Harper Jones #1 – Malédiction de Blandine P. Martin !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Malédiction, le premier volet de Harper Jones. Une romance paranormale à haut suspense qui saura vous faire passer un excellent moment lecture ! Encore une superbe histoire à l’actif de Blandine P. Martin. 

Titre : Harper Jones – 1: Malédiction

Auteure : Blandine P. Martin

Éditeur : BPM

Genre : Bit Lit / Paranormal

Broché : Lien d’achat

Résumé : Que savez-vous du désir de vengeance ?
De l’impact qu’il peut avoir sur notre existence ?

Il rythme ma vie depuis l’enfance.
Il a scellé mon destin, tracé ma voie, et fait de moi ce que je suis aujourd’hui : le Docteur Harper Jones, spécialiste en sciences occultes, féroce prédatrice des créatures de la nuit. 
Je vais nettoyer Londres de ses monstres sanguinaires, avec ou sans l’aide de l’inspecteur Cooper.
L’arrivée en ville d’un tueur en série ne fait que justifier ma vendetta.
Pour parvenir à mon but et venger les miens, je ne reculerai devant rien, quitte à collaborer avec mes pires ennemis : les vampires.
Bienvenue dans mon monde !

L’avisdeMya : 

Tout d’abord merci à Blandine P. Martin pour l’envoi du service presse numérique de Harper Jones. Je vous avoue que j’ai commencé ma lecture avec une certaine appréhension, n’ayant pas lu d’histoires de vampires depuis plus de sept ans ! Et pour cause, une routine s’installait dans les trames qui ne différaient pas de l’une de l’autre et aussi un ras le bol des rééditions sans avertir les lecteurs au préalable. Je lisais les romans de Gena Showalter, de Maggie Shayne, d’Heather Graham et bien d’autres… Et depuis, je ne me suis plus hasardée dans les dédales obscurs du paranormal.

Et aujourd’hui, pour renouer avec le genre, j’ai choisi Harper Jones d’une auteure que je considère comme une valeur sûre et dont j’apprécie énormément la plume. Aucun risque qu’elle me déçoive ! Et encore une fois, je me félicite de ce choix. Car ce premier volet a tenu toutes ses promesses !

B.P.M a signé là un roman qui m’a conquise littéralement, un bon premier pas pour me réconcilier avec le genre. Tous les ingrédients que j’aime ont fait acte de présence. Du suspense, un bon rythme du début à la fin dans le cheminement de l’histoire. Les personnages atypiques d’Harper et de Lysandre et leurs personnalités complexes ont été si bien décrits, si bien travaillés qu’ils ont fait mouche. Un personnage féminin qui a du répondant et un caractère de feu. Impétueuse, hargneuse, à la langue bien pendue et un brin suicidaire si j’ose dire. Mais à laquelle on s’attache aisément ! S’opposant à un personnage masculin qui entretien le mystère autour de sa personne. Il est peu causant, impénétrable, imperturbable, calculateur et froid. Mais, ne dit-on pas « Après le calme, vient tempête » ! Si Lysandre ne dévoile pas son jeu dans ce premier volet, il y a des signes qui ne trompent ! Sa soumission n’est qu’une illusion pour aboutir à une fin et je ne demande qu’à découvrir son vrai visage !

En plus d’un retournement de situation qui a changé le cours de l’histoire, la rendant plus vivante, plus intrigante et hautement addictive. Ce rebondissement est si inattendu qu’il m’a scotchée. Clairement, il nous promet une suite explosive. Il me tarde de retrouver Harper et ses aventures les plus sombres dans sa zone la plus inconfortable, chasseuse de vampires soit-elle !

Mais quelle frustration à la fin GRRR ! La trame est si bien menée et le récit si fluide que je me retrouve à dévorer ma lecture sans reprendre mon souffle. Une heure et demie plus tard, je suis à la page de la fin à hurler à la lune ma consternation et à maudire (entends bien, gentiment) le sadisme de l’auteure. Ou l’art de nous mettre en transe qu’elle cultive si brillamment !

En effet, Londres…se réveille sous une pluie de sang et de corps charcutés, jonchés ici et là. Est-ce un fait de chiens errants ou un psychopathe se prend pour un vampire ? C’est du moins la question qui taraude l’inspecteur Cooper. Mais, vu l’état des cadavres, déchiquetés et vidés pratiquement de leur sang, la réalité est bien plus monstrueuse qu’il n’imaginait.

L’inspecteur Cooper, pour répondre à la pression des hauts pontes, fait appel au Docteur Harper, spécialiste en sciences occultes. Rien que ça, sérieux ? Il faut vraiment que la police soit si désespérée pour engager Harper Jones en tant que consultante. Le paranormal, Cooper n’y croit point. Mais, comme on dit, aux grands maux, les grands moyens ! Et s’il faut trouver un soutien auprès de cette chasseuse de Vampires qui détonne parmi sa brigade, il n’a rien à perdre, à part sa crédibilité auprès de son unité. Mais, il aura beaucoup à gagner si sa consultante arrive à stopper cette quête d’hémoglobine la plus sanglante qu’ils n’aient jamais vue !

Harper voue une haine aveugle aux vampires. Alors, aider la police à les éradiquer, elle ne va pas se gêner. En plus qu’elle trouve sa mission très jouissive, la généreuse rétribution qu’elle en tire n’est que le fruit sur le gâteau.

En pleine investigation, Harper est dans un cul-de-sac. Le seul moyen pour arriver à bout de ses ignominies, c’est de solliciter de l’aide auprès de ces monstres dont la haine d’eux est ancrée dans son ADN. Cela devient urgent d’arrêter cette hémorragie virale qui se propage dans d’autres villes !

Mais, ce qu’Harper, n’attendait pas, ce sont les révélations qu’elle découvre sur elle et sur son passé. Et cela, grâce à l’implication de Lysandre qui s’incruste dans sa vie en dépit du mépris qu’elle lui voue. Plus elle s’en méfie, plus il se rapproche d’elle. Mais, que lui veut-il ? La vraie question qui se pose à nous, comment connait-il son vrai nom ? Il a l’air d’en savoir un rayon sur elle, son passé et sur sa famille ! Est-il vraiment l’ami qu’il prétend être ou c’est encore une manipulation de plus dans son manche ? Faut croire qu’ils sont doués pour cela ces suceurs de sang !

Au fil des jours, Lysandre est devenu l’indic et son atout par excellence pour collecter des infos. Et même si le mystère autour de lui s’épaissit, néanmoins, elle lui découvre plus des qualités qu’elle ne veut se l’avouer. Ce vampire l’intrigue et ses actes la décontenancent. Mais à son grand dam, cela ne s’arrête pas là. Car, elle est très attirée par son charme hypnotique qui met son cœur et son corps en émoi. En effet, Lysandre est loin d’être de la même trempe que cette espèce sanguinaire qu’elle a en horreur. Et finalement, il se pourrait bien qu’il ait un coeur et une âme contrairement à ce qu’elle pensait de sa race.

Tout d’un coup, Harper se sent tellement mal, si différente que d’habitude depuis qu’elle a atteint ses trente ans. Elle a l’impression de succomber du côté obscur. Insomnies, maux de tête, cauchemars et manque d’appétit s’invitent dans son quotidien rendant sa mission encore plus difficile. Le secret de sa naissance est sur le point d’être percé mais la malédiction n’attend pas. Harper est en danger de mort…Et les derniers ressources de Lysandre s’épuisent !

Si vous aimez les intrigues fortes, les trames imprévisibles avec des personnages qui ne manquent pas de charisme, ne passez pas à côté de cette pépite à suspense !

69452322_1593540254104433_3782305821862395904_n

 

 

Blue Blood d’Emily Jurius, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir Blue Blood d’Emily Jurius, Un moment lecture fort sympathique !

Titre : Bue Blood

Auteure : Emily Jurius

Éditeur : Auto-édition

Genre : Bit-lit

Broché : Lien d’achat

Résumé : Mais pourquoi est-ce que mon chaton chéri ne veut plus venir vers moi ?
Et pourquoi est-ce que je fais ce rêve dont j’ai du mal à savoir au réveil s’il est réel ou pas ?
Qu’est-ce qu’il m’arrive ?
Je regarde par la fenêtre et j’aperçois un homme dans la rue, on dirait qu’il regarde chez moi. Je me sens épiée.
Non, Diane, raisonne-toi, tu te fais des films.
Calme-toi.
Pourtant, au fond de moi, je sens bien que quelque chose change.
Mais quoi ?
Diane est une jeune londonienne à l’existence paisible. Jusqu’au jour où des pulsions étranges la poussent dans des obscurs décors qui vont alors lui révéler que son passé, son présent et son avenir sont liés par une destinée à laquelle, elle ne s’attendait pas.
Archibald est mystérieux et indépendant, il n’aime pas qu’on se joue de lui. Les surprises, la fidélité et la loyauté, c’est pas trop son truc. Et pour un loup vivant en meute, pas facile de trouver l’équilibre.
Alors quand la guerre des clans les force à se rencontrer, à se faire confiance et à se protéger, on peut évidemment se demander si les deux jeunes gens vont accepter de réaliser ce pourquoi ils sont nés.
Et si le désir et la passion n’existaient qu’à travers la prophétie ?
Serait-ce de l’amour ou de la divination ?
Une dualité de pouvoir dans une aventure dont personne ne ressortira indemne.

L’avisdeMya :

Comme le savent certaines qui me connaissent, le genre bit-lit n’est pas vraiment ma tasse de thé. Mais quand Emily Jurius m’a proposé le service presse que je remercie pour sa confiance, j’ai craqué devant la jolie couverture. Et sans même lire le résumé, je me suis plongée dans l’aventure à l’aveugle. Verdict : Une jolie trame avec une intrigue qui tient la route.

Blue Blood relate le parcours de Diane, une simple humaine jusqu’à preuve du contraire et Archiblad Essentials, un mystérieux énergumène qui a pour l’ennuyeuse mission de la surveiller. Ce dernier voit cette besogne du mauvais œil. En effet, Archibald est d’un caractère indépendant et des rêve plein la tête. Mais son plus grand, c’est devenir Grand Loup et non qu’un simple loup influenceur. Alors suivre une humaine à la trace ne rentre carrément pas dans la liste de ses ambitions. Après quelques jours de filature, il se rend compte que sa humaine n’a rien de simple ni de banale. Et qu’une envie féroce de la protéger grandit en lui de jour en jour sans en comprendre la raison. Tellement de questions auxquelles, il cherche des réponses en vain !

Quant à Diane, depuis quelques jours, elle fait des rêves étranges qu’u’elle n’arrive pas à comprendre du haut de ses dix-sept ans. Être surprotégée et couvée par sa mère, ne l’a pas empêché de développer un caractère autonome, bien trempé et déterminé. Mais dernièrement, il lui semble ne rien contrôler dans sa vie qui était paisible jusqu’à aujourd’hui. Ses rêves sont peuplés d’énormes loups, des taches bleues apparaissent sur sa peau sans aucune raison apparente. En plus de ressentir le froid et la chaleur différemment. Un vrai casse-tête. Sa mère n’est pas en reste. Elle la garde dans cette cage dorée truffés de caméra de surveillance et d’alarme comme si elle craignait pour leurs vies. Avant Diane ne se posait jamais ce genre de questions mais actuellement, elle a l’impression de vivre un cauchemar éveillé.

Jusqu’à ce jour… La confrontation entre ces deux personnalités hors normes était inévitable. Chacun des deux apportera sa pierre à l’édifice de cet imbroglio pour aller à la rencontre de leur destin et à l’accomplissement de leur mission sur terre. Exactement comme la prophétie l’a prédit.

Blue Blood est une agréable histoire dans l’univers des métamorphes. Des personnages à la recherche de leurs identités. Bravant les dangers pour préserver la quiétude sur la terre, menacée de tourner au chaos à cause de la soif du pouvoir qui aveugle la raison. Détruire ceux qui veulent briser le pacte de paix est devenue pas juste une mission à accomplir mais aussi un devoir qui leur tient à coeur.

Le récit était fluide et captivant et s’il m’a manqué un peu d’action et de rebondissements, cependant, ma lecture était fort sympathique !

Merci encore Emily Jurius pour cette exquise romance que je vous recommande si vous êtes fans du genre. L’auteur vous a concoctée une lecture 100% prendre du bon temps !

60580918_413310136187362_3819218956942573568_n

 

L’avis d’Elyiona sur Hex in the City, Épisode 1: L’Éventreur de San Francisco de Dorian Lake


Titre : Hex in the City, Épisode 1: L’Éventreur de San Francisco

Auteur : Dorian Lake

Éditeur :  Noir d’Absinthe

Genre :  Bit Lit

Kindle : 3€99 lien d’achat ici pré-commande disponible 

sortie le 6 mars

Résumé :

Un tueur en série sévit à San Francisco. Rien ne l’inquiète : ni la loi, ni les remords. Malheureusement pour lui, Taylor, une sorcière au passé trouble et au caractère de feu, décide de s’en mêler…

L’avis d’Elyiona : 

Avec plus de 40 000 chapitres lus via la plateforme Wattpad, me voilà à mon tour plongé dans l’univers Bit Lit créé par Dorian Lake où se mêle sorcellerie, relation F/F et éventreur au sein même de la grande ville de San Francisco.

Taylor est une jeune barmaid au passé trouble. Cachant une partie de sa vie qu’elle voudrait occultée elle se trouve en permanence dans la crainte qu’elle ne soit un jour dévoilée. Désormais son quotidien se voit jongler entre son travail, Andréa sa cousine, Serra une amie, Jack un oncle déchu et Lionel un ex aux capacités hors normes.

Lorsque des meurtres en séries orientant le profil de ses victimes dans le même acabit que son physique, ses proches la pensent en danger. Mais au lieu de se cacher, Taylor décide de foncer dans le tas et de chercher à faire sortir le loup de sa tanière… Qui mieux qu’une sorcière pour tenter ce coup de poker ?

Voilà donc un premier volet sympathique que j’ai découvert au gré des chapitres de Hex in the City. L’écriture est soignée, et les descriptifs très complets permettant ainsi aux lecteurs de s’approprier sans problème aussi bien la ville de San Francisco que les dilemmes qui préoccupent les personnages. L’auteur a aussi privilégié une écriture à la 3eme personne, nous mettant en position spectateur privilégié des scènes sans être dans la peau du personnage lui-même. Ce choix ne me dérange aucunement mais je sais qu’il ne convient pas à tous les lecteurs et je préfère de ce fait vous prévenir.

J’ai beaucoup apprécié Taylor avec ses secrets et ses débats intérieurs qui font rage. Elle tente d’assumer ses choix autant qu’elle peut, tout en étant dans l’indécision la plus totale quant à ses choix sentimentaux. Les personnes qui gravitent autour d’elle sont tout aussi diverses que variées.

Mais parmi eux  c’est bien Lionel qui m’intrigue le plus. Son passé commun avec Taylor et tous les mystères qui règnent autour me laissent à penser que son rôle protecteur laisse place à des sentiments qu’il ne maîtrise pas toujours… en gros bien des surprises nous attendent potentiellement avec eux.

Dorian Lake détient une patte d’écriture de belle qualité, et la quantité de recherches effectuées représente une somme de recherches conséquentes pour nous donner un aperçu des plus complets quant aux événements qui se déroulent dans ce volet.

Il s’agit donc là d’un premier épisode qui m’amène à penser que l’histoire de Hex in the City est belle et bien engageante, et pourrait bien plaire à de nombreux amateurs de Bit Lit.

Musique proposée à la lecture :

La Tribu de Sailor Daya ou la destinée : Mon avis !!!


Bonsoir les étoilés, ce soir, j’ai rédigé un avis sur une lecture qui m’a enchantée, et si vous voulez bien, j’aimerais la partager avec vous, vous êtes partants ? Allez GO

Titre : La Tribu de Sailor 

              Daya ou la destinée

Auteur : Sigride Lucas

Éditeur : Edilivre

Genre : Bit Lit ou Fantasy Urbaine

la-tribu-de-sailor-710461-110-180

Résumé :

Daya, brune aux yeux verts, à la peau de porcelaine. Malgré sa petite taille, il émane d’elle une certaine félinité et une grâce. À bientôt 40 ans, elle voit sa vie basculer lorsqu’elle croise le chemin de Troye, grand brun aux yeux ténébreux, le corps mat et musclé. Leur attirance physique est immédiate et leur relation devient vite fusionnelle et très intense. Mais, Daya aura-t-elle l’audace et le courage de changer de vie pour suivre l’homme qu’elle aime ? Aura-t-elle le cran d’affronter et de surfer entre les dimensions encore inconnues qui s’ouvrent à elle ? Daya a une destinée. Aussi, saura-t-elle devenir la guerrière que le monde attend, en particulier sa tante, la Reine Mayga, Reine de sa dimension ? La vie est faite de rendez-vous. À vous de ne pas les manquer.

L’avisdeSoumya :

A quarante ans, Daya  une belle femme, après avoir subi une déconvenue amoureuse, elle décide de partir en croisière toute seule pour se refaire le morale, se reposer et oublier la trahison de son compagnon , pour ce qui est d’oublier, elle réussira haut la main mais pour le repos, elle passera son chemin car cette croisière va s’avérer épuisante!!!

Pendant la traversée, elle va faire une rencontre surprenante avec un colosse et bel homme qui va lui raconter une histoire abracadabrante qu’elle fera mine de croire car ce mec lui plaisait beaucoup jusqu’à ce que son père lui confirme ses dires, qu’elle était une descendante de la reine d’une tribu et qu’elle a un ennemi puissant dans une autre dimension qui veut s’approprier la terre et détruire ses habitants , qu’elle était l’élue  pour combattre les forces du mal et qu’elle a de supers pouvoirs qu’elle devrait développer  avec des entraînements intensifs!!! tu parles de repos !!!

Daya , sous ses airs frêle et menue, est une femme forte, déterminée , elle est née pour diriger mais reste une femme très sensible avec un grand cœur et elle est pleine d’humour, ce qui la rend très attachante et j’étais totalement sous le charme du couple qu’elle fait avec son compagnon  Troye !!!

Cette  lecture, était une agréable surprise, en pensant que ce n’était pas mon genre mais maintenant  que j’ai fait cette découverte, j’en redemande !!!

Les combats était prenants, le côté Fantasy était très bien rodés, les descriptions des paysages donnent envie de visiter,  l’histoire d’amour entre nos deux protagonistes était captivante, pimentée par de torrides scènes de sexe, à mon grand plaisir, (clin d’œil) (sourire) , pour moi ce roman, il a tout les atouts pour une belle réussite !!!

Les étoilés, je vous recommande chaudement La Tribu de Sailor Daya ou la destinée, c’est  un roman, sans exagérer, qui gagne à être connu , c’est ma première expérience BIT/LIT est pas ma dernière !!!

Merci Segride ou plutôt Daya par cette découverte livresque !!!!

Ecrit par Soumya