Les P’tites Étoiles avec les Chiens Pirates


Coucou les grandes et petites étoiles !

Aujourd’hui, Arnaud vous parle de « Les chiens pirates 2 – prisonniers des glaces » de Clémentine Mélois (auteure) et Rudy Spiessert (Illustrations).

Description :

La fortune sourit aux chiens pirates, terreurs des mers du Sud ! En route vers le fameux PAYS DES GLACES, ils comptent bien ramener un fabuleux trésor de chocolat, de pistache ou de vanille, et gare aux navires qui croiseront leur route ! Mais rien ne va se passer comme prévu… entre vieux loups de mers, vilains chats, pingouins enrhumés et froid polaire, de terribles mésaventures attendent nos flibustiers préférés.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

L’histoire est bien. Elle est marrante. J’ai bien rigolé. 
Ce ne sont pas de super pirates, car ils ne trouvent que des trucs « nases ». Ils se font avoir par un pingouin. 
Les dessins sont beaux. Je lirai avec plaisir d’autres histoires des chiens pirates pour savoir s’ils vont encore transformer leur devise.

Mot de maman :

Cette histoire est agréable à lire. Il est possible de découper la lecture par chapitre, soit un par soir.

J’ai comme les enfants étaient prise par cette aventure. Les pirates sont plus drôles que terrifiant. Les enfants se sont pris au jeu des phrases répétitives et ont participé en les énonçant à ma place. Ce qui permet un temps d’échange agréable avec eux. Le vocabulaire est riche et les illustrations sont superbes. Tout est réuni pour passer un très bon moment avec les enfants.

Les P’tites étoiles sont avec un putois épatant


Coucou les grandes et petites étoiles !

Aujourd’hui, Bruno et Arnaud vous parlent de « Un putois épatant » de Adrien Poissier.

Description :

Jonathan est un putois : il a mauvaise haleine, les ongles noirs et le poil gras. Pourtant, c’est aussi un extraordinaire, un fabuleux artiste des odeurs. Il peut les sentir comme on écoute des notes de musique et travaille sans relâche pour créer le plus riche et le plus exquis des parfums. Malheureusement, selon tout le monde, un putois n’a rien à faire dans un concours international de parfumerie. Jonathan aimerait pourtant tellement faire connaître son talent…

L’avis de Bruno (11 ans) :

J’ai bien aimé. Se déguiser était une bonne idée. Mais ce n’est pas normal de se changer. Il aimerait être accepté comme il est.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

J’étais d’accord avec les juges pour les règles. En excluant le putois. Je n’aurais pas aimé le sentir.
Putois a fait des efforts pour plaire au jury, mais ce n’était pas cool pour lui. Ces changements ne lui plaisent pas. Mais il continue pour présenter son parfum et faire du groupe.
Il est heureux un moment, mais après, il n’est plus heureux.
J’ai aimé cette histoire parce que le putois fait changer les règles.
J’ai aimé les dessins, surtout le putois.

Mot de maman :

Comme mes enfants, j’ai beaucoup aimé ce livre qui permet d’évoquer avec les enfants tellement de choses, des odeurs, de l’hygiène corporelle, du regard des autres, de l’acceptation de soi…  Le vocabulaire est riche. L’âge conseillé sur Amazon est de 6 à 8 ans, sur le site de l’école des loisirs il est indiqué pour un public de 7 à 9 ans, ce qui correspond bien, mais la réflexion qui en découle peut convenir pour des enfants un peu plus âgés. Nous avons passé un bon moment avec cette lecture.

Les P’tites Étoiles du Mercredi avec Lucky Joey


Coucou les grandes et petites étoiles !

Aujourd’hui, Bruno et Arnaud vous parlent de l’album « Lucky Joey » de Carl Norac (Auteur) et de Stéphane Poulin (Illustrations).

Description :

Joey l’écureuil vit avec sa famille dans un grand parc à New York. Rapide et agile, il aime son travail malgré les risques. Joey est laveur de vitres ! Du haut des immeubles, Joey rêve de voyages et de mariage avec Léna, son amoureuse. Tous les deux travaillent dur pour que leur rêve devienne réalité. Se laisseront-ils rattraper par les aléas de la vie ou la chance de Lucky Joey finira-t-elle par tourner ?

L’avis de Bruno (11 ans) :

L’histoire est bien. J’aime bien son métier. Mais je ne pourrais pas le faire… J’aurais peur de tomber.

Joey n’a pas vraiment de chance, car il n’a plus d’argent et devient pauvre.

Je ne m’attendais pas à cette tournure et j’étais content.

Les illustrations sont belles.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Moi non plus je ne pourrais pas faire ce métier, car j’ai le vertige.

Parfois, l’histoire est très triste… J’ai eu envie de pleurer à des moments. Il y a une belle histoire d’amitié. C’est important d’avoir des amis.

J’ai bien aimé la surprise de Monsieur Grizzly.

J’espère qu’il y aura une suite, car j’aimerais bien le voir accomplir ses rêves.

J’ai aimé les illustrations et j’aime bien les couleurs d’automne.

Mot de maman :

Une très belle histoire annoncée pour les 6-8 ans, ce qui correspond bien. Avec cet album, il est possible d’amorcer certains sujets comme la cuisine, les relations amicales ou non, les rêves… Et pourquoi pas de se lancer dans la confection de cookies, ou juste de partager un très bon moment ! 

Les P’tites Étoiles du mercredi avec Mamie Momie et la pizza volante !


Coucou les grandes et petites étoiles !

Aujourd’hui, grâce à l’opération Masse critique jeunesse de Babelio, Bruno et Arnaud vous parlent de l’album « Les folles énigmes de Mamie Momie – La pizza volante » de Pascal Brissy (Auteur) et Colonel Moutarde (Illustrations).

Description :

Impossible n’est pas Mamie Momie : cette fois, c’est Michel-Ange qui s’invite au musée magique !
Comment ? Michel-Ange refuse de descendre dîner pendant qu’il peint son immense fresque sur le plafond du musée ? Mamie Momie organise un grand concours pour élire le plat qui rassasiera l’artiste et pourra être lancé jusqu’à lui… au beau milieu des œuvres d’art magiques du musée !

Les Premières Lectures niveau 1 accompagnent les enfants dès le début du CP, avec :
– Une vraie aventure, en peu de mots, pour faire ses premiers pas de lecteurs en confiance.
– Un petit dico pour enrichir son vocabulaire.
– Des bonus pédagogiques et ludiques pour prolonger la lecture en s’amusant.
– Une immersion déjantée dans l’histoire de l’art pour sensibiliser les plus jeunes.

L’avis de Bruno (11 ans) :

J’ai aimé cette histoire. Les dessins sont beaux. Mamie momie est une belle momie. Le musée est magique, les personnages sont vivants.

J’ai adoré les jeux à la fin, les questions aussi.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Mamie momie est un peu fâchée par moment, mais elle ne fait pas peur pour une momie.

C’est une drôle d’idée d’envoyer de la nourriture en l’air ! Je n’aurais pas fait comme ça. J’adore la page avec les dinosaures… Ils me font bien rire. Les illustrations sont très belles.

J’ai appris des choses sur les personnages du musée. J’ai adoré qu’il y ait un marque-page à découper. C’est très pratique.

Moi aussi, j’ai aimé le jeu, mais pas trop les questions.

Mot de maman :

Merci à Babelio et Hatier pour l’envoi de ce service presse.

Ce livre est parfait pour les premières lectures. Certains mots ou expressions sont soulignés et renvoient à un petit dictionnaire très accessible tant au niveau mise en page (partie rabattable de la couverture) que du langage simple pour expliquer. Il y a peu de texte par page, ce qui est rassurant pour les débutants en lecture. Cette histoire est rigolote et donne envie d’être lue. Mes loulous aimeraient bien lire d’autres épisodes de mamie momie !

Cette collection est classe niveau 1 soit 5-6 ans : j’apprends à lire.

Les P’tites Étoiles du mercredi


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de l’album « Le mot magique » de Agnès Laroche et Elodie Durand.

Description :

« Muche est furieuse ! Elle a encore oublié le mot magique, celui sans lequel aucun de ses maléfices ne se réalise. Alors, dans sa vieille cahute au fond des bois, elle trépigne et vocifère, elle postillonne et se roule par terre. Quand elle se relève enfin, la sorcière adopte l’air mauvais qui lui vient toujours lorsqu’elle a une idée. Une vilaine idée, bien sûr… Un enfant, voilà ce qu’il lui faut ! Les enfants connaissent tous le mot magique, n’est-ce pas ? »

L’avis de Bruno (11 ans) :

J’aime bien ce livre qu’on a déjà lu plein de fois et qui me fait toujours rire.

J’aime beaucoup les illustrations, surtout la maison qui décolle, parce que la sorcière s’énerve. C’est n’importe quoi ! 

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Le livre est bien. Heureusement que l’on n’entend pas le gros mot… Et ceux de la petite bête… Sinon, on risquerait de les dire sans le vouloir.

La petite fille est courageuse, elle n’a pas peur de la sorcière. Moi, j’aurais eu peur qu’elle me transforme et j’aurais essayé de m’enfuir.

L’histoire est marrante, surtout les formules magiques !

Les illustrations sont très belles.

Mot de maman :

« Le mot magique » est un album que nous avons déjà lu et relu, il les amuse encore, bien qu’ils commencent à être grands pour cette histoire. Une histoire très agréable pour que les enfants comprennent les impacts que peuvent avoir les gros mots, mais avec irrévérence et humour.

Une histoire courte parfaite pour la lecture du soir !

Les pages sont épaisses et résistent à de nombreuses manipulations. 

Les P’tites étoiles découvrent Les Enquêtes de Myrtille & Barnabé


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud enquêtent aux côtés de Myrtille et Barnabé « Rendez-nous la maitresse » de Céline Saint-Charle (auteure) et Rachel McQuade (illustratrice).

Description :

À l’école Pierre Perret, dans la classe des CP-CE1, c’est la déception. Amélie Charmante, la maitresse, est absente. Il y a bien une remplaçante, mais elle ne connait ni les enfants ni les habitudes d’Amélie. Une maitresse malade, ça arrive, ce n’est pas grave. Pourtant, cette fois, Myrtille et Barnabé sentent qu’il se passe autre chose, que monsieur Cailler, le directeur, ne leur dit pas tout. Il est temps de fouiner un peu, pour retrouver leur maitresse adorée. Une série destinée aux jeunes lecteurs, qui aborde tout en douceur des thématiques fortes et permet d’entamer le débat pour répondre aux questionnements des enfants…

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

J’ai beaucoup rigolé. Rien que de penser à certains moments, je suis encore mort de rire ! Surtout avec l’homme dindon et les blagues de Renaud.
La maîtresse qu’ils ont d’habitude est super, mais pas la remplaçante. Je n’aimerai pas l’avoir comme maîtresse. Elle me ferait peur quand elle crie.
C’est normal de vouloir savoir où est leur gentille maîtresse… Le mystère est compliqué à résoudre, car ils n’ont pas beaucoup d’indices.
Les illustrations sont très bien et grandes. Les visages montrent bien leurs émotions.
Je trouve que les jeux à la fin du livre sont bien. Ça fait réfléchir.


L’avis de Bruno (11 ans) :
La nouvelle maîtresse est un peu méchante, elle crie et les prend pour des bébés.
C’est bizarre qu’Amélie ne soit pas là et que personne ne dise pourquoi.
Je ne les aiderais pas parce que j’aurais peur de me faire gronder.
(Arnaud ajoute : moi aussi, j’aurais peur, mais j’enquêterai quand même.).
Les dessins sont bien.
J’ai aimé faire les jeux à la fin !


Mot de maman :
Les enfants ont aimé cette histoire, ils avaient hâte de savoir ce qui est arrivé à la maîtresse. J’aime beaucoup l’idée de retrouver ses personnages avec d’autres enquêtes. Toutes les histoires sont indépendantes et il n’y a pas d’autres précis de lecture.
La mise en page est très agréable et les illustrations reflètent parfaitement les caractéristiques et les émotions des personnages.
Comme annoncé dans le résumé, ce livre permet en effet d’ouvrir en douceur la discussion sur un thème fort et parfois compliqué à traiter avec des enfants.
Nous lirons avec plaisir les autres tomes déjà parus !



Les P’tites étoiles du mercredi fêtes Halloween avec Galopin !


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud font des farces avec « Galopin prépare Halloween » de Stéphane Soutoul (auteur) et Audrey Lozano (illustratrice).

Description :

Galopin est un petit garçon qui déborde d’imagination. Avec ses amis, il décide d’organiser un Halloween inoubliable. Mais attention aux bêtises ! Citrouilles grimaçantes, bonbons en pagaille et masques de monstres : cette année, la fête des sorcières promet d’être horriblement amusante.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Galopin est farceur, gentil, pas très effrayant et généreux. Le plan de Galopin est super, il a beaucoup d’imagination. Pour se mettre dans l’ambiance et décorer la maison, il a fallu plein d’objets. Le meilleur déguisement est celui de son copain : en diable.

Le nom de la voisine est trop drôle. J’ai aimé le jeu de mots que les enfants ont fait avec son nom. Et j’ai aussi aimé le nom du voisin.

J’ai beaucoup ri des farces faites par Galopin et ses copains. J’aurais aimé faire partie de la bande de copains.

L’histoire était bien. Le livre est très bien illustré, j’adore les grandes images, car on voit plein de détails. Ma préférée, c’est celle avec Mme Crotino !

J’aimerais bien lire d’autres histoires de Galopin.

L’avis de Bruno (11 ans) :

C’est une belle histoire. Galopin fait un peu peur. J’aime bien Halloween, car j’adore me déguiser comme Galopin et ses copains. Je n’aurais pas aimé subir les farces de Galopin.

Les illustrations sont très belles. Ma préférée, c’est avec le voisin.

Mot de maman :

C’est un très beau livre, que je suis contente d’avoir dans ma bibliothèque !

Galopin ne manque pas d’imagination et de ressources quand il s’agit de faire des farces ! J’ai beaucoup aimé cette histoire, pleine d’humour. Elle est très adaptée aux enfants et aux plus grands, nous avons passé un très bon moment avec cette lecture, nous avons beaucoup ri.

De plus, le vocabulaire est très riche. Les illustrations sont superbes et collent parfaitement à l’histoire.

Nous lirons bientôt « Galopin créé son club de lecture. »

Les P’tites Etoiles du mercredi rencontrent l’apprenti Chevalier


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « L’apprenti Chevalier – Au feu, un dragon ! » de Christophe Nicolas  (Auteur), Rémi Chaurand (Auteur), Bérangère Delaporte (Illustrations).

Description :

Solal et le chevalier Bernard affrontent un dragon !
Un roman à lire à deux pour les premiers pas en lecture !

L’histoire : Pour vaincre un terrible dragon, il faut : un courageux chevalier, une solide épée, un drôle de poulet et un sacré plan ! Mais avec Solal, l’écuyer maladroit, rien ne se passe jamais comme prévu…


L’avis d’Arnaud (8 ans) :

C’est court, mais bien et très bien illustré. Les dessins sont beaux.
Le chevalier est courageux. Solal son écuyer beaucoup moins. Le coq m’a bien fait rire.
La méthode pour combattre le dragon est efficace et originale. Je n’y aurais pas pensé.
J’étais mort de rire en voyant les moustaches du chevalier à la fin.
J’aimerais bien manger au même endroit qu’eux car il y a beaucoup de soleil et de silence.

L’avis de Bruno (11 ans) :

L’histoire était très bien.
C’est trop « chelou », Solal est jeune, trop jeune pour travailler, c’est un enfant et c’est lui qui fait tout le travail, le chevalier ne porte rien. Il n’est pas très gentil. J’aurais peur à leur place, d’affronter un dragon et surtout découvrir des morceaux de squelettes. 
Les dessins sont beaux, il y a plein de détails.

Mot de maman :

Une petite histoire très agréable à lire aux enfants et qui les a bien amusés. On peut retrouver les personnages dans d’autres tomes (indépendants). C’est un livre très adapté pour les premières lectures seul.

oups oups ! tu voulais un chocolat ? pas de chance j’ai tout mangé ! Mais je peux te donner une étoiles 😉

Les P’tites étoiles du Mercredi ce demandent « Comment fabriquer son grand frère » !


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Comment fabriquer son grand frère » de Anaïs Vaugelade.

Description :

Un grand frère ? Zuza n’en a pas. Pourtant elle sait exactement comment elle veut qu’il soit. Alors elle décide de le bricoler, avec une encyclopédie et l’aide de ses amis. Commencer par le squelet

te en bois, les tendons en caoutchouc, les muscles en ficelles. Puis le cerveau, les organes, les nerfs, les veines, les poils, du ketchup pour le sang et pour les ongles, des coquillages nacrés. Mais quand le frère sera prêt, comment réussir à le faire bouger, parler, s’animer ? Anatomie et poésie sont les deux mamelles de cet album hors du commun.

A partir de 5 ans.

L’avis de Bruno (11 ans) :

Zuza veut se fabriquer un grand frère pour avoir quelqu’un avec qui jouer au ballon.

Au début, on dirait qu’elle veut faire un robot. J’ai appris plein de choses sur le fonctionnement du corps humain.

J’ai tout beaucoup aimé cette histoire et je voudrais bien me construire un grand frère.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

J’ai pensé comme Bruno, au départ on dirait vraiment un robot.

J’ai appris un tas de choses sur le corps humain, mais aussi. Je ne savais pas que les dents servaient a différentes choses surtout celles à l’arrière, mais je ne les ai pas celles-là.

Je ne savais pas que les plantes respiraient à l’inverse de nous et du coup, c’est important d’avoir des plantes à la maison.

J’ai beaucoup ri du nez particulier de Zuza.

J’ai rigolé aussi avec l’explication sur les ongles… Je n’aurais pas les avoir trop longs…. Je ne pourrais plus rien faire.

J’ai vraiment bien aimé et j’aimerais le relire.

Mot de maman :

C’est un livre très intéressant. L’histoire permet de faire découvrir le corps humain avec pas mal de détails, mais de façon très ludique. Certains passages sont drôles et apportent de la légèreté.

Il y a tellement de choses à lire et découvrir que nous avons fait la lecture en plusieurs fois.

Je recommande vivement cet album qui permet de passer un très agréable moment de découverte, de partage et d’ouverture au questionnement des enfants sur le corps.

Les P’tites étoiles du mercredi avec Les billes maladroites


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Les billes maladroites » de Eva de Kerlan.

Description :

Et si la maladresse n’était plus un défaut ?

Lorsque son grand frère lui offre ses magnifiques billes, Léo est ravi et émerveillé. Les billes sont si belles, si brillantes, et en plus elles lui parlent ! Il est certain de remporter le jeu de billes dans la cour de récréation. Hélas, ses billes refusent de se heurter aux autres ou de se salir. Bientôt, il ne lui en reste plus qu’une seule pour tenter de regagner toutes celles qu’il a perdues. Une seule petite bille, que ses semblables surnomment Malhabile en raison de sa maladresse constante. Aidé de cette bille différente, Léo parviendra-t-il à remporter la prochaine partie ?

5-10 ans

L’avis de Bruno (11 ans) :

J’ai bien aimé.

Malhabile n’est pas comme les autres. Elle est maladroite. Elle n’est pas aimée par les autres. Ça m’a rendu très triste.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Beaucoup de billes se ressemblent mais l’une d’elles est différente… Elle est terne. Elle sait bien ce qu’elle doit faire, mais les autres font tout le contraire des règles du jeu de billes. Les billes sont particulières, mais je ne vous en dis pas trop…

Malhabile joue trop bien alors que les autres ont fait « du n’importe quoi ». Les autres billes ne sont pas très gentilles… Pas du tout même.

J’ai bien aimé l’histoire, ça m’a appris les règles du jeu de billes. Léo a persévéré pour tenter de récupérer ses billes perdues.

Mot de maman :

Mes loulous ont plein de billes, mais ne jouent pas avec, ça ne les a pas empêchés d’avoir très envie de découvrir « les billes maladroites », ils ont été curieux dès la lecture du résumé. Un petit roman très agréable à lire, conseillé aux 5-10 ans. Les dessins sont beaux, l’histoire est agréable et le message passe bien.

Nous avons tous les trois aimé cette lecture.

Les P’tites étoiles du Mercredi se demandent « C’est qui qu’a pété ? « 


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « C’est qui qu’a pété ? » de Dominick et Amandine Alézard.

Description :

L’avis de Bruno (11 ans) :

C’était bien. Ça put les prouts, heureusement qu’on n’a pas l’odeur. Tous les animaux se demandent qui a pété. 

J’ai aimé les illustrations.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Ils s’accusent tous les uns les autres. En plus, ils cherchent tous qui a pété.
Avec cette lecture, j’ai appris qu’il ne faut pas accuser les autres, j’ai appris d’autres mots pour dire péter et certains animaux ne pètent pas !
Les illustrations sont très bien. Ma préférée, c’est celle avec les éléphant. J’ai jamais vu un éléphant qui porte des lunettes et depuis quand ils boivent du thé. Ça m’a fait beaucoup rire. Le chat m’a fait beaucoup rire aussi. 😂

Mot de maman :

Mes loulous, surtout Arnaud a adoré dès qu’il a compris que le livre parlait de pet. C’est simple, mais ça marche ! Ce petit album aborde le fait de se dédouaner en accusant quelqu’un d’autre. Du coup, chacun accuse l’autre et chacun y va de son excuse, le tout avec beaucoup d’humour. Les animaux sont illustrés avec douceur. Les enfants ont aimé chercher la petite souris sur chaque page.

Les P’tites étoiles du mercredi avec « Le géant, la fillette et le dictionnaire »


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Le géant, la fillette et le dictionnaire » ! de Jean Leroy (Auteur), Stéphane Poulin (Illustrations).

Description :

Un marchand de dictionnaires frappe à la porte de la maison du géant. « Au secours, un ogre ! » crie-t-il en s’enfuyant. Le géant, étonnamment, ne connaît pas la définition du mot « ogre ». Il vérifie dans le dictionnaire : « Ogre : géant légendaire qui se nourrit de petits enfants. » « Manger des petits enfants ? Ça alors ! Je n’y avais jamais pensé ! »

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Le géant ne connaît pas la définition du mot Ogre, et quand il la lit ça lui donne envie de manger un enfant.
La fillette est coriace, car elle n’a pas peur du géant. Elle est très gentille, même si lui veut la manger.
J’ai bien aimé, mais je n’aurais pas aimé être à la place de la fillette et ça aurait été « chaud patate  » si j’étais à sa place.
Les illustrations sont bien.

L’avis de Bruno (10 ans, pour la dernier fois 😊) :

Le géant est grand et effrayant. Il est méchant parce qu’il veut manger une fillette.
La petite fille est gentille, mais elle ne se laisse pas faire.
Digression de Bruno : Imagine s’il y avait des voleurs… Ils seraient mangés par le géant. Tu as déjà vu des humains manger un géant ? 😂
Les dessins sont beaux et j’aime quand il faut tourner le sens du livre pour tout voir.

Mot de maman :

Cet album est grand, mais il faut au moins ça pour contenir le géant ! Les illustrations presque réalistes sont superbes. L’histoire est agréable à lire et permet de parler du dictionnaire, qui n’est plus notre réflexe à la maison. Arnaud me dit toujours « demande à ton téléphone » quand je ne sais pas répondre à ses questions ! On peut aussi identifier avec les enfants, grâce aux illustrations, des légumes, beaucoup de légumes. On parle aussi d’amitié, même la plus improbable !

Les P’tites étoiles du mercredi avec Clochette et la créature légendaire


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Arnaud vous parle de « Clochette et la créature légendaire » 

Description :

« Un album grand format relié cousu avec une couverture mousse et de grandes illustrations. Une mise en page animée avec des fonds, des illustrations pleines pages et des textes courts ».

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

Le résumé m’a donné envie de lire l’histoire. 

Les énormes empruntes m’ont fait peur, à la place de Noa, j’aurais informé tout le village. Noa est une fée courageuse, elle n’a pas peur du danger. La créature est gentille même si elle fait peur.
Les autres fées ne voient pas les choses comme Noa et se méfie de beaucoup d’animaux sauvages ou inconnus.
La fin est un peu triste. 

Les dessins sont très beaux. 

Mot de maman :

Ce livre est très beau. La couverture est rigide avec de la mousse. Les illustrations sont magnifiques.
L’histoire est agréable à lire avec peu de texte par page. Les messages transmis sont accessibles le tout dans un univers Disney plein de magie pour faire rêver les petits et les grands !

Les P’tites étoiles du Mercredi avec « Le petit arbre qui voulait devenir un nuage »


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud sont accompagné par Sasha et vous parlent de « Le petit arbre qui voulait devenir un nuage » ! de Agnes Ledig et Frédéric Pillot.

Description :

Quand le petit tilleul voit un nuage blanc se poser dans ses branches, il lui confie son rêve : voyager comme lui au-dessus des forêts, des bateaux et des villages… Le nuage, lui, aimerait avoir la vie tranquille et enracinée de son nouvel ami, chaque jour visité par de magnifiques oiseaux. Tous deux vont se faire une promesse qui les laissera heureux et légers. Cet allègre poème en alexandrins est une invitation à jouir de ce que l’on est.

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

L’arbre rencontre un nuage. Ils voudraient échanger leur place. L’arbre n’aime pas sa vie et ne rêve que de voyage alors que le nuage aimerait se reposer. Ils ont eu une bonne idée, heureusement qu’ils sont amis. J’ai aimé les rimes.

L’avis de Bruno (10 ans) :

J’aime beaucoup l’histoire de l’arbre, même s’il m’a rendu un peu triste.


L’avis de Sasha (8 ans) :

Cet arbre est triste, car il voudrait être un nuage et le nuage voudrait être un arbre. Le livre est drôle surtout à la dernière page, j’adore l’illustration.


Mot de maman :

J’adore les romans de l’auteure, je n’ai pas résisté à la découvrir dans ce style bien différent. C’est une belle découverte ! L’histoire est une belle, douce, poétique et pleine de tendresse. J’ai beaucoup aimé les mots et les rimes qui rythment le récit. Le message transmis est touchant. Les illustrations sont également pleines de douceur.

P’tites questions aux p’tites étoiles : 
Aimerais-tu être un nuage ?
A : non, je serai fatigué.
S : oui, je ferais le tour la planète.
B : oui, pour voir la terre d’en haut.

Aimerais-tu être un arbre ?
A : non, je m’ennuierais.
S : non, je n’aimerais pas rester immobile.
B : non, comment je dormirai ?

Est-ce un avantage d’avoir un ami différent ?
A : oui, mais je ne sais pas pourquoi !
S : oui, ils ne font pas les mêmes choses.


Les P’tites Etoiles du Mercredi : Quelle horreur !


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud sont accompagnés par Sasha et vous parlent de Quelle horreur ! de Claire Lebourg.

Description :

Qu’est-ce qu’une œuvre d’art, un beau dessin, un tableau réussi ? Les avis sont partagés. Pour Paty, qui a préparé son expo à la dernière minute en faisant poser ses amis, c’est l’horreur. Aucun ne se trouve ressemblant, ils partent tous fâchés en poussant des cris ! Elle a envie de tout annuler. Heureusement, Michou le galeriste le lui interdit. Car le jour du vernissage, Paty va avoir une surprise…

L’avis d’Arnaud (8 ans) :

C’est l’histoire de Paty qui est en retard pour préparer son exposition. Paty fait de belles toiles, mais ceux qui posent n’aiment pas. Paty est triste et déçu. J’aime bien cette histoire.

L’avis de Bruno (10 ans) :

Paty a bien fait de faire son exposition. J’aime bien l’histoire et les dessins.

L’avis de Sasha (8 ans) :

Les gens n’ont pas aimé ses toiles. Paty, c’est senti triste.  J’ai aimé les illustrations. 

Mot de maman :

Paty est une artiste, l’art étant subjectif, certains n’aiment pas, ce qui décourage la jeune artiste. Heureusement, qu’elle est poussée par des amis pour aller au bout des choses. De belles surprises l’attendent. J’aime bien les histoires qui permettent de discuter avec les enfants. C’est le cas avec cette histoire. Les illustrations sont douces et belles. J’aime beaucoup le changement de format avec une double page qui s’ouvre, un format qui s’inscrit parfaitement dans l’histoire.

Cette histoire est conseillée pour les 5-7 ans.

P’tites questions aux p’tites étoiles : 

Quelles techniques utilise Paty pour réaliser ses toiles ?
A : la peinture.
S : des collages.
B : je ne sais plus.

Est-ce que tu as déjà fait des portraits ?
A : non, mais j’ai dessiné des pokémons.
S : moi aussi, que des pokemons.
B : oui.

Paty a hésité à maintenir l’exposition, pourquoi ?
A : parce que les autres ne trouvaient pas ses toiles jolies.
S : comme Arnaud, parce que les autres n’aiment pas.

Que pensez-vous du regard des autres ?
*après explication du terme « le regard des autres »
A : moi j’ai toujours peur que les autres se moquent.
S : ça dépend des fois. Surtout quand ça concerne les lettres d’amour.

Les P’tites Etoiles du mercredi mènent l’enquête !


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud mènent des enquêtes avec Sami et Julie version BD, de Emmanuelle Massonaud.

Le voleur de crêpes

Description :

Sami et Julie mènent l’enquête ! Dans cette nouvelle aventure, Sami et Julie ont invité leurs copains à la maison pour fêter la Chandeleur. Mais à l’heure du goûter, le tas de crêpes a disparu ! Qui a bien pu engloutir 30 crêpes d’un coup ? Sami et Julie sont plus que jamais déterminés à mettre la main sur le coupable !

L’avis d’Arnaud :

Sami et Julie mènent une enquête, pour découvrir qui a mangé ou volé les crêpes.

Les enfants avaient oublié un suspect… Ils ont eu du mal à savoir qui c’était. J’ai été surpris par le coupable.

J’ai aimé toute l’histoire. J’ai réfléchi pour savoir qui était le coupable, surtout quand les premiers accusés avaient des excuses. Sami et Julie sont très malins.

L’avis de Bruno :

Dans cette histoire il y a des voleurs… Des voleurs de crêpes ! Sami et Julie vont mener l’enquête auprès de leurs copains.

J’ai aimé que les enfants jouent tous ensemble.

Le  vélo volé

Description :

Sami et Julie mènent l’enquête ! Dans cette nouvelle aventure, Sami est frappé de stupeur : il reçoit une lettre anonyme écrite par un enfant, lui signalant la disparition de son vélo. Affolé, il va vérifier dans le local à vélos : rien ! Heureusement ses copains et sa sœur Julie vont lui prêter main forte pour mener l’enquête !

L’avis d’Arnaud :

Sami mène une nouvelle enquête, car son vélo à disparu et il a reçu une lettre anonyme. Sami est doué pour mener les enquêtes, je ne savais qui avait volé le vélo. Il est aidé par ses copains. Il est triste et en colère de ne pas savoir où est son vélo. Il est quand même gentil avec le coupable.

L’avis de Bruno :

J’aime bien cette histoire. J’ai aimé suivre cette nouvelle enquête. Je ne savais pas du tout qui été le coupable. Les illustrations sont très belles.

Mot de maman sur ces deux histoires :

À la maison, nous aimons bien les histoires de Sami et Julie, elles sont accessibles pour les enfants avec un vocabulaire adapté. Ces deux histoires sont sous forme de BD et nous avons apprécié tout autant. J’aime ce format qui permet de lire à deux voix, une fois moi, une fois les enfants. Il y a peu de texte dans chaque bulle ce qui permet de ne pas faire peur, Arnaud a tendance à se décourager s’il y a trop à lire.  

Les histoires sont prenantes, car les enquêtes sont agréables à suivre.

P’tites questions aux p’tites étoiles :

Est-ce que tu as déjà volé ?

A : oui, mais c’était une bêtise que je ne referais plus.

B : non, ce n’est pas bien.

Est-ce que tu as déjà mené une enquête ?

A : non, mais j’aimerais bien, si c’est pour trouver quelque chose qui m’appartient et que j’aime bien. Comme ça, je poserai des questions aux suspects.

B : non et je n’aimerais pas en mener.

Est-ce que tu aimes les crêpes ?

A : non, je préfère les galettes et j’ai hâte d’aller en vacances en Bretagne !

B : moi, j’aime ça, surtout à la neige (traduction : au sucre glace).

Est-ce que tu serais triste si tu perdais quelque chose ?

A : oui, si c’est quelque chose que j’aime bien.

B : oui, surtout mon doudou Bob l’éponge.

Les P’tites Etoiles du mercredi avec L’île aux pirates


Coucou les grandes et les petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « L’île aux pirates ».

Description :

L’infâme Sam la Pieuvre et ses pirates ont attaqué le navire Le Conquérant et kidnappé l’équipage afin de subtiliser un mystérieux objet magique qui commande aux vents. Heureusement Quentin, le jeune moussaillon, a réussi à se cacher dans un coffre. Il est bien décidé à sauver ses compagnons et récupérer la rose des vents. Mais les pirates sont redoutables : cette mission ne va pas être facile !

L’avis d’Arnaud :
Les matelots sont trop bavards et ce n’est pas bien. J’ai quand même bien-aimé Quentin, qui lui n’est pas trop bavard et assez futé pour un petit mousse. Les dessins sont bien. Ce n’est pas l’histoire de pirate que je préfère.

L’avis de Bruno :
L’histoire est bien. Sam la pieuvre est un méchant. Il n’est pas beau, mais il ne m’a pas fait peur. Quentin est courageux. J’ai beaucoup aimé les dessins.

Mon avis de maman :
Cette histoire est une belle aventure pour le petit mousse. Le vocabulaire est riche, avec des explications pour certains termes spécifiques.
Mes garçons sont partagés, Bruno (10 ans) a aimé, mais Arnaud (8 ans) n’a pas été très emballé par l’histoire qui est pourtant bien construite avec du suspense et une dose de magie. C’est une histoire agréable qui peut être lu seule par les enfants, les chapitres ne sont pas trop longs.
Les illustrations sont nombreuses (au moins une par page) et aident à visualiser les scènes décrites.

Les P’tites Etoiles du Mercredi avec Max et Lili


Coucou les grandes et les petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Max et Lili se sont perdus ».

Description :

Une histoire pour avoir les bons réflexes et ne pas s’affoler si l’on se perd dans la ville

Max et Lili ont perdu leur mamie dans un grand magasin. Lili se montre sérieuse et organisée, mais Max n’en fait qu’à sa tête… Une histoire pour parler de la peur de se perdre dans la ville et pour apprendre comment se faire aider sans risques.

L’avis d’Arnaud :

L’histoire est bien, mais j’ai eu peur pour les enfants et j’étais triste pour la grand-mère. J’aime bien Max et Lili, mais ils ne sont pas sages. Surtout Max qui ne réagit pas bien, il aurait dû dire qu’il était perdu aux policiers.

Les questions à la fin sont très bien car elles font réfléchir. Et les parents peuvent en savoir plus sur ce que l’on pense.

Il y a beaucoup d’images, comme une BD, et j’aime bien.

L’avis de Bruno :

Les deux enfants se sont perdus, parce qu’ils n’ont pas écouté leur mamie. Ça m’a rendu triste parce qu’ils sont tout seuls.

J’ai peur de me perdre et d’être tout seul.

Mon avis de maman :

C’est une histoire qui, en effet, permet d’amorcer une réflexion avec les enfants sur l’attitude à adopter si on se perd, en fonction des lieux. Le tout sous forme de BD, qui peut rendre la lecture plus facile. Les mots sont accessibles aux enfants, pour rappel les miens ont 8 et 11 ans.

Je pense que je vais regarder les autres titres de la collection pour ainsi amorcer plus facilement certaines discussions avec les enfants.

Les P’tites étoiles du Mercredi, avec Tu es trop bavard, Léonard !


Coucou les grandes et les petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Tu es trop bavard, Léonard ! ».

Description :

Un petit singe très (trop) bavard épuise tout le monde à force de parler. Et si ce vilain défaut était aussi une qualité ?

L’histoire : Léonard est un véritable moulin à paroles… Parents, maîtresses, copains, tout le monde en a plus qu’assez, de ce bavardage incessant. Léonard se retrouve donc tout seul. Mais un jour, son école prend feu. Cette fois, Léonard ne parlera peut-être pas pour ne rien dire !

L’avis d’Arnaud :
Léonard parle tellement que personne ne veut l’écouter. Il n’est pas accepté et ça le rend triste. Il aimerait être accepté comme il est ! Et si être bavard pouvait être une qualité ?

J’ai aimé Léonard même s’il parle trop. Mais parfois, il n’est pas un exemple à suivre, car il parle la bouche pleine et il parle au lieu d’écrire en classe. Je parle beaucoup, mais pas autant que Leonard.

J’ai aimé les dessins. J’ai aimé lire les bulles et que maman lise le texte.

Et toutes les écritures en fond sont marrantes.


L’avis de Bruno :
J’ai bien aimé Léonard. Les autres enfants sont méchants avec lui et ça m’a fait de la peine.

Mon avis de maman :
Cette histoire a plu à mes loulous. Mais chacun l’a perçu différemment. Arnaud a trouvé l’histoire drôle, car le personnage principal ne s’arrête pas de parler. Bruno a plutôt retenu la partie triste de l’enfant qui est rejeté par tous ces camarades.

De mon côté, j’ai trouvé cette petite histoire très agréable à lire. Comme l’a précisé Arnaud, nous l’avons lu à deux, lui lisant les bulles, moi le reste du texte. C’est un agréable moment d’échange.

Cette collection « premières lectures » s’adapte au niveau de lecture, avec trois niveaux identifiés. Ici niveau 3 : « Les bulles peuvent être lues par l’enfant qui sait lire tous les mots. »

Questions aux P’tites étoiles :

Trouves-tu que Léonard parle trop ?

A : oui

B : oui

Est-ce que tu l’écouterais ?

A : non, même jamais, parce qu’il parle tout le temps.

B : non

Comment réagirais-tu si tu étais exclu par tes copains ?

A : je serais triste

B : ça me mettrait en colère

Qu’aimerait Léonard ?

A : être tout le temps écouté

B : être aimé même s’il parle trop

Les P’tites étoiles vous emmènent au zoo grâce à : J’apprends à lire avec Sami et Julie


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de J’apprends à lire avec Sami et Julie : Le zoo, de Emmanuelle Massonaud.

Description :

Ce niveau 2 peut être lu à partir du milieu de CP, il contient des sons tels que : (eu/oeu), (k), (ou), (on) etc.
 
«  J’apprends à lire avec Sami et Julie  » est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées. Les histoires sont courtes, drôles et très faciles à lire. Écrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l’enfant reste motivé et prenne confiance.
En plus de la petite histoire, le livre contient  : des conseils pour accompagner l’enfant dans ses premières lectures, la présentation des personnages, des activités pour préparer la lecture, et à la fin  : «  As-tu bien compris l’histoire  ?  » pour donner du sens à ce que l’enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu’une rubrique «  Et toi, qu’en penses-tu  ?  » avec des petites questions pour «  faire réfléchir  » ou simplement discuter autour de l’histoire.

L’avis d’Arnaud

Je trouve que les grimaces du chimpanzé sont trop drôles !  Le soigneur est très fort, il a bien rattrapé la bêtise de Julie.
La foule n’est pas très cool, car les gens ne font pas attention aux autres et du coup Julie fait une bêtise et ça la rends triste.
Le panda est super marrant. J’ai bien aimé l’explication de la mamie sur les pandas et ce que dit Sami c’est un peu marrant !
Les dessins sont beaux, parfois ils sont drôles.
J’adore les questions à la fin du livre. Ça nous permet de mémoriser l’histoire et de bien comprendre.
J’aimerais bien lire toute la collection.

L’avis de Bruno

C’est une belle histoire.

Mot de maman :

C’est une jolie petite histoire, amusante et instructive. Les enfants adorent cette collection dans laquelle on retrouve les deux enfants. Chaque livre peut être lu indépendamment.

Aujourd’hui c’est moi qui ai fait la lecture et nous nous sommes concentrés sur la compréhension de l’histoire, mais elle est accessible à la lecture pour les enfants dès le CP avec sur chaque livre une indication concernant le niveau de lecture.

P’tites questions aux P’tites étoiles :  

Est-ce que ça vous donne envie d’aller au zoo ?
A : ouiiii !!
B : non, je préfère rester à la maison

Est-ce que tu aimes faire des grimaces ?
A : oui, j’aime bien mais celles de mon père sont les meilleures de toute la terre
B : non, j’aime pas ça

Bon vous l’aurez compris, Bruno n’est pas d’humeur à participer ! Lol
Je continue sans lui !


Avec qui vont-ils au zoo ?
A : Avec papi et mamie, j’aime bien faire des activités avec papi et mamie.

Préfères tu manger un fruit ou jouer au téléphone ?
A : jouer avec le téléphone car je mange trop de fruit. Si j’étais le singe, je garderais le téléphone.