L’avis de Carine sur le roman de Audrey Laloi : Préjugés et Tentation chez Lips and Co.


41uqQbOsk7L._SY346_Titre : Préjugés et tentation

Auteur : Audrey Laloi

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Collection : lips and Roll

Ebook   : 4.99  €

Broché14.50 €

Résumé : Quoi de mieux qu’une rencontre inattendue pour démarrer l’année ?

C’est au réveillon de la Saint-Sylvestre que Max et Julia se rencontrent ! Mais « craquer » lors d’une soirée arrosée n’est pas toujours une bonne idée et peut pousser à s’interroger…

Elle, sage et studieuse, n’a jamais vraiment vécu d’histoire d’amour et n’y aspire pas. Lui, charismatique et séducteur, est un adepte des « plans-cul ».

Ces caractères très différents les rapprocheront-ils ou, au contraire, les feront-ils s’éloigner l’un de l’autre ? Quoi qu’il en soit, l’attirance entre eux est de mise…

Spin off de Scandale et Simulation qui peut se lire indépendamment

Mon avis :

Quelle joie j’ai eu en débutant ma lecture de retrouver les personnages secondaires, Julia et Max de Scandale et Simulation qui avait titillé ma curiosité lors de ce premier opus.

Préjugés et Tentation peut cependant se lire indépendamment et se déroule dans la même temporalité que le Récit de Flo et Elliot que nous prenons plaisir à découvrir sous un autre angle de vue.

Julia est une jeune femme sage, studieuse et très réservée. Et installée dans une routine qui la rassure. Ses « relations » avec les hommes sont peu nombreuses voire, quasi inexistantes ou encore ennuyeuses. Trop timide pour être entreprenante, et beaucoup trop réservée pour être avenante. Elle ne croit pas aux histoires d’amour et a si peu confiance en elle qu’elle ne pense pas pouvoir intéresser qui que ce soit.

Pourtant, lors de sa rencontre avec le populaire Max le soir de la Saint-Sylvestre, elle va devenir une autre femme… Cette femme qu’elle n’a jamais osé être. Face à cet homme, elle va se découvrir séductrice, audacieuse et joueuse.

Max… Ce joueur de Rugby de 25 ans vit de sa passion. Il aime les femmes et elles le lui rendent bien, trop même. Ce dieu du stade préfère, néanmoins, avoir un plan cul régulier que de se projeter dans un quelconque projet de vie avec qui que ce soit.

Mais cela, c’était avant que la Bombe Julia n’entre dans sa vie. Sa nouvelle proie le déstabilise plus que de raison. Attirante et bandante. Sûre d’elle et forte. Mais, timide et fragile à la fois. Un mystère à éclaircir, un défi que Max va tenter de relever.

Pour la première fois, Julia va lâcher prise. Pour la première fois elle va accepter l’impensable… Pour la première fois, Julia va écouter ses envies ainsi que son cœur plutôt que la raison. De vivre alors des émotions d’une telle intensité qu’elle va enfin se sentir vivante. La proposition de Max va à l’encontre de ses convictions et pourtant, dès qu’elle se trouve prêt de lui, l’audace prend le dessus. Elle est une toute autre femme. Une femme qui va se libérer de ses préjugés et se laisser aller à la tentation, et qu’importe ce que les autres en penseront…

Mais si ce qu’il y a entre eux est une évidence, chacun va devoir se remettre en question et suivre une évolution certaine pour comprendre qu’au-delà d’une étiquette posée sur une relation, se cache beaucoup plus que ça…

Une lecture sexy à souhait ! Audrey Laloi nous offre un récit doux et explosif à la fois. C’est avec une plume tendre qui ne manque pas de piquant et d’une sensualité parfaite, qu’elle va nous faire vivre la belle histoire de Max et Julia. L’attraction et l’électricité qui crépitent entre les deux personnages sont vraiment palpables. Elle a su mettre les mots et tourner les situations de façon à nous mettre l’eau à la bouche et rendre son récit entraînant.

Comme je le disais plus haut, déjà dans le premier opus, j’ai été intriguée par leur histoire car, l’auteur nous offrait quelques bribes pour nous titiller mais pas assez pour en comprendre leur relation. Par ce fait, on ne peut qu’être ravies de les découvrir enfin. De plus la temporalité des deux récits est vraiment bien maitrisé et on a enfin les réponses à nos questions les concernant à des moments bien précis.

Un couple aux caractères bien différents qui ne pourront s’empêcher d’être attirés l’un vers l’autre. C’est attractif, explosif, sensuel et fusionnel. Fini les tabous pour Julia, elle se lâche enfin et découvre la vie. Fini les plan-culs d’un soir pour Max, leurs échanges passionnés méritent beaucoup plus que cela. Mais quoi au juste ? Est-il prêt pour un projet de vie avec elle ou peut-il se contenter d’un simple plus en lui portant les croissants le matin plutôt que de la virer de son lit ?

Mais comment savoir quand Julia ne lui laisse pas la chance de pouvoir la découvrir plus profondément. Est-ce par orgueil ou tout simplement la peur des sentiments ? Perdue entre le désir qu’elle éprouve pour lui et sa personnalité, Julia est complètement dépassée. Mais est-ce qu’elle désire réellement garder sa petite vie tranquille et indépendante ou pourrait-elle prendre le risque d’aimer ce que Max lui propose ?

Une romance à deux voix qui nous emporte d’un bout à l’autre. Une lecture très tentatrice qui a souvent fait palpiter mon petit cœur après avoir subi tout un panel d’émotions.

Une rencontre inattendue pour la rentrée livresque ? Succombez à la Tentation 😉

Préjugés et Tentation : Spin off de Scandale et Simulation.

Extrait :

“Il fixe avec un sourire en coin assez équivoque. Je grimace. À en voir son air suffisant, cet homme sait qu’il plait aux femmes. Désolé, tu es tombé sur la mauvaise personne, je ne suis pas du genre à fondre devant un sourire, en tout cas pas le tien ! “

68838646_862803777431678_7073847824122642432_n

Harper Jones #1 – Malédiction de Blandine P. Martin !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Malédiction, le premier volet de Harper Jones. Une romance paranormale à haut suspense qui saura vous faire passer un excellent moment lecture ! Encore une superbe histoire à l’actif de Blandine P. Martin. 

Titre : Harper Jones – 1: Malédiction

Auteure : Blandine P. Martin

Éditeur : BPM

Genre : Bit Lit / Paranormal

Broché : Lien d’achat

Résumé : Que savez-vous du désir de vengeance ?
De l’impact qu’il peut avoir sur notre existence ?

Il rythme ma vie depuis l’enfance.
Il a scellé mon destin, tracé ma voie, et fait de moi ce que je suis aujourd’hui : le Docteur Harper Jones, spécialiste en sciences occultes, féroce prédatrice des créatures de la nuit. 
Je vais nettoyer Londres de ses monstres sanguinaires, avec ou sans l’aide de l’inspecteur Cooper.
L’arrivée en ville d’un tueur en série ne fait que justifier ma vendetta.
Pour parvenir à mon but et venger les miens, je ne reculerai devant rien, quitte à collaborer avec mes pires ennemis : les vampires.
Bienvenue dans mon monde !

L’avisdeMya : 

Tout d’abord merci à Blandine P. Martin pour l’envoi du service presse numérique de Harper Jones. Je vous avoue que j’ai commencé ma lecture avec une certaine appréhension, n’ayant pas lu d’histoires de vampires depuis plus de sept ans ! Et pour cause, une routine s’installait dans les trames qui ne différaient pas de l’une de l’autre et aussi un ras le bol des rééditions sans avertir les lecteurs au préalable. Je lisais les romans de Gena Showalter, de Maggie Shayne, d’Heather Graham et bien d’autres… Et depuis, je ne me suis plus hasardée dans les dédales obscurs du paranormal.

Et aujourd’hui, pour renouer avec le genre, j’ai choisi Harper Jones d’une auteure que je considère comme une valeur sûre et dont j’apprécie énormément la plume. Aucun risque qu’elle me déçoive ! Et encore une fois, je me félicite de ce choix. Car ce premier volet a tenu toutes ses promesses !

B.P.M a signé là un roman qui m’a conquise littéralement, un bon premier pas pour me réconcilier avec le genre. Tous les ingrédients que j’aime ont fait acte de présence. Du suspense, un bon rythme du début à la fin dans le cheminement de l’histoire. Les personnages atypiques d’Harper et de Lysandre et leurs personnalités complexes ont été si bien décrits, si bien travaillés qu’ils ont fait mouche. Un personnage féminin qui a du répondant et un caractère de feu. Impétueuse, hargneuse, à la langue bien pendue et un brin suicidaire si j’ose dire. Mais à laquelle on s’attache aisément ! S’opposant à un personnage masculin qui entretien le mystère autour de sa personne. Il est peu causant, impénétrable, imperturbable, calculateur et froid. Mais, ne dit-on pas « Après le calme, vient tempête » ! Si Lysandre ne dévoile pas son jeu dans ce premier volet, il y a des signes qui ne trompent ! Sa soumission n’est qu’une illusion pour aboutir à une fin et je ne demande qu’à découvrir son vrai visage !

En plus d’un retournement de situation qui a changé le cours de l’histoire, la rendant plus vivante, plus intrigante et hautement addictive. Ce rebondissement est si inattendu qu’il m’a scotchée. Clairement, il nous promet une suite explosive. Il me tarde de retrouver Harper et ses aventures les plus sombres dans sa zone la plus inconfortable, chasseuse de vampires soit-elle !

Mais quelle frustration à la fin GRRR ! La trame est si bien menée et le récit si fluide que je me retrouve à dévorer ma lecture sans reprendre mon souffle. Une heure et demie plus tard, je suis à la page de la fin à hurler à la lune ma consternation et à maudire (entends bien, gentiment) le sadisme de l’auteure. Ou l’art de nous mettre en transe qu’elle cultive si brillamment !

En effet, Londres…se réveille sous une pluie de sang et de corps charcutés, jonchés ici et là. Est-ce un fait de chiens errants ou un psychopathe se prend pour un vampire ? C’est du moins la question qui taraude l’inspecteur Cooper. Mais, vu l’état des cadavres, déchiquetés et vidés pratiquement de leur sang, la réalité est bien plus monstrueuse qu’il n’imaginait.

L’inspecteur Cooper, pour répondre à la pression des hauts pontes, fait appel au Docteur Harper, spécialiste en sciences occultes. Rien que ça, sérieux ? Il faut vraiment que la police soit si désespérée pour engager Harper Jones en tant que consultante. Le paranormal, Cooper n’y croit point. Mais, comme on dit, aux grands maux, les grands moyens ! Et s’il faut trouver un soutien auprès de cette chasseuse de Vampires qui détonne parmi sa brigade, il n’a rien à perdre, à part sa crédibilité auprès de son unité. Mais, il aura beaucoup à gagner si sa consultante arrive à stopper cette quête d’hémoglobine la plus sanglante qu’ils n’aient jamais vue !

Harper voue une haine aveugle aux vampires. Alors, aider la police à les éradiquer, elle ne va pas se gêner. En plus qu’elle trouve sa mission très jouissive, la généreuse rétribution qu’elle en tire n’est que le fruit sur le gâteau.

En pleine investigation, Harper est dans un cul-de-sac. Le seul moyen pour arriver à bout de ses ignominies, c’est de solliciter de l’aide auprès de ces monstres dont la haine d’eux est ancrée dans son ADN. Cela devient urgent d’arrêter cette hémorragie virale qui se propage dans d’autres villes !

Mais, ce qu’Harper, n’attendait pas, ce sont les révélations qu’elle découvre sur elle et sur son passé. Et cela, grâce à l’implication de Lysandre qui s’incruste dans sa vie en dépit du mépris qu’elle lui voue. Plus elle s’en méfie, plus il se rapproche d’elle. Mais, que lui veut-il ? La vraie question qui se pose à nous, comment connait-il son vrai nom ? Il a l’air d’en savoir un rayon sur elle, son passé et sur sa famille ! Est-il vraiment l’ami qu’il prétend être ou c’est encore une manipulation de plus dans son manche ? Faut croire qu’ils sont doués pour cela ces suceurs de sang !

Au fil des jours, Lysandre est devenu l’indic et son atout par excellence pour collecter des infos. Et même si le mystère autour de lui s’épaissit, néanmoins, elle lui découvre plus des qualités qu’elle ne veut se l’avouer. Ce vampire l’intrigue et ses actes la décontenancent. Mais à son grand dam, cela ne s’arrête pas là. Car, elle est très attirée par son charme hypnotique qui met son cœur et son corps en émoi. En effet, Lysandre est loin d’être de la même trempe que cette espèce sanguinaire qu’elle a en horreur. Et finalement, il se pourrait bien qu’il ait un coeur et une âme contrairement à ce qu’elle pensait de sa race.

Tout d’un coup, Harper se sent tellement mal, si différente que d’habitude depuis qu’elle a atteint ses trente ans. Elle a l’impression de succomber du côté obscur. Insomnies, maux de tête, cauchemars et manque d’appétit s’invitent dans son quotidien rendant sa mission encore plus difficile. Le secret de sa naissance est sur le point d’être percé mais la malédiction n’attend pas. Harper est en danger de mort…Et les derniers ressources de Lysandre s’épuisent !

Si vous aimez les intrigues fortes, les trames imprévisibles avec des personnages qui ne manquent pas de charisme, ne passez pas à côté de cette pépite à suspense !

69452322_1593540254104433_3782305821862395904_n

 

 

H.O.T – Hypnotique, Obstiné, Ténébreux de Jeanne Pears aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le nouveau roman de Jeanne Pears, signé aux éditions Addictives. H.O.T – Hypnotique, Obstiné, Ténébreux, une addictive histoire d’un si bel amour et de seconde chance, toute en émotions à découvrir absolument !

Titre : H.O.T – Hypnotique, Obstiné, Ténébreux

Auteure : Jeanne Pears

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv
Résumé : Cet enfoiré ? C’est mon ex.
Séducteur, bagarreur et sûr de lui, Frank est invincible.
Rien ni personne ne l’impressionne, il maîtrise toutes les situations.
L’arrivée de Lexi au centre d’entraînement de hockey bouleverse tout.
Elle est belle, déterminée, têtue… Elle est aussi son premier amour, celle qui a brisé le cœur de Frank dix ans auparavant.
Les retrouvailles sont houleuses, la colère et le ressentiment se mélangent au désir et à la passion… pour un résultat explosif !

L’avisdeMya :

Lexi Hollner a beaucoup souffert de la trahison de FBI, Franck. Mais cela, c’était avant. Lexi a tourné la page depuis. Aujourd’hui, c’est une psychologue affirmée et toutes les structures concernées la courtisent pour l’intégrer dans leurs équipes. Mais, une sort du lot et elle n’hésite pas à tenter cette nouvelle expérience auprès des Blackhawks à rajouter sur son C. V déjà si bien étoffé.

Seul point noir au tableau, cette mission s’avère pénible car, cela implique des retrouvailles avec son ex. Celui qui aurait dû être son soutien, l’a déçue au plus profond d’elle-même. Aujourd’hui, elle pense s’en être bien sortie malgré la douleur de la trahison qui lui reste collée à la peau. Mais, sa carrière compte plus que toute autre considération. Et si elle doit faire face aux fantômes du passé, soit, elle est prête à en découdre. Et advienne que pourra !

Franck, le prince des patinoires, le chouchou de ses dames et l’élément perturbateur au sein des Blackhawks. Il est aussi talentueux que bagarreur né et gérer la colère qui gronde en lui devient de plus en plus compliqué. Ce qui nuit clairement à la cohésion du groupe. La team est en difficulté et une thérapie s’impose. Et c’est là que Lexi Hollner entre en jeu.

Mais, est-ce bien judicieux de rassembler l’huile et le feu dans le même endroit ? Si Lexi, a vite trouvé sa place au club et et a été acceptée comme un membre intégrant de l’équipe, il n’en était pas question pour FBI. La présence et l’intégration de son ex, la femme qu’il a aimée et qui l’a trompé avec l’ennemi, le met autant en émoi qu’en colère ! Ce qui n’est pas pour améliorer la situation. Ces émotions démesurées qu’elle fait naître en lui et qu’il gère si mal impactent son jeu surtout quand l’ennemi en question, son pâle rival de toujours, fait tout pour le pousser hors de lui et hors de la patinoire !

Quand le manque de confiance, les non-dits et un terrible secret s’en mêlent, l’amour ne suffit plus pour préserver la pérennité d’un couple. Et cela, Lexi et Franck l’ont appris à leurs dépens ! Mais, ont-ils assez mûri aujourd’hui, pour réparer ce qui a cassé ? Dépasseront-ils leurs différents pour parler du passé et faire triompher l’amour ?
H. O. T : Hypnotique, Franck, l’est inévitablement et Lexi n’aura qu’à bien se tenir ! A priori, elle ne pourrait que pardonner contre une bonne dose de cet attrait qu’il exerce encore sur elle.
Obstiné, encore heureux. C’est cette qualité qui lui permettra peut-être de reconquérir le cœur de sa dulcinée. Car, obstinée, Lexi, ne l’est pas moins ! Il y a du boulot sur la planche Franck, à toi de jouer !
Ténébreux, et pas qu’un peu. Reste à déterminer si c’est un atout dans son manche ou un désavantage qui nuira à son avancée dans la croisade qu’il mène contre son pire ennemi ! La balle est dans ton camp Franck pour t’en servir à bon escient ! Cap ou pas cap ?

Je pourrais rajouter pleines d’autres qualités qui pourraient vous motiver à découvrir la personnalité attractive et attachante de FBI. (Celle de Lexi n’a pas démérité, soyez-en rassurées). Mais, je vous laisserai le découvrir par vous-même. Sinon, il n’y aura plus de mystère.

Tout ce je pourrais vous divulguer, C’est que H.O.T est un agréable plongeon dans l’univers brut au décoffrage d’un sport empli de testostérone. Décrit avec tant de réalisme qu’on a l’impression d’être au cœur de l’action. On a une perception palpable de l’odeur rance de la sueur dans les vestiaires, de la liesse dans les gradins, le bruit de la crosse qui heurte la balustrade, les crissements des patins sur la patinoire, l’envolée du palet… L’ambiance est électrique et addictive.

En bonus, la plume de l’auteure est tout en simplicité mais, d’une fluidité ne laissant point au temps mort de s’installer.

Retenez votre souffle et rentrez dans un monde où améliorer ses states valent tous les coups bas. Tout est bon pour faire fauter l’adversaire, allant jusqu’à faire outre du règlement

Un règlement des comptes au détriment du Fair-play où rien ne vous est épargné. . Jalousie, échange de coups de coude traîtres, slashing, corps à corps non dénués de conséquences. Juste pour le fun et pour épater la galerie. Du show fortement demandé au grand plaisir des fanatiques de la Crosse. Si le face-face entre les protagonistes s’est avéré explosif, celui de la patinoire l’était à son paroxysme !

Sans oublier de mentionner la présence de la bande de la coloc que j’ai kiffé retrouver ! Émotions, rebondissements et sensualité au rendez-vous, et vous, l’êtes-vous ? Pas encore ? Il n’est pas trop tard, ne résistez pas à la tentation de cette si belle histoire de seconde chance et d’un si bel amour qui a aimanté Franck et Lexi depuis plus de dix-ans et qui n’a pas résisté à la distance ni au passage du temps.

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique de H.O.T que j’ai pris hautement plaisir à lire !

69284658_2187283164717407_1374196394335666176_n

A Jamais : l’indomptable Carah par Stefany Thorne


51n8gnJTXALTitre : À JAMAIS : L’indomptable Carah

Auteur : Stefany Thorne

Genre : Romance

Editions : Auto-édition

Ebook : 5.99 €

Broché : Sortie papier le : Le 26 août

Résumé : « Nos différences sont une force dont il faut apprivoiser le destin… »

À présent reine de Bavery, Carah tente de faire son devoir sans pour autant s’effacer sous le poids du protocole. Seulement, les choses ne s’avèrent pas aussi faciles et magiques que dans les contes de fées. Harcelée par sa maison d’édition et la cour de Bavery, elle mène une rude bataille pour rester fidèle à ses convictions et à elle-même.
Quant à James, il est assailli par ses responsabilités et les maladresses de sa femme qui n’en finissent pas de lui pourrir l’existence, se demandant si elle est réellement faite pour régner sur son royaume. Par chance, nos héros pourront compter sur Éléonore et son ange gardien pour saupoudrer de magie et d’espoir notre couple royal.
Entre passion et devoir, Carah rayonnera-t-elle encore malgré le poids de la couronne ? Nos tourtereaux sauront-ils surpasser leurs différences pour en faire une force ? L’amour résistera-t-il à ce protocole ancestral qui n’en finit pas de les diviser ?
À jamais revient pour notre plus grand bonheur, toujours aussi féerique et palpitant par les situations cocasses et rocambolesques de notre héroïne au grand cœur.

Mon avis : 

Après nous avoir offert un conte de Noël féerique avec A Jamais, Stefany Thorne revient avec Carah : L’indomptable.

À présent, reine de Bavery, Carah peine sous le poids du protocole qu’elle pensait pouvoir moderniser. La magie est loin d’être toujours là un an après… Les contes de fées ne sont peut-être finalement que dans les livres et elle sait, apparemment, mieux les écrire que les vivres.

La bataille est rude pour mener à bien son rôle tout en restant fidèle à ses convictions. Elle qui pensait que l’amour pouvait tout affronter, se rend compte, aujourd’hui, que le devoir passe avant tout pour James. Trop borné pour changer les choses et trop accaparer par ses obligations pour se rendre compte qu’elle a perdu l’étincelle qui la rendait si lumineuse. Cette étincelle qui faisait d’elle, pourtant, le soleil de sa vie et illuminait le château de ses frasques. Frasques qui sont à ce jour, un poids de plus pour le Roi qui lui pourrissent l’existence et lui font perdre de la crédibilité face à ses ministres.

Aujourd’hui, Carah doit jongler entre son devoir et sa carrière. La suite de son roman, A jamais, doit être bouclé au plus vite mais impossible pour elle de concilier les deux. En devenant Reine, elle ne pensait pas que sa vie serait dictée par le protocole Royal et ses obligations désuètes envers la couronne au détriment de sa passion mais, aussi de son couple qui n’en est bientôt plus un…

La belle rebelle refuse d’être obéissante et docile, ce qui dresse petit à petit un mur entre les amoureux. Carah ne sait plus où est sa place… Ce château qu’elle trouvait merveilleux il y a un an, est devenu sa prison dorée.

A-t-elle fait le bon choix ? Comment ne pas se sentir désarmée, impuissante face au poids de la couronne ? Comment rester fidèle à ses convictions lorsqu’elles sont bafouées par le protocole ? Son conte de fées ne connaîtra pas de fin heureuse si James ne se libère pas du poids de ses chaines qui l’entravent, le rendent colérique et ne leur permettent pas de s’aimer… Tels qu’ils sont vraiment… Peuvent-ils faire une force de leurs différences ? James entendra-t-il les cris désespérés de son cœur ?

Je ne suis pas une grande adepte des suites surtout, lorsque nous avons une vraie fin sur le tome 1. Pourtant, je me suis laissée emporter dès le prologue par L’indomptable Carah qui souffre et s’étouffe dans sa prison dorée. Stefany Thorne a su mettre les mots dès le début pour nous happer dans son conte de fées des temps moderne et ne nous relâchent qu’au mot Fin. Si dans le premier opus, nous avions une Carah lumineuse aux frasques rocambolesques dignes d’une comédie romantique, ici ce ne sera pas toujours le cas. C’est une Carah et un James tout en émotion que nous allons retrouver avec une sensibilité à fleur de peau mais aussi beaucoup de colère. Un conte de fées cauchemardesque pour notre beau Roi et notre Reine des gaffes qui s’aiment autant qu’ils ne se supportent plus. Carah est trop déterminée et James bien trop têtu.

Écrasé sous le poids de ses responsabilités, James perd pied et patience. Il veut que sa femme rentre dans le moule qu’on lui impose sachant pertinemment qu’elle ne sera pas heureuse. Cela lui fait mal, même s’il ne lui montre pas. Malgré tout l’amour qu’il lui porte, il se doit de la faire plier aux exigences de la couronne. Mais le Roi, ce n’est-il pas justement lui ? Carah a beau lui dire que le protocole n’est plus d’actualité, que le peuple aimerait un Roi plus moderne mais, ses valeurs sont autant entières que les siennes.

Qui pliera à l’autre ? Car il est clair que si les deux ne lâchent pas prise, il en sera fini de leur beau mariage. Malheureusement, ils ne seront pas les seuls à souffrir car, la princesse Éléonore en fait aussi les frais. Comme tous ceux qui vivent au Château d’ailleurs. Entre le Roi et la Reine, c’est électrique et explosif. Leur amour qui est toujours aussi fort ne fait pas le poids face au protocole. Carah s’est engagée et elle se doit d’aller là où on l’attend, même si ce foutu protocole est désuet. Il en va de l’honneur de la famille Mac Grégord.

La plume de Stefany Thorne est toujours aussi romantique, fleur bleue et féerique. Elle se veut fluide, accrocheuse, empreinte de charme et de douceur. Ce conte de fées moderne est une bouffée d’oxygène pour les amoureuses de l’amour, des licornes et des paillettes. Dans ce tome, nous aurons aussi beaucoup de mots piquants, des phrases dures qui font mal plus que de raison. Stefany nous entraîne dans un panel étourdissant d’émotions qui m’ont presque tiré des larmes, le tout magnifié par une ambiance féerique et angélique.

En même temps, elle met le doit sur des valeurs qui n’en sont plus vraiment et qui pourraient être préservés avec honneur si le roi pouvait ouvrir son cœur encore un peu plus malgré que cela lui soit proscrit. Carah bouscule les codes et ne fait pas dans la dentelles, elle souhaite rester elle-même et saura aussi faire voir qu’elle est capable d’être comme on l’attend lorsque cela est nécessaire.

Un duel entre une roturière devenue Reine avec l’espoir d’adoucir un protocole et envisager une monarchie plus moderne et surtout plus proche du peuple et un Roi conditionné depuis son plus jeune âge à être celui qu’il est aujourd’hui mais, qui ne correspond certainement plus à ce qu’on attend de lui. Et qui souffre pourtant de ne pas vivre son mariage à l’image de l’amour qu’ils se portent. Le désir qu’il ressent pour sa femme est aussi fort que toute l’insubordination dont elle fait preuve mais… N’est-ce pas ce caractère qui l’a fait succomber ? Peut-être qu’avec un peu de magie et un rappel à l’ordre, il se souviendra que son cœur battait avant tout pour cette jeune femme maladroite et pourtant si droite. Cette femme généreuse, impétueuse et pleine de vie ! Une histoire touchante aux personnages hauts en couleur et Oh combien attachants pour certain et attachiants pour d’autres 😉

Un grand merci à Stefany Thorne pour sa confiance. J’ai passé un excellent moment de lecture. Rafraîchissante, magique, féerique, enrobée de guimauve et couronnée de fleurs bleues mais, j’assume de m’être éclatée !

Qu’importe quelles femmes nous sommes, chacune d’entre nous a le droit de rêver, de croire. De vivre son conte de fées qu’il soit parfait ou imparfait du moment où sa fin est heureuse.

51n8gnJTXAL

 

La rentrée littéraire chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, en septembre, la maison d’éditions Juno Publishing France revient  avec des tentations M/M et M/F ! D’ailleurs, une partie des sorties du 5 septembre sont disponibles en avant-première (uniquement sur le Site Juno) à partir de mercredi et vous pouvez déjà les pré-commander  ➡️ http://juno-publishing.com/product-category/prochainement/

Sorties M/M

41d95qf4fJL

RésuméZane ne fait pas dans les relations et Connor n’est définitivement pas le genre non plus…

L’avocat de la défense Zane Devereaux est sur le point d’avoir tout ce pour quoi il a travaillé toute sa vie. Il est sur la bonne voie pour devenir le plus jeune associé de son entreprise et il a suffisamment d’argent à la banque pour ne plus jamais être à la merci de qui que ce soit. Il a laissé son passé exactement où il doit être et refuse de regarder en arrière. Et bien sûr, il ne risque pas de répéter ses erreurs en laissant entrer une personne aussi douce, sexy et vulnérable que Connor Talbot dans sa vie. Dans son lit peut-être, mais pas dans sa vie.

Connor Talbot ne regrette pas d’avoir servi son pays, même si cela lui a coûté plus cher qu’il l’avait imaginé. Deux ans après avoir été blessé à la jambe par un engin piégé et laissé avec une blessure permanente au cerveau, il a toujours du mal à remettre sa vie sur les rails, mais il a réussi à trouver une famille improvisée à Seattle qui l’aide à atténuer la peine d’avoir perdu la sienne à un très jeune âge.

Malheureusement, une série de mauvaises relations et un ex abusif ont eu des conséquences néfastes sur lui et il a renoncé à trouver le partenaire pour la vie qu’il avait toujours envisagé d’avoir. Mais une rencontre fortuite avec un homme avec lequel il n’a absolument rien en commun, à l’exception d’une intense alchimie, le fait penser que peut-être, une relation physique sans attaches est exactement ce qu’il lui faut.

Ce qui commence comme deux hommes satisfaisant leurs besoins entre les draps se transforme en une chose à laquelle ni l’un ni l’autre n’était préparé, mais les blessures du passé sont profondes et ils devront décider si un avenir ensemble leur coûtera trop cher ou si ce qu’ils pourraient avoir ensemble vaut la peine de se battre.

41KZJjqFafL Résumé : Lysander Winterbourne semble mener une vie facile. Beau, aimable et sportif de renom, il est le chouchou de la société londonienne. En ce qui concerne Adam Freeman, Lysander n’est qu’un aristocrate gâté.

Riche propriétaire de manufactures, Adam n’a pas de temps pour le monde frivole de la bonne société, mais lorsque son frère cadet se fiance avec Althea Winterbourne, il accepte à contrecœur d’y être présenté – avec l’enfant chéri du clan de Winterbourne comme guide.

Se résignant à quelques jours d’ennui, Adam est surpris de découvrir qu’il y a beaucoup plus chez Lysander que son extérieur parfait.

Mais Adam aura-t-il le courage de présenter à Lysander Winterbourne son « moi » secret ?

41JX2+OSLoL._SY346_

Résumé : La vie est belle pour Eric Schuster. Il possède une entreprise de technologie très performante, un groupe d’amis formidable et est sur le point d’épouser l’homme de ses rêves. Eric est agréablement surpris de constater que la transition d’amis à amoureux a été plus facile qu’il le pensait. Cependant, après avoir rencontré un ex-petit ami trop amical lors d’un voyage impromptu dans leur ville natale commune, Eric se rend compte que les choses vont bientôt se compliquer.

Zane Richards est le type de surfeur californien par excellence devenu marin professionnel. Son approche tranquille de la vie l’a aidé à surmonter les moments difficiles de sa vie. Eric ne partage peut-être pas son état d’esprit décontracté, mais Zane sait sans aucun doute que c’est lui l’homme de sa vie. Cependant, créer un avenir commun peut demander d’affronter une partie du passé. Zane pensait qu’il l’avait laissé loin derrière lui. Les deux hommes devront décider s’ils sont prêts à risquer ce qu’ils ont pour avoir un « toujours ».

41OU5lgmdrL

Résumé : Photographe à Hollywood, Terry Patterson aime son travail. Mais lorsqu’il s’agit de romance, il n’y en a pas – du moins, plus maintenant. Depuis que le producteur Phil Watts l’a brusquement quitté pour un travail très bien payé à Toronto, Terry est bien déterminé à passer à autre chose. Après tout, ils avaient à peine commencé leur relation lorsque tout a dégénéré. Même s’il est toujours amoureux de Phil, n’est-il pas temps de le laisser enfin partir ?

Phil a appris de la plus dure des façons que travail et carrière sont une chose, avoir quelqu’un à ses côtés à aimer et chérir en est une autre. Une nuit dans un bar changera tout pour lui. Il est maintenant de retour en ville, prêt à appliquer tout ce qu’il a appris en tant que Maître, et à reconquérir son « boy ».

  • Soumission détournée : Tad dans tous ses états #3 de Kora Knight (Lien d’achat)

41qulKlYF5L

Résumé : Le deuxième round avec Scott n’avait pas été ce à quoi Tad s’attendait, mais cela lui avait finalement fourni quelques prises de conscience importantes. D’une part, cette première rencontre était bien plus qu’une question d’hormones. Ce qui signifiait qu’il ressentait une véritable attirance pour cet homme. Une chose q

ui expliquait son absence de défense contre le charme de Scott. Sérieusement, ce type avait détruit ses fortifications comme si elles n’avaient jamais existé.

Ce qui, oui, était plutôt dérangeant.

Tad avait donc résolu de faire face à ses découvertes de la seule manière logique qu’il connaissait : purger ce type de son organisme une fois pour toutes en restant à l’écart. Malheureusement, cela s’était avéré beaucoup plus difficile qu’il l’avait prévu. Il semblait que son « engouement stupide » était profond, ce qui faisait que l’ignorer était une corvée désagréable.

Alors, quand Scott vient à sa rencontre de façon inattendue, Tad est trop épuisé pour lutter plus longtemps contre son trouble. S’accordant un répit plus que nécessaire, il accepte de traîner avec lui, aucun des deux ne sachant que Max-le-Dom finira par faire partie de la transaction. Ce qui commence comme une soirée sans prétention se transforme rapidement en quelque chose de licencieux. La question est, Tad sera-t-il capable de le gérer ? Et plus important encore, quel chemin prendra-t-il dans son voyage de découverte ?

Si différent de Blake Moreno (Lien d’achat)

41lIH3jX8jL._SY346_ Résumé : Wade Maguire et Russ Paulson sont amoureux. Après un an de passion et de bonheur, ils achètent une maison et emménagent ensemble. Tout est rose pour eux – jusqu’à ce qu’un ex de Wade , fou et jaloux, vienne mettre tout cela à l’épreuve.

Après avoir été kidnappé et torturé par son ancien amant dérangé, Wade perd sa capacité à s’engager dans sa propre sexualité ou avec Russ. Avec l’aide d’un psychologue, de la thérapie EMDR, et d’un planning sexuel, ils travaillent ensemble pour surmonter les dommages causés. Se faisant, ils découvrent une source d’amour qu’ils n’ont jamais connue auparavant.

Alors que la passion refait surface et que leur vie sexuelle reprend vie, Wade réalise qu’il a besoin d’expérimenter à nouveau certains évènements dans les bras aimants de Russ. Pour Wade, la différence entre la douleur et le plaisir est l’amour, et la différence entre le viol et le sexe violent est le consentement ! 

  • La plus sombre des flammes : Le chemin de ton coeur #1 par Christina Lee (Lien d’achat)

5122EY51IWL

 Résumé : Vaughn O’keefe est copropriétaire du Hog’s Den depuis des années. Il n’a jamais été aussi décontenancé que lorsqu’une nouvelle recrue nommée « Smoke » franchit la porte. Quelque chose à propos de cet homme fait bouillir son sang, mais il sait garder ses préférences secrètes autour du club.

« Smoke » Callahan a fait deux séjours en désintoxication et il est enfin sevré, grâce à l’aide des Disciples. Il est sur le bon chemin et ne veut pas se laisser distraire, peu importe à quel point il a le responsable du bar dans la peau. En outre, sa dernière relation avec un homme l’a laissé effrayé, seul et avec le cauchemar d’une dépendance.

Lorsque le Hog’s Den se retrouve en effectif réduit et que Smoke reçoit l’ordre d’aider le seul homme qu’il ne peut pas avoir, son désir pour le barman atteint des proportions sans précédent. Vaughn pense qu’une nuit ensemble devrait suffire à satisfaire leur attirance mutuelle. Mais ni l’un ni l’autre n’avait prévu à quel point ce serait intense.

Alors que le passé de Smoke le rattrape et que la personne qu’il avait espéré ne plus jamais voir réapparait, il est temps pour lui d’impliquer les Disciples. Le problème, c’est qu’il devra risquer son statut de membre, son coeur et sa propre peau pour assurer la sécurité de tous ses proches.

  • Discipline : Délivrances de Chris Owen et Jodi Payne

69258655_2420404111361305_9110077598519525376_n

Résumé : Tobias et Noah explorent leurs relations plus profondément que jamais, pas seulement avec leur propre Domination et soumission, mais avec leurs amis. Tandis que Noah aide Tobias à surmonter la perte d’un être cher, il découvre que ce dernier l’aide également en le guidant dans des jeux sexuels intenses, dissipant ses dernières peurs et l’aidant à faire face à sa plus grande : la cage. 
Pendant ce temps, l’ex-amant de Tobias, Phantom, devient un ami proche de Noah alors qu’ils découvrent et tentent de résister aux tensions sexuelles qui couvent entre eux. Leur flirt devient un réel soutien lorsque Phantom atteint le point de rupture à cause du manque d’un Maître dans sa vie, une chose dont il a désespérément besoin. Tandis que Bradford travaille pour devenir ce Maître, Tobias et Noah se rendent à Paris, visitant la ville et ses sex-clubs, et renégocient leur contrat.
De retour de Paris et à leurs vies, toutes sortes de nouvelles difficultés se présentent à eux, comme essayer de déterminer où se place Phantom dans leur relation en constante évolution.

Merci les étoiles, la team  postera dans la semaine un article sur les sorties M/F !

25158134_1545036345564757_833806273019459690_n

 

Catégories PAL

Electric Girl de Fleur Hana, Je serai ce qu’il te faut de Louisa Méonis et 4 autres nouvelles publiées chez Harlequin HQN !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir mes avis sur 6 nouvelles pleinement addictives publiées récemment  chez Harlequin France. Ce qui n’est pas vraiment surprenant vu la belle brochette d’auteures . Fleur Hana, Louisa Meonis, Emily Blaine, Juliette Bonte, Nathalie Charlier et Alana Scott

  • Electric Girl par Fleur Hana

Electric Girl était mon premier coup de cœur parmi les 6 nouvelles. Que d’émotions dans cette nouvelle ! Un rêve dont on n’a pas envie de s’éveiller. Fleur Hana nous a offert une belle histoire d’amour, un fait du hasard ou du destin. Deux personnages aussi différents l’un de l’autre mais qui se complètent pour ne former qu’un. Il est psychorigide là où elle est un électron libre. Il est réservé alors qu’elle est audacieuse.
Electric Girl est une balade nocturne pleine de leur nouvelle complicité, d’un amour naissant. De musique. Une nuit d’ivresse amoureuse riche d’affection, de rire, et d’une émotion intense.

  • Je serai celui qu’il te faut par Louisa Meonis

Et de deux ! Je serai celui qu’il te faut est mon deuxième coup de cœur. Une histoire d’un romantisme à souhait et comme je les aime. Une grande émotion était aussi au rendez-vous. J’ai vibré comme un avec les personnages bouleversants de cette nouvelle captivante. Une histoire dans laquelle les malentendus et les non-dits en sont les mots d’ordre.

Edward, soldat stationné en Irak, vient de recevoir une mauvaise nouvelle. Il vient de perdre son jeune petit frère adoré dans un accident. Aux funérailles, il rencontre un ange qui perturbe ses sens et conquiert son cœur Cet ange, s’appelle Julia, elle est enceinte jusqu’au cou. Mais elle était aussi…la fiancée de son frère. Il n’a aucunement le droit de penser à elle, ni à en être amoureux. Mais en amour, on n’a pas vraiment le choix. Edward doit vivre avec sa culpabilité de convoiter une femme qui n’est pas sienne…

  • Mon bonheur entre tes mains par Emily Blaine

Cette histoire est d’une tristesse et comme à son habitude, la plume talentueuse d’Emily Blaine, nous embarque pour une belle et addictive émotion qui parle de seconde chance. En effet, le chef Mayol a été rapatrié d’urgence chez lui après une longue mission au Mali. Dans cette guerre, il n’a pas seulement perdu un bout de son corps mais aussi son âme et tout espoir de sauver son mariage en dérive. Démuni, perclus de douleur et en déprime complet, Paul végète jusqu’à l’arrivée de Camille Mercier. Sa nouvelle kinésithérapeute. Elle est solaire, drôle et se refuse à le laisser se complaire dans son malheur. C’est tout à fait le coup de pied aux fesses dont il avait besoin pour apprendre à vivre avec son handicap. Paul perçoit une lueur dans ses ténèbres. Sera-t-elle sa seconde chance ?

  • Fall for me par Juliette Bonte

Juliette Bonte nous a offert une superbe histoire d’un amour fusionnel et passionnel qui a résisté au passage du temps et à leurs différences. Lui, c’est Finn. Un jeune garçon de 8 ans. Et il habite du mauvais côté de la barrière. Sa famille est pauvre. Et souvent, il est obligé de voler pour apaiser la faim qui lui tord le ventre. Elle, c’est Montana. La petite bourge à son papa et très vite, elle est devenue sa campagne de jeux et son ange à lui. Depuis le jour où il l’a vu, elle n’a pas quitté ni ses pensées ni son cœur. Jusqu’à ses 14 ans, elle a toujours été sa priorité. Mais l’assassinat de son frère aîné a changé la donne. Finn a disparu de sa vie pour ne pas la propulser dans son monde plein de violence. Lui, veut sa vengeance et il est hors de question de la mêler à ses histoires tordues. Les années sont passées, Montana est devenue flic et Finn, est le dangereux et le criminel sans pitié le plus recherché. Aujourd’hui, elle n’a pas oublié sa désertion soudaine et sans un mot et elle compte bien prendre sa revanche. Sauf si l’amour s’en mêle !

  • Toi que j’ose aimer par Nathalie Charlier

Nathalie Charlier nous raconte une histoire à l’image de « Les oiseaux se cachent pour mourir » mais, sans abuser de l’effet dramatique. L’auteure relate les faits de sa propre vision avec une personnalité propre à elle. Ce que j’ai beaucoup apprécié. Une belle émotion d’un amour interdit entre Rose, étudiante et Soren, promu à prononcer ses vœux et tenir une paroisse. Ce dernier, sera soumis à la tentation de la chair et tente de résister à l’élan de son cœur qui est aussi intense que celui de son corps. L’amour de Rose sera-t-il plus fort que sa foi ? Une thématique sensible mais abordée avec délicatesse.

  • Dangerous attraction par Alana Scott

Dangerous attraction est la seule nouvelle à laquelle, je n’ai pas trop accroché. Pourtant l’histoire était prometteuse. Mais, il m’a manqué l’émotion qui devait aller avec cette trame plus que sympathique.

Clara Garcia, est psychologue d’un centre pénitentiaire. Mais l’arrivée de Lucas Laugier à l’une de ses consultations, pourrait bien compromettre cette carrière pour laquelle elle a bossé dur. Clara connait les enjeux, mais la tentation de l’interdit est bien plus forte que la raison !

Résumé de mon ressenti : En somme, c’était un excellent moment lecture dont je suis sortie euphorique. J’ai dévoré ces nouvelle d’une traite et dans lesquelles, vous pouvez trouver tous les délices qui font les belles histoires. Des trames captivantes, beaucoup d’émotions, des épreuves de la vie, de l’humour, des amours interdites, des personnages touchants et des plumes brillantes en bonus !

Vous ne voulez pas passer devant ces plumes talentueuses n’est-ce pas ? Alors, foncez !

69281267_1151168731757082_4197341838958395392_n

L’avis de Carine sur 10 bonnes raisons de te détester, un Roman de Emma Green chez Addictives Editions


41LfgeHImULTitre : 10 bonnes raisons de te détester  

Auteurs : Emma Green

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 7.99 €

Résumé : Ils ne devaient jamais se revoir.
Ils sont liés pour toujours.

Art Pearson a deux amours dans la vie : son île du Pacifique et l’hôtel paradisiaque qu’il a bâti en partant de rien. L’engagement, la famille, ça n’a jamais fait partie de ses plans.
Pourtant, son passé le rattrape sept ans après une nuit torride et sans lendemain : une jeune Française vient de débarquer à Hawaï, avec ses jumeaux et son sale caractère, prête à piétiner tous les châteaux de sable sur son passage.
Entre le bad guy sans attache et la mère célibataire, le paradis sur terre pourrait bien tourner à l’enfer.

10 bonnes raisons de te détester, d’Emma Green, histoire intégrale.

Mon avis :

Voilà les 10 bonnes raisons de vous laisser tenter par ce magnifique roman !

1- C’est du Emma Green tout simplement.

2- Les paysages sont à couper le souffle et vous allez être dépaysés en deux trois mouvements.

3- Les plumes des auteures nous emmènent à Hawaï, dans un décor de rêve pour vivre une magnifique histoire

4 – Les protagonistes sont époustouflants, attendrissants, attachants, canons et hilarants que ce soit du plus petit, au plus grand. Bon ok, Art doit se dérider un peu, mais les tornades qui vont débarquer à son Hôtel sauront le faire, je vous le garantis.

5 – Ça bouge, ça pétille, ça m’a fait rire…

6 – Autant que cela m’a touchée.

7 – Parce que certains Cyclones peuvent faire du bien malgré les ravages…

8 – Parce que Gaby et Art, c’est la plus magnifique des tempêtes !

9 – Et si je vous racontais plutôt ? Car des raisons, il y en aura bien plus que 10 et presque autant que Gaby en aurait pour détester Art… Ou pas.

10 – Bonnes raisons de te Détester Histoire Intégrale.

Dès le prologue, on ne peut qu’être happée dans cette histoire qui ne manque pas de tendresse et de sensualité. Une belle romance toute fraîche avec ses moments touchants, hilarants à ses heures, et plein d’amour à d’autre, qui nous emporte d’un bout à l’autre sans s’en rendre vraiment compte. Un récit léger qui fait du bien au moral et qui permet de passer un bon moment de lecture.

Il y quelques années, Gaby et Art ont partagé la nuit la plus incroyable de leur vie. Une nuit qui aurait dû rester sans conséquences avec pour seul souvenir, des pensées à faire rougir pendant de longues années. Oui, entre Gaby et Art, ce fut percutant, piquant, ravageur, attractif, et très … Sexuel et sensuel, un corps à corps inoubliable. Une rencontre qui fait que tout une vie change en une seule nuit…

Sept ans après, le retrouver devient une urgence pour Gaby qui va tout plaquer en France et s’envoler vers cette île de rêve sur laquelle Art a ouvert un Hôtel.

Art est un amoureux de la nature, fan de surf, dingue de boulot, aimant son indépendance et sa solitude. Handicapé social, son projet de vie se résume à vivre seul et monter de ses propres mains chaque bungalow écologique qu’il propose à ses clients.

Mais, l’arrivée de Gabrielle va être sa plus grosse tempête. Cette fille au caractère de feu et aussi imprévisible que le volcan qui domine l’île, va lâcher la plus grosse bombe qui soit et faire exploser alors toutes ses certitudes mais, aussi son cœur. Les blessures et les secrets du passé qui ont alors créé des failles dans ce cœur qu’Art ne veut plus ouvrir à quiconque, va se fissurer petit à petit, jusqu’à déterrer ce qui il y était enfoui pour y faire face.

L’alchimie entre eux est toujours aussi présente et surtout palpable. L’attraction toujours aussi forte et électrique. Leur relation ne sera pas de tout repos et l’obstination de Gabrielle, incommensurable. Elle ira jusqu’au bout, jusqu’à le faire plier… Il le faut… Les piques et les joutent verbales vont être le moteur de leurs échanges pour notre plus grand plaisir. Des têtes à tête enflammés qui ne pourraient être calmés que par un corps à corps.

Avec 10 Bonnes raisons de te détester, les auteures m’ont offert une superbe parenthèse dans laquelle j’ai pris plaisir à m’évader. L’odeur de la mer, le sable chaud et le chant des vagues ne peuvent que faire rêver. Si vous rajoutez une jolie blonde qui sait faire des bons petits plats, accompagnés de ses jumeaux et un beau Gosse, voilà le combo parfait d’une romance estivale à dévorer sur votre chaise longue, chapeau de paille sur la tête et Mojitos a portée de main. Ok peut-être aussi des Kleenex à un moment donné si vous êtes sensibles. Mais cela reste tout de même assez light de mon point de vue.

Nous sommes plus dans une comédie romantique, même si les plumes des auteures ne peuvent s’empêcher de nous toucher en plein cœur. Toujours aussi addictives, émouvantes et attendrissantes. Elles savent nous émouvoir quand il faut et là ou il faut. Même si dans ce récit, j’ai trouvé néanmoins que c’était moins percutant qu’à l’habitude. Mais, nous sommes dans une romance estivale et c’était sûrement voulu.

C’est un roman qui fait du bien, qui apporte la bonne dose de rire, de douceur, d’amour et qui aborde plusieurs sujets sans déplorer aucun temps mort. Tout est autant cyclonique que les Français qui déboulent sur l’île et qui vont dévaster le cœur de notre ours solitaire. Tout est écrit avec tact et une fluidité qui nous offre une histoire volcanique qui démarre sur les chapeaux de roues et nous emmène à 200 à l’heure dans un récit vivant, drôle et émouvant que je ne peux que vous conseiller de lire à votre tour. Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman en service presse numérique.

Extrait : 

– Parfois, Art Pearson, les gens font des choses sans réfléchir mille ans, faire des plans, prendre des mesures et prévenir la terre entière par talkie-walkie. Parfois, les gens agissent, quand ils en ont vraiment envie, et arrêtent de penser. Tu devrais sérieusement songer à essayer.

La blonde me plante là pour aller chercher une serviette à la salle de bains, je peux la reluquer de dos sans risquer de me faire prendre. Et réfléchir à une repartie. Mais à la place, je repense à ce qu’elle vient de m’envoyer dans les dents. Et j’ai une furieuse envie d’elle, de la coller contre le mur le plus proche, de fourrer ma langue dans sa bouche, de goûter à sa peau salée, d’empoigner ses cheveux trempés et de lui prouver que non, elle n’a pas du tout envie que j’arrête de réfléchir et de me contrôler.

41LfgeHImUL

Green Oak d’Emma Landas aux éditions Black Ink !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur la dernière publication de Black Ink éditions. Green Oak d’Emma Landas. Une sublime histoire qui ne vous laissera pas indifférentes. Un amour plus fort que toutes ces différences, la redoutable excuse pour s’entre-déchirer, l’arme fatale que l’Homme a inventée pour s’auto-détruire !

Titre : Green Oak

Auteure : Emma Landas

Éditeur : Black Ink éditions 

Genre : Romance

Résumé : La vie de Victoria bascule un jour d’été ensoleillé, quand son cœur sombre en même temps qu’elle au fond du lac.

Lui, le sang-mêlé mis à l’écart par son peuple, lui le beau Tzigane aux yeux gris et à la peau trop mate pour les Gadjos mais trop pâle pour les siens, est aux antipodes de la jolie blonde issue de l’aristocratie.

Et pourtant ! Le destin se joue des conventions et des apparences. Le vieux chêne vert sera témoin de cet amour hors du temps qui unit deux âmes que tous cherchent à séparer.

L’avisdeMya :

Avant tout, des remerciements s’imposent autant à la maison d’éditions Black Ink qu’à toute son équipe. Mea culpa Emma Landas. Un adage arabe dit : « Qui ne te connaît, t’ignore ». Comme je ne connaissais pas ta plume, j’ai failli passer à côté d’une pépite. Car, au tout début de ma lecture, je n’ai pas du tout accroché à cette histoire. J’avais l’impression qu’elle ne menait nulle part. Fatiguée et en panne de lecture, J’ai dû lâcher l’affaire et faire une pause. Jusqu’à hier. J’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans l’aventure et là enfin, c’est le déclic. Il m’a manqué juste un peu de patience à la première lecture et je reconnais qu’elle n’est pas mon fort. Je me félicite d’être allée jusqu’au bout, sinon j’aurais manqué une romance qui vaut vraiment le voyage et le temps passé dessus.

L’histoire de Lorialet et Victoria n’est pas commune malgré ce qu’en ai pensé au début. Et mène finalement à la plus belle et douce des étapes de la vie. L’amour. Cette offrande divine après laquelle on court tous et on est prêts à tous les sacrifices pour la préserver. Un bel amour passionnel, sauvage et tout en douceur à la fois. Un amour plus fort que toutes ces différences, la redoutable excuse pour s’entre-déchirer, l’arme fatale que l’Homme a inventée pour s’auto-détruire !

L’argent et l’amour font tourner le monde. La plupart du temps, la cupidité gagne sur les sentiments. Mais parfois, l’amour gagne. Et c’est d’autant plus, la plus belle des victoires. Dans Green Oak, l’amour et l’argent entrent aussi en compétition. Là où la richesse essaie encore de dominer et faire plier les sentiments les plus nobles.

Mais Victoire et Lorialet, malgré leurs différences, les esprits étriqués, la douleur, l’enfermement, ils crieront leur amour aussi fort, aussi loin qu’on pourrait les entendre. Et terrasseront les préjugés juste par la force de ces beaux sentiments qui les animent.

Et pourtant, entre eux, ce n’était pas le coup de foudre. Non loin de là. Après tout, les petits gens ne se mélangent pas aux bourgeois, n’est-ce pas ? Entre la bourgeoise et le sang-mêlé, s’il devrait y avoir une chose, ce n’est surtout pas le coup de foudre. Depuis le premier jour, ça ne l’a pas fait pour Lorialet. Ce sac d’os et même pas belle n’arrêtait pas de lui coller aux basques ni de le pousser dans ses retranchements. Et il ripostait de la seule façon qu’il connaissait : Avec une grande méchanceté. Le pire c’est quoi qu’il fasse ou dise pour la blesser, Victoire ne l’a jamais lâché, n’a jamais arrêté de chercher sa compagnie, son amitié. Jusqu’à présent ! Le temps qu’il se rende compte que la donne a changé, c’était déjà trop tard.

Victoire a disparu de sa vie laissant derrière elle un vide abyssal qu’il n’a pu combler qu’à force de travail. Si son souvenir d’elle s’escomptait dans son esprit, son cœur ne l’a pas oublié. La preuve, dès qu’elle a réapparu, il est entré en transe et a recommencé à battre d’un tempo qu’elle seule sait retentir en lui !

Mais, la revenante n’est plus sa Victoire d’antan. Si elle a gardé le sourire lumineux et son attitude belliqueuse qu’il aimait et détestait à la fois, ses yeux, eux ne chantaient plus le même refrain. Son regard s’est éteint, auréolé de tristesse et d’ombres. Qu’est-il arrivé à sa lumière ? Pourquoi l’a-t-elle abandonné pour réapparaître aussi belle et tourmentée au moment où il a commencé à prendre sa vie en main ?

Loralet le découvrira à ses dépens et bien assez tôt ! Toute vérité n’est pas bonne à entendre. Et celle de Victoire est terrible, destructrice ! Mais, il doit accuser le coup, l’assumer et faire en sorte qu’elle ne détruise pas sa seule et plus belle possession. Aujourd’hui, pour la garder, il aura du pain sur la planche. Il aura à donner de lui-même pour vaincre ses démons et ceux de sa plus belle victoire ! Le chemin vers l’amour ne sera pas de tout repos, mais la famille auquel il ne croyait pas, est là pour lui prêter mains fortes. Le goût du sacrifice ne sera que plus savoureux surtout quand c’est offert à l’être aimé.

Tout est parti d’une légende, mais ne dit-on pas que les légendes ont une part de vérité ? Faut savoir lire entre les lignes pour l’assimiler. Car les prémonitions d’Aïda qu’il a crues être un délire d’une aïeule qui perd la tête et auxquelles, il n’a jamais cru, se sont avérées et l’enfant de la lune a su retrouver la force en lui et l’homme qu’il est vraiment, pour mener son combat et celui de son aimée. Leur combat pour faire vaincre l’amour !

Green Oak n’est pas un conte de fées qu’on raconte, on en rit et on oublie aussi vite. C’est une histoire qu’on savoure comme du petit lait et on s’en souvient pour la belle leçon de vie qu’on en tire. On la garde en mémoire pour sa pérennité.

Green Aok n’est pas seulement une histoire d’amour, mais aussi des thèmes qui donnent à réfléchir. Comme l’acceptation de soi avant de réclamer celle d’autrui. C’est aussi un appel à la tolérance. Un don du sacrifice au nom de l’amour des plus addictifs. Une ode à l’amour sans frontières : De la richesse, ethniques, raciales ou culturelles. Et aussi un hommage à nos différences, aux liens du sang ou du cœur.

La sagesse qu’on en tire : La vie est belle si on se donne la peine de la vivre tout simplement sans nous emprisonner dans des cases qui ne servent qu’approfondir un mal-être récurent !

Alors si votre cœur vibre et parle le langage de l’amour, Green Oak est une histoire qui est faite pour vous ! Une romance qui vibre de mille notes et de mélodies qu’on apprécie de chapitre en chapitre. Une histoire qui résonne de moult émotions intenses, de bonne humeur, d’amour mais aussi de tristesse, de douleur et de mille de ces choses qui nous tordent les boyaux ou font palpiter nos cœurs en symbiose. Des personnages forts et attachants qui nous subjuguent à nous faire rire de leurs mordantes réparties, à nous faire pleurer de leurs maux. Ou à nous émouvoir de leur douceur et de leur bel amour.

Bravo à la talentueuse artiste qui a dessiné ce tableau de maître dans lequel la lumière dame le pion à la noirceur. A celle qui a composé cette bel air qui continuera à faire bondir mon coeur de mille frissons. Et le vôtre aussi, si vous tenter l’aventure de cet amour qui rappelle un certain Roméo et Juliette revisité avec excellence.

 

69279127_622299538296210_6069550815230558208_n

 

L’avis de Carine sur A trois je vous aime… T3 Un roman de Lougane Rose chez Lips & Co


41r5r3OYWHL._SY346_

Titre : A trois je vous aime… 3/3

Auteur : Lougane Rose

Genre : Romance

Editions : Lips & Co

Collection lips & roll

Ebook ; https://amzn.to/2SuXZwA

Broché : 16.99 €

Résumé : « Il me souffle qu’en amour, il n’existe aucune loi, qu’aimer n’est pas un choix mais une liberté… dont le seul maître est le cœur. »

Lilie semble plus épanouie que jamais, et pourtant, une ombre qu’elle n’arrive pas à chasser se précise au fil des jours. Dans une histoire d’amour, il est difficile de fermer les yeux sur ce que l’on ressent vraiment.

La jeune femme doute. Cette vie ne lui convient peut-être pas, elle craint de ne jamais pouvoir combler tous ses espoirs et son besoin d’amour. Année après année, les interrogations restent, même si les sentiments évoluent.

Mais aujourd’hui les trois amis n’ont plus droit à l’erreur. De Valentyn ou de Léandre, il n’est plus question que l’un d’eux souffre.

Comment décider de son avenir quand l’avis commun s’en mêle ? Dans ce tourbillon d’émotions enivrantes, entre passion et morale qui l’emportera définitivement ?

*****

Lougane Rose signe ici une saga riche en émotions, promesse de bien des heures de délice, qui saura ravir les friands de romance !

Mon avis : 

Il regarde son rêve s’évaporer, ce rêve qu’il a pourtant touché du doigt et pour lequel il était prêt à tout… Ce rêve, s’appelait Lilie et aujourd’hui elle n’est plus à lui… Son meilleur ami, son frère de toujours a gagné son cœur et plus jamais, il ne pourra penser à elle autrement que comme une amie. Son cœur saigne, pleure mais c’est une nouvelle vie qui commence pour les amoureux et lui n’en fera pas partie. 1… 2… 3… Au revoir Lilie. Je t’aime pourtant si fort et c’est bien pour cela que je te laisse partir…

Depuis que Lilie a fait son choix, tout se passe pour le mieux dans son couple. Elle est aujourd’hui une femme épanouie qui aime son mari plus que tout et son fils qu’elle chérit chaque jour. Toute trace de colère ou de jalousie a enfin quitté son mari depuis qu’elle lui a dit OUI. Ce oui, qui a permis aussi aux deux meilleurs amis de redevenir des frères de cœur aussi sincères qu’avant leur discorde. Certes, elle l’aime toujours de tout son cœur et de toute son âme, mais à ce jour, elle n’est plus que la femme d’un seul homme et tout le monde semble l’avoir accepté. Enfin la paix… Ou presque ! Car, si Lilie est heureuse, comblée et aime comme une folle son mari, elle semble ne pas être complète. Elle n’a plus cette étincelle dans les yeux, ces étoiles qui brillaient et illuminaient ses deux amants lorsqu’ils formaient la trinité. Sa raison lui a fait faire un choix qu’elle ne regrettera jamais car, Lilie est folle de son mari, mais son cœur, lui fait payer chaque jour le fait de s’être cachée et d’avoir pris pour excuse les codes, la morale et l’éducation. Pourtant en amour, il n’existe qu’une seule loi et c’est celle du cœur. Celle qui vous permet de vivre, d’aimer, d’exister et de faire ces propres choix qu’importe le regard des autres, qu’importe si cela n’est pas conventionnel. Le cœur de Lilie n’est pas divisé en deux parties égales entre ses deux amours, il est assez grand pour Eux et au même titre. Mais la voilà condamné à vivre avec un cœur comblé et meurtri à la fois…. Est-il possible d’aimer deux hommes à la fois et avec la même intensité ?

Cela serait-il possible que ce soit pour toujours ?

Rien à avoir avec une passade ou une faiblesse pour Lilie et Avec 1…2…3… Je vous aime, elle vous le confirmera. Et non, pas avec les arguments qui vous feront plier et comprendre, mais avec son cœur et celui de ses deux amours… Avec tous les sentiments qui transpirent de leur relation. Avec toute cette peine qui nous broie les tripes au point de lui dire : Mais fonce Lilie ! Écoute ton cœur ! La Trinité, c’est vous, qu’importe les qu’en dira-t-on ! Soyez heureux !

Mais si pour Lilie, aimer deux hommes à la fois peut-être possible, qu’en serait-il pour Val et Léandre ? Eux, qui se sont tant déchirés déjà pour elle, pour son amour ? Elle n’est pas la seule à vivre le dilemme de ce triangle amoureux qui est à ce jour plus qu’une illusion…

Quels choix se présentent à eux ? Comment gérer face à Soan ? Ne pas rentrer dans le moule de la société fait-il d’eux de mauvais parents ? Qui sommes-nous pour juger ?

Un troisième tome toujours aussi palpitant mais surtout empli d’une émotion et de sentiments dont on ne se lasse pas. Les triangles amoureux, ce n’est pas ma tasse de thé et j’ai déjà dû vous en parler dans mes précédents avis sur les deux premiers tomes, mais comment fermer les yeux et son cœur face à autant d’amour ? Un amour qui enfle un peu plus chaque jour et qui prend une place phénoménale. Pour Lilie, aimer un n’empêche pas d’aimer l’autre ni d’en aimer un moins que l’autre.

Un amour vrai, profond et sincère qui casse les codes. Un récit qui propose successivement le point de vue de chaque personnage, étonne, puis fait finalement mouche. À trois, je vous aime… est définitivement une trilogie coup de cœur !

Lougane Rose a su poser les bons mots, mettre en avant les bonnes situations mais surtout, montrer la passion et l’amour, le vrai. Cet amour qui nous prend aux tripes et nous fait sentir vivants. Cet amour qui s’accroît chaque jour un peu plus au point de faire éclater nos cœurs. Mais non… Le coeur est extensible lorsqu’il aime et qu’importe ce que l’on peut en penser. Avec ce récit, Lougane Rose parvient à nous faire changer de perspective sur les personnages au fur et à mesure que se dévoile la vérité sur leurs sentiments indescriptibles. Sur ce besoin incommensurable d’amour sur lequel, il est difficile de fermer les yeux et qui nous fait espérer sans savoir comment cela peut être possible. Un amour Complexe, difficile, écrit tout en finesse par une plume remarquable et amoureuse de l’amour. Sous le vernis de ce couple heureux, on entrevoit un manque irréductible de l’autre pour ne former qu’Un à trois. La trinité… L’auteur nous emporte dans un tourbillon d’émotions enivrantes et passionnelles. Une lecture intense, émotionnellement épuisante, passionnée et fusionnelle. Les scènes sensuelles apportent une beauté et une intensité au récit de telle façon que cela en est époustouflant. La beauté des gestes, de l’amour, de ce respect de l’un et de l’autre. C’est fou ! C’est percutant et cyclonique. C’est écrit avec tact tout en gardant une tension érotique sans jamais tombé dans l’explicite. J’en ai savouré chaque situation, parfois euphorique et parfois au bord des larmes. On tourne les pages sans avoir envie de les quitter, on en veut encore, on veut tout savoir sur le « après » malgré les trois tomes qu’on vient de passer.

Ce roman parle d’amour et j’ai envie de dire presque et uniquement de cela. Alors, si vous aimer vibrer et avoir un coeur qui se gonfle aussi grand que peut le faire celui des protagonistes, je n’ai qu’un mot à dire : Foncez !

L’amour c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Un grand merci à Lips &Co éditions pour m’avoir permis de découvrir cette trilogie sublime et bouleversante en service presse Papier.

67453229_841060662939323_581980515423223808_n

 

 

Avis de Fan’s Page sur le 2e tome de Te Retrouver de Louise Lucas aux éditions Butterfly !


Hello les étoiles, dans le cadre de notre rubrique « Avis de lectrices étoilées », Elyio vous partage son avis passionné sur le 2e tome de Te retrouver de Louise Lucas. Il est des suites qui sont vraiment à la hauteur et ce 2e volet en fait clairement partie !

Titre : Te retrouver, tome 2

Auteure : Louise Lucas

Éditeur : Butterfly Éditions

Genre : Romance

Résumé L’amour véritable peut-il combattre tous les démons ?

Rien ne prédisposait Alex et Lena à se rencontrer. Encore moins à vivre une histoire d’amour aussi intense.

Depuis que le jeune homme a percé le secret de Lena, il doit prendre des décisions importantes. Des décisions qui auront un impact réel sur la suite de leur relation.

S’il veut la sauver, il n’a pas le choix : il doit trahir sa confiance.

Leur amour survivra-t-il à la terrible vérité ?

L’avis d’Elyio

Il est des suites qui sont vraiment à la hauteur et ce 2e volet de Te Retrouver de Louise Lucas en fait clairement partie. Les ultimes questions et tous les secrets verront enfin leurs réponses dévoilées me direz-vous ? Je vous répondrai que vous pourrez enfin élucider ce qui a bien pu vous happer avec le premier opus ;). Comment ne pas tomber sous le charme de Léna, Alex et Quentin ? Je vous annonce tout simplement que c’est tout bonnement impossible ! !

Chacun est doté de secrets qui les freinent dans leurs perspectives de voir en l’avenir un jour meilleur et les empêchent tout bonnement d’avancer. Le chemin de la guérison peut prendre bien des chemins. Mais les liens indéfectibles qui se sont liés entre eux vont être mis à rudes épreuves ! ! ! Comment passer au-delà de ce qui parait infranchissable ? Comment trouver des réponses aux questions que chacun se pose sans définir des hypothèses rocambolesques ?

Léna est toujours au Centre et ne voit aucune amélioration à son état. Ses secrets si longtemps enfouis vont lui tenir tête. Son psy, Layne, n’a pas son pareil pour creuser dans les tréfonds de l’âme de ses patients. Ses questions et les cheminements qu’elles peuvent engendrer soulèvent bien des interrogations. Bonnes ou mauvaises, il est temps de faire des choix. Léna devra alors, comme d’autres, se dévoiler un peu plus pour obtenir un semblant de liberté. À moins, qu’il s’agisse d’un moyen détourné pour la faire avancer dans les tortures qu’elle s’inflige. Elle ne sera pas seule dans son combat. Quentin, un autre patient, se révélera un allié de choix et un véritable ami en devenir. Tout comme elle, il est victime de bien de maux. Les mots leur ouvriront  la porte de la rédemption. Il est malheureusement si difficile de mener plusieurs combats de front. Il leur faudra alors faire des choix ! ! Ils sont de ceux qui pourraient bien changer leurs avenirs, leurs manières de gérer, leurs façons d’accepter à aimer… Mais leur sera-t-il possible de refaire confiance un jour à autrui ?

Les combats ne font que commencer et les amis sur qui compter présents. Le ding va retentir et le match de leurs vies suivra un cours auquel ils ne s’attendaient pas.

Quant à Alex, il subit le contre-coup de sa décision. Jamais la culpabilité ne l’aura tant marqué. Il se plonge alors dans les méandres de ses pires travers et devient un autre. Comment aimer les autres quand on ne s’aime plus soi-même ? Il devra assumer les maux et mots posés pour mieux se reconstruire.

Et si tous ces événements n’avaient qu’un seul but ?

Et si pour Te Retrouver, chacun devra se retrouver d’abord ?

C’est un volet particulièrement axé sur la psychologie des personnages et les émotions décrites n’en seront alors qu’exacerbées. Chaque souffrance n’a pu que s’immiscer dans chaque parcelle d’âme qui compose tous les personnages et qui d’une manière ou d’une autre ont su se créer un chemin vers la vôtre.

L’auteur m’a conquise à travers tous les maux et ce par l’utilisation des mots adéquats. Une plume n’aurait pas pu toucher plus doucement l’hypersensibilité que j’ai ressentie au gré des différents chapitres.

L’environnement du centre est quelque chose de bien particulier et nous plonge dans cette lutte permanente des patients et de la dévotion du personnel envers ces âmes en souffrance poussées à des actes extrêmes. La nécessité de les préserver non seulement des autres mais aussi d’eux-mêmes, tout comme le besoin d’écarter la possibilité du risque de rechute posent la base du traitement initial. Certes, j’aurai apprécié le développement de certains passages mais, j’avoue qu’avec du recul, je comprends les choix de l’avancée temporelle des événements. Louise Lucas a su ainsi montrer que ses choix sont payants, rendant cette lecture addictive et emplie de ce conflit tendresse-colère. L’incompréhension qui pourrait résulter de certaines scènes s’avère en fait complète de psychologie à qui regarde bien. Ce qui m’a tout à fait convenu sortant ainsi des sentiers battus.

Encore une fois bravo à l’auteur et à Butterfly Éditions pour cette merveille !

512VmZbPs4L

 

Deep and Dark de Sophie S. Pierucci aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Deep and Dark. Le parfait combo pour passer passer un superbe moment lecture. Une romance à suspense haletante et magistralement échafaudée par Sophie S. Pierucci et éditée aux éditions Addictives. De l’action, du suspense, un dénouement épatant et des personnages très attachants et qui en imposent avec des personnalités explosives !

Titre : Deep and Dark

Auteure : Sophie S. Pierucci

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romantic-Suspense

Résumé : Il doit la tuer. Va-t-elle succomber ?
Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle.
Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire.
Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ?
Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?

L’avisdeMya :

Tout d’abord, je remercie les éditions Addictives pour l’envoi numérique de ce romantic-suspense des plus captivants. Deep and Dark s’est révélé bien plus complexe qu’on ne pourrait penser au début de la lecture. Plus on avance, plus on découvre des zones d’ombre qui échappent à l’entendement. En effet, Sophie S. Pierucci distille les indices à toutes petites doses pour laisser le bon sens des lecteurs prendre la mainmise sur son imagination pour trouver les réponses à leurs questionnements. De quoi se perdre dans de moult labyrinthes dont ils ne s’en sortiront pas indemnes. Ou si peu. Le suivi psychologique de l’histoire ainsi que celui des personnages était juste parfait accompagné d’une intrigue élaborée avec brio. On sent la maîtrise de l’auteure des outils essentiels au suspense. Elle est si à l’aise dans le genre comme un poisson dans l’eau que j’ai eu l’impression avoir affaire à une auteure rodée à l’exercice alors, que c’est son premier roman à suspense. Bon, je n’ai pas eu de surprises ayant déjà eu l’honneur de le lire en avant-première mais, le plaisir de la découverte est resté intacte.

En somme, Deep and Dark est un plongeon total et addictif dans ce bad road trip rempli de danger, de rebondissements et de suspense. Mais, aussi de pleines de choses qui nous accrochent à un excellent roman. Et je ne vous parle pas du dénouement bluffant qui ne manquera pas de vous faire de l’effet. Les personnages évoluent constamment au fil des chapitres et selon les situations auxquelles ils sont confrontés. Une bonne dynamique qui ne laisse point place à l’ennui. Je vous certifie que ce nouvel univers est une réussite totale et que je ne serais pas surprise si elle en fait son domaine de prédilection pour ses prochains romans.

Leia Taylor a tout perdu. Hier, elle était la princesse de sa tour d’ivoire. Et aujourd’hui, il ne lui reste qu’une vie en sursis et une identité qui ne lui appartient même pas. Lana Smith a effacé Leia Taylor de son présent. Et a passé ces dernières années à fuir son propre ombre. À marcher en surveillant ses arrières. À Courir à perdre haleine, à se terrer et à se rendre presque invisible pour mettre le plus de distance entre son passé et elle. Mais, dans sa course contre la mort, elle a développé l’instinct de survie d’un animal sauvage. La raison pour laquelle elle est encore en vie jusqu’à ce jour. Chaque ville, chaque état qu’elle met entre elle et la mort est une petite victoire. Déjouer les pièges de son pire cauchemar lui fait gagner un jour de plus à respirer.

Jusqu’au jour où elle va enfin se retrouver assez en confiance pour lâcher prise. Une petite ville retirée du monde, de nouveaux complices et Leia peut enfin respirer un bon coup. D’arrêter de fuir. De se reconstruire une vie partie en fumée en un laps de temps. Mais, l’arrivée d’un étranger sur la ville fait retentir la sonnette d’alarme dans sa tête. De nouveau aux aguets, elle s’apprête à prendre la poudre d’escampette. Sauf que Jack Anderson ne l’entendra pas de cette oreille. Il est mandaté d’une sale tâche dans ce bled paumé et rien ni personne ne l’en détournera. Sa mission arrive à son terme enfin après des jours de traque. Et Lena lui a facilité carrément la tâche en arrêtant de fuir. Terrible erreur et tant mieux pour lui. Tout se déroule comme il a voulu comme c’est souvent le cas. Ce que veut Jack, l’implacable, il le prend sans état d’âme.

Excepté, quand la mal-chance intervienne et pervertisse un plan en béton-armé. Un effet papillon qui changera le cours de la vie des deux personnages qui n’ont rien en commun qu’un commanditaire aux abois. Un huis-clos à cause d’une avalanche qui ouvrira la porte de l’espoir à d’autres sentiments que la peur, la résignation et l’adrénaline. Et qui sait, la tempête qui s’abat sur la ville, ne sera pas juste de neige. Mais aussi d’émotions intenses que personne n’attendra de cet impitoyable tueur à gages !

Si on arrive à lire facilement Leia, une fille sans filtre ni ne porte de masque malgré son passif et sa méfiance, c’est loin d’être le cas en ce qui concerne Jack. Il n’est pas très causant et avare de ses pensées. Un personnage à double-entité. L’une s’oppose à l’autre. Mais, l’une se nourrit de l’autre.  Lequel de ces deux caractères séduit le plus ? La personnalité glaciale qui donne froid au dos ? Ou celle aux émotions exacerbées qui se cache en marge du tueur à gages mais, qui se révèle à nous quand Leia s’approche un peu trop de lui ? En fait, Leia en femme avisée ou aveuglée, je n’ai pas encore décidé, ne se voit aucunement avec l’un sans l’autre. Les deux personnalités lui font de l’effet. Et si parfois, elle a du mal à les décortiquer, cela ne l’empêche pas de succomber à leur charme, différents, certes, mais complémentaires. Et nous nous ne sommes pas en reste. La psychologie de cet anti-héros a été si bien cernée, si bien analysée par l’auteure qu’elle nous le rend fascinant et surtout très attachant. Sophie nous livre de petites indications sur sa personnalité complexe au fil des pages. Ses gestes, ses faits et son comportement sont autant de pièces qui viennent compléter le puzzle qu’est Jack Anderson. Et l’ensemble s’avère juste parfait.

J’en ai tellement à dire sur ce roman que je dois me freiner pour ne pas spoiler, alors par ce fait, je vous laisse ce grand plaisir de vous y aventurer par vous-même, l’effet ne sera que meilleur !

Deep and Dark est une romance à suspense haletante et magistralement échafaudée que je ne peux que vous la recommander ! De l’action, du suspense, un dénouement épatant et des personnages très attachants et qui en imposent avec des personnalités  explosives. Bref, un sacré turn-page qui ne laisse pas indifférent !

 

68360433_2360872187337327_6185773317455085568_n

L’avis de Carine sur Mon insupportable Boss, un roman de Charlie Lazlo chez les Editions Addictives


51JMBH83a-LTitre : Mon insupportable Boss

Auteur : Charlie Lazlo

Genre : Romance

Editions : Addictives Collection Luv

Ebook : 4.99 €

Résumé : Il veut la posséder, elle n’a pas dit son dernier mot.

Sören est puissant, riche, il n’a peur de rien ni de personne… mais il est un boss exécrable.
Ses actionnaires lui imposent donc une Chief Happiness Officer : une cheffe du bonheur, pour remotiver les troupes et faire en sorte que les employés reprennent confiance en leur boîte et en leur directeur.
Rose connaît Sören de réputation… et un peu plus, puisqu’ils ont partagé une nuit torride cinq ans plus tôt. Elle hésite à refuser le poste, mais elle en a terriblement besoin.
Quand elle arrive dans l’entreprise, elle est déterminée à s’imposer… mais le clash est immédiat.
Ils se désirent, s’affrontent, se détestent et sont incapables de se résister.
Peu importent les conséquences

Mon insupportable boss, de Charlie Lazlo, histoire intégrale.

Mon avis :

Rose devrait lui dire d’aller se faire voir… Oui, elle devrait… Mais, il est fort possible qu’elle soit hypnotisée par ce connard arrogant. Elle fait probablement partie de ces femmes faibles et pathétiques qui perdent leurs mordant devant un type aussi beau que lui. Beau et surtout sexy et ne manque pas d’audace en lui faisant une proposition aussi indécente, tentante qu’invraisemblable… Elle pourrait… Mais, non ! Rose n’a jamais eu autant envie d’étrangler quelqu’un que lui succomber. Personne ne lui a jamais fait autant d’effet, non, personne. Cet homme est un magicien et sa baguette magique lui ferait même voir des licornes. Pourtant, son envie de le tuer est aussi forte que le désir qu’elle ressent pour lui. Rose ne pourra pas s’empêcher de succomber à un échange charnel le temps d’atteindre les étoiles juste, avant de s’envoler pour la Silicon Valley où elle part répandre le bonheur.

Lui, c’est Sören Love, et cinq plus tard, il lui fait malheureusement toujours le même effet lorsqu’elle s’apprête à prendre ses fonctions au sein de son entreprise. Là où elle vient d’être embauchée comme Chief Happiness Officer. Apparemment, il a du mal à garder ses employés et cela ne l’étonne même pas vu de son caractère. Même si leur échange a été bref, elle n’a jamais oublié son air suffisant et son arrogance. Ni le meilleur orgasme de sa vie d’ailleurs… Mais, Rose refuse de se laisser avoir une seconde fois et préférera serrer les dents (les cuisses aussi, aussi doué soit-il) que d’être à nouveau prise pour son objet sexuel. Pourtant, cela ne sera pas simple, car Sören Love à beau être un fumier de première, il n’en est pas moins sexy et les souvenirs qui la hantent ne vont aider pas non plus.

Le combat sera rude… Ou pas ! Il n’y a jamais de mal à se faire du bien comme on dit, mais qu’en sera-t-il lorsque les sentiments s’en mêleront et qu’on se retrouvera face à un homme qui en est dépourvus ? À moins d’être la planète terre, elle n’a aucune chance. Bon, ce n’est pas tout perdu. Elle a un atout de choix qui semble beaucoup plaire à Sören. Dotée de deux beaux globes bien ronds comptent dans l’équation séduction, et elle ne va pas se gêner d’en user. Elle peut peut-être tricher en dessinant les continents dessus, non ? Blague à part, Sören est incapable de faire passer qui que ce soit avant sa Start-up, y compris ce qu’il a de plus cher au monde…

Une belle romance écrite à 4 mains, fraîche, étincelante et piquante à souhait que j’ai lue d’une traite. Une histoire sans prise de tête qui m’a fait passer un excellent moment de lecture pour une pause rafraîchissante. Entre deux Dark Romance, cela fait du bien.

Un récit plein d’humour dans lequel nos protagonistes se rendent coup pour coup et dont les joutes verbales sont à la fois hilarantes et à croquer. Deux protagonistes à l’opposé l’un de l’autre sur la terre ferme et qui se complètent tellement dans leurs échanges charnels aussi explosifs que leurs caractères.

Rose est une femme douce et généreuse et ne souhaite que répandre le bonheur et la bonne humeur autour d’elle. Son job est à l’image de sa personne. Un job qu’elle rêvait et rêve encore d’exercer aux USA. Mais après, la déconvenue qu’elle a subie, elle a dû rentrer en France le temps de régler ce différent. Si elle est super à l’aise et forte dans son domaine d’apporter un peu de bien-être aux autres, Rose est loin, et même très loin, d’être aussi efficace pour faire de même sur sa personne.

Sören est tout son contraire, il ne pense qu’à lui, qu’à son boulot et sa Start-Up. Il ne fait pas dans les sentiments et il est complètement nul en relations humaines, indifférent aux autres, un peu même asocial…. C’est un ours qui aime se calfeutrer dans sa caverne devant son clavier sur lequel il passe pourtant, le plus clair de son temps à trouver des solutions, à sauver la planète plutôt que de prendre soin de ceux qui y vivent dessus. Vous me direz que l’un ne va pas sans l’autre, mais avec le grand Sören, il ne faut pas chercher à comprendre. C’est un Businessman avant tout et Un Boss insupportable ! Charlie Lazlo nous propose de les découvrir au fils des pages et on en devient accro. Accro à leurs joutes verbales, accro à leurs échanges sensuels. Accro à cette relation qui prend place petit à petit. Puis, de plus en plus de place.

Le personnage de Rose est du pain béni, mais en ce qui concerne Sören, il va falloir du temps avant qu’il ne montre son vrai visage. Une partie de lui-même qu’il ne savait pas avoir. Tellement, il se complaît dans sa façon d’être. Être un connard arrogant est un titre presque aussi jouissif que de recevoir la licorne de l’année. Le Grand Sören Love !

Une belle romance sans fioriture aussi simple que l’amour, le partage et l’espoir… Une romance dynamique et colorée. Un peu à l’image de ces bonbons poudrés. Attirants par leurs formes et leurs couleurs douces puis, lorsqu’on les met en bouche, c’est un feu d’artifice acidulé qui claque, craque et surprend par son pétillant.

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle romance rafraîchissante en service presse numérique.

51JMBH83a-L

 

Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy chez Harlequin HQN !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy. Une belle comédie romantique pleine de punch éditée chez Harlequin HQN.

Titre : Plus on est de vieux, plus on rit

Auteure : Nora Davy

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

RésuméSi vous cherchez le bonheur, vous le trouverez à la maison de retraite !
Employée dans une maison de retraite, Clara a toujours été très proche des résidents. Mais jamais elle n’aurait imaginé que l’une d’entre eux lui léguerait toute sa fortune en la nommant gérante d’une nouvelle résidence de luxe pour personnes âgées ! Ce magnifique cadeau lui laisse pourtant un goût amer lorsqu’elle découvre qu’elle va devoir codiriger cet établissement avec le petit-fils de sa bienfaitrice, un richissime homme d’affaires qui ne jure que par l’argent… Elle qui pensait venir en aide aux résidents va vite découvrir que ses aînés peuvent lui dispenser de précieux conseils et ont bien des choses à lui apprendre !

L’avisdeMya : 

Avant tout je remercie Harlequin HQN pour l’envoi du service numérique de Plus on est de vieux, plus on rit. Une comédie romantique de Nora Davy. Ce roman est ma première lecture de l’auteure et je pourrai vous dire et sans hésiter que suis conquise par sa plume légère, drôle, épurée et fluide.

J’ai tout aimé dans cette histoire, la trame finement ciselée, ses personnages attachants, et surtout, j’ai aimé que les chapitres soient enrichis de proverbes de multiples origines en guise de sous-titres qui donnent un avant-goût sur ce qui va se passer !

Clara Jones a bien mené sa barque après voir connu le pire. Ballottée d’une famille d’accueil à une autre depuis la mort de ses parents, elle n’a pas été épargnée. Mais, aujourd’hui, elle a laissé ce passé tumultueux derrière elle et s’est construite un présent honorable et quête d’un avenir encore meilleur. Avec ses diplômes, elle aurait pu prétendre à mieux que l’ingrat emploi dans cette maison de retraite dans laquelle son patron lui mène la vie dure. Mais, Clara s’est attachée à ses patients et ces derniers le lui rendent bien. Alors, pas question pour elle de les abandonner.

Jusqu’au décès de l’une de ses patientes. La surprise qu’elle lui a réservée était de taille. Et pourrait bien changer le cours de sa vie et celle de ses chers pensionnaires sans le coriace grain de sable qui se met en travers de ses rêves !

En effet, Adrian Bishop n’est pas connu pour sa flexibilité ni n’a battu son empire financier grâce à un cœur tendre. C’est un vrai bourreau de travail, car s’il veut perdurer dans ce monde de requins, il faut qu’il donne de lui-même et pas qu’un peu. Et du temps, il n’en a pas à perdre surtout, avec cette fille qui vient perturber son planning réglé comme du papier musique. Si elle a réussi à embobiner sa grand-mère, il ne fera jamais partie de ses victimes. Ce genre de personnes, il en côtoie à la pelle au quotidien. Et jusqu’à aujourd’hui, aucune n’a pu s’enorgueillir de cet exploit. Et ce n’est pas avec cette baveuse à la culotte licorne que cela va commencer !

Mais, s’il se trompait ? Et si Clara était la clé à tous ses problèmes que lui a légués sa chère grand-mère ? S’il évince Clara du projet, que va lui réserver l’avenir ? Car, il se doit de se l’avouer, sans Clara, tout pour ce qu’il a travaillé et s’est tué à la tâche, va lui échapper. Il suffira d’un mot d’elle, et il perdra sa raison d’être !

Quant à Clara, son rêve et le bien-être de ses hôtes sont à bout portant mais, sans la confiance d’Adrian et sa collaboration, son rêve s’écroulera comme un château de cartes ! Mais, elle en a vu d’autres. Et elle ne s’avouera pas vaincue, il suffit de trouver les bons arguments pour amadouer ce magnat de l’immobilier qui a l’air d’apprécier les challenges autant qu’elle.

Plus on est de vieux, plus on rit, comme j’ai dit en haut, est une comédie romantique, rafraîchissante, mais non dénuée d’une dose de drame. Le passé de Clara Jones, n’est pas commun. Et son parcours, l’est encore moins. Sachant, ce qu’elle a vécu et par où elle est passée, on ne peut qu’être admiratives de sa réussite et de cette force de caractère qui est sa marque de fabrique. N’importe qui à sa place aurait pu céder à la facilité ou baisser les bras. Être en colère, voire égoïste. Mais, pas elle. Son altruisme et sa bienveillance envers ses semblables forcent d’autant plus le respect. Elle a tant d’amour à donner jusqu’à sacrifier son propre bonheur s’il fait le bien-être des autres. Elle est dévouée et aime son prochain, pour ce qu’il est et ne pas pour ce qu’il a à offrir. Et c’est justement grâce à cette qualité qu’elle doit sa survie aujourd’hui. Une qualité qui n’est pas passée inaperçue aux yeux de Meredith Bishop, sa bienfaitrice ! Ni aux yeux de Bishop qui malgré ses résolutions, le grand coeur de Clara pourrait bien le faire craquer.

Nora Davy m’a embarquée facilement dans cette superbe histoire. Il a fallu un testament avec une clause particulière, des personnages aux caractères bien trempés, une promesse des plus addictives des joutes. Il faut avouer que leurs faces à faces parfois explosifs et d’autres très marrants m’ont procuré un grand plaisir. L’auteure nous a aussi offert des personnages secondaires qui ont contribué grandement à l’embellissement de la trame. Entre la sagesse de M. Sajeet, la gentillesse de Mme Milton ou encore la folie de Mme Chiks. C’est clair qu’avec eux, il n’y a point de place pour l’ennui. Chacun de ces personnages ont rapporté la pierre à ce joli échafaudage conçu avec maîtrise et de façon à nous séduire. Je dirai que la mission est accomplie haut la main.

Bref, vous avez compris que je vous recommande vivement cette histoire qui saura vous charmer et vous faire passer un très bon moment lecture !

68973382_424670195064294_8980471750567395328_n

 

 

Nos PAL de la semaine du 19 au 25 Août!


Hello les étoiles, même pendant la trêve, nous pensons à vous partager les nouveautés de la semaine du 19 au 25 août dans le cadre de notre rubrique hebdo Nos PAL  de la semaine.

Aujourd’hui, c’est avec : Blandine P.Martin Julie ChristolBlack Ink éditions & Ange Edmon – Editions Addictives & Lena K. Summers & Jeanne Pears – Hachette Romans & Claudia Tan – Lips&CO éditions & Livi Dreem – BMR avec Emilie Riger – Eden – Collection avec G.H. David – Milady & Tillie Cole – Eva de KerlanLes Nouveaux Auteurs & Bruno Bouzounie !

  • Auto-édition

Avec Blandine P. Martin et sa sortie du 20 Août Harper Jones – 1 : Malédiction.

Résumé : Que savez-vous du désir de vengeance ?
De l’impact qu’il peut avoir sur notre existence ?

Il rythme ma vie depuis l’enfance.
Il a scellé mon destin, tracé ma voie, et fait de moi ce que je suis aujourd’hui : le Docteur Harper Jones, spécialiste en sciences occultes, féroce prédatrice des créatures de la nuit. 
Je vais nettoyer Londres de ses monstres sanguinaires, avec ou sans l’aide de l’inspecteur Cooper.
L’arrivée en ville d’un tueur en série ne fait que justifier ma vendetta.
Pour parvenir à mon but et venger les miens, je ne reculerai devant rien, quitte à collaborer avec mes pires ennemis : les vampires.
Bienvenue dans mon monde !

A paraître le 23 août du final d’Opex, Une vie à partager de Julie Christol. (Lien d’achat)

517jjLEyBFL

Résumé : Mily et Curtis ne pensaient pas que leur vie changerait autant le jour où ils se sont rencontrés la première fois.
Le pari qu’ils ont eu à relever a été un défi de plus entre eux deux. 
Mily lutte de toutes ses forces pour contenir les sentiments que lui inspire Curtis, mais alors qu’il s’est engagé dans l’armée depuis des mois, il va revenir transformer et encore plus attirant. Son engagement qui n’était qu’un moyen de s’affirmer deviendra sa raison de vivre.
Aimer un soldat, c’est accepter de le partager et de le soutenir quoi qu’il arrive. Mily sera-t-elle assez forte?
Tout n’était qu’une provocation partie de leur attirance, mais ils vont avoir bien plus qu’un pari à relever.
S’ils arrivent à surmonter les barrières qui s’érigent entre eux, ils auront une vie à partager. 

  • Black Ink éditions 

A paraître le 26 août, Gary d’Ange Edmon 

Résumé : L’ouragan Ireland Mc Allister revient balayer le quotidien de Gary après un an d’absence.

Sous l’apparence impassible de la jeune femme se cachent des blessures encore à vif. Le beau tatoué est loin de la laisser indifférente, mais plutôt crever que l’avouer.

Lui est irrésistiblement attiré par elle, mais habitué aux relations éphémères, il tente de se convaincre qu’une nuit devrait suffire à chasser cette obsession.

Gary et Ireland sont comme le feu et la glace : incompatibles en surface, chacun perturbant l’équilibre de l’autre. Mais qui du brûlant architecte ou de la glaciale décoratrice aura le dessus ?

  • Editions Addictives

A paraître le 23 août, H.O.T – Hypnotique, Obstiné, Ténébreux de Jeanne Pears. (Lien d’achat )

51oFIi7H8hL

Résumé : Cet enfoiré ? C’est mon ex.
Séducteur, bagarreur et sûr de lui, Frank est invincible.
Rien ni personne ne l’impressionne, il maîtrise toutes les situations.
L’arrivée de Lexi au centre d’entraînement de hockey bouleverse tout.
Elle est belle, déterminée, têtue… Elle est aussi son premier amour, celle qui a brisé le cœur de Frank dix ans auparavant.
Les retrouvailles sont houleuses, la colère et le ressentiment se mélangent au désir et à la passion… pour un résultat explosif !

Sortie de L’inconnu de la route 66 de Lena K. Summers.

Résumé : Il ne reculera devant rien.
Cassie est optimiste, pleine de vie et d’enthousiasme. Elle a un boulot qu’elle adore, un petit ami au physique de rêve, Keith, et vit dans un écrin au bord de l’océan.
Mais tout bascule en une seconde, sur le parking d’une station-service, quand un inconnu la prend en otage. 
Dangereux, menaçant, il ne lui laisse pas le choix : elle ira avec lui jusqu’à Chicago. Et si elle résiste, Keith le paiera de sa vie.
Terrifiée, Cassie s’exécute, craignant à chaque instant de subir la violence de son ravisseur dont elle ne comprend pas les motivations. 
Malgré cela, elle est pourtant intriguée par cet homme au regard torturé et au charisme inquiétant…
Et si elle succombe, elle risque de perdre bien plus que sa vie !

  • Hachette Romans

Sortie le 21 Août de Perfect Addiction de Claudia Tan qui est arrivé dans ma PAL via NetGalley France. (Lien d’achat)

41E5LxdP6wL

Résumé : Sienna a tout ce dont elle a toujours rêvé. Un job dans un club de gym, une sœur-colocataire géniale, et surtout Jax, son petit-ami parfait. Enfin, parfait jusqu’au jour où elle apprend qu’il la trompe… Avec sa sœur.
Humiliée, blessée, et surtout furieuse, elle compte bien se venger. Et quoi de mieux que de voir son ex échouer au championnat de boxe qui lui tient tant à cœur  ? Sienna décide alors d’enseigner toutes ses techniques à Kayden, son plus grand rival. En échange, Kayden accepte de l’héberger. Ce plan pourrait être super, s’ils ne se détestaient pas autant.
Mais Sienna se rend vite compte que Kayden est bien plus qu’un sportif en soif de victoire, et qu’il est difficile de respecter les limites qu’ils se sont fixées.
Il ont plus besoin l’un de l’autre qu’ils ne veulent l’admettre, mais entre le désir de vengeance de l’une, et le passé douloureux de l’autre, y a-t-il vraiment de la place pour autre chose que de l’amitié  ?

 

  • Lips&Co éditions 

Avec la sortie de Different de Livi Dreem.

Résumé“Sa peau et ses cheveux à elle sont trop blancs, ses yeux trop clairs, son visage si singulier. Mais elle, elle a un truc, c’est indéniable. Elle porte sa différence comme une force capable de tout dévaster.”

Shade est différente, et dès le lycée les autres ont toujours pris soin de le lui rappeler. Cette jeune femme, dont l’anomalie génétique fait d’elle une albinos, a pourtant connu l’amour, avant qu’il ne lui soit arraché lors d’un tragique accident de voiture. Heureusement, elle a pu compter sur le soutien sans faille de son demi-frère, toujours prêt à mettre sa vie entre parenthèses pour la soutenir. Huit ans plus tard, au cours d’un rencard arrangé, elle rencontre le sosie de son premier amour. Perturbée, la jeune femme hésite à se lancer dans cette nouvelle histoire. Doit-elle y voir un signe du destin ou bien s’en méfier ? Il faut dire que cela pourrait lui apporter la stabilité dont elle a toujours rêvé ou, une fois de plus, détruire sa vie…

  • BMR

Sortie de Mission Mojito d’Emilie Riger ( Lien d’achat)

41cSepYkQuL

Résumé : On dit souvent que les amitiés du lycée durent toujours. Erica, Mélanie, Megan et Chloé n’échappent pas à la règle, malgré des caractères et des choix de vie radicalement différents.
Alors quand l’une d’elles est sur le point de sombrer, elles n’hésitent pas une seconde et se lancent dans une mission sauvetage.
Et les voilà parties sur la route, pour ce qui pourrait bien être le road trip de leur vie …

 

 

  • Eden – Collection

Avec la sortie de G.H.David, Love After Dark le 21 août !

Résumé : David mène une double vie : homme d’affaires le jour, la nuit il devient « Le Baron », leader d’un gang de braqueurs qui suscite la crainte et impose le respect dans le milieu du grand banditisme. Mais ses ennemis sont nombreux, à commencer par la Mafia qui cherche à l’éliminer.
Quand il rencontre Mahira, une jeune danseuse de cabaret, l’attirance est immédiate, le désir brûlant. Mais cette icône glamour est une femme dangereuse, capable du pire et qui cache, elle aussi, bien des secrets. 
Leur aventure est loin d’être sans risque. Les ennemis de David sont prêts à tout pour voir enfin « Le Baron » tomber et, entre leurs mains, Mahira pourrait devenir une arme redoutable. Pour survivre, David va devoir se mettre à nu et maîtriser ses démons…

  • Milady 

Sans oublier la sortie tant attendue La Loi du plus fort, le 7e tome de la saga Hades Hangmen de Tillie Cole (Lien d’achat)

51ab7appyAL

RésuméDe la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas…

Héritier d’une organisation suprématiste, Tanner Ayers a été élevé dans la violence et tue sans merci pour servir sa cause, jusqu’à sa rencontre avec Adelita Quintana, fille du trafiquant de drogue le plus influant du Mexique. Tanner et Adelita se détestent immédiatement, pourtant ils ne peuvent nier l’attraction qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Bientôt, le jeune homme décide de tout quitter : il rejoint les Hades Hangmen dans l’espoir de pouvoir un jour aimer Adelita librement. Des années plus tard, les deux amants se retrouvent enfin. Mais entre le gang de bikers et le cartel, la guerre gronde. Tanner et Adelita devront se battre pour cet amour qui met tous leurs proches en danger…

  • Nouveaux partenaires

En cours du mois d’août, deux partenaires ont rejoint les étoiles :

67523908_649875935514871_6910736816035332096_n

Eva de Kerlan, (Page Facebook) nouvelle arrivée dans l’univers de l’auto-édition, nous a fait l’honneur de nous inviter à cette nouvelle aventure. Rendez-vous le 9 septembre pour un cover Reveal de sa prochaine sortie. (Page Auteur Amazon)

31938260_10155204706952397_1057462609457971200_n

Nous remercions aussi La maison d’éditions Les Nouveaux Auteurs (Page Facebook)  pour sa confiance et l’envoi du premier service presse papier ! Au bout de la nuit de Bruno Bouzounie. Gagnant du Grand Prix Femme Actuelle 2019 présidé par Gilles Legardinier ! (Lien d’achat)

 

69244687_377553469585174_4633170561533476864_n

Résumé : Un tueur psychopathe hante les rues de Bordeaux. La tension est inextricable. 
Machiavélique. Diabolique. Explosif.

Avril 1992. Les membres inférieurs d’un corps sont retrouvés dans le centre ville de Bordeaux. Le seul signalement auquel la police peut se référer est celui d’un homme à la stature hors du commun. Sur fond de rite païen et de légende arthurienne, un jeune lieutenant de police, Damien Sarde, qui vient d’intégrer la PJ, plonge au cœur de sa première enquête. Le criminel va restituer, au fil des jours, les morceaux du cadavre inconnu, autant de pièces macabres au service d’un puzzle machiavélique. 

Merci les étoiles pour votre fidélité et à dimanche prochain !

 

2831f7ce3f9c342fb3fd43e7f402bc80

 

L’avis de Carine sur le second tome de Ne crois pas que tu m’aimes de Alfreda Enwy


413PLfN5CnLTitre : Ne crois pas que tu m’aimes, tome 2

Auteur : Alfreda Enwy

Genre : New Adult

Editions : Harlequin France

Collection : &H

Ebook : 5.99€

Broché l’intégrale : 16.99

Résumé : [ ! ATTENTION SPOILER ! : à ne pas lire si vous n’avez pas encore découvert le tome 1]

Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?

Il s’appelle Mao, elle s’appelle Autumn. Depuis qu’ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.

Cinq années se sont écoulées depuis que Mao a été séparé de celle qui illuminait son existence. Cinq années sans nouvelle, sans visite, sans lettre. Alors, quand enfin il sort de prison, il est persuadé qu’Autumn l’a abandonné et a tourné la page de leur histoire. Mais il ne peut pas se résoudre à ne plus jamais croiser son regard vert. Il doit la revoir. Juste une fois ; une dernière fois…

Mon avis : 

5 ans… 5 ans à attendre de ses nouvelles… Elle, son Autumn, sa feuille d’érable, celle qu’il aime plus que tout l’a abandonné du jour au lendemain. Laissant Mao sans nouvelles d’elle. A-t-elle rencontré quelqu’un ? Comment peut-on tourner la page après ce qu’ils ont vécu ? Après ce qu’il a pu faire pour elle, pour eux ? Après tout cet amour qu’ils ont pu partager ?

Bien que décidé à ne plus croiser sa route, son envie de la voir est bien plus forte que lui, juste une toute dernière fois, ensuite, il passera à autre chose et fera comme elle, tourner la page… Mais, en la revoyant, Mao, est envahi d’un mélange de sentiments contradictoires qui lui tordent les tripes. Elle est toujours aussi belle et son cœur bat toujours aussi fort pour cette tornade rousse qui a toujours été ce qu’il avait de plus précieux. Mais, son envie de la faire souffrir autant que ce qu’il a pu éprouver lors de son abandon le tiraille. Il veut lui nuire, il veut qu’elle ait mal à son tour. Pourtant, elle l’attire toujours autant et cette raison va le rendre encore plus odieux.

Mais que s’est-il passé ? Dans le cœur de Mao c’est le chaos, l’incompréhension, la souffrance… Ils étaient complices, fusionnels… Si amoureux. S’il est en pleine confusion, nous le sommes autant que lui. Nous les avions quittés, en fin du premier tome, plus amoureux que jamais et si forts que rien ne pouvait les séparer. Rien de rien, pas même ces cinq années qu’ils étaient condamnés à ne pas partager et pourtant…

C’est un second tome, et donc, je vous partage plus mon ressenti que des détails sur le récit, comme vous pourrez le constater. Je peux déjà vous dire que cette suite est à la hauteur du premier opus qui nous emporte sans préavis dans un tourbillon d’émotions intenses. Alfreda Enwy a mis la barre plus haute avec Ne crois pas que tu m’aimes. Un sujet lourd, profond, tragique qui ne peut que nous toucher en plein cœur.

Pourtant au départ, cela m’avait l’air d’une romance légère. Deux meilleurs amis qui tombent amoureux, cela a été vu et revu. Seulement, j’étais loin de m’attendre au tournant que l’histoire allait prendre. J’ai été bluffée, malmenée et j’ai souffert avec eux de cet amour si obsessionnel qu’il en a été destructeur. Chacun veut protéger l’autre et qu’importent les actes, qu’importent les conséquences. Ils s’aiment à en perdre la raison… Ils s’aiment au point de nous faire vibrer avec eux, au point de ressentir leurs émotions, leur fragilité, leur colère et déception…. Mais aussi, le son de leurs rires, des tensions sexuelles qui les embrasent et ces blessures qui sont bien plus profondes et complexes que ce à quoi l’on s’attend.

Deux protagonistes touchants aux caractères de feu que le destin a réuni sans omettre de dresser un tas d’obstacles sur leur parcours. Mais cet amour qu’il se porte, est si fort qu’abattre des montagnes ne leur fait pas peur s’il s’agit de le faire pour l’autre. Mao pourrait sans peine gravir le mont Fuji pour sa belle, et même si ce volcan est inactif depuis plus de trois cents ans, il serait capable de le faire entrer à nouveau en éruption et d’en attraper sa lave avec les mains si cela pouvait mettre Autumn à l’abri de tout ce qui pourrait lui faire mal. Pourtant, sa déception est bien grande, bien lourde mais sa Kyo sera toujours sa Kyo quoi qu’elle fasse, elle est et restera toujours, sa saison préférée. Tout comme il sera toujours tout pour elle. Elle l’aime tel qu’il est, avec sa colère et ses failles, ses larmes et ses doutes. Son amour pour elle lui fait perdre la raison bien trop souvent. Elle l’aime parce qu’il est lui et qu’elle est elle. Tout ce qui fait qu’ils sont eux. Ce couple si différent et pourtant tellement complémentaire…

Ne crois pas que tu m’aimes est un roman bouleversant et riche en émotions. Un livre que je vous conseille sans hésiter malgré le côté sombre qui nous broie les tripes à plusieurs reprises. j’ai pleuré et aussi souri… Souvent. Toutes les émotions qui peuvent être retranscrites dans ce roman m’ont touchée en plein cœur et c’est l’une des choses qui me stupéfait et m’émerveille dans une lecture. Pouvoir ressentir au point d’être émue jusqu’aux larmes, qu’elles soient de peine ou de joie, et qui me fait dire que l’auteur a réussi à la perfection à mettre des mots sur tout ce qu’elle avait sur le cœur en faisant évoluer ses héros.

Une romance addictive, écrite d’une plume fluide qui nous emmène d’un bout à l’autre sans cesser de tourner les pages et de s’imprégner de chacun des mots. Je n’oublie pas les personnages secondaires géniaux qui font partie intégrante du récit et de la vie de nos amoureux. Et pour lesquels on ne peut que s’attacher. On les aime tout autant et ils sont loin de ne pas en baver aussi… Peut-être un spin-off à venir ?

Avec Ne crois pas que tu m’aimes, Alfreda Enwy, nous offre une excellente histoire, avec toute une palette de sentiments qui nous emportent dans de nombreux sujets lourds écrits avec beaucoup d’intelligence qui ne pourront que vous ravir, alors, n’hésitez pas. Juste foncez !

Un grand merci à Collection &H et à NetGalley France pour m’avoir permis de découvrir cette pépite en service presse.

413PLfN5CnL

 

 

 

Avis de Fan’s Page sur le 1er tome de Te Retrouver de Louise Lucas aux éditions Butterfly !


Hello les étoiles, dans la rubrique Fan’s Page qui héberge les chroniques des étoiles, Elyio vous présente un avis plein d’enthousiasme sur le 1er tome de Te retrouver de Louise Lucas. Une romance éditée chez Butterfly éditions !

Titre : Te retrouver, tome 1

Auteure : Louise Lucas

Éditeur : Butterfly éditions

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé Il suffit parfois d’une seconde pour bouleverser nos vies à tout jamais.

Lena, prudente et réservée, étudie les sciences. Alex, aussi insouciant que téméraire, préfère la littérature. Ils n’auraient jamais dû se croiser, mais le destin en décide autrement.

Deux rencontres.

Deux moments qui chambouleront pour toujours le cours de leurs existences.

Entre peurs, regrets, attirance et secrets, leur amour réussira-t-il à triompher ?

L’avis d’Elyio :

Parce qu’on est parfois confrontées en tant que lectrices à des récits qui nous marquent d’une manière ou d’une autre. Parce qu’il arrive que l’histoire nous ébranle à s’en déchirer l’âme, je ne peux que confirmer que je suis loin d’oublier ma lecture.

En effet, je viens de terminer ce premier volet de Te Retrouver de Louise Lucas et je peux d’ors et déjà confirmer que son livre est loin d’être banal. Butterfly Éditions signe là encore, le début d’une duologie plus que prometteuse.

Léna est une jeune femme étudiant les sciences et en colocation avec sa meilleure amie Anna. Incapable de se lier de près ou de loin à qui que ce soit et rares sont ceux qui en ont la possibilité. Car, elle ne leur en laisse ni le temps ni l’occasion en gardant un self-control permanent. Du moins, c’est ce qu’elle pense pouvoir faire.

Jusqu’à ce jour où tout sera de trop. Elle craque à l’abri des regards. En tout cas, c’est ce qu’elle pensait. Sa rencontre avec le petit ami de sa meilleure amie quelques heures plus tard va changer sa vision de son quotidien. Doucement mais sûrement, il va réussir à lier une amitié avec elle dont elle ne se pensait plus capable. Mais ses vieilles habitudes ont la dent dure et quoi de mieux que de tester s’il est réellement sincère.

Alex, quant à lui, est un jeune homme sensible et fidèle tant en amitié qu’en amour. En couple avec Anna, il ne s’attendait pas à rencontrer la tornade Léna. Drôle, intelligente et tout dans la retenue, elle l’intrigue tout autant qu’elle le fascine. Derrière le lien qui se forme petit à petit entre eux, se cachent toutes les interrogations et les non-dits qui voient progressivement le jour dans l’esprit d’Alex. Toutes ces questions, le parasitent progressivement et il ne sait clairement pas de quelle façon il doit les gérer. Comment faire quand la meilleure amie de sa copine commence à trop accaparer ses pensées ? Comment faire quand il lui semble lui vouer d’autres sentiments autres que purement amicaux ? Eh bien, il lutte et reste fidèle… Mais combien de temps en sera-t-il capable ? Et si cette attirance visible mettait en péril tous les liens du groupe d’amis qu’ils forment ? Une décision pourrait bien tout faire basculer et c’est bien lui qui pourrait en être la cause.

C’est un premier volet particulièrement touchant que j’ai découvert avec Te Retrouver. Un opus où les secrets font lois et régissent la vie de tous les personnages. Chacun se voile de mensonges, de non-dits et de faux semblants. Une façon pas banale de cacher toute la souffrance qui peut se dissimuler derrière un sourire et des yeux rieurs. Cette attitude qui pourrait être perçue comme étant traître pour certains, peu également s’avérer être une faille dans une force de caractère hors du commun. Est-il possible et facile, selon vous, de cacher aux yeux et à la vue de tous, des secrets si lourds à porter ? Que la seule manière de ne rien laisser paraître est de mentir ouvertement, de sourire allègrement tout en étant détruite de l’intérieur ?

Autant de pensées que l’auteure Louise Lucas va s’évertuer à développer de manière douce et fragile grâce à une écriture maîtrisée et fluide. À aucun moment, je n’ai été lassée bien au contraire. J’ai dévoré cette lecture car, j’avais ce besoin irrépressible de vouloir percer les mystères et les secrets de tous les personnages. Il me fallait connaitre la vérité face à toutes les hypothèses que j’avais bien pu émettre au gré des chapitres et pour lesquelles j’ai bien failli m’arracher quelques cheveux ^^. Je me suis attachée à tous ces personnages pour des raisons diverses et variées. Chacun se voit doté d’une certaine fragilité les rendant plus vivants dans mon esprit de lectrice. Il m’aura à peine fallu quelques pages, pour me prendre d’affection pour Léna. Impossible de passer à côté des souffrances qui se débattent dans son esprit. Son affect et son besoin de tout maîtriser pourraient aisément être caractérisés de pathologique et l’auteure joue de nos interrogations pour nous mener où bon lui semble avec une fluidité qui nous embarque. Vogue la galère !

Oui, il nous arrive à toutes de nous dire dès le résumé ou les premières pages d’un livre que celui-ci risque de s’approcher de tel ou tel ouvrage. Autant vous dire que vous n’avez jamais été aussi loin de la vérité. Je me suis ainsi retrouvée à me poser de multiples questions, à émettre des hypothèses et ne jamais être absolument certaine qu’une d’entre elles soit définitivement la bonne. C’est ainsi qu’on peut aussi se dire que l’auteure maîtrise, sans nul doute, toute son histoire et j’en ai vraiment apprécié la narration. Les fragilités, les émotions, les dilemmes et les batailles intérieures de tous ces personnages m’ont paru sincères et vibrants. Mais il n’appartient qu’à vous aussi de nous dire si vous avez également perçu cette étincelle de vie qu’il est bon de rallumer en chacun de nous.

La réponse à l’éternelle question qui débute par «Et si …  ? » saura-t-elle retrouver le chemin de la vérité pour vous ?

L’auteure Louise Lucas et la maison Butterfly Édictions signent là une histoire toute en émotions qui m’ont heurtées de plein fouet. Une histoire qui pourrait sembler banale mais, qui est loin de l’être. Abordant des sujets de société qui touchent un certain nombre de jeunes femmes et qui les meurtrissent au-delà des apparences. J’ai trouvé les mots mis sur les maux particulièrement percutants et adaptés, rendant la perception de l’histoire très réaliste. Il me faudra désormais découvrir la suite pour ne pas finir totalement chauve, la faute aux arrachages de cheveux intempestifs. Car oui, comme dans tout bon livre, certains personnages me rendent particulièrement chèvre

À vous maintenant de franchir le pas de cette superbe histoire !

51+kyz6e+rL

 

L’avis de Carine sur le nouveau roman de Sophie S. Pierucci , Deep & Dark chez Addictives Editions.


41a4f5KkxfL._SY346_Titre : Deep & Dark

Auteur : Sophie S. Pierucci

Genre : Romance suspens

Editions : Addictives

Ebook : 5.99 € ici

Résumé : Il doit la tuer. Va-t-elle succomber ?

Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle.
Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire.
Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ?
Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?

Mon avis :

Wahouuu ! Voilà la bonne claque que j’attendais depuis un bon moment et qui fait partie de celles qu’on aime recevoir.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une telle pépite si finement écrite et bien pensée. J’avoue avoir du mal à vous livrer mon avis sur ce roman que j’ai vu naître et qui m’a fait bondir plus d’une fois tout au long de son écriture. Il est difficile de vous dire avec des mots ce que j’en pense, car ils ne seront jamais à la hauteur de ce roman qui a été mené de main de maître d’un bout à l’autre.

Avec Deep & Dark Sophie S. Pierucci nous emporte dans un univers plus sombre qu’à son habitude, et moi qui suis fan de sa plume et qui adore tous ses romans sans aucune exception, je peux vous dire que celui là sera mon plus gros coup de coeur.

Leia a toujours dirigé sa vie comme elle le souhaitait. Aucune difficulté pour elle à obtenir ce qu’elle voulait. Que ce soit ses études dans lesquelles elle excellait, intégrer le meilleur hôpital de la région, ou encore attirer l’attention de l’homme le plus convoité sans le vouloir. Du tout cuit depuis toujours… Une vie planifiée, calculée, facile, trop facile, jusqu’à ce que tout bascule et qu’elle doive tout quitter pour nulle part. Une liberté enchaînée à un passé qu’elle traîne comme un boulet et qui l’empêche de pouvoir se poser, de faire confiance à qui que ce soit et qui la fait entrer dans une solitude qu’elle n’a jamais connue… Et puis la peur ! Ce sentiment d’oppression permanente qui dirige aujourd’hui ses choix, ses destinations. Cette conséquence de l’analyse du danger qui lui permet d’avoir la force de fuir, de ne pas abandonner… ne surtout pas abandonner. Affronter jour après jour ses angoisses, qui la guideront jusqu’à ce chalet, perdu dans la montagne; chalet qui deviendra son refuge le temps d’une pause, le temps d’avoir un semblant de vie normale… Le temps d’être Lana…

Mais son adversaire a bien trop de pouvoir et elle sait bien que sa traque sera sans fin. Et lorsqu’un inconnu s’introduit chez elle en plein milieu de la nuit, Leia est consciente que la pause est finie. Elle sait que demain elle ne verra peut-être pas le jour, mais ce qu’elle ne sait pas, c’est ce que lui sait…

Un roman tout en tension ! Qu’elle soit psychologique ou d’action, elle nous lâche pas les tripes du début à la fin. Sophie S. Pierucci est sortie de sa zone de confort avec Deep & Dark et elle l’a fait avec Brio. Pas d’inquiétude en ce qu’il concerne son sarcasme légendaire, malgré le côté sombre du roman, il est toujours aussi présent. C’est sa marque, sa plume, c’est elle tout simplement… Cependant, nous serons loin de ses romances habituelles. Dès le prologue, elle nous emporte dans un récit fort, énigmatique et angoissant écrit avec profondeur mais surtout, doté d’une psychologie subtile et un cheminement rondement mené. Un presque huit-clos dans une première partie dans laquelle on ne supporte aucune intrusion des personnages secondaires tant on se complait à découvrir nos deux héros se découvrant eux-mêmes.

Jack se découvre en même temps que Lana. Il a perdu la mémoire, il a perdu les vérités qu’il détient et pour lesquelles Lana prend tous les risques. Il est un personnage sombre, ténébreux, pas commode mais tellement fidèle à lui même. Il faut savoir que malgré le titre nous ne sommes pas dans une Dark romance; n’attendez pas non plus qu’il offre des fleurs et des chocolats à Lana! Ho non, il pourrait lui offrir un flingue, si elle n’en avait pas déjà un. Jack est tueur à gage et n’est pas un enfant de coeur, mais qu’en est-il après son réveil et la découverte de son amnésie ? Pourrait-il devenir un allié pour la belle rousse ?

Lana est loin d’être la belle oie blanche qu’on lui a décrite et ce sera sa première faiblesse, lui qui n’en avait aucune… Pour la première fois, il a sous estimé sa proie…  Sa fuite a fait d’elle une autre personne. Une femme courageuse qui, grâce à son intelligence, fait d’elle une adversaire redoutable. Mais face à cet homme dénué de toute émotion et de toute empathie, Lana va devoir redoubler de vigilance, affuter ses actes et manoeuvrer encore plus habilement pour mener à bien son plan. Jack est une menace, mais une infime partie d’elle voudrait lui accorder le bénéfice du doute… Mais comment pourrait-elle lui accorder sa confiance ?

Tout le roman est richement travaillé et possède tout les ingrédients que j’aime. Le suspens, la romance, la sensualité, un cheminement psychologique hors du commun et cette tension qui ne nous quitte pas, nous emportant dans un suspens captivant qui va nous retourner autant les tripes que les neurones. Chaque situation compte. Chaque mot compte. L’auteure sème tel le petit Poucet des indices tout au long de notre lecture qui nous force à chercher, à comprendre à analyser les paroles, les gestes et jusqu’aux attitudes de nos protagonistes.  On ressent toute la maîtrise et le travail fournie lors de l’écriture de ce roman. Tout est calculé minutieusement, tel un travail d’orfèvre pour vous offrir une intrigue du tonnerre et un panel de rebondissements à vous couper la chique.

C’est un livre qui mérite d’être connu, lu et relu de par sa qualité et de par le travail de recherche que l’auteure a mené pour que le cheminement psychologique soit fort et cohérent. Aucune longueur n’est à déplorer, tout a un sens et tout a son importance.

Un roman addictif , ou plutôt.. un suspens addictif. Sophie S. Pierucci s’est surpassée dans l’écriture de ce récit qui pourrait être un film parfait à l’écran tant il est prenant. On palpite au diapason de son intrigue et de ses personnages qui nous rendent complètement dinguent de part leurs réactions et leurs actions mais aussi de part leur tension et sex appeal qui nous laisse en apnée sur de nombreuses scènes. J’ai été happée et emportée sans préavis dans l’alternance de leur points de vue et dans la spirale d’émotions qu’ils dégagent dans la complexité de leur relation.

Avec une plume fluide, captivante et addictive, Sophie S. Pierucci nous offre une remarquable histoire à l’intrigue aussi brillante que son imagination.

Un grand merci aux éditions addictives pour ce magnifique service presse et un énorme merci à Sophie pour sa confiance et cette pépite livresque a laquelle je souhaite d’être reconnu à la hauteur de sa valeur.

67423201_428497451081079_7787653221006180352_n

 

L’avis de Mélissa sur Keep Away From Me d’Emily Jurius aux Editions Addictives


Hello les étoiles, voici mon avis sur Keep Away From Me d’Emily Jurius publié aux éditions addictives. 

Titre : Keep Away From Me

Auteure : Emily Jurius

Éditeur : Editions Addictives 

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : La plus belle erreur de l’été !

Brooke a un objectif : travailler tout l’été pour financer le voyage de ses rêves en Écosse. Elle est lumineuse, déterminée et refuse de se laisser impressionner par qui que ce soit. Même pas par Roméo ! Arrogant, désagréable, mystérieux, il l’agace dès le premier jour. Et pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par lui… De secrets en révélations, de baisers en nuits torrides, ils vont devoir apprendre à se faire confiance… pour le meilleur ou pour le pire ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Carole et Laura des éditions addictives pour ce service presse numérique, mais aussi m’excuser pour mon retard.

Je remercie aussi Emily Jurius qui m’a encore une fois emportée avec sa plume me faisant frôler le coup de coeur.

Avec cette couverture, soit dit en passant, sublime et cette fin de résumé, je dois dire que je m’attendais à une histoire plus sombre, limite une dark romance. Mais, en fait il n’en est rien, j’ai laissé mon imagination un peu trop déborder… Bien que finalement, je trouve que la cover reflète très bien le personnage de Roméo ainsi que la noirceur qui émane de lui.

Brooke est une jeune rouquine, déterminée et pleine de vie. Son objectif : Mettre sa vie en suspens pendant un an pour partir en Écosse et pour cela, elle doit économiser avec ce  job d’été qu’elle s’est trouvé. Elle fera face à un inconvénient de taille, qui pourrait en fin de compte, lui apporter certains avantages : Le voisinage de son milieu de travail…. Un voisin très particulier : Roméo. Jeune homme au physique de rêve. Car oui, il est à lui seul un régal pour les yeux de la gent féminine et il le sait. Il est aussi mystérieux, arrogant et très vite, c’est la jeune femme qui payera les frais de sa désinvolture. Mais, à force de se porter autant d’intérêt l’un à l’autre en se livrant à des conflits dès leur première rencontre, il pourrait devenir difficile de décrocher et de redevenir aussi indifférent qu’au commencement.

Emily Jurius m’a séduite avec ce personnage féminin au caractère bien trempé, et qui ne se laisse pas faire. Brooke est pimpante et fougueuse mais a décidé de se tenir pour mener à bien ce projet qui l’importe tant. Sa rencontre avec Roméo va lui faire faire quelques écarts mais, elle ne quittera jamais des yeux l’objectif qu’elle s’est fixée. C’est aussi une jeune femme douce, et prévenante qui fera preuve de patience face au comportement très changeant de celui qui l’attire autant qu’il l’intrigue.

Avec le personnage de Roméo, l’auteure a fini de me faire chavirer. Il est renversant, et ce n’est pas dû qu’a son corps d’Apollon et sa belle gueule. Il souffle le chaud et le froid sans cesse : Un mystère à lui tout seul. Un mal le ronge depuis trop longtemps et c’est ce poison qui le rend aussi désagréable, car dans le fond, c’est un homme touchant et protecteur…

Keep Away From Me est l’histoire de ces deux personnages, mais bien plus encore. Une rencontre fortuite entre le feu et la glace. Une romance vouée à l’échec sur papier mais qui pourrait s’avérer pleine de surprise. Des sujets sur lesquels, je ne m’étalerai pas pour éviter de vous spoiler mais, en quelques mots, ils sont touchants et révoltants !

Il n’est pas simple de s’attaquer à des thèmes aussi forts et dans ce récit, c’est très réussi. Emily Jurius a su trouver les bons mots pour faire ressentir les émotions avec un équilibre certain, mais aussi le bon tempo pour amener petit à petit les révélations et les secrets les plus enfouis de nos deux amoureux.

Je regrette juste la rapidité à laquelle les événements s’enchaînent en fin de lecture. Un peu de développement qui aurait apporté un plus sans rendre la lecture lourde.

Pour finir, je vous avoue qu’il m’est très difficile de poser des mots sur mon ressenti sans vous en dévoiler trop, c’est pourquoi je vous incite à découvrir cette histoire par vous-même.

Ce roman est d’une intensité avérée, écrit avec finesse qui vous emportera dans un moment de lecture juste exquis. Une belle addiction.

 

 

Les PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici les quelques sorties qui pourraient enrichir vos PAL dans la semaine du 12 au 19 Août. Emy Pya – Editions Addictives avec Emma Green & Lena K. Summers – Lips&Co éditions avec Livi Dreem – NYMPHALIS avec Céline Musmeaux – HQN avec Ava Król – Hugo New Romance avec Jane Devreaux – Editions So Romance avec Arria Romano & Sonia Miot & Sophie Leseure – Lily Hana – Michèle Beck.

  • Emy Pya 

9782414367108

Fin Juillet, a vu la sortie de Cher Journal d’Emy Pya l’une de nos plus anciennes fan’s page. Une jeune auteure de 19 ans qui vient de toucher son rêve du bout des doigts depuis la sortie de ce roman qui lui tient à coeur et qui a pour thème : Témoignage ! Et nous cela nous remplit tout simplement de fierté pour nos étoiles qui poussent leurs limites et osent ! pour vous le procurer en papier ou en PDF, c’est par ICI Lien d’achat 11euros

Résumé : Bonjour Journal, Ce n’est jamais réellement le premier jour du reste de notre vie lorsque nous le disons, et pourtant, j’ai l’impression de le vivre vraiment, ce premier jour, et ce n’est pas un jour joyeux, simplement un changement radical de vie. Reste près de moi, Journal, j’ai besoin de toi pour continuer à exprimer ce que je ressens.

 

  • Editions Addictives 

10 bonnes raisons de te détester d’Emma Green à paraître le 14 Août.

Résumé : Ils ne devaient jamais se revoir.
Ils sont liés pour toujours.

Art Pearson a deux amours dans la vie : son île du Pacifique et l’hôtel paradisiaque qu’il a bâti en partant de rien. L’engagement, la famille, ça n’a jamais fait partie de ses plans.
Pourtant, son passé le rattrape sept ans après une nuit torride et sans lendemain : une jeune Française vient de débarquer à Hawaï, avec ses jumeaux et son sale caractère, prête à piétiner tous les châteaux de sable sur son passage.
Entre le bad guy sans attache et la mère célibataire, le paradis sur terre pourrait bien tourner à l’enfer. 

L’inconnu de la route 66 de Lena K Summers, à paraître le 19 Août prochain.  (Lien d’achat)

51d0HdD3R+L

Résumé : Il ne reculera devant rien.
Cassie est optimiste, pleine de vie et d’enthousiasme. Elle a un boulot qu’elle adore, un petit ami au physique de rêve, Keith, et vit dans un écrin au bord de l’océan.
Mais tout bascule en une seconde, sur le parking d’une station-service, quand un inconnu la prend en otage. 
Dangereux, menaçant, il ne lui laisse pas le choix : elle ira avec lui jusqu’à Chicago. Et si elle résiste, Keith le paiera de sa vie.
Terrifiée, Cassie s’exécute, craignant à chaque instant de subir la violence de son ravisseur dont elle ne comprend pas les motivations. 
Malgré cela, elle est pourtant intriguée par cet homme au regard torturé et au charisme inquiétant…
Et si elle succombe, elle risque de perdre bien plus que sa vie !

  • Lips&Co éditions 

Sortie de Different de Livi Dreem dans la collection Lips&Roll.

Résumé “Sa peau et ses cheveux à elle sont trop blancs, ses yeux trop clairs, son visage si singulier. Mais elle, elle a un truc, c’est indéniable. Elle porte sa différence comme une force capable de tout dévaster.”

Shade est différente, et dès le lycée les autres ont toujours pris soin de le lui rappeler. Cette jeune femme, dont l’anomalie génétique fait d’elle une albinos, a pourtant connu l’amour, avant qu’il ne lui soit arraché lors d’un tragique accident de voiture.

Heureusement, elle a pu compter sur le soutien sans faille de son demi-frère, toujours prêt à mettre sa vie entre parenthèses pour la soutenir.

Huit ans plus tard, au cours d’un rencard arrangé, elle rencontre le sosie de son premier amour. Perturbée, la jeune femme hésite à se lancer dans cette nouvelle histoire. Doit-elle y voir un signe du destin ou bien s’en méfier ?

Il faut dire que cela pourrait lui apporter la stabilité dont elle a toujours rêvé ou, une fois de plus, détruire sa vie…

  • NYMPHALIS 

Sortie du 15 Août de À un autre que lui de Céline Musmeaux (Lien d’achat)

41Xp+wN4G4L

Résumé« Faut-il écouter son cœur ou sa raison ? »

En ce début d’été, Louane enterre définitivement son adolescence au bord de la Méditerranée. Accompagnée de ses copines, elle écume les fêtes en souhaitant profiter de ses derniers mois de liberté pour s’amuser.

C’est là qu’elle fait la rencontre de Jordan. L’ambiance la pousse dans ses bras. Leur couple se forme très vite. Peut-être trop ?

Lorsqu’ils se retrouvent le lendemain, elle est loin de se douter que c’est un autre homme qui attirera toute son attention. Entre Mathias et Louane, le courant passe tout de suite, laissant un goût amer de regrets à la jeune femme.

Prise au milieu d’une rivalité entre frères, elle est la première victime de ce conflit.

Sous l’emprise de Jordan, sous le charme de Mathias, comment Louane va-t-elle s’en sortir ?

  • Harlequin HQN 

Sortie du 14 Août de Sous le charme du Highlander par Ava Król (Lien d’achat).

51x+cazhrvL

Résumé : Elle ne peut se résoudre à l’aimer. Car elle doit se venger.
James MacKenzye, Ellia n’oubliera jamais ce nom. Celui de l’être abject et sans pitié qui a assassiné ses sœurs, les brûlant sur un bûcher comme des sorcières. Depuis ce jour, en proie chaque nuit à des cauchemars terribles, elle s’est fait une promesse  : celle de retrouver ce barbare et de venger sa famille. Devenue membre d’une communauté de femmes au service de ceux qui en ont besoin, elle rencontre par hasard lors de sa première mission un homme blessé. Lorsqu’elle comprend qu’il s’agit d’Edward MacKenzye, le fils de son pire ennemi, Ellia y voit le signe que l’heure de la vengeance a sonné… Mais Edward est bien différent de la brute cruelle qu’est son père, et un combat intérieur fait bientôt rage en elle. Doit-elle rendre justice au passé ou accepter de se tourner vers l’avenir  ?

  • Hugo New Romance 

Sortie de À la dérive de Jane Devreaux ( Lien d’achat)

4140qgzgNwL._SY346_

Résumé : « Elle est l’espoir au milieu du néant, le soleil dans l’obscurité, la drogue que je rêverais de goûter. »
En quelques mois, Léa a tout perdu : sa vie paisible et insouciante d’étudiante, sa famille, son foyer… Pour survivre, elle a dû tout recommencer. Pourtant, il est hors de question qu’elle laisse tomber Adam, il a toujours besoin d’elle. Elle est prête à tout pour le sortir de sa léthargie, elle va même jusqu’à mentir sur son identité pour devenir bénévole de l’hôpital psychiatrique où il est enfermé.
Quand enfin elle entrevoit un espoir de revoir Adam, ce n’est pas face à lui qu’elle se retrouve, mais à Axel. Il est sérieusement amoché, autant physiquement que psychologiquement et pourtant, il l’attire. Son allure, sa fragilité, l’acuité de ses remarques et l’évident désir qu’elle lit dans ses yaux lui procurent une émotion dont elle ne peut plus se passer.
Léa aura-t-elle les épaules suffisamment larges pour porter les problèmes de sa famille et ceux d’Axel ? Et si les destins de ces êtres à la dérive étaient liés ?

  • So Romance 

Dans ce point, je vous partage les #VendredisCoquins de So Romance en cette première quinzaine du mois d’Août.

Avec Arria Romano et son roman, L’Amant de Pénélope – Tome 1: Sous le ciel de Grèce (Lien d’achat)

51tr6OHE6JL._SY346_

Résumé : Tout commence avec un baiser volé, dans une bibliothèque, par un bel inconnu…
Partir en Grèce pour une semaine de vacances ? Le paradis pour une passionnée des vases antiques, telle que Pénélope. Y retrouver sa sœur fraîchement mariée avec un jeune milliardaire ? Encore mieux. Cependant, Pénélope s’attendait à tout sauf à ce baiser grisant, volé par un inconnu dans les recoins sombres d’une bibliothèque… pour ensuite se rendre compte que cet inconnu n’est autre que l’archéologue qui l’accompagnera durant son périple. Un baiser peut-il vraiment tout changer ?

 Après Monsieur Connard, Sonia Miot récidive et vous revient avec Madame Connasse. (Lien d’achat)

51FnTx3nSDL._SY346_ Résumé : Succomber à cette attirance inattendue pourrait briser son équilibre déjà fragile…
Agathe, cousine de Corentin Connard, reprend les affaires de Separagence. Après une année en Espagne à se remettre d’une fausse couche dans l’alcool et l’allégresse, elle revient affronter ses vieux démons : un ex-fiancé trompé, une famille abandonnée sans un mot. Et… comme si tout cela n’était pas suffisant, il fallait aussi que cette chère Ella, alias Miss Parfaite, alias la fiancée de son frère, débarque dans sa vie pour mieux la chambouler… Madame Connasse sera-t-elle la digne héritière de Monsieur Connard ?
Entre amour et raison, venez découvrir ce nouveau triangle amoureux plein de surprises !

La sortie aussi de Don’t say that I love you: Tome 1 : Amour défendu de Sophie Leseure (Lien d’achat)

4192tu9PCVL

Résumé : Tout semble les opposer… sauf cette attirance mutuelle qui les consumme…
Dans la famille Parks, tout le monde participe à l’entreprise familiale : les hommes sont stylistes, les femmes couturières. N’ayant qu’une fille, Soni, Clay Parks forme Drew, un jeune styliste, pour prendre sa suite à la tête de l’entreprise. Il le considère comme un fils. Difficile dès lors pour Drew et Soni d’assumer cette folle attirance qu’ils ont l’un pour l’autre… Autre détail : Drew a le double de l’âge de Soni. Toutefois, ils ont décidé qu’il ne se passerait rien entre eux, donc en théorie, aucun problème en vue… En théorie.
Venez découvrir cette idylle interdite, mais si attachante, dans ce monde impitoyable qu’est la mode.

  • Auto-édition 

Avec la sortie du 15 Août de Sage Fall (Hell’s Wings t. 6) de Lily Hana (Lien d’achat)

51kS3UaNicL

Résumé : On dit que le premier amour est celui qui vous marque pour toute une vie.
Le club des Hell’s est en pleine guerre.
Alors que le passé refait surface, chaque membre de retrouve à combattre son propre démon.
Sage a dû sacrifier une partie de lui-même pour son club, alors même que tout le monde l’ignore.
Mais quand son passé se met en travers de sa route, lui montrant tout ce qu’il aurait pu avoir, c’est une colère profonde qui prend naissance en lui.
Alors que Keira vient demander de l’aide à sa demi-sœur, elle tombe face à face avec Sage, l’homme qui un jour avait bouleversé sa vie et qui, maintenant n’est autre que son beau-frère.
Et alors que la passion leur brûle à nouveau les doigts, ils devront apprendre à faire face à l’adversité, ensemble.
Entourés par l’obscurité
Sauront-ils trouver la lumière?

  • Pub auteur 

La fille au sac de plumes de Michèle Beck est sorti hier en auto-édition ! (Lien d’achat

414ihappoGL

Résumé : Vic, 28 ans, vit en Haute-Savoie, au bord du lac d’Annecy. Un jour, elle voit sa vie basculer lorsque son frère, sa femme et leurs jumelles décèdent tragiquement. Après des mois passés à faire la fête avec des inconnus pour oublier, Vic décide sur un coup de tête de partir pour le seul endroit où elle a été vraiment heureuse dans sa vie.
Le problème, c’est qu’elle n’a ni argent ni voiture pour parcourir les huit-cents kilomètres qui la séparent de Saint-Jean-de-Luz.
Mais quand Vic a quelque chose en tête, elle est prête à tout pour y arriver, y compris partir avec un sac sur le dos et parcourir ces kilomètres à pied.
Pensant s’engager pour un long périple en solitaire, Vic va se rendre compte que sur les routes on peut faire de drôles de rencontres, dont certaines capables de changer une vie, et peut-être même de lui donner un sens.

Merci les étoiles pour votre attention et à la semaine prochaine !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

Catégories PAL

L’avis de Carine sur Not a fuckin’ romance de Ena L.


 



41EutERy8EL._SX331_BO1,204,203,200_Titre : Not a fuckin’ romance

Auteur : Ena L.

Genre : Romance comédie romantique

Editions : Auto

Ebook : 4.99€

Broché 18.99€18.99€

Résumé : Moi c’est Aly, écrivain encore inconnu et en galère le jour, serveuse dans un bar louche la nuit. Ma particularité ? Je partage une colocation avec les cinq plus beaux spécimens que la Terre ait portés : un ex collant, un fantasme inaccessible, un connard mégalo collectionneur de femmes, un rayon de soleil ambulant et un amateur de naturisme. Mais s’il n’y avait qu’eux… Voilà qu’un sixième débarque, et pas n’importe lequel ! Un bad boy sexy et dangereux à souhait. Si vous souhaitez en savoir plus sur les péripéties d’une auteure en devenir et découvrir qui des six beaux gosses sera l’élu (ou pas), suivez le guide ! (Avertissement de l’auteure : Récit complètement cinglé et pas du tout assumé. Stop. Dommages sur le cerveau à prévoir. Stop. Pardon pour tout. Stop.)

Mon Avis :

Par où commencer…. Vous dire de foncer déjà le lire, serait une très bonne chose car qu’importe ce que je pourrai vous dire par la suite, ce roman c’est de la bombe atomique pour les fans accros à la romance et dévoreuses de roman que nous sommes.

Pourtant ce n’était pas gagné au départ. Il m’a fallu tout de même un certain temps pour entrer complètement dans le récit. Et ce ne sera peut-être pas gagné pour tout le monde. Le style déjanté et atypique de l’auteure qui se démarque dès les premières lignes est un pari très risqué qui va être compris et adulé sur la blogosphère par son originalité et le fait que chaque lectrice pourra se retrouver dedans à un moment donné. Que ce soit dans une situation, dans une fonction ou encore dans une de ses lectures. Mais pour une lectrice ou un lecteur lambda ? Saura-t-il comprendre les messages de l’auteure et ses analyses ? Dans tout les cas, ça l’a fait pour moi et je valide à 2000 %.

La part de vérité qu’il contient est démente et tellement bien mise en situation. Ena L. casse les codes de la New Romance en nous offrant un panel de clichés hors du commun et en les transformant à sa manière. Elle nous ouvre les portes de son cœur, de sa partie cérébrale à multiples facettes, habitée ou pas de plusieurs personnalités. Quel auteur n’est d’ailleurs pas habité de ses personnages ? Combien sont-ils dans leurs têtes ? C’est une question qu’on se pose souvent… A-t-on enfin une réponse dans ce roman ? Je pense que oui 😉

Dans la tête d’Ena L., on y retrouve Aly.  Aly cela pourrait être elle et nos convictions deviennent de plus en plus sûres au fil des pages. Ses pensées se mélangent entre l’héroïne et celle qui tient la plume. Mais l’héroïne ne tient-elle pas aussi une plume ? On dit qu’un auteur est souvent soumis à ses héros qui les mènent à la baguette et les emmènent un peu là où ils le désirent. Et c’est un peu ce que nous propose Ena L. dans Not A Fuckin’ Romance.

Aly est une jeune belle femme de 25 ans qui assume parfaitement son côté bisounours et vivre dans sa bulle. Tout comme ses tenues vestimentaires qu’elle porte fièrement et qui marque sa personnalité. Écrivaine, (du moins elle essaie) elle vient de sortir son premier roman, son premier bébé dont elle est super fière. Elle vit à Bordeaux où elle partage une colocation avec six bellâtres plus beaux les uns que les autres, des bombes sexuelles, des canons atomiques. Bref, vous m’avez comprise. Un bavoir est hautement recommandé lors de votre lecture, je dirais même impératif !

Tous, sont le cliché parfait des héros qui nous font rêver… Nous avons le Bad Boy ténébreux, dangereux a l’enfance malheureuse que chaque héroïne de roman voudrait sauver. L’ex-futur médecin, beau et prévenant… L’apollon bien monté, amateur de robes de chambre, le connard arrogant et prétentieux ou encore le demi-frère intouchable, tout comme le canon hyper, hyper sexy mais… Complètement gay qui est alors aussi intouchable que le demi-frère qui n’a pourtant pas le même sang qu’elle et sur lequel il n’est pas interdit de fantasmer… Ou d’espérer. Vous me suiviez toujours ? Bref, le panel parfait de nos héros ou anti-héros de nos romances qui nous font baver et devant lesquels la belle Aly ne manquera pas de devoir essuyer son menton à plusieurs reprises. Mais la question est : Qui sera l’élue de son cœur ? 6 colocataires mais une multitude de possibilités ou pas… N’oubliez pas qu’Aly n’est pas dans une Fuckin »romance et que rien de rien ne va aller dans le bon sens !

Ce qui est certain dans un premier temps, c’est qu’Aly est un peu perdue et peu sûre d’elle depuis la sortie de son roman. Elle, qui n’aime pas se confronter aux vérités qui font mal et préfère de loin vivre dans sa bulle et son monde imaginaire, se retrouve à devoir se mettre en avant malgré elle et ses petites voix qui la hantent en permanence vont la faire se remettre en question. Ok, elle écrit avec son cœur, avec ses tripes, mais comment savoir si cela va plaire ? Comment écrire l’amour et le rendre vivant quand on est incapable de le vivre soi-même et qu’on se contente d’envier celui des autres ? Pourquoi n’aurait-elle pas aussi sa belle histoire ? Ses relations sont un tel fiasco qu’elle se retrouve à être troublée par chacun des colocs, demi-frère compris. Jusqu’à présent ses ex l’ont toujours déçue et ne lui ont pas permis de se dévoiler en tant que femme. Aly c’est pourtant une amoureuse de la vie, des arc-en-ciel et des bisounours. Une grande fan de Manga qui refuse, dans un sens, de grandir. Mais, c’est avant tout un rayon de soleil qui illumine tout son entourage bien qu’elle ne s’en rende pas compte. Une amoureuse de l’amour tout simplement mais, le connaîtra-t-elle un jour ? Peut-être que le nouvel arrivant pourrait lui ouvrir la porte du plaisir ? Celle de son cœur ? Allumer la petite étincelle qui lui manque pour embraser celle qui se cache au plus profond de son être et lui permettre de se dévoiler ?

Un roman léger, rafraîchissant et complètement barré qui ne l’est pas tant que cela finalement, tant il s’approche d’une vérité tellement évidente dans ses analyses et ses révélations. Un récit cinglé et original qui ne manquera pas de vous faire passer un excellent moment de lecture. Une comédie pleine de saveurs, de sensations et d’émotions qui m’ont emportée dans un tourbillon d’exaltation des sens et de la perception des sentiments tout comme celle des doutes et de la souffrance. Mais, aussi la perception du plaisir avec des scènes sensuelles et chaudes vraiment bien écrites et décrites qui nous embrasent par tout ce qu’elles peuvent transmettre. Tension, sensations, combustion, émotions… Et bien d’autres encore…

Ena L. va dépoussiérer la romance avec son récit mais, aussi nous faire vivre l’envers du décor lorsqu’on est auteur. Elle va nous ouvrir les yeux sur tout ce que peut ressentir cette personne qui tient la plume et nous fait vivre de magnifiques aventures avec ses récits. Ses illusions et ses désillusions par le biais de son héroïne. Nous montrer aussi qu’un auteur peut donner le sens qu’il le désire à son histoire d’une multitude de manières, nous laissant comme deux ronds de flan puis, nous faire bondir prête à l’étriper mais, sans omettre un sacré fou rire. D’ailleurs, des fous rire, j’en ai eu pas mal. Je plaide coupable moi qui suis souvent réticente à un certain degré de comédie, il m’a été impossible de ne pas me laisser attraper dans cette folie aussi déjantée que profonde et subtile.

Comme dit en début de chronique, j’ai eu du mal sur le départ. Je l’ai posé deux fois et suis passée à une autre lecture. Ce n’était pas le bon moment pour moi tout simplement. Et je suis très heureuse de lui avoir laissé sa chance. Une fois en vacances et reposée, je l’ai repris et je n’ai pas pu m’arrêter de le dévorer. De rire, de verser ma larme aussi et ce, plusieurs fois. Alors, si comme moi le début vous perd un peu, il faut persister et surtout pas lâcher, quitte à le lire à un autre moment.

Ce roman est un concentré d’émotions en tout genre. Suivre l’évolution d’Aly, la voir grandir, s’ouvrir, m’a transportée jusqu’au mot fin. Une fin qu’on ne veut pas voir arriver pour ne pas quitter cette bande de colocataires hors du commun que l’on aimerait tous et toutes pouvoir rencontrer un jour. Surtout, cet amour qui unit Hugo à sa moitié qui m’a fait rêver et ressentir des myriades de sentiments. Non, je ne nous parlerai pas de la moitié d’Aly ! Qui vous dit qu’elle va la trouver d’ailleurs ? Mystère et boule de gum comme on dit, même si pour moi, c’était une évidence dès le départ et qu’Ena L. m’a scotchée sur sa façon de faire, d’être et surtout de garder ses personnages fidèles à eux-mêmes.

Merci Ena L. pour cette merveilleuse lecture que je ne cesse et ne cesserai de recommander. Pas merci pour l’épilogue et encore que… lol