Mon avis sur Jeu Vesperal, un roman de Angel Arekin chez Nisha Editions

Bonsoir les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur la pépite de Angel Arekin Jeu Vespéral.

Angel Arekin nous plonge au cœur du XVIII siècle avec son roman, mais plus particulièrement au cœur de cette société qui revendique le plaisir d’une liberté de mœurs. A cette époque, quelques recueils font leur apparition pour  le grand bonheur de ces adeptes illuminés qui prônent ce genre littéraire comme un chrétien adulerait sa bible. Nous retrouverons entre autres le Marquis de Sade, de nombreuses fois cité au court du roman et dont les écrits auront un impact direct sur le destin de nos héros.

Jeu_vesperal_A-Arekin.jpg

Titre : Jeu Vespéral

Auteur : Angel Arekin

Genre : Erotique Historique Dark

Editions : Nisha

Ebook :  EUR 5,99

Broché : EUR 17,99

Résumé :

Hannah et Laurent s’aiment d’un amour fusionnel, d’un amour destructeur, mais refusent d’assouvir leur désir l’un pour l’autre.
Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.
Mais leur amour les obsède. Ne pas l’apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.
« Gémis Hannah », puisque c’est tout ce qu’elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.
Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? S’aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?
Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s’étreignent. Des pas qu’ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.
Comme autrefois…

Mon avis écrit par #Carine :

C’est les larmes aux yeux que je termine ce magnifique roman d’ Angel Arekin … Une histoire brutale et bouleversante qui m’a complètement conquise par cet amour abyssal qui consume nos protagonistes à petit feu. Et quand je dis consume, je ne choisis pas ce mot à la légère… Hanna et Laurent sont deux victimes de leur amour qui sera autant passionnel que destructeur…

Mariés depuis quelques années, ils se vouent un amour profond. Pourtant ils cachent aux yeux de tous un secret qu’ils gardent précieusement.  Un secret qu’il est impossible de concevoir tant la soif qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est intense…

Couple libertin, ils vivent chacun leur sexualité de manière débridée mais séparément. Pourtant, ils brûlent de ce désir qu’ils se refusent d’assouvir autrement que par l’imaginaire. Ils souffrent tellement de ne pouvoir se donner l’un à l’autre que cela en devient une torture autant physique que morale… La torture est pour nous également omniprésente, de part le fait de ne pas savoir le pourquoi de la chose, mais aussi par toute cette empathie que l’on peut ressentir pour eux. Cette douleur nous retourne les tripes, et ce, à tellement de reprise dans l’histoire, qu’on en reste bouleversé.

L’auteure signe là un vrai chef d’oeuvre du genre. C’est juste de la bombe ! Une romance historique qui se veut également Dark, ce n’est pas souvent que j’en croise et Angel Arekin mène cette intrigue avec brillance mais surtout avec intelligence. Elle nous conduit dans le passé tortueux de nos protagonistes pour nous le faire découvrir petit à petit, ainsi que tout le chemin psychologique qui les a conduit jusqu’à ce point de non-retour. Et elle ne nous censure rien ! Non rien, alors accrochez-vous car ce roman est tout de même pour un public averti.  Sa plume est d’une grande finesse, et elle ne manque ni de culture, ni de vocabulaire. Son imagination riche et débordante nous glisse dans les dérives du libertinage sans moralité, sans pudeur, sans filtre , agrémenté de tous ses excès.. Les scènes érotiques sont à leur paroxysme tout comme les sacrifices subits par la force de cet amour incommensurable.

Vous l’aurez compris, Jeu Vespéral est un roman aux émotions intenses qui vous marque et qui vous immerge dans la noirceur de la trame en vous engloutissant peu à peu au rythme des battements de cœur d’Hanna et Laurent… Mais aussi de Charles… Qui est Charles ? Je vous laisse le découvrir par vous même en vous plongeant dès à présent dans ce roman. La nuit est tombée ? Il est l’heure de jouer…

Un énorme mais énorme merci à Nisha Editions pour ce merveilleux service presse ainsi qu’à Angel Arekin pour cette belle pépite.

jeu_vesperal_a-arekin

 

Mon avis sur « la Libertine et le Prisonnier »

51CxSfbreoL__SX331_BO1,204,203,200_

Titre : La libertine et le prisonnier

Auteur : Gilles Millo-vaceri

Genre : Historique-érotique

Editions : Harlequin

Ebook : 3.99 €

 

Résumé : France, XVIIème siècle

Le masque de fer sera-t-il assez solide pour résister à la brûlure de ses baisers ?

Quelle pire punition pour une jeune femme gourmande et avide de plaisirs charnels que d’être enfermée pour le restant de sa vie dans un couvent ? Pour Isabella Bailly de Bransart, le châtiment que son père lui inflige est d’une cruauté sans nom. Soit, le comte l’a surprise dans une position très compromettante avec Hubert de Sailly, son cousin, et Augustin, le jeune palefrenier. La belle affaire ! Ne dit-on pas qu’il faut favoriser les échanges entre les nobles et le petit peuple ? Heureusement, dès son arrivée au Carmel Saint-Joseph de Vaugirard, Isabella a la bonne surprise de découvrir que la jeune femme qui partage sa cellule n’est autre que la fille de Mme de Maintenon, et que celle-ci pourrait bien lui permettre de s’échapper de cet enfer monacal. A condition, cependant, qu’elle accepte une mission de la plus haute importance : découvrir l’identité du mystérieux homme au masque de fer que Louis XIV retient prisonnier depuis de longues années…

Mon avis :

Qui n’a pas été un jour fasciné par l’histoire de ce mystérieux masque de fer ? Personnellement,  elle m’a toujours intriguée ;  et le nombre de théories sur son identité que l’on peut trouver sont nombreuses. Le nouveau roman de Gilles Millo-vacéri nous plonge au cœur de l’Histoire, au XVII siècle durant le règne de Louis XIV. Et c’est avec sa belle plume envoûtante que nous allons revisiter ce mythe de la plus belle des façons, une surprenante histoire d’amour érotique digne de ce nom !

 

Isabella Bailly de Bransart, jeune comtesse très avide de plaisir et de chaire, commettra l’irréparable aux yeux de son père, pour lequel le châtiment est sans appel. Et c’est dans un couvent très strict qu’elle devra y terminer ses jours. Isabella  est résignée à ne plus jamais éprouver de plaisir ni avoir  de liberté. Mais elle est intelligente et très vite, elle saura tirer son épingle du jeu, et ce, dans tous les domaines 😉 Sa rencontre avec Emilie va changer bien des choses et donner une autre alternative à son destin. Car celle-ci, en plus d’être la fille cachée de Madame de Maintenon, possède des atouts qui apporteront à Isabella bien plus que ce à quoi elle aurait pu espérer. Et l’un de ces atouts sera la liberté,  en échange d’une mission très spéciale… Découvrir l’identité du masque de fer…

L’auteur nous offre un voyage étonnant au cœur de l’histoire de France.  Une intrigue menée avec brio d’un bout à l’autre avec une étonnante précision sur les lieux, les dates et les personnages. Tous les ingrédients sont là pour nous captiver avec une écriture  fluide, belle, envoûtante, gorgée de désir, de plaisir et de sensualité sans aucune vulgarité et toujours cette chute surprenante qui caractérise sa plume.

L’érotisme ne manque pas, les scènes sont sulfureuses et enivrantes, Gilles Millo-Vaceri n’oubliera de faire plaisir à personne, non : dans tous ses romans érotiques il sait manier les mots pour vous faire rougir de plaisir quel que soit vos préférences, votre âge ou vos expériences, car il dispose d’un panel incroyable de scénarios.

Un très bon moment de lecture que je vous conseille de bon coeur ! N’hésitez à voyager dans le temps au travers de la plume de Gilles Millo-Vaceri, vous ne serez pas déçu !

Ecrit par #carine