L’avis de Carine sur Dark Heart un roman de Karyn Adler


41FgZTg2ceL

Titre : Dark Heart

Auteur : Karyn Adler

Genre : Dark Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99€

Broché : 

 

Résumé Sombre, parfois violent, souvent dérangeant, un peu agaçant, mais tellement troublant !

Lee a connu l’enfer. Quant à Aiden, il a fait de sa propre vie un cauchemar. Lee devrait le fuir, elle n’a pas besoin de quelqu’un d’aussi détruit que lui dans sa vie. Mais le bad boy aux yeux d’orage l’attire autant qu’il l’effraie. Son seul regard promet autant de plaisirs que de tempêtes.
Comment Aiden peut-il prendre soin d’une jeune femme, lui qui n’est déjà pas capable de s’occuper de lui-même ?
La petite ville d’Everness qui a réuni Lee et Aiden par le plus grand des hasards n’a pas fini de révéler tous ses mystères… et si les deux âmes brisées se faisaient finalement plus de bien que de mal ?

Histoire intégrale.
Dark Heart a d’abord été publié sous le titre A(b)îme-moi.

Mon avis :

Lorsque j’ai refermé la dernière page de ce roman, la première chose qui m’est venue à l’esprit est de me dire : Mais comment j’ai pu ne pas le lire avant ! Comment est-ce possible d’être passée à côté de cette romance si pleine d’émotions. Une chance en fait, car après avoir refermé Dark Heart, je me suis jetée sans détour sur son Spin-off, Free Heart qui m’a permis d’en avoir encore même si cela concerne d’autres personnages. Un,

Deux,

Trois,

Respire…

Difficile de vous donner un avis qui sera à la hauteur de ce que j’ai pu ressentir lors de cette lecture qui m’a prise aux tripes si souvent. Dès le prologue, j’avais déjà les larmes aux yeux et je savais que j’allais souffrir autant que Lee et avec Lee.

Karyn Adler nous plonge dans un roman poignant avec des mots justes, des mots qui touchent et des situations qui ne nous laissent pas indemnes. Un roman fort, troublant qui ne laisse pas indifférent et qui ne s’oublie pas. Sombre, parfois violent, souvent dérangeant, un peu agaçant, mais tellement troublant ! Voilà qui résume à la perfection cette lecture que je vous invite à découvrir ainsi que mon avis.

Il y a des accidents qui marquent, ceux dont on peine à se reconstruire. Il y a des pertes qui font si mal qu’il est difficile d’avancer… Puis il y a des âmes abîmées qui se rencontrent et qui essayent tant bien que mal à se reconstruire malgré que le destin ne cesse d’être cruel…

Lee est une jeune fille d’à peine dix-huit ans qui fuit déjà sa vie. Sa vie d’avant, mais aussi celle du jour qui vient de se passer tout comme elle fuira celui de demain. Elle ne vit pas… Elle survit juste à chaque jour qui passe avec toute la colère et la douleur qui font rage en elle. On pourrait même dire qu’elle se fuit elle-même, enfermée dans sa solitude. Et le carcan qui l’oppresse et lui pèse la ramenant sans cesse dans ses souvenirs douloureux. À ces blessures dont on ne guérit pas…

Partir le plus loin possible pour tout oublier, recommencer en laissant derrière elle sa douleur et sa peine. Devenir quelqu’un d’autre, ailleurs pour essayer de se retrouver ou être une autre… Simplement exister… Respirer… Malgré ses secrets qui la tuent à petit feu… Mais Lee qu’on pourrait penser faible est tout simplement une survivante de la vie et c’est après avoir erré de ville en ville pendant des mois, qu’elle va poser ses pieds sur le sol de la petite ville d’Everness. Une ville accueillante dans laquelle elle fera la connaissance d’Aiden.

Aiden est lui aussi une âme brisée qui se laisse chaque jour envahir par cette douleur qui le bouffe et tous les remords qui vont avec. Il fait de sa vie un enfer ne pensant en aucun cas mériter le bonheur. Il erre dans sa vie sans but, perdu entre tous les rêves auxquels il a pu aspirer un jour et les cauchemars qui hantent aujourd’hui ses nuits… Chacune de ses nuits… Le destin qui a été sans pitié jusqu’à ce jour pour chacun des deux, pourrait bien jouer une nouvelle carte, celle de l’avenir. Mais quand on a connu l’enfer comme Lee, peut-on prendre le risque d’avoir dans sa vie une personne aussi détruite qu’elle ? Et si elle se laissait emporter dans cette tempête qui fait à nouveau battre son cœur, se pourrait-il que pour une fois son organe ne finisse pas en million de débris éparpillés ? Comment faire confiance à nouveau et s’attacher sans y perdre le peu d’âme qu’il lui reste alors que tant de secrets lui pourrissent tout à petit feu….

Pour Aiden c’est encore plus compliqué de laisser parler son cœur. Il n’arrive déjà pas à remonter la pente et chercher sans cesse à se punir, enfermé dans un tourbillon destructeur. Comment pourrait-il apporter la lumière dans les yeux de dragon de Lee alors qu’il n’est que noirceur ? Faire battre à nouveau son cœur et lui permettre de respirer, enfin ?

Dark Heart est une magnifique romance que je qualifierai de tempête livresque. On commence notre lecture sous une douce pluie fine qui va s’intensifier à force d’émotions jusqu’à nous emporter en plein cœur d’un cyclone dévastateur. C’est sombre, c’est violent et intense. Tel un vent glacial qui nous tranche comme une lame, Karine Adler jette nos cœurs dans cette tempête hurlante attendant la déferlante sournoise qui viendra tout emporter. Puis lorsque le soleil revient, tout se réchauffe, tout se recolle Jusqu‘à l’arrivée des prochains nuages et de la nouvelle éclaircie. Un récit sombre où la douleur physique et morale est omniprésente, mais aussi plein d’espoir. L’espoir d’une seconde chance, l’espoir de vivre et de la reconstruction de deux âmes abîmées.

Des sujets lourds, durs, violents et profonds, écrits d’une plume sensible, envoûtante et remplie d’émotions qui nous emportent dans un tourbillon qui nous ébranle et nous percute au point de rester souvent en apnée. Malgré les tempêtes et les chemins tortueux qu’ils vont emprunter, il se pourrait que lorsque deux âmes abîmées se trouvent et s’aident à trouver la lumière au fond des abysses dans lesquels ils sont plongés. Leurs blessures et leur fêlures ne leur rendront jamais la vie dont ils rêvaient, mais à deux, ils peuvent avancer et être cette lumière pour l’autre comme un phare guide ses marins perdus dans la tempête. Et si la lumière flanche, si les vagues sont trop hautes et les engloutissent… Ils sont loin d’être seul et il y aura toujours autour d’eux des personnes pour qui ils comptent et qui lanceront cette bouée qui leur permettra de sortir enfin la tête de cette houle qui comprime leur existence.

Dark Heart m’a touchée au cœur, mais aussi à l’âme. Touchée par ce couple et par leur histoire, que ce soit dans les moments sombres qui ont fait couler mes larmes, ou dans ceux pleins d’amour et de tendresse. Touchée par la plume de l’auteure qui prend aux tripes et qui met à nu ses sentiments et une part d’elle-même. Touchée par les personnages secondaires qui sont exceptionnels et font aussi la force de ce roman. Un roman où l’émotion est omniprésente, palpable, intense, jaillissant au travers des mots avec virtuosité ou bien tapis dans les non-dits et ses silences. C’était absolument magnifique. Et si j’ai beaucoup pleuré, je n’ai pas manqué de rire, de sourire et de passer un excellent moment de lecture. Un bon combo pour une lecture parfaite.

Un grand merci à Karine Adler pour la lecture de ce sublime roman coup de cœur et aussi pour sa confiance.

 

Extrait : Le baiser devient profond. Impatient. Et alors que je devrais vouloir me débattre et m’enfuir, je reste là. Pire encore, je relève mes mains et les plaque contre son torse. Son cœur bat fort.
Aussi fort que le mien, ou peut-être même plus. Et nos langues s’entremêlent. Nos dents s’entrechoquent. C’est la première fois que j’apprécie réellement un baiser et tout ce que cela provoque en moi.
Il glisse une main sous mes cheveux et agrippe ma nuque pour me plaquer un peu plus contre lui. Il dévore ma bouche, mordille mes lèvres et je gémis un peu plus encore.
Je le laisse chasser mes douleurs, ma peine, mes peurs et tout ce qui rend mon monde obscur et chaotique. Ses lèvres ont le goût de l’espoir.

Résiste-moi… si tu peux ! de Wendy Roy aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Résiste-moi… si tu peux ! de Wendy Roy. Une superbe et rafraîchissante romance publiée chez les éditions Addictives !

Titre : Résiste-moi… si tu peux !

Auteure : Wendy Roy

Éditeur : éditions Addictives 

Genre : Romance

Résumé : Il maîtrise tout… sauf elle.

Jayden est sportif, sûr de lui, déterminé à triompher dans toutes les disciplines du pentathlon.
Personne ne se mettra sur sa route, rien ne le distraira !
Sauf qu’un inconnu diffuse des photos de lui nu sur Internet, menaçant sa réputation et les liens déjà fragiles avec sa famille.
Une seule personne peut l’aider discrètement à trouver le coupable : Aphrodite. La jeune femme le déstabilise, elle n’a pas froid aux yeux, pas peur de lui tenir tête, et surtout… elle l’attire irrésistiblement.
Entre leurs deux caractères affirmés, le désir brûlant et une enquête complexe, ils vont en voir de toutes les couleurs !

L’avisdeMya 

Un énorme plaisir de retrouver la plume sublime de Wendy Roy qui encore une fois a fait une bienheureuse après cette belle lecture. Ayant beaucoup aimé les deux premiers opus, j’attendais avec impatience ce troisième consacré à A. et Jayden. Avouons-le, j’avais une telle envie de tâter de la main anarchique de A. et voir l’intouchable et sexy Jayden se dépatouiller contre son attirance avec un seul personnage mais deux entités, chacune avec son vouloir propre. Ça promettait d’être torride et explosif. Et ça n’a pas loupé et encore plus… Suspense et rebondissements au rendez-vous pour embellir cette jolie et caliente romance avec laquelle on passe du rire à la tristesse facilement…tellement le thème abordé par l’auteure est touchant !

A., cette déesse de l’amour, de beauté, de la sexualité et à la main hautement baladeuse et antipathique (sauf avec Jayden, cette coquine sait apprécier la beauté de ses atouts majeurs LOL) a jeté son dévolu sur l’intouchable Jayden et ne lui a laissé aucune chance de lui filer entre les doigts…

Au début, Jayden n’avait besoin que de son expérience de Hacker discrète mais vite, elle lui est devenue aussi indispensable qu’un poisson a besoin d’eau pour vivre… Elle le trouble, l’ébranle jusqu’au profond de lui-même. Lui, le self-control même, l’athlète voué à sa carrière et qui n’a besoin d’aucune forme d’émotions pour le faire dévier de son objectif : Le podium ! Non qu’il ait quelque chose à prouver à quiconque… Mais un peu quand même… Ses parents snobinards et despotes attendent trop de lui et pensent lui passer un caprice en attendant qu’il reprenne le flambeau des affaires familiales ! Sa carrière est trop importante pour lui et n’est en aucun cas un caprice de fils de riche ! Quant à Aphrodite qui n’a jamais eu la vie facile, sa main capricieuse ne lui facilite pas les choses. Bon gré, malgré, elle s’est construite un mur qui la protège des chocs de la vie… Elle est d’un mordant qui déstabilise ses interlocuteurs et d’un caractère très fort et qui ne s’en laisse pas conter… Et s’il y a un qui arrive à voir la fragilité à travers sa tour d’ivoire, Aphrodite se doit de le garder… Si elle réussit à faire taire cette voix off qui reflète sa fragilité et ses craintes…

Comme je disais en haut, Wendy Roy nous a concoctée une recette alléchante  et sur mesure qui ne peut que faire saliver et apaiser cette faim impérieuse de jolie histoires. Des duels verbaux à mourir de rire avec deux personnages, l’un dans le contrôle, et l’autre, un brin folle et incontrôlable… Tout les oppose mais l’attraction entre eux est plus forte que tout rêve ou position sociale ! Étincelles et bonne humeur garanties.

Des histoires dédiées à des femmes hors du commun qui méritent aussi leurs moments de gloire et le bonheur de trouver l’amour… Une histoire, hymne à l’amour et qui qui plaide aussi pour la tolérance à accepter nos différences !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à l’auteure pour cette magnifique et touchante romance !

83857456_643122519778354_7166350433152139264_n

 

L’avis de Carine sur le roman de Ena. L : So Romantic


Titre : So Romantic

Auteur : Ena. L

Genre: Romance « Déjantée »

(Avertissement de l’auteure : ce livre est un crossover de « Not a fuckin’ romance », donc bien entendu, attendez-vous à du débile, à du non politiquement correct, et à de l’imprévu. J’assume entièrement, ou presque. Fin d’avertissement inutile.)

Editions : Auto

Ebook : 3.99 €

Broché 18.50 €

Résumé : `

« Je suppose que tu viendras seul à mon mariage. Comme toujours. »
Voilà. C’est parti d’une seule réflexion de mon ex. (Et d’un blender vide de mojito.) À cet instant, moi, Milan, 26 ans, père célibataire, j’ai pris la résolution de trouver la femme de ma vie. Et pour cela, je suis prêt à tester toutes les méthodes possibles de rencontres, avouables ou non. Le mariage de mon ex aura lieu dans 2 mois. Et je compte bien lui prouver que moi aussi, je peux trouver l’amour.
Je résume : j’ai 2 mois pour réussir ce challenge. 2 mois pour dénicher l’âme sœur, dont je rêve depuis toujours. Et un handicap de taille : mon romantisme à la con.
Quelque chose me dit que rien ne va se passer comme je l’imaginais…

Mon avis : 

Contre toute attente ce sera un avis mitigé que je vous propose sur cette romance qui est pourtant vraiment originale et qui n’a pas manqué de me faire rire très souvent. Ce roman est vraiment une bouffée d’oxygène et le récit est addictif au plus haut point. Paradoxal me direz-vous ? Et pourtant…

Milan est célibataire et père de deux charmants garçons de six et quatre ans. Il aurait fait n’importe quoi pour leur mère qui a fini par le jeter pour se mettre en couple avec le mec le plus macho de la terre. Oui, tout le contraire de lui qui est doux et romantique. Quatre ans après, il a toujours du mal à digérer, non pas parce qu’il aime toujours son ex, il peine juste à trouver chaussure à son pied. Pourtant, Milan est canon et les femmes sont toutes en admiration devant lui. Mais il est surtout… un incurable romantique. Fan de livres sentimentaux et de films du même genre, il fait partie de ces hommes qui n’ont pas honte de pleurer ou encore de crier des « je t’aime » à foison. Il attire facilement, mais dès qu’il ouvre la bouche, il fait fuir les belles demoiselles qui lui collent aussitôt une étiquette trop « fleur bleue » tandis que les hommes le traite facilement de mauviette. Il est bien connu qu’aujourd’hui les femmes sont plutôt entreprenantes et ne s’encombrent plus de plusieurs rendez-vous avant une bonne baise. Le mariage ? Pourquoi pas, mais pas après une seule nuit voyons !

Milan, lui quand il aime, il aime et … Il aime souvent très vite ou trop vite. Est-ce une raison pour ne pas trouver la femme idéale ? Il y a bien quelque part une jolie fille qui sera heureuse de partager de beaux moments avec lui et qui sera heureuse de sa douce folie romantique et il faut qu’il la trouve vite. Son ex se mariant bientôt, il s’est donné comme mission d’arriver à la cérémonie avec la nouvelle femme de sa vie à son bras pour ne passer encore pour le pauvre petit Milan célibataire. Que la chasse commence ! Le compte à rebours est lancé. J-2 mois… La trouvera-t-il au travail, à un speed-dating ou encore sur Tinder ? Il va tout essayer jusqu’à la rencontrer par hasard.

Et si elle était le coup de foudre de sa vie ? Celle qu’il attend depuis si longtemps ? Et si tout n’avait pas démarré sur un mensonge… Et si… Le destin lui lançait un défi encore plus grand pour atteindre son rêve ?

Une romance à la Ena Deline ! Pleine de peps, de rebondissements et surtout, pleine de fous rires ! Le crossover de « Not a fuckin’ romance » est à l’image de ce dernier. Toujours aussi déjantée, la plume de l’auteure va nous emporter dans un tourbillon de folie, d’amour et d’humour.

Alors, mitigée pourquoi ? Tout simplement, car je n’ai pas trop adhéré aux changements de cap de l’auteure qui ont été carrément contraires à tout ce qu’elle avait mis en place en début de récit. Alors, oui j’ai bien conscience que l’on se laisse parfois guider par nos protagonistes lorsqu’on écrit un roman, qu’ils sont imprévisibles et mènent l’auteure par le bout du crayon. C’est ce qui fait en général un roman hors du commun dans lequel on ne sait pas vraiment à quelle sauce nous allons être mangés. Cela apporte certes, un piment non négligeable à la recette et j’aurais pu aimer, et adhérer complètement aux rebondissements s’ils n’allaient pas à l’encontre du message de tolérance sur la valeur des gens et des apparences que l’auteure prend le temps de mettre en place sur une grande partie de l’histoire.

Avec So Romantic, Ena L met en avant le fait que notre héros a le droit d’être romantique et qui se fait pourtant stigmatiser par tous, renvoyant l’image qu’un homme ne peut l’être autant qu’une femme. Un homme vrai, ne peut pas être fan de romance ou vouloir dire « je t’aime » après seulement une nuit d’amour. Un homme se doit d’être viril, beau et fort, mais romantique non. S’il est romantique, il est forcément une mauviette, Gay ou encore un fils à maman. On se moque facilement d’un homme qui pleure en le comparant à une femme et pourtant les hommes ont aussi leurs propres émotions. Les préjugés sont là. Ena nous montre que chacun a ses goûts, tout comme une femme peut aimer regarder un match de foot, les hommes peuvent apprécier des choses qui sont associées généralement aux femmes.

Milan aime les femmes et surtout la belle Gala auprès de laquelle il se fait passer pour un ami en attendant d’en avoir plus, tout en étant heureux d’être enfin lui-même. C’est un homme qui a juste un problème de romantisme. C’est aussi un fils et un petit frère que sa famille protège et avec laquelle il peine à s’affirmer. Tout est là pour que nous, grandes romantiques fans de romance comme Milan, nous succombions à ce héros que nous aimerions prendre dans nos bras pour lui dire  » viens, on est là nous ! On ne te violera pas, on aime les fleurs et les chocolats » ou encore, « fait pas comme ci si tu la veux, attention à ce que tu dis, ce que tu fais  » !

Ena nous alpague dans son roman de manière à ce qu’on soit avec Milan, envers et contre tous. Sa gentillesse nous touche, son périple et ses déconvenues à la recherche de l’amour sont hilarants, mais aussi très émouvants. On espère avec lui tout comme nos larmes coulent parfois avec les siennes. Il est difficile pour lui de trouver celle qui répondra à ses critères et avec laquelle il pourra enfin être heureux en étant lui-même. Puis tout à coup, Ena fait du Ena ! Cela ne me dérange pas habituellement bien au contraire, surtout et particulièrement dans ses romans, car on les attend de pied ferme ses rebondissements qui nous mettent toujours ko de surprise ou encore ko de fou-rires. Mais là, je n’étais pas d’accord avec elle et cela a été une chute dans l’euphorie de ma lecture. (ok pas longtemps, mais elle a été là) Je suis d’accord sur le fait qu’on ne choisit pas l’amour, il nous tombe juste dessus et nous assomme sans qu’on se rende compte qu’on est déjà foutue. L’histoire reste aussi forte qu’importe les choix qu’il fait, seulement, c’est comme si tout ce contre quoi il s’était battu ou même souvent s’est tu, étaient finalement que la pure vérité. Comme s’il donnait le bâton pour se faire battre par son propre jeu. Comme si tous les préjugés que les gens avaient sur lui étaient tous justifiés. Et c’est là que ça n’a pas collé pour moi. Même si cela relance la lecture le cœur palpitant. En même temps, sans ce retournement de situation, l’histoire de Milan aurait été un récit simple drôle et romantique, dans lequel on aurait souhaité être cette femme qu’il lui fallait. Est-ce vraiment ce qu’on cherche lorsqu’on lit du Ena.L ? Elle n’est pas ce genre d’auteure qui va nous servir sur un plateau un récit qui coule de source et je pense qu’il faut simplement se le dire avant d’ouvrir un de ses romans. « Simple » ne fait pas partie de son vocabulaire, elle aime trop jouer avec ses lecteurs et ses protagonistes. Habituellement j’en suis la première ravie.

Avec So Romantic, je dirai qu’elle a fait un mix d’un peu de tout en tournant autour de la recherche de l’amour, avec toutes les possibilités qui existent jusqu’à trouver le duo qui se complète parfaitement. Ils ont les mêmes attentes de la vie et leurs cœurs battent à l’unisson. Deux cœurs qui n’ont pas regardé si ce serait compris. Deux cœurs qui ont simplement trouvé l’amour, cette âme sœur qui leur permet de se sentir bien, se sentir vivant et heureux. Et n’est-ce-pas là le principal ? Car, au-delà du premier message de tolérance que l’auteure souhaite passer sur le début du récit et qui n’a pas tenu la route, le second lui, a été parfaitement mis en place et tenu à la perfection.

Un Grand merci à Ena Deline pour cette lecture qui m’a certes fait bondir, mais avec laquelle j’ai passé un très bon moment de lecture.

 

Extraits : 

« Je n’apprécie pas spécialement les sentiments extrêmes par lesquels je passe, ils m’effraient, je m’effraie. Mais j’ai l’impression que je ne pourrais plus faire sans. »

« — Est-ce que ça te fait ça à toi aussi ? Est-ce que c’est presque trop fort au point de te demander si ça va te briser ?
Pour la première fois de ma vie, je me retrouve sans voix.
Pas parce que je n’ai rien à dire, non, mais parce que les mots que je souhaiterais employer me manquent. »

« — Merci de m’avoir accueilli pour la n…
— Tu lui fais du mal et je t’éclate.
OK… j’ai bien compris le message monsieur le psychopathe. P… pardon de respirer votre air. »

L’avis de Carine sur le roman de Shelby Kaly : Possessed Souls chez Black Ink Editions


Possessed souls par [Kaly, Shelby]Titre : Possessed souls

Auteur : Shelby Kaly

Genre : Romance

Editions : Black Ink

Ebook :`4.99 €

Broché : 17.00 €

Résumé :

Megan, sulfureuse et sublime jeune femme, vit sous la coupe de son père qui l’utilise pour ses affaires illégales.

Sa dernière mission : séduire Connor, le fiancé d’Alyssa, sa demi-soeur décédée dans un étrange accident, qui avait en sa possession des informations compromettantes. Elle doit découvrir ce qu’il sait, et mettre en oeuvre n’importe quel moyen pour parvenir à ses fins.

Mais Connor n’est pas manipulable et recèle une dangerosité qui excite la prédatrice en elle. Chacun cherchera à prendre l’ascendant sur l’autre, mais certains secrets causent des dégâts irréversibles.

Un torride mais vicieux jeu de séduction s’engage, les poussant à déployer l’étendue de leur machiavélisme. Quand deux chasseurs s’affrontent, la loi du plus fort ne s’applique pas toujours.

Mon avis : 

Il y a des romans qu’on déguste, d’autres que l’on dévore sans aucune retenue tel des boulimiques qui ne savent pas se tenir devant une assiette appétissante. Possessed Souls fait partie de la seconde catégorie. On commence déjà par se mettre en appétit devant la couverture sublime qui nous donnerait presque le filet de bave en plein contemplation, mais on ne peut tenir longtemps, car regarder, c’est bien, mais goûter c’est bien mieux. Et là, c’est l’explosion des papilles, on dévore d’un appétit féroce, on en redemande… tellement il est impossible de se rassasier. C’est bon, épicé, c’est addictif et vraiment appétissant. Explosive, tentatrice, gourmande juste ce qu’il faut, la recette est parfaite et les ingrédients aux accords savamment dosés. Puis vient la fin du roman … C’est un peu comme lorsque l’assiette est vide et que cela vous rend à la fois triste, car vous en aurez bien voulu encore, mais aussi heureux de vous dire  » Cette adresse là est vraiment excellente, je reviendrai me faire plaisir dès que possible. Shelby Kaly ? J’ai hâte de goûter à un nouveau plat, mais en attendant il est fort possible que je dévore à nouveau celui dans une version plus palpable qui ira tout droit dans ma bibliothèque.

Connor est dangereux, sexy, sulfureux, riche et puissant. Il attire comment un aimant, un piège à femmes qui n’ont pas peur de se brûler les ailes tant qu’elles peuvent avoir un peu d’attention de sa part. Si les femmes le désirent, les hommes eux, l’envient. Mais lorsqu’il devient la proie de la sulfureuse Megan, un jeu ardent, suffocant et incandescent va se mettre en place. Elle est aussi rusée que lui et tout aussi attirante. Elle fait partie de ces femmes qui vous hantent et vous obsèdent tant le désir qu’elle dégage est violent et tentant. Bien plus qu’une simple attitude séductrice, Megane est aussi l’élégance, la flamboyance d’une attitude de vie. Cette ode à la beauté indomptable, teintée de panache et débordante de charme va provoquer sa chance, jouer, flamber jusqu’à son coeur et tenter le tout pour le tout pour réussir.

Elle veut jouer ? Pas de soucis, Connor est son homme, mais est-il possible qu’il puisse perdre face à cette beauté qui pourrait bien lui faire perdre la tête ? D’autant plus que si Megane le convoite ce n’est pas simplement pour une partie de plaisir, pour cela elle a tout ce qu’il lui faut, quand il faut. Non. Si Megan doit séduire Connor, c’est avant tout un ordre de son père qui lui a donnée une mission et elle ne doit pas échouer !

Qui va l’emporter ? N’est-il pas trop dangereux pour elle ? Affaire à suivre dans un face à face plus qu’explosif.

Une magnifique romance qui ne manque pas de piquant et encore moins d’émotions. J’ai passé un excellent moment de lecture plus qu’addictif ! Les pages se tournent et se dévorent dans un mélange de mots forts, de situations torrentueuses. Face à Connor, Megane va découvrir que le verbe aimer peut exister, même dans son monde. Mais se laisser aller à ce sentiment est vraiment rédhibitoire pour elle. Elle qui n’en a jamais reçu et encore moins donné ne souhaite en aucun cas se laisser aller à cette faiblesse. Façonnée par son père à l’image d’une personne sans cœur, blindée derrière une armure qui la rend prête à faire tout ce qu’il lui demandera et lui prouver qu’elle peut être aussi digne et fidèle à sa famille. Un père manipulateur immoral qui n’a malheureusement guère de considération pour la gent féminine que ce soit pour sa femme ou pour sa fille… Elle n’est finalement qu’un vulgaire pion dans le royaume de ce dernier, mais elle compte bien lui prouver qu’elle est aussi capable que son frère Charlie pour avoir une place à ses côtés pour gérer l’entreprise familiale… Un frère à l’image de son père et peut-être même, encore plus pervers.

Auprès de Connor, elle affirme sa forte désirabilité au gré d’ingrédients hautement séducteurs et de son caractère de feu. Une créature prédatrice, aussi magnifique que démoniaque que Connor va essayer de cerner et qui va lui donner du fil à retordre en se laissant guider par son instinct. Chacun est la proie de l’autre, ils jouent, s’attirent et essayent tant bien que mal de marquer leurs territoires tout en ouvrant les portes du passé, de ses secrets et se battant pour une vérité jusqu’à s’ouvrir l’un à l’autre… Mais à quel prix ?

Un récit hautement addictif d’un jeu mené de main de maître par l’auteure qui nous offre là une romance qui est loin de ressembler à de la guimauve. Les protagonistes sont bien travaillés tout comme l’intrigue pleine de suspense qui nous pousse toujours à en savoir plus. Tout est ficelé à la perfection pour nous laisser découvrir l’histoire sans que cela soit tout joué d’avance, autant sur la trame que sur les héros que nous allons apprendre à connaitre et à comprendre petit à petit.

Un roman riche en émotions qui sont même parfois très dures à gérer plongées dans un univers où la manipulation et la luxure sont les maîtres mots. Un mélange savant entre romance érotique, dark et romance à suspense. Tout ce que j’aime ! La plume fluide et intense de Shelby Kaly m’a conquise au plus haut point tout comme son récit torride qui sort des sentiers battues et dont la fine psychologie des personnages m’a complètement subjuguée.

Je n’ai qu’un mot à dire : Foncez !

Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette pépite très caliente, mais aussi très profonde en service presse numérique.

Extrait :

L’attente devient insupportable, le désir de plus en plus ardent. Il est clair que nous n’allons plus pouvoir prendre notre mal en patience bien longtemps, même si je suis toujours en proie à mes hésitations et mes interrogations.
Mes paumes caressent son torse, puis longent dans une lenteur calculée ses abdominaux appétissants. Connor frémit au moment où j’atteins, non sans une certaine hâte, l’élastique de son maillot de bain. Je veux qu’il comprenne que je le désire. Il ne faut pas qu’il pense que jamais plus…

vector-happy-valentine-s-day-love-card-design-illustration

À double tranchant, tome 1 : Manipulations de Feryel aux éditions Black Ink !


La-signification-cachee-des-emojis-coeur-selon-leur-couleurHello les étoiles, je vous présente mon avis sur Manipulations, le premier volet de À double tranchant de Feryel publié chez Black Ink éditions. Son premier roman certes mais, qui a tenu toutes ses promesses !

Titre : À double tranchant, tome 1 : Manipulations

Auteure : Feryel

Éditeur : Black Ink éditions 

Genre : Romantic-suspense 

Résumé : Jeune flic téméraire mais inexpérimentée, Claire Stevens se retrouve piégée dans une fusillade entre trafiquants. Menacée, elle est contrainte de se réfugier chez la mère de son petit ami Eddie, également policier.

Mais cohabiter avec Antonio, le demi-frère de ce dernier, est la variable qu’elle ne peut maîtriser. Nonchalant et provocateur, à l’opposé de son aîné, Antonio réveille chez Claire un trouble contre lequel elle veut lutter. Quand les actes criminels se mutltiplient, au nom d’une mystérieuse vengeance à assouvir, elle comprend qu’elle ne peut se fier aux apparences…

Dans ce sulfureux jeu de dupes, Claire doit-elle se laisser aller à ses désirs ?

Et si l’amour devenait une arme à double tranchant…

L’avisdeMya

C’est avec un grand plaisir que je suis arrivée au mot fin de ce romantique suspense tellement addictif. Frustrée certes, mais tellement contente de cette addictive prise de tête …

Je vais éviter de faire un point détaillé sur ce premier volet. A l’instar de beaucoup de romantiques suspense, Manipulations ne supporte aucun spoiler sinon, il perdra de son mystère qu’il faut absolument découvrir par soi-même !

Feryel a tenu toutes ses promesses en nous offrant suspense et amour, une combine détonante et explosive ! Une sublime arnaque que je ne pourrai qu’applaudir et féliciter…tellement elle est rondement bien menée !

Claire, notre jeune flic possède tous les atouts pour faire du bon boulot malgré son inexpérience. Elle est forte, hardie, passionnée et n’a pas froid aux yeux. Auprès de son copain, Eddie, et flic également, elle se sent invincible…Jusqu’au jour où elle est prise dans une fusillade…Elle a fait connaissance avec un élément perturbateur qui fera basculer toutes ses résolutions et bousculer ses principes. Elle sera prise entre deux feux. Son amour pour Eddie et son obsession pour Antonio, le secret honteux de la famille de son copain…

Claire a une mission : prendre revanche sur son douloureux passé et faire taire cette culpabilité dont son mal-être se nourrit !

A-t-elle trouvé la sécurité et l’apaisement dont elle a besoin ? Pas sûr, car son coeur, ce lâcheur, entrera bientôt en guerre avec sa raison ! Une guerre attisée par la rivalité et la haine qui animent les frères ennemis, Cruz !

Feryel nous a offert un puzzle magistralement construit sachant surtout que c’est son premier roman. Un coup de théâtre dont on ne sort pas indemnes. Rarement, un roman a trouvé un titre aussi adapté et qu’il lui va comme un gant. L’auteure maîtrise l’art de la manipulation et m’a baladée tout le long de cette lecture entretenant le suspense avec brio et multipliant les zones d’ombre. Au moment où j’étais sûre de détenir enfin la vérité, je me rends compte qu’elle se joue de ses lecteurs comme un marionnettiste manipulant les ficelles de ses marionnettes. Déconvenue, car c’est rare qu’on me berne ainsi et avec facilité, mais aussi en extase que je reprends ma lecture en espérant arriver à percer le mystère qui auréole cette histoire avant la fin. Mais, hélas, il était écrit que je perde mon pari !

Tout se mélange dans nos têtes et on ne sait plus par où tenir le bout ni démêler l’écheveau de cette histoire remplie de questionnements, de suspense ainsi que de passion…Les indices s’accumulent mais mènent tous à un cul-de-sac des plus casse-têtes. On découvrira à nos dépens que les apparences sont trompeuses et que rien n’est acquis avec cette jeune auteure…

J’ai été conquise par la force de caractère des protagonistes et par leurs côtés attachants et fougueux malgré l’aura mystérieux d’Antonio qui m’a laissée sur ma faim, j’espère qu’il se dévoilera un peu plus dans le final. J’ai été séduite et bluffée aussi par l’intrigue policière et par son déroulement explosif et surtout inattendu. Je suis fan.

Je reviens très vite pour vous relater la suite qui confirmera ou pas mon enthousiasme pour cette pépite addictive !

Merci à Black Ink éditions pour l’envoi du service presse numérique et toutes mes félicitations à la jeune auteure qui a su me captiver, me frustrer et que je remercie même de m’avoir fait passer une nuit blanche !

82603164_486892485164303_5205657983756795904_n

 

 

 

Esme, tome 2 de Farah Anah chez Black Ink éditions !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le 2e tome de Esme de Farah Anah, une romance publiée chez Black Ink éditions, remplie de noirceur et de fortes émotions !

Titre : Esme, tome 2

Auteure : Farah Anah

Éditeur : Black Ink éditions 

Genre : Romance

Broché : Lien broché

Résumé : « Je crèverais de la toucher, de la serrer contre moi, me couler en elle pour effacer toutes ses souffrances. »
Je m’étais juré de la protéger, coûte que coûte.
À présent, je paye cash les décisions prises, et je partage l’addition avec Esme.
Le piège à loup se referme sur nous, me voilà contraint de m’expliquer face à Elle, de lui cracher la vérité qui pourrissait en moi. Ces révélations nous plongeront dans la sombre mécanique du destin, nous condamneront sans procès. La passion nous a submergés au point de nous noyer.
Parviendrons-nous à garder la tête hors de l’eau, ou la fatalité s’acharnera-t-elle jusqu’à nous déchirer ?

L’avisdeMya

Ayant beaucoup aimé le premier tome qui m’a laissé à la fin sur une tonne de questions, j’ai abordé ce deuxième tome avec une grande appréhension. Esme a-t-elle été trahie par l’homme qui lui a tout donné, amour et protection, en somme tout ce qui lui manquait ? En tout cas, le cours des événements du premier tome ne m’a laissé aucun doute… Mais j’avais espoir pour une fois d’être à côté de la plaque.

Mais, il s’est avéré qu’Abain a dû prendre des décisions pour contrer l’entêtement de sa protégée. De mauvaises certes, mais pour la seule raison de protéger la femme qu’il a prise sous son aile depuis qu’il a foulé en terrain conquis le sol de son quartier malfamé… Des décisions qui ont changé le cours de la vie d’Esme et ont impacté son avenir…

Le détestable Abain a rapidement gagné quelques points en nous donnant sa version des faits dans ce dernier tome. Et ce ne serait pas une surprise si je vous dis que je lui ai trouvées des circonstances atténuantes pour son attitude et ses frasques qui me donnaient envie de lui en mettre une…même si cela n’excuse pas tout. Mais, il a une façon bien particulière de nous raconter son histoire qui nous donne envie de lui pardonner et Esme n’est pas en reste… Car elle va continuer sa quête pour la vérité aussi amère soit-elle et ne renoncera pas à sa quête du bonheur… Un bonheur qu’elle ne sait trouver qu’auprès de son protecteur et tourmenteur à la fois !

Je ne peux pas vous en dire plus au risque de vous gâcher le cours de l’histoire qui mérite d’être dévoilé au compte de gouttes pour un max de suspense. Mais, ce que je peux vous en dire, c’est que c’est une belle et sombre romance que Farah Anah nous a concoctée là. Suspense et émotions en sont les mots d’ordre même si la tension s’est légèrement allégée dans ce final !

Exit les questionnements et place aux réponses qui nous faisaient défaut et nous taraudaient tout le long de cette lecture… Place aussi aux émotions intenses, à un désir fou, à la passion et aussi à l’amour et au bonheur d’être réuni auquel aspirait nos protagonistes depuis leur première rencontre…

Abain, grandement déterminé, doit ramer et passer par tant d’épreuve s’il veut reconquérir une Esme aussi émotionnée que commotionnée par cette douloureuse rafale de réponses qu’elle a cherchées pendant des années mais n’attendaient pas… Quant à Esme, parviendra-t-elle à passer outre cette trahison même perpétrée pour son bien ? Parviendra-t-elle à oublier cet amour ravageur qui a forgé la femme qu’elle est devenue aujourd’hui ? Un amour destructeur mais non dénué de joie et de plénitude qui l’a aidée à se reconstruire à un moment crucial de sa vie ! La trahison n’est pas de moindre, mais Esme est tellement mordue que je ne serai pas étonnée si elle pardonne encore et encore à son élément perturbateur préféré !

Bref, n’attendez pas pour découvrir cette magnifique duologie et ses magnifiques protagonistes qui n’attendent que vous pour vous dévoiler le mystère de leur histoire, vous raconter leur amour passionnel et fusionnel. Leur rire, leur tristesse ainsi que leurs coups de sang légendaires ! Et la plume addictive de l’auteure est la cerise sur ce délicieux gâteau qui nous laisse quand même un goût amer par sa noirceur…Bravo Farah  Anah !

Merci à Black Ink éditions pour l’envoi du service presse ainsi qu’à Farah Anah pour cette sublime romance à fortes émotions qui sort des sentiers battus !

41Prs8tBvKL._SY346_

L’avis de Carine sur le roman de Sonia Eska Savage, chez Addictives Editions


Savage par [Eska, Sonia]Titre : Savage

Auteur : Sonia Eska

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé : 

Ils n’ont rien en commun… sauf le désir.

Casey est l’étoile montante du freefight, en chemin pour les Jeux olympiques.
Il est implacable, tourmenté et mystérieux.
Aria est nageuse, déterminée et tendue vers un seul but : remporter les Jeux.
Entre eux, c’est électrique et puissant dès le premier regard.
Céder au désir, c’est une évidence. Admettre ses sentiments ? Ce sera la plus grande épreuve de toutes !

Mon avis : 

Encore une magnifique lecture chez les Éditions addictives. Avec Savage, Sonia Eska m’a offert un merveilleux moment de lecture passionnante et très intense dans un univers très peu abordé en romance. On ne peut en aucun cas faire de pause lors de notre lecture tant on veut connaitre la suite des événements.

Aria est une grande nageuse qui s’entraîne sans relâche pour les JO de Rio. Son coach, qui est aussi accessoirement son père, ne la ménage pas sur le côté sportif et encore moins sur les sentiments qu’ils se portent pour l’un et l’autre. Ce dernier est acide, cinglant, il devient de plus en plus dur et tout particulièrement ces derniers mois. Pourtant, Aria donne tout ce qu’elle peut, tout comme son équipe dont fait aussi partie sa sœur. Depuis le décès de sa mère, Aria est devenue ermite, complètement coupée du monde extérieur, nageant encore et encore. C’est une vraie machine. Nager pour gagner est tout ce qui lui importe et c’est ce qu’elle fait jour après jour sous les yeux de son père pour qui ce n’est jamais assez bien. Aria est devenue cette fille hermétique à tout. Aucune affection, aucune sortie, rien ne doit la faire dévier de sa route. Zéro distraction, tout dans le contrôle. Seule et concentrée sur son unique objectif, La Médaille d’or à Rio.

Seul son meilleur ami, Pierce, est resté auprès d’elle malgré ses absences et son manque de sociabilité. Et c’est un peu à cause ou grâce à lui que contre toute attente, son contrôle et sa ténacité vont lui faire défaut face à un homme qui d’un simple regard, va faire mettre à mal ses barrières et la faire basculer… L’impact sera brutal…

Casey, l’étoile montante du Free-Fight est lui aussi en route pour les JO. Cet homme torturé ne se bat pas simplement pour le côté sportif, mais surtout, contre et envers ses démons qui le torturent et le hantent si souvent que cela fait presque peur. La rencontre entre les deux champions va être électrique… Et c’est une drôle de compétition qui va se jouer entre les deux athlètes dans une catégorie bien à eux.

Entre désir, promesses, drames, déchirures et tout l’espoir que peuvent avoir nos protagonistes, Sonia Eska nous offre là une romance spectaculaire tant elle est addictive et passionnante. Comment ne pas devenir accro dès les premières pages ? J’avais d’autres lectures en cours et ne lisant pas les résumés à la réception du service presse, j’ai tenté quelques lignes pour me faire une idée…je n’ai jamais pu arrêter ! Tans pis pour le retard, je devais en savoir plus, rester avec Aria et Casey. Ils m’ont tous deux emportée dans leur monde avec la dose d’émotion nécessaire pour me faire succomber sans préavis.

Nous entrons dans les coulisses de deux cœurs meurtris, mais aussi dans celles des J.O qui vues de l’intérieur apportent beaucoup tensions à cette histoire. Cette façon dont les athlètes professionnels font face aux entraînements ardus pour accéder au haut niveau. Se lever très tôt, effectuer des entraînements toute la journée, suivre une alimentation équilibrée… Motivés seulement par le dépassement de soi et la compétition. Oubliant bien trop souvent qu’ils ne sont pas des machines, mais des êtres humains, mettant alors à mal leurs vies sociales, sentimentales et leurs passions.

Aria et Casey sont deux sportifs écorchés aux âmes bien noires, mais déterminés dans leurs quêtes de la victoire qu’ils pensent être l’ultime but à atteindre pour trouver enfin cette plénitude qui leur fait défaut. Ils vont devoir lutter pour atteindre le podium… Mais si avant tout pour gagner, ils devaient lutter contre eux-mêmes ? Lutter contre ce manque, cette absence de laisser aller au désir et aux sentiments ? Se sentir tout simplement vivant hors compétition.

Le style de l’auteure est captivant tout en étant simple et riche de détails. On devine le travail de recherches poussées qu’elle a  faire pour nous immerger en plein cœur de l’ambiance des JO, vue et ressentie par nos protagonistes, ainsi que par ceux qui les entourent. Car les personnages secondaires sont tous aussi addictifs, attractifs que nos deux protagonistes. Ils font tous partie du package comme la grande famille qu’ils forment. Et c’est tous ensemble que nous vivons cette aventure comme si nous y étions. Sonia Eska nous pousse avec ses héros dont la psychologie est assez complexe et elle le fait bien. Le cheminement qui les mènera vers la lumière ne sera pas facile, mais nous sommes aux premières loges pour les encourager même si souvent on aimerait plus les pousser aux fesses et les mettre au pied du mur. C’est d’une plume pure, fluide et maîtrisée qu’elle nous offre un vrai bonheur. Un mélange brut de tendresse, d’impulsivité et beaucoup de sensualité. C’est vivifiant.

Un mélange de chaud et de froid qui fait du bien et met notre palpitant à dure épreuve. Et que dire de leurs échanges épistolaires ? En plus d’être vifs, ils sont souvent pleins d’esprits et j’ai adoré ça ! Tout comme j’ai aimé ressentir autant de choses et si j’ai été plus que touchée par Aria et qu’elle m’a fait vivre des tonnes d’émotions. Je dois vous avouer que c’est Casey qui m’a mise à terre, complètement KO. Je lui décerne la médaille d’or de mon cœur. Sans oublier Pierce qui mérite amplement sa place sur le podium des héros de ce roman.

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette pépite une fois de plus en service presse. Merci Sonia Eska pour ce merveilleux moment de lecture si palpitant et à la fois, si touchant.

Extrait :

– Merde, Aria, souffle-t-il en passant son bras dans mon dos pour m’attirer d’un coup sec contre lui.
Son érection se cale sur mon bas-ventre. Je ne respire plus, ne pense plus, n’obéis plus à aucun commandement de ma conscience. Comment peut-il gagner si vite ?
Sa main libre englobe ma joue et passe dans mes cheveux qu’il empoigne pour m’imposer de basculer la tête en arrière. Je suis prise au piège, comprimée contre son corps bandé, pourtant je n’ai pas peur.
Non, ce n’est pas de la peur, seulement de l’appréhension, de la surprise… de l’impatience contenue.
Tandis que ses yeux détaillent minutieusement les courbes de ma bouche, sa mâchoire se crispe. Une déferlante de frissons prend d’assaut ma peau, mes muscles, mes organes. Je vrille, je me noie, je…
– J’ai sauvagement envie de toi, articule-t-il.
Mon entrejambe s’enflamme. S’il savait à quel point j’en ai envie aussi, à quel point je me déteste de ressentir ça alors que je ne devrais penser qu’aux Jeux, aux médailles… à ma promesse.
– Mais tu peux partir, murmure-t-il en délaissant mon dos pour venir effleurer mes lèvres de son pouce.

Savage, de Sonia Eska, histoire intégrale.

ouns002redq

L’avis de Carine sur le roman de Ewa Rau : Moh chez les Editions Black Ink !


Moh par [Rau, Ewa]Titre : Moh

Auteur : Ewa Rau

Genre : Romance

Editions : Black Ink

Ebook4.99 €

Résumé : Quand, à 18 ans à peine, Moh quitte sa réserve pour poursuivre des études et vivre chez les Wilson, elle ne sait pas encore qu’elle sera prise dans un engrenage diabolique.

Quelques mois de plénitude avant de tomber dans le cycle infernal de la douleur, de la frustration, du désir, mais surtout de la rage. Sa rage. Celle d’un seul homme : Lenny.

Mon avis :

Lorsque j’ai débuté ma lecture, j’ai su dès les premières lignes que j’allais passer un très bon moment. Déjà de part le fait de découvrir les US et coutumes d’un autre peuple et particulièrement celui-ci, à qui on a tout pris et qui pourtant on traite comme des parias. Mais aussi par la plume de l’auteure que je découvrais pour la première fois et qui m’a conquise par sa manière très poétique, mais aussi empreinte de réalisme à nous raconter son récit.

Pourtant, dès le départ j’ai eu une vision de ce que j’allais découvrir et de comment cela allait finir. Vraiment ? Eh bien non… Première claque, préjugé ! La simplicité du début va prendre rapidement un nouveau tournant et Ewa Rau ne va pas épargner ses personnages.

Mohicanne, native de la tribu Navajo, petite fille du grand Chef Big Bird, étouffe dans sa réserve. Elle suffoque dans sa vie recluse, dans ses souvenirs funestes, mais surtout, dans ses rêves d’espoir… Retenue pour intégrer le programme d’insertion N.A.I.F, sa culpabilité ne l’empêchera pas de partir, d’avancer même si c’est avec le cœur lourd qu’elle quitte les siens. Elle a soif d’apprendre, de comprendre l’homme blanc et de fuir ce quotidien explosif dans lequel se mélange la pauvreté, l’alcoolisme et même… Les viols que subissent une femme sur trois. Toute cette souffrance et les espérances d’un peuple qui est aujourd’hui un vrai fléau que l’on passe sous silence. Un combat quotidien ignoré de tous.

Moh préfère ne pas faire comme les siens qui se battent dans le vent. Si elle doit se battre, ce sera à l’extérieur de cette réserve pour tenter sa chance vers un avenir meilleur apportant avec elle la valeur de ses ancêtres, l’honneur des siens… Moh part étudier chez l’homme blanc. Étant de sang-mêlé, elle espère que le peuple de sa mère, celui dont elle ignore tout, pourra la guider dans sa quête. Sa destinée…

Et c’est chez l’Ex-gouverneur, Wilson qu’elle posera sa valise, au « Victoria’s Ranch ». Elle y fera connaissance dans un premier temps de ses deux fils, Camille et John. Mais c’est le troisième et le plus mystérieux de tous qui accaparera ses pensées et qui pourtant brille de son absence… Lenny.

J’ai été très vite séduite par les personnages de ce roman, qu’ils soient bons ou mauvais. Ils ont tous une douleur qui les pousse à être tel qu’ils sont. Mais Moh et Lenny ont une histoire particulière. Une histoire qui ne peut laisser indifférent et qui nous pousse dans les abysses de deux peuples qui ont du mal à se comprendre.

Moh est jeune fille que l’on pourrait qualifier de naïve tant elle a été élevée loin de tout. Elle a soif d’apprendre, mais aussi d’honorer son peuple et ses valeurs. Et c’est dans un récit qui va nous transporter dans un voyage fabuleux, en plein cœur d’une quête, que l’on va se retrouver emporté dans un tourbillon d’émotions à plusieurs reprises. La quête d’une ethnie, de son histoire, la quête d’un cœur, mais aussi celle de l’amour et de la paix. Elle va se jouer dans un contexte qui constitue à la fois une opportunité pour Moh, mais aussi une menace. Pourtant, notre belle indienne apportera sur la terre des blancs cette sagesse qui la caractérise tant. Elle va transmettre force et courage dans la vie de chaque personne qui croisera sa route tout en jouissant de cette liberté qu’elle convoitait tant, avec comme boussole qui la guide à chaque pas, son cœur. Si elle comptait rester elle-même tout en apprenant davantage sur les hommes blancs, elle va vite comprendre qu’elle sera contrainte de renoncer parfois à la sagesse Du Grand Esprit et de laisser ses ailes se déployer petit à petit jusqu’à pouvoir prendre son envol. Sa rencontre avec Lenny va bouleverser sa vie si paisible jusqu’alors. Et si entre eux c’est très électrique, ce sera aussi très frustrant. Cet homme détestable et imparfait qui mène une vie sur le fil du rasoir l’attire plus que de raison en faisant naître en elle, cette boule d’énergie encore inconnue qui est le désir.

Mais s’il y a une chose que Lenny déteste plus que tout, ce sont bien les Indiens… Et pourtant, Pocahontas, comme il aime la surnommer, l’excite autant qu’il la déteste et cela rajoute une pression supplémentaire à toute cette rancœur qui transpire de ses pores à l’égard de son peuple. Cette frustration qu’ils partagent, leur donne encore plus la rage. Rage qui n’est pas habituelle pour Moh. Mais entre la haine et l’amour, ne dit-on pas qu’il n’y a qu’un pas ? Encore faut-il vouloir le franchir…

Au-delà de la magnifique histoire de Moh qu’elle nous offre, Ewa Rau a su dépeindre admirablement les terres ancestrales des Navajos. Elle nous vend du rêve, mais surtout beaucoup de réalisme avec les US et coutumes de ce peuple qui vit dans la pauvreté, sans eau courante ni électricité, mais dans le respect de leurs traditions, de leur culture, de leur religion fondée sur le culte des vents, des cours d’eau et de l’harmonie et où l’alcool et le chômage font des ravages. Des réalités contrastées avec ceux qui décident de se donner une chance et de se battre pour vivre mieux. Malheureusement, l’auteure nous montre aussi que le regard et les relations entre l’ensemble des Américains sur les Navajos n’évoluent pas assez rapidement et qu’ils en font trop souvent les frais…

Sous la plume d’Ewa Rau tout y passe. Émotions, colère, frustration, désir. Elle a su mêler à la perfection les messages de tolérance avec cette histoire d’amour, mais aussi les amitiés qui vont naître tout autour de Moh. Avec principalement le petit soleil qu’incarne sa nouvelle amie, mais aussi Microbe et les autres. Tous ont leurs histoires, leurs failles, mais surtout leur honneur. Une belle histoire donc passionnante, bouleversante qui m’a complètement happée au cœur du récit sans temps mort. Une romance magnifique qui sort des sentiers battus et qui nous offre une leçon de vie sans précédent avec des protagonistes qui prennent vie au-delà des pages en restant dans nos têtes bien longtemps après avoir terminé notre lecture.

Clap de fin ou je pourrais plutôt dire Claque de fin !

Ewa Rau m’a mise à terre tout en m’apportant paradoxalement du baume au cœur et un message d’espoir magnifique. Il faut dire que son écriture est puissante, percutante et à la fois tendre et douce. Elle nous charme puis nous malmène. Elle nous fait vibrer, nous apaise puis nous jette d’une falaise. C’est dur, c’est beau, c’est fort et ça claque ! C’est du Ewa Rau et j’en redemande !

Un grand merci aux Editions Black Ink pour m’avoir permis de découvrir cette lecture bouleversante en service presse.

Extrait :

« J’étouffe dans cette vie recluse et étriquée. Mon ambition me ronge, et signera ma perte si je ne fais rien. Ma seule échappatoire : quitter les miens pour me construire un avenir, sans oublier qui je suis et d’où je viens. C’est pourquoi je pousse sans hésitation cette porte qui s’entrouvre sur l’autre monde. Pour apprendre, mais surtout comprendre. Les comprendre.»

hearts-6860641

L’avis de Carine sur le roman de Erin Graham L’homme idéal est une licorne comme les autres.


76751543_1157232287819964_5431669573873041408_n.png

Titre : L’homme idéal est une licorne comme les autres.

Auteur : Erin Graham

Editions : Addictives

Genre : Comédie romantique

Ebook 4.99 €

Résumé :

Laly, 25 ans, institutrice et célibataire, rêve du grand amour à travers les pages de ses romances préférées, sans jamais l’avoir connu.
Jusqu’au jour où elle décide de se créer elle-même sa romance. Son boss ? Son coloc ? Ou peut-être un sportif ? Ou une star de ciné ? Lequel sera le bon ?
Aidée par ses amis de toujours et d’une imagination sans limite, elle approchera les incarnations de ses fantasmes les plus secrets, qui l’emmèneront loin de son quotidien…
Et si, au milieu de tous ces inconnus, elle croisait réellement son homme idéal ?

Mon avis :

Une comédie sentimentale tout simplement rafraichissante. Cette histoire est drôle, pétillante et aux personnages extraordinaires hors du commun.

Avec l’homme idéal est une licorne comme les autres, Erin Graham nous plonge littéralement dans le récit du roman de la quête de Laly. Cette romantique rêveuse qui grâce, ou à cause de Erin Graham, va partir à la recherche de son héros. Il parait que la romance existe partout autour de nous et qu’il suffit simplement de la trouver ! Oui c’est ce que dit Erin à la fin de son roman que Laly referme tout juste, alors c’est que cela doit être possible.  A moins qu’elle virevolte sur une planète inconnue et qu’un double aliéné ce soit emparé de sa plume ? A savoir…

Il est bien connu qu’il suffit de frapper à la porte d’un inconnu et de lui dire « Ho bonjour et si tu devenais mon histoire d’amour ?  » Et comme laly a toujours de la chance, c’est à ce moment-là que la femme, du dit voisin, pourrait bien arriver pour l’envoyer sur la lune. Vous me direz, elle pourrait y côtoyer les Aliens avec Erin et surement trouver un petit extraterrestre lunaire qui voudrait bien d’elle ? Beurk non ! Laly veut le grand amour ! Un héros comme dans les romances qu’elle affectionne. Rencontrer un Inconnu dans un ascenseur ou un Perfect boss ferait bien l’affaire, mais zut, il y a aussi les bikers ! C’est cool les bikers… Ana Scott a bien vécu sa belle histoire elle ! Bref, un héros ça ne court pas les rues, mais elle est bien déterminée à trouver le sien. Malheureusement pour elle,  Son boss est une vieille femme acariâtre donc déjà, on oublie. Un Biker ? Pourquoi pas, à voir.. Rien que de les imaginer dans leur cuir moulant Laly a déjà du mal à garder sa petite culotte étanche, c’est pour dire ! Mais avant tout autre recherche, voyons voir si le Héros Star serait pas plus mal. Riche, célèbre, gentleman et donneur d’orgasme, surtout donneur d’orgasme car ça, c’est rédhibitoire si cela ne fait pas partie de l’équation !

Laly recherche romance désespérément….  Elle va alors se lancer dans un défi, une sorte d’opération commando...  Trouvera t-elle son homme idéal ou est -ce un genre purement utopique que l’on ne peut rencontrer que dans les livres ?

C’est dans une lecture pleine de peps qu’ Erin Graham nous emporte d’un bout à l’autre sans aucun temps mort. Elle sort à nouveau de sa zone de confort en nous offrant une belle comédie romantique acidulé qui m’a complètement conquise par son originalité, mais aussi par ses personnages qui sont vraiment attachants et haut en couleur.

Entre amour, humour et quiproquo, pour son « Opération Romance »,  Laly va vivre des aventures complètement déjantées, mais aussi très tendres à l’image de ce qu’elle est vraiment.  Enchaînant les gaffes et les situations rocambolesques, elle part dans une quête guidée par la plume, au sens littéraire mais, aussi au sens propre, de Erin Graham.

Cette jeune institutrice est une jeune femme fraîche, pétillante, un pur rayon de soleil qui vous surprendra à coup sûr par sa façon de rêver à l’amour profond et pur. A tout ce qu’elle est prête à faire et à vivre pour être l’héroïne de l’histoire d’amour de sa vie. Il y a surement autour d’elle un homme fait pour elle, mais où se cache t-il ? Là est la question… Peut-être passe t-elle à côté des évidences ? Il est clair qu’elle ne veut pas de relation bas de gamme avec un homme qui n’en a rien à faire des convenances et qui n’est pas du tout romantique, non. Laly veut un homme qui arrive à cheville de ses héros de roman. Un homme qui lui fasse découvrir ce que l’on ressent lorsqu’on à des papillons qui virevoltent dans le ventre, un homme qui lui offre des fleurs et pour lequel elle serait la seule et unique merveille du monde. Oui ok, c’est beaucoup. Elle va très vite comprendre qu’ils ne sont pas du tout comme dans ses livres et que c’est loin de se passer de la même manière, Erin Graham n’est qu’une menteuse ! Quand une de ses héroïnes rencontre l’homme idéal en général il n’est pas Gay !  Bien entendu il faut que cela tombe sur elle. D’ailleurs elle aurait bien deux mots à dire à Ana Scott en ce qui concerne les Bikers car elles ne doivent pas avoir les même adresses. Rien ne se passe comme prévu, mais trouver un équilibre entre le rêve et l’idéal, ça peut se faire non ? Laly l’espère…

Et elle espère tellement la belle Laly que j’ai ressenti au plus profond de moi, cet amour incommensurable qu’elle rêve de partager avec un homme et toute l’émotion qui en découle. Elle m’a fait rire c’est clair, mais elle m’a aussi beaucoup touchée car dernière cette fille solaire, se cache une femme peu sure d’elle et désespérément en manque d’amour. Mais est-elle désespérée au point d’être prête à tout ?

J’ai plus qu’adoré retrouver la plume déjantée de l’auteur qui n’a pas su tenir son rôle de « Erin Graham » » dans cette comédie,  en se faisant doubler souvent par la folie de son clone « Marie H.J ». Une fois encore, cela a été un pur régal. Je ne dirais pas que j’ai eu des crampes au ventre à force de rire, mais mes zygomatiques ont bien travaillé je vous l’assure ! Je me suis totalement évadée dans une parenthèse de bonheur, d’amitié , d’amour et d’humour. L’auteure a une fois de plus réussi à m’emporter même en changeant de style. Il faut dire qu’on se retrouve un peu aussi en Laly. Qui n’a pas déjà rêvé en refermant une de ses romances un jour de rencontrer son Héros. Son Christian Grey, son Matthew, ou encore son Perfect Boss. Mais on sait toutes qu’avoir la chance de rencontrer un homme comme ceux de nos romances, c’est un peu comme croire aux licornes. Mythique, elles fascinent et font rêver. Elles sont signes de beauté de pureté mais aussi de la part féminine qu’il y a en chaque homme… En Bref tout ce qui fait rêver  jusqu’à sa corne que l’on dit magique et puissante. Qu’elle est une forme phallique est une pure coincidence… ou pas.

Et si l’homme idéal était une licorne comme les autres ?

Un moment excellent qui m’a emportée dans un univers que j’ai adoré, sans prise de tête, qui fait tout oublier et décompresser le temps d’une lecture.  Une romance à lire impérativement et si vous avez un coup de blues, accompagnez là d’un bon gros pot de Nutella.

Un grand merci aux Editions Addictives pour ce service presse mais aussi à Erin Graham pour sa confiance lors de l’écriture de ce dernier.

 

Extrait : 

«…Silence pesant dans la pièce. Je fronce les sourcils avant d’oser demander de plus amples explications. Ce mec est épuisant, c’est incroyable.
– Comment ça « les culottes » ? Je ne vais pas demander aux hommes de m’offrir des culottes, non ? J’imagine bien : « Si tu veux m’offrir un truc, je suis une fan de culottes, surtout n’hésite pas » ! Stan, tu sais que tu devrais quand même aller consulter ?
– Non, Laly ! répond-il en levant les yeux au ciel. Je parle du niveau d’humidité de tes culottes. Genre, ton boss, deux culottes noyées. Le biker, en revanche, une simple petite humidité à peine perceptible… Et hop, la culotte a parlé, le boss remporte ! Enfin, tu vois l’idée ?
Je vois surtout qu’il a vraiment un problème. J’en ai marre de ce type !
– Je trouve ça pas mal !
Et Gaëlle qui plussoie ! Non, mais sérieusement, comment voulez-vous que j’avance avec des meilleurs amis pareils ? Je suis cuite, destinée à la solitude éternelle, le Piou-piou, moi je vous le dis.
Je m’enfonce dans le canapé, l’esprit épuisé.
– Mouais. On verra pour ça.
Stan hausse les épaules, détaché.
– Bon, peu importe, de toute manière, c’est ton problème à toi. Si tu préfères risquer une petite mare asséchée comme en plein désert alors que les chutes du Niagara t’attendent, libre à toi. Tu ne viendras pas te plaindre.
– Il n’est pas question de ça, Stan ! m’énervé-je. Simplement, il n’y a pas que la culotte qui compte dans la vie !
– Waouh ! Ça c’est de la citation. Je te la pique, ça peut toujours servir !
Je lance un regard noir à Gaëlle qui remporte à l’instant la palme de la meilleure amie super chiante qui n’aide absolument pas…»

personnage-visage-emoji-dessin-anime-coeur-rouge_20412-158

La parole aux étoiles avec l’avis de Magalie Paoli sur le roman de Pauline M. Un Noël féerique !


: Un Noël féerique !

Auteur : Pauline M.

Genre : Romance

Editions : Rouge Noir

Ebook : 1,49€

Broché : 12,00 €

Résumé : 

Noah, libraire, recueille sa jeune nièce Abby après un tragique accident. Kiara quand à elle tient une boutique de jouets et ne pense qu’à son travail. Ils travaillent à deux pas l’un de l’autre sans jamais s’être rencontrés. Jusqu’au jour où …

L’avis de l’étoile Magalie Paoli : 

Mon ressenti Une plume très fluide. Un livre très agréable à lire, je ne m’attendais pas du tout à ça et très émouvant en ces fêtes de Noël. Une histoire pleine d’amour et de tendresse. Un oncle qui doit faire face à ses obligations en vers cette enfant. Une rencontre avec Kiara qui va changer leurs vies dans tous les sens tu termes. Des personnages attachants. Une couvertures magnifique pour ma part. Pour le prix du format Kindle est à 1,49€ Et pour le broché est à 12€.

Voici les liens pour les trouver : La Maison d’Edition ROUGE ET NOIR https://www.facebook.com/ROUGE-NOIR-Éditions-262657814590522/

Auprès de Pauline M. avec une dédicace https://www.amazon.fr/Noël-féerique-Pauline-Mebook/dp/B082461MZ4/ref=tmm_kin_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1575375133& sr=8-1

Amazon https://www.amazon.fr/Noël-féerique-Pauline-Mebook/dp/B082461MZ4/ref=tmm_kin_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=1575375133& sr=8-1

PS : Je n’ai pas noté plus de détail pour éviter de spolier et que c’est mon tout premier ressenti. Je suis preneuse pour tout conseil en prive pour ne pas embête tout le monde sur le groupe

merci

Magali Paoli

 

 

L’avis de Carine sur Pray for Me de Marie H.J


41Vu2DnN8LL._SX311_BO1,204,203,200_Titre : Pray For Me

Auteur : Marie H.J

Genre : Romance MM Young Adulte

Editions : Private

Ebook : Ici 4.99 €

Version Soft, sans scènes explicites : par là 

Broché : 18.00 €

Version Soft : Ici 

Résumé : Jude est membre de la fervente communauté religieuse de Littlewood, un petit village perdu dans la forêt. Saul, lui, vient de Boston, est issu de parents divorcés et ne connait que la liberté. Malgré leurs différences, le miracle se produit. Les deux enfants se découvrent complémentaires et liés par une étrange alchimie. Au fil des années qui passent, leurs liens se resserrent et se transforment. Arrivés à l’âge adulte, ils ne parlent plus d’amitié, mais d’amour… Et sans se poser de questions, ils se laissent glisser dans les sentiments les plus beaux et purs qu’ils n’ont jamais ressentis…Tout aurait pu se passer sans heurts ni troubles. Mais au cœur de LittleWood, il existe des règles. Des devoirs et des interdits… Une religion, un chef charismatique, des adeptes… Et beaucoup trop de certitudes. Dont une en particulier : L’homosexualité est une abomination. Une maladie qu’il faut à tout prix combattre.

Homoromance comportant des scènes explicites destinées à un public averti.Une version « Soft », proposant un récit sans scènes explicites est également disponible. (Pray For Me, Version Soft)Avertissement commun aux deux versions : Certaines scènes peuvent heurter les âmes les plus sensibles.

Mon avis, mais aussi en fin de chronique n’hésitez pas à découvrir : La parole aux bêtas lecteurs de Pray For Me.

Comme je vous l’ai déjà annoncé, Pray for Me ne sera par un coup de coeur, mais  beaucoup plus que cela. Je pourrais plutôt dire qu’il a été un coup dans le coeur ou encore un coup dans l’âme…  Un roman coup de poing qui m’a mise plusieurs fois à terre.

Avec Pray For Me, Marie HJ met en avant un sujet qui n’est pas commun. Un sujet fort, épineux, tabou et sensible, car l’auteur va aussi toucher l’église. La dangerosité de la religion à travers l’intolérance qu’elle porte, l’absence de liberté et le poids d’une culpabilité. Un roman qui touche avec un récit qui percute et des protagonistes attachants, magnifiques et tellement émouvants que trouver les bons mots pour vous donner mon ressenti va être vraiment difficile. Ils ne seront jamais à la hauteur, mais j’espère qu’ils sauront vous convaincre. Car ce roman devrait être lu par tous.

« Ses yeux sont ma lumière, ses lèvres ma bible et son corps ma terre sacrée. Il est ma foi, mon dieu, ma religion. Il est celui qui m’a sauvé… »

Lorsque Saul quitte Boston pour s’installer à contre cœur dans la petite commune de Littlewood, il n’aurait jamais pu imaginer tomber dans une ville si pieuse, ni être jugé par le seul fait que sa mère soit divorcé et donc, non fréquentable. Quitter Boston, son père, ses amis, est très difficile pour lui et il n’aspire qu’à une seule chose, repartir. Mais à 14 ans ce n’est pas lui qui décide malheureusement, et il devra s’y faire dans l’attente d’une solution. Tout est si différent… Même les gens le sont … Et ce voisin qui a l’air si sympathique et à la fois si étrange. Comment peut-on être fou de joie de se rendre à la messe ou encore organiser une Kermesse lorsqu’on a simplement 13 ans ? Saul ne comprend pas, mais le respectera toujours tout en le poussant un peu plus chaque jour dans un vent de liberté.

Deux ados complètement différent et pourtant si complémentaire… Jude et Saul vont se lier d’une belle amitié qui traversera le temps malgré quelques couacs que vont engendrer les sentiments naissants qui pousseront Jude dans des réflexions et des prières qu’il espère, lui apporteront la lumière. Ce dernier est élevé dans la foi de Dieu. On ne ment pas. On suit les règles et on s’aime les uns et les autres. Mais jusqu’à quel point peut-on laisser libre cours à notre amour s’il ne correspond pas à tout ce qu’on nous enseigne depuis toujours ? S’il s’approche plus de l’abomination que du Paradis ? Comment laisser libre cours à son cœur lorsque c’est toute une communauté que l’on trahi ? Dieu le met-il à l’épreuve ? Doit-il vraiment faire un choix ? Saul lui imposera-t-il les siens ? Tant de question qui se bousculent dans sa tête et aucun signe de Dieu pour l’aider à y répondre…

Jude va osciller entre courant ultra religieux, premier amour et famille, perdu dans ses réflexions, ses remises en question en fonction de son cœur, mais aussi de sa foi. Ce roman magnifique et bouleversant m’a fait verser des torrents de larme et m’a gonflé le cœur si souvent qu’il en est devenu très vite addictif. Une lecture m’a prise aux tripes, j’ai ressenti tellement de frustration de haine et de douleurs envers certains et tant de tendresse pour d’autres. Tout l’amour de nos protagonistes hurlent aux travers des pages. C’est poignant, déchirant percutant, mais c’est aussi beau et c’est Amour…

Cet amour impossible à combattre si pur, inconditionnel et magnifique que nos deux protagonistes se portent, illumine les pages les une après les autres. Des pages pourtant rempli de haines et souvent très obscures… J’ai été touchée, émue, bouleversée par l’histoire de Jude et Saul qui fait écho à un sujet réel et on ne peut en aucun cas enlever ce fait lors de notre lecture, ce qui l’a rendu d’autant plus intense émotionnellement. Être gay est une abomination de dieu pour la communauté de Littlewood. C’est une maladie qu’il faut combattre et éradiquer par n’importe quel moyen et Jude va en faire les frais… L’auteur nous ouvre les portes de l’enfer et nous montre à quel point la bêtise humaine est sans limite. Elle va les refermer sur Jude qui va vivre l’horreur pour le bien de ses parents et de sa foi.

Marie HJ ne va rien lui épargner et nous n’épargnera pas à nous par la même occasion en nous emportant dans une tempête d’émotion qui va nous broyer le cœur encore et encore. Un roman dur à encaisser, on refuse d’imaginer que cela existe vraiment et c’est pour cela que Pray For Me mériterait d’être lu par un grand nombre de personnes pour faire évoluer les mentalités. Aujourd’hui, il n’est plus possible de pouvoir encore imaginer l’homosexualité comme une maladie mentale ou encore une abomination de Dieu. Le cœur a ses raisons que la raison ignore. Aimer un homme ou une femme n’est-il pas juste aimer tout simplement ? N’est-ce pas ce que l’on nous apprend dans les saintes écritures aimez vous les uns les autres ?

Au milieu de toute cette aberration, il y a l’amour… Une belle et magnifique histoire d’amour tellement intense et si touchante qu’elle nous apportera la lumière indispensable à notre pauvre petit cœur qui va subir autant que celui Jude. Mais aussi de Saul. Car si ce dernier ne souhaite pas aller à l’encontre des choix de Jude, il souffre tout autant et n’aspire qu’une seule chose… Qu’il soit heureux et en paix avec lui-même et non, au nom des autres.

Pray For Me ne vous laissera pas indifférents et saura vous toucher comme il se doit. Marie H.J a écrit là une pépite livresque hors du commun. Sa meilleure pépite livresque, et pourtant je suis fan de tout ce qu’elle a écrit jusqu’à aujourd’hui. Mais je me dois de vous dire que ce roman les dépasse tous pour ma part. Elle a su donner le bon ton avec les bons mots. Elle y a mis tout son cœur, laissé elle aussi ses tripes au travers les pages avec une intensité palpable. On voit qu’elle a passé du temps dans ses recherches et que ces dernières l’ont touché au plus haut point. Tout est approfondi et réaliste, même si par pudeur, elle n’a pas tapé encore plus fort. Elle aurait pu, mais comme à son habitude, elle a su faire cette balance entre le côté sombre et la lumière pour nous faire passer son message dans l’émotion, la finesse et la douceur tout en nous percutant le cœur. Une fois de plus, elle nous offre une belle leçon de vie… Un grand merci pour cette pépite livresque qui restera à jamais dans mon cœur. Pray For Me fait partie de ces romans que je ne pourrais jamais oublier et que je ne cesserai de conseiller encore et encore.

La parole aux bêtas lecteurs de Pray For Me pour qui l’aventure à aussi été éprouvante, mais à la fois tellement belle… tellement forte.

Isabelle Tardieu 

« Il y a dans la vie, des chansons, des paysages, des personnes qui nous transportent!
Puis un jour, on lit un livre qui vous retourne, vous chamboule!
Ce livre une fois lu reste, s’insère au fond du cœur, vous fait réfléchir.
En tant que Bêta, on découvre l’histoire au fur et à mesure. On pourrait croire que c’est bien moins intense mais c’est totalement faux!
On s’émeut de la naissance d’un amour, on rit des situations qui s’y prêtent, on pleure pour la folie des hommes, l’injustice, la colère nous étouffe puis on prie pour la résilience de celui qui a été tellement malmené.
Et vient ensuite le moment où on est totalement heureuse et soulagée pour la finalité!
Cette histoire se vie, cette histoire interpelle, car il ne faut pas se leurrer comme il est expliqué par l’auteure au delà de cette magnifique romance, il est vrai que les faits existent, les intégristes de la pensée unique existent, ils veulent façonner le monde selon leur volonté. Ils réfutent des comportements, des idées, des amours. Ils se proclament guides.
Sans le doute, l’homme devient dangereux !
Ce livre de Marie HJ reste pour moi THE LIVRE par le sujet traité, de l’amour infini qu’ils ont l’un pour l’autre et la beauté de leur âme mais surtout par la qualité de l’écriture, tout en sensibilité et de respect!
Merci Marie pour cette aventure extraordinaire, tu as une capacité pour faire passer des messages tout en douceur et en intensité !
Pray for me »

Séverine David

« Même si on ne connaît pas Marie personnellement, il y a une chose dont on peut être sûre avec elle , c est que l on est jamais déçu par ses livres ! Elle a déjà écrit beaucoup de MM mais celui ci est particulier tant par le thème évoque que par la façon dont c est traité. Ce livre j ai plongé dedans avec appréhension : une belle histoire d amitié qui se transforme en une encore plus belle histoire d amour , deux jeunes à qui tout sourit …et pourtant !
On est entraîné dans un univers où l homosexualité est une maladie , une tare. On est emporté par cet amour qui devient interdit et qui doit être combattu. J ai souffert avec et pour Jude et Saul .J ai eu peur de voir Jude se perdre et j ai été émue de lire l amour que Saul lui porte . Ce livre n est pas juste une histoire d amour, c est apprendre à accepter , et rester qui on est . Jude et Saul vous touchent en plein coeur, vous font rire , pleurer et aimer la vie .Parce que la vie n est pas toute rose mais elle mérite qu’ on se batte pour ceux qu’ on aime .
Merci Marie pour ce livre avec un thème difficile à lire mais tellement magnifique et intense qu’ il ne peut que vous marquer et vous emporter . »

Alexandre Delloue

« Pray for Me m’a complètement chamboulé tellement c’est fort et tellement intense ! Et oui Pray for Me est mon très gros coups de coeur, les émotions sont là et on les ressent avec une force dingue . C’est un sujet très important qui va aider pas mal de monde. Merveilleux, sublime et bouleversant. Je suis conquis »

 

Sonia Grandadam

« Il est des livres dont on se souvient longtemps… Ils vous bouleversent, vous remuent, vous font trembler, vous emeuvent, vous font sourire… Ils sont rares mais Pray for me est un de ces livres, un de ceux qu’on conseille à tous ses amis et qu’on relit pour en apprécier encore plus chaque détail. C’est une romance mais c’est tellement plus… C’est le témoignage de pratiques qui hélas existent. Merci Marie H.J pour cette merveille ! »

Christine Didier Lachaume

Un petit résumé de mon ressenti après lecture de Pray for me. je peux dire qu’immédiatement j’ai été emportée par une multitudes d’émotions! L’histoire de Saul et Jude est magnifique des personnages plein de sensibilité qui vous toucheront profondément , deux âmes sœur d’exception! Une lecture intense, souvent des larmes que l’on ne peut retenir! Le sujet de fond vous interpellera , vous déstabilisa, vous révoltera, pourtant un sujet bien réel, tabou, dont on parle peu. » La manipulation mental doublée de maltraitance psychologique » Autour de Saul et Jude, il y a des personnages merveilleux et d’autre qui éveillent la haine! Nous portons un admiration sans borne pour Saul qui se battra pour « Sa pépite » quand à Jude la manipulation de ce pasteur homophobe va le plonger dans un trou noir! Je n’ai pas de mots assez percutants pour vous transmettre l’agitation des sentiments qui m’ont habités tout au long de ce livre! PRAY FOR ME Est un véritable bijou, pour moi, le livre de l’année ! Et n’oublions pas de dire que avec Marie, il y a toujours des moments d’humour irremplaçables et tellement bien venus, qu’ils nous font sourire malgré les circonstances !!

 

La parole aux étoiles avec l’avis de Elyiona sur le roman de Jordane Cassidy « Je te veux  » Tome 5


79530395_545340862988851_7663586351857532928_nTitre : Je te veux ! T5: Rien qu’à moi…

Auteur : Jordane Cassidy

Genre : Romance

Ebook : 5.99 €

Broché 15.00 €

Résumé : Ethan a décidé de tout arrêter avec Kaya. Rompre de façon abrupte semblait être la meilleure solution sur le moment pour lutter contre les sentiments amoureux qu’il éprouvait pour elle et pour la tenir définitivement à distance, mais tenter de l’oublier devint vite aussi douloureux pour lui que de l’aimer, comme le lui avait prédit Oliver.
En proie à la fois à ses convictions liées à son passé et aux sentiments vivifiants que Kaya instille malgré tout en lui, Ethan se sent désormais perdu. Mais lorsque le destin s’acharne à les mettre à nouveau l’un face à l’autre pour le Nouvel An, seul l’instinct trouve un écho à ses questions, seul son cœur vient à guider ses actes…

L’avis de Elyiona Ruby

Je viens à peine de refermer ce tome 5 de « Je te veux ! » que je sais déjà que mon cœur va mettre un petit moment pour s’en remettre. Jordane Cassidy a réussi, une fois de plus, à me mettre dans une bulle de lecture où plus rien d’autre n’avait d’importance. Rien ni personne n’aurait pu me faire dévier de ma volonté de nouer enfin avec le versant psychologique de la personnalité complexe d’Ethan et encore plus de celle de Kaya. Une fois de plus j’ai été conquise par ce 5e volet et encore je dirai que c’est un euphémisme. Rares sont les sagas qui me happent à ce point, rares sont celles qui me laissent dans cet état : un savant mélange de détresse émotionnelle et de convictions hors normes.
Ethan à la fin du tome précédent a mis fin à la relation qu’il avait avec Kaya. Mettre fin à ce contrat n’aura pas été une chose aisée mais sa volonté de se préserver doit être à la hauteur des douleurs qu’il subit. Toutefois il ne s’attendait certainement pas à ce que le revers de la médaille soit si rapide et si conséquent. Le vide qu’il ressent alors va le mettre sur la voie de la prochaine grande décision qu’il devra prendre. Rarement il aura été en mesure de se mettre autant en péril. Quitte à y laisser des plumes ou voire plus encore, il se doit de trouver le moyen de convaincre sa Princesse de lui accorder un nouveau contrat. Plus sécuritaire mais moins propre aux débordements d’émotions. Plus honnête mais cela est-il possible quand tant de secrets sont encore enfouis dans chaque cœur, chaque tête et chaque geste qu’ils émettent l’un envers l’autre ?
Kaya, elle, est de nouveau blessée par l’attitude de celui qui se veut son Connard. Comment lui faire comprendre qu’une telle attitude ne peut pas être perpétuellement être accepté ? Même si ni l’un ni l’autre n’arrive à mettre de nom sur ce qu’il se passe réellement entre eux, elle voit bien qu’une barrière a été franchie lorsqu’il l’a laissé l’approcher de manière si personnelle. Elle sait que ses gestes, ceux qu’ils lui avaient demandés, l’ont mis dans une colère noire. Que se cache-t-il derrière ces gestes tendres, ses attentions si particulières et tous ses non-dits ? Comment cerner cette personnalité digne de Docteur Jekyll et Mister Hide ? Se consoler pourrait-il leur montrer le chemin vers un accord meilleur ?
Lorsqu’Ethan décide de se jeter à l’eau et de se poser toutes les questions possibles sur ce qu’il ressent, il en vient à imaginer toutes les possibilités pour lui faire ouvrir les yeux. Mais cela sera-t-il suffisant ? Kaya, quant à elle, aveugle aux sollicitations de son cavalier est loin d’envisager le quart de l’avenir qu’il voudrait pour eux. Contrat ou pas contrat, Adam est toujours en toile de fond. Alors quand la peur de le perdre se fait présente, elle rétropédale et calme toutes les ardeurs de Monsieur Connard.
Ses efforts seront-ils vains ou ne seront-ils que le moteur pour démonter l’une après l’autre toutes les convictions de Madame Connasse ? Déballer ce qu’il ressent de son côté serait-il la clé de leur bonheur ? Rien n’est moins sûr !
Jordane Cassidy a une fois de plus maîtrisée d’une main de maître ce joli pavé. Pas loin de 500 pages et pour moi cela n’aurait encore pas suffit. Arriver vers la fin et terminer ma lecture ne m’aura rarement autant fait souffrir. Totalement addict à cette saga, j’attends chaque nouveau volume comme une gosse attend ses cadeaux de Noël. La plume de l’auteur prend une aisance qui évolue un peu plus à chaque tome. Ce dernier volet, très axé sur la psychologie des personnages principaux, va enfin nous permettre de mieux appréhender toutes les prises de décisions intempestives d’Ethan et de Kaya. J’ai adoré pour ma part entrer dans tous les questionnements que chacun subit face aux situations. Comment offrir son cœur quand la seule personne que vous avez réellement aimé, a trahi votre esprit d’enfant ? Comment aimer de nouveau sans trahir la mémoire et l’amour porté à celui autour de qui le monde a tourné si longtemps et avec tant de convictions ?
Jordane passe au crible, toutes les émotions. Rien ne vous serra épargné. Pour ma part j’ai été attendrie, en colère, déçue, amoureuse, et totalement perdue dans ce dédale de sentiments. L’auteur a particulièrement soigné tous les décors, autant environnementaux que tous les autres personnages qui plantent l’histoire. Aucun d’eux n’est à sous-estimer. Chacun a une place bien précise et nous oriente vers le dilemme des affections qui se font face et s’opposent.

Vous l’avez compris ce tome a de nouveau été un coup de cœur magistral. Embarquée ? Pas seulement. Conquise ? Bien plus que ça ! Fan ? Totalement ! Il me reste désormais, comme tous les autres lecteurs, à patienter voire à relire et rerelire (pour mon plus grand bonheur bien sûr) ce t5.
« Voulez-vous que je vous avoue que je vous aime ? ». Les paroles du groupe Léonie n’auront jamais aussi bien reflété une histoire.

 

PAL de la semaine & Romances de Noël !


Hello les étoiles, voici quelques sorties chez nos partenaires : Editions Addictives et Erin Graham – BMR et Valentine Stergann – Juno Publishing FranceNisha et caetera et Elisa Houot-Hope – Black Ink éditions et Emma Lodenn – Fanny André – Blandine P.Martin – Kelilane Bee  Julia Teis Aude Réco Emily Chain Nathalie P. !

  • Editions Addictives

Avec une sortie très attendue L’homme idéal est une licorne comme les autres d’Erin Graham.

Résumé : Une comédie pétillante et sexy !
Laly, 25 ans, institutrice et célibataire, rêve du grand amour à travers les pages de ses romances préférées, sans jamais l’avoir connu.
Jusqu’au jour où elle décide de se créer elle-même sa romance. Son boss ? Son coloc ? Ou peut-être un sportif ? Ou une star de ciné ? Lequel sera le bon ?
Aidée par ses amis de toujours et d’une imagination sans limite, elle approchera les incarnations de ses fantasmes les plus secrets, qui l’emmèneront loin de son quotidien…
Et si, au milieu de tous ces inconnus, elle croisait réellement son homme idéal ?

  • BMR

Avec la sortie qui a été décalée au 11 décembre à cause d’un problème technique, La Sourde oreille : La Dent dure – Tome 2 de Valentine Stergann. (Lien préco)

51t+NNgMt8L._SY346_

Résumé : Tel est pris qui croyait prendre ! Le cœur de Capucine balance entre Marceau, dont elle tentait pourtant de se venger, et Gabriel, son bel ex-stagiaire… Lassée de ces histoires de garçons, elle arrête tout. Mieux vaut être seule que mal accompagnée.
C’est alors que Julien, son meilleur ami d’enfance, réapparaît après une longue absence. Il apporte avec lui tout un tas d’explications sur son passé et celui de Marceau, semant le trouble dans l’esprit de Capucine.
Est-elle prête à entendre ces révélations ou fera-t-elle la sourde oreille ?

 

  • Juno Publishing France

Avec les sorties intégrales de :

TentationsIntégrale de Natasha Madison. (Cliquez sur le lien pour + d’infos)

Amours complexes – Intégrale de Ashley Jade. (Cliquez sur le lien pour + d’infos)

Balles en jeu de Kate Stawart. (Cliquez sur le lien pour + d’infos)

L’ordre rouge de E.S. Carter. (Cliquez sur le lien pour + d’infos)

  • Nisha et caetera

Avec la sortie de la 2e saison de Elisa Houot-Hope, One last song.

Résumé : Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ?
Riley a toujours tout fait selon les règles, ne s’est jamais fait remarquer. Elle préfère le calme de sa chambre aux soirées étudiantes bondées et compte bien finir son séjour en Angleterre sans se faire remarquer.
Alexander, chanteur, avance dans le noir depuis qu’il a coupé les ponts avec son frère. En Angleterre pour une semaine avant de continuer sa tournée, il vit au jour le jour.
À première vue, tout les sépare.
Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ?
Et si une semaine suffisait pour que tout votre monde en soit chamboulé, que vos priorités soient remises en question ?
Et si ce que vous avez espéré n’était qu’une illusion et que vous deviez retourner à votre vie après la plus belle semaine de votre existence ?

  • Black Ink éditions

Avec la sortie de Trio Marto Love d’Emma Lodenn.

Résumé : Enola n’a pas été épargnée par la vie, mais son futur mariage avec Aodren lui apporte une stabilité essentielle.

Profiter de vacances en amoureux dans la demeure familiale du jeune homme leur permettra de réfléchir à l’organisation de la cérémonie.

Mais un élément perturbateur les attend sur place : Manech, le cousin d’Aodren, un homme froid, mystérieux, dont la présence hérisse étrangement ce dernier.

L’avalanche de questions que déclenche cette cohabitation forcée la déstabilise, et le magnétisme du ténébreux Manech pourrait bien faire vaciller ses certitudes.

Attention, jolie Enola, déterrer les secrets entraîne toujours des conséquences inattendues…

  • Fanny André

Avec la sortie de Petite annonce, téléfilms & toi chez MxM Bookmark. (Lien préco)

513SxF6TZmL

Résumé : « Cherche partenaire pour marathon de films de Noël ! De Miracle sur la 34e rue à Love Actually, venez passer 24h dans le monde des rom-coms à flocons !
Je fournis des cookies, du chocolat chaud, mais tu peux amener des chamallows à mettre dedans.
Marathon prévu pour le 23 !
Si ça t’intéresse, merci de répondre par PM. »

En passant cette annonce, Red ne s’attend à aucune réponse. Pourtant, quelqu’un semble intéressé. Pour Red, Vyi23 ou une autre, c’est pareil. Il ne veut juste pas être seul pour ce jour particulier. Alors quand il tombe nez à nez avec Ivy, son crush sur le campus, hétéro et donc totalement out of zone, il sait que cette journée va être compliquée. Surtout que tout se ligue contre lui, de la neige aux Oreo, en passant par Hugh Grant dansant dans les couloirs… ce marathon s’annonce exceptionnel.

  • Blandine P.Martin

Sortie du 1er tome de la trilogie, Les passeurs de Lumière – Un ange passe, en auto-édition. (Lien préco)

51rUv6u8SwL

Résumé : Une fraction de seconde et tout bascule…
En rentrant de son service, Elisa, jeune serveuse londonienne, voit sa vie tourner au drame.
Personne ne sait de quoi demain sera fait.
Encore moins lorsqu’il est question de l’après…
Et si la fin n’était que le commencement ?
D’autres projets semblent avoir été tracés pour elle.
Elisa découvre l’univers des Passeurs de Lumière.
Plus qu’une simple mission, c’est une véritable destinée qui l’attend. Aidée par un mystérieux « Protecteur », Jared, elle devra assumer le poids de cette responsabilité, et rester maîtresse de ses sentiments, dont beaucoup d’âmes dépendent… au risque d’y perdre la sienne et de se brûler les ailes.

  • Kelilane Bee.

Avec la sortie numérique et broché de Mens-moi dans les yeux – Tome 1: The M.H. (Lien d’achat)

51YWl7GrqcL._SX322_BO1,204,203,200_

Résumé : À dix-neuf ans, Nalya subit un énorme chamboulement dans sa vie bien rangée. Son père, Driss, disparaît sans explication, juste après leur avoir dévoilé, à elle et sa mère Catherine, l’existence d’un fils caché, Ismaël, né de sa précédente union. Ce nouveau frère, Nalya a tout juste le temps de discuter quelques heures avec lui avant de s’envoler pour Los Angeles. Elle a été admise dans l’une des plus prestigieuses écoles d’Arts des États-Unis, pour ne pas dire la meilleure. Son avenir l’attend dans un pays qu’elle ne connaît pas, où les rencontres qu’elle y fera seront déterminantes pour retrouver les traces de son père. Les mystères auxquels elle sera confrontée sont peu communs, difficile de démêler le vrai du faux dans sa situation. Quand elle tombe sur Kaïs, son « initiant » sur ce campus pas comme les autres, son cœur lui donne du fil à retordre pour la première fois depuis longtemps. Nalya parviendra-t-elle à garder son sang-froid face à tant de secrets inavoués ? Réussira-t-elle à composer avec les événements impensables qui vont révolutionner son destin ? Arrivera-t-elle à conjuguer sentiments et mensonges sans se brûler les ailes ?

Romance de Noël

  • Avec la sortie du 2e tome de L’inconnu de Noël de Julia Teis chez Shingfoo. (Lien préco)

51dp2qOE4zL._SY346_

Résumé : Les secrets d’Adam ont poussé Lucy dans ses retranchements… Avec son manque de confiance en la gent masculine et sa prudence en amour, seule la vérité pourra débloquer la situation. Mais quand le silence d’Adam devient trop pesant, c’est l’impasse…

Pourtant les choses entre nos deux amoureux sont loin d’être terminées ! Lucy arrivera-t-elle à décrypter le mystère autour de l’homme qu’elle a appris à connaître et pour lequel elle a déjà développé de vrais sentiments ? Arriveront-ils à se retrouver ?

Après tout, les fêtes de fin d’année ne font que commencer…

  • La sortie de Au bon-air de Aude Réco.

Résumé : Christian, tête en l’air timide et propriétaire du Bon-Air, un café livres, vient de laisser filer son pâtissier en pleines fêtes de fin d’année.
Grâce à un tuyau de sa meilleure amie, Ama, il débauche Hugo. Seul hic : sa spécialité, c’est la pâtisserie érotique.
En coulisses, c’est la catastrophe. Christian accumule les difficultés, alors que la date butoir approche : la soirée de Noël qu’organise le Bon-Air, chaque année. Tout doit être absolument parfait, quitte à se mettre une pression monstrueuse. Et c’est à Hugo que revient la tâche délicate de terminer les préparatifs, en compagnie des amis de Christian.
Quand Noël rime avec pagaille et yoyo émotionnel… Bienvenue au Bon-Air quand même !
Installez-vous confortablement, on vous apporte votre chocolat chaud à la cannelle.

  • Sortie de Noël sucré, le 1er tome de Aux délices d’Amsterdam d’Emily Chain chez So Romance. (Lien d’achat)

51THAqioEkL

Résumé : Ils n’étaient pas faits pour se rencontrer, mais la magie de Noël en a décidé autrement…
Tess et Nolan n’étaient pas faits pour se rencontrer. Elle est une femme d’affaires, fragilisée par son ex, Tomás, qui l’a abandonnée à la veille de leur mariage. Il est confiseur, hanté par la mort de sa fiancée et de sa mère. Deux personnes aux passés tumultueux qui vont se croiser par hasard à Amsterdam à l’approche de Noël. Tout semble les opposer… Et pourtant, les artifices de Noël ne cessent de nous réserver des surprises ! Sauront-ils laisser leurs blessures de côté pour que la magie de Noël puisse opérer ?

 

  • Un Noël éternel par Nathalie P. chez S.E.E.

Résumé : Croyez-vous aux âmes sœurs ?

Aux êtres qui se rencontrent par le plus grand des hasards et qui sont amenés à se retrouver un jour ou l’autre ?

Mon univers était chaotique, je me raccrochais à mon travail. Pourtant, ce jour où le destin lui a tourné le dos, j’ai su que quelque chose allait changer.

Elle est devenue les battements de mon cœur, l’air pour gonfler mes poumons, les pensées de mon esprit, le partage de mon âme…

Ce dont je ne me doutais pas, c’est qu’elle allait devenir ma bouée de sauvetage et que par la même occasion, je serais la sienne.

Merci les étoiles et à bientôt pour un nouveau numéro de votre rubrique PAl de la semaine !

Sapin livres_0

Catégories PAL

L’avis de Carine sur le roman de Wendy Thevin : Pour le meilleur et pour le pire


Bonjour les étoiles,

Avec pour le meilleur et pour le pire, je découvre pour la première fois la plume de Wendy Thévin et je dois dire que c’est une belle surprise. J’ai vraiment passé un agréable moment en compagnie de chacun de ses personnages qui nous livrent une comédie romantique très rafraîchissante et souvent hilarante mais, qui ne manque pas profondeur avec un sujet qui touche.51cEiT5D1cL._SY346_

TitrePour le meilleur et pour le pire

Auteur : Wendy Thevin

Editions : BMR

Genre : Romance

Ebook7.99 €

Résumé : Émilie ne laisse pas de place à l’imprévu : sa vie professionnelle comme sa vie privée obéissent à des plannings bien définis.
Elle n’avait cependant pas anticipé que Jonathan, avec lequel elle rêvait de mariage et d’enfants, la largue… pas plus que Lara, sa meilleure amie, pourtant jadis célibataire libre et endurcie, lui annonce son union avec Pierre.
Par un concours de circonstances, en tant que témoin, Émilie se retrouve à devoir  chapeauter toute l’organisation du mariage avec un compagnon de choc  : Nathanaël, témoin du marié, aussi sexy qu’intimidant.
Émilie cédera-t-elle à son charme et réussira-t-elle (enfin) à se laisser aller  ?

Mon avis :

Avec pour le meilleur et pour le pire, je découvre pour la première fois la plume de Wendy Thévin et je dois dire que c’est une belle surprise. J’ai vraiment passé un agréable moment en compagnie de chacun de ses personnages qui nous livrent une comédie romantique très rafraîchissante et souvent hilarante mais, qui ne manque pas profondeur avec un sujet qui touche.

Emilie et Lara sont les meilleures amies du monde avec des caractères et des ambitions de vie bien différents. Si Emilie a toujours planifié sa vie jusqu’à prévoir son propre mariage et le nombre d’enfants qu’elle aura, de son côté, Lara ne souhaite en aucun cas se poser, elle est même anti mariage. Pourtant, ce n’est pas Emilie qui va convoler en juste noce la première. Elle qui pensait recevoir une demande en mariage de son petit ami dans le restaurant le plus select de la ville, vient de se faire plaquer en bon et due forme…

À presque 30 ans, la voilà seule, célibataire et complètement déprimée avec une obligation familiale qui lui pose vraiment souci et engendre beaucoup de peine. Et c’est tout naturellement qu’elle va se rendre chez Lara pour noyer son célibat, sa tristesse et tout le poids qu’elle porte sur ses épaules… Sauf que Lara ne lui laissera pas le temps d’en placer une et lui annoncera de but en blanc la demande en mariage de Pierre qu’elle a acceptée. Choquée, Emilie va se retrouver à devoir épauler sa meilleure amie pour les préparatifs du plus beau jour de sa vie, jusqu’à même devoir en prendre les commandes à la suite d’un concours de circonstance désastreux pour la future mariée. Et surtout, l’insistance du témoin du marié à faire partie de l’aventure et cela, ce n’était pas prévu au programme pour Emilie qui dès la première rencontre ne peut le supporter.

Ce mec est tout simplement immature et condescendant mais aussi… Canon et sexy à souhait. Tendre à ses moments, croquant et mordant à d’autres. Emilie ne sait plus quoi en penser et pourtant, tout ne fait que l’attirer vers lui…

Wendy Thévin nous offre un magnifique récit qui mêle à la perfection humour, amour et émotion. Si le début m’a paru simple avec les prémices d’une histoire vue et revue, il ne manque en aucun cas d’addiction et ce, dès les premières lignes.

Pourtant, cela n’a pas pris la direction que j’attendais. Et la suite m’a embarquée dans une configuration qui m’a complètement happée dans le cœur de l’histoire. Les personnages sont beaucoup trop attachants et vraiment bien pensés pour ne pas adhérer à ce récit attrayant qui nous emporte dans un rythme assez soutenu sans aucun temps mort.

À coup de joutes verbales et une tension sexuelle à son paroxysme, les préparatifs ne se feront pas sans mal pour les deux témoins des mariés. Mais il est clair que chacun d’eux cache des blessures qui les rendent tels qu’ils sont à ce jour. Deux sujets qui font partie de la vie de beaucoup d’entre nous, qui pèse dans notre quotidien et sur celui de notre entourage. Particulièrement en ce qui concerne Emilie. J’aurais aimé d’ailleurs plus d’approfondissement de ce côté-là, mais j’imagine que l’auteure n’a pas voulu plus développer pour nous garder dans l’état d’esprit d’une lecture légère sans entrer dans un contexte plus sombre.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste dans ce récit car, ils ont leurs importances dans l’histoire et si on va en détester quelques-uns, d’autres seront aussi attachants que les principaux, particulièrement Lara ou encore la maman d’Emilie et sa voisine. Drôle, touchant, attachant et juste, ce roman est une vraie bouffée d’air frais. Les amateurs de feel-good seront comblés par cette comédie romantique, un excellent remède contre la morosité ambiante. La plume à la fois pétillante et attractive de l’auteure est un plus non négligeable. Elle a un don pour nous faire rire, mais aussi ressentir les émotions de ses personnages auxquels on peut très facilement s’identifier. Tout comme le contexte dans lequel ils évoluent qui nous rappelle les mariages ou les EVJF que nous avons pu faire et les revivre au travers des pages.

J’ai d’ailleurs trouvé beaucoup de similitude avec le mariage récent d’une personne chère à mon cœur et j’avais presque l’impression qu’elle lui avait raconté dans les détails pour l’écriture du roman. C’était bluffant et en même temps super touchant de pouvoir assimiler des moments de lectures avec les souvenirs.

Un grand merci aux Editions BMR pour m’avoir permis de découvrir cette superbe lecture en service presse.

Extrait :

 

PAL de la semaine !


Hello les étoiles, c’est l’heure de votre rendez-vous hebdomadaire, la PAL de la semaine vous partage les sorties partenaires ainsi qu’une petite liste de quelques romances de Noël. Avec la participation des : Editions Addictives, Sianna Milano et Sonia Eska – Lips&Co éditions et Marina Galici – Black Ink éditionsJuno Publishing FranceBMR, Valentine Stergann, Lindsey T., Angel Arekin, Tessa Wolf et Avril Sinner – Nisha et caetera, Aurélie Coleen et Julie Bradfer – Priincess Ramera CassiMarie HJEva de KerlanTamara BallianaAngela Behelle Ena L. – Ava Król
Editions Addictives

  • Avec la sortie de Best Bad Idea de Sianna Milano.

Résumé : Il a tout pour lui. Il ne veut qu’elle.

À 17 ans, Ambre repart de zéro à Bordeaux. Nouvelle ville, nouveau lycée, elle est décidée à se concentrer sur son avenir et rien d’autre !
Mais ça, c’était avant de se prendre un ballon en pleine tête sur la plage…
C’est ainsi qu’elle rencontre Fabio, aussi sexy que sûr de lui, prodige du football promis à une belle carrière, lycéen comme elle… et décidé à la séduire !
Ambre a beau vouloir résister, le sportif se fraie peu à peu un chemin dans sa vie et dans son cœur.
Mais entre les coups bas de l’ex bafouée, de la belle-mère hautaine et les séparations imposées par la carrière naissante de Fabio, les deux amants réussiront-ils à préserver leur amour ?

  • A paraître aussi cette semaine, Savage de Sonia Eska.

Résumé : Ils n’ont rien en commun… sauf le désir.
Casey est l’étoile montante du freefight, en chemin pour les Jeux olympiques.
Il est implacable, tourmenté et mystérieux.
Aria est nageuse, déterminée et tendue vers un seul but : remporter les Jeux.
Entre eux, c’est électrique et puissant dès le premier regard.
Céder au désir, c’est une évidence. Admettre ses sentiments ? Ce sera la plus grande épreuve de toutes !
Lips&Co éditions

  • Avec les sortie du premier tome de la trilogie Décadence de Marina Galici. (Lien préco)

51KG4IFPYfL
Résumé : Zoé fait partie de ces femmes sur lesquelles les hommes se retournent instinctivement, avant de les craindre. Belle, volontaire, dynamique et franche, elle ne laisse personne lui marcher sur les pieds et mène sa vie comme bon lui semble.

Mais depuis qu’elle a été acceptée comme assistante dans une célèbre banque de New York, sous la hiérarchie du tyrannique et ténébreux Nathan Cooper, elle se voit peu à peu perdre le contrôle. Son nouveau patron ? Il est infect ! La jeune femme, qui ne supporte pas d’être traitée de manière aussi injuste, va tout faire pour renverser la situation, quitte à y laisser des plumes. Que se passe-t-il quand la glace rencontre le feu ? Mettez-les dans une même pièce, et vous le saurez !
Black Ink éditions

  • Avec la sortie tant attendue et comme le veut la tradition chez Black Ink à la veille de Noël, Black Xscape Game, une aventure concoctée par un collectif d’auteurs de la ME avec la participation de Aidan Adam, Farah Anah, Lucie Chatel, Manon Donaldson, Ange Edmon, Feryel, Isabelle Fourié, Caroline Gaynes, Mila Ha, Emma Landas, Mélodie Léane, Juliette Pierce, Ewa Rau, Lia Rose, Chlore Smys, Anna Triss et Audrey Woodhill !

Résumé : 17 héros de romance, tous plus caractériels et torrides les uns que les autres, se retrouvent coincés sur une île pour une convention Black Ink, très particulière.

Quand l’éditrice disparaît mystérieusement, son équipe fait appel à un enquêteur sexy, chargé de trouver le coupable.

Autant de protagonistes que de scénarios possibles, êtes-vous prêts à résoudre l’énigme ?

Entre fiction et réalité, les apparences sont souvent trompeuses.

34 mains diaboliques pour vous plonger dans une enquête inédite et palpitante.
Juno Publishing France

  • Avec la sortie de Monsieur Frosty de Leta Blake dans la collection DAPHNIS.

51-zitjPkxL._SY346_
Résumé : Le véritable amour peut-il réchauffer son cœur gelé ? Lorsque Casey Stevens est parti à l’université quatre ans auparavant, il a coupé les ponts avec son meilleur ami hétéro, Joel Vreeland. Il espérait que le temps et la distance diminueraient l’affection non partagée qu’il ressentait, mais il s’était langui de lui encore plus. De retour chez lui pour les vacances, il espère trouver un moyen pour qu’ils redeviennent amis. Mais la réception glaciale de Joel lui rappelle à quel point il avait dû se battre pour devenir son ami en premier lieu. Il faudra un miracle de Noël pour abattre à nouveau cette façade glaciale. Joel n’est pas aussi hétéro que Casey le croit, et ses années à souffrir de l’absence de Casey l’ont laissé seul et blessé, s’occupant de son père violent et s’efforçant de s’en sortir. Ne pouvant faire confiance à personne à l’exception de son chien – et sans aucune raison de croire que Casey s’intéresse à lui plus que pour les vacances – le cœur glacé de Joel pourrait se briser avant de pouvoir se décongeler. L’amour de Casey et Joel peut-il surmonter la méfiance, le rejet des parents, les différences de classes et quatre longues années de séparation ?

  • Ainsi que le 2e tome de Dans les ruines : Métahumains de Hailey Turner.

41bgK0mkHVL._SY346_
Résumé : Vérité et mensonges.

Le capitaine Jamie Callahan sait que la Force de Défense Métahumaine ne voit pas d’un bon oeil la fraternisation. Pour une fois dans sa vie, il enfreint toutes les règles. Avoir le sergent d’état-major Kyle Brannigan dans son équipe et dans son lit vaut le risque d’être découvert. Lorsqu’une mission demande à Alpha Team de s’infiltrer dans une alliance criminelle, Jamie sait que ce ne sera pas facile. Mettre le nom de sa famille en ligne de mire n’est rien comparé au rôle que la FDM veut lui faire jouer – celui du fils d’un milliardaire, renvoyé de l’armée, avec un amant au bras, qui cherche à conclure ses propres transactions douteuses.

Un sale petit secret.

Kyle sait que la seule façon d’être avec Jamie, c’est de cacher leur relation à leurs supérieurs. Se réveiller à la maison avec Jamie est plus important que d’être ensemble en public, ou du moins c’est ce qu’il pense, jusqu’à ce qu’il se retrouve face à ce qu’il rate. Faire semblant d’être un couple sur le papier pour le bien de la mission plonge Kyle dans un monde d’une incroyable richesse et l’élève à un statut social auquel il n’appartient pas, mais il fera tout pour rester aux côtés de Jamie.

Jouer le jeu pour gagner.

Entourés par l’ennemi, Jamie et Kyle doivent plus que jamais se faire confiance. Leurs couvertures – et la vie qu’ils tentent de construire ensemble – en dépendent.

  • Chez Juno Publishing, c’est aussi des tentations spécialement concoctées pour Noël. Avec la participation de : Le noël de M. Winterbourne par Joanna Chambers. (Précos Juno Publishing France)

5133Y9xOfAL
Résumé : Lysander Winterbourne et Adam Freeman vivent heureux à Edgeley Park depuis dix-huit mois. Le jour, Lysander est le gérant de la propriété d’Adam, la nuit, il est son amant, mais aucun d’eux n’a parlé de leurs sentiments les plus profonds. S’agit-il d’un « ils vécurent heureux… » ou d’un arrangement pratique ? Lorsque les deux hommes sont invités à l’abbaye de Winterbourne pour un Noël en famille, l’affaire se complique rapidement. Trouvant une maison pleine d’invités, ils doivent faire face à des révélations choquantes, des secrets gardés depuis longtemps et à un choix que Lysander n’avait jamais prévu de faire…

  • Et aussi la tentation MM, Diego de Jeremy Henry.

41X5ea77GLL._SY346_
Résumé : Diego Maillard est un soldat à la retraite, qui offre de temps en temps ses services à des groupes paramilitaires afin de ne pas perdre la main, ainsi que par goût à l’adrénaline. Le reste de son temps, il le partage entre sa famille, ses amis et le tourisme. Sa carrière ne lui a pas permis de trouver le grand amour, toutefois son célibat ne le dérange pas.

Une rencontre fortuite à Chypre, vite suivie d’une proposition trop alléchante pour qu’il la refuse, va mettre sens dessus dessous sa petite existence bien réglée…

  • Le père Noël mystère de Thomas Andrew.

51Ut4+BJlxL._SY346_
Résumé : Matthieu est un véritable Scrooge. Il déteste Noël. Il déteste les gens. Et par-dessus tout, il déteste ses congénères qui adorent célébrer cette fête. Son aversion va se décupler lorsqu’il commence à recevoir des cadeaux de la part d’un mystérieux Père Noël, bien décidé à le faire changer d’avis.

Matthieu s’y refuse et n’a plus qu’une seule idée en tête : le démasquer.

  • Mon plus beau cadeau de L.N. Nikita.

41hc474BM+L._SY346_
Résumé : Mais qu’est-ce qui m’a pris d’accepter ? Bien sûr, je ferais n’importe quoi pour ma meilleure amie, mais passer une soirée entière avec le pire cauchemar de mon adolescence n’était pas vraiment ce que j’avais prévu pour les fêtes. Pourtant. Et s’il pouvait être plus que cela ? S’il pouvait être mon plus beau cadeau cette année ?

  • Le bonhomme de neige de Sebastian Bernadotte

51tsYXmXpKL._SY346_
Résumé : Alrik Karlson est le présentateur de l’une des matinales les plus regardées de Suède. Avec ses enfants, Klara et Per, ils adorent la série de romans policiers « Stella Berggren », écrite par Dennis Bergandahl.

L’auteur à succès fait face au syndrome de la page blanche pour son prochain roman. Lorsqu’il remarque les bonshommes de neige en limite de son terrain confectionnés par ses nouveaux voisins, c’est l’illumination. Mais quand Alrik s’aperçoit avec horreur de l’anéantissement d’un de ses bonshommes que ses gamins avaient mis tant de cœur à construire, c’en est trop ! La guerre est déclarée ! Rien ne pourra les réconcilier, à moins que l’esprit de Noël en décide autrement…

  • Cœur de Glace de George J. Ghislain.

41HIutSjfyL._SY346_
Résumé : À Londres, durant cet hiver de 1830 si rigoureux, Arthur s’estimait heureux d’avoir un boulot à l’abri des grands froids.Barman le jour, garçon de joie, la nuit dans un club un peu particulier pour Lords guindés. Heureux ? C’est l’image qu’il donnait de lui.Beau garçon, toujours souriant, serviable, aimé de tous, de Madame, de ses collègues et de ses clients.

La réalité était tout autre.Il se sentait seul, sans avenir, rejeté par sa famille, paumé comme un chat mouillé sous la pluie.Il aurait tout donné pour un peu de bonheur, pour rencontrer l’âme sœur, pour retrouver les siens.Si seulement...

BMR

  • Avec la sortie de La sourde d’oreille, le 2e tome de La dent dure de Valentine Stergann.

Résumé : Tel est pris qui croyait prendre ! Le cœur de Capucine balance entre Marceau, dont elle tentait pourtant de se venger, et Gabriel, son bel ex-stagiaire… Lassée de ces histoires de garçons, elle arrête tout. Mieux vaut être seule que mal accompagnée.
C’est alors que Julien, son meilleur ami d’enfance, réapparaît après une longue absence. Il apporte avec lui tout un tas d’explications sur son passé et celui de Marceau, semant le trouble dans l’esprit de Capucine.
Est-elle prête à entendre ces révélations ou fera-t-elle la sourde oreille ?

  • Sans oublier les intégrales que la maison BMR a tenu à vous offrir comme cadeau de Noël et à des prix imbattables.

70578287_3106382649388288_6343684786594250752_n

Le 6 décembre, découvrez 4 intégrales à des prix exclusifs :

I Hate U Love Me, intégrale de Tessa Wolf

L’organisation- L’intégrale de Lindsey T.

No Love No Fear, l’intégrale d’Angel Arekin

Véline, l’intégrale d’Avril Sinner
Nisha et caetera

  • Avec la sortie en version numérique et broché de Endless Lust, le tome dédié à Terry d’Aurélie Coleen.

Résumé : L’aventure rock’n roll continue !
Dans l’ombre de Gibson, son meilleur ami, et de Fender, le batteur sulfureux du groupe Endless Lust, le bassiste Terry ne parvient pas vraiment à trouver sa place. Mystérieux, bagarreur et surtout accro aux groupies qui le harcèlent, l’énigmatique Terry est un loup solitaire qui rêve soit disant du grand amour mais dont le cœur semble éteint à jamais.
Une nuit, il fait la rencontre de Katerina, une charmante jeune femme qui officie comme barrista dans le bar de l’oncle de Terry. Belle, elle est surtout très différente de toutes ses autres conquêtes…
Katerina sera-t-elle capable de porter Terry pour qu’il puisse enfin se faire confiance, trouver sa vraie place au sein du groupe Endless Lust et par-dessus tout tirer un trait sur son passé sulfureux qui le hante au quotidien ?

  • Ainsi que la sortie de la 2e saison, Promets-nous de Julie Bradfer. (Lien préco)

41kz4GUMDAL._SY346_
Résumé : Tess pourra-t-elle pardonner à Aaron ?
Aaron et Tess se connaissent depuis l’enfance. Élevés dans un foyer d’accueil non loin de New York, ils ont grandi ensemble et se sont fait une promesse…
Pétillante, pleine de vie, la petite Tess est aussi solaire et joyeuse qu’Aaron est sombre et colérique. Pourtant elle va petit à petit se faire une place dans le cœur du jeune homme…
Leur lien paraît indestructible jusqu’au jour où Aaron disparaît subitement en laissant Tess sans explication.
Tess vit aujourd’hui dans les rues de New York, en marge de la société, effrayée par le moindre contact physique. Un beau jour, un homme lui propose de venir travailler chez BeWrite, une agence de presse. Cette proposition est une véritable aubaine pour Tess qui pense enfin apercevoir des jours meilleurs…
Mais elle découvre rapidement la véritable identité de son bien-faiteur et son lien avec Aaron, qu’elle ne tarde pas à revoir…
Tess pourra-t-elle pardonner à Aaron ? Que sont devenues les promesses de Tess et Aaron ? Comprendra-t-elle enfin pourquoi Aaron est parti du jour au lendemain ? Leur amour sera-t-il plus fort que les obstacles qui cherchent à les séparer ?

  • Priincess Ramera Cassi

Avec la sortie de The Moon represents my Heart.

Résumé : Comment moi, Timothy Park, 18 ans, en est arrivé à me retrouver dans cette situation ?
Je me remémore mon histoire, notre histoire, celle d’un garçon perdu qui a rencontré l’étoile et la lune.
Je les ai trouvés à la nuit tombée. Seul et désemparé, l’obscurité me berçait dans ses bras. Ils brillaient par leur éclat, m’ont guidé et appelé vers eux. L’espoir est apparu.
J’étais trop jeune pour entendre cette chanson en mon âme, pourtant mon cœur savait à ce moment précis que nous étions destinés à nous rencontrer tous les trois.
Ce n’était que le début entre nous…
Plongez avec moi dans mes souvenirs et tentons de comprendre les paroles de cette mélodie qui ne cesse de grandir en mon être.

  • Eva de Kerlan

Avec la sortie de Just you, une romance au masculin, ce titre a fait l’objet d’une sortie numérique sous le nom : Journal d’un gentleman. Une réédition qui sera disponible en format broché uniquement. DISPONIBLE A PARTIR DU 6 DÉCEMBRE.

75610666_734411953727935_3026977943881515008_o
Résumé : Pour Alex, brillant avocat, séduire une femme est un jeu dont il sort toujours vainqueur… jusqu’à ce qu’il LA rencontre. Elle, cette femme qu’il désire, qu’il veut, mais qui est totalement indifférente à son charme. Le défi est lancé. Saura-t-il la conquérir ?

Précommande de votre exemplaire dédicacé sur le site d’Eva de Kerlan

  • Tamara Balliana

Avec la sortie de L’amour dans le chai. Une romance à consommer sans modération.

Résumé : Léonie, aspirante actrice dont la carrière n’a jamais réellement décollé, est de retour dans son village natal de Cadenel. Désabusée, elle n’a d’autre choix que de remplacer sa sœur Laetitia, en congé maternité, au domaine viticole où celle-ci travaille. Mais dès son retour, elle tombe nez à nez avec Enzo, son voisin d’enfance qu’elle a toujours détesté. Comme un fait exprès, alors qu’elle pensait qu’il avait lui aussi quitté la région, leurs chemins ne cessent de se croiser. Heureusement, Léonie peut compter sur le soutien de ses nouvelles amies du clan des célibataires malgré elles pour lui redonner le sourire.

Alors que Léonie trouve peu à peu ses marques dans cette nouvelle vie, il ne reste qu’une seule ombre au tableau : Enzo. Comment faire pour s’en débarrasser ? Ou alors une trêve est-elle possible entre eux ?

  • Marie HJ

Avec la sortie de Pray for me en numérique et en broché que vous pouvez retrouver dès à présent (Lien broché) Une Homo-romance comportant des scènes explicites destinées à un public averti. Une version « Soft », vous est aussi proposée sans scènes explicites est également : (Pray For Me, Version Soft).

41Vu2DnN8LL._SX311_BO1,204,203,200_
Résumé : Jude est membre de la fervente communauté religieuse de Littlewood, un petit village perdu dans la forêt. Saul, lui, vient de Boston, est issu de parents divorcés et ne connait que la liberté. Malgré leurs différences, le miracle se produit. Les deux enfants se découvrent complémentaires et liés par une étrange alchimie. Au fil des années qui passent, leurs liens se resserrent et se transforment. Arrivés à l’âge adulte, ils ne parlent plus d’amitié, mais d’amour… Et sans se poser de questions, ils se laissent glisser dans les sentiments les plus beaux et purs qu’ils n’ont jamais ressentis…Tout aurait pu se passer sans heurts ni troubles. Mais au cœur de LittleWood, il existe des règles. Des devoirs et des interdits… Une religion, un chef charismatique, des adeptes… Et beaucoup trop de certitudes. Dont une en particulier : L’homosexualité est une abomination. Une maladie qu’il faut à tout prix combattre. sensibles.

PS : Avertissement commun aux deux versions : Certaines scènes peuvent heurter les âmes les plus sensibles.

  • Angela Behelle

Avec la sortie de L’héritage de l’Oméga de la saga La société chez J’ai Lu. (Lien préco)

41mhY4wMX8L
Résumé : À la ville comme à la scène, Mina et Philippe sont inséparables. Ils gèrent avec succès les Éditions Peyriac et sont désormais les heureux parents d’une petite Pauline. Un charmant tableau qui promet des jours heureux et paisibles… voire un peu trop.
Difficile de concilier vie de famille et vie de couple. Et, à bien y réfléchir, n’est-ce pas toute une page de leur histoire qui a été tournée, à l’instar de la Société ?
Lorsque Philippe s’en ouvre à son grand-père, il ne s’attend pas à ce que ce dernier lui révèle une recette miracle. Et pourtant… De chef d’entreprise à conseiller conjugal, Paul Peyriac a plus d’un tour dans son sac !
Romance de Noël

  • Avec la sortie de So romantic de Ena L.

Résumé : « Je suppose que tu viendras seul à mon mariage. Comme toujours. »
Voilà. C’est parti d’une seule réflexion de mon ex. (Et d’un blender vide de mojito.) À cet instant, moi, Milan, 26 ans, père célibataire, j’ai pris la résolution de trouver la femme de ma vie. Et pour cela, je suis prêt à tester toutes les méthodes possibles de rencontres, avouables ou non. Le mariage de mon ex aura lieu dans 2 mois. Et je compte bien lui prouver que moi aussi, je peux trouver l’amour.
Je résume : j’ai 2 mois pour réussir ce challenge. 2 mois pour dénicher l’âme sœur, dont je rêve depuis toujours. Et un handicap de taille : mon romantisme à la con.
Quelque chose me dit que rien ne va se passer comme je l’imaginais…
(Avertissement de l’auteure : ce livre est un crossover de « Not a fuckin’ romance », donc bien entendu, attendez-vous à du débile, à du non politiquement correct, et à de l’imprévu. J’assume entièrement, ou presque. Fin d’avertissement inutile.)

  • La sortie de La voix de l’ange : Et si un jour, un ange venait sur Terre pour vous sauver…de Ava Król. Une romance de Noël « pas tout à fait comme les autres », avec un gros zeste de surnaturel. (Lien préco)

41L-OM46F-L
Résumé : Et si un jour, un ange venait vous sauver…
Lorsque Tom, dix ans, envoie une lettre au Père Noël pour que sa maman retrouve le sourire, il ne s’attend pas à ce qu’elle tombe entre les mains d’un ange. Et pas de n’importe quel ange ! Zacharie n’est pas un ange comme les autres ! Bagarreur, téméraire, au caractère enflammé, il aime le whisky, les vieilles bâtisses, et n’hésite pas à donner de sa personne lors de ses missions. Mais… les souvenirs de sa vie terrestre et la trop grande part d’humanité en lui le torturent sans relâche et ne lui laissent aucun repos. Il accepte pourtant d’aider cet enfant, ainsi que sa jolie maman… à ses risques et périls.
Avertissement 1 : avec cette romance, nous sortons des sentiers battus de la romance de Noël classique, car elle met en scène un être surnaturel : un ange sexy !
Avertissement 2 : une scène érotique, pour public adulte.

Merci les étoiles pour votre fidélité, et pour vous en remercier, la team vous offre une hotte pleine de cadeaux grâce à la générosité de ses partenaires. Retrouvez-nous sur la Page Facebook ou sur notre groupe pour participer à nos jeux, à nos concours en plus des histoires de Noël improvisées rien que pour vous par la team ou par vos auteures préférées!

77087710_1164601077083085_7612202046027988992_o

Catégories PAL

L’avis de Carine sur le roman de Aurelia Vernet Christmas Sucks chez Plumes du Web


51BS6EL7FIL._SY346_TitreChristmas Sucks

Auteur : Aurelia Vernet

Editions : Plumes du Web

Genre : Romance

Ebook : 4.99 €

Broché : 15.90 €

Résumé : Joséphine Olinsky, avocate sûre d’elle et sans scrupules, déteste Noël et tout ce qui s’y rapporte. Surtout ce concentré de sentiments mielleux et dégoulinants de niaiserie. La seule chose qu’Aaron Starck, auteur à succès et séducteur, déteste encore plus que Noël, c’est cette garce d’avocate qui a réussi à lui extorquer la moitié de sa fortune lors de son divorce. Pourtant, ces deux-là vont devoir passer les fêtes de fin d’année ensemble suite à un (mal)heureux coup du hasard. Entre deux passages de la romance érotique d’Aaron et trois guimauves, entre une œillade de tatie Janine, sexagénaire décomplexée, et une énième plainte de ce vieux ronchon de papy René, coups bas et vacheries vont pleuvoir. Cynisme, sexe et quiproquos, Noël n’aura jamais été si mouvementé !

Mon avis :

Je vais commencer mon avis d’une façon pas très commune, en ne remerciant pas l’auteure pour les images de tatie Janine qui me hantent depuis la fin de ma lecture. Non, impossible… Par contre, la remercier pour ce merveilleux moment de lecture, je dis un grand OUI !

Il y a les fans de romances de Noël, puis il y a les autres… Les autres, peuvent d’ores et déjà se jeter sur cette histoire décalée qui leur fera aimer à nouveau ce genre de lecture. Pour les fans, vous ne serez pas déçues non plus. Aurelia Vernet a réussi le pari fou de vous réunir, le temps d’un récit déjanté, d’une famille de dégénérée, qui bouleverse les codes de la romance dégoulinante de guimauve qu’on aime lire en cette période. Pour ce faire, elle nous offre un panel de clichés qu’elle contre à sa manière en se servant de ses personnages qui ne sont pas tous fans de ces fêtes festives et elle le fait avec une grande justesse sans jamais tomber dans un simulacre faussement dosé…

Aaron Starck, célèbre auteur à succès a toujours excellé dans la comédie romantique mais, depuis trois mois, il se retrouve devant une page blanche. En plus de devoir changer de genre littéraire à cause de son éditeur, qui souhaite à ce jour un roman plus érotique, il subit cette colère qui le hante depuis son divorce. Il n’arrive pas à se sortir de la tête, son ex-femme et sa garce d’avocate. Elles lui ont tout pris, sa voiture, sa maison, son honneur… Et sa flamme. Depuis plus rien ne va. Alors, lorsque son meilleur ami l’invite à passer la fin de l’année dans leur chalet de famille, il se dit qu’il n’a plus rien à perdre et que l’inspiration reviendra peut-être auprès d’une vacancière au sang chaud. humm... Du sang chaud, il est clair qu’il va en trouver et plus que ce qu’il ne le pense, mais pas de la manière dont il espérait…

Joséphine Olinsky, avocate, sûre d’elle, sans scrupules, de caractère bien trempé et pleine de rancœurs n’aime rien ni personne…sauf sa demi-sœur pour laquelle elle se retrouve à devoir passer les fêtes de fin d’année dans un chalet au fin fond d’un bled perdu. Fêtes qu’elle exècre plus que tout… Noël. Tout comme prendre des vacances, cela ne lui ressemble pas. Jo est une warrior, elle fait partie de ces femmes qui écrase tout sur leur passage, qu’importe les conséquences, seul le résultat compte du moment où c’est une réussite. Elle donne l’impression que rien ni personne ne peut l’atteindre, et pourtant… Arrivée au chalet elle va avoir une drôle de surprise, de drôles de mauvaises surprises… On va découvrir que G.I. Jo, comme tout le monde l’appelle, ne s’est pas forgée une carapace pour rien, mais ne pensez pas qu’elle va devenir chamallow grâce à l’esprit de Noël ou encore à grâce à l’amour. Son caractère de merde elle le revendique et c’est Aaron qui en fera le plus les frais, même si personne ne sera épargné… À part peut être papy Jo qui lui, a tout compris !

Christmas Suks est un roman épique et atypique qui dégage un sacré mélange de sentiments contradictoires. On a envie de les voir s’aimer, mais c’est trop géant quand ils se détestent et on ne souhaite en aucun cas qu’ils enterrent la hache de guerre trop vite. Car rire de leurs coups bas et se délecter de leurs joutes verbales fait vraiment ressortir notre côté Grinch, mais pourtant, on se repaît de chaque rapprochement et on succomberait presque à la dinde de Noël qu’on imagine parfaitement en tatie Janine. Bien cuite, les jambes bien écartées. Mince… Mon Dieu me revoilà avec des images en tête qui vont me faire détester la dinde. A.U S.E.C.O.U.R.S

Les romances de Noël nous font souvent pleurer, mais dans celle-ci, nous parlerons plutôt de pleurer de rire même si l’auteur a su y apporter son lot d’émotions qui saura nous toucher. De rire à en pleurer ou pleurer de rire. S’émerveiller de l’ambiance de Noël tout comme la détester l’instant d’après. Avoir chaud assez souvent aussi, car il ne faut pas se leurrer, l’auteure n’a pas fait dans la demi-mesure et les protagonistes sont à tomber ! Le tout en un seul roman, ça fait un bien fou pour notre état mental qui précède cette période, mais aussi pour les zygomatiques car il paraît que faire de l’exercice, c’est bon pour la santé avant les fêtes et ce sont bien des muscles non ?

L’auteure est forte et même très forte. Forte dans la préparation des coups bas que vont se faire nos protagonistes. Forte en reparties et de belles parties de joutes verbales et cinglantes qui se déroulent, tout comme, elle fait passer ses messages tout en finesse, ou pas ! Deux mères pour Aaron, des commentaires peu élogieux, des histoires de famille… Elle nous emporte dans son univers en sachant parfaitement où elle nous emmène et elle le fait avec une psychologie des personnages très bien menée. Ils ont tous quelque chose, et rien n’est là par hasard. Tous sont géniaux à leurs manières, qu’ils soient du bon côté ou du mauvais, ils apportent leurs pierres à la réussite de ce roman, car au-delà du rire, il y a ces blessures qui apportent au récit cette profondeur et beaucoup de réflexions.

Je n’entrerai pas dans le sujet pour vous en laisser la découverte, mais je peux vous dire que tout cela m’a plus que touchée, car c’est tellement courant malheureusement dans la vie réelle… Un roman rafraîchissant et complètement barré qui ne l’est pas tant que cela finalement, tant il s’approche d’une vérité tellement évidente pour beaucoup d’entre nous quel que soit le côté que nous sommes, pro-Noël ou anti.

Une comédie pleine de saveurs, de sensations et d’émotions qui m’ont emportée dans un tourbillon d’exaltation des sens au son de Jingle Bell. Avec surprise dans le traîneau… L’histoire de Josepha qui a été intégrée au récit à la perfection avec toute l’importance et l’originalité qu’elle y apporte. Et moi, je dis BRAVO.

Un grand merci aux Éditions Plumes du Web pour m’avoir fait découvrir cette pépite ! N’hésitez surtout pas et foncez, vous ne serez pas déçues.

Extrait :

– Vous ne savez rien de moi, alors gardez vos réflexions pour vous et mettez-les vous là où je pense ! lui lancé-je en le défiant du regard.

– Ho si, je vous connais ! rétorque t-il tandis qu’il se plante devant moi. Vous êtes une garce manipulatrice ! Vous n’avez pas de cœur, vous ne pensez qu’à vous et prenez un malin plaisir à torturer les autres ! vous vous régalez à ruiner la vie de ceux qui vous entourent !

– Et vous, vous n’êtes qu’un scribouillard ! Un écrivain raté, obligé d’écrire des histoires à l’eau de rose farcies de cul pour vendre un peu de rêve à des frustrées de la chatte !

– C’est vous la frustrée ! la seule bite qui vous supporte, c’est celle de votre pote en silicone !

 

 

L’avis de Charlotte sur Ils vécurent heureux mais pas ensemble



41fV6EgSOnLTitre : Ils vécurent heureux mais pas ensemble

Auteur : Naomi Quetzal

Genre ; Feel Good

Editions : de l’Opportun

Ebook : 9.99 €

Broché : 14.90 €

Résumé :

Le 1er feelgood book pour les Editions de l’Opportun !

> ​Un livre qui donne le sourire !
> Le développement personnel de manière digeste
> La vie amoureuse abordée avec recul pour plus de lucidité.
Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Franchement, si c’était aussi simple, ça se saurait !

Thylane est une jolie jeune femme de 35 ans à qui tout semble réussir. Célibataire, sa vie est à la fois simple et compliquée, car Thylane veut tout et son soit disant contraire ! C’est une néo-féministe qui veut s’épanouir professionnellement, s’assumer financièrement, avoir des enfants, une vraie vie de famille, le tout en préservant sa liberté et son indépendance bien sûr !

Avec humour et recul, elle revient sur ses aventures amoureuses, de son premier bisou à sa dernière relation plutôt très sérieuse.

Grâce à Thylane, l’auteur donne la possibilité au lecteur, tout au long des trois tomes de sa série, de se poser toutes les questions – plus ou moins évidentes – du parcours sentimental. Faut-il toujours dire la vérité à son conjoint ? Le couple libre est-il possible ? Peut-on aimer toute sa vie la même personne ? Avoir du désir pour une personne du même sexe, est-ce être homo ou simplement bi ? Au fil des aventures de Thylane, de ses doutes, de ses décisions, de ses questions, le lecteur se découvre, se surprend et s’enrichit.

La Parole est aux étoiles avec l’avis de Charlotte : 

Ils vécurent heureux mais pas ensemble est un roman feel good, que je pourrais presque même qualifier de livre de développement personnel en raison de conseils ou astuces que l’on peut glaner çà et là.
Thylane est une jeune femme complexe pleine de contradictions. Elle nous amène à la découverte de son parcours sentimental, ses premières fois, ses expériences pour trouver chaussure à son pied. Elle partage ses doutes, ses questions et ses choix.
A 35 ans, elle reprend toutes les grandes étapes de sa vie amoureuse en nous plongeant avec elle dans ses questionnements dans lesquels chacun peut se retrouver : comment embrasser avec la langue ? est-ce le bon moment, la bonne personne, le bon lieu pour découvrir la sexualité ? Comment se remet-on d’une rupture ?
Les questions et les situations évoluent en même temps que le temps passe et que Thylane change. Elle cherche, se cherche, essaie plusieurs façons de trouver l’amour et nous livre plusieurs situations cocasses avec humour. Puis viennent les situations plus gênantes, comme l’amour à sens unique et les douleurs que cela engendre…
Dans chaque situation vécue par la jeune femme, on peut s’identifier, trouver un peu de soi. S’approprier des solutions, des astuces à appliquer à ce que l’on vie.
Dans Ils vécurent heureux mais pas ensemble c’est avec humour Naomie Quetzal apporte des conseils, des moyens de prendre du recul sur des événements vécues. Il m’a tout de même manqué un fil conducteur, un lien plus marqué avec le présent, la vie actuelle de Thylane, pour être pleinement dans l’histoire. Malgré ce manque j’ai beaucoup apprécié ma lecture tout comme les dessins illustrant les propos de l’auteur qui apportent une touche d’originalité dans ce feel-good. Je lirai avec plaisir les prochains tomes.

 

PAL de la semaine du 25/11 au 30/11 !


Hello les étoiles, voici quelques nouveautés qui arriveront dans vos PAL dans la semaine. Avec les éditions Addictives, Kristen Rivers et Laura Black, Lips&Co et Vanessa Martin, Nisha et caetera et Elisa Houot-Hope, BMR et Vanessa Furchert, éditions Prisma et Colleen Wright, Ena Fitzbel, Liah Waureel, HQN et Angéla Morelli, Alter Real et Elisabeth Jouvin, Gloriana éditions et Laetitia Arnould, Sully Holt, Antho Naki, N.L. Landor.

Editions Addictives 

  • Avec la sortie de Noël part en vrille et ma vie aussi !, une romance de Noël de Kristen Rivers.

Résumé : Un amant pour Noël ? Ben voyons !
C’est fou comme tout peut basculer vite ! En une matinée, Sonia perd son café, son vélo, son portefeuille, sa dignité, sa promotion… et elle se retrouve condamnée à des travaux d’intérêt général !
En pleine période de Noël, on a vu mieux… Mais elle refuse de se laisser abattre ! Elle va mener chaque tâche à bien, qu’il s’agisse de nettoyer les routes ou de se déguiser en Saint Nicolas sur un âne capricieux.
Ça ne l’empêchera pas de déguster des biscuits, de profiter des illuminations, et de savourer les premiers flocons de neige.
Au milieu de tout ça, il y a Miki. Il est séduisant, sûr de lui, mystérieux… et il adore la rendre dingue !
L’embrasser ou le bombarder de boules de neige ? Sonia hésite encore…

  • A paraître aussi la sortie papier de Dark Initiation de Laura Black. (Lien préco)

410clevztcL._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Elle s’ignore, il va la dévoiler… Alexei est froid, méthodique et ne se laisse troubler par rien ni personne. Pour un tueur à gages comme lui, les sentiments sont un fardeau, et l’amour, une faiblesse. Forte et courageuse, mais également secrète et réservée, Tempérance travaille dans une agence de détectives privés. Quand elle rencontre Alexei lors d’une mission, elle succombe au charme de ses yeux d’orage et aux promesses de délices qu’il lui offre. Seulement, rien ne se fait par hasard dans le monde d’Alexei, et Tempérance pourrait bien être tombée dans le plus dangereux des pièges !

 

Lips&Co éditions 

Avec la sortie de Stronger Love, le 3e tome de No Way ! de Vanessa Martin. 

Résumé : Pour Emma, Simon, Nora et Christian, l’amour a été à la fois interdit, inattendu, mais il s’avère toujours aussi fort, et ce malgré les difficultés de la vie.

Il n’est pas évident pour ces jeunes gens de faire face aux aléas de leur couple, de jongler entre études et projets, et de pouvoir s’affirmer dans leur relation qui a parfois démarré de façon conflictuelle.

Ils devront apprendre à décider ce qui est le mieux pour leur avenir au détriment d’autres possibilités tout aussi tentantes.

Quels chemins choisiront-ils pour affermir les liens sacrés qui les unissent ?

Nisha et caetera

  • Avec la sortie de la 1ère saison de One Last Song de Elisa Houot-Hope.

41QhNGANTuL._SX307_BO1,204,203,200_ Résumé : Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ?
Riley a toujours tout fait selon les règles, ne s’est jamais fait remarquer. Elle préfère le calme de sa chambre aux soirées étudiantes bondées et compte bien finir son séjour en Angleterre sans se faire remarquer.
Alexander, chanteur, avance dans le noir depuis qu’il a coupé les ponts avec son frère. En Angleterre pour une semaine avant de continuer sa tournée, il vit au jour le jour.
À première vue, tout les sépare.
Et si une semaine suffisait pour tomber amoureux ?
Et si une semaine suffisait pour que tout votre monde en soit chamboulé, que vos priorités soient remises en question ?
Et si ce que vous avez espéré n’était qu’une illusion et que vous deviez retourner à votre vie après la plus belle semaine de votre existence ?

BMR 

  • A paraître, le 3e tome de Lucky Luce de Vanessa Furchert.

Résumé : Eh oui, c’est encore moi ! Allez, je sais que vous êtes contents de me revoir.
Après avoir changé de ville, de travail et surtout de petit ami, me voici de retour, plus déterminée et heureuse que jamais.
Le seul souci, c’est que personne ne m’avait dit que concilier vie professionnelle et vie privée pouvait s’avérer si compliqué…
Bref, j’ai du pain sur la planche si je veux espérer boucler la boucle et vous offrir le happy end que vous attendez tant !

Ena Fitzbel 

  • Avec la sortie papier du 4e tome de Sex Trip – Londres: No limit. (Lien préco)

51giZC-dSvL._SX331_BO1,204,203,200_

Résumé : Dans les affaires, comme en amour, je suis le meilleur !
Jeffrey Clarks – Jef pour les intimes –, 30 ans, sujet de Sa Majesté britannique.
Acheteur pour un grand constructeur automobile.
Parle quatre langues et sait se servir de la sienne.
N’a qu’un foyer : le monde qu’il parcourt de long en large.
Aime le sexe et les femmes. Déteste les interdits.
Ne se met aucune limite.
Âmes sensibles, s’abstenir !
Roman Adulte : réservé à un public averti.

 

  • Retrouvez aussi Ena Fitzbel dans Work Attitude : Parce qu’il ne faut pas mélanger plaisir et travail ! Une romance sexy, drôle et touchante au bureau en version intégrale.

Résumé : Josh Friston, vous connaissez ? C’est moi, ce bel étalon britannique à qui aucune femme ne peut résister… et qui accessoirement s’est fait larguer par sa fiancée. Bah ! N’y songeons plus. De toute manière, le train-train d’une vie de famille ne me conviendrait pas. J’aime trop mon métier d’acheteur international.
Au détour d’un déplacement professionnel, j’ai rencontré Anaïs, un sacré petit bout de femme qui travaille pour l’un de mes fournisseurs. Elle me plaît bien. Mais attention, n’allez rien vous imaginer. Nous sommes juste amis. Quoi qu’il en soit, je crois que je ne l’intéresse pas. Et puis, je ne mélange jamais plaisir et travail. Alors pourquoi occupe-t-elle autant mes pensées ? Ça, je donnerais cher pour le savoir !

Romances de Noël

La team vous a concoctée, comme chaque semaine, une liste de romances de Noël déjà sorties ou à venir avec :

  • Noël, amour, et autres tracas de Liah Waureel arrive dans vos liseuses le 28 novembre.

Résumé : 30 jours pour me redonner goût à la vie et me faire à nouveau aimer Noël.
30 jours pour redevenir celle que j’étais avant la trahison dont j’ai été victime il y a quatre ans.
Voici le défi de folie que s’est mis en tête ma meilleure amie. Mais elle n’avait pas pris en compte cet homme masqué qui va chambouler tous ses plans.
Et les miens…
Une courte romance sur fond de neige, de rennes, et d’interdit qui vous donnera envie de filer au Canada pour y goûter les spécialités locales.

  • Et il a neigé sur le Fjord de Laetitia Arnould, sort demain dans la collection Majesty de Gloriana éditions ! (Lien préco)

51COix7G+BL

Résumé : Quand Léo Mersange est licenciée à moins d’un mois des fêtes de fin d’année, elle choisit de noyer son sentiment d’échec dans un chocolat chaud à la cannelle, faute de mieux. Sa vie professionnelle est un fiasco et elle appréhende déjà le réveillon et les sempiternelles allusions de ses parents sur son statut de célibataire sans emploi. Aussi, lorsque sa meilleure amie lui propose de remplacer au pied levé un employé d’un village de Noël en Finlande, Léo n’hésite pas une seconde. Tout plaquer, échapper au réveillon moralisateur et travailler dans un cadre féerique ? Quelle aubaine ! Bagages sous le bras, elle embarque deux jours plus tard pour la ville lapone de Rovaniemi. Hélas, Léo est poursuivie par la malchance. Des mauvaises conditions climatiques, un détournement d’avion et un malentendu l’empêchent d’arriver à destination et l’obligent à cohabiter avec le serviable et séduisant mais très agaçant Svein Thorsen, un Norvégien polyglotte flanqué de son inséparable shiba inu, Oslo.

  • Le bonheur dépend parfois d’un flocon de Colleen Wright chez les éditions Prisma. (Lien d’achat)

51h48G28OsL

Résumé : Quand le doux foyer d’une auberge réunit les cœurs.
Et s’il suffisait de quelques flocons pour que le bonheur frappe à la porte ?
Dans ce feel-good réconfortant et chaleureux, une tempête de neige réunit par hasard tout un petit monde dans une auberge perdue, juste à temps pour que la magie de Noël opère.
À l’approche des Fêtes, Iris décore sa petite auberge, perdue dans la campagne, pour accueillir quelques habitués restés fidèles au fil des ans. L’établissement connaît depuis quelque temps des problèmes financiers qui pèsent sur son couple. C’est alors qu’une tempête de neige inattendue précipite chez elle tout un petit monde. Il y a là Molly qui écrit des livres pour enfants mais qui se trouve en pleine panne d’inspiration, Marcus le jeune veuf séduisant qui a bien du mal à gérer ses deux petites filles mais aussi Hannah venant pour se marier dans un cadre pittoresque mais dont le fiancé annule à la dernière minute. Cette dernière a d’ailleurs la surprise de retrouver Luke, son ami d’enfance qui n’est autre que le petit-fils de Iris…
Les histoires s’entrecroisent et alors que tout semblait mal parti, cette tempête de flocons va les réunir et qui sait ? Changer leur vie à jamais…

  • Pardonne-moi si tu peux de Antho Naki.

Résumé : Kurtis est un jeune homme qui n’a malheureusement pas su réaliser ses rêves d’adolescence.
Victime de harcèlement quand il était au collège, jeté hors de chez lui à cause de son homosexualité à la fin du lycée, devenu caissier malgré ses études supérieures, il se sent seul et mal dans sa peau.
Lorsqu’à l’approche des fêtes de fin d’année sa meilleure amie l’oblige à faire du shopping pour ces fêtes qu’il déteste, il tombe sur Loïc, un ancien harceleur.
Lorsque la magie de Noël se mêle aux souvenirs douloureux, le passé sera-t-il un frein à l’amour?

  • Embrasse-moi sous la neige de Angéla Morelli dans la collection HQN.

Résumé : Cette fois-ci, elle aura peut-être droit à une fin plus romantique…
June doit bien le reconnaître : son retour à Bagnères-de-Luchon pour les fêtes de Noël commence plutôt mal. Qui aurait pu prévoir qu’elle se retrouverait seule en pleine forêt, à la tombée de la nuit, coincée dans un foutu fossé enneigé ? Bien sûr, sans téléphone portable. Heureusement, un gendarme de haute montagne a entendu ses cris hystériques. Mais, alors que le soulagement la gagne, June reconnaît en son sauveur Esteban, son béguin d’adolescence. Esteban, qu’elle avait maladroitement blessé avec un club de golf, il y a quinze ans, alors qu’il s’apprêtait à l’embrasser… Tout compte fait, mourir de froid, seule en pleine forêt, était peut-être une perspective plus attrayante.

  • Du sucre et des étoiles de Sully Holt. Ce n’est pas un pur roman feel-good. C’est une histoire empreinte de mélancolie qui aborde des thématiques particulières telles que la guerre, l’asexualité et le handicap. (Lien d’achat)

51t2oNfIoZL._SY346_

Résumé : À trente-neuf ans, Nathanaël Dupuis, bibliothécaire débordé et hypocondriaque, est submergé par ses nombreuses responsabilités. Il préfère passer son temps à courir plutôt que porter un regard objectif sur le désert affectif de sa vie. Son existence est plutôt bien remplie entre une mère envahissante et Gidéon, son ami d’enfance atteint de trisomie dont il est le tuteur légal.

Broni est un boulanger au caractère bourru et solitaire, héritage d’une enfance croate marquée par la guerre. Ses blessures restent secrètes et peu de choses suscitent encore son intérêt… hormis les étoiles et Nath.
Troublés par leur attraction mutuelle, les deux hommes ne cessent de se tourner autour depuis l’adolescence sans jamais franchir le pas. Car Nath, gêné par son absence d’attirance sexuelle, est tiraillé entre ses doutes et les sentiments qu’il porte à Broni.
En cette période de fêtes, un événement dramatique pousse les deux hommes à se rapprocher tandis qu’autour d’eux, Noël se prépare. Entre quiproquos, expériences culinaires et voyage dans les étoiles, la relation amoureuse de Nath et Broni pourrait bien prendre un tour exceptionnel et parvenir enfin à s’épanouir.

  • Un Noël qui a du chien de Elisabeth Jouvin sort le 29 novembre chez Alter Real !

Résumé : Kaëlys est une indécrottable célibataire, les relations amoureuses, ce n’est pas son truc. Elle préfère se consacrer à son boulot de flic. Son nouveau collègue a beau être séduisant (adorable, craquant, canon, sexy, gentil – rayer la mention inutile !), hors de question qu’elle tombe sous son charme. Non, non et non ! Masson aime son boulot de flic, mais un peu moins sa vie. « Paumé » le définit bien. Il étouffe, littéralement, et ne sait pas comment s’en sortir. Alors, il n’a certainement pas besoin que cette petite collègue sexy vienne troubler son équilibre précaire. Non, non et non ! Mais c’était sans compter un chien abandonné, et la magie de Noël. Parce qu’à Noël, les histoires se terminent toujours bien, non ? Alors, pourquoi est-ce que ce ne serait pas le cas de la leur ?

  • Un étrange Noël Islandais & Picadilly, l’aurore des Pâques de N.L. Landor, une édition spéciale Noël 2019. Deux nouvelles amusantes regroupées en un seul livre. (Lien d’achat).

51Yrefh0LtL._SX326_BO1,204,203,200_

Résumé : Venez retrouver deux nouvelles amusantes regroupées dans le même livre et laisser vous emporter par la magie du monde qui vous mènera aux côtés de deux jeunes femmes découvrant les mystères de Noël et qui obtiendront bien plus qu’un simple cadeau ; et par l’aventure inattendue d’une petite hamster aidant d’étranges créatures. Un étrange Noël islandais (titre original : MAGiE de Noël) : L’hiver commence doucement dans les terres froides d’Islande où Mikaelína, une jeune femme passionnée d’aventures, de contes, de légendes et de mythes poursuit ses nombreuses recherches afin de terminer une œuvre littéraire gigantesque. Le premier jour de décembre va être pour elle le début d’une aventure extraordinaire la projetant dans un monde de magie surprenant afin de réaliser le souhait d’une vieille femme affaiblie par le temps qui, toute sa vie, a gardé un mystérieux objet sur elle, donné par un homme très connu de nous tous. À travers toute la terre, Mikaelína va entrainer, contre son gré, sa sœur Elphie pour résoudre un mystère qui risque de changer à jamais leur conception de Noël. Mais la date limite de Noël leur laissera-t-elle assez de temps ? Laissez-vous emporter au cœur du monde de Noël. Découvrez grâce à deux jeunes femmes les mystères de son fonctionnement. Rencontrez des êtres légendaires. Accompagnez un amour impossible, hors du temps.Picadilly, l’aurore des Pâques : L’aurore, prémices des aventures extraordinaires… C’est bien un matin que tout commence pour une jeune hamster aux facultés spectaculaires, le début d’une aventure qui mènera ses pattes bien plus loin qu’elle ne l’aurait prévu, face à maint danger et maint espoir perdu. Mais comme dans toute aventure, la récompense n’en sera que plus belle. Venez vivre l’aventure non désirée de Mademoiselle Picadilly et de la renaissance de l’espoir qu’elle porte en elle pour Pâque, ses lapins, ses chocolats, ses traditions.

Merci les étoiles pour votre fidélité et à la semaine prochaine !

blog_reading-program_090619_main_0

 

Catégories PAL

L’avis de Carine sur Heureux, Malgré tout de Lindsay Lorrens


41XZtsYpcyL._SX320_BO1,204,203,200_

Titre : Heureux, malgré tout :  tome 2/2

Second tome de Tout pour être heureux

Auteur : Lindsay Lorrens

Genre : Romance

Editions : City

Collection : Eden

Ebook : 9.99 €

Broché :16.50€

Résumé : Ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 1

Victime d’un viol quelques années auparavant, Marion ne croyait plus à l’amour. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Maxime. À force de patience et de tendresse, le jeune homme a réussi à obtenir sa confiance et ils ont enfin gagné le droit d’être heureux ensemble. Mais le passé de Marion refait brutalement surface quand elle apprend par les journaux que son agresseur a été retrouvé assassiné. Une nouvelle qui la plonge en plein désarroi et lui fait revivre les heures les plus sombres de sa vie. Peu à peu, le doute s’empare d’elle. Et si Maxime, au courant de ce qu’elle a vécu, était lié à cette affaire ? Aurait-il commis l’irréparable ? Au risque de détruire leur belle harmonie et de saccager leur bonheur…

Mon avis :

Marion et Maxime sont enfin en vacances et ils y filent le parfait amour malgré les doutes que peut éprouver Marion sur l’assassinat de son agresseur. Il lui a juré que ce n’était pas lui et pourtant… elle sent bien qu’il lui cache quelque chose,  les doutes s’installent et Marion suffoque. Lorsque que la Police vient demander des comptes et fait tout ressurgir, Marion fera plus que suffoquer, elle ne voulait plus que cette histoire fasse partie de sa vie et encore moins faire remonter les souvenirs dans ses cauchemars et auprès de son entourage. Mais plus que tout, elle a peur que Maxime soit impliqué… Tout cela est sa faute, encore…

Une suite qui nous replonge dès les premières pages dans l’ambiance de la belle histoire de Marion et Maxime qui sont aujourd’hui enfin réunis et vivent en couple. Mais le poids des secrets que Maxime lui dissimule la rend très fragile tout comme sa non appartenance à son milieu qui la met mal à l’aise. Elle a peur de tout perdre, de Le perdre. Comment ne pas cesser de penser à sa potentielle culpabilité lorsque ce dernier est aussi préoccupé au point parfois d’oublier qu’elle est à ses côtés alors qu’il est possessif et jaloux comme personne…  Comment faire face lorsque les autres femmes la regardent comme si elle n’avait pas sa place auprès de lui ? Prendre ses marques à deux tout en devant faire face à ce passé qui lui revient en pleine figure n’est pas chose facile, mais nos tourtereaux sont fous l’un de l’autre et à deux ils sont plus fort. Heureusement car les péripéties qui jalonnent leur parcours ne leur laissent guère de répits. Et c’est ce qui donne le rythme de cette seconde partie. L’auteure n’a pas dit son dernier mot et s’aimer ne suffit pas à avoir une belle vie paisible, ils vont devoir endurer beaucoup de choses en peu de temps.

Mais seront-ils assez forts pour y faire face ?

Leur entourage serat-il présent pour eux ?

Les personnages secondaires qui gravitent autour de nos protagonistes ont une importance plus particulière dans cette suite. Ils prennent part entière au récit et on suit aussi leur évolution qui pour certain ne se fera pas sans peine. Les émotions sont là et tous sont touchants à leur manière les uns avec les autres et dans leurs actes.

Une lecture aussi plaisante que le premier tome, romantique, pleine de sensualité, sensibilité, émotivité mêlant tous ces sentiments à une intrigue avec des rebondissements et du suspense qui font que l’on tourne les pages sans trop sans rendre compte. Petit bémol pour moi qui ai tout compris dès le prologue, je n’ai pas eu à me poser beaucoup de questions sur l’intrigue principale, j’avais juste hâte de savoir quand Marion la découvrirait et comment cela allait se passer. Mais il y a d’autres interrogations et d’autres clashs qui font que cela m’a emportée tout de même dans le récit de façon assez rythmée dans l’attente d’en savoir plus. J’ai par contre trouvé trop de ressemblances dans certaines situations. A un moment donné je me dis que Marion est jolie certes, mais l’obsession des hommes à son égard est particulièrement redondante.

L’auteur a cependant une plume assez fraiche, simple, limpide, sans fioriture qui apporte au récit une fluidité qui nous permet une très belle lecture jusqu’à ce qu’elle nous laisse à nouveau en attente, avec une fin qui pourrait très bien en être une mais qui est loin de me satisfaire.Hâte de connaitre la suite de leurs aventures qui j’ai l’impression mettra plus en avant Maxime, cet homme merveilleux qu’on rêverait toutes de connaitre.

Un grand merci à Lindsay Lorrens pour m’avoir permis de lire cette belle histoire en service presse Broché donc les couvertures sont juste magnifiques

Extrait :

«-Mais, merde, Marion ! Arrête avec ça. On est un couple. On vit ensemble. Point. Ecoute-moi bien, sortir avec des petites filles riches, ça ne m’intéresse pas. Elles sont superficielles, immatures, égocentriques. Toi, tu n’es pas comme ça. Tu es gentille, attentionnée, à l’écoute des gens qui t’entourent. Et ton foutu petit caractère me fait chavirer. C’est toi que je veux. »

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Léa Perrin Ski, sex and sun chez Lips and Co


SKI SEX AND SUN_NUM COUV.jpg

Titre : Ski, Sex and Sun

Auteur : Léa Perrin

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Ebook : 5.99€

Broché :ici

Résumé :

Eléna, jeune femme romantique et sensible, part en vacances à la montagne avec ses amies pour une virée au ski et gagner en liberté. Un seul mot d’ordre : profiter !

C’est sans compter sur la présence de Zachary, beau et charmant pisteur qui ne lui est pas insensible. Mais tout le monde sait à quoi riment les amours de vacances,

Eléna doit avoir conscience du côté éphémère de leur relation et doit apprendre à se protéger avant un retour douloureux à la réalité.

Résistera-t-elle à la montagne et à ses attraits, ou se laissera-t-elle emporter par l’avalanche ?

*******

Un récit charmeur qui nous plonge dans l’ambiance chaleureuse de la montagne. À lire au coin du feu accompagné d’un bon chocolat chaud…

Mon avis :

Eléna a toujours pensé que le coup de foudre n’existait que dans les films ou dans les livres. Tomber amoureuse au premier regard ? Complètement aberrant. Déplacer les montagnes pour celui ou celle qu’on aime ? Insensé. Et pourtant… Lorsqu’elle se rend avec ses trois amis dans la station de Ski de Tignes en Savoie, elle va vite se rendre compte que penser une chose pareille était purement utopique. Elle pourrait même vous en décrire exactement les effets et vous en parler pendant des heures et des heures, voire des jours ? Possible…

Pour Zachary jeune pisteur sur la station c’est un peu la même chose à une chose près, c’est qu’il est loin d’être dans une situation très confortable sentimentalement parlant. Malgré tout, lorsqu’il va tomber sur Eléna, plus rien n’aura de sens. Un ange lui fait face, un magnifique ange brun aux yeux azur qui lui font oublier l’espace de quelques secondes tout ce qui le rattache à la terre ferme.

Avec Ski, Sex and Sun je découvre la plume légère de Léa Perrin et je peux déjà vous dire, que si c était la première, ce ne sera pas la dernière. J’ai beaucoup aimé sa dynamique et son côté romantique. Les deux fusionnent à merveille et nous offre une magnifique romance à la montagne, pleine de charme, dans une ambiance chaleureuse. Un très beau récit tout en tendresse, passion et amour, que j’ai pris plaisir à lire et qui m’a réchauffé le cœur à plusieurs reprises.

Eléna est d’une gentillesse incroyable, elle qui rêvait du prince charmant se voit tomber sous le charme d’un homme qui est en pleine rupture, qui habite à des centaines de kilomètres de chez elle et qui vit dans le dernier endroit où elle souhaitait mettre les pieds. Mauvais karma me direz vous ? Pas tant que ça, et bien au contraire. En l’espace de quelques jours, ses vacances vont devenir un rêve, un rêve dont elle ne souhaiterait jamais se réveiller et le garder au chaud au creux de son coeur. Elle va se laisser bercer par ce que le destin lui offre sans se faire trop d’illusions, en savourant chaque seconde, chaque moment de partage, chaque baiser… La fin des vacances c’est bientôt et elle sait déjà que lorsqu’elle rentrera chez elle son cœur, lui, restera à jamais gelé dans la neige de cette station de Tignes… Un peu comme si l’hiver ne devait plus jamais le quitter…

Se laissera t-elle emporter par l’avalanche de sentiments qui lui compriment le cœur ? Foncer tête baissée et vivre tout schuss cet amour au risque de se prendre la gamelle la plus spectaculaire de sa vie ? Eléna va nous apprendre que quoi qu’il puisse se passer, quoi que la vie nous réserve, il ne faut pas hésiter à écouter son cœur et vivre intensément chaque seconde de bonheur que le destin nous offre. Qu’importe si c’est éphémère ou si c’est pour toujours, la vie est bien trop courte pour vivre avec des regrets.

J’ai été très touchée par les personnages et particulièrement par Zach qui m’a bouleversée à plusieurs reprises et a conquis mon cœur sans préavis. Ils sont tous les deux très attachants et on peut facilement s’identifier à eux ou encore à leurs amis qui sont aussi tout aussi géniaux. La gentillesse qui émane de nos protagonistes est réellement palpable, tout comme l’attirance et tout l’amour qui crépite dans leurs yeux, tel un bon feu de cheminée qui réchauffe les âmes et les cœurs gelés.

Une magnifique romance qui m’a fait passer un excellent moment de lecture, pas au coin du feu car je n’ai pas de cheminée, mais avec un bon vin chaud parfumé à la cannelle. L’auteur m’a emportée de sa plume fluide et très addictive au coeur de la station en me faisant vivre avec Eléna et Zach, la découverte de ces magnifiques paysages dans chaque moment partagé.

Un grand merci aux Editions Lips and co pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman ❤

 

 

Biographie de l’auteure :

Léa Perrin, mariée et mère de deux enfants, ne tient pas en place. Curieuse de tout, elle adore aussi bien le sport que la musique, le cinéma, la littérature, les voyages et toutes les formes d’art. Elle a d’ailleurs toujours aimé dessiner des personnages, ainsi que les faire vivre sur le papier.

Pourtant, elle a mis du temps avant de se lancer réellement dans l’écriture. Ce n’est pas l’envie qui lui manquait, mais par manque de confiance en elle, elle préférait garder ce passe-temps privé.

Quand elle a pris conscience de la fragilité de la vie, elle a décidé de laisser ses peurs de côté pour ne pas avoir de regrets. C’est ainsi qu’elle a commencé à écrire partout, tout le temps (en voiture, dans les salles d’attente, dans les gradins lorsqu’elle assiste aux compétitions de son fils…), non plus juste pour elle-même, mais aussi pour les autres. Aujourd’hui, elle peut enfin partager son premier roman : Tu peux toujours courir !