La partie ne fait que commencer d’Alix Marin


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur La partie ne fait que commencer d’Alix Marin. Une superbe romance avec une thématique qui relate le revers de la médaille d’un sport porté au nu. Merci à Harlequin HQN pour l’octroi du service presse via NetGalley France !

Titre : La partie ne fait que commencer

Auteure : Alix Marin

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

RésuméIl est plus déterminé que jamais à la reconquérir
Sonia est encore sous le choc. Dario Diaz, le footballeur argentin aux multiples ballons d’or et au talent mondialement reconnu, a rejoint son club. Dario Diaz, son modèle, son joueur favori et… son ex. Celui qui lui a fait perdre la tête il y a trois ans et qu’elle tente d’oublier depuis. Car elle sait très bien qu’il n’est pas un homme pour elle : ils ne vivent pas dans le même monde, leur relation la ferait souffrir. Pourtant, un seul échange de regards a suffi à lui rappeler la puissante attraction qui les relie toujours l’un à l’autre et, dans les yeux de Dario, Sonia a vu briller cette étincelle. Celle de l’attaquant qui n’acceptera pas la défaite et ne laissera personne l’empêcher d’atteindre son but.

L’avisdeMya :

Troisième match, troisième nouvelle que j’ai lue pour être dans l’ambiance de la coupe du monde féminine. Et j’avoue que cette dernière est ma préférée.

Sonia Kamel se fait des soucis pour sa carrière au sein du club où elle a trouvé vraiment sa place. Ses derniers matchs n’ont pas été les meilleurs qu’elle a joués. Et le pire reste à arriver.

En effet, des bruits courent que Dario Diaz signe à L’Olympique lyonnais. Jusque-là rien d’anormal. Sauf, que Dario était son vilain et douloureux secret. Une liaison passionnée et malsaine qui a tourné au fiasco. Et son retour dans sa vie ne lui dit rien qui vaille. Il est revenu semer la pagaille dans sa vie qu’elle a déjà du mal à mettre sur les rails depuis son périple espagnol. Et en ce moment, elle n’a pas besoin d’un Dario pour parfaire ce sentiment de défaite qui lui colle aux baskets.

Dario a besoin de sonder le terrain avant d’accepter la proposition du club Lyonnais. Aujourd’hui, il a trouvé sens à sa vie et entend reprendre sa relation avec Sonia là où elle a été laissée avec ses états d’âme de prima donna ! Il est temps de laisser ses tourments au passé et avancer. Se repentir à temps de ses erreurs passées a sauvé sa carrière de la déchéance. Actuellement, il n’a plus grandes choses à prouver. Sa réputation de footballeur accompli n’est plus à refaire. Une réputation qu’il a failli ruiner en vendant son âme à la pire des addictions. Il a besoin de stabilité et de calme. Et revenir à son rêve de base. Juste jouer au foot sans les mauvais et épuisants à-côtés qui l’accompagnent. Mais pour le faire, il a besoin que Sonia revienne dans sa vie. Elle seule est capable de rejeter ses vieux démons et le garder dans le bon chemin.

Sonia est en colère contre elle. Non seulement d’avoir menti et avoir mis sa carrière dans la balance. Mais surtout, elle est en colère d’avoir failli dans sa mission de porter de l’aide à Dario. Au lieu d’assister le joueur en détresse, elle a soutenu le petit-ami dans sa dépendance. Aujourd’hui, Dario, est de retour, penaud et a l’air sincère. Mais Sonia est échaudée et a beaucoup souffert, pourra-t-elle lui faire confiance et leur donner une seconde chance ?

Je suis très ravie de ma lecture de cette nouvelle. La partie ne fait que commencer relate les revers de la médaille d’un sport porté au nu. Si le football est le sport le plus populaire et cela dans le monde entier, l’autre côté du miroir n’est pas beau à voir. Et Dario en est la preuve du fardeau que peur-être la pression des performances et du résultat. Les joueurs sont scandaleusement payés et en contrepartie, on les jette dans l’arène exigeant des résultats immédiats et sans accompagnement ni support moral. C’est plus que leurs psychiques ne peuvent supporter. Résultat : Beaucoup de ces joueurs tombent dans la drogue ou autre addiction pour lâcher une pression qui devient insupportable.

En somme, une superbe lecture toute en légèreté à savourer à l’ombre ou à l’abri de la fraîcheur si le printemps persiste à taper l’incruste comme chez moi. Le récit est fluide et d’une dynamique qui ne laisse point place à l’ennui. Une belle histoire d’amour mâtinée d’une thématique qui vise un tabou récurent et qui ne demande qu’à être brisé.

Je recommande chaudement cette nouvelle que j’ai prise grand plaisir à lire et qui me confirme la belle plume d’Alix Marin que j’avais déjà apprécié dans Rien d’autre que nous !

 

64821768_720060211758920_3924514409531047936_n

 

 

 

 

Cramponne-toi si tu m’aimes de Nathalie Charlier !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Cramponne-toi si tu m’aimes de Nathalie Charlier ! Une jolie romance qui parle autant d’amour, d’une thématique difficile et de football féminin. Merci Harlequin HQN pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : Cramponne-toi si tu m’aimes

Auteure : Nathalie Charlier 

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Il peut toujours courir pour qu’elle lui pardonne
C’est lui, Ewen. Sarah vient d’apprendre que le nouveau propriétaire du club de football où elle travaille est bien l’homme dont elle est tombée amoureuse il y a six ans. Cet homme qui l’a sauvée à un moment où elle touchait le fond, puis a disparu du jour au lendemain sans donner aucune explication. Mais aujourd’hui, tout ça appartient au passé. Devenue kinésithérapeute de l’équipe féminine d’Orléans, Sarah a enfin refait sa vie et elle ne laissera personne venir perturber son nouvel équilibre. Sauf qu’Ewen, lui, n’a pas l’air d’être de cet avis…

L’avisdeMya : 

La coupe du monde du foot féminin a commencé depuis quinze jours, et moi je continue sur ma lancée pour vivre l’ambiance des stades tout en restant tranquille sur mon canapé, mon arme fatale à la main. Rassurez-vous, pas de vuvuzela ou autres moyens bruyants pour encourager les Françaises ! Mon arme consiste à dégainer ma liseuse le jour du match et jeter mon dévolu sur l’un des titres reçus en service presse via la plateforme NetGalley France. Et pour le 2e match, j’ai opté pour la nouvelle Cramponne-toi si tu m’aimes de Nathalie Charlier qui s’est révélée une lecture fort sympathique.

C’est l’histoire de Sarah, une jeune recrue du centre de formation d’Arsenal. Une footeuse très douée à laquelle on prédisait un bel avenir. Mais pas que cela…Sarah avait de l’ambition à en revendre. Jouer au foot dans l’un des prestigieux clubs d’Angleterre n’est pas son seul rêve. Faire médecine aussi fait partie de ses projets en cours même si c’est dur de concilier sport, études en plus d’une vie privée.

Tout allait bien jusqu’au jour où tout a basculé. À tout juste dix-neuf-ans, elle a dû abandonner rêves et l’amour de sa vie. Fuir et ne plus se retourner, c’était son mantra jusqu’à ce qu’elle trouve vraiment sa place à Orléans… Mais en tant que kinésithérapeute. Exit la carrière dont elle rêvait.

Six ans après le drame, elle a trouvé enfin une certaine paix entourée de sa nouvelle famille. Mais le destin ne l’entend pas du même oreille. Car l’un des fantômes du passé vient d’acheter le club en difficulté la renvoyant dans ses anciennes peurs. Et tant qu’elle ne sache pas de quoi il retourne, et pourquoi ce retour soudain dans sa vie, Sarah ne retrouvera pas sa sérénité…

Une jolie histoire avec des thématiques très intéressantes et d’actualité en plus des personnages fort attachants. L’histoire se déroule en deux temps. La vie actuelle de Sarah qui suit son cours après une longue période de reconstruction. Une vie normale et dont le seul souci qu’elle puisse se faire, c’est de faire correctement son travail et affronter le machisme de certains envers elle et ses consœurs.

Et puis il y a les flashs back dans lesquels Nathalie Charlier nous embarque pour découvrir le passé tumultueux de nos deux protagonistes. Surtout la maltraitance dont souffrait Sarah. Aujourd’hui, c’est une femme très forte. Mais avant, elle était jeune, timide, influençable et souffrait d’un grand manque affectif. Ce qui a laissé l’occasion à son petit-ami de se glisser dans la brèche pour la manipuler facilement. L’affaiblir et la rendre plus dépendante pour assouvir ses propres tendances autoritaires. Avec les poings s’il le faut.

Heureusement, Ewen est rentré en scène au bon moment pour lui donner l’envie de s’en sortir de cette relation malsaine. Mais pour l’abandonner à la fin. Aujourd’hui, Sarah est indépendante et ne doit rien à personne pour vivre dans la dignité et sans crainte pour l’avenir. Du moins, c’est ce qu’elle croyait !

Le foot arrive en arrière-plan, même si l’auteure a touché du doigt le grand désintérêt du pouvoir sportif pour le foot féminin qui n’a pas à rougir en matière de performances et des résultats. Mais on ne perd pas au change. Car, dans cette histoire, courte, soit-elle, il y a de l’émotion, du suspense et des rebondissements. C’est une histoire que j’aurais voulu lire en roman, je suis sûre que cela aurait été une tuerie. Le potentiel de la thématique abordée était concret, il ne manquait qu’un peu approfondissement psychologique. Mais cela se comprend que dans le contexte d’une nouvelle, il est impossible de faire mieux. En tout cas, pour passer un bon moment lecture tout en se mettant dans l’ambiance de la coupe du monde féminine, cette nouvelle remplit bien sa mission !  C’est ma deuxième nouvelle lue pour cet auteure, et je ne manquerai pas de découvrir ce que sa plume vaut en roman !

 

65176044_2825393744200342_5152924796203302912_n

 

L’avis de Carine sur Music Love -2/2 Un roman de Alexandra Lanoix


51qibJYAAyL._SY346_Titre : Music Love 2/2

Auteur : Alexandra Lanoix

Genre : Romance

Ebook : 2.99 €

Broché : 15.82 €

Résumé :

Après bien des tumultes, Stephanie est enfin heureuse. L’amour, le travail, tout lui réussit. Elle nage dans le bonheur avec Greg… jusqu’au jour où James réapparaît dans sa vie, avec un terrible secret qui risque de chambouler le nouvel équilibre de la compositrice, sans compter le retour fracassant de l’ex de Greg. Tous ces événements ne seront pas sans répercussions et mettront en péril leur couple et leurs carrières. Sauront-ils résister à ces épreuves ?

Mon avis : 

Toc.. Toc.. Toc..

Et voilà que tout recommence… Stephanie vivait heureuse avec Greg et on pouvait même dire que tout leur réussissait. Le rêve américain, ils ne font pas que le toucher du doigt, c’est à pleines mains qu’ils réalisent chacun leur rêve. Greg qui peut enfin revivre de sa passion, et Steph qui se fait un nom dans le monde de la musique, en montant même une comédie musicale.

Et pourtant, une fois de plus tout va être chamboulé. Mais James ne sera pas le seul en cause. L’ex-Femme de Greg demande des comptes, il est l’heure de mettre tout à plat et de dire des vérités qui dérangent. Ou plus précisément une vérité qui va mettre à mal le couple le plus populaire du moment. Que pourrait vouloir une femme aussi vénale de plus qu’un bon gros chèque ? Que cherche-t-elle ?

Quoi qu’il en soit, les épreuves vont être lourdes de conséquence et mettre en péril leur couple qui était pourtant si parfait. Parfait ? Vraiment ? Alors pourquoi Steph a du mal à repousser James comme le lui demande Greg ? Sachant qu’il veut la récupérer à tout prix. Peuvent-ils être de simple amis ?

Toc. Toc. Toc. Amis ? Impossible. En tout cas, ce n’est pas juste pour une simple amitié que James reprend contact avec sa belle. Il est plus que déterminé à la reconquérir et lui prouver que c’est vers lui que son choix doit se porter. Il brûle d’amour pour cette femme qui a réussi l’impensable en l’attirant dans ses filets. Il est là pour elle… Contrairement à Greg qui n’a pas l’air de faire les bons choix …

Un second tome plein de rebondissements qui rythment notre lecture et lui donnent une dynamique très plaisante. Music & Love est un roman d’amour qui pourrait bien se dérouler sur des montagnes russes avec tous ses hauts et ses bas qui tourmentent le cœur de nos protagonistes dans un triangle amoureux.

La belle Stéphanie sait pourtant ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus. Mais sa sensibilité va être mise à dure épreuve.

La plume de l’auteure est toujours aussi romantique et tranchante à la fois. Elle a cette faculté de nous mener vers des situations improbables et rendre la romance complexe. L’évolution des personnages au fil du temps est très bien faite, et les aventures qu’ils vivent leur apportent le bon sens nécessaire aux suites à prendre.

Une belle lecture sous fond musical et aux personnages hauts en couleur. Une histoire à la fois moderne et atypique, dans un mélange bien maîtrisé entre action, révélation et réflexion sur la force des sentiments.

Un grand merci à Alexandra Lanoix pour cette lecture et sa confiance.

51qibJYAAyL._SY346_

 

L’avis de Carine sur Ps : Oublie moi de Emma Green chez Addictives Editions


41hi6tSPGgL.jpgTitre : PS : Oublie-moi

Auteur : Emma Green

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 9.99€

Résumé :

Il a brisé son cœur et détruit sa vie. Elle va pourtant devoir se reconstruire avec lui…

Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux secret. Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire.
Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire.
Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar…
Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup.
Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.

PS : Oublie-moi !, d’Emma Green, histoire intégrale.

Mon avis :

Léo est une belle jeune femme au caractère bien trempé qui jongle entre ses études et les castings dans l’espoir de se faire un peu d’argent pour subvenir à ses besoins et payer ses études en criminologie. Si elle est belle comme le jour avec son physique atypique à la limite du féminin-masculin, elle n’est pas sûre d’elle comme elle l’était adolescente.

Elie, son copain photographe de métier, la pousse à se mettre en avant et à dépasser ses angoisses et ses complexes pour qu’elle puisse s’épanouir enfin. Mais mettre en avant son plus gros complexe est aussi raviver cette flamme qui la brûle sans cesse la ramenant au passé qu’elle ne pourra jamais oublier.

Ce passé qui hante ses jours comme ses nuits et qui la fait souffrir corps et âme… Ce corps qu’elle aime tant sentir pulser et en vie et en même temps, qu’elle déteste plus que tout lorsqu’il se dévoile. Mais Léo et une battante et tout ce qui ne tue pas comme on dit, rend plus fort. Ou encore glisse comme elle le dit si bien. Alors hop hop hop ! Après chaque déception comme après chaque échec, Léo attend que la terre se remette à tourner, l’entraînant avec elle, lui rappelant que rien d’autre ne compte que d’être en vie. Et la vie est belle quand on prend le temps de la vivre et d’en savourer chaque seconde.

Après s’être faite éconduite d’un énième casting, Léo se rend à son prochain rendez-vous. Une agence, pas comme les autres, qui pourrait être faite pour elle. Même si elle ne comprend toujours pas pourquoi quelqu’un l’embaucherait elle, alors qu’il y a tant de belles filles aux corps magnifiques et parfaits qui cherchent à percer dans le milieu. Mais… Chez Strange et Strong, on ne cherche justement pas la perfection, bien au contraire. Ils recrutent leurs modèles sur un seul critère : Ils doivent sortir des diktats de la beauté classique. Et Léo pourrait bien justement y avoir sa chance.

Mais lorsqu’elle va se retrouver devant l’un des Boss… Le sol va s’effondrer sous ses pieds. Elle vient de se jeter tout droit dans la gueule du loup. Et quel loup !

Wolf Larson… Toujours les mêmes yeux diaboliquement beaux … Féroces …, Inoubliables… Terrifiants… Magnifiques. Mais aussi le dernier regard qu’elle a croisé il y a huit ans avant que tout bascule…. Avant sa chute dans les abysses de l’enfer… Lui, celui qui a fait d’elle le monstre qu’elle est aujourd’hui…

Je pourrais dire qu’une fois de plus les plumes d’Emma Green ont su m’emporter et me faire rêver comme elles ont l’habitude de le faire mais non. C’est tellement plus que ça ! J’ai retrouvé, je dirais même cette force, et ce petit plus qu’on trouvait dans leurs premiers romans. Ces romans qui m’ont rendue complètement accro à tous leurs écrits qui ont suivi. Et dans lesquels, on pouvait toujours retrouver cette profondeur chez les protagonistes qui faisaient de leurs failles, leurs forces. Et qui par la même occasion, nous plongeaient dans des tourbillons d’émotions.

Avec PS : Oublie-moi, on monte d’un cran, et pas qu’un tout petit. Que ce soit avec les personnages principaux ou secondaires, tous sans aucune exception, sont travaillés à la perfection. Que ce soit en ce qui concerne leurs caractères, dans leurs différences ou le cheminement psychologique, ils sont vrais, réels, intenses.

Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans l’univers et l’atmosphère dans lequel va évoluer le récit avec ce petit pincement qui nous dit que nos cœurs vont bien déguster. Les thèmes abordés nous en donnent d’ailleurs le ton… Ce récit est une belle leçon de vie.

Léo a mis des années pour se reconstruire corps et âmes. Et même si les séquelles du passé sont marquées comme au fer rouge, elle puise toute la force qu’elle peut dans ses mauvais moments pour se donner la force d’aller vers le haut. Elle teste chaque jour en douceur sa stabilité sans brûler les étapes, s’autorisant à hésiter ou à faire des erreurs qui la mettront souvent en colère. Mais elle s’en donne le droit, car ses colères font aussi sa force, celle qui lui permet de ne pas rechuter et de continuer de remonter cette pente vers la vie. Alors comment gérer lors qu’après tant d’années à se reconstruire, elle se retrouve face à face avec celui qui à fait de sa vie un enfer, ? Celui qui a fait d’elle ce qu’elle déteste à ce jour ! Mais qui malheureusement réanime aussi son cœur et les sentiments qu’elle ne pensait ne plus jamais éprouver…

Wolf Larson est un peut-être un loup féroce et arrogant qui ne laisse personne s’approcher de plus près, mais derrière le masque, il cache sa douleur, ses secrets et sa culpabilité. Il faut que la lionne pardonne au loup mais comment le pourrait-elle s’il ne lui demande pas ? Comment pardonner ce qui n’est pas pardonnable ?

Le combat peut commencer et aussi féroces peuvent-ils être, le feu qui crépite entre eux ne demande qu’à s’embraser mais… la peur de s’y brûler est beaucoup trop grande.

Un récit qui nous emporte d’un bout à l’autre sans prendre le temps de relâcher la pression. Même si de temps en temps les Emma Green nous offrent des moments de tendresse et d’humour, on ne peut en aucun cas appuyer sur bouton pause… Ps : Oublie-moi ? Sûrement pas ! Impossible de poser le roman avant de l’avoir terminé.

Il faut dire qu’en plus des thèmes abordés qui nous embarquent dans une tornade d’émotions, l’intrigue suit son court et nous pousse à aller toujours plus loin pour savoir le fin mot de l’histoire.

Drame, culpabilité, secret de famille, reconstruction, pardon et acceptation de soi, tolérance sont les maîtres mots de ce roman. J’ai plus qu’aimé les chemins pris pour que Léo s’accepte au quotidien. En soulignant la diversité du monde pour en finir avec les standards de beauté et les diktats de la société. Qu’on soit une personne au physique « ordinaire » voire « difficile » Qui sommes-nous derrière les apparences ? Quel est l’importance du regard des autres et de celui qu’on se porte à soi-même ?

Une belle histoire d’amour qui se construit après avoir été tuée dans l’œuf. Et qu’elle soit partie en fumée avoir d’avoir pu commencer. Une histoire forte qui apporte un beau message de tolérance et d’acceptation. Ce roman est un énorme coup de cœur et je ne peux que vous conseiller de lire à votre tour.

Un grand merci à notre partenaire Editions Additives pour m’avoir permis de découvrir cette belle pépite livresque en service presse.

41hi6tSPGgL

 

L’avis de Carine sur Sexy Summer – Mon coloc & moi de Rose Miller


51hE+Fe91TL.jpgTitre : Sexy Summer – Mon coloc & moi

Auteur : Rose Miller

Editions : Addictives

Genre : Romance

Ebook : 4.99€

Résumé :

Un été pour se détester… ou se séduire ?

Avery vit avec son père et Sienna, sa belle-mère, dans l’immense demeure familiale. Et cela lui convient très bien : elle a son indépendance mais profite des avantages de la maison.
Alors quand Julian, le frère de Sienna, est invité pour passer les deux mois d’été avec eux, Avery n’y voit pas d’inconvénient. Son oncle par alliance ne devrait pas trop bouleverser ses habitudes.
Sauf que quand Julian débarque, il n’a rien du vieil oncle qu’Avery imaginait : il est jeune, sexy et insolent au possible. Insolemment sexy, même.
Avery et Julian vont devoir cohabiter pendant deux mois : deux mois pour se détester, deux mois pour se séduire… deux mois pour faire voler en éclats leur vie ?

*** Sexy Summer – Mon coloc & moi, de Rose Miller, histoire intégrale.

Mon avis :

Fraîche et pétillante, Sexy Summer – mon coloc et moi, démarre comme une vraie comédie romantique, avec des joutes verbales et des situations qui m’ont souvent fait rire. Mais quand l’amour fait mal on ne rit plus du tout…

Avery est une jeune femme qui planifie sa vie, réglée comme du papier à musique et qui sort avec ses copines et a un petit ami parfait. Une fille à son papa qu’elle aime plus que tout. D’ailleurs elle vit avec lui, travaille pour lui. Il est son univers comme elle est le sien et ce, depuis la mort de sa mère onze ans plus tôt.

Aussi bizarrement que ce soit possible, il est autant son père que son meilleur ami et même l’arrivée de Sienna, sa belle-mère avec qui elle s’entend très bien, n’a jamais changé les choses entre eux. La pauvre n’aurait même jamais tenté de le faire, car elle souffre bien trop depuis que sa famille lui a tourné le dos des années auparavant.

Mais ce soir, l’heure est à la fête ! Son frère qu’elle n’avait pas revu depuis longtemps, vient passer deux mois chez eux pour renouer les liens qu’ils avaient jadis… Sienna est plus que ravie et Avery l’est également pour elle. Rencontrer son « oncle » et cohabiter tout l’été avec lui ne la dérange pas plus que ça. La maison est assez grande pour tout le monde.

Sauf, que lorsqu’elle va se retrouver devant lui, elle ne pourra cacher son étonnement et toute l’animosité qu’il lui inspire. Son vieil oncle n’a rien de vieux, il ne porte aucune moustache, et n’est pas moche du tout ! Il est jeune, beau comme un dieu.

Mais surtout, il est le connard, arrogant au sourire insolent qui lui a fait péter les plombs la veille en boite de nuit où elle sortait avec ses amies. Devant sa belle-mère et son père, elle se reprendra vite et fera bonne figure mais, en son for intérieur, elle fulmine tel un volcan proche de l’explosion.

Impossible de faire abstraction aux piques insolentes et arrogantes de Julian. Que cela ne tienne, il veut jouer, jouons ! Mais ce ne sera pas un jeu sans conséquence ni un jeu tout court d’ailleurs. Car c’est plus une déclaration de guerre qu’ils vont se faire… Cohabiter ne va pas être une mince affaire, surtout que ce canon sur pattes a tous les atouts pour la faire plier. Et ses piques sont de plus en plus affûtées.

Deux mois avec cet homme est impensable pour Avery. Elle ne sait pas du tout comment  gérer cet oncle sexy en diable qui fait de lui un ennemi plus que parfait.

Puis un jour à force de jouer et de passer du temps ensemble, le jeu dérape et les deux amants se jettent à corps perdu dans une passion… Qui leur est interdite.

Une belle romance fraîche et légère comme un doux parfum d’été fruité, subtilement épicé. Une narration à deux voix qui nous fait découvrir deux personnages touchants. La plume de l’auteure est simple mais entraînante, particulièrement lors des joutes verbales qui rend notre lecture électrique et très amusante. Elle est aussi émouvante a ses moments au point d’avoir versé ma petite larme.

Une trame qui se devine dans l’ensemble mais garde néanmoins son lot de petites surprises. Notamment sur le second sujet traité.

Hormis Julian qui rend le roman attrayant et Avery qui apporte l’émotion nécessaire lors de sa descente aux enfers, certains points ont manqué néanmoins de profondeur et d’explications comme la prise de position radicale du père que j’aurais aimé plus approfondie et fondée.  Mais Julian apporte cette touche qui fait qu’on ne peut qu’aimer notre lecture. Son message est fort et rempli d’amour. Il ne veut pas priver celle qu’il aime de ce qui compte le plus au monde pour elle.

Ce roman traite deux sujets d’actualité, je tairai le second pour ne pas spoiler le récit. mais le premier étant, au vu du nombre de remariages et de familles recomposées qui existent, les liens qui unissent Avery à Julian. Mais où commencent les véritables liens ? Quels sont-ils réellement mise à part une prise de position familiale ?

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de passer ce très bon moment de lecture..

51hE+Fe91TL

 

Wild Rush – 1 – Heavenly Illusion de Mychele S, mon avis !


Hello les étoiles, pour notre Jeudi / Auto-édition, je vous invite à découvrir cette belle émotion qu’est le premier volet de la nouvelle saga de Mychele S. Wild Rush, Heavenly Illusion.  Un premier tome à ne pas manquer !

Titre : Wild Rush – 1 – Heavenly Illusion

Auteure : Mychele S.

Éditeur : Auto-édition 

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Lara a fait le choix de mener le reste de son existence comme elle l’entend, même si cette décision brutale anéantit ses proches.Sa rencontre improbable avec Baxter, guitariste du groupe Wild Rush, pourrait néanmoins changer la donne.Une inattendue soif de vivre, de changement et d’amour s’empare de Lara, tandis qu’elle chamboule l’univers tout entier du musicien. Jusqu’à ce que tombe le masque, et que la réalité les rattrape. Entre amitié, musique et sentiments, l’amour a-t-il sa chance face au destin ?

L’avisdeMya :

Après la superbe trilogie Alberta Road, Mychele S. revient avec une deuxième saga dans l’univers de la musique. Le premier volet nous embarque dans l’histoire de Bax, membre du nouveau groupe en vogue Wild Rush formé avec Chris, Logan et Maisie !

La première partie de Heveanly Illusion était presque calme et ne dévoilait rien de l’intrigue. L’auteure a pris le temps d’installer un peu son histoire et nous présenter ses protagonistes avant de nous asséner le coup de massue ! Si ce n’est pas sadique…

Lara Spenser, son héroïne principale, a fait le choix d’arrêter des études qui ne la passionnaient plus. Et en lectrice avide qu’elle est, a préféré joindre l’utile à l’agréable. Aujourd’hui, elle travaille dans une librairie et en est heureuse. Enfin, cela aurait pu être mieux si son coup de cœur pour Kyle, son collègue tatoué, était payé en retour !

Mais qu’importe, Lara garde le moral et va rejoindre sa cousine Josie pour fêter dignement son anniversaire au Ollie’s, leur repaire habituel.

Sauf que Lara ne savait pas que le jour de son anniversaire sera aussi le jour où son destin va changer de cap. Un changement radical qu’elle adoptera sans même y réfléchir. Son destin s’appelle Bax Grady, le guitariste du groupe qui était en prestation au bar, ce soir-là. Bax, qu’elle traitera de ringard, qu’elle n’acceptera de sa part qu’une amitié platonique. Au début en tout cas.

Mais c’est dans ses bras qu’elle connaîtra la passion, le désir assouvi et un amour incommensurable. C’est son nom qu’elle criera dans la volupté. Et c’est dans son giron qu’elle pleurera de désespoir ou rira de bonheur ! 

Mais le destin peut-être des fois cruel. Il offre le Graal d’une main pour l’enlever d’une autre. Bax goûtera à cet amer et douloureux nectar des non-dits et des secrets. Car, Lara n’a pas seulement volé son cœur au premier regard, mais l’a aussi broyé par ses mensonges et brisé d’être partie sans même se battre pour eux, pour leur amour.  Bax est dévasté par cette trahison et va devoir vivre avec le manque ! Le manque de celle à laquelle il a promis son amour jusqu’à ce que la mort les sépare. Le manque de sa chaleur, de son rire et même de ses coups de gueule. Le manque de tout ce qu’elle lui donnait sans compter et de tout qu’elle représentait pour lui et qu’il n’a pas eu le temps de le lui prouver ! 

Que dire sans spoiler ? Que vous apprendrez à connaître et apprécier Lara au fil des pages ? Qu’elle gagnera votre respect par ses décisions si difficiles soient-ils ?

En effet, qu’importe si elle vous agace par ses pétages de plomb, Lara est une nana qui gagne vraiment à être connue. Malgré les mauvaises cartes que le destin lui a distribuées, elle est restée solaire et a gardé foi en elle et en autrui. Si elle est des fois coléreuse, je ne peux que la comprendre.

Pour une fois dans sa vie, elle peut faire des choix par elle-même et cela ne plait pas à son entourage qui a trop tendance à s’immiscer dans sa vie. Mais elle tient bon, et s’il faut crier ou se fâcher pour imposer son point de vue, elle ne va pas se gêner ! Elle est forte même dans sa faiblesse. Rafraîchissante dans sa tristesse. Vaillante dans sa douleur. Une belle personne à laquelle on s’attache, même quand on a envie de lui en mettre une.

Quant à Bax, c’est mon coup de cœur dans cette lecture. Malgré sa nonchalance du début, il nous a prouvé que c’est un type bon et sérieux. Le succès de son groupe n’a pas aveuglé sa belle âme. Il a le sens de la famille. Patient, persévérant, loyal et il aime sincèrement. Bref, l’homme idéal. Ou presque… Malgré les coups durs de la vie, la colère, l’impuissance, il prend sur lui pour donner à celle qui fait battre son cœur, tout ce dont elle a besoin. Malheureusement, l’amour ne suffit pas quand plus fort que lui s’emmêle. Vous l’aurez compris, Bax m’a conquise. Sa blessure est si bouleversante qu’on ne peut que compatir et avoir envie de le rejoindre dans son cocon de douleur.

Dans ce premier tome, vous aurez aussi le plaisir de faire connaissance avec d’autres personnes qui ont participé activement à cette belle histoire. Des personnages drôles et attachants qui vous donneront incessamment envie de les connaître… Ou pas, concernant certains. Logan, Josie…et bien d’autres.

En somme, Heavenly illusion est une belle histoire qui vous fera sourire, rire aux éclats et beaucoup pleurer. Une belle émotion, voire un millier de coups au cœur qui ne vous laissera pas indifférent et que je ne pourrais que recommander.

Mychele S. a signé là une belle love story vibrante de sincérité et dont vous n’en sortirez pas indemne. On sent qu’elle y a mis tripes et boyaux rien que pour le plaisir de nous briser le cœur. En deux mots : Mission accomplie !

Merci Mychele d’accorder ta confiance à notre blog et pour cette plongée totale dans ton univers aussi addictif et dont je prends, à chaque fois, plaisir à découvrir.

Affaire à suivre…

Backstreet Boys – Incomplete (MTV Version)

 

64480374_2339562869433411_4871915058940084224_n

 

 

 

L’avis de Carine sur le livre illustré pour enfant, Caillou – C’est délicieux aux Editions Chouette


51Dvl7wW7pL._SX464_BO1,204,203,200_Titre : Caillou – C’est délicieux

Auteur : Christine L’Heureux

Illustration : Kay

Collection : Les essentiels de Caillou

Série : Saines habitudes

Editions : Chouette

Prix : 8,95 €

25 chroniques de livreChallenge NetGalley France 2019Challenge NetGalley France 2018Badge 80%Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Présentation de l’éditeur : Caillou n’a pas toujours envie de goûter de nouveaux aliments. Mais avec un peu d’ingéniosité, la découverte de nouvelles saveurs peut devenir une délicieuse aventure.

Mon avis : 

La maman de Caillou est très inquiète car depuis quelque jour ce dernier touche à peine à ses aliments. Pourtant elle prend le temps de lui concocter de bons repas mais voilà, Caillou n’aime pas.

Découvrir de nouvelles saveurs n’est pas toujours aisé pour un enfant lorsque les goûts s’affirment mais aussi cette peur qui les tirailles dans la découverte de nouveaux aliments. « J’aime pas !  j’en veux pas ! » Sont les refrains courants des enfants quand ils sont à table et qu’on leur présente de nouveaux aliments. C’est toujours un peu déconcertant pour les parents et pourtant, il ne suffit de pas grand chose parfois pour les initier à la découverte de ces nouveaux aliments.

La maman de Caillou l’a très bien compris en lui proposant de participer à la confection du repas dans son intégralité. Et l’astuce commence par les courses où Caillou choisira lui même les légumes qu’il souhaite goûter. Ensuite il prendra le temps de les laver avec sa maman qu’il va aider à préparer une bonne soupe. Quelle fierté ce sera pour Caillou lorsqu’on lui dira que c’est délicieux. Une belle prise de confiance pour lui et donc pour l’enfant qui découvrira cet ouvrage. Cela lui permettra également de voir que même son petit héros Caillou a du mal avec la nouveauté, et qu’il comprend très bien ce qu’ils ressentent.  Alors si Caillou prend du plaisir ensuite, pourquoi ne pas se laisser tenter et demander à maman de faire la même chose.

C’est par des textes courts et des illustrations toujours aussi belles que nous suivons les aventures de Caillou qui sont toujours très ludique tout en restant dans la simplicité.

Merci aux Editions NetGalley et les éditions Chouette pour m’avoir permis de faire découvrir cette nouvelle aventure à mon petit testeur Louis de 3 ans.

L’avis de Carine sur Hot Expériences de Shana Keers


41yp-ZCTdhL._SX331_BO1,204,203,200_Titre : Hot Expériences

Attention ! Tome intermédiaire de Night Expériences

Auteur : Shana Keers

Genre: Romance érotique

Editions : Auto

Ebook : 4.99€

Broché : 15.00 €

Résumé : NOTE IMPORTANTE DE L’AUTEURE AVANT LECTURE :Hot Experiences est un tome intermédiaire à Night Experiences, son intrigue débute donc au milieu de celle de Night Experiences avec les mêmes protagonistes et dans les mêmes lieux. Pour une bonne compréhension de Hot Experiences, il est donc IMPÉRATIF de lire Night Experiences avant de vous lancer dans la lecture de celui-ci.***

Si Tarah compare Douglas à un iceberg incandescent, ce n’est pas pour rien. D’humeur changeante, son homme est tantôt glacial, tantôt enflammé, mais toujours impétueux, et c’est comme ça qu’elle l’aime. Alors, le jour de son emménagement avec lui, elle est consciente que son existence ne sera pas de tout repos. Cependant, elle est sereine. Son passé est derrière elle et Sabrina, l’ex de Douglas, n’est plus qu’un lointain souvenir. Elle peut enfin accéder au bonheur. Seulement, la chambre conjugale qu’il lui a interdit pendant de nombreuses semaines, ne ressemble pas au sanctuaire auquel elle s’attendait. Son esprit se met à divaguer et elle doute. Tarah sait qu’elle ne réfléchit pas assez avant de parler, pourtant, une question franchit la barrière de sa bouche et, au vu de la réaction de Douglas, elle décide de ne pas en rester là. Elle veut comprendre ce qui cloche. Elle le doit. Et le seul moyen d’y parvenir est de lui proposer l’expérience intégrale. Elle a conscience de s’aventurer sur un terrain volcanique. Cependant, elle ignore que la réalité de cette «hot expérience» sera bien au-delà de tout ce qu’elle imaginait.

Mon avis :

Après Night Expériences, Shana Keers nous ouvre les portes de l’Expériences, version Hot. L’auteure nous offre le luxe d’entrer plus intimement dans la vie de Tarah et Douglas et les découvrir sous un autre jour.

Hot Experiences est un tome intermédiaire à Night Experiences, étant donné que son intrigue débute au milieu de celle de ce dernier avec les mêmes protagonistes et dans les mêmes lieux. Il est donc impératif que vous ayez lu le premier pour vous lancer dans cette nouvelle lecture. Attention ce n’est pas un spin-off !

La visite de Sab, l’ex de Douglas dans la boite pourrait appartenir au passé sauf que finalement, cela ne plait vraiment à personne qu’elle ait pu à nouveau refaire surface. Si notre iceberg sexy veut se voiler la face, Tarah, elle, commence sérieusement à se poser des questions sur les relations qu’il entretenait avec elle. L’irruption de cette femme l’a touchée plus qu’elle ne veut le laisser croire.

Aujourd’hui c’est peut-être elle qui partage son lit, mais il n’y a pas si longtemps, c’était une autre qui criait son prénom au milieu des draps… Pas elle… Tarah doute tout à coup…. Comment était-ce avec Sab ? Est-ce qu’elle est à la hauteur ou pense-t-il encore à son ex ? Les murs ne peuvent pas parler pour lui dévoiler leurs sombres secrets, et malgré le fait qu’elle ait essayé d’ignorer ce qu’il a pu vivre avec son ex, elle ne peut plus se taire. Elle veut savoir. Tout connaitre de l’homme qui partage désormais sa vie.

D’une simple question qui aurait pu être banale, des suspicions vont l’emmener à chercher plus loin et sa curiosité l’a poussée sur un terrain glissant qui pourrait bien être aussi, excitant !

Qui es-tu vraiment Douglas Snyder ? Que caches-tu ? Ce pourrait-il que tu brides tes envies ? La seule chance de le savoir ?… Lui demander de tenter L’expérience intégrale. Mais est-il prêt à montrer à Tarah cette facette de lui alors que le simple fait de l’aimer le pousse à être un homme nouveau ?

Si vous avez aimé Night Expériences, il vous sera impossible de passer à côté de ce tome intermédiaire qui nous ouvre les portes sur une expérience à ne pas manquer. Une expérience étrange, agaçante mais très excitante !

7 jours.

7 Rooms.

Aucun traitement de faveur.

Aucun privilège.

Lui, l’iceberg incandescent … Elle, la brune volcanique… Qui va donner une leçon à l’autre ?

Shana Keers nous replonge dans le récit au moment où Tarah emménage chez Sny. Là où ses doutes ont besoin de réponses pour pouvoir aller vraiment de l’avant. Mais si Tarah en à vraiment besoin, c’est aussi le cas de Sny, même si ce dernier se voile la face. Sa brune volcanique va le pousser dans ses retranchements et nous permettre, à nous lecteurs, de prendre un réel plaisir à découvrir ce qu’il se passe derrière chaque porte des Rooms du Club. Mais surtout, ce qu’il se passe dans leurs têtes.

Les scènes érotiques sont nombreuses et toujours écrites avec maîtrise et subtilité. Elles nous emportent dans un tourbillon d’érotisme brûlant et toujours passionné. On suit en même temps et avec plaisir leurs expériences, tout en étant incitées par l’auteure à une réflexion plus profonde sur le sens de leurs actes.

Cette expérience n’est pas qu’un simple jeu érotique pour eux, c’est beaucoup plus profond et même dangereux pour ce couple qui se cherche et qui va se découvrir dans une tempête d’émotions imprévues au programme.

Ce tome intermédiaire ne repose pas seulement sur les scènes de sexe qui manquaient dans le premier opus. Il approfondit l’intrigue et nous apporte des réponses plus explicites sur le dénouement de plusieurs situations en compagnie des personnages secondaires, qui sont toujours aussi importants et apportent chacun sa pierre à ce récit que je vous recommande.

Un grand merci à Shana Keers pour sa confiance et aussi pour avoir écouté ses lectrices en nous offrant ce tome intermédiaire.

41yp-ZCTdhL._SX331_BO1,204,203,200_

 

 

 

 

 

Match de Jeanne & Louise Corolle, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Match, une romance fort sympa avec un thème d’actualité, signée Jeanne & Louise Corolle. Merci à BMR pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : Match

Auteures : Jeanne et Louise Corolle

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : La saison s’annonce difficile pour l’équipe de foot féminine de Tottenham : avec leur terrain d’entraînement en rénovation, elles vont être obligées de partager celui des hommes. Alors qu’elles se battent déjà au quotidien pour être reconnues à leur juste valeur, elles devront en plus supporter les railleries de leurs homologues masculins !
Pour Maja, la capitaine, cela ne fait que confirmer sa règle d’or : ne jamais sortir avec un joueur pro. De toute façon, elle ne correspond pas au cliché de la femme de footballeur ! Aucun risque de ce côté-là.
Et pourtant, ne dit-on pas que les règles sont faites pour être brisées ?

L’avisdeMya : 

Le stade de Tottenham Ladies est en plein travaux, de ce fait, l’équipe de Maja va devoir partager le terrain d’entraînement de l’équipe masculine. Chose qui ne plaît ni à l’un ni à l’autre. Mais les deux team sont obligées de faire avec et tant pis pour leurs états d’âme.

Maja était contente au début de cette initiative qui lui permet de s’entraîner aux côtés de ses idoles,  Mais à leur arrivée, elle a vite déchanté. Maja commence à avoir du mal à endurer les messes basses de ses congénères de l’équipe des garçons et leurs attitudes machistes !

Et surtout, elle ne peut supporter le suffisant Alistair Winkle, l’étoile montante de Tottenham et le chouchou de ses dames ! Non qu’il l’a draguée ou quoi que soit de ce genre ! Alistair trône sur son piédestal et ne sort qu’avec l’élite et elle n’en fait partie ! Et même si cela devrait arriver, Maja a pour principe de ne jamais fricoter avec ses collègues, de crainte de salir sa réputation et nuire à sa carrière !

Jusqu’au jour où elle a dû le côtoyer de près en travaillant sur un projet en commun. Depuis, elle a pu se faire une idée plus précise et bien différente de l’image qu’on donne de lui dans la presse !

Alistair s’est avéré un type bien, attentionné et très ouvert contrairement à ce qu’on peut penser. Et Maja est prête à craquer pour ce nouveau visage qu’il n’a dévoilé qu’à elle et qu’importent ses vieux principes ! Mais, lui est-il prêt à se laisser apprivoiser ?

Match est une romance fort sympathique. Une lecture tout à fait adéquate avec l’événement en cours en France. La Coupe du monde féminine est une bonne occasion pour dévorer des romances avec le thème. Et c’est justement pour cette raison que j’ai choisi ce titre, histoire de me mettre dans l’ambiance. Je l’ai lu d’une traite et le soir même de la réception du service presse. Pour dire que j’ai apprécié cette histoire fluide, agréable, et sans prise de tête.

Les personnages sont bien attachants, surtout Maja dont le foot est une histoire de famille. Une passion héritée de son père, lui-même ex-joueur de haut niveau. Elle se donne à fond pour son équipe en tant que capitaine, sue sang et eau pour rendre fier son paternel dans un premier temps. Puis pour se maintenir en haut du podium dans cet univers qui ne fait que peu de cas du football féminin. Eh oui, Maja s’insurge contre les stéréotypes qui sont une monnaie courante dans le milieu. Les femmes sportives se donnent autant que les hommes en matière de temps et de préparation. Pourtant, elles ne reçoivent nullement les mêmes revenus ni n’ont la même médiatisation. Et il y aussi une question qui a été soulevée par Jeanne & Louise Corolle : Sport et féminité font-ils bon ménage ? Les hommes regardent-ils les femmes et les sportives du même œil ?

En tant que quatre-mains, la transition entre les deux plumes est indétectable. Car on ne se rend pas compte qui écrit quoi, ce qui rend la lecture fort aisée. Deux plumes qui s’accordent en symbiose et un récit qui mêle une douce romance et football pour le grand plaisir des fans des deux !

Juste pour préciser, ne vous attendez pas à un désir fou, voire un amour fulgurant ou passionné. La romance évolue en arrière-plan, tranquillement au fil des pages et n’aboutit qu’en fin de route. Mais, cela n’enlève rien à la qualité de la trame !

Merci à BMR, NetGalley France ainsi qu’au quatre-mains Jeanne & Louise Corolle !

 

64532621_439137976902504_6705125968387768320_n

 

 

This Crazy Thing Called Love d’Elsa Carat, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une superbe et attendrissante romance This Crazy Thing Called Love, signée Elsa Carat. Merci à Harlequin France pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : This Crazy Thing Called Love 

Auteure : Elsa Carat

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Lali n’en revient pas, sa candidature a été retenue  ! Elle va participer au grand reportage organisé par France Télévisions sur les vocations hors norme. Rien de tel pour booster les débuts de sa carrière de comédienne. Surtout que Luca, cet homme charmant qu’elle a repéré le jour du casting, fait partie de l’aventure, lui aussi. Et, même si ce futur pompier est légèrement prétentieux et agaçant, Lali trouve sa compagnie très agréable. Mais elle ne doit pas perdre de vue son objectif  : se faire repérer dans l’émission. Et entamer une relation avec un autre participant n’est peut-être pas la meilleure idée qui soit… Enfin, sauf si cela reste leur petit secret  ?

L’avisdeMya :

Lali rêve de scènes et voir son étoile briller. Et aujourd’hui, l’occasion s’offre à elle pour réaliser son vœu. Elle vient de quitter la Bretagne, sa région natale en direction de Paris pour intégrer les prestigieux cours Florent. Mais elle ignorait qu’elle allait devoir participer à un reportage télé-réalité sur les vocations hors normes. Si elle n’était pas friande de ce genre de célébrité tapageuse, elle a vu dans cette émission, une opportunité de se faire les dents pour lancer sa carrière de comédienne.

Mais son attirance pour Luca, le pompier à la carrière hasardeuse, va ébranler son quotidien déjà tout tracé et semer le trouble en elle. Au lieu de se concentrer sur son objectif, Lali va devoir résoudre l’énigme nommée Luca.

Luca, quant à lui, vient d’être choisi aussi pour participer à l’émission mais les choses dérapent d’entrée de jeu entre lui et Lali. En cédant à la tentation, Luca risque sa carrière et tout le travail qu’il a accompli ces dernières années pour tourner la page de son passé tumultueux. Trop de choses en jeu pour qu’il se permette de plonger dans une relation amoureuse.

Mener à terme projet et carrière n’est pas compatible avec les élans de leurs cœurs, alors nos deux jeunes gens vont devoir tuer dans l’œuf cette attraction naissante qui pourrait leur coûter trop cher !

This Crazy Thing Called Love est une jolie romance qui parle de seconde chance avec des personnages que tout oppose mais qui puisent dans la force de leurs caractères pour venir à bout des difficultés ! Des personnages attachants qui ne manqueront pas de vous charmer.

Lali est maladroite, timide mais loin d’être timorée. Déterminée à pousser Luca dans ses derniers retranchements et ce, malgré sa manie à la pousser à bout et ses airs intimidants. Elle ne manque jamais l’occasion de le défier et de braver les règles qu’il a établies entre eux !

Luca sous le masque de type prétentieux et exaspérant cache moult fissures qui font partie intégrante de lui. Une colère sourde couve dans ses entrailles depuis trop longtemps pour pouvoir s’en défaire. Même la douceur de Lali n’arrive pas à l’apaiser voire la dompter. Mais sous le feu qui crépite, la culpabilité qui le dévore et les regrets, Luca se révèle un type attentionné, affectueux envers les siens pour lesquels il est prêt à tous les sacrifices. Même son coeur !

À première vu, nos deux jeunes protagonistes ne peuvent prétendre à aucun avenir d’être ensemble mais ne dit-on pas que l’amour est imprévisible et donne le désir et la force de construire ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Se construire, de renaître de ces cendres. Luca nous donne la preuve que les secondes chances ne sont pas jute un mythe ni une expression dénuée de sens !

Je n’oublie pas de faire mention aussi des personnages secondaires qui ont apporté leurs pierres à l’édifice et ont pimenté le cheminement de cette histoire. Effectivement, entre la jalousie de la copine et la froideur du professeur, le séjour de Lali à Paris ne sera pas de tout repos. Heureusement qu’elle a le soutien indéfectible et les conseils avisés de sa patronne qui l’aideront à aplatir le chemin de l’amour semé d’embûches !

J’ai passé un très bon moment avec Lali et Luca auxquels je me suis facilement attachée. Et j’ai tout de suite adhéré à leur histoire attendrissante et qui nous touche en plein coeur. En effet, leur amour n’est pas le fleuve tranquille auquel on s’attend.

J’ai un seul point négatif à soulever, les événements qui se succèdent passent vite, par conséquent, on ne profite pas à fond de cette superbe romance. Vous savez, quand on aime, on n’en a jamais assez !

Je suis vraiment ravie de retrouver la jolie plume d’Elsa Carat dans un nouveau registre, nouveau genre. Que ce soit pour nous faire rire ou pour nous émouvoir, elle sait trouver le chemin de nos cœurs !

64279546_2768937096454216_6424179624841838592_n

 

 

 

 

 

 

L’avis de Mélissa sur Ashes Of You d’Anna Finn.


Hello les étoiles, Je vous présente mon avis sur Ahes Of You d’Anna Finn. Une romance éditée par les éditions Addictives !

 

Titre : Ashes Of You

Auteur : Anna Finn

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance 

Résumé : Il a détruit sa vie, elle a ruiné la sienne… Onze ans auparavant, Sasha et Charlie se sont follement aimés. Mais depuis qu’un terrible accident les a séparés, Sasha a choisi son arme : la colère plutôt que les larmes. Alors quand Charlie resurgit dans la petite ville d’Ormont, la jeune fille pense ne pas pouvoir le supporter. Il a détruit sa vie et elle a ruiné la sienne : comment pourraient-ils se croiser et faire comme si de rien n’était ? Pourtant, le nouveau Charlie la trouble tout autant que l’ancien, et Sasha s’interroge : est-ce que, derrière la colère et le mépris, il reste quelque chose de leur amour ? Est-ce que tout est réparable ? Alors que le Charlie d’avant affleure sous le Charlie qu’elle déteste, Sasha commence à penser que oui. Mais un lourd secret de famille pourrait bien lui donner tort…

L’avis de Mélissa  :

Sasha a vécu une histoire intense et passionnelle avec Charlie. Amis et amants, ils se sont aimés et bien plus encore. Complémentaires et fous l’un de l’autre, ils ne formaient qu’un ! Mais les doutes de Sasha ont entraîné une suite d’événements et un accident qui ont mis un terme à cette relation fusionnelle. La laissant complètement détruite, et ruinant les espoirs d’avenir de celui qu’elle aimait tant.

Comment une telle relation et un tel amour a pu se terminer ainsi ?

C’est onze ans plus tard, au retour de Charlie dans la petite ville d’Ormont, que tout va prendre son sens. On n’oublie jamais son grand amour ! Mais lorsque la présence de celui-ci ne nous fait ressentir que haine et colère, peut-on envisager de retrouver ce que l’on a temps chéri, tant espérer ?

Sasha et Charlie apprendront à s’apprivoiser à nouveau, laissant des sentiments enfouis refaire surface… Mais parfois le passé peut révéler des secrets inattendus et tout faire voler en éclat. L’amour est-il plus fort que tout ?

C’est complètement sous le charme de la plume d’Anna Finn que je referme cette lecture. Et quelle magnifique découverte !

L’auteure nous offre un roman émotionnellement renversant et plein de surprises qui a fait chavirer mon cœur. En effet, je dois dire qu’aucune fausse note n’a retenu mon attention et quel plaisir de lire une histoire aussi bien menée, aussi bien pensée et aboutie ! Avec une énigme qui se met en place dès le départ et cette torture d’esprit, qui finalement a été parfaitement à la hauteur de mes attentes.

De plus, j’ai été séduite par la crédibilité des événements. Cette part de réalité qui en ressort, décuple l’intensité des émotions et rend le récit vivant et les personnages encore plus attachants.

Sasha est très touchante. Malgré son passé, elle fait preuve d’une force de caractère immense. Une vraie lionne : J’adore. J’ai trouvé Charlie très attachant. Il est réfléchi, et beaucoup moins indécis quant à ses sentiments envers sa belle. Moins offensif que cette dernière également. Il représente à la perfection ce qu’est l’amour avec un grand A. Quant aux autres personnages, ils ne sont pas en reste et apportent tous un petit truc à ce livre, voire plus….

Le destin de Sasha et Charlie ne dépend pas uniquement d’eux. Quelle en sera l’issue ? Je vous invite très fortement à venir le découvrir par vous-même. Une romance pleine d’émotions qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Je remercie Carole des Éditions Addictives pour ce service presse numérique ainsi qu’Anna Finn de m’avoir fait passer un excellent moment de lecture !

62569905_545132692685853_174254970751680512_n

 

The Horsmen Ride – Conquest de Liv Stone, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Conquest, le 1er volet de la série The Horsmen Ride de Liv Stone. Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse !

Titre : The Horsmen Ride – Conquest

Auteure : Liv Stone

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Il est violent, dangereux, sombre… irrésistible.
Conquest n’a peur de rien ni de personne. Membre du redouté gang des Horsemen of the Apocalypse, il en est même l’un des leaders.
Il dirige ses hommes d’une main de fer, sans jamais reculer face au danger ni se laisser déstabiliser.
Alors menacer et torturer Selena pour obtenir des réponses sur la disparition de l’un des siens, ça devrait être facile.
Mais la jeune femme change les règles, qu’il le veuille ou non. Même séquestrée, désorientée et angoissée, elle le trouble autant que lors de la nuit torride qu’ils ont partagée quelques semaines avant son enlèvement…
Et si Conquest baisse la garde, il risque sa vie et celle de tous les siens…

L’avisdeMya :

Quand Selena faisait la tournée des bars à la recherche d’un bout de son passé, elle ne savait pas encore qu’elle voguait vers sa destinée. Et quelle destinée ! Une nuit et une unique nuit volée au temps avec un inconnu va chambouler tous ses principes et sa perception de la justice !

Idéaliste, droite dans ses bottes dans tous les sens du terme, Selena Bennet a intégré les forces de l’ordre et depuis sa sortie de l’académie, elle travaille dur pour apaiser cette soif de justice qui la taraude depuis son enfance. Jusqu’au jour où sa route croise les cavaliers de l’apocalypse ! À partir de ce jour-là, plus de répit pour elle en tant que flic ni en tant que femme.

Conquest, le leader des The Horsmen Ride, se mord les doigts depuis qu’il a cédé à la tentation d’une nuit avec une inconnue. Aujourd’hui, il sait qu’elle est flic mais son corps… Et son cœur la réclament haut et fort. Et ne veulent rien savoir sur son statut de fouineuse. S’il cède encore à leurs désirs, il signera sa perte et celle de son club.

Entre danger, trahison et vengeance, le chemin de l’amour ne sera que plus dur à trouver !

J’ai vraiment pris plaisir à découvrir la jolie et addictive plume de Liv Stone. Ce premier volet de The Horsmen Ride, réunit tous ce que j’aime dans l’univers des bikers : Rebondissements, suspense, pas trop de violence gratuite. Et surtout des personnages de caractère avec lesquels je vibre en symbiose à travers ma lecture.

En effet, Selena a prouvé plus qu’une fois qu’elle était la femme de la situation. Malgré les risques qu’elle encourt, elle n’abdique point et ne mâche pas ses mots. Là où beaucoup y voient de l’impétuosité et une tendance suicidaire, Conquest voit une femme de caractère, fidèle à ses principes, loyale à son équipe et déterminée à appliquer la loi. Une femme incorruptible et une raison de plus pour succomber à ses charmes !

À elle seule, elle a réussi à se mettre des hors-la-loi dans la poche, mettre d’autres hors d’état de nuire malgré les coups qu’elle a essuyés et déjouer le complot dont elle a fait l’objet. Une héroïne à laquelle on aimerait s’y identifier. Une femme qui a l’air inoffensif, ce qui trompe facilement ses adversaires. Elle n’hésite pas à foncer dans le tas et utiliser tous les moyens à sa disposition pour protéger les siens. Elle est solaire, imprévisible et a tendance à s’attirer les ennuis.

Quant à Conquest, il suinte le danger par tous les pores de sa peau. Et toute personne raisonnable et tenant à la vie a intérêt de se tenir à carreau et suivre les règles qu’il a établies avec ses frères. Il a gagné le respect de ses hommes par la force de son caractère et par la poigne de maître dont il mène les affaires du club.

Mais l’arrivée de Séléna ébranle tout ce qu’il a construit. Il devrait lui en vouloir, mais c’est le contraire qui se produit. Conquest privilège sa protection aux business. Il est prêt à tout pour la préserver du danger qui l’éclabousse à force de les côtoyer, quitte à braver les règles ou tuer l’un des leurs. Si ce n’est pas ça l’amour…!

Mais, au fil des pages, on se rend compte que cette dernière n’a pas besoin des membres de The Horsmen Ride pour se mettre en péril. Le piège qu’on lui a tendu, se referme doucement mais sûrement autour de son cou et ce n’est pas la loi qu’elle vénère tellement qui la sortira de ce guêpier !

En somme, c’est avec un grand soupir de satisfaction que j’ai terminé Conquest, contente que l’auteure nous offre un univers plein de danger tout en restant soft. Et ravie qu’elle nous révèle une autre facette des bikers. Ce sont des criminels certes, mais ils ont certains principes auxquels ils ne dérogent pas. Tels les violences contre les femmes. Et sont même prêts à fraterniser avec l’ennemi pour livrer le violeur qui s’attaque à elles au lieu d’appliquer leur propre sentence !

Beaucoup d’émotions, des joutes verbales qui nous font rire, des personnages hauts en couleur, le combo parfait pour nous accrocher et nous embarquer dans les méandres peu ragoûtants d’un club de bikers mais si intenses et captivants !

J’ai tellement aimé que j’ai hâte de découvrir l’histoire des trois autres leaders !

Merci à toute l’équipe des éditions Addictives pour le service presse ainsi qu’à Liv Stone pour cette superbe histoire !

62320817_709978949438557_7425103632707616768_n

 

 

 

 

 

Trahison, tome 2 : Présent recomposé de Lucie Chatel, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le superbe et émouvant final de Trahison, Présent recomposé de Lucie Chatel. Merci à Black Ink éditions !

Titre : Trahison, tome 2 : Présent recomposé

Auteure : Lucie Chatel

Éditeur : Black Ink éditions

Genre : Romance

Résumé : Voilà deux ans que Maëva s’est confrontée aux démons de son passé.

Elle a enfin obtenu les réponses qu’elle croyait indispensables à son équilibre, mais à quel prix ? En pensant trouver la paix, elle a déclenché la guerre et de nouveaux problèmes se profilent à l’horizon.

Tourner la page n’est pas chose aisée quand on n’a pas fini de l’écrire. Et Kayden hante toujours les pensées de Maë, comme un goût d’interdit et d’inachevé.

Un concert à Paris et une meilleure amie fan du groupe vont bousculer le quotidien de Maëva. Kayden est devenu une star internationale, tout a changé, mais il a toujours le pouvoir de réveiller chez elle des désirs qu’elle pensait enfouis.

Les fils du destin tissent une toile à laquelle il est impossible d’échapper, Maë en fera l’amère expérience. Peut-on guérir d’une trahison en conjuguant son futur au passé ?

L’avisdeMya :

De l’eau a coulé sous les ponts mais les vielles rancunes restent tenaces. Ils sont vieux de deux ans mais la colère, la douleur et la culpabilité sont toujours aussi vivaces.

Maëva essaie d’oublier celui qu’elle a trahi. Et celui qui l’a rejetée. Mais en vain. Car s’il est difficile d’occulter son passif familial douloureux, c’est encore 100 fois plus douloureux de tourner la page de son amour pour Kayden. Ce dernier ne se laisse pas oublier. Deux ans après que le ciel leur est tombé dessus, Maë vit toujours mal cette séparation à l’effet d’une bombe atomique qui lui a explosée en pleine figure !

Mais le destin a décidé que tout n’était pas fini. Un retour à la cité des Anges s’imposait pour régler ses comptes avec le passé et remettre les pendules à l’heure avec Kay. Il est temps de libérer les cœurs de leurs rancunes et s’expliquer pour pouvoir enfin avancer ! Mais encore faut-il que Kay accepte de la revoir…

Kayden n’a pas oublié son amour pour Maë malgré ce qu’il essaie de faire croire. Mais ses mensonges ont été de trop, et pas sûr qu’il ait envie de passer outre… Un jour peut-être, mais la blessure qu’elle lui a laissée saigne encore pour qu’il arrive à lui pardonner sa défection…

Présent recomposé, le deuxième tome de Trahison, est un voyage émotionnel qui ne vous laissera pas indifférent. Dans le premier volet, les personnages étaient comme des aimants qui tour à tour s’attirent puis se repoussent, une dynamique qui agaçait un peu. Et dans ce final, pas beaucoup de changement de ce côté-là, les personnages principaux restent égaux à eux-même. Cependant, ils ont pris un peu plus de maturité. Et cela même s’ils n’arrivent toujours pas à communiquer sur ce qui s’est passé.

Les années passées, la distance, la trahison, les regrets et la culpabilité n’ont pas eu raison de leur amour. Leur attachement émotionnel n’en est que plus fort même si leur façon de l’exprimer parait toujours ambiguë ! Un paradoxe qui peut séduire ou…pas ! Kay dont le cœur s’attendrit devant une Maë en souffrance, n’arrive pas à aller vers elle ni à s’en éloigner. Impétueux, sanguin, indécis… Brisé. Un caractère qui nous n’est pas inconnu mais qui reste quand même touchant et ne manquera pas de vous gagner à sa cause…perdue ?

Maë est épuisée et à bout de nerf. Son père est dans un état critique et Kay lui bat toujours froid, ignorant sa détresse, ses explications et ses excuses. Et par ce fait, elle passe son temps à se lamenter. Exit, la fille solaire et caractérielle qui nous enchantait par ses réparties, son entêtement et sa façon de tenir tête à Kay. Du coup, j’en suis moins fan même si je comprends tout à fait cette transformation. Ce qu’elle vit n’est pas simple et gérer ce trop-plein d’émotions peut épuiser et ébranler les caractères les plus solides ! Heureusement, les amis sont fidèles au poste et présents pour prodiguer des conseils avisés ou mettre les coups aux fesses au besoin. Y a rien de mieux pour remettre ces deux-là d’aplomb !

En somme, un super et inattendu dénouement pour cette histoire qui parle de regret, de culpabilité et surtout de pardon. L’auteure nous a offert une belle romance avec moult émotions à me mettre le coeur en miettes…Des personnages hauts en couleur qui donnent autant envie de les secouer que les prendre dans nos bras pour les réconforter.

Si vous avez aimé le premier volet, Les cicatrices du passé, ce final vous fera succomber à une alchimie addictive additionnée à une jolie plume !

Merci à Black Ink pour l’envoi du service presse ainsi qu’à Lucie Chatel pour cette belle romance !

Chimène Badi – Pardonner

62038351_2027169934062076_2666237962743709696_n

 

 

 

 

L’avis de Mélissa sur Marquée à Jamais d’Allison B.


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Marquée à vie d’Allison B. Une réédition des éditions Plumes de Mimi 

Titre : Marquée à Jamais

Auteur : Allison B.

Éditeur : Plumes de Mimi

Genre : Romance

Résumé : Mégane s’est fait une promesse, celle de ne plus jamais tomber amoureuse. Elle se reconstruit difficilement et reprend sa vie en main pour tenter d’oublier l’enfer qu’elle a vécu durant de longues années. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance de Thomas, un brillant avocat indéniablement attirant. Celui-ci change son existence et lui apprend à accepter d’être aimée. Avec le soutien de Béatrice, sa patronne et amie qui l’a prise sous son aile, elle pense pouvoir échapper aux démons qui la hantent depuis si longtemps. Mais c’est sans compter sur la persévérance de l’homme qui l’a brisée en faisant d’elle une femme apeurée.

L’avis de Mélissa :

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Plumes de Mimi  ainsi que l’auteur, Allison B. pour leur confiance et pour l’envoi de ce service presse numérique.

Marquée à Jamais est un de ses romans auxquels on ne peut rester insensible carlL’auteur y aborde le thème poignant qu’est la violence conjugale.

Mégane a vécu un enfer quotidien auprès de son ex-compagnon pendant trop longtemps. Victime de violence et d’atroces humiliations, elle a fui son bourreau ainsi que la Suisse sans jamais se retourner.

Perdue et n’ayant plus goût à la vie, elle s’apprête à commettre l’irréparable lorsqu’elle va faire la rencontre de Béatrice. C’est grâce à cette femme qui deviendra sa patronne et très vite son amie, que Mégane prendra un nouveau départ.

Puis il y aura un homme, Thomas… Cet avocat sexy pour lequel, elle éprouvera une attirance certaine. Très vite, il estompera son aversion envers la gent masculine et lui fera ressentir des sensations inconnues, des sentiments agréables permettant à la jeune femme de prétendre enfin au bonheur.

Mais qu’en est-il de celui qui l’a détruite ? La laissera-t-il impunie de l’avoir quitté ainsi ? JAMAIS ! Loïc est loin d’avoir dit son dernier mot et pourrait bien transformer le rêve de Mégane en un véritable cauchemar.

Bien qu’ayant, depuis quelque temps, tous ses livres dans ma bibliothèque, c’est avec cette réédition de Marquée à Jamais que je découvre enfin la plume de l’auteure. Et même si ce n’est pas une lecture coup de cœur, je l’ai beaucoup appréciée.

Comme je le disais plus haut, le sujet choisi ne peux nous laisser de marbre et j’ai tout de suite ressenti de la peine et de la sympathie pour Mégane. Une femme qui a eu le déclic, la force et le courage de fuir la relation néfaste et destructrice dans laquelle elle vivait.

Je trouve qu’Allison B. a su trouver les bons mots pour nous décrire le terrible passé de notre protagoniste et ainsi faire passer de nombreuses émotions tout en nous offrant une lecture fluide et agréable.

Cependant, de mon point de vue, l’histoire manque de développements. J’aurais vraiment aimé que les événements aillent moins vite, donnant un peu plus de crédibilité à quelques comportements de Mégane. Car, j’ai eu l’impression à certains moments qu’elle faisait preuve de trop de légèreté par rapport à son vécu et ce même si elle a rencontré Thomas. Cet homme du genre renversant au premier regard, attentionné et présent à tout moment pour sa belle dont j’ai beaucoup aimé son côté protecteur…

J’ai tout de même passé un très bon moment de lecture. Ce roman nous embarque de surprise en surprise avec son lot de rebondissements. Et puis ce dénouement…….. Je suis restée sans voix. Jamais je n’aurais pensé à une fin similaire, ce qui m’a complètement bluffée et j’adore ça.

Voilà pourquoi je vous invite à découvrir ce roman par vous-même. Une histoire qui pourrait porter un message d’espoir aux trop nombreuses femmes qui sont maltraitées par leurs conjoints. Un livre, qui vous apportera une multitude d’émotions.

Pour ma part, c’est avec plaisir que je découvrirai les autres écrits d’Allison B..

61915669_403693760358159_263491970117140480_n

J’écris, tu me lis mais… Qui suis-je ? Avec Aryabella Connors Auteure Lips and Co


Bonjour les étoiles

Aujourd’hui nous vous proposons de faire connaissance avec Aryabella Connors qui n’est autre que la talentueuse auteure de la saga Coup de Coeur :

Une plume dans le désert.

Une saga en 3 tomes dont vous pouvez retrouver mes avis en lien à la fin de ce post.

Je t’ai lu Aryabella. J’ai énormément aimé ta plume ! Mais… Qui est-tu ?

61613086_481495362618660_8265951211564302336_n

 Portrait Chinois

Si j’étais un animal ? Je serais un tigre blanc pour son coté rare, respecté, solitaire, dominant, majestueux….
Si j’étais une couleur ? Je serais une variation du bleu. J’adore le bleu et toutes ses nuances.
Si j’étais une chanson ? En ce moment, j’hésite entre « Giant » de Ragon Bon Man et « Petite sœur » de Ben l’Oncle Soul.
Si j’étais un livre ? Un seul ? Non, beaucoup de livres, toutes sortes de livres : petits, gros, lourds.. Un qui ne me quitte jamais, hormis mon agenda de maman, je dirais mon cahier à spirales qui me suit partout pour prendre des notes dès qu’une idée me traverse l’esprit.
Si j’étais une pierre précieuse ? L’ambre, sa couleur m’apaise.
Si j’étais une personne connue?  Pink : j’aime cette femme !
Si j’étais un dessert ? Un tiramisu au Nutella.
Si j’étais un moment ? Dans mon jardin avec ma famille, à s’amuser ensemble ; ou dans mon bain, avec des bougies et un bon livre.
Si j’étais une blague pourrie ? Que s’est-il passé en 1111 ? L’invasion des Huns.
Si j’étais une fleur ? Le coquelicot.
Si j’étais un film ou une série ? En ce moment, je dirais la série « Sons of Anarchy ». Je l’ai vu déjà 4 fois. Et je ne parle pas du nombre de fois où j’ai regardé « Twilight », « Die hard » ou « Le grand chemin »…
Si j’étais une odeur ? Celle de mon homme.

Questions de la Team 

58377130_591224341376237_2350103948574064640_n

Quand et comment as-tu commencé à écrire ?
J’ai toujours été de nature créative, j’aime imaginer une histoire avec des personnages, des amours, des emmerdes et une fin heureuse… Je suis issue de la génération Walt Disney. Lorsque j’étais enceinte de ma fille, je lui écrivais des contes pour enfants. Lorsque j’étais assistante maternelle, je m’ennuyais durant le temps de sieste des enfants. Après avoir lu tout ce qui me passait sous la main, il me fallait une occupation silencieuse : je me suis donc remise à l’écriture. Cela m’a permis de m’évader de ce quotidien, de faire évoluer les personnages, de faire des recherches sur des sujets totalement différents…
L’écriture est devenu mon moment, où je pouvais faire tout ce que je voulais. Je suis la seule à pouvoir élargir mon champ de connaissances, de vision, d’imaginaire… Et j’adore cela !
Ton premier pas dans l’édition ?
La saga « Une plume dans le désert » est ma première publication en maison d’édition, plus précisément chez Lips & Co.
Mes amies m’ont poussée durant des années à sauter ce cap, à présenter l’une de mes histoires. J’ai choisi cette saga car elle me paraissait la plus aboutie.
C’est une aventure extraordinaire, stressante mais bénéfique, qui me permettra de faire évoluer mes autres histoires.
D’où t’es venu l’idée pour la saga « Une plume dans le désert » ?

J’ai d’abord commencé à écrire avec des fanfictions (sur « Twilight » pour ma part), mais je voulais faire évoluer les personnages dans des univers très différents de l’original. Puis ma plume est partie toute seule, laissant libre court à mon imagination…
Maxynne avait cet avenir de défini, il me fallait un monde opposé, donc le cadre militaire s’est imposé. Pour ce qui est de la Libye, j’ai choisi ce pays suite à un reportage sur la télé, durant mes recherches sur les militaires.
A quand remonte ta passion pour les livres ? Y a -t-il eu une lecture ou un élément déclencheur ?
Ma mère lit beaucoup, elle avait tendance à me dire que lire, c’est s’évader de son quotidien, voyager de son salon et s’ouvrir sur le monde ou des sujets divers. Par contre, je n’ai jamais aimé lire ce qu’on m’imposait à l’école.
J’ai toujours lu de tout, des livres historiques à ceux édités chez Harlequin, en passant par le thriller, du Streampunk… Si je suis happée par l’histoire, si le sujet m’intéresse, je sais que la nuit va être courte.
A quel âge as-tu écrit ta première histoire ? De quoi parlait-elle ?
Ma toute première histoire était axée sur des samouraïs. J’avais six ou sept ans. J’ai retrouvé mon cahier, il y a avait même des dessins sur des scènes que je n’arrivais pas à écrire et beaucoup de fautes, mais le souvenir des sensations éprouvées pendant que j’écrivais étaient les mêmes que maintenant…60665759_804049673307089_784560713887645696_n
As-tu un rituel pour écrire ? Ou peut-être un endroit bien particulier ?
Oh oui, et il est sacré… Le soir, une fois ma famille au lit, je me fais une boisson chaude sucrée, des petits trucs à manger, je me mets des bougies, de la musique… En ce moment, j’écris dans mon canapé, entourée de coussins pour me blottir.
Je m’évade, je m’éclate, je fais vivre tout ce qui me passe par la tête aux personnages et rien ne me freine, si ce n’est l’heure. Alors je grappille encore un peu de temps avant d’éteindre mon ordinateur pour aller me coucher.
Quel est ton genre de prédilection en tant que lectrice ?
J’aime la romance, les histoires bien ficelées, sans comprendre dès les premières pages ce qu’il va se passer. J’aime qu’on me surprenne.
Mais je ne suis pas contre un bon thriller. Celui qui vous met la chair de poule lorsqu’un bruit vous interrompt.
Pourquoi avoir choisi ce pseudo ?
Aryabella est l’héroïne de mes histoires. Je n’aime pas inventer des prénoms. Donc dans la première version de chacune de mes histoires, les noms des personnages sont les mêmes, et le premier rôle féminin s’appelle Aryabella Connors.
As-tu des nouveaux projets en cours ?
Oui, mais je dois encore les travailler, les faire évoluer, finir des recherches, puis lorsque je serai satisfaite, je les proposerai à ma maison d’édition.
Un petit mot pour tes lecteurs ?
Ce que m’a apporté cette saga, en plus de faire connaître mes écrits, c’est le contact avec les lecteurs : par le biais de Facebook, leurs blogs, leurs petits mots d’encouragement sur les plate-formes… Il n’y a rien de plus jouissif que de lire ces avis, de voir que j’ai pu procurer des émotions, partager l’amour de mes personnages et de vous dévoiler mon monde

.
Mes lecteurs, vous m’inondez d’une telle force d’écriture et d’inspiration !
Certaines personnes, comme les blogueuses, vous permettent de vous faire connaître bien sûr, mais aussi de rencontrer des personnes incroyables.
Aucune maison d’édition ne peut fonctionner sans lecteurs ou lectrices… Alors que puis-je vous dire à part : un immense merci !

Merci à toi Aryabella, ce fut un plaisir de faire plus ample connaissance et hâte de retrouver ta plume dans de nouvelles aventures.

Une plume dans le désert Tome 1
52840290_758214027890654_2991118372868980736_n

Ebook IciBroché Là-

Mon avis – par ici Mon avis – par ici

 

 

59229926_791542611224462_6497342000432414720_n.jpgUne plume dans le désert Tome 2

Ebook Ici – Broché Là-

Mon avis par ici

Une plume dans le désert 3
61451163_806795159699207_4894548346884063232_n.jpg

  1. Ebook Ici – Broché Là-

Mon avis c’est par là

Si vous désirez lire le début de ce roman c’est très simple ! Rendez vous sur la Lipsithèque de Lips and Co Ici

Résumé :

« Il me regarde, se penche. Mon souffle s’accélère, mon corps fourmille d’impatience. Je ne peux pas… Il se rapproche encore plus près, me sourit et embrasse ma joue lentement pendant que je regarde fixement devant moi… »

Quand sa sœur et sa meilleure amie s’engagent comme infirmières dans l’armée, Maxynne n’hésite pas une seule seconde à signer pour partir avec elles. Quitte à laisser au pays son fiancé Brooster, à qui elle est promise depuis toujours…

Propulsée du jour au lendemain dans le désert infernal de Libye, elle va devoir se montrer plus forte que jamais pour affronter les horreurs de la guerre et la rigidité militaire. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit résister au charme du lieutenant Huppers, qui semble bien décidé à se rapprocher d’elle…

Maxynne parviendra-t-elle à se faire une place au milieu de ces soldats surentraînés ? Va-t-elle succomber à la passion qui vient bouleverser toutes ses certitudes, ou choisira-t-elle de respecter la promesse qu’elle a faite à Brooster ?

 

 

À eux deux, intégrale de Marie Luny, mon avis !


Hello les étoiles, si vous aimez les histoires atypiques, À eux deux de Marie Luny est fait pour vous plaire ! Merci à Nisha et caetera pour l’envoi du service presse !

41ZD0TwfURL._SX307_BO1,204,203,200_

 

 

 

 

Titre : À eux deux, intégrale

Auteure : Marie Luny

Éditeur : Nisha et caetera

Genre : Romance

Sortie numérique et papier le 6 juin

Broché : Lien d’achat

Résumé : L’amour n’est pas toujours bonne conseillère…

Dénigrée par ses parents, tant sur son physique que sur ses projets, Anita, jeune femme de 20 ans, n’a pas vécu une enfance et une adolescence enviables. À l’heure de voler de ses propres ailes, comment réussir à s’affirmer et à se construire sur de telles bases ? Comment tisser des rapports sains avec les autres ? Comment vivre sans risquer de se perdre ? 
Heureusement, le destin va mettre sur son chemin, Gaël, qui lui apportera tout ce qui lui a fait défaut jusqu’alors : la protection et la stabilité. Anita jouit de chaque instant de son nouveau bonheur. Mais un événement inattendu va venir tout chambouler ! Rayane entre dans sa vie si paisible. 
Sorties enivrées, nuits torrides, relations interdites… Anita n’a pas de limites ! Elle navigue entre sentiments d’extase et de vide sidéral. Va-t-elle se perdre ou se retrouver ? Tiraillée entre le diabolique Rayane et l’angélique Gaël, réussira-t-elle à faire un choix ?​ 
Le roman, est l’itinéraire de cette jeune femme perdue et complètement tiraillée, qui va partir en quête d’elle-même.

L’avisdeMya : 

Un cœur peut-il aimer d’amour deux personnes à la fois ? Cette question ne m’a jamais effleurée jusqu’à ce que je commence à lire des romances dont le thème parle de triangle amoureux. Et c’est le cas aussi pour Anita. Elle non plus n’y a jamais pensé jusqu’à que cette question s’impose à elle concrètement.

Anita, l’héroïne de cette romance est une vingtenaire qui n’aspire qu’à s’affirmer et trouver sa place dans le monde. Déçue et désillusionnée par la vie, par l’indifférence de ses parents, par l’amour. Heureusement que Nina répond toujours présente. La seule personne qui l’ait aimée sincèrement et telle qu’elle est et non comme elle voudrait qu’elle soit. Elle l’accepte avec ses défauts comme avec ses qualités. Avec ses sourires comme avec ses fêlures.

L’amour, non… Elle n’y pense plus. Et pour cause, chat échaudé craint l’eau froide. Aujourd’hui, elle veut se consacrer à elle-même, trouver du boulot, se défaire de sa dépendance autant affective que financière. Et pourquoi pas, voyager et voir du monde. Anita n’a pas d’amis, ni de vie sociale. À part sa cousine, personne ne gravite autour d’elle.  Mais cela c’était avant…

Avant sa rencontre avec Gaël et Rayane. Ces deux-là, vont chambouler sa vie. Changer ses perspectives et ses notions sur l’amour et le désir… Ils vont lui apprendre à vivre et non à survivre. Au côté de Gaël, elle se sentira chérie, apaisée et tout à fait en sécurité. Auprès de Rayane, c’est un ascenseur émotionnel garanti. Son cœur est pris dans un tourbillon de désir de mordre la vie en pleines dents. Tout simplement de s’accaparer cette place qu’elle a cherchée longtemps en vain.

Le cœur d’Anita balance entre Gaël et Rayane. À eux deux, répondent aux critères de son idéal. Elle veut tout. La sécurité matérielle et affective et l’amour apaisant et généreux de Gaël, elle veut la passion et l’amour sauvage de Rayane. Mais eux, que veulent-ils ? Accepteront-ils d’être seulement la moitié de son cœur à elle ?

Elle succombera à ses désirs et se perdra dans les méandres de la tentation ! Mais ne dit-on pas se perdre pour mieux se reconstruire ? Anita doit assumer les conséquences de son indécision car à ne pas savoir qui choisir, elle se brûlera les ailes…

À eux deux, est une jolie histoire qui a pour thème un triangle amoureux des plus tentants. Dans la première partie, on a eu une vue générale de ce qu’était la vie d’Anita d’avant LA RENCONTRE. Ses états d’âme, ce chapitre sombre qu’était sa vie. Elle a souffert du désintérêt parental, d’un vide affectif qui a fait élargir la distance entre elle et le monde extérieur. Mais son amour naissant pour Gaël et son début d’amitié avec Rayane ont apporté un peu de couleur dans sa grisaille intérieure. Une première partie prometteuse et fort sympathique avec une bonne dose d’humour. L’auteur a préféré nous taire les pensées de Gaël, du coup, l’attention porte sur l’héroïne du jour pour analyser le paradoxe de sa personnalité haute en couleur.

Dans la deuxième partie, qui a ma préférence, Marie Luny développe un peu plus le côté psychologique d’Anita qui aurait fait le bonheur de plus d’un amateur de divan. (Tout ce que j’aime). Un brin bipolaire, elle peut être aussi solaire que d’humeur noire. Toujours serviable et de bon cœur. Forte et battante.

Mais parfois, elle nous livre aussi des pensées sombres laissant entrevoir un caractère plein de failles. Sa fragilité, son manque de confiance en elle. Son manque d’estime d’elle renforcé par cette situation qu’elle vit tellement mal qu’elle pourrait accourir à des solutions extrêmes.  D’un seul coup, l’histoire vire un peu sombre et devient encore plus intéressante. Je ne vous parle pas des personnages masculins de cette dernière partie pour ne pas vous spoiler le mystère de ce triangle amoureux. Même s’il reste prévisible. Mais ce serait mieux que vous le découvriez par vous-même !

Cette dernière partie était plus captivante, plus bouleversante, plus sauvage et plus sensuelle avec l’entrée officielle en scène de Rayane.  En somme, j’ai passé un bon moment lecture qui nous offre des personnages touchants, une trame alléchante et piquante, un récit fluide et un dénouement à haut risque qui a failli me perdre !

Merci à Nisha et caetera ainsi qu’à Marie Luny pour cette romance atypique et joliment bien écrite !

61826658_1038301513047807_5411916533947432960_n

 

La librairie des rêves suspendus d’Emily Blaine, mon avis !


Bonsoir les étoiles, je vous invité à découvrir une jolie histoire qui parle de notre passion pour les livres, d’espoir, et de beaux sentiments. #LaLibrairieDesRêvesSuspendus #NetGalleyFrance, une romance signée Emily Blaine chez Collection &H que je remercie pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : La librairie des rêves suspendus

Auteure : Emily Blaine 

Éditeur : Collection &H 

Genre : Romance 

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Entrez dans un monde où tout devient possible…

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

L’avisdeMya : 

La librairie des rêves suspendus est à l’image des romances qu’on apprécie pleinement, surtout à l’approche de l’été, des vacances…Un titre que j’ai reçu dais le cadre du #ChallengeNetGalleyFR

Emily Blaine, égale à elle-même, nous offre une histoire de seconde chance toute en douceur mais qui ne manque pas d’un brin de noirceur.

L’histoire de ses personnages principaux, Sarah et Maxime m’a tellement émue et conquise. La trame en elle-même n’amène pas de renouveau certes, mais l’auteure a l’art de transformer un air de déjà-vu en une histoire exceptionnelle.

Maxime est le stéréotype du bad boy au comportement violent et désinvolte. Acteur de renommé, charismatique, riche, centré sur lui-même et indifférent aux problèmes d’autrui. Les seules émotions qu’il laisse apparaître ou exploser, c’est sur un plateau de tournage ou sur un ring.

Effectivement, ce dernier a du mal à gérer la rage qui couve en lui. Tout est propice à une bonne castagne pour apaiser ses bonnes vieilles rancœurs. Cela va jusqu’à mettre sa carrière en danger… Et la dernière baston a été la goutte qui a fait déborder le vase.

Là, il ne suffit plus de signer un chèque pour réparer les conséquences de ses débordements. Si son avocat lui évite l’incarcération ferme, Maxime va devoir assumer le résultat de ses actes. Il doit payer le tribut en travaux d’intérêt général. Et dans le lieu de ses pires cauchemars ! Maxime va devoir faire face à ses vieux démons en passant deux mois en Charente, dans sa ville natale, et aussi celle à la base de ses tourments !  Sarah habite dans un petit village dans lequel, il ne se passe jamais rien. Mais cela lui convient. D’une timidité presque maladive, elle n’aime pas la foule ni les approches sociables. Pour seules compagnies, Ses livres bien aimés et les commerçants avoisinants le sien. Ces derniers constituent sa seule famille depuis l’abandon de son père, après l’indifférence de sa mère. Et le décès de la seule personne qui l’a aimée, sa grand-mère, n’a pas arrangé sa situation.

Propriétaire d’une librairie en ruine et déficitaire, Sarah n’en a pas perdu son humeur solaire pour autant. Souriante et respirant la joie de vivre, elle fait le bonheur de ceux qui l’entourent qui ne peuvent pas s’empêcher de la couver de leurs protections.

Encline à la solitude et introvertie, sa vie a basculé au retour peu glorieux de l’ancienne brebis galeuse. Maxime est arrivé dans sa librairie apportant avec lui un vent de panique et aussi de vie. Et en retour, elle lui a apporté un vent de liberté, de fraîcheur et moult couleurs.

Sujets tous les deux à un débordement émotionnel dont ils ne savent que faire, ils commettront à coup sûr des erreurs. Rien de plus normal pour un estropié du sentiment tel Maxime. Aimer d’amour, ils ne connaissent pas et n’y ont jamais goûté, mais ils sauront trouver un compromis dont l’amour seul en sortira vainqueur !

La librairie des rêves suspendus est un superbe moment lecture. La recette idéale pour déguster tout un tas de mets rafraîchissants et délicieux. Bon temps assuré avec le plein d’émotions qui étaient au rendez-vous à l’instar des autres romans de l’auteure.

Si Sarah, ne m’a pas trop touchée au coeur, je dois avouer que Maxime y est entré et par la grande porte. Il a su m’émouvoir par toutes ses émotions qu’il n’a jamais connues mais qu’il a su gérer comme un chef. Malgré un comportement déviant, son histoire s’est avérée émouvante. Sa cuirasse de mauvais garçon qu’il a passé des années à ériger n’a pas fait long feu devant la gentillesse et la bonne humeur de Sarah. Avec elle, il redécouvre sa vraie nature qu’il a remodelée à force de coups de poings. Dans cette librairie cabossée par le passage du temps, il s’est révélé un homme bon, soucieux d’autrui, généreux et attentionné. Et la détresse de Sarah ne l’a pas laissé insensible. Comment résisté à un tel homme qui n’a pas beaucoup fait d’efforts au début pour séduire nos cœurs !

Si avant, la Charente était le tombeau de ses espoirs, aujourd’hui, elle est devenue l’Éden de sa rédemption et l’accomplissement de ce merveilleux rêve qu’il n’a jamais cru qu’il y avait droit.

Poussez la porte de La librairie des rêves suspendus, et laissez-vous bercer par une douce et addictive histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose mais que le destin met à l’épreuve ! Venez partager leur joie et leur tristesse. Leur amitié, leur espoir et leur désillusion. Venez vous délectez d’un amour à toute épreuve !

En somme, une jolie histoire qui parle de notre passion pour les livres, d’espoir et de beaux sentiments !

61837776_648189038979881_8166376487910375424_n

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le tome final de Une plume dans le désert. Un roman de Aryabella Connors chez Lips and Co


41Fr49B0WxL

Titre : Une plume dans le désert

tome 3/3

Auteur : Aryabella Connors

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Collection Lips and Roll

Ebook : 5.99€

Broché : 16.99€

Résumé : « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… »

À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison.

Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie.

La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ?

En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

****

Mon Avis :

Un troisième tome différent, mais non moins intense…

À peine les pieds posés sur le sol Américain, que Maxynne se retrouve face aux « Grands » de la Pantha. Le comité d’accueil n’est pas celui qu’elle espérait. Et se retrouver devant ceux qui souhaitent diriger son avenir va la rendre folle de rage. Son ex-fiancé, Brooster, compte bien la récupérer et la ramener à la raison. Sauf que Maxy n’est plus cette douce femme soumise à des idéaux qui n’étaient finalement pas les siens. Et surtout, ces Indiens qui pensent qu’elle doit être purifiée pour retrouver son rôle D’Aïyana ne sont plus sa famille… Non, sa famille se tient là, auprès d’elle et prête à en découdre avec tous ces hommes à plumes plus ridicules qu’autre chose. Tous font bloc aux côtés de Leur Rossignol dans leurs uniformes qui attirent le respect. Mais si les Panthaliens finissent par rebrousser chemin, ils ne comptent pas en rester là. Maxynne est leur Aïyana et hors de question qu’elle n’épouse pas Brooster. Qu’importent les moyens à employer. Le Cycle des saisons est beaucoup plus important pour eux que la dignité humaine.

Le retour à la réalité est dur pour elle. L’odeur de la ville lui saute à la gorge, tout comme celle des pots d’échappement. Tout est différent de la Libye et son cœur se serre en voyant les enfants s’amuser en toute sécurité, les femmes déambuler sans voile, ou encore tous ces magasins qui regorgent de nourritures. La paix, la liberté sont étranges tout à coup. Elle n’a plus l’impression d’être à sa place. Les gens qui vivent ici n’ont aucune idée de ce qu’il se passe à des milliers de kilomètres de là, et encore moins, ce qu’il se passe dans son cœur…

Maxynne a laissé trop de choses dans le désert. Et la plus précieuse de toutes est son Big Love, son âme sœur qui lui a appris que l’amour valait autant la peine de se battre que pour la vie. Elle est triste, perdue. Sa tente lui manque, son lit de palette lui manque, IL lui manque… Mais Sébastien est dans son cœur, il est partout autour d’elle et elle n’a plus qu’une hâte, c’est qu’il rentre à son tour pour qu’ils puissent enfin aspirer à cette vie qu’ils ont tant rêvée. Maxynne à fait le choix de l’amour et elle ne le regrette pas une seule seconde, et ce, même lorsque le pire va lui tomber dessus…

Ce troisième et dernier tome de Une plume dans le désert clôture la saga magistralement même si nous ne sommes plus dans la même dynamique que dans les deux premiers, ni dans les mêmes émotions. Il n’en est pas moins fort. Ni moins intense. Bien au contraire. Et ce, même si parfois quelques scènes m’ont un peu déroutée, je me suis laissée porter une fois de plus dans cet univers fascinant que l’auteure nous décrit avec passion.

Les rebondissements sont riches et bouleversants. J’ai pleuré dès les premières pages. Maxynne m’a touchée plus que raison, tout comme les familles et tous ceux qui sont rentrés chez eux, ou à contrario… Ceux qui ne sont pas rentrés. Ou plutôt si, mais les pieds en avant… C’est la dure réalité de la guerre, de ces hommes et de ces femmes qui se battent de l’autre côté des frontières au nom de leurs pays. Et que peu savent ce qu’ils endurent pendant, après, ni les exploits qu’ils peuvent y réaliser.

Les retours sont douloureux et il faut réapprendre à vivre normalement, jusqu’au prochain départ. Maxynne en fera les frais en ayant du mal à reprendre sa vie en main et se jetant alors à corps perdu dans son travail et dans sa quête de protéger et sauver ceux qu’elle aime. Elle qui a toujours été le pilier de tous, va néanmoins s’effondrer suite à une nouvelle qu’elle ne peut accepter et va devenir l’ombre d’elle-même. C’est au tour des autres de prendre soin d’elle et lui faire remonter la pente. Elle trouvera son salut à l’hôpital dans lequel elle prend ses nouvelles fonctions tout en continuant sa formation d’Ange Gardien. Son statut lui sied à merveille. Elle est vraiment faite pour cela et c’est bien dommage que ni son père, ni les Panthaliens ne peuvent la comprendre et approuver ses choix.

Cependant, nous sommes très loin de nous retrouver face à la douce Maxynne. La guerre a laissé des traces qui l’aident à remonter la pente mais qui vont aussi la rendre dure et intransigeante. En se forgeant alors une carapace pour que rien ne puisse atteindre à nouveau son cœur déjà bien meurtri.

Aryabella m’a offert un nouveau souffle dans mes lectures et je l’en remercie car cette saga est un véritable coup de cœur. Elle nous offre plus qu’une simple romance. Elle nous emporte dans un autre univers, dans une aventure hors du commun avec de vraies valeurs qu’elle a mises en avant dans le récit.

Avant de nous broyer les tripes dès le début de ce tome, elle nous a précédemment fait vivre le « Théâtre » comme si nous y étions, comme si nous le vivions, et nous a fait prendre conscience des liens forts qui peuvent s’y créer. De cette folie qui fait tomber nos frères, nos sœurs, tout comme les autochtones. Et dans cette suite, ces liens auront toutes leurs importances. Les émotions sont là tout comme le suspense et la tension qui nous animent tout au long des pages. Mais aussi les désillusions avec lesquelles l’auteure nous malmène. On refuse que cela se termine et on en veut encore du désert Libyen !

 J’ai aussi beaucoup aimé le parallèle entre les militaires et les Panthaliens, car il nous fait prendre conscience que certains se complaisent dans des choses futiles, comme le cycle des saisons en ayant aucun remords à sacrifier une vie, pendant que d’autres se battent et risquent la leur pour sauver celle des autres et aider tout un pays.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga à votre tour, je vous l’ordonne même car elle est sans conteste, mon coup de cœur de cette année…

Un grand merci à Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir cette pépite livresque en service presse broché. Ils trônent fièrement dans ma bibliothèque et feront partie de ces romans que l’on prend plaisir à lire et à relire.

Merci Aryabella Connors pour m’avoir emportée dans ton univers et m’avoir fait vivre cette aventure pleine d’émotions et de valeurs humaines.

61451163_806795159699207_4894548346884063232_n

L’avis de Carine sur le roman de Melyssa Fox, Attraction Imminente chez Lips and Co


513wtKkUBlL._SY346_Titre : Attraction imminente

Auteur : Melyssa Fox

Genre : Romance

Editions : Lips an Co

Collection Iips an Roll

Ebook : 5.99 €

Broché : 16.99 €

Résumé« Je déteste cette sensation d’être sens dessus dessous. Qui plus est pour un homme… J’ai l’impression désagréable de jouer au chat et à la souris. Et c’est moi, la souris ! »

Jeune Française dynamique et enjouée, Chloé doit se rendre aux États-Unis pour assister à un mariage. Celle qui pensait que le plus difficile serait de prendre l’avion n’est pas au bout de ses surprises !

À son arrivée, elle rencontre les deux beaux-fils de la mariée. Loin d’être insensible au charme de l’un d’entre eux, elle tente tout de même de résister. Son meilleur ami ne lui a-t-il pas dit de se sevrer de toutes relations amoureuses après le désastre de sa dernière histoire ?

Cette fois-ci, elle n’aura pas le cœur brisé ! Si ça reste purement physique, il n’y a pas de risque, n’est-ce pas… ?

Pendant combien de temps deux personnes attirées l’une par l’autre peuvent-elles faire semblant de tout maîtriser, même les sentiments les plus imprévisibles ?

Mon avis :

Jeune française pétillante à l’humour acéré, Chloé doit se rendre à Blue Rock aux Etats-Unis, une bourgade à mi-chemin entre Austin et Houston au Texas. Elle, qui déteste prendre l’avion, n’aurait raté pour rien au monde le mariage de Shirley, sa tante de cœur et meilleure amie d’enfance de sa mère. Cette dernière est vraiment trop importante pour elle.

Mais outre le fait de vouloir être à ses côtés pour ce jour merveilleux, c’est aussi pour être auprès de sa mère qu’elle suffoque de trouille à bord de cet avion. Soutenir celle qui revient fouler le sol de sa terre natale qu’elle a fui des années plus tôt pour suivre son père, était primordial. Shirley est son seul lien avec sa vie d’avant. Et c’est uniquement pour elle, qu’elle fait l’effort d’y revenir. Non sans une certaine appréhension qui n’échappe pas à Chloé qui se pose néanmoins beaucoup de questions.

Dès son arrivée, Chloé va tomber sur les deux fils du futur marié qui n’ont rien de deux adolescents boutonneux ! Non, ce sont deux mecs canons, aux voix graves et à la maturité déconcertante qui se dressent devant elle. L’attirance est immédiate. Mais son meilleur ami Paul, médecin de son cœur, lui a prescrit un sevrage d’hommes et de relations amoureuses, suite à sa dernière rupture. Pour qu’elle puisse prendre le temps de se recentrer sur elle-même mais, peut être qu’en cas d’urgence, il se pourrait qu’il y ait prescription non ? Car tout à coup, il fait très chaud, et ce n’est pas le soleil du Texas qui en est la cause. Mais bien cet homme beau comme un dieu qui l’attire, l’aspire dans son orbite autour de laquelle elle se plairait à graviter.

S’il est dit, et à juste titre, que l’attraction gravitationnelle de la Terre n’est-elle que l’accélération de la pesanteur, là, en l’occurrence, c’est son cœur qui est en pleine accélération… « Ici Houston à vous Chloé me recevez-vous ? Nous avons perdu toute communication avec la Terre, cela doit être un bug du cœur… » ou plutôt du cerveau qui semble n’avoir plus aucune activité !

Mais, il est aussi dit que la force d’inertie qui permet de rester en orbite s’annule avec la gravitation. Et c’est dans une chute libre vers l’objet de ses fantasmes, que Chloé va tomber de plus en plus vite, de plus en plus fort.

Toutefois, jusqu’où cela peut-il mener sachant qu’elle n’est là que pour quelques semaines et que son cœur bat pour un homme énigmatique qui refuse toute attache ? Après tout, quand on analyse la situation, quel risque peut-il y avoir à se laisser aller au plaisir si on arrive à maîtriser les autres paramètres. Comme, les sentiments par exemple ?

Avec Attraction Imminente, Mélyssa Fox nous embarque au Texas et son soleil radieux et ardent. Chloé débarque toute guillerette dans un autre univers avec ses paysages splendides à perte de vue son ranch et ses Cow-boys…  Un plus précisément mais qui n’en ai en fait pas tout à fait un et à cause duquel elle repartira leur coeur bien lourd…Ce n’est pas une simple histoire d’amour que nous allons découvrir dans ce roman, mais une attraction entre deux être qui ne sont pourtant pas prêts à un quelconque arrimage.

Attraction, secret de famille, révélations et la tête dans les étoiles est le combo de cette romance douce qui va nous mener petit à petit vers la reconstruction.

Chloé est une jeune fille pétillante pleine de vie et d’humour. Un rayon de soleil qui va réchauffer les cœurs dans ce ranch où règne une animosité certaine en plus du mal-être soudain de sa mère qui semble l’éviter depuis leurs arrivées. La jeune fille ne comprend rien et va vite trouver un équilibre en passant du temps avec les beaux-fils de Shirley. Ces derniers vont la prendre sous leurs ailes jusqu’à ce que ce qu’elle s’y brûle les siennes avec l’un d’entre eux. Elle, qui s’était jurée de ne plus risquer son cœur, va échouer mais sans imaginer un seul instant, que le beau Texan n’en serait pas la seule cause…

Deux protagonistes qui s’attirent comme deux aimants, mais deux âmes en peine qui ont besoin d’aller au-delà de leur mal-être, mais aussi de leurs rêves pour arriver à comprendre qui ils sont vraiment. Apprendre à faire confiance, accepter, pardonner, prendre le temps de se faire confiance et d’accepter celle des autres.

Si toutes les familles ont leurs secrets, dans certaines, les non-dits gangrènent ceux qui en sont les gardiens . mais aussi ceux qui ne trouvent pas de réponses aux questions qui pèsent sur leurs existences et influencent alors le cours de leurs vies.

Pour Chloé, ce sera un bouleversement et il faudra qu’elle y fasse face du jour au lendemain. Tandis que pour William, c’est encore plus sournois, un vécu dans une souffrance qui le rend tel qu’il est à ce jour, ce qui guide son choix de vie, ne désirant être le phare de personne. Pas d’attache, ni être responsable de qui que ce soit… Ne pas savoir entraîne une culpabilité qui ébranle toute fondation sur laquelle, il pourrait construire à son tour une vie heureuse…

La plume de Melyssa Fox est pleine d’humour et assez fluide dans l’ensemble malgré quelques répétitions au départ. Elle m’a surprise sur le déroulement du récit qui n’était pas celui qu’on pouvait attendre et que j’ai trouvé réfléchi. Si la première partie est assez calme, la seconde nous plonge dans une tension qui nous fait défiler les pages, les unes après les autres avec un sentiment d’angoisse qui ne nous quitte pas. Elle nous tient en haleine en donnant alors un nouveau souffle au récit. Une dynamique qui change complètement d’univers en mettant nos protagonistes face au danger et donc à leurs doutes et à leurs sentiments. Comme si, tout à coup, cela n’était plus qu’une évidence…

Mais… se pourrait-il que cette prise de conscience arrive trop tard ? Que le destin, ce traître, leur joue un mauvais tour ?

Pour en savoir plus, il va falloir le lire 😉

Un grand merci aux éditions Lips an Co pour m’avoir permis de découvrir cette romance douce et touchante en service presse broché.

61389840_808732716172118_4137228179603456000_n

All You Need is Us, tome 2 de Julie Perry, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à lire mon avis sur #AllYouNeedIsUs #NetGalleyFrance. de Julie Perry. Une superbe suite avec un dénouement spectaculaire. Merci Harlequin France et NetGalley France !

Titre : All Y ou Need Is Us, tome 2 

Auteure : Julie Perry

Editeur : Harlequin France

Collection : HQN 

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Entre le prince charmant et le bad boy, qui choisira-t-elle  ?
Liam est le petit ami idéal  : gentil, beau et intelligent. Il est le gentleman que toutes les femmes rêveraient d’épouser et de présenter à leur famille. Logan, lui, est l’amant parfait  : ténébreux, sauvage et imprévisible. L’homme avec qui n’importe quelle femme aurait envie de passer la nuit. Ils sont frères jumeaux… et rivaux dans le cœur d’Éléa. Avec l’un, elle se sent aimée et apaisée. Mais, dans les bras de l’autre, elle devient une nouvelle femme, faite de désirs et d’audace. Chacun réveille en elle des sentiments qu’elle ne pensait plus éprouver… Pourtant, Éléa ne devra en choisir qu’un seul.

L’avisdeMya : 

Tout d’abord, je tiens à remercier Harlequin France pour l’envoi du service presse via la plateforme NetGalley France. Je vais essayer de vous donner mon ressenti sans spoiler sur cette suite qui a tenu toutes ses promesses de mon avis !

Le cœur d’Éléa balance entre deux prétendants, l’un accessible et le deuxième reste un fantasme inavoué. Liam est le compagnon idéal, pour lequel, elle craque irrémédiablement. Comment s’empêcher ? Sa gentillesse, sa douceur et ses airs de prince charmant lui attirent l’intérêt de toutes les nanas qui croisent son chemin et surtout, il craque pour elle, ce qui ne gâte rien … Quant à Logan, le jumeau sombre, n’est pas un coeur à prendre. Et toute approche de ce mec ténébreux, lui sera fatale. Car si Logan, a autant de succès que son frère auprès des femmes, lui ne fait pas dans les relations à longs termes et son comportement envers elles n’a rien d’un gentleman. Il n’offre ni chocolat ni fleurs. Et il ne fait aucune promesse. Jamais…Cependant, tous ses faits et gestes lui prouvent son fort intérêt.

Si Éléa avait encore les neurones à leurs places pour réfléchir, elle fuira loin de ses yeux de braises qui embrasent ses entrailles. Mais la tentation est trop forte pour ne pas y céder au risque de se brûler les ailes. Et Liam dans tout cela ? L’amour auprès de ce dernier est si simple, et c’est si facile de le choisir. Mais Logan a un goût irrésistible de reviens-y.

Notre veinarde héroïne n’a que se baisser et cueillir l’élan de son coeur et celui de son corps !

Dans ce deuxième tome, Éléa connaîtra un désir intense, la culpabilité, la trahison, l’humiliation, en tout cas c’est le sentiment qu’elle a ressenti au profond d’elle-même. Elle connaîtra aussi l’amour. Mais à quel prix ? Vivre auprès des jumeaux Lawrence, n’est pas de tout repos. Surtout quand le passé de l’un et celui de l’autre ramène son lot de désillusions !

Comme je disais, All You Need Is Us, a comblé mes attentes. Un tome torride tout en beaux sentiments, en rebondissements et riche suspense. Et le retournement de situation de la fin était plus qu’apprécié. Un peu d’étincelles pour pimenter le dénouement, on n’est jamais contre n’est-ce pas ? La vie d’Éléa était presque parfaite, une promotion, des patrons qui ont confiance en ses aptitudes. Un amant loin d’être parfait mais qui a gagné une bonne place dans son coeur et qui jusqu’à présent, le lui rend bien.

Mais il a suffit d’un grain de poussière pour la renvoyer dans ses anciens travers. Malgré sa foi en son amant qui ne lui a pas donné une raison de se méfier, les fantômes du passé ont plus qu’un tour dans leurs sacs pour balayer toute cette confiance durement gagnée ! Bref, j’ai adoré cette suite dans laquelle les personnages ont positivement évolué. Ils m’ont littéralement conquise. Liam, Logan, ou Éléa étaient touchants et sincères dans leur jeu. Et Trev, n’était pas en reste. Il a été un atout de plus dans l’évolution de la trame. Aurons-nous le plaisir d’un spin off qui lui sera consacré ? À bon entendeur !

La plume de Julie Perry a gagné en assurance et a confirmé le talent que j’ai perçu dans le premier volet de cette duologie. Beaucoup d’émotions, de rire et une passion torride, la recette parfaite pour une lecture parfaite de mon point de vue et mérite bien une stand ovation ! Bravo Julie.

61602590_192165848332081_6737157847366238208_n