STYX Riders #1 : La colère d’Hadès de Kalypso Caldin chez Hugo Roman !


Hello les étoiles, je vous partage mon avis sur La colère d’Hadès, le 1er tome des STYX Riders de Kalypso Caldin. Une magnifique romance aussi touchante que trépidante. Une chevauchée envoûtante dans l’enfer des Styx Riders, ces bikers qui peuvent être aussi sinistres que drôles et attachants. Une course contre la mort mais, aussi une virée pour la conquête de l’amour.

Titre : STYX Riders #1 : La colère d’Hadès

Auteure : Kalypso Caldin

Editeur : Hugo Roman

Genre : Romance bikers

Résumé : La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.
Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.
Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avis de Mya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

J’ai beaucoup aimé Pour me sauver de Kalypso Caldin, et donc, je n’ai pas hésité de remplir le formulaire de la masse critique privilégiée de Babelio pour la réception de son nouveau roman La colère d’Hadès. Et je n’ai pas été déçue par ce premier tome de Styx Riders, j’ai même été totalement conquise. Ash et Heden m’ont fait succomber à leur charme et m’ont émue comme rarement par leur histoire si belle et si douloureuse à la fois.  La douce Heden va se faufiler dans la vie de l’un des plus dangereux membre des Styx Riders, celui qui exerce la tâche la plus ingrate au sein du club. Et ce n’est pas pour rien qu’il est appelé le nettoyeur. Si Heden est fortement attirée par Ash, est-elle vraiment prête à s’imprégner de sa noirceur et rejoindre la liste longue de ses victimes ? Si Heden parait si sereine, un joli sourire sur les lèvres et dans les yeux qui ne s’éteint que rarement, affrontant la vie avec philosophie, elle ne traîne pas pour autant ses propres casseroles. Et si elle doit lutter contre celles d’Ash en plus, elle doit y réfléchir à deux fois avant de s’engager dans cette voie dans laquelle le désir reste maître de ses décisions… Bonnes ou mauvaises, Heden plonge dans les embrouilles les yeux fermés et en apnée de surcroit. 

Il a suffi d’une panne d’essence pour que la vie d’Ash soit complétement chamboulée ! Depuis ce jour-là, Heden s’est accaparée de ses pensées, a fissuré sa carapace et s’est immiscée dans sa peau. Elle a épuré son âme, ramenant un peu de son aura lumineuse dans ses idées sombres. Si la route de ces deux-là n’aurait jamais dû se croiser, le destin lui, a fait tout pour réunir leurs âmes en souffrance. Si de prime, ils paraissent différents l’un de l’autre, on se rend compte au fil de la lecture que la douceur de Heden, arrondit les angles de la perniciosité d’Ach. Elle apaise les vieux démons qui l’habitent, allège le fardeau de la culpabilité qui ronge ses neurones toujours en éveil. Heden est devenue la bouffée d’oxygène qui alimente son cerveau, son corps et son âme et s’il la perd à cause de ses activités, il ne le se pardonnerait pas. Que Heden l’accepte tel qu’il est, côtoie le montre en lui sans jamais lui reprocher ses méfaits, devrait avoir bien une signification… Le karma a été clément pour lui envoyer un ange aussi pur qu’elle et qu’il ne méritait pas.

Sauf que son ange n’est pas si pur qu’il le pensait… Heden est capable du meilleur comme du pire si on touche à un seul cheveu des siens. Derrière ce sourire plein de gentillesse, se cache aussi un caractère ombrageux, une fille à la répartie mordante, En sus d’un cœur tendre, elle a les nerfs taillés dans l’acier. Malgré sa fragilité apparente, on ne peut lui enlever sa pugnacité quand la situation l’exige. Fricoter avec les bikers, demande du nerf, du sang froid et surtout certaines compétences qu’une fleuriste n’est pas censée avoir. Toutefois, elle les surprendra tous, présente là on ne l’attend pas. Heden est indubitablement bien la fille de son père… 

Quand un ange fusionne avec des démons, cela donne une grande évasion, une tension à haut risque et une magnifique romance, aussi touchante que trépidante. Une chevauchée envoûtante dans l’enfer d’Ash et des Styx Riders, ces bikers qui peuvent être aussi sinistres que drôles et attachants. Une course contre la mort mais, aussi une virée pour la conquête de l’amour. Un élan du cœur ainsi que du corps. Une route parsemée de danger, mais aussi d’amitié, de rire et de beaux sentiments. En bonus, une plume qui sublime tous ces ingrédients que nous offre La colère d’Hadès pour en faire un joli coup de cœur. Une lecture parfaite à moult rebondissements, riche en suspense, en danger et en action. Beaucoup de douceur aussi dans les rapports qui lient Heden et Ash, Ash et sa famille, ainsi que des dialogues mâtinés d’une bonne dose d’humour. Sans oublier ce clin d’œil à la mythologie grecque qui passionne fortement nos bikers et qui donne à l’histoire un intérêt aussi divertissant que ludique.

Vivement le prochain, je serai au rendez-vous !

Merci à Babelio ainsi qu’à Hugo Roman pour l’envoi du service presse en papier dont la couverture seule pourrait me motiver à acheter toute la saga, elle est vraiment sublime.

167791160_5314460205292823_2053366377224851201_n

Styx riders, tome 1 : La colère d\'Hades par Kalypso Caldin

Styx riders, tome 1 : La colère d’Hades

Styx riders, tome 1 : La colère d\'Hades

Kalypso Caldintous les livres sur Babelio.com

Les sorties MM de Juno Publishing France !


Hello les étoiles, nous sommes mercredi, et comme tous les mercredis, c’est jour de sorties sur le site de Juno Publishing France en attendant celles d’Amazon. Aujourd’hui, la ME vous ont concoctée une brochette de romances MM, contemporaines, sexy voire érotiques ainsi que dans le genre Fantasy ou Urban Fantasy.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Sorties MM – Juno Publishing France ‿︵⁺୭‧₊˚✧

  • Timber Manor : Les mémoires du spectre #1, un urban fantasy de F. E. Feeley Jr 

Résumé : Alors qu’il se remet de la perte récente de ses parents, Daniel Donnelly reçoit un appel de sa tante, qui lui cède sa fortune et son patrimoine familial, Timber Manor. Bien que son père semble discret sur le passé, le besoin de famille et la curiosité de Daniel le poussent à visiter les lieux.

Situé dans une région isolée du nord-ouest, Timber Manor s’est délabré au fil des ans. Ses couloirs sont vides et une fine couche de poussière recouvre les meubles jonchés de feuilles. Lorsque Daniel arrive pour commencer les réparations, des choses étranges se produisent. Des cauchemars hantent ses nuits. Des souvenirs qui ne sont pas les siens perturbent ses jours. Vivant avec les tragédies du passé, Timber Manor menace de détruire Daniel.

Le Shérif Hale Davis a grandi sur les terres du manoir. En voyant Daniel lutter, il s’est juré de protéger le jeune homme qui a capturé son cœur et de l’aider à résoudre le mystère qui se cache derrière ces événements, et à affronter le passé – non seulement pour sauver la vie de Daniel, mais aussi celle de sa famille, dont l’âme même est en jeu.

Résumé : La guerre a enfin trouvé une issue. Tout semble aller pour le mieux au sein du clan Serpent, pour qui la vie reprend doucement son cours. Mais tous les choix ont des conséquences. Sur le territoire existe un clan dont l’unique raison d’être est de faire respecter les règles, les lois qui régissent la vie des transformés depuis bien longtemps. Or le clan Serpent, que son parcours mouvementé a rendu bien atypique, s’est beaucoup trop détaché de ces lois primordiales. Et la sanction qui s’abat sur lui est aussi soudaine et violente qu’un coup de tonnerre. Arrachés l’un à l’autre, Kansha et Allister vont tout faire pour se retrouver. Mais à leur volonté s’opposera un homme, Alpha au regard noir et au cœur de pierre, qui usera de tous les stratagèmes pour que jamais ceux qu’il juge comme criminels ne connaissent la paix. Et s’il suffisait d’un mensonge, pour ébranler l’amour le plus sincère…

  • Ivre d’amour, une romance contemporaine de Elizabeth Noble.

Résumé : Comme un whisky bien vieilli, le maître distillateur et entrepreneur Malone Kensington est élégant et raffiné. Malheureusement, c’est aussi un perfectionniste qui se consacre davantage au succès de son entreprise qu’à sa vie amoureuse. Cette entreprise a besoin d’un porte-parole en relations publiques. Ce qui manque à Colton Hale en matière de sophistication, il le compense largement par son charisme qui lui a permis de survivre dans la rue depuis son plus jeune âge et de se faire embaucher dans la lucrative, bien que pesante, distillerie Kensington. Lorsque Malone prend Colt sous son aile, dans l’espoir de polir ses aspérités, les contraires s’attirent et une romance passionnée voit le jour malgré les différences d’âge et d’origine. Mais peut-elle survivre au conseil d’administration de Kensington qui croit que Colt n’est rien d’autre qu’un homme vénal et un arnaqueur déterminé à profiter du bien le plus précieux de Malone, mort ou vif ?

  • Désire-moi : Études et plus encore, un contemporain de Neve Wilder.

Résumé : Deux colocataires. Un examen de maths. Et toute une série d’activités parascolaires.

Nate. À vivre avec quatre autres types, ça devait arriver. Qui n’a pas déjà été surpris à s’occuper de ses « petites affaires » au moins une fois ? Cela ne devrait pas poser un problème, si ? Mais je ne connais pas Eric aussi bien que mes autres colocataires, et les choses sont un peu gênantes maintenant. C’est un solitaire. Mystérieux. Sûr de lui. Intelligent. Sexy en diable. Je me suis toujours satisfait de vivre avec le régime typique des mecs de fraternité, avec alcool et filles de sororité au menu. Mais la façon dont Eric m’a regardé cette nuit-là ? Il s’est passé quelque chose. Quelque chose qui m’a rendu curieux. Quelque chose qui réveille des sentiments que je pensais avoir laissés derrière moi pour de bon. Quelque chose qui me fait croire que je ne suis pas aussi hétéro que je le pensais. Je n’arrive pas à le chasser de mon esprit. Je ne suis pas certain d’en avoir envie. Alors quand il me propose de m’aider à étudier pour un examen semestriel, je le prends au mot. C’est innocent. Probablement. Peut-être. Je ne pouvais pas savoir ce que cela allait entraîner…

  • Expiation : Les protecteurs #6, un contemporain de Sloane Kennedy.

Résumé : « Quand on est une merde, on le reste. » Des mots avec lesquels Dante Thorne, vingt-six ans, a dû vivre plus d’années qu’il ne peut en compter et un titre qu’il a remporté à l’âge tendre de seize ans lorsqu’une décision imprudente a tourné en tragédie. Et comme il ne peut pas nier la vérité de ces mots, pourquoi ne pas vivre selon eux à la place ? Tout foutre en l’air, baiser, rien de cela n’importe ; tant que cela fait du bien et lui fait oublier le jour où il a fait défaut à la seule personne qu’il avait toujours juré de protéger. Une bonne philosophie de vie jusqu’à ce que Dante rencontre le seul homme qui pourrait le faire désirer être quelqu’un d’autre… À quarante et un ans et avec une brillante carrière de vingt ans comme Texas Ranger à son actif, Magnus DuCane aurait dû être dans la fleur de l’âge. Au lieu de cela, il pleure la perte de la fille qu’il n’a pas pu sauver et fait face à un avenir qui ne ressemble en rien à celui qu’il avait prévu. Le seul point positif est le jeune petit-fils, qui lui a soudainement été rendu après avoir disparu deux ans plus tôt, et la nouvelle famille d’hommes dans laquelle il a été accueilli à bras ouverts. Avec sa volonté de fer, sa maîtrise de soi sans faille et sa discipline inébranlable, Magnus sait qu’il peut commencer un nouveau chapitre et remettre sa vie sur les rails… s’il parvient à surmonter les sentiments inquiétants et inattendus qu’un jeune homme suscite en lui. Parce que rien en Dante Thorne n’est bon signe pour Magnus. Son arrogance, son attitude impertinente, chaque mot dénué de tact qui sort de son incontrôlable bouche et, bien sûr, le fait qu’il est un homme. Mais lorsque ses amis bien intentionnés envoient Dante auprès de lui en tant que garde du corps lorsqu’il retourne au Texas pour témoigner dans une affaire très médiatisée, Magnus commence à voir au-delà des mots impétueux et des sous-entendus sexuels sans fin. Et quand il commence à découvrir que ce qu’il voit n’est pas si mal que ça, soudain le fait que Dante soit un homme au lieu d’une femme ne semble plus être un si gros point de friction…

Résumé : David aime le meilleur ami de son frère aîné Derek, Wiley, depuis le jour où il l’a rencontré, cinq ans auparavant. Mais, comme Derek n’hésite jamais à lui faire remarquer, Wiley est hétéro. Quand Wiley se dispute avec son colocataire et finit par squatter le canapé de David et Derek pendant un mois, il lui rappelle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ce que David veut, mais craint de ne jamais avoir. Jusqu’à ce qu’un après-midi, David ait un grand projet artistique à terminer et que la personne qui devait poser pour lui ne se présente pas. Wiley lui propose de le faire – et il semblerait que leur attirance soit réciproque. Derek aurait-il pu se tromper sur son meilleur ami pendant toutes ces années ? Les rêves de David au sujet de Wiley se réaliseraient-ils enfin ? La seule chose dont David est certain, c’est que d’une manière ou d’une autre, il le découvrira à coup sûr… ce soir.

L'art et la matière #1- Dentelle

Résumé : Lorsque Dave, le meilleur ami de Shawn, rompt avec sa petite amie, Shawn essaie de ne pas se faire de faux espoirs. Après tout, Dave est toujours hétéro, n’est-ce pas ? Faux. Dave révèle qu’il est bisexuel, et ce battement que vous entendez est celui du cœur de Shawn. Il aime Dave depuis des années, mais il n’est pas prêt à mettre en péril leur amitié en lui disant ce qu’il ressent vraiment.

Mais lorsque Dave découvre le petit penchant secret de Shawn, cela leur ouvre un tout nouveau chapitre. Sauf que Shawn ne peut s’empêcher de s’inquiéter – si son petit penchant n’existait pas, Dave serait-il là ? Et Shawn est-il assez courageux pour le découvrir ? Une histoire courte de luxure, de dentelle et d’amour…

Résumé : Michael.  Il y a deux ans, j’ai fait une erreur, une grosse erreur, et puis j’en ai rajouté deux autres, juste pour faire bonne mesure. J’ai vraiment foiré ma vie, mais j’ai réussi à m’en sortir. J’ai eu de la chance. Ensuite, j’ai eu la possibilité de prendre un nouveau départ. Deux ans à Auckland. Loin des ragots de Los Angeles, avec une nouvelle chance de respirer, et de reprendre ma vie en main. Je l’ai saisie et j’ai instauré une série de règles auxquelles me tenir. Je ne fais pas de relations de couple. Je ne fais pas de promesses et d’engagements. Je ne fais pas de rêves d’une maison remplie d’enfants. Et je ne fais surtout pas dans l’arrogance et le snobisme de la part d’agents du K9 beaux à tomber qui entrent dans mes urgences et bouleversent mon monde. Surtout pas.

Josh. La seule chose dont je suis certain à propos du Dr Michael Oliver, c’est qu’il est arrogant et indigne de confiance, et que j’ai à peine survécu à un homme comme lui dans ma vie. Une seule fois a suffi amplement. Cet homme est peut-être magnifique, mais ma fille de onze ans a ma priorité absolue et je ne veux pas risquer qu’elle soit blessée à nouveau. Je suis un père célibataire, un flic du K9 et le fils de parents fanatiques qui me cassent les pieds. Je n’ai pas le temps de jouer. Je n’ai pas le temps de prendre des risques. Je n’ai pas le temps d’avoir d’autres complications dans ma vie. Et je n’ai certainement pas le temps pour le Dr Michael Oliver, aussi sexy qu’il soit.

Merci les étoiles pour votre attention et à bientôt pour d’autres sorties ! 

La libellule qui rêvait de toucher les étoiles de Élodie Faiderbe chez Cyplog !


Hello les étoiles, je vous présente mo avis sur La libellule qui rêvait de toucher les étoiles de Elodie Faiderbe. Un superbe final et une sublime duologie à lire et à s’en délecter.

Partez à la découverte de la libellule déterminée à prendre son envol malgré le doute, le mal enfoui en elle et le passé qui lui coupent les ailes… Côtoyer les étoiles n’est plus impossible pour Chloé grâce à la foi en elle et à l’amour de son Nao !

Titre : La libellule qui rêvait de toucher les étoiles

Auteure : Elodie Faiderbe

Éditeur: Cyplog

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Résumé : Passés d’ennemis à complices, au cours d’une cohabitation des plus mouvementées, Chloé et Nao ont pourtant bien du mal à franchir le cap de l’amour. Après avoir mal interprété le baiser de Sven, Nao, blessé, quitte l’appartement sans un mot, laissant ainsi une Chloé dévastée et à la merci de son passé. Mais un coup de fil dans une baignoire, suivi plus tard d’un speed dating, pourraient bien faire éclater toutes ces bulles de rancune… et relancer la partie. De New York à Tokyo, envolez-vous une dernière fois aux côtés d’une libellule qui rêvait de toucher les étoiles.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avis de Mya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Après un premier tome, que j’ai beaucoup aimé d’ailleurs, plein de questionnements, Élodie Faiderbe nous distille les réponses à petites doses dans ce 2e tome, afin de nous garder bien en haleine… Et elle a eu raison. Cette histoire méritait qu’on lui prête attention de bout en bout et à plein-temps.

Rongée de doute, par le manque de confiance en elle, mal dans son corps et ulcérée par son karma, notre libellule avance d’un pas pour reculer de dix autres. En plus de l’épée de Damoclès qui l’empêche de profiter du peu que la vie lui octroie, l’incertitude de l’avenir, son avenir, la mine à petit feu. Mentir alors que, c’est elle qui reproche à Nao son mutisme, d’intérioriser ses sentiments, la met au désespoir ainsi que la crainte de lui briser le cœur le jour où il apprendra ce qu’elle lui cache.

Mais si leur mode de communication reste à désirer, leur relation a pris un autre tournant dans ce 2e volet consacré à la reconstruction de la confiance entre eux, aux révélations, au renouveau. Une relation qui se construit sur de bonnes bases à quelques exceptions près, mais sans compter le grain de sable d’une ex-jalouse… Un soupçon de sel sur les blessures encore béantes de Chloé l’a renvoyée à ses vieux démons s’en résulte un retour en France manu militari laissant Nao s’embourber dans sa douleur !

Le destin a un dessin pour eux, mais nos deux jeunes tourtereaux sont trop amochés émotionnellement pour se rendre compte que leur amour est une évidence ! 

Ce final était juste magnifique, à la hauteur de l’amour et des failles des protagonistes clés. Un final addictif et brillamment bien écrit qui touche la fibre romantique qui se cache dans chaque femme et même chez certains hommes. Chloé s’est avérée un peu agaçante dans ce 2e volet, mais n’en reste pas moins bouleversante. L’épithète attachiante lui va comme un gant. Au fil des pages, elle a perdu un peu de son humour si attachant du 1er tome, devenue un peu trop craintive, indécise, trop mordante, cependant, je suis restée fidèle à mon attachement pour son personnage… Son caractère de cochon, sa force, ses failles, font partie intégrante de sa personne et une fois que ces états d’âmes qui ébranlent sa foi en elle nous touchent, on ne peut que l’aimer encore un peu plus.

Mais pour avouer, mon coup de cœur, va cette fois-ci à Nao qui m’a agréablement surprise. Sa connarde/attitude et son caractère mutique ont laissé place à d’autres facettes qui m’ont beaucoup émue… Les révélations qu’il a livrées en cours de route, m’ont laissée fébrile de découvrir les chapitres qui lui ont été dédié. Se délester du fardeau du passé qu’il dissimilait si bien l’a rendu plus humain, plus accessible et beaucoup plus souriant et donc plus craquant. Et même dévoiler ce côté sombre, voire dangereux, qu’il camouflait sous un masque placide de politesse glaciale, n’a pas réussi à m’en détourner. Nao est tout feu sous la glace et protéger les siens est inscrit dans son ADN. Qu’importe s’il utilise la force pour défendre son aimée oubliant que son attitude peut être dangereuse pour son couple encore fragile. Chloé a vécu la violence et vit mal que son homme en use même, pour la protéger.

Bref, vous l’aurez compris, Nao, Chloé ainsi que les personnages secondaires nous ont offert un superbe intermède non dénué de turbulence et d’émotions aussi positives que négatives. On apprécie les situations drôles, et on est émues jusqu’aux larmes dans d’autres plus tristes. Entre vous et moi, j’ai adoré le voyage au pays du soleil levant, si magnifiquement décrit que cela donne envie de prendre un billet et s’envoler pour découvrir tous ces coins paradisiaques dont parle l’auteure avec passion.

En somme, une sublime duologie à lire et à s’en délecter. Partez à la découverte de la libellule déterminée à prendre son envol malgré le doute, le mal enfoui en elle et le passé qui lui coupent les ailes… Côtoyer les étoiles n’est plus impossible grâce à la foi en elle et à l’amour de son Nao !

Merci à Cynthia et aux éditions Cyplog pour l’envoi du service presse numérique.

L’avis de Charlotte sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard publié par Shingfoo éditions : un premier tome addictif !

Titre : Brother of Death tome 1 – Destiny

Auteur : Laurie Eschard

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.
Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Mon avis :

Devon est un jeune homme qui a fixé ses priorités : sa famille, ses responsabilités. Une voie qu’il n’a pas vraiment eu l’occasion de choisir, mais qu’il assume pleinement, quoi qu’il lui en coûte. Dès son plus jeune âge, sa destinée est tracée, reprendre le flambeau familial et devenir… chef des Brothers of Death.

Il travaille d’arracher pied pour aider sa famille. Il est touchant dans son rôle d’homme de la famille sur qui tout repose. Il n’est pourtant pas seul, mais sa mère et sa sœur ont déjà leurs difficultés à gérer et son frère est en pleine crise d’adolescence, rebelle et violent. Ce dernier n’a aucune notion de responsabilité et n’en fait qu’à sa tête. Devon, bien que fort et fière, m’a fait de peine. Je lui aurais volontiers proposé mon épaule pour se décharger.

Alexis vit dans un univers où seul le chef de gang a son mot à dire et prend les décisions. Auxquelles elle devra se plier quel que soit son avis. Elle est comme déconnectée de ses émotions, bonnes ou mauvaises. Elle a un rôle pourtant atypique dans ce monde machiste. Un rôle qui lui va à merveille et qu’elle adore réaliser.

Devon va être confronté à un choix crucial pour son avenir. Pour lui, la décision est difficile à prendre, il est partagé entre ses envies et ses devoirs. C’est un rôle que je n’aurais pas aimé endosser. J’espère que le prochain tome lui donnera des réponses et de l’espoir.

Alexis reste assez mystérieuse dans ce premier tome, elle m’intrigue beaucoup, j’espère en apprendre plus dans le prochain.

J’ai adoré ce premier opus. La plume de l’auteure est agréable, fluide et addictive. Le roman est rythmé par la vision des deux personnages principaux. La fin ne laisse d’autre choix que de vouloir lire la suite, qui sera bientôt là, nous n’aurons pas trop à attendre !

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je ne l’ai jamais vue à Ironwood. Et si c’était le cas, je pense que je m’en souviendrais. Cette nana doit avoir mon âge à vue d’œil et je ne me souviens pas l’avoir croisée à Ironwood High du temps où j’étais au lycée. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, d’où me vient cette sensation, mais j’ai l’impression qu’elle est d’ici. Je me trompe sûrement. Peut-être est-elle simplement de passage dans cette petite ville paumée et qu’elle me fait juste penser à quelqu’un.
– Salut, je dis en élargissant mon sourire.
– Tu es Devon Thomas ?
J’opine d’un signe de la tête et croise mes bras sur mon torse, en posant mon cul sur le capot de ma caisse. Je ne quitte pas ses yeux verts.
– Il paraît que c’est toi le meilleur derrière un volant ?
Mes lèvres s’étirent. Je ne sais pas pourquoi tout le monde dit ça mais je ne m’en plains pas. Les gens peuvent dire et penser ce qu’ils veulent.
– À ce qu’il paraît.
– Ah ouais ? Je pense que j’ai été mal renseignée.
Elle avance d’un pas vers moi et je décroise mes bras pour poser les paumes de mes mains sur le capot encore chaud.
– Ah bon ?
– Ouais. Il doit y avoir une erreur. C’est moi, la meilleure derrière un volant.
Je laisse échapper un petit rire devant son aplomb alors que ses grands yeux vert clair me défient du regard.
– Tu es bien présomptueuse comme nana. Tu la joues super confiante.
– J’ai préféré te prévenir. Histoire que ton ego de mec n’en prenne pas trop quand je franchirai la ligne d’arrivée avant toi.

La PAL de la semaine du 04 au 11 avril !


Hello les étoiles, voici la PAL partenaire de la semaine. Nous vous souhaitons de bonnes découvertes.

Avec la participation des : Éditions Addictives : Lexie Tale, Marion Laurent Collection &H : Juliette Bonté – BMR : Audrey Laloi – Shingfoo : Julia Teis – Plumes du Web : Océane Ghanem – Black Ink éditions : Delinda Dane – So Romance : Sarah Swan – En auto édition : Fleur Hana, Marlène Eloradana, Maje Adams

  • Éditions Addictives

Avec la sortie numérique de Amnesia Love de Lexie Tales le 5 avril !

Résumé : Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !
Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

Ainsi que la sortie numérique de Serial Player de Marion Laurent le 10 avril.

Résumé : Tapis rouge, paillettes et prises de sexe… non, de tête !
Camille rêve depuis toujours de travailler au Festival de Cannes. Alors, quand elle décroche enfin un contrat, elle explose de joie !
Mais lorsqu’elle se retrouve confrontée à Félix Young, l’acteur le plus en vogue du moment, aussi charmant qu’insupportable, son rêve se complique.
Il adore la faire sortir de ses gonds, elle déteste perdre ses moyens face à lui… mais ils sont forcés de se côtoyer.
Félix a un défi : la faire craquer. Camille a un objectif : lui résister.
Qui remportera la Palme ?

  • Collection &H

Juliette Bonté revient avec une nouvelle comédie romantique, Promis, on reste amis ! le 7 avril.

Résumé : Washington. Ils sont quatre amis qui partagent une maison… et tout le reste : les courses et le ménage, les rires et les peines, les bonnes nouvelles et les problèmes !

Janhvi aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.
Peter aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l’évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.
Graham aimerait vraiment que la procédure d’adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent ; tout ce qu’il n’a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.
Leandro, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

  • BMR

Le 7 avril prochain, rendez-vous avec Et avec toi, trouver le bonheur, le nouveau roman FF dAudrey Laloi.

Résumé : Emmy est en couple depuis dix ans avec Vincent, un homme gentil et prévenant. Mais, lorsqu’il la demande en mariage, elle se questionne sur ses véritables sentiments pour lui. Elle se réfugie alors dans un bar pour noyer son chagrin.
Elle sympathise avec Victoria, la barmaid, qui est hantée par un évènement de son passé et ne croit plus ni à l’amour ni au bonheur. Les deux femmes accrochent tout de suite, et Emmy, perdue, se confie à cette oreille bienveillante. Sur un coup de tête, elles décident de faire ensemble quelque chose de fou : partir en road-trip en Europe rien qu’elles deux. Cette excursion est pour elles l’espoir de se retrouver et de comprendre d’où vient leur mal-être.
Mais au fur et à mesure de leur voyage, leur relation amicale se complexifie pour laisser place au désir et à la passion. Le bonheur serait-il à portée de main ?

  • Shingfoo

Le 8 avril, Julia Teis vous invite au final de son roman, Lover or not Lover.

Résumé : Les retrouvailles risquent d’être explosives !

Alors que Do s’est fait la malle, sans un mot et sans prévenir, il débarque à nouveau dans la vie de Charlie de manière complètement inattendue !

Comment va-t-elle réagir après tous ces mois de questionnements ? Peut-être que cette rencontre lui permettra de tourner définitivement la page ou mieux… de lui pardonner ?

Vous le saurez dans ce deuxième et dernier volet de Lover or not Lover !

  • Plumes du Web

Avec la sortie de L’âme chanceuse, le 1er tome de la saga des âmes de Océane Ghanem. Disponible le 8 avril.

Résumé : Chance est au bord du gouffre, et il le sait. Hélas, il n’arrive plus à ignorer les malheurs de son passé, puisqu’ils ne cessent d’interférer avec son présent. La malchance marche sur ses talons, piétine l’arrière de ses chevilles – rien n’y fait, il fonce toujours tête baissée dans toutes les catastrophes qui croisent son chemin.

La pire d’entre elles ? Inès García Lopès. L’adorable petite sœur de son meilleur ami. Elle est douce, belle, intelligente et plus sensible que ne le soupçonnent la plupart des gens… mais elle est trop fragile pour lui et les sombres pensées qui lui traversent l’esprit à chaque fois qu’il la regarde.

Avec elle, il n’a pas le droit à l’erreur. Mais des erreurs, il ne sait faire que ça…

Survivra-t-il à une énième blessure à l’âme, ou l’infligera-t-il à la dernière personne au monde qu’il souhaite blesser ?

Sera-t-il chanceux, pour une fois dans sa vie ?

  • Black Ink éditions

Le 9 avril, vous avez rendez-vous avec la parution de Wess, le 2e tome et final de My only exception de Delinda Dane.

Résumé : Il est resté mystérieux et charismatique… mais maintenant, il est surtout brisé.

Elle ne vit toujours que pour les quelques minutes où elle peut l’apercevoir… mais cette fois-ci, uniquement en rêve.

Oublier. C’est ce que s’efforcent de faire Ella et Wes… mais maintenir la distance n’est pas aussi facile qu’il y paraît, en particulier lorsque le destin s’en mêle.

Entre secrets, douleur, passion et incertitudes, ils vont devoir se battre… mais à présent, pour les bonnes raisons.

Aimer sans condition devient une épreuve… mais ne dit-on pas qu’il n’est rien de plus fort que l’amour ?

Quoi qu’il en soit, quand l’homme qui fait battre votre cœur est exactement celui qu’il vous faut, il demeure : l’unique exception.

  • Fleur Hana

Avec la sortie de Seconde chance, le 1er tome de la saga Follow me. Pour info, cette série est une réédition. Plongez dans une ambiance à la Friends sur une série de tomes compagnons !

https://www.amazon.fr/Seconde-Chance-Follow-Me-contemporaine-ebook/dp/B091M42V6P/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=fleur+hana&qid=1617526267&sr=8-4

Résumé : Partir est plus facile que revenir…
Lise. J’ai l’impression de revenir sur les lieux du crime… Ça ferait un scénario digne des téléfilms de l’après-midi : elle quitte son petit ami follement amoureux d’elle, part à des centaines de kilomètres, réalise qu’elle l’aime toujours, passe à côté de sa vie et revient dix ans plus tard, pas pour lui, mais est toujours amoureuse. Ah, oui… c’est douloureux de résumer ma vie en une phrase, mais tellement conforme à la réalité que je pourrais sûrement écrire un mauvais guide, à défaut de faire fortune à la télé. Comment piétiner son propre cœur pour les nuls. On est bien contents que je ne me sois pas lancée dans une carrière marketing !
Ange. Elle n’est pas revenue depuis… depuis qu’elle est partie. Tout mon corps la reconnaît et je déteste l’effet que sa simple présence a sur moi.
J’ai déjà guéri d’elle.
C’est ce que je croyais, que je voulais. Ce que je voudrais.
Elle est toujours elle…
Un peu plus femme.
Un peu moins celle que j’ai aimée.
L’histoire de Lise et Ange est celle de leur deuxième chance. Celle qu’elle lui demande et qu’il n’est pas sûr d’être en mesure de lui offrir.

  • Marlène Eloradana

Avec la sortie papier de Coach me si tu peux et la sortie officielle de la version numérique.

Résumé : Elle est prête à tout pour lui résister…
Il a tout à apprendre pour la faire craquer…
Une comédie romantique au cœur de l’Écosse.
Aider les gens à atteindre leurs objectifs, c’est ce qu’Amy sait faire de mieux. Lorsqu’elle accepte d’endosser le rôle d’une coach en séduction, elle ne sait pas dans quoi elle met les pieds. Ce n’est qu’en rencontrant son client qu’elle comprend l’ampleur de la tâche.

  • Maje Adams

Le 2e roman de Maje Adams, Mon boss est un léopard sera disponible sur Amazon, le 9 avril en ebook, le broché suivra ultérieurement.

Résumé : Croire ou ne pas croire aux métamorphes ? Telle est la question…
En ce qui le concerne, Victor y croit fermement, il a même l’extrême certitude que son boss, Léo, en est un magnifique spécimen. Selon lui, cet homme charismatique, surnaturellement séduisant et sexy dont il est l’assistant dissimule forcément un instinct fauve et férocement indomptable, dont il est, au passage, complètement accro et fasciné.
Pour Léo Clawer, directeur d’un labo de recherche spécialisé dans les traitements spécifiques pour félins, le danger et les ennemis sont monnaie courante. Cependant, s’il a l’habitude de composer avec la menace, l’attitude quelque peu insistante de cet homme attirant et étonnant qui s’est autoproclamé son assistant personnel change la donne.
Comment rester de marbre face à ses cadeaux originaux ? Ou pire, sera-t-il capable d’ignorer cette attirance qui les pousse l’un vers l’autre ?
Comment gérer les mystères qui les rapprochent autant qu’ils leur interdisent toute confidence ?

  • So Romance

Avec la sortie numérique le 9 avril de Golden Girls de Sarah Swan 

Résumé : Frenchy rêve de faire carrière dans la photographie, mais elle peine à joindre les deux bouts. Une opportunité s’offre à elle lorsqu’une marque de montres luxueuses la contacte pour qu’elle réalise un shooting. Quand elle se rend à leurs bureaux pour y déposer les clichés en mains propres, elle fait la rencontre du PDG, Travis Johnson, qui lui propose une toute autre mission : infiltrer la vie de sa femme pour récupérer des documents top secrets, en échange d’un demi-million de dollars. Tout d’un coup, Frenchy se retrouve propulsée dans un monde où l’hypocrisie règne en maître. La jeune femme en vient alors à douter de tout et de tout le monde, même de ses proches. À qui peut-elle faire confiance ? Sa raison lui indique de se méfier de Travis, mais son coeur lui dicte tout autre chose…

Catégories PAL

Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil. Une histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

Titre : Les cicatrices du passé

Auteure : Morgane Dumesnil

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance contemporaine

Broché : 17.94€

Résumé : Un célèbre adage dit que les opposés s’attirent. Ce qu’il ne dit pas, en revanche, c’est qu’ils se déchirent aussi.
Casey avait quinze ans lorsqu’elle l’a rencontré, seize ans lorsqu’il l’a détruite.
Quatre ans plus tard, ses blessures encore à vif, elle emménage loin de chez elle pour enfin prendre un nouveau départ. Déterminée à s’assurer une existence paisible, elle ne s’attendait pas à ce que la rencontre avec son voisin vienne bouleverser ses plans. Bien qu’il soit l’exact contraire de celui qu’elle avait cru aimer autrefois, il lui rappelle tout de son passé douloureux.
Quand notre jugement nous a déjà fait défaut, comment s’assurer qu’on ne se trompe pas une seconde fois ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Au moment où l’auteure a fait appel au service presse pour son roman, je n’avais pas idée de ce qui m’attendait n’ayant même pas lu le résumé. La couverture avec une fille dans une cage m’a assez intriguée pour me lancer à l’aveugle et répondre à l’appel de Morgane. En fait, le titre est révélateur aussi, à lui seul, il nous raconte toute une histoire et la couverture ne fait que confirmer la première impression. On sait d’emblée que Les cicatrices du passé nous promet des vagues d’émotions et un moment de lecture très éprouvant. Et au fil des pages, mon intuition s’est avérée.
L’histoire de Casey est bouleversante. Si jeune et déjà un lourd fardeau à porter. Les épreuves par lesquelles elle est passée, nous tordent les boyaux et nous touchent au plus profond de nous-même.

Les cicatrices du passé avant d’être une romance, si délicieuse soit-elle, est un message fort, véhiculé par Morgane, sans chichi ni emballé dans un gant de velours. C’est la réalité crue de milliers de femmes de par le monde qui ont subi et subissent toujours aujourd’hui des violences morales et physiques sans que personne dans leurs entourages ne bouge le petit doigt. Certains pensent que c’est interférer dans des affaires qui ne sont pas leurs et d’autres sont juste indifférents à la souffrance d’autrui… Et dans les deux cas, la justice devrait intervenir, car, non-dénonciation d’un cas de violence devrait être puni par la loi.
Et il existe aussi des personnes auxquelles on donnerait le bon dieu sans confession, si angéliques, vues d’extérieur mais, qui sont habitées par le démon. Manipulatrices, intelligentes, froides, et c’est de cela d’où vient leur dangerosité. Elles sont passées maître pour cacher leurs perversités et leurs brutalités. Casey nous livre dans son histoire un cas d’exemple qui a traversé sa vie comme une tempête dévastatrice, laissant derrière elle un tas de ruines. Elle nous raconte ses épreuves et sa douleur sans tabou, sans mettre les formes sur les dégâts émotionnels qu’elle a eu à affronter.

Cassandra, Casey, actuellement, ne s’aimait pas et c’est cette mauvaise mage qu’elle a envoyée à ses bourreaux. Solitaire et mal dans sa peau, elle a succombé au premier regard appréciateur d’un beau garçon. Toute émoustillée et fière que le meneur de son lycée l’ait choisie elle, la mal-fagotée et grosse Cassandra, parmi toutes ces belles filles qui lui tournaient autour. Mais les étoiles dans ses yeux l’ont empêchée de regarder au-delà des muscles, du sourire ravageur et de sa face d’ange. Car l’ange a viré monstre… petit à petit, subtilement, il n’est resté de l’amoureux, de l’amant, qu’un tortionnaire… Son pire cauchemar qui la touchait là où cela fait mal et surtout là où personne ne regarde. Assujettie à son magnétisme et à son bon vouloir, Cassandra ne se réveillera de son profond sommeil ou de son hypnose que trop tard. Quand son cœur et son corps ne pouvaient supporter plus d’outrage.

Entre les humiliations du monstre et le harcèlement au lycée, on se demande comment elle a pu survivre et être là aujourd’hui, à partager son histoire imprégnée de douleur, d’indifférence, d’outrage corporel et psychique, de harcèlement…

Les cicatrices du passé raconte une douleur criante de vérité, mais aussi, le long chemin de la reconstruction de Casey, son combat contre ses vieux fantômes, sa lutte pour reprendre confiance en elle et aller de l’avant. De beaux sentiments ont aussi pris part dans ce nouveau départ. Un amour qui a apaisé ses maux et lui a donné l’espoir de l’avenir.

Bref, une jolie romance certes, mais particulièrement, une ode aux secondes chances et à l’espoir d’un futur meilleur après les épreuves que le destin sème sur nos routes.

Merci à Morgane Dumesnil pour cette histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

L’avis de Carine sur Black Haters Tome 2 : Vérité, un roman de Manon Donaldson chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Black Haters ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Tome 2/2 : Vérité
Auteur : Manon Donaldson

Genre : Romance Dystopique

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Deux êtres que tout oppose et dont le destin est étroitement lié.

Nellyanna ouvre les yeux sur cette vérité qu’elle a tant voulu connaître. Lander, lui, se fait violence pour ne pas intervenir alors que sa douce évolue dans le chaos.

Les complots se dévoilent, les masques tombent, le danger rôde.

Et si elle était la pièce maîtresse de la vaste partie d’échecs que disputent les Élitaires et les Black Haters ? Si elle seule pouvait en changer l’issue ? Jusqu’où serait-elle prête à aller pour protéger ceux qu’elle aime ? La réponse lui apparaît évidente. Une certitude qui enfle : plus rien ne l’arrêterait désormais.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚

Vérité…. Nellyanna va devoir ouvrir les yeux sur cette vérité bien malgré elle… Mais qu’elle est-elle ? Et si chacun pensait détenir sa propre vérité ? Et si cette vérité avait un prix ?

Nellyanna va se réveiller dans un monde qu’elle ne reconnait plus… Privée une fois de plus de son libre arbitre, elle va devoir user de courage pour s’en sortir et reprendre sa place parmi les siens, si cela est encore possible… Lander lui, se voit dans l’obligation de laisser venir les choses pour Nelly, et ce, malgré ce qu’elle subit. La Cause est tout ce qui compte et rien ne doit venir interférer… Rien ni personne… Vraiment ? Entre les plans machiavéliques, la confrontation des castes, les trahisons, les déceptions et la rébellion, ce second tome nous apporte un florilège de rebondissements et d’émotions qui ne manquent pas de nous tenir en haleine sous un doux parfum de révolte intérieure.

Avec Black Haters : Vérité, Manon Donaldson clôture là une sublime dystopie rondement menée. J’ai attendu ce second tome avec une certaine frénésie. Je trépignais, ne pouvant pas attendre pour lire la suite et paradoxalement, j’avais peur de la manière dont l’auteure allait aborder cette suite. Suite qui sans aucun doute, a tenu toutes ses promesses. Je l’ai dévorée, dégustée même selon les chapitres… Des chapitres qui se succèdent dans une trame qui ne cesse de prendre de nouveaux tournants, sans non plus que l’on soit noyés dans un flot d’évènements qui pourrait nous faire perdre le fil. Une suite oppressante qui ne laisse pas de place à l’ennui et à aucun moment malgré le nombre conséquent de pages. Un récit fort et plein de valeurs que Nellyanna et Lander portent à bout de bras de leurs convictions pour que chacun puisse un jour apporter sa propre touche de couleur au monde.

Manon Donaldson a une belle faculté à faire ressortir les émotions de nos héros, qu’on les aime ou pas d’ailleurs, car la folie des « méchants » est tout aussi dingue à comprendre et à ressentir que le reste. Elle nous laisse à chaque fois le temps de s’adapter, d’imaginer, de réfléchir et de se poser les bonnes questions. Qui ? Pourquoi ? Et si ? Des questions dont les réponses ne peuvent se trouver entre les lignes pour certaines, car elles ne peuvent être que les résultats de l’évolution de notre héroïne et de ses choix. Pour d’autres qui se devinent plus facilement, cela n’entache en rien l’évolution du récit. Au contraire, on va encore plus à s’en poser pour comprendre le pourquoi de ce comment, même si le maitre mot reste inéluctablement » Le pouvoir «. 

Sa plume devient plus sombre dans ce second tome, mais elle n’en reste pas moins très addictive et surtout très imagée, au point de vraiment être en immersion parfaite dans le paysage. Mais ce que je retiens le plus, c’est la manière dont elle a tout abordé avec beaucoup de dialogues et de remises en question intérieures. Cette maitrise est un point très fort du roman qui ne va pas être une question de force physique, mais mentale guidée par leurs idéaux démocratique. Une force que Nellyanna puise chaque jour un peu plus sous le regard fier de Lander qui a tout de suite vu cette guerrière en elle, et la conduit sur le chemin de son destin, prête à s’y sacrifier au nom de sa cause et particulièrement, au nom de la liberté de tous. Une héroïne avec sa force, mais aussi ses faiblesses, mais pardessus tout, une héroïne qui se veut libre de ses choix, de ses pensées et de ses opinions de femme. Une héroïne que l’on découvre en même temps qu’elle se découvre elle-même, avançant un pas après l’autre avec intelligence, guidée par son instinct et son envie de croire en un monde meilleur pour ceux qu’elle l’aime. Un personnage touchant et bouleversant pour lequel on aimerait prendre les armes et se révolter à notre tour pour venger tout ce qu’on lui fait subir…

Mais la question que l’on se pose de bout en bout est tout de même ce que sera le plus important aux yeux de notre beau Lander pour lequel on fond littéralement. Est-il prêt à sacrifier sa Cause au nom de son amour pour Nellyanna ? Quels vont êtres justement ses propres choix à lui l’heure venue ? La tension entre nos protagonistes est merveilleuse ! Ils illuminent ce récit sombre. Ils s’attirent indéniablement et leurs sentiments ne laissent aucun doute, mais… pourront-ils avoir un avenir ? Nellyanna et Lander seraient-ils des amants maudits au nom de leur Cause ?

Black Haters est une excellente dystopie qui ne laisse aucun répit de lecture grâce à ses personnages attachants et à son intrigue qui ne manque pas de se jouer de nous. Un roman qui nous happe et nous fait passer par tous les stades émotions, mais surtout, un roman qui ne laisse pas indifférent et donne à réfléchir où se mêlent l’amour, le pouvoir, la violence, sans oublier la tristesse qui nous fend le cœur de bien de manières. Un roman saisissant, pourvu de rebondissements qui ne permettent aucun ennui et qui le rendent fascinant !

Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette sublime histoire en service presse numérique.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

N’avez-vous jamais eu l’impression que le monde dans lequel vous vous êtes réveillé n’avait plus rien à voir avec celui dans lequel vous avez trouvé le sommeil ? Comme si vous aviez le sentiment d’avoir été happé et d’être toujours en plein cauchemar. On m’a kidnappée, volé mon existence et enfermée en me privant de mon libre arbitre comme de bien d’autres choses. On m’a coincée et on me soumet au chantage depuis. On me menace de m’arracher à ma vie en laissant se balancer au-dessus de ma tête cette épée de Damoclès. On s’attend à ce que je courbe l’échine dès que l’on brandit la menace sous mon nez. Et je me suis exécutée à plusieurs reprises pour protéger ce que j’avais de plus cher à mes yeux. J’ai plié les genoux, effectué des courbettes dans le but de m’attirer leurs faveurs… mais plus maintenant. J’en ai fini avec eux et j’ai bien l’intention de renverser la vapeur. Je compte récupérer mes droits, ma vie et tout ce que je juge qu’on m’a arraché. Je vais faire plus que cela, plus que simplement récupérer. Oui, je vais me venger. Tuer, et reprendre ce qui me revient de droit. Gare à celui qui tentera de se mettre sur mon chemin. Rien n’est plus dangereux que celui à qui vous avez tout pris et qui n’a plus rien à perdre. Rien n’est plus dangereux que moi au final…

VendrediLecture des étoiles !


Hello les étoiles, j’espère que vous allez bien. Pendant cette période de confinement, on pourrait croire qu’on lira plus de livres, malheureusement, pour apprécier une bonne histoire, il faut un moral sain… Cependant, on va devoir faire le plein de la zen/attitude et faire front jusqu’à gagner cette bataille… On continuera de lire pour lutter contre les blues qui gagnent du terrain sur notre volonté. Et de ce fait, la team a choisi ses lectures de ce week-end prolongé et avant tout son vendredi lecture !

Et pour vous, la lecture, est-elle toujours votre remède pour contrer le cafard ? Et quels titres avez-vous choisi pour vous accompagner aujourd’hui?

Pour ce vendredi, nous avons sélectionné des titres dans nos piles à lire service presse :

Pour Mara de Mary Matthews paru dimanche dernier.

Résumé : Un nouvel avenir commence pour Eneko. Après des années à se battre contre ses démons, il retrouve un peu de liberté. Sans être guéri, il aspire à reprendre une vie normale à Paris, loin de ses proches. Pour Mara, immigrée Ukrainienne, son quotidien ne change guère avec la rentrée. Son existence demeure celle qu’elle est depuis son arrivée en France. Elle sert la famille qui l’héberge, s’occupe des enfants et rêve chaque vendredi, en observant les étudiants de la Sorbonne, à ce qu’aurait pu être son futur dans d’autres circonstances. Jusqu’au jour où elle rencontre Eneko. Ce jeune homme différent des autres, qui agit étrangement, l’intrigue. Ensemble, ils vont se parler, s’apprivoiser, se découvrir sans se juger et trouver en l’autre un morceau de bonheur ainsi qu’une part d’espoir quand chaque jour est une souffrance. Malheureusement, le destin va se jouer d’eux à nouveau. À mesure que les secrets vont tomber, que les réalités vont s’imposer, des choix devront être faits. Jusqu’où sont-ils prêts à aller par amour ? Jusqu’où Eneko ira…pour Mara ?

Clarté, la 1ère partie de Nos jeux clairs-obscurs, une dark romance d’Anna Triss et éditée chez Black Ink

Résumé : « Ars longa, vita brevis. »

« L’art est long, la vie est courte. »

Rachel a été contrainte d’abandonner ses rêves d’artiste bohème sous la pression de son mari. Par défaut, elle est devenue professeure à l’École des beaux-arts d’Annecy. Elle s’est emmurée dans une vie fade, régie par les angoisses qui parasitent son inspiration. De plus, son couple bat de l’aile.
Dès que son regard croise les astres bleu glacier de Sandro, l’un de ses nouveaux étudiants, Rachel éprouve envers ce sulfureux jeune homme une étrange fascination qui l’oriente vers de sombres chemins.
Elle découvre que le bel artiste maudit a deux frères jumeaux. Quelque chose de bien plus puissant que les liens du sang semble unir les triplés. En effet, ils se livrent parfois à des divertissements malsains.
Peu à peu, l’attirance de Rachel envers son élève surdoué vire à l’obsession. Les secrets torturés de son étudiant paraissent le ronger de l’intérieur. Perdu entre clarté et obscurité, Sandro évolue constamment sur le fil du rasoir.
Son enseignante espère percer ses ombres pour lui apporter de la lumière malgré les jeux tordus dans lesquels il cherche à l’entraîner.
Car cet électron libre, qui exsude une sensualité à la fois écorchée et sauvage, pourrait lui redonner le goût de vivre… ou au contraire, la mener à sa perte.
La folie de l’artiste brûlera-t-elle jusqu’à détruire sa muse ?

Destiny de Brothers of Death de Laurie Eschard. Sorti chez Shingfoo !

Résumé : Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.

Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Merci les étoiles et bon week-end de Pâques !

L’avis de Charlotte sur Mr Bastard de Lena K. Summers


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mr Bastard de Lena K. Summers aux Editions Addictives : une romance pétillante et addictive !

Titre : Mr Bastard

Auteur : Lena K. Summers

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Il croit tout contrôler. Elle se fait un plaisir de lui montrer que non.

Casey ne croit ni à l’amour, ni à l’engagement. D’ailleurs, son entreprise florissante d’organisation de divorces lui donne raison.
Mais il n’est pas préparé à l’arrivée de la tempétueuse Paige. Aussi belle que grande gueule, la détective lui tient tête et ne cède pas un pouce de terrain devant lui.
Pire : alors que Casey a toujours tout contrôlé, le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre prend le pas sur la raison et lui fait perdre tous ses repères !
Face à Paige qui le rend dingue, il lutte pour reprendre le dessus… à ses risques et périls !

Mon avis :

Casey, en maniaque de l’organisation, s’occupe de planifier les divorces. Paige est détective privée. Par leur métier, ils sont amenés à se côtoyer. Chacun dans son camp la guerre est déclarée !
Dès le départ, le ton est donné. L’un comme l’autre ont un caractère fort. Entre eux, c’est explosif !

Par la force des choses, ils se retrouvent à travailler ensemble. Pas simple quand ils oscillent entre s’entre-tuer ou se jeter l’un sur l’autre. Le désir est intense, leur corps et leur tête ne veuillent pas la même chose : succomber ou rester professionnels… Choix difficile.

J’adore les joutes verbales. Les deux personnages ont de la répartie et ne manquent pas d’imagination pour faire sortir l’autre de ses gonds.

Paige est dans une situation difficile et j’ai eu beaucoup de peine pour elle. Heureusement, elle n’est pas seule, sa sœur est d’un grand soutien.

Casey a souffert de précédente relation. Il est hors de question pour lui de laisser quelqu’un entrer dans sa bulle. Sauf ses amis : Margot, qui est aussi sa secrétaire et Peter, le mari de cette dernière.

J’ai beaucoup aimé leurs métiers qui sortent de l’ordinaire, surtout Casey ! Tous les deux m’ont touché, leur attitude est cohérente par rapport à leur vécu. Ils m’ont aussi énormément fait rire par leur façon de communiquer quelque peu houleuse ! Vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment en leur compagnie.

La plume de l’auteure est fluide et addictive. J’ai eu du mal à quitter ma lecture. Pour finir, je vous recommande vivement Mr Bastard !

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– Putain, Paige, tu me rends fou. Complètement fou.
– Soyons fous à deux et oublions le reste.
Elle tire sur ma veste pour m’en débarrasser et, une fois la tâche accomplie, elle s’en prend à ma chemise.
– Pressée ?
– Oui, et si tu n’y mets pas du tien, il se peut que je commence sans toi.
– Ça pourrait me plaire, tu sais.
– Tu es ce genre d’homme ?
– Lequel ?
– Passif ! Je t’imaginais autrement.
– Tu vas voir si je suis passif !
Piqué au vif, je la déshabille rapidement, profitant de la vue qui s’offre à moi à chaque effeuillage. Quand je dégrafe son soutien-gorge, je ralentis le rythme et offre toute l’attention que sa poitrine mérite.
Je me doutais qu’elle serait belle, mais je n’avais pas imaginé le grain de sa peau semblable à du satin qui ne demande qu’à être cajolé. Ce que je m’empresse de faire : de ma langue, je caresse ses tétons durcis tendus vers moi.
La réaction est immédiate et Paige se cambre sous mes caresses. Ses mains cherchent à m’attraper mais je l’en empêche en rassemblant ses poignets au-dessus de sa tête.
Je veux être le maître de son plaisir et je ne suis pas certain d’y parvenir si elle se met à me caresser, tellement elle a un effet étonnant sur moi.
Quand, après quelques secondes, elle comprend mon intention, ses bras restent sagement positionnés, et je peux à nouveau donner toute mon attention à sa poitrine, puis je descends, parsemant son corps de baisers.
J’embrasse l’intérieur de ses cuisses, suivant le tissu de son string, alors qu’elle ondule du bassin.
L’odeur qui se dégage de son intimité me rend dingue et d’un doigt je soulève le sous-vêtement avant de le décaler sur le côté pour enfin découvrir son mont de vénus.
Je prends quelques secondes pour admirer Paige complètement offerte à moi, et cette vue me terrasse. La beauté à l’état pur.

L’auto-édition à l’honneur avec Paulyne Klaire


Hello les étoiles, pour notre rubrique Jeudi-auto-édition, la team vous propose de faire connaissance avec nouvelle auteure, Paulyne Klaire, qui depuis sa première sortie en juillet 2020 avec : Juste une fleur de toi, n’a cessé d’écrire et encore écrire. Sa folie est démesurée et ses idées fusent à tout bout de champs.

Mais qui est Paulyne Klaire ?

𒈝 Le jeudi auto-édition consacré à Paulyne Klaire 𒈝

Auteure native de la Champagne, Paulyne a débuté comme chroniqueuse littéraire pour ensuite s’aventurer dans le monde des auteurs.

Ses histoires se déroulent en France et ont toutes des sujets peu communs. Elles parlent d’amour, d’espoirs et de trahisons agrémentées d’érotismes et de charnels en mettant en avant des personnages aux personnalités très affirmées.

Sa nature lui fait faire le choix de l’auto-édition. Libre comme l’air, d’écrire ce qu’elle veut, comme elle le veut et dans les temps qu’elle le souhaite. Mais jamais sans ses Bêtas formidables qui sans elles, ses histoires auraient une toute autre saveur.

Grande passionnée de livres, de la romance à l’humour, elle vogue sur les pages telle une dentelière. Son premier roman Juste une fleur de toi fera un carton et de là va suivre plusieurs autres titres que je vous invite à découvrir.

Juillet 2020

Juste une fleur de toi

Résumé :

La vie est pleine de surprises et celle-ci arrive toujours où on l’attend le moins.
Alors que Kate est sortie de l’enfer, elle se reconstruit auprès de sa famille et de son petit ami Samuel.

Ce jeune couple arrivera-t-il à faire face aux assauts de Paul, cette âme perdue revenue sans prévenir ?!

Kate devra choisir entre son passé et son avenir. Les choix qu’elle fera seront décisifs pour celui qui fut l’amour de sa vie.

Entre passion, haine, colère et dévotion, Kate et Samuel seront les témoins d’une folie que personne n’aurait laissé présager.

Octobre 2020

Paulyne revient déjà avec un roman FF

Femmes de Feu une romance originale, qui sort des sentiers battus et qui réserve beaucoup de surprises. 

Résumé :

En couple avec Mona depuis deux ans, nous sommes heureuses autant dans nos vies personnelles que professionnelles. Notre loisir hors du commun nous comble d’un bonheur exaltant que peu de personnes peuvent connaître. L’ Ambre, ce lieu emblématique aux charmes indéniables sera l’exutoire de nos envies les plus folles. Mais en rencontrant Albin, le patron de l’ Ambre, ce lieu restera t-il un havre de paix ou deviendra t-il notre pire cauchemar ?

Décembre 2020

Romane

Une belle histoire d’amour faite de non dit, de quiproquos, de découverte de soi qui se déroule dans les Vosges natales de l’auteure.

Résumé :

La vie n’est pas faite que de désillusions, elle offre aussi de jolies perspectives. Je m’appelle Roane, je suis un homme de la forêt, un bûcheron sculpteur et durant cette soirée d’hiver en plein cœur d’une auberge, j’ai rencontré celle qui allait hanter mes pensées. Sa fraîcheur, sa voix et sa façon de jouer de sa guitare ont fait de moi un homme heureux l’espace d’un instant. Puis elle est partie sans un bruit me laissant dans l’interrogation de son identité. Tout ce que je connais d’elle est son prénom : Romane.

Février 2021

Juste une vie sans toi: spin off de Paul

Résumé :

Je ne suis pas un mec bien. Je dirais même que la plupart des gens me déteste sauf que j’en ai rien à foutre car tout coule sur mon indifférence. J’ai la haine contre Kate et sa famille, je suis plutôt rancunier et je peux affirmer que ma vengeance sera à la hauteur de ma douleur et de ma déception.Ma vie n’est et ne sera jamais rose, facile ou même normale. Que me réserve le destin ? Vais-je surmonter ce traumatisme qui m’a rendu solitaire, incontrôlable et insaisissable ?Le pardon sera-t-il ma délivrance ?

Mars 2021 Romy

Une histoire de courage, d’abnégation, d’espoir, de nouveau départ, d’amour et de destin.

Résumé :

Parfois, la vie vous trouble, vous choque ou vous donne une belle leçon. Romy va connaître cette dernière dans la plus grande souffrance. Jolann, son compagnon est de ceux qui sont patients, gentils, empathiques et le plus souvent les grands blessés moralement. Le combo du malheur subit par Romy et la détresse de Jolann fera de leur histoire un drame mélangé a de l’amour refoulé. Leur couple est-il fait pour durer ? Qu’adviendra t-il de leur histoire si aucun signe du destin ne vient à leur aide ?

Et quand il y en a plus… il y en a encore !

Paulyne revient très bientôt !

Juin 2021

Alone Dark Romance

Merci les étoiles pour votre fidélité, pour suivre l’actualité de Paulyne Klaire, n’hésitez pas à rejoindre sa page facebook par là > (2) Paulyne Klaire | Facebook

Ou encore sa page Amazon par ici > Amazon.fr: Paulyne Klaire: Livres, Biographie, écrits, livres audio, Kindle

Bilan Lecture de Mars #1


Hello les étoiles, nous sommes le 1er avril, et c’est la journée des premières fois. Premier bilan de mes lectures, 1ère story sur le blog alors, soyez indulgents, j’adapterai mieux mes collages la prochaine fois.

Sur la recommandation d’Audrey, blogueuse et admin de Lire ses rêves , j’ai compris l’utilité de faire un bilan lecture du mois !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Give Us a Chance de Vanessa Degardin dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Give us a chance de Vanessa Degardin. Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera addictif et riche en émotions sans aucun doute

Titre : Give Us a Chance

Auteure : Vanessa Degardin

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL 

Genre : Romance contemporaine 

Service presse : NetGalley

Résumé : À trop vouloir résister à la tentation, il va finir par y céder…
Ange le sait : il est le genre de mec qui plaît à toutes les femmes. Son look de bûcheron sauvage et ténébreux les fait systématiquement craquer. Si bien que, depuis qu’il a l’occasion de parfaire sa silhouette grâce à son poste de garde forestier, il enchaîne les coups d’un soir. Avec Inès, en revanche, c’est plus compliqué. La jeune éditrice au fort caractère, avec laquelle il doit créer un guide touristique, l’attire plus qu’aucune autre auparavant. Pourtant, il s’est fait la promesse de ne pas l’approcher. Si elle attend un prince charmant capable de l’aider à surmonter le drame qui l’a mise en fauteuil roulant, Ange n’est pas l’homme qu’il lui faut. Cela ne fonctionnera jamais entre eux. Il aimerait donc que son cerveau détraqué cesse de l’imaginer nue, dans son lit, chaque fois qu’il ferme les yeux…

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—L’avis de Mya — .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗

Si je ne connaissais pas la plume de Vanessa Degardin, Give us a chance fut l’occasion de la découvrir et je me réjouis fortement d’avoir sauté le pas car, le plaisir du voyage ne s’est pas essoufflé une seule fois. L’auteure a usé d’une thématique pas souvent abordée, ou du moins, je n’en ai pas beaucoup lu. Le handicap moteur, les difficultés quotidiennes, le peu d’intégration dans la vue sociale, la solitude, la colère, les souffrances morales et physiques, les jugements, les aprioris, le manque de formations… Tous ces ingrédients font de cette lecture un moment très spécial malgré la romance qui apporte à l’histoire un peu de douceur. Car, on ne peut pas s’empêcher de penser à cette personne, qu’elle soit un proche, dans notre entourage, voire juste rencontrée un jour par pur hasard, bousculé, incendié d’un œil noir pour une raison ou une autre… Malgré le côté romance qui prédomine dans la trame, Give us a chance est aussi un « sonne-cloche » qui nous fait pas mal réfléchir et nous incite à changer d’attitude. Ces personnes qui souffrent de déficience motrice n’ont pas besoin qu’on fasse les choses à leur place, ni de notre pitié, mais besoin de compréhension, de tolérance et de patience. Trois qualités essentielles pour leur tendre la main sans toucher à leur égo ni les blesser. Et cela va sans dire, c’est essentiel à tout genre de handicap.

Ange jusqu’à aujourd’hui, ne vivait que pour les sports qui lui apportent son besoin d’adrénaline, ses chers et vastes forêts qui lui apportent joie et la satisfaction du devoir accompli, sa passion pour la photographie et les soirées de débauches avec ses potes. Et cela lui convenait parfaitement. Cependant, l’intrusion inattendue d’Inès dans son élément va pousser Ange dans ses derniers retranchements. Un virage à 180° qui surprendra son adversaire féminin jusqu’à lui couper le souffle et anéantir toute pensée négative le concernant… Tactique typique de l’homme butté et habitué à ce que les femmes lui tombent dans les bras sans aucun effort. Mais Inès, n’est pas les femmes, c’est la FEMME. Il n’acceptera aucun refus de sa part et il est déterminé à l’avoir à l’usure.

Inès, quant à elle, est un bourreau de travail, à part sa maison d’éditions et sa petite famille, elle n’a pas d’autres loisirs que ses « faces-faces » épuisants et décourageants avec elle-même. Depuis la terrible tragédie, la colère et la culpabilité rongent son moral et sa santé, l’empêchant de vivre. Elle demeure en retrait de toute vie sociale pour se punir d’un fait dont elle se croit responsable et la déloger de sa solitude, il en faut plus qu’un Ange sexy et craquant… En fin quand il a la bouche fermée. Car, si son nouveau collaborateur a une langue bien acérée, elle est aussi très alléchante et malheureusement pour elle, il n’en use que pour la sortir de ses propres gonds.

Un début difficile a mâtinée les premières rencontres entre « mots gentillets » balancés en pleine figure et l’incompréhension du handicap dont souffre Inès, voire la mauvaise gestion d’un mal-être palpable entre eux, les deux têtes fortes nous régalent entre temps de piques et de répliques cinglantes souvent rigolotes… Quelques parades plus tard censées faire tomber l’un ou l’autre, Ange et Inès ont fini par trouver un terrain d’entente… La communication charnelle a pris tout son sens dans leur début de relation. Ange a réussi à traverser le mur de briques qu’Inès a construit autour de sa personne ne lui laissant autre choix que succomber à son bûcheron souvent mal luné sauf, bien sûr, quand il en veut à sa vertu. Quant à Inès, ses failles et sa force à la fois ont réussi à mettre à genoux l’inconvertible Ange qui ne jurait que pour les coups d’un soir.

Si les choses s’engagent sous de bons augures entre eux, le harceleur d’Inès est de retour pour marquer cette histoire de seconde chance atypique, à moult émotions et bien rythmée d’un suspense haletant.

Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour, de doute, d’espoir, de beaux sentiment et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera hautement coloré, pittoresque, inédit, addictif et riche en émotions sans aucun doute.

Merci à Harlequin pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley.

165007669_902974906943532_8436364069124740538_n

Les P’tites Etoiles du Mercredi


Bonjour les étoiles,

Aujourd’hui pour les P’tites étoiles du mercredi, nous retrouvons Bruno et Arnaud pour une nouvelle sélection de livres :

Bruno – Comme des bêtes

L’avis de Bruno : j’adore regarder un dessin animé en suivant sur le livre qui correspond. Mon chien préféré est Max parce qu’il fait des bêtises. Tous les autres animaux de l’immeuble sont marrants.
Les chiens, le chat et l’oiseau partent à l’aventure et j’ai beaucoup aimé.

Comme des bêtes



Mot de Maman : 
c’est une petite présentation des animaux que l’on peut retrouver dans le dessin animé, ce n’est pas une réelle histoire.


Bruno – La vallée des dinosaures

L’avis de Bruno : comme Nathan, j’aime la série la cabane magique. J’ai particulièrement aimé le premier : vallée des dinosaures dans lequel on découvre les personnages de Léa et Tom et leur mystérieuse cabane magique.
Léa est plutôt imprudente parce qu’elle fonce toujours vers le danger. Tom est au contraire plutôt sage, mais il ne veut pas laisser sa sœur et là suis.
J’aime aussi beaucoup les dessins. Par contre, je ne cherche pas à résoudre les énigmes.

La cabane magique tome la vallée des dinosaures



Mot de Maman : cette saga est superbe, elle fait travailler l’imagination et permet de découvrir simplement, pour cette fois, les dinosaures.

Arnaud – Le bain de Berk

L’avis d’Arnaud : j’aime beaucoup berk et ses copains, car ce sont des doudous à qui il arrive plein de choses. Dans ce livre, berk glisse dans le bain. Mon moment préféré, c’est quand l’éléphant fait quelque chose de dégoûtant à la fin.

Le bain de Berk

Mot de maman : une petite histoire parfaite pour la lecture du soir. Ce livre fait beaucoup rire mes enfants qui ne se lassent pas de l’entendre.

Arnaud – Le Secret du Rocher noir

L’avis d’Arnaud : le rocher cache un mystère qu’Erine voudrait connaître. Et moi aussi, je voulais savoir. J’ai eu peur quand Erine est tombée à l’eau.
Je l’aime bien parce qu’à un moment la petite fille fait quelque chose de très bien alors que les adultes allaient faire une grosse bêtise.

Le Secret du Rocher noir

Mot de maman : j’ai moi-même beaucoup aimé cette histoire, qui transmet un beau message de tolérance. De plus, les illustrations sont magnifiques.

Sensual Bodyguard de Wendy Roy chez Butterfly éditions !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Sensual Bodyguard de Wendy Roy. Une lecture addictive avec à la clé une histoire intense mâtinée de corps à corps torrides et de moult ingrédients éclectiques pour nous faire succomber. On passe de la tristesse aux rires et d’ambiances conviviales à d’autres à haute tension. Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment en compagnie des personnages hauts en couleur qui m’en fait voir de toutes les couleurs

Titre : Sensual Bodyguard

Auteure : Wendy Roy

Editeur : Butterfly éditions 

Genre : Romantic-suspense 

Résumé : Entre eux, c’est sensuel, brûlant, volcanique !

Cadmal est garde du corps. Quand il n’exerce pas son métier avec rigueur, il prend du bon temps, enchaînant les conquêtes, son cœur à jamais hors de portée.

Néréa est infirmière. Elle mène une vie bien rangée et dévouée aux autres depuis un terrible accident qui a fait voler sa vie en éclats.

Dès leur première rencontre, l’attraction est forte, le désir irrésistible ! Un phénomène aussi spectaculaire que dangereux. Seulement, chacun d’eux porte un lourd passé qui pourrait bien leur exploser à la figure…

ପଓ࿚ ͜ L’avis de Mya ●•٠·˙˜”*°•.ପଓ࿚

J’avais hâte de retrouver Alvar et son équipe aussi dangereuse, atypique que déjantée. Et je n’ai pas été déçue par la plume de Wendy Roy, égale à elle-même. S’il me manquait un peu de suspense et d’action, j’ai gagné en émotions et en instants sexy, voire torrides…

L’indécrottable et le séducteur de ses dames Cadmal a ses habitudes bien lui en ce qui concerne les femmes. Son mantra : pas d’attachement que du plaisir, l’empêche de refaire les mêmes erreurs du passé. S’il ne leur ment pas et veille à ce qu’elles en profitent aussi, il n’est pas tendre non plus. Jusqu’à ce jour…

La journée s’annonçait longue, mais il a sa conscience du travail bien fait pour lui. Ce jour-là, toute l’équipe était sur le pied de guerre, prête à faire le boulot et à passer à l’acte si un des boulons de la mécanique bien huilée s’enraille. Mais certains imprévus sont inéluctables. En quelques secondes, l’opération de protection d’Alderliesten, la nouvelle coqueluche des médias et du grand public investie dans les droits des femmes, est partie en vrille… Dans le chaos du moment, Cadmal s’est pris une balle, mais pas que… Un coup de massue sur le crâne et un autre plein dans le cœur. Et pourtant… Lui qui ne croyait plus à l’amour, et n’exerçait que l’acte charnel jusqu’à présent, il se voit déjà se coller aux basques de Néréa et ne plus la quitter. Sa douceur, son caractère bien trempé, sa compassion et sa force commencent déjà à ronger ses principes en acier. Et le désir d’elle, de son âme ainsi que de son corps ne sont pas en reste. Cette jolie infirmière à la crinière de feu et à la fragilité apparente le bouleverse comme personne, il n’a qu’une seule envie, la protéger d’elle-même, de toute blessure que la vie lui fait subir. Néréa ne guérit pas seulement ses plaies externes, mais elle va aussi creuser jusqu’à colmater celles invisibles à l’œil nu. De jour en jour, elle absorbe sa culpabilité et le réconcilie avec ses vieux fantômes. Eux-deux, c’est évident, inévitable, ensemble, c’est leur force. Mais, certaines vérités ne sont pas bonnes à révéler, et Cadmal en sait quelque chose. Quand il osera enfin confesser le secret qu’il vient de découvrir, il n’y aura pas de retour en arrière possible.

Un joli romantique-suspense que Wendy Roy nous a concocté là. Comme je disais là-haut, moins d’action car, l’histoire est plus concentrée sur le relationnel et sur la psychologie des protagonistes que sur l’enquête policière et c’était réussi. Cadmal et sa sheranee feront certainement le bonheur d’un divan chez un psychologue. Le manque et la culpabilité chevillée au corps, ils avancent dans la vie à l’aveugle, se refusant de vivre, de ressentir et d’être heureux. Le premier, en refusant de s’attacher à quiconque, seule sa famille du cœur, a droit à son soutien indéfectible et à son affection. Quant à la deuxième, seule l’aide et les soins qu’elle prodigue aux autres arrivent à lui procurer une certaine rédemption. Sauver les gens est devenu sa vocation même au détriment de sa santé, de sa sécurité et de son bien-être matériel. C’est une promesse qu’elle s’est faite ce jour funeste où elle a perdu un bout d’elle. La culpabilité de n’avoir rien fait pour changer le cours de cet accident a fait d’elle la femme qu’elle est devenue. En somme, deux âmes-sœurs fort émouvants qui ont vécu et extériorisé chacun à sa manière les affres d’une lourde responsabilité et du deuil.

Quel plaisir et quelle émotion de retrouver les hommes et les femmes de Suraksha ! Toujours aussi soudés, surprotecteurs entre eux et avec les « pièces rapportées », sexy et charmeurs même dans leur dangerosité. J’ai adoré les piques sans filtre entre Gina et Gall, la douceur de Zahra, les pitreries d’Irving et même le mystérieux Finn a réussi à me faire bonne impression. Quant à Eneko, je demande à voir, ses airs agressifs ne me disent rien qui vaille LOL. Et je n’omets pas la présence The COUPLE. Alvar et Erell, toujours aussi amoureux et nous rendent mélancoliques de leur belle histoire à découvrir dans Killer Boss.

Bref, une lecture addictive avec à la clé une histoire intense mâtinée de corps à corps torrides et de moult ingrédients éclectiques pour nous faire succomber. On passe de la tristesse aux rires et d’ambiances conviviales à d’autres à haute tension. Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment en compagnie des personnages hauts en couleur qui m’en fait voir de toutes les couleurs. Je vous recommande de ne pas hésiter à découvrir Sensual Bodyguard.

Merci à Margaux et aux éditions Butterfly pour l’envoi du service presse numérique.

166196081_870243520204302_4484094049196513729_n

L’avis de Charlotte sur Le clan Wilde #1 Weston de Lucy Lennox


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Le clan Wilde #1 Weston de Lucy Lennox publié chez Juno Publising France : une romance MM pleine d’émotion et d’amour.

Titre : Le clan Wilde #1 Weston

Auteur : Lucy Lennox

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Broché : 18 €

Résumé :

Nico

J’ai quitté ma famille et ma petite ville natale du Texas il y a quinze ans pour échapper aux commérages et pour permettre à ma mère et à ma sœur d’avoir une vie meilleure. Mais lorsqu’un avocat m’appelle pour m’informer que ma sœur est décédée, me laissant la garde de son nouveau-né, je suis forcé de quitter ma vie paisible de propriétaire de salon de tatouage à San Francisco.

Le fait est que je ne suis pas trop bébés. Ni petites villes. Ni engagement. Et surtout pas trop famille. Mon plan est de retourner à Hobie juste assez longtemps pour signer les papiers d’adoption, offrant à ma nièce un avenir dans une famille stable et aimante, le genre que je ne pourrais jamais lui fournir.

Mais dès que je la vois dans les bras de Weston Wilde, le meilleur ami de ma sœur et le beau médecin de la ville, mes projets commencent à changer. Parce que soudain, je vois un avenir différent. Un avenir avec ce que je pensais ne jamais mériter : une famille. Si seulement je pouvais convaincre West que je ne suis pas le même bon à rien prêt à m’enfuir lorsque les choses deviennent difficiles.

Weston

Il y a une chose dont je suis sûr au sujet de Nico Salerno : c’était un bon à rien quand il était enfant et à en juger par le punk tatoué aux cheveux violets qui se présente à l’enterrement de sa soeur, il n’a pas changé. Il n’y a aucune chance que je le laisse obtenir la garde du bébé de ma meilleure amie.

Mais plus je passe du temps avec lui, plus je me rends compte que son extérieur brut n’est qu’une protection et que sous tous ses tatouages se
cache un homme effrayé et peu sûr de lui, à la recherche d’un endroit où s’intégrer. Et très vite, je sais exactement où est sa place : dans mon lit et à mes côtés.

Le problème, c’est qu’il a déjà abandonné sa famille une fois, comment puis-je savoir que si nous devenons une famille, il ne le fera pas à nouveau ?

Mon avis :

Weston est médecin d’une petite ville : Hobie, où les commérages vont bon train. Mais il est bien intégré dans la communauté. Il membre d’une grande famille. Une tribu soudée et aimante. Le décès de sa meilleure amie marque un tournant dans sa vie. La jeune femme laisse derrière elle sa petite fille de quelques mois, seule, sans famille ou presque, puisqu’il reste Nico, le frère de sa meilleure amie. Mais cet homme n’est pas quelqu’un de fiable. Il a abandonné sa famille en partant sans donner de nouvelle à l’âge de 15 ans.

Nico n’avait pas du tout prévu de revenir dans la ville de son enfance. Pour rien au monde, il ne voulait remettre les pieds dans cet endroit où les préjugés sont monnaie courante. Surtout, pour lui, un homme gay avec les cheveux violets, qui de plus a fuit Hobie à l’adolescence. Pour lui aussi le décès soudain de sa sœur, qu’il n’a pas vu depuis des années risque de changer sa vie. Et pour cause : il se voit hériter de tous ses biens, mais surtout d’une petite fille. Lui qui ne s’est jamais occupé d’un bébé, le voilà responsable de sa nièce.

Pour les deux hommes, la situation est compliquée, mais pour le bien de la petite, ils vont tenter de trouver un terrain d’entente, ce qui n’est pas simple tant ils sont différents.

Ce premier tome est intense en émotions. J’ai été attendrie, Nico. Il est fragile sous ses airs d’homme indépendant et sûr de lui. J’ai été touchée par son vécu et par ses fêlures. Weston est un homme fiable et stable. Il a cependant peur que Nico fuit de nouveau. Ses doutes le rendent attachant.

L’alternance des points de vues est parfaite pour cette romance, cela permet de bien comprendre les personnages et de s’attacher à eux.

J’ai adoré cette histoire, les émotions sont poignantes, les rebondissements sont inattendus et les doutes tiennent en haleine. C’est une belle romance MM que je recommande vivement. Je serai ravie de retrouver les membres de la famille Wilde dans les prochains tomes.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— West, viens ici, s’il te plaît. Vous aussi, Mme Banks.

 Nous fîmes donc volte-face pour rejoindre Hon et son client.

Quand le punk posa les yeux sur Pippa, ce fut comme s’il avait vu un horrible fantôme. Ou bien un extra-terrestre jaillissant du visage d’un innocent. Il pâlit, l’air terrifié. Je me demandais qui pouvait bien avoir aussi peur d’un si petit bébé, et surtout, pourquoi. Ou alors, s’il était bien un client de Hon, il avait peut-être juste peur pour son procès.

Hon me serra la main puis s’approcha de Goldie pour caresser Pippa.

— Weston Wilde, Goldie Banks, je vous présente Nico Salerno, déclara-t-il d’un ton absent sans cesser de cajoler le bébé.

Mon ventre se noua, mes oreilles bourdonnèrent, et toutes les pièces du puzzle s’alignèrent dans ma tête.

— Le frère d’Adriana, poursuivit Hon. Il est là pour la garde de Pippa.

Je m’en décrochai la mâchoire et dévisageai l’autre homme. Il semblait n’avoir même pas vingt-cinq ans, et il était si raide qu’une brise un peu forte pouvait le faire tomber. Il était le choix le plus improbable en matière de père pour Pippa. C’était donc lui le frère d’Adriana, disparu depuis si longtemps ? Ce punk bon à rien qui, meurtri dans ses précieux petits sentiments, avait pris la fuite enfant ?

— Mon cul, oui, grognai-je en récupérant Pippa des bras de Goldie pour la serrer contre moi.

Hon écarquilla les yeux, stupéfait, et le type aux cheveux violets – Nico – l’imita. Ma réaction les avait laissés, ainsi que Goldie, sans voix. En général, j’étais un citoyen modèle, pourvu de bonnes manières, un médecin amical. Pas cette fois-ci, cependant. Pas le jour où j’affrontais l’enterrement de mon amie et la prise de conscience horrible que Pippa devrait grandir sans elle.

Une vie de 5 minutes d’Emma Scott – Juno Publishing – Collection Maïa By Juno !


Re les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur Une vie de 5 minutes d’Emma Scott. L’une de mes auteures d’émotions préférées a frappé encore. Un hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Titre : Une vie de 5 minutes

Auteure : Emma Scott

Editeur : Juno Publishing France

Collection : Maïa By Juno

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Souviens-toi de nous… Lorsque je ne peux pas.

Thea Hughes a cinq minutes à vivre.

Un accident de voiture lui a volé ses parents et lui a laissé le deuxième cas d’amnésie le plus sérieux au monde. Elle n’a que quelques minutes de réalité, de conscience, de vie… avant que sa mémoire ne soit effacée. Et tout recommence.

Artiste à l’avenir prometteur, Thea en est désormais réduite à gribouiller, à vivre une vie fade et tranquille, de trois cents secondes chaque fois.

Jim Whelan est en mode pilote automatique.

Enfant placé en famille d’accueil dès sa naissance, il a vécu toute sa vie sans connaître l’amour… et il en a payé le prix, jusqu’à ce qu’il apprenne à se battre, à porter son armure et à garder la tête baissée.

Travaillant comme aide-soignant au Blue Ridge, au fin fond de la campagne en Virginie, Jim a finalement levé les yeux… et a trouvé Thea.

Lorsque Thea a la chance de s’échapper de la prison qu’est sa réalité chronométrée, grâce à une opération chirurgicale expérimentale risquée, cela pourrait les mener tous les deux à un amour incroyable, un avenir qu’ils n’auraient jamais cru possible… ou cela pourrait bien leur demander de commettre un sacrifice ultime.

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Une vie de 5 minutes, un autre sublime chef-d’oeuvre à l’actif d’une auteure d’émotions, l’une des plus belles, des plus bouleversantes plumes que j’affectionne indubitablement. Emma Scott s’installe avec aisance sur le trône des meilleures autrices de son temps aux côtés de ses consœurs qui n’hésitent pas à aller si loin que la romance, à approfondir leurs recherches pour nous offrir le meilleur, usant de thématiques difficiles, tabous, voire inconnues du grand public.

Une vie de 5 minutes, une histoire déroutante et forte par sa thématique aussi rare que saisissante. Il m’est déjà arrivé de lire des romans sur l’amnésie, mais pas de ce genre-là que je découvre avec plaisir, grande émotion et un coup dans le cœur, dans cette exploration des plus effrayantes et des plus fascinantes du cerveau humain.

Jim Whelan, nouvellement arrivé au Blue Ridge où il a pris ses fonctions d’aide-soignant, ne sait pas encore que le destin lui réserve des épreuves encore pire que celles qu’il a connues jusqu’ici. Sa vie monotone et réglée comme une horloge va prendre un autre tournant, un nouveau virage qu’il doit prendre avec des pincettes et dextérité. Son karma ne peut être aussi cruel… Après l’abandon, s’ensuit une enfance malheureuse entre les quatre murs des foyers d’accueil, la maltraitance de ces gens censés le protéger, les moqueries et le harcèlement à l’école à cause de ses bégaiements… C’est clair, La vie n’a pas été clémente pour lui et elle continue. Jim ne s’est relevé que grâce à une main tendue qui lui a appris à maîtriser et accepter son bègue, il lui a fait intégrer qu’il n’est pas moins intéressant parce qu’il est différent et lui a rendu son estime de lui-même et sa confiance en lui et en l’être humain. Si des doutes persistent encore aujourd’hui, cependant, il est plus fort que cette voix cruelle qui chuchote dans sa tête, sape son moral et mine son assurance. À présent, son objectif est de rendre cette aide qu’il a eue à des enfants qui ont autant souffert de leurs différences que lui. Et le premier pas pour concrétiser ce projet humain passait par Blue Ridge. Mais les choses ne se sont pas passées comme il l’aurait voulu. Si toute sa vie a été jonchée de colère, de violence et d’incertitudes, sa rencontre avec Thea Hughes va lui apprendre la patience, la persévérance, comment utiliser le temps qui lui est réparti court soit-il à bon escient. Car, tous les jours, toutes les heures et minutes passées à ses côtés est une épreuve qu’il endure en silence… Mais ce n’est rien à côté du plaisir de ces cinq minutes que son cerveau en dérive leur octroie… Jim affronte continuellement ses mille questions, la souffrance de son ignorance, de sa méconnaissance et de ses absences… Et si le progrès de la science leur a offert une deuxième chance, le karma s’est précipité pour la leur reprendre après un bref répit ! Auront-ils droit à une troisième ? Pas sûr, cependant ne dit-on Jamais deux sans trois ?

Vous allez trouver mon résumé sur cette histoire un peu fouillis, rien d’anormal, le fait d’éviter d’en dire plus est toujours difficile dans ce genre de sujet dont j’aimerais vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même. Mais je ne peux vous cacher qu’Emma Scott est tordue, elle n’a cessé de jouer avec mon palpitant autant qu’avec mes émotions du début à la fin. Et comme d’habitude, sa plume, son intrigue, sa thématique et ses personnages ne m’ont pas laissée insensible… Et pourtant, je me prépare à chaque fois à verser des larmes, à ce qu’elle me coupe le souffle et à me tordre les tripes… Mais rien ne m’a préparé à cela… à cette déferlante de sentiments à fleur de peau, à cette course tumultueuse contre le temps, à ce combat contre l’incompréhensible et que seule la patience de l’amour, sa persévérance, sa constante vaincra. Un voyage émotionnellement douloureux avec ces instants volés au temps, souvent sombres et d’autres fois plus lumineux qui nous font oublier les souffrances de ce chemin de l’inconnu… Transport garanti et si vous n’êtes pas convaincues, sachez que la plume d’Emma Scott est une valeur sûre dans le genre, alors, n’hésitez pas.

Hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Merci à Maïwenn de Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique. Une lecture coup de cœur que je recommande sans hésitation !

165188171_231301992060342_2189684942360760206_n

Le seigneur des collines de Geovane Vaudrey dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Le Seigneur des Collines de Geovane Vaudrey. Une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Titre : Le seigneur des collines

Auteure : Geovane Vaudrey

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL

Genre : Romance historique

Résumé : Malgré la teneur de ses sentiments, elle se refuse à lui révéler qui elle est vraiment…
Héritière de la septième colline, et promise à un heureux mariage princier, Léandra se pensait à l’abri du danger. Du moins, jusqu’à ce que son futur époux la trahisse et l’abandonne au profit d’une alliance plus avantageuse. Rejetée par les siens, elle est alors contrainte de fuir son propre royaume pour protéger l’enfant qu’elle porte secrètement en elle. Et, lorsque le séduisant Gabriel de Caritas Sparo, seigneur de la cinquième colline, lui porte secours et la recueille chez lui, elle n’hésite pas à se faire passer pour la fille d’un marchand. Cet homme aux yeux clairs, qui la trouble plus que de raison, multiplie bien vite les petites attentions à son égard. Et, bien que Léandra sente son cœur battre de concert avec le sien, elle ne peut se résoudre à lui révéler son identité, au risque de perdre sa liberté…

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Quand j’ai sollicité Le Seigneur des Collines sur NetGalley, je m’attendais à une romance historique des plus normales, mais quelle fut ma surprise de découvrir qu’elle est mâtinée d’un soupçon de fantasy. N’étant pas fan du genre, j’avoue avoir eu peur… Mais la lecture a été hyper agréable et pleine de surprises, la trame addictive et la plume de Geovane Vaudrey très imagée et talentueuse.

Léandra devait ce jour-là fêter son anniversaire et annoncer ses fiançailles aussi, une excellence alliance dont profitera sa Colline ainsi qu’elle incarnait son rêve absolu. Mais en une nuit, sa vie a basculé. Cette nuit de folie interdite où elle a tout perdu. Son honneur, son amour, ses espoirs de faire un bon mariage, sa Colline qu’elle aurait dû gouverner aux côtés de son mari et même sa famille. L’amoureux transi qu’elle a révéré depuis longtemps s’est avéré un goujat de première, lui ôtant œillères et brisant son cœur sans état d’âme. Il a pris son honneur et l’a abandonnée à l’opprobre. Après avoir été la princesse adulée de la septième Colline, il ne lui reste aujourd’hui que ses yeux pour pleurer et un ventre qui s’arrondit et qu’elle ne peut plus dissimiler aux siens. Au jour et au lendemain, au lieu d’un palais confortable et d’un trône, Léandra hérite d’un séjour dans un couvent pour y laisser le fruit de la trahison. Mais ne se résignant pas à renoncer à sa chair, elle s’enfuit laissant son instinct la guider vers sa destinée. Et si elle a été bannie comme une malpropre de sa propre maison, le Seigneur et les gens de la Cinquième Colline l’ont accueillie comme une des leurs. Un pays manquant de tout et où même trouver de la nourriture est un luxe, mais dont les gens sont soudés autour d’un maître bienveillant. Léandra y trouvera git et couvert en échange de ses deux bras bienvenus dans la maisonnée rustique de son nouveau maître. Une tache qui pourrait être dégradante pour une princesse mais, pas pour la femme lambda avide d’indépendance qu’elle à présent. Elle a trouvé chaleur et sécurité pour son fils et une liberté inespérée dont elle compte bien en profiter. Autour de cette joyeuseté et l’ambiance conviviale qui baigne la 5e Colline d’un halo de lumière malgré la pauvreté et la vie rudimentaire de ses gens, elle rouvrira son cœur meurtri à l’espoir, aux amitiés et pourquoi pas l’amour. En fin si elle et Gabriel se laissent aller aux sentiments qui les animent, car, s’ils arrivent à les renier, l’étincelle du désir dans leurs yeux ne trompent personne. Le secret qu’elle tait farouchement sera aussi le grain de sable dans leur relation improbable !

C’est ma première découverte de cette auteure et je vous avoue que j’ai été agréablement surprise et enchantée de ma lecture. Avec sa plume délicate, elle a réussi à m’embarquer dans son univers, adopter ses personnages si attachants et me délecter d’une intrigue des plus addictives. Et si le personnage masculin n’a fait son apparition réelle que plus loin dans l’histoire, il est arrivé quand même à point nommé et contribué à la destinée hors norme de la princesse, de la femme ainsi que de la mère. Léandra est sortie grandie du parcours plein d’épines qu’elle a subies, révélant la femme forte qui se cachait derrière l’insouciance de la jeunesse d’avant, derrière la blessure que la vie lui a infligée aujourd’hui. Cette souffrance qui a fait d’elle aussi la femme d’aujourd’hui. Une femme avec ses pensées propres, avec une liberté de décision et des sentiments qu’elle peut afficher sans craindre d’être montrée de doigt, sans craindre pour sa réputation. Bref, une femme qui décide de son destin et qui s’épanouit grâce à l’amour. Une héroïne comme on les aime. Et je vous laisse la surprise de découvrir le séduisant Gabriel qui saura se vendre à vous bien mieux que je ne l’aurais fait.

Bref, j’ai profité d’une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et ai gagné une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Merci à Harlequin ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi du service presse numérique !

colline

 

PAL de la semaine du 29 mars au 04 avril !


Hello les étoiles, voici quelques sorties de la semaine chez nos partenaires : Sandra Kiss en auto-éditionEditions Addictives avec Lena K. Summes et Lou Garance BMR avec Emilia Adams, Lili Bazaar, Ludivine Delaune et Vanessa Furchert Shingfoo et Laurie Eschard – Black Ink éditions avec Juliette PierceSolène Layken en auto-édition.

  • Sandra Kiss 

Avec la sortie de Ugly Ronney, une new romance publiée en auto-édition et sera disponible le 30 mars.

Résumé : Ronney est une jeune femme introvertie au physique disgracieux. Elle vit très modestement dans un des quartiers les plus pauvres de Sheryl Valley, une ville gangrénée par la mafia au sud de la Californie.

Sans diplôme, elle travaille dur dans le restaurant de ses parents et double des films d’animation pour enfants, le week-end. Comme le veut la tradition, le jour de son vingt-cinquième anniversaire, elle reçoit un gage de la part de ses cousins : elle doit se présenter aux portes d’une célèbre demeure. Les Khan traînent une sulfureuse réputation à cause de leurs liens supposés avec la mafia. Si Ronney pense assez vite gagner la sortie, Camilia, la matriarche de cette famille, la retient. Le fait que la jeune femme ne corresponde pas aux canons de la mode et de la beauté l’intéresse. Elle lui propose de devenir l’assistante personnelle de son fils aîné, Yeraz, avec un salaire mirobolant à la clef. Ronney ne peut pas refuser. Une seule règle est à respecter pour garder ce travail : ne pas tomber amoureuse de Yeraz. « Facile, pense Ronney » Mais si le destin en décidait autrement ?

  • Editions Addictives 

Avec la sortie de Mr Bastard de Lena K. Summers le 31 mars.

Résumé : Il croit tout contrôler. Elle se fait un plaisir de lui montrer que non.
Casey ne croit ni à l’amour, ni à l’engagement. D’ailleurs, son entreprise florissante d’organisation de divorces lui donne raison.
Mais il n’est pas préparé à l’arrivée de la tempétueuse Paige. Aussi belle que grande gueule, la détective lui tient tête et ne cède pas un pouce de terrain devant lui.
Pire : alors que Casey a toujours tout contrôlé, le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre prend le pas sur la raison et lui fait perdre tous ses repères !
Face à Paige qui le rend dingue, il lutte pour reprendre le dessus… à ses risques et périls !

Et la sortie papier de Can You Keep A Secret ! de Lou Garance. Il sera disponible le 1er Avril chez votre libraire et ce n’est pas un poisson d’avril. Si vous ne l’avez pas encore lu, voici la chronique de Mya et le Lien d’achat du broché

Résumé : Il est son connard de demi-frère. Et il va la rendre folle… Depuis des années, Jayden ne revient au domicile familial qu’en de rares occasions, et ça convient très bien à Ambre. Moins elle voit son insupportable demi-frère, mieux elle se porte ! Alors, quand elle apprend que Jayden-le-connard s’est fait virer de sa fac et qu’il est de retour à San Francisco, elle se prépare à vivre un été cauchemardesque. Jayden s’est toujours montré froid et méprisant avec elle, et ça n’a pas l’air d’avoir changé. Mais désormais, elle le découvre aussi viril, fascinant, terriblement sexy… Et si leur été devenait tout à coup bien plus intéressant ?

  • BMR 

Deux sorties numériques annoncées cette semaine. Love And Secrets d’Emilia Adams sera disponible le 31 mars.

Résumé : Un soir en fermant son pub, Liam tombe sur une jeune femme en petite tenue, en train de pleurer dans les toilettes du bar. Lily le supplie de ne pas appeler la police. Sous ses allures de rocker, Liam a un cœur tendre. Comme elle n’a nulle part où aller, il la laisse dormir dans son appartement. Liam ne résiste pas à l’envie de venir en aide à Lily, dont la délicatesse et la sensibilité l’interpellent. Mais pour cela, il faudra découvrir les mystères qui l’entourent. Lily est-elle prête à dévoiler ses secrets et ouvrir son cœur à Liam ?

Et la sortie numérique de Menteuse menteuse de Lili Bazaar le 1er avril.

Résumé : Adolescente, Alexandra passait tous ses étés en Toscane, dans le gîte de Giancarlo, un ami de son grand-père, en compagnie de ses cousines et surtout du beau Gregorio, fils du propriétaire dont elle était secrètement amoureuse.
Quinze ans plus tard, Alexandra est une trentenaire parisienne presque divorcée qui vient de perdre son travail. Quand son grand-père l’invite à venir passer des vacances à Florence, en compagnie de ses cousines qu’elle n’a pas revues depuis des années, Alexandra accepte… mais hors de question que tout le monde soit au courant du désastre qu’est sa vie  ! Pour éviter l’humiliation, elle a un plan  : mentir.
Le problème, c’est qu’un mensonge en entraine un autre, et Alexandra se retrouve bientôt dans une spirale qu’elle ne peut plus contrôler. Comme elle ne peut davantage contrôler ses émotions quand Gregorio réapparait, aussi séduisant que dans ses souvenirs…

Deux sorties papier arriveront cette semaine : Instant de Ludivine Delaune sera disponible en librairie le 31 mars. Voici la chronique de Carine pour en savoir plus.

 Résumé :  L’amour est un condensé d’instants inoubliables.
La vie est faite d’instants imprévisibles qui marquent à jamais.
ll y a cet instant qui a changé leur vie…
Celui où Julia a décidé de voler de ses propres ailes…
Où Paul a perdu la femme qu’il aimait…
Où Marguerite a retrouvé son Joseph après la guerre…
Où Jade a enfin eu ce qu’elle voulait…
Où Jessica s’est réconciliée avec son corps…
Cet instant qui a révélé à Grégoire qui il était vraiment et celui où Rose a chassé les démons du passé.
Et le seul qu’il n’est jamais trop tard pour vivre : l’instant présent.
Avant de vous laisser emporter par le quotidien de Julia et de ses proches, faits de petits bonheurs, de doutes et de sentiments, soyez prévenus : rien ne sera plus comme avant cet instant.

Et Jeanne de Vanessa Furchert sera dispo le 1er avril. Si vous ne l’avez pas lu, voici la chronique de Mya

Résumé : Maverick a un unique projet de vie. Servir les intérêts de son boss, homme influent, mauvais et dangereux. Torture, enlèvement, assassinat, il exécute docilement tous les ordres, quels qu’ils soient. Il ne demande jamais aucun détail et ne rend de compte à personne. Il agit. Toujours avec professionnalisme,  dextérité et détachement.

Mais lorsqu’un jour on le somme de séquestrer onze personnes, son projet de vie est brutalement remis en question. Car parmi elles, il y a Jeanne.

  • Shingfoo 

Avec la sortie de Destiny, Brothers of Death le nouveau roman de Laurie Eschard.

Résumé : Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.
Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

  • Black Ink éditions

Le 2 Avril arrivera Jusqu’à l’aube, le 2e tome de Nos âmes louves de Juliette Pierce que vous attendez sûrement avec impatience. Chronique de Carine pour plus d’informations sur ce 1er tome.

Résumé : La trahison de Lev calcine les certitudes de Freya.

Comment a-t-il pu se jouer d’elle à ce point ? Pourquoi n’a-t-elle rien vu venir ? Il est son âme louve, il ne peut pas devenir son ennemi !

Si Freya pensait pouvoir compter sur ses proches, l’épée de Damoclès qui la surplombait tombe comme un couperet et tranche la tête de ses plus fidèles compagnons.

Entre mensonges, secrets et amour dévastateur, la demi-louve joue avec le destin, brise ses promesses, refuse de s’avouer vaincue face à la colère divine.

Les dieux lui avaient promis guerre et sang ? Freya ne peut l’accepter et prouvera que la passion ne rime pas seulement avec chaos et ruine.

  • Solène Layken

Avec la sortie du 3e tome de la saga DARKPULS, Kent, son avatar et moi de Solène Layken. Rendez-vous le 4 avril.

Résumé : Tout roulait dans ma vie : mon MotoClub, mon job, ma famille, les femmes à volonté, et mes amis virtuels… jusqu’au jour où le virtuel rencontre la réalité…
C’est là que tout à basculer et que les emmerdes ont commencé… Et qui en paie les frais ? Moi, Kent, biker et geek à mes heures perdues.

Merci à vous les étoiles, espérant que vous trouverez votre bonheur dans cette PAL et à la semaine prochaine !

165587745_900361430699745_9050621909132004165_n

Enfoiré de prince charmant ! de Laura Black chez les Editions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Enfoiré de prince charmant ! de Laura Black. Une magnifique virée au cœur de L’Italie et précisément, dans la Sérénissime Venise, un intéressant retour dans l’Histoire, des rebondissements, d’humour et un prince pas charmant mais, hyper craquant, le voyage a été inévitablement un coup de cœur. 

Titre : Enfoiré de prince charmant !

Auteure : Laura Black

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Il est la glace, elle est le feu.
Méfiant, solitaire et implacable, Vitale di Falcone est obsédé par une seule chose : rendre son prestige à son nom et retrouver les biens que son père a dilapidés en jouant.
Quand il rachète l’ancien palais familial, il embauche toute une équipe de restaurateurs d’art et fait la rencontre de la pétillante Aeryn… qui est loin de le laisser indifférent.
Irrévérencieuse et maladroite, la belle Irlandaise assume ses rondeurs et sa langue, qu’elle n’a pas dans sa poche.
Ils s’affrontent sans pitié le jour, avec passion la nuit, mais au final… qui prendra le dessus sur l’autre ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Vous aimez les conte de fées brodés autour de princes charmants et de princesses parfaites ? Non ? Je vous rassure alors, car notre prince dans cette histoire n’est pas si charmant que cela et notre princesse a plus de la miss catastrophe qu’une lady à laquelle on a appris à tendre l’autre joue ou juste à papillonner des yeux.

Vitale, prince soit-il, sous le verni des convenances et une éducation stricte se cache un loup sauvage, assoiffé de sang fraîche et Aeryn devrait faire attention à ne pas titiller son côté animal, sinon il n’en ferait qu’une bouchée. Quant à notre personnage féminin est l’héroïne à laquelle vous aimeriez vous identifier. Sous un air réservé, ses gaucheries et ses joues rougissantes se cache un caractère de feu qui mettra à genoux les pires des enfoirés des princes charmants. Son Altesse au cœur de pierre compris.

Au lieu d’un haut patrimoine dont il était fier, Vitale Di Falcone a hérité d’un champ de ruines, d’un fardeau dont il est censé redoré le blason. Et s’il a réussi à reconstituer une nouvelle fortune, les sacrifices auxquels il a consenti étaient à la hauteur de sa dure besogne. Malgré les embûches semées ici et là sur le chemin de la reconstruction, en dépit des accusations, non sans fondement, qui ont mis à mal son précieux nom, il a continué à avancer, fier, faisant honneur à ses ancêtres, froid et méthodique, répondant par le mépris aux calomnies de ses adversaires, focalisé seulement sur le renouvellement d’un capital dilapidé. Rendre sa splendeur aux trésors familiaux est devenu son obsession…

Mais depuis l’arrivée d’Aeryn, les choses ont changé. Car c’est elle qui ne quitte plus ses pensées à présent. Impuissant, il la regarde envahir son territoire, le défier, le rabrouer, l’ignorer, le domper… Son répondant spontané, piquant et audacieux, son rire franc, sa confiance en elle, son naturel, cette sensualité dont elle n’a même pas conscience… Son Altesse Sérénissime est dans de beaux draps. Et je n’oublie pas ses courbes affriolantes qui le rendent tellement fou. Toutes ces qualités le saisissent d’un désir incontrôlable de vouloir plus d’elle, lui, habitué à apaiser un besoin naturel et passer à autre chose, d’une colère déraisonnable, lui, connu par son flegme, en fin d’apparence seulement. Même son côté maladroit l’émeut et fait fleurir un sourire sur ses lèvres loin d’être rodées à l’exercice. Depuis elle, les affaires de famille se sont reléguées à l’arrière-plan pour laisser place au challenge de la conquérir, la garder pour lui. Vitale a un nouvel objectif dans sa vie, une nouvelle raison de vivre. Acquérir un nouveau trésor qu’il ne peut perdre et chérir de tout son cœur.

Mais le secret qui entoure la naissance d’Aeryn, leurs propres non-dits, le danger que sa réputation déjà entachée encourt et qui impactera aussi son entourage seront des obstacles de poids pour entamer une relation avec quiconque et surtout pas avec elle. Cette dernière est venue en Italie pour étoffer son CV et dans la même foulée résoudre le mystère de sa naissance mais, ne s’attendait pas à découvrir un destin lié inévitablement à un enfoiré de prince charmant. 

Laura Black nous a offert une magnifique virée au cœur de L’Italie et précisément, dans la Sérénissime Venise, un intéressant retour dans l’Histoire, des rebondissements, d’humour et un prince pas charmant mais, hyper craquant, le voyage a été inévitablement un coup de cœur.  Une panoplie d’émotions fortes, des personnages diamétralement opposés, l’un est fait de glace et l’autre de feu, l’un est le jour et l’autre la nuit, ils sont lumière et ombre. On ne peut que se délecter des étincelles crépitantes qui jaillissent de leurs affrontements et je vous promets qu’ils sont nombreux, on ne peut s’empêcher de savourer cette flamme divine qui les consume dans des corps à corps torrides. Ensemble, ils ne forment qu’un, une entité d’un attrait aussi fascinant, aussi émouvant ainsi que drôle. En somme, des personnages qui sont le point fort de cette romance que je vous recommande de ne pas manquer. 

En bref, l’auteure nous régale d’une affaire de famille aussi dramatique que mystérieuse, d’une intrigue qui tient la route, parsemée d’intenses émotions, de moments pleins d’humour et d’autres pleins de passion dévorante, d’une tension dangereuse. Une balade touristique qu’historique ainsi que d’un récit fluide et d’une plume qui nous emporte dans l’histoire sans relâche du début à la fin ! 

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique de Enfoiré de prince charmant !  Autant à l’auteure pour cette excellente histoire aussi touchante que captivante.

165838592_300285464856845_7335744666739553254_n

 

  

L’avis de Charlotte sur Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ de Marie Anjoy et Laureline Roy


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ de Marie Anjoy et Laureline Roy publié chez So Romance : une tranche de vie de cinq personnages.

Titre : Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ

Auteur : Marie Anjoy et Laureline Roy

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  6,99€

Broché : 17,99€

Résumé :

De prof de sport à escorte, Olivia a sauté le pas ! Mais est-elle de taille à affronter cette nouvelle vie ?

Olivia ne s’en est jamais cachée : elle aime les histoires sans lendemain. Si ces liaisons fugaces lui procurent un sentiment de liberté et d’exaltation, son travail de coach sportif, en revanche, ne la fait plus vibrer. Sur un coup de tête, elle quitte donc son emploi à la salle de sport et entreprend de créer une agence d’escortes. Elle entend ainsi monnayer la compagnie d’hommes et de femmes raffinés et, au passage, redonner un peu de piment à sa vie. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Olivia en parle autour d’elle et l’information circule. Alex, Amina, Emmanuelle et Charlène ne tardent pas à rejoindre l’aventure… ⠀

Mon avis :

Olivia n’aime pas la routine, alors ses relations sont sans lendemains. Avec le temps, son travail de coach sportif n’est plus aussi motivant. Du jour au lendemain, elle quitte son emploi avec pour projet de monter une agence d’escortes. Elle veut contractualiser les services d’hommes et de femmes raffinés et cultivés. Ce nouveau défi est exaltant !

Le premier réflexe de tous ceux au courant du projet pense qu’Olivia blague, mais son sérieux dans l’affaire les convaincs de la suivre dans l’aventure. Une petite équipe se forme rapidement, elle est composée d’Alex, Emmanuelle, Amina et Charlène.

Monter son agence d’escorte n’est pas choses aisées, Olivia va faire face à quelques difficultés. Olivia est plutôt exigeante, la crédibilité de l’agence en dépend.

Nous avons dans ce roman une multitude de points de vue, nous passons d’un personnage à l’autre, apprenant ainsi à les connaître. Leurs situations, leurs âges et les raisons pour lesquelles ils suivent Olivia sont différents. Ils ont tous un petit quelque chose qui donne envie de les découvrir. Je me suis attachée à eux progressivement.

Avec ce thème, on pourrait s’attendre à des scènes érotiques, mais ce tome est plus une découverte des membres de l’équipe, de leurs vies. Tous évoluent d’une manière ou d’une autre. La romance arrive très tardivement, mais promet un deuxième tome plein de changements ! Pourront-ils éviter les crises et les disputes ? Arriveront-ils à concilier leur couple et cet emploi particulier ? J’espère avoir des réponses dans le prochain tome.

Les plumes des auteures se marient très bien. Le résultat est fluide et entrainant. Merci So romance pour l’envoi de ce service presse et aux auteures pour cette agréable lecture.


Extrait :

Lorsque Fred passe la tête par l’embrasure pour m’annoncer innocemment que mon prochain cours débute dans moins de cinq minutes, ce rappel de l’horaire, bien qu’anodin, s’avère le mot de trop, et j’explose.

– C’est quoi, ce planning ? Tu délires ? Elles sont où, mes vacances ? J’en ai marre que tu te serves de moi à ta convenance. Je veux bien dépanner de temps en temps, mais là, tu te fous carrément de moi ! Ben, tu sais quoi ? Tu vas te les coller où je pense, tes heures sup, parce que je me barre de cette boîte, et pas plus tard que maintenant. Tu peux même te garder mon salaire d’août ou m’envoyer aux Prudhommes, j’en ai rien à battre !

Je claque la porte du bureau sans lui laisser l’opportunité d’argumenter. Sous le coup de la colère, les mots ont dépassé ma pensée, j’en prends conscience immédiatement. Mais étrangement, je n’éprouve aucun regret, juste du soulagement et un sentiment de liberté que j’avais presque oublié. Je stoppe net au milieu de la salle de musculation. Mon esclandre n’est pas passé inaperçu, les clients ont tous interrompu leurs exercices. Alexandre s’avance, la mine interrogative. L’inquiétude que je lis dans son regard m’est insupportable ; je m’élance vers lui et le gratifie d’une accolade qu’il me rend maladroitement. Et bien que j’aurais souhaité m’éclipser avec un peu plus de discrétion, je ne peux m’empêcher d’éclater de rire.

– Oh punaise, que ça fait du bien, tu ne peux pas imaginer !

– Tu m’expliques ? – Plus tard. Là, je récupère mes affaires avant de partir. J’ai besoin d’un bon bol d’air.

– Non mais tu quittes vraiment le club ? Tu démissionnes comme ça, sur un coup de tête ?

– Bah oui. On a qu’une vie, non ? Et le changement a du bon, il ouvre le champ des possibles… Oh purée, j’ai une patate, moi ! Tu m’accompagnes ? Je vais au parc.

Je récupère mon sac de sport, pose mon badge en évidence sur le comptoir de l’accueil, pousse la porte vitrée, m’arrête sur le trottoir, le nez en l’air face au soleil, et inspire à pleins poumons. La gazelle s’était égarée, elle vient d’opérer un retour.