I Know You, mon avis !

Bonsoir les étoiles ! Voici mon avis sur I Know You de Julia Nole ! Mes chaleureux remerciements à NetGalley & Harlequin HQN !

20187968_446388275739899_549506244_n

Titre : I Know You10 chroniques de livreBadge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Auteure : Julia Nole

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Dark romance 

Kindle : EUR 5,99 ICI

Résumé : 

Jamais elle ne s’était sentie aussi vivante. Depuis qu’Alexia a tout quitté pour commencer une nouvelle vie loin des fantômes de son passé, c’est comme si elle respirait à nouveau. Et sa rencontre avec Dorian n’est pas étrangère à ce sentiment d’euphorie. Cet homme est si… intense ! Lui seul sait comment la faire vibrer. Mais plus leur relation devient sérieuse et plus l’image parfaite de son amant s’écorne. Car Dorian est impulsif, surprotecteur et, surtout, il tient absolument à garder leur histoire secrète. Alors, Alexia commence à douter même si, en son for intérieur, elle sait déjà qu’il est trop tard : elle l’a dans la peau.

L’avisDeMya : 

Quand Alexia se réveille sur un lit d’hôpital, elle se rend compte qu’elle a perdu un pan de sa mémoire . Tout ce qu’elle se rappelle, c’est le fatidique froissement de taule, la douleur et la certitude d’une présence auprès d’elle . Le reste ? un trou noir et béant .

Mais le pire reste à arriver . Qu’elle soit entourée d’un staff hospitalier, rien d’anormal .

Mais le confinement et l’impression d’être cernée par un staff louche . Un psychologue qui s’échine à lui cacher des faits importants, là son instinct de survie déclenche l’alarme et lui insurge méfiance .

Pour résoudre l’énigme de ce que son cerveau ne veut pas s’avouer, elle doit puiser dans les maigres souvenirs que son hippocampe a consenti à garder .

Retour à la case de départ . Là où tout a commencé . Le jour où elle a quitté son pays, famille et travail pour aller s’exiler à l’autre bout de la terre . Histoire de panser ses blessures et se refaire une santé physique et mentale . Mais son havre de paix sera aussi son enfer .

Alexia, se plonge dans ce qu’on pourrait appeler son journal intime . Mais hélas, dans ses souvenirs,  il n’y avait pas que la joie de retrouver une famille aimante et une réconciliation avec l’amour . Chaque déchirure du voile lui rapportait sont lot de larmes et de colère .  Trahison et  tromperie . Ce qu’elle a vécue sur cette île paradisiaque, n’était qu’illusion . Un écran à un jeu démoniaque . Un jeu de chat et de la souris dont elle ne connaissait pas les règles ni les enjeux .  Et découvrir qu’elle était loin d’en être la seule victime, l’a rendue folle de rage . Et l’ultime conviction d’aller jusqu’au bout de ses investigations . Quelques soient les conséquences . Sa soif de justice vaincra les élans de son coeur .

I Know You , Une très belle découverte . Un thriller psychologique dont les mots clé sont manipulation, intrigue et trahison .

Un roman pourvu de tous les agréments pour en faire une réussite totale . Moult rebondissements . Frissons et suspense prenant et à couper au couteau . Trame brillamment échafaudée et admirablement ficelée . Personnages crédibles et jouent parfaitement leurs rôles .

L’auteure m’ a vendue du rêve . Un cadre idyllique . Un soleil rayonnant . La bonne humeur.  Le bonheur familiale . L’amour .  Pour m’embarquer dans la noirceur de l’être humain . Additionnez la cupidité d’un et l’arrogance de l’autre, résultat ? Un cadavre au moins dans leurs placards .

Je n’oublie pas de signaler que Julia ne divulguera aucun indice au fil des pages jusqu’au dénouement . C’est ce qu’on appelle du sadisme né dans le jargon littéraire .

Un thriller émotionnel, inédit et saisissant que je recommande .

Choix musical : Sleeping At Last performs « Turning Page » 

Mon avis sur Les Somber Jann Saison 2, un roman de Cynthia Havendean chez Ediligne

Titre : Les Somber Jann -Saison-2

Auteur : Cynthia Havendean

Genre : Suspense-New-Adulte

Editions : Ediligne

Ebook : EUR 9,49

Broché : EUR 16,99

Résumé :   Faire vie commune avec le tueur en série le plus dangereux du pays, qui l’aurait cru ! Ce n’est vraiment pas une vie facile, je suis prise dans un terrible enfer. Bien que Jaylen Somber Jann me promette d’être fidèle et de ne plus faire de mal à personne, les preuves dévoilent le contraire. Entre nous, la tension et les querelles augmentent. Jaylen est si occupé à savourer ses meurtres qu’il ne remarque même pas que je suis dans la mire de Zacharie, un garçon dangereux et impitoyable. En m’enfonçant dans l’univers de Jaylen, je découvre chaque jour des horreurs encore plus atroces les unes des autres. Des jeux barbares et sans pitié pour d’innocentes victimes. Même si je suis éprise de lui, je devrais le quitter, fuir cette famille de détraqués, mais j’en paierais le prix de ma vie !

Mon avis écrit par #Carine :

Si mon avis était mitigé sur le premier tome, me voilà ravie du second ! La plume de

Cynthia Havendean est beaucoup plus posée, mais surtout, elle va nous dévoiler enfin ce qu’il se passe dans la tête de nos protagonistes et nous allons comprendre un peu mieux leur comportement. Le suspens va alors être omniprésent, et les Somber Jann n’ont pas fini de faire couler le sang !

Engy vit désormais avec les Somber Jann. Fait-elle partie des leurs ? Ce n’est pas encore gagné, mais Jaylen est là pour elle et la protège comme il le peut, et surtout à sa façon…

Celui-ci s’est retiré du réseaux à la demande de sa belle, mais elle sent bien qu’il lui cache encore beaucoup de choses. Lui ment-il ? A-t-il vraiment raccroché après qu’Engy lui ai sauvé la vie ?

Rien n’est sûr, pourtant il va falloir qu’elle mette ses doutes de côté et lui faire confiance car elle est en danger, et seul Jaylen Somber Jann pourra la protéger au mieux… envers et surtout, contre tous…

Engy est toujours un peu perdue mentalement, elle ne se comprend pas elle même… L’amour qu’elle ressent pour Jaylen dépasse la raison pour vivre cette vie à ses côtés.  Elle évolue, prend en assurance, s’affirme et s’impose auprès de tous, même si intérieurement son manque de confiance est toujours là et qu’elle manque encore parfois de raisonnement en ce qui concerne les personnes que les Somber Jann fréquentent.

Pourtant lorsqu’elle va être à nouveau confrontée à violence, elle prend sur elle et ne va plus être cette « petite chose » fragile, non, sa haine et sa soif de vengeance vont faire d’elle une nouvelle personne…  Engy serait-elle prête à devenir une vrai Somber Jann ? En aura -t-elle le courage mais surtout, le cran ?

J’ai été surprise de retrouver nos protagonistes de la première saison, car je pensais qu’il y  aurait une saison par frère. Je dois dire que cette dernière fût très agréable car trop de questions m’étaient restées en suspend, et j’ai retrouvé un approfondissement qu’il m’avait manqué auparavant.

On va rentrer dans le vif du sujet et vivre une vie de tueur en série avec de l’action à foison, des tensions, du sang… beaucoup de sang… des têtes qui tombent, la vengeance, et une traque incessante qui va faire de ce tome une vrai Thriller.

Accrochez-vous si vous êtes sensible, car la violence n’a aucune limite… Les nouveaux personnages ne sont pas des enfants de cœur, et même si on se demande ce que fait la police, on fini par l’oublier aussi, tant on est pris dans le feu de l’action.

Cynthia Havendean nous offre une autre vision des protagonistes en les dévoilant un peu plus. Particulièrement Jaylen que l’on découvre plus en profondeur. Mais les secrets planent encore et Joshua en cache un qui a l’air lourd de conséquence. Pourtant il rêve et aspire à une autre vie, loin du sang et de toute cette violence, mais il est, et restera un Somber Jann, et lorsque la famille a besoin de lui, il est toujours là. Jonas quant à lui, les efforts qu’il fait auprès d’Engy ne l’empêchent pas de la tourmenter encore et toujours. On le devine faux et sournois pourtant il ne cesse d’être là et attend toujours l’approbation de son frère pour entrer dans la danse macabre que peut lui offrir le milieu.

Révélations, tentions, trahison, bain de sang et rebondissements font monter le suspens crescendo et nous emmènent dans une traque sanglante dans laquelle Engy se retrouve en ligne de mire de Zach.  Un tueur en série lui aussi, mais qui pourrait presque faire passer Jaylen pour un agneau…

Une fin dans une ambiance noire aussi cruelle que dérangeante qui nous laisse en apnée et me fait dire que Cynthia Havendean est peut être aussi sadique que ses protagonistes lol. Mais il faut ajouter que nous, nous sommes aussi psychopathes qu’eux pour aimer évoluer dans ce milieu sombre, glauque mais qui nous fascine autant qu’il nous captive.

Vite la suite !!!!

Un grand merci à Ediligne pour sa confiance ainsi qu’à Cynthia pour service presse très saignant. Je suis cuite à point et prête pour un troisième round !

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis sur Folie noire, un roman de Marine Grim chez Lips and Roll

Titre : Folie noire

Auteur : Marine Grim

Genre : Dark romance

Editions : Lips & Roll

Ebook : EUR 4,99

 Résumé :

« Et si le monde invisible l’emportait sur le monde visible … »

Une aventure qui n’aurait peut-être jamais dû commencer…
Cristal est une jeune femme passionnée par le chant depuis toute petite.
Lorsqu’elle accepte d’intégrer un groupe en vogue,
elle n’imagine pas à ce que son destin prenne un tel tournant…

John est jeune homme mystérieux au regard lugubre.
Quand Cristal le rencontre, elle ne s’attend pas à sombrer dans un noir si profond.

Il parvient à déchaîner des forces en elle dont elle ne soupçonnait même pas l’existence.
Et si le monde invisible l’emportait sur le monde visible ?
Et si les ténèbres prenaient le dessus sur la lumière ?

Une histoire intrigante, torride, spirituelle et pourtant si douloureuse.

Mon avis écrit par #Carine :

C’est une chronique étrange que je vais vous proposer, car le livre l’est tout autant et je ne sais pas vraiment comment vous parler de mon ressenti.

Cristal est une jeune femme pas très heureuse en amour. Elle vit une relation avec un homme qui ne mérite pas qu’elle attende après lui et se demande vraiment si elle ne devrait pas y mettre un terme. Il faut dire que Cristal est une jolie fille en manque de confiance, et sa seule façon de le surmonter est de plaire aux hommes… mariés…ou pas… intéressée, ou pas… Il faut qu’elle se sente aimée, regardée. Lorsqu’elle réalise enfin son rêve et qu’elle intègre une troupe dans laquelle elle chantera, elle est doublement heureuse, car cette joie elle la partage avec sa sœur, Anouck, qui fera également partie de l’équipe. C’est lors d’une répétition qu’elle y croisera le regard énigmatique et ténébreux de John, un homme qui n’a aucun filtre et dit ce qu’il pense comme il le pense. Il est accompagné de sa compagne que Cristal trouvera également étrange, mais finalement, peut-être est -ce le couple qui l’est tout simplement. Surtout que John ne va pas cacher son attirance pour Cristal, bien au contraire, il sera très cash ! Mais John n’est pas vraiment son type d’homme et cela n’est pas gagné d’avance… Douce folie que de vouloir être aimé ? L’amour nous fait agir de bien des façons qui n’ont rien de rationnel… Mais comme on dit : l’amour a ses raisons que la raison ignore 😉 A moins que…

L’auteure nous plonge dans un récit vraiment mystérieux dans lequel tout ce qui se déroule l’est également. Coïncidences ? Paranormal ? Je n’ai pas trouvé le mode d’emploi du roman et je ne sais pas si je suis passée à côté… En fin de lecture je suis un peu désorientée, je ne sais pas comment le qualifier et là je me dis que si cela avait été une histoire vraie, j’aurai peut-être plus compris le sens du non sens. Et donc me voilà à retourner dans le roman et m’aperçois que j’avais raté en prologue : Tiré de faits réels…

J’ai donc repris ma lecture d’une autre façon et je dois avouer que même si j’ai été un peu perdue sur le style de l’histoire, elle m’a tout de même un peu perturbée. Je suis très sensible sur ce sujet et ce genre de phénomènes, j’y ai donc pensé et repensé. Même après avoir commencé un autre livre… Je voulais vraiment l’analyser et en comprendre le fond, savoir ce que j’avais raté, ce que je n’avais pas su lire entre les lignes. J’en suis arrivée à la conclusion suivante : Comment interpréter une histoire que l’auteure elle même n’a pas su comprendre ?!

Ce roman a été pour Marine Grim : Des mots pour soigner ses maux, un besoin viscéral d’écrire son histoire pour pouvoir tourner la page et avancer malgré tout. Un roman douloureux  et ténébreux  qui raconte avec ses émotions, cette parenthèse bouleversante et tellement mystérieuse qui la hantera certainement toute sa vie…

Voilà donc une histoire inspirée de faits réels, dont le visage du mal a des formes différentes et un pouvoir sur nous tellement fort et irréel à la fois, que cela devient effrayant. Une histoire peu commune, dont peu de personnes aurait peut être osé l’écrire et qui nous fait douter de tout : de la vie, des gens qui nous entourent,  de chaque personnage, de chaque situation…

Serait-ce un rêve ? Cristal va-elle se réveiller et en rire avec sa sœur ? Qui est vraiment cet homme au regard noir si pénétrant qui lit en elle d’un seul coup d’œil comme s’il avait pu pénétrer dans sa tête et particulièrement, dans son âme ? John m’a fait beaucoup gamberger je dois l’avouer. Je suis partie dans des chemins tellement fous que je me suis demandée si tout ce que je lisais ne commençait pas à déteindre sur moi lol.

D’ailleurs, étrangement une chronique a disparu du blog juste après ma lecture et me voilà à réécrire  celle-ci car une coupure de courant vient de tout me faire perdre… Est-ce que je perds la boule ? Ou est-ce que réellement l’invisible peut parfois être visible ?… Se ressentir si profondément…. Se voir dans certains gestes, dans des regards ou des coïncidences ?…

Un récit bizarre et étonnant écrit dans une atmosphère curieuse et un brin paranormale. Je sais que mon avis très mitigé et incohérent ne va pas vous aider, mais je ne sais pas comment faire autrement. Peut-être à vous de le découvrir et vous en faire votre propre opinion en le lisant avec vos propres émotions si différentes qu’elles puissent l’être d’une personne à l’autre…

Une chose est sûre, c’est que si l’auteure écrit que sa fin n’en est peut être pas vraiment une, pour ma part ça l’est, et j’ai trouvé ses mots magnifiques. Une description imagée d’un renouveau, d’une renaissance qui m’a touchée en plein cœur… Une éclosion vers une nouvelle vie…. Sa nouvelle vie…

Un grand merci à Lips & Roll pour ce service presse et bonne continuation à Marine Grim qui d’après ce que j’ai lu a de multiples talents !

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Heartless, T2 : Despair un roman de Ker Dukey chez Milady

 

Titre : Heartless, T2 : Despair

Auteur : Ker Dukey

Genre : Dark Romance

Editions : Milady romance

Ebook : EUR 9,99

Broché : EUR 16,90

Résumé : 

Je ne suis pas seulement un fils. Je suis aussi un ami, un frère, et accessoirement un psychopathe.
Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, me voilà enfin en liberté. Mais les choses ont changé. Mon frère Blake a épousé Melody avec lequel il a eu une ravissante petite fille, Cereus. Et ma ravissante nièce, qui est devenue mon obsession, ignore tout de moi. Or mon passé obscur m’a laissé un héritage pour le moins douloureux : des pulsions contre lesquelles je ne peux rien. Et il n’existe aucun remède à ma folie.

Mon avis écrit par #Carine :

C’est avec une joie non dissimulée que j’ai dévoré cette suite de Heartless que j’attendais avec impatience.

Si le premier fût un énorme coup de cœur, celui-ci confirme que ce n’était pas un hasard.

Ker Dukey ne fait pas dans la dentelle et nous offre là une suite tout aussi machiavélique que le premier, mais peut-être avec une petite lueur d’humanité…

Nous voilà 18 ans après et Ryan est sur le point d’être libéré. Son psychiatre, le docteur Leigthon, le juge « guéri » et apte pour une réinsertion en société. Est-ce une nouvelle fois de la manipulation ? Peut-on vraiment guérir d’une maladie qui n’en est pas vraiment une ? Toujours est-il que cela fait tout de même des années qu’il se joue de tous et à sa guise. Il excelle toujours autant dans l’art de faire subir aux autres les pires sévices psychologiques sans qu’ils ne s’en rendent compte grâce à son intelligence incomparable. Ryan est un fin stratège et utilise une foule de feintes psychologique pour asseoir son contrôle sur les autres, le personnel médical étant aux premières loges… Sa nouvelle obsession qu’il nourrit depuis des années,  lui donne encore plus de force à la réalisation de ses plans. Cette nouvelle obsession qui n’est autre que Cereus, sa nièce, la fille de Blake et Mélody… Une obsession aussi dramatique que ce qu’elle peut nous apparaître, déstabilisante…

Blake et Mélody qui vivent un amour toujours aussi fort depuis de nombreuses années et leur complicité leur apporte cet équilibre et ce bonheur qu’ils méritaient tant. Au grand dam de leur fille Cereus, ils sont toujours en osmose parfaite et non rien perdus de leur attirance sexuelle.

Mais l’annonce de la sortie de Ryan va faire ressortir les démons enfouis de Blake et il va de nouveau se replonger dans cette solitude sombre qui le mettait à l’écart de tous… Voulant protéger ce qu’il a de plus cher, il ne fera pas les bons choix…

Quel est le plan de Ryan ? Que cherche –t-il au juste ? Une chose est certaine, Blake ne le laissera pas faire… Mais y réussira-t-il ?…

Dès le prologue l’auteure nous donne le ton cette suite en nous mettant dans une panique totale !

Sa plume est aussi machiavélique que son personnage. Elle nous lâche une bombe puis nous ramène dans le passé pour comprendre le dénouement ce que l’on vient de lire. Et ça,c’est aussi cruel que ce que cela peut être prenant et addictif. La lecture est alors une course que l’on se fait contre on ne sait quoi d’ailleurs, mais qui  fait cogner et re cogner notre petit cœur dans notre cage thoracique à mainte et mainte reprise… On tremble, on doute et notre lecture devient complètement psychotique.

Ce tome est un peu différent du premier, car même si nous avons toujours cette narration à plusieurs voix, c’est Ryan le maître de l’histoire et c’est dans sa tête que l’auteur va nous plonger le plus souvent, en nous faisant découvrir toutes les particularités frappantes qui font de lui un psychopathe. Son manque d’empathie et sa faculté à balayer d’un revers de mains les choses les plus cruelles sans en ressentir de remord, ni regret nous permet d’être encore plus intrigué par cette obsession qui l’a pour Cereus.. Et si cela n’en était pas une ? Et si elle était cette lumière qui lui manque ? A moins que cela ne soit le contraire…

Une approche psychologique différente va axer ce tome sur les protagonistes en les mettant en permanence sur le fil du rasoir. Tels des funambules marchant au-dessus d’un précipice, dont les choix et les actes feront qu’ils tomberont du côté obscur, ou iront plutôt vers la lumière. Mais nous sommes dans une Dark Romance et la lumière n’y est souvent que pénombre….

Une suite toujours aussi dérangeante et complètement cruelle où les victimes des violences physiques et psychologique de nos protagonistes ne nous sont pas épargnées par la plume de l’auteur. Cette plume talentueuse qui a su une nouvelle fois mettre sur pied une intrigue pleine de rebondissements et très bien mené, bien qu’un peu brouillon sur le dénouement pour ma part, mais qui n’a en rien déranger ma lecture ni rien levé de sa superbe. Une suite où la romance n’est pas mise en premier plan, ce qui va rendre ce roman encore plus glauque, perverse et sordide mais tellement trépidant que l’on ne veut jamais que cela cesse…

Un grand merci pour cette belle lecture mais aussi pour la surprise a la fin de ce tome qui nous promet une suite avec Heartless T 3 -Fearless mais aussi Vacant T 2.5 bientôt disponible en format numérique.

 

Enregistrer

Mon avis sur la Dark romance machiavélique de Ker Dukey « Heartless »

téléchargement (2)Titre :  Heartless, T1 : Mercy

Auteur : Ker Dukey

Genre : Dark romance pour public averti

Editions : Milady

Ebook : EUR 9,99

Broché : EUR 16,90

Résumé : 

« J’aime le soulagement que procure l’acte sexuel. Il n’est pas grand-chose qui me procure du plaisir, et le sexe ne m’en donne pas beaucoup, mais c’est pour moi un exutoire. J’adore franchir les limites des autres. J’adore les dégrader. Sadique, moi ? Oui. »

On dit que certaines personnes manquent d’empathie en raison d’une activité réduite au niveau du lobe frontal. C’est peut-être mon cas, mais que je sois né ainsi ou que je le sois devenu, l’empathie n’était pas mon fort jusqu’à ce que ses yeux verts croisent les miens dans un miroir… et que je sois incapable de lui ôter la vie.

Je ne voulais pas ressentir d’émotions, je refusais que cette femme vienne compliquer ma vie, elle qui avait été envoyée pour me hanter à cause de mes péchés. Mais la mission a mal tourné et ses conséquences ont transformé ma vie à jamais. En m’obligeant à ressentir des émotions.

Mon avis écrit par #Carine :

Heartless est une Dark romance comme je les aime, elle est captivante et machiavélique à souhait ! Mais attention, elle est vraiment pour un public averti ! L’auteure nous prévient en début de lecture, et ce n’est pas à prendre à la légère. Âme sensible, s’abstenir 😉

Avec Heartless, Ker dukey nous offre une histoire époustouflante où malgré toutes les hypothèses que j’ai pu me faire, elle m’a emmenée jusqu’au dénouement en me laissant comme deux rond de flan.

Dès le prologue l’auteure nous donne le ton, et  nous nous embarque dans une aventure sombre, glauque, pleine de mystères et de rebondissements que vont nous faire vivre Blake, Mélody et Ryan.

Blake s’occupe de son petit frère Ryan avec qui il partage sa vie et dont il s’occupe depuis toujours. Sa mère ayant été incapable d’assumer ce rôle, il a toujours pris soin de lui depuis son plus jeune âge, jusqu’à commettre l’impensable ce, sans aucune culpabilité. L’empathie n’existe pas chez lui, ni les remords d’ailleurs,  seul Ryan représente quelque chose à ses yeux… Aujourd’hui Policier, il cache un secret dont personne ne pourrait se douter, pas même son frère, qui n’a que faire de sa vie. Ryan est un être à part. Doté d’une intelligence au-dessus des autres, c’est un garçon sombre, introverti qui ne se fait guère d’amis, que ce soit dans la vie ou à la Fac où subit les violences de ses camarades qui n’aiment pas quand on ne rentre pas dans le moule de la société. Mais cela n’a aucun impact sur lui et bizarrement, cela le fait plutôt sourire… Je dirais même qu’il s’en amuse… Seule Mélody arrive a attirer son attention. Cette magnifique jeune fille a vraiment tout pour elle. Une famille aimante, bien que trop cliché et protectrice pour elle, mais qu’elle aime par-dessus tout et à qui elle doit cette vie d’étudiante dispensé de tout besoin, grâce à l’argent de papa et maman. C’est aux coté de Ryan qu’elle suit ses cours en se rapprochant chaque jour un peu plus de lui.

Mais en rentrant chez ses parents, un événement brutal va la changer pour toujours et la faire sombrer petit à petit dans les abysses de l’enfer… Un spectacle fascinant pour certain, désolant pour d’autre…  Y survivra-t-elle ?

Je ne saurais comment vous décrire tout ce que j’ai ressenti durant ma lecture. On passe par tant d’émotions que cela m’en a données le tournis. Je suis groggy de cette histoire que je ne voulais pas finir. Je n’arrêtais pas de la poser par peur de ce que j’allais apprendre. Une Dark romance, immorale, sombre, sanguinaire et addictive qui fait de nous des lecteurs psychopathes ; car on s’en délecte de cette noirceur qui nous captive, on les aime nos anti-héros et on tremble même pour eux. Et là je me dis que l’auteur a réussi un coup de maître ! Elle a su manier sa plume en nous manipulant à sa guise au même titre que ses protagonistes en nous plongeant avec eux dans ce chaos de violence autant physique que psychologique, et elle le fait avec brio.

Elle nous glisse également sur le chemin tortueux de la réflexion sur les raisons qui font qu’une personne devienne un psychopathe… Peuvent -elles être biologique ? Sont -elles issue de notre condition sociale ? Est-ce une maladie ? Dans ce cas là peut-on en guérir ?… Tant de questions qui chemine dans notre tête à la recherche d’une réponse dans la vie de nos protagonistes.

Une narration à trois voix qui nous plonge tour à tour dans la peau de chaque personnage en nous permettant d’analyser leurs comportements. Si Mélody nous prend aux tripes, je peux vous assurer qu’entrer dans le monde de Blake et Ryan est assez fascinant et très complexe. Complexe car on n’arrive pas à les cerner complètement, et pourtant on a matière pour les analyser, le cheminement psychologique nous emporte dans une autre dimension et nous retient prisonnier des lignes que nous lisons. L’auteur laisse planer ce mystère qui nous fait monter l’adrénaline tout au long de la lecture et elle ne cesse de nous torturer et de faire de nous les otages de son roman…

Une lecture démoniaque et déroutante écrite avec talent que je ne peux que vous conseiller de lire a votre tour. Ce roman est juste une « tuerie », une histoire époustouflante qui ne vous laissera pas indemne…

Fan de dark romance ? Heartless a été écrit pour vous !

téléchargement (2)

Mon avis sur Dark Love – 2: Surrender

Auteurs : Lizi Cascile et Aivy Frog

Titre : Dark Love – 2: Surrender

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé :

Douce et innocente, Anna doit se marier avec Yann, son ami d’enfance, qui exerce sur elle une emprise de fer. Mais à quelques mois de la cérémonie, la jolie jeune femme prend peur et s’enfuit, pour trouver refuge auprès de sa meilleure amie.
Iris est l’exacte opposée d’Anna : séductrice invétérée, elle n’accepte aucune règle et n’a pas peur de dépasser les limites. Mais elle aussi cache de sombres secrets : délaissée par sa famille, amoureuse d’un homme qui la rejette, maîtresse de son patron marié, elle est en train de perdre pied.
Leurs retrouvailles imprévues vont faire voler en éclats toutes leurs certitudes… Iris arrivera-t-elle à faire oublier à Anna ses échecs en lui présentant des hommes plus torrides les uns que les autres ? Anna saura-t-elle redonner à Iris le goût de la vie en la forçant à affronter ses peurs ?
A découverte d’un monde de plaisir et de sensualité, de rencontre en rencontre, les deux meilleures amies vont devoir faire face à leurs démons. Anna et Iris risquent de tout perdre mais qu’importe : hors de question de revenir en arrière, le monde n’a qu’à bien se tenir !

Mon avis écrit par #Carine :

Nous retrouvons dans ce deuxième tome, nos deux amies prêtes à sortir le grand jeu à la fête qu’organise la famille Chevalier.

L’ange qui sommeille en Proserpine va prendre l’allure d’ange noir… Encore loin de laisser sa carapace se fissurer, malgré que son cœur lui, le soit complètement, C’est la tête haute qu’elle franchira la porte de la maison familiale de son amant.

Agnia découvre un nouveau monde à son bras, elle qui se sent si loin de tout cela, va petit à petit se prendre au jeu, au risque de se perdre d’elle-même…

Enfin libérée de l’emprise de son ex fiancé, mais à la fois trop dépendante de Proserpine, elle aspire à une autonomie qu’elle seule peut s’accorder. Si elle est un peu perdue dans tous les sentiments contradictoires qui la minent, une chose est sûre, elle ne peut pas continuer de vivre dans l’ombre de son amie. Elle va décider de s’affranchir, en repoussant ses limites. Le petit oisillon de Gravillon –sur –Rivière qui a quitté son nid pour découvrir la vie et apprendre à voler de ses propres ailes,  va prendre alors son envol, mais il ne sera pas à l’abri de se faire avaler par plus gros que lui….

Quant à Pro, elle veille de loin. Elle sait qu’Agnia peut tomber, elle ne l’en empêchera pas, mais elle sera là pour l’encourager à se relever. Aspirée par ses propres démons, elle va devoir prendre des décisions qui vont finir de broyer son cœur. La lumière ce fait peu à peu sur son passé et on comprend pourquoi elle souhaite autant être elle même la « lumière » de quelqu’un. Peut-elle s’émanciper de ce sentiment qui la ronge depuis l’enfance et la poursuit dans ses relations ? En tout cas, avec tous ces beaux mâles qui nous font baver au fil des pages, j’espère qu’elle trouvera le bon 😉

Si dans le premier opus il m’a manquée des rebondissements, ce ne sera pas le cas de cette suite. En effet, les bases étant posées, les auteures ont pris des risques pour nous emmener sur des chemins tortueux qui m’ont complètement conquise. J’attendais du chaos et de la décadence, je voulais retrouver cette profondeur dans l’écriture que j’avais tant aimé dans le premier tome… Et bien, je n’ai pas été déçue. C’est la bouche ouverte que j’ai terminé les dernières lignes en comprenant qu’il n’y avait plus de page à tourner. Je n’avais pas eu ma dose, j’en voulais encore et toujours plus. Un tome dans lequel on ne faiblit pas, il est prenant et addictif. Pandémonium va devenir, je le sens, un roman coup de cœur ! Il est tout simplement, génialissime ! Géant !

Agnia et Proserpine, Aïvy Frog et Lizy Cascile, si différentes et si semblables à la fois par leurs plumes et leurs sensibilités, m’ont embarquée dans leur aventure, mais aussi dans leur cœur…

Très Hâte de connaitre le dénouement, car j’ai beau remuer mes méninges, les routes prisent par les auteures ne nous permettent pas un seul instant de deviner la suite des évènements. On pense aller à droite et elles nous font tourner à gauche, lol  Et là je dis chapeau mesdames 😉 Et merci pour votre confiance.

  

Enregistrer

Mon avis sur « Ma belle Camée » un roman de Noely-N chez Lips & Roll

Bonjour les étoiles, je vous présente mon avis sur la captivante Dark Romance de Noely-N aux Editions Lips & Roll

Titre : Ma belle camée

Auteur : Noely-N

Genre : Dark romance

Editions : Lips & Roll

Ebook : EUR 4,99

Résumé : 

 » Un clair obscur entre drogue et amour, tabous et sentiments…« 

Belle, mais insondable, Cassy ne laisse rien paraître.

La drogue, son paradis artificiel, elle ne jure que par ça.

Et moi, puis-je seulement rivaliser avec l’amour de sa vie…

Ils disent tous qu’elle est nocive, mais ils ignorent ce que signifient ses cicatrices.

Ils ne connaissent pas les raisons qui la poussent à s’autodétruire.

Le monde dans lequel vit mon ange noir m’est totalement inconnu, pourtant je ne peux me détacher d’elle.

Ma belle camée, celle qui me fait me sentir vivant quand elle est près de moi, et comme un mort à la seconde où elle s’en va.

Elle est mon héroïne, ma cocaïne, ma plus belle histoire, mais aussi ma plus belle blessure

Mon avis par #Carine :

Ma belle camée, mon addiction livresque de la semaine… Une Dark romance captivante qui ne vous laissera pas indemne…

Stephen se rend à son entretien d’embauche dans un Night-Club très en vu de la capitale. Ce soir il sera à l’essai, et compte bien montrer au boss ainsi qu’à son binôme de quoi il est capable. La musique c’est tout pour lui, c’est sa passion, son univers, jusqu’à ce qu’il la voit…Elle… Et à partir de là, sa vie prendra tout un autre sens…

Elle, c’est Cassandra, Cassy pour les intimes, mais aussi Hell lorsque ses démons prennent le dessus.  Serveuse à L’oasis elle ne laisse personne indifférent, même le Boss semble y être accro au point d’être permissif sur son état que Stephen remarquera immédiatement, au vu de ses pupilles dilatés.

Certes elle est belle à en crever…  Mais est-elle vraiment une fille pour lui ? Malgré les mises en garde de ses collègues, rien ne l’arrêtera… Si elle ne laisse rien paraître, lui verra en elle ce que d’autres ne prennent pas la peine de comprendre, mais arrivera-t-il à gratter assez profondément cette carapace qui protège tant de secrets ?

Noely-N nous emmène sur une route sinueuse et dangereuse. Elle pose en permanence nos protagonistes sur le fil du rasoir. Quand ? Comment ? Quelle est cette douleur tant insupportable qui bouffe Cassy et la rend dépendante de toutes ces substances ? On se laisse aspirer dans cette spirale infernale qui tourbillonne dans les abysses du mal mais aussi de cet amour fort qui nous laisse espérer qu’une porte de sortie les attend. Qui des deux arrivera à tirer l’autre vers son monde ? Cassy choisira-t-elle la lumière  ou entraînera-t-elle Stephen dans l’obscurité de son mal ?

Une lecture captivante qu’il m’a été impossible de lâcher. L’empathie que l’on ressent pour les protagonistes est à son comble ! La descente est rude, les mots de l’auteur deviennent des coups qui nous percutent le cœur autant que notre âme…  La détresse est palpable à travers les lignes, mais l’amour y prend aussi une place prépondérante, car c’est notre joker, c’est celui qui pourra faire que tout bascule ou pas…  L’amour peut-il être plus fort que la drogue ? Peut-être, peut-être pas, car tout est une question de psychologie spécifique et le cheminement est loin d’en être simple, surtout lorsque l’on a pas le mode d’emploi…

Une forte émotion se dégage de ce roman dont le thème difficile reste peu souvent abordé mais tellement réaliste…  Une histoire bouleversante et poignante que je vous conseille de lire sans tarder.

Elle est son héroïne, sa cocaïne, sa plus belle histoire mais aussi sa plus belle blessure, qui devient après lecture, aussi la nôtre…

Un grand merci à Lips & Roll pour ce merveilleux service presse mais aussi à Noely-N pour cette lecture émouvante et palpitante !