Avis de fan’s page sur Les Arcanes d’Hemera – Tome 1&2 d’Elyna EC


Bonsoir les étoiles, dans notre rubrique Avis des fan’s page, Melanie Mel vous présente son avis sur une lecture coup de coeur : Les Arcanes d’Hemera d’Elyna E.C pubilé chez Inceptio éditions !

 

44943454_251586702184941_288882197568421888_n

Aujourd’hui exceptionnellement nos étoiles préférées m’ont laissé la parole pour vous parler d’une série de deux romans addictifs à ne surtout pas louper dans le monde de l’imaginaire. Il s’agit de Les Arcanes d’Hemera d’Elyna EC publié chez Inceptio éditions.

Je vous laisse découvrir seulement le résumé du Tome 1 pour éviter de vous spoiler ce roman qu’il ne faut surtout pas manquer si vous aimez ce genre de lecture.

Titre : Les Arcanes d’Hemera

Auteur : Elyna EC

Éditeur : Inceptio éditions

Genre : Imaginaire / Dystopie

Résumé : « Croyez-vous en une vie après la mort, mademoiselle Rivière ? » C’est un discours pour le moins intrigant que tient le directeur adjoint de l’Organisation à Allyn, après lui avoir fortement conseillé de le suivre dans un lieu mystérieux. D’après lui, Allyn posséderait le même don qu’Axel, son frère défunt, à savoir celui de circuler dans un monde parallèle… mais dans quel but ? Tout cela la laisse perplexe. Même si depuis deux mois elle vit une situation pour le moins surprenante, ce n’est pas pour autant qu’elle va croire en ce genre de choses. Et pourtant… Entraînée par le flot de révélations et le désir d’en apprendre plus sur son frère, elle doit se rendre à l’évidence, l’Organisation et la mission qui lui est confiée semblent bien réelles ! Et presque tous comptent sur elle pour reprendre le poste qu’Axel a laissé vacant. Allyn va donc se retrouver confrontée à un univers dont elle ignorait l’existence, et devoir supporter un coéquipier lunatique qui refuse de travailler avec elle pour une raison encore obscure… »

Le ressenti de Melanie sur les deux tomes :

Allyn est une jeune femme qui a perdu ses parents dans un tragique accident de voiture lorsqu’elle avait 5 ans. Quelques années plus tard, elle perd son frère Axel de la même manière. Depuis lors, sa vie est bien monotone et sans Mael, son meilleur ami très particulier, elle serait terriblement seule. Lorsqu’un soir à son cabinet d’infirmière, le directeur adjoint de l’Organisation vient la chercher pour qu’elle reprenne le poste de son frère. La curiosité a raison de son scepticisme et la voici plongée dans un monde où les anges ne sont pas forcément ce que vous croyez et où quelques êtres exceptionnels peuvent sauver des âmes perdues. Cette aventure périlleuse comble les vides de sa vie. Sans compter que le comportement de Lucas ne fait rien pour arranger le trouble qu’elle ressent vis à vis de son coéquipier.

Je vous conseille vivement de lire ces deux roman ! Elyna EC a une plume fluide et addictive. Il nous est impossible d’arrêter de lire sans en connaître la fin des péripéties de Lucas et Allyn. Sans compter que la tension entre les deux protagonistes se fait sentir durant les deux tomes.

L’autrice vous laisse à chaque fin de chapitre sur une information qui vous conduit à ne pas pouvoir le lâcher. Et que dire de cette fin ? Si ce n’est que l’autrice est sadique et nous donne encore plus envie de connaître la suite lors du « Noël de Lucas » ( le titre sera à confirmer, je vous en parlerai le moment venu) qui devrait voir le jour dans deux mois. Ces premiers romans d’Elyna EC en font indéniablement une plume à suivre !

43754170_2177163269216829_7172268816481648640_n

Publicités

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 3 : Rogue de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 3  : Rogue

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 4€28 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 4€56 lien d’achat ici

Résumé :

Sara Grey en a assez de se cacher et d’avoir peur. Le Maître croit la terroriser, mais elle a repris les rênes de sa vie, et à présent, elle prend les choses en mains. Avec l’aide de ses amis, elle entreprend de retrouver la seule personne capable de répondre à ses questions au sujet de son passé et de les conduire jusqu’au Maître. Au cours de son voyage, Sara doit affronter de nouveaux défis et de nombreux dangers. Elle apprend que, dans le monde, le bien et le mal ne sont pas aussi clairement définis qu’elle le croyait. Elle se fait de nouveaux amis, des alliés inattendus, et renoue avec des personnes de son passé. Tandis que ses pouvoirs continuent à évoluer et à prendre de l’ampleur, la fille hésitante se transforme en une jeune guerrière intrépide. Mais à quel prix ? Combien Sara est-elle prête à sacrifier pour son besoin d’indépendance et sa quête de vérité ? Et sa force toute nouvelle sera-t-elle suffisante pour lui permettre de se sauver, elle et tous ceux qu’elle aime, quand elle se retrouvera enfin face à face avec son ennemi juré ? Rien n’aurait pu la préparer à ce qui s’annonce, et elle devra tout mettre en œuvre pour survivre au test ultime du courage et de l’amour.

L’avis d’Elyiona :

C’est avec un pincement au coeur un peu particulier que je referme aujourd’hui la page de ce troisième et dernier tome (selon Sara) qui a déclenché à n’en pas douter cet ultime coup de coeur pour cette sublime saga.Il faut dire que les événements montent crescendo et vos émotions seront mises à rudes épreuves.

L’auteur Karen Lynch a décidé de ne rien nous épargner et j’en ai été qu’encore plus addict.

Attention au risque de spoile si vous n’avez pas lu les tomes précédents !

Sara a réussi à échapper à la surveillance étroite que lui avait imposé Nikolas. Accompagnée de Jordane et de certains de ses amis, elle est absolument déterminée à découvrir la vérité sur Madeline et sur le fameux Maître que tout le monde craint et ce quel que soit le prix à payer. Après avoir passée des semaines à l’entraînement au manoir, elle en a assez qu’on la prive de cette quête qui la concerne plus que quiconque. Les voilà donc partis dans cette chasse à la vérité. De nombreuses rencontres les attendent, les amenant progressivement au plus près de celle qui détient le nom du Maître. Mais les ennemis se font nombreux aussi et seront bien là pour leur mettre des bâtons dans les roues.

Les secrets se font et se défont au rythme des villes visitées, et Madeline leur file toujours entre les doigts. Quant au manque incessant qu’elle ressent face à la distance qu’elle s’est imposée vis à vis de Nikolas, sera-t-elle capable d’aller jusqu’au bout sans céder à ce lien qui les lit ?

De son côté le guerrier, tout aussi buté qu’elle (voire plus), s’est fixé de la retrouver par tous les moyens. Son mori et lui même n’ont qu’un objectif, retrouver et enfermer cette jeune femme qui l’exaspère autant qu’elle le bouleverse et pour cela il est prêt à tout. Se pourrait-il que Sara en ait eu assez de son caractère autoritaire et possessif ? Quels risques est-elle réellement prête à prendre pour déterrer les secrets si longtemps conservés ? Est-elle capable de briser leur lien pour son besoin de liberté ?

C’est un dernier tome selon l’avis de Sara absolument captivant avec des rebondissements en chaîne que je viens de refermer et c’est un manque omniprésent des personnages qui vient déjà poindre le bout de son nez, confirmant mon coup de coeur pour cette splendide trilogie. L’auteur a réussi à me faire douter à chaque moment sur les événements qui allaient se poursuivre, me laissant dans cette expectative d’un avenir incertain. Il faut dire que pour cela, elle ne va rien épargner à ses lecteurs : doutes, secrets, interrogations permanentes, joie,espoir, peine.. vous l’avez compris il s’agit de tous les éléments que l’on recherche dans une très bonne saga. Rien n’est acquis et rien ne saurait vous dire quelle tournure va prendre la page suivante. Autant vous dire que pour ma part j’ai été totalement conquise.

Après un premier tome qui, je vous l’avais dit, avait un peu de mal à démarrer, ce tome-ci est une vraie apothéose. Entraînant, captivant il est doté d’un enchaînement qui ne vous laisse aucun repos, votre seule délivrance étant celle de tourner une page après l’autre allant jusqu’à le dévorer.

Sur ce dernier volet nous en apprenons plus sur la personnalité complexe de Sara, et c’est un vrai bonheur de voir son évolution aussi bien en tant que fée, que guerrière ou de jeune femme. Tel un papillon qui sort de sa chrysalide, il lui faudra oser s’affranchir de la possessivité de Nikolas et non sans se causer du tord. Un pas après l’autre, elle cherchera la place qu’est vraiment la sienne. Son tempérament est celui d’une amie fidèle et d’une alliée de taille, sans compter celui d’une ennemie redoutable. Qui s’y frotte s’y pique !

Accompagnée d’une troupe tout ce qu’il y a de plus atypiques, elle pourra évoluer de manière saine. Reste à savoir ce qu’elle désire plus que tout, et le regard d’un certain chasseur pourrait bien mettre en question son désir d’indépendance et de vérité. La place qu’a pris Nikolas dans son esprit pourrait-elle seulement venir de son mori ? Les doutes se font leurs places et l’heure est venue pour les secrets d’être dévoilés !

C’est bien sûr en comptant sur ce guerrier doté d’un taux de testostérone exponentiel et sur sa volonté à retrouver celle qui lui fait tourner la tête et le rend chèvre. Se pourrait-il qu’il ait des envies de l’enfermer et ne plus la faire sortir du manoir sous peine de vouloir l’enchaîner ? C’est donc tout un pan de ce personnage ultra-mystérieux et ô combien sexy que vous allez découvrir et autant vous dire vous ne pourrez pas en être déçue 😉 Personnellement mon coeur s’est fait l’effet d’un chamallow proche du feu et fondait un peu plus à chacune des pages les confrontant.

L’auteur Karen Lynch a donc mené avec magnificence cet univers qui m’a plus que convaincue grâce à une plume efficace et d’une fluidité à toute épreuve révélant ainsi tout le talent que je me suis plu à découvrir au fil de ces trois tomes. J’ai plus qu’adoré être entourée de guerriers, de chasseurs en tout genre, de simples mortels, des loups-garous et toute une floppée de mythes et cela aura été un coup de coeur magistral pour cette trilogie selon la vision de Sara. Vous ne serez donc pas déçues de savoir que les tomes suivants, non traduits pour le moment, concerneront l’histoire selon les perceptions de Nikolas. Mahh il me tarde de connaître son opinion face à toute cette aventure et sa perte de contrôle face à cette jeune orpheline qui lui donnera bien du fil à retordre…

En attendant je voudrai remercier Laure Valentin pour son fabuleux travail de traduction et pour ce Service Presse qui une fois de plus a su m’embarquer jusqu’à la dernière page.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 2 : Refuge de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 2  : Refuge

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 4€29 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 4€29 lien d’achat ici

Résumé :

Pour protéger ceux qu’elle aime, Sara a abandonné tout ce qu’elle connaissait. Elle a tôt fait d’apprendre que ce nouveau monde ne ressemble en rien à l’ancien, et elle s’efforce de se faire une place parmi les Mohiri. Mais il devient bien vite évident, pour Sara comme pour les autres, qu’elle n’a pas l’étoffe d’une guerrière.

Au fil des semaines, Sara noue de nouvelles relations, fait de son mieux avec ses instructeurs et essaie de maîtriser ses pouvoirs sans cesse renouvelés, tout en gardant le secret de sa lignée hors du commun. Au-dessus d’elle plane inexorablement l’ombre du Maître qui fera tout pour la retrouver.

Sara s’engage ainsi dans un apprentissage personnel qui lui révèle ses véritables forces et l’éveille à une partie d’elle-même dont elle ignorait l’existence. Elle découvre le plaisir des nouvelles amitiés, la douceur et la douleur du premier amour, et un chagrin si intense qu’il risque bien de la briser. Tout compte fait, elle prend conscience que l’endroit où elle était censée être en sécurité n’est peut-être pas le refuge qu’elle imaginait.

L’avis d’Elyiona :

Hello les étoiles, c’est avec un grand plaisir et surtout avec une hâte non dissimulée que je me suis penchée sur ce tome 2 de Relentless et que je viens de clore. Il faut dire qu’après un début de premier opus un peu lent, la suite a su gagner en rythme et en amplitude pour que j’en vienne à ne plus pouvoir lâcher l’histoire.

Ce que je peux certifier, c’est que cette suite monte bel et bien crescendo, avec un enchaînement d’événements tous plus épatant les uns que les autres et mettant certaines pièces du puzzle en place.

Enfin certains secrets seront dévoilés.. mais notre chère apprentie est-elle prête à l’entendre ? Telle est la question !

Sara est désormais dans un des bastion des Mohiri sous la garde du Seigneur Tristan, hôte des lieux et un des guerriers les plus respectés. Encore sous le choc des derniers événements, elle a pourtant bien accepté son nouveau statut et ses capacités. Pourtant celles-ci semblent réagir différemment et cela échappe à ses connaissances. Doutant des personnes présentes et ne sachant en qui avoir confiance, il va lui falloir trouver un guide. L’absence de Nikolas depuis son arrivée ne l’aide pas et accentue d’autant plus son impression qu’il souhaitait de débarrasser d’elle à la première occasion venue.

Se pourrait-elle qu’elle soit à des années lumière de la vérité ?

Arriveront aussi les premières rencontres avec les autres orphelins. Bien qu’elle sorte totalement du lot, elle se lie d’amitié avec certains d’entre eux. Mais peut-elle réellement leur faire confiance et leur dévoiler ses véritables facultés ?

Commence également ses premiers apprentissages et les prémisses de découverte de son Mori. Acceptera-t-elle enfin cette partie qui la définit ? Et surtout à quel prix ?

C’est une véritable tornade que ce deuxième tome où j’ai pris un plaisir incommensurable à découvrir l’univers des Mohiri, ce qui les compose et leur manière de fonctionner. Bien des éléments sont éclaircis dans cette partie de l’histoire et prennent enfin la place telle que l’auteur les avait préformatés. Il faut dire qu’à ce stade je comprends mieux pourquoi le début du premier volet était un peu long à mettre en place. Il faut dire qu’avec la quantité d’informations à fournir au lecteur, il fallait bien commencer par quelque chose.. Enfin voilà, ce volet-ci est une pure merveille je me suis régalée du fil de l’histoire, de certaines choses dévoilées, des nouvelles rencontres que va faire Sara et qui marqueront à jamais un tournant certain dans la vie de la jeune femme.

Ses nouvelles amitiés prendront donc un sens tout particulier se pensant à l’époque incapable de se lier à quiconque. Bien des révélations feront ainsi leurs apparitions au gré des événements qui s’enchaînent et qui ne laissent de repos à personne (autant aux personnages qu’aux lecteurs) à mon grand plaisir.

Sans oublier le très cher Nikolas toujours aussi attractif pour la gente féminine qui l’entoure ou qui le découvre. Combattant, doux, rustre, patient et bien d’autres adjectifs le qualifieront dans ce récit, relatant là un aspect de sa personnalité qu’il m’a plu de percevoir, le rendant encore plus bouillant à mon goût. Sa fidélité à sa famille de guerriers dévoile son âme noble et son empathie en ressortira d’autant plus.

Bien des personnages feront ici leurs apparitions et deviendront de ceux qui entoureront désormais Sara, Nikolas, Chris et les autres. Et là le doute s’impose (pour ma part en tout cas ). Sur qui peuvent-ils réellement compter ?

La plume de l’auteur a pris sur ce second opus une ampleur phénoménale montant crescendo rendant le tout survoltant et absolument addictif. Je suis cette fois-ci totalement conquise amenant un coup de cœur pour cette folle aventure que je viens de refermer. Karen Lynch dévoile ainsi son style propre à cet univers peuplé de loups-garous, de vampires et de bien des créatures étranges. J’ai tout aimé de la première ligne à la dernière me rendant électrique moi-même face à l’étendue des décisions prises de part et d’autres.

J’ai donc fermé cette terrible dernière page avec une ribambelle de questionnements et qui à coup sûr trouveront une partie seulement de ses réponses dans le troisième volet actuellement en cours de traduction…

Je vous laisse ainsi entre les mains de ses chasseurs immortels espérant qu’à votre tour vous tomberez sous le charme conquérant de cette fine équipe.

Je tiens à remercier la traductrice française Laure Valentin pour ce superbe Service Presse, je me languis déjà de retrouver leurs aventures ainsi que l’auteur pour cette romance fantastique à découvrir.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 1 : Relentless de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 1 : Relentless

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 0€00 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 0€00 lien d’achat ici

Résumé :

Le monde de Sara Grey a volé en éclats il y a dix ans, quand son père a été brutalement assassiné. Maintenant, âgée de dix-sept ans et toujours hantée par les souvenirs de ce triste jour, elle est rongée par le besoin de comprendre ce qui s’est passé. Sa vie est pleine de secrets. Sa famille et ses amis ne soupçonnent pas l’existence du monde surnaturel dans lequel baigne Sara ni le don puissant qui l’habite.
Avide de réponses au sujet de la mort de son père, Sara prend des risques qui exposent ses amis au danger et attirent l’attention d’un vampire sadique. Au même moment, elle fait la connaissance Nikolas, un guerrier qui va bouleverser son monde. Il a la ferme intention de la protéger, même si elle n’en a pas la moindre envie.
La vie de Sara commence à échapper à son contrôle lorsque, poursuivie par un vampire obstiné, elle apprend que ses amis lui cachent quelque chose et découvre avec stupeur la vérité sur ses propres ancêtres. Sara a toujours été farouchement indépendante, mais afin de survivre, elle va devoir s’ouvrir aux autres et révéler ses secrets les mieux enfouis. Elle doit apprendre à faire confiance à la seule personne capable d’abattre les murs qui se referment autour d’elle.

L’avis d’Elyiona :

C’est un premier tome surprenant que j’ai découvert grâce à Laure Valentin, la traductrice française de la saga. Malgré un début un peu long le temps de placer une partie du contexte, il m’a fallu me faire à l’idée que j’étais tombée sous le charme de cette histoire Young Adult mêlée à cette partie de fantastique dont je suis totalement addict.

Sara est une jeune femme de 17 ans tout ce qu’il pourrait passer de plus banale. Mais la vérité n’a jamais été aussi loin. Seul Remy, connait un des secrets qui la hante depuis ses 6 ans. Il est un de ses meilleurs amis mais aussi le gardien de tous leurs secrets. Ensemble ils font de leur mieux pour garder un équilibre dans le monde réel. Car le monde détient de biens grands mystères où vampires, trolls, diablotins et autres mythes sont cachés à la face à tous. Pourtant Sara est convaincue que la mort de son père n’a de réponses que dans cette partie que la majeure partie des gens ignore. Pourtant sa vie n’aura été tranquille jusqu’à cette fameuse soirée, celle où toutes les barrières vont céder devant toutes les questions qu’elle pose.

Le danger va ainsi lui arriver de plein fouet. Il n’en fallait pas plus pour réveiller l’instinct de Nikolas, un Mohiri. Avec l’aide d’un de ses congénère et de deux loups garous ils viendront à bout d’un vampire avide qui fera une promesse à Sara. La traque ne fait que commencer dans tous les camps. Pour la protéger, Nikolas devra être ingénieux car la jeune demoiselle ne compte pas se laisser dicter sa conduite.

Au jeu du chat et de la souris, elle sera une redoutable adversaire.

C’était sans compter sur les nombreux personnages qui vont se mêler à cette quête inédite… devant une jeune fille aux secrets aussi surprenants que recherchés.

Les différents camps vont se lancer dans cette situation. Seront-ils prêts à créer des alliances jusque-là inexistantes ?

Voilà donc, pour moi, une jolie surprise que la découverte que cette histoire fantastique / Young Adult. Comme je l’ai dit en début de chronique le début a été, à mon goût, un peu long à se mettre en place ne comprenant pas trop où cela allait me mener. Toutefois je ne pouvais absolument pas me détacher de ce récit du fait de ce quelque chose d’indéfinissable qui m’a happé pour devenir de plus en plus limpide : j’étais plongée de manière irrémédiable dans ce premier tome. Les personnages se révèlent doucement au gré des pages et bien des questions restent encore en suspend maintenant ainsi l’intérêt des lecteurs.

Les différents profils que l’auteur a su créer dans sa globalité sont d’une complexité très étudiée, mêlant ainsi tous les mythes de l’univers fantastiques. J’ai ainsi découvert sa notion du meutes des loups-garous, la famille et l’honneur des trolls, la soif de vengeance des vampires et bien d’autres choses encore. Mais c’est avant tout la sagesse et la dévotion de Sara (tout comme son inconscience face au danger ) qui m’a conquise.

Elle détient une complexité qui lui est propre et tout ce qui la compose n’a su que développer chez moi bien des théories toutes plus surprenantes les unes que les autres. Entre ses amitiés inédites, ses capacités, son passé… il n’en fallait pas plus pour que j’admette être conquise par cette histoire.

Que dire de Nikolas ? Ce Mohiri est, sans doute, le Book BoyFriend à l’état pur. Il contient deux facettes qui le rendent à mon goût irrésistible  tantôt dangereux et agaçant, tantôt tendre et protecteur. Il dégage assez de testostérone que pour mettre à terre n’importe lequel de ses adversaires. Son personnage est d’après mes suppositions bien plus complexe qu’il n’y parait et les liens qui les unit avec Sara bien plus solides. Il lui faudra prouver qu’elle peut avoir confiance en lui pour l’amener dans des raisonnements qu’elle n’avait, jusque-là, pas envisagée.

Bien des réponses vous seront dévoilées et bien plus de questions amenées sur le terrain. Autant de mystères qui ne peuvent que tenir tout bon lecteur de Fantastique en haleine. Certes, certains éléments vous sembleront logiques ou vous penserez savoir le pourquoi du comment.

Détrompez-vous !

L’auteur Karen Lynch m’a ainsi amenée bien plus loin que toutes les hypothèses que je m’étais faites. Grâce à une plume efficace et fluide, je me suis délectée de tous ses univers et je suis plus que ravie d’être passée outre mes premières impressions de longueur. Elle a su mener avec brio ce premier volet, posant là la base solide d’une saga qui ne peut que plaire aux addicts du genre. Je précise encore une fois également qu’il est accès Young Adult et qu’il respecte les critères ainsi de cette catégorie.

Merci à Laure d’avoir encore une fois su me rebaigner dans mes premiers amours de lecture avec ce surprenant Service Presse qui je le souligne est gratuit en version ebook sur les plateformes Kindle et Kobo.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Les Royaumes Désunis, Tome 3 : Magie Noire de Kim Richardson


Titre : Les Royaumes Désunis, Tome 3 : Magie Noire

Auteur : Kim Richardson

Genre : Fantasy

Kindle : 4€47 lien d’achat ici

Broché : 12€75 lien d’achat ici

Kobo : 4€47 lien d’achat ici

 

Résumé :

ELENA A SURVÉCU AUX griffes du roi sorcier et aux terribles épreuves de sorcellerie pour revenir au Havre Gris. À présent, elle doit accomplir la mission que lui dicte son cœur – sauver l’homme qu’elle aime. Aidée de ses compagnons intrépides, Elena s’aventure une dernière fois en territoire ennemi pour sauver Jon, mais elle va se heurter à des embûches qu’elle n’aurait jamais imaginées.

Au même moment, tandis que les rumeurs de forces maléfiques obscurcissent l’horizon, une tragédie innommable fait voler en éclats le monde d’Elena. Les ténèbres grandissent dans son âme, tandis que s’éveille la magie noire qui l’habite, et elle s’engage bientôt sur un chemin périlleux, au risque de devenir le genre de monstre qu’elle s’acharne justement à détruire.

Si Elena ne parvient pas à trouver la force de lutter non seulement contre ses ténèbres intérieures, mais aussi contre le mal qui menace, cela pourrait bien être la fin de tout.

L’avis d’Elyiona :

C’est avec un troisième et dernier tome très rythmé que se clôt la saga des Royaumes Désunis. L’histoire aura su, dans une fluidité que j’ai vraiment apprécié, me tenir jusqu’au bout de cet incroyable fantasy avec des éléments qui prennent enfin leurs places.

Elena a quitté le royaume du Roi Sorcier. Malgré les lourdes pertes qu’elle a subit pour obtenir l’aide qu’elle attendait, la voilà paré d’une petite armée de sorciers pour l’accompagner au Havre Gris. Avec Céleste, une jeune sorcière, désormais à ses côtés elle compte sur ses compétences pour les potions pour, elles l’espèrent, un jour venir à bout de le Rouille Noire. Mais le but premier de la guerrière d’acier est de retrouver Jon et ainsi tenir la promesse qu’elle lui avait alors faite. Coûte que coûte elle le rechercher avec ses compagnons de route dont le fidèle Will.

C’est un parcours semé d’embûches qui les attend. Les corps en décomposition et la magie noire se répand plus que de raisons et ce à une vitesse vertigineuse. Comment les contrer quand tant de questions sont encore sans réponses ? Dans quel état retrouveront-ils tout ce qu’ils ont laissé derrière eux pour aller à la recherche de l’aide des sorciers ? Mais aussi que penser de leurs intentions qui n’ont pas l’air inintéressées quant au devenir des humains ?

C’est ainsi un dernier tome au rythme, une fois de plus, soutenu et aux multiples aventures qui m’ont encore attendu. J’ai voyagé avec eux au gré des chapitres, redécouvert des espaces naguère fertiles et désormais anéantis tout en partageant chacune des émotions dont ils ont été les cibles. Comme un compagnon de route j’ai ainsi assisté à toutes les nouvelles épreuves qui vont attendre leur troupe fragilisée par les visions d’horreur dont ils seront témoins, mais aussi au sentiment d’être démunie face à son combat pour que les sorciers et les humains se battent côté à côte. Telle la fidèle guerrière d’acier qu’elle est, Elena est d’un tempérament de feu et bien déterminée à mener de front tous les ennemis qui se présenteront devant eux.

Ses objectifs sont multiples. Ses combats devront ainsi être menés sur différents fronts. Pour tenir la promesse fait à son aimé, il lui faudra faire des choix qui pourraient bien l’amener à sa perte. Certains la pensent têtue, d’autres la croient folle, mais c’est surtout un personnage droit dans ses bottes que j’ai la certitude d’avoir rencontré. Ses décisions auront des répercussions importantes, elle ne peut donc pas les prendre à la légère. Pour l’aider elle pourra compter sur de nouveaux alliés ajoutés à ceux qu’irrémédiablement elle attire de part son aura et sa présence.

Tel un seul homme ils devront faire face à l’inattendu, à l’étendue des pouvoirs de la magie noire et à la potentielle arrivée du Destructeur. Pour contrer l’horreur il leur faudra compter sur les pouvoirs des sorciers, l’esprit combattant des humains et l’espoir que l’union de leurs deux entités pourra faire fi de ces prêtres féroces et sans âme…

Elena évolue au fil des épreuves qu’elle traverse pour devenir cette jeune femme à l’esprit vengeur et à la détermination inébranlable grâce à l’intervention de sa créatrice l’auteur Kim Richardson posant, de cette manière, les dernières bases de cet univers fantasy. Cette fois encore j’ai été amené à apercevoir avec les yeux d’Elena et de ses compagnons la moindre étincelle d’espoir, la plus grande de leur crainte prendre de l’ampleur et tous les doutes possibles les envahir. Sa plume reste fluide et agréable, laissant l’esprit du lecteur glisser au fil de leurs aventures.

C’est donc avec une touche de nostalgie que je referme ma lecture, laissant désormais derrière moi la Fosse, la Cité Spirituelle, le Roi Sorcier et nombreux personnages auxquels j’ai fini par m’attacher.

Merci à Laure Valentin, la traductrice française de l’auteur Kim Richardson pour ce Service Presse où se mêlent magie et espoir d’un monde meilleur.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Les Royaumes Désunis, Tome 2 : La Reine Sorcière de Kim Richardson


Titre : Les Royaumes Désunis, Tome 2 : La Reine Sorcière

Auteur : Kim Richardson

Genre : Fantasy

Kindle : 3€99 lien d’achat ici

Broché : 12€13 lien d’achat ici

Kobo : 4€19 lien d’achat ici

Résumé :

Elena a survécu à la Grande Course et a échappé aux griffes des grands prêtres, mais à quel prix ! Le Cœur d’Arcania, la pierre magique la plus puissante du monde, est désormais entre les mains des prêtres cruels. Pour ne rien arranger, Jon a été capturé.
La Rouille Noire est une balafre qui s’étend, sa magie noire contamine tout sur son passage jusqu’à éteindre toute vie. Elena pourrait bien être l’unique clé permettant de l’arrêter. Elle se retrouve entraînée dans un mystère qui risque d’ébranler son monde… et de libérer un mal plus grand encore.

L’avis d’Elyiona :

C’est encore pleine d’excitation que je referme ce second volet de cette saga au rythme effréné et encore c’est peu dire. Celui-ci s’avère encore plus magique, encore plus rapide et pleins de mystères que le premier tome. J’ai été immergé dans ce monde où l’incompréhension règne, où les humains et les sorciers ne se supportent pas mutuellement et où chaque pas de travers pourrait déclencher une guerre ouverte.

Elena a gagné la Grande Course. Mais alors qu’elle pensait trouver un semblant de paix avec Jon, les prêtres vont révéler leurs vrais visages et leur but ultime. Pour contrer cette magie noire qui s’étend à vitesse rapide sur le royaume et décime à tour de bras, les sorcières du Havre Gris vont charger la dernière Guerrière d’Acier de la seule mission qui pourrait tous les sauver. Pour cela, elle devra braver de multiples dangers pour se rendre là où les sorciers considèrent les humains comme des ennemis à abattre et réclamer audience auprès de la seule personne qui pourrait les sauver tous.

Pour Rose, Jon et tous les humains, Elena est prête à tous les sacrifices. Tout en sachant que sa tête sera mise à prix, sa détermination est fixe : elle se battra jusqu’au bout pour vaincre ce mal qui s’étend. Reste à savoir qui l’accompagnera dans cette quête où chaque pas vers l’objectif final de cette quête est synonyme de mort potentielle.

C’est un second tome très rythmé et riche en informations que j’ai découvert. Bien qu’ayant désormais connaissances d’informations importantes quant à l’histoire des Royaumes Désunis, il n’en reste pas moins que beaucoup de mystères restent encore sans réponses ce qui rend ma lecture encore plus attrayante. Nous voilà donc à voyager avec Elena à travers les différentes contrées, à braver les dangers, à faire des rencontres des plus inattendues et à découvrir certaines brides de son passé.

C’est un récit mené tambour battant que j’ai refermé et je regrette déjà de ne pas avoir la suite dans les mains pour enchaîner avec cette histoire qui vous prend et ne vous lâche plus dans ce monde de magie, de sorciers, de métamorphes et d’humains au courage exemplaire. Elena va tenter de se révéler à travers cet opus et les obstacles seront inquantifiables. Tout en sachant qu’elle ne maîtrise pas ses pouvoirs, elle sera dotée d’une détermination impressionnante que de nombreuses personnes vont tenter de mettre en péril. Leur but : la briser… car si elle est bien ce qu’elle prétend être, elle pourrait bien mettre en bascule les objectifs de certains. Sa part humaine pourrait-elle être sa pire faiblesse ? Ses ennemis se font nombreux et ne lésineront pas sur tous les moyens dont ils sont dotés pour la détruire… Jusqu’où y arriveront-ils ? Telle est la question !

L’auteur Kim Richardson va, encore une fois, me plonger cet univers qu’elle a superbement créé. Les descriptions sont nombreuses et méticuleuses me laissant entrevoir la globalité du voyage et des aventures de la dernière Guerrière d’Acier. Chacune de ses émotions est incroyablement décrite me laissant tantôt nauséeuse, tantôt sereine. Je me sentais tel un compagnon de voyage privilégié tout en étant probablement la seule à ne rien risquer 😉 J’ai adoré chaque moment de ma lecture grâce à une fluidité des évènements et une multitude d’informations qui enrichissent d’autant plus les péripéties des personnages.

Quant au fait qu’Elena avait des alliés à ses côtés, se pourrait-il que cela soit aussi avantageux que dangereux ? Bien des événements vous attendront dans ce récit, vous permettant de déceler certains éléments qui nous manquaient jusque-là. Certaines clés seront ainsi dévoiler, laissant entrevoir d’autres questions qui pourraient bien s’avérer encore plus perturbantes.

Bien des personnages seront, comme on le dit dans le langage courant, le cul entre deux chaises. Quel combat décideront-ils de mener ?

Entre révélations et non dits, quels secrets seront encore enfouis dans le tome ultime de la saga ?

Merci à Laure Valentin, la traductrice française de l’auteur Kim Richardson pour ce Service Presse magique.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Les Royaumes Désunis, Tome 1: La Guerrière D’Acier de Kim Richardson


Titre : Les Royaumes Désunis, Tome 1: La Guerrière D’Acier

Auteur : Kim Richardson

Genre :  Fantasy

Kindle : 2€92 lien d’achat ici

Broché : 10€97 lien d’achat ici

Kobo : 2€92 lien d’achat ici

 

Résumé :

SUR DES TERRES OÙ LA MAGIE EST BANNIE et où règnent de grands prêtres cruels, Elena dérobe le trésor le plus précieux de l’empire dans l’espoir de le revendre pour entamer une nouvelle vie. Mais elle est capturée et risque la peine capitale. C’est alors qu’on lui propose un autre moyen de se racheter : devenir la championne qui représentera le temple lors de la Grande Course.

Aussitôt, Elena se retrouve catapultée dans la compétition la plus sanglante de tous les royaumes, en concurrence avec un homme qu’elle déteste et un adversaire qui ne la laisse pas indifférente. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit se familiariser avec ses pouvoirs spéciaux : un étrange don de guérison qu’elle est contrainte de garder secret. Dans un monde bâti sur une secte religieuse et de dangereux mystères, la jeune femme est déchirée entre son devoir et son désir, entre deux hommes qui lui inspirent des sentiments contradictoires.

Alors qu’Elena gagne en assurance, elle découvre la vérité qui se cache derrière la course. Elle prend alors une grande décision. Avant qu’il ne soit trop tard, elle va tenter de mettre un terme au mal immémorial qui menace le monde.

L’avis d’Elyiona : 

Encore inconnu pour moi il y a de ça encore quelques jours, j’ai eu le plaisir de faire la jolie découverte de l’univers Fantasy créé par l’auteur Kim Richardson avec ce premier tome de la saga Les Royaumes Désunis – La Guerrière D’Acier.

Il me plaît donc de croire qu’encore de superbes surprises se cachent derrière les deux tomes suivants qui clôtureront l’histoire d’Elena et de sa quête pour une vie meilleure au sein de la Fosse.

Elena est une jeune femme qui doit se faire discrète et passer inaperçue au milieu de la Fosse. Pourquoi ? Tout simplement, car il s’agit là des directives qu’on lui a toujours données. Désireuse d’une vie meilleure pour elle et Rose, la femme qui aura officié le rôle de mère depuis des années, elle va tenter de dérober un bien jusque-là impossible : la couronne du dernier roi d’Anglia. Alors qu’elle s’attendait à une récompense inespérée, elle est faite prisonnière et son seul moyen de s’en sortir est de concourir comme championne pour les Prêtres de la Cité Spirituelle. Commence alors, pour elle, des combats que jamais elle n’aura pensé un jour avoir à affronter : le regard des autres quant à ses capacités, leur désir de la détruire et leur volonté à s’accaparer du Cœur d’Arcania.

Alors que tous les champions concourent pour cet ultime porte d’avenir, débutera la véritable course et les visages vont progressivement apparaître. Toutefois, certains sont bien plus doués qu’il n’y parait et la confiance est un élément dont Elena devra se méfier. Il ne faut avoir confiance en personne… comment faire quand son cœur ne lui dicte pas de qui se méfie vraiment…

Bien des combats seront donc à mener en plus de la course en elle-même. Les secrets devront être dévoilés… sans réellement savoir qui en détient les clés.

C’est donc avec un immense plaisir que je renoue avec une de mes lectures de prédiction c’est à dire le Fantasy. Et quelle ne fut pas ma joie que de plonger dans un univers rondement mené, où les éléments sont parfaitement à leurs places, où les mystères sont entiers et où les personnages savent vous embarquer dès les premières pages dans leur royaume ô combien complexe. Car il ne faut pas se leurrer, pour qu’un Fantasy soit attractif, il lui faut cette touche d’inconnu mais qui tienne la route dans l’imbroglio d’éléments à ne dévoiler qu’au compte goutte.

C’est là que l’auteur de la saga Kim Richardson a fait un travail remarquable avec un joli tour de force. Elle m’a mené par le bout du nez à travers presque toute l’histoire, ne révélant qu’aux moments opportuns les mystères qui entourent la quantité de questions que l’on est en droit de se poser. Les bons et les mauvais personnages se partageront un quotidien où la vitesse et la force se mêleront aux véritables motivations de chacun. Le doute est absolument partout et rend la lecture d’autant plus agréable car s’il y a bien une chose que j’apprécie c’est quand le défi est à la hauteur de l’attente du dénouement.

Les personnages sont bien étudiés et leurs places dans ce royaume cadré au millimètre près. Elena, sortant d’emblée du cadre, sera entourée de cette aura qui en fait un être d’exception.

Qui elle est ? Il s’agit là de LA question…

Ce que je peux vous assurer c’est que son rôle est bien plus complexe qu’il n’y parait. Même au bout de ce premier tome, bien des questions et des mystères restent totalement entiers. J’attendrai donc de pieds fermes, le second opus afin d’espérer connaitre encore mieux toute l’histoire de ce Fantasy. Les zones d’ombres sont belles et bien présentes et cachent encore bien des éléments dont on ne connaît rien. C’est donc là un premier volet très bien réussit et à découvrir pour tout adepte du genre.

Bravo pour cette belle découverte et merci encore à Laure Valentin, la traductrice française de m’avoir permise de me familiariser avec Elena et son univers au travers de ce Service Presse.

Musique proposée à la lecture :