Vendredi Lecture des étoiles !


Re les étoiles, nous sommes vendredi, l’heure d’échanger sur nos vendredis lecture de cette semaine ! Ce soir c’est un voyage autant en auto-édition qu’en maison d’éditions avec des romance biker de Laura Black chez les éditions Addictives et de Solène Layken ainsi que des romances contemporaines, respectivement de Marilou Sunny et de Vanessa Degardin que j’ai le plaisir de lire en lecture commune avec Bookpassionaddict !

Résumé : Tate est dangereux, violent, imprévisible. Il n’accorde sa loyauté qu’à son gang, les Styx Lions. Arizona est têtue, déterminée et intrépide. Membre du FBI, elle s’associe aux Styx Lions pour démanteler une fondation soupçonnée de trafic d’êtres humains. Forcés de travailler ensemble, Tate et Arizona s’opposent en tout, se repoussent et se désirent. Elle n’a peur de rien, l’attire et le rend dingue, lui qui ne sait pas faire l’amour sans faire mal… Et quand le moindre faux pas peut leur coûter la vie, le désir est plus dangereux que jamais.

Résumé : À trop vouloir résister à la tentation, il va finir par y céder…
Ange le sait : il est le genre de mec qui plaît à toutes les femmes. Son look de bûcheron sauvage et ténébreux les fait systématiquement craquer. Si bien que, depuis qu’il a l’occasion de parfaire sa silhouette grâce à son poste de garde forestier, il enchaîne les coups d’un soir. Avec Inès, en revanche, c’est plus compliqué. La jeune éditrice au fort caractère, avec laquelle il doit créer un guide touristique, l’attire plus qu’aucune autre auparavant. Pourtant, il s’est fait la promesse de ne pas l’approcher. Si elle attend un prince charmant capable de l’aider à surmonter le drame qui l’a mise en fauteuil roulant, Ange n’est pas l’homme qu’il lui faut. Cela ne fonctionnera jamais entre eux. Il aimerait donc que son cerveau détraqué cesse de l’imaginer nue, dans son lit, chaque fois qu’il ferme les yeux…

Résumé : À dix-huit ans, Joa est lycéen, mais bien déterminé à se construire un avenir. Il est convaincu que sans argent rien n’est possible. Par conséquent, il participe à l’activité illégale de son quartier pour venir en aide à sa mère qui l’élève seule.
Entre un mari qui la maltraite et un quotidien dangereux, Naomi fait tout pour empêcher son fils Lenny de suivre les traces de son père. Elle espère que la rue ne lui prendra pas son seul enfant.
Lorsque Joa est invité chez son pote de classe Lenny, il ne s’attendait pas à obtenir un job qui paye encore plus ni à tomber sous le charme de sa mère.
Mais les barrières sont nombreuses pour arriver à la séduire et le danger rôde. Entre les combats qu’ils ont à mener et une attirance à dompter, de nombreux interdits les séparent. Au cœur de la violence et des manipulations, se laisseront-ils une chance d’avancer au-delà de leurs cicatrices ?

Résumé : Moi, c’est Pretty.
Je ne suis pas le genre de fille à m’écraser devant un mec.
L’amour? Ca fait bien longtemps que j’ai fait une croix dessus!
Je n’obéis qu’à une seule règle : ne jamais devenir la régulière, ni la brebis d’un biker !
Mon unique objectif est d’intégrer les Darkpuls MotoClub.
Il est grand temps de montrer à tous ces bikers bourrés de testostérones que je peux en avoir une sacrée paire, moi aussi.
Cependant, mon plan presque parfait semble avoir une faille : le nouveau prospect, Reck, n’est pas du genre à lâcher l’affaire, et quelque chose me dit qu’il fera tout pour que je déroge à mes principes.

Merci les étoiles et bon Vendredi Lecture à vous !

152457573_459266078438344_5458614278425058491_n

L’avis de Carine sur Indompted, le 3e tome de Love Shot, nouvelle édition de Marie HJ !


Hello les étoiles, à l’occasion de la réédition de la saga Love Shot, anciennement The Jail – Black Butterfly de Marie HJ, je vous reposte mon avis sur le 3e tome Indompted !

Titre : Love Shot #3 Indompted

Auteure : Marie HJ

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : . »Le bonheur a un prix. Peut-être pas celui qu’elle pensait »
Après des débuts dans la vie plus que chaotiques, Inès pensait avoir enfin trouvé son chemin auprès de l’homme qu’elle aimait. Cependant, le destin n’a pas pour habitude de lui faire des cadeaux. Lorsqu’elle se retrouve seule, en proie avec ses propres démons, les plans doivent forcément changer. Privée de ses repères, il se pourrait bien qu’elle n’ait d’autre choix que de se tourner vers David, ce barman insupportable et horripilant. Lui qui ne sait pas aimer pourrait bien devoir tenter d’apaiser ce cœur désabusé.

꧁╭⊱𝓛’𝓪𝓿𝓲𝓼 𝓭𝓮 𝓒𝓪𝓻𝓲𝓷𝓮⊱╮꧂

Quel grand plaisir de retrouver nos héros du 2e tome de Love Shot – Scars, avec cette suite qui concernera Inès, la petite sœur de Zia, elle, aussi enlevée très jeune… Sauf que de son côté, dans sa malchance, elle avait trouvé l’amour… Si aujourd’hui, elle ressent de la joie pour sa sœur qu’elle a enfin retrouvé et qui a été sauvée d’une vie rythmée par les coups, l’humiliation, la souffrance et la soumission, elle en garde tout de même un petit arrière-goût amer. Car, c’est sa délivrance qui a coûté la liberté à l’homme qui était son phare et pour lequel elle est prête vraiment à tout. À tout ? Bonne question….

Car si Inès veut le retrouver, elle n’a pas d’autres options que de trahir sa propre sœur. Indécise, elle prendra tout de même la route du Havre pour se rapprocher de la seule famille qui lui reste. Rester seule n’est pas une option, elle ne sait pas faire… Et après ? Elle avisera… Comme prévu, la famille Delay lui a ouvert les bras dès son arrivée, sauf peut-être David, mais c’est dans sa nature d’ours, il n’a rien contre elle, il est comme ça, c’est tout. Seulement, les rapports entre eux vont vite devenir très électriques. Ils ne s’entendent pas du tout. Pour David, Inès n’est qu’une gamine capricieuse aux addictions qu’il faut détruire impérativement avant que ces dernières viennent à s’immiscer dans la vie de Zia et de Nath. Il s’engagera néanmoins, pour le bien de son frère à être cette main dont elle a besoin, ce nouveau pilier qui l’aidera à se prendre en charge, à trouver de nouveaux repères pour devenir autonome. Le pauvre Dadou ne sera pas au bout de ses surprises avec cette bombe atomique qui est surtout en manque d’affection et… de sexe. Pas intéressé, il deviendra son ami… C’est tout ce qu’il peut lui offrir… Inès trouvera alors un nouvel équilibre et une nouvelle vie dans laquelle elle commencera vraiment à être heureuse en découvrant ce qu’est une vraie famille… Jusqu’à ce qu’on la rappelle à l’ordre… Inès va être alors être partagée entre sa raison et son cœur… Est-elle prête à tout sacrifier ? Trahir sa seule famille ? A-t-elle seulement le choix ?

Un cocktail explosif qui mélange drame avec humour, amour et amitié. Un panel d’émotions vraies et hautes en couleur pour tous les protagonistes du récit pour lesquels on ressent tant d’affection. Que ce soit les principaux ou les secondaires, tout le monde fait partie du récit. La famille Delay est la force de ce roman, elle l’a été dans le premier et l’est une fois de plus dans cette suite. Ils ont été tous unis pour Zia, mais le seront-ils pour Inès ? Sont-ils prêts à laisser éclater leur bulle après tant de souffrance et surtout mettre en danger les nouveaux arrivants de la famille ? Si on croit voir venir les choses, les rebondissements vont nous prouver que l’auteure est talentueuse, elle sait jouer avec nous, avec les mots pour nous dérouter tout en nous gardant dans le droit chemin. Paradoxal ? Pas du tout ! Il faut lire ce livre pour comprendre, car moi qui ai l’habitude de trouver les dénouements dès le départ, j’ai été bluffée à plusieurs reprises en me disant que même, si j’étais sur la bonne route, je n’y avais pas vu les obstacles ni les déviations qui ont apporté un suspense et une addiction au récit. J’aurais envie de qualifier Marie H.J d’équilibriste. Dans le sens où elle manie à merveille les points qui peuvent paraître convenus et d’autres complètement originaux. Tout comme ses révélations qui restent peu nombreuses, mais de taille, et qui donnent envie d’en savoir beaucoup plus et d’avancer encore et encore.

Une intrigue dotée d’un bon rythme et qui n’est pas retombée dans le même schéma qu’avec Scars, car il faut savoir que tout n’est pas vraiment terminé et nous sommes toujours confrontés au même problème que dans la première saga sans que cela soit redondant. Les personnages sont tout à fait différents, ils n’ont pas vécu les mêmes choses et ont surtout un caractère qui leur est propre. Ils mènent la danse à leur façon dans une atmosphère bien à eux, bercés par le rythme d’une splendide playlist que nous offre l’auteure.

Un triangle amoureux bien mené, bien trouvé qui va pousser Inès à s’affirmer et à sortir de sa chrysalide pour devenir un magnifique Black Butterfly…

Tu peux toujours courir de Léa Perrin réédité en Auto-édition


Hello les étoiles, je vous propose de découvrir mon avis sur Tu peux toujours courir ! de Léa Perrin paru en auto-édition. Une histoire où le comportement détestable d’un jeune homme envers sa rivale de toujours, cache en réalité une sensibilité et un amour incontestable.

Titre : Tu peux toujours courir ! 

Auteur : Léa Perrin 

Éditeur : Auto-édition 

Genre : Romance 

Ebook : 2.99€

Broché : 17.99€

Résumé :  Lorsque Mickaëlle rencontre Adrien pour la première fois à l’âge de 5 ans, on peut dire que ce n’est pas le coup de foudre ! Ce garçon qu’elle trouve détestable n’arrête pas de la chercher. Les années passent, et vingt-deux ans plus tard, ils en sont toujours au même point : à se disputer pour un oui ou pour un non. Mais si derrière cette relation explosive se cachait autre chose ? Des sentiments nés tout au long de ces années, bien malgré eux ? Pourtant, aux yeux de Mickaëlle tout est clair : Adrien peut toujours courir pour qu’elle s’intéresse à lui !

— .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ★ˎˊ ˗ 🦄L’avis de Mélissa🦄 ˗ ˏˋ ★ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—

Adrien est amoureux de Mickaëlle depuis toujours, plus exactement, depuis ses 5 ans. Et pourtant, depuis leur toute première rencontre, leurs échanges ne sont que disputes et chamailleries. La jeune femme le déteste, mais elle se retrouve contrainte de passer du temps avec lui, beaucoup, trop à son goût. Et pour cause, leurs parents respectifs sont amis et pour ces derniers, toutes les occasions sont bonnes pour partager des moments tous ensemble, repas du dimanche, vacances… des instants qui ne vont qu’amplifier la haine que ressent la jeune femme à l’égard d’Adrien. Le désire le plus profond de Micka, éviter le jeune homme au maximum ! Si elle le pouvait, elle le sortirait définitivement de sa vie.

Quant à lui, il rêve en secret du jour où celle qui fait battre son cœur le verra de manière différente, du jour où, enfin, elle prendra conscience de l’étendue de ses réels sentiments à lui et du jour où peut-être, il y aura une réciprocité leur permettant ainsi de vivre une belle histoire d’amour. Seulement Adrien n’est pas au bout de ses surprises. Il est loin de se douter que la course à la conquête de sa belle va être longue, très longue… La question est, combien de temps mettra-t-il pour parvenir à vivre ses rêves ?

Je n’ai pas eu le plaisir de découvrir cette histoire lors de sa première sortie, donc je ne saurai vous donner mon avis sur ce qui diffère, mais Léa Perrin nous en dit plus dans la préface. Dans cette réédition, le récit se déroule sur une vingtaine d’années durant lesquelles, nous suivons les aventures de Mickaëlle et d’Adrien de manière chronologique mais aussi, à travers les souvenirs qu’ils nous partagent de leur point de vue respectif. Très vite, on s’aperçoit qu’ils ne vivent pas les événements de la même manière, mais dans le fond, on constatera des similitudes dans leurs façons d’appréhender les choses et de les interpréter. Ce qui prouvera l’évidence que serait une relation entre eux. Malheureusement, Adrien ne trouvera pas le courage d’affronter la jeune femme, de lui déclarer sa flamme et devra souffrir en silence, subissant aux premières loges, impuissant, les choix de vie de Mickaëlle. Il tentera bien, quelques fois de faire tourner les choses à son avantage, en vain. La jeune femme, braquée, ne sera pas réceptive et interprétera mal ses intentions ne lui laissant aucune chance de prouver sa bonne foi. Jusqu’à ce jour, où le destin la mènera à trouver refuge auprès de son pire ennemi. Le début de quelque chose ? Pas sûr car, l’attachiante Micka va en mettre du temps pour ouvrir les yeux sur ce qu’elle a pourtant à porter de mains depuis toujours.

Dans Tu peux toujours courir !, les protagonistes s’adressent, parfois, directement à nous, brisant le 4ᵉ mur, créant ainsi un lien particulier, plus fort, entre les personnages et le lecteur. Ce n’est pas une technique d’écriture que l’on retrouve systématiquement et c’est très appréciable. Certes, il y a certaines longueurs qui entraînent des répétitions qui pourraient se montrer lassantes mais, paradoxalement, renforcent l’attachement que l’on peut éprouver pour Adrien. Ce jeune homme si sensible qui laisse pourtant refléter une image à l’opposé de ce qu’il est réellement. L’auteure nous fait comprendre, dans ces moments-là de manière surprenante et divertissante que c’est un choix volontaire et assumé.

Puis, il y a la musique qui fait partie intégrante du roman. Chaque chapitre commence par un titre dont les paroles nous plongent dans l’atmosphère qui nous attend à la lecture, nous livre l’état d’esprit de notre protagoniste… un vrai plus que j’ai, personnellement, adoré. Léa Perrin relève encore une fois le défi. Avec Tu peux toujours courir !, elle nous assure une belle lecture, teintée de joie, de bonne humeur mais, tout autant de peine et de tristesse, celle que l’on peut ressentir pour Adrien. Car, c’est bien lui à qui revient le premier rôle dans cette histoire. Et puis, elle nous montre également à quel point on peut se tromper et mal interpréter les agissements d’une personne, que parfois, les apparences sont trompeuses et que l’on ne devrait pas s’arrêter à ça et voir ce qui se cache derrière. C’est avec plaisir que je vous invite à vous laisser embarquer dans cette aventure en compagnie d’Adrien et de Mickaëlle.

Je remercie Léa Perrin pour l’envoi de ce service presse papier.

EXTRAIT :

Lorsque nous nous détachons, bien trop rapidement à mon goût, je m’empresse de fourrer mes lèvres dans son cou pour qu’elle ne me voit pas, y déposant une envolée de baisers qui la font frissonner. Malgré la clarté sommaire de la pièce, seulement nimbée des lumières extérieures, il lui suffirait de poser les yeux sur un centième de seconde pour réaliser que ce n’est pas Guilhem qui la tient dans ses bras. J’en profite pour me serrer un peu plus contre elle, la sentant encore haleter sous le coup de la surprise provoquée par ce baiser passionné. Sa voix brise alors le relatif silence, si l’on omet la musique qui pétarade au niveau inférieur. J’avoue que je ne l’entends plus vraiment, les battements frénétiques et désordonnés de mon petit cœur en couvre les hurlements :

– Waouh ! Je… Mickaëlle semble chercher ses mots, tenter de recouvrer ses esprits.

– Je crois que c’est la première fois que tu m’embrasses comme ça ! Tu ne crois pas si bien dire ! Et je vais prendre ton trouves le pour un compliment !

– Est-ce que tu peux me promettre de toujours mettre autant de passion chaque fois que tu poseras tes lèvres sur moi ? Je chuchote à son oreille pour qu’elle n’entende pas le son de ma voix, ne détachant toujours pas mon visage de son coup :

– Je te le promets…

Je manque d’ajouter un je t’aime mais… je me dégonfle encore. À quoi bon, après tout ? Mes paroles ne seraient que celles d’un autre. Mais j’ai une certitude. Celle que je tiendrai cette promesse, même si je dois attendre dix ans avant de l’embrasser à nouveau.

151530826_162197349043848_3695432421275632727_n

L’avis de Charlotte sur Kiss, Kill & Ride de Gaëlle Sage


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Kiss, Kill & Ride de Gaëlle Sage aux Editions Addictives, une romance qui a su me surprendre.

Titre : Kiss, Kill & Ride

Auteur : Gaëlle Sage

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99 €

Broché : 15.90 €

Résumé :

La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.

Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d’une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.
Il a suffi d’une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.
Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s’incline devant rien ni personne. Et l’heure de la vengeance contre sa famille a sonné.
Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n’est pas près de renoncer !
Amy acceptera-t-elle d’accorder sa confiance une dernière fois ?

Mon avis :

Amy a fui le domicile familial pour trouver refuge loin de l’univers de bikers dans lequel elle a grandi. 10 ans plus tard elle n’est plus l’adolescente fragile et surprotégée qu’elle était. Cette jeune fille humiliée, trahie et abandonnée par sa famille fait partie du passé. Elle est désormais une redoutable tueuse à gages.

Angel a trouvé sa famille auprès des Hell’s Dogs, il est enfin à sa place parmi les bikers, devenus ses frères. Il accomplit loyalement les missions confiées par le président. Il profite de ne pas avoir de régulière pour s’amuser avec des filles du club.

La confrontation entre Amy et sa famille paraît inévitables, mais elle sera coûteuse pour chacun d’entre eux. Tous devront se remettre en question pour tenter de pardonner et de se faire pardonner. Si cela est encore possible après tant d’années et de dégâts.

J’aime beaucoup l’univers des bikers et cette romance ne fait pas exception. J’ai particulièrement aimé Amy qui est dans une dualité impressionnante entre la femme intraitable qu’elle est devenue contraste avec cette jeune fille qu’elle a été et qui ne demande qu’à guérir. J’ai été très touchée et émue par ce personnage.

Angel est aussi différent des autres bikers. Il sait ce qu’il veut et n’hésite pas à l’exprimer. Il est cependant parfois maladroit. Un cœur tendre, se cacherait-il sous le cuir ?

Kiss, Kill&Ride aborde la reconstruction, la façon de se relever après des coups durs, mais aussi les difficultés dans les relations familiales. Cette famille que la vie nous impose et celle à qui on peut choisir d’appartenir. J’ai été surprise par les personnages qui sont loin des clichés, ils en sont d’autant plus touchants.

La plume de l’auteure, que j’ai découvert avec cette romance, est addictive, fluide et très agréable. Je lirai avec plaisir les autres romans de l’auteur pour me laisser porter par les Hell’s Dogs !

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse en broché.

Extrait :

– Bonsoir, Shadow.
Je me réveille en sursaut et, machinalement, j’essaye d’attraper mon arme, mais je stoppe tout mouvement quand je sens la pression d’un métal froid contre ma tempe.
– Si j’étais toi, je ne ferais pas ça. Sinon la fête risque de se terminer beaucoup plus vite que prévu.
J’ouvre les yeux et je la vois à califourchon sur moi, un Beretta collé sur ma peau. AJ. Amy. Merde, elle est encore plus bandante que dans mes souvenirs ! Elle a attaché ses cheveux en un chignon, porte une combinaison noire ultra-moulante avec une longue fermeture Éclair sur le devant. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour la descendre tout doucement avec les dents… AJ doit sentir l’effet qu’elle me fait car elle arque un sourcil et m’offre un sourire de tueuse.
Eh ouais, beauté, je n’ai pas simplement un beau physique…
Je n’essaye même pas de cacher mon état. Après tout, avec un corps comme le sien, elle a dû en voir d’autres… Bizarrement, cette pensée m’enrage.

Arrogant Rider de Gaëlle Sage aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Arrogant Rider, un des volets consacrés la saga Hell’s Dog de Gaëlle Sage. Un magnifique opus et plongeon dans les profondeurs de l’enfer addictif des Hell’s Dogs. Tout y est pour vivre pleinement cette aventure toute en adrénaline et en émotions auprès de ces bikers bruts du décoffrage mais si sexy et drôles.

Titre : Arrogant Rider

Auteure : Gaëlle Sage

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance Biker

Résumé : Elle est sa captive mais ne sera jamais soumise !
Danielle chérit plus que tout sa vie tranquille : en tant que serveuse dans le café de sa meilleure amie, ses journées sont rythmées par les clients et les pitreries du staff.
Elle fuit son passé, mais celui-ci la rattrape lorsque deux brutes l’agressent chez elle. Danielle ne doit son salut qu’à l’intervention providentielle d’un biker !
Sauf que cela n’a rien d’un acte gratuit : Diesel la suit et la surveille depuis des jours, et profite de cette occasion pour la kidnapper. En effet, retenir Danielle est la seule possibilité pour les Hell’s Dogs d’atteindre le père de la jeune femme, un homme vil et manipulateur, responsable de l’agression d’une des leurs.
Si les méthodes du gang laissent à désirer, Danielle est tentée d’apporter son aide aux bikers : faire tomber son père serait jouissif, et Diesel sait se montrer très convaincant !
Entre secrets révélés, étreintes brûlantes et trahisons douloureuses, la vie de Danielle ne sera plus jamais la même !

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Quelle joie de retrouver les Hell’s Dogs qui nous ont déjà tellement passionnées dans les deux premiers volets consacrés à Stan et à Angel. Cette fois-ci, c’est Diesel qui nous livrera ses pensées, ses craintes, ses failles et son histoire impossible avec Danielle. Cette dernière est la captive de son MC et donc lui est interdite. Mais le cœur a ses raisons que la raison ne connait point !

Danielle se trouve être un atout de poids pour les Hell’s Dogs pour accomplir leur vengeance. Nos bikers ne retrouveront ni  le repos du corps ni de l’esprit avant d’identifier leurs assaillants. Ceux qui ont kidnappé et passé à tabac la régulière de Stan. Si Danielle a fui pour se cacher de la colère de son père, jamais elle n’aurait pensé que son passé allait la rattraper, ni d’être mêlée aux affaires louches d’un club de motards dont la mauvaise réputation n’est plus à faire. Et pour cause, Danielle n’aime pas être mise au devant de la scène, que ce soit par son père avide de pouvoir que par le MC. Tous les deux essaient d’obtenir quelque chose d’elle alors qu’elle n’a rien qu’une aspiration : la paix. Elle n’en a marre que tout le monde se serve d’elle comme si elle était une poupée sans volonté. Elle ne demande qu’à mener sa petite vie tranquille, à travailler dans ce bar qui ne paie pas de mine, auprès de ces gens bienveillants qui la chouchoutent comme si elle est sortie de leurs propres entrailles ! Et surtout, finir ses études pour lesquelles elle bosse si dur. Quitte à ne pas avoir une vie perso, raser les murs et se faire toute petite pour ne pas attirer l’attention de son père ni de quiconque. Mais, ce qu’elle veut est une chose et ce qu’elle aura, c’est une autre paire de manche !

Il a suffi d’un regard sur Diesel et sa vie fut bouleversée. Car, les visites de ce dernier au bar ont un but et ce n’est nullement celui de la séduire mais, une raison que lui seul connaît. Jusqu’à ce que deux mystérieux gangsters la prennent en embuscade devant sa résidence. Ce jour-là, Danielle a compris que la vie ne tient qu’à un fil, que Diesel est un maudit biker dont la surveillance a attiré sur elle les sbires de son père. Ce géniteur qui n’est pas seulement l’homme de pouvoir et manipulateur qu’elle imaginait. Elle était même loin du compte. Son père est un monstre de la pire espèce. Et s’il faut s’accoquiner avec des bikers meurtriers mais, avec plus d’honneur qu’elle n’attendait, pour le faire tomber lui et ses pervers associés, soit, elle n’hésiterait pas.

Et ce jour-là aussi débute sa descente aux enfers. S’attaquer à un monstre, elle n’y était pas préparé, jouer avec la mort, ce n’est pas son sport quotidien. Mais, elle ira jusqu’au bout coûte que coûte. Pour toutes ces victimes connues et anonymes, pour laver l’honneur des Hell’s Dogs qui sont devenus sa vraie famille et aussi pour elle. Il est temps de retrouver sa sérénité d’esprit, de se réconcilier avec elle-même. Et avancer droit vers l’avenir. Qui sait, un futur aux côtés de ses nouveaux frères et sœurs du club qu’elle haïssait il n’y a pas longtemps. Et pourquoi pas aussi un pas droit devant pour aller à la rencontre de cet amour inespéré ni prévu ! 

Encore une fois, Gaëlle Sage ne s’est pas moquée de nous. Une immersion totale dans l’univers plein de danger et de violence des Hell’s Dogs. Une histoire mâtinée de moult couleurs grâce à laquelle on passe des larmes aux rires. Une intrigue bien rodée, des réponses à certaines questions restées en suspens dans les deux premiers volets, du suspense, de l’adrénaline, de l’action et en fin la délivrance. Que demander de plus ! Par cette histoire, on a dû explorer toute une palette d’infinies émotions. Répulsion, incrédulité, joie, peine, rire, colère… Pour finir notre lecture comblées et pleines d’une euphorie toute neuve après que l’auteure nous a vrillé les tripes et de mille manières. 

Si j’avais adoré le personnage de Danielle qui m’a conquise par hardiesse, sa bravache, sa langue bien pendue, son répondant et son humour, mon coup de foudre lui était pour Diesel, l’un des personnages du premier volet et dont j’attendais l’histoire avec impatience. Cet homme aussi solide que le roc m’a émue par ses failles dissimulées derrière un masque d’arrogance qui ne trompe pas, heureusement, Danielle qui lit en lui comme dans un livre ouvert. Il a beau masqué ses pensées, ses émotions, elle arrive toujours à sentir ces ondes négatives qui parasitent son esprit en le faisant douter de lui, des autres, de ses sentiments et surtout ceux de sa Danny.

Bref, un magnifique opus et plongeon dans les profondeurs de l’enfer addictif des Hell’s Dogs. Tout y est pour vivre pleinement cette aventure toute en adrénaline et en émotions auprès de ces bikers bruts du décoffrage mais si sexy et drôles.

Au suivant… J’espère ! Drake, notre joyeux luron et aux blagues douteuses est demandé à la barre !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

151759830_703977726946404_3197931024678862230_n

Les sorties du jour chez Maïa By Juno !


Hello les étoiles, la team vous présente les sorties Juno Publishing et précisément des sorties dans la collection Maïa By Juno. Romances MF et Ménage qui sont désormais disponibles sur le site de Juno Publishing et à partir de demain sur Amazon. Minos, Maïa, Hécate, du contemporain, Urban Fantasy et historique, il y en a pour tous les goûts.

Résumé : Deux âmes attirées l’une vers l’autre sous un ciel colérique…

La vie soignée et ordonnée de Calvin Ellis vole en éclats lorsque son grand-père décède, lui léguant une librairie atypique à Big Sur, en Californie. The Mad Ones : autrefois célèbre pour ses lectures de poésie et son atmosphère de rébellion bohème, maintenant au bord de la ruine financière. La vie luxueuse de Lucia Bell, mannequin d’envergure internationale, est remise en question lorsqu’elle se présente à une séance photo dans une librairie, au milieu de nulle part. Elle se trouve curieusement intriguée par le propriétaire discret et un brin intello portant d’énormes lunettes, plongé dans un livre, derrière la caisse. Un soir, ils partagent un baiser passionné et ardent contre une étagère. À l’extérieur de la librairie, la foudre frappe. Les arbres tombent. Et le monde tremble sous leurs pieds. Alors que la tempête se fraye un chemin à travers Big Sur, Calvin et Lucia partagent et explorent leurs désirs les plus secrets. Les espoirs et les rêves qu’ils croyaient autrefois perdus sont ravivés. Mais inévitablement, lorsque la réalité reprend ses droits, ils se trouvent à la croisée des chemins. Deux chemins contradictoires. Et chacun doit prendre sa propre décision….

Résumé : Blogueuse pleine d’esprit et très cash, Brynn Harper a un truc pour le sexe incroyable. Étudiant pour devenir sexologue, elle a entendu un bon nombre d’histoires sordides, mais créer un blog anonyme offrant des conseils coquins change sa vie. Quand un concurrent essaie de la surpasser avec des messages tout aussi chauds, mais d’un point de vue masculin, Brynn se promet de faire fermer ce blog. Mais alors qu’elle apprend à connaître l’homme mystérieux se cachant de l’autre côté du clavier, son intérêt est piqué. Intelligent et drôle, l’homme pourrait bien la faire craquer – si jamais elle le rencontrait en personne. Brynn n’est pas intéressée par une relation, c’est exactement ce qu’elle dit à Cade Brett, étudiant en droit, sexy, sûr de lui et persistant, son fantasme ambulant, ayant un penchant pour les menottes. Elle ne peut le sortir de sa tête, mais il lui donnera ce qu’elle veut seulement si elle accepte de sortir avec lui en premier. Tiraillée entre un mystérieux alpha et le séduisant Cade, la phobique de l’engagement qu’est Brynn ne sait plus où donner de la tête. Mais l’un d’eux pourrait bien être l’amour de sa vie si elle parvenait à relâcher un peu le contrôle auquel elle tient tant et céder à son coeur.

Résumé : Bienvenue chez Conti. Je suis Lia et je vais nguhhhhhhhhhhhh ». J’ai beugué.

Directement en face de moi se trouvait le nageur olympique, Jay Morningstar… et je me suis comportée comme la dernière des idiotes. Le reste de la table a levé les yeux pour me voir debout là, la bouche pratiquement béante. Son entraîneur, que j’ai reconnu grâce à des interviews télévisées, et même les deux autres nageurs de l’équipe olympique… ils n’ont rien dit, ils n’ont même pas cligné des yeux.

Rien/ « Euh… je veux dire… » Je ne pouvais même pas former une phrase cohérente et Jay Morningstar me regardait toujours, un sourire en coin. Que devais-je dire ? « Désolée, je viens de faire un bruit bizarre, c’est juste que j’ai une affiche de toi sur mon mur où tu ne portes rien de plus que tes médailles d’or, un sourire et un maillot minuscule ?

Résumé : C’était une mauvaise idée dès le départ. Il était le meilleur ami de mon frère et la définition même de l’inatteignable. Mais je m’en fichais. Je l’avais aimé depuis aussi longtemps que je m’en souvenais. Il valait le risque. Il valait tout. Mais, il m’a brisé le cœur aussi facilement que je suis tombée amoureuse de lui. Il m’a regardé tomber, perdant tout contrôle, et alors que je tendais la main vers lui, il n’était pas là pour me rattraper. Alors j’ai fui. Quatre ans plus tard, je ne m’attendais plus à le revoir. Il était toujours le meilleur ami de mon frère et plus inatteignable que jamais. Il avait l’air du mauvais garçon que je savais qu’il était, couvert de tatouages et avec un rictus en guise de sourire. Protéger mon cœur de lui était la priorité absolue parce que Parker James était la perte des gentilles filles. Malheureusement pour lui, je n’étais plus une gentille fille.

Résumé : Quelque chose de sinistre s’est faufilé dans l’Esprit. Bristol Blackburn, dix-sept ans, est toujours en train de s’adapter à la vie dans sa nouvelle maison. Au cours des six derniers mois, elle a perdu ses deux parents, a révélé ses capacités psychiques à un petit groupe sélectionné avec soin et a trouvé le garçon de ses rêves. Littéralement.

Payne McKnight n’a aucun problème à dire à Bristol qu’il l’aime, mais quelque chose l’empêche de le dire en retour. C’est peut-être la querelle vieille de plusieurs générations entre leurs familles qui redevient d’actualité. Ou peut-être que c’est la vision qu’elle a du grand-père de Payne tuant la nouvelle fille en ville. Pire encore, cela pourrait être le sinistre serpent noir que Bristol continue de voir dans ses rêves. Depuis son arrivée, beaucoup sont morts et les créatures de l’ombre sont revenues pour la tuer. Vous pensez que le point positif pour Bristol serait la vision où elle serait enfin capable de dire ces trois petits mots : je t’aime. Si seulement elle les disait à Payne…

Résumé : Gregory Anderson revient en Angleterre à contrecoeur en 1817, après sept ans à sillonner les mers. À moitié polynésien, Gregory est tiraillé entre deux mondes.

Il ne cherche pas l’amour. Il ne cherche qu’un corps chaud et doué d’un minimum d’intelligence afin de l’aider à traverser les quelques mois qu’il passera en Angleterre.

Le mariage d’Alicia et Nat Digby, arrangé alors qu’ils souffraient encore de la bêtise de la jeunesse, avait bien failli tourner à la catastrophe avant même d’avoir vraiment commencé, les époux ayant chacun pris un amant. Ils se refusent à abandonner les jeux érotiques qu’ils ont appris à mener et à apprécier, mais ils ne risqueront pas leur union une nouvelle fois en tombant amoureux de quelqu’un d’autre.

Lorsque le trio se rencontre, ils pensent qu’il ne s’agit de rien de plus que deux ou trois nuits de plaisirs partagés et d’érotisme. Mais l’inconcevable survient, car l’amour refuse d’être contraint à l’exil.

151229041_862392251216488_2624523583257432728_n

Cover Reveal – Élon – The Cupidon Brothers d’Estelle Every !


Re les étoiles, Estelle Every se fait le plaisir de vous dévoiler la couverture du 3e volet de son roman, The Cupidon Brothers, consacré à Élon. Après Eros et Caleb, c’est au tour de Élon de vous livrer son histoire. Il arrivera dans vos PAL le 7 mars prochain et sera disponible aussi en abonnement Kindle.

Titre : Élon – The Cupidon Brothers #3

Auteure : Estelle Every

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance paranormal

Résumé : Il ne croit plus en rien, elle ne croit plus qu’en lui.
Il a renoncé à les défendre, elle ne vit que pour les aider.

Élon Cupidon, avocat chez Campbell & Partners, n’a plus d’illusions. Ses efforts pour les défendre sont du temps perdu, les humains ne veulent pas évoluer. Alors quand Sienna Fields s’introduit dans son bureau pour le supplier de prendre une nouvelle affaire, la première réaction de l’ange n’est pas celle que la jeune assistante sociale espérait…

Et si Sienna était la clef pour lui redonner la force de continuer ?

 

150051771_10164882029210241_4928622786938565019_o

Vicious Of Silence, Tome 1 : Hurricane de Amélie C. Astier !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Hurricane, le 1er volet de la saga Vicious Of Silence. Une magnifique et addictive tranche de vie des Vicious qui n’ont rien à envier aux Blood, surtout à ne pas manquer, merci Amélie C. Astier pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Vicious Of Silence, Tome 1 : Hurricane

Auteure : Amélie C. Astier 

Editeur : AMHELIIE

Genre : Romance Biker

Broché : Lien d’achat

Résumé : Depuis sept ans, les VICIOUS OF SILENCE sont devenus une organisation criminelle importante et respectée.

Hurricane McGuinness est le président du club. Biker à l’humour légendaire et aux envies révolutionnaires, depuis qu’il a connu une rupture difficile, il favorise son MC plutôt que sa vie personnelle.

C’était sans compter le retour d’un fantôme du passé.

Kord Meyer, fraîchement nommé résident en chirurgie, revient en Géorgie pour s’occuper de problèmes familiaux. Ce retour aux sources, face à ses secrets, trouble le médecin qui pensait avoir tourné la page.

Après avoir vécu une histoire d’amour durant l’adolescence, les deux hommes se retrouvent dans des circonstances compliquées. Entre eux, de la rancœur subsiste, mais derrière la haine, il se pourrait que de l’amour persiste.

Alors qu’un nouveau concurrent s’installe dans la région, les Vicious vont devoir faire face à des menaces qui risquent de troubler la paix au sein des rues.

Dans un milieu où être gay peut nous valoir la mort, H et Kord vont devoir se battre contre les autres, mais aussi contre eux-mêmes.

Les apparences sont trompeuses et l’ennemi d’aujourd’hui, peut s’avérer être l’allié de demain.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Si la saga Blood Of Silence était l’une de mes meilleures lectures MC, Vicious Of Silence s’apprête à suivre le même chemin. Ce premier de la saga nous promet pleins de délices, d’action, d’amour et d’humour. Il nous prouve que la relève est assurée et de la plus belle des manières. Que les chiens ne font pas des chats et pour cause…Hurricane McGuinness en digne fils d’une lignée d’irlandais, et digne fils de son père, Liam McGuinness, le roi des blagues foireuses et sans queue ni tête, a bâti son propre club et à la sueur de son front. Instaurant ses propres règles, s’imposant avec ses propres convictions, et ses propres emmerdes plutôt que s’empêtrer dans celles des siens.

Des années après avoir quitté les Blood Of Silence, le club familial, pour se retrouver et retrouver sa voie, aujourd’hui, il est président de son propre MC, un club prospère avec ses propres amis et alliés. Mais, aussi ses ennemis qui n’attendent qu’une faille pour le détrôner et s’emparer de ses territoires dûment et durement acquis. Ce genre d’ennemis, le prez du club connaît bien et les gère en répondant avec une violence dissuasive à leurs attaques. Mais, l’ennemi qui vient de déclarer la guerre aux Vicious est sournois et n’attaque pas avec les même moyens. Un fantôme sans honneur, un diable déguisé en homme du monde. Il ne se salit pas les mains mais, qui s’avère le pire des monstres. Les Vicious partent au front à l’aveugle et sans pouvoir identifier leurs ennemis mais, ils sont prêts à tout pour défendre leurs territoires, leur club, leurs protégés quitte à verser du sang, leur propre sang. Même celui duquel il n’attendait pas. Un revenant de son passé qu’il n’a pas oublié mais, qui s’apprête à le poignarder dans le dos. Kord a été son amour, son interdit assumé. Alors, qu’il croyait qu’il est en train de réaliser ses rêves, ces rêves même pour lesquels il l’a quitté, il ne s’attendait pas à le retrouver en pleines magouilles en marge avec ses principes et ses convictions.

Leur chemin n’aurait dû jamais se croiser et pourtant… Si Kord réveille ses vieux démons, ses désirs, ses amours interdites, Hurricane se promet de rester objectif et inflexible de mener la vengeance du club jusqu’au bout. Qu’importe le risque, le sang qu’il fera couler, le cœur qu’il va briser. Le sien assurément. Si ce dernier a changé quelques règles, celle du sang, il n’y dérogera pas. Les membres de son club auront leurs revanches ou il perdra leur respect.

Comme je disais là-haut, Les Vicious sont les dignes successeurs des Blood. Hurricane, comme son père, a l’humour chevillé au corps. Il n’y a pas une situation qu’il ne sache pas déjà dérider avec ses blagues qui ne font rire que par lueur nullité. S’il mène son club d’une poignée de maître, le gosse espiègle et pleine de vie, qu’on a connu dans la saga BOS, n’est jamais loin. Même avec un cœur brisé, meurtri, toutes ces violences et ces croisades qu’il mène, rien de tout cela, n’a eu raison de son âme d’enfant ni de sa joie de vivre. Cette fougue pleine d’allégresse est un baume sur ses plaies, sur celles de ses frères et même sur les nôtres. Et on n’en avait besoin dans ce champ de bataille qu’était ce premier tome.

Amélie C. Astier vous a concocté une magnifique tranche de vie des Vicious, une épopée dans leur quotidien qui n’est pas que brutalité et sang versé heureusement. Il y a aussi de l’amitié, de la bienveillance, de la joie, de l’humour mais, le plus surprenant dans ce club de bikers aussi machos que Néandertaliens, il y a aussi de la tolérance !  Ce premier épisode sur les Vicious a comblé mes attentes. Tout en suspense, en rebondissements et d’actions. Une course contre la mort et une chevauchée en enfer que seuls les meilleurs en sortiront indemnes. La romance, elle aussi, est présente, de manière moins forte certes, mais aussi fascinante qu’addictive. Si le retour de Kord et sa trahison plongent, le président du club, dans une rage féroce et vengeresse et remplit son cœur de haine, elle plonge aussi le cœur blessé de l’homme amoureux dans le doute, les incertitudes et le désespoir.  C’était tellement touchant de sentir ce biker inébranlable si désemparé.

En somme, un magnifique premier tome des Vicious qui n’ont rien à envier aux Blood. Action, suspense et beaucoup d’humour. Un plat mijoté avec amour à déguster goulument. Surtout à ne pas manquer, merci Amélie C. Astier pour l’envoi du service presse numérique.

VICIOUS Photo

Cover Reveal : Quitte à tout perdre #1 de Laure Saint Roch en auto-édition !


Hello les étoiles, je viens vous partager la couverture du nouveau roman de Laure Saint Roch « Quitte à tout perdre ». Un romantique suspense et aussi dans le genre dark romance adulte qui arrivera dans vos PAL le 24 février prochain. Il sera disponible aussi en emprunt Kindle. Pour info, il est déjà en précommande.

Je remercie l’auteure pour sa confiance au blog et pour l’envoi du service presse numérique.

Un désir : la vengeance, une arme : son corps !

Titre : Quitte à tout perdre #1

Auteure : Laure Saint Roch

Editeur : Auto-édition

Genre : Romantique suspense

Résumé : Un désir : la vengeance, une arme : son corps.
Jane mène une existence de rêve aux côtés d’Alexander, un magnat de l’immobilier aussi riche qu’amoureux, dans leur somptueuse villa nichée sur les hauteurs de Los Angeles.
Pourtant ses nuits sont peuplées de cauchemars. La jeune femme a un secret. Elle a fui la France à la suite d’un crime commis l’été de ses dix-sept ans. Malgré les années écoulées, un sentiment d’impuissance et une immense colère la rongent au souvenir de la lycéenne arrêtée à tort à cette époque. Impossible de rayer de sa mémoire les sourires des cinq ordures qui l’ont envoyée en prison à leur place.
À l’annonce d’un héritage, ce passé ressurgit. Jane s’envole pour Bordeaux, décidée à affronter les fantômes de son adolescence et à rendre sa propre justice.
L’heure de la vengeance a sonné, mais est-elle prête à en payer le prix, quitte à tout perdre, même l’amour d’Alexander ?

 

Cover Reveal

Mia – 1ère Génération : Phoenix Asher de Fleur Hana en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Mia des Phoenix Ashes. Ce 3e épisode sur les personnages de la première génération a répondu à certaines questions mais, surtout en a déchaîné une autre vague. Et oui, Fleur Hana a le chic de nous plonger dans une confusion totale sans sourciller. Sadique un jour, sadique toujours… mais surtout ne change rien. On adore et on redemande.

Titre : Mia – 1ère Génération : Phoenix Asher

Auteure : Fleur Hana

Editeur : Auto-édition 

Genre : Romance Biker

Tome 1 – Génération 1 : Nath-Lien d’achat

Tome 2 – Génération 1Elena – Kindle Gratuit

Résumé : J’avais une règle : pas de biker…

Mia : Chaque vendredi, je viens au club-house des Phoenix Ashes pour retrouver ma meilleure amie. Excuse minable que je me répète pour ne pas admettre la vérité. Celle qui enfreint la seule règle de survie lorsqu’on fréquente ce club : pas de biker. Et pourtant, je sais que tous les week-ends, c’est lui que je cherche. Le trouver me mettrait dans la merde.
Spark : Mon VP a été clair : « Personne la touche ». Alors je touche pas. Je regarde à peine et j’ose presque pas respirer dans sa direction. Ce serait plus facile si elle me bouffait pas des yeux dès qu’elle se pointe au MC. Je m’en sortais pas si mal, jusqu’à cette nuit passée dans ma piaule, juste elle et moi. Là, j’ai su que j’étais dans la merde.
L’interdiction n’a jamais été aussi tentante, et la réalité aussi douloureuse…

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Dans la première Génération des Phoenix Ashes, l’épisode consacré à Mia arrive en 3e tome après Nath, la régulière de Steel, le président du club, Elena, celle de Priest, le Vice-président.

Mia, jusqu’à aujourd’hui, n’avait que le statut de visiteuse du MC Phoenix Ashes. Étant la meilleure amie d’Elena, elle avait ses entrées dans le club et la protection de ses membres. Si la raison de ses visites hebdomadaires au MC est de passer un peu de temps avec son amie, officieusement, son attirance pour Spark, le road-captain y est pour beaucoup. Si ces-deux là essaient de s’ignorer, ils ne dupent pas les plus observateurs. Et s’il y avait un pari, cela ne serait être s’ils succomberont à leurs pulsions mais, quand malgré l’interdit. Depuis qu’ils se tournent autour, la tension sexuelle monte d’un cran dès que Mia mettait un pied dans le club.

Jusqu’au jour où… l’élan du corps a gagné sur celui de la raison… Jusqu’à ce que succomber ait devenu la seule solution de faire taire le douloureux désir qui tenaille leurs entrailles. Mia se refusait d’être le coup d’un soir ou d’entretenir la moindre relation avec un biker… Mais, son obsession pour Spark est devenue trop forte qu’elle n’a qu’une envie, transgresser ses propres règles. Quant à Spark, le joyeux drille du MC, malgré son indifférence apparente, Mia est dans sa ligne de mire et ne quitte pas ses pensées. N’osant pas aller contre les règles de son vice-président mais, attend patiemment un signe, comme un chasseur guettant sa proie. Un signe d’elle et il passerait à l’action… Spark a trop attendu, lui dont la patience n’est pas son fort. Pour sa « Cherry », il est prêt à beaucoup de sacrifices.

Mais le destin a décidé pour eux. Au moment où ils ont décidé de lâcher prise, prendre leur avenir en main et se revendiquer l’un et l’autre, les ennuis et pas des moindres ont pointé leurs nez. Leur relation à peine naissante va être mise à rude épreuve et cela n’ira pas en s’arrangeant. La vie de Spark est gravement en danger et va devoir prendre la tangente, laissant Mia patauger dans un tas d’emmerdes, à ses doutes et à incertitudes.

Ce 3e épisode sur les personnages de la première génération a répondu à certaines questions mais, surtout en a déchaîné une autre vague. Et oui, Fleur Hana a le chic de nous plonger dans une confusion totale sans sourciller. Sadique un jour, sadique toujours… mais surtout ne change rien. On adore et on redemande. Je ne vous dirai pas plus, le plaisir de la découverte ne sera que meilleur. Tout ce que vous avez à savoir : Cette 3e nouvelle est intense, pleine de suspense et de rebondissements. Un épisode tout en humour et dont la tension monte crescendo à découvrir. Mia est pleine de verve, ne mâche pas ses mots et Spark est indubitablement son jumeau féminin. Tous deux se sont bien trouvés et vous offriront une chevauchée passionnante et inédite.  Le Cliffhanger made in Fleur Hana tient tellement la route que je kiffe malgré, la frustration de l’attente. Vivement le tome consacré à Irish.

Merci à Fleur pour l’envoi du service presse numérique.

Mia phoenix Ashes

PAL de la semaine du 15 au 21 février !


Hello les étoiles, voici la PAL de la semaine avec les sorties que vous aurez plaisir à découvrir. Avec la participation de : En auto-édition, Pauline Libersart, J’ai Lu et Fanny André, BMR et Vanessa Furchert, Black Ink, Delinda Dane et Manon Donaldson, Shingfoo et Romane Idkowiak, Editions Addictives, Gaëlle Sage et Delhia Bouvier, en auto-édition, Marilou Sunny, So Romance et Marine Conan.

Bonne lecture.

  • Pauline Libersart.

Prisonnière des convenances arrivera le 17 février dans vos PAL numériques. Une réédition augmentée de « l’enfer des convenances » et d’une grosse nouvelle.

Résumé :  Paris 1866 – Gabriel, bel officier de l’Empire, n’arrive pas à oublier cette inconnue qui l’a séduit un soir de bal. Pourquoi faut-il qu’il en soit tombé amoureux ? Pourquoi, surtout, la retrouve-t-il au bras de son colonel quelques mois plus tard ?

Mariée très jeune à ce militaire cruel, Elise se devait de donner un héritier mâle à son époux. Seulement, elle a eu une fille et l’enfant est celui de l’homme qui se tient près de son mari…

Quand seules les apparences comptent et que le divorce est impossible, comment vivre un amour interdit ?

  • J’ai Lu 

Son plus joli défaut de Fanny André arrivera le 17 février en version numérique et papier.

Résumé : Maman solo, charge mentale, linge sale et autres réjouissances !
Cléa Matisse, mère célibataire, vit au rythme de sa petite Merrylou. Son quotidien ? Élever seule sa fille, courir à droite et à gauche, régler les factures qui s’accumulent et dormir quelques heures. En parallèle, elle est l’autrice d’un premier roman à succès qui sera adapté au cinéma. Le scénariste pressenti : Nate Keenan, un écrivain spécialisé dans les polars et les thrillers, que Cléa adore. Ce dernier semble bien peu enthousiaste à l’idée de travailler sur un « feel good à tendance romance ». Leur rencontre est explosive et fait retomber comme un soufflé tous les espoirs de Cléa. Mais la jeune femme au caractère bien trempé n’a pas dit son dernier mot. Elle tient fermement à être impliquée dans le projet, et elle le sera !

  • BMR 

Avec la sortie papier du 2e tome de Emma de Vanessa Furchert. Disponible chez votre libraire le 17 février.

Résumé : Suite au traumatisme qu’elle a subi, Emma essaie de se reconstruire avec l’aide de Sacha, le policier dont elle est tombée amoureuse.
Mais alors qu’elle pensait avoir vécu le pire, son passé revient la hanter sous les traits de son ex. Le père de sa fille est de retour…
Pour avancer, elle doit livrer ses derniers secrets, quitte à ce qu’ils la détruisent, quitte à ce qu’elle perde Sacha.

  • Black Ink éditions

Deux sorties cette semaine chez Black Ink. Le 17 février arrive la réédition du 1er tome de My only exception de Delinda Dane

Résumé : Il est aussi mystérieux que charismatique, et Ella ne vit que pour les quelques minutes où elle peut apercevoir cet inconnu dans le métro new-yorkais.

Jusqu’au soir où elle se fait agresser et qu’il lui porte secours. Une rencontre fortuite qui va les mener à plus… bien plus.

L’ennui, c’est qu’il est aux antipodes du prince charmant dont rêvent les petites filles.

Rien ne les destine à être ensemble, pourtant, cette rencontre pourrait briser toutes leurs certitudes.

Quand l’homme qui fait battre votre cœur n’est pas celui qu’il vous faut, il devient l’exception qui confirme la règle : l’unique exception…

Le 19 février, rendez-vous avec Vérité, le 2e tome de Black Haters de Manon Donaldson.

Résumé : Deux êtres que tout oppose et dont le destin est étroitement lié.

Nellyanna ouvre les yeux sur cette vérité qu’elle a tant voulu connaître. Lander, lui, se fait violence pour ne pas intervenir alors que sa douce évolue dans le chaos.

Les complots se dévoilent, les masques tombent, le danger rôde.

Et si elle était la pièce maîtresse de la vaste partie d’échecs que disputent les Élitaires et les Black Haters ? Si elle seule pouvait en changer l’issue ? Jusqu’où serait-elle prête à aller pour protéger ceux qu’elle aime ? La réponse lui apparaît évidente. Une certitude qui enfle : plus rien ne l’arrêterait désormais.

  • Shingfoo 

Avec la sortie numérique de Le coeur à feu et à sang de Romane Idkowiak.

Résumé : Dans la favela de Rocinha, règne le plus gros gang que Rio n’ait jamais connu : O comando de sangue.

Kaisa, jeune barmaid à ses heures perdues, le sait : mieux vaut se tenir éloignée de leurs magouilles. Mais alors qu’elle rentre chez elle, elle se retrouve en plein cœur d’un règlement de comptes. Les balles fusent mais heureusement, Renan vole à son secours.

Pourtant, même si la tension sexuelle est à son comble entre les deux, leurs chemins n’ont pas de raisons de se recroiser. Il est le ténébreux leader des O comando et Kaisa ne compte pas revenir sur ses positions. Loin de ses démons, la jeune femme qui a peu à peu réussi à retrouver une vie normale tient à se préserver.

Mais elle se voit rattrapée par son passé. Intimement lié à celui de Renan. La menace qui plane sur elle est bien réelle et dans le radar de l’homme le plus dangereusement sexy de Rio, le cœur de Kaisa risque d’être mis à feu… et à sang !

  • Editions Addictives 

Avec Sex Enemy de Delhia Bouvier qui sera disponible le 18 février prochain en version numérique.

Résumé : Il est arrogant, elle est têtue, ils se détestent… Mais ils ont besoin l’un de l’autre !
Eliza et Charlie se détestent depuis toujours. Entre eux, c’est viscéral, électrique, et ils ne peuvent pas passer deux minutes ensemble sans s’écharper !
Mais quand Charlie se retrouve coincé dans un commissariat paumé aux Açores, sans argent ni papiers, Eliza est son seul espoir… aussi dur que cela soit à admettre.
Forcés de cohabiter, les deux meilleurs ennemis vont de galères en déconvenues, avec un seul objectif : retourner à Paris et ne plus jamais se voir !
Sauf que le désir, qui bouillonne sous la surface depuis des années, vient tout compliquer.
Charlie et Eliza auront beau se voiler la face, tôt ou tard, il leur faudra affronter la vérité… que ça leur plaise ou non !

Le même jour, le papier de Kiss, kill & Ride de Gaëlle Sage arrivera chez votre libraire.

Résumé : La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances. Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d’une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée. Il a suffi d’une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers. Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s’incline devant rien ni personne. Et l’heure de la vengeance contre sa famille a sonné. Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n’est pas près de renoncer ! Amy acceptera-t-elle d’accorder sa confiance une dernière fois ?

  • Marilou Sunny 

L’auteure vous donne rendez-vous le 19 février avec son nouveau roman Au-delà de nos cicatrices. Disponible en abonnement Kindle.

Résumé : À dix-huit ans, Joa est lycéen, mais bien déterminé à se construire un avenir. Il est convaincu que sans argent rien n’est possible. Par conséquent, il participe à l’activité illégale de son quartier pour venir en aide à sa mère qui l’élève seule.
Entre un mari qui la maltraite et un quotidien dangereux, Naomi fait tout pour empêcher son fils Lenny de suivre les traces de son père. Elle espère que la rue ne lui prendra pas son seul enfant.
Lorsque Joa est invité chez son pote de classe Lenny, il ne s’attendait pas à obtenir un job qui paye encore plus ni à tomber sous le charme de sa mère.
Mais les barrières sont nombreuses pour arriver à la séduire et le danger rôde. Entre les combats qu’ils ont à mener et une attirance à dompter, de nombreux interdits les séparent. Au cœur de la violence et des manipulations, se laisseront-ils une chance d’avancer au-delà de leurs cicatrices ?

  • So Romance 

Avec la sortie de Augustine, 1er tome de Les femmes de ma vie de Marine Conan.

Résumé : Un an après avoir rompu avec Louis, son amour de jeunesse, Lucie peine à tourner la page et à envisager son futur avec un autre homme. Ses souvenirs, omniprésents, refusent de s’effacer, d’autant plus qu’ils sont restés en contact. Confuse, elle confie ses déboires à sa mère, Gabrielle, et à sa grand-mère, Augustine. Ses deux ainées s’épanchent à leur tour et lui dévoilent un pan de leur passé amoureux dont Lucie ignorait tout jusqu’alors….

Merci les étoiles pour votre visite, joyeuse Saint-Valentin et à la semaine prochaine!

150450801_326469275465758_3485432918354260737_n

Nouvelles chances 1/4 : Stupid Love du quatre-mains Jeanne Pears & Nina Loren en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Stupid Love, le 1er tome de la série Nouvelles chances du quatre-mains Jeanne Pears & Nina Loren !

Titre : Nouvelles Chances 1/4 : Stupid Love

Auteure :  Nina Loren & Jeanne Pears 

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Résumé : Quand l’homme le plus acariâtre de Boston rencontre la femme la plus lumineuse …
Ellie Anderson a une seule mission, convaincre Preston Barlow, éditeur intraitable et odieux, d’accepter de louer son manoir personnel pour de riches clients. Mais la jeune femme n’avait jamais imaginé tomber sur la tâche la plus ardue de sa carrière. L’homme ne veut rien entendre et semble irrécupérable.
Preston Barlow n’avait pas prévu de trouver sur le pas de sa porte la créature la plus agaçante mais aussi la plus délicieuse qui lui ait été permis de rencontrer. Il a depuis trop longtemps tiré un trait sur les femmes et ce n’est pas l’arrivée d’Ellie Anderson dans sa vie rangée qui le fera changer d’avis.
Entre confrontations animées et rencontres brûlantes, ces deux âmes seules, que tout oppose, tenteront d’apprivoiser l’autre sans se brûler les ailes.
Preston arrivera-t-il à saisir cette seconde chance que lui offre Ellie de tout recommencer ?

`•.,¸¸,.•´ L’avisdeMya `•.,¸¸,.•´

Je suis une fan de la plume de Jeanne Pears et quand elle m’a parlé de ce projet à quatre-mains, je ne pouvais que dire oui, j’en suis. Et une fois de plus, les plumes merveilleuses des deux auteures ne m’ont pas déçue même en coécriture. Au contraire, l’écriture a été harmonieuse, les deux plumes, d’une fusion parfaite. En somme, une machine bien huilée qu’on n’aurait pas cru que c’est leur première fois.

Stupid Love comédie romantique qui s’adapte très bien à votre lecture type de la Saint-Valentin si vous en êtes fans ou seulement une romance feel-good qui vous fera valser sur une symphonie aussi douce que poétique. Une douce mélodie qui m’a touchée en plein cœur et fait sourire à maintes reprises.

Preston, le personnage principal, du premier abord, nous paraît comme un crétin mal luné surtout, dans son comportement avec les femmes. Mais avec Ellie, il a été pire que cela. Face à elle, il a sorti la panoplie de la connarde/attitude. À croire qu’elle attise ses pires pulsions. À chacune de leur rencontre, il s’est montré dure, irascible et d’une injustice insultante.  Ellie, si Preston se comporte de la pire des manières avec elle, elle ne compte pas se laisser faire. Et c’est si mal la connaître de croire qu’elle va lâcher l’affaire juteuse qui a conduit à leur rencontre. Il la repousse, l’abreuvant d’injures mais, elle revient toujours à la charge et répond tac au tac aiguisant la curiosité et ses airs emportés. Ellie, chef d’entreprise florissante, elle ne sait pas résister au mot « non », elle le prend comme un défi. Ce qui compte pour elle, c’est contenter ses clients. Sa vie privée est d’un vide sidéral. Et pour cause, elle n’aurait pas pu bâtir Love Forever si elle n’a consenti à ce grand sacrifice. Mais, Preston, et malgré sa grossièreté et son air ombrageux, lui a donné envie de plus. Elle l’a désiré au premier regard malgré, son manque de respect. Son charisme, son sex-apeal a mis ses sens en ébullition lui rappelant le néant de sa vie sexuelle et affective. Sa carrière prend toute la place et si elle est fière de son parcours professionnel, son épanouissement personnel est d’un échec cuisant et arrive en bas de l’échelle. Preston a changé tout cela. Il a rempli ce vide dont elle ne s’en rendait même pas compte ou préférait l’ignorer ! Il a fait battre son cœur qui jusqu’ici ne martelait que pour les contrats qu’elle signait.

Ellie donne la joie et permet à chacun de ses clients de trouver l’âme sœur ou de d’honorer l’amour et il est temps d’utiliser sa compétence pour elle-même. Preston est à point et ne demande qu’à succomber. Du moins, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle ait la preuve du contraire.  En effet, Preston, ne lui facilitera pas la tache, l’amour, il n’y croit plus. Voire, il a déjà donné et échoué. Et aucune ne réussira à le reprendre dans ses filets, même si son corps et son cœur crient fort et haut le contraire. Ellie réveille ses vieux démons et en même temps les apaise. Mais, dans le doute de ses bonnes intentions, il préfère la sortir de sa vie pour ne plus souffrir. Encore.

Stupid Love, un quatre-mains d’une réussite parfaite. Une nouvelle qui procure un bien-être fou au moral. Une lecture baume sur les cœurs et pallie parfaitement la morosité des longues journées d’hiver. La Saint-Valentin est synonyme de solitude pour vous ? Pas de problème, Un moment en compagnie avec Preston et Ellie et le sourire reviendra rapidement sur vos lèvres. Zach, Joy, Lennon, les personnages secondaires, vous séduiront aussi par leur humour, leur amitié, leur complicité et leur sollicitude bienveillante. Même Chester est de la partie dont la mignonnerie ne manquera pas de vous faire craquer.

Bref, tout est bon à prendre dans cette superbe histoire aussi charmante qu’addictive. Je n’irai pas jusqu’à dire romantique. Si Ellie a un côté fleur bleue, tout à fait adorable soit dit en passant, son vécu familial et son travail y sont pour beaucoup, Preston, en est loin. Il est brut de décoffrage, grognon, parfois même impoli alors, la mièvrerie, très peu pour lui. N’empêche, Ellie pense le contraire. Car ce dernier, même s’il s’en défend, et farouchement, il aime sa moitié de tout son cœur et s’il pouvait lui offrir la lune, il n’aurait pas hésité. Et à défaut, il lui a cédé le jardin de sa précieuse maison, le sujet du litige grâce auquel ils se sont rencontrés mais qui a failli les séparer aussi.

Merci au quatre-mains pour cette merveille dévorée en moins temps qu’il n’en faut pour le dire. Humour, amitié douceur et amour en sont les mots d’ordre. Prenez rendez-vous avec une Saint-Valentin toute en douceur et légèreté !

Merci à Jeanne Pears et Nina Loren pour leur confiance, hâte de découvrir l’histoire de Joy !

stupid love

L’avis de Mélissa sur Enfin Ma Vie tome 1 de L’ Ange Noir publié par Librinova.


Hello les étoiles, Hello les étoiles, je vous propose de découvrir mon avis sur le 1er tome de Enfin Ma Vie de L’Ange Noir publié par Librinova. Une histoire où le destin liera à la perfection le passé, le présent et le future de la pétillante Coraline. Une romance pimpante, promesse d’un avenir riche en émotion.

Titre : Enfin Ma Vie, tome 1

Auteure : L’Ange Noir

Editeur : Librinova

Genre : Romance contemporaine

Ebook : 5.49€

Résumé : Avant même de trouver Ma vérité, je suis malgré moi emportée dans un tourbillon d’émotions. Moi qui suis toujours restée effacée pour garder au mieux mon secret, deux hommes vont changer ma vie. N’est-ce pas ce que j’espérais ?… Mais à quel prix !Il ne faut pas que j’en oublie mon objectif : la retrouver, ELLE. Mais, si vivre était simplement laisser le destin s’accomplir ? Suivre mes émotions, et, pourquoi pas, trouver l’amour sur mon chemin ! Sauf qu’il est tout ce que je ne suis pas, mais je ne peux m’empêcher d’être attirée par lui. Aurai-je enfin le courage de vivre ma vie ?

.·:*¨༺ ༻¨*:·. 🥀L’avis de Mélissa🥀 .·:*¨༺ ༻¨*:·. 

Coraline n’est pas malheureuse, mais vivre auprès de ses parents l’empêche de s’épanouir. Comment continuer d’avancer avec ce que cache la jeune femme, avec ces secrets qui ne lui permettent pas d’être elle-même et l’empêchent de se sentir à sa place… Sa vie a été bouleversée à cause d’un accident survenu lors de ses cinq ans et après toutes ces années, elle ressent un besoin de s’éloigner, de trouver les réponses à toutes les questions qui la hantent depuis toujours. C’est pourquoi, le jour de ses vingt ans, Coraline a décidé de fuir ce quotidien devenu étouffant. Direction La Rochelle.

Sur sa route, elle va faire la connaissance de Kevin, un garçon charmant, d’un an son aîné, qui n’hésitera pas à lui venir en aide et pour cause… La jeune femme lui rappelle étrangement quelqu’un qui a compté dans sa vie, une personne qui gardera à jamais une place dans son cœur. C’est donc tout naturellement qu’il va décider de prendre Coraline sous son aile dès leur arrivée à destination. Et malgré quelques doutes, la jeune femme se laissera embarquer dans cette folle aventure car, il est indéniable qu’elle se sent à l’aise et en confiance avec Kevin. Seulement voilà, ce dernier ne vit pas seul et même s’il a mis la jeune femme au parfum, elle est loin de réaliser l’accueil que lui réserve le colocataire de ce nouvel ami.

Paco, est un homme au physique aussi attractif qu’imposant. Il va prendre l’arrivée de la jeune femme dans son environnement comme une intrusion et ne se retiendra pas de le lui cracher au visage. Mais c’est mal connaître le petit bout de femme qui se tient en face de lui et qui est bien décidée à ne pas se laisser impressionner. Une première rencontre explosive, et tout à l’image des échanges suivants. Et pourtant, là encore, Coraline ressent des sentiments étranges, un trouble, une attirance palpable à l’égard de cet homme, des sentiments qui semblent bien être réciproques. Se pourrait-il que le destin ait fait si bien les choses ? Que celui-ci, lui permette de trouver les réponses afin de mettre un terme à sa quête ? Qu’au passage, il ait mis le grand amour sur sa route ? Coraline va-t-elle pouvoir enfin vivre sa vie et la savourer ? Ce premier tome d’Enfin Ma Vie ne laisse aucun doute quant à l’issue de l’histoire. Petit à petit, et en même temps très vite, les pièces du puzzle s’assemblent. Et même si L’Ange Noir nous permet de lever le voile très rapidement sur l’intrigue, elle nous tient en haleine tout le long du récit, allant jusqu’à nous laisser parfaitement frustrés et impatients de découvrir une suite qui s’annonce prometteuse et riche en émotions. Le caractère pétillant et taquin de Coraline, les joutes verbales entre elle et Paco, vous assurent une lecture pimpante. Impossible de s’ennuyer en leur compagnie. Et puis il faut reconnaître qu’il est très difficile de ne pas tomber sous le charme de ce dernier. C’est un homme qui se montre arrogant, limite désagréable mais, au fil des pages, nous laisse entrevoir un profil très différent. Il est prévenant, sensible et très attachant.

Leur histoire est au centre de l’attention dans cette première partie et si de notre point de vue, cette relation relève de l’évidence, du leur, loin d’être le cas. L’ignorance de certains détails va engendrer quelques perturbations et mettre à rude épreuve le self contrôle de Paco face à son incompréhension envers le lien et les rapports entre Kevin et Coraline. Un côté jaloux qui le mènera à se comporter comme un homme des cavernes et qui viendra également agrémenter le récit d’épisodes plutôt drôles et divertissants…

J’ai eu le plaisir de découvrir la plume de l’auteure précédemment avec le premier tome de Mémoire Défaillante, et je ne suis pas déçue quant aux attentes que j’avais de la lire à nouveau, bien au contraire. Je me languis de connaître la suite, de voir de quelle façon l’auteure va nous offrir cette révélation tant attendue et je me prépare au tourbillon d’émotions qui s’annonce au terme de ce livre.

Le 1er tome de Enfin Ma Vie, est une très belle romance entre deux personnages qui se chamaillent tout autant qu’ils éprouvent du désir l’un pour l’autre mais, c’est aussi le début d’une nouvelle vie pour Coraline, une vie qui pourrait lui permettre de s’épanouir enfin. Une aventure à laquelle je vous invite à prendre part dès aujourd’hui.

Je remercie L’Ange Noir pour l’envoie de ce service presse papier.

Extrait :

Je fais face à Paco, qui, bien évidemment, a les yeux en l’air, l’air de dire «… mais qui c’est cette greluche que tu as encore ramener… » !

Je ne peux plus. C’est trop !

–Écoutez… Je ne voulais pas déranger ! Je vais partir.

–Oui, c’est ça ! Casse toi et laisse nous faire la fête ! Kevin, tu l’as trouvé où celle-ci ?

C’en est trop pour moi ! Je ne suis plus rouge, mais je voudrais disparaître… Oh ! Et puis, j’en ai marre de disparaître et de faire ce qui devrait être fait comme il se doit…

– C’est quoi ton problème ?

– Là… Maintenant… C’est toi mon problème, vois-tu ?

– Non, je ne vois rien ! Figure-toi que je suis là pour la même chose que toi : L’anniversaire de Kevin, qui, me semble-t-il, et ce soir ! Ça te pose un problème, à toi qu’il invite une fille pour son anniversaire ?

Je commence à enlever ma veste, qui cacher jusqu’à maintenant un homme il est au corps est très échancré, et je commence à lui faire face :

– Parce que moi, j’ai envie de faire la fête ce soir et de lui souhaiter son putain d’anniversaire comme il se doit ! dis-je, tout en touchant le torse de Kevin de mes mains.

Cette audace !… je ne me reconnais plus ! Mais il a été trop loin : c’est insultant et humiliant… et tout ça gratuitement !

✧˚₊‧୭⁺‿︵ #VendrediLecture ‿︵⁺୭‧₊˚✧


Hello les étoiles, encore quelques heures et certaines d’entre vous seront enfin en weekend. Courage à celles qui devront attendre encore demain pour profiter d’une fin de semaine de repos bien mérité. Qui dit weekend, dit lecture à volonté, dit, Vendredi Lecture. Et donc la question qui se pose :

Quel roman accompagnera votre fin de journée, soirée et peut-être même votre nuit ? 

Le choix des étoiles s’est porté sur :

  •  Impulsif de Emily Kind , disponible depuis le 9 février chez les éditions Addictives. (Lecture en cours de Carine)

Résumé : Il n’avait plus rien à perdre. Avant elle.
Isak revient dans la ville de son enfance avec un but bien précis en tête, et rien ni personne ne l’en détournera.
Épris de justice, rebelle, impulsif, il emploie ses propres méthodes et n’a de loyauté que pour ses idéaux.
Mais ça, c’était avant de croiser la route d’Echo. La gamine qu’il a laissée derrière lui autrefois est devenue une femme dure, indépendante et en colère contre le monde entier.
Leurs retrouvailles sont houleuses, aussi brûlantes que passionnées, mais impossible pour Echo de craquer : tomber amoureuse, signifie « tomber » avant tout et ça, c’est hors de question.
D’autant qu’Isak dissimule bien des secrets, et qu’il suffirait d’une révélation pour que tout explose…

Un roman court de 45000 mots, il fait partie de la série Nouvelles Chances. d’autres tomes à paraître en 2021 et peut être lu indépendamment des autres tomes.

Résumé : Quand l’homme le plus acariâtre de Boston rencontre la femme la plus lumineuse …
Ellie Anderson a une seule mission, convaincre Preston Barlow, éditeur intraitable et odieux, d’accepter de louer son manoir personnel pour de riches clients. Mais la jeune femme n’avait jamais imaginé tomber sur la tâche la plus ardue de sa carrière. L’homme ne veut rien entendre et semble irrécupérable.
Preston Barlow n’avait pas prévu de trouver sur le pas de sa porte la créature la plus agaçante mais aussi la plus délicieuse qui lui ait été permis de rencontrer. Il a depuis trop longtemps tiré un trait sur les femmes et ce n’est pas l’arrivée d’Ellie Anderson dans sa vie rangée qui le fera changer d’avis.
Entre confrontations animées et rencontres brûlantes, ces deux âmes seules, que tout oppose, tenteront d’apprivoiser l’autre sans se brûler les ailes.
Preston arrivera-t-il à saisir cette seconde chance que lui offre Ellie de tout recommencer ?

Résumé : Augusta, Maine, 2017. Le lieutenant Lexi Nelson a toujours su qu’elle était faite pour poursuivre les criminels et elle excelle dans son domaine. 
Mais quand un nouveau meurtre a lieu et qu’elle découvre le corps sans vie et mutilé d’une jeune étudiante, elle comprend très vite que cette enquête sera différente. Car le meurtrier, elle le connaît. Et il compte bien la provoquer… et pourquoi pas finir ce qu’il avait commencé. 
Avec l’aide de son meilleur ami d’enfance et coéquipier, l’inspecteur Trenton Harris, elle va devoir affronter son passé.. 
Surtout qu’elle a l’intention de se venger.

Résumé : Ewa possède tout ce qu’une jeune fille de son âge souhaiterait : des parents aimants, des amis toujours présents pour partager un soupçon de folie, la concrétisation de ses projets… Sa vie est parfaite, qu’est ce qui pourrait changer ? Malgré tout, un petit grain de sensualité accompagné de beaucoup d’amour manque à l’appel. Elle sera prête à tous les voyages pour qu’un homme comble son cœur et fasse partie de sa vie. De fil en aiguille, elle rencontrera sept personnalités qui vont bouleverser toutes ses convictions. Découvrira-t-elle qui fera chavirer son cœur ? Y survivra-t-elle ? S’en sortira-t-elle indemne ? Faites attention à ne pas vous perdre dans ces romans qui vous emmèneront au-delà de ce que vous pensiez connaître.

Merci les étoiles et à vendredi prochain !

149013602_709570266374107_2043424971084194931_n

•◌•◌•★•◌•◌•L’avis de Carine sur Love Shot 2 Scars Un roman intégral de Marie HJ•◌•◌•★•◌•◌•°


←──→ ✧ Titre : Love Shot 2 Scars Histoire intégrale ✧ ←──→

Romance précédemment éditée sous le titre Scars en 2 tomes (réunis ici un 1 seul)

Auteur : Marie H. J

Genre : Dark Romance

Editions : Private

Ebook : 2.99€ EN PROMO A 0.99€ Jusqu’au 14 février

Broché : 20€

←──→ ✧ Résumé : ✧ ←──→

Tout reconstruire. Ne plus souffrir. Apprendre à aimer.

Lorsqu’elle s’échappe de l’enfer que représente tout son univers, seule et désemparée, Zia n’a d’autre choix que de repartir à zéro.
Apprendre à vivre, à respirer. La confiance, l’amitié, les sentiments. Comprendre cette terre promise qu’est la liberté.
Elle pensait que ce serait simple. Que fuir ses chaînes n’était qu’une promesse de bonheur. Cependant, apprendre à nager lorsque l’on ne sait même pas flotter n’est peut-être pas si facile qu’il y paraît.
Sauf, peut-être, lorsque la main d’un certain pompier agrippe fermement la vôtre pour vous guider. Mais l’ami qu’il semble vouloir devenir n’est-il pas un nouveau danger pour une femme qui ne connaît que l’amour malsain ? Où se trouve la frontière entre l’amitié, la peur et le désir ? Qui peut apprendre à un cœur malmené la bonne manière de battre ?

←──→ ✧ Mon avis : ✧ ←──→

Lorsque les cicatrices sont si profondes, peut-on vraiment aller de l’avant ? Même si on veut y croire de toutes nos forces, le passé lui, finit toujours par nous rattraper…

Graziella vit l’enfer depuis ses douze ans, enlevée à ses parents, elle sera façonnée pour servir les hommes. Sa vie sera rythmée par les coups, l’humiliation, la souffrance et la soumission. Jusqu’au jour où et grâce à sa meilleure amie, compagne d’infortune, elle sortira de cet enfer en s’évadant d’une manière assez brutale. Que vont-elles devenir maintenant ? Leurs geôliers vont-ils les poursuivre ? C’est la peur au ventre que Graziella et son amie vont arriver en France et affronter d’autres épreuves… la rue… la barrière de la langue… mais elles sont libres et c’est tout ce qui importe… surtout que dans la vie, on ne fait pas toujours que des mauvaises rencontres… Lorsque Nathan un jeune pompier du havre croisera le chemin de Zia, c’est face à un oiseau complètement apeuré qu’il va se retrouver, un oisillon terrifié qu’il lui faudra apprivoiser tout en douceur en commençant par lui offrir un nid douillet. Qui est-il vraiment ? Pourquoi lui offrir son aide alors qu’il ne la connait même pas ? …

Avec Love Shot 2, Marie H. J qui nous plonge dans un roman original, poignant, et où les émotions nous bousculent et nous bouleversent. Son style nous percute et nous oblige à affronter les démons intérieurs de nos protagonistes et en ressentir leur souffrance. Car Zia n’est pas la seule à cacher ses fêlures et Nathan va devoir apprendre à faire la part des choses s’il désire vraiment l’aider sans se perdre à son tour… Elle signe là une romance sombre et à la fois pleine d’espoir. Elle a su trouver le juste milieu pour nous garder sous tensions avec le côté dur du récit, tout en maintenant le côté tendre et l’espérance qui l’accompagne. On s’attache aux personnages dès les premières lignes et on ne peut qu’approfondir ces sentiments au fil des pages, particulièrement lorsqu’on les voit autant torturés et qu’on en ressent toutes leurs émotions. La plume fluide et addictive de Marie nous emporte dans un univers hors du commun en abordant avec justesse les sentiments et le ressenti de chaque protagoniste. Que ce soit les principaux ou les secondaires, tout ce monde fait partie du récit. Cette famille unie sera la force de ce roman, elle sera la lumière dans le côté obscur, elle sera l’espoir et l’espérance mais aussi le maillon faible pour Zia. Si elle est devenue beaucoup plus forte, l’amour qui l’unit aux Delay dépasse l’entendement et les choix qui s’offriront à elle pour les épargner, seront insoutenables…

Un roman que je ne peux que vous conseiller de lire. Il est bouleversant et magnifique… il est noir et à la fois plein de lumière… il nous prend aux tripes certains moments… et nous envoie des envolées de papillons dans d’autres… Un pari réussi d’une romance originale qui nous laisse croire qu’on sait comment tout va se dérouler, alors qu’en fait, c’est tout le contraire…

←──→ ✧ Extrait : ✧ ←──→

Et pourtant, j’ai peur. Une peur atroce. Cette liberté existe-t-elle vraiment ? Suis-je assez forte pour apprendre à vivre à nouveau ? Malgré les douleurs, les vexations, les abus que je connais depuis toujours, j’ai réussi à me construire une carapace. C’est comme si une autre femme subissait toutes ces épreuves, une sorte de machine élevée pour assouvir les besoins des hommes, sans réfléchir, sans état d’âme. Une autre femme qui n’est pas moi. Moi, je reprends possession de mon corps quand tous les dangers sont loin, quand je suis dans mon lit, ou avec Victoria. Je suis moimême, lorsque je regarde le soleil se lever, à l’abri derrière la petite fenêtre de ma chambre, avant de descendre prendre mes fonctions de jouet sexuel. Ou après avoir subi les attaques lubriques des hommes de la maison. C’est quand je suis de retour dans ma chambre, souvent meurtrie, le corps en feu, que les rayons du soleil me caressent la joue, que toutes mes douleurs s’éloignent de moi pour un court moment. Je suis dans un autre monde. Mon corps n’est plus un fardeau, il n’est même plus là. Je suis juste un esprit qui vagabonde sur les collines, faisant la course avec les oiseaux, se terrant avec les lapins, dansant à m’en rendre étourdie. Parfois même, je danse vraiment. Pas la danse sexuelle qu’on me demande en bas, le soir. Non. Une danse légère, rythmée par les musiques de mon enfance, dans ma tête. C’est la seule pommade bienfaitrice avec laquelle je peux purifier ma peau. Effacer le souvenir de ces mains sur moi. De ces intrusions forcées dans mon corps. J’essaye de me rappeler la joie qui m’envahissait lorsque je dansais dans ma chambre, à la maison. Avec ma sœur. Peutêtre un jour, pourrai-je danser sur de la vraie musique, des chorégraphies belles et pures ?

Les frères Mayson #4 – Nico de Aurora Rose Reynolds dans la collection Maïa By Juno !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis Nico, le 4e joyeux luron de la fratrie Mayson de Aurora Rose Reynolds. Une romance MF pleine de peps, de bonne humeur, riche en émotions mais, non dépourvue de son lot de danger.

Titre : Les frères Mayson #4 – Nico

Auteure : Aurora Rose Reynolds 

Editeur : Juno Publishing

Collection : Maïa By Juno 

Genre : Romance MF 

Résumé : La vie n’a jamais fait de cadeaux à Sophie Grates, mais elle s’en sort jour après jour, un pas après l’autre. Enfin, c’était le cas jusqu’au jour où Nico Mayson fait irruption dans sa vie et y met un bazar monstrueux. Il la force à voir qu’on ne peut pas vivre sa vie à travers celle des autres, de loin, et qu’il faut parfois prendre des risques pour en profiter. Nico Mayson sait, au moment où il aperçoit Sophie pour la première fois, que c’est la bonne. Toute sa vie, il a été jugé sur son apparence, c’est pourquoi rencontrer une femme qui le voit pour celui qu’il est réellement ne fait qu’accentuer ses sentiments pour elle. Nico sait qui il est et ce qu’il est capable de faire, cela signifie qu’il fera tout pour sauver Sophie de ses démons afin qu’ils profitent enfin de leur bonheur tant mérité.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Que pourrais-je vous dire sur Nico, le 4e luron des frères Mayson ? Charismatique ? Inévitablement. Sexy en diable ? Délicieusement. Autoritaire ? Implacablement. Un mâle alpha qui en impose que ce soit dans son travail ou dans le domaine privé. Sûr dans ses paroles ainsi que dans actes. D’apparence tatouée, dure et inflexible mais, à l’instar de ses frères, plus doux que lui, il n’y en a pas des masses. Et Sophie Grates saura apprécier cette partie de son caractère, elle, qui a souffert de maltraitance dans son enfance.

Nico, jusqu’à aujourd’hui, il n’a pas eu à éprouver la malédiction des Mayson, il y croyait en voyant ses frères tomber amoureux l’un après l’autre, mais il se pensait intouchable. Jusqu’au jour où… Au premier regard posé sur Sophie, il a su qu’il était foutu. Que toute femme qui n’est pas elle, lui sera désormais interdite, voire indifférente. Pourquoi elle ? Pourtant, cette souris de bibliothèque aussi craintive que fade, du premier abord, n’est même pas son genre de femme. Cependant, dès qu’elle a croisé son chemin, il n’a regardé qu’elle. Il ne voyait qu’elle. Il ne désirait qu’elle. Avec elle, sa possessivité est montée d’un cran, la protéger de tout, d’elle-même s’est inscrit dans son ADN.

Qui est-elle d’ailleurs ? Nico devrait creuser pour arriver à la cerner et faire dégager cette peur dans ses yeux qui ne demandent qu’à s’illuminer. Il ne supporte voir autre chose que l’adoration à son égard dans regard, que son corps ne tremble que de jouissance, mais pour cela, il devrait comprendre ce qui lui est arrivé. Quel est ce secret qui éteint la lumière dans ses yeux et qui fait trembler ses lèvres gourmandes !

Quant à Sophie, elle ne sait plus à quel saint se vouer. Nico la rend folle autant de rage que de désir à son grand dam. Elle qui n’aime pas attirer l’attention sur elle, depuis que ce mâle alpha a envahi son territoire, son intimité, sa vie, elle n’arrête de se donner en spectacle ou de s’attirer des ennuis. Si elle se cache du monde depuis il y a trop longtemps, ce n’est pas par gaieté de cœur. Si elle ne fait pas confiance aux hommes, c’est pour une bonne raison. L’un et l’autre lui épargnent de retomber sous le joug de leurs charmes trompeurs.

Nico et Sophie, c’est le jour et la nuit. L’un est sombre et porte en lui une violence contenue surtout, quand on s’attaque à ses proches. L’autre, porte en elle une lumière contagieuse malgré la tourmente qui a saccagé sa vie. Le premier est brut du décoffrage, la deuxième est la douceur même. L’un ne vit que pour sa famille et Sophie, la famille est la cause de ses grandes souffrances morales. Et pourtant… tous les deux, c’est une évidence. Deux entités faisant partie d’un tout. Si Nico n’a aucun problème pour assumer cet amour tout neuf, Sophie va être longue à la détente et ne comprendra que tard que la partie était jouée d’avance dès leur première rencontre !

Un très beau tome consacré à l’un des frères Mayson. Je dirai aussi que Nico est mon préféré bien que le reste de la fratrie n’a pas démérité. La malédiction a encore frappé dans cette famille et de la plus belle manière, rapportant avec elle son lot de danger, d’émotions et de bonne humeur. Les Mayson, père et fils, ont été fait dans le même moule. S’ils sont travailleurs, les petits plaisirs de la vie, ils en profitent à fond, le rire et les blagues douteuses font partie de leur charme. Et Nico gagne la palme dans ce domaine même, s’il est souvent sur les routes à cause de son métier de chasseur de primes.

Bref, vous l’aurez compris, encore un de la fratrie Mayson qui m’a conquise. Une bonne dose de suspense, une intrigue bien rodée, des rebondissements, une sexytitude addictive, de l’humour et un amour torride que Aurora Rose Reynolds vous a concoctés avec générosité. Vous allez trouver qu’elle a été trop vite par rapport aux sentiments des protagonistes, ne cherchez pas à analyser ce phénomène. Si vous connaissez les frères Maysen, vous savez déjà que c’est la règle dans cette famille. Autant ils sont inaccessibles, autant ils peuvent tomber amoureux aussi rapidement que l’éclair quand ils retrouvent leurs moitiés. Malédiction oblige.

En somme, une superbe lecture à vous recommander ce soir. J’espère que vous allez tenter cette aventure non dénuée d’intérêt même, si vous n’êtes pas fans des mâles alphas possessifs. Je vous promets que Nico est un personnage qui gagne à être connu malgré les apparences.

Merci à Maïwenn et à Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique !

Nico_ Les frères Mayson #4

Foutu Coloc de Lou Garance aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Foutu coloc de Lou Garance. Une très belle histoire d’amour et d’amitié à découvrir, une coloc bien animée et un style simple et fluide que je vous recommande de ne pas manquer ! Évasion garantie, parole d’étoile !

Titre : Foutu Coloc

Auteure : Lou Garance

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Craquer pour le meilleur ami de son frère ? Mauvaise idée ! Emménager avec lui ? Encore pire !
Quand elle emménage dans la coloc de son frère et de la bande de potes de ce dernier, Scarlett sent qu’elle est foutue.
Elle n’arrivait déjà pas à se sortir Nolan Jones de la tête en habitant à des milliers de kilomètres de lui, alors comment pourrait-elle l’oublier maintenant qu’elle est de retour à Boston, et surtout… qu’elle occupe la chambre juste à côté de la sienne ?
Pourtant, son crush de toujours ne lui donne aucune raison d’espérer : il la taquine comme si elle était sa petite sœur !
Elle sait qu’elle doit accepter qu’il ne la verra jamais autrement.
Mais entre les soirées passées à se défier, les rapprochements troublants sur le canapé et l’étincelle nouvelle qu’elle décèle dans le regard de Nolan, ce « jamais » pourrait bien devenir un peu flou…

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Foutu Coloc, deuxième titre de Lou Garance et par cette jolie histoire, elle me confirme tout le bien que je pensais de sa plume prometteuse ! Une histoire d’amitié, de trahison, d’un amour interdit et bien d’autres délicieux mets à vous mettre sous le palet pour un bon moment de lecture.

Scarlett est de retour après un an d’absence. Une absence volontaire pour affûter son savoir mais, aussi pour fuir l’attraction et le vain amour qu’elle voue à Nolan, le meilleur ami de son frère. Un amour non-réciproque qu’elle n’arrive plus à gérer ou à affronter. Le voir au quotidien tout en cachant ses sentiments, est devenu au-dessus de ses forces et le voir avec d’autres filles, s’est avéré un fardeau pour son cœur meurtri et pour son bien-être moral. Nolan n’est pas un mauvais garçon, non, loin de là et il l’aime trop pour la blesser. J’entends, il l’aime comme il aimerait sa propre petite sœur. Sauf qu’il n’est pas au courant de ses sentiments et n’a aucune idée des blessures qu’il assène à son petit cœur piétiné par ses moqueries récurrentes.

Comme vous vous en doutez, le retour de Scar ne se passe comme elle aurait voulu. Ses sentiments sont toujours là, encore plus intenses et son Nolan est casé… La colocation s’avère encore plus douloureuse que jamais !

Que faire ? Prendre sur elle et souffrir en silence comme elle l’a toujours fait ? Oser lui avouer son désir caché depuis trop longtemps et advienne que pourra ? Faut dire que les deux options ne seront pas de tout repos. Soit, c’est elle qui souffre si elle abandonne le combat. Soit, c’est son frère qui pètera les plombs et criera au loup que lui-même a fait entrer dans la bergerie, pensant avoir dompté la bête à force de règles. Si Nolan accepte d’entrer dans la danse dans laquelle elle compte l’inviter, la culpabilité risque de mettre leur présumé futur couple vraiment à mal. Aura-t-elle le courage de porter le premier coup de désordre à la colocation ?

À force d’humour, de délicieuses joutes verbales et d’une attirance torride, incontrôlable et exquisément interdite, l’auteure nous embarque pour une jolie histoire rafraîchissante et en toute légèreté. Bien sûr quelques turbulences en cours de route viendront contrebalancer cette allégresse mais rien qui brise la bonne humeur et la dynamique qui prédomine.  Nolan est Scar sont deux personnages attachants, drôles, loyaux, et d’une force de caractère inépuisable mais, aussi déterminés. Le premier est résolu à ne pas éprouver son amitié pour son frère de cœur quitte à ignorer ses sentiments et la deuxième n’a qu’une idée fixe, séduire l’amour de sa vie quitte à faire éclater la coloc. Bien évidemment, ce sera l’amour qui sortira vainqueur de ce corps à corps entre deux volontés inébranlables. Scar est arrivée dans la coloc avec la conviction de réussir à dépasser ses sentiments pour Nolan et finalement, elle a totalement bouleversé les règles instaurées par son frère. Cependant ne dit-on pas que les règles sont faites pour être brisées ? Et oui, et cela leur réussit bien à notre grand plaisir ! Une très belle histoire d’amour et d’amitié à découvrir, une coloc bien animée et un style simple et fluide que je vous recommande de ne pas manquer ! Évasion garantie, parole d’étoile !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse ainsi qu’à l’auteure pour cette plaisante histoire d’amour interdit !

149025603_779483452925550_7038142036092146315_n

★・・・・・・★L’avis de Carine sur Hidden Desire, un roman de Angel Arekin chez Black Ink Editions ★・・・・・・★


Titre : Hidden Desire

★彡彡 *** Réédition ***ミミ★

Auteur : Angel Arekin

Genre : Romance

Editions : Black Ink

★・・・・・・★ Résumé : ★・・・・・・★

*** Réédition ***

Règle numéro 1 : manipuler est un art de vivre.

Règle numéro 2 : profiter, ne pas s’attacher.

Règle numéro 3 : ne jamais mélanger boulot et plaisir.

Règle numéro 4 : ne jamais croire un Mordret.

Règle numéro 5 : éviter la blonde sulfureuse… »Dans ma famille, le sens du jeu est inné : nous maîtrisons l’art de tisser des toiles pour y attirer nos proies à la perfection. Procéder à un chantage odieux pour obtenir ce que l’on désire est habituel pour nous – c’est même une tradition, perpétuée de père en fils. Je veux ; j’obtiens.
Merryn, la délicieuse secrétaire de ma cousine, ne déroge pas à cette règle. Elle dissimulait de petits secrets qu’elle a eu le malheur de me dévoiler. Pour se protéger, elle a cru pouvoir me repousser. »
Et si, malgré les règles, Declan Mordret n’était pas le seul maître du jeu ?

★・・・・・・★Mon avis : ★・・・・・・★

Après Love Business, c’est au tour de Merryn et Deaclan de nous offrir leur histoire Mordresque avec Hidden Desire. Je précise que chacun des tomes peut être lu indépendamment.

La famille Mordret ou l’art de la manipulation et de la connard-attitude jusqu’au bout des ongles qui se transmet de père en fils. Bienvenue dans leur monde !

Deaclan à la beauté brute, sauvage et au feu ardent se cache sous un vernis de luxe et de luxure dégageant autant le chaud que le froid. Cet homme peut enflammer d’un seul regard n’importe quel sous-vêtement qu’il soit porter par un homme ou une femme. L’effet qu’il dégage en est déstabilisant. Il oscille entre le feu et la glace, pouvant tour à tour, jouer avec le chaud et vous consumer un corps de désir ardent et vous le cryogéniser la seconde qui suit. Un paradoxe pour cet homme arrogant, beau comme un dieu, un homme de pouvoir aux règles douteuses lorsqu’il s’agit de la belle secrétaire de sa cousine Beni dans l’entreprise familiale Bella où tout deux travaillent.

Mademoiselle Wagner, Merryn de son petit nom, va se voir imposer des exigences Mordresques en jouant avec cet homme qu’elle exècre pourtant plus que tout. Tel un dragon ravisseur de princesse, Deaclan va déployer ses ailes autour de la jeune femme. Il la tient sous pression de ses pattes armées de griffes acérées et souffle sur elle les flammes d’un désir pur, brut, incandescent qui va la brûler jusqu’au tréfonds de ses entrailles. Jouer avec un Mordret ? Il faut être folle, courageuse, ou encore bien trop réceptive pour ne pas y consentir. Merryn va-t-elle accepter les règles du jeu sachant pertinemment qu’elle s’y brûlera tôt ou tard ? La jolie blonde n’a pas peur du Dragon. Il la fascine et la pousse dans ses retranchements. Il fait ressortir en elle beaucoup trop de choses inavouables pour ne pas craquer. Mais Deaclan ne se ressert jamais deux fois ! Et il a déjà obtenu d’elle ce qu’il voulait une première fois. Alors, que cherche-t-il en lui proposant ce petit jeu aussi pervers et atypique qu’un Mordret ?

Merryn est pourtant une jeune femme de caractère qui ne se laisse pas faire. Elle n’a pas peur de dire haut et fort ce qu’elle pense et sait ce qu’elle veut. C’est une femme forte qui cache certes des blessures, mais qui s’assume jusqu’au bout des ongles. Une femme sublime, captivante, mordante qui ne mâche pas ses mots, alors, comment accepter de la voir se soumettre ? Et si Deaclan n’était pas vraiment le seul maitre du jeu ? Et si, cette jolie blonde devenait son point faible ? Un point faible pour un Mordret ? Vraiment ? Cela en est presque risible rien que de l’écrire ! Et si nous parlions plutôt, de force ? Dans ses bras, Deaclan va prendre du plaisir à donner du plaisir, mais par-dessus tout, à accepter d’être tel qu’il est. Lui. Un Mordret, mais un Mordret tel qu’il est et non tel qu’on l’a façonné pour rentrer dans le moule de cette famille sans cœur et sans âme. Mais un Mordret reste un Mordret et même si ce dernier peut être pourvu de quelconques sentiments, il est incapable de ne pas faire mal… Ne pas s’approcher… Fuir… Ne pas s’attacher. Mais tel Icare attiré par le soleil, Merryn aura bien du mal à ne pas se laisser consumer…

Angel Arekin nous offre, une fois de plus, une romance forte, profonde, à la psychologie fine et très bien menée avec laquelle on va découvrir des protagonistes hauts en couleur. Ils se dévoileront au fil des pages et des scènes très érotiques qui sont très abondantes dans ce récit. Sur le départ, je trouvais presque que cela était de trop, jusqu’à ce que je comprenne où l’auteure allait les emmener par ce biais qui s’est avéré par la suite nécessaire. Subliment écrit dans une diversification qui ne donne pas de place à l’ennui, ni aux longueurs. Elle plante juste son décor et donne-le ton en faisant monter la pression dès les premières pages. C’est chaud et même torride… très torride ! Deux héros muy caliente qui font des étincelles autant dans leurs échanges houleux que dans leur corps à corps dans une alchimie explosive. L’auteur va pousser les protagonistes dans leurs retranchements les plus profonds et nous épater de chaque découverte de leur passé respectif jusqu’au dénouement final des plus fascinants. On ne peut que se languir de savoir. On pousserait même Merryn à gratter plus vite cette carapace, ou plutôt les écailles qui se dressent devant le coeur de Deaclan comme une armure indestructible. Les émotions sont alors à leurs paroxysmes, on ne peut que craquer pour cet homme qu’on aime détester, et qu’on déteste aimer. Deaclan joue, mais son auteure encore plus ! Elle se joue d’eux, de nous, de leurs sentiments et des nôtres. On en frôlerait presque la démence tant elle souffle le chaud et le froid. Tant on avance pour mieux reculer puis sauter dans le vide sans savoir si on sera rattrapé.

Un récit addictif et sulfureux qui regroupe la famille Mordret et nous permet même, de comprendre un peu mieux d’autres personnages des précédents tomes et les relations qui les unissent ou encore, les désunissent. Entre un jeu des plus incandescents, des secrets et des joutes verbales qui ne s’essoufflent pas, Angel Arekin nous offre une fois de plus tout l’art de sa plume pour une lecture haletante et époustouflante, palpitante qui nous emporte et nous consume pour cet homme dominateur, exigeant, mais aussi, brisé, torturé au plus profond de son âme. Un homme sous le joug d’une famille dysfonctionnelle, arrogante et de tous ses secrets bien trop lourds à porter. On craque aussi pour cette femme tenace, forte et fragile à la fois qui porte les stigmates d’un passé douloureux dont elle en a fait une force qu’elle transmet aux autres par sa ténacité et parfois même, d’un simple sourire. Un couple atypique pour une romance qui ne l’est pas moins et qui ne peut que nous toucher au plus profond de nous même.

Hidden Desire, une lecture coup de cœur que je ne peux que vous conseiller de découvrir à votre tour.

Un grand merci a Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir cette sulfureuse lecture aussi profonde qu’incandescente.

★・・・・・・★Extrait : ★・・・・・・★

Elle affiche avec ostentation une petite robe noire, et quand je prétends qu’elle est petite, on est encore loin du compte. Ses jambes sont quasiment nues, à peine recouvertes d’un léger film noir. Je suis sûr que si je me penche, j’apercevrai la dentelle de ses bas. Son décolleté est faramineux. Il se fend à l’intersection de ses seins, telle une autoroute pour venir cueillir les deux sphères appétissantes qui lui tiennent lieu de poitrine. Elle a opté pour un long collier simple et fin qui serpente entre ses courbes. Je me sens obligé de l’étudier un temps beaucoup plus long que nécessaire, mais la voir se trémousser sous mon regard a quelque chose de péremptoire, presque tyrannique. C’est certainement très malsain d’aimer torturer cette fille. Je me demande si j’aurai envie de la baiser ce soir. J’imagine que Merryn a tout misé là-dessus comme la plupart des femmes dans son genre. Soit du sexe, soit de l’argent. Prévisible.Je me relève de mon siège, m’approche, tandis qu’elle trépigne d’impatience sur le parquet et, une fois à sa hauteur, arrange l’une de ses mèches blondes qui s’est échappée de son chignon. À peine l’ai-je frôlée que sa respiration se bloque dans sa trachée. Ses yeux scintillants se vissent quelque part sur mon torse. Cette fille ne pense vraiment qu’à ça ! C’est presque trop facile.Je me penche vers son cou gracile, qui sent bon… la mûre, avec une légère touche vanillée. Elle porte Luxure, l’un des parfums nés de notre usine de Beauregard.

— Ne tremblez pas, Merryn, lui chuchoté-je à l’oreille, je ne vais pas vous manger, à moins que vous ne le désiriez.

— Je préférerais nettement vous bourrer les testicules de coups de pied, sauf votre respect, Monsieur Mordret, me lance-t-elle avec un sourire faux.

— Sauvage, Merryn, comme toujours.Elle crispe la mâchoire sous mon ton moqueur, tandis que je passe devant elle pour rallier l’ascenseur.

— Allons-y, ne soyons pas en retard.Elle m’emboîte le pas en marmonnant des mots inintelligibles, que je ne cherche d’ailleurs pas à comprendre.Dans l’ascenseur, elle se tient le plus éloigné de moi que possible, dos à la cabine, et fixe un point invisible sur la cloison. Ses mains sont refermées sur son sac à main comme si elle avait le pouvoir de me lyncher avec la lanière.

— Détendez-vous, bon sang, on croirait que vous allez enterrer quelqu’un.

— Si seulement ça pouvait être vous.

Pour la St Valentin, les étoiles romancent !


Hello les étoiles, à quelques jours de la St Valentin, la team, à défaut de vous offrir des fleurs pour vous remercier de votre amour, de votre fidélité, de votre soutien, nous vous proposons et comme tous les ans pour ne pas changer la tradition, un panaché de titres de romans pour vous accompagner pendant cette période pas folichonne pour le moral.

Une question qui se pose, fêtez-vous la ST Valentin ? Ou trouvez-vous aussi que c’est une fête commerciale ?  Moi, je dis, qu’il ne faut pas manquer cet événement pour faire la fête et renouveler vos vœux d’amour. Surtout en ce moment. Fêter l’amour avec nos moyens bien sûr et ne pas faire dans le démesuré. Ce n’est pas une compétition ni un faire valoir. Juste un moment de convivialité pour dire à son homme, à sa femme, à son ami (e), à sa famille qu’on les aime. Ce mot qu’on oublie de dire et de répéter, ce sentiment qu’on considère acquis dans notre folle course au quotidien !

Faites la fête avec un petit repas concocté avec amour, un petit verre, des chocolats, des mots doux et le tout accompagné, d’un romance rafraichissante et en toute légèreté pour vous faire du bien !

Via le groupe Les étoiles des bibliothèques et Vous des auteures proposent aussi de jolies et courtes histoires pour l’occasion, n’hésitez pas à venir les encourager !

Êtes-vous tentées par des lectures qui ont pour thème la St Valentin voire une romance soft ou légère et sans prise de tête ? Si oui, allons-y !

  • Céline Musemaux 

Avec sa prochaine sortie Journal d’une Licorne amoureuse. Cette soft romance rejoindra vos PAL le 15 février.

Résumé : « Tout n’est pas toujours sous contrôle au pays des licornes ! »

Capucine est toute petite. Timide, elle ne fait pas ses dix-sept ans et passe souvent pour une élève de seconde alors qu’elle est en terminale. Adepte de tout ce qui est « girly », elle assume sa particularité et la cultive.
Sur son petit nuage, elle préfère vivre des histoires d’amour avec les héros de ses livres plutôt que de se frotter aux garçons de son lycée, en particulier à ceux de l’équipe de foot. Seulement, elle ne peut pas toujours les éviter. Bousculée à la fin des cours, elle se retrouve les fesses dans la boue.
Humiliée, elle est furieuse contre l’auteur des faits : Adrien. Elle le déteste parce qu’il est grand, extravagant et qu’il est le capitaine de l’équipe. Surpris que tout le monde se moque d’elle, Adrien retire sa veste de survêtement et la noue autour de sa taille pour masquer les dégâts. Il s’écarte ensuite en secouant ses cheveux comme si elle n’était qu’une enfant.
Vexée, Capucine ne peut pas se retenir de rougir de cette mésaventure. Et s’il était temps de grandir ? Les garçons, ce n’est peut-être pas si mal !

  • Emily Jurius 

Avec la sortie de My Boss, le 12 février. Une romance drôlissime où l’attraction entre nos héros nous tient en haleine du début à la fin. Un pur délice. Emily signe ici son 15ième roman plein de quiproquos et de sensualité.

Résumé : Quand Lou décroche LE job de rêve dans le meilleur journal de la capitale alors qu’elle est à deux doigts de se retrouver à la porte de chez elle, c’est que l’année commence bien. Plus qu’à se relooker un peu, trouver un mec avant la Saint-Valentin et sa nouvelle vie pourra débuter !
Sauf qu’il faut toujours lire les contrats de travail, toujours. Et même les petites lignes en italique dans une police qui semble faite pour que personne ne puisse les déchiffrer, surtout celles-là !
Parce qu’il se pourrait bien que son nouveau boss ait des exigences particulières, très particulières et que le prix à payer ne soit pas du goût de notre jeune recrue !

  • Caroline W. Barnes

Avec la parution de son roman Une Saint-Valentin presque parfaite ! le 10 février. Un concentré d’amour, un moment doux saupoudré de sourires, qui vous donnera envie de mettre des paillettes dans votre vie à vous !

Résumé : Louise est amoureuse de… l’amour ! Sa passion ? Remettre des paillettes dans votre vie de couple ! Pour les autres, elle est douée, mais pour elle…

The Perfect Date, c’est le bébé de Louise. À 35 ans, elle passe ses journées à organiser des rendez-vous originaux pour ses clients amoureux. Entre Hannah et Alex, ses meilleures amies, et Loki, son gros snob de chat, elle se sent bien. Mince ! Elle oublie Henry, son petit ami…

Mais, comme dans toutes les comédies romantiques, elle croise son chemin, à lui, l’inconnu qui viendra tout chambouler… mais pour le meilleur ou pour le pire ?

  • Valérie Bel

Avec une nouvelle sortie le 6 février, Comment fêter la St Valentin ? Disponible aussi en abonnement Kindle.

Résumé : À 35 ans, Marie est décidée : elle renonce au Prince Charmant et sortira en tête-à-tête avec… elle-même le soir de la St Valentin. Elle a tout organisé. Tout prévu.
Et si Cupidon lui jouait quelques tours ?

  • Jupiter Phaeton & Théo Lemattre

Avec une comédie romantique qui tombe à pic et déjà disponible en numérique ou en abonnement Kindle  : C’est la St Valentin à New-York

Résumé : Une assistante au caractère de feu, un boss reconverti et expatrié, une application de rencontres : la Saint-Valentin s’annonce mouvementé à New York !
Camille est l’assistante d’Owen, mais il y a plus entre l’héritière des hôtels Mabello et le businessman fraîchement débarqué d’Australie. Serait-il le bon ? Mais après une nuit divine, le lundi, au travail, tout déraille : Owen l’ignore et les espoirs de Camilla s’envolent. La jeune femme fonce tête baissée sur Match Me, une application de rencontres, bien décidée à remonter en selle et à oublier celui qui lui a brisé le cœur. Et si elle n’était pas en train de vivre la vie qu’elle avait toujours imaginé ? Et si fuir sa famille et son héritage avait été une mauvaise décision ? Owen ne sait pas comment faire pour garder Camilla loin de ses propres ennuis alors il n’a trouvé qu’une seule solution : l’ignorer et lui montrer que tout est fini. Pourtant, il n’a jamais rencontré quelqu’un avec qui tout était aussi naturel. Il est venu à New York pour laisser derrière lui son passé, mais ce dernier ne cesse de le rattraper. Et s’il ne pouvait pas y échapper ? Ils essaient de s’oublier l’un l’autre à leur façon, mais leurs chemins ne cessent de se croiser.
Leur vie ne ressemble en rien à celle qu’ils avaient rêvé.

Et si c’était le bon moment pour tout recommencer ? Et si, à l’approche de la Saint Valentin, la magie de New York opérait et réparait leurs cœurs brisés ?

  • Samantha Youg

Si vous connaissez la série Dublin Street, vous aimerez découvrir Valentine, un clin d’œil à tous les personnages de cette série à succès !

Résumé : C’est la Saint-Valentin ! Pour les six couples qui ont parcouru l’univers de la saga Dublin Street, il s’agit du jour le plus romantique de l’année. Et c’est l’occasion de se retrouver le temps d’une soirée. Pique-nique à la belle étoile, tatouage pour renouveler sa flamme, petits jeux pimentés… Après des années ensemble, l’amour de chacun est-il toujours aussi fort ?

  • Fleur Hana

Avec Letters For My Valentine – Édition 2020 en format papier. Le recueil est un bonus que vous pouvez retrouver en numérique gratuitement en rejoignant le lectorat VIP de Fleur sur https://fleurhana.com/cadeau

Résumé : Retrouvez les lettres de la Saint-Valentin des héros des romans de Fleur Hana (édition 2020)
Dante, Angie, Charlie, Adeline, Ange, Margaux, Sandro, Sofiane, Sam & Lia vous donnent rendez-vous dans ce recueil pour découvrir les lettres qu’ils ont écrites à leur moitié pour la Saint-Valentin.
Dans cette édition, retrouvez-les tous, mais attention : il est nécessaire d’avoir lu les romans mentionnés pour éviter les risques de spoilers.

  • #MaStory Love 

Et pour clôturer cet article, voici un must have pour rassembler vos souvenirs dans cet album spécialement conçu pour coller des photos, divers souvenirs  : carte d’un resto, flyer d’un concert… et noter les petites phrases qui ont fait de ces instants un moment spécial  !

Merci les étoiles pour votre attention, j’espère que cet article spécial St Valentin vous ait plu. Merci aussi à notre talentueuse bonne étoile qui a contribué à cet article !

147356458_855892711641490_5547747221120094373_n

La PAL de la semaine du 08 au 14 février !


Hello les étoiles, voici la PAL de la semaine des étoiles contenant des services presse ou wishlist ! Avec la participation des : Editions Addictives, Emily Kind, Emma Green, Camilla Simon et Mélodie Chavin, BMR et Cécilia City, Collection Infinity et Callie Hart, Collection &H DIGITAL et Vanessa Degardin, Shingfoo et Julie Teis, Fleur Hana, Black Ink éditions et Wendy Donella, L’Ange Noir, Léa Perrin, Amélie C. Astier & Mary Matthews, Jeanne Pears & Nina Loren

  • Editions Addictives

Avec la sortie numérique d’Impulsif de Emily Kind qui rejoindra vos PAL le 9 février.

Résumé : Il n’avait plus rien à perdre. Avant elle.
Isak revient dans la ville de son enfance avec un but bien précis en tête, et rien ni personne ne l’en détournera.
Épris de justice, rebelle, impulsif, il emploie ses propres méthodes et n’a de loyauté que pour ses idéaux.
Mais ça, c’était avant de croiser la route d’Echo. La gamine qu’il a laissée derrière lui autrefois est devenue une femme dure, indépendante et en colère contre le monde entier.
Leurs retrouvailles sont houleuses, aussi brûlantes que passionnées, mais impossible pour Echo de craquer : tomber amoureuse, signifie « tomber » avant tout et ça, c’est hors de question.
D’autant qu’Isak dissimule bien des secrets, et qu’il suffirait d’une révélation pour que tout explose…

Avez-vous lu Love & Lies On campus des Emma Green à sa sortie numérique ? L’attendez-vous avec impatience ? Bonne nouvelle, le papier sera disponible le 11 février chez votre libraire !

Résumé : Pour Arlo, une seule règle : on ne touche pas à Tillie. À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici, il respire vraiment. Enfin, il respirait jusqu’à ce que « Baby Tillie » ait l’âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui. Colleen, c’est la grande soeur de Tillie et la meilleure amie d’Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable, et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié. Mais la petite soeur intouchable n’a plus rien d’un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer… Arlo a été chargé de veiller sur les soeurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout. Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c’est lui.

Le quatre-mains attendu, Fiancés pour de faux de Camilla Simon & Mélodie Chavin, arrive le 13 février. Fêter Noël la veille de la st Valentin me parait une excellente idée pour passer un très bon moment, pas vous ?

Résumé : Au menu : des fous rires, des pulls moches, des révélations, de l’amour et beaucoup d’émotions !
Elyssa Brown et Zane Andrews sont l’opposé l’un de l’autre, mais veulent la même chose : que leur famille leur foute la paix avec leur célibat !
Alors pourquoi ne pas devenir des faux fiancés juste le temps des fêtes de fin d’année ?
Mais plus facile à dire qu’à faire. Car entre la gaffeuse Elyssa et la famille coincée de Zane, le courant a du mal à passer !
Sans parler des traditions de Noël honteuses des Brown qui ne sont pas du goût de tout le monde.
Il ne manquerait plus qu’Elyssa et Zane aient envie de finir dans un lit, ensemble, pour de vrai cette fois…

  • Collection Infinity 

Avec la sortie numérique de Nasty, le 2e tome de Dirty Nasty Freaks de Callie Hart, le 10 février. Le broché sera disponible le 15 mars prochain.

Résumé : « Avec moi, tu n’es pas vulnérable. Avec moi, tu es en sécurité. Quant à ton cœur, Sera Lafferty… je vais le faire battre si fort qu’il ne te fera plus jamais mal. » Sera Lafferty n’est pas folle. Elle a toujours pris les bonnes décisions. À Seattle, elle a une carrière, une sœur aimante, la vie paisible et soigneusement rangée dont elle rêvait depuis toute petite. Alors pourquoi se retrouve-t-elle subitement à suivre un jeu de piste dans tout le pays avec un tueur à gages désespérément sexy qui a été engagé pour l’éliminer ? Fix Marcosa sait faire preuve de discernement. L’alcool, la violence, le sexe : rien ne le détourne jamais de sa mission. Mais Sera est plus grisante que n’importe quel spiritueux et plus addictive que n’importe quelle drogue, car elle réveille sa fougue. L’attraction est irrésistible, même pour l’impassible stoïque qu’il est devenu. Pour la première fois, Fix va enfreindre ses règles. Mais les conséquences pourraient être terribles…

  • Collection &H DIGITAL

Plusieurs sorties annoncées cette semaine dans la collection H Digital, notamment, Give Us a chance de Vanessa Degardin.

Résumé : À trop vouloir résister à la tentation, il va finir par y céder…
Ange le sait : il est le genre de mec qui plaît à toutes les femmes. Son look de bûcheron sauvage et ténébreux les fait systématiquement craquer. Si bien que, depuis qu’il a l’occasion de parfaire sa silhouette grâce à son poste de garde forestier, il enchaîne les coups d’un soir. Avec Inès, en revanche, c’est plus compliqué. La jeune éditrice au fort caractère, avec laquelle il doit créer un guide touristique, l’attire plus qu’aucune autre auparavant. Pourtant, il s’est fait la promesse de ne pas l’approcher. Si elle attend un prince charmant capable de l’aider à surmonter le drame qui l’a mise en fauteuil roulant, Ange n’est pas l’homme qu’il lui faut. Cela ne fonctionnera jamais entre eux. Il aimerait donc que son cerveau détraqué cesse de l’imaginer nue, dans son lit, chaque fois qu’il ferme les yeux…

  • BMR 

Avec la sortie papier de Man In Fire, le 2e tome de Over Protected de Cécilia City qui arrive chez votre libraire le 10 février.

Résumé : Bien déterminé à se racheter une conduite, Stan Bear accepte d’assurer la garde rapprochée de Juliette Siyavong, une jeune actrice en vogue. Une mission simple, sur le papier seulement.
Car derrière le strass et les paillettes de la célébrité se cachent la jalousie, la rancœur et la perversion. Partout, le danger guette.
Et quand Juliette échappe de justesse à une tentative d’assassinat, il devient urgent d’agir. Le compte à rebours est lancé. La vie de Juliette ne tient plus qu’à un fil.

  • Shingfoo 

Le 11 février, Juliette Teis, vous donne rendez-vous avec le 1er tome de son nouveau roman Bimbo or not Bimbo.

Résumé : Ne dit-on pas que l’habit ne fait pas le moine ?

C’est ce que va découvrir Christopher, jeune avocat fraîchement reconverti en enseignant dans une université de Floride. Les femmes vénales ? Il a donné, et il les déteste ! Il essaiera par tous les moyens de les sortir de sa vie et surtout de sa famille ! Mais Betty fait-elle vraiment partie de cette catégorie ? Bien sûr, avec ses talons haut perchés et sa tignasse blonde comme les blés, on pourrait vite tirer des conclusions. D’autant plus qu’elle aime mettre ses formes en valeur et s’en donne à cœur joie. D’ailleurs, c’est devenu sa devise : si son look ne plaît pas, tant pis ! Mais ça, c’était avant de rencontrer le beau professeur, celui qui tient son bel avenir entre ses mains… Ils vont devoir passer 6 mois ensemble pendant lesquels la jeune femme compte bien le faire changer d’avis à son sujet. Inversera-t-elle la tendance ?

  • Black Ink éditions

Le 12 février signe le retour de Wendy Donella Avec Ocean Eyes.

Résumé : Ma sœur Dinah est tout ce qu’il me reste. Elle est ma seule famille.
Pour nous offrir le meilleur, elle n’a pas hésité à nous embarquer dans une effroyable « chasse à l’homme fortuné ». Mais j’en ai ma claque de tout ça.
Aujourd’hui, ce que moi je souhaite, c’est tirer un trait sur cette vie qui ne me ressemble pas, et ne plus être cette Mady que je déteste.
Mon but : troquer les escroqueries et le danger contre des instants plus « normaux », du genre de ceux que pratiquent les jeunes gens de mon âge.
Mon moyen pour y parvenir : intégrer l’université de Penbrook.
Mon obstacle : ma rencontre avec la star de l’équipe de foot universitaire, ce garçon au regard perçant qui m’est si familier, au physique de rêve qui… ne m’est pas réservé.
Croyez-vous au destin, à ce lien invisible et pourtant si solide qui unit deux âmes faites pour rester sur le même chemin ? Moi, en tout cas, je n’y croyais pas. Jusqu’à Ocean Eyes.

  • Plumes du Web

Bas les Crocs, le 1er tome de Le Cœur des Maudits de Ambre De Langevin paraît le 12 février. Le broché est déjà disponible chez votre libraire.

Résumé : Léto vit, du moins c’est ce qu’elle tend à faire croire. Sous son costume de médecin légiste excentrique, elle cache ses crocs et sa peau pâle aux yeux des humains depuis des millénaires. C’est son souhait le plus cher. Rien n’est plus important que faire partie intégrante de ce que le ciel lui a volé. Rien n’est plus important que de faire perdurer son humanité. Le soir où elle découvre un corps à la gorge déchiquetée, son existence se retrouve obscurcie et sa colère refait surface. Elle comprend alors : le passé revient, ses erreurs, mais surtout son pire démon : Londres. En collaboration avec la police, elle va devoir tenter de résoudre une série de meurtres sanglants, mais surtout préserver le secret des vampires. Seulement, les chasseurs, ainsi que son collègue un peu trop perspicace, ne vont pas lui faciliter la tâche. Léto, habituée à la solitude, va devoir apprendre à travailler en équipe, pour son plus grand déplaisir.

  • Auto-édition 

Les Phoenix Ashes, les bikers de Fleur Hana sont de retour le 12 février avec un tome consacré à Mia, le 3e tome de la 1ère Génération. Je vous dévoilerai la couverture lors de notre Blog Tour.

Résumé : J’avais une règle : pas de biker… Mia Chaque vendredi, je viens au club-house des Phoenix Ashes pour retrouver ma meilleure amie. Excuse minable que je me répète pour ne pas admettre la vérité. Celle qui enfreint la seule règle de survie lorsqu’on fréquente ce club : pas de biker. Et pourtant, je sais que tous les week-ends, c’est lui que je cherche. Le trouver me mettrait dans la merde. Spark Mon VP a été clair : « Personne la touche ». Alors je touche pas. Je regarde à peine et j’ose presque pas respirer dans sa direction. Ce serait plus facile si elle me bouffait pas des yeux dès qu’elle se pointe au MC. Je m’en sortais pas si mal, jusqu’à cette nuit passée dans ma piaule, juste elle et moi. Là, j’ai su que j’étais dans la merde. L’interdiction n’a jamais été aussi tentante, et la réalité aussi douloureuse… 

Le 12 février arrive aussi le 1er tome de Enfin ma vie de L’Ange Noir.

Résumé : Avant même de trouver Ma vérité, je suis malgré moi emportée dans un tourbillon d’émotions. Moi qui suis toujours restée effacée pour garder au mieux mon secret, deux hommes vont changer ma vie. N’est-ce pas ce que j’espérais ?… Mais à quel prix !Il ne faut pas que j’en oublie mon objectif : la retrouver, ELLE. Mais, si vivre était simplement laisser le destin s’accomplir ? Suivre mes émotions, et, pourquoi pas, trouver l’amour sur mon chemin ! Sauf qu’il est tout ce que je ne suis pas, mais je ne peux m’empêcher d’être attirée par lui. Aurai-je enfin le courage de vivre ma vie ?

Le 14 février est porteur de quelques sorties livresques, notamment :

La sortie de Stupid Love du quatre-mains Jeanne Pears et Nina Loren. Jusqu’à ce jour pré-commandable sur Kobo seulement.

 Résumé : Quand l’homme le plus acariâtre de Boston rencontre la femme la plus lumineuse …Ellie Anderson a une seule mission, convaincre Preston Barlow, éditeur intraitable et odieux, d’accepter de louer son manoir personnel pour de riches clients. Mais la jeune femme n’avait jamais imaginé tomber sur la tâche la plus ardue de sa carrière. L’homme ne veut rien entendre et semble irrécupérable. Preston Barlow n’avait pas prévu de trouver sur le pas de sa porte la créature la plus agaçante mais aussi la plus délicieuse qui lui ait été permis de rencontrer. Il a depuis trop longtemps tiré un trait sur les femmes et ce n’est pas l’arrivée d’Ellie Anderson dans sa vie rangée qui le fera changer d’avis. Entre confrontations animées et rencontres brûlantes, ces deux âmes seules, que tout oppose, tenteront d’apprivoiser l’autre sans se brûler les ailes. Preston arrivera-t-il à saisir cette seconde chance que lui offre Ellie de tout recommencer ?

Le 1er intégral de Blood Of Silence du quatre-mains de Amélie C. Astier & Mary Matthews contenant les 2 tomes consacrés à Hurricane & Creed et à Liam

Résumé du 1er tome : L’amitié sera-t-elle plus forte que l’amour ?

Hurricane et Creed, sont amis depuis l’enfance, comme deux frères, ils sont inséparables en amitié comme dans les affaires. Tous deux sont chefs du club de bikers « Blood Of Silence », un groupe de passionné de moto qui flirte avec la légalité. Mais quand Hurricane rencontre Tennessee, tout change pour les deux hommes. Tennessee est tout ce qu’ils ne sont pas et si Hurricane succombe rapidement à son charme, la belle jeune femme ne laisse pas Creed indifférent. Dans un chaos professionnel où un trafic fait resurgir le passé, les ennuis ne font que commencer, les deux bikers vont être pris dans une spirale dangereuse, où tout sera remis en question, même leur amitié.

Résumé du 2e tome : Liam est le don Juan du club de biker « Blood Of Silence ».

L’Irlandais a pour habitude de prendre des femmes seulement ce qui l’intéresse : du sexe, et ça, sans n’avoir jamais éprouvé l’envie de s’attacher. C’était sans compter l’arrivée de Gina, la sœur de Hurricane dans sa vie. Depuis qu’il a dû jouer au garde du corps avec la belle Italienne, Liam a bien du mal à rester éloigné d’elle et à ne pas craquer face au caractère bouillant de Gina. Sauf qu’elle reste la sœur de son président et les règles du club sont claires, « Ne jamais toucher aux sœurs ». Club, qui après s’être débarrassé de la moitié de ses problèmes en récolte de nouveau. La vengeance est proche et le FBI n’est pas loin. Liam va devoir faire un choix, l’amour d’une femme ou celui du club ? Et pourquoi pas les deux ?

La parution aussi de Tu peux toujours courir de Léa Perrin.

Résumé : Lorsque Mickaëlle rencontre Adrien pour la première fois à l’âge de 5 ans, on peut dire que c’est loin d’être le coup de foudre ! Ce garçon qu’elle trouve détestable n’arrête pas de la chercher et les années qui passent ne changent rien à son antipathie vis à vis de lui. Vingt-deux ans plus tard, ils en sont toujours au même point : à se disputer pour un oui ou pour un non.
Mais si contrairement à ce qu’elle pensait, elle ne le connaissait pas vraiment ? Et si derrière cette relation explosive se cachait autre chose ? Pourtant, aux yeux de Mickaëlle tout est clair : Adrien peut toujours courir pour qu’elle s’intéresse à lui !

Merci les étoiles pour votre fidélité et à la semaine prochaine pour un nouveau numéro.

147322248_177449594175181_4049128974924636018_n