une haine aveugle a guidé ses pas jusqu’à The Point où il a posé ses maigres biens incognito et a assis un commerce florissant . Nassir, tout ce qu’il voulait, il l’avait à la seconde . Tout sauf Keelyn . La nana qui pourrait d’un regard, apaiser ses démons, et d’un sourire le mettre à genoux . Aujourd’hui, Keelyn le fuit et il la laissera faire . Mais viendra le jour où elle doit se rendre à l’évidence . Personne ne dit non à Nassir . Le jour où il la sentira prête, il ira la débusquer là où elle se cache . Et jamais il ne la laissera repartir . Keelyn est sa faiblesse mais aussi sa force .

Un coup de coeur pour ce quatrième tome remarquablement bien écrit . Je dirais même mon préféré de la série .

Jay Crownover a sorti la lourde artillerie pour nous embarquer dans cette nouvelle aventure sur The Point . Et quelle aventure ! Mon palpitant n’a connu aucun répit du début jusqu’à la fin . Une aventure trépidante et captivante avec moult rebondissements . Le suspens était à son paroxysme . Et le plus, l’émotion était au rendez-vous . Un transport fulgurant et exceptionnel .

Les protagonistes de cette romance avaient tous les atouts pour nous attacher et ne pas vouloir les quitter . Ils sont atypiques, sombres attachants et bouleversants .

Le talent de l’auteur progresse d’un opus à l’autre . Sa plume encore plus addictive que jamais . La série Bad nous captive un peu plus à chaque fois . Je me demande ce qu’est ce qu’elle nous réserve pour le prochain ? .

 

L’avis d’Elyiona sur Blue Belle et les larmes empoisonnées, tome 1 de Océane Ghanem


 

Titre :  Blue Belle et les larmes empoisonnées

Auteur :  Océane Ghanem

Éditeur : Éditions les Plumes du Web

Genre : Romance fantastique

Kindle :  5€99 lien ici

Kobo : 5€99 lien ici

Résumé :  

Un prince au tempérament rigide et conservateur. Une mystérieuse créature au passé trouble.
La lutte ancestrale du bien contre le mal…

Le destin pousse Blue, néphilim orpheline et marginalisée par les siens depuis toujours, à croiser le chemin de Lysander, Prince des Cieux, qui exècre son espèce. Alors que tout les oppose naît entre eux une irrésistible alchimie. Cette attirance/répulsion éveille en Blue des pouvoirs qu’elle désespérait de posséder et fait voler en éclats toutes les certitudes sur lesquelles Lysander a bâti son existence. Jusqu’à ce que la mort les rattrape.
Ils auront un prix terrible à payer.
Car le jour du jugement dernier est arrivé.

L’avis d’Elyiona :

Il y a des livres fantastiques qui ont un niveau d’écriture et un fil de conduite qui n’a rien a envié aux plus grands auteurs. Pour ma part je dirai que Blue Belle et les larmes empoisonnées se classe sans problème parmi ceux là.

Comment ?
Tout simplement grâce à une histoire géniale, dont toutes les ramures prennent sens… tout du moins c’est ce que l’on peut penser de prime abord.

Il en va de surprise en surprise !!

Blue Belle est une néphilim différente de toutes les autres. Rejetée, humiliée et raillée par ses paires, elle est unique. Dépourvue d’ailes, elle est néanmoins l’objet d’une traque sans comprendre réellement ce qu’on lui reproche. Alors qu’elle échappe de justesse à Gift, un aspic, elle se réveille perdue dans une pièce qu’elle ne reconnaît pas. Mais c’est la présence d’un ange, qui la retient prisonnière, qui va surtout la déstabiliser. En effet, ils tiennent pour ennemie la race à laquelle l’autre appartient. Pourquoi ? Leur raison leur est propre, leurs passés les a forgé. Pourtant au-delà de cette aversion, quelque chose l’attire inexorablement vers cet ange au caractère austère.

Lysander est le Prince susceptible de réclamer la couronne d’Améthyste. A cause de cela ou pour des raisons tierces qui lui échappent, il est l’objet de multiples tentatives d’assassinat.

Pourquoi cette néphilim s’est-elle introduite chez lui si ce n’est pour attenter à sa vie ? Nulle doute que comme les autres elle compte tuer et anéantir les autres anges qui accompagne Lys. Le seul moyen pour découvrir la vérité sera de lui faire avouer.. mais force est de constater qu’au-delà de ce physique totalement atypique elle ne le rebute pas, bien au contraire…

Commence alors la découverte de ce qu’ils pensaient posséder pour acquis, mais aussi une bataille qu’ils devront mener en commun. Ils feront appel à toutes leurs ressources pour y parvenir… mais cela sera-t-il suffisant ?

Rien n’est moins sûr !

Blue Belle et les larmes empoisonnées, marque pour moi, une très belle découverte dans l’univers de la romance fantastique avec des personnages tissés d’une trame juste incroyable. Je me suis plongée corps et âme dans cette lecture avec une aisance prouvant rapidement mon appréciation de la qualité de ce récit. Les descriptifs sont d’une précision que votre imagination saura, sans problème, créer un aperçu du visuel recherché. Quant à la trame de l’histoire elle se fait avec une aisance déconcertante, montrant là que l’auteur maîtrise son univers et n’éprouve aucune difficulté à le retranscrire.

Pour parler du niveau de plume de l’auteur Océane Ghanem, je dirai qu’elle se hisse sans problème au niveau de Becca Fitzpatrick ou de Sophie Jomain. Non seulement leurs univers sont proches mais en plus la fluidité de l’histoire est indéniable. J’ai pris un immense plaisir à me plonger dans ce fantastique. Dévorer ce premier opus serait un euphémisme pour décrire la rapidité avec laquelle j’ai lu ce tome. Les événements s’enchaînent et sont menés tambour-battant créant une addictivité et une incapacité à poser son livre de manière prolongé. En ce qui me concerne, j’ai ainsi passé une partie de ma nuit à accompagner Lys, Blue et tous les autres dans cette quête improbable.

Parfois euphorique, parfois le rouge montant aux joues (car certains anges n’ont là que le titre 😉 ) mais aussi le cœur au bord des lèvres, un panel d’émotions qui ne reflètent qu’une infime partie de ce que j’ai ressenti. J’ai ainsi posé le roman fini avec une frustration quant à ne pas avoir la suite sous la main, sans quoi je l’aurai dévoré aussi…

Incroyable et totalement incontournable, l’univers de Blue Belle saura se faire une place de choix dans vos lectures fantastiques. Je pourrai vous dire à quel point elle est surprenante, je préfère que vous vous fassiez votre propre opinion. Toutefois, je peux vous assurer que leurs aventures sauront vous embarquer sans commune mesure au-delà de ce que vous pourriez imaginer, au-delà des apparences…

Il me tarde de découvrir les nouvelles épreuves que tous nos héros vont devoir affronter, car je suis certaine que de nombreuses surprises vont encore nous attendre.

Je tiens à remercier les Éditions les Plumes du Web pour ce superbe Service Presse que je hisse sans détour dans ma catégorie des Coup de Cœur !!

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’avis d’Elyiona sur He’s she, tome 2 : She’s He de Layla Namani


Titre :  He’s She, tome 2 : She ‘s He

Auteur :  Layla Namani

Genre : Young Adult

Auto-édition

Kindle :   4€99 lien ici

Broché : 15€95 lien ici

Kobo : 4€99 lien ici

 

Résumé :  

Après une séparation hors du commun, Léna est brusquement obligée de vivre sans Sam et sans preuve de son existence. Tout ce qu’elle a vécu est remis en question. Alors qu’elle lutte contre une dépression et tente de réapprendre à vivre, ce qu’elle croyait n’être qu’une illusion remonte à la surface, piétinant à jamais son esprit cartésien. Le beau Sam revient hanter son cœur et son quotidien d’une main possessive. Une main loin d’être ordinaire… Dany, de son côté, plus sexy et mystérieux que jamais, n’a pas fini de bouleverser la jeune femme… En effet, Léna découvrira un élément qui pourrait définitivement nouer leurs vies l’une à l’autre. La vie ou la mort… L’amour ou la passion… Le danger ou la sécurité… Au milieu d’un flot de péripéties, un choix cornélien attend notre héroïne… Et si le sort avait déjà décidé ? Une histoire d’amour unique en son genre, profonde, poignante, sensible, dont la fin, tout comme son premier volet, ne vous laissera pas indemnes…

(Titre du premier tome : He’s She)

L’avis d’Elyiona :

 

Il y a quelques mois déjà, j’ai eu le bonheur de lire le premier volet de cette duologie. He’s she avait été un véritable coup de cœur, un de ceux capable de vous marquer pendant un temps infini et qui m’avait fait sangloter, inconsolable de la séparation de Léna et Sam. Voilà que je me plonge dans cette suite que j’ai tant attendu tout en étant dans l’appréhension des évènements qui allaient s’y dérouler.

L’auteur Layla Namani m’a convaincu de son talent à travers tous ses livres et celui-ci n’échappe à la règle en se hissant à la place incontournable des coups de cœur.

Léna est désormais réveillée après un an de coma et la replace dans un espace temps qu’elle avait oublié et dont ses perceptions sont tout à fait altérées. Son « vécu » durant son absence se déroulait deux ans après son accident et sait désormais que rien de tout cela ne s’est produit. Serait-il possible que cela ne soit qu’un rêve ? Sam a-t-il réellement existé ? Comment expliquer toutes ses certitudes ?

Déterminée à éliminer tous ces doutes, elle est prête à provoquer les éléments. Mais la présence de ceux qui étaient devenus ses meilleurs amis durant son « absence » ne lui facilite pas la tâche. Alors qu’elle avait tissée des liens forts avec eux, elle se voit contrainte de se brider. Il lui est donc impossible de leur expliquer pourquoi elle les connait si bien. Le pire, est son attirance envers Dany. Elle doit réfréner son envie de lui sauter dessus alors qu’ils avaient été si proches. Néanmoins leur attraction est inévitable et presque inexplicable.

Entre Sam et Dany son cœur est déchiré. Lui est-il seulement possible de les aimer tous les 2 ?

Heureusement elle pourra compter sur l’amitié indéfectible de sa meilleure amie Trish et de toute la troupe qui les entoure. Il lui faudra tout de même se méfier de la jalousie de Victoria. Ici, aussi bien que là-bas, la plus populaire des filles ne compte pas se laisser détrôner…

Sam, quant à lui, devra faire face à ses responsabilités. Ses choix ont altéré le passé, et les conséquences ne vont pas rester impunies. « On se voit plus tard »… une promesse… un lien qui les unit… des paroles dont eux seul ont la clé.

C’est encore émotionnée que je clos cette suite que j’avais attendue de pieds ferme ; le premier volet m’ayant laissée avec une quantité de questions sans réponses et bouleversée par ce réveil pour le moins inattendu. Les suites sont souvent craintes, quels que soient les livres. Peur d’être déçus ou de trouver moult répétitions,  ici il n’en est rien, la suite se faisant de manière tout à fait fluide et naturelle. Un peu comme si je n’avais jamais quittée cette romance.

L’auteur Layla Namani réussit ainsi, avec une plume qui lui est propre, à me replonger avec sérénité dans ce récit où les univers se mélangent. Elle allie ainsi le fantastique et le réel, un exercice de style qui est loin d’être aussi simple qu’il n’y parait.

Les pensées et le quotidien de Léna, Sam et tous les autres sont décrits avec de telles précisions que le ressenti et la visualisation des scènes se font avec une aisance déconcertante. Les émotions sont ainsi démultipliées et chacun de leurs combats m’a plongé un peu plus dans l’univers de ce second tome.

Il m’a été tout bonnement impossible de me demander lequel de Sam ou de Dany, je préférai, mon cœur faisant un yoyo permanent. Si semblables de par certains aspects de leur personnalité, ils apportent leurs pierres à l’édifice fragile qu’est la vie de Léna grâce à leurs forces et leurs faiblesses. Prêts à tout pour le bonheur de leur Belle, ils devront faire des sacrifices…

Le rythme des évènements est soutenu et chaque étape s’avère indispensable quant à la corrélation de l’histoire. Chaque élément s’avère alors absolument nécessaire et complémentaire, un peu comme un puzzle dont les pièces prennent formes au fur et à mesure.

She’s He apporte donc cette finalité à l’histoire que j’attendais mêlant simplicité et toute la panoplie d’émotions que je désirais retrouver. J’ai pris un plaisir incommensurable à découvrir les clés de leurs passés, à partager avec eux tout ce qui les a forgé et les épreuves qu’ils ont du traverser. J’ai ainsi souffert et ri à leurs côtés grâce au talent de l’auteur.

Pour conclure cette chronique je citerai Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry :

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. « 

Merci encore Layla pour ce magnifique Service Presse.

Musique proposée à la lecture :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’avis d’Elyiona sur Chirurgicalement vôtre de Emma Landas


Titre : Chirurgicalement vôtre

Auteur : Emma Landas

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : New Romance

Kindle : 4€99 lien ici

Kobo : 4€99 lien ici

Résumé :

« Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m’avaient convaincue à coups de milliers de pages que l’amour, même dans la mort, est triomphant !
Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n’est pas celle d’Emma Bovary…
Jane, Emily, William, ils n’ont pas rencontré Terence Cesare.
Peut-être que s’ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu’il allait me faire vivre…
Peut-être alors que j’aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu… je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l’effet de serre…
Sûrement que j’aurais envisagé d’autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui… »

Qui a dit que les plus belles histoires d’amour naissaient des contes de fées ?

Et si les contes de fées n’étaient pas ce que l’on croit, et qu’au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ?

Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu’un ?

Voudriez-vous toujours tomber ?…

L’avis d’Elyiona :

C’est avec une chaire de poules encore toute fraîche que je vais rédiger cette chronique qui marque le temps d’une romance qui se détache totalement de celles que l’on lit fréquemment.

Une histoire comme celle là ne saura pas vous laisser indifférent. Elle aura pour effet de vous dévaster tout autant que vous faire sourire. Ainsi en fermant la dernière page de ma lecture je ne peux qu’affirmer avoir eu un coup de cœur magnifique pour ce livre hors norme.

Selena Paris est cette jeune fille de 20 ans encore dans les études à l’école d’infirmières. Finissant sa seconde année elle a décidé de travailler dans la clinique privée durant ses congés d’été en tant qu’aide soignante. C’est là qu’aura lieu sa première rencontre avec celui qui deviendra aussi bien son pire cauchemar qu’il provoquera les plus grandes pulsions attractrices. Lui c’est Terence Cesare, chirurgien vasculaire de son état… mais aussi le plus grand manipulateur que la Terre ait pu porter.

Sur sa route elle croisera aussi William Auguste, le frère ainé de sa meilleure amie mais aussi meilleur ami de Docteur Imperator.

Quand les sentiments s’en mêlent aussi bien qu’ils s’emmêlent, la vie tranquille de Selena prendra désormais un tout autre chemin.

Alors que Will décide de se lancer dans une relation avec Selly, le cœur de cette dernière balance entre ses deux hommes qui sont apparus dans son quotidien. Qui saurait dire qui des deux médecins se fera la part belle ? Lequel fera succomber l’étudiante ?

Et si tout cela cachait seulement une face bien plus sombre ??

Je ne saurai dire à quel point ce livre m’aura rendu l’épiderme sensible mais il est certain que comme se plait à dire Dr Imperator, il y aura un avant et un après… car ce livre est une vraie pépite. Une de celle qui nous serre le cœur autant qu’elle m’aura faite rire et sourire.

Les personnages m’ont touché plus que de raison. Je me suis sentie perdue sous le charme et en colère face aux attitudes et aux évènements qui s’enchainaient, un véritable arc-en-ciel de contractions semant le chaos quant à tout ce que Terence alias le Connard (comme cité dans le livre) allait faire vivre à Selena.

Il est agaçant et horripilant, et porte sans conteste tous les titres dont elle va l’affubler. Manipulateur hors pair il saura insinuer sous votre épiderme tout un panel d’émotions. Il aime détruire tout ce qui lui passe sous la main, il prend plaisir à humilier quiconque passe auprès de lui, tout ce qu’il approche se fane… voilà donc une des facettes multiples de ce médecin au physique de rêve. Mais ce qu’il cache à la vue de tous l’auront rendues aussi arrogant et destructeur. William, quant à lui, est son meilleur ami et compagnon de fortune dans ces quêtes ravageuses.

Selena, la douce et belle étudiante, sera elle prise entre deux feux, entrant dans un combat auquel elle n’aura jamais été préparée. Les relations qu’elle partagera avec chacun la déstabilisera et l’éveillera de son passé torturé et duquel elle était prisonnière.

Ce récit m’a bouleversé et tourneboulé, écrasant mes émotions tel un vrai bulldozer. J’ai adoré chaque page à cette recherche du savoir plus et qui nous fait dévorer un livre. Tout au long de ma lecture je n’ai cessé d’osciller entre sourire joyeux et contractions des mâchoires sous le coup de la colère que j’éprouvais face aux agissements de certains personnages. Tout et son contraire, un ying et yang d’émotions qui s’avèrent à la fois inévitables et totalement addictifs.

L’auteur signe là pour moi, un roman qui ne peut pas vous laisser sans réactions. Sa plume a su m’emmener à ce magnifique coup de cœur pour ce roman qui est loin d’être empli de fleurs et de chocolats, mais qui aura rendu mon palpitant tantôt bradycarde tantôt tachycarde. Une anarchie totale espérant sans cesse que la lumière gagne sur la côté sombre, que l’Amour puisse réparer des ailes cassées…

Emma Landas a su de manière magistrale m’embarquer dans cet univers si particulier de son roman. Une main de fer dans un gant de velours. Un grand bravo pour m’avoir amenée si loin dans ce roman, si près de Terence et Selena…

Je voudrai aussi remercier Black Ink Editions pour m’avoir, une fois encore fait découvrir une perle de lecture et déclenché une fois de plus ce coup de cœur que l’on recherche au fil des livres.

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’organisation – tome 3 – Révoltée, mon avis !


Bonsoir, je vous présente un excellent romantic – Suspens que je vous recommande de découvrir ! Merci à Lindsey T. , BMR et NetGalley pour ce coup de coeur magistralement mené !

wp-image-55710084

Titre : L’organisation – tome 3 – Révoltée 

Auteur : Lindsey T

Éditeur : BMR

Genre : Romantic – Suspense

Kindle : PAR ICI

Résumé :

Depuis l’assassinat de son père, chef russe mafieux, Aleksandra vit traquée. Pourchassée par la mafia qui la considère comme une traîtresse, mais aussi par Sam, dernière recrue de l’Organisation, qui a juré de la protéger, coûte que coûte. Quand il la retrouve enfin, Sam s’aperçoit qu’Aleksandra n’est pas la fille de son père pour rien. Révoltée,  indomptable, elle n’accorde sa confiance à personne et est prête à tout pour protéger ses secrets. Au risque de se mettre elle-même en danger. Assurer sa protection ne sera pas de tout repos, surtout si les sentiments s’en mêlent. Mais d’ailleurs, Aleksandra souhaite-t-elle vraiment être protégée ?

L’avisdeMya :

Ce deuxième tome est consacré à Sam Connor, un british charmeur et toujours de bonne humeur . Le jour ou sa collègue, Mia, lui confie la mission de retrouver Aleksandra qui était en danger de mort, jamais il n’aurait imaginer que sa vie allait être sens dessus dessous .

Le voilà parti à la chasse sur les pas d’une Alekssadra en cavale depuis l’assassinat de son père . Cette dernière a toute la mafia russe aux trousses . Habitué à se fondre complètement dans la masse, Sam n’a pas tardé à retrouver ses traces . Mais notre courageuse « fuyarde » n’a aucunement l’intention de faire confiance à cet inconnu qui dit vouloir la sauver . Et s’il a été dépêcher pour la ramener à ses ennemis ?

Et pas question qu’elle remet sa sécurité entre les mains de cette organisation avant de d’arriver au bout de sa mission . Et oui Aleksandra ne fuit pas . Elle évite l’ennemi pour un but bien précis . Retrouver un bout d’elle dont elle a été séparée malgré elle .

Livrée à elle – même, et sa colère pour seule arme,  Aleksandra part à la rencontre de son destin . Elle usera de toutes les moyens même les plus malhonnêtes pour se dépêtrer des liens qu’elle sent naître entre elle et Sam . L’amour n’est pas au goût du jour . Elle doit partir coûte que coûte  et reprendre sa vie perdue .

Sam, sent son professionnalisme et son légendaire flegme « very british » flanchés devant le désespoir d’Aleksandra  . Même si son instinct d’agent aguerri lui souffle méfiance . Mais la fragilité de la jeune femme parait si palpable qu’il ne peut résister à son appel et de s’y noyer jusqu’au cou !

Révoltée est un titre qui reflète excellemment le caractère d’Aleksandra . Après plusieurs année à subir le joug paternel, elle trouve enfin le courage de se rebeller et s’enfuir de la tour d’ivoire où elle a été séquestrée depuis toujours .  Alksandra s’est donnée les moyens pour y arriver et n’a pas lésiné pour acquérir cette liberté tant convoitée .

J’ai beaucoup aimé le premier tome . Adoré le deuxième.  Et un magnifique coup coeur pour ce troisième haut en couleur . Riche en rebondissements et en suspense . On ne peut que se laisser prendre par une tension éprouvante tout le long de notre lecture . Lindsey, dans ce troisième opus, est restée connectée en mode sadique . Elle nous transporte dans un univers où une mafia sanglante règne en maître . Et où tout les coups sont permis tout en restant soft . Elle nous donne tous les ingrédients pour lâcher bride à l’imaginations sans faire dans la violence gratuite . Et c’est au sein de cette noirceur qu’elle décide de mettre les émotions de nos deux protagonistes à rude épreuve . Et les nôtres aussi . En somme, j’ai accroché de bout en bout et me suis laissée agréablement entraîner par cette aventure plus que palpitante .

L’auteur lâche prise à son talent et donne le meilleur d’elle même . Sa maestria monte en crescendo . De bien, à mieux pour finir au top . Une écriture très soignée et un scénario parachevé avec brio .

Des Romantiques – Suspense comme « Révoltée », j’en ferais bien une addiction .

Choix musical perso inspiré par Sam & Aleksandra !

 

Enregistrer

L’avis de #Carine sur ‘L’inconnu de l’ascenseur & moi » Un roman de Sophie S.Pierucci chez Addictives Editions


Titre : L’inconnu de l’ascenseur & moi

Auteur : Sophie S. Pierucci

Genre : New Romance

Editions : Addictives

Ebook : EUR 4,99

Résumé Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu… elle panique.
Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon… et en plus, il est sarcastique !
L’attirance est puissante, irrésistible… mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !
Et il n’a encore rien vu…

***

L’inconnu de l’ascenseur et moi, de Sophie S. Pierucci, histoire intégrale

Mon avis écrit par #Carine :

Je vais commencer mon avis par vous dire que ce roman a été pour moi un vrai coup de cœur ! J’ai vraiment passé un moment de lecture délicieux. Pas de temps mort, pas de passage qui traîne en longueur mais du rire, des larmes, des émotions et une belle leçon de vie une fois de plus…

Charlyne emménage dans un nouvel appartement avec sa meilleure amie. Plus précisément au cinquième étage, où son voisin de palier est vraiment un homme mystérieux et pas social pour deux sous. Depuis 18 mois qu’elle vit là, elle ne connait ni son visage, ni le son de sa voix. Il se dissimule dernière son cache nez et sa casquette  refusant de lui adresser ne serait-ce qu’un bonjour. Un vrai connard en somme, et il ferait presque peur…

Est-il un psychopathe ? Va t-il les égorger un jour ? Les deux amies préfèrent rire de leurs suspicions mais n’en mènent pas large non plus à chaque fois qu’elles le croisent et préfèrent l’éviter… A moins que ce ne soit lui qui les évite…  Mais un jour une pomme tombe… une simple petite pomme roule devant l’ascenseur et va tout changer… L’attraction sera immédiate, forte et électrique. Même si Charlyne ne voit pas son visage entièrement, ce qu’elle lit dans ses yeux est complètement déroutant et à la fois merveilleux. Mais Matthew n’est pas Adam, il ne croquera pas le fruit défendu, et revêt immédiatement son costume de connard de première. Par contre Charlyne trouvera la pomme intrigante, et ne compte pas la laisser pourrir…

Derrière son masque d’homme des cavernes, rustre et bourru, Matthew se révélera touchant et complètement désemparé face à cette sensation qu’il s’était promis de ne plus éprouver, et dont il ne peut s’autoriser à faire évoluer.  Après le drame qu’il a vécu, il s’est renfermé dans une carapace qu’il sera très difficile à percer pour qui que ce soit. Il refuse d’être heureux, il n’en a tout simplement pas le droit…

Charlyne quant à elle, si sa plastique parfaite fait rêver tous les hommes, à l’intérieur, elle n’est qu’une fleur fragile que l’on a empêché de pousser et d’épanouir à sa guise. Son manque de confiance en la vie, et particulièrement aux hommes est un obstacle majeur à son épanouissement personnel et professionnel.

Si ils sont très différents l’un de l’autre, il sont dotés d’une chose qui leur est commune et qui sera leur force : un caractère bien trempé ! Ce foutu caractère qui les mettra au défi de ne pas succomber et les entraînera dans un jeu déroutant dont le risque de se brûler est pourtant une évidence…  Un défi qui leur permettra de se dévoiler, mais surtout de s’apprivoiser, et de se reconstruire tout en gardant leur cœur à distance de l’autre… Un  lâcher prise tout simplement…

Ce roman est une pépite livresque ! J’ai aimé Brisé(e), plus qu’adorée Café-in, mais l’inconnu de l’ascenseur & moi, dépasse tout ce à quoi je pouvais m’attendre. Je savais que je passerai un bon moment de lecture sous la plume de Sophie S. Pierrucci, mais quelle surprise ! Elle m’a embarquée une nouvelle fois dans son univers et je dois dire qu’elle m’a scotchée ! Ce roman je l’ai pas lu, je l’ai dévoré. Impossible de faire une pause tellement il est addictif ! Sophie y a mis de sa personnalité, de son cœur, comme si elle couchait une partie de son âme sur le papier. Une pomme, des tomates et voilà qu’elle nous cultive une perle avec amour et humour. Elle y rajoutera sa dose de tolérance de l’autre, de sa générosité qui la caractérise tant, mais aussi celle de la confiance…

Sa plume nous guide vers une belle leçon de vie, une reconstruction de deux êtres brisés par le destin qui leur a volé leur ambitions et le droit d’aimer…  Chacun détruit à sa manière, par un drame mais aussi par tout l’aspect psychologique qui en résulte. L’auteur nous fait découvrir Matthew à travers le cœur de Charlyne et réussi avec brio à  nous faire oublier les stigmates d’un passé qui ne passent pourtant pas inaperçu. Elle nous ouvre les yeux sur le regard que l’on peut avoir sur les autres…  sur cette superficialité qui caractérise certaines personnes à ne pas « voir » au delà des apparences… Que ce soit sur le physique ou par un métier que l’on choisi. Elle le fait avec une belle force narrative, et nous offre des intrigues assez malignes qui mettent en scène les protagonistes d’une manière très soignée, sans en omettre les personnages secondaires et les rebondissement nécessaires à un bon rythme.

Si les répliques piquantes de nos héros nous font passer par des moments de lecture les plus délirantes, leurs faces cachés nous poussent dans un tourbillon d’émotions intenses. On rit certes, mais on pleure aussi sans en oublier la rage qui nous anime quelque fois, et où nous aimerions bien entrer dans le roman et pour y mettre notre grain de sel !

Un roman coup de cœur qui m’a plus que conquise par cette force que dégage les mots et les situations. Conquise par le sujet lourd et dramatique mais aussi par les tomates et les radis 🙂 Ma phrase ne veut rien dire ? Si justement… ce paradoxe est « L’inconnu de l’ascenseur & moi » Ce mélange de salé sucré, de drame et d’humour, de passion et de dérision… Après tout, l’inconnu «  c’est un chocolat blanc au cœur salé, doux en apparence et amer quand on creuse un peu… » 😉 Et c’est pas moi qui le dit !

Charlyne et Matthew auront-ils une deuxième chance ? Je vous laisse découvrir cette pépite de bonne humeur en appuyant dès maintenant sur la touche 5 de l’ascenseur… à moins que vous préfériez celui du « Stop »et ne plus vouloir en sortir… 😉

Un grand merci aux Editions Addictives ainsi qu’a Sophie S. Pierruci en me confiant ce magnifique service presse.

 

 

 

 

Enregistrer

Happy Solo de Marie Lerouge, mon avis !


Hello tout le monde ! Je vous présente mon avis sur Happy Solo, une lecture coup de ❤ pour ma première découverte dans la collection Coton . Merci Marie Lerouge & Nisha éditions & Collection Coton !

21074045_461354977576562_1639353043_n

Titre : Happy Solo

Auteur : Marie Lerouge

Éditeur : Nisha éditions – Collection Coton

Collection : Coton

Genre : Feel Good

Kindle : PAR ICI

Broché : 14,99 PAR ICI

Résumé :

Nom de code de la mission : Happy Solo. Cible : Laure, trentenaire et professeur d’anglais dans un lycée parisien. Objectif : pourrir sa vie d’heureuse célibataire et la faire revenir à la raison. C’est-à-dire la rapprocher de Gaspard, alias celui qu’elle vient de mettre à la porte. Un ophtalmo parano et trop plan-plan à son goût, que ses copines considèrent pourtant comme le prince charmant et sa mère comme le futur gendre idéal.
Le plan de reconquête monté par ces dernières avec la complicité d’un agent infiltré va-t-il réussir ? L’obstination de la cible à s’enferrer dans des coups foireux, et la fuite du  » docteur Mamour  » vers d’autres horizons, risquent bien de tout compromettre.

L’avisDeMya :

Laure, la trentaine bien « sonnante et trébuchante » est une femme à habitudes . Mais elle ne supporte pas ce trait de caractère chez son partenaire dans la vie . Elle est indépendante mais n’hésite pas à vivre aux crochets de son petit ami . Et même profiter de sa disposition à la maniaquerie excessive . Il fait les courses, part à la chasse de la poussière et fait la cuisine . En somme, une vraie fée de logis . Et en plus il est fou d’elle . L’homme idéal n’est – ce pas ? Mais notre Laure, est une femme pleine de contrastes . Elle aime se faire servir et chouchouter mais reste une éternelle insatisfaite . Beaucoup se reconnaîtront en elle . (Moi ? Pas du tout, hihihi )

Le jour qui aurait dû être le plus beau de sa vie, a viré au cauchemar . Gaspard a merdé . Et grave . Eh oui à quoi il pensait ? Faire une demande de mariage en faisant la vaisselle ! C’est la mode chez les pingouins à ce qu’il paraît . Un tel manque de romantisme du Dr Mamours mérite sanction . Choquée ou paniquée et sur le coup de l’émotion, Laure le jette dehors et un tas de souvenirs avec .

A-t-elle des regrets ? Nostalgique ? Que nenni ! Laure s’empresse de faire sa liste de « Happy Solo » . Pardon ? C’est quoi cette liste ? Soyez patients, je vous explique . C’est cette sorte de wishlist qu’on prépare par exemple pour Noël . Sauf que Laure ne veut pas s’offrir des gadgets inutiles . Elle veut juste redécouvrir les joies du célibats . Écumer les bars entre copines . Baver devant les beaux mecs et pourquoi pas plus si affinités . Re-fumer, manger gras . Remettre le ménage à plus tard . Adopter un chat . Comme vous voyez, Laure n’a pas la folie des grandeurs . Loin de là . Elle veut juste reprendre les mauvaises et vieilles habitudes chères à son coeur mais  interdites par Mr chatouilleux et maniaque sur les bords .

Arrivera t-elle à en venir à bout de cette liste ? Oh que oui, depuis le temps qu’elle en rêve . Seule une intervention d’une bande de comploteurs pourrait l’en empêcher .

La reine du Vodka, du vin (Chablis S.V.P) et bien d’autres prédilections alcoolisées n’attendra pas à connaître l’autre face peu reluisante du célibat . Désillusion totale .

Happy Solo est une lecture à vous donner des ailes . Sourire et éclats de rire à volonté .  Happy Solo est un rayon de soleil dans cette grisaille d’automne . Une thérapie salvatrice pour presque rien .

Elle soigne votre moral en berne et booste votre patate . Laure à elle seule, s’avère une aventure burlesque . Une comique dans toute sa splendeur . C’est tellement facile de s’identifier à elle . Chaque femme possède un morceau de cette reine de l’auto-dérision . Laure nous met à nu . Montre du doigt nos faiblesses, nos maux et les tourne dans des situations hilarantes . Même si des fois, elles nous font rire jaune .

Prenez place aux première loges de cette excellente pièce théâtrale et admirez l’artiste . Je vous laisse entre de bonnes mains pour passer un moment détente et une pause des plus réjouissante .

L’auteur a un talent fou . Les jeux de mots sont son dada et elle les manipulent avec brio . Rire et sagesse dans ce feel – good qui n’a jamais aussi bien porté son nom .

Marie, je découvre ta belle plume . J’aime ta culture . J’aime tes tournures de phrase . J’aime tes sarcasme et tes dérisions . J’aime tout dans ce roman que j’ai lu d’une traite .

Merci d’avoir fait honneur à notre blog, sans toi je serais passée à côté d’une lecture de très  bonne qualité  .

Foncez et ne réfléchissez pas . Happy Solo – la collection coton est fait pour vous Madame, pour vous Monsieur . Découvrez l’habileté  de redonner l’espoir et un peu de légèreté dans ce monde fou .