Mon avis sur Rebels, tome 1 : La Sélection d’Aspi Deth


 

 

 

 

 

Titre : Rebels, tome 1 : La Sélection

Auteur : Aspi Deth

Auto-édité

Genre : Dystopie

Broché : 15€00 lien ici

Kinde : 3€99 lien ici

 

Résumé :

Afin de lutter contre la politique discriminatoire de son pays, Enora décide d’intégrer la célèbre Sélection. Sa mission consistera à séduire le partenaire qui lui sera attribué afin de procurer des informations confidentielles au groupe de résistants auquel elle appartient secrètement. Mais lorsqu’elle revoit Aldon après plusieurs années, c’est contre ses propres sentiments qu’elle devra lutter. De son côté, Vigdis, modératrice de #Rebels, réseau social de la résistance, va devoir décider de son degré d’implication dans cette guerre qui s’annonce, quitte à mettre en danger les personnes qui lui sont chères. WE ARE #REBELS.

L’avis d’Elyiona :

Voilà que je clos ma lecture de cette dystopie écrite par Aspi Deth dont j’avais déjà eu la chance de découvrir une autre saga : Les Velázquez. Eh bien sachez que cet univers m’a totalement conquise.
Ce besoin de liberté, cette nécessité de rébellion face à l’injustice et le combat que mène ces jeunes sur différents fronts… car WE ARE #REBELS !!

Vidgis est à la tête de l’univers virtuel de #REBELS sous le nom de Black_Unicorn. Bien décidée à ne laisser aucune information secrète quant à la guerre qui fait rage depuis des années, elle opère les échanges par messages avec différents rebelles infiltrés. A ses côtés se trouvent Naé et Gotyé qui se considèrent comme ses frères et Nanie la grand-mère de ces derniers qui les a tous élevés .

A des kilomètres de ce premier groupe, se trouve Enora, une jeune femme ayant pour objectif d’être sélectionnée pour devenir une compagne d’une semaine auprès des chefs des troupes du GISAR (Groupe d’Intervention Spécial Anti-Résistants). Mais derrière sa volonté d’intégrer la Sélection se cache son véritable secret, celui qu’elle ne voudra avouer à personne. Malheureusement son arrivée va être l’objet de discorde en attirant les regards d’un des plus séduisants « militaires ». Ce que les autres ignorent, c’est leur passé commun . D’autant plus qu’il arbore un comportement des plus glacé une fois qu’ils sont seuls. Qu’est-il devenu à ce garçon qui fut par le passé un de ses meilleurs amis mais surtout le compagnon de sa sœur jumelle ?

Tous n’auront comme objectifs que de découvrir ce qu’il est réellement advenu d’Althéa et obtenir le plus de renseignements possibles susceptibles de mettre à mal le GISAR et toutes les organisations qui sèment la terreur et la dictature. Car ils sont #REBELS et qu’ils ne visent que la liberté de chacun…

Pour cela ils ne devront en aucun cas se laisser attraper et encore moins dévoiler leurs missions. Le GISAR et le katar sont, eux, bien décidés à ne laisser passer aucun résistant entre les mailles. Commence alors un jeu du chat et de la souris…

Voilà donc pour moi, une belle surprise dans le domaine de la dystopie, un univers proche dans le temps et des personnages hauts en couleur avec chacun une dimension qui leur est proche.

En tant que lecteurs nous oscillons entre les différents aspects du terrain des rebelles ce qui m’a encore plus incluse à l’histoire. Ainsi j’ai pu voir les fils qui se font et se croisent entre les histoires de chacun. Chacun des protagonistes a son caractère et ses objectifs. Leurs sentiments et les émotions qui les traversent sont limpides et nous amènent à s’approprier cet univers dystopique où la dictature fait rage et les « non sains » éliminés.

Enora s’avérera bien plus combative qu’elle ne complaît à le penser . Elle est en ce qui me concerne, le personnage phare de nombreux de mes questionnements. Aldon, lui, cache potentiellement des secrets qu’il me tarde de découvrir. Car certains pans de leur passé commun se dévoile mais on sent qu’il y a du lourd derrière tous leurs non-dits… qui est-il vraiment ? Que sait-il vraiment ? Et pourquoi pas … ne joue-t-il pas un double jeu en ayant incorporé le GISAR ?

Autant de questions et bien plus encore qui vont certainement traverser vos pensées…

Quant au trio Naé, Gotyé et Vigdis j’ai aimé les voir évoluer aussi bien du point de vue de la résistance que du côté personnel, car eux aussi se démènent avec leurs combats intérieurs et leurs envies de s’en sortir.

La plume d’Aspi Deth m’aura une fois de plus conquise dans ce domaine où je me considère comme novice mais qui me plait de plus en plus. Sa patte d’écriture a su m’emmener dans ce futur (pas si lointain) avec un fil d’écriture très appréciable et aux perpétuelles actions. Il n’y a aucun temps mort ce qui me conforte dans le fait que j’ai vraiment passée un très bon moment de lecture. Il me tarde réellement de connaître la suite de cette épopée où le combat pour la liberté et la recherche de la vérité sont les maîtres-mots.

N’oublions pas aussi que derrière ces combats se trament aussi des romances qui sont loin d’être gagnées d’avance. Comment vont-ils gérer leurs sentiments et savoir de quelles manières ils vont se découvrir alors que les combats font rages, autant d’éléments qui sauront aussi vous amener à les adopter… car ILS SONT #REBELS !!

 

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Mon avis sur … Déviants, tome 1 : innocence de Cara Solak aux éditions Plumes du Web


Titre : Déviants, tome 1 : innocence

Auteure : Cara Solak

Éditeur : Plumes du Web

Genre : Romance Dystopie / Young Adult

Boutique plumes du Web : ICI  sortie le 15 juin 

Kindle : 4.99 € ICI

Broché : 17.90€ ICI

Résumé :

Survie. Résistance. Liberté.

3 petits mots simples. Le combat de toute une vie. La lutte commence ici…

Gabrielle, 20 ans, est une jeune fille secrète et solitaire. Mais depuis longtemps déjà elle se sait différente, de ce genre de différence dont il ne vaut mieux pas parler. Alors elle vit avec et préfère se faire discrète en ces temps troublés.

Sa rencontre explosive avec Matthew, jeune professeur de psychologie aussi attirant qu’agaçant, voit toutes ses certitudes voler en éclats.

Parce qu’elle n’est pas seule. Ils ne sont pas seuls à être différents.

Pour le gouvernement, ils sont considérés comme des… Déviants.

L’avis d’Elyiona :    à découvrir absolument !!

Alors qu’il y a peu de temps encore, je lisais peu de dystopie, les auteures comme Cara Solak vont sans aucun doute me rendre addict à ce style de lecture. Car il est des livres qu’une fois débutés nous sommes certains de vouloir tous les lire, Déviants rentre d’ors et déjà dans cette catégorie, les deux pieds dedans… à moi désormais de vous dire pourquoi !

Gabrielle est une jeune femme de 20 ans qui, de prime abord, semble tout ce qu’il y a de commun. Mais cela n’est qu’une apparence qui lui est de plus en plus difficile de cacher. Alors qu’elle débute ses études de médecine à la faculté, elle rencontre un de ses professeurs pour le moins surprenant.

Distant, froid et arrogeant, Matthew recèle néanmoins un pouvoir d’attraction sur la gente féminine du fait d’un charisme et d’un corps très attrayant. Intelligent de surcroît il laisse très peu de personne indifférente. Mais derrière le masque ce jeune homme de 26 ans se cache une facette de son quotidien que la majorité des gens ignorent…

Car il est différent.. car il pourrait bien être la clé des questions de Gabrielle. Elle n’est plus seule désormais, toutefois trop de paramètres sont encore inconnus.

Envers et contre la société et les membres de l’URS, s’entame alors un jeu de force ! Quels sont donc ces secrets si bien gardés ? Quels sont les vrais dangers ? Rien n’est acquis, reste maintenant à se battre !

Sans compter que Matthew et Gaby ont, tous deux, un caractère explosif et leurs rencontres seront souvent signe d’étincelles. Jusqu’où seront-ils prêts à aller pour faire cause commune ? Mais gare à eux, car au monde des apparences, personne ne sait qui est le Roi !

C’est ainsi avec grand plaisir que je me suis remise à la lecture de la dystopie grâce à une couverture et un synopsis plus qu’attrayants. J’ai été plongée dès le départ dans cette histoire, sortant des sentiers battus, avec des personnages et un cadre très ordonné.

Pourtant dès le départ j’ai perçue que le tout serait bien plus complexe qu’il n’y paraît et je ne me suis pas trompée. J’ai littéralement dévorée chaque page à la recherche permanente d’en savoir toujours plus… Chaque élément est posé et alors que vous pensez avoir une certitude tout s’ébranle et vous revenez à votre point de départ. Mes questionnements permanents auxquels vous m’échapperez pas vous non plus, prouveront que la plume de l’auteure est d’une qualité comme il est bon d’en découvrir.

Le rythme effréné avec lequel j’ai lu ce livre en a été pour moi le gage de mon immersion.

Cara Solak aura également réussie, sans le moindre doute, à donner vie à des personnages dans cette société surréaliste. Chacun d’entre eux aura une personnalité qui leur est propre et malgré cela, il ne m’a été possible d’affirmer du bien fondé de leurs prises de position. Impossible de ne pas être suspicieuse de chacune de leurs actions ? Comment être certaine qu’ils sont du bon côté de la balance ?

Et que dire du duo Matt/Gaby hormis le fait que je suis indubitablement tombée sous leurs charmes. Mêlant failles, barrières et convictions ils ont chacun une bataille à mener et j’ai vibrée à chacune de leur péripétie.

Vous l’aurez compris cette lecture m’aura donnée la certitude que je poursuivrais cette aventure avec le plus grand plaisir. L’auteure aura donc à son arc une nouvelle addict aux Déviants et à leur combat. Sa plume d’une précision et d’une qualité remarquable aura su me bercer au rythme des illusions et des désillusions !

Ce premier tome marquera donc le début d’un nouvel environnement ! Jusqu’où l’auteure Cara Solak nous amèra-t-elle ? Il ne nous reste plus qu’à franchir le cap et choisir son camp…

Je remercie les Éditions Plumes du Web pour cette superbe découverte, il me tarde désormais d’en savoir plus…

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer