D’Ombre et de Braises: Sang d Ombre 2, mon avis !


Je vous présente mon avis sur ce deuxième tome juste hallucinant, je vous le recommande si vous avez déjà lu le 1er, sinon n’attendez pas pour découvrir cette magnifique D/F de Nathy et de Lune écarlate que je remercie pour ce service presse .

Titre : D’Ombre et de Braises : Sang d’Ombre 2

Auteure : Nathy

Éditeur : Lune écarlate

Collection : Pleine Lune

Genre : Dark/Fantasy 

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

« Il serait l’homme qui ferait vibrer le cœur d’Angelyne, celui qui lui arracherait des cris, celle qui lui appartiendrait corps et âme, quoi qu’ait pu prétendre Thomas. Jamais il n’accepterait qu’elle soit à un autre ! Jamais ! Il ne laisserait pas Thomas la marquer de son empreinte indélébile, comme il le lui avait déclaré. Il avait beau se débattre contre les paroles du psychopathe, il ne pouvait s’empêcher d’y apporter un certain crédit… »

Le départ brutal d’Angelyne jette Swann dans les affres d’une douleur sans nom. Entre désespoir et folie furieuse, le vampire plonge dans l’abime de la cruauté et de la dépendance. Mais la communauté ichorienne traumatisée par les récents événements n’est pas au bout de ses surprises. Quels terribles secrets les Immortels découvriront-ils ?

Et qu’adviendra-t-il de Swann, alors qu’Angie a disparu, emportant avec elle le cœur de l’immortel ?

L’aviedeMya : Saisissant, déroutant et addictif ! Je suis fan .

Dans ce final, Swann vit l’enfer après la disparition d’Angie . Ses vieux démons le rattrapent ne lui laissant aucun répit . Ses recherches infructueuses de son aimée vont le plonger dans un abîme sans fond . La drogue est devenue son ordinaire . Mais pendant qu’il se vautrait dans sa douleur et ses apitoiements sur lui même, des événements, et de taille, vont arriver à le sortir de sa léthargie .

Swann déversera sa violence et sa rage dans le camp des Immortels . Tous ses ennemis n’auront qu’à se retrancher derrière leur roi mais personne n’échappera à sa colère ni à sa cruauté .

Dans sa quête de la vérité, des masques vont tomber et des secrets bien gardés vont se dévoiler . Des horreurs ignominieux et inimaginables vécues par Angy et ses proches ! Ce qu’on prenait pour un crime isolé, s’est avéré bien pire et insoutenable .

Je ne vous dirais pas plus, car ce tome 2 mérite d’être découvert sans spoilers !

Mais rien ne m’empêche de vous détailler mon ressenti envers cet excellent roman dont rien que les personnages vous y attachent sans vous laisser un libre arbitre .

Nathy a réussi le pari de me faire aimer un Swann, toujours aussi complexe, aussi ténébreux et en dérive, ses méfaits n’ont pas de limites mais je dois avouer que sa descente aux enfers est plus qu’addictive .

Un tome bien écrit, une imagination délirante, une histoire très recherché, riche en rebondissements et de scènes palpitantes où le morbide et le malsain jouent les grands rôles ! Des faits qui vous prendront aux tripes . Âmes sensibles, accrochez-vous ou abstenez-vous !

Swann et son univers sanglant et sinistre vont ravir les amoureux de la Dark-Fantasy, alors n’hésitez pas à découvrir cette perle incontournable !

 

 

 

 

Publicités

Kiss Me Deadly: 0 Sang d Ombre, mon avis !


Bonsoir, je vous présente mon avis sur une lecture coup de coeur, alors n’hésitez pas, faites comme moi et venez visiter l’univers de Nathy qui vous fera voyager à travers le temps et vous ne déposerez les bagages que satisfaits ! merci à Lune écarlate éditions et Anne Ledieu pour ce S.P

Titre : Kiss Me Deadly: 0 Sang d Ombre

Auteure : Nathy

Éditeur : Lune écarlate éditions

Collection : Pleine lune

Genre : Dark/fantasy

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

Spin-Off du diptyque Sang d’Ombre Après des années d’absence, Swann, l’enfant terrible de la fratrie princière des Ichoriens, refait surface. En ce début des années 80, l’artiste qu’est le vampire ne pouvait que plonger corps et âme dans le bouillonnement de l’époque punk. Les jeunes se défoncent au rythme de guitares saturées, de mélodies abruptes des Sex Pistols, d’Iggy Pop ou des Clash. L’immortel exprime à sa manière le feu de la rébellion qui lui coule dans les veines. En bonus, le spin-off d’Anamorphose : Lucrezia, fille d’Astaroth, entièrement revu et corrigé dans une nouvelle version. Dans cette nouvelle, découvrez les premiers pas de la belle Shérida dans le monde des Ichoriens, celle qui deviendra, des siècles plus tard, la courtisée et crainte Lucrezia… Une nouvelle aux parfums de volupté et de violence dans une époque depuis longtemps révolue.

L’avisdeMya :  Haut en couleur, à lire !

Ce spin off révèle le côté sombre de Swann, un pan de son passé avant qu’il ne se range ou pas, qu’il devient cet avocat glacial mais au coeur bouillant, ce retour au passé, nous emmène en plein des années 80, la naissance d’une nouvelle culture musicale d’un style décoiffant et c’est le moins qu’on puisse dire ! Les années où Swann s’oubliait dans la musique à son exacerbant, drogue et ses étranges mixtures et le sexe sans tabous qui l’envoyaient loin de ses démons, je découvre un Swann, que j’ai dû mal à reconnaître, le mal en lui prenait le dessus sur le bien, violent, au coeur froid et indifférent à la souffrance qu’il sème autour de lui, en somme l’antihéros en suprême mais il y a quelque chose en lui qui nous touche malgré son comportement irresponsable et exécrable, ce côté sombre et mystérieux, sa sensibilité d’artiste aux multiples casquettes ne peut que vous subjuguer, ce contraste met en joug toute personne qui s’approche de lui  et le rend addictif, Brian, son nouvel amant en sait quelque chose et en subira les conséquences de cette vie dissolue qu’il menait à côté de lui !

Que vous dire, Nathy, nous sort le grand jeu dans ce Spin Off, court c’est vrai mais OMG de très bon qualité autant côté écriture toujours aussi parfaite, que côté scénario très cohérent, les personnages d’un réalisme impressionnant qu’on pourrait oublier qu’il s’agit des créatures sorties tout droit de l’imagination, sans parler des illustrations magnifiques, un bel bonus pour embellir cette petite merveille livresque que je recommande aux fans de Dark/Fantasy ou les nouveaux initiés tels que moi et pourquoi pas aussi vous !

16295336_363177934060934_1618578967_n

SHEWOLF – Tome 1 : L’apprivoisement, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une nouvelle plume dont je dirais si vous vous permettez une belle trouvaille, je nomme S.N.Lemoing, une auteure auto-éditée mais qui s’est pas mal débrouillée pour un premier opus !

Titre : SHEWOLF – Tome 1 : L’apprivoisement

Auteure :  S. N. Lemoing

Éditeur : Auto-éditions

Genre : Paranormal/Policier

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

Stéphanie est une jeune femme comme une autre, jusqu’au soir où elle se fait enlever par un serial killer. Elle tente désespérément de s’enfuir quand une mystérieuse créature la mord à la jambe…

L’avisdeSoumya : Une bonne amorce qui donne envie de lire la suite !

Si Stéphanie avait pu imaginer que son Running allait tourner au cauchemar, elle serait rester sagement chez elle, se faire attaquer par un Sérial Killer n’est rien à côté de la créature cauchemardesque qui l’a mordue et a laissé des traces indéniables en elle !

Que faire sinon hurler à la lune son désespoir !

Retrouvant sur un forum d’autres personnes qui sont dans le même cas qu’elle, Stéphanie décide de se mettre à l’entrainement avec eux et partir à la chasse pour assouvir  sa vengeance et élucider le mystère de la disparition d’autres filles !

Un histoire de genre Fantastique/Suspense auto-éditée bien écrite dont la trame est joliment construite et l’énigme était efficacement et habillement bien emmenée, des personnages qui gagnent à être connus, surtout Stéphanie qui s’est découverte une force et des capacités à gérer des événements inimaginables, elle est restée calme et a affronté sa nouvelle réalité avec philosophie et le paranormal était dosé à point sans abus comme on en trouve dans d’autres lectures de ce genre !

Une plume à grand potentiel qui donne envie de découvrir plus et dont j’attends beaucoup pour la suite alors à très vite !

Ecrit par Soumya

 

Enregistrer

Enregistrer

Les larmes rouges , tome 1 réminiscences de Georgia Caldera


image

Titre : réminiscences
Auteur : Georgia Caldera
Éditeur : J’ai Lu

résumé : 

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornelia, 19 ans, est assaillie de visions et cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

L’avis d’Amina  :

Un deuxième Caldera a rejoint sa vraie maison, chez une lectrice 😉

Mon deuxième coup de coeur, comme le premier, est un Caldera. Rien à voir avec l’univers steampunk de Victorian Fantasy, je suis de retour avec une vraie et pure lecture dark.

Les larmes rouges, où en m’a bien spolier, m’a fait une surprise des plus funestes : à peine entamé le récit que Cornelia, le principal personnage, se retrouve sur un pont, prête à se suicidée, sa vie ne résonnait plus à rien, à son égard : sa mère ainsi meilleure amie, Lise, sont mortes, personnes ne lui adressent la parole, les disputes incessantes avec son père…

Mais sa tentative de suicide tombe à l’eau quand un certain Henri De Maltombes la sauve, puis l’emmène à l’hôpital…

Ce n’est que juste après cet << incident >> que M. Williamson, le père de la suicidaire, décide de retisser leurs liens, avec sa fille, à Rougemont, où se trouve le manoir de ses défunts grands-parents. Le plus déroutant est que le château de cette petite ville est sous la propriété de son « sauveur »…

Que de suspenses !

Mais une des intrigues générales de ce premier tome de la trilogie, est que Cornelia a des rêves, des réminiscences des plus réelles ;

elle, dans une vie antérieure.

Sachez que si Thadeus Blackmorgan a un caractère pour le moinssuspenserable, se qui est recherché par l’auteur, Henri est à se méprendre à une statue. Cela reste très calculé… et séduisant ! Hé oui, on fait partie de la catégorie qui aime les  » bad boy « .

Certains dirons que l’histoire est glauque !

En une phrase… :
Il n’ont pas tout a fait tord – ça l’est vis à vis de certaine personnes – néanmoins, Georgia Caldera n’a pas perdu cette finesse, cette élégance, cette plume gotique qu’est la sienne.

De la romances, du sangs, du désirs…

Posté avec WordPress pour Android

Enregistrer

Enregistrer