L’avis de Carine sur Le colibri chante et danse de Mariana Ruiz Johnson



Titre : Le colibri chante et danse
Auteur : Mariana Ruiz Johnson
Édition : La montagne secrète
Genre : Livre musical pour enfant illustré + CD
Broché : 19.50 €
Âge : 5 à 7 ans
Couverture rigide (21 cm x 21 cm, 64 pages) accompagné d’un disque d’une durée de 39 minutes (19 chansons) et d’un code de téléchargement de fichiers MP3
Présentation : 16 pays de l’Amérique latine sont à l’honneur dans cet album aux saveurs multiples. Une sélection riche et diversifiée de 19 chansons et comptines traditionnelles interprétées en espagnol nous entraînent dans une fête joyeuse, haute en couleur. L’authenticité des voix et instruments fait retentir la puissance et la joie contenues dans ce répertoire transmis d’une génération à l’autre. Le recueil, merveilleusement illustré, tendre et émouvant, parfois drôle et coquin, empreint de l’art populaire, propose les paroles originales suivies d’une traduction en français. Sélection musicale et illustrations de Mariana Ruiz Johnson. Avec la participation spéciale de Grupo Cántaro, ensemble musical mexicain fondé en 1979 qui se consacre depuis ses débuts à la composition, l’arrangement et l’interprétation de chansons pour enfants. Code de téléchargement inclus
Mon avis :

Le plaisir des grands et des petits ! Un dépaysement total qui nous emporte en Amérique latine au son de la sélection musicale tout en parcourant les pages colorées du livre aux illustrations originales. Sélection musicale et illustrations de Mariana Ruiz Johnson.

16 pays, 19 comptines et chansons traditionnelles rythmées chantées en espagnol avec la participation spéciale de Grupo Cántaro. Les sonorités sont belles et les enfants, comme les adultes prennent plaisir à la découverte de cet album qui met immédiatement dans l’ambiance. Chaque chanson à sa double page et les illustrations qui l’accompagnent ainsi que les paroles pour pouvoir chanter également. Des illustrations drôles, gaies et colorées qui sont dessinées de manière à attirer l’œil des enfants.

L’Argentine, le Mexique en passant par le Pérou, l’Equateur, Le Costa Rica, Cuba, Porto Rico, le Chili et bien d’autres encore, ce livre pour enfant nous emmène en voyage en nous faisant traverser le continent sud américain en musique.

Un livre illustré très complet qui fera le bonheur des enfants et des parents !

Avec un petit plus en fin d’ouvrage où nous retrouvons un code de téléchargement unique qui nous permet d’obtenir les chansons et la musique en format MP3 en plus du CD.

LES CHANSONS / COMPTINES / BERCEUSES
1 Canciones del colibrí (Chansons du colibri) ARGENTINE
2 Arbolito de naranja (Petit oranger) EQUATEUR
3 Los esqueletos (Les squelettes) COSTA RICA
4 Flores de mimé (Fleurs câlines) HONDURAS
5 El gallito (Le petit coq) GUATEMALA
6 Déjala que se vaya (Laisse-la partir) BOLIVIE
7 La familia Cucharon (La famille Louche) PÉROU
8 Caballito blanco (Petit cheval blanc) CHILI
9 Arepitas (Petite arepa) VENEZUELA
10 Rana Cucú (La grenouille Coucou) COLOMBIE
11 Té, chocolate, café (Thé, chocolat et café) URUGUAY
12 Duerme negrito (Dors, Negrito) CUBA
13 Zapatico de charol (Petits souliers de cuir verni) RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
14 Naranja dulce (Douce orange) PORTO RICO
15 Arroz con leche (Riz au lait) MEXIQUE
16 La víbora de la mar (Le serpent de la mer) MEXIQUE
17 Las estrellilitas (Les petites étoiles) EL SALVADOR
18 Los pollitos (Les petits poussins) ARGENTINE
19 A la rorro niño (Dodo, bébé) MEXIQUE

Un grand merci à Babelio pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique livre pour enfant dans son format broché.

Publicités

L’avis de Mélissa sur Stalking – Tome 2 : Nevermore by Beth Draven !


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis coup de coeur sur Stalking – Tome 2 : Nevemore de Beth Draven ! Merci aux éditions Lips&Roll pour cette superbe découverte :

Titre : Stalking – Tome 2 : Nevermore

Auteur : Beth Draven 

Editeur : Lips&Roll 

Collection : SomberLips

Genre : Dark Romance 

Résumé : Angoisse et impatience marquent le quotidien d’Alicia Smith à l’aube du procès de son tortionnaire. S’armant de courage, elle se sent prête à tourner la page, mais c’est sans compter sur un ultime rebondissement : a-t-on bien retrouvé le corps de Stuart Collins sans vie dans sa cellule ?

Aux côtés d’Eric, le jeune policier chargé de sa protection, la jeune femme va devoir faire face à son passé, ses doutes, et surtout à de nouvelles menaces.

Et si ce n’était pas fini ? Que la mort du coupable n’était qu’un leurre ?

Les lettres anonymes, les bruits de pas derrière elle, l’impression d’être suivie… Le cauchemar ne fait que commencer.

Cette fois, sera-t-elle assez forte pour affronter ses démons ? Trouvera-t-elle en son protecteur une épaule sur laquelle s’appuyer et se libérer de ses craintes ?

L’avis de Mélissa

J’attendais avec impatience ce deuxième tome. Après avoir eu un ÉNORME coup de coeur pour le premier, j’avais une peur atroce d’être déçue. En effet, je suis rarement tombée sur des suites à la hauteur du premier tome…

J’ai découvert la plume de Beth Draven avec Stalking tome 1 : Madness.
J’ai tout de suite été charmée par son talent. Son premier tome est une intrigue menée à la perfection.
J’avais des attentes énormes en me plongeant dans ce nouvel opus. Et c’est donc avec envie et une grande hâte que j’ai commencé ma lecture…

Voilà quelques temps qu’Alicia a vécu un véritable cauchemar.
Un seul responsable : Stuart Collins.
Le procès de ce dernier est sur le point de débuter et elle est prête à l’affronter pour ensuite essayer de se reconstruire une vie normale.
Mais c’est sans compter sur un énorme rebondissement. Stuart est mort et n’aura pas à répondre de ses actes devant un tribunal.
Alicia devrait être soulagée mais au fond d’elle ce n’est pas le cas, et des événements ne vont faire qu’accentuer ses doutes.

Disparitions, lettres anonymes … L’histoire semble se répéter. Mais comment est ce possible ?
Se pourrait-il que Stuart soit toujours vivant ? Se pourrait-il qu’il n’est jamais été seul à agir ?
Seule certitude : Alicia est encore la cible principale.
Placée sous la protection de l’inspecteur Éric Turner, prévue le temps du procès, elle va devoir affronter ses vieux démons.
Va t’elle surmonter cette nouvelle épreuve?
Que peut lui apporter ce policier froid et distant qui a l’air plus qu’agacé d’être en charge de cette mission ?

Beth Draven nous plonge dès les premières lignes dans une nouvelle intrigue qui nous fera poser tout un tas de questions. Je ne peux vous dire le nombre exact de suppositions que je me suis faites mais ma petite tête a été malmenée. j’adore ça !!
En retrouvant sa plume fluide et addictive, je me suis régalée à ressentir toutes sortes d’émotions, car encore une fois elles sont au rendez-vous…
J’ai pris plaisir à  enfin retrouver Alicia, savoir comment elle allait supporter de vivre avec son passé, mais aussi, à rencontrer de nouveaux protagonistes qui encore une fois ont tous leurs importances !
Et cette fin, toute aussi déroutante que frustrante, qui vous donne juste envie de dire encore…!
Un mélange d’ingrédients dosé à la perfection de mon avis, pour un sublime moment de lecture qui m’a rendu ADDICT.
C’est avec un coup de 💙 pour Stalking tome 1 : Madness, que j’avais terminé l’année 2018, et c’est avec un nouveau coup de 🖤 pour Nevermore que je commence l’année 2019.
Je vous invite grandement à découvrir cette saga qui devrait prendre fin le 11 Janvier prochain avec le final : Forever and Ever.
Pour ma part, je me languis vraiment de le découvrir!
Je veux continuer à être bluffée comme par ces deux premiers tomes.
Merci à Breth Draven d’avoir écrit cette petite merveille. Et merci aux Éditions Lips@Rolls qui m’ont permis de découvrir ce tome 2 en Service Presse numérique.

MUSE – Dig Down

49213262_321277482060400_7796797202084397056_n

J’écris, tu me lis mais… Qui suis-je ? Avec ce jour Rainie Lucian


Je suis Rainie Lucian et j’ai 23 ans.

J’ai effectué un long cursus dans le domaine de la mode et du luxe en particulier avant de me tourner vers des études en LEA Anglais-Japonais pour améliorer mes chances d’obtenir un travail. Je suis auteure et illustratrice, parfois réalisatrice de mes propres tenues issus de mes livres.

J’ai écrit diverses histoires dont celles-ci. La plus part sont sur Wattpad, bien que les autres ne soient pas encore disponible à la lecture, malheureusement !

  • Le sang d’Immortelle et la revanche immortelle (tome 1 et 2) : J’étais là à la création des empires et je serai toujours là à la destruction de cette planète. Je la verrai disparaître et mon âme ira errer sur une autre terre jusqu’à ce qu’on m’accorde le repos éternel.

Vous vous demandez sûrement qui je suis ?

Ma vie a toujours été des plus banales et je suis née sous la Rome Antique.

Après tout, je ne suis qu’une simple femme ayant défiée les Dieux pour l’avoir fait naître sous ce sexe inférieur. Une rebelle qui n’accepte pas d’être soumise à ces conditions de vie.

Pour cet affront, j’ai été sévèrement puni et me voilà, en 2015 parmi les êtres humains comme si de rien n’était.

  • Trouble en Eau Inconnue (la trilogie complète) : Séléna, musicienne et dessinatrice aguerrie, se retrouva face au mur de la vérité. Pleurant et espérant que rien de tout cela ne soit la réalité, elle ne se rendit pas compte que ce malheur faisait le bonheur de bien des personnes. Dans l’ombre la plus insignifiante, des créatures avides de pouvoir se regroupaient et patientaient. Le jour de la bataille pour obtenir la chair et le sang de l’unique Maître de l’Enfer approchait à grand pas.

Insouciante et inconsciente de qui elle était réellement, elle n’hésitera pas à accepter l’aide de ce mystérieux Alexandre. Mais qui était-il ? Et elle, que fera-t-elle lorsqu’elle découvrira qui elle est ?

  • Les Clés d’Etern (la suite de « L’Exilée », tome 1 et 2) : Dans un monde régit par le bien, le mal, ignoré de tous, s’empare peu à peu du monde ne laissant plus que chaos et désespoir. Les hommes de l’Empire, partisans des ténèbres, gouvernent avec une poigne de fer et mettent le pays à feu et à sang, mais ils désirent ramener de par-delà le monde souterrain, Jan, l’ancien Empereur, exilé et condamné à l’errance jusqu’à la fin des temps. Pour qu’il revienne, il leur faut acquérir les fameuses Clés d’Etern. Malheureusement pour eux, sur les trois clés, l’une d’elles leur échappe…

Edouard, jeune elfe issu de la dernière lignée des sylvestres, est retrouvé et traqué pour son sang et sa rareté. Il n’a que deux options devant lui : fuir ou se laisser mourir. Il déguerpit et se dirige vers la seule personne dont les maintes rébellions ont provoqué de sacrés dégâts dans ce nouvel Empire : le Seigneur d’Etern, Moon.

Toutefois, les choses ne se déroulent pas tout à fait comme il l’espérait..

  • L’Ombre du Général :  » La légende n’est qu’une histoire dénudée de vérité et d’honnêteté  » ne cessaient de clamer les anciens même si tout n’était que contradiction dans ces mots. Ils n’avaient pas tout a fait tort. Qui aurait cru que ce qui devait être la libération d’un peuple finira par causer de tels ravages ? De la volonté d’un homme dépend l’existence de tout un monde. Le sang appellerait au sang et les Dieux, aussi grandioses qu’ils étaient, n’avaient qu’à bien se tenir. Leurs fils de sang et non de chair, viendront jusque dans leurs bras. Ils les aideront puis ils trouveront leurs véritables voies…

Puisse le sang de nos aïeux nous guider tout droit vers les pâturages de la Déesse des Cieux. Puissiez-vous nous accorder l’opportunité de les trouver…

  • Le Chant de l’Aigrette : Ma vie ne se résume qu’à cet avion qui décollera d’ici quelques instants.

Je ne veux plus souffrir ! Je ne veux plus qu’on me regarde et qu’on me dévisage comme si je n’étais qu’un monstre sortit tout droit de la porte de l’Enfer. Non ! Je suis humaine et aimer est un droit qu’on devrait m’accorder. Pour tout ce que j’ai vécu, j’estime avoir le droit à un moment de répit.

Kamisama, je vous en prie. Laissez-moi vivre et écouter ne serait-ce qu’un court instant, le chant de cette aigrette… Oui, cette aigrette qui gît dans mon cœur a bien besoin de s’exprimer.

  • Et si tu m’aimais après la pluie ? : Quand la vie n’est pas que rose et éloigne deux tourtereaux, alors le temps s’en mêle et la chance entre en jeu.

Que deviendra-t-il de Matthew et d’Izumi? La famille n’est pas le seul ennemi, les tourments et le hasard sont que malheur pour les deux adolescents.

Alors l’espoir n’est que le seul et unique moyen de se retrouver… La pluie est leur allié. Les souvenirs perdus tomberont à flot.

Sur mon compte secondaire de Wattpad et spécialement en anglais, on peut trouver ces deux histoires dont l’une d’elle est exclusivement disponible sur ce compte.

  • My Aurora Borealis : (je ne mets que le résumé version française)

TØrris, un célèbre acteur Norvégien, passe son temps à chercher la petite fille qui l’a aidé quand il était enfant.

Eulalie, une étudiante Française en échange universitaire et fraîchement arrivée à Oslo, tente de concilier ses études et sa folle envie de découvrir le pays.

Un jour, leurs chemins se rencontrent. Quand TØrris découvre qui elle est réellement, il devient une véritable enflure envers elle et ses sentiments changent radicalement. Et si leurs destins étaient liés depuis le début ?

  • The General’s Shadow (version anglaise de l’Ombre du Général) : pour le résumé, il faut voir son homologue français.

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Rainie Lucian , Le chant de l’aigrette



Titre : Le chant de l’aigrette
Auteur : Rainie Lucian
Auto -éditions
Genre : Jeunesse/handicap
Ebook : 2.99 €
Broché : 8.44 €
Résumé : Izumi, lycéenne Tokyoïte et passionnée par la musique, vit dans la crainte : celle de tomber dans le silence. Atteinte d’une surdité partielle, elle tente tant bien que mal de résister à la chute qu’elle sait, inévitable. Bercée par l’amour de ses proches, elle tente de se construire un monde dans lequel rien ne l’atteint. Malheureusement, les sentiments de certains de ses amis la rendent vulnérable et la désolent. Prise entre deux feux, Izumi se surprend à penser que l’amour pourrait l’aider à se relever…
Mon avis :

« Il était une fois « …. Izumi, jeune lycéenne Tokyoïte passionnée de musique…

La vie pourrait être belle et simple pour cette jeune fille, mais derrière son sourire se cache une bien trop grande tristesse… Un mal être immense. Car en plus d’avoir une épée de Damoclès au dessus de sa tête, elle subit les moqueries de ses camarades. Elle rage, peste contre ceux qui pensent qu’elle n’est qu’une étrangère et mérite pas le même traitement à cause d’un handicap… Izumi passionnée de violon, fascinée par la France, la vie et tout ce qui l’entoure, est entrain de devenir sourde…

«  Écouter le vent, chanter face à la mer. Entendre le bruissement des vagues, la violence du vent dans les feuilles, le bruit des Klaxon, le son de la ville et de la campagne. Les aboiements d’un chien, les miaulement d’un chat. Le hululement d’une chouette dans l’obscurité totale. Ne plus pouvoir écouter le chant des aigrettes voyageant au dessus de nos tête en hiver…. »

Izumi va nous raconter son parcours en y mêlant ses joies, ses peines et ses désillusions… Mais c’est une artiste qui manie le violon aussi bien que sa plume poétique ou que ses coups de crayons. Mettre des mots sur les sentiments qu’elle ressent est beaucoup plus simple pour elle que de devoir les dire à haute voix.

C’est une jeune fille très timide et peu confiante qui s’est toujours sentie mal à l’aise devant les autres par sa différence. Cette différence sans cesse pointée du doigt depuis sa plus jeune enfance. Avec ses mots, elle nous emporte dans son univers pour nous faire vivre ce qu’elle ressent sans aucun filtre. Même ce qu’elle ne comprend pas, elle le partage sur ces feuilles qu’elle gribouille sans cesse et forme Le chant de l’aigrette.

Rainie Lucian nous transporte au Japon avec ses US et ses coutumes qu’elle explique à merveille. Des détails que j’ai vraiment trouvés fort intéressants.

Dans son roman un peu déroutant, elle s’efface au profit de son héroïne. Elle est Izumi. Nous sommes Izumi. En lisant, je n’avais pas l’impression d’être spectatrice de son récit mais bien à la place de cette jeune fille perdue dans un mélange de sentiments qu’elle ne maîtrise pas.

À l’aube de ses premiers émois, son premier baisé, elle ne rêve que d’une seule chose, être comme les autres tout en gérant sa surdité qui s’aggrave. Elle nous offre son combat contre le regard des autres face au handicap. Sur La différence pour que cela n’en soit plus jamais une.

Rainie comme Izumi nous ouvre leur cœur pour que nous en décelions toutes les fêlures que cause cette différence au quotidien, et toutes les cassures infligés par les « autres ». Qu’importe notre culture, notre couleur de peau, le nombre de jambes ou de bras qu’il nous manque ou un de nos sens qui nous fait défaut. Izumi est une jeune fille comme les autres qui aspire à vivre et à réaliser ses rêves. À aimer et être aimée, car son petit coeur bat comme celui des autres jeunes filles de son âges. Mais… peut-elle espérer être aimée malgré tout ? Et si l’amour était la clé de son bonheur ?

Une jolie romance que je classerai jeunesse. Et malgré le ton assez poétique de l’auteur, on « l ‘entendrait presque hurler » son combat contre le handicap. Le tout étant écrit d’une jolie plume qui nous emporte facilement dans le récit malgré quelques coquilles qui ont un peu gêné ma lecture par moment.

Rainie Lucian nous transmet un message fort, une leçon de vie car malgré tout, je l’ai trouvé très très forte notre jolie Izumi et j’attends la suite de ses aventures pour avoir le fin mot de l’histoire.

Mais qui est Rainie Lucian ? Retrouvez son Zoom auteur ici !

l’avis de Carine sur l’intégrale de Dirty Love de Jolie plume


Titre : Dirty Love L’intégrale

Auteur : Jolie Plume

EDITIONS : BUTTERFLY

Genre :  Dark Romance

Ebook :  9.99 € 

Comprend les tomes 1-2-3

Résumé : 

On peut dire de moi que je suis une lycéenne banale, une jeune fille introvertie aux yeux voilés par une tristesse permanente. 
On pourrait dire que mon caractère, parfois rebelle, est dû à la crise d’adolescence ou à un énième chagrin d’amour que connaissent les gens de mon âge… 
On pourrait… 
Du chagrin, il y en a eu, c’est certain. Mais de l’amour ? Jamais, vu ma double-vie. 
Mais tout a changé le jour où un inconnu m’a sortie des griffes de mon proxénète… 

*** 

On peut dire de moi que je suis un enseignant parmi tant d’autres, aux côtés sombres et tortueux. 
On pourrait dire que ce comportement me rend sexy et que j’aime entretenir ces tendances mystérieuses… 
On pourrait… 
Sexy, il paraît que je le suis… 
Mystérieux, c’est certain… Personne ne se doute de qui j’étais vraiment avant d’arriver dans cette petite ville. 
Mais le voile s’est peu à peu levé le jour où j’ai sorti une prostituée des griffes de son proxénète… 

Mon avis : 

Dans Dirty Love, Jolie Plume va nous dévoiler une histoire pas si simple et nous faire découvrir le côté obscur d’une jeune lycéenne qui mène une double vie qui est loin d’être rose.  Elle croisera le chemin de Théo qui tout aussi sombre qu’elle, essaiera néanmoins de lui apporter son aide. Certaines rencontres peuvent-elles changer les choses ? Et si deux âmes en peine, torturées et brisées, n’en formaient plus qu’une ? Cela leur apporterait-il  la force d’avancer, et ferait-il apparaître ce petit  éclat, ce laisser- aller qu’il leur manque tant pour être heureux ? Encore faut-il le vouloir, ou même, le pouvoir…

***

Il va  bousculer toutes ses certitudes…

***

Elle va le forcer à repousser ses limites…

***

Ensemble, ils vont apprendre de leurs erreurs en espérant que l’amour sera plus fort que tout…

J’ai adoré du début à la fin ! Jolie plume m’a emportée dans son univers sombre qui m’a percutée et chamboulé à ne nombreuses reprises. Pas de fioritures, ni de longueurs à déplorer au contraire, on avance sans pouvoir lâcher notre lecture. Elle nous transporte dans une histoire captivante, parfois même croustillante. Ses mots nous touchent et nous bouleversent. Certes le sujet de base est sombre, par le vécu des protagonistes, mais ils sont attachants, explosifs et très intenses. Deux écorchés de la vie qui vont vivre une histoire d’amour peu commune. C’est fort mais ça mal… C’est violent, mais c’est passionnant.

Avec Dirty Love l’auteur ne fait pas dans la dentelle mais nous offre néanmoins une très belle leçons de vie.  Ce roman m’a touchée, par l’histoire, que j’ai trouvée originale et profonde, mais surtout par la manière dont elle a été menée et écrite. Un style bien à elle auquel j’adhère complètement ! Sa plume est fluide, intense et addictive. Elle nous fait passer par un panel d’émotion énorme. L’espoir et le désespoir.  L’amour la joie et la haine, la colère. Un roman dont les larmes s’échappent sans que l’on s’en rende compte tellement on reste concentré sur notre lecture en souffrant avec eux… En espérant avec eux… en pardonnant avec eux…

Je ne peux que vous conseiller ce roman qui contient tous les ingrédients qui vous permettront de passer un bon moment de lecture qui va vous prendre aux tripes.

Je remercie une nouvelle fois Jolie plume pour cette magnifique lecture.

L’avis de Carine sur le roman de Silvia Reed, Close Protection



Titre : Close protection
Auteur : Silvia Reed
Genre : Romance
Editions : Addictives
Ebook : 4.99 €
Résumé : Il la veut, et il compte bien l’avoir…

Témoin-clé d’un crime atroce, Lily-Rose doit précipitamment tout quitter pour sauver sa vie.
Soumise au programme de protection des témoins, elle devra cohabiter avec un garde du corps, le temps que l’assassin soit retrouvé et mis sous les verrous.
Sauf qu’elle le connaît déjà. Jake a été son premier quand elle avait 15 ans : son premier amour, son premier amant… et son premier cœur brisé.
Aujourd’hui, c’est un homme, puissant, sensuel, et déterminé à la protéger comme à la séduire de nouveau.
Un homme menace sa vie, l’autre menace son cœur… Lequel est le plus dangereux ?
Mon avis :

On dit souvent que lorsque l’on tombe amoureux enfant c’est pour la vie… Pour Lily-Rose et Jack, tout a commencé 20 ans plus tôt lorsque ce dernier est venu à son secours… Ils ont su, à cet instant même que leurs cœurs seraient liés pour la vie.

Même si Jack ne pensait pas être assez bien pour elle, l’amour est toujours plus fort que la raison. Comment lutter de toute façon ? Lorsqu’un rayon de soleil illumine notre enfer quotidien et que notre seul objectif est qu’il ne cesse jamais de briller, on en prend soin du mieux que l’on peut, qu’importe ce que pense les autres, qu’importe si la vie n’est pas tendre, ils s’aiment pour un tas de raisons, et ces raisons ne leur appartiennent qu’à eux… Rien ne pourra changer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, absolument rien…

Jack a tout fait pour la voir sourire chaque jour, tout fait pour être l’homme dont elle rêvait… il n’avait jamais flanché… Et pourtant… il avait fini par la perdre…

De nos jours Lily-Rose passe son temps dans le service d’urgence où elle exerce son métier d’infirmière. Elle ne compte pas les heures, et passe outre la fatigue. Quatorze ans qu’elle survit à un vide intersidéral qu’elle ne parvient pas à oublier… Aider les autres c’est difficile, mais c’est ce qu’elle a toujours voulu faire. Elle n’échangerait son métier pour rien au monde. Pourtant ce jour là en quittant l’hôpital, sa vie va basculer une nouvelle fois. Témoin d’un meurtre, elle va devoir tout quitter pour intégrer le programme de protection des témoins. C’est le choc, le chaos… Elle a peur, impuissante et complètement vulnérable, Lily Rose se perd dans des cauchemars atroces… Mais cette dernière n’est pas au bout des ses surprises lorsqu’elle va rencontrer le garde du corps chargé de sa protection qui n’est autre que Jack. Bonne ou mauvaise surprise ? Tout deux ont des comptes à régler, et leur cohabitation ne sera pas de tout repos… Leurs cœurs sont autant vulnérables et en péril que leurs vies…

En faisant un mix d’une Dark romance et d’une romance à suspense, l’auteur nous livre un roman fort en émotion. Elle m’a emportée dès les premières pages dans son récit en alternant le passé et le présent, rendant alors le roman encore plus prenant.

On découvre leur histoire tout en essayant de comprendre pourquoi ils s’en veulent autant. On vit les moments présents dans lesquels nos protagonistes se retrouvent, mais au milieu de nombreux obstacles, qui menacent leur vie constamment. Puis on se laisse attendrir par les moments passés qui nous montrent à quel point, l’amour qu’ils se portaient était au dessus de tout.

Alors pourquoi ? Pourquoi se sont-ils quittés ? Que s’est-il réellement passé ?

Silvia Reed nous embarque sous une plume fluide qui dose à la perfection les rebondissements qui nous tiennent en haleine sans jamais flancher, en y mêlant de fortes émotions… C’est parfois très dur et éprouvant, mais les sentiments qui nous percutent et le cheminement psychologique des personnages, qui est très bien abouti, nous offre un combo parfait d’émotions en tout genre.

On ne peut que s’attacher à tous les personnages et avoir mal avec eux , tout en aimant avec eux… On passe du sourire aux larmes, de l’amour à la haine, au pardon. On tremble, on espère, on subit tout autant que nos héros… Lily rose et Jack ne peuvent que nous émouvoir mais aussi nous donner toute leur force. Car au milieu de tout ce chaos, ils nous offrent de l’espoir, du courage et tellement d’amour…

Close protection est une magnifique romance qui traite des sujets noirs, tabous, mais qui nous montre qu’ au-delà de toute la souffrance, l’amour peut apporter la lumière nécessaire qui nous aide à remonter vers la surface. Cet amour qui nous donne l’oxygène nécessaire pour vivre à nouveau.

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette magnifique romance en service presse numérique.

L’avis de Mélissa sur Noël sous la romance : 14 auteurs vous content Noël


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis sur Noël sous la romance. Un collectif de 14 auteurs qui vous content Noël !

Titre : Noël sous la romance

Auteur : Collectif d’auteurs

Éditeur : Auto-édition 

Genre : Romance de Noël 

Résumé :  Collectif de plusieurs auteurs dont les fonds seront reversés à une association caritative . Nelly Weaver, Emily Jurius, Anaïs Mony, Léon De Griffes, Alex H.S, Daguette, Ninie C, Licora L, Lola Berelle, Angélique Auguri, Stefy Québec, Carine C, Selena Dubh, Alicia Monteiro.

L’avis de Mélissa

Je dois avouer que les Romances de Noël ne sont pas habituellement mes lectures de prédilection. De plus, vous savez déjà que les nouvelles ne sont pas ma tasse de thé non plus. Pas assez développées à mon goût et souvent trop courtes. Vous savez ce que c’est, quand on aime on en veut toujours plus !

C’est donc très sceptique que je me suis lancée dans ce Collectif… Hé bien je dois dire que je suis agréablement surprise. 14 Auteurs qui nous proposent 14 romances toutes plus différentes les unes des autres. Des histoires courtes, bien écrites, qui se lisent très vite et qui nous apportent toutes sortes d’émotions. Certaines touchantes, d’autres attendrissantes… Et une qui m’a particulièrement bien fait rigoler.

Les sujets sont très variés, et je trouve qu’ils relatent de situations que n’importe qui pourrait être amené à vivre. L’idéal en cette période de fêtes : Une lecture qui pourrait apporter beaucoup d’espoir aux personnes s’identifiants aux protagonistes. Une lecture qui nous fait revivre la magie de Noël. Je trouve également l’idée du collectif vraiment géniale pour pouvoir découvrir de nouveaux auteurs.

Pour ma part, j’ai découvert de nouveaux auteurs qui m’ont donné envie de lire leurs autres romans, déjà parus ou à venir. Quant aux auteurs que j’avais déjà lu, elles m’ont encore fait passer un agréable moment de lecture.

Je dois reconnaître qu’aucune romance ne m’a déplu, mais certaines ont eu ma préférence. Même si elles m’ont laissée dans un état de frustration comme jamais…

Les histoires D’Emily Jurius, de Daguette, de Licora L, de Stefy Québec, d’Alicia Monteiro m’ont vraiment conquise. J’ai pris un plaisir inattendu à lire leurs romances. Et j’en voulais tellement plus ! Je pourrais presque suggérer aux auteurs d’écrire des romans autour des personnages de toutes ces belles histoires.

Je vous invite donc avec beaucoup d’enthousiasme à découvrir ce superbe Collectif : Noël Sous La Romance. Je vous rappelle également que les fonds seront reversés à une association caritative.

Félicitations aux auteurs pour ce geste démontrant ainsi leurs grandes générosités. Merci pour ce très bon moment de lecture. Et merci à tous de m’avoir permis de découvrir ce livre en Service Presse numérique.

Mariah Carey – O Holy Night

49077031_2126979037616693_7225188083493240832_n

Stockholm par un quatre- mains : Avril Sinner & Oly TL, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Stockholm, un quatre-mains de Avril Sinner & Oly TL. Merci à NetGalley France ainsi qu’à BMR pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Stockholm

Auteurs : Avril Sinner & Oly TL

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France
Résumé : D’un côté, Charlie, une jeune et brillante chercheuse en psychologie. De l’autre, quatre hommes qui vivent intensément chaque seconde. Lorsque leurs routes se croisent, la vie de Charlie bascule.

Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Dans quoi souhaitent-ils l’embarquer ?
Obligée de disputer une partie dont elle ignore les règles, Charlie compte se battre avec ses armes. Force mentale ou force physique. Vérité ou manipulation. Amour ou syndrome de Stockholm.
Qui va emporter la dernière manche ?

L’avisdeMya :

Charlie, une jeune psychologue dont l’ambition d’un doctorat est en quête de témoins qui pourraient l’aider à approfondir son sujet de thèse. Un thème qui va la propulser dans les hautes sphères de ce domaine d’études fermé et très select. Et bonne nouvelle, sa théorie sur le syndrome de Stockholm, aussi innovante qu’ambitieuse trouve une oreille attentive auprès de son nouveau mentor !

Charlie n’a rien du type de la psychologue tirée à quatre épingles. Non, loin de là. Habits décontractés, tatouages et piercing couvrent une bonne partie de son corps mais son intelligence force le respect du Professeur Sulimane.

Une fois son projet validé, Charlie est partie en chasse. Déterminée à aller au bout de ses rêves malgré les obstacles.

Jusqu’au jour où tout a basculé. Kidnappée, séquestrée et même torturée par le mystérieux quatuor dont elle ne connaissait que la réputation de sales gosses. Depuis, sa vie se déroule devant elle comme dans un cauchemar. Au ralenti et brouillard absolu !

Charlie ne pourrait trouver meilleur cobaye pour son sujet de thèse. Le syndrome de Stockholm n’est jamais loin quand ce quatuor est dans les parages !

Yoann, Qadir, Tao et Axel forment, à priori, une bande de fauteurs de trouble shootés à l’adrénaline et adeptes de sports d’extrême. Ils mordent la vie à pleines dents et ne suivent que leurs propres règles ! Mais qui sont-ils vraiment ?

Robin des bois des temps modernes ? Des détraqués qui se croient au dessus des lois ? Ou juste ont-ils abusé de la série Casa de Papel ?

Quel est vraiment leur objectif ? Cause noble ? Vengeance ? Ou pallier leurs maux par des actions sordides et destructrices ?

Charlie qui croit avoir tout calculé apprendra à ses dépens qu’on ne lutte pas contre son destin !

Il y a quelques mois, un sondage a été lancé, je ne sais plus sur quel groupe et dont le thème est le choix d’un quatre-mains. J’ai voté pour Avril Sinner et Oly TL. La chance était de mon côté et mon vœu était exaucé. Était-ce un bon choix ? Ouiii !!! A aucun moment de ma lecture, je n’ai été déçue !
Avril Sinner et Oly TL m’ont embarquée pour un voyage émotionnel. la manipulation, le sensationnel et repousser ses limites étaient les mots d’ordre !
Stockholm est un panier garni de tout ce qu’on aime dans nos lectures de prédilection. De l’inédit, une trame ficelée avec brio, une énigme à résoudre, voir même plusieurs. Des personnages sexy, crédibles et très bordeline. Une sensualité à grandes doses mais sans interférer dans l’intrigue. Des rebondissements à la pelle qui m’ont tenue en haleine du début à la fin. Et bien d’autres délices à vous mettre sous la dent. Avec de telles auteurs, attendez-vous à des surprises au fil des pages !

Le quatre-mains maîtrisait le thème abordé avec des analyses très approfondies sur la psychologie des personnages, chose rare dans ce genre d’histoire un peu délicat. Mais je ne devrais pas être surprise par l’auteur de Get High & Véline et celle de Steen & Lilas et bien d’autres ouvrages dont je me suis régalée !

Un quatre-mains totalement réussi, captivant, harmonieux et dont la trame s’en sort enrichie d’informations et de connaissances dues probablement aux domaines de compétences de l’une et de l’autre ou à des recherches consciencieuses !
Stockholm vous emportera, moult frissons et sensations des montagnes russes au rendez-vous. Est-ce-que j’ai besoin de vous recommander de bien vous accrocher ? Les deux auteurs vous pousseront dans vos derniers retranchements et vous n’en sortirez peut-être pas indemnes !

Une lecture à vous conseiller pour cette fin d’année alors n’hésitez pas. Avril et Oly, un duo qui promettait de belles choses, s’est avéré un superbe feu d’artifice digne de leurs talents !

The cranberries – Loud and clear

0f6714dd-8bd2-4a1a-8acc-e0ac1787e4fa.gif

Fight & Hope de Léana Soal, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous partage un avis coup de coeur pour Fight & Hope de Léana Soal. Merci à Carole des éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : Fight & Hope

Auteur : Léana Soal

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Passion, danger et double jeu !
Cora est joyeuse, volontaire et déterminée à réussir sa carrière de vétérinaire. Rien ni personne ne l’arrêtera !
Pourtant, dès son premier jour à la clinique, la jeune femme tombe sous le charme de son patron, Bennett. Celui-ci est charismatique, sexy, envoûtant… Trop beau pour être vrai ?
Cora cède au désir, malgré les interdits et les secrets.
Dans le même temps, elle rencontre Logan, le frère de Bennett, qui est l’exact opposé de son cadet. Ténébreux, ancien prisonnier, il recèle bien des mystères et l’inquiète tout autant qu’il l’intrigue…
Et quand sa relation avec Bennett se termine avec fracas, Cora se retrouve malgré elle dans les bras et dans la vie du sombre bad boy.
Entre mensonges et secrets, à qui pourra-t-elle se fier ?

L’avisdeMya :

Cora est tout près du but qu’elle s’est fixé. Toujours dans la volonté de rendre fiers des parents rigides et inflexibles en ce qui concerne son choix de carrière. L’opportunité s’offre à elle par un stage dans une excellente clinique vétérinaire.

Et si carrière se déroule comme elle l’espérait, côté cœur, c’est la catastrophe. En l’espace de quelques mois, elle a connu les premiers émois de l’amour, la félicité, une passion fusionnelle. Mais aussi la trahison, le deuil, danger, désespoir et souffrance. Et cela grâce où à cause des frères Dikson.

Bennet, sexy et charmeur de ses dames mais malheureusement pour elle, quand le masque tombe, le loup a sorti les crocs. Et c’était loin d’être sexy. Fourbe, menteur et trompeur. Une face peu reluisante que celle qu’elle lui connait !

Quant à Logan, lunatique ou bipolaire, je n’ai pas le diagnostic exact. Bagarreur et ses accès de rage sont légendaires et font trembler les plus hautes cimes. Mais curieusement, Cora, l’exubérance en personne, s’est découvert le pouvoir de canaliser sa colère. La seule à l’approcher et le toucher sans conséquences. Logan est une machine à tuer, une fois en mode « on », plus rien ne l’arrête dans sa marche destructrice ! Et pourtant…Il a tant de générosité, de tendresse et d’amour à offrir qu’il ne croyait. Et son entourage, pourrait témoigner de ses largesses et son don de soi. Un personnage à double tranchant et à moult contrastes !

Si leur relation a commencé sur le ton de l’amitié, la tension charnelle s’est vite invitée dans leur complicité et leur badinage platonique.

Mais quand on cache des secrets dans les entrailles de l’obscurité, il vient toujours le jour où il vous éclate à la figure. Un jour où il faut payer le prix fort. En donnant de son corps et de son âme. Les enjeux sont de taille et non sans conséquences !

Un joli coup de coeur pour cette superbe bad romance. C’est avec un grand plaisir que je découvre une nouvelle et talentueuse plume chez les Editions Addictives. Une plume qui m’a séduite dès les premières pages et n’a cessé de m’emporter jusqu’au dénouement. Une belle histoire pour clôturer l’année littéraire dans le genre en beauté. En excellente compagnie avec des protagonistes touchants, drôles, opiniâtres et déterminés. Et je ne parle pas juste des personnages clé. Mais aussi de ceux dont le rôle est secondaire. Chacun a rapporté sa pierre essentielle à l’édifice.

Le récit ne manquait pas de perturbation en cours de vol, vous avez intérêt à vous accrocher ferme. Mais pas de panique, l’humour était bien au rendez-vous !

Fight & Hope, un récit plein de rebondissements houleux avec des émotions à fleur de peau et de toutes les couleurs ! De l’espoir et une lutte continue contre des démons intérieurs et ceux qui prennent des visages humains.

Une histoire à lire absolument et dans les brefs délais. Et une auteur à suivre !

High On You – Survivor

 

48428605_584593078650310_1100626970653229056_n

Love & Hope de Julie Dauge – Megan, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Love & Hope – Megan de Julie Dauge. Merci à Nisha et caetera pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Love & Hope – Megan

Auteur : Julie Dauge

Éditeur : Nisha et caetera

Genre : Romance

Résumé : Depuis ses 15 ans, Megan est une jeune fille discrète, solitaire et méfiante. Surmontant un passé dont elle refuse de parler, elle part faire sa deuxième année universitaire dans une nouvelle ville dans l’espoir de mener une vie tranquille et solitaire.
Malheureusement pour elle, dès le premier jour, elle remet à sa place un étudiant particulièrement insolent… sans savoir qu’il s’agit de Tirell McFinay, l’un des footballeurs les plus populaires de l’université. Comme le hasard fait bien les choses, Megan se voit obligée d’écrire une romance érotique avec lui pour un devoir ! Complètement tombé sous son charme, Tirell ne comprend pas pourquoi elle le fuit et ne répond pas à ses avances, ni pourquoi elle semble aussi craintive en sa présence. D’ailleurs comment expliquer les crises d’angoisse qu’il semble provoquer chez elle ?
Ce que Tirell ignore, c’est que Megan a un passé plus douloureux qu’il n’y paraît. Il lui faudra faire preuve de patience, pour percer ses défenses et vaincre ses craintes. De son côté, Megan devra faire des efforts, pour laisser derrière elle les terribles souvenirs qui s’accrochent à elle, afin de s’ouvrir à l’amour et à la bienveillance du footballeur.
Petit à petit, au même rythme que leur devoir de littérature, leur romance s’écrit… À travers les mots, ils parviendront à se dévoiler pour surmonter tous les obstacles qui se mettent sur le chemin de leur amour.

L’avisdeMya :

Avant, Megan était le symbole de l’adolescente accomplie. Elle mordait dans la vie à pleines dents. Ce qui est normal à son âge. Chouchou de son lycée, adulée et convoitée par les mecs. Confiante en ses atouts physiques et elle en jouait. Bref, la nénette épanouie dans toute sa splendeur. Mais tout cela, c’était avant.

À l’aube de ses 15 ans, Megan est détruite. Ce funeste jour restera encré dans dans son âme et sur son corps.

Aujourd’hui, Megan à 20 ans. Le moment est venu pour elle de s’émanciper de ses peurs et de ses crises d’angoisse. La solution ? Changer d’université, de murs, de visages et partir loin de l’amour étouffant de ses parents.

Se croyant à l’abri de toute trouble émotionnel, Megan a foncé vers de nouveaux horizons, une nouvelle vie. S’en sortira-t-elle indemne ? Ce changement sera un pas de plus pour sa reconstruction et sa renaissance. Il faut  juste qu’elle lâche prise et accepte de vivre au lieu de survivre. Un vrai challenge qui s’offre à elle.

Quant à Tirell Mcfinay, il est le chouchou de sa promotion et même de tout le campus. Footballeur confirmé et garçon à nanas. Voilà tout ce qu’on peut retenir de lui à première vue. Jusqu’au jour où elle a levé sur lui, un regard qui tue mais oh combien hypnotique. Cette nana mal fagotée et grognonne a réveillé le prédateur en chasse. Andouille est de retour et compte bien résoudre l’énigme qu’elle lui pose. Il lui faut un plan en béton car il sent que l’approcher de près ne sera pas gagné d’avance.

Le jour même, leur professeur, complice involontaire de sa fourberie, lui donne matière pour tenter un premier essai. Écrire un roman à 4 mains avec Megan en binôme, et érotique s’il vous plaît ! Si c’est pas un signe du destin…

Tirell ne sait pas encore que fricoter avec Megan, ne sera toujours pas de tout repos. Entrer dans son univers sera souffrance, colère et pleins d’autres émotions qu’il ne se savait capable de ressentir ! Toutes ces tracasseries valent-elles la peine pour passer du temps avec une nana qui ne veut même pas de lui ? Est-il prêt à prendre une partie de sa douleur et partager son fardeau ?

Je commençais à peine à lire Megan que je me rendais compte que le thème abordé ressemble à une histoire coup de coeur que je venais juste de finir. Craignant de ne pas donner sa chance à Love & Hope, j’ai arrêté ma lecture. Et je pense que c’était une décision judicieuse de ma part. Car j’ai pu apprécier ce roman sans d’amalgame dans ma tête. Les deux histoires se ressemblent un petit chouia et restent très différentes en même temps sur la direction que les auteurs ont prise !

Je suis fan du personnage de Tirell. Le cliché du footballeur cavaleur certes, mais ce genre de cliché, fait la réussite de la romance accomplie.

En apparence macho et je m’en-foutiste. Mais au fil des pages, il se dévoile à nos yeux tel qu’il est au fond. Tendre, attentionné, fidèle et plein d’empathie pour son prochain. Sa relation avec Megan ne s’annonce pas de bon augure mais même pas peur. Bien qu’il soit novice dans ce genre de relation privilégiée qu’il a avec Megan, il n’a pas baissé les bras. Sa patience, sa compréhension et sa douceur m’ont séduite. Pour un footballeur qui se trimbale une réputation de cavaleur, j’avoue qu’il m’a épatée.

Quant à Megan, son personnage complexe et contradictoire m’a laissée un peu perplexe. Mon ressenti en ce qui la concerne reste en demi teinte. Des fois, je me sentais proche d’elle, sa douleur était mienne. Son courage et sa détermination de se sortir du marasme du passé me mettaient dans tous mes états. Et d’autres, elle s’éloignait au point de devenir un point flou dans l’horizon. Ses émotions que je trouvais un brin surjouées ne me touchaient plus. Les chapitres qui lui étaient consacrés défilaient lentement. Alors que ceux consacrés à Tirell, je ne voulais pas qu’ils aient une fin !

De mon avis, l’auteur a tout donné sur le personnage masculin au détriment de Megan. Cette dernière qui devait être le maillon fort de cette romance n’a pas tenu toues ses promesses.

Néanmoins, j’ai passé un agréable moment lecture, malgré les quelques longueurs. Tirell et sa bande nous ont offert un sympathique interlude. Ses meilleurs amis se sont avérés de sacrés lurons. Ils nous promettent des tomes intéressants. Cela se sent que chacun a une terrible histoire à raconter sous leurs bouffonneries !

De l’humour, une passion intense, un érotisme maîtrisé et une plume prometteuse !

Megan, est une relation incertaine entre deux jeunes étudiants, l’un insouciant et gâté et l’autre éprouvée très tôt et que la vie n’a pas épargnée. L’amour sera leur rédemption ou fera leur chute. Réveil brutal sur les dures réalités de la vie !

Finding Hope – Love

 

48398935_298082680839841_574023895233855488_n

 

 

 

 

Un weekend de fête by Cathryn Parry, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une sympathique romance de Noël que je vous recommande de lire. Un weekend de fête de Cathryn Parry, découvert sur NetGalley France que je remercie ainsi que Harlequin France pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Un weekend de fête

Auteur : Cathryn Parry

Éditeur : Harlequin France

Genre : Romance de Noël

Service presse : NetGalley France

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Amanda ne décolère pas. Alors qu’elle se réjouissait de passer quelques jours de vacances dans les Alpes italiennes pour le mariage de sa sœur, le magazine pour lequel elle travaille la contacte et lui demande d’interviewer Brody Jones. Brody Jones ! Ce champion de ski américain connu pour son arrogance et son mauvais caractère… Toujours est-il que lorsqu’elle le rencontre, Amanda tombe sous le charme. Corps puissant, yeux bleu glacier, lèvres sensuelles et sourire à tomber… Brody possède décidément tous les atouts ! Mais, alors qu’elle se sent succomber, voilà qu’Amanda fait une découverte : l’homme de ses rêves pourrait bien être au cœur d’un scandale secret…

L’avisdeMya :

Amanda Jensen est une journaliste d’investigation. Sa présence dans les Alpes italiennes n’ont rien avoir avec son amour ou plutôt son désamour pour le ski, ni même avec une compétition sportive à couvrir pour le magazine pour lequel elle fait ses premiers pas  d’investigatrice.

Mais tout avoir avec le mariage de sa sœur Jeannie avec un athlète de renommée. Un skieur pour être précis. Juste pour précision, ce sport, elle l’a en horreur. Il a fait son malheur et détruit sa famille.

Mais voilà, le destin en a décidé autrement. Sachant que Brody Jones, le skieur le plus médaillé de son temps, préparait son retour sur les pistes d’Alto Baglio, ses patrons l’ont investi de la mission d’interviewer la coqueluche de ses fans. Brody est de retour sur les tours après deux ans d’absence. Un come-back qui déchaîne les passions et intrigue la presse surtout après une absence qui reste dans le domaine du mystère !

C’est à cause du flair aiguisé de son patron ou une balance revancharde, qu’Amanda se retrouve lâchée dans l’arène à creuser pour déterrer les cadavres ensevelis de Brody. Et elle n’a pas intérêt à refuser une telle mission si elle veut garder sa place et accéder à la promotion miroitée sous son nez !

Mais si Mandy tient à son job, elle n’a pas voué son âme au diable. Un article croustillant, elle n’a rien contre, mais pas à n’importe quel prix. Surtout quand il s’agit de discréditer et ruiner la réputation de Brody.

Mandy est vraiment sous pression ! Sera-t-elle assez forte pour résister à la tentation de se faire enfin accepter par les siens ? Pourra t-elle faire taire la petite voix qui parasite ses convictions ? Aime t-elle Brody au point d’accepter d’encaisser sa dure réalité ?

Entre son amour pour son travail et d’affirmer sa position précaire dans le monde sans pitié de la presse et la passion qu’elle ressent pour l’ennemi numéro 1 de son père, son coeur balance !

En voilà, une jolie romance tout à fait adéquate pour accompagner vos soirées en cette période de fête. Un récit plein de douceur, d’amour mais aussi d’émotions intenses. Une relation conflictuelle entre les protagonistes par le fait de leurs métiers qui sont en totale désaccord. Une relation vouée à l’échec par la force d’un pesant secret. Quand rancune, secret, vengeance et une haute passion font un superbe cocktail à déguster avec délectation ! Un weekend en fête est une romance à intrigue bien construite avec son panel d’émotions, de suspense et de rebondissements.

L’auteur nous a offert tous les ingrédients pour se sentir bien couvées et chouchoutés. Un rêve sous la neige avec des personnages touchants et crédibles dans leurs émotions.

Une romance dont le style est fluide et agréable à la lecture. A lire accompagnée d’une playlist tout à fait dans le mood.

Bonus : Le livre en version poche collector était tellement beau que je n’ai pas résisté, et évidemment craqué !

Danse avec moi – Suzy Delair

48369078_353505512112142_9001312319162023936_n

 

 

Coup de foudre & Quiproquos by Tamara Balliana, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous partage mon avis sur un feel-good coup de coeur. Coup de foudre & Quiproquos by Tamara Balliana que je remercie ainsi que Ambre Rouvière de Prisma éditions pour l’envoi du service presse papier !

516QjyeF9ML._SX321_BO1,204,203,200_

Titre : Coup de foudre & Quiproquos

Auteur : Tamara Balliana 

Éditeur : Editions Prisma 

Genre : Feel-Good 

Lien broché : Lien d’achat 

Résumé : Entre le gendre idéal au sourire irrésistible 
et le bad boy au regard sulfureux, le cœur d’Amy balance !

À Boston, Amy Kennedy, 29 ans, est accaparée par le café qu’elle a hérité de sa tante. Son travail ne lui laisse guère le temps de se soucier de sa vie sentimentale. Heureusement, la jeune femme peut compter sur ses fidèles amies quand elle se sent un peu seule. 
Un soir, lors d’un dîner organisé par sa mère qui rêve de la marier, Amy rencontre Tom McGarret, un officier de police charmant, sérieux… et célibataire ! Leurs chemins ne tardent pas à se recroiser : le lendemain, le café d’Amy est la cible d’un braquage et l’une de ses serveuses disparaît mystérieusement. Or c’est le beau Tom qui vient interroger Amy, déterminé à retrouver les coupables, mais aussi à séduire la jeune femme. 
De son côté, Amy décide de mener sa propre enquête et explore les milieux troubles de Boston, s’aventurant dans l’entourage du dangereux, mais ô combien séduisant Cole. 
Entre le policier et chef de gang, le cœur d’Amy s’emballe. De rebondissements en fausses pistes, la jeune femme n’est pas au bout de ses surprises ! Car en amour, comme en criminologie, les apparences s’avèrent parfois trompeuses… 

L’avisdeMya :

La vie de Amy est routinière. Pas de mec, ni de chat mais un boulot prenant qui ne lui laisse guère temps à des rencontres ni aux batifolages. Une vie plan-plan qui inquiète sa famille et sa bande d’amies. Jusqu’à aujourd’hui, sa vie était simple et sans histoire.

Mais depuis le braquage de son shop- café, qu’elle dirige avec succès d’ailleurs, rien ne va plus. Une de ses employées joue à la fille de l’air sans laisser un mot pour prévenir, son petit ami soupçonné d’actes de banditisme et de trafique de drogue. Il y a de quoi avoir le cerveau qui fume et les idées pas très claires.

Le destin est facétieux et a bien choisi son moment de se jouer d’elle. Amy ne sait plus où se donner la tête. Prise entre la peur pour Amber, courtisée par un gentleman des temps modernes et revendiquée par un gangster notoire.

La veille, son entourage se moquait de sa routine de grand-mère et aujourd’hui, elle est fin prête pour partir en croisade contre des malfrats dangereux, charmée par les manières séductrices et désuètes d’un flic et conquise par un cro-magnon autoritaire au passé pas très net. Mais enfin que se passe t-il ? Qu’à t-elle fait au bon dieu pour que sa vie pépère parte en vrille ?

Coup de foudre & quiproquos est une romance feel-good. Un excellent moment de détente et de plaisir à passer avec Amy et sa bande de copines fofolles tout à fait à son à son image.

Tamara Balliana nous embarque dans une comédie romantique qui ne vous laissera pas de marbre. Une folie rafraîchissante avec des situations comiques à épuiser les zygomatiques. Rajouter à l’addition, du suspense, une trame qui tient la route et une énigme habilement menée. Des rebondissements et moult émotions. et le grand bonus, une plume simple, sans fioriture mais superbement efficace. En somme, tous les ingrédients pour garantir une lecture parfaite à toute heure et pour toute occasion. Le coup de coeur est assuré et gagné haut la main !

Douceur et légèreté qui mettent du baume au coeur. Des personnages aux caractères bien trempés, déterminés, loufoques et très attachants. Des investigations policières mises à mal par une taupe. Un coeur qui balance entre deux héros qui ne manqueront pas de vous conquérir. Une sensualité dosée à point. Et surtout beaucoup d’amour.

Sans hésiter, je vous recommande fortement ce petit bijou bon pour un moral en berne ou juste pour le fun ! Une bonne idée cadeau à mettre au pied du sapin, pensez-y !

Leslie Gore – It’s My Party

 

48405235_448572979186672_6464679027549405184_n

L’avis de Carine sur le roman de Ella Lores, Sexy Wedding: Faux mariage & vrai désir


Titre : Sexy Wedding: Faux mariage & vrai désir

Auteur : Ella Lores

Editions : Addictives

Genre : Romance

Ebook : 4.99 €

Résumé : Quand le cauchemar tourne au rêve !

Quand Lisandrina se réveille dans une luxueuse suite d’hôtel à Vegas, elle croit avoir simplement trop bu la veille, fait peut-être deux-trois bêtises, rien de grave !
Mais c’est un peu plus compliqué que ça…
Pour commencer, Hace O’Keefe, chanteur et acteur de renommée interplanétaire, partage son lit. Ensuite, il porte une alliance… et elle aussi ! Le plus fou ? Hace n’acceptera de divorcer qu’à des conditions aussi particulières qu’inattendues…

Mon avis :

Lisandrina est une jeune française qui travaille comme guide pour une agence de voyages aux états-unis. Forte, indépendante et pleine d’esprit, elle tient à sa liberté et ne supporte pas qu’on lui impose les choses. Normal pour une Corse me direz vous, mais lorsque cette dernière se réveille au coté d’une star interplanétaire dans une chambre de Végas, c’est le choc ! Le chaos dans sa tête qui refuse de lui rendre quelconque souvenirs de sa soirée. Elle se retrouve face à  un des acteur les plus connus du cinéma et chanteur adulé ! Bref, son idole !  Elle aimerait bien fouiller dans ses souvenirs et trouver le pourquoi du comment mais rien… le trou noir…   Seuls souvenirs et pas les moindres, une alliance chacun à leur doigts, un acte de mariage dans une poche et des lèvres très boursouflées d’une nuit intense !

Il est hors de question pour Lisandrina de rester marié et encore moins avec un inconnu, enfin, pas si inconnu que ça car elle est une grande fan, Sa plus grande fan peut être même mais… si elle connait la star, l’homme lui est totalement étranger…

Malheureusement pour elle l’adage « Ce qui se passe à Végas, reste à Végas », ne sera pas d’actualité, car Monsieur la Star, lui annonce qu’il est hors de question de divorcer ou d’annuler ce mariage.  Mais Hace O’Keefe ne sait pas qu’il a en face de lui une jeune femme au sang méditerranéen qui coule dans ses veines, elle ne compte pas se laisser faire, hors de question de rester sa femme ! A moins que…

Ella Lores nous emmène non pas dans un récit qu’on pourra trouvé sympa, drôle et pleins de tendresses, non. C’est beaucoup plus que cela. Je dirai plutôt que cette dernière m’a embarquer dans beau voyage livresque. Pourquoi ? Tout simplement car ce roman à un nombre conséquent de pages avec beaucoup de descriptions et que l’auteur va nous faire vivre son récit de différentes façons.  Un début intensif ! Explosif qui a suscité immédiatement mon attention. Je n’avais pas lu le résumé et voir que nos protagonistes se réveillent à Végas sans souvenirs, on peut dire qu’on connait déjà la chanson et pourtant, dès le départ on sent très bien que l’auteur va nous emmener dans son voyage pleins de mystères. Lisandrina est un personnage qu’on ne peut qu’aimer dès les premières pages. Elle est comme sa Corse natale qu’elle adore plus que tout, d’une beauté fascinante, naturelle à la fois sauvage et indépendante. Le cœur sur la main, elle risque fort de le briser en restant auprès de son « mari ». A vouloir lui rendre service, elle va tout risquer… jusqu’à sa vie. Pourquoi ? Pourquoi prendre autant de risque pour cet homme qu’elle ne connait pas et qui pourtant l’attire comme aimant… Où est sa véritable place auprès de lui ? Comment croire ne serait ce qu’un instant qu’elle peut être à la hauteur ?

Hace est complètement craquant. Beau, riche célèbre, un brin bipolaire dans sa relation avec sa belle Corse. Mais qui ne le serait pas lorsqu’il nous arrive une chose pareille. Son cœur lui dicte des émotions que sa tête ne comprend pas. Tout est si flou et en même temps si … bon ? beau ? Si … intense ? Comment démêler ce flot d’émotions et de contradiction dans une situation que l’on maîtrise pas ? Heureusement que sa carapace est bien solide. Il a mis tant d’années à en rajouter des couches et des couches pour la rendre la plus imprenable possible… Seuls ses vrais amis le voit tel qu’il est vraiment et parfois aussi lisandrina a qui il ferait bien une petite place si elle était pas aussi têtue ! Si il n’avait pas peur de souffrir ou encore plus…. de La faire souffrir…

Au delà de leur belle histoire d’amour et de la complexité de leurs émotions, Ella Lores nous plonge dans une intrigue, un mystère qui ne prend pas beaucoup de place sur la première partie du récit mais qui est pourtant bien présent. On l’occulte un peu malgré qu’on cherche en même temps,  car tout ce que l’on désire en fait, est de savoir comment cette relation peut évoluer. Passé ce côté addictif, nous voilà vers le milieu du récit dans un autre rythme, plus lent, que l’on prend plaisir à découvrir. Si vous n’êtes pas du gendre à prendre le temps de « vivre » ces moments et que vous êtes du genre pressé d’arriver à la chute finale, cela pourrait se transformer pour vous en quelques petites longueurs . Alors prenez tout simplement le temps d’apprécier votre lecture ;).

Surtout qu’elle va aussi nous offrir le luxe d’une narration surprise qui arrive comme un cheveu sur la soupe. On ne comprend pas qui parle, on relit et là on se dit : chouette ! Chouette car à partir de là cela repart, le mystère reprend sa place, l’intrigue se peaufine tout en continuant de nous faire voyager au fil des pages au milieu des nombreux rebondissements, mais aussi des parties calientes écrites avec passion et sensualité.

J’avoue être de partie pris, car l’auteur m’a fait revivre le plus beau de mes voyages, L’ouest Américain vu avec les yeux d’une petite française. Certains pourront trouver qu’il y a trop de description et pourtant… il faut se laisser porter, rêver… imaginer si l’on ne connait pas. Et si on connait… se remémorer cette magnifique destination.

Sexy Wedding est une magnifique romance que l’on prend le temps de savourer et d’en découvrir les personnages, tous, sans exception. Nos protagonistes comme les secondaires, tout le monde y a sa place et son rôle. Les émotions sont au rendez-vous et le récit bien pensé et très imagé. Une intrigue rondement mené qui préserve son mystère jusqu’au bout apportera la petite touche de plus à cette belle lecture.

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permise de découvrir ce superbe roman en service presse numérique.

L’avis de Mélissa sur Vous pensiez en avoir fini ? de Sissie Roy


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis sur une gourmandise de Sissie Roy. Vous pensiez en avoir fini ?, une nouvelle publiée chez Lips&Roll 

Titre : Vous pensiez en avoir fini

Auteur : Sissie Roy

Éditeur : Lips&Roll 

Genre : Gourmandise Halloween 

Résumé : Que se passe-t-il quand un secret est exploité au sein d’une petite ville ? À quelle fin les gens peuvent-ils être amenés quand ils se sentent menacés ? Quelles manipulations tordues font naître les mensonges ? Jusqu’où la folie d’une personne peut-elle aller ? Autant de questions qui obligeront Milan et Chelsea à répondre de leurs actes après une terrible soirée d’Halloween trop arrosée. De nombreux sacrifices attendent le jeune couple, car leur maître chanteur, lui, n’a rien loupé, et il compte bien s’amuser.

L’avis de Mélissa  :

Après avoir eu l’honneur de le découvrir en tant que bêta lectrice, j’ai à présent le plaisir de faire la chronique de cette nouvelle d’halloween qui m’a beaucoup charmée : « Vous Pensiez En Avoir Fini ? » de Sissie Roy.

Milan est jeune, beau, un brin arrogant. Star du lycée, très bon sportif. Il est voué à un brillant avenir. Toutes les filles le désirent, mais il n’a des yeux que pour sa petite amie, Chelsea, qu’il aime depuis toujours. Chelsea c’est la blondinette sexy capitaine des Cheerleaders. Folle amoureuse de Milan, et très jalouse, elle n’hésite pas à marquer son territoire.

Mais lors d’une soirée d’halloween, leur vie va basculer… Car X , lui a tout vu ! Et il est prêt à jouer.

Je suis une fan de Sissie Roy et quel plaisir de la découvrir sur un terrain différent. Effectivement, nous sommes loin des romances qu’elle nous propose en temps normal. J’ai pris d’autant plus de plaisir à lire cette nouvelle. Dès le départ, le ton est donné : Une intrigue qui vous tient en haleine tout au long du livre. Tout cela découle d’une plume agréable et addictive qui nous permet de savourer cette lecture fluide et entraînante. Milan et Chelsea filent le parfait amour. Mais un événement lors de la soirée d’halloween va signer leur destin ! X, qui n’a pas loupé une miette du spectacle, va se transformer en véritable marionnettiste et n’hésitera pas à manipuler un grand nombre de personnes pour arriver à ses fins. Mais qui est cette personne ? Que veut-elle ? Pourquoi toute cette mascarade ?…

Voilà les nombreuses questions que je me suis posée au long des pages. Et je peux vous affirmer que le suspense est vraiment au rendez-vous… Les personnages quant à eux, nous apportent tous un grain de plus pour pimenter cette lecture.

Celui de X était mon préféré, un pur régal ! Seul hic de mon avis, le comportement de Milan qui manquait de riposte et réaction face à certains événements… Ce qui est dommage, car cela lui enlève une pointe de crédibilité. Sans quoi, cette lecture aurait été parfaite !

C’est tout de même, un nouveau coup de coeur que m’offre Sissie Roy. Elle me laisse avec l’envie de la redécouvrir encore et encore dans des histoires plus sombres, sortir de sa zone de confort pour des styles plus différents de ce qu’elle écrit généralement.

Je vous laisse vous faire un avis personnel sur  cette nouvelle et pourquoi pas en discuter sur le groupe des étoiles si le coeur vous en dit.

Bien évidemment, pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore la plume de l’auteur, je vous invite également à découvrir ses autres œuvres qui sont toutes plus sublimes les une que les autres.etoile-coloree-decoration-mignonne-a-suspendre

Merci à l’auteur de toujours m’offrir des moments de lecture uniques, et merci à Lips & Roll pour ce Service Presse Numérique.etoile-coloree-decoration-mignonne-a-suspendre

etoile-coloree-decoration-mignonne-a-suspendre

Slipknot – The Devil In I

 

48369617_1973348099628519_677955171719839744_n

etoile-coloree-decoration-mignonne-a-suspendre

L’avis de Carine sur Over The Bars, un roman de Lindsey-T chez BMR


Titre : Over the Bars
Auteur : Lindsey-T
Genre : Romance
Editions : BMR
Ebook : 9.99€
Résumé :

Sur son vélo, Nell parcourt les avenues de New York comme elle mène sa vie : à cent à l’heure.
Libre, casse-cou et éternelle optimiste, elle prend des risques calculés sur son deux-roues, défilant entre les voitures et accumulant les courses pour gagner l’argent qui lui permettra d’obtenir la libération de son frère Luke, en prison depuis huit ans.
Mais alors qu’elle est à deux doigts de réaliser son rêve, elle se heurte violemment à son passé. À son ancien meilleur ami. Celui qui savait la faire rire, sourire, avant de la trahir de la pire des manières… Macsen Sander James, IIIe du nom.
Le choc est douloureux, et les blessures mal cicatrisées se remettent à saigner.
Mon avis :

C’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé la plume de Lindsey-T avec Overs The Bars. Ce premier tome est une réussite, il est touchant, excitant, poignant, plein de sensualité. Lindsey m’a complètement happée dans une histoire très prenante qui démarre sur les chapeaux de roues et qui nous emmène à 100 à l’heure dans un récit vivant, et plein d’émotions.

Nell arpente les rues de New-York sur son Flixie. Elle est coursière à vélo depuis plus de trois ans chez Del-Ex. La meilleure de la boite, elle est rapide, intrépide et prend des risques énormes pour accumuler un maximum de courses qui lui permettront de payer l’avocat de son frère Luke. Ce dernier est en prison depuis plus de 8 ans et le seul objectif de Nell, est de faire tout ce qui est en son pouvoir pour le faire sortir au plus vite. Pour cela, elle arpente chaque jour les rues de la Big Apple à une vitesse grand V, tout a fait consciente qu’elle n’est pas à l’abri d’un accident. Elle frôle l’inconscience, pédale à 100 à l’heure, qu’importe le temps, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, avec son Fixie, elle ne fait qu’un !

Mais aujourd’hui est un jour particulier, et malgré le froid qui la pique et la neige qui rend les routes dangereuses, Nell doit être le plus rapidement possible chez Del-Ex où son nouveau patron organise une petite réception en vue de faire les présentations…. Un accrochage et un doigt d’honneur plus tard, elle arrivera tant bien que mal le coude en sang, prête à affronter le nouveau Boss. Mais voilà, sa bonne étoile a une fois de plus foutu le camp ! Son passé vient de la rattraper en percutant de plein fouet son présent. Devant elle se trouve Macsen Sander James, IIIe du nom… et ce n’est plus son bras qui saigne alors, mais bien son cœur…

Avec Overs the Bars, Lindsey nous emporte dans un univers original qui change des décors dans lesquels évoluent souvent nos personnages de roman. Elle nous offre un récit profond qui ne manque ni d’humour ni de sensualité.

Nell est une jeune femme forte, courageuse malgré les blessures d’un passé douloureux. Entourée de ses deux meilleurs amis, Jayla et Tanner avec lesquels elle partage un appartement, elle essaie de joindre les deux bouts tout en faisant son possible pour son frère. Sa vie ? Elle survit à tout à l’allure…

Mac quand à lui est un personnage assez complexe dans ce premier tome. Il est décrit comme un fils à papa, sous influence, faible et sans aucune force de caractère. Il essaie d’être à la hauteur d’un père éternellement insatisfait . Avec les bonds dans le temps, on comprend très bien qu’il a toujours été sous la coupe de ce dernier et que tous ses choix ont toujours été pris en fonction de d’approbation de son père. Vouloir être à la hauteur, qu’il soit fier de lui , ne jamais le décevoir, ne jamais y arriver…

Il porte le poids d’un passé pas très glorieux envers Nell qui lui en veut terriblement. Entre ce que son cœur lui réclamait et ce que lui dictait son père, le fossé était bien trop grand pour un adolescent. Mais qu’en sera -t-il aujourd’hui qu’il est un homme ? Se montrera t-il à la hauteur pour celle qui autrefois était la seule à le voir vraiment, à le comprendre, à l’aimer tout simplement ? Ou se montrera t-il lâche une fois de plus ?…

Le poids du silence se ressent comme un lourd fardeau. Des secrets, des non-dits, de la rancœur et de l’amour… le tout, savamment dosé.

C’est avec un chassé croisé entre passé et présent que Lindsey. T nous offre un récit addictif qui nous emporte, nous malmène, nous fait sourire et nous projette tout en douceur dans une intrigue bien menée.

Ces sauts dans le temps sont écrits avec brio et dégagent une émotion intense. Toujours au bon moment, au bon endroit, ils nous maintiennent dans une bulle magique. Cette bulle  créé par deux adolescents qui souffrent, se suffisent et s’apaisent par la seule présence de l’autre malgré leurs différences.

La fluidité de la plume de l’auteur m’a surprise. Non pas qu’elle ne l’était pas avant. Loin de là. Mais elle a pris une autre dimension en nous offrant ce récit à la première personne. Alors qu’elle nous avait alors habitué dans sa saga L’organisation à un point de vue narratif dans lequel nous étions spectateurs de son récit. Dans Over the Bars, on ne fait plus qu’un avec les personnages. On en ressent chaque émotion, chaque doute, chaque coup au cœur… chaque déception.

Elle est allée en profondeur chercher chaque petit détail, dans leurs âmes, qui va faire de ce premier tome, une base solide pour nous en faire une belle pépite.

Un récit qui nous tient en haleine et qui d’un coup de pédale surmonté d’adrénaline, nous fait attaquer le second tome dans une course folle.

Un grand merci à NetGalley et BMR pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman en service presse numérique. Merci énormément à Lindsey-T de m’avoir offert ce moment de lecture délicieux et très touchant.

Nos différences – Saison 2 : Et pourtant by Laurie Pyren, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Et pourtant, la deuxième saison de Nos différences de Laurie Pyren. Merci à Nisha et caetera pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Nos différences – Saison 2 : Et pourtant

Auteur : Laurie Pyren

Éditeur : Nisha et Caetera

Genre : Romance

Broché : Précommande
Résumé : Sarah Miland et Henry Walsh sont différents :
lui, sexy et milliardaire a l’habitude que les femmes soient attirées et dans ses bras, mais il ne s’engage pas. Son passé l’empêche parfois d’avancer.

Elle, femme indépendante et déterminée rejette les hommes riche et sexy qui lui rappelle une histoire douloureuse encore très présente.

L’avisdeMya :

Comme je l’ai annoncé dans mon avis sur la première saison, le final était encore meilleur et réserve quelques surprises.

En effet, Henry Walsh a tombé les masques et s’est révélé bien plus fragile qu’il ne laissait paraître dans la première saison. Et la désertion de Sarah Miland lui a mis le coup de grâce ! Lui qui s’est toujours tenu à des relations éphémères, la nuit passée avec Sarah, lui a ouvert les yeux sur son profond et sincère attachement. Sarah s’est immiscée dans ses pensées et a détruit les défenses mis longtemps à ériger autour de son coeur brisé.

Quant à Sarah, elle a cru qu’une nuit suffisait à lui faire passer cette forte attirance mais à la place, elle était fatale à son état émotionnel ! Car cette nuit, c’était bien plus que du sexe pour eux malgré ce qu’ils ont prévu. Sarah n’a vu que la fuite comme solution pour préserver son coeur et tuer toute tentative d’attachement dans l’œuf !

Sarah, saura t-elle faire face à ses peurs et faire confiance à Henry ? Ce dernier, arrivera t-il à la convaincre de sa bonne foi et de son engagement envers elle ? Et si c’était dans leurs différences qu’ils trouveront leur force ?

Dans ce final, l’auteur s’est attelée à une mise à nu de ses protagonistes et sans mettre les formes. Voir Sarah dans son contexte familiale, nous fait comprendre d’où lui vient ce manque de confiance en elle. Ses blessures émotionnelles sont bien plus profondes qu’elle ne laisse voir. Sarah attache beaucoup de valeur aux jugements d’autrui et surtout ceux de ses proches malgré ses dires. La famille qui devrait être son soutien, creuse profondément la faille en elle, que même la tendresse de son grand-père n’arrive pas à colmater.

En somme, Henry doit se battre contre moult éléments et s’armer de patience pour lui rendre sa dignité et sa considération pour elle-même. Elle qui n’a connu que rejet et trahison, le chemin pour y arriver est semé de peu de hauts mais beaucoup de bas !

J’ai beaucoup apprécié cette deuxième saison qui a répondu à toutes les questionnements que je me suis posée au premier tome. Et aussi a tenu toutes ses promesses. C’était court certes, mais Laurie Pyren est arrivée à aboutir au dénouement sans qu’on sente qu’il y a eu manquement dans le cheminement de la trame. Le récit de Et pourtant était captivant et fluide. Quant aux personnages, ils étaient attachants et nous ont offert un grand moment dans l’émotion !

De l’humour, de la sensualité, de l’émotion, de l’amour et pleins de rebondissement en perspective !

Nos différences – Emily Normann

48272959_202117487358731_833458229357838336_n

Vin : Barretti Sécurité #1 by Sloane Kennedy, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Vin, le premier tome de la saga Barretti Sécurité de Sloane Kennedy ! Merci à Juno Publishing France pour l’envoi numérique du service presse !

 

Titre : Vin : Barretti Sécurité #1

Auteur : Sloane Kennedy

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romantic- Suspense

Résumé : Elle est la fille d’un tueur en série et elle vit dans sa maison…

Après avoir passé des années à rechercher son frère porté disparu dans un Afghanistan déchiré par la guerre, Vincenzo Barretti est enfin rentré à la maison et il est maintenant prêt à reprendre sa vie comme cofondateur du groupe Barretti Sécurité. Mais sa maison n’est plus froide et vide comme il l’aime.

Mia Hamilton a besoin d’un endroit tranquille pour se cacher de la presse et tenter de reconstruire sa vie. Être la fille d’un tueur en série notoire est déjà assez pénible, mais être celle qui l’a tué fait d’elle une cible pour toutes les agences de presse du monde. Elle ne veut rien d’autre que rester seule, mais les journalistes sont implacables et ne reculeront devant rien pour obtenir leur histoire. N’ayant nulle part où aller, elle accepte l’offre de Dominic Barretti de loger chez son grand frère jusqu’à ce qu’elle sache ce qu’elle veut faire par la suite. Cependant, elle ne s’attendait pas à ce que le propriétaire revienne aussi vite ni à ressentir une chose qu’elle n’avait jamais ressentie en sa présence.

Vin n’a pas besoin ni ne veut d’une femme dans sa vie et certainement pas une qui a autant de « bagages ». Alors qu’importe si Mia évoque en lui des sentiments qu’il croyait morts depuis longtemps. Elle est une responsabilité et il veut qu’elle disparaisse. Mais contraindre la jeune femme tranquille et volontaire de quitter sa vie s’avère beaucoup plus difficile qu’il le pensait…

L’avisdeMya

Vincezo ou Vin Barretti, est rentré d’un long séjour en Afghanistan après l’échec cuisant et douloureux de sa mission. Souffrance et mal-être l’accompagnent dans son voyage de retour. Il n’aspire qu’à rattraper le sommeil perdu entouré de l’affection de ses chiens de garde. Mais le silence dans la baraque l’interpelle et lui fait craindre le pire.

A sa grande surprise, l’intruse était une jeune fille rencontrée au cours de l’une de ses missions. Il devine vite que sa présence dans sa maison, il la doit à ses associés. Il reste à savoir la raison pour laquelle on l’a installée chez lui.

Mia Hamilton n’est pas n’importe quelle intruse. Fille et bourreau d’un serial-killer et violeur. Après avoir vécu une vie misérable auprès d’un père immonde, là voila repartie pour un autre tour en enfer. Depuis ce jour funeste, rien ne lui est épargné. Déshumanisée et traquée comme une bête par une presse déchaînée, elle vit dans une tourmente continue.

Trouver asile dans la maison de Vin et prise en affection par ses chiens l’a un peu réconciliée avec elle-même et avec son entourage… Mais le retour de Vin, va tout remettre en question !

Vin, l’aîné de la fratrie Barretti, est taciturne et pas très diplomatique. Mia remue des souvenir indésirables dans ses entrailles et il ne manque pas de le lui montrer. Malheureusement pour lui, sa fragilité apparente et ses blessures passées lui inspirent aussi d’autres sentiment qu’il préfère ignorer et réveillent son instinct de protection. L’attrait qu’elle exerce sur lui est bien plus fort que toute fêlure causée par les démons du passé. Elle ne cesse de semer le trouble dans sa tête alors qu’il a besoin de toute sa concentration pour mieux la protéger de lui-même et aussi de la menace qui plane sur eux comme une épée de Damoclès. Son ennemi fantôme n’a pas encore dit son dernier mot et rôde toujours dans l’ombre de sa protégée.

Mia, quant à elle, malgré son passif et les airs rébarbatifs de Vin, elle est de plus en plus attirée par ce géant tout en muscles. Il éveille ses sens et féminité oubliés mais aussi lui réapprend à vivre. Il réveille sa combativité et son caractère trempé qu’elle croyait toujours soumis après des année de sévices. Et se sent totalement en sécurité. A ses côtés, rien ne lui arrivera. Mais voilà, Vin, lutte contre son désir et souffle le chaud et le froid.

Ce premier tome de la saga Barretti Sécurité est très prometteur. C’est ma première lecture pour Sloane Kennedy, et je n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup apprécié la tournure de l’histoire et la plume dont je me suis bien régalée.

Si le début était surprenant le reste m’a conquise. Je vous explique pourquoi j’ai été déconcertée. Ce titre est un spin off d’une autre saga que je n’avais pas lue. Mais rien de méchant. Car on peut tout à fait lire vin indépendamment du reste, même si c’est recommandé. Je me suis retrouvée vite au coeur de l’histoire, il suffisait de remplir les blancs par un peu d’imagination, et je n’en manque pas !

Vin, n’est pas juste une relation d’amour conflictuelle. C’est aussi du suspense, des rebondissements et même un peu plus que je vous laisserai découvrir par vous même. L’auteur a malmené ses protagonistes pour les emmener là où elle voulait et où on voudrait aussi. Vin malgré sa dureté apparente, au fil des pages, il a laissé entrevoir une autre facette à laquelle on succombe facilement et ce n’est pas Mia qui dirait le contraire. Du même pour cette dernière, qui a surmonté sa fragilité et sa souffrance, pour montrer à Vin son tempérament de feu pour qu’il arrête de la surprotéger et la regarder différemment que comme une victime. A eux deux, ils nous ont offert un face -face explosif et sensuel !

Vin, un romantic-suspense que je vous recommande de lire et sans modération !

Imagine Dragons – Natural

48397574_2182013288730695_3443492043907661824_n

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Margot D.Bortoli Projet Bridezilla (Projet Friendzone t. 2)



Titre : Projet Bridezilla
Auteur : Margot D.Bortoli
Genre : Romance
Editions : BMR
Ebook : 9.99€
Résumé : Ma mère va me tuer.
Mon père va tuer Sam.
Daniel va nous tuer TOUS LES DEUX.
On est à Las Vegas pour le mariage d’un ami de Sam et Daniel. Tout devrait bien se passer et tout le monde devrait nager dans le bonheur.
Sauf que, ce matin, je me suis réveillée sans aucun souvenir de la veille. Seulement une nouvelle sensation autour de mon annulaire gauche. Et un certificat disant que désormais, je m’appelle Grace Craven.

Sam Craven, Grace Craven, vous voyez le problème ?

Mon avis : 

Si j’ai eu un énorme coup de coeur pour le premier tome- Projet Friendzone, mon avis sera un peu mitigé pour Projet Bridezilla. Pas par manque de qualité de la plume ou de la fadeur de l’histoire, non, Margot.D Bortoli nous offre une nouvelle fois du pétillant, de l’amour, du rire à foison… mais ayant vécu tout cela dans le premier tome, je ne m’attendais pas à retomber dans le même schéma.

Gracie et Sam sont en route pour Las Vegas accompagnés de Daniel et Daisy. Ils doivent se rendre tous les quatre au mariage d’une ami de Fac de Daniel et Sam qui a décidé de se marier à Vegas en grande pompe … Bien sûr Grace compte bien profiter de l’exotisme de la cité du jeu avec Sam. Sam Craven, celui dont elle nous a bassinées les oreilles tout au long du premier tome et avec lequel elle file le parfait amour, ne sera pas une fois de plus, au bout de ses surprises avec sa petite poupée.

Pourtant Grace est aujourd’hui une femme accomplie et mène avec brio son entreprise d’architecture intérieure qui décolle de plus en plus. Mais Grace restera toujours Grace, gaffeuse, joueuse dotée d’un humour hors pair et terriblement attachiante. Mais c’est comme ça qu’on l’aime non ?

La veille du mariage de leurs amis, le choc va être terrible…. Grace et Sam se réveillent une fois de plus sans souvenirs après une soirée bien arrosée mais… avec une preuve irréfutable d’une grosse bêtise… Une alliance à leurs doigts. Ils se sont marié à Vegas, seuls … sans famille… Sa mère va La tuer… son père va Le tuer… Daniel ? Va Les tuer tous les deux ! Comment se sortir de là ? Le mariage n’était pas prévu au programme, non pas encore… et surtout pas sans famille !

En rentrant à Washington, tout va déraper pour nos amoureux qui vont s’enliser dans un train de vie qui ne leur ressemble pas. Les problématiques du quotidien et de leurs vies actives vont faire leurs apparitions et semer beaucoup de tristesse chez nos protagonistes.

Le mariage est-il un tue-l’amour ? Le boulot est-il si important face à ce que l’on a de plus précieux au monde ?

Les amis de Grace deviennent spectateurs d’un changement radical chez notre tornade, tout comme Sam qui ne reconnait vraiment plus sa petite poupée…

Un an et demi après le projet Friendzone… Place au Projet Bridezilla.

Une plume toujours aussi fraîche et pleine de peps qui nous fait rire et encore rire de part une narration hors du commun. Une narration désinvolte, désabusée, humoristique qui n’a pas peur d’user d’auto-dérision. On voit très bien que l’auteur aime ses protagonistes et qu’elle prend plaisir à les faire évoluer dans son récit, dans des situations assez loufoques mais qui ne sont jamais dans l’exagération malgré que ce soit perpétuel ! On ne change pas une équipe qui gagne comme on dit.

Alors si mon avis est mitigé, c’est tout simplement car je ne pense pas être faite pour les suites. Pas que je me sois ennuyée, mais ce récit ne m’a rien apporté de plus mis a part un suivi de leur relation et leurs péripéties.

Personnellement dans mes lectures, j’aime découvrir les personnages, j’aime qu’ils se cherchent, se trouvent et le cheminement psychologique qui va les mener d’un bout à l’autre. Même si Margot D. Bortoli nous offre une vision « d’après » bien pensée de part les difficultés de couples que l’on peut rencontrer et comment les surmonter, je n’ai pas trouvé ce que cherchais, ce « plus » que j’attendais malgré le nombre de rebondissements que l’on peu y trouver, ni de renouveau.

Pas que le roman soit redondant de par son récit mais plutôt, par son schéma. Même si je pense bien que cela est voulu.

Néanmoins, c’est une belle suite pour les lecteurs qui sont dans cette attente, continuer ce bout de chemin qui va leur permettre de retrouver leurs duo de choc, d’en avoir encore un peu plus. Plus de Grace, plus de Sam, plus de rire et de situations loufoques avec un fond qui touche malgré tout, car on les aime nos chouchous. Alors si vous, vous aimez les suites, ce roman ne peut que être fait pour vous. 

Nous terminerons une fois de plus dans la tête de Samuel pour notre plus grand plaisir. Avoir son point de vu est très important et on aime savoir ce qu’il pense dans sa jolie petite tête de monsieur discret qui intérieurement ne l’est pas tant que ça. Mais l’auteur ne va pas s’arrêter là dans ses surprises mais je ne vous en dirais pas plus. Surprise surprise !

Un grand merci à NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse numérique et merci à Margot.D Bortoli, car même si ce n’est pas ce que j’attendais, je n’ai une fois de plus, pas manquer de rire et qu’est-ce que cela fait du bien !

Pour les chasseuses d’étoiles vous voilà servie pour la journée 😉

L’avis de Mélissa sur Victoire de Bridget Page !


Hello les étoiles ! Voici un 2e avis coup de coeur pour Victoire de Bridget Page ! Si vous hésitez encore après l’avis de Mya, il se se pourrait que celui de Mélissa vous décide enfin à lire ce mille coups au coeur !

Titre : Victoire 

Auteur : Bridget Page

Éditeur : Auto-éditon

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Victoire le sait : son temps sur terre est compté. Au seuil de la majorité, elle aspire à explorer le monde, sortir de la bulle protectrice dans laquelle son état et ses parents la confinent et s’offrir une échappée belle.En rencontrant Nathaniel, archétype du motard bagarreur et tatoué, elle ne se doute pas que les apparences peuvent se révéler trompeuses et découvre bientôt que son nouvel ami incarne tout ce qu’elle rejette, l’univers de dix-huit années de souffrance. Pour Nath, Victoire est un don du ciel, un cas d’école comme on en rencontre une seule fois dans sa carrière et, contre l’avis de ses pairs, il s’entêtera à la « réparer». Pourtant, ces deux-là devront apprendre une leçon essentielle : l’existence ne correspond pas toujours à celle que l’on s’est rêvée. Aussi faut-il en savourer chaque seconde comme si c’était la dernière. Car Jodie veille, depuis toujours, et elle entend bien avoir le dernier mot.

L’avis de Mélissa

HO ! MON ! DIEU ! A roman exceptionnel, Chronique exceptionnelle. J’espère que vous ne m’en voudrez pas de casser tous les codes. Bridget Page est une auteur talentueuse et en voici encore une fois la preuve. Effectivement, je n’en suis pas à son premier roman et je suis conquise par sa plume depuis que j’ai rencontré Timothy Blake qui m’a redonné goût à la lecture de thrillers. S’en est ensuite enchaîné des découvertes toutes plus sublimes les unes que les autres. Sur la Ligne en trois tomes, ou encore Diary of Rebirth, trois tomes également.

Aujourd’hui c’est Victoire, sa toute nouvelle romance, que je referme, et je suis époustouflée. Victoire est une jeune fille de tout juste dix-huit ans, destinée à un sombre avenir. Aujourd’hui, dans une semaine ou même quelques mois, elle poussera son dernier souffle. C’est pourquoi elle a décidé de vivre sa vie à fond ! Pourquoi ne pas profiter de chaque instant lorsque son temps est compté.

Nathaniel est un homme ambitieux et respecté dans son travail, quoi de plus normal : Il est le meilleur ! Qui se douterait en le voyant, qu’une fois sa semaine finie, il quitte sa blouse blanche pour la troquer contre sa tenue de biker … Profession, passion, peu importe il a ses convictions ! Et si Vic venait tout remettre en question ?

C’est une histoire poignante que nous offre l’auteur. L’histoire de cette fille que la vie n’a pas épargné et qui malheureusement est destinée à un avenir tragique. Sa rencontre avec Nathaniel ne sera pas chose facile ! Comment apprécier quelqu’un qui représente tout ce que l’on déteste, quelqu’un qui nous rappelle toutes les souffrances que l’on a enduré depuis toujours ! Mais ne dit-on pas qu’il n’y a qu’un pas entre la haine est l’amour ?

Dès les premières pages j’ai su ! J’ai su que l’émotion serait au rendez-vous et que Bridget allait m’emmener loin, mais j’étais loin de m’imaginer à quel point. Les premières lignes n’ont laissé aucune chance à mon petit coeur sensible. S’en était fini de moi ! Comme Victoire, mon destin était scellé, mais son malheur m’a offert des heures de lecture inoubliables ! J’ai retrouvé une plume experte, qui m’a embarquée sans jamais me laisser derrière. Une fluidité maîtrisée ! Je suis jusqu’à maintenant, sans voix et parfaitement bluffée quant aux connaissances de Bridget sur le sujet traité. Sujet très différent qu’à l’accoutumée. Des détails qui rendent l’histoire réelle et riche en émotions ainsi qu’un dénouement imprévisible complètement bouleversant ! De plus, elle nous rappelle à l’ordre sur le fait que la vie peut être trop courte.  Nous fait à nouveau prendre conscience, qu’il faut vivre les choses à fond !

Les personnages sont renversants. Victoire est malgré tout une jeune femme pleine de surprises avec un caractère surprenant et j’ai adoré son comportement tout le long de ma lecture !

Une jeune femme vraiment extraordinaire ! Nath, m’a semblé froid est autoritaire au départ, des traits de caractères qui n’ont pas entaché son pouvoir de séduction de mon avis, et très vite il a dévoilé des facettes différentes et je peux juste dire wouahhhh ! Quand à une certaine Jodie, je vous invite à venir la découvrir par vous même.

Pour ma part, Victoire, est un roman unique, un condensé de fortes émotions en tout genre et même une leçon de vie. Je vous invite, (si je le pouvais je vous l’ordonnerais lol) vraiment à découvrir cette Romance pas comme les autres.

Je remercie du fond du coeur Bridget Page, pour ce service presse numérique. Je la remercie d’avoir mis cette pépite entre mes doigts, et je lui adresse personnellement ce petit message : « On ne peut pas plaire à tout le monde, et heureusement d’ailleurs ! Tu as un style unique, et ton talent n’est plus à prouver. Alors s’il te plaît, au nom de toutes tes fans, ne t’arrêtes jamais d’écrire et continue de nous offrir ces merveilleux moments de lecture. »

James Blunt – Goodbye My Lover

47578766_598868437240848_2626710068753596416_n

 

Everlasting Love – Remember by Alice Laujean, mon avis !


Hello les étoiles ! je vous laisse découvrir mon avis sur le premier tome de Evelasting Love d’Alice Laujean que je remercie pour l’envoi du service presse numérique. Je rappelle que ce roman a été publié chez Identité éditions 

Titre : Everlasting Love – Remember

Auteur : Alice Laujean

Éditeur : Identité Editions

Genre : Romance à suspense 

Broché : Lien broché

Résumé : « Je reviens te chercher. » Ces quelques lettres accompagnent une rose bleue sur le pare-brise d’une voiture. La propriétaire est Allison, une jeune peintre passionnée. Elle est heureuse, épanouie, sa vie est toute tracée. Bientôt elle épousera Andrew.

Sauf que, ces quelques mots découverts sur sa voiture vont venir tout bouleverser. Elle sait qu’il est de retour, après trois ans d’absence, après un départ inexpliqué. Lui qu’elle a aimé de façon inconditionnelle. La colère de sa trahison est toujours présente. Il l’a abandonnée.

Mais ce retour va venir faire voler toutes ses certitudes en éclats. Jonas aussi mystérieux que sensuel va balayer toutes ses convictions et ses croyances en lui révélant une vérité au-delà du réel. Allison devra choisir entre la passion et la raison.

Il y a des amours démoniaques qui apportent avec eux cette lumière qui ravive les cœurs.

L’avisdeMya :

Allison revient de loin après avoir été abandonnée par l’amour de sa vie et sans préavis. Un jour il était là et le lendemain il a disparu sans même un mot. Elle a été anéantie par sa défection et de découvrir que tout ce qu’il lui racontait n’était que poudre aux yeux. N’était-elle qu’un défi gagné haut la main ?

Tant bien que mal, elle réussit à assembler les miettes de son coeur brisé et tourner le dos au passé.  Trois ans après, elle a retrouvé un semblant de sérénité. Casée et presque heureuse avec son fiancée qui nuance sa vie en moult couleurs alors qu’elle broyait du noir.

Mais voilà, son foutu destin a décidé pour elle. Ramener les fantômes du passé des entrailles de l’enfer n’était pas l’idée du siècle.

Son ex démoniaque est revenu et compte bien la reconquérir. Malheureusement, il n’est pas venue les mains vides. Un tas d’emmerdes saupoudrés de danger menaçant sa quiétude par ricochet.

Depuis son retour, la vie bien tracée d’Allison est mise sens dessus dessous. Pourra t-elle refaire confiance à son ex, ce traître toujours auréolé de mystère ?

Allison est indécise et ne contrôle plus rien. Des questions éparses lui vrillent le crâne. Pourra t-elle encore gober les inepties sorties tout droit d’un film fantastique que débite Jonas sans vergogne ? Est-elle toujours envoûtée par son charisme et son charme persuasif qu’elle est prête à croire à tout sauf à sa trahison ?

Sa raison lui envoie des signaux préventifs mais il n’y a plus rien à faire, son coeur balance et prend les rênes. Allison ne sait pas encore qu’elle vient de s’engouffrer dans la gueule du loup sans aucune option de retour !

Ce premier tome de Everlasting Love est une romance avec un fond paranormal. Une histoire qui titille la curiosité et aurait pu être une jolie réussite si l’auteur a poussé ses protagonistes dans leurs derniers retranchements. l’auteur n’a pas assez travaillé le côté sombre du protagoniste clé. Jonas à lui seul était un nid à idées qu’il ne fallait pas négliger d’en tirer parti.

La trame et le contexte étaient bien construits même si l’histoire n’est pas inédite. cela me rappelait la série Les Seigneurs de l’Ombre de Gena Showalter. Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment de lecture. La fusion passionnelle entre Allison et Jonas. Le danger qui rodait autour d’eux, le suspense et les rebondissements.

Alice Laujean n’a pas lésiné sur les moyens à sa portée pour qu’on puisse rester dans l’histoire sans décrocher. Mais voilà, j’ai raté le coche. et je ne saurais dire comment. Tout se passait bien, j’avais hâte d’aller au bout et découvrir plus. Mais à un moment donné, je me suis détachée. J’ai senti comme une barrière entre moi et les personnages. Comme regarder un diaporama qui défile à toute vitesse sans le plaisir d’admirer. Je vous avoue que je l’ai lu sans ressentir aucune émotion. J’ai poursuivi ma lecture mais sans la savourer.

Ce ressenti n’engage que moi. Vu les coms positifs sur les plateformes de vente, il vaudrait mieux vous faire vos propres opinions. Si moi, je suis passée à côté de quelque chose, il se pourrait que vous sauriez l’apprécier mieux que moi !

Jamie Cullum – Everlasting Love

 

47396372_313577905916595_7890463304869478400_n