Top To Bottom d’Emilie Collins chez BMR!


Hello les étoiles, Je vous présente mon avis sur cette lecture coup de coeur ! Top to bottom d’Emilie Collins ! Une histoire éclectique qui traite moult thématiques autour d’une histoire d’amour des plus addictives !

Titre : Top To Bottom

Auteure : Emilie Collins

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Résumé : De tous les hommes qu’Alexia connaît, Sadie est certainement le plus désagréable.
Pourtant, lorsqu’elle décide de partir en voyage pour retrouver son inspiration de styliste, ce graffeur désagréable est le seul à garder contact. Une complicité se créé, des sentiments naissent, message après message.
Mais il n’est pas si simple de faire tomber les masques, surtout quand ils cachent des blessures bien enfouies.

L’avisdeMya 

C’est toujours un énorme plaisir de suivre la plume d’Émilie Collins. Une plume qui me ravit à chaque lecture et fait mouche en traitant des thèmes d’actualité ou parfois tabous ! Et cette fois-ci elle ne déroge pas à son habitude, Top to bottom n’est pas juste une simple romance. Non, loin de là ! L’auteure a ouvert les portes à un art méconnu, snobé ou tout simplement accusé de vandalisme par ignorance ou par ceux qui n’aiment pas trop sortir de leurs zones de confort ! Un débat sur cet art qui cherche encore une place légitime au soleil. Elle a donné la parole à ces artistes qui poussent un cri silencieux pour attirer notre attention sur un mal-être intense et palpable, un cri fait de magnifiques pièces, criantes de sensibilité, de beauté, de souffrance et aussi d’amour ! Ces artistes talentueux ne demandent qu’une chose : Être reconnus pour ce qu’ils sont. Des artistes qui utilisent la beauté comme un moyen d’expression au même titre que tous les autres arts mis au piédestal et « mécènés » ! Top To Bottom est définitivement un roman qui pourrait être la voix de ces artistes dont le cri n’arrive pas aux oreilles bien entendantes ! L’auteure va encore plus loin que la romance pour aborder d’autres thématiques dont l’une qui m’a touchée encore profondément !

Top to bottom, c’est aussi un voyage épique, dépaysant empli de toutes les couleurs de l’arc-e-ciel ! Un partage d’un pan de l’Histoire et cela va sans dire que la plume de l’auteure comme à son habitude pleine de poésie et ne laisse point place à l’ennui. Ses mots justes nous racontent une histoire autant que ce tapis de soie dont elle nous a fait l’éloge… Elle m’a rappelé des souvenirs lointains d’un pays pas si loin. Le souvenir que j’ai de la fête de la confection du tapis que je ne comprenais pas alors que je n’avais que 6 ans. Ce tapis qui raconte toute l’histoire d’un pays, d’un peuple, de ces femmes battantes, guerrières à leurs façons et talentueuses, malheureusement mal considérées ! J’ai adoré que l’auteure en fasse mention par le biais de son héroïne, qu’elle comprenne que le tapis n’est pas seulement un élément de décoration mais aussi un héritage ancestral, culturel et un symbole d’appartenance !

Comme vous pouvez le voir, Top to bottom est une histoire éclectique construite autour d’une histoire d’amour naissante entre deux personnages que tout oppose ! Deux artistes blessés par la vie mais qui affrontent le quotidien chacun à sa façon ! Alexia en se jetant fiévreusement dans le travail et Sadie dans la vie bohème que lui offre son art.  Deux personnages qui se croient différents et que rien n’est possible entre eux mais pas tant que cela… S’ils arrivent à ouvrir leurs cœurs à l’amour, à arrêter de fuir, à se faire confiance, ils comprendront qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Ce qui manque à l’un, le trouvera en l’autre…

Quand l’écriture se met au service des autres arts et de l’amour, cela donne tout simplement Top To Bottom. Un message poignant et plein d’humanité !

L’auteure nous vend du rêve. Un garçon dit mauvais à l’âme torturée avec ses failles, ses peurs et ses angoisses. Une princesse intouchable dans sa tour d’ivoire mais qui n’aspire qu’à descendre de son piédestal, d’être touchée, de goûter aux petits plaisirs de la volupté… Une âme perdue dans les méandres sombres de sa douleur mais qui ne demande qu’à attraper cette lumière qu’elle entrevoit de loin !

Malgré l’agacement qu’il titille en elle à chacune de leur rencontre, Alexia voit clairement en Sad, elle voit sa souffrance, son mal-être, ses secrets bien enfuis. Mais le laissera-t-elle faire de même avec elle ? Se laissera-t-elle approchée, touchée ? Ouvrira-t-elle son cœur au renouveau ? Laissera-t-elle son corps succomber à la tentation nommée désir, passion ? Qu’importe l’appellation si c’est Sadie son initiateur !

Merci à BMR pour l’envoi du service presse via NetGaley ainsi qu’à Emilie Collins pour cette magnifique histoire qui ne quittera pas ma mémoire ni mon cœur. Touchante, engagée et tout sublimement bien écrite. Tout est si bien décrit que les mots m’inspiraient les odeurs, les couleurs, les bruits comme si j’y étais ! En remerciement pour cet excellent moment que j’ai passé en compagnie de tes personnages hors du commun, je t’offre ma modeste contribution à ce #blogTour en espérant avoir trouvé les mots justes pour transmettre mon ressenti envers cette lecture qui se boit comme du petit-lait et s’apprécie comme un baume apaisant sur le cœur !

Je voudrais aussi rendre hommage à ces artistes qui ont prêté leurs personnages à ce roman, des personnages qui méritent aussi qu’on écoute ce qu’ils ont à dire, qu’on connaisse leurs histoires…Et ont certainement droit à un happy-end… Emilie, la balle est dans ton camp ! 

A bon entendeur !!!!

96859078_1765750413565989_3262862834882576384_n

 

L’avis de Carine sur le nouveau roman de Gwen Delmas Aux Editions Addictives Boss Challenge


92827320_685124612249842_3751374893325746176_n

Titre : Boss Chalenge
Auteur : Gwen Delmas
Genre : Romance
Editions : Addictives
Ebook : 4.99€
Résumé :

Il gagnera à tout prix. Elle aussi.

Timo est têtu, ambitieux et impertinent… et surtout il adore les défis !
Quand il rencontre Deva, au sein de la maison de haute couture qui vient de l’embaucher, il trouve en elle une parfaite adversaire.
Mais Deva est farouchement indépendante, et elle ne laissera rien ni personne entrer dans sa vie.
Entre affrontements, séduction, soupçons, Timo est loin d’avoir gagné son pari !

Mon avis :

Vous êtes friands de bonnes lectures ? Alors, installez-vous confortablement je vous emmène à Rome dans le monde glamour et soyeux de la mode et de la Jetset. Je vous apporte la Carte De La Tour Baldi et son Menu gastronomique et haute couture Boss Challenge ! Dans cette romance qui casse les codes, la Boss c’est elle ! Elle est belle, sensuelle et terriblement exigeante. Un choix de menu bien appétissant pour Timo Brennen qui va se révéler être, un défi de taille.
En entrée « Antipasto » la cheffe Gwen Delmas vous propose Un duo de personnages hautement inflammables aux caractères corsés et déterminés qui vous apporteront une mise en bouche particulière et qui feront la base de ce repas.
Avec Deva cette femme de tête, de pouvoir, magnifique et héritière de la maison de haute couture familiale Baldi, dans la branche Luxe qu’elle affectionne particulièrement. Une battante qui laisse ses failles au placard, cachant habilement sa vulnérabilité et prouvant au monde de la mode, de la jetset, mais aussi aux yeux de son père et de ses frères qu’elle est digne de son poste ! La Boss, c’est elle. La Numéro 2 de la maison familiale Baldi, celle qui a tout donné pour accéder à cette place qu’elle mérite à juste titre. Une femme de contrôle qui pense devoir toujours prouver plus, qui n’a pas le droit à l’erreur et que beaucoup aimeraient voir tomber…
Puis nous avons Timo, le nouveau créateur de la branche de luxe Baldi qui cache derrière son arrogance, un homme troublant, mystérieux, doux, protecteur et Ô combien sexy…. Un homme qui ferait succomber n’importe quelle femme rien que par l’aura qu’il dégage… Mais Deva n’est pas n’importe quelle femme et bien que l’attirance entre eux soit explosive, cette maniaque du contrôle lui imposera vite ses règles professionnelles, comme les personnelles…. Enfin un défi pour Timo qui lui permet de sentir à nouveau cette adrénaline couler dans ses veines et qui le rend vivant. Un défi qui se nomme Deva Baldi, une patronne fort appétissante qu’il compte bien faire plier à son désir tout comme à son talent créatif…
En plat principal
Primo
Une romance très goûteuse se dessine sous nos yeux avec un combat de saveurs très particulières. Comment pourrait-on ne pas succomber à cette histoire naissance si dangereusement addictive. Duo de choc, duo de charme, duo au travail ou duo dans la vie, Deva et Timo nous emportent sans préavis dans leur histoire naissance, mais aussi leurs oppositions, et le combat que chacun mène. Des personnalités qui se cherchent, se séduisent et se complètent malgré eux pour fusionner de la plus merveilleuse des manières. Une complicité sous tout rapport freinée par une façade qu’il faut à tout prix tenir et qui fait monter les enjeux d’un pari pas si fou que ça.
Secondo
Un accompagnement de personnages secondaires amères qui apporte cette touche acide et une intrigue à notre plat que l’on a hâte de découvrir dans son intégralité. Des paparazzi dont il faudra faire face et qui nous livreront avec une belle habilité et originalité les dessous d’un récit qui se veut parfois joueur, arnaqueur et menteur. Entre les menaces, les complots, les peines, les désespoirs, mais aussi l’espoir, tous les ingrédients de bons rebondissements sont là pour nous tenir en haleine à chaque bouchée d’une page tournée.
Le Dolce
Un dessert unique, Un Devimo !

Une explosion des sens ! Un mélange de chaud et de froid de sucré et d’amertume ! Un Timo Brennen à l’image d’une bonne profiterole au chocolat chaud et fondant. Quand on le regarde, nos papilles s’animent devant sa beauté délicieusement appétissante. Comme une belle gourmandise, on le déguste en essayant de découvrir quel sera le mystère qu’il cache à l’intérieur. Crème anglaise douce et sucrée lorsqu’il se veut joueur et passionné ? Ou glace vanille qui contraste amèrement avec le chocolat chaud lorsqu’il se sent piégé ? Mélange de chaud et de froid, de craquant et de fondant … Convoité par une Deva Baldi qu’on ne peut comparer au même dessert, mais c’est pourtant dans ses yeux qu’ils sont représentés. Et dès que Timo croise son regard son appétit devient gargantuesque. Même en fin de repas, il n’en sera jamais rassasié !
Caffè gourmand
Une romance 5 étoiles dont les critiques positives pleuvent dans tous les magazines people ! En tant qu’envoyée spéciale des étoiles je ne peux que vous conseiller cette magnifique lecture que j’ai dégustée aux petits oignons ! Une création unique, sensuelle aux mots précieux utilisés avec maitrise. Un magnifique voyage livresque dans les rues de Rome qui saura vous ravir et vous emporter dans un panel d’émotions dignes des montagnes russes, avec des protagonistes que l’auteure mène d’un gant de fer dans une main de velours dans le récit d’une romance parfaitement construite qui monte crescendo. Des protagonistes hauts en couleur et bourrés de sensualité, avec tout d’abord Deva, cette héroïne forte et pleine de caractère, boss respectueuse et talentueuse dans une société où il faut tout prouver lorsqu’on est une femme. Gwen Delmas n’a pas oublié de lui apporter sa touche de vulnérabilité et ses failles capables de la mettre à terre, nous emportant alors aussi dans sa chute, ses peines et ses espoirs que nous vivons par procuration. Et face à une telle héroïne, elle ne pouvait que créer avec talent un Timo Brennen , seul un personnage comme lui pouvait tenir la distance. Il va tout de suite apprécier cette femme très vive de caractère et surtout, très futée et intelligente. Je garde le mystère sur lui, car il mérite d’être découvert au fil de la lecture dans le cheminement voulu par l’auteure, mais vous savez déjà qu’il est une belle gourmandise pleine des surprises… De sa plume posée et romantique, Gwen Delmas maitrise ces deux opposés qu’elle nous sert sur un plateau d’argent dans un Méli-Mélo pleins de surprises et d’émotions pures. Une romance qui casse les codes et qui ne pourra que vous ravir ! Vous ne pensez pas ? On parie ?
Attention Flash qui crépitent, paparazzis en vue, restez vous-même et souriez ! Mais ne manquez pas de faire le buzz sur Boss Challenge. #TeamDevimo ? Inondez les réseaux 😉
Merci aux Editions Addictives pour cette merveilleuse lecture en service presse que je ne peux que recommander à mon tour.
Un grand merci à Gwen Delmas pour sa confiance et encore plus que ça…. ❤ Fée noménale un jour, phénoménale toujours… Déroulement du tapis rouge, acclamations, félicitations… Câlins de fées ❤

Extrait :

***

Deva dégage une aura de séduction hors de propos mais indéniable. Prolongeant la provocation, elle se penche légèrement vers moi.
Juste ce qu’il faut pour que je devine son décolleté, plus nettement encore que l’autre soir. Cette attitude pourrait être ambiguë, mais je sais ce qu’elle fait.
Elle me teste. Vu le contexte de notre rencontre, c’est de bonne guerre.
– Ça vous dérange qu’une femme soit aux commandes ? demande-t-elle d’une voix grave.
Je me tais un instant, parcours son corps d’un regard appréciateur. Sa cambrure met en valeur sa poitrine, soulevée par son souffle rapide. Son regard brille d’un éclat assassin.
– Non. À vrai dire, j’aime plutôt ça, rétorqué-je d’une voix suave.
Un frisson parcourt son échine. Elle s’amuse autant que moi.
– Surtout si elle est aussi douée qu’elle semble le promettre.
Et toc ! Voilà de quoi la remettre un peu en place. Deva cille un peu plus vite mais ne bronche pas. Joli contrôle.
– Et je vous parais trop novice ? fait-elle mine de s’inquiéter, en secouant assez la tête pour faire voler ses lourdes boucles.
– Je ne juge jamais au premier regard. On en reparlera lorsque j’aurai eu le temps de me faire mon opinion, non ?
Sans préavis, elle éclate de rire et reprend une posture professionnelle. Pour la première fois, son sourire paraît sincère.
– Je sens qu’on va s’amuser.

***

Boss Challenge, de Gwen Delmas, histoire intégrale.

96358117_1069042410141146_6006098085090951168_n

 

L’avis de Charlotte sur le tome 1 d’Aux délices d’Amsterdam par Emily Chain


Bonjour les étoiles, Charlotte vous présente son avis sur de tome 1 de « Aux délices d’Amsterdam, Noël sucré » d’Emily Chain publié par So Romance.

Titre : Aux délices d’Amsterdam, tome 1 Noël sucré

Auteur : Emily Chain

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook : 5,99 €

Broché : 12,99 €

 

Résumé :

Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer, mais la magie de Noël en a décidé autrement…
Tess et Nolan n’étaient pas faits pour se rencontrer. Elle est une femme d’affaires, fragilisée par son ex, Tomás, qui l’a abandonnée à la veille de leur mariage. Il est confiseur, hanté par la mort de sa fiancée et de sa mère. Deux personnes aux passés tumultueux qui vont se croiser par hasard à Amsterdam à l’approche de Noël. Tout semble les opposer… Et pourtant, les artifices de Noël ne cessent de nous réserver des surprises ! Sauront-ils laisser leurs blessures de côté pour que la magie de Noël puisse opérer ?
Venez découvrir la nouvelle série So Romance sous un Amsterdam enneigé, des confiseries alléchantes… Et des rêves plein la tête.

 Mon avis :

Laissez-vous emporter par la douceur et la magie de Noël…

Tess est une femme d’affaire. Pour elle, plus rien ne compte en dehors de son travail. Nolan de son côté se donne à fond dans la passion pour en faire son métier : confiseur. Tous deux sont marqués par un passé douloureux. Le hasard de leur rencontre changera-t-elle les choses ?

Tess se bat pour faire sa place et son nom dans le milieu des affaires. Elle ne vit que pour ça. L’amour, elle n’en veut plus. Sa dernière expérience l’en a dissuadée. C’est une femme forte qui sait ce qu’elle veut. Cependant, elle va devoir retourner dans sa ville d’origine et probablement être confrontée à son ex. Un moment difficile pour elle qui réouvre des blessures pas encore cicatrisées. Elle nous laisse apercevoir ses failles qui la rendent plus attachante.

De son côté Nolan avance sur son projet professionnel. Ayant perdu tous les gens qu’il aime, c’est la seule chose laquelle il peut se raccrocher.

Leur rencontre pourrait leur apporter les changements dont ils ont besoin pour avancer et laisser leur passer derrière eux. Cependant, sont-ils prêts pour cela ?

La lecture de ce premier tome, d’Aux délices d’Amsterdam, a été un régal, comme une douceur sucrée de Noël. La plume de l’auteure est agréable et fluide. Je me suis rapidement plongée dans cette histoire dépaysante. La description des lieux permet de voyager à travers les mots. De plus, il m’a été facile de comprendre les deux personnages principaux et de m’attacher à eux. Les personnages secondaires sont encore quelque peu mystérieux, peut-être que les prochains tomes permettront d’apprendre à les connaître.

Merci à So Romance pour cette romance de Noël en service presse. La saga compte 3 tomes et je suis impatiente de retrouver Tess et Nolan dans la suite de leurs aventures.

 

EXTRAIT

Je reste assis sur le sol, à côté d’elle, un moment. Je la distrais en racontant une des pires chutes que j’ai eue dans ma jeunesse. Une vilaine bosse agrémentée d’une lacération au niveau des côtes. L’anecdote, que je sois tombé trois fois dans les pommes à l’évocation d’une aiguille pour me recoudre les bras, semble beaucoup l’amuser.
Au bout d’un moment, son nez se fronce et elle arrive enfin à articuler une phrase :
— Ça pue… Nous puons, précise-t-elle.
Je renifle et me rends compte de l’odeur ambiante qui nous entoure.
— Vous n’allez pas encore enlever votre t-shirt ? me taquine-t-elle. Je crois que je pourrais comprendre de travers ce genre de coïncidence, rajoute-t-elle dans un demi-sourire.
Je lui souris en faisant semblant de l’enlever. Elle se cache le visage de sa main telle une enfant. Son geste me fait sortir un rire dont je n’avais pas ressenti les effets depuis longtemps.
— Promis, j’arrête de me déshabiller. Mais nous allons tout de même devoir faire quelque chose pour l’odeur, ris-je.
Elle hoche la tête, en accord avec ça. D’une main, elle attrape le montant du canapé pour se relever. Je lui soutiens le dos, prêt à la maintenir au moindre signe de faiblesse.
— Je vais bien, m’assure-t-elle.
Je fais semblant de m’éloigner, toujours un œil sur elle. Elle apprécie ma marque de confiance et se relève en position assise. Toujours le visage pâle, elle attend un instant avant de se redresser complètement et se mettre debout. Les yeux brillants, elle m’observe sans animosité. Presque curieuse de me voir toujours là.

MONTAGE AUX DELICES D'AMSTERDAM TOME1

Homecoming par le quatre-mains Delinda Dane & Ludivine Delaune chez BMR !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Homecoming du quatre-mains Delinda Dane & Ludivine Delaune ! Deux plumes toujours aussi talentueuses et toujours autant d’émotions dans leur écrit addictif !

Titre : Homecoming

Auteure : Delinda Dane & Ludivine Delaune

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Au premier regard, Jaxon Blake et Dylan Sparks se sont détestés. Pourtant, quand cette dernière doit trouver en urgence une famille d’accueil pour une fillette maltraitée, elle semble n’avoir d’autre choix que de se tourner vers Jaxon, dont le foyer Homecoming est devenu un havre de paix pour de nombreux gamins abandonnés.
Mais peut-elle vraiment se fier à cet homme au passé trouble et inquiétant  ? Dylan le sait, elle n’a pas droit à l’erreur. Car quand la vie d’un enfant est en jeu, elle ne peut se permettre le moindre faux pas…

L’avisdeMya

Comme à son habitude, le quatre-mains formé par Delinda et Ludivine fait sensation et nous embarque pour un voyage émotionnel comme elles savent bien le faire ! Les deux auteures excellent dans le genre de nous broyer le cœur et nous retourner les tripes avec une histoire de seconde chance des plus addictives et des plus touchantes ! L’histoire d’une maison et son effet bénéfique sur les cœurs abandonnés et brisés. Ceux qui y entrent seuls, s’en sortent plus forts que jamais, grandis d’une famille, reconstruit, le sourire aux lèvres et le baume au cœur !

Et l’instigateur de toute cette euphorie bienheureuse, n’est que Jaxon Black. Un ex-membre d’un gang repenti. Celui qui met un point d’honneur à rendre la joie de vivre à ces petits êtres qui ont été négligés, oubliés voire ignorés et ne savent plus sourire, rallumer une lueur d’espoir dans leurs yeux éteints par tant de déception ! Jaxon est prêt à sacrifier le peu qu’il a, même sa vie pour leur donner ce qu’il n’a jamais eu… À savoir, famille, câlins, éducation, mais surtout le bonheur d’espérer ! Il a tout planifié pour réussir cette mission dont il se sent investi, mais il n’a pas prévu l’ouragan qui vient de le percuter en plein fouet… Un ouragan au caractère bien trempé qui est venu bousculer ses vieilles habitudes et ses sacro-saints principes !

Dylan Sparks, quant à elle, a voué sa vie à ses protégés malgré son jeune âge. Ceux que le système leur a tourné le dos… Elle se bat avec les moyens du bord que son métier d’assistante sociale lui procure, mais elle y met tout son cœur. Jusqu’à souffrir de cet engagement pour lequel elle s’investit corps et âme ! Le malheur de ces enfants qui n’ont pas demandé à venir au monde lui fait perdre ses moyens et la prend aux tripes à chaque échec ! Ses réussites sont moins fréquentes que ses échecs mais ô combien salvatrices qu’elle en retire une certaine satisfaction du boulot bien fait !

Sa vie personnelle serait quasi déserte, monacale même, sans l’amour de sa sœur ainsi que celui de ses nièces qui remplit son cœur et lui donne la force d’aller jusqu’au bout de cette mission dans laquelle elle perd chaque jour un peu plus d’elle-même ! Mais depuis qu’elle a franchi les murs de Homecoming et les défenses de Jaxon, Dylan revit et se sent pousser des ailes. Malgré le passé qui revient rôder, réveille ses vieux démons et la menace qui couve autour d’elle et de la Maison du bonheur, jamais Dylan ne s’est sentie aussi accomplie, aussi importante ni si heureuse et tout cela grâce à Jaxon et à ses protégés…

Ces deux là sont capables du meilleur ainsi que du pire pour mettre en sécurité ces enfants lésés et dénués de leurs droits. Ils feront tout pour eux, mais seront-ils capables de faire autant pour eux-mêmes ? Laisseront-ils le miracle de l’amour les envahir ? Les convaincre que les secondes chances n’existent pas seulement dans les contes de fées ? Faire table rase du passé et se tourner vers l’avenir semble plus facile à dire qu’à faire, mais Dylan est prête pour la bataille qui lui semble aussi juste que trouver un toit et une famille pour les petits sous sa garde ! Elle est déterminée à cogner dans la cuirasse de Jaxon jusqu’à l’avoir à l’usure et qui sait, ce dernier ne demande peut-être qu’à se laisser convaincre, séduire et se prendre dans les filets de l’amour ! Sous ses airs de dur, Jaxon s’est révélé un être sensible, altruiste et se souciant grandement du bien-être de ceux qu’il aime ! Malgré son passif de gangster, il n’a pas perdu son âme ni son intégrité et il mérite enfin de laisser la lumière le combler !

Encore une fois, les deux auteures ont montré par cet écrit leur complicité, leur plume harmonieuse et talentueuse à nous transmettre des messages avec sensibilité et beaucoup d’émotions ! Une thématique qui un cri de rage contre les injustices, unanime et criant de sincérité sorti du fond du cœur !

Deux belles plumes en une, des rebondissements, du suspense et un trop-plein d’émotions, le combo parfait pour passer un très bon moment de lecture !  Merci à Netgalley, BMR et au quatre-mains pour cette histoire déchirante et pleine de pep’s à la fois !

 

89174049_134360357987604_196475117201522688_n

 

 

 

 

 

 

 

L’avis de Charlotte sur A travers ton regard d’Emilie C.H


Hello les étoiles, Charlotte vous présente sont avis sur le roman d’Emilie C.H : A travers ton regard, publié par Something Else Editions.

Titre : A travers ton Regard

Auteur : EmilIe C.H.

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook : 3,99€

 

Résumé :

Gwen, une jeune banlieusarde, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Entièrement soumise à son mari, elle lutte pour continuer à vivre dans cet enfer que Ben lui fait subir chaque jour. Humiliations, violences et harcèlement moral sont devenus son quotidien.

Comme une lumière dans le noir complet, Pablo, un ami d’enfance de Ben, va réapparaître après une longue absence. La maladie ne l’a pas épargné, il est devenu plus fort, plus serein et plus à l’écoute de ceux qui l’entourent. Gwen va très vite se rendre compte à quel point ce beau brun ténébreux ne la laisse pas indifférente.

Le destin les a réunis, pour le meilleur et pour le pire…

 Mon avis :

Cette romance est comme les montagnes russes, oscillant entre descente aux enfers et espoir…

Gwen est prisonnière de sa vie de couple, soumise à son mari, Ben, qui chaque jour lui fait subir des humiliations. Il a sur elle une forte influence et emprise. L’arrivée de Pablo, un ami d’enfance de Ben, va peut-être laisser à la jeune femme un espoir de changement. Mais le destin n’est pas toujours complaisant…

Par la force des choses et du temps qui passe, Gwen est tout ce que son mari attend d’elle. La violence ne passant pas forcément par les coups, nous allons entrer, avec elle, dans une relation psychologiquement perturbante. Malgré tout, elle est au petit soin pour lui et ses amis, souvent présent. Alex, est un ami qui se démarque des autres, souhaitant apaiser les tensions, asseyant de raisonner Ben, de protéger Gwen.

Le retour de Pablo, qui a été gravement malade et absent plusieurs années, va marquer un changement pour le groupe d’amis, mais plus particulièrement pour Gwen. Cet homme, qui a vécu de longues périodes difficiles, est d’une douceur et d’une sagesse sur lesquels prendre exemple.

L’amitié va prendre une place indispensable pour la jeune femme. Au contact de ses deux amis, Alex et Pablo, Gwen va alors commencer à évoluer, ouvrir les yeux, s’ouvrir… Mais rien n’est simple. Les épreuves s’enchaînent pour elle, mais pas uniquement, la vie malmène les protagonistes. Les relations des personnages sont intenses, parfois douloureuses, souvent troublantes. Gwen est très attachante et j’ai, comme elle, été prise dans un tourbillon de sentiments.

A travers ton regard est une romance addictive. Merci à Carolyne et à Something Else Editions pour ce service presse. J’ai été emportée par l’agréable plume de l’auteure et bouleversée par cette histoire jusqu’à la fin.

 

MONTAGE A TRAVERS TON REGARD

A l’infini ! – Unexpected love, T2 de Mila Jensen chez Eden – collection


Hello les étoiles, je vous partage mon avis sur le 2e tome de Unexpected love, A l’infini ! de Mila Jensen ! Une romance déjantée et riche en émotions publiée chez City éditions dans la Collection Eden !

Titre : A l’infini ! – Unexpected love, T2

Auteure : Mila Jensen

Éditeur : City éditions

Collection : Eden 

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Callie a eu le coup de foudre pour Daniel, son beau et jeune prof de maths avec qui elle a pris des cours – très – particuliers… Depuis, le couple file le parfait amour, au point qu’ils attendent un enfant.

Mais leur bonheur est de courte durée, car  quelqu’un envoie à Callie des photos dérangeantes. Ce qui, au début, semblait être une simple farce, se transforme rapidement en cauchemar.  

Quelqu’un en veut à la jeune femme, mais qui  ? Le harceleur aux clichés pervers  ? L’ex de Daniel qui fait son grand retour  ? Une chose est sûre  : le karma semble s’acharner sur les futurs parents. Ils vont devoir écarter définitivement cette menace qui plane sur leur amour… et sur leurs vies.

L’avisdeMya 

Un premier tome que je disais inégal mais à ma grande surprise, Mila Jensen a su me démentir. Car cette suite valait bien le premier. Un deuxième tome vraiment exquis, plein d’émotions, de rebondissement, autant de suspense que de rires ! Le grain de folie de l’auteure n’a d’égale que son talent à nous faire mourir de rire ainsi que nous plonger dans un bain d’émotions intenses ! L’intrigue frôlait cette fois-ci le romantic-suspense. Je ne vous dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la suite que vous attendiez avec impatience !

L’auteure a été machiavélique sur ce coup là en faisant faire durer le suspense autant sur la fin du premier opus qu’au début de deuxième ! Un suspense qu’elle a maintenu pendant des pages avec brio ! J’ai frôlé la crise des nerfs avant que la délivrance n’arrive et avec elle, certaines réponses, et beaucoup d’autres questionnements !

Callie, égale à elle-même, n’a pas changé d’un iota. Toujours aussi déjantée, toujours aussi extravagante que délirante. Une langue bien pendue, des paroles qui sortent de sa bouche librement et sans contrainte laissant son entourage et nous avec cois et désarmés devant autant de folie communicative ! Mais malgré l’amour que lui porte Daniel, leur complicité, les failles qui l’accompagnaient depuis trop longtemps n’ont pas disparu. Sa fragilité et son manque de confiance en elle lui collaient trop à la peau pour s’en défaire facilement. Et « les mots doux » qu’elle reçoit n’arrange pas le trouble qui la tenaille menaçant son équilibre et celui de son couple.

Quant à Daniel se devait rester fort et soutenir sa moitié dans cette épreuve qu’ils traversent ! Toujours aussi adorable et stoïque devant le caractère farfelu de sa campagne. N’est-pas cela l’amour avec un grand A ? Et on dirait bien que Callie déteint sur lui, car il nous réserve lui aussi moult surprises drôles qu’on ne peut que lui succomber si ce n’était pas encore fait !  Le couple, plus en forme que jamais nous a offert une parenthèse épique et des situations hilarantes et les personnages secondaires n’ont pas démérité non plus. Avec eux, c’était la mort subite à force de rire !

En plus du rire jusqu’à en pleurer, des beaux sentiments et de belles émotions qui touchent en plein cœur, l’auteure nous a offert aussi une intrigue juste à la bonne dose pour pimenter cette histoire un peu folle comme son auteure !

Une histoire hyper drôle, piquante et super sexy que je ne peux que vous recommander ! Un voyage épique qui permet à l’esprit de faire une pause salvatrice, une évasion pour un monde meilleur, plein de rire, plein de belles choses ! Il n’y a rien de tel que l’amour, l’amitié, le soutien familial pour effacer la laideur de ce monde ! Oui, l’univers de Callie et de Daniel est à coup sûr le mieux qui peut nous arriver même s’il n’était pas tout le temps rose !

Bravo à l’auteure pour ce moment de pur bonheur, pour cette duologie hors de commun, déjantée, du sport pour nos zygomatiques, mais non dénuée de messages subliminaux ni d’émotions ! Merci pour ces personnages auxquels on aimerait s’identifier et ressembler, car ils sont issus de la vie en réel et sont aussi l’écho de notre quotidien avec ses épreuves et ses moments de joie !

À découvrir absolument !

75242240_572120833559974_2081682206404640768_n

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Ena L : Borderline melody: Camden


41RDAwvjPmLTitre : Borderline melody : Camden

Auteur : Ena L

Genre : Romance

Editions : Auto

Ebook : 3.99€ 

Broché : 17.50 €

Résumé : Camden Harrington : 17 ans, borderline, autodestructeur, drogué, chanteur et guitariste de Blind Melody, un groupe de rock en pleine ascension, aussi célèbre pour ses scandales à répétition que pour son talent. Summer Miller : 26 ans, étudiante en psychologie, stagiaire dans un lycée privé, bonne vivante, altruiste, et désespérément amoureuse d’un homme qui court plusieurs lièvres à la fois. Summer a l’impression que sa vie tourne en rond, jusqu’à cette rencontre improbable avec le musicien à la dérive, qui la bouleverse. Mais peut-on secourir quelqu’un d’aussi abîmé, presque mort, avec son passé trouble et son présent chaotique de rock star ?

Mon avis : 

Quelle lecture ! Je peux vous dire que Bordeline melody a été une très belle surprise, douloureuse, mais magnifique… Ne lisant pas les résumés, me voilà en compagnie de Camden 17 ans… et comment vous dire…. que c’est l’âge de mon fils ? Je me demandais comment Ena L allait me faire apprécier le fait que Summer 26 ans, le prenne dans ses filets. D’ailleurs qui prend qui dans les filets ? Que l’on soit bien clair, c’est le contraire qui s’est produit et Camden n’a pas fait qu’attraper Summer dedans, il m’a prise avec. Car, au plus j’avançais dans ma lecture et je découvrais vraiment qui il était, accompagné de tous ses démons… Au plus j’en tombais amoureuse. Je n’avais qu’une envie, le protéger, l’apaiser, l’aimer, mais surtout, découvrir son magnifique sourire qui illuminerait son doux visage… et qui le rendrait enfin vivant.

Camden… Borderline dans sa vie… Borderline dans ses choix… Borderline dans sa manière de jouer sa musique, qui l’est tout autant, va devoir intégrer un lycée privé pour y finir son année. Il va se retrouver face à la solaire Summer, la stagiaire psychologue du lycée à qui on a refilé le dossier dont personne ne souhaitait s’occuper… Le dossier sombre, épineux de cette star montante du rock complètement à la dérive, complètement fermé… et presque mort.

Camden et Summer…  La nuit et le jour. L’hiver en plein affrontement face à l’été, capable de geler un cœur en quelques secondes d’un simple regard ou d’un acte, malgré les températures élevées… La lune face au soleil, obscurcissant le ciel en une éclipse, occultant alors tous les préjugés et les interdits et le reste du monde… Camden et Summer face à leur amour interdit, et fâcheusement borderline…

Borderline Melody…. La belle claque d’une mélodie dont Ena L signe les paroles… Des paroles qui font mal. Des paroles amères, qui nous emportent dans un récit dont on ne peut sortir indemne tant notre cœur se serre pour ce garçon qui nous emprisonne dans son mal-être, en même temps que Summer… Elle voudrait tellement le sauver, mais le veut-il ? Le peut-elle ? Non. Car Camden ne pense pas le mériter… Il ne veut pas qu’elle sache qui il est vraiment. Tous ceux qui le découvre le quitte… alors à quoi bon lui dire ou encore, y croire…. Il ne mérite pas d’être aimé, il le sait si bien… Pourtant, elle l’attire, l’apaise par moment, mais lui fait aussi découvrir des sensations et des sentiments qui lui font plus de mal que de bien.

Une magnifique romance aux notes de musique douloureuses qui prend nos tripes pour les serrer si fort que l’on ne peut que suffoquer. Pourtant, tout démarre de façon assez lumineuse et même un peu comique. Car, si Camden est une âme éteinte, Summer elle, est vraiment lumineuse et pleine de vie à la Ena ! Elle nous emporte dans sa folie avec le beau coach sportif du lycée avec lequel elle aimerait bien faire beaucoup d’enfants et avoir sa belle maison avec sa barrière blanche et pourquoi pas, un chien. Ses amies aussi folles qu’elle, nous offrent aussi de belles parenthèses de couleurs dans leurs échanges avant de sombrer dans la folie borderline de Camden…

Que de noirceur dans cette âme au visage d’un ange… Comment pourrait-il faire comprendre à Summer qu’il lui a donné le meilleur de lui-même ? Qui lui a donné tout ce qu’il pouvait ? Summer refuse de baisser les bras malgré une relation pleine de souffrance, pleine de rage, de désespoir et de supplications intérieures qui m’ont fait couler un torrent de larmes en échos aux leurs… Elle voit parfois derrière les ténèbres qui le hantent, cette petite étincelle, bien que faible et quasiment éteinte, mais présente qui pourrait être ravivée s’il acceptait de partager ses démons. Elle est là, à chaque fois qu’il prend sa guitare entre les mains et qu’il se renferme dans une bulle où il fusionne avec les mélodies qui lui permettent d’extérioriser à sa façon… juste quelques minutes… Mais comment aider quelqu’un qui refuse la main qu’on lui tend ? Comment aimer quelqu’un que l’amour fait carrément souffrir ? Comment avancer et construire quelque chose avec quelqu’un qui ne souhaite qu’une chose, se détruire jusqu’à ce que l’ange de la mort vienne le cueillir ? Lorsqu’on est à un tournant de sa vie où l’on souhaite la stabilité amoureuse, ce n’est peut-être pas le meilleur choix ! Mais il est sans contexte, celui du cœur…

J’ai passé un excellent moment de lecture avec Bordeline Melody. Complètement happée dans ce récit bouleversant, addictif qui nous emporte dans un panel d’émotions énormes. Conquise par la personnalité des personnages qui ont été travaillés à la perfection et particulièrement le comportement Borderline de Camden. Si fragile et si mature pour un garçon de son âge. Elle a réussi à me faire oublier cette différence d’âge qui n’existe que sur le papier, car Camden pourrait presque être plus mature qu’elle dans son âme, comme s’il avait déjà vécu plusieurs vies. L’approche de Summer était parfaite tout comme ses questionnements à propos de cette relation qui lui est interdite. Camden est très loin de lui apporter des paillettes dans sa vie, par contre il saura lui apporter les notes de musiques qui vont atteindre directement son cœur.

Un grand merci à Ena L pour cette lecture magnifique, mais éprouvante, que j’ai dévorée sans pouvoir faire de pause.

Extrait : 

Je me traîne jusqu’à ma chambre. J’ai choisi la pièce la plus petite possible, la plus sombre aussi. De toute façon, je n’ouvre jamais les volets. J’empoigne ma guitare fétiche, une Gibson, celle sur laquelle je compose tous mes morceaux. Deux autres guitares, une électrique et une acoustique, complètent ma collection. Je sais bien que j’ai assez d’argent pour m’offrir tous les plus beaux instruments du monde, mais je ne suis pas comme mes potes qui profitent de la vie et dépensent sans compter, je m’en fous d’être riche ou pauvre. Je ne crée pas pour le fric ni pour être célèbre, je le fais, parce que j’en ai besoin. Je ne peux pas m’empêcher de loucher vers la seule guitare que je ne touche jamais. Elle prend la poussière dans un coin. Ma toute première. Une Fender noire. Je me rappelle encore la joie que j’ai éprouvée quand mon beau-père me l’a offerte. Il avait économisé pendant un an, parce qu’il savait que j’en rêvais. « Il ne te reste plus qu’à illuminer le monde de ta musique. »

EXTRAIT Bordeline Melody Camden

Ena L

95712932_225076445606449_7879657399080976384_n

 

Le destin des coeurs perdus, tome 2 – La rebelle de Castle Dark de Jc Staignier aux éditions Something Else !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur La rebelle de Castle Dark de Jc Staignier, une romance historique un peu dark et qui va loin qu’une romance banale !

Titre : Le destin des coeurs perdus, tome 2 – La rebelle de Castle Dark

Auteure : Jc Staignier

Éditeur : Something Else

Collection : Something Still

Résumé : Angleterre, 1396.

Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?

L’avisdeMya :

J’ai beaucoup aimé le premier tome et la suite ne m’a pas déçue ! La sauce a bien pris et a ravi mes papilles en cette période où la lecture ne me m’apportait plus le réconfort habituel. Tout n’a pas été parfait certes, mais quel livre peut prétendre à la perfection ?  Le personnage un peu noir d’Aelis peut poser problème à certains lecteurs, ses actes immoraux peuvent horripiler, choquer… Et pourtant…qui ne ferait tout pour protéger les siens ou le pire pour les venger. On accepte plus ces actes venant d’un héros et on lui trouve même des excuses voire l’absoudre…

Pour ma part, je n’ai éprouvé qu’admiration pour le courage d’Aelis, pour l’amour de sa famille, son abnégation et ses sacrifices… Sa bravoure à aller au devant de ses ennemis surtout à une période où la femme était considérée comme femme-objet, une matrice à procréer point… Bref, cet opus n’est que rebondissements, une suite d’événements, porteuse de joie, de peine, d’amour, de désir, de haine, de trahison voire de déceptions ! Une suite qui accroche et qui donne envie de survoler les pages pour en savoir plus.

Le personnage d’Aelis a un peu de la magie d’Angélique, la marquise des anges et un peu de celle de Marianne ! Tout comme elles, Aelis a repris son destin en main après avoir connu trahison et a tout perdu, fortune et parents. Elle a trébuché mais jamais chuté bien bas, a flirté avec l’enfer sans jamais baigner dans son marasme, pour se relever plus forte que jamais. Elle aussi a fui le persécuteur de ses proches, a traversé tempête, moult périls et passion pour se reconstruire et mieux préparer sa vengeance. Elle a de leur douceur, leur férocité, mais aussi de leur sensualité et leur pouvoir de séduction ! Aelis a de multiples facettes, la femme douce et amoureuse, la femme passionnée et dure qui brûle de vengeance, la femme-enfant qui a perdu son innocence trop tôt, la fille intrépide, la rebelle qui n’a cure des convenances ni de bienséance… Toutes ces qualités ne peuvent qu’attiser mon admiration malgré le chemin épineux et malsain qu’elle a entrepris pour arriver à son but.

Bref, je ne m’étale pas plus, je vous laisse découvrir cette fiction historique saupoudrée d’aventures et d’une passion amoureuse des plus délicieuses… Une romance historique qui incarne certaines couleurs de l’arc-en-ciel : Sanguine comme la vengeance qui brûle comme une chandelle incandescente, noire comme l’âme du persécuteur, jaune comme ces moments de joie et d’insouciance, vert comme l’espoir de cet amour naissant qui apaise, orange comme la confiance, la méfiance, le doute, l’audace, en somme tous ces sentiments contradictoires qui troublent l’âme perdue d’Aelis. Et en fin, bleue comme la traversée des cieux et des mers de sérénité !

Merci à JS Staignier pour cette belle romance historique que je vous recommande. Un plaisir fou à lire la plume talentueuse de cette auteure !

 

96519331_272764487183465_1416031656426340352_n

L’avis de Charlotte sur Québec Libre de Stefy Québec


Bonjour les étoiles, Charlotte vous présente son avis concernant Québec Libre de Stefy Québec chez Something Else Editions.

Titre : Quebec Libre

Auteur : Stefy Québec

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook : 1,99€

 

Résumé :

Le mot « liberté » ne fait pas partie du dictionnaire personnel d’Agathe. Coincée entre un emploi imposé par son père, le souvenir encore triste de ce dernier et un petit ami avec lequel elle ne partage plus rien, elle se rend compte qu’elle n’a pas construit sa vie par elle-même.
Lorsque l’opportunité de découvrir le Québec s’offre à elle, elle entrevoit la fantaisie qui lui manquait. Et si c’était le bon moment pour se lancer dans l’aventure et faire de nouvelles rencontres ?

Mon avis :

Quebec libre m’a fait voyager dans un endroit que je rêve de visiter.

Agathe travaille dur, elle vit quasi-exclusivement pour ses agences immobilières, elle y consacre tout son temps. Agathe est prisonnière consentante de son mode de vie. Suite à une récente et soudaine annonce, elle part sur un coup de tête pour des vacances au Québec, rejoindre son amie virtuelle Magaline. Lors de son voyage, elle va essayer de décrocher et de profiter. Pas toujours évident de chasser les habitudes. Son amie et le frère de celle-ci, Benoît, l’aideront au mieux.

Le premier chapitre plante parfaitement le décor et la suite m’a donné envie de voyager, de rêver et comme Agathe, envie de me sentir libre. Ce séjour est une remise en question de son existence et ses choix pourraient provoquer un bouleversement de sa vie.

Agathe est une jeune femme combative malgré des moments de doutes et de remise en question. Son amie Magaline apporte une bouffée de liberté, de naturel et de franc-parler ! Les autres rencontres d’Agathe ne sont pas négligeables, notamment le surnommé Yeti : un Québequois barbu et râleur ! Les personnages sont vrais, entiers, imparfaits avec leurs failles et leurs faiblesses ce qui les rends parfois charmants, parfois détestables mais tellement attachants.

Cette romance m’a transportée loin de chez moi, les lieux sont bien décrits, je m’y serai crue. De plus, les expressions Québequoises des différents personnages m’ont bien amusée et cela a d’autant plus contribué à mon dépaysement.

Merci à Carolyne et Something Else Editions pour ce très beau voyage et ce bon moment de lecture grâce à la plume fluide de Stefy Québec. J’ai trouvé le dénouement un peu rapide, j’aurais aimé qu’il soit plus long et j’aurais aussi aimé que l’histoire dure encore, afin de rester au Québec avec eux encore un moment !

Extrait :

Magaline m’envoie des SMS qui ne m’aident pas à me calmer. Elle a l’air aussi impatiente que moi.

Mon cœur tambourine dans ma poitrine, lorsqu’enfin la porte en verre s’ouvre sur la sortie.

Une grande brune, mince, classe, un sourire qui illumine son visage, fait de grands signes très peu discrets en ma direction. Je rigole en secouant la tête, c’est bien ma folle !

Elle court au-devant de moi, je lâche ma valise et, telle deux amoureux qui ne se sont pas vus depuis une éternité, nous nous jetons dans les bras l’une de l’autre, les yeux humides.

– C’est bon de se rencontrer enfin. Facebook c’est bien cute, mais rien ne veut le contact. Tu es comme je l’imaginais, mon Agathe. La même en plus stressée, se moque-t-elle gentiment. Tu n’as pas pu regarder ton cellulaire pendant tout le vol, ça doit être l’enfer pour toi. Tu crois qu’ils ont foutu le feu ou pire ils n’ont pas vendu le bon appart à la bonne personne. Criss d’employé, tous des incapables, s’esclaffe-t-elle maintenant, pendant qu’intérieurement je boue.

Elle a raison, l’inquiétude me ronge. Mon entreprise est devenue ma drogue. Six heures hors de mon pays et me voilà déjà en manque et nerveuse.

– Arrête de m’niaiser (de te moquer), ma québécoise. Je fais un effort surhumain. Aide-moi plutôt.

MONTAGE QUEBEC LIBRE

L’avis de Carine sur le roman MM de Marie H.J Gay Scort Agency 1- Owen


 

92025387_498902157656014_2897016210644271104_nTitre : Gay scort Agency : 1- Owen

Auteur : Marie H.J

Genre : MM

Editions : Private

Ebook : 4.99€

Broché 15.00€

Résumé : GayScort Agency.

Notre désir : Votre plaisir.

Tout le monde poursuit un rêve dans la vie. Celui de Lou se résume en quatre lettres : O.W.E.N. C’est peut-être la solution la plus simple, finalement. Fantasmer sur l’inconnu, idéaliser sans risque, rêver de cet homme sans le connaître, si ce n’est son goût prononcé pour le Latte Noisette, spécialité de Lou. Cependant, lorsqu’une carte de visite tombe entre les mains de meilleurs amis bien intentionnés, l’utopie se rapproche dangereusement du champ des possibles et le monde du jeune étudiant menace de basculer. Toucher du doigt (ou de plusieurs, si possible) son idéal, tomber follement amoureux (comme si ce n’était pas déjà le cas), perdre pied (ça, ce n’est pas vraiment une nouveauté non plus), tout en espérant une happy end ? L’histoire est-elle réellement envisageable, franchement  ?

Chaque tome de la série est une histoire intégrale. Homoromance pouvant comporter plusieurs scènes explicites susceptibles de heurter la sensibilité des personnes non averties

Mon avis :

GayScort Agency :
LEURS désirs : NOTRE plus grand plaisir.

Encore un très bon moment de lecture en compagnie de Marie H.J qui alterne, entre lectures profondes à nous fendre le cœur, et lectures rafraîchissantes à nous tordre de rire qui font du bien au moral. Et avec Gay Scort, le moral, ne peut-être qu’au beau-fixe.

Lou est un jeune homme vraiment timide qui brûle de désir en secret pour un client quotidien du café où il travaille en parallèle avec ses études et dans lequel, il est le roi du Latte noisette. Chaque jour, à la même heure, il tremble d’impatience lorsque ce dernier passe la porte du bar. Chaque jour, à la même heure, et chaque jour, aussi intimidant au point que Lou, n’ose ni lui adresser la parole, ni le regarder dans les yeux. Ce qui amuse beaucoup Owen qui cherche par de petites attentions à attirer en vain son regard. Son semblant d’indifférence derrière lequel il se protège, l’attire indéniablement et lui donne envie de plus… Beaucoup plus… Car Owen passe sa vie avec des hommes sûrs d’eux et d’une beauté si évidente, qu’elle en devient trop classique et lassante. Lou est à ses yeux une bouffée d’oxygène. Son naturel et ses airs faussement innocents lui apportent chaque matin un peu de fraîcheur sincère au milieu de ce culte de la beauté dans lequel il baigne chaque jour pour des raisons professionnelles. Mais pour la première fois de sa vie, il n’a pas le mode d’emploi pour le séduire, tellement il est aux antipodes des personnes qu’il côtoie habituellement …. Une première pour cet homme pour qui la séduction est la base de son Job…

Des potes pas très discrets…

Une carte de visite glissée dans une conversation…

Owen a peut-être trouvé la solution pour approcher ce petit barman bien trop craquant ! Mais Lou, y donnera-t-il suite ?

GayScort Agency est tout simplement un concentré de bonne humeur avec lequel on ne peut que passer un bon moment de lecture. Une fois de plus tout est dosé à la perfection selon le ton que souhaite donner l’auteure à ses écrits. Et justement, avec Owen et Lou, nous allons retrouver cet humour frais et drôle qui nous offre une lecture sans prise de tête, mais Ô combien sexy comme Marie H.J sait si bien les écrire. Les personnages sont très attachants quels qu’ils soient, on retrouve un peu l’esprit tant aimé dans les With Love ou encore les Sweet Summer. Un pour tous, tous pour un ! Si l’un ne va pas bien ou à besoin de soutien, il sait qu’il peut compter sur ses amis, mais pas toujours comme on s’y attend ! Pour Lou, se voir offrir un abonnement à la salle de Sport du coin peut paraître un drôle de cadeau qu’il ne va pas comprendre tout de suite où il va mettre les pieds. Pourtant ce sera le plus magnifique que ses amis pouvaient lui offrir… Owen sur un plateau d’argent… Mais est-il prêt à franchir le pas et voir le loup de celui dont il rêve en secret ? Pas si sûr… Lou est bien trop frileux face à cet homme qui a tout pour lui. Il ne se sent pas à hauteur, Owen est tout son contraire. Il a déjà une situation bien établie et fait prospérer son agence à la perfection alors qu’il n’est qu’un simple étudiant. Owen est la perfection, sans parler de sa plastique parfaite qu’il entretient chaque jour contrairement à Lou qui subit les entraînements d’un certain pote. Pourtant, face à son petit barman sexy, il se sent complètement désarmé et cela fait tout son charme… Si différents, et pourtant si complémentaires à la fois… Un Duo Perfect ! Pour une romance parfaite.

Une romance pleine de charme, d’humour, d’amour et de pudeur aussi qui apporte cette petite touche de sensibilité à la lecture. Je suis Fan de Lou, vraiment je l’ai aimé dès les premières lignes. Il est drôle, touchant et sa timidité le met dans des situations assez impayables, mais très souvent, c’est ce qui va nous atteindre en plein cœur quand ce ne sont pas les fous-rires qui prennent le dessus. Marie H.J va toujours chercher de drôles d’idées pour notre plus grand bonheur et nous offre des dialogues dont on ne se lassera jamais. Son humour ? Il est un peu à toutes les sauces, et les menus sont très variés. Si un ne vous convient pas, il y en aura toujours un autre la page suivante pour vous satisfaire. Et vous satisfaire, est bien le but premier de GayScort non ? Alors, prenez du plaisir et laissez-vous tenter 😉

Je ne peux terminer mon avis sans mettre en avant un des personnages secondaires qui a fait ma journée lors de cette lecture (et relecture, car oui quand c’est appétissant, on ne peut que se resservir sans modération 😉) Et THE mention spéciale de ce roman revient à …… Tadam …. Roulement de tambour…. Maurice bien sûr ! 🙂

Un grand merci à Marie H.J pour sa confiance et toutes ces magnifiques lectures qu’elle nous propose toutes aussi différentes les unes que les autres, mais toujours avec ce petit grain de folie qui la caractérise tant et qui fait du bien.

Extrait :

« Rita sort de l’arrière-boutique en trombe.
– Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ici ? On nous attaque ?
Nous sursautons sous la surprise de la voir arriver sur nous en mode ninja.
– Non, Rita, tout va bien ! lui répond calmement JL. Lou est simplement amoureux !
Bon sang ! Merci pour la discrétion !
– QUOI ? se met-elle à hurler. De qui ? Pourquoi suis-je toujours la dernière informée ? Tu te protèges, au moins ? C’est un bon parti ?
Et voilà ! Heureusement qu’à part un illustre inconnu au fond de la salle, aucun client n’est présent pendant cette comédie ! Pourquoi crie-t-elle ? Ma patronne est folle.
– On se calme ! je lui explique d’un air faussement nonchalant. Il n’y a rien à dire, j’ai juste passé un bon moment avec lui hier, pas de quoi fouetter un chat !
Un bon moment qui va tout droit nous emmener devant monsieur le maire et des fellations géniales… C’est cool la vie, non ?
– Oh ! Tout ce vacarme pour un rendez-vous ? Qu’est-ce que ça va être quand tu vas voir le loup ?
Elle semble dépitée. Je jette un regard de tueur à JL qui m’a lâchement vendu à la planète entière. Oui, parce que Rita est une superhéroïne. Quand elle sort de son rôle de patronne, elle se transforme en commère de compétition. Dans moins d’une heure, les autres seront informés de la grande nouvelle, dans 24 heures, la ville entière connaîtra ma taille de slip et dans une semaine, le président lui-même organisera une allocution télévisuelle pour m’assurer de sa joie concernant mon futur mariage.
La clochette de la porte se met à sonner, nous interrompant dans cette discussion tellement incroyable et pas du tout embarrassante. Mon cœur se met à battre à tout rompre, l’heure de mon rendez-vous quotidien avec mon bien-aimé approchant à grands pas. »

 

91803588_218744002741436_196393414038650880_n
Poudlard Pierucci dans le rôle de Maurice pré-nominé aux Oscars du chien le plus cool de la terre lol

J’écris, tu me lis mais…Qui suis-je ?


Hello les étoiles, pour fêter la sortie du jour du 2e tome de Mens-moi dans les yeux, son auteure, Kelilane Bee se présente aux étoiles ! A toi la parole Kelilane mais tout d’abord, les félicitations et les joyeux anniversaires s’imposent ! Tous nos voeux du bonheur et beaucoup de succès à ta sortie !

95784352_862224644264988_7001139551129305088_oHello tout le monde !

Tout d’abord, merci aux étoiles de me donner l’opportunité de me présenter un peu 🙂 J’ai quartier libre pour le faire, mais je vais essayer de ne pas être trop long !

Je m’appelle Kelilane, (effectivement c’est un pseudonyme, vous l’aurez deviné), mais c’est une traduction de mon vrai prénom ! J’écris depuis petite, j’ai commencé par des chansons. J’ai toujours adoré lire, depuis l’enfance en fait. Mon imagination était déjà en ébullition et les livres m’ont permis de découvrir des histoires incroyables ! Puis, au fur et à mesure du temps, il y a trois ans en fait, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai décidé de sauter le pas : écrire mes propres histoires !

51oh+0FP2yLRésumé : MENS-MOI DANS LES YEUX
Tome 2 : THE BLUE MOON (Lien d’achat)
« Mentir est essentiel à ma survie. C’est devenu presque une seconde nature chez moi. J’en arrive à me réciter des bobards à moi-même, mon esprit invente des histoires et les raconte à mon cœur pour tenter de l’apaiser.
C’est peine perdue ! Ma vie est devenue un véritable euphémisme ! L’épée de Damoclès qui campe depuis des mois au dessus de ma tête est bien installée et ne souhaite surtout pas disparaître. J’ai envie de crier au monde entier de me venir en aide, pourtant je n’ai pas le choix. Je dois sceller ma bouche et ne pas dévoiler ma peur. Heureusement, je suis bien entourée et mon caractère positif prend parfois le dessus sur la forte appréhension d’un avenir incertain. Les révélations de mes alliés seront décisives pour mes agissements futurs.
Je suis dans l’incompréhension totale, mes plans échafaudés pour échapper à toute cette merde (c’est le seul mot qui me vienne en tête) tombent tous à l’eau. Et lorsque mon subconscient se manifeste, quand cette petite voix récurrente et désagréable me dit : « tu es bien loin du compte ma grande ! », j’essaie de relever la tête et de retourner au combat. Qu’allons-nous devenir ? Est-ce qu’un jour, nous reprendrons une vie normale ? Personne n’a de réponses à ces interrogations. Mais je ferai tout pour que notre existence reprenne enfin le chemin de la liberté .»
Nalya
La Blue Moon School, Los Angeles

84485462_795256744295112_8864977163695161344_oJ’ai découvert Wattpad, j’ai commencé à écrire sur cette plate-forme la première version de LITTLE RUSK qui s’appelait MINE à l’époque. J’avais envie d’avoir l’avis de lecteurs et ça m’a permis de transformer l’essai en un véritable roman, LITTLE RUSK : Petite biscotte, paru en auto-édition en mars 2019.

Pourquoi l’auto-édition ? J’ai envoyé mon premier manuscrit à plusieurs maisons d’éditions, j’ai eu plusieurs réponses positives et puis j’ai pris la décision finalement de tout faire et tout décider de A à Z pour vraiment vivre tout le processus de l’édition et vibrer au fur et à meure des étapes pour arriver à la parution du livre. Aujourd’hui je suis ravie de revivre l’expérience avec mon prochain roman.

414LMRGlvFL._SY346_

 

Résumé : Little Rusk

Lien d’achat

À dix-neuf ans, Nalya subit un énorme chamboulement dans sa vie bien rangée. Son père, Driss, disparaît sans explication, juste après leur avoir dévoilé, à elle et sa mère Catherine, l’existence d’un fils caché, Ismaël, né de sa précédente union. Ce nouveau frère, Nalya a tout juste le temps de discuter quelques heures avec lui avant de s’envoler pour Los Angeles. Elle a été admise dans l’une des plus prestigieuses écoles d’Arts des États-Unis, pour ne pas dire la meilleure. Son avenir l’attend dans un pays qu’elle ne connaît pas, où les rencontres qu’elle y fera seront déterminantes pour retrouver les traces de son père. Les mystères auxquels elle sera confrontée sont peu communs, difficile de démêler le vrai du faux dans sa situation. Quand elle tombe sur Kaïs, son « initiant » sur ce campus pas comme les autres, son cœur lui donne du fil à retordre pour la première fois depuis longtemps.Nalya parviendra-t-elle à garder son sang-froid face à tant de secrets inavoués ? Réussira-t-elle à composer avec les événements impensables qui vont révolutionner son destin ? Arrivera-t-elle à conjuguer sentiments et mensonges sans se brûler les ailes ?

72694049_709581866195934_3841771585400733696_oEt voilà, au moment où j’écris ces quelques lignes, les deux tomes de MENS-MOI DANS LES YEUX,  sont déjà disponible sur Amazon et je suis dans deux états différents : d’une part, j’ai hâte de vous faire découvrir ce nouvel univers, d’autre part j’angoisse à l’idée d’avoir vos avis parce que c’est une histoire qui me tient à cœur ;).

 

 

51dbr2O8gDL._SY346_Résumé : Mens-moi dans les yeux 

Tome 1: The M.H. Lien d’achat

À dix-neuf ans, Nalya subit un énorme chamboulement dans sa vie bien rangée. Son père, Driss, disparaît sans explication, juste après leur avoir dévoilé, à elle et sa mère Catherine, l’existence d’un fils caché, Ismaël, né de sa précédente union. Ce nouveau frère, Nalya a tout juste le temps de discuter quelques heures avec lui avant de s’envoler pour Los Angeles. Elle a été admise dans l’une des plus prestigieuses écoles d’Arts des États-Unis, pour ne pas dire la meilleure. Son avenir l’attend dans un pays qu’elle ne connaît pas, où les rencontres qu’elle y fera seront déterminantes pour retrouver les traces de son père. Les mystères auxquels elle sera confrontée sont peu communs, difficile de démêler le vrai du faux dans sa situation. Quand elle tombe sur Kaïs, son « initiant » sur ce campus pas comme les autres, son cœur lui donne du fil à retordre pour la première fois depuis longtemps.Nalya parviendra-t-elle à garder son sang-froid face à tant de secrets inavoués ? Réussira-t-elle à composer avec les événements impensables qui vont révolutionner son destin ? Arrivera-t-elle à conjuguer sentiments et mensonges sans se brûler les ailes ?

95884310_860378944449558_3648507110871793664_oAlors voilà, (oui je sais, je passe du coq à l’âne et sans transition), je voulais profiter de ce petit texte de présentation libre pour remercier les jolies étoiles qui font leur possible pour faire vivre le livres aux travers de leur partage, merci d’être là les filles ❤

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, et à très vite !

 

 

91456070_835069990313787_3999718668408717312_n

Killer Boss de Wendy Roy aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Killer Boss de Wendy Roy, un romantic-suspense comme je les aime publié chez les éditions Addictives !

Titre : Killer Boss

Auteure : Wendy Roy

Editeur : Editions Addictives 

Genre : Romantique suspense 

Résumé : Quand le désir devient le pire ennemi.

Alvar est dangereux, protecteur, imposant.
Erell est déterminée, téméraire et cache bien trop de secrets.
Il est son boss, elle n’a aucune confiance en lui.
Et pourtant, l’attirance entre eux est électrique, puissante, irrésistible.

L’avisdeMya

Depuis neuf mois qu’Erell, brûle de vengeance et de justice… Un tuyau anonyme, une opération mise en échec, un collègue qui le paie de sa vie et depuis, elle ne vit que pour lui rendre justice et apaiser sa soif de vengeance… Même s’il faut qu’elle risque la sienne. Aujourd’hui, elle s’est infiltrée dans l’entreprise des agents de sécurité rapprochée qui est la cause du guet-apens qu’on leur a tendu à elle et à son collègue… En flic chevronné, elle est déterminée à convaincre son nouveau patron et son équipe de sa bonne foi sans savoir qu’elle va plonger directement dans un piège d’un autre genre. Un piège dans lequel, elle ne risquera pas sa vie, mais plutôt son intégrité en tant que flic s’il s’avère que l’agence ait un lien avec le fiasco de sa mission ! Mais pas que… Elle risque aussi son cœur !

La rage au cœur, Erell compte bien leur faire payer cet échec où elle a laissé des plumes et gardé un goût d’amertume dans la bouche… Mais si elle s’est trompée de cible ? Si la vérité est ailleurs que ce qu’elle pensait ? Et si au contraire, elle avait raison et qu’elle se fait mener par le bout de sa libido enflammée ? Dilemme quand il la tient ! Erell s’efforce de rester professionnelle et pousser loin ses investigations mais il est difficile de résister à l’attraction nommée Alvar ! Ce dernier s’immisce dans ses pensées sans qu’elle puisse le déloger, il envahit sa zone de confort et son espace personnel, elle qui se laisse difficilement approchée ! Que va-t-il devenir d’elle ? D’eux… ? De cette relation qu’elle n’a pas cherchée à construire ? Un pont d’incompréhension et de doute les sépare ! À jamais ? Peut-être pas…

Alvar, quant à lui, ne voit pas de bon œil l’arrivée d’Erell dans son équipe. Et cela n’a rien avoir avec son manque de confiance en elle. Mais tout à voir avec les risques encourus quotidiennement sans soupçonner qu’elle a déjà vu le pire ! Alvar est de nature protectrice, surtout envers les femmes de sa vie ! Et Erell titille ses instincts les plus primaires… Elle l’attire comme aucune femme ne l’a attiré, son répondant, son intelligence le charment mais la savoir doper à l’adrénaline lui font retourner les tripes et lui rappellent le souvenir d’une perte encore si douloureuse. Si Erell a éveillé sa fibre protectrice, il n’en est pas de même pour certains membres de son équipe qui se méfie d’elle. Et à juste titre…

Entre tentation, passion, trahison et danger, Wendy Roy nous plonge en plein action d’une mission quasi impossible… Confronter les coupables de son échec et garder en même temps l’intégrité de son cœur, garder ses distances avec un boss conquérant en ce qui concerne Erell… Garder son nouveau agent en vie pour Alvar ! C’est une gageure de vouloir contenir une Erell déterminée à faire son travail et peu lui importe les risques ! L’auteure comme à son habitude nous offre une intrigue policière à rebondissements et un suspense tenant qui nous accrochent au fil des pages. Elle nous offre aussi des personnages aux caractères trompés dans l’acier mais très touchants. Je vous assure que vous allez leur succomber et sans préavis ! Une jolie histoire d’amour pleine de tendresse mais née dans une ambiance pesante, pleine de doute, de tension et de méfiance… Une recette parfaite pour réussir un romantic-suspense !

Je suis fan de la plume de l’auteure et c’est toujours un plaisir de me laisser surprendre par ses histoires qui sont plus au moins courtes mais qui arrivent à combler mon goût pour ce genre littéraire. Une bonne dose d’investigations policières saupoudrée de sensualité, d’émotions, de bonne humeur et d’amitié indéfectible sont la marque de fabrique de cette auteure qui gagne de plus en plus en talent !

Merci aux éditions Addictives, à Carole pour l’envoi du service presse ainsi qu’à l’auteure pour ce bon moment de lecture !

95897548_316814639306603_348457392578494464_n

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Allie Krown High School Challenge


51OeLDUf7OL

Titre : High School Challenge

Auteur : Allie Krown

Editions : Addictives

Genre : Romance YA

Ebook :4.99€ 

Résumé : 

Séduire une vierge et coucher avec elle ? Pari tenu.

Evan est sûr de lui, sexy, mystérieux : rien ni personne ne lui résiste.
Les filles ? Une différente chaque soir. Le deal est simple : elles se donnent toutes à lui, il ne se donne à personne.
Tout bascule lorsque son équipe de foot lui impose un pari : séduire une fille vierge et coucher avec elle.
Sa cible ? Calliopé, jolie, un peu coincée et naïve. Ça devrait être simple et facile.
Ce sera son plus grand défi.

Mon avis : 

Après six mois de dépression, Calliope reprend le lycée. Six mois qu’elle ne vivait plus, ne sortait plus… Et c’est avec une certaine appréhension qu’elle se prépare pour sa première journée. C’est très difficile pour elle qui est encore un peu fragile. Heureusement qu’elle peut compter sur sa meilleure amie Aby ou encore son petit ami Simon avec lequel elle forme le couple le plus coincé du lycée, selon les dires. C’est vrai qu’ils sont ensemble depuis longtemps, mais Calli n’est pas encore prête à franchir le pas pour du « plus » et cela ne dérange pas Simon qui est très attentionné avec elle.
Evan se prépare lui aussi pour cette rentrée, il est beau et il le sait. Pas la peine de s’attarder devant le miroir, toutes les filles sont à ses pieds et tous les mecs sont jaloux de lui. Capitaine de l’équipe de foot,  il est le garçon le plus populaire du lycée, le plus arrogant aussi et sûrement le plus prétentieux.  Être beau gosse à ses avantages, pourtant ce matin rien ne va. Sa rencontre percutante avec une chieuse de première le met en retard, et de très mauvaise humeur. Elle a osé lui manquer de respect ! Que cela ne tienne. Tu as voulu jouer princesse ? Aucun souci, l’année ne fait que commencer et Evan compte bien lui faire payer son insolence. Et tout va vite s’enchaîner lorsque ses potes vont lui lancer le pari de séduire une vierge et coucher avec elle. Sans besoin de réfléchir, il sait qui va en faire les frais. La séduire pour la jeter après avoir pris sa virginité ? Mais quelle belle idée pour faire souffrir cette princesse qui n’aurait pas dû le provoquer…

Alors que aucune fille ne lui résiste, Calliope fera -t-elle exception ?

Un connard Bad-Boy ? Un pari ? Une vierge ? Les fans d’une certaine saga ne pourront qu’être ravies de cette lecture !

High School Challenge est une belle lecture qui ne manque pas de fluidité ni de répondant. Les joutes de nos héros sont juste parfaites et donnent un rythme au récit qui ne manque pas de punch. J’ai été happée dans l’histoire assez rapidement. Il faut dire que la rencontre est assez exceptionnelle dans le sens où on ne s’attend pas à ce qui va suivre. J’avoue avoir bien rigolé, l’humour de l’auteure m’a bien conquise en mettant à terre le cliché du romantisme pur et dur de nos romances sur cette scène inattendue. Evan est un vrai connard, le vrai de vrai ! Et Calliopé n’a rien de la petite oie blanche qu’elle laisse paraître. Etre vierge ne veut pas dire être une cruche sans cervelle et encore moins docile. Surtout en présence d’Evan qui la fait un peu trop souvent sortir de ses gonds ! Il est tout aussi irritant… qu’excitant… Le Bad Boy dans toute sa splendeur, le stéréotype parfait d’une romance Young Adult. Capitaine de l’équipe de foot, tatoué, sombre et ténébreux. Souvent grossier, provocateur et parfois même, cruel, il n’a aucun respect des règles. Il a toutes les filles qu’il souhaite et si certaines attendent beaucoup de lui, lui n’attend vraiment rien de personne… Son cœur est enfermé à triple tour et impossible d’en trouver la clé. Impossible ? Pas si sûr, seulement, comment gérer les sentiments quand on les découvre pour la première fois ? Comment faire face à ces émotions qui vous perturbent et qui vous domptent contre vos propres envies ?

J’ai beaucoup aimé Evan ce jeune homme torturé, très difficile à cerner, pour lequel Calliopé ressent une attirance qu’elle ne comprend pas et qui va la pousser à découvrir qui il est vraiment. Voir au-delà des apparences et être tolérant est un des premiers messages que va nous transmettre l’auteure parmi tant d’autres. Malgré le fait qu’Evan la repousse sans cesse et alterne le chaud et le froid, il fait naître chez Calli des sentiments qu’elle n’avait jamais encore éprouvés et vont lui donner envie de lui accorder sa confiance et de vivre enfin quelque chose d’important même si cela lui fait peur. Des sentiments qui vont être partagés contre toute attente par ce garçon qui n’en a jamais voulu et ne pense surtout pas les mériter. Avec maladresse, il va se battre contre ce qu’il ressent jusqu’à faire du mal, car c’est tout ce qu’il sait faire. Pour la première fois il éprouve du respect pour une personne. Pour la première fois, la compagnie d’une fille lui fait du bien. Pour la première fois il en redemande et se sent jusqu’à être apaisé. Sauf qu’au-dessus de ce bien être se tient une épée de Damoclès prête à tout faire basculer… Le pari et sa fâcheuse manie de tout foutre en l’air…

Si le début de ma lecture m’a conquise, j’ai perdu ensuite de ma frénésie en me laissant porter jusqu’à la fin. Rien à voir avec la plume de l’auteur que j’ai trouvée en parfaite harmonie avec le récit, mais qui était un peu trop YA pour moi. Un peu trop aussi de similitudes avec le schéma d’une autre saga, comme je le disais au début de mon avis, que je n’ai pas réussi à me lever de la tête même si le récit reste différent. Un roman rafraîchissant néanmoins, les émotions sont vraiment bien décrites et les messages de tolérances qu’il transmet sont parfaits pour un public jeune, j’aurais presque envie de dire, assis encore sur les bancs du lycée. Une romance trash à l’eau de rose pour jeune adultes fans de Bad-Boys, le définirait parfaitement. Même s’ il peut convenir à un autre public, je parle ici de mon propre ressenti.

Mais faisons abstraction de cela, car justement, si cela ne l’a pas fait pour moi cela le fera peut-être pour vous, car avouons le, je suis une vieille branche à mon âge 😉 et il ne faudrait pas que vous passiez à côté si ce thème vous plaît.

Un grand merci aux Editions addictives pour leur confiance et m’avoir permis de découvrir cette lecture en service presse .

Extrait : 

***
Je me retourne et me cogne à Evan, qui était juste derrière moi. Il me rattrape dans ses bras. Je lève les yeux vers son visage et une tension pesante s’installe. Il me tient toujours contre son torse et j’entends ses battements de cœur réguliers. Mon cœur, lui, bat à cent à l’heure. J’espère qu’il ne l’entend pas. Les mains d’Evan sont sur mes hanches, et les miennes sont sur son torse. On n’ose plus bouger. Nos yeux ne se lâchent pas. Je suis plongée dans son regard noir, noir de désir. Il entrouvre ses lèvres, et j’ai tellement envie de les sentir sur les miennes. Je veux toucher ses lèvres – mon Dieu, qu’est-ce que j’en ai envie ! – mais je n’ose pas faire le premier pas. Tremblante, j’attends qu’il se décide à agir. Il a l’air de se battre avec lui-même. Je vois dans son regard qu’il en meurt d’envie. Ses yeux n’arrêtent pas de descendre sur ma bouche. Il semble en proie à une grande hésitation. Mais pourquoi ? Est-ce qu’il attend un signe de ma part ? Sans m’en rendre compte, j’humecte mes lèvres avec ma langue, et je ne sais pas si c’est le signal qu’il attendait, mais il pousse un soupir et grogne.
– Et puis merde !
Il se penche vers moi et pose enfin ses lèvres sur les miennes.
***
High School Challenge, d’Allie Krown, histoire intégrale.

 

95703649_591804384770079_5557848853966749696_n

 

L’avis de Carine sur le roman MM de Marie H.J Jonah’s Words


 

90339637_1263335117197519_1088557730299379712_n

Titre : Jonah’s Word
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance MM
Editions : Private

Ebook : 4.99€

Broché 15.50 €

Résumé : « Jonah n’a jamais su simplement me dire oui. Toujours dans la retenue. Tellement sûr de lui en apparence et tellement apeuré sous l’armure. J’ai découvert tant de choses entre ses pages. Tout ce que je brûlais d’entendre, je l’ai finalement lu. Trop tard. Il m’a affirmé que tout n’était que mensonge. Je sais que c’est faux. Peut-être qu’aujourd’hui il ne pense plus un traître mot de tout ça. Possible qu’il soit passé à autre chose. Jonah que je croyais si fort… tellement fragile en réalité. Le retrouver malgré lui. Affronter la passion. Essuyer son mépris. Perdre la raison. Voilà ce qui m’attend. »

Collection Men Soul Histoire intégrale Homoromance comportant des scènes à caractère explicite, réservé à un public averti

Mon avis :

Quand le passé revient comme un boomerang dans le présent et que la douleur du cœur se mélange aux paillettes tant recherchées et qui peinent à briller sur les mots qui apaisent les maux. Les paroles s’envolent, les écrits restent et font que rien ne tombe dans l’oublie… Surtout pas oublier…

Jonah s’occupe de sa mère depuis des années au détriment de sa propre vie. Il se débat dans cette vie qui ne lui fait aucun cadeau, sans espoir d’y voir un jour une lumière qui ferait briller les paillettes qu’il recherche en vain. Il s’est construit une énorme carapace autour de lui et ne laisse entrer personne. Seul Scott Cadwell avait réussi à passer au travers à force de patience et de persévérance. D’attraction aussi… Et d’envie. Jonah a vraiment cru qu’il ferait disparaître les démons qui refusent de le laisser respirer, il y a tant cru que lorsqu’il lui a tout repris, cela l’a mis à terre. L’abandon, la déception… Jonah ne peut pas… Alors qu’il pensait avoir fait une croix définitive sur son amour de jeunesse et tout ce qu’il représentait, les sentiments qui remontent tout à coup à la surface en se retrouvant devant lui douze ans après, lui prouve qu’il se trompait vraiment… Mais si son traître de cœur lui témoigne par ses battements frénétiques que tout est toujours aussi puissant, il est hors de question qu’il soit une nouvelle fois sa perte. Hors de question de lui faire confiance à nouveau alors que la déception fait encore si mal tant d’années après. Scott Cadwell a déjà eu sa chance et a tout piétiné comme si leur amour ne représentait rien pour lui. Qu’il aille tout simplement se faire foutre !

Après son départ, la découverte des mots de Jonha va définir l’avenir de Scott qui a œuvré pendant des années dans un seul but. But qu’il est sur le point d’atteindre, mais que Jonha va envoyer valser sans prendre le temps de peser le pour et le contre. Il ne veut rien lui devoir et même si Scott le comprend et s’y attendait, il refuse de lâcher prise. Il n’est plus cet ado qui a fait un jour le mauvais choix. Un seul regard de Jonha a réveillé tous ses espoirs, rien n’est perdu… Tout est à retrouver… C’est comme si c’était écrit… Les paroles s’envolent… Les écrits restent… Mais qu’en ait-il des actes ?

Un coup de cœur magistral !!!! Les mots de Marie H.J ont fait naître ceux de Jonha dans une émotion pure, profonde et bouleversante. Cette histoire d’un passé qui hurle d’envie d’un avenir qui ne s’oubliera pas. Un récit magnifiquement construit dans une alternance de passé et de présent qui apporte une dimension très profonde aux situations que l’on vit par procuration. L’alternance du temps et des points de vue des personnages font toute la force de ce roman qui est d’une sensibilité à fleur de mots. Jonha est complètement renfermé sur lui-même ne pensant qu’au-bien-être de sa mère qui ne lui permet pas de vivre sa vie. Même si cette dernière souhaiterait qu’il puisse avancer, il ne peut se résoudre à le faire avec cette épée de Damoclès qui pèse tout autant sur sa tête. Peur de l’abandon, manque de confiance, derrière cet homme d’apparence forte se cache un être fragile qui se fait bouffer par un secret qu’il ne peut divulguer tout en rêvant à ce que sa vie s’illumine un peu de paillettes. Il aurait tant aimé que ce soit Scott qui les lui offre et éclaire sa vie comme il a su le faire pendant un temps…

Scott, de manière indirect, n’a jamais baissé les bras malgré qu’il soit maladroit dans ses actes et cela prouve tout l’amour qui lui porte, cet amour qui est si vrai et si fort même si malgré son jeune âge il n’a pas sur faire les bons choix. Jonha est son maillon faible, tout autant qu’il est son maillon fort. Deux hommes à l’opposé l’un de l’autre que ce soit par les caractères ou encore leurs modes de vie qui s’attirent pourtant à force de sentiments comme deux camés en manque de leur dose…

Marie H.J nous offre à nouveau une perle parmi ses perles. Un roman certes différent, une fois de plus, mais qui nous émeut encore et encore par un sujet bouleversant qui touche pas mal de monde. Et pour ce faire, elle a utilisé un support dans lequel elle pose les mots sur les maux pour ne pas oublier. Le roman est rythmé par ses flash-back et ses chapitres courts alternant les points de vue des personnages pour notre plus grand bonheur. On ne sait plus si on souhaite arriver à un chapitre qui continuerait le présent ou nous plongerait dans le passé pour découvrir leur histoire dans sa globalité. J’avais le sentiment de vouloir tout lire en même temps ! Parfois cette alternance soulage, mais bien souvent, elle nous plonge dans les abysses de nos héros emportant alors mon cœur pour l’incruster entre les lignes et mes larmes avec les révélations.

Une magnifique romance bien construite aux personnalités fortes et au récit émouvant, prenant à nous retourner les tripes. Les personnages secondaires sont très attachants aussi et apportent leurs doses de lumière à l’histoire. Une fois de plus Marie a su me toucher en plein cœur avec ce roman qui m’a conquise du début à la fin.

Un grand merci à Marie H.J pour sa confiance et sa patience 😉 Merci de me permettre de vivre cette magnifique aventure des mots avec toi et la team ❤

Extrait :

« – Je ne te laisserai pas faire ce que tu veux, Jonah Kade ! reprend-il furieux. Parce que quand tu dis non, tu dis oui ! Je le sais trop bien ! J’ai peut-être ma part de responsabilités dans tout ça. Et peut-être qu’effectivement, je suis méprisable de toujours vouloir atteindre mon but sans te demander ton avis. Mais si je ne l’avais pas fait il y a des années, jamais nous n’en serions arrivés où nous en sommes. Jamais je n’aurais découvert tout ce que tu as à donner ! Alors, non, je ne m’excuserai pas pour ça. Ni pour tout le reste ! Fais-en ce que tu veux, mais une chose est certaine, tu devras composer avec !
Je recule toujours, le cœur battant de plus en plus fort. Je me heurte à un tronc d’arbre. Il arrête d’avancer, me laissant un peu d’espace. Ses yeux me fusillent d’un désir déroutant… La rage et la passion se mélangent entre nous. Je ne sais plus ce qui prédomine. Mon corps s’échauffe, comme mes poings. »

Extrait de
Jonah’s words Service Presse
Marie HJ

96082747_564578177768212_1712362624366149632_n

 

Comme une aurore dans la brume de Aurélie Depraz en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Comme une aurore dans la brume  d’Aurélie Depraz. Une épopée guerrière captivante et une immersion totale dans romance au goût d’interdit !

Titre : Comme une aurore dans la brume

Auteure : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Sørjevik, Norvège, 871

Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami, Loken, lui a imposé de s’occuper de la captive qu’ils ont repêchée en pleine mer du Nord jusqu’à ce qu’ils aient pu obtenir sa rançon. Or, la naufragée refuse de décliner son identité et sa beauté éveille en lui autant de souvenirs douloureux que son caractère l’insupporte.
L’hiver approche. Si elle ne parle pas maintenant, toute tentative de rançonnage sera reportée et il devra la surveiller jusqu’au printemps. Et ça, c’est strictement hors de question. Parce qu’elle est intenable, caractérielle et… aussi désirable qu’interdite.
Quant à la jeune femme, elle semble bien décidée à ne pas lui rendre la tâche facile, à bien plus d’un égard…
Un voyage au cœur des fjords du Rogaland, au temps des grandes expéditions vikings, des guerres entre clans et royaumes scandinaves et de l’exploration maritime des nouvelles voies du nord.

L’avisdeMya

L’aventure nous ramène aux pays scandinaves après la première escale danoise dans L’amour, la mer, le fer et le sang ! Mais cette fois-ci, c’est sur les terres Norvégiennes que l’auteure nous fait débarquer, à la lisière de L’Islande… Nous sommes en 871, et le vaisseau du Jarl Loken et de ses guerriers fait cap pour rentrer au bercail pour l’hiver. Mais la traversée de la Mer du Nord ne sera pas sans surprise, ils viennent de repêcher une prise de choix. Une jeune fille qui a tout l’air d’être de bonne lignée et malgré les sévices qu’elle a subis, ils peuvent en tirer une bonne rançon pour passer le rude hiver à Sørjevik. Mais, cette dernière refuse de décliner son identité et en attendant qu’elle passe aux aveux, le Jarl Loken la confie sous la garde de son meilleur ami et meilleur guerrier auquel il a entièrement confiance pour ne pas l’abîmer. Furieux, Haakon refuse cette responsabilité qui lui incombe et l’horripile. Mais Loken est implacable, il a su trouver les mots pour le convaincre de l’embarquer dans son fief. En plus, refuser un ordre de son Jarl, c’est le trahir !

Haakon était déjà bourru et irascible, mais l’arrivée de la belle Aelis augmente son stress à son paroxysme. Cette dernière lui rappelle tellement de mauvais souvenirs et sa combativité toute retrouvée n’améliore pas son mauvais caractère, mais pas que… La captive fait aussi rebattre son cœur qu’il a cru mort, elle s’immisce dans ses pensée, enflamme son corps et apaise son esprit torturé… Elle le pousse dans ses retranchements, elle fait couler un baume apaisant sur ses blessures, remplace le goût amer de la trahison par une odeur agréablement parfumée et empreinte de tentation charnelle … Aura-t-il droit à une seconde chance ? A-t-il droit d’y penser ? Que va-t-il faire ? La faire sienne au risque de trahir son Jarl, se trahir lui-même ? Renoncer à elle quitte à se dépouiller de sa raison de vivre ?

S’ensuit une lutte âpre et impitoyable entre sa raison et ses tourments du coeur et du corps. Haakon devrait trancher dans le vif avant l’arrivée imminente de la famille de sa tourmenteuse qui viendra s’acquitter de la rançon dès le printemps !

Comme une aurore dans la brume, une romance historique qui porte bien son titre. Après avoir passé des années dans le noir de sa douleur, Haakon voit son âme s’éveiller à la lumière, et les bons sentiments inonder son coeur meurtri par la tromperie des siens !  Aujourd’hui, les dieux lui sont favorables. Car il a retrouvé une femme digne de sa confiance, de son amour. Digne qu’il se batte pour elle, pour eux… Une romance historique au goût d’interdit qui nous fait voyager dans des contrées aussi belles que glaciales où les vikings dans toute leur splendeur règnent en maître ! Un voyage épique et des sentiments dévastateurs, tels sont les mots d’ordre !

Le personnage de Haakon est attachant et captivant à la fois. C’est un viking à part qu’on a envie de découvrir dès les premières pages malgré son aigreur, ses aires taciturnes et ses sautes d’humeur. Loyal à son peuple, aux coutumes et US, et à son Jarl ! Mais c’est un visionnaire né. Lassé des guerres, des pillages, des voyages vains, il n’aspire désormais qu’à cultiver la terre dans le nouveau monde qu’il vient de découvrir, vivre en paix avec lui-même et avec sa famille… Quitter les siens, son Jarl, est un crève coeur pour lui, mais sa nouvelle vie en vaudra la peine…

Un peu moins accroché au personnage d’Aelis au début la trouvant imbue d’elle-même, entêtée et un brin égocentrique. Mais au fil de ma lecture, j’ai commencé à mieux la cerner. Une fille de bonne famille, qui n’a pas connu que le bon auprès de ses proches, mais qui s’est intégrée vite au climat rude et à la barbarie légendaire de ces guerriers pas comme les autres… Elle s’est attachée vite aux serfs de la maisonnée de son gardien. Une fille qui se la joue princesse mais qui au fond, elle n’en a que l’apparence !

Le scénario est d’une simplicité et sans réels rebondissements, consacré principalement à la romance qu’à l’aspect historique, mais cela n’empêche pas une immersion immédiate dans le récit et de trouver le voyage dans cette épopée guerrière captivant !  Les descriptions imagées permettent à notre imagination de prendre le dessus nous mettant rapidement dans une ambiance parfois pesante, parfois légère ! Bien sûr, on est loin des héros sanguinaires, loin des champs de bataille en ruine, mais l’univers est attractif, les personnages touchants avec une bonne dose d’humour. Et je n’oublie pas la plume talentueuse de l’auteure ni son style aussi agréable à lire que fluide !

Merci à Aurélie Depraz pour l’envoi du service presse ainsi que pour ce superbe plongeon dans le quotidien peu banal d’un peuple dit barbare mais si fascinant !

94688625_215511933081729_3333219742130372608_n

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Alexane Tolley : Boss Rules


51GmHh9w3ULTitre : Boss Rules

Auteur : Alexane Tolley

Editions : Addictives

Genre : Romance

Ebook : 4.99€

Résumé : 

Une règle à retenir : c’est lui, le boss.

Léopoldine est rêveuse, artiste, voyageuse et… fauchée.
Antoine est P.-D.G., strict, froid et… à la recherche d’une nouvelle assistante.
Dès le premier jour, la tension entre eux est électrique. Ils s’attirent, s’agacent, se défient.
Chacun refuse de craquer le premier. Chacun lutte contre cette attirance puissante, brutale, inexplicable.
Et s’il y avait plus que ça ? Et si une révélation-choc faisait tout basculer ?

Mon avis :

Un prologue très immersif qui donne le ton d’une romance qui nous emporte avec des personnages attachants auxquels on ne peut que succomber en quelques lignes…

Tout le monde a une seule et unique âme sœur. Et quand on a de la chance, on la rencontre. Et quand c’est fait et qu’ on est frappé au cœur, il n’y a plus personne qui compte… Mais la rencontrer peut être aussi tout simplement le souvenir d’un magnifique rêve… Le rêve d’une nuit qui compte et qui restera gravée à jamais…

Il y a des routes que l’on croise par hasard et on sait, dès le début que c’est une évidence, mais le bon timing ? Pas toujours…

Léopoldine n’a jamais manqué matériellement de rien depuis sa plus tendre enfance, mais devait toujours suivre les directives familiales sans jamais pouvoir sortir des clous. Même ses études lui ont été imposées. Un drame pour cette artiste rêveuse qui souhaitait pouvoir s’épanouir en intégrant l’école des Beaux-Arts. Après avoir répondu, selon son cœur à l’ultimatum de ses parents le jour de sa majorité, elle est partie faire le tour du monde pour apprendre sous d’autres cieux et découvrir les influences des différentes cultures. Mais désormais, à 27 ans, elle sait que les rêves de jeunesses sont derrière elle et qu’il faut qu’elle se pose, trouver un travail et penser à son avenir tout en continuant à exercer son art à ses heures perdues. Et c’est chez BioMag que son C.V va être retenu pour le poste d’assistante d’Antoine Delbarre, le PDG de la boite. Si l’entreprise est parfaite et répond à toutes ses attentes en ce qui concerne l’éthique et le poste qu’elle doit occuper, son Boss lui, est loin de l’être, il est juste tout ce qu’elle déteste, tout ce qu’elle a toujours fui…

Depuis la mort de son père, Antoine Delbarre a revêtu un costume qui ne lui correspond pas, mais qu’il porte néanmoins fièrement au doux souvenir de celui qu’il remplace. Sa passion, la musique qu’il partageait avec ses amis sur Paris, il a dû la mettre de côté pour s’acquitter de ses obligations familiales. Il vit aujourd’hui une vie qu’il a toujours refusée de vivre et qui lui fait perdre jour après jour cette étincelle qui le rend vivant. Mais n’est pas parce qu’il a hérité de cet héritage dont il ne voulait pas, qu’il ne doit pas être professionnel. Il oscille entre euphorie et découragement. Il est parfois heureux et fier de ce qu’il a accompli pour sa famille, mais trop souvent, il exècre sa vie s’oubliant beaucoup lui-même, devenant alors ce PDG taciturne, ténébreux et Ô combien triste…. Lorsqu’il va se retrouver face à sa nouvelle assistante super sexy, spontanée et joviale, il va vite comprendre que travailler à ses côtés va être une vraie torture. Une torture des plus délicieuses…

Avec Boss Rules, j’ai passé un excellent moment de lecture ! Moi, qui ai besoin de crédibilité dans mes lectures pour pouvoir accrocher, je dois avouer que là, j’ai passé outre mes interrogations sur le fait que ce soit possible ou pas, malgré que cela m’ait tiqué plusieurs fois. Pourquoi ? Tout simplement, car il y a des histoires qui touchent plus que d’autres. Tout simplement, car l’auteure a réussi à m’embarquer complètement dans son récit au point que j’ai voulu y croire, et j’y ai cru. Tout simplement, car ça l’a fait et de la meilleure des façons, sachant que je n’ai pas posé ma liseuse entre le prologue et le mot fin. C’est beau, tendre, addictif, bouleversant et captivant. Un récit qui a tous les ingrédients pour nous offrir du rêve et une lecture palpitante. Il faut dire que l’alchimie entre les personnages est tout de suite palpable. Ils passent leur temps à se chercher, se défier, s’agacer, se désirer… Deux héros qui se ressemblent, mais qui ont pris des routes différentes malgré qu’ils voulaient la même chose… S’en sortir par eux-mêmes, loin des obligations familiales en suivant leurs rêves…

Si pour Léo cela a été une évidence de choisir sa route face aux obligations de sa famille dysfonctionnelle tout en restant fidèle à elle-même, pour Antoine c’est beaucoup plus compliqué, car sa famille est aimante et attentionnée. Beaucoup de personnes comptent sur lui et il n’a pas le choix. L’amour d’une famille vaut tous les sacrifices du monde. De musicien lumineux, le voilà homme d’affaire taciturne, frustré tenant à bout de bras l’héritage de son père tout en gardant ses valeurs. Léo, cette héroïne pleine de mordant face à la vie, et si fébrile face à l’amour, va être le déclencheur de beaucoup de changements pour Antoine qui vont le pousser dans ses retranchements et lui permettre de se découvrir à nouveau.

Léo et Antoine sont des personnages vraiment forts et attachants, ils mènent une vie qu’ils n’ont pas choisie, mais devant faire abstraction de leurs rêves et de leurs ambitions. Deux âmes sœurs que le destin a réunies en leur donnant une seconde chance.

Seconde chance d’une vie.

Seconde chance d’un amour.

Seconde chance de vivre enfin sans entrave.

Rien n’arrive par hasard… Il faut juste savoir saisir ce que le destin nous offre au bon moment…

Avec Boss Rules, j’ai découvert la plume d’Alexane Tolley que je ne connaissais pas. Une plume à laquelle j’ai adhéré sans préavis et que j’ai hâte de découvrir à nouveau. L’auteure a su trouver les mots pour nous présenter ses protagonistes et pour nous plonger dans leurs tourments et dans le cheminement de leur destiné d’une manière tout à fait originale et attachante. Elle a su mettre en valeur à travers son récit tout un tas d’éléments qui constituent un équilibre de vie de deux manières différentes. Elle nous plonge également dans un univers qui change de nos habitudes livresques, en nous faisant découvrir cette entreprise qui est BioMag avec beaucoup détails et j’ai trouvé cela vraiment intéressant.

Une romance riche en émotions qui nous tient en haleine du début à la fin bien que peu de surprises sur le secret qui est dévoilé dès le départ. Aucune longueur à déplorer, bien au contraire, le rythme est juste parfait ! Tout est fluide et facile à lire. Prenant à tel point, que les pages défilent les unes après les autres sans qu’on puisse s’arrêter.

Je ne peux que vous recommander de découvrir cette belle lecture très rafraîchissante à votre tour en vous laissant porter par ces deux héros qui ne pourront que ravir vos cœurs.

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture en service presse.

Extrait :

***

Mon homme est de dos, en train de faire des étirements. L’eau dégouline sur son torse et une simple serviette blanche ceint ses hanches fines. Je déglutis en voyant ses muscles rouler sous sa peau. Il ne m’a pas encore vue, n’a pas encore senti ma présence, alors je l’observe. Je me délecte. J’ai l’impression que son squelette tatoué prend vie. Antoine se hisse en levant son bras puis se courbe comme pour toucher le sol. Il recommence l’opération de l’autre côté.
– Tu t’approches ou tu restes statufiée dans l’entrée ? me dit-il de sa voix chaude, sans se retourner.
– Tu m’as entendue arriver ?
– Non, même pas. Mais à l’instant où tu as été dans les parages, mon radar a détecté ta présence.
– Ton radar ? Hein ? Ne serait-ce pas plutôt cette antenne-ci ?
Je m’approche et me plaque contre son dos et mes mains sont irrémédiablement attirées vers son sexe. Je sais que c’est complètement irresponsable, que quelqu’un peut arriver, mais cet homme est juste un aimant irrésistible.
D’un geste leste, il se retourne et prend mes lèvres. Il se sert et je suis plus qu’heureuse de le contenter. Nos mains se fraient un passage, habiles, mutines, insatiables.
Des palpitations pulsent dans mon bas-ventre. Je ne suis pas sûre d’être un jour rassasiée de cet homme.
En ai-je envie ? Non, définitivement non.

Boss Rules, d’Alexane Tolley, histoire intégrale.

95749217_1063757007336353_6181267166617141248_n

L’avis de Charlotte sur le tome 5 de US MARINES : Au risque de se perdre


Bonjour les étoiles, Charlotte vous présente son avis concernant le tome 5 de US MARINES d’Arria Romano chez So Romance.

Titre : US MARINES Tome 5 : Au risque de se perdre

Auteur : Arria Romano

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook : 5,99 €

Broché : 14,99 €

Résumé :

La ballerine russe et l’instructeur militaire seront-ils prêts à tout sacrifier pour leur amour ?

Dès qu’Alexeï Lenkov aperçoit Xénia Protasova, danseuse étoile de la troupe Mariinsky, il tombe irrémédiablement sous son charme. Son visage de porcelaine, sa grâce et son assurance de ballerine en font la beauté incarnée. À son plus grand bonheur, l’instructeur militaire des U.S. Marines se rend compte que cette attirance si forte est réciproque… Mais leur union est impossible. Xénia n’est autre que l’épouse de Dimitri Bondarev, un puissant homme d’affaires russes, et est surprotégé par son frère, Sergueï Protasov, ancien militaire du FSB, le service fédéral de la Fédération de Russie… Après une soirée inoubliable, ils devront se promettre de ne plus jamais se revoir, au risque de tout perdre… Mais pourront-ils maîtriser leurs sentiments ?

Dans ce cinquième tome des U.S. Marines, découvrez une histoire d’amour impossible, immergez-vous dans les décors de ballets russes et savourez ce doux mélange de moments coquins, d’actions et de suspense…

Mon avis :

J’ai pu lire sans problème ce cinquième tome, sans avoir lu les précédents. Cependant, mon avis sera mitigé. J’ai aimé le côté Roméo et Juliette des temps modernes, cependant, je n’ai pas accroché complètement aux personnages me sentant parfois étrangère au récit.

Alexeï, instructeur de L’US MARINES, tombe sous le charme de l’inaccessible danseuse Xenia. Ce coup de cœur est réciproque. Entre eux, rien n’est possible, il vit aux Etats-Unis, elle vit en Russie, mais plus encore, elle est mariée à un homme influant et sous bonne garde : son frère, ex-militaire, surveille de près les agissements de sa sœur.

Malgré cela, ils arrivent à passer un moment seul, un moment magique et unique. Pour leur sécurité, ils se promettent de ne plus jamais se revoir. Réussiront-ils à tenir leur promesse ? Rien n’est moins sûr !

Xenia mène une vie entre liberté et contraintes. Elle est libre par la danse, son métier, sa passion. Mais comme prisonnière de son mari et de son frère qui ne lui laisse que peu de liberté de mouvement, contrôlant ses agissements.

Alexeï est un militaire durement formé, devenu intransigeant, mais plein de surprise. Il est prêt à tout lorsqu’il s’agit de la belle danseuse étoile.

Tout au long de ce roman, leurs rencontres seront à leur image, un agréable mélange de la douceur d’une danseuse et de la rudesse d’un militaire. Le tout raconté de façon parfois poétique. Leur amour impossible est prenant, le doute plane tout au long de ce tome, arriveront-ils à se revoir ? Pourront-ils vivre pleinement leur histoire ? Quelle sera la réaction du mari ? Du frère ? Quelles seront les conséquences ?

Merci à So Romance pour ce service presse et pour cette romance que j’ai pris plaisir à lire même si j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages. Je suis restée, comme la narration, à l’extérieur de leur histoire. De plus, la fin de ce roman m’a paru un peu rapide, j’aurai apprécié un épilogue. Malgré tout, je me suis laissé porter par un récit rythmé dont certains moments aux réussi à me toucher et à m’émouvoir.

 

Extrait :

— Je connais ce regard de stratège, mais écoute-moi : évite cette fille ou tu auras de gros problèmes. T’as vu le type qui se tient à sa droite ? C’est son frère adoptif, Sergueï Protasov. Avant d’être l’associé et surtout le garde du corps de son beau-frère, c’était un spetsnaz du FSB, le genre brutal, bagarreur et très efficace dans la neutralisation de l’ennemi. Il a mauvaise réputation et aurait tendance à surveiller sa sœur aussi étroitement que si elle avait été sa propre épouse. Alors, tu as beau être un vaillant marine, tu ne fais pas le poids contre deux types assez dotés et puissants pour te faire disparaître sans laisser la moindre trace à leur suite si jamais tu osais t’approcher d’un peu trop près de Xenia. Je ne plaisante pas.
— Je sais.
— Alors pourquoi j’ai l’impression que tu te fous de ma mise en garde ?
— Parce que tu sais combien je suis doué pour trouver des solutions aux problèmes.

MONTAGE US MARINES 5

L’avis de Carine sur le roman de Erin Graham Secret Stepbrother chez Addictives Editions


51mhysOdm2L._SY346_

Titre : Secret Stepbrother
Auteur : Erin Graham
Genre : Romance
Editions : Addictives
Ebook4.99€

Résumé :

Il n’a pas le droit. Il s’en fout.

Calden est rebelle, en guerre contre le monde entier, et ne se soucie que d’une personne : sa petite sœur Cassie.
Son monde vole en éclats le jour où il apprend que son père biologique, qu’il n’a jamais connu, est le sénateur Jacobs : un homme politique puissant et déterminé à étouffer le scandale de cette révélation.
Entre les paparazzi qui lui pourrissent la vie et les frais médicaux de sa sœur qui s’accumulent, Calden est forcé de conclure un pacte qui va changer sa vie.
Le deal est simple: le sénateur Jacobs prend en charge les frais nécessaires à Cassie et aux études de Calden, en échange de quoi Calden devra se plier à une mascarade de famille heureuse et unie.
Un seul écart, et le deal est rompu.
Sauf qu’il y a Harper, la fille adoptive du sénateur.
Elle est mystérieuse, sensuelle, innocente… et interdite.
Pour elle, Calden serait prêt à rompre tous les pactes.

Mon avis :

Calden est étudiant à l’université de New York. Un peu rebelle sous ses allures de Bad Boy et ses nombreuses absences, il tente en fait, tant bien que mal de gérer ses études et sa petite sœur qui a besoin de lui. Mais le résultat est là, malgré des notes plus qu’exceptionnelles, ses absences répétitives sont un point noir à son avenir qui devient de moins en moins certain. Poursuivre ses études tout en prenant soin de Cassie avec l’aide de sa tante Jen, est un rêve qui commence sérieusement à s’étioler… Depuis qu’il a perdu sa mère et son père de cœur dans un accident, plus rien ne va. Il ne s’octroie ni le temps, ni le droit de faire une pause. Tout comme sa tante qui pleure aussi la mort de sa sœur. Malgré leur déprime et leur désillusion, aucun des deux ne rend les armes, se battant chaque jour plus fort, plus loin pour y arriver en cachant tout leur désespoir derrière une carapace pas si solide que cela. Alors que la partie est presque échec et mat… Jen va tenter le tout pour le tout. Calden a droit à un avenir et Cassie doit s’en sortir ! Qu’importe les promesses, il est grand temps d’avancer le Roi sur l’échiquier de la vie de Calden pour qu’il lui rende la partie plus facile. Mais est-ce un bon choix de stratégie ? Calden va se retrouver face à son géniteur dont il ignore tout et qui s’avère être un adversaire de taille. Une partie sous contrat dont il ne faudra s’écarter sous aucun prétexte… Le deal est très clair… Aucun écart ne sera toléré. Cependant, il se pourrait qu’une pièce sur l’échiquier fasse tout capoter… Une jolie rousse aussi douce qu’incendiaire, aussi tentante qu’interdite va mettre à mal toutes les règles. Harper la fille adoptive de son Sénateur de père qui se retrouve être donc, sa demi-sœur… Une demi-sœur un peu trop sensuelle et surtout, un peu trop sexy…

Pour elle, Calden serait-il prêt à rompre le contrat ?

Encore une fois Erin Graham a réussi a m’embarquer dans cette romance qui change un peu d’univers et cela fait du bien. Une histoire d’amour qui ne devrait pas voir le jour malgré qu’il n’y ait aucun lien de sang. Mais les apparences sont trop importantes pour un Sénateur en pleine campagne, tout comme le contrat l’est pour Calden si il veut que Cassie s’en sorte. Contrat qu’il ne faut en aucun cas enfreindre sous peine de tout perdre… Il doit se montrer irréprochable en jouant au fils parfait dans une famille parfaite.

Calden va pourtant le transgresser en tombant sous le charme de cette sœur qu’il ne connait pas et qu’il ne peut considérer comme telle. Très vite, il va se rendre compte que cette dernière est loin d’être heureuse derrière la façade d’une jeune fille exemplaire . Maniaque et antisociale, Harper nage dans les obligations, l’âme en peine, en essayant de tout son cœur ne pas se noyer dans cette vie qu’il ne lui correspond pas.  Seule sa passion qui la transcende à ses heures perdues, la rend vivante et lui donne cette étincelle qui l’embrase et qui permet à Calden de la découvrir sous un nouveau jour. À vouloir absolument la faire émerger de sa grotte pour qu’elle se révèle, il fera tout pour la faire sortir de ses gongs en la poussant à bout. Tous les coups sont permis pour la faire réagir et la pousser dans ses retranchements. Mais Harper a trop de reconnaissance envers son père adoptif pour ne pas être à la hauteur de ses attentes. Trop d’envies inavouables envers ce frère qu’elle préfère éviter au risque de succomber… Malgré leurs différences et une éducation à l’opposé l’un de l’autre, Ils ont tout deux un point commun… Les cicatrices d’un passé qui les empêchent d’avancer et à cause desquelles ils ont érigé des murs autour de leur cœur. Des murs qui vont se briser laissant place à la vulnérabilité de chacun. Une connexion sincère et intense où chacun est le refuge de l’autre en bien des manières dans le plus grand des secrets, préservant une bulle qui ne leur appartient qu’à eux.

Avec Secret Stepbrother, on pourrait s’attendre à une histoire torturée entre un bad boy et une belle rouquine assez fleur bleue, mais il n’en est rien de tout cela. Calden un Bad Boy ? Détrompez-vous ! Sous ses airs de mauvais garçon, il a tout d’une belle personne. Intelligent, mature et attentionné, il est tout en contradiction entre l’aura et l’autorité qu’il dégage et ses tatouages. Tout en contradiction entre la lueur sauvage de ses yeux et la douceur dont il sait faire preuve, se souciant beaucoup des autres et particulièrement de Harper avec qui partager un appartement devient de plus en plus compliqué. C’est aussi un garçon dont les désillusions à son jeune âge l’empêchent de croire que les happy -end puissent exister pour lui. Mais le bonheur est une chose précieuse qui se chérit et se cultive avec les valeurs de la vie et ce lien invisible qui l’unit petit à petit à une famille qui cherche à lui faire une place va prendre de plus en plus d’importance.

Harper quant à elle, derrière sa fragilité et son manque de confiance, elle fait partie de ses héroïnes à qui on souhaiterait ressembler. Malgré son passé, malgré ses fêlures et ses craintes, c’est une jeune femme courageuse. Plus forte qu’elle ne le montre ou encore qu’elle ne le pense elle-même. Elle a un tempérament de feu qu’elle étouffe dans sa vie quotidienne en se montrant de glace. Mais sous le regard inflammable de Calden, la glace pourrait ne pas faire long feu, laissant alors place à un brasier qui se révélera chaud bouillant.

Secret Stepbrother m’a énormément touchée, car une fois de plus, Erin Graham dose à la perfection l’alternance de son humour avec cette sensualité à faire rougir de plaisir et les sujets profonds et lourds qu’elle nous offre. Ses personnages sont tous simplement géniaux dans leurs rôles et nous apportent tellement d’émotions et de sensations que cela en est toujours aussi déroutant. Sa plume est toujours aussi naturelle et les dialogues toujours autant addictifs ! On ne se lasse pas des récits d’Erin Graham et celui-ci ne fera pas exception. Je suis indéniablement amoureuse de Calden…. Surprise et conquise par Harper….

Autour d’eux, gravitent des personnages qui ont chacun une personnalité différente et qui sont à tomber ! Particulièrement, le jeune Wily qui apporte une touche de fraîcheur magnifique au récit, mais dont Erin Graham se sert aussi pour montrer justement ces liens qui se tissent avec Calden en acceptant de partager des choses personnelles avec lui alors qu’il ne le supporte de personne. Cassie et son sourire qui montre que la vie doit être vécue qu’importe la force qu’il faudra déployer pour y arriver. Et que dire de la grand-mère de Harper ! Un véritable phénomène, une personne sage dans sa folie et qui sera un pilier pour la belle rouquine et une bouffée d’oxygène pour nous. Quand au Sénateur ? A vous de le découvrir 😉

Un grand merci aux Éditions Addictives et à Erin Graham pour cette magnifique romance que je vous recommande.

Extrait :

***
Sans réfléchir, je me dirige vers sa porte et l’ouvre, jugeant inutile de frapper, vu le niveau sonore de la musique.
Je me statufie devant la scène qui s’étale devant mes yeux. De dos, torse nu, il est penché en avant, en train de retirer son pantalon… Il n’a pas de caleçon…
Seigneur… Mes yeux jusqu’à présent vierges de ce genre de visions incroyables se fixent sur ce dos et… ces fesses musclées… le haut de ses cuisses…
J’ouvre la bouche, mais rien ne sort. Tout ce que je suis capable de faire, c’est de me cramponner à la poignée de la porte…
Une violente chaleur me percute… Un besoin, un désir incroyable. Jamais je n’ai été confrontée à un homme aussi sexy. Torride.
Je dois sortir de cette pièce !
Il se redresse lentement en remontant son pantalon, le rattache en soupirant et tend la main vers son enceinte pour en baisser le volume.
– Oui ? demande-t-il en se tournant vers moi, en attente.
– Je…
Je retrouve ses yeux, alors que je suis totalement chamboulée par… par lui. Pieds nus, son pantalon qui tombe vraiment très bas sur son ventre… Ce V… ces abdos… Cette peau. Ces muscles. Tous ces muscles. Ces fesses qui viennent se graver en filigrane dans mon esprit. Le désir effleure ma peau de l’intérieur, l’atmosphère autour de moi crépite violemment.
Comment puis-je me concentrer dans ces conditions ?
– Tu ?
Qu’est-ce que je voulais dire déjà ?
– Je… Je ne t’ai pas snobé aujourd’hui.
Je déglutis alors qu’il avance encore et que je recule, me heurtant à la porte que j’agrippe toujours.
– Ah non ? C’était bien imité pourtant.
Il pose ses mains sur ses hanches en avançant encore… Je vais me liquéfier d’un instant à l’autre…
– Oui, mais non. C’est justement tout l’inverse. Je… je te fuyais. C’est tout.
Je n’aurais pas dû avouer ça. Énorme erreur. Il relève un sourcil, surpris. Mon regard caresse ses cheveux hirsutes, insolents, à son image.
– Et pourquoi ?
Il avance encore d’un pas, se plaçant juste devant moi, me dominant de toute sa hauteur. Je baisse les yeux, le cœur battant à n’en plus pouvoir.
– Parce que j’avais peur… je murmure à peine.
– Peur de quoi ? insiste-t-il d’une voix ferme.

***

Secret Stepbrother, d’Erin Graham, histoire intégrale.

92019549_164980361336214_5557958586086195200_n

 

Something About Us de Jane Pierce en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Something About Us de Jane Pierce. Une magnifique histoire de seconde chance qui ne laisse point indifférent !

Titre : Something About Us

Auteure : Jane Pierce

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Parce que dans la vie, il y a des secondes chances qu’il faut savoir saisir.

Ashley est lumineuse, pleine de vie. Depuis toujours elle fait tout ce qu’il faut pour s’en sortir : elle prend soin de sa mère, adore son travail au diner, chérit ses amies proches. Tout pourrait être parfait, s’il n’y avait pas ce client odieux.
Blake est réglé comme une horloge et, avec lui, elle ne sait jamais à quoi s’attendre : ignorance, remarques blessantes, regards noirs ou humeur massacrante.
Ils n’étaient pas censés entrer dans la vie de l’autre, mais quand le destin s’en mêle, il est difficile de lutter.
D’un quiproquo va naître une amitié sincère. Blake devra mettre ses peurs de côté. Sauront-ils trouver leur place dans l’existence de l’autre alors qu’une terrible vérité pourrait tout chambouler ? Cette seconde chance pourra-t-elle alors survivre ?

L’avisdeMya 

Connaissant Jane Pierce sous sa plume éditée, je n’ai pas hésité à accepter à lire sa romance auto-éditée en service presse et je dois avouer qu’elle ne m’a pas déçue ! Sa plume n’a pas changé d’un iota. Une plume toujours aussi addictive, un livre bien travaillé et une écriture soignée, que demander de plus !

L’auteure nous a offert une superbe histoire constellée de belles amitiés, de sourires. Mais aussi de peine comme toute histoire d’amour née dans l’ombre des secrets et des non-dits ! Une histoire intense, forte et tellement émouvante ! Une histoire de seconde chance qu’on aime tellement lire et qui fait du bien au moral en ces périodes troubles. Un amour sincère qui bravera l’interdit, dépassera les peurs, la culpabilité, le deuil, l’abandon et fera renaître les cœurs ensevelis par la douleur !

Ashley n’a pas fini d’être ballottée comme un fétu de paille par un jour d’orage ! Seule dans la tourmente à se battre contre le courant qui dispose de sa vie comme bon lui semble. Elle a abandonné très tôt études et vie sociale pour subvenir à ses besoins et faire face à la note salée du traitement dont a besoin sa mère gravement malade ! Elle vit de petits boulots et encaisse fataliste et sans brancher les injustices de son foutu karma ! Et s’il faut supporter aussi la tronche désagréable des clients avares de pourboires, leurs insinuations salaces et lubriques pour couvrir les factures qui s’amoncellent à vu d’œil, qu’il en soit ainsi !

Ashley n’est pas le genre à se plaindre ou se rebeller contre le destin ! C’est pure perte selon elle. Ses seules armes pour contrer son mauvais karma, ce sont son sourire fatal et son optimisme, car elle se considère chanceuse d’avoir un toit sur la tête, des amis loyaux, deux ou 3 boulots qui paient les factures et surtout vivre dans un endroit qu’elle a toujours rêvé ! Mais, ne vous y trompez pas, Ashely n’est pas un paillasson non plus ! Elle a son petit caractère qui consiste sa force pour braver les aléas de la vie. Et ce n’est pas Blake qui dirait le contraire, son sale caractère, il y a goûté et pas qu’une fois ! Et s’il paraît exaspéré, cela ne l’empêche pas d’apprécier cette qualité qui la rend spéciale à ses yeux !

Si Blake est dur envers elle et ne manque pas une occasion pour lui montrer son côté irascible et vraiment détestable, c’est pour la seule raison qu’elle lui rappelle un souvenir douloureux ! Mais au fond, Ashley est devenue plus qu’un rappel d’un souvenir, plus qu’un fantôme qui lui déchire les entrailles… Au contraire, elle est vite devenue une raison de vivre, ou de s’accrocher à la vie, une obsession, une tentation qui accroît sa culpabilité ! Plus, il essaie de s’éloigner d’elle, moins il en a envie. Il s’accroche à elle comme un naufragé à une bouée de sauvetage !

Mais quand on cache des secrets dans les replis les plus profonds de son cœur, il ne faut pas s’étonner qu’un jour, il nous explose en plein figure ! Blake en fera l’expérience, en continuant à lui cacher un pan de sa vie, il perdra sûrement celle qui lui a rendu goût à la vie. Celle qui l’a ramené du fond de l’enfer dans lequel il a pataugé trop longtemps ! Quand Ashely aura connaissance de ce foutu secret, il aura tout perdu… Encore une fois, et là, il ne se relèvera plus !

Comme je disais en haut, Jane Pierce nous a concoctée une sublime et émouvante histoire qui est loin d’être banale. Une histoire qui va vous charmer par son intensité et par les messages subliminaux qu’elle véhicule subtilement. Comme faire face à la maladie avec les moyens du bord, au deuil, faire face aux épreuves que le destin met sur nos chemins en somme ! Mais aussi le bonheur d’être bien entouré pendant les moments difficiles surtout quand on perd nos repères, les secondes chances quand on n’y croit plus ! Sans oublier, l’engagement écologique de l’héroïne, qui malgré sa course contre la montre pour être partout où la couleur de l’argent l’appelle, elle donne le peu de temps qu’elle a pour soutenir une cause environnementale qui lui tient à cœur. Tout cela, raconté avec un condensé d’émotions de telle façon à vous toucher en plein cœur ! Les personnages m’ont totalement conquise par un jeu admirable et sans fausses notes. M’ont bouleversée par leurs fragilités, leurs failles, leurs peines et leur dynamique si addictive. L’intrigue est bien construite, bien aboutie et le cheminement bien rythmé ne laissant poindre aucun point mort pendant la lecture !

En somme, Something About Us est une belle réussite, une magnifique émotion qui vous donnera les larmes aux yeux, vous retournera les tripes, mais en même temps vous donnera le sourire et l’espoir d’un lendemain meilleur. Merci à Jane Pierce pour l’envoi du service presse et pour ce bon moment passé en compagnie d’Ashley et Blake ainsi qu’avec les personnages secondaires qui n’ont pas démérité et mérite aussi qu’on découvre leurs histoires ! ( À bon entendeur )

 

95042131_1079883765744130_1919533623178952704_n

 

Ghost – Phoenix Ashes #2 de Fleur Hana en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Ghost, le 2e opus de Phoenix Ashes de Fleur Hana ! Un épisode captivant qui émeut et surprend !

Titre : Ghost – Phoenix Ashes #2

Auteure : Fleur Hana

Éditeur : Auto-édition

genre : Romance MC

Résumé : Sa vie n’est pas un conte de fée : c’est un épisode de Sons of Anarchy.
Ghost
Quand on ne connaît pas le fonctionnement d’un MC, on ne comprend pas tout de suite les relations entre les membres. On ne réalise pas que les liens familiaux dépassent ceux du sang. Là où on place la loyauté au-dessus de tout, on nous catalogue immédiatement comme des hors-la-loi. Quand on colle un patch avec notre nom sur le cuir d’une régulière, on passe pour des machos. Si on nous voit frotter les chromes de notre bécane, on nous accuse de plus tenir à nos machines qu’à nos femmes. Est-ce qu’il y a des gars pour qui c’est vrai ? Totalement. Tout comme il y a des enfoirés hors des MC. Mais c’est plus facile de nous ranger dans la case des primaires misogynes qu’essayer de comprendre notre éthique.
Daisy
Les héros avec des cicatrices cartonnent, d’habitude c’est sur le sourcil, mais il faut savoir innover. Mes lectrices devraient aimer, elles apprécient quand je m’approprie les clichés. Et s’il y a bien quelque chose que Ghost est, c’est un cliché ambulant ayant le pouvoir de faire danser mes hormones comme si Thriller passait dans mon corps et que ces zombies endormis depuis trop longtemps se réveillaient d’un coup. Oh, ça, je pourrais le recaser dans un roman. Je n’arrive peut-être pas à le débuter, mais j’ai une citation.
Moi qui voulais me rapprocher, je n’aurais jamais imaginé me retrouver si vite aussi près de lui.

L’avisdeMya :

Si vous avez déjà lu le premier opus de Phoenix Ashes consacré à Blade, vous savez déjà que cette série relate la vie trouble d’un club de bikers. Le respect qu’il infuse à leurs amis ainsi qu’à leurs ennemis. Le danger qui berce leur quotidien, la solidarité et la fraternité qui unissent et resserrent leurs liens… Tous pour un et un pour tous, voilà leur credo.

Mais voilà, le respect dont je parlais en haut ne veut pas dire vivre en paix avec leurs concurrents qui essaient de les évincer à toute occasion ! Et tant qu’ils ne sont pas débusqués, le club reste en mode vigilance ! Vous l’aurez compris, leurs ennemis complotent en mode furtif et pas moyen de savoir qui veut leur ruine et cela malgré les investigations poussées par les Phoenix Ashes, c’est le flou total ! En attendant, ils prennent toutes leurs précautions pour ne pas être pris en traître ! Et le club n’a pas besoin d’une intruse pour ruiner tous leurs efforts !

En effet, l’intruse s’appelle, Daisy, l’élément perturbateur qui rend dingue l’imperturbable ! Cette nana a le chic de se trouver dans les mauvais endroits et aux mauvais moments ! Ghost a l’impression de passer son temps à la sortir des ennuis dans lesquels elle se fourre ! Qui est-elle ? Est-ce bien la romancière insouciante qu’elle prétend être ? Est-elle envoyée par l’ennemi en éclaireur pour tromper leur vigilance, semer la discorde au sein du club et faciliter l’attaque ? Est-ce le destin qui se joue de Ghost et le met à l’épreuve de la tentation ? Jusqu’à preuve du contraire, Daisy restera leur hôte et sous la protection de club…

Je vous laisse découvrir le reste, car, cela vaut vraiment le détour ! Fleur Hana prend de l’assurance, l’ascendant sur sa plume et nous plonge dans la phase la plus trouble du MC Phoenix Ashes. Et je vous promets que le rendez-vous n’était pas de tout repos. Il était réel, sans édulcorant, sans filtre, torride, dangereux et plein de rebondissements et d’émotions. Et le final, rien qu’à lui, était juste waouh ! Inattendu et superbement orchestré ! Le suspense a été brillamment maintenu jusqu’au bout !

L’histoire de Daisy m’a laissée pantelante, fébrile et m’a touchée en plein cœur. L’auteure a fait monter la cadence crescendo et la température à son paroxysme ! Et c’était un réel plaisir de retrouver tous les membres de la bande, toujours aussi solidaires et marrants. Malgré le danger et la menace qui couve, ils savent relâcher la pression en se cherchant continuellement les poux, se charriant, nous offrant par là de bons moments de rigolades salvateurs !

Si vous avez aimé Blade, Ghost est bien meilleur et le bat à plate couture ! Si le premier était un amuse-bouche, le deuxième est un plat de choix que vous ne pouvez que dévorer et en redemander ! Vous y trouverez tous les agréments pour en faire la recette parfaite qui titillera vos papilles de gourmets !

Merci Fleur Hana pour cette magnifique lecture qui embarque, émeut et surprend ! Et à très vite pour un nouvel épisode de Phoenix Ashes…

 

91724743_225717208776650_6384527550462296064_n