Instant Emotions d’une étoile filante avec la trilogie Scrap Metal de Jana Rouze !


Hello les étoiles, L’instant émotions d’une étoile filante vous embarque pour un ressenti sur une lecture aussi atypique qu’émotionnelle ! Alors, accrochez-vous et top départ pour un trop-plein d’émotions jusqu’à la ligne d’arrivée avec notre étoile filante !

195293493_524140008605398_7757919123781219742_nTitre : Scrap Metal – Trilogie 

Auteure : Jana Rouze

Editeur : Hugo Roman 

Genre : Romance contemporaine 

Ebook : 7,99€

Broché : 18.90

Poche : 8.50

Résumé : Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.
Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.
Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger. Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé. Hope n’appartient pas à son monde. Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur. Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais. Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

*****

Résumé : Que se passe-t-il lorsque l’amour devient immoral ?
Pendant des années, Sauvage a cherché son frère jumeau vendu en même temps que lui et n’a pensé qu’à sa vengeance. Pendant des semaines auprès de lui, Hope a exploré toutes les possibilités pour que son père n’ait rien à voir avec les accusations portées contre lui par le sectateur. Tous les deux ont échoué. Abandonnant toute idée d’intégration, chacun d’eux va devoir se reconstruire dans le monde auquel il appartient. Vingt ans plus tôt, un crime affreux a été commis. En avouant le motif de ses actes, le père de Hope a aussi désigné un nouveau coupable. Pire que le précédent. L’identité de ce coupable leur interdit toute relation authentique.

*****

Résumé : Tout les voulait ennemis. Tout les destinait à la haine.
En choisissant de s’aimer, sans tout connaître de la vérité qui les lie, Hope et Sauvage ont pris le risque de se dresser chacun contre leur destin.
Suicide. Prostitution. Retour à la secte. Tels sont les choix qui attendent les sectateurs à leur sortie.
Sauvage et Hope se battent. Lui contre ce qu’il pense être le seul choix possible. Elle contre lui.

Mais qu’adviendra-t-il lorsqu’ils connaîtront toute la vérité ?

*****

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—Instant émotions – Scrap Metal— .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗

Mon Instant Émotion pour la Saga “Scrap Metal“ se résume en trois adjectifs : Étonnant ! Effarant ! Extraordinaire !

Et pourtant, si j’avais dû donner mon sentiment au départ de ma lecture du premier tome de cette trilogie, elle aurait plutôt été : perdue et perplexe. Pourquoi ? Eh bien tout simplement, car j’avais oublié qu’il y a des auteurs et des histoires qui ne se lisent pas à l’image de nos vies d’aujourd’hui, soit à 100 à l’heure, entre deux portes, deux rendez-vous, à la va-vite ; mais à qui on doit être capable d’offrir du temps et de l’investissement personnel pour situer l’environnement complexe qu’ils nous dépeignent, déceler l’intrigue ou les intrigues qui s’entremêlent, et apprendre à connaître les personnages ainsi que leurs vies et sentiments dont la teneur et profondeur sont hors du commun et du temps.

Jana Rouze est de ces auteurs, dont la plume dense n’est pas à prendre à la légère, ni dans ses thèmes dévoilant de nombreuses vérités que l’on préférerait fantasques, ni dans son partage d’émotions si intenses qu’on en perd la notion du réel… ou pas. Une plume qui pose chaque mot à une place précise, offrant un sens particulier et propre à ce dernier, et déterminant ainsi l’information à travers le ressenti transmis. Alors certes, au début, je me suis perdue dans le prologue du premier tome, tant il a retenu mon attention ; j’ai dû me familiariser avec l’univers atypique que l’auteure présente ici ; je suis partie en quête d’informations pour en comprendre les tenants ; et je me suis laissée submerger par toutes les émotions aussi sombres que lumineuses jusqu’à mon immersion totale dans cette Saga. Et quelle Saga !

Avec “Scrap Metal“, on ne peut que gagner ! Si on aime la vitesse, bienvenues dans le bolide de Sauvage, personnage principal masculin, qui, à 340 km/h, vous emporte dans ses ténèbres à la recherche d’un point de lumière passé, dans un présent déroutant. Vous préférez ressentir l’adrénaline de loin ? Aucun souci. Prenez place aux côtés de l’équipe technique. Pas sûre qu’ils soient très loquaces et partagent beaucoup d’informations, mais on y apprend vite que le silence est bien plus parlant que le brouhaha de connivence. Et si, l’observation vous attire plus que la participation, sans aucun doute Hope, personnage principal féminin, vous servira de guide idéal vers l’inconnu pour saisir la plus fine des subtilités d’un monde où les codes et les émotions sont bien à l’opposé de certaines conventions. Elle abattra les murs édifiés autour des notions, tels l’emprisonnement, mettant à nu l’âme entre mensonges et illusion ; la vengeance, exploitant le passé au présent via le compromis ; la peur, contrôlant le moteur dans chaque agissement, de petits comme de grands ; l’amour, qui fait danser, parler et rire tout simplement face à celui qui cloisonne, rend muet et fait pleurer, mais qui n’en est pas moins édifiant ; et le pardon, qui peut être donné alors qu’on le peut l’envisager.

Alors, chauffez les gommes ! Dépassez le premier virage, imprégnez-vous suffisamment du brouillard pour le dissiper sans accident, dépassant la “Mis à la casse“. Pied au plancher, partez à la découverte de “Deux mondes à l’opposé“, où les émotions sont aussi dangereuses et sombres, que paradoxales et tendancieuses, ou profondes et lumineuses. Faites attention aux intempéries, provoquant inopinément glissades, chutes et accident graves. Laissez-vous entrainer par l’aspiration de cette lecture. Et soyez assurées que le drapeau damier n’éclairera qu’ »Une seule ligne d’arrivée“ sur l’asphalte de toute émotion isolée et confondue. Pour ceux et celles, qui n’ont pas encore le permis, ou ne connaissent pas tous les codes, rien de mieux qu’une leçon avec un pilote aguerri au volant d’un bijou collector emporté par la fabuleuse playlist 100% adrénaline de vainqueur ! Tenue de route et sourire aux lèvres assurés !

“Scrap Metal“ est de ces histoires qui sont “PLUS“. Plus intenses. Plus dérangeantes. Plus envoutantes.“ On veut toujours en savoir PLUS. Rien de moins… C’est un tout ! La découverte de cette saga, ces personnages et leurs aventures resteront un Instant Émotions Grisant et Grandiose pour moi.

190746260_207194564563436_1650977666646298219_n

Instant émotions d’une étoile filante sur la quadrilogie Native de Laurence Chevallier !


Hello les étoiles, une nouvelle rubrique est née, intitulée « Instant émotions d’une étoile filante » ! Aujourd’hui et à l’occasion de la sortie du final de la saga Native de Laurence Chevallier qui a conquis les passionnés du fantasy, Instant Emotions a choisi de vous partager ses émotions à la lecture de la quadrilogie, le 4e tome compris. Et oui, la nuit fut courte !

natives

Native – Les héritiers du temps #4 

Native – Compte à rebours #5

Native – La malédiction des immortels #6

Native – L’éternel crépuscule #7

Auteure : Laurence Chevallier

Éditions : Black Queen Éditions

Genre : Urban Fantasy

Ebook : 5,99€

Broché : 16,90€

Relié : 24,90€

Résumé de la Quadrilogie d’Isabelle :

Après vingt-sept ans d’une vie passée parmi les humains, Isabelle a débarqué au château d’Altérac, berceau des Natifs, loin de se douter qu’une rencontre allait bouleverser son existence à jamais…

Aujourd’hui, elle doit assumer son héritage.

𒈝⭐ Instant émotions d’une étoile filante ⭐𒈝

Il y a quelque temps, les Étoiles des Bibliothèques ont mis à l’honneur l’auteure, Laurence Chevallier, auteure indépendante et la créatrice de la saga Native, une Urban Fantasy dont je vous livre Mon Instant Émotions qui se résume en trois adjectifs : Époustouflant ! Enivrant ! Addictif !

Je voudrais pouvoir vous parler de Gabrielle, Carmichael, Raphaël, Prisca, Connor, Ethan, Éric, Thomas, Isabelle, Guillaume, Johnny, Elvis, Magnus, Blake, Nicolas, Abigaël, les Six, Égéria, Stella, Laura, Pia, Jack…

Je voudrais pouvoir vous raconter leurs péripéties, leurs aventures, leurs voyages, leurs rencontres, leurs illusions, leurs désillusions, leurs émotions…

Je voudrais vous présenter leur univers aussi réel que fantastique, où pouvoirs émotionnels et physiques se mêlent à ceux de l’avidité d’en détenir les rouages, et où la notion d’aptitudes et de capacités se confronte à celle de l’Humanité…

Je voudrais…

Mais il est difficile de parler de l’un des personnages sans parler des autres, de présenter une des nombreuses intrigues sans en dévoiler le secret, de vous partager une émotion ressentie tout en éprouvant son opposé… Car tel un château de cartes, la construction de cette saga en sept tomes est en tout point liée, reliée et équilibrée. L’auteure a créé ici un monde des plus réels dans un univers où l’incroyable est plus commun qu’il n’y parait. Elle nous y entraîne de manière très subtile, touchant directement le cœur d’émotions, tant les personnages et les situations qu’ils vivent sont poignantes, humaines et aussi variées que l’amour et la vengeance, aussi intenses que le désir et la haine, provoquant ainsi de réelles réactions épidermiques.

Les tomes 1, 2 & 3, la trilogie de Gabrielle, m’avait transportée ! J’y avais découvert une autre signification à l’Amour, tellement forte et puissante, envers les évènements et contre le temps. Un amour faisant accepter tant de choses, par et pour l’être aimé, que toute perspective d’en être privé, à jamais, pouvait anéantir.

Mais, dans la quadrilogie consacrée à Isabelle, l’expression, “l’Amour en Héritage“ prend tout son sens et son ampleur. Chacun a un bagage dans sa vie, un héritage qui fait de lui-même la personne qu’il est à ce jour. À travers ces quatre derniers tomes, on en apprend plus sur le passé des personnages de la trilogie première, mais aussi et surtout sur ce que cet héritage familial et historique a engendré dans la vie de chacun, façonnant leur personnalité, leur sensibilité et leur destin. Chaque tome apportera des réponses à nos questions qui se tisseront au fur et à mesure de la lecture, mais également encore plus d’intrigues. Il faut dire que l’auteure a l’art et la manière d’apaiser le lecteur au dernier chapitre, et de le laisser en apnée à la fin de l’épilogue. Idéal pour ceux qui aiment la frustration… mortel pour ceux qui, comme moi, ont plus que du mal à la gérer.

Ceci dit, tous les tomes sont aujourd’hui disponibles, donc libre choix de les enchaîner ou pas. Mais si j’osais, je vous défierais d’arriver à ne pas les lire en suivant ! Pour ma part, des rires aux larmes, de surprises en révélations, les pages ont défilé, tambours battants, sans avoir pu freiner ma lecture. La plume de l’auteure est comme les battements de cœur, rythmés et dont la fréquence est parfaitement équilibrée entre bradycardie engendrée par de la gentillesse, de l’affection et des drôleries, et tachycardie provoquée par la méchanceté, l’agressivité et la haine.

Un pur plaisir lecture qui offre un panel de personnages attachants, d’intrigues hallucinantes, d’émotions bouleversantes, d’une sensualité justement dosée et de révélations bluffantes ! Une saga sur l’amour, celui qui défie, qui peut comprendre, qui sait attendre et qui fait vivre… Une saga sur l’humain, sur l’humanité mais, aussi sur l’inhumanité… celle que l’on a acquise, celle qui anime, celle qui construit, celle qui détruit… Je n’étais pas prête à tout ce que cette saga m’a fait ressentir et découvrir… Puis, prise dans ce tourbillon d’émotions, je ne voulais pas que ça s’arrête… Mais voilà, le dernier tome est là… et la boucle se boucle… à nouveau, je n’était pas prête… cette fois non à une rencontre détonante avec cette saga, mais à un au revoir… Et pourtant, en lisant le mot fin, il m’est évident qu’il ne pouvait en être autrement : un grand final dont le dénouement ne pouvait être différent, car il est la terminaison même, en toute humanité, de l’Amour Éternel et son Héritage.

La découverte de cette auteure, cette lecture, cette saga, ces personnages et leurs aventures resteront un Instant Émotions Intenses et Inoubliable pour moi.

190746260_207194564563436_1650977666646298219_n