Mon avis sur « Pour un éclat de lumière » un roman de Sara Agnes. L

Titre : Pour un éclat de lumière

Auteur : Sara Agnes L

Genre : Dark érotique

Editions : Atramenta

Liens d’achat :

Ebook : EUR 4,99

Broché : EUR 13,82

Résumé : Séquestrée. Violée. Mia s’éveille dans un véritable cauchemar : emprisonnée dans une chambre isolée de tout, à la merci d’un homme masqué déterminé à la posséder corps et âme… Entre punition et plaisir, obscurité et lumière, commence alors un jeu malsain entre la victime et son ravisseur. Perdue dans un tourbillon de sensations, Mia devra céder aux désirs de cet homme si elle veut retrouver sa liberté. Au risque d’y perdre son âme…

Mon avis écrit par #Carine :

Comme toute Dark romance, je vais commencer par vous mettre en garde sur ce roman qui n’est pas à mettre entre toute les mains. Viol, séquestration, scène de sexe à foison, Pour un éclat de lumière est avant tout destiné à un public averti.

Mia est une jeune étudiante qui mène une vie tranquille entre l’université et le café où elle travaille. Mais tout va basculer le jour où elle se réveille dans le coffre d’une voiture… c’est un fait, elle vient d’être enlevée…  Par qui ? Pourquoi ? Elle se doute bien n’avoir aucune chance pour contrer son ravisseur, pourtant elle tentera… en vain…

Séquestrée et violé, Mia va subir son agresseur de bien des façons, mais aussi découvrir que son corps et son esprit sont bien différents l’un de l’autre et surtout, très traîtres. Cet homme de l’ombre souhaite à tout prix à lui voler plus que sa dignité, plus que son corps. Ce qu’il désire par dessus tout, c’est sa lumière, son plaisir, et que ce plaisir soit surtout partagé… Euphémisme pour un violeur que de vouloir un retour consentant de sa victime. Pourtant, fin psychologue, il saura tirer les ficelles qu’il faut pour que Mia se retrouve à sa merci…  Le plaisir qui lui impose fait grandir en elle un désir qu’elle ne contrôle pas, un désir si intense que son corps va devenir son propre ennemi. Syndrome de Stockholm ou prémices d’une attirance ? Elle oscille entre lumière et obscurité, entre le désir coupable et la honte qui la tiraille. Mais la seule chose dont elle est vraiment sûre, c’est que si elle veut en ressortir vivante, il faudra se soumettre…

Sara Agnes L nous emmène une nouvelle fois dans une spirale érotique sans faille. Fan de sa plume depuis très longtemps, j’ai vraiment été ravie de la retrouver dans une Dark érotique. Les sentiments décrits nous apportent très vite une émotions vrai,  qui nous bouscule et nous percute par cette intensité qui monte crescendo et prend alors très vite le dessus sur le côté sombre. On aime détester cet homme pour lequel on ressent toutes sorte de sentiments très contradictoires.  Pourquoi ? Cette question revient et revient sans cesse, car on voit très bien qu’au fond de lui il n’est pas si mauvais. Est-ce un fantasme qu’il veut assouvir ? Mia est si pure, si belle… Si lumineuse… Pourquoi lui faire alors autant de mal ?  Pourquoi ne l’a t-il pas plutôt séduite ? Et qui est-il ?

Une deuxième partie plus douce dans laquelle Mia tente de se reconstruire tout en étant toujours séquestrée psychologiquement. Si le syndrome de Stockholm est bien décrit, on a des doutes quant au fait qu’elle en soit vraiment victime, et c’est ce qui nous tiendra en haleine jusqu’au bout.

Pour un éclat de lumière est un roman érotique où les scènes de sexe sont décrites dans un contexte noir et éprouvant, mais pour lesquelles on arrive à faire abstraction d’un acte non consenti. Est-ce par le fait qu’on fasse bien la différence entre le roman et le réel ou est-ce la plume de Sara Agnes L qui comme à son habitude nous envoûte et nous titille de bien des façons ?  Ce qui est certain, c’est que l’émotion qu’elle dégage des protagonistes prend le pas sur ce côté obscur et je n’ai qu’un seul regret, c’est que ce roman n’ait pas été plus gros, plus étoffé. J’aurais aimé plus d’approfondissement sur le côté psychologique de Mia pendant sa séquestration, avoir un cheminement plus complexe qui mène au Syndrome de Stockholm.  Le fait qu’il soit court rend tout trop rapide jusqu’à la chute, mais il reste toute de même un roman digne de sa plume que je vénère depuis si longtemps. Et puis je pense aussi que quand on aime, on n’en a jamais assez 😉

Un énorme merci à Sara Agnes L pour m’avoir confié ce service presse. Etant une grand fan cela compte beaucoup pour moi ❤

Si vous ne connaissez pas encore sa plume et que vous souhaitez vous en faire une idée,  je vous invite à découvrir ses publications en lecture libre que vous pouvez retrouver par   ! Mais attention ! Une fois tombé sous le charme, je vous promets une addiction totale !

Bonne lecture

 

Zoom sur « La Société » d’Angela Behelle avec mon avis sur « Paris-New York » le tome final de la saga

Aujourd’hui c’est un article un peu spécial que je vous propose, car en plus de ma chronique sur le tome 10 de la Société, je voudrais vous faire un petit zoom sur la Saga et son Auteure.

Alors commençons par la fin pour celles et ceux qui connaissent déjà, et voici mon avis sur ce tome final !

Titre : La société – Tome 10 – Paris- New york

Auteure : Angela Behelle

Genre : Romance-Erotique

Editions : J’ai lu

Ebook : EUR 5,49

Poche : EUR 7,20

Résumé : Après avoir clos pour de bon le dernier dossier ayant fait trembler la Société, Alexis Duivel pensait bénéficier d’un moment de répit. Or, c’était compter sans un nouvel élément de taille, qui échappe même au contrôle de notre chef d’orchestre préféré.
David Hertman, le fils du célèbre magnat de la presse, mène une enquête minutieuse qui pourrait placer la Société sous le feu des projecteurs, éclaboussant au passage ses membres, mais aussi ses dirigeants.
Afin que l’organisation reste dans l’ombre dont elle s’est toujours drapée, Alexis devra se montrer fin stratège, en public comme en privé…

Mon avis écrit par #Carine :

Un grand final ! Je l’ai attendu avec une grande impatience, pourtant, lorsque je l’ai enfin eu dans mes mains, je n’ai pas pu me résigner à le lire… NON ! Fallait surtout pas que cela se termine et chaque fois que je le prenais en main, je le reposais… Jusqu’au jour où… enfin… je me suis délectée une fois de plus de la magnifique plume d’Angela Behelle… Et j’ai tourné la dernière page avec le cœur serré…

David est un grand reporter qui parcourt le monde, incapable de poser ses valises. Pourtant, un coup de fil le fera rentrer en France où il se rendra au chevet de son père, un grand magnat de la presse. Déjà très affecté par la perte brutale de sa sœur quelques mois auparavant, David ne peu se résoudre à refuser un dossier que son père lui demande de mener à bien. Au vu du contenu, il part en croisade pour obtenir vengeance coûte que coûte, et s’il faut au passage abattre ceux qui se mettront au travers de sa route et bien tant pis… Il est très déterminé, mais reste néanmoins, très professionnel. Épaulé par Mélissa, une jeune stagiaire que son père avait embauché pour l’aider dans son enquête sur le fameux dossier bleu, David ne reculera devant rien… Même si les primaires de l’union socialiste battent leur plein et que certains candidats ont le bras long… même s’il peut y laisser sa vie… même s’il peut les compromettre…

Alexis et Mikaella vont vite se retrouver confronter à un gros problème, La Société est sur le point d’être démasquée.. Pire, être mise à la Une emportant avec elle ses membres et ses dirigeants. Il est l’heure de peut-être de tomber les masques… Mais cela n’est pas du goût de tous, et Alexis devra une fois de plus ruser dans l’ombre pour jouer de son intelligence et user du grand art dont il excelle tant : la manipulation… Reste à savoir qui manipule qui et pourquoi… Car même si il a toujours su protéger les secrets de La Société, la morale prime sur les promesses…

Angela m’a une nouvelle fois bluffée avec ce dernier tome qui se termine en apothéose et qui boucle la boucle de la meilleure des façons ! La meilleure oui, mais pour qui… nous les lecteurs ? L’auteur ? Les protagonistes qui nous sont si familier qu’on les verrait presque sortir des pages et vaquer à leur occupations ?… Toujours est-il que tout est orchestré d’une main de maître, dans l’intelligence et la subtilité de la plume de l’auteure. Un récit palpitant, avec lequel elle clôture cette série avec brio !

Je me plais à voir en elle le personnage Alexis Duivel en féminin. Pourquoi ? Car si la manipulation d’Alexis est du grand art, elle est son maître, celle qui tire les ficelles du bout de sa plume en ne faisant plus qu’un… Et c’est avec un talent certain qu’elle va mener cette intrigue, dont elle sème les indices depuis plusieurs tomes…

C’est un aussi voyage dans le temps avec des personnages qui refont surface, mais aussi les lieux qui s’y rattachent. Et c’est avec un immense plaisir que nous les retrouvons pour mener cette ultime bataille à leurs cotés. Vont-ils réussir à préserver La Société, témoin et surtout à l’origine du bonheur de chacun ?

Enquête, stratégie, manipulation, secret et suspense sont les mots d’ordres de Paris-New York sans oublier bien sûr l’ingrédient principal… l’érotisme qui se veut toujours aussi imaginatif, sensuel, classe, qui ose parfois dans la démesure, mais écrit avec les mots justes, dans un vocabulaire riche qui correspond tout à fait aux personnages du roman. La tension qui émane de notre lecture est palpable à chaque page, on a peur et on tremble pour nos protagonistes. Angela nous tient en haleine du début à la fin, elle nous tient prisonnière de cette Société qui a été pour nous notre tout durant ces dernières années.

Cette organisation secrète qu’on a vu évoluer, de ces couples qui y ont vu le jour par les plaisirs du sexe et de l’érotisme dont ils ont pu jouir à leur guise. Tout comme elle a su apprendre ou rendre  à ces femmes leur part de féminité et de sensualité qui est propre à chacune, sans qu’elle en soit bridée ou jugée. Nous entraînant à notre tour dans ce monde ou l’on se rend compte que nos fantasmes ne demandent qu’à être vécus et que nous sommes avant tout, nous aussi, des femmes à part entière, derrière notre masque…

Un énorme merci à Angela Behelle pour cette belle lecture mais aussi pour m’avoir fait tomber mon masque lorsque j’ai connu sa plume… Une lecture érotique pour public averti ! La société se compose de 10 tomes que vous pouvez retrouver en format poche chez J’ai lu.

Pour les grands fans comme moi, rassurez-vous, Angela  ne nous abandonne pas et vous pourrez retrouver dès Septembre, L’enjeu Spin-off de La Société qui sortira aux éditions Pygmalion. Il fera référence à certains personnages de la série dans une ambiance assez proche de celle-ci.

Présentation de la Société 

La société se compose de dix tomes comme indiqué plus haut. C’est une série très érotique pour un public averti. La Société est le fil rouge qui réuni les épisodes entre eux avec chacun leur propre histoire. Bien sûr on y retrouve certains de nos protagonistes qui nous accompagnent tout au long de la saga pour nous en apprendre le fonctionnement et son histoire. De part sa création, son fonctionnement et son but.

Il faut savoir que les tomes Impairs sont les plus érotiques, vous êtes prévenus 😉 Surtout le premier qui dans un premier abord m’a heurtée lors de m’a première lecture. Mais en aucun cas il ne m’a empêcher de continuer la série que j’ai vraiment trouvé très addictive mais par dessus tout, très bien écrite. Après avoir compris le fonctionnement de La Société, j’ai relu ce premier épisode (même plusieurs fois ), et tout à coup, je l’ai trouvé plus que plaisant lol. Et compte tenu du vocabulaire choisi et la façon dont l’auteure décrit ces dites scènes, je peux vous assurer que rien n’est vulgaire et bien au contraire, tout reste vraiment très sensuel.

Une intrigue suit tout de même la saga et Angela sème des indices dans certains tomes, tel un petit poucet qui sème ses petits cailloux. Et les derniers épisodes nous apportent le dénouement de celle-ci qui une fois de plus est écrite dans une parfaite maîtrise.

 Angela Behelle

Angela Behelle, auteure photo Astrid Di Crollalanza

Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour une fille, une amie, une soeur, une mère, une compagne, elle est, selon le moment, une enseignante, une infirmière, une ménagère, une mère… une amante.
Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent
l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme… celle qui aime.
C’est cette femme-là que j’ai choisi de révéler en écrivant des histoires qui font vibrer l’imaginaire, éveillent les sens, donnent l’envie de réaliser ses rêves.
Pour toutes celles qui n’osent pas, celles qui s’ignorent, pour celles qui savent déjà ou pour ceux qui cherchent encore à comprendre.
Qu’importe qui je suis vraiment, je suis une femme comme toutes les autres, tranquille et sage… en apparence….

Angela est aussi l’auteure de :

 

 

 

 

 

Mais aussi sous un autre nom de plume : Sylvie Barret

Très grande fan de la plume d’Angela, je vous invite à la découvrir sans tarder 🙂

Merci pour votre attention !

 

Enregistrer

Mon avis sur … Jamais 2 sans Trois, tome 2 de Milyi Kind chez Butterfly Editions

 

 

 

 

 

 

Titre : Jamais 2 sans trois, tome 2

Auteure : Milyi Kind

Éditeur : Butterfly Editions

Genre : Romance contemporaine et érotique

Kindle : 5€99 ICI

Broché : 16€99 ICI

Kobo : 5€99 ICI

Résumé :

Après une énième dispute, Capucine s’enfuit loin de ses amants terribles pour aller se réfugier chez son grand-père, Henri. Mais le remède n’est-il pas plus néfaste que le mal ?

Séparés, tous les trois perdent pied. Se retrouver est devenu vital. Y arriveront-ils malgré leurs fêlures respectives ?

Comment continuer à vivre cette histoire peu banale quand votre entourage se ligue contre vous ? Leur jamais deux, toujours trois peut-il réellement exister ?

L’avis d’Elyiona : totalement addictif !!

C’est un plaisir non dissimulé que j’ai reçu en SP ce second tome de Jamais 2 sans Trois de Milyi Kind. En laissant le premier volet j’ai vécu un grand lâché dans le vide. Le départ de Capucine a soulevé beaucoup de questionnements et mes émotions étaient littéralement à fleur de peau.

Ce second opus va encore une fois me bouleverser à travers toutes les épreuves que vont rencontrer tous les personnages. Peur de l’abandon, colère, frustration, tout va y passer et bien plus encore… préparez-vous car ce que vous éprouverez ne pourra pas vous laisser de marbre !

Capucine a trouvé refuge chez son grand-père poussé par Flinn et Niklaùs. Plus perdue que jamais elle veut tenter de se retrouver et chercher cette sérénité qui l’avait désertée en fin du premier tome. La solitude la confronte à ce qu’elle a perdu… à ses deux affreux qu’elle a laissé derrière elle sans se retourner. Que désire-t-elle au juste ? Incapable de prendre une décision, elle s’éteint…

Jusqu’au jour où son géant se présente devant la porte. Mu par son besoin de reprendre possession de sa Vénéneuse, il lui concède enfin ce qu’elle attendait depuis si longtemps. De retour à leurs côtés, de nouveaux obstacles vont se présenter à eux. Nouveaux ennemis, nouvelles batailles, nouvelles décisions… un nouveau champ des possibles s’ouvrent à eux.

Jusqu’où sont-ils seulement prêts à aller ? Car les défis sont de taille et ils leur faudra voir s’ils sont armés pour y faire face… ensemble !

Les fantômes du passé ont un goût bien amers mais sont bels et bien présents. Qui prendra la main sur cette nouvelle partie d’échecs ? Les fous sauront-ils gagner ?

C’est sur cette lecture incroyable que j’ai refermé un pan de l’histoire avec ce second volet de Jamais 2 sans Trois. Bien plus sombre, bien plus épique que le premier, j’ai encore une fois été happée par ce trio improbable et si logique à la fois.

Les sentiments des personnages déversent sur nous, lecteurs, toute une série de ravages. J’ai souffert avec eux de leurs travers, de leurs incertitudes et de leurs peurs les plus cachées. Les failles se brisent encore plus et marquent ici leurs volontés de ne plus rien omettre. C’est ainsi que vont apparaitre le désespoir, la passion, un lâcher prise total et avec cela la découverte de leur animalité avec une vue absolue sur leurs âmes.

L’érotisme des scènes entre eux est d’une décadence sublimée, une addiction totale à ce qu’ils représentent les uns pour les autres. Bien au-delà de la simple attirance, ils sont à eux trois les 7 péchés capitaux. La tension sexuelle est permanente, palpable et indéniable entre Capucine, Andréa et Vadim. Le géant, le musicien et la vénéneuse… 3 fortes personnalités et de multiples possibilités. Bien décidée à combattre à leurs côtés, Cine va dévoiler une nouvelle personnalité. Sa combativité se fera sur tous les terrains et il est certain que cela amènera à des moments chauds bouillants !!!

D’autre part Gildas va lui aussi tomber le masque et dévoiler son jeu… tel un serpent s’étant séparé de sa mue, il apparaît encore plus vil que je ne m’y attendais… il s’apparente désormais à un poison prêt à tout pour obtenir ce qu’il désire, quoi qu’il en coûte et qui il devra évincer pour y arriver.

Soyez prêt car le vrai combat ne fait que commencer.

C’est ainsi que j’ai été une fois de plus été conquise par la plume de l’auteure Milyi Kind. En effet c’est avec une aisance déconcertante qu’elle m’a fait passer par toute une myriade d’émotions allant crescendo. Qu’il s’agisse de la colère, au dépit, puis par la colère, à l’envie de plus, ou simplement de plénitude en passant par ces scènes soo caliente j’ai ressenti chaque instant comme une déchirure permanente, mon coeur mis à mal à chaque avancée d’un pion.

Les éléments du livre se positionnent désormais tels un puzzle et la clarté de certains événements apparaissent comme d’une logique indéniable. C’est sur cet état de fait que Milyi va encore nous laisser, le coeur pendant et en attente des prochains coups bas. J’ai adoré une fois de plus cette histoire et le côté torturé de ces personnages. Bien entendu j’en redemande et attend de pieds fermes un troisième opus déterminant !!

Merci encore a Butterfly Editions pour ce SP et à Milyi Kind pour cette torture… à vous maintenant de décider de votre addiction 😉

 

 

 

Musique proposée à la lecture :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Un nouveau monde, tome 1 : l’Unification de Tessa Nauvel

Titre : Un nouveau monde, tome 1 : l’Unification

Auteure : Tessa Nauvel

Auto-édition

Genre : Romance fantastique et érotique

Kindle : 3.99€ ICI

Broché : 17.92€ ICI

 

Résumé :

Dans un futur où les hommes ne sont plus les seuls habitants sur Terre, leur nombre réduit à peau de chagrin et regroupés dans un périmètre continental par une forme de vie extraterrestre plus avancée, Amélia Parvis, jeune Terrienne de 16 ans et demi aspire à une vie meilleure et plus de liberté. Comme beaucoup d’autres Natifs, indigènes légitimes de la planète bleue, elle s’est inscrite au Programme d’Unification pour incorporer la communauté des Extras. Elle ne soupçonne alors pas que c’est toute sa vie qui changera en rencontrant l’un d’entre eux, Arone Karmik qui ne lui cache pas son aversion pour les êtres humains. Déterminée à tenir bon malgré le comportement méprisant de cet Alien à la beauté aussi implacable que son esprit hostile, elle ne se doute pas un instant que le but de ce programme est bien plus important qu’il n’y paraît…

L’avis d’Elyiona : un avenir très surprenant !!

Il y a des livres qui ont le don de vous surprendre au fil des pages. Alors que de prime abord, je pensais le nombre de pages impressionnant, j’ai vite été embarquée dans l’histoire que nous a créée l’auteure Tessa Nauvel et chaque page va ensuite s’avérer être indispensable au contenu global. Mais avant toute chose, il est nécessaire de vous avancer certains faits.

En 2149, la Terre a vécu de biens grands changements et ne ressemble plus en rien à ce que nous vivons à l’heure actuelle. Après avoir subit les détériorations que l’Homme lui a infligé et après l’arrivée des Ariméens, la population n’est plus qu’une minorité face à son déclin. Les Extras communément appelés ainsi de par leur provenance, malgré une arrivée teintée de violences et de rejets, a désormais une place de choix dans le quotidien des Terriens. Bien qu’il y ait des Rebelles, certains humains désirent plus que tout une acclimatation des plus pacifique. Grâce à un programme d’Unification que les aliens ont conçus il est maintenant possible d’évoluer au sein de leur Société et avoir la possibilité de voyager sur les territoires désertés par les populations terriennes.

Amélia Parvis, 16 ans a été acceptée parmi un groupe de jeunes élus à l’Institut Karmi. Et bien que la sérénité et la cohésion soient nécessaires, certains de ses compatriotes semblent septiques quant à la véritable bienséance de leurs hôtes. De son côté, elle est bien décidée à montrer que les différences ne sont que subsidiaires et que les deux espèces peuvent tout à fait exister sans heurt. Son entente avec une des Ariméennes Eténa Karmik va forcer bon nombre de leurs congénères, quels que soient leur origine, à lever le nez de leur quotidien si bien rôdé.

C’était sans compter sa rencontre avec un des Extra, aussi arrogeant qu’attirant, aussi révoltant qu’irrémédiablement obnubilant. Mais que cache son envie irrépressible de la faire rager ? Pourquoi cette petite Terrienne l’agace-t-il autant ? Quoi de mieux que de lui rendre la vie compliquée !

Aux jeux de secrets, nul ne sait qui aura les bonnes cartes !

C’est ainsi que j’ai découvert l’univers totalement futuriste de l’auteure Tessa Nauvel.

Avec un synopsis qui a attisé ma curiosité étant adepte de lectures fantastiques, j’ai donc voyagé dans cet espace temps encore inconnu.

Alors que le nombre de pages aurait pu, de prime abord, impressionner (eh oui ma liseuse comptabilisait bien 668 pages …) je n’ai finalement pas vu passer le temps. C’est ainsi que je pouvais assouvir ma curiosité, à la recherche de tous les détails de l’histoire, et ceci au gré des pages. Chaque élément a une place bien définie et aucun doute n’est permis tellement les précisions sont omniprésentes et vous rendent le décor et le tout d’une limpidité absolue.

Oui il serait possible de considérer que les détails soient un peu trop présents, mais je vous avoue que tout cet état de faits s’avère tout à fait nécessaire au vue de la complexité de l’univers tel qu’il faut désormais l’envisager.

Les personnages, quant à eux, sont nombreux mais indispensables pour planter le décor dans sa globalité. Les moments d’attraction et de colère les uns face aux autres s’alternent, se mêlent et s’entrechoquent sur des thématiques issues de l’imagination incroyable de l’auteure. J’ai beaucoup aimé l’amitié d’Eténa et d’Amélia, faisant ainsi un pied de nez à tous leurs congénères leur donnant ainsi la possibilité de savoir que l’Amitié vraie va au-delà des différences.

Ma colère atteignait néanmoins à son paroxysme face au comportement belliqueux et odieux Arone. Mais il n’appartiendra qu’à vous de découvrir toutes les faces cachées de ce jeune homme dont la révolte n’a d’égale que la Passion…

Quant à la plume de l’auteure Tessa Nauvel, elle aura été pour moi une sympathique découverte en réussissant à m’amener très loin dans l’Imaginaire, le Fantastique et l’Erotisme dans cet environnement totalement surréaliste….J’en profite aussi pour la remercier pour ce Service Presse futuriste. Merci pour cette aventure incroyable et à bientôt pour la suite de leurs aventures…

 

Musique proposée à la lecture  :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mad About You – tome 2, mon avis !

 Hello tout le monde, voici mon avis sur une excellente aventure livresque que je vous recommande de découvrir . Merci Iris Hellen, Harlequin HQN & NetGalley .

Mad About You - tome 2 : Vous avez aimé "Calendar Girl" ? Vous aimerez "Mad about You" (HQN) par [Hellen, Iris]    

Titre : Mad About You – Tome 2

Auteure : Iris Hellen

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance érotique

Tome 2/3

Kindle : ICI

Résumé :

Par amour, Mina s’est condamnée à une douleur inqualifiable. Par amour, elle s’est sacrifiée. Désormais, seules ses études lui permettent de ne pas sombrer complètement. Ses amis, aussi, forment un précieux rempart contre ses démons intérieurs. Des amis proches qui ont toujours été là pour elle, et d’autres, inattendus. Comme Mark Sonderberg, par exemple, ancien client et célébrité du monde de l’art à la réputation très sulfureuse et avec qui elle a toujours eu un lien unique, profond et intense. Et si l’artiste torturé pouvait aider l’escort girl blessée  ?

L’avisdeMya : Un opus coup de coeur !

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les péripéties de Mina . Une Mina en trente-sixième dessous . Elle est anéantie, brisée, après son geste altruiste envers l’homme qui compte le plus dans sa vie . Un geste qui  lui a beaucoup coûtée, peut être sa carrière mais qu’elle ne regrette aucunement .

Mina continue de s’abrutir de travail pour chercher un oubli qui ne vient pas . Jusqu’au retour de l’un de ses ex-clients, Sex-Friend plutôt, dans sa vie, Mark pourrait bien être la solution à son désespoir ou pas .

Mark est prêt à lui offrir son coeur et l’amour doux dont elle avait besoin . Lui, le collectionneur des coups d’un soir, l’amateur du BDSM, converti à l’amour vanille . Même si Mina n’est pas contre d’épicer cette relation par quelques expériences plus sulfureuses . Surprenant de la part du tristement célèbre artiste ?

Mais Mina est – elle prête pour un deuxième round qui ne pourrait être que déchirement ? N’est – il pas risqué d’avoir une relation avec un Mark, qui revient à peine des affres de l’enfer ? Il Pourrait la précipiter aisément dans sa déchéance .

Mais Mina en a mare de sa solitude, de se languir en vain . Et Mark, est l’homme idéal pour la pousser dans ses derniers retranchements, pour se sortir du cocon dans lequel elle s’est réfugiée au fil des jours . Et pourquoi pas construire un avenir à deux, avec le temps, elle parviendra peut être à l’aimer . Mina y croit dur comme fer même si une douleur pulse en sourdine tout au font de son coeur, preuve qu’elle n’a pas oublié Louis .

Ce tome était un ravissement total . A l’instar du premier tome, suivre les revers et les amours de Mina et sa bande de copains est très addictif . Ces derniers ne passent pas inaperçus . Ils donnent du piquant et une bonne dose d’humour à cette sexy romance  . Cet opus est aussi riche en rebondissements, d’intrigues, des surprises qui vous attendent au fil des pages, belles ou mauvaises .

Mina, est un personnage qui gagne à être connue, une personnalité riche, complexe, et haute en couleur qui fera le bonheur d’un psy tellement il y a à apprendre sur elle ou d’elle . Son courage, sa joie de vivre communicative qui même dans sa déprime, elle donne le change et arrive à nous émouvoir .

Vous l’aurez compris, le tome 2 m’a emballée par la grande émotion qu’il dégageait . La plume de l’auteure n’est pas en reste . Elle est  transportante, addictive . Il  me tarde de découvrir le dénouement de cette saga passionnante, dont les mots clés sont :  Bonne humeur, grande tristesse et sensualité suavement torride .

Mad About you, est une lecture à lire d’une traite pour apprécier le talent de l’auteure à sa juste valeur .

 

ddd

Enregistrer

Mon avis sur… : Jamais 2 sans Trois, tome 1 de Milyi Kind chez Butterfly Editions

 

Titre : Jamais 2 sans trois, tome 1

Auteure : Milyi Kind

Éditeur : Butterfly Editions

Genre : Romance contemporaine / romance érotique

Kindle : 6€99

Broché : 16€99

Kobo : 6€99

Résumé :

Prof d’histoire, Capucine a réussi son entrée dans la vie. Ainsi que le veut les dictas de la société, elle a un job sûr, un copain avec la tête sur les épaules, un appart carré et même le chat rondouillard qui va avec la panoplie de la sémillante trentenaire. Pourtant… Capucine n’est ni heureuse ni épanouie comme elle désespère de l’être. Quelque chose manque… quelque chose qu’elle n’arrive pas à définir. Alors qu’elle vient d’accepter sans grand enthousiasme de devenir la femme de Gildas, la jeune femme se laisse entraîner par ses amies dans le pub où bosse l’une d’entre elles, bien décidée à évacuer toute sa frustration. C’est là-bas que Capucine va faire la rencontre de ce qui manquait tant à sa vie… ou plutôt quelqu’un… Andrea, le barman survolté mais aussi Vadim, le musicien taciturne. Après tout, qui a décrété qu’il n’y avait toujours qu’un seul prince dans les histoires d’amour ? Et si la passion se vivait à trois ? Entourés de leurs familles et de leurs amis, pourront-ils résister aux carcans d’une société bien trop moralisatrice vis-à-vis de cette liberté d’aimer qu’ils revendiquent ?

L’avis d’Elyiona : Caliente !!!!

C’est avec un certain plaisir et une touche d’interrogation que je me suis lancée dans cette nouvelle lecture. Jamais deux sans trois, le titre en soi pourrait vous amener à vous poser moultes questions. Et si la réponse se trouvait à l’intérieur de cette romance érotique.

Capucine est une jeune trentenaire en couple avec Gildas. Vivant dans une vie totalement formatée, elle est malheureuse comme une souche. Alors qu’elle vient de répondre positivement à la demande de son fiancé, un déclic pour le moins inattendu va se produire. Comme un papillon sortant enfin de sa chrysalide, Cine va plaquer la porte à sa vie d’avant. C’est avant tout sa rencontre avec deux jeunes hommes tout ce qu’il y a de singulier en apparence, qui va la pousser à franchir un cap auquel elle n’aurait jamais cru possible d’accéder.

Andréa est le barman du Trèfle, aussi arrogeant que sûr de lui, il détonne avec un caractère bien trempé. Ami de longue date avec Vadim, musicien de son état, ils partagent un goût très prononcés pour la gente féminine. Un peu comme des félins aux aguets, ils ne s’attendaient pas à la tornade brune qui va débarquer dans leur univers si bien compartimenté. Certains de pouvoir l’amener dans leur univers propre, ils vont chacun lui faire une proposition où le sexe se mélange avec le plaisir, où l’initiation à leurs règles du jeu se fera selon leurs bons vouloirs….

Et si la danse dans laquelle ils se lançaient ne se passerait pas exactement comme ils l’auraient attendu ?

Et si simplement elle se danserai Jamais Deux Sans Trois ?

C’est avec une certaine dose de peps que je me suis lancée dans cette toute nouvelle lecture. Avec un titre tel, rien de plus pour rendre son côté curieux à l’affut, et rien de tel que de trouver ce roman chez Butterfly Editions. Avec des auteurs dont la qualité des romans m’a juste là convaincue, je me suis donc laissée amener à rencontrer nos si inattendus personnages.

Voilà donc une romance tout ce qu’il y a de plus érotique. Les personnages m’ont embarqués au fur et à mesure des pages. Tels de vrais professionnels Vadim et Andréa vont vous rendre totalement addicts à cette relation basée sur le triolisme. Vos questionnements sur leur fonctionnement seront balayés par un revers de la main face à l’ampleur des sentiments et de toutes les émotions que vous allez ressentir. Ils sont véritablement CHAUDS BOUILLANTS !!!! Les scènes de sexe sont fortes de tout ce qu’ils vont dégager. Colère, passion, douceur, amour, explosions, et encore d’incroyables noms et adjectifs pourraient bien vous décrire tout ce qu’ils vont faire vivre à Capucine.

Mais que se cache-t-il derrière toutes ces frasques ? Que recèle véritablement leurs passés ? Notre héroïne est elle bien décidée à tout découvrir ! Prête désormais à tous les sacrifices pour vivre sa vie telle qu’elle l’entend, elle est deviendra UNE AUTRE, elle deviendra ELLE MÊME ! Alors que certains passés se révèleront et vous permettront de comprendre de nombreux évènements, le passé de Cine va la rattraper.

Les choix seront désormais entre ses mains. Et si, en fait, ils l’avaient toujours été ?

J’ai passé un très bon moment de lecture. Les personnages principaux ont tous des failles qui feront que vos cœurs balanceront systématiquement entre les deux. Et il devient alors compréhensible d’entrevoir les décisions de Capucine, car pour elle Vadim et Andréa sont simplement les deux faces d’une même âme. Les scènes érotiques vous donneront sans conteste de belles bouffées de chaleur, car si le tempérament doux de Vadim vous attire, qu’en sera-t-il du tempérament de feu d’Andréa. Complémentaires, opposés et si similaires en même temps, il est impossible de ne pas craquer pour ces deux hommes.

Leurs choix passés et présents vous en apprendront assez sur eux pour succomber à votre tour à cet univers de sexe et de décadence….

La plume de l’auteure quant à elle, m’a au départ un peu déroutée de part son choix de positionnement face aux différents personnages. Par la suite, je me suis totalement faite absorbée par tout ce par quoi elle nous fait traverser. C’est au gré des pages que vous en apprendrez donc plus sur chacun d’eux. Et c’est avant toute chose, avec une patte d’écriture qui lui est propre que Milyi saura donc conquérir ses nouveaux lecteurs. Chaque chapitre aura donc son importance et sera la clé vers le prochain. Chacun d’eux vous amènera donc vers ce sentiment de plénitude et de colère, de tristesse, de regrets, d’envies et d’autres sentiments bien plus hot… 😉 car oui il ne faut pas oublier que la découverte et l’initiation de Capucine passera par bien des étapes, et vous en serez aux premières loges.

Il me tarde de connaître la suite de ce premier volet après des retournements de situations qui m’ont conquise et des personnages hauts en couleur, prêts à en découdre envers et contre tous !

Et si leur amour à eux n’avait de sens qu’en étant Jamais Deux Sans Trois ?

A vous de les découvrir !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No Control – T. 3, mon avis !

 

Bonsoir, je vous présente mon avis sur le tome 3 de No Control, un opus addictif qui m’a totalement séduite, Je te félicite Fanny Cooper pour ta belle plume, et aussi merci à Nisha éditions de cette belle découverte enchanteresse d’un tome à l’autre !

Titre : No Control – T.3

Auteure : Fanny Cooper

Editeur : Nisha éditions

Collection : Diamant Noir

Genre : Romance

Kindle : ICI

Tome 3/4

Résumé :

L’amour vous tombe dessus et puis c’est tout. L’amour est fatal, parce qu’il vous choisi et point barre. Comme un éclair : vous ne savez pas quand il va frapper, ni où. Voilà pourquoi certains parlent de coup de foudre. C’est puissant, incontrôlable, dévastateur. L’amour vous tombe dessus et il est impossible de l’éviter.  » Dès la seconde où Achille Gale, star internationale, aperçoit Summer Hamilton, il est certain que plus jamais il ne réussira à poser les yeux sur une autre femme tant qu’il ne l’aura pas conquise. Mais ce dernier ne s’était pas attendu à ce que la jeune femme se révèle être son pire cauchemar.

L’avisdeMya : Un talent fou !

Achille a usé de tous les moyens qu’il a à sa disposition, pour arriver à ses fins avec Summer, on pourrait dire qu’il l’a eu à l’usure mais cela ne serait pas vrai, car cette dernière a une forte tête, ne se laisse pas faire docilement et ne fait que ce qui lui plait, après l’avoir perturbée, énervée, titillée, Achille l’a carrément fait craquer quand il a sorti une dernière carte pour la faire succomber, laissant voir un immense talent contrairement à ce qu’elle croyait, un oui au bout de la langue, Summer hésite et cogite jusqu’à ce que la réalité lui explose à la figure, lui laissant un goût amer, Achille ne pourra jamais être à elle, ce qu’il lui a confiée mettra à coup sûr un frein à leur relation et à leur amour naissant et le monde s’effondra autour d’elle !

Encore un tome époustouflant, Fanny ne nous épargne rien, nous prenant dans un tourbillon de sensualité et d’exquises voluptés, de rebondissements surprenants et captivants, quelques secrets fracassants qui se dévoilent au fil des pages enfonceront Summer dans un gouffre sans fond, tout se mélangera dans sa tête, elle doutera de tout et même de ses sentiments au moment où notre pauvre Achille se met à nu devant elle, mauvais timing pas de bol !

Nos tourtereaux sont attachants et toujours aussi sexy, Summer se radoucit un peu plus même si elle est toujours aussi soupe au lait et ne laisse rien passer, un vrai pitbull, notre sexy rockeur n’a qu’à bien se tenir, ce dernier toujours égal à lui même, craquant à souhait malgré un passif douloureux, Summer a le don de le guérir, ses fantômes virent à une cicatrice qui démange mais fait moins mal, mais lui pourrait – il lui rendre la pareille et passer au-delà de sa différence ? Comment prendra t-il la bombe atomique que Summer s’apprête à lâcher ?

Merci Fanny, Je suis ravie, conquise et hâte de lire la suite !

 

 

Enregistrer