Mon avis sur Not Easy-Help Me, un roman de Pascale Stephens chez BMR

 Titre : Not Easy – Help Me

Auteure : Pascale Stephens

Genre : New Romance

Editions : BMR

Ebook : EUR 9,99

Broché à paraître en novembre EUR 18,00 

Résumé : Pour se changer les idées et oublier que la jolie Mina lui a préféré Connor, son meilleur pote, James décide de passer une soirée tranquille entre amis. Sa rencontre avec Louise, une petite fée rousse, va changer tous ses plans. Eux deux, c’est une évidence : ils sont faits l’un pour l’autre. Pourtant, malgré une courte aventure pleine de passion, la jeune femme s’enfuit. Elle a peur. Peur d’avoir à nouveau le cœur brisé. Peur que son passé la rattrape. Peur de se livrer. Mais en refusant de lui faire confiance,  Louise ne risque-t-elle pas de laisser James lui filer entre les doigts ? Tout en le tenant à distance, Louise a peur de le voir s’éloigner pour de bon, et ne se résout pas à une option plus qu’à une autre…

Mon avis écrit par Carine :

Badge Lecteur professionnelBadge Lecteur professionnel

C’est avec un immense plaisir que je retrouve nos héros de Not Easy Show Me. J’avais beaucoup apprécié ce premier tome ainsi que la plume de Pascale Stephens, mais par-dessus tout, il me tardait de connaître cette fille secrète qui avait rendu James si bouleversé.

La vie recluse de Louise ne convient pas à sa colocataire qui décide qu’au bout de 6 mois de grève de sexe il est temps qu’elle remonte en selle ! Et pour cela il faut sortir, aller s’amuser rencontrer du monde. C’est à contre-courant qu’elle se rendra au pub où elles croiseront les deux Play boys de notre quatuor, James et Vale.

Si Vale s’amuse très vite avec la coloc, James et Louise sont très attiré l’un vers l’autre, mais ils gardent tout de même une distance. Et cette distance se veut être du respect ou une sorte d’apprivoisement de peur que l’un ne fuit, enfin surtout que Louise, fuit… Mais lorsque James invitera sa belle sur la piste de danse, la connexion sera plus qu’immédiate et si l’un et l’autre ne souhaitent vivre une relation, c’est vers une nuit d’amour sans lendemain qu’ils vont se tourner. Malheureusement cela ne se passera pas comme prévu et le réveil sera rude. Louise prend peur et part en catimini sans laisser son numéro de téléphone. Il faut dire que la trahison de son ancien fiancé laisse encore de grosses séquelles et elle ne se sent pas prête à souffrir de nouveau …

Louise et James cachent chacun leurs fêlures mais surtout un lourd secret. Si James se bat contre ses démons, Louise s’enlise dans le manque de confiance mais aussi la peur que l’on découvre qui elle est.  De la peur que son passé vienne se mêler à sa nouvelle vie, même sa meilleurs amie ne la connait vraiment malgré leur belle complicité, et c’est très bien comme ça. Personne ne doit savoir, et encore moins James, qui, dès qu’il découvrira son identité, il ne la regardera même plus…

Pascale Stephens m’a conquise une fois de plus et je dirais même que c’était encore mieux que la première fois. Comme si sa plume avait pris de l’assurance ou qu’elle avait pris soin de la faire mûrir en même temps que ses personnages.

Que ce soit la confiance en soi ou la confiance aux autres, la vie est parsemée de son lot d’épreuves mais il arrive que certaines de ces épreuves permettent d’affronter celle du passé, avec une analyse qui sera dans le vif du sujet. Une remise en question qui conduira James dans ses souvenirs enfance et le poussera dans ses retranchements pour pouvoir lui permettre de bâtir des perspectives d’avenir…

Ce roman dégage une belle émotion et il ne m’a fallu qu’une seule journée pour le terminer tant j’étais prise dans l’histoire. L’analyse psychologique des personnages est bien menée car l’évolution et le changement de chacun d’eux apporte une touche de maturité au récit qui n’est pas négligeable. Si le sujet traité reste profond, on ne manque pas non plus de rire et de passer un moment très rafraîchissant. Et j’aime les lectures qui me font rire, où les sentiments se mêlent et se démêlent dans un rythme parfait … L’auteure dose à la perfection ces moments et donne un ton de nuance très différent suivant les scènes.

Ce fut aussi un vrai plaisir de retrouver Mina et Connor, même si le roman peut se lire indépendamment. Mais j’avais besoin de ma petite dose de ce couple merveilleux et je ne demande plus qu’une chose… Vite pouvoir lire la suite sur Vale, si suite il peut y avoir 😉

Un grand merci aux Editions BMR et à NetGalley pour ce service presse et particulièrement à Pascale Stephens pour ce merveilleux moment de lecture.

 

 

 

 

 

Mon avis sur Love box , un roman de Juliette Mey chez Butterfly

Titre : Love Box

Auteure : Juliette Mey

Editions : Butterfly

Genre : New romance

Ebook : 5,99

Broché :  16,99

Résumé : Une boîte. Un vœu. Autant de secrets.
Qu’en est-il lorsque le souhait de plus fou de Sara dépend de la bonne volonté d’un inconnu aussi troublant que sexy ?

Alors que sa vie avait pris un tournant inattendu peu après sa majorité, les deux amies de la jeune femme décident, sept ans plus tard, de la forcer à renfiler ses baskets pour réaliser son rêve ultime, la compétition de haut niveau.
L’existence de Sam bat au rythme de ses espoirs sportifs les plus fous. Prêt à tout pour remporter la victoire, son entraîneur décide alors de lui imposer une nouvelle partenaire. Sara.

Un regard et elle est attirée.
Un regard et il prend ses distances.
Un regard et leurs deux vies seront chamboulées à tout jamais.

Mon avis écrit par #Carine : Une lecture coup de cœur, sensible, belle et émouvante.

Juliette Mey m’a une nouvelle fois emportée dans son univers sans préavis. Love Box… Une lecture où les émotions dépassent tout entendement et m’ont prises aux tripes pour ne me relâcher qu’au milieu de la nuit. En effet, il ne m’a été possible de poser ce roman le terminant d’une traite…

Sara est une jeune Sage-Femme de 25 ans qui ne vit que pour son métier. Il y a 7 ans, elle a perdu une partie d’elle même dans une douloureuse épreuve et depuis sa vie n’en est plus vraiment une… Ses ambitions, ses objectifs, sa vie affective ? C’est le néant… Même ses meilleures amies ne la voient plus. Triste, blessée, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, et se plonge corps et âme dans son travail qui est à ce jour la seule chose qui lui apporte un peu d’humanité…

Malgré le temps qui passe, ses amies Louise et Camélia, n’ont pas dit leur dernier mot. Elles sont bien décidées à lui mettre un petit coup de pied aux fesses et forcer le destin pour qu’elle reprenne sa vie en main. Une promesse faite il y a 7 ans… Une boîte à ouvrir… Le contenu lui apportera t-il la force nécessaire pour avancer à nouveau ? Quel est le secret de Sara ?

Si son cœur décide de se réveiller tout à coup, le destin va lui jouer une fois de plus un drôle de tour. Sa rencontre avec Maël et Sam ne va pas être de tout repos. Un coup de foudre ? Une connexion inexplicable qui va la replonger une fois de plus dans les abîmes du désespoir.  Reste à savoir si elle décidera de se battre…  Dans tous les cas, elle pourra compter sur ses amies. Bien qu’elles aient des caractères totalement opposés les unes et les autres, elles sont restées en symbiose par l’Amour qui les unit. Inséparables malgré ce qui a tout changé il y a 7 ans…

L’auteure a su, une fois de plus, trouver les mots qui ont fait que chaque phrase lue venaient s’immiscer dans chaque pore de ma peau. Des émotions qui ont pris le chemin que parcourt mes veines pour venir atteindre mon cœur de plein fouet… Au plus près…  pour le toucher, le serrer et le faire exploser de ce feu d’artifice de sensations allant jusqu’à me déconnecter de la réalité d’un bout à l’autre.

Une lecture addictive tenue par les doutes, les questions, l’espoir,  qui grâce à la plume magique de Juliette, ne nous permet pas de voir venir les choses. On s’imagine des scénarios plausibles, on est frustrées de ne pas comprendre le pourquoi de cet amour interdit. Sam et Maël soufflent le chaud et le froid en permanence et nous déboussolent complètement. Alors on lit, on attend, on déguste ce récit qui au-delà des sujets qu’il traite, est avant tout, une belle leçon de vie.

Une seconde partie tout en intensité qui nous emporte par sa poigne et son dénouement et nous secoue dans un ascenseur émotionnel intense.

Rien ne pouvait m’empêcher de continuer ma lecture, pas même les larmes nombreuses et intarissables qui m’ont accompagnées une bonne partie du récit quelles soient de joie, de tristesse ou d’espoir.

Merci Juliette Mey pour ce merveilleux moment de lecture. Je le dis à chaque fois, je sais que je me répète mais je suis vraiment fan de ta plume qui est à chaque fois encore plus émouvante. Cette façon de narrer le récit est percutante et ne peut que nous toucher au plus haut point.

Un petit clin d’œil aux pensées de nos protagonistes en début de chapitre qui apportent une touche originale mais aussi ce petit pincement qui nous fait affronter ce qui va suivre.

Une cover en parfaite adéquation avec le roman qui ne demande qu’à rejoindre ma bibliothèque !

Merci à Butterfly Editions pour ce Service Presse coup de cœur !

Musique proposée à la l’écoute par notre étoile Elyona :

 

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Café-In tome 2, un roman de Sophie Santoromito Pierucci

 

 Titre : Café-in – Partie 2

Auteur : Sophie Santoromito Pierucci

Genre : New Romance

Editions : BMR

Ebook EUR 9,99

Résumé : Kim a perdu foi en l’amour, mais pas en l’avenir  ! Ambitieuse et impulsive, elle profite de la vie sans rien se refuser, prend son pied avec des inconnus et dirige, avec ses deux meilleures amies –  et dans la plus grande discrétion  !  –, une entreprise, un peu particulière, qu’elles ont montée de toute pièce.
Oui, sa vie était parfaitement rodée… avant ce café. Avant Max, qui s’entête à vouloir la connaître, lui réapprend à aimer et chamboule son monde.
Quel monde  ? Celui où s’envoyer en l’air n’est pas un tabou et où aucun sentiment n’est admis… a priori.

Mon avis écrit par #Carine :Badge Lecteur professionnel

C’est l’heure de la pause Café… Installez-vous confortablement, car dès que vous allez commencer à lire cette suite, la caféine sera votre meilleure alliée!  Impossible de reposer le livre sans l’avoir terminé…

 C’est une Kim chamboulée que nous avions quitté à la fin du premier tome. Après avoir surpris Max et Alyson dans son studio, elle en est ressorti anéantie. Max arrivera-t-il a lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu’elle peut croire en lui, en leur amour, que, Elle seule, compte à ses yeux et dans son cœur ?… J’attendais de Kim une explosion de colère, qu’elle se batte bec et ongle pour son café gourmand…  Mais l’explosion a bien eu lieu… Pas au moment où je l’attendais… Et c’est son cœur qui est parti en miettes… Un simple bout de papier envoie d’un revers de main tout ce en quoi elle a pu croire à nouveau. Comment remonter la pente quand notre seule envie est de toucher le fond ? Elle, cette combative au caractère bien trempé, n’en mène pas large. On a une fois de plus bafoué sa confiance, une confiance si précieuse qu’elle se refusait d’accorder à nouveau. Comment faire face à cette douleur qui nous vrille les tripes lorsqu’on se sent coupable de cet échec malgré nous ? Le passé de Max aura-t-il raison de leur amour ? Mais la vraie question, la seule … Le connait-elle vraiment ?

Sophie Santorimo nous offre là une suite palpitante ! Tous les ingrédients sont là pour passer un très bon moment de lecture et nous faire passer par divers bouleversements. Je peux même vous dire que j’ai versé quelques larmes et ce, à plusieurs reprises. Cette vulnérabilité palpable au travers des mots rend nos héros émouvants, touchants, et ce grâce à la double narration qui nous permet d’entrer dans le cœur de nos protagonistes. On ressent toute cette émotion qui nous transporte page par page. Mais cette narration nous permet aussi de comprendre leurs tourments, leurs doutes et leurs espoirs…  On pourrait facilement avoir envie de secouer un peu notre café gourmand qui finalement, s’avère frileux, mais il faut savoir lire entre ligne car Max à ses raisons qu’il vous faudra découvrir… Est-ce l’odeur de l’argent qui a toujours guidé ses pas ? L’intrigue se laisse deviner en partie mais seulement parce qu’on la cherche, on pourrait tout aussi bien se laisser transporter et attendre le dénouement, qui nous offre plus, que ce à quoi on s’attendait. Il nous offre des réponses, qui m’ont permises de comprendre certains comportements que j’aurais pu trouver légers, mais qui prennent alors tous leurs sens. Et là on se projette en arrière et toute l’histoire nous revient comme un boomerang : on s’en délecte une nouvelle fois. 

Je n’ai presque pas dormi de la nuit pour terminer ma lecture, car il m’était impossible de ne pas terminer ce roman. Kim et Max m’ont conquise à 300% et m’ont fait vivre leur aventure comme si j’y étais. Il faut savoir que l’auteur manie sa plume à la perfection en laissant planer le mystère à juste dose. Elle nous pousse dans les émotions avec des rebondissements qui nous font trembler, et nous tremblons de la tournure que prend le roman. Un roman qui se veut addictif, palpitant et pimenté à juste dose. Les scènes érotiques sont sensuelles et subtiles, on en ressentirait presque le crépitement de leur peau au touché ; car il faut le dire, Sophie Santoromito à cette faculté de nous faire entrer dans la vie de Kim et Max et donc aussi, évidement, dans leur intimité 😉 

Un grand merci à  Sophie Santoromito Pierucci pour cette lecture exaltante et palpitante! Merci également à Netgalley et BMR pour leur confiance accordée à nouveau.Badge Critiques à la Une

 

Mon avis sur Endless Lust Gibson. Un roman de Aurelie Coleen chez Nisha Editions

Titre : Endless Lust – Gibson

Auteure :  Aurelie Coleen

Genre :  New Romance

Editions : Nisha

Ebook :

Broché : EUR 14,99

Résumé : Entre gloire, passion et séduction, plongez dans une romance à l’ambiance rock.

La musique et les filles sont les seules préoccupations de Gibson. De scène en scène, il conquit le public avec son groupe Endless Lust et savoure ses quelques instants de gloire.
Quand une célèbre maison de disques les contacte, lui, son frère Fender et son meilleur ami Terry, ils s’envolent immédiatement pour Los Angeles.
Le succès est au rendez-vous, mais Gibson n’a qu’une chanson en tête. Celle qu’il dédie à la jolie blonde aux yeux bleus rencontrée quelque temps auparavant. Perdu, il ne comprend pas les nouvelles émotions qui l’assaillent.
Le guitariste ténébreux arrivera-t-il à gérer ses sentiments en même temps que sa soudaine célébrité ?

Mon avis écrit par #Carine : 

Gibson: Connard arrogant en quête de gloire que l’on aime détester de tout notre cœur… Mais aussi, sur lequel on fantasme et rêve, après lecture et… relecture… hum, je m’égare mais c’est la faute de Aurelie Coleen qui m’a donnée vraiment chaud au fil des pages, encore et encore… Bref me voilà conquise une nouvelle fois par un connard, et très heureuse de l’être 😉

Gibson accompagné de son frère Fender et de son meilleur ami Terry, ont fondé un groupe il y a de cela quelques années. Si jusqu’à présent ils se produisaient dans un bar près de chez eux,  ce n’est plus le cas, puisqu’ils sont actuellement en tournée avec plusieurs autres groupes de rock. A la recherche du st Graal, un contrat avec un grand Label, ils se donnent corps et âme sur scène et hors scène où les groupies très nombreuses sont toujours prêtes pour eux, et particulièrement pour Gibson, qui ne les ménage pas ! Groupe très love rock, ils font fureur grâce à leurs chansons vraiment sexy et leurs plastiques de rêve dont ils savent aussi bien en jouer que de le leur instrument…  Mais aucun ne cherche d’attache pour le moment, et encore moins Gibson qui ne désire aucune relation qui pourrait durer ne serait-ce jusqu’au  petit matin. Les filles s’offrent à lui et il consomme à foison, sans aucun remord… Alcool, Sexe et Rock n’roll tel est sa devise et surtout, jamais deux fois la même fille !

Mais lors d’une petite escale dans leur ville, ils décident de faire une surprise à leur sœur Carrie qui travaille désormais comme serveuse dans le bar où ils ont débuté. La surprise sera de taille puisque Gibson va y croiser une jolie blonde au regard hypnotique dans lequel il aimerait bien se perdre. Deux billes bleues qui l’observent et le percutent de plein fouet… Mais il s’avère que Blondie n’est autre que la meilleure amie de sa sœur,   et donc, intouchable. Cependant Gibson est un homme imprévisible et très capricieux, il fait toujours le contraire de ce qu’il dit ou ce qu’on attend de lui. Il est Lui, Le Grand Gibson, le Rockeur, il fait ce qu’il veut comme il veut… Avec qui il veut… Il a un besoin irrépressible de gloire et de reconnaissance et particulièrement d’obtenir ce qu’il désire. Et là, ce qu’il désire pardessus tout, c’est Elle…  Cette rencontre va le bouleverser et faire naître chez lui des sentiments qu’ils refoulent sans préavis. Son armure est bien solide, il peut jouer à sa guise, frôler le brasier de prêt  mais en aucun cas, il ne peut perdre ou se brûler…  A moins que Blondie sache le surprendre… Toujours est-il qu’elle reste très énigmatique une bonne partie du roman, n’ayant qu’un seul point de vu, il nous faudra attendre que Gibson la découvre pour que nous puissions la découvrir à notre tour…

L’amour se mettra-t-il en travers de sa carrière montante ?  Je vous laisse le découvrir 🙂

Aurelie Coleen nous offre là une superbe romance écrite du point de vu masculin,  et cela fait un bien fou d’entrer dans la tête de ces messieurs et d’en comprendre leur fonctionnement qui est finalement encore plus bipolaire que celui d’une femme lol. Cette histoire est très bien menée, par sa trame mais aussi par l’écriture du personnage principal qui est vraiment imprévisible et qui n’arrête pas de nous faire passer par un panel d’émotion plus que varier. Il m’a énervée, souvent… Il m’a touchée aussi très souvent… Il m’a liquéfiée très très très fréquemment… Le tout écrit dans une atmosphère musicale qui fait vibrer chaque mot au son de leur musique qui se veut aussi Sexy que le groupe. Un groupe dont il me tarde de découvrir les autres membres aussi intensément que Gibson. Sans oublié Carrie, qui derrière un frère très protecteur et un autre plus laxiste, cache un caractère aussi explosif qu’eux. Tiens… Est-ce de famille-peut-être ? Les gênes des Charms ? Qui sont-ils vraiment ?

Je vous laisse découvrir ce roman par vous-même et vous en souhaite une bonne lecture qui se veut être très caliente de par ses nombreuses scènes coquine, dont je me suis  délecter de chaque mot. Je les ai trouvé très originales et variés, mais par-dessus tout, écrites avec beaucoup de sensualité et de finesse.  

Un grand merci à Aurlie Coleen pour cette belle lecture mais également à Nisha Editions pour m’avoir permise de la découvrir en me confiant ce service presse.

Love Rock’n’Gibson !

 

Mon avis sur l’intégrale de Our Last Days, un roman de Twiny-B chez Nisha Editions

Titre : Our Last Days

Auteur : Twiny-B

Editions : Nisha

Collection : Diamant noir

Broché dans sa version intégrale : 14.99 €

Ebook  partie 1 5.99 €

Ebook partie 2 : à paraître le 2 juin

Résumé :

Le destin a décidé de s’amuser avec les cœurs de Joss Tully et Bastien Moretti. Un soudain accident rapproche ces deux êtres au départ si différents.
La jeune femme, originaire du Sud de la France, a arrêté ses études pour jouir de sa liberté et de la vie. Quant au mystérieux jeune homme, il a toujours vécu loin des autres pour ne pas souffrir de leur jugement. Un lien se tisse, une attirance que personne ne peut déjouer… Mais Bastien dissimule un secret qui nécessite un traitement lourd de conséquences. Joss sera-t-elle celle qui le fera renaître ?

Mon avis écrit par #Carine :

Comment vous parler de cette pépite émotionnelle sans vous en dire trop … Hum cela va s’avérer vraiment difficile…

C’est l’histoire de Joss et Bastien… Et il  ne faut absolument pas passer à côté !!!

Fin de la chronique lol

Non blague à part, faisons les choses au mieux…

La plume de Twiny –B étant une valeur sûre pour moi, j’ai une fois de plus commencé son roman sans en connaître le résumé ni le style. Ce fût une nouvelle fois une agréable surprise, qui m’a emportée dans un ascenseur émotionnel de dix mille étages.

Joss est serveuse dans un café. Ce petit bout de femme respire la joie de vivre, c’est un petit soleil qui illumine la vie de son entourage, mais aussi des clients du café dont un particulièrement, qui vient régulièrement s’asseoir en terrasse… Mystérious Man comme Joss et ses collègues aiment l’appeler. Pour qui vient-il ? Qui attend–t-il jour après jour ? Il se pourrait que ce soit un amour perdu comme l’aime se l’imaginer Joss, la grande romantique qu’elle est.  Vivra-t-elle un jour le même conte de fée que ses héroïnes de roman qu’elle affectionne tant ? Peut-être, peut-être pas. Toujours est-il qu’en cette veille de vacances, un incident va la surprendre et bouleverser le reste de sa vie…

Tout commence par une histoire simple en apparence que l’on devine pleine de romantisme. Une histoire narrée dans un rythme très aérien qui nous emporte dès les premières pages, en nous propulsant malgré nous dans un thème délicat qui nous percute de plein fouet. On s’en retrouve très vite confronté au fil des pages et c’est une épée de Damoclès qui se tient au-dessus de notre lecture en créant une tension qui ne cesse de accroître. Pourtant, cela ne nous empêche en rien de nous délecter de la fabuleuse lecture nous offre l’auteur, avec cette merveilleuse romance qui dégage toute la profondeur d’ un amour incommensurable.

Le cœur battant, on lit, on découvre, on rit,  on pleure… De peine ? De frustration ? De joie ? Ce roman est à lui tout seul un panel d’émotions aux couleurs des sentiments que l’auteure d’écrit avec cette force et cette poigne qui nous retourne les tripes et nous bouleverse … mais aussi , qui nous nous fait rêver, aimer, croire et espérer…

On s’attache immédiatement à Joss et Bastien, mais aussi à tous les personnages secondaires qui apportent cette touche d’humanité profonde au sujet traité.  Ce roman véhicule un message important et très touchant sur un thème tabou dont on se refuse de connaître mieux. Par peur ?  Par lâcheté ? Peut-être même par indifférence… Toujours est-il que Twiny-B nous livre là une histoire écrite avec son âme et son cœur, une histoire d’amour qui défie les apriorismes contre vent et marées où seule la loi du cœur prime.

Un roman qui nous montre avec optimisme que tout le monde a droit à son histoire, qu’importent les obstacles, il suffit d’être riche d’un amour profond porteur de tant d’espoir… Un amour qui peut aussi bien être fraternel, amical, familial, mais qui apporte tant au quotidien…

Merci Twiny-B pour cette belle histoire qui m’a valu plus d’une fois ressembler à un panda, mais qui m’a fait aussi fait vibrer au rythme de tes mots et d’une superbe playlist.

Un grand merci à Nisha Editions pour m’avoir permise une fois de plus de lire une telle pépite et qui rejoint les autres bébés de Twiny-B dans ma bibliothèque !

 

#3 Prolongation – Série The Team, mon avis !

Bonjour tout le monde, je vous présente mon avis sur une romance plus que captivante, merci à NetGalley et Harlequin &H pour ce service presse .

   

Titre : #3 Prolongation – Série The Team

Auteure : Lynda Aicher

Éditeur : Harlequin France

Collection : Collection H

Genre : New Romance

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

Un type sympa – mais un peu insaisissable. Un défenseur talentueux – mais pas franchement fin. Un séducteur invétéré – mais incapable de garder ses conquêtes. Henrik Grenick, hockeyeur star de l’équipe des Minnesota Glaciers sait très bien l’image qu’il renvoie.  Et ça ne l’a jamais dérangé. Il n’a rien d’autre à offrir. En lui, tout est mort. Depuis longtemps. Jusqu’à Jacqui. Quand son regard se pose sur la silhouette gracile de la jeune femme, c’est comme si son  passé et son présent se télescopaient. Il veut la connaître, il veut la faire sienne et qu’elle comble le vide de sa vie. Mais, malgré le désir indéniable qu’il lui inspire, Jacqui semble avoir ses propres raisons pour garder ses distances.

L’avisdeMya : Une magnifique romance !

Dans ce troisième tome, c’est Henrik, l’un des hockeyeurs talentueux, de la team, qui est à l’honneur . C’est un jeune homme qui a ses points forts au sein de sa bande, mais aussi des points faibles . Sa vie est partagée entre le hockey et les relations éphémères et tumultueuses, rien d’extraordinaire . A l’instar de sa team, il profite de ce que le hockey lui apporte, adrénaline et des coups faciles. Mais en creusant un peu derrière le masque affable qu’il présente devant le monde, Henrik s’est avéré une personnalité très complexe . Il a plus d’un secret dans son jabot . Des blessures qui marquent à vie . Sa froideur apparente cache un volcan bouillonnant et n’attend que le fait de trop pour exploser à la face de son entourage .

Sa rencontre avec Jacqui, va effriter cette façade tant entretenue, cette distance dont il tient ses proches ne sera qu’un élément du passé . A mesure que cette musicienne chevronnée lui tient tête et l’évite, plus il a la furieuse envie de se rapprocher et tout connaître d’elle.

Mais le jour où le lourd secret de sa nouvelle obsession, sera dévoilé, il s’en mordra les doigts ou pas . Aura t-il la force de supporter une douleur aussi insoutenable que celle qui l’a toujours habitée jusqu’à aujourd’hui ? A t-il encore les moyens et l’envie de combattre un virulent ennemi . L’épée de Damoclès qui le séparera et à jamais, de cette femme qui a su rendre un semblant de chaleur dans son coeur mort, depuis belle lurette. Chose dont il n’a pas envie, c’est sûr, c’est de vivre un remake de son passé.

Jacqui a gagné la bataille en faisant fondre la glace qui comprimait le coeur de son chéri mais le vrai combat continuera jusqu’à gagner la guerre ou tout perdre.

 Lynda, encore une fois a fait d’une pierre deux coups, une belle romance riche en émotions, tout en traitant un sujet douloureux, un fléau dévastateur, qui ne laisse derrière lui que souffrance et cendres .

Autant j’ai adoré Scott et Rachel, autant je suis en admiration devant Henrik et Jacqui, deux protagonistes aussi réservés que méfiants, comme le leur reprochaient quelques lectrices, mais moi j’étais sous le charme de leur couple. Le supplice du passé a forgé leur caractère et a fait d’eux ce qu’ils sont devenus. Il sont forts, combatifs, attachants et captivants .  Leur passé tortueux et leur avenir incertain, fera vibrer une corde fleur bleue qui se cache en chacune de nous .

La plume de Lynda restera pour moi synonyme de résurrection, de passion, de sensualité et de chamboulement émotionnel dont l’intensité ne laisse pas indifférent .

 

Mon avis sur Sexe Game or passion ? un roman de Totaime chez BMR

Badge Lecteur professionnel

Titre : Sex game or passion ? – Partie 1

Auteur : Totaime

Genre : New romance

Editions : BMR

Ebook : 10.99 €

  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 373 pages
  • Résumé : PAR L’AUTEUR DE SEX FRIENDS OR LOVERS ?
    Ben et Zoé se connaissent à peine et pourtant ils se détestent au point de ne pas pouvoir rester trop longtemps l’un près de l’autre au risque de s’étriper. Toutefois, par amitié pour Lola, leur meilleure amie commune, ils sont prêts à quelques concessions… Jusqu’au jour où ils sont contraints de vivre sous le même toit. La déclaration de guerre semble inévitable… À moins que chacun décide d’y voir un jeu?  Un jeu d’adultes qui pourrait s’avérer dangereux et remettre en cause leur relation.
  • Mon avis écrit par #Carine :                                                  Sex Game or Passion, ou quand un livre devient plus addictif qu’une drogue  

    Dire que j’ai littéralement dévoré ce roman ne serait pas exagéré; je l’ai mangé à toutes les sauces, le lisant au petit déjeuner, le midi, l’après-midi pour le finir la nuit, et ne pas pouvoir dormir sans en avoir tourné la dernière page.

    Moi qui avais besoin d’une lecture pétillante, j’ai vraiment trouvé cette perle au bon moment.

    Lola, qui vit en colocation avec son meilleur ami Ben, se réjouit de l’arrivé de sa  Zoé, son amie de toujours, sa sœur de cœur. Si Lola ne tient pas en place et en trépigne de joie, ce n’est sûrement pas le cas de Ben qui ne peut pas supporter cette emmerdeuse.  Je dirais même qu’il la déteste, vraiment- et tout va bien dans le meilleur du monde puisque… c’est réciproque. Mais leur amitié pour Lola est vraiment plus forte que tout, et chacun accepte cette colocation, même si c’est à contre-cœur et au détriment de leur bien-être psychologique (voire même physique..!)

    Lola apaise les tensions entre ses deux meilleurs amis qui sont quotidiennement sur le point de s’étriper,  mais ce ne sera que de courte durée car la voici qui s’envole pour la France en compagnie de Jay, en laissant les deux meilleurs ennemis cohabiter ensemble, au grand désespoir de chacun… Mais ce ne sera pas la seule mauvaise nouvelle que Lola leur annonce avant de partir car la cohabitation va se prolonger bien au delà de l’appartement ! La semaine sera dure pour les deux amis de Lola, mais le jeu peu commencer ;).

    La plume fluide et addictive de Totaime nous emporte dans une histoire  très prenante qui démarre sur les chapeaux de roues et nous emmène à 200 à l’heure dans un récit vivant, drôle et captivant. Le jeu de séduction qu’elle instaure entre les protagonistes est vraiment mené d’une main de maître. L’intrigue fait tout doucement son chemin et sème ses petits cailloux, mais nous sommes tellement captivés par ce duo que rien ne compte à côté. Même si on s’en aperçoit, on ne s’y attarde pas car on veut encore et encore du Ben et de la Zoé.

    Ben, cet arrogant chasseur de petites culottes face à Zoé l’impétueuse chieuse dans toute sa splendeur. L’un des deux devra capituler pour sa santé mentale … ou pas…

    Leurs joutes verbales et leur répartie sont extrêmement bien menées et réfléchies, que ce soit dans le plaisir, la colère ou l’émotion. Totaime fait de nous des pantins la bouche ouverte à se délecter de chaque phrase, de chaque mot, chaque situation étant tellement prenante que l’on ne voudrait jamais que cela s’arrête. Et encore… je ne vous ai pas encore parlé de cette tension palpable qui monte crescendo tout au long de notre lecture. Qu’elle soit sexuelle ou pas, elle  ne cesse de s’accroître par leurs jeux d’attentes, leurs esquives, et toute cette maîtrise qui faire monter l’adrénaline de tant de façons différentes sans savoir quand arrivera l’explosion…

    Un roman détonant qui m’a vraiment fait passer un excellent moment de lecture.  J’attends la suite patiemment et je vous invite dès a présent à succomber au duo de choc Ben et Zoé qui n’ont pas fini de vous en faire voir de toutes les couleurs.

    Ps : Il faut savoir que Sex Game or Passion peut se lire indépendamment de Sex Friends or Love. Cependant je vous conseille néanmoins de commencer par le début, au risque de vous spoiler l’histoire de Jay et Lola.

Badge Critiques à la Une Un énorme merci à Netgalley et BMR pour ce service presse explosif 🙂

cover113553-medium