Esquisse d’Erin Graham, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une lecture coup de coeur. Esquisse d’Erin Graham a fait le plein de sensualité, d’émotions et de bonne humeur. Merci à Carole et aux Editions Addictives pour cette belle romance !

Titre : Esquisse
Auteur : Erin Graham
Éditeur : Editions Addictives
Genre : Romance
Résumé : Une rencontre fracassante, une romance passionnante !
Libre et arrogant, Gabriel fuit la gloire et les mondanités. Il choisit une vie de bohème dans laquelle il est le seul maître à bord.
Sa rencontre avec Anouchka vient bouleverser ses plans. Le désir se fait obsession, les nuits deviennent torrides. Mais la relation est compliquée…
Le génial et insaisissable Gabriel est trop indépendant pour accepter de se soumettre aux désirs de qui que ce soit. La confrontation s’annonce brûlante…

L’avisdeMya :

Esquisse a fait l’objet d’une lecture commune avec Tatiana du blog I need more books.

Et je dois vous avouer que c’était vraiment une grande partie de plaisir. Un double kiffe. Le plaisir de partager nos ressentis au fil des pages et le pur régal qu’est la plume fabuleuse dErin Graham. l’univers de l’auteur est torride à point, drôle et parsemé de moult émotions ! Le trio gagnant et qui vaut bien le coup de coeur !

Anouchka, ou Noush est une femme passionnante et passionnée. Elle ne fait jamais les choses à moitié. Entière et de caractère bien trempé. Artiste confirmée et une personnalité solaire qui déteint sur son entourage. L’amour ne rentre pas dans son planning pour le moment. Mais savoure le sexe avec le bon partenaire quand elle tombe dessus. Sinon les parties de tarot bien alcoolisées, avec sa bande d’amis (Rebecca, Baptiste et Pierre), lui suffisent pour prendre du bon temps.

Mais dernièrement, Noush est en panique et sous pression. Sa muse actuelle est déclarée aux abonnés absents et elle a besoin d’une nouvelle urgemment sous peine de devoir annuler une future exposition qui lui tient à coeur. Les muses ne courent pas les rues. Mais il est connu que le destin ne fait pas de visites à domicile comme le dit si bien C.R. Zafón. Noush doit aller elle-même à sa rencontre. Et c’est ainsi qu’elle a fini par trouver sa source d’inspiration. Là où elle ne l’attendait pas. Et la surprise était de taille pour Noush. Car la muse s’est avérée revêche, taciturne et parfois même dangereuse. Mais notre artiste désespérée à de la patience à en revendre. Même si le sujet en question ne s’amadouera pas facilement à force de sourire et de papillonnement des yeux. Ce ténébreux ne mange pas de ce pain là. Mais aux grands maux les grands remèdes, tel était son mantra. Et elle arrivera bien à le convaincre à poser pour elle.

Gabriel est un bohème, pas dans l’âme, mais par la force de mauvaises expériences. Artiste et nomade, il se contente du peu qu’il gagne en tirant des portraits des touristes dans la rue. C’est fatigant et dégradant pour son talent, mais il faut bien manger. Et chaque sou dans sa poche, vaut de l’or pour ses semblables ! Lui et son inséparable compagnon des squattes, vivent au gré de leurs besoins quotidiens. L’avenir étant au rayon inconnu pour eux. Jusqu’à ce jour.

La rencontre de nos deux artistes en mal de muse se fera dans la douleur, l’incompréhension et la peur. Mais elle ne manquera pas de piquant. Car il est carrément impossible de passer à côté des étincelles que dégagent leurs corps enflammés et affamés.

Et si leur désir est flagrant dans leurs esquisses artistiques, entamer une relation est sujette à de gros risques. Relation quasiment impossible. Noush est une sédentaire. Si la solitude lui est vitale dans la pratique son art, elle ne s’épanouit qu’aux contactes humains, auprès de sa famille et de ses amis. Quant à Gabriel, il est attaché à sa liberté et à sa vie de vagabond. Par conséquent, la moindre ébauche d’une relation les mènera droit au mur. A moins de faire des concessions. Jusqu’à aujourd’hui, ni l’un ni l’autre n’est capable de compromis. Ni reconnaît ses erreurs.

Gabriel aime trop sa liberté mais il viendra le jour où il aimera encore plus les chaînes de l’amour incommensurable qu’il voue à sa muse !

Dans Esquisse, l’auteur a croqué un tableau d’art toute en sensualité. Une magnifique toile qui appelle à la luxure et à la volupté.

Elle nous embarque dans cette histoire d’amour sexy et riche en rebondissements. Car si l’amour en est le moteur, la famille et l’amitié en sont l’armature. Sans omettre la belle cause pour laquelle les protagonistes se battent. Une romance engagée avec des surprises et des révélations en perspective. C’était passionnant et divinement addictive.

J’ai craqué pour les personnages toute catégorie confondue. Que ce soit Gabriel, Noush ou les protagonistes secondaires. Il y a comme de la magie dans cette bande. Leur humour, même un peu douteux de certains, m’a fait passer un excellent moment, une solide amitié et cette chaîne immuable de solidarité entre eux qui fait pâlir d’envie.

Sans oublier le style magnifique de l’auteur et son écriture épurée très agréable à la lecture ! Une histoire qui se laisse lire mais non sans un lot de drames et d’émotions auquel, on ne résiste pas ni ne laisse indifférent !

Quand l’amour, le désir et l’art riment en symbiose, cela donne une exquise Esquisse dont la créatrice est une plume talentueuse et sacrément coquine !

Bravo Erin Graham et à très vite pour de nouvelles pépites !

Gary Moore – Parisienne Walkways, playlist de Esquisse

47069155_568658866933061_2164857306108395520_n

Publicités

L’avis de la team sur My Hipster Christmas de Mag Maury !


Hello les étoiles !  La team vous présente son avis sur un coup de coeur unanime.  My Hipster Christmas de Mag Maury. Une romance publiée chez les Editions Addictives

 

Titre : My Hipster Christmas

Auteur : Mag Maury

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé Il déteste Noël, elle adore… ça démarre mal !
À Liverpool, le Barbershop Hipster Maniac est une institution. Tenu par trois amis barbus et tatoués, c’est l’endroit idéal pour écouter du bon rock, se faire tailler la barbe et boire un coup !
Sauf que pour Line, c’est aussi le début des ennuis. Pour commencer, à son arrivée dans le quartier, elle a embouti la voiture de Jordan, l’un des trois barbiers. Ensuite, elle a découvert qu’ils étaient voisins de commerce… et de palier !
Impossible donc d’échapper à cet homme au regard de braise, au corps imposant de muscles et de tatouages… et au caractère insupportable !
Il l’attire, la repousse, joue avec elle, mais le pire, c’est qu’il déteste Noël… alors que c’est la période préférée de Line !
À coups de décorations lumineuses, de baisers enflammés et de répliques cinglantes, la guerre est déclarée !

Tout d’abord, Un grand merci aux Editions addictives de nous avoir permis de découvrir cette magnifique romance de Noël en service presse numérique et qu’on vous recommande sans tarder. Et si Mag Maury, pouvait nous faire la suite avec ses autres barbus, ce serait un cadeau de Noël extraordinaire !!!

L’avisdeMya : 

« Cher père Noël,

Aujourd’hui, j’ai fait la rencontre de deux êtres nés pour être ensemble. Deux regards. Le premier tellement morne qu’on dirait celui d’un mort-vivant. Et un deuxième, triste mais pétillant de vie à la fois. Par pur hasard, les deux regards se sont croisés. Et l’étincelle fut.

Et c’est pour ces deux personnes que je prends ma plume et mon encrier pour vous écrire.

Je sais que vous cherchez des couples compatibles à réunir pour vos bonnes actions de Noël. Et je sais aussi que vous ne pouvez rendre heureux tout le monde. Mais laissez-moi vous parler de ces deux petiots.

Je n’ai jamais vu autant d’alchimie et dégagée avec une telle intensité. C’est tellement extraordinaire de regarder ces points lumineux qui crépitaient dans leurs yeux comme les bulles d’un millésimé, ces étincelles d’un feu divin qui m’ont ému jusqu’à verser mes larmes. C’est pour ce petit bonheur, que je me permets de vous déranger à cette belle et épuisante période.

Si vous avez vu la lumière éclairer un regard mort, vous comprendrez mon initiative. J’ai suivi ces jeunes gens, et j’ai eu confirmation qu’il était temps d’interférer dans leurs vies.

Le jeune homme s’appelle Jordan. Mi ange et mi démon. C’est une belle personnalité malgré les apparences. Quelqu’un d’entier mais au coeur généreux.

Malgré son jeune âge, il a l’air éreinté comme s’il portait le monde sur ses épaules. Il a dû se passer un terrible événement dans vie pour qu’il s’auto-détruise et se refuse à l’amour. Il est brisé mais pas irrécupérable. Cela fait une semaine que je suis sur ses pas, et à chaque rencontre avec la jeune femme, je vois dans son regard, une lueur de vie qui lutte contre les ténèbres.

Faut vraiment intervenir avant que son côté sombre gagne sur le bon. Cet homme mérite une chance de rebondir. De revivre et non juste de survivre. Si seulement, vous pouvez voir au-delà de la façade murale qu’il maintient à la vue du monde. Mais, il ne m’a pas trompé. Ni moi, ni ses meilleurs amis, ni même la jeune Line. C’est un homme bien, cavaleur mais vraiment bien. La preuve, son coeur encore naïf, et la solide amitié qui le lie à ses associés.

Line, sa nouvelle et jeune voisine lui fait du bien. Elle met à l’épreuve ses nerfs et son désir de vivre. D’y croire malgré lui. Lui donne envie de se lever le matin. Lui donne la force de soulever des montagnes pour elle. S’il pouvait s’ouvrir un peu à elle, lâcher du lest à son coeur torturé, ce serait votre plus belle réussite de l’année ! 

Ses cauchemars nocturnes sont toujours latents mais c’est sa lumière qui l’aide à refaire surface. C’est un homme bien plus combatif depuis qu’elle habite sur le même palier que lui. Son sourire est plus franc, plus lumineux. Il prend soin d’elle malgré sa crainte qu’elle s’attache à lui. Il pense qu’il n’a rien à lui offrir. Erreur…Ce beau jeune barbu est tout à fait l’homme que j’aurais choisi pour ma petite fille si j’ai été encore de ce monde.

Cher père Noël, que puis-je faire pour vous aider à répandre un peu de joie et d’amour dans la vie de ma petite fille adorée ? Aujourd’hui, elle est seule au monde et à droit à un partenaire qui respecte son fort caractère et attise le feu sacré qu’elle a en elle. Et ce n’est par pur hasard que son chemin a croisé celui de Jordan. Je pense qu’il a eu  assez de malheur pour toute une vie. Il est temps qu’il renaisse de ses cendres. Et ma Line est seule capable à faire fuir son monstre obscure. Ces deux chers se méritent et ont droit au meilleur.

Cher père Noël, j’espère que mon vœu sera entendu.

Bien à vous.

Signé par un grand-père désespéré mais qui croit encore en la magie de Noël. »

My Hipster Christmas a été ma première romance de Noël de la saison. Et aussi mon premier coup de coeur. 

La magie de la plume fait d’or de l’auteur a encore opéré sur mes états d’âme. Cette histoire n’a rien d’une romance de Noël comme les autres. Dépourvue de la légèreté habituelle, l’auteur nous embarque dans un univers plein de douleur, de deuil et d’émotions. Une trame digne du must have du romantisme. Tout y est pour en faire une belle réussite. Une intrigue qui m’a tenue jusqu’au bout. Un récit dont la thématique est abordée subtilement. Du suspense, des dialogues épiques et hilarants. Des personnages convaincants. Une bande d’amis solidaire. Et comme toute romance qui se respecte, une bonne dose de sensualité mais sans en faire de trop. Par conséquent, cela mérite 5 étoiles haut la main. 

Une émotion intense, un sublime happy end et une dose d’humour, le meilleur cocktail  pour passer le cap du mood Noël sans stress. Et aussi contre les insomnies et les coups de blues. Le coup de coeur est garanti. Parole d’étoiles !

Vous aimez les romances de Noël légères, ou bouleversante ? N’hésitez pas à vous inviter chez Barbershop Hipster Maniac. La team des barbus de Mag Maury, n’attend que vous pour ouvrir le bal d’un show sexy et romantique à souhait sur une bande-son typique et tout à fait dans l’ambiance ! Et au fait, café, petits gâteaux et même champagne offerts à volonté ! Let it snow, Let it show…

L’avisduCarine : 

Cher papa Noël,

Aujourd’hui, j’ai découvert une romance magnifique dans laquelle il est question d’un barbu torturé qui se refuse le droit au bonheur. La magie de Noël étant toujours présente en cette période, lui a fait croiser le chemin de Line, une jeune fille au caractère bien trempé et belle comme le jour. Cette dernière vient d’hériter de la boutique de son grand-père qu’elle pleure encore. Son Papy Joe était un homme bon… Il lui disait souvent que le temps guérit presque tout, et qu’il fallait qu’elle s’en donne un peu… L’heure étant venue pour elle de tourner la page et prendre un nouveau départ. Là voilà à l’aube de ses 26 ans, bien déterminée à reprendre sa vie en main. La première étape à cette nouvelle vie ? Tenir sa promesse de reprendre The Magic Cave et de réaliser ses rêves en retrouvant ses illusions perdues… Noël est bientôt là, et elle compte bien profiter de cette période qu’elle affectionne plus que tout pour laisser à nouveau entrer la magie dans la caverne d’Ali baba de son enfance…

C’est aidée de ses meilleurs amis, Victor et Capucine,qu’elle emménage dans l’appartement au dessus de la boutique. Seulement, une fois de plus, tout ne se passe pas comme une lettre à la poste, ce qui devait être une bonne journée sera déjoué par son mauvais Karma !  Un barbu exécrable va venir entacher sa bonne humeur en cours de trajet. Un barbu exécrable certes, mais… scandaleusement torride qu’on a autant envie de baffer que d’embrasser, et qui de plus, s’avérera être son nouveau voisin ! Ces deux-là n’ont malheureusement pas fini de se croiser !

Jordan…  Odieux personnage bourru, et hermétique à tout sentiment.  Il est le propriétaire du Barbershop le plus branché de Liverpool qu’il gère avec ses deux associés et meilleurs amis, Thimothy et Sonny. Depuis plusieurs années, son cœur refuse de laisser entrer l’amour rongé par une culpabilité qui ne le quitte pas. C’est un homme fait d’ombres qui a choisi la solitude, hanté par les fantômes du passé qui s’infiltrent sans cesse dans son esprit, ne laissant aucune place à la lumière.

Et si Line était sa Lumière ? Son miracle de Noël qui saura rallumer son coeur ? Mais comment parler de magie de Noël à quelqu’un qui déteste cela ? Pour Jordan, c’est une période trop douloureuse pour en accepter ne serait-ce que les décorations que Line aime tant. La guerre est déclarée entre les voisins. Et si Line verra très vite que Jordan cache un coeur que lui même ne voit pas, pour ce dernier la bataille sera très difficile, car cette Jolie teigne s’infiltre un peu trop dans sa tête et va vite devenir une obsession. Une obsession qui se transformera en une addiction, tel un camé en manque et qui lutte sans cesse pour ne pas plonger… Il l’attire autant qu’il la repousse, il souffle le chaud et le froid en permanence en contradiction avec ses émotions et ses désirs. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que Line est une guerrière au coeur d’or ! Et le combat risque d’être très … électrique… très sensuel …. très chaud !

Tu comprendras cher papa Noël que j’ai passé un moment fabuleux lors ma lecture qui est sans contexte un coup de coeur énorme. Oui ok , les barbus hipster tatoués j’adore ! Noël, j’adore encore plus ! Alors lorsque je découvre des romances qui rassemblent les deux et qui me font vibrer à ce point, je ne peux que te dire qu’il faut impérativement que tu déposes ce roman au pied de tous les sapins du monde entier ! Oui des barbus aux pieds des sapins mais ne te méprends surtout pas, je parle là biens sur des barbus de Liverpool, ceux de Mag Maury. Alors pas la peine de t-y voir déjà ! tu as un peu dépassé la limite de consommation mais qui sait … tu crois au père Noël  toi ? A t-on déjà entendu quelqu’un dire » hoooo mais ce père Noël est trop sexy !!! ? Non ? Alors note bien :  My Hipster Christmas et c’est écrit par Mag Maury.

L’auteur m’a une fois de plus emportée dans son univers qui ne manque pas de croustillant. Mais c’est surtout ce mélange de mélancolie et d’humour qu’elle marie à la perfection et auquel j’adhère plus que tout. Aucune carence en ce qui concerne les fous rires et  pourtant le sujet est touchant, profond et nous percute à plusieurs reprises.  Ce contraste d’ombre et de lumière entre les deux protagonistes  est saisissant,  et nous emporte dans un tourbillon d’émotions intenses, et à la fois, douces et chaleureuses. Un peu comme si Jordan était un bloc de glace que Line va doucement réchauffer au coin du feu avec toute l’attention et la tendresse qu’il aura besoin… Une tendresse qu’elle n’est pas la seule à lui donner car ses meilleurs amis, le pilier qui lui permet de tenir depuis cette date maudite où son cœur c’est arrêté de battre… Ce jour où il a perdu le droit d’aimer et d’être heureux… Line saura t-elle trouver le chemin de son coeur ? Lui en ouvrira t-il seulement la porte ? La plume magique de l’auteur va nous guider au fil des pages et nous faire découvrir à coup de désirs, de joutes verbales, de sensations fortes et beaucoup d’émotions. Une belle romance sexy, narrée à deux voix qui regroupe tout les ingrédients nécessaires pour passer un superbe moment de lecture.

Quel est le secret de Jordan ? Line saura t-elle apprivoiser son voisin sauvage ? Lisez le vite !! Dégustez le ! Croquez le , vous ne risquez pas d’être déçues 😉 Coup de coeur garanti !

Ariana Grande – Santa Tell Me

46247601_356362531787572_8101077308380545024_n

L’avis de Mélissa sur Stalking – Tome 1 – Madness de Beth Draven !


Hello les étoiles ! La team vous présente l’avis de Mélissa sur Stalking – Tome 1 – Madness de Beth Draven, une dark romance coup de coeur publiée chez SomberLips !

Titre : Stalking – Tome 1 – Madness 

Auteur : Beth Draven

Éditeur : Lips&Roll

Collection : SomberLips

Genre : Dark romance

Résumé : Étudiante en droit new-yorkaise, Alicia Smith est jolie, intelligente et croque la vie à pleines dents. Rien ne semble se mettre sur son chemin, et pourtant… Comment se fait-il que six mois plus tard cette jeune femme se retrouve brisée, méfiante et sombrant peu à peu dans la folie ?

Cela aurait-il un rapport avec Mickael Caine, séduisant professeur de droit, enclin à donner des cours particuliers à son élève ? À cette envoûtante osmose qui se crée entre eux au fil d’un apprentissage peu conventionnel ?

Ou bien faut-il se pencher sur les lettres anonymes reçues et sur cette étrange silhouette encapuchonnée qui la suit partout ?

Traquée et harcelée, quelle sera l’issue pour Alicia ?

Venez prendre une leçon de courage !

L’avis de Mélissa :

Alicia est une jeune étudiante en droit qui vit sur le campus avec sa meilleure amie Carla.
Elle a une vie parfaitement épanouie qu’elle croque à pleines dents !
Malheureusement pour elle, tout va basculer après la réception d’une lettre anonyme.
Son existence va virer du rêve au cauchemar, mais jusqu’à quel point ?
Qui se cache derrière celui qui fait de sa vie un enfer?
Un ex-petit-ami blessé, son nouvel amant ou peut-être même un parfait inconnu ?
Quand le doute est là, impossible de faire confiance…

Je peux d’ores et déjà vous dire que c’est une lecture coup de ❤️ que m’offre là Beth Draven.
Je n’ai eu aucun mal à me plonger dans cette histoire addictive, où dans un premier temps, on découvre Alicia après son traumatisme.
L’auteur nous raconte la vie de cette dernière dans un récit prenant, qui ne cesse de nous mettre en haleine.
Dès le départ, c’est une multitude de questions qui s’impose à nous.
Qu’à t-il bien pu lui arriver?
Qui se cache derrière son mal-être?
Va t-elle trouver des réponses à ses questions?
Va t-elle s’en sortir de cette spirale infernale ?
Bien décidée de s’en tirer, elle tentera le tout pour le tout, ce qui nous fera découvrir dans un deuxième temps ce qui a pu la mener dans cette situation.
Cette œuvre est superbement réussie. Je trouve que l’’auteur a mené son intrigue d’une main de maître.
Une lecture très fluide qui m’a emportée du début à la fin.
La rencontre avec des personnages bien différents qui ont une place importante dans ce roman et qui ne cesseront de nous mettre le doute quant au dénouement de ce premier tome.
Moi, qui ai pour habitude de deviner régulièrement la fin après quelques chapitres, je n’ai pas réussi à percer le voile de l’identité du harceleur d’Alicia.
Et ce n’est que dans les toutes dernières pages qu’enfin, j’ai pu avoir la réponse qui m’a retournée la tête et avoir fait fumer mon cerveau tout au long de ma lecture : Qui est-il ?
Je vous invite à vous laisser tenter par cette histoire, qui est comme décrite dans le résumé : haletante.
Une histoire au dénouement bluffant.
Quant à moi je croise les doigts pour avoir très bientôt le plaisir de lire ce tome 2 que j’attends avec hâte et la tête pleine d’interrogations.

Merci à Lips&Rolls pour ce service presse numérique, ainsi qu’a l’auteur Beth Draven pour ce moment de lecture extraordinaire.

Madness – Muse, un morceau culte pour accompagner votre lecture !

45285340_10217809290243557_3544286057237315584_n

Hot Gun by Angel Arekin, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente une lecture coup de coeur. Hot Gun, une romance à suspense signée par Angel Arekin chez les éditions BMR que je remercie, ainsi que NetGalley France, pour l’envoi du service presse !

Titre : Hot Gun

Auteur : Angel Arekin

Éditeur : BMR

Genre : Romance à suspense 

Service presse : NetGalley France 

Résumé : Un dealer ingérable, une Indienne en cavale,  un écorché vif et une hippie.
Ils sont quatre, lancés dans une course contre la montre. 
Lorsqu’ils sont contraints de s’associer, entre drogue, diams, sexe et calumet de la paix, la situation menace d’exploser. D’ailleurs, sont-ils vraiment dans le même camp  ?
Un road trip déjanté  en plein cœur  de la réserve amérindienne…. Secrets, trahisons et désir interdit,  la plongée aux enfers ne fait que commencer.

L’avisdeMya :

Hier je vous parlais d’avoir eu deux lectures coup de coeur de suite. Hot Gun en fait partie. Avant de vous partager mon ressenti, Je vous recommande de le lire tout doucement et sans précipitation. Savourez-le mot par mot car à la fin, vous allez regretter de l’avoir fini. Moi, je me suis jetée dessus comme une assoiffée qui se purifie de ses pêchés. Et j’en redemande !

Hot Gun, est un road-trip mais pas pour le plaisir de découvrir de nouveaux horizons. c’est plutôt une fuite pour survivre. En effet, Cheyenne, a dû fuir en catastrophe après l’assassinat de son oncle. Un répugnant mafieux qui la violentait sans qu’elle puisse rien n’y faire. Pourchassée par ses comparses, elle a pris la tangente mais non sans un dernier coup de fil. Un appel qui s’est avéré salvateur. Car elle n’a pas tardé par être rejointe par Johnny. A eux deux, ils croyaient être capables de tenir tête à une mafia bien mieux organisée, revancharde mais surtout désespérée ! Les enjeux s’estiment à des millions de dollars. Johnny, malgré son air indifférent, n’a pas résisté à l’appel de l’indienne, la seule qui arrive à voir au delà de son apparence.

Et c’est là que rentre en jeu Marley. Un homme sans loi ni foi. Il ne croit qu’à un seul dieu, et à un seul paradis : La coke. Sniffeur, dealer et serial-fucker. Voilà en quoi se résume son univers. L’a t-il choisi ? Non, il a toujours baigné dans ce monde où le pouvoir de la poudre blanche fait loi. Aime t-il sa vie telle quelle est ? Oui, assurément. Et il l’assume. Jusqu’à aujourd’hui, il était maître de son destin. Le seul dominant dans la meute des loups. Mais quand Lilotte est rentrée dans sa vie, il n’a plus rien maîtrisé. Des émotions dont il se sentait incapable et inadéquates dans de telles circonstances, sont venues mettre leurs grains de sel dans sa vie qu’il a organisée comme il l’entendait.

Hot Gun, est une lutte pour la survie avec un arrière goût de sable et de sang qui vous laissera en état de transe du début à la fin. Une cavale frénétique, violente et épique. Une folle aventure dans laquelle nous entraîne Angel Arekin. Avec des situations rocambolesques, un univers décalé et des protagonistes hauts en couleur. Johnny, gros bras, bagarreur et aux émotions bouillantes, une indienne impassible et taiseuse. Une anthropologue bohème, végétarienne, moralisatrice mais au coeur généreux.

Et pour finir, Marley, le pic de cette belle romance à suspense. Une crapule accro à la cocaïne, il dégaine plus vite que son ombre et à l’humour singulier. Il peut citer du Shakespeare et proférer les inepties les plus tordues. Vous imaginez bien ce que peut donner le personnage !

Le jeu des protagonistes est juste époustouflant et remarquablement intense. Un casting de rêve totalement réussi. Le cadre digne d’un film de Far-West.

Moult émotions fortes et rire sont de la partie pour nous offrir un cocktail explosif et addictif. Le rythme est soutenu du début à la fin. Pas de temps mort pour les braves. Et l’intrigue nous tient en haleine jusqu’au dénouement.

Une double intrigue avec d’un côté, les gangsters, fuite et poursuite qui est le fil conducteur, puis de l’autre, les liens amoureux et amicaux qui naissent dans l’adversité.

Hot Gun est un excellent panaché de violence, sentiments amoureux, de comédie et du suspense. Pour résumer en quelques mots : Maîtrise, brio, coup de coeur et je recommande à 100%

Chapeau bas à la plume et à sa belle brochette de psychopathes adorés (lol)

Demons – Jacob Lee ( Playlist de Hot Gun)

45508347_333384304141074_2132968505375457280_n

 

 

 

  

 

Furious, tome 4 – Sinner by L.J.Shen, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente une lecture coup de coeur Furious, le 4e tome de Sinners signé par L.J.Shen ! Merci à Collection &H et NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Furious : Le tome 4 – Sinners

Auteur : L.J.Shen : 

Éditeur : Harlequin France 

Collection : &H

Genre : New Adult 

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

RésuméIl avait tout prévu. Sauf le désir qu’elle lui inspire.
Bane. Un homme dangereux, impétueux, sans limites. Tout le monde le sait, même Jesse qui, depuis qu’elle s’est fait violemment agresser, s’est complètement coupée du reste du monde. Alors, le jour où elle le croise en sortant de chez son médecin, elle est immédiatement sur ses gardes. Car, elle en est persuadée, cette rencontre n’est pas un hasard. Bane la cherchait. Mais qu’est-ce qu’un homme comme lui, capable d’avoir le monde à ses pieds, peut bien vouloir d’une femme brisée comme elle ? En temps normal, Jesse n’aurait pas tenté de le savoir. Malheureusement pour elle, l’insistance de Bane ne lui laisse guère le choix…

L’avisdeMya : 

Dans ce troisième tome, L.J. Shen nous a lancé un sacré défi. Nous balancer un bad boy dans toute splendeur et rester de marbre. Salaud soit-il ! J’ai dit chiche et j’ai perdu. Car Bane a supplanté Devious dans mon coeur infidèle. Bane est le charme personnifié mais grand bosseur. Une carte gagnante dans tout ce qu’il entreprend. Mais le succès tarde à arriver. Malgré qu’à l’âge de 25 ans, il a plus de réussite à son actif que n’importe qui, sachant qu’il a commencé de rien. Bane est tellement impatient de jouer dans la cour des grands qu’il ne perçoit pas le coup de massue qui lui va tomber dessus. Un piège vieux comme le monde qu’il aurait pu éviter si le fait d’égaler les Sinners, ses idoles, n’a pas aveuglé son bon sens. Ou c’est  juste son inévitable karma qui a décidé de lui jouer un mauvais tour ou le guider sur le bon chemin !

Sourire chaleureux et un corps de surfeur. Séducteur jusqu’au bout des ongles et vendeur de rêves. Qui pourrait résister à ces qualités aussi appétantes.  Pas l’intouchable en tout cas. Jess, malgré son passif douloureux avec les hommes de sa vie, ne pourra pas s’empêcher de succomber à cet incube du diable qui se prétend son ami et aussi son sauveur. Mais Bane, du statut de conquérant, sera le conquis par la succube qui l’a toujours fait rêver sans oser s’en approcher ni d’y croire.

Jusqu’au jour, où la réalité et leurs passés respectifs les rattraperont ! Que resterait-il de leur connivence ? De leur amitié ? de ce bel amour naissant ? Leur relation, survivra t-elle à cette énième épreuve de la vie ? Jesse, trouvera t-elle la force de pardonner à ceux qui ont abusé de sa confiance ? Pardonner à une mère cupide et éternellement absente ? Pardonner à celui qui l’a ramenée à la vie à un moment de sa vie où elle ne faisait que survivre ?  Et surtout se pardonner à elle-même de s’être abandonnée ?

 “Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l’infidélité et la trahison.”

Au risque de retomber dans ses vieux travers, Jesse doit affronter ses vieux démons, réclamer justice pour elle et pour toutes celles qui ont vécu le même calvaire. Avoir confiance en l’humanité même si jusqu’à maintenant, elle n’a eu aucune raison de le faire !

Furious est le quatrième tome des Sinners. Et c’est ma deuxième lecture coup de coeur de ce weekend. L’auteur m’a encore embarquée dans l’univers très haut en couleur de Bane et dramatique et sombre de Jesse. Un mélange détonnant qui suscite une belle d’émotion, moult coups au coeur et certainement pas de l’indifférence. C’est clair, qu’avec ce genre d’histoire, on ne peut en sortir indemne. Le passé tragique de Jesse et sa quête de soi m’ont touché en plein coeur. Mais, j’ai été captivée et conquise aussi par le sourire et la bonne humeur solaire de Bane et aussi de ceux de quelques personnages qui ont rapporté à cette romance une bonne dose de légèreté rafraîchissante ! Un délicieux contraste dont on a pas envie de voir la fin !

Deux protagonistes qui ne se cherchaient pas mais l’amour les a réunis dans de moches circonstances, certes, mais au bon moment où leurs vies commençaient à perdre sens à leurs yeux. d’où le proverbe qui prend sens dans cette histoire :

TOUT A UN SENS ET RIEN N’ARRIVE PAR HASARD !

J’espère avoir été assez claire, ce 4e tome est une tuerie émotionnelle qui n’attend que vous pour embarquer pour une autre aventure addictive et riche en rebondissements et de secrets peu reluisants avec les Sinners !

Bonne lecture !

Johnny Hallyday Ceux que l’amour a blessés

 

45443484_307738820058696_1583384219596357632_n

 

 

Avis de fan’s page sur Les Arcanes d’Hemera – Tome 1&2 d’Elyna EC


Bonsoir les étoiles, dans notre rubrique Avis des fan’s page, Melanie Mel vous présente son avis sur une lecture coup de coeur : Les Arcanes d’Hemera d’Elyna E.C pubilé chez Inceptio éditions !

 

44943454_251586702184941_288882197568421888_n

Aujourd’hui exceptionnellement nos étoiles préférées m’ont laissé la parole pour vous parler d’une série de deux romans addictifs à ne surtout pas louper dans le monde de l’imaginaire. Il s’agit de Les Arcanes d’Hemera d’Elyna EC publié chez Inceptio éditions.

Je vous laisse découvrir seulement le résumé du Tome 1 pour éviter de vous spoiler ce roman qu’il ne faut surtout pas manquer si vous aimez ce genre de lecture.

Titre : Les Arcanes d’Hemera

Auteur : Elyna EC

Éditeur : Inceptio éditions

Genre : Imaginaire / Dystopie

Résumé : « Croyez-vous en une vie après la mort, mademoiselle Rivière ? » C’est un discours pour le moins intrigant que tient le directeur adjoint de l’Organisation à Allyn, après lui avoir fortement conseillé de le suivre dans un lieu mystérieux. D’après lui, Allyn posséderait le même don qu’Axel, son frère défunt, à savoir celui de circuler dans un monde parallèle… mais dans quel but ? Tout cela la laisse perplexe. Même si depuis deux mois elle vit une situation pour le moins surprenante, ce n’est pas pour autant qu’elle va croire en ce genre de choses. Et pourtant… Entraînée par le flot de révélations et le désir d’en apprendre plus sur son frère, elle doit se rendre à l’évidence, l’Organisation et la mission qui lui est confiée semblent bien réelles ! Et presque tous comptent sur elle pour reprendre le poste qu’Axel a laissé vacant. Allyn va donc se retrouver confrontée à un univers dont elle ignorait l’existence, et devoir supporter un coéquipier lunatique qui refuse de travailler avec elle pour une raison encore obscure… »

Le ressenti de Melanie sur les deux tomes :

Allyn est une jeune femme qui a perdu ses parents dans un tragique accident de voiture lorsqu’elle avait 5 ans. Quelques années plus tard, elle perd son frère Axel de la même manière. Depuis lors, sa vie est bien monotone et sans Mael, son meilleur ami très particulier, elle serait terriblement seule. Lorsqu’un soir à son cabinet d’infirmière, le directeur adjoint de l’Organisation vient la chercher pour qu’elle reprenne le poste de son frère. La curiosité a raison de son scepticisme et la voici plongée dans un monde où les anges ne sont pas forcément ce que vous croyez et où quelques êtres exceptionnels peuvent sauver des âmes perdues. Cette aventure périlleuse comble les vides de sa vie. Sans compter que le comportement de Lucas ne fait rien pour arranger le trouble qu’elle ressent vis à vis de son coéquipier.

Je vous conseille vivement de lire ces deux roman ! Elyna EC a une plume fluide et addictive. Il nous est impossible d’arrêter de lire sans en connaître la fin des péripéties de Lucas et Allyn. Sans compter que la tension entre les deux protagonistes se fait sentir durant les deux tomes.

L’autrice vous laisse à chaque fin de chapitre sur une information qui vous conduit à ne pas pouvoir le lâcher. Et que dire de cette fin ? Si ce n’est que l’autrice est sadique et nous donne encore plus envie de connaître la suite lors du « Noël de Lucas » ( le titre sera à confirmer, je vous en parlerai le moment venu) qui devrait voir le jour dans deux mois. Ces premiers romans d’Elyna EC en font indéniablement une plume à suivre !

43754170_2177163269216829_7172268816481648640_n

Amnésie – Les fantômes du passé by Cambria Hebert, mon avis !


Hello les étoiles les étoiles ! Je vous présente une lecture coup de coeur. Un romantique suspense captivant Amnésie – Les fantômes du passé et une plume pleine de charme Cambria Hebert ! Merci à la Collection Infinity MxM Bookmark et NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : Amnésie – Les fantômes du passé

Auteur : Cambria Hébert

Éditeur : MxM Bookmark

Collection : Infinity

Genre : Romantic-Suspense

Service Presse :  NetGalley France

Broché : Lien de précommande

Résumé : Je me suis échouée sur le rivage d’une petite ville en bordure de lac.
Un endroit où tout le monde se connaît, et pourtant…
Personne ne me connaît, moi.
Je ne me connais pas moi-même.
Lorsqu’une femme ignore son propre prénom, existe-t-elle vraiment ?
J’ignore ma couleur de cheveux d’origine, ma date de naissance, mon lieu de résidence.
Je suis invisible.
À mes yeux et à ceux de tout le monde.
Tout le monde, sauf lui.
Je lis au plus profond de son regard et à la manière dont il scrute mon visage comme si je constituais une énigme qu’il était déterminé à résoudre, qu’il me reconnaît.
Je veux simplement des réponses, la vérité… savoir.
Ses lèvres demeurent scellées. Toutefois, son regard m’ensorcelle.
Je ne peux avoir confiance en personne, pas même en moi-même. Quelqu’un veut ma mort, la même personne qui a tenté de me noyer dans les profondeurs sous-marines.
Elle va revenir me traquer… Et je ne saurai pas à quoi ressemble mon ennemi.
Je ne sais même pas à quoi je ressemble.
Je suis Amnésie.

L’avisdeMya :

Eddie marchait dans l’eau trouble du lac Loch Ness en une nuit sombre d’été en laissant cours à ses pensées moroses. Il est là, comme pour attendre une réponse à l’appel de ses tripes et son coeur. Quand soudain, apparaît un objet qui vrille son regard. Au bord de la nausée et la peur tenaillant ses entrailles, il court contre le courant en espérant que cela ne soit pas ce qu’il croit.

Malheureusement, on a pas toujours ce qu’on souhaite. Quelques minutes plus tard, l’incroyable vision est devenue bien réelle. Il dépose son fardeau sur la rive pour essayer de rendre un souffle de vie à ce corps inanimé.

Presque trois mois de coma après ce sauvetage in-extremis, la rescapée ouvre enfin les yeux à l’hôpital. Désorientée et paniquée, La jeune femme, ne se souvient plus de son nom ni d’où elle vient. Et d’après ses médecins, c’est une sorte de fuite que son cerveau utilise pour se protéger. Un cas rare mais pas improbable. Et survient souvent après une longue maltraitance.

Eddie n’arrive pas à se détacher de sa bonne action. Ses sauts à l’hôpital sont devenus une habitude. Lui rappelle t-elle un souvenir lointain mais toujours  lancinant ?

Amnésie, (comme elle aime qu’on l’appelle) ne reçoit jamais de visite et n’a été déclarée disparue nulle part. Jusqu’au jour, où sa hantise est revenu la tourmenter pas juste pendant son sommeil mais aussi en chair et en os. Elle a beau se torturer les méninges, elle n’arrive pas à faire la part des choses entre le malveillant visiteur de ses cauchemars et la réalité. Entre les deux, ne tient qu’un fil ténu. Elle se sent épiée à chaque coin de rue, persécutée, en danger et personne pour la croire…Seule consolation, le désir d’Edward de l’aider même s’elle ne comprend pas son dévouement, il est bienvenu à un moment de sa vie où elle se sent vide de tout. Sans passé, sans famille, sans argent. Seul son amitié et celle des habitants de ce petit village du Maine et leur soutien, l’empêchent de sombrer dans la folie.

Mais tout charme à son envers de décor ! Et chaque ville, belle soit-elle a son lot de fantômes ! En fait-elle partie ? Pourquoi a t-elle cette impression qu’on ne lui dit pas tout, et que le village a gros sur le coeur par rapport à son étrange apparition ? Eddie en premier. C’est sûr qu’il a des secrets mais concernent-ils celle qu’il n’a pas réussi à sauver sept ans auparavant ? Est-elle la cause de cette lueur de tristesse et de culpabilité qui le submergent quand il ne se sait pas observer ?

Quel avenir attend t-il leur jeune et fragile amour ? Ne dit-on pas que le secret dans un couple est un poison destructeur ? Sont-ils prêts à concevoir la douloureuse vérité qu’ils n’ont fait que repousser depuis leur rencontre ?

Il y a de ces secrets qu’il vaut mieux ne pas divulguer et de ces souvenirs qu’il faut laisser au passé !

Amnésie, est ma première lecture pour Cambria Hebert et je suis époustouflée par autant de talent. L’auteur m’a embarquée dès les premières pages dans l’univers du Loch Ness. Elle manie les mots et intrigue, suspense, romance, et légende avec brio. Un mélange détonnant et captivant. Quant à sa plume, elle est fluide pleine de charme. Elle a un style épuré et agréable à lire. Sa façon de nous tenir en haleine jusqu’au bout est tellement rarissime. A aucun moment, on ne devine la vérité ni ne laisse poindre le moindre indice au point de jeter « mon bonnet par-dessus les moulins » comme on dit.

Une intrigue à grand suspense et une romance passionnante ! Un combo très alléchant

Bref, Amnésie est The romantic-suspense page-turner. A lire absolument.

Les personnages sont crédibles dans leurs jeux et auxquels on s’attache aisément surtout Amnésie qui malgré tous ses malheurs reste combative et garde un charme solaire !

Une magnifique cover, un régal pour les yeux et une intrigue, un régal pour les addict du genre.

Chapeau à Cambria Hebert

A quand la suite ?…Très bientôt heureusement et déjà en précommande avec un nouveau design, nouveau titre Absolution Par ICI  

Lara Fabian – L’Oubli

44894450_253644268832648_1320947853656326144_n

 

 

 

 

 

 

 

Coach me, love ! by Mary Ann Davis, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente Coach me, love, une lecture coup de coeur signée par Mary Ann Davis chez les Editions Addictives .

Titre : Coach me, love

Auteur : Mary Ann Davis

Éditeur : Editions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance 

RésuméElle a tout perdu. Il va tout lui rendre.

Patron d’une salle de sport, sûr de lui et beau comme un dieu, Max a l’embarras du choix question filles. Mais les relations de plus d’une nuit ne l’intéressent pas, jusqu’au jour où il croise Marion. 
Marion est belle, mais surtout quelque chose en elle le bouleverse, le touche au plus profond de lui. Seulement, elle est brisée par une vie qu’elle essaie de reprendre en main comme elle peut. Et elle n’est vraiment pas prête à laisser qui que ce soit briser le fragile équilibre de son existence.
Mais Max n’a pas dit son dernier mot. Apprivoiser Marion, la séduire, la faire rire, la faire jouir ? Défi relevé…

L’avisdeMya : 

Mary Ann Davis revient avec une romance à thème très sensible et d’actualité comme à son habitude. Et cette fois, avec un excellent travail éditorial qui a sublimé sa plume déjà magnifique. Tout mes remerciements aux Editions Addictives et à Carole pour cette superbe lecture coup de coeur !

En effet, L’héroïne de Coach me, love, Marion a vécu dans le cercle vicieux d’une relation destructrice. Jusqu’à ce qu’elle atteigne un point de non-retour. Aspirée dans une spirale de violence psychologique, elle a été brisée psychiquement et physiquement. Quand elle a pu enfin se détacher de cet amour pervers et sous grand contrôle, elle était à deux doigts de commettre l’irréparable.

Romuald, était d’une violence morale et intelligente car il l’attaquait là où le bât blessait. Un processus insidieux et calculé où manipulation, humiliations, tromperies, et coups bas pleuvaient sur elle sapant à petit feu sa confiance en elle. Déstabilisée, elle a perdu toute spontanéité, tout sens critique, droit de répondre et sa liberté d’action. Lui donnant un pouvoir dévastateur sur elle et devenant dépendante émotionnellement de son vouloir.

Aujourd’hui, Marion a trouvé un semblant d’équilibre et a repris sa vie en main avec l’appui de sa famille et sa meilleure amie dont elle a été isolée tout le long de sa relation avec Romuald.

Jusqu’à sa rencontre avec Max. Ce dernier, est coach dans la salle de sport où elle apprend à gérer son stress et se familiariser et être bien dans son corps. Max est séduisant, convoité par toute femme saine d’esprit et très attiré par la beauté et l’image de sérénité que Marion lui renvoie. Après une relation chaotique, il espère trouver enfin le vrai amour. Et la jeune femme parait la femme idéale qu’il a attendue toute sa vie.

Mais Marion traîne trop de casseroles douloureuses, un mal-être indéniable et l’intérêt de Max ne fait que l’enfoncer dans ses vieux travers. Marion a beau donner le change, son assurance reste fictive. Le moindre courant d’air menace son équilibre dûment gagné mais précaire. Il est connu qu’on ne se débarrasse pas facilement des années de relation amoureuse toxique.

Max sera soit sa planche de salut qui l’aidera à avancer et à apprendre à s’aimer, soit l’arme destructive qui la renverra à l’enfer duquel elle a échappé in-extremis  !

Ce fut un réel plaisir de redécouvrir la plume de cet auteur. Aujourd’hui, mieux travaillée et plus fluide mais toujours aussi riche en émotions et d’un talent indiscutable.

L’auteur m’a embarquée dans un univers méga-sensible où le tabou règne en maître. Un cri de coeur qui résonnera en écho à vos oreilles. Une histoire d’amour passionnante et vibrante de sincérité. Des personnages crédibles et attachants. Mais surtout une sorte de discours préventif contre les amours pervers et manipulateurs.

Quand Mary Ann raconte une histoire, c’est sûr qu’elle sera un mille coups au coeur, elle sera bouleversante et on y trouvera une bonne dose de vérité. Et que n’importe qui souffrant d’un mal-être, pourra s’y identifier aisément et en tirer une leçon.

Si j’ai un conseil à vous donner, gardez les mouchoirs à portée de main mais attention, ils ne sont pas compris dans le lot.

Coach me, Love, une lecture émouvante dont vous n’en sortirez pas indemnes ! Mary Ann se donne à coeur et à corps à ses lecteurs, chose qui se ressent dans ces écrits et force le respect !

Adele – Rolling in the Deep

44552774_532427223887903_8611061875431440384_n

 

 

 

Take your chance – 3 – Harley by kessilya, mon avis !


Hello les étoiles ! Un romantic-Suspense coup de coeur Take Your Chance – Harley signé Kessilya chez BMR que je remercie pour l’octroi du service presse numérique via NetGalley France.

Titre : Take Your ChanceHarley

Auteur : Kessilya 

Éditeur : BMR

Genre : Romantic – Suspense 

Kindle : Lien d’achat

40376907_2183653445252719_6393717122618359808_n

RésuméHarley Black n’a pas choisi de naître dans une puissante famille de trafiquants. Elle a beau rêver d’une autre vie, Harley sait que son futur sera fait de terreur et de meurtres. Car on ne se défait pas des chaînes de la rue.
Mathieu Aniel est flic. Depuis qu’il a perdu celle qu’il aimait, il n’a qu’une seule obsession  : lutter contre les réseaux de corruption qui empoisonnent sa ville. Malgré lui, pourtant, la jeune Harley l’émeut et occupe toutes ses pensées…
Quand l’empire des Black s’étiole sous le poids de complots, Mathieu est prêt à tout pour protéger Harley et la rallier à son camp. Ensemble, ils peuvent découvrir ce qui se cache derrière ce jeu de pouvoir souterrain. À condition de se faire confiance… Mais Harley est-elle prête à céder au désir, à trahir les siens pour goûter à la liberté  ?

L’avisdeMya : 

Dans ce troisième tome consacré à Mathieu et Harley, la tension monte crescendo et d’une façon fulgurante. En effet, l’auteur nous offre une armada de rebondissements, de suspense et des révélations sur le passé de la fratrie Aniel. Un troisième tome qui a tenu toutes ses promesses. Un embarquement garanti dans un univers où le crime règne en maître. Pas facile de parler de la trame sans avoir envie d’en dire plus, du coup, mon compte-rendu sera bref pour éviter tout spoiler.

Mathieu, le flic irréprochable, est confronté à une salve de meurtres sanglants à gérer, et aussi à des collègues véreux, ce qui complique plus le boulot. Il ne peut se fier à quiconque à part sa partenaire et meilleure amie. Effectivement, Nadège a toujours protégé ses arrières et s’est battue à ses côtés au nom de la justice et sans aucune ambiguïté. A eux deux, ils formaient une machine bien huilée contre toutes les tentatives d’entrave aux règles. Jusqu’à aujourd’hui !

Depuis que sa tête est mise à prix, Mat, ne fait plus confiance à grand monde pour mettre en sécurité sa famille et aussi sa nouvelle protégée. Harley Black, de jour en jour, éprouve sa patience, chamboule ses principes acquis pendant son long service au nom de la loi. Met ses nerfs à rude épreuve et le pousse dans ses derniers retranchements. Pure produit de la mafia qui fait la loi dans la ville qui est sous sa responsabilité, cette dernière n’a pas besoin qu’on la couve. Endurcie par les horreurs qu’elle voit au quotidien depuis son jeune âge et battante, elle a l’habitude de gérer la familia et leurs magouilles. Jusqu’à aujourd’hui ! Pas quand un serpent venimeux se faufile au sein de son propre gang.

Mathieu est très à cheval sur les principes mais très mauvais cavalier comme dit-on. Son désir interdit pour Harley l’emmènera souvent à faire entorse à ses propres règles.

N’ayant pas trouvé dans ses principes, la force d’éviter la tentation qu’est Harley, il ne pouvait que succomber corps et âme !

Quand l’amour rime avec danger, le rendu ne peut être que superbe mais quand c’est écrit par une plume qui a l’art de diffuser l’émotion avec générosité, le résultat dépasse l’attente et le coup de coeur est assuré !

Merci Kessilya pour cet excellent romantique suspense meurtrier, fiévreux et fort addictif. Un transport total dans ton univers créatif dont je ne m’en lasse pas !

All Of Me – John Legend : Une chanson légende qui reflète parfaitement le tumulte de Harley & Mat

 

42875583_2268189620078908_8487500064372031488_n

 

 

 

 

Avis d’une fan page sur Mojito Virgin de Chrys Galia !


Hello les étoiles ! Charlotte vous présente son avis sur une lecture coup de coeur ! Mojito Virgin de Chrys Galia

Titre : Mojito Virgin

Auteur : Chrys Galia

Éditeur : Editions Elixyria

Genre : Romance Contemporaine

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : La vie est comme un océan, parfois mer d’huile, sous un soleil radieux, parfois raz de marée, tsunami, sous la colère de la tempête.

En vrai surfeur, j’ai passé des années à me mesurer à ces déferlantes implacables, j’ai tenté d’échapper à leur morsure.

Des lames de fond, vicieuses, invisibles, m’ont pourtant entraîné très loin vers les profondeurs.
L’avis de Charlotte Jambon

J’aime beaucoup la plume de Chrys Galia et ce roman ne fait pas exception !
Maëva a un caractère bien affirmé et profite de sa vie, et des mojitos, entourée de sa bande d’amis et plus si infinité !
Ses études de médecine terminées dans la capitale, elle quitte tout pour prendre un poste de médecin dans une petite ville. Elle va remplacer Benjamin, qui va l’héberger et l’épauler dans cette étape de sa vie. Maëva s’investit un maximum dans son rôle qui lui tient à cœur. Certains patients aux maux originaux sont hilarants malgré eux.
Avec Gianni, son voisin, la rencontre à été percutante ! Son comportement est plus que détestable, il lui en fait voir de toutes les couleurs à notre jeune médecin. Cependant, Gianni va être contraint de supporter la présence de Maëva.
Pourquoi a-t-il cette attitude avec elle, et uniquement avec elle ? On le comprend au fil des découvertes sur les personnages. L’un comme l’autre ne seront pas épargnés par les épreuves apportées par la vie.
Le bel italien va faire une proposition surprenante et déroutante à Maëva. Va-t-elle accepter ?
Ils vont devoir composer entre amours, amitiés, trahisons, culpabilité et remise en questions poignantes.
Un coup de cœur pour cette histoire captivante pleine de rebondissements. Un thème difficile mais habilement mené.

Jack Johnson – Better Together, choix musical de Charlotte !

41873051_2655888274635669_9205381161881174016_n

La belle et le soldat de Katy Regnery, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une lecture coup de coeur. La belle et le soldat, de Katy Regnery n’est pas juste une romance inspirée de conte de fées mais aussi un hommage tout en émotions ! Merci à Juno Publishing France et NetGalley France !

photoeditor_20180915_1254589561583167505.jpgTitre : La belle et le soldat

Auteur : Katy Regnery

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romance M/F

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

RésuméDans cette version moderne de La Belle et la Bête, Savannah Carmichael, trahie par une source peu fiable, retourne dans sa ville natale de Danvers, en Virginie, avec sa carrière de journaliste en ruines. Ayant l’occasion de revenir dans le jeu en écrivant un article patriotique, Savannah se tourne vers l’ermite de la ville, Asher Lee, un vétéran blessé qui est revenu à Danvers huit ans auparavant et que personne n’a revu depuis. Après l’explosion d’une mine anti personnelle en Afghanistan qui lui a arraché la main et défiguré une partie du visage, Asher a vécu une vie discrète aux abords de Danvers où les habitants respectent son intimité… jusqu’à ce que Savannah Carmichael arrive la bouche en cœur, vêtue une robe d’été empruntée et portant une assiette de cookies maison. Lorsqu’Asher accepte d’être interviewé par Savannah, il commence à ressentir des choses pour la belle journaliste qu’il n’a pas ressenti depuis des années. Marginaux pour la petite ville de Danvers, Savannah et Asher créent immédiatement un lien, touchant le cœur de l’autre d’une façon qu’aucun d’eux ne pensait possible. Lorsqu’une terrible erreur menace de les séparer, ils devront décider si l’amour qu’ils ont trouvé dans les bras de l’autre est suffisamment fort pour qu’il se batte pour leur fin de conte de fées durement gagnée.

40376907_2183653445252719_6393717122618359808_n

L’avisdeMya :

Virée par ses patrons après une débâcle professionnelle, Savannah Carmichael est rentrée au bercail natal. En attendant de ranimer la flamme éteinte en elle et se remettre en confiance, elle se guérit tout doucement de ses blessures auprès des siens et aide aux préparatifs du mariage de sa petite sœur.

Jusqu’à ce coup de téléphone qui l’a rempli d’espoir de rétablir sa réputation malmenée. Une connaissance dans le milieu vient de l’appuyer pour un éventuel poste dans un journal même s’il n’est pas d’une renommée égale à celui qu’elle vient de quitter, honneur bafoué.

Savannah, heureuse de pouvoir enfin se venger de celui qui a précipité sa chute, accepte de faire un article de société qui n’est pas de son domaine de compétence. Mais quand vous êtes au bord du désespoir, vous ne pouvez vous permettre de faire la fine bouche.

L’independance Day approchant de bons pas, elle décide de faire un article sur un blessé de guerre qui vit en ermite dans sa ville. Forte de sa décision, elle toque à la porte à celui qu’on ignore et qu’on craint à cause de sa différence. Une différence qui n’est pas de son fait. Mais de celle dont on n’en revient pas indemne. Physiquement et psychiquement.

Et là, une grande surprise l’a prise de fouet. Ashley Lee, n’est pas le bossu, ou la bête décrite dans le conte de fées, qu’elle s’attendait à voir. Certes, une moitié de son visage est un monceau de chair, une main manquante, mais quelque chose dans son regard, l’a complètement déstabilisée.

L’interview qui aurait dû être professionnelle, a vite dérapé en une sorte de parade prénuptiale sous des abords amicaux. Ash, s’est avéré sous son air mal dégrossi, un homme d’un humour, d’un charme fou et d’une tendresse. Intense et passionné. Choses qui n’ont pas échappé à son regard de femme. Son coeur, bien avant elle, l’a reconnu comme celui qui rentre dans les cases des 12 étapes les plus importantes de toute relation, tant vantées par sa sœur à peine quelques jours avant.

Dès lors, une moitié d’elle, est restée cette journaliste ambitieuse en quête d’un bon sujet pour rétablir le crédit perdu auprès de ses confrères. Et l’autre part, la femme qui aspire, en parallèle au succès professionnel, à un mari aimant, une petite maison et à des enfants.

Deux voeux contradictoires mais une seule femme qui voudrait avoir le tout… Apaiser sa soif d’ambition et l’amour. Mais elle apprendra bien assez tôt, que vouloir n’est pas avoir et qu’on ne peut avoir l’un sans perdre l’autre.

Je n’en dirai pas plus sur l’évolution de cette relation. Car elle mérite vraiment que vous la découvrirez par vous même pour ressentir toutes les émotions qu’elle dégage.

La belle et le soldat n’est pas juste une romance avec un Happy-end.

Non. Et non. Ce qui la différencie, c’est qu’elle a été écrite pour une raison précise. Pour une bonne cause. L’auteur a reversé deux mois de ses droits d’auteur à une association qui milite à l’aide de reconstruction des militaires blessés aux combats. Si ce n’est pas beau et généreux !!!

Et le plus beau c’est que Katy Regnery y a mis toutes ses tripes. Son récit était plein d’une émotion qui vous déchire le cœur. Je pourrais presque croire que c’était une histoire vraie et pas qu’une fiction.

La guerre, au nom de je ne sais quelle cause, ne laisse qu’un champ de mines, des chairs meurtries et des cœurs brisés. Mais que fait-on pour réparer le mal-être que ces vaillants soldats trimbalent et subissent quotidiennement ?

Et c’est là, que l’auteur entre en scène pour nous donner un regain d’espoir. L’espoir d’avoir droit à une seconde chance. Droit de vivre normalement. De vivre vraiment et pas juste survivre. Et dieu sait que ce droit, ils l’ont mérité plus que d’autres et a été chèrement payé. Droit à l’acceptation de soi même. L’acceptation de l’autre sans être pointé du doigt. L’acceptation de leurs différences. Et surtout leurs droits à l’amour!

Ce roman, je le ressens comme un hommage à ce soldat mutilé, seul et ignoré. Un cri de cœur pour qu’il ne perde pas espoir. Qu’il garde la tête haute. Oui, il a fait vécu des choses atroces. Oui, Il a commis des crimes horribles. Mais rien de tout cela ne sera jamais de sa faute. La faute est à la bêtise humaine. La faute à la soif du pouvoir. La faute à la cupidité…

La belle et le soldat est un récit qu’on aimerait qu’il soit l’histoire et le Happy end de chacun de ces soldats rentrés chez eux différents dans leurs corps et mal dans leurs peaux.

«Gortoz A Ran» par Denez Prigent, un titre hommage à l’absent !

41801935_310227053089062_7061315539049644032_n

La disparue des Highlands de Natacha J.Collins, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente une lecture coup de coeur ! La disparue des Highlands de Natacha J Collins. Une romance historique comme je les aime ! Merci à Harlequin France et à NetGalley France pour cette belle épopée historique !

Titre : La disparue des Highlands – Le souffle des Highlands

Auteur : Natacha J. Collins

Éditeur : Harlequin France

Collection : Victoria

Kindle : Lien d’achat

Poche : Temporairement en rupture de stock.

Résumé : Il a l’audace de la choisir ; elle a le courage de l’aimer. Écosse, XIIIe siècle. 

Quand sa mère lui apprend le nom de l’homme qu’elle doit épouser, Kenna se sent trahie, vendue. Comment ses parents peuvent-ils l’unir à un Fraser, ce clan de brutes, d’assassins… leurs ennemis de toujours ? Pourtant, lorsqu’elle rencontre son promis pour la première fois, Kenna est surprise : Liam se révèle être un homme aimable, peut-être même séduisant. Tout le contraire de son cousin Murtagh, un Highlander aussi ténébreux et solitaire que Liam est sociable. Mais, à mesure que les noces approchent et que le comportement de son fiancé se fait plus ambigu, Kenna se demande lequel des deux cousins est le plus à craindre 

L’avisdeMya : 

C’est avec un grand plaisir, le sourire plein les lèvres, des ombres sous les yeux, bâillant à me décrocher les mâchoires que j’ai fini ce premier tome venu directement du cœur des Highlands.

C’est dans ces hautes terres verdoyantes et sauvages, que l’auteur a planté le décor de cette romance historique. Et semé un tourbillon de discordes entre deux clans. Les McDonnell et Les Fraser. Deux clans ennemis qui sont prêts à déposer les armes sous ordre du roi Alexandre. Et se soumettre à une alliance dont chacun tirera bénéfices. La victime numéro un de ce pacte avec le diable, n’est que Kenna McDonnell. Vous penserez que l’expression choisie c’est pousser loin la calomnie. Mais, je vous confirme qu’il n’y a pas d’autres mots pour qualifier cette coalition qui aurait dû inaugurer la fin des hostilités et ramener richesse et gloire aux nouveaux alliés.

Dès lors que la sentence est tombée, Kenna vécut un cauchemar éveillée. Fébrilité et anxiété devinrent ses pires compagnes. Jusqu’à ce qu’elle vit son prétendant.

Liam Fraser, contrairement à ses craintes, s’avéra beau, charmant et attentionné. Le rêve devint réalité. Aujourd’hui, Kenna, est amoureuse et heureuse. Son futur ne peut-être qu’euphorique et ensoleillé. N’a t-elle rêvé au prince charmant ? Eh, bien, elle n’avait qu’à demander. Le dit prince se matérialisât devant ses yeux comme dans un conte de fée alors qu’elle ne l’attendait plus.

Au moment où les préparatifs du mariage battaient leurs pleins, un coup de théâtre et magistralement orchestré, transforma son rêve en angoisse palpable. Un aller simple en enfer.

À mille lieux des terres des Mcdonnel, une guérisseuse et son chien trouvèrent le corps d’une jeune fille en piteuse état et mortellement blessée. La sorcière, comme l’appellent les villageois, l’a recueillit et s’attelât à guérir ses plaies. Au réveil, la jeune fille prit connaissance qu’elle s’appelait Fiona et que sa mère et elles, vivaient dans une absolue solitude et en autarcie dans les bois. La vie prit son cours sans qu’aucun nuage ne vint altérer leur quotidien.

Trois ans plus tard, Fiona et Morrigan, la guérisseuse, virent arriver sur elles, la foudre des Highlands en la personne de Murtagh et Rory Fraser.

Et depuis, le chaos s’installât dans leur petite vie bien tranquille ! Prises dans un conflit entre des clans ennemis, nos louves solitaires ne pouvaient aspirer à meilleures escortes ni meilleures protections que celles de Murtagh même s’il a brisé le coeur de Fiona et piétiné son honneur.

L’amour est plus beau quand il est impossible, l’amour le plus absolu n’est jamais réciproque dit-on. Mais ce proverbe s’avérera-il ? Je vous laisse le découvrir avec Le souffle des Highlands !

Ce premier tome de La disparue des Highlands était un coup de coeur. Un tumulte émotionnelle intense. Une lecture à surprises et à moult rebondissements. Une épopée historique et romantique trépidante et rythmée à bonne dose que l’auteur vous y embarque sans besoin de passeport ni visa. Venez comme vous êtes, installez-vous confortablement et accrochez-vous. Les highlanders ne sont ni doux ni ne font dans la dentelle. Quand ils vont en guerre, ils ne font pas semblant. Les Highlands n’ont jamais été si réels ni accessibles ou rarement tant ils étaient décrits et Imagés avec un réalisme époustouflant. Ses personnages étaient passionnants et passionnés et au top de leurs performances. La plume de l’auteur glissait sur moi, fluide, poétique et d’un romantisme rare.

La plume de Natacha J Collins n’a rien à envier aux vétérans de la romance historiques et capable de voguer tête haute aux côtés des auteurs telles Monica McCarty, Julie Garwood ou Kathleen E. WoodiwissLe souffle des Highlands en est la preuve vivante.

L’Histoire, la vengeance, le désir et un amour interdit, un cocktail détonnant qui confère une réussite totale à ce premier tome coup de coeur. Je vous le recommande, même si vous n’aimez pas ce genre, vous apprendrez à l’apprécier.

Des chants gaéliques pour accompagner cette lecture !  

41386980_714750965545858_502359982193246208_n

 

Do You Remember ? de Laureline Roy, mon avis !


Hello les étoiles ! En ce jour de sortie numérique chez Amarante éditions, je vous présente mon avis sur un coup de coeur Do You Remember ? de Laureline Roy ! Merci à l’auteur et à Anne Ledieu pour cette magnifique lecture de charme !

Titre : Do You Remember ?

Auteur : Laureline Roy

Éditeur : Amarante éditions

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
RésuméFraîchement divorcée, Nathalie s’organise entre la garde alternée de son fils adolescent, son emploi de professeur et son temps trop libre, tentant de calmer l’enthousiasme de sa meilleure amie qui la pousse à profiter de cette indépendance nouvelle pour explorer d’autres bras. Entre deux voyages professionnels, Benjamin trompe sa solitude avec sa musique des années ’90, une bonne bouteille de whisky et les soirées à refaire le monde avec son confident de toujours dont la vision des femmes est plutôt consumériste. Mais un jour, au détour d’un site web : « BeFriends.com : On a tout le temps de créer des liens. Pour une amitié… ou plus si affinités ! » N’y a-t-il que des hasards dans les rencontres virtuelles ?

L’avisdeMya :

Nathalie, une prof de français, et récemment divorcée. Pour se remettre sur les rails, se faire de nouvelles rencontres, décide, sur les encouragements de sa copine Jennifer, de s’inscrire sur un site de rencontre sous le pseudo de Cerise.

Jusqu’à aujourd’hui, rien de bien spécial. Les mecs sur le site, sont des prédateurs en quête de viande fraîche et des coups d’un soir. Mais ce n’est pas ce qu’elle cherche. Elle veut juste sortir et profiter de cette nouvelle liberté qu’elle vient d’acquérir après un mariage décevant.

Papillonnant d’un profil à l’autre pour tromper sa solitude, voila un qui attise sa curiosité et prend les devants d’un premier contact. Après une suite de messages, elle est partante pour lui donner sa chance sous réserve qu’elle reste virtuelle pour le moment.  Et hop, Ajouté dans le panier. Oups, je voulais dire dans les favoris.

Une âme de poète, l’art de jouer avec les mots comme un chevalier des temps modernes. Une fibre d’artiste, sensible et audacieux à l’occasion, ce nouvel ami, et plus si affinités, ne peut que la séduire. D’ailleurs, il a de la suite dans les idées. Son charme, même virtuel, et son fonce-dedans font leurs petits effets.

Cerise, malgré sa méfiance, sent sa solitude fondre comme neige. Il faut avouer que ses méthodes de drague sont loin d’être vulgaires, innovantes et très tentantes. Et surtout, elles lui donnent matière à réfléchir. La pauvrette doit faire preuve de sang froid pour résister à ses attaques séductrices.

Quant à Benjamin, divorcé et féru de vieux whisky et de variétés. Son besoin de s’ouvrir à d’autres horizons, sortir de sa vie gentillette, de se reconstruire et pourquoi pas trouver l’âme sœur se font ressentir. Depuis son divorce, il n’arrive pas à renouer une relation. Et sa dernière déconvenue l’incite à s’inscrire sur BeFriends.com, qui pourrait être la solution à ses soucis.

Et sous le pseudo d’un célèbre poète qu’il part à la chasse dans les méandres de ce site à zones sombres. Où les membres cachent leurs réalités sous une fiction attrayante. Gagner un ami. Un vrai, s’avère un parcours de combattant. Alors, trouver l’amour, c’est comme gagner à la loterie. Une probabilité quasi impossible ! Soit ça passe, soit ça casse !

Do You Remember ? est une grande partie de plaisir. L’art du flirt ou je ne m’y connais pas.

Les personnages nous ont donné une bonne leçon du badinage, et d’échauffourées séductrices. Une parade de charme prénuptial digne d’un paon parti en croisade pour conquérir sa dulcinée. Chacun y va de son couplet pour s’approprier le ton du jeu qui s’est établi tacitement entre eux.

Cerise, tantôt fragile, d’autre méfiante, furieuse et souvent frustrante ou l’air enjôleur. Virgile, était parfois, touchant et d’autres marrant dans son désespoir de ferrer sa proie, si j’ose dire. Et tout les coups sont permis quand à l’autre bout de la ligne, c’est de l’amour dont il est question ou pas !

Qu’importe le passé, ses erreurs, les mensonges, la dissimulation. Leurs corps dansent sur la même note. Une exquise symphonie qui aboutira à l’épanouissement de leurs sens exacerbés par un intense désir de jouir ensemble de cette seconde chance qui leur est offerte.

Hélas ! L’heure de vérité a sonné. Et c’est le moment de rendre des comptes. Sauf si le destin, ce petit farceur, ne décide autrement.

Mais quelle poésie ! Quelle plume ! Ce roman épistolaire (virtuel) est d’un parfait de bout en bout. Une écriture Addictive et d’un lyrisme qui séduit les papilles. D’un romantisme au charme d’un autre âge mais revisité avec excellence. Et qu’est-ce que serait une romance sans une dose de drama pleine d’émotions, dites-moi ?

Chapeau bas l’artiste nommée Laureline Roy ! Une plume à suivre.

Je ne voudrais pas manquer l’occasion pour louer et remercier la main discrète mais experte d’Anne Ledieu

Reviens mon amour, De Marc Lavoine : Playlist de  Do you remember ? qui est riche en morceaux de légende !

 

40575738_1894490330856817_4612257098753900544_n

L’avis d’une Fanpage sur le tome 3 de Alberta Road : Le jour où tu es apparu de Mychele S.


Bonjour, les étoiles m’ont gentiment proposé de partager ma chronique du tome 3 de la saga Alberta RoadLe jour où tu es apparu de Mychèle Sorel qui paraît aujourd’hui.
C’est avec beaucoup d’honneur et d’émotions que je publie ma chronique dans la rubrique Fanpage sur ce livre magnifique et majestueux.
Merci Carine & Mya pour me donner l’occasion de mettre en avant cette chronique qui je l’espère vous donnera envie de le lire et de connaître l’univers de cet auteur talentueuse. Bonne lecture !

51tuo+pA0rL._SY346_

Titre : Le jour où tu es apparuAlberta Road – 3

Auteur : Mychele S.

Éditeur : Mychele S.

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Néant. Ce mot pourrait définir le passé, le présent et l’avenir de Josh. L’ancien membre du corps des Marines a vu ses compagnons de route relever la tête un à un et avancer vers l’avenir grâce à l’amour. Mais la rédemption n’est pas pour lui. Elle ne peut être pour lui… Pourtant, après lui avoir fait subir bon nombre d’épreuves physiques et psychologiques dont il ne sait comment se remettre, la vie va se charger de le placer face au vide de son existence. Alors que la physiothérapie fait son œuvre sur les maux de son corps, il sait qu’il devra un jour ou l’autre affronter une rééducation bien plus difficile. Celle de son âme torturée, afin de se libérer du poids d’un passé qui le hante. Quand de nouvelles rencontres viennent bouleverser l’ombre de son quotidien et lui offrent l’opportunité de repousser ses démons, il ne sait s’il doit sauter le pas ou fuir une fois encore. Depuis des années, l’obscurité l’enveloppe comme une seconde peau et ses fantômes sont devenus bien plus que des compagnons d’armes, alors peut-il vraiment changer de vie ? Voici l’histoire d’un soir où le hasard a décidé de venir tout chambouler…
L’Avis de Les lectures de Karine :

« L’amour est un secret entre deux cœurs, un mystère entre deux âmes, » Henri-Frédéric Amiel journal intime 21 avril 1878

Joshua Walker, ancien Marine et solitaire, a un caractère qui ne laisse la place à aucun instant improviste. Il a combattu en Afghanistan et cette épreuve l’a profondément meurtri, anéanti et laissé pour mort à l’intérieur. Rien ne transparaît dans son regard ou son attitude. Il a été conditionné pour être un guerrier sans états d’âme et sans réaction pouvant le trahir.

Durant quatre années, il a suivit ses amis Cole et Will à travers le pays, allant d’employeurs en employeurs, d’États en États, de bonnes et mauvaises expériences en tout genre. Puis, arrive ce jour où il va devoir prendre la décision qui lui semblera la plus appropriée pour son état physique : suivre les conseils de ses amis, ce qui s’annoncera plus bénéfique qu’il ne le pense. Une ville va changer le cours de son existence et une femme sera la bouée de sauvetage à laquelle il ne croyait plus et dont il ne se sentait pas digne. Grâce à Marie Howard, son employeur, il va remettre sa vie en marche vers un avenir un peu plus serein. Cette dame âgée et bienveillante est celle qui lui donnera une chance de survivre et d’être un homme utile. Pourquoi lui donne t-elle cette chance ? Sur son parcours bien tonitruant, Josh fera la connaissance d’une fille, belle comme le jour, mais avec des démons tout autour d’elle. Comme lui, elle doit lutter chaque jour pour ne pas sombrer et se soumettre à ses cauchemars qui la hantent.

Zoé est et sera l’ange envoyé par le ciel pour sauver le soldat Joshua Walker de ses ténèbres et de sa culpabilité. Elle a fui un passé violent, meurtrier d’âme et de liberté, elle est revenue à Black Valley pour y vivre en toute quiétude auprès de sa famille et échapper à Shane, son ex mari. Chacun est obsédé par son passé, la proximité physique est une épreuve, tout contrôler est essentiel, même vital pour ne pas sombrer et c’est un des points communs qui les réunira, hormis cet entrevu dans ce bar « le black horse». Ils vont s’entraider, se parler, se confier et se reconnaître comme un homme et une femme qui s’attirent mais que tout oppose.

Josh est une énigme pour Zoé, elle va tenter de le déchiffrer, le découvrir, décacheter cette épaisse carapace qu’il s’est forgée et faire en sorte qu’il se sente en confiance avec elle. Or Zoé a aussi des fêlures, des blessures, des cicatrices qu’elle cachent au plus profond d’elle même. Ces dernières ressortent en TOC et lui pourrissent la vie.

Vont-ils réussir à surmonter ces obstacles ? La menace qui plane au dessus d’eux est-elle inquiétante et dangereuse ? Qui est l’ombre ? Que veut-elle ? Pourquoi tant de mystères et de secrets ? Sauront-ils s’avouer leurs passés et affronter ce qui les menace ?

Ce roman est émouvant à souhait et les personnages très attachants. Comment ne pas être émue devant tant d’humanité, de gentillesse, de sacrifices et de partages ?

Rien ne présageait une étincelle au fond des tourments de Josh, rien ne laissait entrevoir un semblant de lumière au creux des sombres vagues qui entraînaient Zoé au fond de l’abîme. Rien ne leur a été épargné, pourtant tout porte à croire que leur destinée était tracée à l’encre de chine sur un fond de ciel bleu menacé d’un orage.

Un livre qui m’a bouleversée et animée d’une grande ferveur pour ce couple méritant une seconde chance. Ils sont si beaux, et leur courage à affronter ce désespoir passif est exemplaire.

L’un comme l’autre a beaucoup souffert à des degrés différents; mais la vie les a réunis et ce n’est pas un hasard, ou alors, le futur est un bien grand magicien.

Merci Mychele pour ce service presse magistral. Le plus beau des trois tomes, le plus touchant et le plus euphorique aussi.

L’amour est un baume pour le cœur et l’âme de celui et celle qui sont anéantis. Il aide à remonter la pente pour ne plus jamais la redescendre. Merci Mychele pour tes mots et cette trilogie qui est un énorme coup de cœur. Je vous conseille ce livre avec un enthousiasme non dissimulé.

Choix musical pour accompagner cette lecture coup de coeur de Karine

51tuo+pA0rL._SY346_

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 3 : Rogue de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 3  : Rogue

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 4€28 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 4€56 lien d’achat ici

Résumé :

Sara Grey en a assez de se cacher et d’avoir peur. Le Maître croit la terroriser, mais elle a repris les rênes de sa vie, et à présent, elle prend les choses en mains. Avec l’aide de ses amis, elle entreprend de retrouver la seule personne capable de répondre à ses questions au sujet de son passé et de les conduire jusqu’au Maître. Au cours de son voyage, Sara doit affronter de nouveaux défis et de nombreux dangers. Elle apprend que, dans le monde, le bien et le mal ne sont pas aussi clairement définis qu’elle le croyait. Elle se fait de nouveaux amis, des alliés inattendus, et renoue avec des personnes de son passé. Tandis que ses pouvoirs continuent à évoluer et à prendre de l’ampleur, la fille hésitante se transforme en une jeune guerrière intrépide. Mais à quel prix ? Combien Sara est-elle prête à sacrifier pour son besoin d’indépendance et sa quête de vérité ? Et sa force toute nouvelle sera-t-elle suffisante pour lui permettre de se sauver, elle et tous ceux qu’elle aime, quand elle se retrouvera enfin face à face avec son ennemi juré ? Rien n’aurait pu la préparer à ce qui s’annonce, et elle devra tout mettre en œuvre pour survivre au test ultime du courage et de l’amour.

L’avis d’Elyiona :

C’est avec un pincement au coeur un peu particulier que je referme aujourd’hui la page de ce troisième et dernier tome (selon Sara) qui a déclenché à n’en pas douter cet ultime coup de coeur pour cette sublime saga.Il faut dire que les événements montent crescendo et vos émotions seront mises à rudes épreuves.

L’auteur Karen Lynch a décidé de ne rien nous épargner et j’en ai été qu’encore plus addict.

Attention au risque de spoile si vous n’avez pas lu les tomes précédents !

Sara a réussi à échapper à la surveillance étroite que lui avait imposé Nikolas. Accompagnée de Jordane et de certains de ses amis, elle est absolument déterminée à découvrir la vérité sur Madeline et sur le fameux Maître que tout le monde craint et ce quel que soit le prix à payer. Après avoir passée des semaines à l’entraînement au manoir, elle en a assez qu’on la prive de cette quête qui la concerne plus que quiconque. Les voilà donc partis dans cette chasse à la vérité. De nombreuses rencontres les attendent, les amenant progressivement au plus près de celle qui détient le nom du Maître. Mais les ennemis se font nombreux aussi et seront bien là pour leur mettre des bâtons dans les roues.

Les secrets se font et se défont au rythme des villes visitées, et Madeline leur file toujours entre les doigts. Quant au manque incessant qu’elle ressent face à la distance qu’elle s’est imposée vis à vis de Nikolas, sera-t-elle capable d’aller jusqu’au bout sans céder à ce lien qui les lit ?

De son côté le guerrier, tout aussi buté qu’elle (voire plus), s’est fixé de la retrouver par tous les moyens. Son mori et lui même n’ont qu’un objectif, retrouver et enfermer cette jeune femme qui l’exaspère autant qu’elle le bouleverse et pour cela il est prêt à tout. Se pourrait-il que Sara en ait eu assez de son caractère autoritaire et possessif ? Quels risques est-elle réellement prête à prendre pour déterrer les secrets si longtemps conservés ? Est-elle capable de briser leur lien pour son besoin de liberté ?

C’est un dernier tome selon l’avis de Sara absolument captivant avec des rebondissements en chaîne que je viens de refermer et c’est un manque omniprésent des personnages qui vient déjà poindre le bout de son nez, confirmant mon coup de coeur pour cette splendide trilogie. L’auteur a réussi à me faire douter à chaque moment sur les événements qui allaient se poursuivre, me laissant dans cette expectative d’un avenir incertain. Il faut dire que pour cela, elle ne va rien épargner à ses lecteurs : doutes, secrets, interrogations permanentes, joie,espoir, peine.. vous l’avez compris il s’agit de tous les éléments que l’on recherche dans une très bonne saga. Rien n’est acquis et rien ne saurait vous dire quelle tournure va prendre la page suivante. Autant vous dire que pour ma part j’ai été totalement conquise.

Après un premier tome qui, je vous l’avais dit, avait un peu de mal à démarrer, ce tome-ci est une vraie apothéose. Entraînant, captivant il est doté d’un enchaînement qui ne vous laisse aucun repos, votre seule délivrance étant celle de tourner une page après l’autre allant jusqu’à le dévorer.

Sur ce dernier volet nous en apprenons plus sur la personnalité complexe de Sara, et c’est un vrai bonheur de voir son évolution aussi bien en tant que fée, que guerrière ou de jeune femme. Tel un papillon qui sort de sa chrysalide, il lui faudra oser s’affranchir de la possessivité de Nikolas et non sans se causer du tord. Un pas après l’autre, elle cherchera la place qu’est vraiment la sienne. Son tempérament est celui d’une amie fidèle et d’une alliée de taille, sans compter celui d’une ennemie redoutable. Qui s’y frotte s’y pique !

Accompagnée d’une troupe tout ce qu’il y a de plus atypiques, elle pourra évoluer de manière saine. Reste à savoir ce qu’elle désire plus que tout, et le regard d’un certain chasseur pourrait bien mettre en question son désir d’indépendance et de vérité. La place qu’a pris Nikolas dans son esprit pourrait-elle seulement venir de son mori ? Les doutes se font leurs places et l’heure est venue pour les secrets d’être dévoilés !

C’est bien sûr en comptant sur ce guerrier doté d’un taux de testostérone exponentiel et sur sa volonté à retrouver celle qui lui fait tourner la tête et le rend chèvre. Se pourrait-il qu’il ait des envies de l’enfermer et ne plus la faire sortir du manoir sous peine de vouloir l’enchaîner ? C’est donc tout un pan de ce personnage ultra-mystérieux et ô combien sexy que vous allez découvrir et autant vous dire vous ne pourrez pas en être déçue 😉 Personnellement mon coeur s’est fait l’effet d’un chamallow proche du feu et fondait un peu plus à chacune des pages les confrontant.

L’auteur Karen Lynch a donc mené avec magnificence cet univers qui m’a plus que convaincue grâce à une plume efficace et d’une fluidité à toute épreuve révélant ainsi tout le talent que je me suis plu à découvrir au fil de ces trois tomes. J’ai plus qu’adoré être entourée de guerriers, de chasseurs en tout genre, de simples mortels, des loups-garous et toute une floppée de mythes et cela aura été un coup de coeur magistral pour cette trilogie selon la vision de Sara. Vous ne serez donc pas déçues de savoir que les tomes suivants, non traduits pour le moment, concerneront l’histoire selon les perceptions de Nikolas. Mahh il me tarde de connaître son opinion face à toute cette aventure et sa perte de contrôle face à cette jeune orpheline qui lui donnera bien du fil à retordre…

En attendant je voudrai remercier Laure Valentin pour son fabuleux travail de traduction et pour ce Service Presse qui une fois de plus a su m’embarquer jusqu’à la dernière page.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Love In Melodies de Milyi Kind


Titre : Love In Melodies

Auteur : Milyi Kind

Éditeur : Butterfly Editions

Genre : New Adult

Kindle : 5€99 lien d’achat ici

Kobo : 5€99 lien d’achat ici

Résumé :

Quand Sélène accepte de travailler comme intendante pour Anton Khassiev, elle est loin de s’imaginer combien sa vie est sur le point de basculer. Et pourtant… Cet homme aux facettes autant multiples que brisées va devenir la clé de sol d’une mélodie incroyablement fascinante. Le percer à jour sera alors son unique but.

Lorsqu’Anton embauche Sélène Baas afin de rendre service à son cousin, il est loin de s’imaginer combien sa vie est sur le point de basculer. Et pourtant… La jeune femme, aussi têtue qu’espiègle, va non seulement bouleverser son quotidien mais aussi menacer de mettre à nu l’horreur de sa nature.

Dans une maison où le secret se cultive à chaque recoin, ouvrir une simple porte peut se révéler être le défi d’une vie. Sur leur échiquier truqué, où la folie devient un art, qui de la reine ou du fou renversera l’autre ?

L’avis d’Elyiona :

C’est encore l’esprit tourmenté et tourneboulé que je viens rédiger ma chronique de Love In Melodies, spin off de la saga Jamais 2 sans Trois de Milyi Kind mais aussi crossover irrémédiablement inséparable de La Rose des Vents d’Isla A.

Me voici donc l’âme mise à nue, le cœur en charpille souffrant de cette faim de plus tout en étant sous le couperet indéfectible de la patte d’écriture de Milyi. Vous le comprendrez sûrement, en vous jetant dans la gueule du crocodile, préparez-vous à devenir son otage volontaire.

Sélène, la sœur de Léo ( Jamais 2 sans Trois) se voit proposer un poste d’intendante dans la maison du cousin de Vadim. D’abord fermement opposée à cette mise en condition, elle accepte de devenir cette autre qu’elle n’aurai jamais pensé devenir. Ranger n’est pas son fort mais elle devra se plier aux doléances… ou plutôt aux exigences psycho-rigides de son nouveau patron. Glacial, noir il est l’être le plus antisocial que l’on puisse imaginer.

Pourtant derrière ce masque Sélène perçoit ce que nul autre jusque-là n’avait réussit à voir : l’ébauche de l’âme d’Aliocha.

Comment ? Nul ne le sait.

Pourquoi ? Le mystère le plus entier.

Arrivera-t-elle à l’atteindre ? Tout serait plutôt dans le fait qu’elle échoue en bonne et due forme surtout si lui s’y oppose également. C’était sans connaître la tempête Sélène et l’esprit combattant qui l’abrite !

Anton est cet homme à l’esprit brisé, noir et absolument perché par un passé qui l’a anéanti. Voilà ce qui il est : le Néant. Il est cet autre, écorché par des années d’atteintes et d’auto-destructions. Perdu dans son antre, il est le maître des lieux. Son animal de représentation n’est nul autre que le Crocodile, celui qui mord et entraîne dans sa chute, celui qui est un féroce prédateur décidant qui sera sa proie volontaire soumis à son charme absolument ravageur. Exécrant la présence d’une personne tierce il accepte néanmoins celle de sa nouvelle employée pour une raison obscure . D’autant plus que celle-ci est excentrique, imposant des questions qui le dérangent, tentant de s’immiscer dans son quotidien et cherchant à résoudre les raisons de la noirceur de cet être qu’il s’est forgé à devenir. Rien ni personne ne l’approchera de nouveau de loin… et encore moins de près…

Une véritable partie d’échec va alors débuter… Le Roi contre La Reine… Le Crocodile contre Devouchka…. Anton contre Sélène… Blesser, freiner, accepter, refuser, un pas en avant dix en arrière…. bienvenue dans la maison du diable !

Comme je vous l’ai dit en début de chronique j’ai terminé ma lecture dans cet état d’esprit incroyable propre à l’immense coup de cœur que j’ai ressenti pour ce nouveau roman de Milyi Kind.

Le cœur à vif lié à cette sensation de brûlure intérieure ne m’a jamais quitté, laissant çà et là des séquelles de toute la myriade d’émotions qui a bien pu me traverser.

Car soyons honnête j’ai véritablement souffert de cet étouffement omniprésent créé par l’ambiance oppressante de toute cette histoire, mais aussi par tout le désespoir et la lutte de chacun face aux décisions de son opposé.

Le ton est donné et ce huit clos glauque et noir est l’univers dans lequel nos personnages vont chercher ou non à évoluer à leur guise. Il est maniaque, elle bordélique de nature. Il est introverti, elle dit tout ce qui lui passe par la tête… En gros quand l’un dit noir, l’autre dit blanc.

C’est un véritable combat digne de David contre Golliath, une quête psychologique qui m’a plus que conquise, me laissant sous le joug de cette histoire qui a eu l’art de me tourner l’estomac, de bloquer ma respiration et cette gorge qui s’obstruait sous l’effet de perdition dans lequel je me trouvais.

Les mots posés sur les maux (que nul ne devrait endurer un jour) seront posés et tel une marionnettiste l’auteur fera de vous ce qu’elle veut, comme elle l’a fait avec moi. Il ne manquait plus que des ordres inconscients : bouge, crie, aime et pleure… Un maelstrom d’émotions m’aura terrassé quant à toutes les tripes que Sélène va déverser au fil des chapitres. Cette jeune femme que rien ne prédestinait à vivre cette expérience, deviendra la pièce maîtresse de ce roman ô combien sublime.

Je tire donc ma révérence à Milyi pour cet ode à l’amour, à l’effet miroir et à cet espoir d’un jour meilleur.

Je remercie Butterfly Editions pour ce titanesque Service Presse et Milyi Kind pour savoir me bouleverser un peu plus à chaque fois… LIM est donc bien plus qu’un coup de cœur mais bel et bien un coup d’âme…

Musique proposée à la lecture :

Hot blood de Angel Arekin, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Encore un coup de coeur pour un des romans de BMR et d’Angel Arekin. #HotBlood #NetGalleyFrance est une tuerie de puissantes émotions et de passion enfiévrée. 

received_10213515768742424357729298.png

Titre : Hot blood

Auteur : Angel Arekin

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : On va régler nos dettes, Siana. On va s’aimer, se faire souffrir et reprendre le cours de nos vies. Voilà ce qui se passe quand dix ans plus tôt, j’ai chassé la femme que j’aimais hors de ma ville, et que celle-ci décide d’y revenir pour y foutre un beau merdier. Siana, c’est ma tornade, mon ange des ténèbres. Où qu’elle aille, le chaos menace. Ma vie bien rangée est sur le point d’exploser comme une bulle de savon et j’attends ce moment avec une impatience redoutable. Rien ne peut en sortir de bien, mais on jouera nos rôles jusqu’au bout, comme les deux êtres passionnés et orgueilleux que nous sommes. J’ai toujours pensé qu’à la fin, l’un de nous en crèverait. Pas d’autres solutions, puisqu’on ne peut pas s’aimer ou se pardonner nos conneries. De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas, et ça fait longtemps qu’on l’a franchi.

L’avisdeMya :

Y a pas à dire . Cet auteur fera ma perte. Tous ses romans me laissent dans un état de transe au point d’avoir besoin de faire une pause . Et Hot Blood ne déroge pas à la règle.

Se provoquer. Se détester. Se blesser. S’aimer. Se haïr. Se déchirer mutuellement. S’aimer encore et encore se haïr. Voilà ce que résument la vie des protagonistes de cette histoire. Et cela depuis leur jeune âge. 15 ans pour Morgan et 14 ans pour Siana. Dix ans après, rien n’a changé entre eux. Malgré la longue séparation. Leur relation tourne toujours dans le même cercle vicieux. Histoire de boucler la boucle.

Siana et Morgan sont deux caractères bien trempés, entiers, possessifs et ne font jamais dans la demi-mesure. Ils peuvent s’aimer ou se haïr avec la même force jusqu’à ce la mort les emportera. Il sont fusionnels, passionnés mais aussi destructeurs. Ils s’aiment et se haïssent jusqu’à la folie.

Il n’est pas facile d’ébranler Siana. Mais un seul regard de son tourmenteur, et elle se liquéfie. De retour dans sa ville natale après dix ans d’absence, elle est mal accueillie par les siens. Aucun ne voit ce retour d’un bon œil. Et pour cause, Siana a l’art de s’attirer les pires ennuis sans même se bouger le petit doigt. Vivant de petits boulots, elle se suffisait à elle-même et se débrouillait toujours pour avoir un toit et à manger dans son assiette et qu’importe les moyens pour y arriver. Mais aujourd’hui, elle a grandement besoin d’argent. Et la seule solution qui lui reste est de vendre la maison familiale. Quitte à revenir au bled d’où elle été chassée dix ans avant. Revoir Morgan la renvoie à ses erreurs et à ce passé qui n’a de cesse de la tourmenter. Ce feu dévorant que le manque attise . Et que le temps et la distance n’arrivent pas à éteindre. Que pouvait-elle contre son mauvais karma ? Rien. Juste garder pieds sur terre et rester elle-même. Lutter pour que la haine de celui qu’elle a aimé jusqu’à déraison ne l’engloutisse .

Morgan, à quinze ans, était un ado suffisant et un pur jouisseur. Il profitait avec insouciance de ce que la richesse familiale pouvait lui procurer . Filles à tous les coins de la ville et sauteries de tout genre. Jusqu’au jour où Siana s’est imposée à lui. Grande gueule, frondeuse, innocente, aguicheuse et provocatrice. Tout un contraste qui ne pouvait que l’intriguer. Son regard hypnotisant lui promettaient monts et merveilles. Le jour où elle lui a assuré qu’elle ne serait pas un visage parmi tant d’autres . Et quand il la touchera, il ne voudra de plus personne qu’elle. Elle ne croyait si bien dire . Ce jour là, Morgan n’y voyait que du bluff d’une gamine un peu cinglée. Mais l’avenir s’est attelé de lui démontrer le contraire. Dix ans après, son désir pour elle est toujours intarissable. Elle le rend fou. Comme elle a rendu fou tous ceux qui ont eu le malheur de croiser son chemin. C’est Siana. Et elle est sienne pour le meilleur et pour le pire. Malgré sa trahison qui le brûle encore aujourd’hui, à petit feu. Le pousse à bout. Elle est et fera toujours une partie de lui. Sa drogue. sa fatalité. Sa chute. Ou sa rédemption. Et aucune femme ne sera Elle.

Et ces deux là n’ont pas fini de s’entre-déchirer. L’heure de la vengeance a sonné. Et chacun fera en sorte d’avoir son compte. Ne dit-on pas « Qui choisit son destin, choisit souvent son martyre »?

Les non-dits, les secrets auront-ils raison de leur amour? Cette passion incendiaire et dévastatrice fera t-elle leur perte ou leur force? Connaîtront-ils un jour le bonheur d’une relation normale? Y aspire t-ils au moins?

Le destin se joue de leur vie et les fait tourner en bourrique à les rendre fous de désir, d’amour. Ce qu’il leur a refusé hier, le leur accordera t-il demain?

Avant toute chose, je remercie NetGalley & BMR pour cette magnifique lecture coup de coeur. Angel s’est encore surpassée et nous a concoctée une histoire qui a mis mon coeur en miettes.

Hot Blood est un transport immédiat dans un univers d’émotions intenses et de passion torride et ravageuse. L’histoire d’une connexion singulière entre les protagonistes clé qui unit leurs âmes, leurs sentiments et leurs émotions. Enfermés dans leur bulle, personne ne peut les atteindre. Sauf quand les secrets et le manque de confiance y mettent leurs grains de sel.

L’auteur a excellé dans l’analyse de cette magnifique relation qui peut rendre fort autant que briser. Elle a décrit avec brio cette passion toxique qui vous brisera le coeur.  Elle a mis le point sur ce violent tourbillon qui emporte les personnages dans une folie déraisonnable et sans limite.

Que rajouter de plus ? Tous les mots que je pourrais utiliser ne rendront pas à hommage cette sublime histoire d’amour et à son auteur. Juste foncez et ne passez pas à côté de cette bombe à double effets. Du rire et des larmes jusqu’à plus soif.

Chapeau bas l’artiste!

Hot Blood par Kaleo 

33786468_576551739390218_840082469087608832_n

L’avis d’Elyiona sur The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire de Sarina Bowen


Titre : The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire

Auteur : Sarina Bowen

Éditeur : Tuxbury Publishing LLC

Genre :  New Adult

Kindle : 3€99 lien d’achat ici

Broché : 12€99 lien d’achat ici

Kobo : 3€99 lien d’achat ici

Résumé :

Lianne Challice, en première année à l’Université de Harkness, est connue par des millions de fans comme la Princesse Vindi. Mais il arrive parfois qu’une sorcière du grand écran ait simplement envie de raccrocher sa baguette, d’envoyer balader son impresario et de devenir une étudiante comme les autres. Dommage que les choses ne soient pas aussi simples.

Sa vie n’a jamais été normale. Elle n’est plus retournée à l’école depuis la maternelle. Et la moindre relation est bien trop risquée pour elle – le dernier garçon qu’elle a embrassé a vendu leur histoire à un tabloïd anglais.

Pourtant, elle ne peut résister à l’envie de se rapprocher de Daniel Trevi, surnommé DJ, le garçon aussi beau que ténébreux qui accomplit des merveilles aux platines de la patinoire pendant les matchs de hockey. Quelque chose dans ses yeux noirs l’ensorcelle, et elle est déterminée à en savoir plus.

DJ est un génie pour exprimer l’humeur d’une foule par des extraits musicaux de dix secondes. Il lui suffit d’un clic et d’un enchaînement pour transmettre espoir, frisson et exaltation à six mille supporters en délire.

Malheureusement, son cursus universitaire s’apprête à connaître la même interruption brutale que l’une de ses chansons. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne, et il ne peut pas lui expliquer pourquoi. Quant au fait qu’elle semble s’intéresser à lui ? À peine croyable…

L’avis d’Elyiona : 

C’est avec une approche toute particulière que je me suis plongée dans cette nouvelle lecture des aventures de la saga The Ivy Years. En effet, savoir qu’il s’agit là du dernier tome m’a mis dans un état entremêlé d’appréhension et de tristesse. Dire au revoir aux personnages de cette sublime série est un peu comme y laisser un peu de mon âme, ayant eu des coup de coeur pour ceux qui en ont composé l’histoire.

Mon instinct étant plus fort je me suis jetée à corps perdu, une fois de plus, auprès (cette fois-ci) de DJ et Lianne 😉

Lianne est cette jeune fille de 19 ans, voisine de Bella (Tome 4), Princesse Vindi pendant ses heures de tournage et surtout nouvelle étudiante à l’université de Harkness. Introvertie pour se protéger de sa notoriété et surtout pour n’avoir rien en commun avec sa mère, hormis son lien de parenté, elle est une geek en puissance sans que quiconque ne s’en rende compte. Toutefois, son coeur s’est remis en fonction récemment avec la rencontre d’un jeune homme hors du commun et qui, comme elle, voue une passion dévorante à la musique en tout genre.

Sera-t-elle capable de sortir de nouveau de son cocon protecteur et se lancer dans ce vide immense que représente la société des étudiants ? Mais surtout sera-t-elle à même de conquérir ce garçon qui semble à des années lumière de son monde ?

DJ est lui connu de part sa connaissance de la musique animant ainsi la patinoire et tous les matchs des hockeyeurs de sa prestigieuse université. Mais derrière son tempérament fougueux et attractif se cache des événements qui s’apprêtent à stopper ses études de manière nette et définitive. Qu’a-t-il donc pu faire de si préjudiciable ? Seul lui et quelques personnes sont dans le terrible secret qui entacherait sa vie et qui actuellement l’empêche de vivre normalement ou même de respirer de manière calme et efficace. Le poids qu’il porte sur ses épaules l’écrase peu à peu. Seule une jeune femme aussi petite que menue lui rappelle qu’il est encore vivant et que la lumière est toujours là où il ne s’y attendait pas…

Se pourrait-il qu’il ait droit, malgré tout, à une petite part de bonheur ? Mais ne risque-t-il pas de l’emmener dans les ténèbres avec lui ?

Commence alors un jeu du chat et de la souris ainsi qu’un combat pour découvrir enfin toute la vérité !

C’est donc avec cet ultime tome que je referme cette sublime saga de The Ivy Years tout en étant certaine qu’elle restera inoubliable et une référence certaine pour mes lectures dans cette catégorie New Adult et du monde du hockey. Pourquoi ? Tout simplement en étant composé de personnages qui portent sur eux un aspect tellement humain qu’ils ne peuvent que sembler plus vivants et ce grâce à une plume ultra-talentueuse. En effet l’auteur Sarina Bowen a su se faire une place de choix dans mes auteurs préférés et qui prochainement paraîtra sous les éditions J’ai Lu et Hugo… nouvelles pépites à l’horizon et probable coup de coeur également. Sa capacité de donner une âme à chacun de ses héros m’a autant épatée que rendue addict à ces derniers. Drôles, torturés, colériques, épiques…  autant d’adjectifs et bien d’autres encore qui pourraient aisément décrire ce qu’ils sont tout en mêlant cette ambiance de famille unie et soudée.

Lianne a ainsi pu se faire une place de choix parmi ces joyeux lurons, tentant d’imposer une autre image que celle de la sorcière de la série dans laquelle elle tourne et qui lui colle à la peau comme une seconde peau. Seules certaines personnes sauront creuser derrière cette « sorcière » et découvrir la vraie personnalité de cette jolie geek au coeur d’or. Alors quand ce dernier se met à battre de manière anarchique pour ce ténébreux DJ autant vous dire que je me suis bien fendue la poire. Entre jeux de mots et pieds dans le plat, elle est de ces personnes qui deviennent une pièce du grand puzzle de cette saga. Pour prouver sa motivation elle va devoir démolir une par une les barrières que Daniel a monté en acceptant de baisser les siennes. Aux grands maux les grands remèdes… alors soyez prêts à voir débarquer une petite tornade au doux nom de Lianne !

Quant à DJ il sera à la hauteur de ses prédécesseurs des tomes précédents et donner des vapeurs entre un corps de Dieu grec et un caractère doux et mystérieux. Ce sont également ses failles et cette personnalité mutine qui auront raison de moi, me confortant un peu plus encore dans mon envie d’en savoir toujours plus. Shakespeare n’a qu’à bien se tenir, car Macbeth a trouvé un nouveau maître dans l’interprétation de ses oeuvres.. fous rires garantis 😉

Voilà donc cette fin que j’aurai tant voulu retarder mais qui il faut l’avouer s’annonçait inévitable, et place une fois encore ce tome dans ma catégorie coup de coeur confirmant là sa place de choix dans mes sagas incontournables. Merci à Sarina pour ces superbes écrits qui auront su me captiver et me faire ressentir tout ce panel d’émotions que je recherche dans mes lectures. Merci pour ces fabuleux coup de coeur que j’ai éprouvé tout au long de ces tomes.

Merci également à Laure Valentin pour ce superbe Service Presse et pour le travail de longue haleine que représente la traduction des ces vraies pépites. Je vous laisse donc découvrir à votre tour chacun de ces personnages qui sauront, à coup sûr, se faire une place dans vos bibliothèques.

Musique proposée à la lecture :

 

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 2 : Refuge de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 2  : Refuge

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 4€29 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 4€29 lien d’achat ici

Résumé :

Pour protéger ceux qu’elle aime, Sara a abandonné tout ce qu’elle connaissait. Elle a tôt fait d’apprendre que ce nouveau monde ne ressemble en rien à l’ancien, et elle s’efforce de se faire une place parmi les Mohiri. Mais il devient bien vite évident, pour Sara comme pour les autres, qu’elle n’a pas l’étoffe d’une guerrière.

Au fil des semaines, Sara noue de nouvelles relations, fait de son mieux avec ses instructeurs et essaie de maîtriser ses pouvoirs sans cesse renouvelés, tout en gardant le secret de sa lignée hors du commun. Au-dessus d’elle plane inexorablement l’ombre du Maître qui fera tout pour la retrouver.

Sara s’engage ainsi dans un apprentissage personnel qui lui révèle ses véritables forces et l’éveille à une partie d’elle-même dont elle ignorait l’existence. Elle découvre le plaisir des nouvelles amitiés, la douceur et la douleur du premier amour, et un chagrin si intense qu’il risque bien de la briser. Tout compte fait, elle prend conscience que l’endroit où elle était censée être en sécurité n’est peut-être pas le refuge qu’elle imaginait.

L’avis d’Elyiona :

Hello les étoiles, c’est avec un grand plaisir et surtout avec une hâte non dissimulée que je me suis penchée sur ce tome 2 de Relentless et que je viens de clore. Il faut dire qu’après un début de premier opus un peu lent, la suite a su gagner en rythme et en amplitude pour que j’en vienne à ne plus pouvoir lâcher l’histoire.

Ce que je peux certifier, c’est que cette suite monte bel et bien crescendo, avec un enchaînement d’événements tous plus épatant les uns que les autres et mettant certaines pièces du puzzle en place.

Enfin certains secrets seront dévoilés.. mais notre chère apprentie est-elle prête à l’entendre ? Telle est la question !

Sara est désormais dans un des bastion des Mohiri sous la garde du Seigneur Tristan, hôte des lieux et un des guerriers les plus respectés. Encore sous le choc des derniers événements, elle a pourtant bien accepté son nouveau statut et ses capacités. Pourtant celles-ci semblent réagir différemment et cela échappe à ses connaissances. Doutant des personnes présentes et ne sachant en qui avoir confiance, il va lui falloir trouver un guide. L’absence de Nikolas depuis son arrivée ne l’aide pas et accentue d’autant plus son impression qu’il souhaitait de débarrasser d’elle à la première occasion venue.

Se pourrait-elle qu’elle soit à des années lumière de la vérité ?

Arriveront aussi les premières rencontres avec les autres orphelins. Bien qu’elle sorte totalement du lot, elle se lie d’amitié avec certains d’entre eux. Mais peut-elle réellement leur faire confiance et leur dévoiler ses véritables facultés ?

Commence également ses premiers apprentissages et les prémisses de découverte de son Mori. Acceptera-t-elle enfin cette partie qui la définit ? Et surtout à quel prix ?

C’est une véritable tornade que ce deuxième tome où j’ai pris un plaisir incommensurable à découvrir l’univers des Mohiri, ce qui les compose et leur manière de fonctionner. Bien des éléments sont éclaircis dans cette partie de l’histoire et prennent enfin la place telle que l’auteur les avait préformatés. Il faut dire qu’à ce stade je comprends mieux pourquoi le début du premier volet était un peu long à mettre en place. Il faut dire qu’avec la quantité d’informations à fournir au lecteur, il fallait bien commencer par quelque chose.. Enfin voilà, ce volet-ci est une pure merveille je me suis régalée du fil de l’histoire, de certaines choses dévoilées, des nouvelles rencontres que va faire Sara et qui marqueront à jamais un tournant certain dans la vie de la jeune femme.

Ses nouvelles amitiés prendront donc un sens tout particulier se pensant à l’époque incapable de se lier à quiconque. Bien des révélations feront ainsi leurs apparitions au gré des événements qui s’enchaînent et qui ne laissent de repos à personne (autant aux personnages qu’aux lecteurs) à mon grand plaisir.

Sans oublier le très cher Nikolas toujours aussi attractif pour la gente féminine qui l’entoure ou qui le découvre. Combattant, doux, rustre, patient et bien d’autres adjectifs le qualifieront dans ce récit, relatant là un aspect de sa personnalité qu’il m’a plu de percevoir, le rendant encore plus bouillant à mon goût. Sa fidélité à sa famille de guerriers dévoile son âme noble et son empathie en ressortira d’autant plus.

Bien des personnages feront ici leurs apparitions et deviendront de ceux qui entoureront désormais Sara, Nikolas, Chris et les autres. Et là le doute s’impose (pour ma part en tout cas ). Sur qui peuvent-ils réellement compter ?

La plume de l’auteur a pris sur ce second opus une ampleur phénoménale montant crescendo rendant le tout survoltant et absolument addictif. Je suis cette fois-ci totalement conquise amenant un coup de cœur pour cette folle aventure que je viens de refermer. Karen Lynch dévoile ainsi son style propre à cet univers peuplé de loups-garous, de vampires et de bien des créatures étranges. J’ai tout aimé de la première ligne à la dernière me rendant électrique moi-même face à l’étendue des décisions prises de part et d’autres.

J’ai donc fermé cette terrible dernière page avec une ribambelle de questionnements et qui à coup sûr trouveront une partie seulement de ses réponses dans le troisième volet actuellement en cours de traduction…

Je vous laisse ainsi entre les mains de ses chasseurs immortels espérant qu’à votre tour vous tomberez sous le charme conquérant de cette fine équipe.

Je tiens à remercier la traductrice française Laure Valentin pour ce superbe Service Presse, je me languis déjà de retrouver leurs aventures ainsi que l’auteur pour cette romance fantastique à découvrir.

Musique proposée à la lecture :

Jalouse de Matthew Biasotto, l’avis d’une fan des étoiles !


Hello les étoiles ! Dans notre rubrique, « Les étoiles ont la parole », Céline a accepté de se prêter au jeu et rédige sa première chronique sur son coup de coeur Jalouse de Matthieu Biasotto, que nous vous partageons avec nos remerciements .

Titre : Jalouse

Auteur : Matthieu Biasotto

Éditeur : Auto-édité

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.
Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.
Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.

Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter ?

L’avis de Céline :

Il y a un bon moment que je n’ai eu de gros coup de coeur pour une de mes lectures . Et c’est grâce à Jalouse, c’est chose faite . Ce titre m’a embarquée dans l’univers des personnages jusqu’au plus profond de leurs âmes . L’auteur a su me faire vibrer par le trop plein d’émotions d’une femme en manque de confiance . Et d’une jalousie maladive suite à une erreur fatale de son conjoint envers une autre femme. Sa reconstruction après cette humiliation va l’emmener vers des profondeurs où tout geste, toute parole et autres suppositions vont faire ressortir la triste réalité de leur couple.
Lui, En voulant bien faire, se faire pardonner et récupérer sa confiance, il n’a fait que s’enfoncer encore plus en l’entraînant dans sa tourmente.
Ce livre m’a retournée car l’auteur à réussi à faire ressortir les peurs, les non dits, et surtout ce manque de confiance qui peut faire tout déraper dans une vie de couple.
J’ai eu du mal les premières lignes . Car la cause de sa descente aux enfers n’était pas assez approfondie mais une fois amorcée, je ne pouvais plus lâcher le livre. La personnalité de chacun et leur douleur m’a happée au plus profond de moi-même alors que leur histoire ne me concerne pas personnellement… Sans spoiler, j’ose dire qu’il s’enfonce encore plus dans le mauvais sens et elle, ne peut que la faire grandir émotionnellement et mentalement.

Un univers déroutant mais riche en émotions et d’espoir que je vous conseille de découvrir !

Brisé de Maître Gims choisit par Céline pour accompagner cette lecture !