L’avis de Charlotte sur le tome 2 de Réputation de Selena


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Réputation 2 de Selena pubié chez HLAB: une romance rythmée par de nombreux rebondissements ! Service presse reçu via #NetGalleyFrance #RéputationTome2

Titre : Réputation 2

Auteur : Selena

Genre : Romance

Editions :  HLAB

Ebook :  7,99 €

Résumé :

Bouleversée après son enlèvement, Bloom est anéantie par la mort de sa demi-sœur Lexi.   Le scandale provoqué par Catalina, lors de l’enterrement et la bagarre entre les deux frères Duncan, renforce la résolution de Bloom  : fuir Las Vegas et ce, malgré les sentiments qu’elle ressent pour les frères. Ezra tente de la convaincre de rester mais sa décision est prise. Elle quitte la ville du péché pour la ville des anges.
Cinq ans plus tard, à Los Angeles, Bloom est désormais à la tête d’un établissement London. Toujours choquée et attristée par ce qu’il s’est passé, elle a néanmoins réussi à se construire une vie stable et s’entourer d’amis sincères. Alors qu’elle s’apprête à signer un important contrat de partenariat avec la mystérieuse entreprise Davis, Bloom apprend que leur PDG n’est autre qu’Ezra Duncan…

Mon avis :

On retrouve Bloom 5 ans après la mort de sa sœur qui l’a bouleversée. Elle vit désormais à Los Angeles et elle est à la tête d’un établissement London. Elle peine à passer à autre chose, mais à tout de même réussi à se construire une vie stable, trouver des amis sincères sur qui elle peut compter et elle s’apprête à signer un important contrat pour son entreprise avec un nouveau partenaire malheureusement elle apprend que le PDG de cette société est Ezra Duncan.

Cinq ans après les terribles des événements sur lesquels nous avons fini le premier tome, nous retrouvons Bloom en femme d’affaires accompli. Le choc de la mort de sa sœur est toujours présent et elle a du mal à s’en remettre néanmoins elle a pu avancer dans sa vie et tiens le coup comme elle peut. Revoir Ezra est un choc pour elle, cela la renvoie à ce qu’ils ont vécu ensemble et à tous ces événements malheureux. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule elle se retrouve de nouveau confrontée à de nouvelles menaces et des complications interviennent dans sa vie

J’ai aimé redécouvrir Bloom plus forte, plus déterminée qu’elle ne l’était auparavant. Cependant, les nombreux événements qui vont s’abattre sur elle pourrait mettre à mal cette nouvelle carapace, que ce soit l’arrivée du beau Ezra fait toujours réagir Bloom d’une manière unique et les nouvelles menaces qui pèsent sur elle.


L’auteur nous emmène dans une histoire complexe avec beaucoup de non-dits et de mensonges. J’ai eu du mal à démêler le vrai du faux à l’instar de Bloom. Les révélations ont été une vraie surprise pour moi, je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai été très touchée par les relations qu’elle entretient avec ses amis, mais aussi avec Ethan et Ezra. J’ai eu de la peine pour elle, qui ne souhaite que de la tranquillité dans sa vie.

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Les nombreux rebondissements rendent l’histoire addictive. Merci à HLAB pour l’envoi de ce service presse via NetGalley.

Extrait :

La première chose que je discerne chez cet intrus est son costume trois-pièces qui, au vu de la façon dont il lui sied, a été fait sur mesure. Mes yeux remontent jusqu’à son visage et là, ma respiration se bloque. Le stylo glisse de mes doigts et s’écrase contre le sol marbré.

Ces yeux.

Ce regard aussi perçant qu’une lame.

Ce visage.

Mon cœur rate un battement.

Non ! Oh. Mon. Dieu !

Je les reconnaîtrai toujours.

Mon corps entier se statufie. Mon organe vital est en tachycardie. Je le sens battre à tout rompre dans ma cage thoracique.

Non !

Ce n’est pas possible !

Je n’arrive pas à croire ce qui se trouve sous mes yeux. Je me pince le bras pour être sûre que ce ne soit pas juste un mauvais rêve. Pourtant, rien n’a changé. Je ne vois pas de lit ni de volets fermés. Comment… comment peut-il se retrouver devant moi dans de telles circonstances ? Ça fait tellement longtemps. Cinq longues années…

L’avis de Charlotte sur The Boss Next Door de Eugénie Dielens


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur The Boss Next Door de Eugénie Dielens aux Editions Addictives : une romance addictive et touchante !

Titre : The Boss Next Door

Auteur : Eugénie Dielens

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Personne ne s’oppose à lui. Sauf elle.

Fraîchement débarquée en Écosse, Anna démarre une toute nouvelle vie : l’université, de nouveaux amis… et un boulot.
Embauchée comme jeune fille au pair, elle s’entend à merveille avec Charline, la petite de 8 mois, et s’installe dans un manoir aussi somptueux que mystérieux.
Pièces fermées, sujets tabous, employés discrets… Tous ces mystères l’intriguent, et surtout son employeur : Liam White.
Glacial, distant, arrogant et hautain, il s’impose en maître de son domaine. Sauf qu’Anna n’est pas du genre à s’incliner sans protester.
Entre eux démarre un affrontement électrique, interdit, et tellement savoureux…

Mon avis :

Anna quitte Londres pour rejoindre l’Écosse afin d’intégrer l’université de ses rêves. Elle a été embauchée comme jeune fille au pair pour avoir un logement et de financer ses études. Elle doit s’occuper d’une petite fille de huit mois, Charline, qu’elle adore au premier regard. Son logement est un magnifique manoir. Seule ombre au tableau : un propriétaire froid, distant et arrogant, et plein de mystère. Tout le monde semble s’incliner devant lui, sauf Anna qui n’a pas là sa langue dans sa poche et n’hésite pas à exprimer ce qu’elle pense même face à son boss, Liam White.

Anna est une étudiante particulièrement mature pour son âge. Elle s’occupe avec plaisir de la petite Charline, elle travaille beaucoup pour réussir ses études et profite de sa vie d’étudiante pour se faire de nouveaux amis. Tout irait bien si son patron n’était pas aussi insupportable.

Liam est mystérieux, il est distant avec tout le monde et s’impose comme le maître des lieux. Pourtant, Anna arrive à le remettre à sa place, ce qui n’est pas habituel pour lui et le fais sortir de sa zone de confort.

Entre eux, c’est électrique, tendu et en même temps, ils s’attirent comme des aimants. Surtout Liam, qui se rapproche sans cesse d’Anna et finit systématiquement par la repousser. La jeune femme ne sait plus sur quel pied danser avec cet homme lunatique.

J’ai adoré les échanges entre eux. Anna ne ménage pas Liam malgré son statut et n’hésite pas à lui montrer sa façon de penser. De son côté, Liam reste à distance, du moins, il tente, mais la jeune femme réveil en lui des sentiments inconnus. Ils ont tous les deux des caractères forts, rendant leur relation compliquée.
J’ai aimé ces deux personnages : Anna pour sa douceur et sa force de caractère ; Liam pour cette fragilité cachée sur une carapace solide.

J’ai adoré le découpage de ce roman, nous avons sur toute une première partie le point de vue d’Anna, qui permet de maintenir le mystère concernant le personnage de Liam, puis dans une deuxième partie, c’est le point de vue de Liam que nous avons et qui nous permet de s’attacher grandement à lui.

Dans cette histoire, on aborde les relations amoureuses bien sûr, mais également les liens familiaux complexe, le deuil, la culpabilité et les peurs, car tous les deux vont devoir affronter leurs peurs pour avancer.

La plume de l’auteur est fluide et l’histoire addictive. J’ai passé un très bon moment avec The Boss Next Door. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Le temps passe, le silence s’éternise, seulement troublé par les babillements de Charline, jusqu’à ce qu’un craquement se fasse entendre derrière moi.
Je me retourne violemment, toujours au sol, pour découvrir un homme en costume dans l’encadrement de la porte. Merde. C’est lui.
Il paraît déjà plus fidèle aux photos que j’ai pu voir de lui sur Internet. Le visage impassible, aucune ride n’apparaît sur son visage, rien d’étonnant étant donné qu’il a à peine la trentaine.
Sa cravate négligemment détachée pend autour de son cou et lui donne un air aussi décontracté que l’on peut l’être avec un costume noir. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi charismatique.
Il dégage quelque chose d’attirant, du genre à subjuguer n’importe qui, tout en sachant qu’il est l’exemple parfait de l’inaccessible.
Dommage qu’il soit aussi froid qu’un iceberg. Je me relève pour m’approcher de lui et me présenter, et je découvre sans surprise qu’il me dépasse d’au moins une tête. Cet homme est imposant sous tous les aspects.
– Bonjour. Je suis Anna Taylor.
Je tente un sourire pour détendre l’atmosphère, mais rien de son côté. Il reste de marbre, comme le ferait une personne dénuée de tout sentiment.
– Je sais qui vous êtes.
Aucun bonjour, aucune politesse, très charmant. J’aurais imaginé un homme un peu plus courtois ; après tout, il faut un minimum de diplomatie pour gérer une multinationale. Mais visiblement, son air hautain sur les photos est conforme à la réalité.
– Vous vouliez passer du temps avec Charline ? Je peux vous laisser, si vous souhaitez, proposé-je.
Son regard glacial se pose sur moi et me perturbe, j’en ai froid dans le dos. C’est comme s’il avait le pouvoir de me détruire en un regard, je commence à comprendre ce que ressentent tous ses employés.

PAL de la semaine du 24 au 30 mai !


Hello les étoiles, voici quelques sorties partenaires de cette dernière semaine de mai dont certaines participent à étoffer nos PAL.  Editions Addictives avec Eugénie Dielens et Emma S. James, BMR avec Jc Staignier et Julie-Anne Bastard, Collection Infinity avec Tate James, auto-édition avec Tamara Balliana & Estelle Every, Shingfoo avec Laurie Eschard, Black Ink éditions avec Ange Edmon, Cyplog avec Belinda Bornsmith, So Romance avec Armelle Hanotte, Amélie C. Astier et Mary Matthews.

  • Editions Addictives 

Le 25 mai, Eugénie Dielens vous donne rendez-vous avec son nouveau roman The Boss Next Door en format numérique. Les éditions Addictives vous offrent un exemplaire numérique via notre compte Instagram . Rendez-vous mardi pour une journée spéciale Eugénie dans laquelle vous y trouverez ITW, chronique et bien sûr le concours.

Résumé : Personne ne s’oppose à lui. Sauf elle.
Fraîchement débarquée en Écosse, Anna démarre une toute nouvelle vie : l’université, de nouveaux amis… et un boulot.
Embauchée comme jeune fille au pair, elle s’entend à merveille avec Charline, la petite de 8 mois, et s’installe dans un manoir aussi somptueux que mystérieux.
Pièces fermées, sujets tabous, employés discrets… Tous ces mystères l’intriguent, et surtout son employeur : Liam White.
Glacial, distant, arrogant et hautain, il s’impose en maître de son domaine. Sauf qu’Anna n’est pas du genre à s’incliner sans protester.
Entre eux démarre un affrontement électrique, interdit, et tellement savoureux…

Ainsi que la sortie papier de Under The Rain de Emma S. James. Rendez-vous chez vos libraires le 27 mai.

 

Résumé : Il a toujours le dernier mot. Elle aussi. Faye s’installe en Irlande, déterminée à reprendre sa vie en main. Plus jamais elle ne se laissera marcher sur les pieds, c’est terminé ! Les hommes?? Tous des enfoirés sans coeur?! Moins elle les approche, mieux elle se porte. Et c’est encore plus vrai avec Caleb?! Ce patron de bar a beau être sexy, il est aussi arrogant qu’insupportable. Hors de question de lui céder?! Sauf qu’il suffit d’un quiproquo, d’un léger mensonge, et les voilà obligés de jouer les amoureux. Et si à force de faire semblant… tout devenait réel ?

  • BMR 

Le 26 mai, rdv avec la sortie numérique et papier du 1er tome de De miroir et d’amour du quatre-mains Jc Staignier et Julie-Anne Bastard

Résumé : Que feriez-vous si, lors d’une visite au château de Versailles, vous traversiez un miroir et atterrissiez à la cour du Roi Soleil ?
Jeune professeure de mathématiques, Emma Langanay s’est laissé convaincre par sa collègue d’accompagner une visite au château de Versailles. Quand deux élèves s’éloignent du groupe, Emma part à leur recherche. Alors qu’elle parcourt la galerie des Glaces, une mélodie et des voix lui parviennent. La surface d’un miroir s’illumine…
Emma se retrouve transportée plus de trois cents ans plus tôt  : en 1680, à la cour du Roi Louis XIV. Heureusement, elle rencontre Blanche et surtout son charmant frère le comte Tristan de Vaudreuil, dont les yeux bleus ne laissent pas Emma indifférente…

  • Collection Infinity 

Avec la sortie du 26 mai : La vengeance du renard : Kit Davenport, T1 de Tate James.

PS : Attention : ce roman contient une héroïne badass et plusieurs hommes sexy (pourquoi choisir ?), de la violence et de la grossièreté.

Résumé : Quand une voleuse à la renommée internationale doit faire équipe avec cinq hommes sexy, sa vie prend un tournant pour le moins inattendu.

Mon désir de vengeance est tellement fort que je peux presque en sentir le goût sur ma langue. C’est tout ce que j’ai toujours voulu. Alors, j’ai fait ce que n’importe quelle orpheline adoptée par un homme fortuné et inscrite en école privée ferait : je me suis créé une identité secrète et je suis devenue une voleuse à la renommée internationale connue sous le nom de la Renarde. Personne ne sait qui je suis. Personne ne peut m’attraper. Du moins, c’est ce que je pensais… Mais je possède quelque chose qu’ils désirent. Des capacités… spéciales. Et croyez-moi, ces compétences sont aussi convoitées que dangereuses. Maintenant, je ne sais plus à qui accorder ma confiance ni où aller. Le danger me guette à chaque coin de rue tandis que j’essaie de lever le voile sur mon passé et mes origines. Ma seule chance de survie est de m’allier à cette drôle d’équipe… à moins que je ne sois sur le point de commettre la plus grosse erreur de ma vie. L’avenir nous le dira. Je m’appelle Kit Davenport, et ce n’est que le début.

  • Tamara Balliana & Estelle Every 

Avec la sortie du 27 mai que vous attendez avec impatience, Million Dollar Sunset, le 2e tome de Million Dollar Love. ce 2e volet peut être lu seul. Il se situe dans le même univers, mais les histoires sont indépendantes.

Résumé : Lui : son travail c’est sa vie. Elle : sa vie ce sont ses passions. S’il devient l’une d’entre elles, pourra-t-elle lui apprendre à lâcher prise ?

Seth Willis, le génie de l’immobilier, fait l’admiration de ses pairs. Ils ignorent que son succès à un prix : le sacrifice de sa vie personnelle. Rien d’étonnant alors qu’il n’hésite pas à filer dans la ville qui représente tout ce qu’il déteste quand son agence californienne est en crise.

Callie Madigan est un ovni perdu dans l’agence Willis & Parson de Los Angeles. Avec un physique aux antipodes de celui des Barbies locales, la jeune assistante se fait remarquer par son incroyable maladresse. L’immobilier, ce n’est pas vraiment son truc. Ce qu’elle aime c’est la nature : la botanique et les animaux. Mais vivre de sa passion est un rêve aussi inaccessible que son charmant patron tout juste débarqué de New York.

La fraîcheur et la spontanéité de Callie réussiront-elles à percer la carapace de ce bourreau de travail ?

  • Shingfoo 

Et la sortie du 3e tome de la saga Brothers of Death – Hope de Laurie Eschard. rdv pris le 27 mai.

Résumé : Cela fait presque cinq ans que Devon Thomas purge sa peine à l’ADX Florence. Il s’efforce de ne pas faire de vagues mais quand il apprend que la maladie de sa mère évolue, Devon fait une demande de transfert afin de revenir à Ironwood. Dans ce nouveau centre pénitentiaire, le système carcéral est complètement différent de celui de la prison du Colorado.
À Ironwood, le passé le rattrape et les problèmes rejaillissent, ce retour aux sources ne sera pas de tout repos.
Pourtant au milieu du chaos, la rencontre avec Violet, jeune bibliothécaire au grand cœur sera peut-être son salut… et sa porte de sortie ?

  • Black Ink éditions 

Little Odessa, le roman de Ange Edmon arrivera dans vos liseuses le 28 mai prochain.

Résumé : « J’avais souvent imaginé nos « retrouvailles ». Comme je l’ai tant fait avec notre futur. Je ne m’attendais pas à que ce soit dans un cimetière… À l’enterrement de son père… Cinq ans après son départ précipité… Sans me laisser le temps… Et encore moins que sa sœur serait accrochée à mon bras ce jour-là. »
Quand Lorelia foule à nouveau le quartier russe de Little Odessa, elle n’imagine pas être confrontée si rapidement à ses démons, encore moins à se retrouver face à celui qui fut son premier amour.
Vadim est resté, malgré tout ce qu’il y a eu : chantages, trahisons, menaces, perversions… et son départ.
L’adolescent est devenu un homme et les cinq ans passés loin de lui n’ont pas gommé l’attirance entre eux.
La haine mêlée à des sentiments plus forts vont les entraîner dans des situations dangereuses, autant pour leur cœur que pour leur vie.

  • Cyplog 

Rendez-vous le 28 mai avec la sortie du 1er tome de Ana de Belinda Bornsmith en version numérique ainsi que papier !

Résumé : En quelques secondes, une vie peut s’effondrer et ne plus se résumer qu’à un sentiment de désespoir, d’impuissance et de regrets. Kelsie en fait la brutale expérience un soir d’octobre.
Tout ce qui lui importe désormais est de rejoindre sa mère, qui vit sur la côte Est, et de se réconcilier avec elle. Accompagnée de Curt, son meilleur ami, et du chien de ce dernier, la jeune femme se lance dans un périple dangereux à travers un pays dévasté, où seule la loi du plus fort prévaut.
Quand, dans des conditions brutales, sa route croise celle du capitaine Josh Turner et son unité, leur attirance est immédiate et d’une intensité surprenante. Et lorsque militaires et civils décident d’unir leurs forces pour atteindre leurs destinations respectives, cette relation va prendre une tournure bien plus profonde, au milieu d’un terrible chaos.
Une rencontre malheureusement condamnée dès le départ.
Car au bout du chemin, tous deux savent… qu’aucun avenir n’est possible entre eux.

  • So Romance 

Le 28 mai prochain, retrouvez le 2e tome de The Beast – Une vérité cachée sous les étoiles, l’Olympe et Nicolas pour de nouvelles aventures à San Francisco, dans une romance fantastique signée Armelle Hanotte.

Résumé : Les années ont passé, mais Nicolas n’a pas oublié la Bête. Et si, après tout ce temps, elle était de retour ?
Dix ans après les événements survenus à Chicago, Nicolas vit à San Francisco, où il étudie la criminologie. Elève assidu, il est trop timide pour aborder Noémie, française expatriée aux Etats-Unis. Derek, son meilleur ami et colocataire est bien décidé à le faire sortir de sa coquille, mais à peine lui propose-t-il son aide qu’il disparaît mystérieusement dans la nature… Si dans un premier temps Nicolas refuse d’envisager le pire, il garde en mémoire les actes criminels perpétrés par la Bête dans son enfance …

  • Amélie C. Astier & Mary Matthews 

Et la sortie du 3e tome de Whispered Reviews avec Devon & Lev. A paraître le 30 mai.

Résumé : Le blog d’actualités et de reportages indépendants de Chicago, Whispered Reviews est composé de chroniqueurs talentueux, curieux et passionnés.⁠

Lev Wagner est le reporter sportif de la team, père célibataire et amateur de football américain. ⁠Alors que des rumeurs de dopage concernant l’équipe de la ville circule, Lev va se lancer dans une quête pour obtenir la vérité. C’est alors qu’il se tourne vers un possible allié : sa collègue, Devon Miller.⁠
La jeune journaliste voyage dans le monde et fait découvrir des endroits fabuleux aux lecteurs à travers ses articles. Devon est habituée à ne pas être prise au sérieux, la jeune femme rêve d’un article qui lui donnerait de la crédibilité dans le milieu autant qu’envers sa famille.⁠
Le hic ? Entre Devon et Lev, c’est tout feu, tout flamme. Mais ensemble, ils vont unir leur force pour trouver des réponses aux nombreux mystères qui planent au sein de ce sport adulé.⁠
Et si l’animosité dissimulait une alchimie intense et interdite ?⁠

Merci les étoiles pour suivre notre rubrique La PAL de la semaine et à la semaine prochaine pour de nouvelles sorties !

165587745_900361430699745_9050621909132004165_n

L’avis de Charlotte sur Les femmes de ma vie – Tome 1 : Augustine de Marine Conan


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Les femmes de ma vie – Tome 1 : Augustine de Marine Conan publié chez So Romance.

Titre : Les femmes de ma vie – Tome 1 : Augustine

Auteur : Marine Conan

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  5,99€

Broché : 14,99€

Résumé :

De 1943 à nos jours, les femmes de la famille de Lucie semblent condamnées à être malheureuses en amour. Et si la jeune femme brisait la malédiction ?

Un an après avoir rompu avec Louis, son amour de jeunesse, Lucie peine à tourner la page et à envisager son futur avec un autre homme. Ses souvenirs, omniprésents, refusent de s’effacer, d’autant plus qu’ils sont restés en contact. Confuse, elle confie ses déboires à sa mère, Gabrielle, et à sa grand-mère, Augustine. Ses deux ainées s’épanchent à leur tour et lui dévoilent un pan de leur passé amoureux dont Lucie ignorait tout jusqu’alors….

Mon avis :

Lucie tente de tourner la page quant à son premier amour avec qui elle a rompu un an plus tôt. Malgré tous ses efforts, elle n’arrive pas à l’oublier. Il fait encore partie de sa vie, ses souvenirs et ses sentiments sont toujours présents.

Sa grand-mère Augustine lui confie un pan de sa vie : son premier amour du temps de la guerre. C’est une histoire très touchante que nous découvrons comme une confidence d’une grand-mère à sa petite fille. Viens le tour de sa mère, Gabrielle, de se confier à sa fille sur son premier amour également. Amour qu’elle n’a pas jamais pu oublier, elle non plus.

Les expériences de ces aînées, l’aideront-elles à trouver le chemin qu’elle veut emprunter pour sa vie ?

À la lecture du résumé, j’avais quelques doutes quant à la partie historique de cette romance, moi qui ne suis pas fan des romances de ce type, mais je dois bien dire que j’ai été agréablement surprise d’apprécier autant. J’ai été très touchée par l’histoire d’amour de la grand-mère, mais aussi par la relation qu’elles entretiennent toutes les deux. J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire de sa mère, qui ose se confier à sa fille, ce qui n’est pas forcément toujours très simple, la peur du jugement étant présente.

Lucie est une jeune fille dynamique en règle générale, bien que durant l’année écoulée, elle se soit un peu renfermé sur elle-même. Elle ne sait plus où elle en est, elle essaie d’avancer, mais peines à oublier Louis. Ses sentiments sont confus. J’ai aimé son tempérament, l’expression de ses émotions et ses sentiments qui transparaissent très bien à travers les mots de l’auteure.

J’ai, comme elle, eu des doutes. J’ai eu envie de croire d’un avenir radieux pour elle. J’ai aussi beaucoup apprécié la bienveillance de son entourage, amis comme famille.

La plume de l’auteure, que je découvre par ce roman, ma conquise par sa douceur et sa fluidité. Je lirai avec un énorme plaisir la suite de ce roman.

Merci So romance pour l’envoi de ce service presse.


Extrait :

— Emma ! Ça va ?

— C’est à toi qu’il faut demander ça. C’était comment ce soir ? Dis-moi qu’il était charmant et que tu vas le revoir.

Lucie étouffe un râle déçu derrière son téléphone. C’est exactement ce dont elle aurait rêvé pour cette soirée. Malheureusement, les choses n’ont pas été à la hauteur de ses attentes.

— Il n’était pas méchant… Et je ne pense pas qu’il est du genre à se contenter de coups d’un soir, commence-t-elle, essayant de trouver le côté positif de son rencard.

— Tu vois, je te l’avais dit ! Tous les mecs ne sont pas comme ça.

Lucie se retient d’envoyer paître gentiment sa cousine. Emma n’a jamais eu ce genre de problèmes puisqu’elle a rencontré Gaspard au collège, qu’ils se sont mis ensemble en seconde et se sont mariés à la fin de leurs études, il y a un peu plus de cinq ans. Le célibat, les histoires pourries et les sites de rencontre, elle ne connaît pas. Mais Lucie n’a pas envie d’être désagréable avec elle. Elle sait qu’elle fait tout ça pour son bien.

— Ouais… Sauf que…

— Quoi ? Il n’est pas aussi mignon que sur sa photo ?

Les deux jeunes femmes éclatent de rire, complices.

— Non, finit par répondre Lucie en retrouvant son sérieux. J’aurais aimé que ça soit ça le problème franchement. Il est mignon, mais… chiant comme la pluie. Et égocentrique. Moi, je. Moi, je. Toute la soirée. Je n’en pouvais plus à la fin. Puis, il ne sait pas quoi faire de sa vie. Le genre de mec avec qui tu ne vas nulle part…

— Un peu comme Louis quoi, la coupe Emma.

Lucie souffle, dépitée, mais acquiesce. Elle imagine sans mal la moue déçue de sa cousine à cet instant précis. Encore un échec.

Avant Louis, elle galérait dans sa vie sentimentale. Entre les mecs trop amoureux qu’elle ne parvenait pas à aimer et ceux qu’elle aimait passionnément sans retour… Et toujours Louis dans un coin de son cœur depuis l’adolescence.

Il semble qu’après Louis, cela reste tout aussi problématique. Sauf qu’elle n’a plus toute la vie devant elle. Sa dose d’espoir en la gente masculine en a sacrément pris un coup depuis sa rupture et les quelques mecs qu’elle a rencontrés. Aucun ne parvient à lui plaire.

— De toute façon, je crois que les sites de rencontre, ce n’est pas fait pour moi, plaide la jeune femme. Je déteste ce concept. Ça tue la magie.

— Ton problème, Lucie, c’est que tu es trop romantique. Ton histoire avec Louis a des allures de roman d’amour de quais de gare. Tu aimais ça. Le danger, l’imprévu, cette façon qu’il avait de t’aimer…

À deux pas de toi : Redemption’s ways #1 de Thaïs L – Collection Maïa By Juno !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur À deux pas de toi de la saga Redemption’s ways #1 de Thaïs L. Une romance qui nous sort de nos zones de confort, nous vend des thèmes d’actualité et auxquels nos différences sont confrontées au quotidien, des personnages éprouvés par la vie, touchants dans leurs manières pour faire face, s’auto-détruire ou se reconstruire !

Titre : À deux pas de toi : Redemption’s ways #1

Auteure : Thaïs L

Editeur : Juno Publishing France 

Collection : Maïa By Juno 

Genre : Romance

Résumé : Eléa, jeune métisse sans domicile trouve refuge dans un bar lors d’une soirée pluvieuse. Incapable de résister à la musique qui lui permet d’exprimer ce qu’elle ne peut dire à haute voix, elle se met à danser et est repérée par le gérant de l’établissement Thomas, ainsi que son meilleur ami, Evan, sorti depuis peu de prison. Hébergée par l’une des serveuses, devenue voisine de Thomas et Evan, Eléa va se retrouver épaulée alors qu’elle était seule depuis des années.

Désormais danseuse, serveuse et prof de danse dans le centre sportif de Thomas, elle va également devenir la petite amie d’Evan, ce jeune homme qui lui ressemble par bien des égards. Mais la jalousie de Maeva, une autre employée, et la famille de son petit ami qui ne voit pas leur relation d’un bon œil vont être des problèmes difficiles à surmonter.

Confrontée au racisme des uns, au mensonge des autres, la jeune femme va décider de tourner le dos à cette vie qui semblait lui sourire jusqu’à ce qu’Evan vienne la chercher pour lui prouver que l’amour peut être plus fort que n’importe quel obstacle mis sur leur chemin de la rédemption.

彡︿✿‿︵•୧ L’avisdeMya ୨•‿︵✿︿彡゚

Après la pluie, le beau temps, dit-on, et après tant des mois passés dans le noir, la lumière fut, autant pour Eléa que pour Evan. La première a passé trop temps dans la solitude, à errer dans les rues avec pour seule compagnie un peu de musique pour meubler son silence, glaner ici et là sa croute, sans se soucier du lendemain ni de ce qui peut lui arriver, car, elle sait qu’elle ne pourrait tomber plus bas. Parfois, elle trouvait un foyer pour s’abriter quand elle avait de la chance et le facteur chance est souvent absent. Jusqu’à ce que le destin lui sourit en la personne d’Eileen. Emue par sa situation précaire et par sa détresse, elle ne va pas la lâcher, elle sera son rayon de soleil dans cette errance qui commençait à lui peser. Puis, son ange gardien en la personne de Thomas qui va repérer son don pour la danse et lui proposera un job décent. Des amis, un toit sur la tête et un plat chaud pour réchauffer son corps à défaut de réchauffer son cœur !

En un laps de temps, Eléa, la princesse capricieuse est devenue la SDF mutique et en une nuit, sa vie a pris un nouveau tournant, l’espoir d’un nouveau départ, reconstruire ce qui a été détruit par sa culpabilité. Il a suffi qu’elle entre dans ce bar pendant une nuit pluvieuse et froide comme si ses pas ont été guidés par une force surnaturelle pour que tout recommence à tourner enfin rond dans sa vie. C’est dans ce bar qu’elle a renoué avec sa passion, qu’elle a rencontré les bonnes personnes que le destin a mises sur son chemin. Et puis, il y a Evan, cet homme aussi dangereux que protecteur qui a dégelé ses sens engourdis par la culpabilité ainsi que par le froid. Il a investi son corps, son cœur et ses émotions sans préavis… Eux-deux est une erreur, bâtir une relation avant de réconcilier passé et présent, pour bâtir l’avenir, leur sera fatal. La vie est une traitresse, elle peut reprendre d’une main ce qu’elle offre de l’autre. Et Eléa a déjà assez souffert pour rester spectatrice d’une nouvelle chute dont elle ne se relèvera plus… La fuite vers l’avant n’est plus une option, cela devient une nécessité pour reconstruire !

Quant à Evan, il vient de passer quelques années en prison. Et aujourd’hui, il est prêt à mettre ce passé peu reluisant derrière lui. Thomas, son meilleur ami, lui tend la main pour tout recommencer à zéro. Mais quand Eléa s’est retrouvée sur son chemin, ses vieux démons ont rappliqué. Cette fille réveille ses instincts protecteurs mais, aussi sa colère et n’a plus le droit de retourner sur le ring pour déverser ce surplus d’émotions exacerbées qu’elle suscite en lui. La moindre encoche à sa liberté conditionnelle et il retournera en taule. Toutefois, c’est plus fort que lui, Evan a trop de colère en lui pour rester stoïque, la boxe est son seul exutoire, alors jouer avec elle, lui fera peut-être oublier ces supplices. Si Evan suscite la crainte chez les autres, Eléa est loin d’être impressionnée par son corps musclé ni par ses coups de sang. Elle le défie sur son propre terrain et souvent, elle le bat à plate couture. Avec elle, c’est l’éternel jeu du chat et de la souris, le yoyo émotionnel qu’il ne peut plus juguler et auquel il ne veut plus résister. Jusqu’à ce qu’un secret refait surface et le met devant un choix cornélien. Et donc, le retour à la case départ !

Tous les ingrédients ont été réunis dans ce premier tome de Redemption’s ways pour passer un bon moment de lecture. L’histoire a tenu ses promesses malgré le comportement parfois puéril des protagonistes clés. Tout n’a pas été parfait avec quelques incohérences qui m’ont un peu ébranlée pendant ma lecture. Cependant, les émotions qui ont mâtiné les messages forts véhiculés par Thaïs L ont effacé quelque peu certaines imperfections. Des thématiques douloureux sur le long chemin de la rédemption, sur la culpabilité dans le deuil, sur le racisme et bien d’autres sujets qui ne laissent pas insensible.

À deux pas de toi est une romance qui nous sort de nos zones de confort, nous vend des thèmes d’actualité et auxquels nos différences sont confrontées au quotidien, des personnages éprouvés par la vie, touchants dans leurs manières pour faire face, s’auto-détruire ou se reconstruire ! L’intrigue se construit tout doucement au fil des pages et dont on ne connaîtra les tenants et aboutissants que vers la fin. On en saura probablement plus dans le tome réservé à Thomas qui a été mon préféré et il me tarde de plonger dans son histoire qui nous promets tant de tourments !

Merci à Maïwenn et Juno Publishing pour l’envoi du service presse numérique !

thais

L’avis de Charlotte sur le Attraction tome 2 : Michelle de Avril Morgan


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Attraction tome 2 : Michelle de Avril Morgan publié chez So Romance

Titre : Attraction tome 2 : Michelle

Auteur : Avril Morgan

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  5,99€

Broché :  12,99 €

Résumé :

Jusqu’où Michelle sera-t-elle prête à aller pour séduire le garçon pour qui elle craque ?

Michelle et Dan sont amis depuis toujours. Aussi loin qu’ils s’en souviennent, ils ont toujours été proches. Entre leurs jeux et leurs devoirs au bar de leurs parents, ils partagent tout : aussi bien leurs secrets que leurs histoires d’amour. Dan sait tout sur Robin, le garçon qui fait craquer Michelle. D’ailleurs, celui-ci commence enfin à la remarquer. Pourtant, le seul obstacle qui semble freiner Robin est justement Dan. Michelle se retrouve alors face à un dilemme : doit-elle laisser tomber Dan qui est en pleine crise familiale pour son crush qui la pousse de plus en plus vers des défis qu’elle n’aurait jamais osé faire auparavant ?

Mon avis :

Michelle est amis depuis toujours avec Dan. Ils ont toujours été proche, car leurs parents sont amis et travaillent ensemble. Ils ont vécu toute leur enfance ensemble, ils sont inséparables. Seulement Dan est encore au collège alors que Michelle est au lycée. Dans sa classe se trouve Robin un garçon qui l’a fait craquer et qui commence à s’intéresser à elle, mais ce dernier trouve Dan trop présent dans la vie de la lycéenne. Va-t-elle laisser Dan de côtés pour vivre une histoire avec Robin, alors que Dan est dans une période compliquée ?

Michelle est la fille de Jessie, personnage principal du premier tome. Elle a désormais 16 ans, c’est une adolescente qui découvre les premiers émois, les relations. La vie d’adolescent tu n’es pas toujours simple, il faut faire des choix, mais sont-ils les bons ?

Ce roman est un peu particulier, car nous avons le point de vue de Michelle, mais également de Jessie. Nous suivons donc les deux personnages, pour mon plus grand plaisir ! J’ai adoré que l’histoire du premier tome se poursuive des années plus tard. Cela permet aussi d’avoir un point de vue de la relation père-fille intéressant, et de ne pas être dans une romance trop young.

J’ai aimé voir l’évolution de la relation entre Jessie et Hélène, avec des hauts et des bas, mais ils sont toujours aussi combatifs.

J’ai adoré ce deuxième tome, qui aborde pleins de sujets tels que l’amitié, les premiers amours, les relations familiales. La plume de l’auteur, Avril Morgan, est fluide et agréable.

Merci So Romance pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— T’es toute seule, princesse ?

Je lève mon nez en entendant cette voix grave. Robin apparaît sous mes yeux. Cartable noir tenant sur une épaule, plateau entre les mains, il m’indique la chaise face à moi.

— J’attends Dan, signifié-je d’une petite voix.

L’allure de Robin est, à mes yeux, déconcertante. Il est un banal lycéen, ni populaire ni inconnu, mais face à lui, je suis perdue. Il me stresse, et me fait rougir. Je ne suis plus la même en sa présence. Je me sens idiote, mal à l’aise. J’ai peur qu’il pense que je suis conne.

— Tu veux manger avec nous ?

Il désigne une table derrière lui de la tête. Abel et Nolan y sont assis. Ils regardent dans notre direction. Je détourne immédiatement les yeux, bien plus gênée.

— Si Dan est accepté, exigé-je sûre de moi.

Robin grimace. Ses sourcils se froncent. Son allure change à la mention de mon meilleur ami.

— Il est au collège, siffle-t-il en levant les yeux au ciel.

Dan est en troisième. Nous avons un an et six mois d’écart. Pour les autres, c’est énorme. Il apparaît comme un gamin. Je suis loin d’être de cet avis. L’âge n’est qu’un chiffre. Nous avons grandi ensemble. Dan est comme un membre de ma famille, même si nous n’avons aucun lien de sang.

— Je m’en moque. Dan est important pour moi. Ce n’est pas parce que je suis au lycée que je vais lui tourner le dos !

Je suis contente de moi. Mes mots sont vrais.

— Je te propose de passer du temps avec nous, pour toi. Tu passes pour une gamine dès le début de l’année. Ça craint. Puis…

Il se tait, regardant autour de nous. Plusieurs élèves nous observent en mangeant. Lorsque ses yeux retombent sur moi, il pince ses lèvres, dégoûté.

— J’aimerais apprendre à te connaître, conclut-il en tournant des talons. Mais si tu préfères rester avec le môme, libre à toi, princesse.

L’avis de Carine sur The Intense Deal, un roman de Sonia Eska chez Addictives Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Titre : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

The Intense Deal

Auteur : Sonia Eska

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Elle veut tout découvrir. Il n’a plus rien à perdre.

Quand Cruz, célèbre freefighter, rencontre la belle Shenae, ses certitudes s’écroulent ! Lui qui ne sait que profiter du moment présent est subjugué par cette jeune femme au sourire solaire et au cœur malade.
Tout les sépare, mais ils ne vont plus pouvoir se quitter : c’est lui qu’elle veut pour expérimenter le plaisir sous toutes ses formes avant de mourir. Et il est incapable de refuser.
Cruz osera-t-il lâcher sa vie toute tracée pour enfin connaître autre chose que l’ombre ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Ne lisant pas les résumés, la surprise fut de taille lorsque, je me suis retrouvée face au récit de Cruz. Après Aria et Casey dans Savage, c’est au tour de cet autre membre du BLT, club de freefight, de nous offrir son histoire. Et quelle histoire ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas versé autant de larmes. Sonia Eska a su me toucher en plein cœur et le faire battre hors de mon corps à plusieurs reprises. Boum-boum, boum-boum, mon cœur cogne encore pour The intense Deal, pour Shenae, pour Cruz et son Abuelita. C’est avec un rythme cardiaque d’un tempo déraisonné et la larme à l’œil que j’en ai tourné la dernière page… Ce roman est tout simplement magnifique, addictif et bouleversant. Il nous remue les tripes et nous emporte d’un bout à l’autre happé par le talent de la plume de son auteur. Sonia Eska cramponne ses lecteurs avec finesse en les immergeant dans la tourmente de ses personnages avec subtilité tout en surprenant avec une trame peu commune qui percute par la détresse que l’on peut ressentir, mais aussi par la beauté de l’amour de la vie et les sourires de Nae.

Cruz est un homme imposant à la carrure impressionnante. Un amas de muscle décoré d’encre dont la beauté indécente ne laissera pas une jolie blonde indifférente. Sombre et tourmenté. Puissant et fragile à la fois, hargneux et passionné, le paradoxe par excellence. Peu de personnes osent l’approcher, il fait même peur avec son regard noir qui fait fuir les gens. Mais lorsqu’il se rend au chevet de sa grand-mère, celle qui lui fera face dans la chambre 509, sera bien plus troublée et fascinée, qu’apeurée. Nae… Son extrême opposé… Cette jeune femme est si solaire qu’elle pourrait éclairer les nuits les plus noires rien que de son sourire qui ne la quitte jamais, de son amour pour la vie, pour les gens et toutes les petites choses insignifiantes qui font le bonheur. Tout est beau et à découvrir. Tout est à faire et vite. La positive attitude à toute épreuve… même dans le négatif, même lorsqu’il n’y a plus d’espoir…

The intense Deal… Que vous dire à part de ne pas hésiter une seule seconde à vous plonger dans cette romance qui est tout aussi paradoxale que son héros. Une romance sombre et lumineuse à la fois. Triste et si pleine de joie. Indécente et pudique, intense et tendre, aux battements de cœur désordonnés et surtout déraisonnés. Une romance qui nous offre une magnifique leçon de vie et de courage, qui ne nous laisse pas indemne. Des personnages à couper le souffle ! Autant les principaux que les secondaires que l’on prend plaisir à découvrir pour certains et redécouvrir pour d’autres. Des héros que l’auteure a manié à la perfection pour nous faire succomber sans aucun préavis.

J’ai eu un énorme coup de cœur pour Cruz qui déjà dans le premier opus, m’avait beaucoup interpellé et fait craquer à sa manière. J’avais hâte de le connaitre mieux. De comprendre ses démons et ses failles qui le rendaient si inaccessible. Je n’ai vraiment pas été déçue… Cet homme plein de testostérone qui transpire d’humilité est si bouleversant dans ses émotions et ses silences… Un homme fort avec ses poings, mais si désemparé face à la fatalité qu’il aimerait bien pouvoir boxer sur un ring pour la mettre au tapis… Un homme qui va faire le choix le plus dur de sa vie. Accepter un Deal très intense… Un Deal qui va fissurer encore plus son cœur, mais qui en même temps, va lui apporter l’oxygène nécessaire pour battre, tout en affaiblissant plus vite celui de Nae. Mais un Deal qu’aucun des deux ne regretterait pour rien au monde… Tout éphémère soit-il… Qu’importe s’il y a une date de péremption. Chaque jour compte. Chaque heure, chaque minute… chaque seconde. Le temps est si précieux pour Nae.

Si j’ai eu un énorme coup de cœur pour Cruz, A Shenae, j’offre un standing-ovation ! Cette femme pétillante, solaire et foutrement déstabilisante pour Cruz m’a donné autant de sourires que de larmes, et des sourires dans les larmes. Mais pardessus tout, elle a illuminé ma lecture d’un bout à l’autre. Cette battante n’a pas besoin d’être sur un ring pour se battre, elle le fait au quotidien dans une insouciance et une espièglerie sans faille. Son bagage est pourtant très lourd à porter, mais elle préfère ne pas gaspiller le peu de temps qui lui reste à se morfondre. Elle veut vivre et découvrir la vie. L’art, le travail, les champs de tulipes et les freefighters, en fin un freefighter plus particulièrement avec lequel elle compte bien expérimenter tellement de choses… si sensuelles. Et pour ce faire, elle ne lâchera rien. Pas le temps de tourner autour du pot. Elle fonce, s’impose et s’immisce sous la carapace de Cruz avec une facilité déconcertante qui ne peut que le faire capituler. Personne jusqu’ici n’y avait réussi. Pas même ses amis… Et pourtant, ce petit bout de femme arrive et chamboule toute sa vie lui apportant cette lumière qui lui manquait. Mais… Est-il prêt à laisser faire jusqu’au bout ? Sinon, comment survivre au soleil de sa vie qui s’éteint peu à peu, le replongeant dans l’obscurité ?

The intense Deal, une histoire touchante, bouleversante, et surtout, teinté d’un humour qui passe à la perfection entre les larmes et les moments d’espoir. Cela donne un charme de plus à la plume de Sonia Eska qui est vraiment fabuleuse. Une plume qui touche en nous percutant avec des thèmes forts, profonds. Il y a ceux que l’on voit et qui sont mis en évidence, puis il y a les autres, ceux qui sont dans l’ombre et qui pourtant sont aussi joliment traités. Une romance pleine de passion et d’incertitudes rythmée à la perfection pour nous tenir par les émotions d’un bout à l’autre nous faisans alors passer tour à tour, de la tachycardie à la bradycardie, puis perdre notre souffle pour le retrouver un peu plus tard jusqu’à le perdre à nouveau…

Nae et Cruz, « Ils sont tout ce que j’aime », un contraste fascinant ! Une histoire d’amour forte qui ne l’est pas moins, portée par un panel de personnages aussi précieux les uns que les autres. Aussi attachants, aimants, dans leurs doutes, leurs colères, leurs peurs et leurs espoirs. Qu’ils soient amis ou membre des Freefight. Qu’ils soient une grand-mère, un père une mère ou une sœur, un médecin ou une voisine de chambre, Sonia Eska nous offre la plus belle des familles. La famille de cœur, unie pour un même cœur.

Boum- boum… Boum-boum…. Bippppppppppppppppppppppp ……………………………..

Bip de fin ? De mon avis en tout cas. En ce qui concerne l’histoire, je vous laisse la découvrir ;).

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– Alors, le match t’a plu ?
Je reviens immédiatement me noyer dans les iris bruns de Cruz, contente de l’entendre ouvrir le dialogue.
– C’était violent, mais travaillé, donc je dirais que oui, ça m’a plu.
Je marque une pause et me rapproche de la table. Cruz ne bouge pas, aussi figé qu’une statue de cire. J’aimerais pouvoir dire qu’il est sur la défensive ou encore qu’il se retient d’avancer vers moi, or cet homme est impossible à décrypter.
– D’où viens-tu ? m’enquiers-je sans transition.
Cette fois, il me surprend à étouffer un soupir en détournant furtivement le regard. Presque immédiatement, deux de ses doigts viennent frôler son menton couvert d’une fine barbe.
Encore ce tic…
– C’était une connerie, marmonne-t-il en attrapant son verre pour en boire deux belles gorgées.
– Qu’est-ce qui était une connerie ?
Curieusement, un léger spasme vient contracter mon estomac. OK, c’est mal parti…
– Qu’est-ce que tu veux ? m’assène-t-il d’un ton trop sec.
– Faire connaissance. Discuter. Passer un bon moment.
Encore maintenant, son regard se lie au mien et me fragilise. Je tiens toujours sur mes jambes, mais je me sens ébranlée. Par lui. Par son incapacité à communiquer normalement. Par sa supposée méfiance et dans un même temps par les éclats d’inquiétude qui brûlent à présent dans ses prunelles. Par ce fourmillement enivrant qui chahute mon épiderme maintenant que son odeur se fixe à mes narines. Par ce besoin de contact qui s’impose à moi comme une nécessité…
– C’est tout ?
Non, ce n’est pas tout.
Je pourrais noyer le poisson, essayer de me raccrocher aux branches et mentir dans le seul but de ne pas altérer ce début de relation déjà bancale. Juste pour avoir la chance de le revoir. Sauf que je ne peux décemment pas nier que quelque chose de plus charnel anime mon pouls lorsque je suis près de lui.
– Je ne suis pas à ton goût ? demandé-je en souriant malicieusement tandis que j’amorce un nouveau pas vers lui.
– Tu l’es bien trop… Mais je risque de t’abîmer, murmure-t-il à mon oreille.
Son regard noir me dévisage avec sérieux, pourtant je souris et approche à mon tour.
– Alors tu devras faire attention…

***

The Intense Deal, de Sonia Eska, histoire intégrale.

L’avis de Charlotte sur le tome 4 de L’interne : Quatrième année de Emily Chain


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur le tome 4 de L’interne : Quatrième année de Emily Chain paru chez So Romance.

Titre : L’interne Tome 4 : Quatrième année

Auteur : Emily Chain

Genre : Romance suspense

Editions : So Romance

Ebook : 5,99 €

Broché : 12,99 €

Ne pas lire sans avoir lu les tomes précédents, risque de spoil.

Résumé :

Démêlerez-vous le vrai du faux ?

Juste après avoir appris la vérité sur les hommes de sa vie, Julia disparaît mystérieusement. James affirme à tout le monde qu’elle a décidé de prendre du temps pour elle… mais l’instinct de Dean lui souffle que la réalité est tout autre. Le doute l’assaille quand il reçoit soudainement des pages arrachées d’un carnet. Il est ainsi confronté à l’intimité d’une femme anonyme qui semble au plus mal. Qui se cache derrière ces lettres ? Une patiente, une collègue… ? Une chose est sûre, il la connait, et mieux que ce qu’il ne le croit. Et s’il n’y avait qu’une seule et même personne derrière tout ça ? Et si c’était celle que l’on n’aurait jamais soupçonnée ? Facile de tirer les ficelles quand on est dans l’ombre…

Clôturant sa célèbre saga entre les deux rivaux médecin et avocat, Emily Chain nous dévoile les dernières pièces de son puzzle de façon magistrale. Suspense, trahisons et frissons vous accompagneront tout au long de votre lecture.

Mon avis :

Julia a enfin appris la vérité sur les hommes qui l’entourent : James son mari et Dean le médecin pour qui elle craque. Puis elle disparaît mystérieusement. James affirme qu’elle est partie prendre du temps pour elle, suite à une mauvaise nouvelle, mais Dean ne le croit pas. Et compte bien la retrouver.

En parallèle, Dean reçoit des lettres comme arrachées d’un carnet ou d’un journal intime provenant d’une jeune femme qui raconte son quotidien. Il ne sait pas qui ce cache dernier cette plume, mais pense la connaître ce qui le perturbe d’autant plus.

Entre vérité, faux-semblant et manipulation, qui détient la vérité ? Qui tire les ficelles ? Dans quel but ?

Dans ce dernier tome, clôturant la saga, nous avons enfin les derniers éléments permettant de recomposer ce puzzle plutôt complexe. L’auteur a su me surprendre, car je ne m’attendais pas du tout à cela. J’étais loin de me douter du responsable des malheurs de Dean et de Julia.

Ce dernier opus est plein de suspense, de doute et de confusion ; entre vérité et faux-semblant, tout est emmêlé.

J’ai eu un peu de mal à reprendre le fil des événements, étant donné que j’avais lu le tome 3 il y a plusieurs mois déjà. J’aurais pu plus facilement m’attacher à l’histoire et aux personnages si j’avais enchaîné plus rapidement les quatre tomes.

Ce dernier tome conclut cependant très bien la saga. Il nous permet de comprendre les tenants et aboutissants, cependant, j’aurais aimé (en grande sensible que je suis) trouver plus de romance, car ce tome est quasi-exclusivement un roman à suspense.

La plume de l’auteur est fluide, le roman se lit rapidement. Le point de vue passe de Dean à Julia et à James ainsi qu’à un autre personnage que je vous laisserai découvrir, ce qui nous permet d’avoir une vue complète de la situation et nous aide à démêler le vrai du faux.

Vous êtes fan de roman à suspense ? Cette saga est faite pour vous !

Merci à So Romance pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

—  Sachez une chose, nous aimions tous Julia. Son départ un petit peu étrange nous affecte tous. Vous n’êtes pas le seul à souffrir. Et d’ailleurs, nous pensons tous que vous êtes responsable de son départ. Il n’est pas nécessaire d’être très intelligente pour savoir que vous avez été le souci principal de cette femme ici. Et croyez-moi, nous préférerions l’avoir elle plutôt que vous.

Cette réaction est plutôt récente. Si j’avais énormément la cote au niveau des infirmières, je comprends bien que ce temps est révolu. En effet, le départ de Julia a placé mes alliées de l’autre côté. En même temps, je ne peux pas vraiment leur en vouloir. Puisque la raison officielle de son absence est assez floue et que je ne peux pas me défendre sans mentir. Je sais très bien que Julia n’est pas partie de son plein gré, c’est impossible. Elle m’aurait prévenu. Ou Tara aurait été mise au courant. Sa disparition est logique. Simplement, je suis le seul à le savoir. Toutes les autres personnes ici présentes sont complètement convaincues que je suis le responsable. En quelque sorte, elles ont raison puisque je n’ai pas réussi à la protéger convenablement. Mais je ne suis pas responsable de son absence. L’enflure dans cette histoire, c’est James. Je n’ai absolument aucune idée de ce qu’il a fait à Julia, mais une chose est sûre, faire semblant est le plus dur. Mes amis m’ont dit de rester à l’écart. Je sais que les gars ont raison, mais je commence en avoir marre d’entendre des réflexions du genre. En fin de compte, c’était beaucoup plus simple quand je me faisais draguer à tout va.

—  Écoutez, Mademoiselle. Je ne vous connais absolument pas. Ce qui veut dire que vous ne me connaissez pas non plus. Vous avez simplement entendu des rumeurs. Savez-vous que dans un hôpital, il y a énormément de choses colportées sans la moindre preuve. Si vous connaissez également ma réputation, vous savez que j’ai été accusé à tort de faits immondes l’année dernière. Et sans Julia, je ne serais pas ici aujourd’hui. Ce qui veut dire, qu’il n’y a absolument aucune chance que je sois responsable de son départ, puisque sa présence me protégeait. Alors au lieu de répéter des idioties, apprenez à réfléchir avant de venir me voir.

Je commence à m’éloigner, avant de me souvenir d’un petit détail. Je pivote vers elle, croise son regard un petit peu méfiant et rajoute :

—  Une autre chose. Vous avez dit que me voir dans cet état n’était pas bon pour les patients. Je n’ai reçu absolument aucune plainte ni réflexion de leur part ou de leurs proches. Sachez que je suis même aux petits soins pour leur éviter de voir le visage que j’ai chaque matin dans le reflet de mon miroir. Alors, ne doutez jamais que je sois un bon médecin. Nous n’avons pas besoin d’être bien moralement pour être bon médicalement. Je ne suis pas un psychologue ou un coach de vie. Je soigne les gens. Je diagnostique. Vous avez besoin d’avoir un sourire idiot sur le visage pour vous sentir belle, d’accord, mais cela ne changera rien au fait que vous êtes une bonne ou une mauvaise infirmière. La façade que vous présentez ne reflète absolument pas qui vous êtes.

L’avis de Charlotte sur Don’t mess with the Boss de Izia Soley


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Don’t mess with the boss de Izia Soley aux Editions Addictives : une romance piquante et pleine d’émotions !

Titre : Don’t mess with the boss

Auteur : Izia Soley

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Glacial patron le jour, sexy boyfriend la nuit…

Aussi indépendante que déterminée, Cherry s’épanouit dans sa carrière d’influenceuse et blogueuse renommée au sein d’un magazine féminin.
Tout bascule quand elle découvre que celui-ci a été racheté par l’homme qui l’a quittée sans une seule explication des années auparavant.
L’ancien geek déjanté a laissé place à un boss froid et intraitable, peu enclin à revisiter le passé.
Mais Cherry refuse de se rendre sans combattre : dommage pour lui, elle a décidé que leur histoire était loin d’être terminée !

Mon avis :

Cherry est influenceuse et blogueuse pour un magazine féminin. Tout va bien pour elle, jusqu’à l’arrivée de son nouveau patron : Bart, celui qui l’a abandonné sans un mot 6 ans plus tôt. Le geek qu’elle connaissait est désormais un boss froid et distant. Mais Cherry compte bien lui en faire voir de toutes les couleurs !
Cherry a un fort caractère et quand elle découvre son nouveau boss, c’est l’explosion. Elle ne compte pas mâcher ses mots et ne se prive pas pour dire ce qu’elle pense. Je n’aimerais pas être à la place de son interlocuteur quand elle est en colère !

Bart est parti précipitamment, c’est un fait, mais la question du pourquoi reste mystérieuse. L’auteur nous donne quelques pistes pour trouver la raison de ce changement de vie qui n’a pas l’air de convenir tant que cela au boss. Pendant cette absence, il a beaucoup changé, du geek déjanté, il est passé au boss intransigeant et dénué d’émotion.

Entre cherry et Bart, on peut dire que les joutes verbales ne manquent pas ? Les petites piques et autres mesquineries non plus ! Ils n’ont pas de limite et montent crescendo, mais jusqu’où ? Qui manipule le mieux l’autre ?

J’ai adoré la dualité de Bart, entre le PDG toujours maître de ses réactions, ne montrant aucune faiblesse et ses pensées, qui sont bien loin de cette image, auxquelles nous avons accès grâce aux chapitres de son point de vue.

Cherry est une personne exceptionnelle, elle a un fort caractère, du répondant, elle est franche dans tout ce qu’elle dit et n’y va pas par quatre-chemins. Elle est aussi persévérante et drôle. Je l’ai plus qu’adorée !

J’ai été rapidement prise dans cette histoire avec des personnages hauts en couleur et terriblement attachant que j’ai aimé dès les premières pages. Entre les deux personnages, c’est compliqué. Ils devront faire face à leur passé commun qui a laissé des traces entre eux et un présent pas forcément plus simple : avec un homme devenu froid distant et patron alors que la jeune femme est restée telle qu’elle a toujours été, c’est-à-dire libre, indépendante et fonceuse.

Les choses se compliquent par des intrigues secondaires qui viennent rajouter du suspense et de l’inquiétude. On trouve aussi beaucoup de moments très amusants grasse aux messages Insta du compte de Cherry et des réponses des internautes complètement hilarante.

Je suis sous le charme de la plume des auteures que j’aime toujours autant. Vous l’aurez compris cette romance et à lire absolument !

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– À quoi tu joues ? gronde-t-il.
– À celle qui te poussera le plus à bout, voyons, réponds-je en m’asseyant sur la table. Tu ne te souviens pas combien j’étais douée à ce petit jeu ?
Un ricanement méprisant s’arrache de sa gorge et m’égratigne méchamment la peau au passage.
– Qu’est-ce que tu crois, Cherry ? Que me rappeler que durant une courte période de ma vie j’ai eu envie de te baiser va t’attirer les faveurs du boss ? Qu’ainsi je ne toucherai pas à ta précieuse petite chronique pathétique de femme faussement libérée ?
Une grimace foncièrement mauvaise sur le visage, Bart s’approche jusqu’à coincer mon menton entre ses doigts en une tentative vaine d’intimidation.
Et, à mesure que ses yeux détaillent mes traits, je jurerais me noyer. Outre la colère, une peur que je n’identifie pas s’immisce soudain dans mes cellules. Et me plonge dans un brouillard de confusion.
Parce que… putain, l’homme qui me dévisage et me surplombe, je ne le connais pas.
– Qu’est-ce qui t’est arrivé ? murmuré-je plus pour moi-même qu’à son intention.
Son regard s’assombrit davantage, si tant est que cela soit possible. Vif, il me relâche et recule.
– Oublie le passé, Cherry, comme moi je l’ai oublié, et on pourra peut-être bosser ensemble.
– Oublier ? Alors pourquoi tu as demandé que je sois présente à cette réunion ?
Un silence polaire s’étire. Un long silence qui me cloue à ma place. Je vibre de trop de sensations pour réussir à exécuter le moindre mouvement.
Fureur. Douleur. Peine, mais aussi… un soulagement sans nom qu’il soit là, à seulement quelques tout petits mètres.
– Reste à ta place, siffle-t-il tout à coup avant de s’éclipser.

Un peu plus d’amour que d’ordinaire d’Emily Blaine – Collection &H !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Un peu plus d’amour que d’ordinaire d’Emily Blaine qui nous offre un peu d’humour, beaucoup de passion et un peu plus d’amour que d’ordinaire, le tout servi avec beaucoup d’émotions, de bienveillance et d’une délicatesse réconfortante dont elle a la maîtrise.

Titre : Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Auteure : Emily Blaine

Editeur : HarperCollins

Collection : &H 

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Résumé : Il n’est jamais trop tard pour se créer des souvenirs
Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père, sportif de haut niveau. Pour limiter les séparations douloureuses au fil des déménagements, elle a décidé de rester à l’écart des autres. Aujourd’hui, son père a besoin d’elle  : atteint de la maladie d’Alzheimer, il nécessite une surveillance constante. Elle, qui a toujours fait en sorte de se débrouiller toute seule, n’a dès lors d’autre choix que de trouver quelqu’un pour l’aider.
Depuis qu’il a annoncé sa retraite alors qu’il est au sommet de sa carrière de rugbyman en Australie, Luke a besoin de faire le point sur sa vie. Ce job d’aide à domicile pour le sportif qu’il a longtemps vénéré tombe à pic, et il regorge d’idées pour stimuler la mémoire glissante de cet homme malmené par la maladie. Mais, lorsqu’il rencontre Valentine, Luke a envie de relever un nouveau défi : faire vivre à la jeune femme solitaire l’adolescence qu’elle n’a jamais eue.

⊱♥⊱╮╰⊱❤️⊱╮L’avisdeMya╰⊱❤️⊱╮╰⊱♥⊱╮

Quatorze romans d’Emily Blaine et toujours autant de bonheur de la lire. Non que je compte mais, vous trouverez cette info dans ses remerciements à la fin du roman. Quatorze fois, elle a fait battre nos cœurs à l’unisson. Quatorze coups au cœur avec des thématiques sensibles et d’actualité, voire celles qui nous touchent plus personnellement. Quatorze héros et héroïnes comme on les aime. Sexy, émouvants, combatifs, romantiques, passionnés, passionnants, drôles, craquants et bien d’autres qualités auxquelles on ne résiste point, on leur succombe incessamment. Un peu plus d’amour que d’ordinaire ne déroge à la règle. Un magnifique coup de cœur pour cette romance qui est beaucoup de choses mais, jamais ordinaire. De l’Emily Blaine dans toute sa splendeur tout simplement. Une histoire que je ne peux que vous recommander et promis, ça va être génial, si je peux emprunter l’expression favorite de Luke et il a eu raison. C’était génialissime.

Nos deux héros du jour sont loin d’être compatibles. Si leurs sentiments sont en totale osmose, ce qui les oppose saute tout de suite à l’œil. Mais ne dit-on pas que les contraires s’attirent ? Qu’il n’y a pas d’embûche que l’amour ne peut braver ? L’amour n’est-il pas censé réduire les différences et rapprocher les cœurs ? Valentine est mutique, méfiante, une solitaire à la façade froide, mais rien de tout cela n’arrêtera Luke. Au premier coup d’œil, elle a titillé son côté taquin et depuis, il n’a eu de cesse de la provoquer juste pour le plaisir de susciter ses rougissements, l’entendre en rire ou subir ses réprimandes. Malgré les avertissements de ses amis, tous les moyens étaient bons pour chercher sa compagnie. Au mieux, elle acceptait son amitié qui lui est devenue curieusement très chère en peu de temps, au pire, elle le repoussait. Luke n’en s’inquiétait nullement, il sait être patient et persévérant quand une chose ou une personne lui tient à cœur. Valentine lui paraissait comme un oiseau aux ailes abîmées, effarouchée, évitant tout contact avec le monde extérieur mais, quand on la repousse dans ses derniers retranchements, le fragile oiseau déploie ses ailes et au besoin, il plante ses griffes pour défendre son territoire, son intimité ou ses proches. Valentine est d’un paradoxe fascinant qui ne laisse pas Luke indifférent mais, rien de mieux qu’un dessert à se partager à deux pour briser la glace !

Plus les jours passaient, plus les liens de l’amitié se resserraient, se consolidaient entre eux, leur complicité appelait la confiance et les partages sucrés devenaient plus que cela… sensuels et mâtinés de sentiments amoureux… Prisonniers de leur bulle de bonheur, les cœurs chavirés et le sens de la réalité occulté, rendant le retour sur terre cataclysmique, douloureux car, rien ne les a préparé à ce jour où le monde s’écroule autour d’eux. Luke a bouleversé le quotidien de Valentine, a mis le chaos dans son équilibre émotionnel mais, il a aussi apporté de la couleur et du rire dans sa vie tristement monotone. Il l’a réconciliée avec elle-même, avec son passé ainsi qu’avec sa passion et à présent qu’elle s’est attachée, il s’apprête à repartir, à des milliers de kilomètres… à repartir après lui avoir montré ce que peut être la vie à ses côtés.  Après lui avoir appris à vivre et à entretenir l’espoir…

Si l’avenir des deux amants s’annonce incertain, leur amour, lui, reste indéfectible. La distance n’est pas un obstacle mais, un beau rappel de la force du véritable amour, dit-on, il suffit de croire, d’oser et passer outre le doute et les incertitudes qui les taraudent !

Emily Blaine, la reine de la romance frenchy, a frappé un grand coup, nous offrant par le biais de cette magnifique histoire un grand moment de douceur, de rire, une intense chasse aux souvenirs pour reconstituer l’histoire de toute une vie de petits bonheurs oubliés. Elle nous a fait don de moments privilégiés, ceux qu’on ne partage qu’avec les êtres chers. Et aussi des personnages passionnés qui nous émeuvent par leurs failles, dans les instants de doute et ceux des indécisions.

Un peu d’humour, beaucoup de passion et un peu plus d’amour que d’ordinaire, le tout servi avec beaucoup d’émotions, de bienveillance et d’une délicatesse réconfortante dont elle a la maîtrise.

Bref, Un peu plus d’amour que d’ordinaire se déguste goulûment ou délicatement, l’important est qu’on s’en régale comme de l’un de nos desserts de prédilection, peu importe l’endroit ou la période. Si chacun a besoin de son rayon de soleil dans sa vie, on a assurément besoin aussi des histoires d’Emily Blaine pour un moment de bien-être bien mérité !

Merci à Laure et Collection &H pour l’envoi du service presse et à l’auteure pour cette sublime histoire toute en douceur malgré les thématiques douloureuses qu’elle aborde !

emily

L’avis de Carine sur Dirty Duet, un roman de Angel Arekin chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Dirty Duet ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Auteur : Angel Arekin

Genre : Dark Romance

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

Broché : 18 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

DARK ROMANCE

Delilah et Luka ont grandi dans des caravanes voisines, au milieu d’un camping miteux, berceau de la misère.

Delilah possède la beauté du diable, Luka, son âme.

Poussée dans ses retranchements, elle est prête à tout pour se tirer très vite de cet endroit ; lui n’a pas les moyens de lui offrir un nouveau refuge.

Ils s’aiment, mais ils ne sont pas capables de vivre ensemble. Delilah est butée, passionnée et vénale. Luka est froid, calculateur et sans scrupules.

Quand l’un commence à prendre son envol, l’autre fomente sa vengeance. « Le jour où j’aurai ton cœur, ça me fera mal de le briser ».

Que le spectacle commence !


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Quel spectacle ! Tout au long de ma lecture, je ne pouvais qu’être une spectatrice complètement à la solde de nos héros, ou plutôt nos anti-héros. Torturés, ils évoluent dans un monde pourri où la drogue, la violence et le pouvoir sont maître mot. Un monde fait de fourmis qu’on peut écraser d’un seul petit doigt. Un monde dans lequel il vaut mieux être celui qui écrase, que la pauvre fourmi.

Dirty Duet, un titre en parfaite adéquation avec le roman. Un récit qui m’a conquise par son univers. Les lieux, l’ambiance anxiogène, et tout ce qui s’y rapporte a apporté à cette lecture le gros point fort. Une héroïne qui n’est pas stéréotypée en princesse malgré sa beauté ravageuse, bien au contraire. Delilah est une salope de première. Appelons un chat un chat, oui plutôt une chatte, ne nous leurrons pas. Au fil du temps, de son adolescence, elle s’est forgée un fort caractère dans le seul but de pouvoir avoir sa revanche sur la vie. Prédatrice, elle apprendra à se jouer des autres pour survivre, usant et abusant de sa seule arme… Sa beauté. Une beauté à se damner qu’elle exècrerait presque tant elle lui pèse. Une beauté irrésistible, diabolique, un appel à la luxure pour n’importe quel homme, y compris son propre père… Humiliée, bafouée par ce dernier, Delilah n’aspire qu’à une seule chose, partir de ce camping miteux où se côtoient tous les rebus de la société, les parias, les crève-la-dalle…. Partir vivre sa vie dans les beaux quartiers où elle ne manquerait plus de rien. Où quitte à se faire baiser, autant le subir en se faisant entretenir par un mari riche. Pas d’incertitude sur ce qu’elle désire, aucun scrupule à jouer la comédie du moment qu’on l’emmène loin du camping. Loin de toute cette saleté qui lui colle au corps et au cœur. Loin de son père. Loin de Luka, son voisin pour lequel elle éprouve des sentiments depuis son plus jeune âge, mais qui ne pourra jamais la sauver, ni rien lui apporter de plus que cette vie misérable qu’elle veut fuir. Luka, le seul homme à ne pas avoir le droit de la toucher… le seul à qui elle n’accorde aucune faveur de peur qu’il ne veuille plus d’elle ensuite, mais qui hante ses pensées à chaque fois qu’on use et abuse de son corps. Le seul à lui donner la force de se battre pour que jamais il ne soit déçu d’elle, pour qu’elle reste à jamais sa reine. Le seul à posséder ce qu’elle ne donnera jamais à personne… Son âme…

Luka n’a toujours connu que les coups de son père, la déchéance de son frère et l’indifférence de sa mère. Il comprit dès son plus jeune âge que s’il ne se montrait pas plus fourbe que les autres, plus rusé et même, plus cruel, il ne pourrait pas s’en tirer et finirait comme ses vieux… Il était malin et lui aussi aspirait à vivre loin des caravanes miteuses. Mais son objectif suprême, c’était son cœur à elle. Delilah, la seule à s’immiscer dans sa carapace et l’atteindre. Mais pour cela, il ne sera jamais le chevalier blanc qui attaque une tour pour sauver sa princesse. Ho non ! La tour il compte bien la prendre, mais c’est elle qui rampera quand il aura assez d’argent. Il finira par l’avoir et lorsque ce sera fait, il la fera payer pour tout le temps où elle n’était pas sienne. Sa vengeance, il la prépare depuis la première fois qu’il a bandé pour elle. Dès qu’il obtiendra son cœur, il jouira de pouvoir l’écraser… comme une vulgaire fourmi même si elle en est la reine.

Si Luka est un personnage très complexe au départ, on apprend vite à le cerner et à l’aimer. Il reste fidèle à lui-même tout au long du récit pour notre plus grand bonheur. Oui, je suis un peu psychopathe d’aimer ce genre d’anti-héros, en même temps, si ce n’était pas le cas, je ne lirais pas ce genre d’histoire ;). Quant à Delilah, son personnage est, et restera longtemps, mon héroïne préférée. Elle est complètement bousillée, mais se tient droite et fière. J’aimerais tellement vous parler d’elle, j’ai tant dire que cela est même très frustrant. C’est délicat, car c’est au fil du temps et des pages que nous cernons cette guerrière que Luka va pousser dans ses retranchements et il m’est impossible de vous détailler plus le personnage qu’il vous faut vraiment découvrir par vous même. Elle va se battre bec et ongle malgré ses peurs et ses douleurs, pour survivre, en perdant un peu plus chaque jour, le seul qui lui donne le souffle pour le faire. Car Luka est et restera sa plus grande force. Si elle veut rester belle à ses yeux, elle sait qu’elle ne doit pas se montrer faible. Luka exècre la faiblesse. Mais si elle s’éloigne guidée par sa vénalité… lui n’est jamais bien loin.

Dirty Duet, une Dark qui m’a complètement happée tout en me déstabilisant par moment. Un roman sombre à la tension omniprésente, et à la psychologie des personnages aussi tordue que sensationnelle ! Plus qu’un spectacle, Angel Arekin nous offre sur un ring un fabuleux combat. Celui de l’amour passionnel de deux adolescents qui grandissent et se déchirent dans une vie merdique, et qu’on va suivre sur plusieurs années. Les coups s’enchainent, se déchainent. Les réparties sont du coup pour coup. C’est parfois violent, jamais tendre ou alors c’est que l’auteur a eu un moment de faiblesse, mais ne rêvez pas. La tendresse ? Ils ont une façon bien à eux de s’en apporter. Une façon que personne autour d’eux ne pourrait comprendre et que même nous, en tant que lecteurs, devons parfois lire entre les lignes pour le découvrir. Se faire du mal, jouir de la détresse de l’autre ou encore même de sa jouissance. Prendre du plaisir dans la douleur, les coups au corps et les coups à l’âme. C’est pervers ? Malsain ? Et pourtant… Nos protagonistes n’ont pas été épargnés par la vie et ne seront jamais de blanches colombes. Zéro limite, zéro scrupule. On avance, on écrase, on prend ce que l’on peut prendre dans le seul but de survivre. Il ne faut pas oublier que leur sexualité a débuté pour l’un comme pour l’autre dans, ou devant cette caravane dans laquelle se déroulait le porno le plus abject. Un qui matait, une qui subissait. Jamais d’amour. Jamais un geste tendre. Comment savoir aimer après les coups dans la gueule ou les coups de buttoir qu’ils se prenaient l’un et l’autre ? De là est né leur amour un peu spécial. Un amour vache dont chaque vacherie apporte du plaisir à l’autre. Le rend plus fort, plus apte à affronter la vie, s’affronter l’un et l’autre, devenir l’égal de l’autre. Ne jamais baisser les bras, ne jamais se démonter. Luka et Delilah ne savent finalement pas aimer comme il faut, on ne leur a jamais appris. Ils ne savent pas faire, à part le faire dans la douleur, seule chose qu’ils n’ont jamais connue. Et malgré tout, ils se vouent un amour incommensurable, puissant, indestructible, viscéral. On ne peut que les comprendre et les aimer. Vibrer pour eux, pleurer aussi…

Avec Dirty Duet, Angel Arekin nous offre des scènes de malades ! Des scènes dures, jouissives même pour certaines en aimant chaque torture, chaque réflexion, chaque décision. Impossible que le cheminement puisse se passer autrement. C’est trash, brut de décoffrage et pourtant dans le fond, c’est si beau… Un magnifique plaisir dans la douleur pour nous aussi que l’auteure manie à la perfection du bout de sa plume sadique. Une plume toujours aussi addictive et forte en émotion. Une plume qui sait se renouveler pour nous offrir toujours plus !

Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle pépite de Angel Arekin en service presse numérique.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Certes, je n’avais pas prévu de recevoir une beigne de mon père en rentrant ce jour-là, ni que ma bouche ressemblerait à un abricot écrasé par terre. Depuis dix longues minutes, je fixais sans bouger mon reflet dans le miroir ébréché du mobil-home. Au-delà du battant, mon vieux gueulait sur Axel. Je ne savais même pas pourquoi. J’ignorais aussi pour quelle raison il m’en avait collé une à peine franchi le seuil. En général, de toute façon, il n’y en avait aucune. J’étais seulement là. Mauvais endroit, mauvais moment. Mon regard planté dans mon regard, je m’étudiais, sans trop savoir ce que je cherchais à identifier. Peut-être ma propre existence. La douleur de ma lèvre ensanglantée avait la nette tendance à me prouver que j’étais bien là et, en prime, bien vivant. Mais comme personne ne paraissait me voir – en dehors des quelques coups que mon visage semblait enclin à accueillir –, la question redevenait pertinente et entière. Si Delilah ne posait pas les yeux sur moi de temps en temps, je me demanderais si j’étais vraiment réel, si je n’étais pas juste une illusion, si je ne risquais pas de disparaître sans trompettes ni fanfare. Une putain d’étoile filante dans le ciel. À peine né, déjà crevé.**Je me faisais l’effet d’un vieux en me découvrant dans le miroir. **

Mes réception service presse !


Hello les étoiles, ma PAL s’est étoffée en ce début de semaine de 4 livres numériques grâce à la plateforme NetGalley, à Laëtitia Baillet et à nos partenaires Estelle Every & Tamara Blalliana.

  • À toi pour l’éternité de Laëtitia Baillet en auto-édition !

Résumé : Jade est une jeune photographe renommée, bientôt mariée.
Damien est un un ancien militaire, en pleine recherche de lui-même.
Ils se sont aimés dans le passé. Damien est parti pour ne plus jamais revenir laissant Jade seule et brisée.
Elle pensait avoir tourné la page, mais la vie le remets sur son chemin à un mariage.
Quand il la revoit son cœur bat à nouveau et il veut la reconquérir.
Qui de son cœur ou de sa raison Jade choisira t’elle ? 

  • Million Dollar Sunset, le deuxième tome dans la série Million Dollar Love du quatre-mains Estelle Every & Tamara Balliana. Il peut être lu seul. Il se situe dans le même univers, mais les histoires sont indépendantes. Il sera disponible le 27 mai prochain. 

Résumé : Lui : son travail c’est sa vie. Elle : sa vie ce sont ses passions. S’il devient l’une d’entre elles, pourra-t-elle lui apprendre à lâcher prise ?

Seth Willis, le génie de l’immobilier, fait l’admiration de ses pairs. Ils ignorent que son succès à un prix : le sacrifice de sa vie personnelle. Rien d’étonnant alors qu’il n’hésite pas à filer dans la ville qui représente tout ce qu’il déteste quand son agence californienne est en crise.

Callie Madigan est un ovni perdu dans l’agence Willis & Parson de Los Angeles. Avec un physique aux antipodes de celui des Barbies locales, la jeune assistante se fait remarquer par son incroyable maladresse. L’immobilier, ce n’est pas vraiment son truc. Ce qu’elle aime c’est la nature : la botanique et les animaux. Mais vivre de sa passion est un rêve aussi inaccessible que son charmant patron tout juste débarqué de New York.

La fraîcheur et la spontanéité de Callie réussiront-elles à percer la carapace de ce bourreau de travail ?

  • Never Leave Me Again #1 d’Estelle C. Miccoli publié en version Digitale chez Collection &H 

Résumé : Il veut la reconquérir. Elle n’est pas prête à lui pardonner.
Un fantôme du passé… Voilà ce qu’Alice a cru voir dans son studio de danse, ce soir-là, alors qu’elle s’entraînait. Comment justifier autrement l’apparition de Matthias sous ses yeux, quatre ans après sa disparition inexpliquée ? Elle n’y croit toujours pas. Le garçon qui lui a brisé le cœur de la pire des manières est de retour. Plus beau, plus grand, plus assuré encore que dans son souvenir. S’il croit qu’il lui suffit de se pointer comme ça pour qu’elle lui tombe dans les bras, il se trompe. Alice a passé des années à tenter de comprendre ce qui s’était passé, à imaginer le pire… Alors Matthias a intérêt à s’expliquer. Et, même si une infime partie d’elle l’aime encore, elle compte bien la mettre en sourdine en attendant qu’il fasse ses preuves… 

  • Comtesse malgré moi, une romance historique de Laura Guilmet, lauréate du concours Librinova et publiée dans la collection Aliénor chez Harlequin.

Résumé : Alsace, XVe siècle
Le présent les sépare. Le passé les réunira. Flora est tiraillée. Hugo, fils du comte de Wangenbourg qui l’a enfermée dans les geôles du château après que ses vaches ont ravagé les vignobles seigneuriaux sans qu’elle puisse rembourser les dégâts, lui offre de la libérer en secret. Bien sûr l’homme est fort séduisant et semble sincère lorsqu’il lui propose de purger la fin de sa peine dans un petit logement jouxtant les écuries, mais pourra-t-elle vraiment respecter sa promesse de ne point s’échapper, alors que sa mère agonise en ce moment même ? 

Reading

L’avis de Charlotte sur Sept Péchés Capitaux 4 : Gourmandise de Tiphaine KS


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sept Péchés Capitaux 4 : Gourmandise de Tiphaine KS, en auto-édition.

Titre : Sept Péchés Capitaux 4 : Gourmandise

Auteur : Tiphaine KS

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  2,99 €

Broché : 14 €

Résumé :

Ewa possède tout ce qu’une jeune fille de son âge souhaiterait : des parents aimants, des amis toujours présents pour partager un soupçon de folie, la concrétisation de ses projets… Sa vie est parfaite, qu’est ce qui pourrait changer ?

Malgré tout, un petit grain de sensualité accompagné de beaucoup d’amour manque à l’appel. Elle sera prête à tous les voyages pour qu’un homme comble son cœur et fasse partie de sa vie.

De fil en aiguille, elle rencontrera sept personnalités qui vont bouleverser toutes ses convictions.

Découvrira-t-elle qui fera chavirer son cœur ? Y survivra-t-elle ? S’en sortira-t-elle indemne ?

Faites attention à ne pas vous perdre dans ces romans qui vous emmèneront au-delà de ce que vous pensiez connaître.

Mon avis :

Nous retrouvons Ewa dans ce quatrième tome, après une année mouvementée, elle décide de profiter des vacances d’été pour s’offrir un retour aux sources : direction la France pour redécouvrir des lieux qui ont marqué son enfance.
Cependant, au lieu du calme et de la solitude qu’elle espérait tant, elle se retrouve à devoir cohabiter avec un jeune homme.

Le démarrage entre eux est plutôt houleux – ce qui m’a bien fait rire – elle est prête à déclarer la guerre à cet homme. Quand la pression retombe, c’est une autre qui s’insinue : un désir, une attirance. Cependant, le jeune homme souffle le chaud et le froid rendant Ewa complètement perdue face à cette attitude étrange.

Dans ce tome, la vie trépidante d’Ewa prend tout de même une pause compte tenu des événements qu’elle a vécus précédemment. Il n’en reste pas moins que de belles surprises (ou pas) l’attendent durant ce voyage.

Avec « Gourmandise », l’auteure nous offre un beau voyage, culinaire, mais aussi par les paysages bretons, le folklore. J’ai beaucoup aimé les descriptions qui m’ont permis un instant d’être avec eux. Tout est présent pour nous faire voyager. J’ai adoré le personnage masculin, Erwan, qui est plutôt surprenant. J’aimerais le retrouver dans la suite, tout comme Lukas (du tome 3), bien que cela risque d’être compliqué pour Ewa !

J’ai adoré le chapitre du point de vue d’Andrew, car le contraste est saisissant entre la vie reposante d’Ewa et la sienne. Ce chapitre permet aussi de ne pas oublier ce personnage, qui me semble très important !

J’ai passé un moment avec ce tome plutôt doux que j’ai lu rapidement et j’ai hâte de savoir où l’auteure va mener la jeune Ewa dans les prochains tomes.

Merci Tiphaine KS pour ce service presse.

Extrait :

Après ce baiser, quelque peu déstabilisant, j’ai décidé de prendre mes distances histoire de le laisser réfléchir. Je ne comprends rien à ce qui se passe entre nous, à ce qu’il provoque chez moi, aux réactions incontrôlables que mon corps exerce en sa présence. Je ne sais pas à quoi il joue. Ce mec est une vraie girouette, il m’embrasse, il me fuit, il me retrouve, il me repousse… C’est simple, malgré tous les évènements que je tourne en boucle dans ma tête, je ne comprends aucune de ses réactions.

Et puis cette phrase « un nouveau départ », que voulait-il dire exactement ? Je ne sais pas, je n’en sais rien et là, à l’instant T, j’ai juste besoin de me changer les idées. J’ai voulu prendre des vacances afin de me reposer de tout ce que j’ai subi émotionnellement ces dernières années et le destin a décidé de mettre un énième obstacle sur ma route. Franchement merci ! Vive le karma de merde.

Hunter. La proie du chasseur de Pauline Libersart aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Hunter. La proie du chasseur de Pauline Libersart. Ce spin off contient tous les ingrédients du romantic-suspense réussi. Du suspense en continu, des rebondissements comme dans un film d’action dont j’ai la prédilection ainsi qu’une intrigue ficelée d’une main de maître. Certaines scènes volontairement choquantes mais, loin d’être surprenantes quand on parle de Cartel. On ne peut pas faire plus réaliste.

Titre : Hunter. La proie du chasseur

Auteure : Pauline Libersart 

Editeur : Editions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romantic-suspense 

Suite de Tiger – Entre ses griffes mais le spin off peut se lire indépendamment

Résumé : Le compte à rebours a commencé…
Hunter est un tueur implacable, l’exécuteur numéro 1 de la CIA. Les sentiments sont un luxe qu’il n’a jamais pu se permettre. Il a oublié « Johnny B », le garçon qui rêvait d’une vie meilleure.
Emma est hawaïenne, jeune, jolie et pleine de joie de vivre. Elle s’entraîne pour devenir surfeuse professionnelle.
Ils n’auraient jamais dû se rencontrer. Et pourtant, un regard échangé sur une plage et Emma a bouleversé la vie de Hunter.
Lorsqu’elle est kidnappée, le jeune homme se lance sur ses traces pour la sauver de l’enfer d’un réseau international de prostitution tenu par un cartel mexicain.
Mais si c’était elle, le plus grand des dangers pour lui ?

★・・・・・・★L’avisdeMya★・・・・・・★

De Franck, Emma ne connait que ce gentil garçon dont les yeux bleu océan et le sourire espiègle ont conquis promptement son cœur. Elle ne sait pas grand-chose sur lui car, il a le chic d’éviter les sujets sensibles mais, elle n’est pas dupe pour autant. Emma a été à bonne école en ce qui concerne l’art de l’esquive. Ses évitements et son refus de s’étaler sur sa vie passée ne l’ont pas empêché de se livrer à lui, corps et âme. Leur complicité immédiate et sa gentillesse ont fait battre son cœur fermé à toute relation jusqu’à présent et ont fait réagir son corps innocent. Tomber amoureuse de lui était si facile… Si évident.

Après 10 ans de longs et loyaux services, Franck a quitté son job, vous découvrirez lequel si vous tentez l’aventure, a fait cap sur Hawaï pour profiter d’une meilleure qualité de vie. Une vie normale au soleil, apprendre à profiter des petits plaisirs que lui offre cette préretraite bien méritée. Aujourd’hui, il n’aspire qu’à faire du surf et pourquoi pas trouver une jolie fille pour l’accompagner dans ce nouveau départ. Emma s’est retrouvée sur sa route par un pur hasard et il a tout de suite su que c’est elle qu’il voudrait à ses côtés. Malgré l’écart d’âge entre eux, Franck a été touché par son naturel, sa maturité et par sa beauté d’âme en plus de celle du corps. Depuis, il s’est fait la promesse de la garder et surtout la préserver de son passé sombre. Jusqu’à ce jour… Emma a subitement disparu et les premières investigations mènent vers un réseau mafieux de prostitution dont les crimes ont franchi le territoire américain… Franck qui a raccroché sa tunique de chasseur va devoir la revêtir pour la retrouver. Avec l’aide de son mentor, Tiger, la partie de chasse sera sanglante et aucun n’en sortira indemne… Et ceux qui se sont attaqués à sa princesse hawaïenne s’en mordront les doigts. Hunter, n’abandonne jamais la traque avant de prendre sa proie dans ses griffes… On n’a aucun doute de qui il tient sa pugnacité et sa férocité. L’élève va dépasser le maître d’autant plus pour sauver la femme de sa vie, celle qui ne connait pas encore cette partie malodorante de lui… Tout d’abord, il doit absolument la retrouver et il sera toujours temps de s’inquiéter de sa réaction ! Hunter, n’a jamais autant joué sa vie qu’aujourd’hui…

L’âme meurtrie et le cœur saignant mais, la vengeance chevillée au corps qu’il part en croisade contre ce mal pervertisseur de l’innocence !

Si j’ai beaucoup aimé Tiger. Entre ses griffes, j’ai adoré Hunter. La proie du chasseur. Ce spin off contient tous les ingrédients du romantic-suspense réussi. Du suspense en continu, des rebondissements comme dans un film d’action dont j’ai la prédilection ainsi qu’une intrigue ficelée d’une main de maître. Certaines scènes volontairement choquantes mais, loin d’être surprenantes quand on parle de Cartel. Nécessité fait loi et on ne peut pas faire plus réaliste.

En effet, Pauline Libersart nous a offert une fantastique épopée dont les mots d’ordre, noirceur et efficacité. Une aventure prenante mâtinée de danger, de violence mais, non dénuée de beaux sentiments, ces amours nés dans le chaos et s’épanouissant au même rythme que l’adrénaline. Un voyage qui nous mènera de l’insouciance de Hawaï, à la traque de Los Angeles, à l’horreur au cœur du Mexique pour arriver à la rédemption … Et chacun de ces périples sera éprouvant.

J’ai adoré les multiples facettes du personnage masculin clé. Johnny B, Franck ou Hunter m’ont totalement conquise, chacun a sa personnalité propre mais, non moins émouvante et attachante. J’ai aimé la combativité d’Emma et sa force d’esprit qui l’ont aidée à tenir le coup devant la violence gratuite qu’elle a subi pendant sa captivité, elle n’est pas fille de flic pour rien. Dans cet opus, arrive en soutien d’autres personnages qui ont rapporté une bonne dose d’air frais pour atténuer le côté dramatique des évènements qui s’enchainaient sans faillir… Des personnages aussi dangereux que drôles et fascinants, à l’image de Hunter et de son mentor, Tiger.

Bref, vous l’aurez compris, Hunter. La proie du chasseur a été un super moment de lecture que je ne peux que vous recommander de découvrir !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique.

Hunter

L’avis de Charlotte sur Chemins croisés – Tome 1 : 17 ans de Sarah Dheilm


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Chemins croisés – Tome 1 : 17 ans de Sarah Dheilm publié chez So Romance : une young adulte prenante !

Titre : Chemins croisés – Tome 1 : 17 ans

Auteur : Sarah Dheilm

Genre : Romance young adult

Editions : So Romance

Ebook :  6,99€

Broché : 17,99€

Résumé :

Adeptes du « Suis-moi, je te fuis ; fuis-moi, je te suis », finiront-ils par se trouver ?

L’été a à peine commencé que Cat voit celui qu’elle considérait comme son grand amour la quitter. Cerise sur le gâteau, ses deux meilleures amies filent le parfait amour sans vraiment réaliser à quel point elle va mal.
Et puis, elle rencontre Alex… Le jeune l’attire autant qu’il la met hors d’elle. C’est pourtant le seul qui semble remarquer sa détresse. Voulant la sauver d’elle-même, il sait pourtant qu’il risque de la détruire bien plus encore.

Mon avis :

L’été commence pour Cat, mais pas de la meilleure manière, car son grand amour vient de la quitter. Elle ne peut même pas profiter de la présence réconfortante de ses deux meilleures amies, car de leur côté elles sont en couple.

Elle est au bout du rouleau et personne ne s’en aperçoit sauf peut-être Alex, cet homme réveil en elle une colère énorme, mais qui dans un même temps l’attire.

Alex est, à priori, le seul qui semble remarquer la détresse de Cat. Il ressent ce besoin de l’aider, mais pourtant pense que rester en contact avec elle pourrait la détruire plus qu’autre chose.

Arriveront-ils à s’entendre ?

Les vacances débutent de façon plutôt éprouvante pour Cat entre sa rupture inattendue avec son copain, ses amies qui filent le parfait amour et ça te bande d’amis auxquels vient de se greffer Alex. Ce jeune homme lui fait ressentir des choses, mais pas forcément que du positif, car en sa présence elle ressent énormément de colère, mais également beaucoup d’attirance. Elle ne comprend pas toujours l’attitude de Alex, qui souffle le chaud et le froid en permanence, la comblant de bien-être un temps pour l’ignorer ensuite comme si elle n’était rien.

Alex de son côté reste mystérieux, il cache de grosses blessures dont nous apprenons un peu au fur et à mesure les pages. Il vit avec un passé lourd et a du mal à s’en remettre. S’ouvrir à quelqu’un est pour lui impensable.


Dans ce premier tome, les personnages principaux passent leur temps à jouer au chat et à la souris. Ils passent par des contradictoires. Cat ne sait plus sur quel pied danser avec Alex et ce dernier aimerait bien ne pas ressentir ce que la jeune femme éveille en lui.

Leurs amis sont parfois déroutant, voire carrément énervant, car le soutien n’est pas forcément au rendez-vous.

Le point de vue passe de Cat à Alex. Le regard de ce dernier est indispensable pour arriver à le comprendre et s’attacher à lui. J’étais cependant un peu déroutée d’avoir de longs passages du point de vue Cat, puis de revenir en arrière pour avoir celui d’Alex. Je conçois tout de même que ce découpage permet de garder un suspense quant au ressentis du jeune homme.

Je ne suis pas le meilleur public pour les young adult, certaines réactions m’ont paru exagérées, mais je n’ai plus 17 ans et je n’ai plus le même état d’esprit. Cependant, je me suis quand même rapidement laissé entrainer dans l’histoire et j’ai apprécié cette lecture. J’ai aimé suivre l’évolution de Cat qui gagne en maturité tout au long de ce premier tome. Cette romance on parle bien sûr de sentiments, mais aussi de mal-être et relation familiale et amicale.

La plume de l’auteur est agréable. C’est une lecture young adult plaisante qui se lit rapidement avec un suspens en fin de tome qui donne très envie de voir arriver le deuxième tome pour savoir ce qu’il va advenir des personnages.

Merci So romance pour l’envoi de ce service presse.


Extrait :

La fille qui nous ouvre est encore une de ces nanas BCBG, exactement comme ses copines, dans sa petite robe proprette, qui met ses hanches et ses longues jambes en valeur. Je sens que ça va être une loooongue après-midi ; j’aurais vraiment mieux fait de rejoindre Carrie pour une bonne partie de jambes en l’air.

Lorsque j’entre, elle me toise. Ça change du regard habituel de ces midinettes ; c’est plutôt amusant de la voir m’affronter comme ça, d’un simple regard, au lieu d’être à moitié flippée. Elle a l’air d’être furieuse de me voir là, j’ai bien envie de la titiller un peu plus.

Dans sa chambre, je mets, rien que pour la faire chier, mon pied sur la porte. Gagné, elle fulmine carrément. J’ai envie de rire mais ne laisse rien entrevoir de mon petit jeu. J’en rajoute une couche en partant. Je la regarde droit dans les yeux… Tiens, ils brillent de colère. Je n’avais pas remarqué leur couleur jusque-là, ils ont une teinte de vert absolument indéfinissable.

— Ravi d’avoir fait ta connaissance.

En me détournant d’elle, je ne peux cette fois retenir mon sourire, mais elle ne peut déjà plus le voir. J’ai juste le temps d’entrevoir ses lèvres pleines et roses se tordre sous l’effet de la colère.

L’avis coup de cœur de Charlotte sur Lovely Doll de Marilou Sunny, en auto-édition


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Lovely Doll, le premier tome de la série Lovely Familly de Marilou Sunny, en auto-édition. Une romance chargée d’émotions !

Titre : Lovely Doll

Auteur : Marilou Sunny

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  3,99 €

Broché : 16 €

Résumé :

Samuel est responsable de son frère et sa sœur, des jumeaux, depuis un an. Lui, qui profitait de la vie et des filles comme bon lui semblait, tout change au décès de leurs parents. Quand ils rentrent du lycée avec une nouvelle amie pour déjeuner, Samuel est hypnotisé par elle. Qu’a-t-elle de si différent des autres ? Pourquoi lui fait-elle autant d’effet ? Malgré leur différence d’âge et tout ce que cela va avoir comme conséquences arrivera-t-il à garder ses distances ? Il est dit que l’amour n’a pas d’âge, mais est-ce vraiment le cas ?

Mon avis :

À la suite d’un terrible accident causant la mort de ses parents il y a un an, Samuel doit assumer la responsabilité de son frère et sa sœur, des jumeaux. Un jour, les jumeaux rentrent avec une amie du lycée pour le déjeuner et Samuel ne voit qu’elle. Malgré leur différence d’âge et les conséquences qu’un rapprochement provoquerait, pourra-t-il garder la distance ?

Samuel et un garçon responsable qui assume avec brio la responsabilité de gérer son frère et sa sœur, adolescents. Il s’en sort très bien, même si pour cela, il a dû mettre fin à ses études pour assumer financièrement.

Les jumeaux, Elia et Théo, sont adorables. Ils gèrent chacun à leur manière la situation dans laquelle ils sont. Ils se font une nouvelle amie au lycée : la timide Lucie. Leur amitié naît rapidement et prend de l’ampleur pour devenir pour chacun des trois un pilier dans leur vie, quelque chose d’indispensable.

Lucie vit une situation complexe également. Sa situation familiale n’est pas toute rose, cependant elle est à l’écoute des autres, bien que sa timidité soit parfois une contrainte. Dès les premiers mots, le premier regard, elle est sous le charme du grand frère de ses amis : Samuel.

Léa, la grande sœur de Lucie, ne vois pas d’un bon œil le lien qui se tisse entre Samuel et sa sœur. Pourra-t-elle accepter ?

Dans Lovely Doll, au-delà d’une romance traditionnelle, c’est tout les membres d’une famille que l’on découvre. Que ce soit la famille de cœur ou celle du sang. Les liens entre les protagonistes sont forts et très touchants. J’ai adoré le point de vue multiple apporté par l’auteur qui donne une dynamique différente cette histoire.

Je suis entré dans ce premier tome très rapidement grave à un prologue poignant qui m’a fait verser quelques larmes. Tout au long de cette histoire, les émotions ne manquent pas. J’ai été très émue tout au long de cette histoire, mais également de beaux moments de joie, de rire et de complicité.

Je ne m’attendais pas du tout à la tournure que prend cette romance et j’en ai été agréablement surprise. Je n’ai pas pu décrocher. LOVELY DOLL est un énorme coup de cœur ! Je suis impatiente de les retrouver bientôt dans le deuxième tome. Merci Marilou Sunny pour ce service presse !

Extrait :

Mike me regarde avec son air à la con, il va me les casser jusqu’à ce que je crache le morceau, la journée sympa est terminée !

— Allez, Dubois, tu sais que c’est toujours moi qui gagne à ce jeu-là ! Quel est le problème avec cette fille ? me demande-t-il.

— Rahh, tu fais chier à vouloir faire le psy avec moi à chaque fois ! m’énervé-je.

— Je te connais mieux que personne et surtout je ne t’ai jamais jugé, dit-il calmement.

— Elle m’a bouleversé, chuchoté-je pour que les jumeaux ne m’entendent pas.

— Du genre ? T’as eu la gaule en deux secondes ?

— Putain, que tu es con ! Voilà pourquoi je n’ai pas envie d’en parler avec toi !

— Ce qui m’intrigue, c’est que d’habitude tu aurais répondu à cette question… Et sans en faire tout un plat !

— Elle a l’âge de ma frangine, elle est mineure, tu comprends ce que ça veut dire ?

— Donc tu as déjà pensé à quelque chose avec elle, si tu en es venu à cette conclusion.

— Je n’en sais rien, ça te va comme réponse !

— Non !

— Non, quoi ?

— Ça ne me convient pas ! Si tu conçois que ça n’est pas possible, pourquoi tu te prends la tête comme ça ? Ce n’est pas ton genre… Appelle Vanessa, elle va te détendre à coup sûr.

— Hors de question, elle devient un peu trop collante en ce moment. Et je ne me prends pas la tête, c’est toi qui m’emmerdes là !

— Bon, si elle ne t’a pas mis la gaule, qu’est-ce que tu as ressenti, dis-moi ? Je peux peut-être t’aider à y voir clair.

— J’ai vu une putain de tristesse dans ses yeux, un truc indéfinissable. Après ça, j’ai eu envie de la serrer contre moi tout au long du repas. Et depuis, je n’ai pas cessé de penser à elle. Mike, c’est la première fois que je ressens ça, on dirait une gonzesse qui parle !

— Tu veux la protéger, comme tu le fais à merveille avec ta sœur ! tente-t-il.

— Sauf que je ne mate pas les seins de ma sœur ! Et puis tu l’aurais vue lorsque Théo a fait sa crise, elle a géré ça comme une chef, bien loin de cette fragilité apparente. Elle m’a bluffé !

L’avis de Carine sur Amnesia Love, un roman de Lexie Tales chez Addictives Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Titre : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Amnesia Love

Auteur : Lexie Tales

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !

Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Se réveiller une bague au doigt et un mari sexy à son côté sans se souvenir ni de l’un, ni de l’autre, Julia ne sait pas trop si elle rêve ou si elle est en plein cauchemar ! Comment aurait-elle pu oublier deux ans de sa vie ? Comment oublier cet homme si charismatique et si amoureux qui veille sur elle comme la prunelle de ses yeux ? Mais surtout, comment reprendre le cours de sa vie lorsque cette dernière a été complètement occultée par sa mémoire ?

Julia va réagir un peu comme l’adage de William Arthur Ward… C’est impossible lui dit sa fierté. Elle n’aurait pas pu oublier…. C’est risqué de le suivre dit l’expérience… oui mais, c’est son mari, non ? C’est sans issue dit la raison… lui seul a les clés de ses souvenirs… Essayons murmure le cœur… il est si beau hum, si irrésistible, doux et prévenant. Puis un homme qui lui offre un Claddagh en guise d’alliance, c’est qu’il la connait par cœur non ? Si ?

Possible… ou pas !

Julia n’a pas le choix que de suivre son inconnu de mari dans l’espoir de recouvrer au plus vite ses souvenirs. Il en sait bien trop sur elle pour que ce soit un leurre, de plus, l’acte de mariage est formel. Alors pourquoi cette sensation qu’il lui cache la vérité ne la quitte pas ? Pourquoi l’attirance, elle, est bien présente comme si son cœur retombait amoureux à nouveau pour la première fois ?

Julia et Liam, deux âmes perdues au cœur d’un récit rempli de mystères, de non-dits et surtout, d’une belle alchimie entre deux héros qui se découvrent ou se redécouvrent… comme au premier jour.

Il est rare que je vous propose un avis mitigé, mais c’est mon ressenti du moment à l’issue de cette lecture que je viens de refermer. Mais si cela ne l’a pas fait pour moi, ça peut le faire pour vous, et ce, pour de nombreuses raisons.

Dès les premières pages, j’ai trouvé l’histoire de Julia très prenante et mystérieuse. Un début prometteur avec un thème très original qui garantissait des moments d’émotions sans aucun doute. Seulement, le manque de crédibilité de certaines situations, mais aussi des personnages ont été pour moi un gros frein. Nous sommes dans une fiction je vous l’accorde, mais j’ai besoin que les actes et le cheminement psychologique des personnages soient cohérents et puissent être vrais. En fait, il est essentiel pour moi d’y croire, et là, je n’y suis pas arrivée… Je sais que je suis exigeante dans mes lectures et que j’ai ce gros besoin que les éléments se tiennent pour lire sereinement. Je sais aussi que sur ce genre de trame, rester dans le flou est primordial pour que la chute soit la meilleure possible. Je pense que je me suis trop focalisée sur les détails. Les manquants, les détails de trop, les détails qui ne collaient pas, et ce, au détriment de tous ceux qui étaient présent pour passer un excellent moment.

Car oui, vous pouvez passer un très bon moment de lecture avec Amnésia Love si vous faite abstraction « des possibles » et que vous ne cherchez qu’à vous évader dans votre lecture. Si cela est le cas, je ne peux vous dire qu’un mot : foncez ! Car Lexie Tales a une très belle plume, douce, romantique et l’audace de son récit est ingénieux. Et si je n’aime pas les moments décousus, je suis par contre admirative des récits qui me font douter. Et là, pour le coup on doute de A à Z ! On cherche, on extrapole, on veut y croire, on y croit plus, puis on y croit à nouveau. L’auteur a très bien su manier sa plume pour que le lecteur se questionne en même temps que Julia , le tout, dans une ambiance nébuleuse. Puis il y a ce lien que les protagonistes tissent au fil des pages et qui rend la romance délicieuse et nous permet de nous délecter de leurs petites joies qui nous font sourire. De leur peine aussi parfois. Cette complicité grandissante entre eux nous pousse à espérer, nous pousse à croire que l’amour sera plus fort que tout, nous pousse à vouloir le terminer le plus rapidement possible pour savoir et comprendre, avoir le fin mot de l’histoire. Et quelle fin…. Je dois avouer que la dernière partie m’a par contre complètement conquise et surprise. Tout comme la manière dont l’auteure a fait le choix de faire évoluer ses personnages l’un vers l’autre.


Et puis, il y a un point fort qui est non négligeable. C’est ce magnifique voyage en Irlande. Toutes ces belles étendues que Lexie Tales nous image à la perfection au point de nous dépayser complètement et de nous immerger en plein cœur des prairies et des pâturages que peut nous offrir ce magnifique pays.


Amnésia Love est une jolie romance qui sort des sentier battus qui a juste été exploité sans tenir compte des possibles. Mais comme je disais plus haut, nous sommes dans une fiction, alors les possibles… 🙂

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir Amnésia Love en Service Presse.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– Tu ne te souviens pas ? réitère-t-il.
– Je ne me souviens de rien, laissé-je tomber, mortifiée. Ni du feu ni du cottage. Ni de vous, conclus-je, sans réussir à le regarder en face.
Faire de la peine aux gens est l’une des choses que je déteste le plus au monde. Je suis incapable de gérer ma culpabilité. Je me souviens encore avec horreur du jour où j’ai fait pleurer ma copine Stéphanie sur le parking du lycée. Et pourtant, ça ne date pas d’hier.
– Julia ? C’est moi, Liam.
Je relève le visage, de plus en plus gênée.
Liam, répété-je mentalement, en quête d’une étincelle au milieu des ténèbres de ma mémoire. Il y a bien Liam Gallagher, le chanteur d’Oasis, Liam Neeson, l’acteur, Liam je ne sais plus quoi, l’ex de Miley Cyrus et… c’est tout !
– Ton mari.
Quoi ? Mon mari ? Mais qu’est-ce qu’il raconte ? Je suis mariée ?? Non, non, non, ça ne se peut pas !
La bouche entrouverte, les yeux exorbités, le cœur à cent à l’heure, je le fixe ostensiblement.
Il se fout de moi ! Eh oh, les amis, où êtes-vous ? Sortez de votre cachette ! Ce n’est pas drôle !
Mais il ne me quitte pas des yeux, sûr de ce qu’il avance.
Non, non, non ! Impossible que je sois mariée !
Comme je reste coite, il tend sa main gauche. À son annulaire apparaît une alliance que je reconnais tout de suite. Enfin quelque chose qui me parle ! C’est l’anneau de Claddagh. Un cœur entouré de deux mains et surmonté d’une couronne, le symbole irlandais de l’amour et de l’amitié. Buffy, la tueuse de vampires, était mon héroïne préférée quand j’étais ado. C’est grâce à cette série que j’ai découvert cette bague, pas grâce à… ce Liam.
Ses doigts s’emparent des miens et pointent sous mon nez mon annulaire, orné d’une bague identique. J’en ai le souffle coupé.
Un mariage, ça ne s’oublie pas ! Un mari, ça ne s’oublie pas !

***

Amnesia Love, de Lexie Tales, histoire intégrale.

L’avis de Charlotte sur Sexy frigide cherche crush orgasmique #1 de Melly Darcy


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sexy frigide cherche crush orgasmique #1 de Melly Darcy publié par Shingfoo éditions

Titre : Sexy frigide cherche crush orgasmique

Auteur : Melly Darcy

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  3,99€

Résumé :

Alors qu’elle vient de terminer ses études, Quinn Scott a besoin de changer d’air ! Car tout va mal :
1 – Elle a beau chercher, elle ne trouve pas de job. Et sa mère si parfaite ne rate pas une occasion pour le lui faire remarquer.
2 – Conséquence du petit 1) elle n’a pas une thune. Alors son père lui donne un coup de pouce mais bon, estime de soi, bonjour…
3 – Elle vit toujours en colocation avec sa meilleure amie. Alors oui, elle l’aime comme une sœur mais parfois, certains détails de sa vie sexuelle trépidante lui rappellent à quel point c’est la misère pour elle… ce qui nous emmène au quatrième point :
4 – Elle n’a jamais eu de petit ami capable de lui faire atteindre le Septième Ciel. Prête à tout pour y remédier, même à tirer les cartes, elle décide de prendre sa vie en main.
Forte de cette bonne résolution, elle file direction sa maison d’enfance pour y passer l’été. Un objectif : s’amuser pour oublier que rien ne va et surtout, trouver l’homme qui la fera chavirer pour la toute première fois !
Sauf que voilà, elle va croiser la route de Rick, un sacré coureur de jupons chez qui il n’y a rien à jeter, excepté, peut-être, son caractère…

Mon avis :

La situation de Quinn n’est pas simple : elle vient de finir ses études et ne trouve pas de travail, sa mère est toujours en train de lui rappeler qu’elle ne fait rien comme il se doit, elle manque d’argent, elle vit en colocation avec sa meilleure amie, mais doit également subir la vie sexuelle de cette dernière lui rappelant l’absence de relation de son côté. Elle aimerait tant connaître l’orgasme.
Avant de remettre de l’ordre dans tout ça, elle va passer l’été dans sa maison d’enfance, pour s’amuser et pourquoi pas trouver l’homme qui saura lui offrir l’accès au septième ciel.

La jeune femme enchaîne les galères tant au niveau boulot qu’au niveau familial. Elle qui voulait un été léger et amusant, c’est loin d’être le cas. Sa mère est constamment sur son dos pour lui rappeler tout ce qu’elle fait travers. Avec sa parfaite sœur, la relation n’est pas vraiment amicale. Heureusement qu’elle peut compter sur son beau-frère Frédéric et sur sa meilleure amie, bien que cette dernière ne soit pas très présente. Pour couronner le tout, elle va croiser la route de Rick un coureur de jupons au franc-parler déstabilisant et au caractère bien trempé. Avec lui, elle n’est pas au bout de ses surprises.

Dans ce premier tome, les éléments se mettent en place doucement. Nous apprenons tranquillement à connaître Quinn, sa vie et ses relations pas franchement convaincantes avec la gente masculine. Cette première partie est, je pense, indispensable pour bien cerner le personnage, mais parfois un peu longue à mon goût.

J’ai bien plus accroché à l’histoire dès lors de la rencontre avec Rick. Les événements sont alors, à mon goût, bien plus dynamique et très amusants du fait de leur communication compliquée. Ils ont tous les deux un caractère fort qui rend difficile les échanges, les pics fusent, les joutes verbales sont hilarantes et la situation prend une tournure plus que cocasse.

Avec Sexy frigide cherche crush orgasmique, je découvre la plume de l’auteur : agréable et plutôt fluide. J’ai beaucoup ri dans ce tome. J’ai été touchée par les émotions de la fin du tome ce qui me rend très impatiente de lire la suite de cette histoire qui promet de nouveaux échanges houleux, des émotions et des surprises.

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je vis Rick entouré de filles magnifiques qui avaient l’air de mon âge. Elles minaudaient et j’eus envie de l’embêter un peu. Je me plantai derrière la cordelette juste à côté d’un Men in Black.

– Vous pouvez dire au gars là-bas, qui joue les Don Juan que sa femme l’attend de pied ferme et qu’elle est mécontente ?

Il se tourna vers son collègue qui avança vers le propriétaire des lieux. Je vis de la surprise dans ses yeux et il prit conscience de ma présence. Je lui fis signe de s’avancer vers moi ce qu’il entreprit de mauvaise grâce. Il passa derrière les cordelettes et arriva à mon niveau.

– Ma femme, hein ?

Il me détailla de la tête aux pieds et se mordilla la lèvre. Je savais qu’il allait dire une imbécilité.

– Et quand est-ce que j’aurai le droit de consommer le mariage ?

– Jamais ! Oh mais quel pervers ! J’avais juste quelque chose pour vous.

Je lui collai ma note sur le torse. Je pouvais sentir ses muscles sous sa chemise blanche.

– Je suis contente que la maison m’invite. C’est très aimable de votre part. Oh et puis… il faudrait clarifier si cet endroit est un cabaret, un bar ou une boîte de nuit. Ce serait plus simple pour les clients. Passez une bonne soirée.

Je tournai les talons. Je n’étais pas qu’un peu fière de mon coup. Je savais qu’il était en train de me regarder disparaître dans la foule et j’aurais bien voulu me retourner pour voir sa tête ahurie, mais je devais m’abstenir. Les femmes fatales ne se retournaient pas.

Les P’tites Etoiles du Mercredi avec Nathalie Antien


Hello les petites étoiles, nous sommes mercredi, journée qui vous est consacrée pour vous recommander des lectures ou des auteurs jeunesse. Nous accueillons aujourd’hui Nathalie Antien, qui vous présente sa collection d’albums pour vos petits poussins de 2 à 7 ans.

Bonjour,

Je suis Nathalie Antien et je suis avant toute chose une artiste qui adore inventer des histoires et illustrer ! Je vais vous présenter ma collection d’albums pour les enfants de 2 à 7 ans !

Je commence par vous parler de ma collection

« je découvre les fruits et légumes » !

Une collection qui compte déjà 10 fruits et 10 légumes !!!

Les histoires traitent des petits soucis du quotidien qui concernent les enfants et mettent en scène des personnages rigolos qui sont des fruits et des légumes. Et oui !!! Mes petits fruits et légumes vivent des aventures extraordinaires et confrontent les enfants à des situations très enrichissantes. Les histoires sont ludiques et éducatives ! L’écriture est interactive car je pose des questions aux enfants et ils peuvent y répondre ! Ainsi ils se sentent concernés par l’histoire !

Voici donc mes fruits :

On trouve donc Madame Pêche n’a pas la pêche, Madame Poire ne voit pas très bien, Madame Pomme se fait des bosses, Madame Cerise adore les surprises, Monsieur Ananas a mal aux dents, Monsieur Citron est toujours pressé etc……

Et voici mes petits personnages légumes !

Monsieur Oignon a des émotions, Monsieur Grognon est têtu, Madame Tomate devient toute rouge, Monsieur Champignon adore la pluie, Madame Carotte prend des décisions, Monsieur Pomme de terre tient à son nom etc…. et beaucoup d’autres sont en préparation pour les mois à venir !!!

Mes albums sont disponibles en librairie.

On peut les commander. Je les envoie dédicacés sur demande !!!

J’écris aussi sur des thèmes très différents : Les artistes, la famille, la planète, l’imagination, les couleurs, le rêve, les métiers, l’écologie, l’amitié etc….. Et même sur Noël chaque année !
Surprise ! Je prépare un album super sympa avec toutes sortes de héros ainsi qu’un album de coloriage !!!


Mon site : http://www.nathalie-antien.fr


Mon catalogue : https://www.bod.fr/librairie/catalogsearch/result/?q=Nathalie+Antien


Ma page Facebook : https://www.facebook.com/nathalieantienalbumsjeunesse/


Mon instagram : @nat.antien


Mon Twitter : @nathalie_antien


Mes salons :


Pour ceux qui souhaitent me rencontrer :
Je serai au salon de Thenon en Dordogne le 23 mai 2021
Au salon de Grignols en Gironde le 12 juin
Au salon de Monaco les 19 et 20 juin
Au salon de Rocamadour le 5 septembre
Au salon du Croisic les 25 et 26 septembre
Au festival de Mouans Sartoux dansz les Alpes-maritimes les 1,2 et 3 octobre
Au salon de Niort les 9 et 10 octobre
Au salon de Brive les 5,6, 7 novembre
Au salon de Buzet-sur-Baïse dans le Lot-et-garonne le 14 Novembre
Au salon de Castelnau-de-Medoc le 21 Novembre
Au salon de Cordes-sur-Ciel dans le Tarn les 27 et 28 novembre
Au salon de St Porquier dans le tarn et garonne le 5 décembre
Au salon d’Uzerche en Dordogne les 10, 11 et 12 décembre


J’y présenterai toute ma collection et je serai ravie de vous y rencontrer.


A bientôt


Nathalie Antien

L’avis de Charlotte sur Fake Boyfriend True Lover de Aurore Nox


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Fake Boyfriend True Lover de Aurore Nox aux Editions Addictives : prêt(e) pour un agréable moment de détente ?

Titre : Fake Boyfriend True Lover

Auteur : Aurore Nox

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Faire semblant… c’est pas si facile !

Charlotte et Thomas se détestent ! Ça, c’est un fait !
Après une nuit ensemble quand ils étaient adolescents, lui est parti vivre son rêve de cinéma, la laissant seule et furieuse.
Mais lorsque des années plus tard, lors d’une interview, il s’invente une fausse petite amie, un seul nom lui vient à l’esprit : Charlotte !
De son côté, Charlotte est une mère célibataire qui vient de perdre son boulot et son appartement, et elle est aux abois.
Quand Thomas lui propose un contrat bien payé pour jouer sa petite amie à Los Angeles… elle accepte.
Comment jouer le couple parfait quand elle rêve de l’étrangler… autant que de lui sauter dessus ?!

Mon avis :

Malgré des années sans se côtoyer, Charlotte déteste Thomas. Elle garde un très mauvais souvenir de lui quand ils étaient adolescents : après une nuit ensemble, il est parti sans se retourner vivre son rêve de cinéma.

Aujourd’hui, elle est mère célibataire, peinant à payer son loyer et l’ensemble des factures. La situation se complique un peu plus, car elle vient de perdre son travail.

Pour Thomas, le rêve est devenu réalité. Il est désormais un célèbre acteur. Lors d’une interview, il s’invente une fausse petite amie et donne le premier prénom qui lui passe par la tête : celui de Charlotte. Il va alors proposer sa vieille amie de jouer le rôle de sa petite amie à Los Angeles.

Acceptera-t-elle ? Pourra-t-elle le supporter ?

Sous la haine et les vieilles rancœurs, ils cachent, l’un comme l’autre, le désir qu’ils entretiennent l’un pour l’autre. Leur relation est très intense, que ce soit pour se détester où se désirer.

Charlotte a du mal à trouver sa place aux côtés de Thomas dans ce rôle de fausse petite amie. Elle se retrouve projetée dans un monde plein de strass, de paillettes, d’hypocrisie et de faux-semblants qu’elle ne connaît pas. De plus, à côté d’un homme qu’elle apprécie peut-être trop pour jouer ce rôle. Sans oublier qu’elle doit garder en tête que sa priorité et sa fille qu’elle souhaite garder loin des médias.

Thomas peut être arrogant et imperturbable, mais il n’en reste pas moins touché par la femme qu’est devenue Charlotte.

J’ai beaucoup aimé le rôle de Clotilde qui est la meilleure amie de Charlotte, mais également la sœur de Thomas.

J’ai aimé le rythme de cette histoire, la plume de l’auteure est fluide et agréable. J’ai apprécié également les émotions ressenties par moments, même si j’en aurais aimé un peu plus. J’ai passé un très agréable moment avec cette histoire agréable et rafraîchissante parfait pour un bon moment de détente.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– T’es pas sérieux ?
Je suis morte de rire, littéralement. C’est impossible qu’il croie une seule seconde à sa demande complètement stupide. Et maintenant il me fait ses yeux de chien battu !
Mais achevez-moi !
– Réfléchis-y, au moins.
– Réfléchir à quoi ? Sérieusement, Thomas. Réfléchir au fait que tu me proposes de jouer à la call-girl de bas étage ? Ou que tu me le demandes juste pour te faire mousser devant ton ex ?
– Je te promets un contrat en bonne et due forme, avec des clauses dans tous les sens. Un truc hyper pro. Je ne vois pas ce que tu as à y perdre, au contraire tu as tout à gagner.
Parlons-en tiens, c’est une bonne idée. Dix mille euros pour jouer sa fausse petite amie durant quinze jours. Deux jours de préparation, et le reste à me balader à son bras pour être crédible aux yeux de celle qu’il appelle Médusa.
Je dois avouer que l’idée est plutôt tentante, ça me permettrait de résoudre mes loyers impayés, mais aussi de vivre décemment en attendant que Louis m’engage. Mais non, psychologiquement je ne peux pas. Ce serait admettre que je ne peux pas m’en sortir seule. Je me lève, un poing sur la hanche, le toisant de toute ma hauteur. Lui est allongé, les bras croisés sous sa tête, sa serviette de bain toujours enroulée bas sur ses hanches. Très bas. Trop bas. Tellement bas que j’ai du mal à regarder autre chose que l’ouverture de cette maudite serviette ! Tout à coup, Thomas se redresse sur ses coudes, agrandissant encore plus l’espace entre les deux pans du bout de tissu.
Un sourire malicieux aux coins des lèvres, l’acteur joue avec mes nerfs. Lentement, il écarte les jambes, laissant libre cours à mon imagination quant à ce qui se trouve sous sa serviette.
– Allez, Charlotte, accepte. Ton cœur a envie d’accepter, mais tu penses trop.