Amour, flingues et macaronis d’Anna Triss, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur cette pure folie nommée, Amour, flingues et macaronis, une comédie romantique signée par la plume talentueuse d’Anna Triss ! Merci à Black Ink éditions pour l’envoi du service presse !

Titre : Amour, flingues et macaronis

Auteure : Anna Triss

Éditeur : Black Ink

Genre : Comédie romantique

Résumé : Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas.Ne me jugez pas trop vite.

Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd’hui…
Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j’ai épousé Valentino Massari, l’amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d’adoption de ma fille.
Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie.
Jusqu’à récemment, j’étais persuadée d’avoir déniché la perle rare avec mon macaroni.
J’étais convaincue que ma poisse légendaire s’était envolée.
Mais quelque chose de terrible s’est passé…
Détrompez-vous, le prince charmant n’existe pas.
L’homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages… et je l’ai quitté…

L’avisdeMya

Après un premier tome hilarant à nous démonter les maxillaires, Anna Triss récidive et remet le couvert dans ce deuxième volet en mettant à contribution tous ses personnages ! Mais sérieux, pas un pour rattraper l’autre, pour mon grand plaisir.

Un coup de cœur pour cet opus qui m’a fait beaucoup rire au moment où j’en avais vraiment besoin et grâce auquel je me suis remise tout doucement à la lecture après une longue panne. Si l’humour fait vivre plus longtemps, comme le prédisent les grands spécialistes de la santé, Anna vient de jouer un grand tour à mon karma en me permettant de grappiller quelques heures de plus de durée de vie.

Sept ans de vie commune sous le soleil florentin, de délices culinaires, de sexe effréné, de bonheur et d’amour n’ont pas compté pour Robyn. Première crise qui embrume le ciel de nos deux amoureux et Rob prend ses cliques et claques. Et retour à la case départ !

Mais qu’est-ce qui lui a pris de quitter son macaroni qu’elle aimait d’amour jusqu’à présent ? L’a-t-il trompée ? Est-il devenu violent ? C’est étonnant et ne pourrais croire cela venant de Valentino Massari. Il l’adore tellement, elle et sa fille, jamais il ne leur ferait du mal. Alors que s’est-il vraiment passé ? Peut-être bien qu’il se soit refusé à plus de galipettes ! Je dis ça, je dis rien… Faut l’avouer, Rob peut se révéler insatiablement insupportable quand elle s’y met !

Au fil des pages, je comprends enfin le pourquoi du comment et je suis soulagée que mes spéculations ne soient avérées ! Si Rob a pris la poudre d’escampette, c’est bien à cause de Val mais pas pour les raisons que je croyais. Apparemment, on peut ensevelir le passé dans les plus profonds des puits, mais il trouve toujours le moyen de revenir dans nos vies pour la mettre sens dessus dessous !

En effet, notre échelon cinq (oui, ne soyez pas surprises, depuis, il est devenu notre macaroni aussi) était bien naïf sur ce coup-là ! Il a pensé qu’il suffisait de tourner le dos à tout ce qui a fait sa vie d’antan, pour qu’ils y restent loin derrière. Malheureusement pour lui, pour Rob, pour leur amour et les belles choses qu’ils ont construites ensemble, le passé ne veut pas se faire oublier. Le revoilà qu’il se ramène dans leur quotidien serein et pépère avec ses gros sabots pour les mettre tous en danger de mort. C’est plus que le coeur et la raison de Rob ne peuvent supporter. Alors, elle a mis ses sentiments en quarantaine et a adopté la seule solution qu’elle connaisse et dans laquelle elle excelle. Forcément, l’exercice ne lui est pas inconnu : La fuite. Pas pour elle, non… C’est pour mettre sa fille à l’abri. Après tout, elle est maman avant toute chose.

Ne reste qu’à savoir si Val lui pardonnera sa désertion et elle, si elle lui pardonnera de les mettre en danger ! Mais dans les épreuves qu’ils vont devoir traverser, solliciter le pardon ne sera plus aussi important que de devoir se serrer les coudes et faire face à l’ennemi !

Avec Amours, flingues et macaronis, sourire large aux lèvres et air extasié garantis en fin de lecture ! L’auteure a mis le paquet pour un embarquement assuré et a sorti l’artillerie lourde en matière de vocabulaire « indécent » mais si drolatique. Je ne connaissais pas le quart de ces expressions. Je mourrais certainement moins bête ! (LOL)  Rebondissements, joutes verbales à mourir de rire, situations burlesques, du show, tout ça tout ça. Autant de saveurs et de mets appétissants à vous mettre sous la dent et que vous aurez le bonheur de découvrir dans ce tome haut en couleur.

Tout est bon est à prendre dans cette histoire. Que ce soit en ce qui concerne la trame, les émotions, le jeu parfait des personnages, principaux ou secondaires. D’ailleurs, Nina et Giacomo nous ont offert du grand spectacle, et même Anya, la petite fille d’antan, et ado aujourd’hui, elle y a mis du sien. La relève de ces ramonés du bulbe est assurée…

Quant à Lili, la vamp octogénaire, n’est pas en reste. Ses frasques défraient la chronique et met à mal la réputation de Bonnie & Clyde en matière d’audience et de fan.

Je ne vous dirais pas plus, cette pépite gaguesque est un bol d’air rafraîchissant qui mérite vraiment le détour d’être lue et non racontée !

Bravo Anna Triss et merci à toi pour ces crises de rire de pure folie ainsi qu’aux éditions Black ink pour l’envoi du service presse !

user_scoped_temp_data_orca-image-1802051299649395090.jpeg

 

 

Match de Jeanne & Louise Corolle, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Match, une romance fort sympa avec un thème d’actualité, signée Jeanne & Louise Corolle. Merci à BMR pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : Match

Auteures : Jeanne et Louise Corolle

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : La saison s’annonce difficile pour l’équipe de foot féminine de Tottenham : avec leur terrain d’entraînement en rénovation, elles vont être obligées de partager celui des hommes. Alors qu’elles se battent déjà au quotidien pour être reconnues à leur juste valeur, elles devront en plus supporter les railleries de leurs homologues masculins !
Pour Maja, la capitaine, cela ne fait que confirmer sa règle d’or : ne jamais sortir avec un joueur pro. De toute façon, elle ne correspond pas au cliché de la femme de footballeur ! Aucun risque de ce côté-là.
Et pourtant, ne dit-on pas que les règles sont faites pour être brisées ?

L’avisdeMya : 

Le stade de Tottenham Ladies est en plein travaux, de ce fait, l’équipe de Maja va devoir partager le terrain d’entraînement de l’équipe masculine. Chose qui ne plaît ni à l’un ni à l’autre. Mais les deux team sont obligées de faire avec et tant pis pour leurs états d’âme.

Maja était contente au début de cette initiative qui lui permet de s’entraîner aux côtés de ses idoles,  Mais à leur arrivée, elle a vite déchanté. Maja commence à avoir du mal à endurer les messes basses de ses congénères de l’équipe des garçons et leurs attitudes machistes !

Et surtout, elle ne peut supporter le suffisant Alistair Winkle, l’étoile montante de Tottenham et le chouchou de ses dames ! Non qu’il l’a draguée ou quoi que soit de ce genre ! Alistair trône sur son piédestal et ne sort qu’avec l’élite et elle n’en fait partie ! Et même si cela devrait arriver, Maja a pour principe de ne jamais fricoter avec ses collègues, de crainte de salir sa réputation et nuire à sa carrière !

Jusqu’au jour où elle a dû le côtoyer de près en travaillant sur un projet en commun. Depuis, elle a pu se faire une idée plus précise et bien différente de l’image qu’on donne de lui dans la presse !

Alistair s’est avéré un type bien, attentionné et très ouvert contrairement à ce qu’on peut penser. Et Maja est prête à craquer pour ce nouveau visage qu’il n’a dévoilé qu’à elle et qu’importent ses vieux principes ! Mais, lui est-il prêt à se laisser apprivoiser ?

Match est une romance fort sympathique. Une lecture tout à fait adéquate avec l’événement en cours en France. La Coupe du monde féminine est une bonne occasion pour dévorer des romances avec le thème. Et c’est justement pour cette raison que j’ai choisi ce titre, histoire de me mettre dans l’ambiance. Je l’ai lu d’une traite et le soir même de la réception du service presse. Pour dire que j’ai apprécié cette histoire fluide, agréable, et sans prise de tête.

Les personnages sont bien attachants, surtout Maja dont le foot est une histoire de famille. Une passion héritée de son père, lui-même ex-joueur de haut niveau. Elle se donne à fond pour son équipe en tant que capitaine, sue sang et eau pour rendre fier son paternel dans un premier temps. Puis pour se maintenir en haut du podium dans cet univers qui ne fait que peu de cas du football féminin. Eh oui, Maja s’insurge contre les stéréotypes qui sont une monnaie courante dans le milieu. Les femmes sportives se donnent autant que les hommes en matière de temps et de préparation. Pourtant, elles ne reçoivent nullement les mêmes revenus ni n’ont la même médiatisation. Et il y aussi une question qui a été soulevée par Jeanne & Louise Corolle : Sport et féminité font-ils bon ménage ? Les hommes regardent-ils les femmes et les sportives du même œil ?

En tant que quatre-mains, la transition entre les deux plumes est indétectable. Car on ne se rend pas compte qui écrit quoi, ce qui rend la lecture fort aisée. Deux plumes qui s’accordent en symbiose et un récit qui mêle une douce romance et football pour le grand plaisir des fans des deux !

Juste pour préciser, ne vous attendez pas à un désir fou, voire un amour fulgurant ou passionné. La romance évolue en arrière-plan, tranquillement au fil des pages et n’aboutit qu’en fin de route. Mais, cela n’enlève rien à la qualité de la trame !

Merci à BMR, NetGalley France ainsi qu’au quatre-mains Jeanne & Louise Corolle !

 

64532621_439137976902504_6705125968387768320_n

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Marie H.J Turn Me Wild


41TZ91Hs6EL._SY346_

Titre : turn Me Wild

Auteur : Marie H.J

Editions : Private Editions

Genre: Romance MM suspens

Sous genre : Déjantée à la Marie H.J

Ebook : 4.99 €

Broché : 16.99€

Résumé : Qui veut la peau de Kay Tardam ?
Figurez-vous que nous aimerions tous le savoir. C’est d’ailleurs un peu le sujet de ce roman…
Il s’agit d’une enquête. Mais pas uniquement. Vous y trouverez deux hommes (un garde du corps ultra intelligent et super sexy, et une Rockstar siphonnée), un mec qui cherche les noises, des jumeaux mercenaires, un agent suicidaire, un groupe hard métal Shock-rock un peu ravagé, une poupée en silicone nouvelle génération à bouche aspirante, des rats morts et deux chiens. On y parle d’hippopotames aussi, mais c’est un détail.
Pour le reste, à savoir, s’il y aura de la romance… La vraie question à se poser serait plutôt : est-il possible de rester indifférent face à Kay Tardam ? Et je répondrais… que le découvrir pourrait bien signifier ma perte…Quant aux questions subsidiaires, du genre : les deux héros vont-ils finir ensemble ? Y aura-t-il du sexe et de l’action ? J’ai envie de dire que le mieux c’est de lire. Désolé, mais tout ceci est classé confidentiel.
Bon, allez, un petit indice quand même… Je ne suis pas gay. Lui, par contre, il l’est… Voilà voilà… On dira que je n’ai rien dit…
H. Meyer
Romance MxM, comportant des scènes explicites destinées à un public averti.
Histoire Intégrale

Mon avis :

Vous ne savez pas qui en veut à la peau de Kay Tardam, mais une chose est certaine, Marie H. J en veut à la nôtre ! Le pire dans tout cela ? C’est qu’on en est conscientes et qu’on en redemande à chacune de ses nouvelles sorties.

Pourtant avec Turn Me Wild, c’est dans un registre bien différent que sa plume folle va nous emmener. Une enquête menée pas toujours suivant les codes par le beau H. Meyer. Ce dernier, pourrait être dans la vraie vie, le double masculin de notre auteure de talent complètement siphonnée du bocal.

Siphonnée ? Déjantée ? Addictive ? Cette lecture nous emporte d’un bout à l’autre, en y mêlant à la perfection les sentiments naissants entre deux être complètement différents. Mais tout aussi fous, chacun à sa façon et dans la manière de vivre sa vie. Le tout dans une intrigue rondement bien menée qui nous tient en haleine du début à la fin tout en nous permettant de mener l’enquête au fil des pages. Un roman détonnant aux protagonistes provocateurs et surtout… Sexy en diable…

Kay Tardam est une star qui est montée un peu trop vite et qui vraisemblablement a dû perdre un ou deux neurones en cours de route. Un ou deux millions plutôt même, ne soyons pas radines. Pour le coup, il mérite de vous être présenté à sa juste valeur. Capable de se rendre à poil à un concert ou de se jeter dans une piscine du balcon de l’étage où il réside, rien de lui fait peur, rien ne peut l’atteindre comme rien ne le dérange. Il est capable de tout pour faire le Buzz et il n’est pas le seul.

Les membres de son groupe sont aussi extravagants que lui et ils ont tous adopté des règles de vie qui les poussent à franchir toujours plus loin les frontières de la normalité sociale. Leur carrière est émaillée d’excentricités, de scandales et de dérapages en tout genre. Mais c’est ce qui fait aussi leur grande popularité auprès de leurs fans. Il n’y a qu’à se baser sur le nom de leur groupe et vous comprendrez toute la subtilité de ces messieurs… Sublime Vomit ! Un pseudonyme qui fait rêver n’est-ce pas ? Surtout que si l’envie de gerber sur scène leur viendrait subitement, ils seraient capables de vous en faire partager chaque jet… Et le pire dans tout ça ? C’est que les fans en attendraient la bouche ouverte. Heu… Je vous choque peut-être ? Faut pas ! Je vous situe juste dans quelle galère le beau H. se retrouve lorsqu’il est appelé à la protection rapprochée du chanteur. Ce dernier, subit, depuis quelque temps, les menaces d’un corbeau qui a essayé d’intenter, à plusieurs reprises, à sa vie. Et si lui n’en a vraiment que faire, ce n’est pas le cas de son agent qui va tout faire pour qu’il soit en sécurité. Faut dire que ce dernier est dejà au bord du suicide avec cette bande de fous furieux qu’il adore néanmoins plus que tout.

Hanno travaille pour la boite des gardes du corps la plus sordide de la région. Elle regroupe tous les flics un peu véreux sur les bords, les militaires à tendances suicidaires ou totalement fous, voire des déserteurs et bien d’autres encore… Bref un petit panel qui vous donne le ton de l’agence W.Galler et H. fait bien partie des meilleurs.

Dans quelle catégorie se situe H.  ? Moi je sais,  mais vous si vous désirez le savoir il faudra lire le roman. Je ne vais non plus tout vous dévoiler, je ne suis pas folle moi ! Enfin… presque pas… Mais ce que je peux vous dire déjà, c’est qu’il n’a pas peur d’appuyer sur la gâchette, il a la détente facile et s’il faut tirer sur son client pour éviter qu’il ne se fasse tuer, il le fera sans scrupule. Une balle dans la jambe n’est rien comparé à une dans la tête c’est clair ! Sauf que dans la tête, ils ne viendront pas râler de son manque de professionnalisme et les mises à pied sont récurrentes pour le beau Hanno.

Soyons fous et jetons-nous dans le vif du sujet qui est bien sûr l’enquête de ce roman mais pas que…. Il est clair que si notre beau garde du corps n’est pas gay, il n’en reste pas moins insensible aux charmes de notre Star et étant bordeline sur les bords, ce n’est pas ce qui l’arrêtera si il décide que cela doit se faire et comprendre pourquoi il est autant attiré. Mais, il n’est pas là pour ça. Son but à lui est de faire manger ses couilles au trouble-fête avant qu’il ne touche à celles de Kay. Mais peut-être qu’il les touche déjà sans que l’on sache que c’est lui ?

Manifestement nous allons soupçonner tout le monde dans ce roman. Et lorsque je vous ai dit plus haut que nous menions l’enquête, c’est évident que vous ne passerez pas à côté de le faire aussi. Tout est fait pour et très bien fait jusqu’au changement de caractère des protagonistes lorsque le côté sérieux de la trame se met en place.

Mais là où cela reste marrant, c’est sans aucun doute cette cohabitation à moult étincelles entre deux hommes aussi tarés, l’un que l’autre. Leurs méthodes sont aussi extravagantes qu’eux et ce, pour notre plus grand plaisir !

Un coup de cœur une fois de plus pour la plume de Marie H. J. Mais surtout et encore, pour ses personnages qui sont toujours des êtres à part et si touchants dans leur genre. Que ce soit les principaux ou les secondaires. On prend le temps de tous les analyser et de les apprécier… Ou pas.

Bonito, j’avoue l’aimer à la folie mais ne le dites pas à Kay. Il serait capable d’en faire un caprice. Pour les rats et les hippo, je passe ma route, mais ne pensez pas qu’ils passeront inaperçus loin de là. Ils sont tous autant précieux car même si on se retrouve souvent à dire… Beurk, on n’en rigole pas moins.

Un roman décapant, hilarant dans un premier temps mais aussi très sérieux lorsque la vie de Kay est en jeu. Ne pensez surtout pas que cela peut être un roman léger basé sur le sexe et l’humour. Cela n’existe pas avec Marie H. J. Tout est toujours bien dosé et l’on peut aisément passer d’une crise de fou rire à une crise de nerf ou encore à se manger les ongles du suspens qui nous prend les tripes. L’intrigue est tout à fait sérieuse, tout comme l’enquête et le poids que H porte sur ses épaules pour ne pas perdre Kay. Ce ne sera pas chose aisée pour lui surtout lorsque les attirances et les sentiments s’en mêlent et que les deux gabarits sont complètement à l’opposer l’un de l’autre. Kay ne semble jamais arrêter de faire le Show, qu’importent les circonstances, l’heure, de jour ou encore de nuit. Ses frasques rendent Hanno complètement fou mais qui rendra l’autre plus fou ? Je vous laisse le découvrir !

Ne manquez en aucun cas cette pépite hors du commun qui vous fera passer un excellent moment de lecture en compagnie de nos deux siphonnées du cigare. Ils vont vous offrir des moments de tendresse et de sensualité incroyables en plus des scènes torrides à vous en couper la chique. Un humour excellentissime qui se marie à la perfection avec le côté sombre du roman et l’intrigue qui est rondement menée dans un rythme qui ne faiblit à aucun moment.

Vous avez deux façons d’aborder cette intrigue d’ailleurs. Vous munir d’une feuille et d’un stylo et de mener l’enquête au fur et à mesure que Marie vous lâche des indices. Ou tout simplement vous laisser emporter jusqu’au dénouement. À vous de voir 😉 mais dans tous les cas, ne passez pas à côté !

Un grand merci à Marie H.J pour m’avoir permis de découvrir cette pépite en avant première et merci pour ta confiance.

64308667_449444808954445_2087576288809189376_n

This Crazy Thing Called Love d’Elsa Carat, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une superbe et attendrissante romance This Crazy Thing Called Love, signée Elsa Carat. Merci à Harlequin France pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : This Crazy Thing Called Love 

Auteure : Elsa Carat

Éditeur : Harlequin France

Collection : HQN

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Lali n’en revient pas, sa candidature a été retenue  ! Elle va participer au grand reportage organisé par France Télévisions sur les vocations hors norme. Rien de tel pour booster les débuts de sa carrière de comédienne. Surtout que Luca, cet homme charmant qu’elle a repéré le jour du casting, fait partie de l’aventure, lui aussi. Et, même si ce futur pompier est légèrement prétentieux et agaçant, Lali trouve sa compagnie très agréable. Mais elle ne doit pas perdre de vue son objectif  : se faire repérer dans l’émission. Et entamer une relation avec un autre participant n’est peut-être pas la meilleure idée qui soit… Enfin, sauf si cela reste leur petit secret  ?

L’avisdeMya :

Lali rêve de scènes et voir son étoile briller. Et aujourd’hui, l’occasion s’offre à elle pour réaliser son vœu. Elle vient de quitter la Bretagne, sa région natale en direction de Paris pour intégrer les prestigieux cours Florent. Mais elle ignorait qu’elle allait devoir participer à un reportage télé-réalité sur les vocations hors normes. Si elle n’était pas friande de ce genre de célébrité tapageuse, elle a vu dans cette émission, une opportunité de se faire les dents pour lancer sa carrière de comédienne.

Mais son attirance pour Luca, le pompier à la carrière hasardeuse, va ébranler son quotidien déjà tout tracé et semer le trouble en elle. Au lieu de se concentrer sur son objectif, Lali va devoir résoudre l’énigme nommée Luca.

Luca, quant à lui, vient d’être choisi aussi pour participer à l’émission mais les choses dérapent d’entrée de jeu entre lui et Lali. En cédant à la tentation, Luca risque sa carrière et tout le travail qu’il a accompli ces dernières années pour tourner la page de son passé tumultueux. Trop de choses en jeu pour qu’il se permette de plonger dans une relation amoureuse.

Mener à terme projet et carrière n’est pas compatible avec les élans de leurs cœurs, alors nos deux jeunes gens vont devoir tuer dans l’œuf cette attraction naissante qui pourrait leur coûter trop cher !

This Crazy Thing Called Love est une jolie romance qui parle de seconde chance avec des personnages que tout oppose mais qui puisent dans la force de leurs caractères pour venir à bout des difficultés ! Des personnages attachants qui ne manqueront pas de vous charmer.

Lali est maladroite, timide mais loin d’être timorée. Déterminée à pousser Luca dans ses derniers retranchements et ce, malgré sa manie à la pousser à bout et ses airs intimidants. Elle ne manque jamais l’occasion de le défier et de braver les règles qu’il a établies entre eux !

Luca sous le masque de type prétentieux et exaspérant cache moult fissures qui font partie intégrante de lui. Une colère sourde couve dans ses entrailles depuis trop longtemps pour pouvoir s’en défaire. Même la douceur de Lali n’arrive pas à l’apaiser voire la dompter. Mais sous le feu qui crépite, la culpabilité qui le dévore et les regrets, Luca se révèle un type attentionné, affectueux envers les siens pour lesquels il est prêt à tous les sacrifices. Même son coeur !

À première vu, nos deux jeunes protagonistes ne peuvent prétendre à aucun avenir d’être ensemble mais ne dit-on pas que l’amour est imprévisible et donne le désir et la force de construire ? Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Se construire, de renaître de ces cendres. Luca nous donne la preuve que les secondes chances ne sont pas jute un mythe ni une expression dénuée de sens !

Je n’oublie pas de faire mention aussi des personnages secondaires qui ont apporté leurs pierres à l’édifice et ont pimenté le cheminement de cette histoire. Effectivement, entre la jalousie de la copine et la froideur du professeur, le séjour de Lali à Paris ne sera pas de tout repos. Heureusement qu’elle a le soutien indéfectible et les conseils avisés de sa patronne qui l’aideront à aplatir le chemin de l’amour semé d’embûches !

J’ai passé un très bon moment avec Lali et Luca auxquels je me suis facilement attachée. Et j’ai tout de suite adhéré à leur histoire attendrissante et qui nous touche en plein coeur. En effet, leur amour n’est pas le fleuve tranquille auquel on s’attend.

J’ai un seul point négatif à soulever, les événements qui se succèdent passent vite, par conséquent, on ne profite pas à fond de cette superbe romance. Vous savez, quand on aime, on n’en a jamais assez !

Je suis vraiment ravie de retrouver la jolie plume d’Elsa Carat dans un nouveau registre, nouveau genre. Que ce soit pour nous faire rire ou pour nous émouvoir, elle sait trouver le chemin de nos cœurs !

64279546_2768937096454216_6424179624841838592_n

 

 

 

 

 

 

Tout le monde connaît Lola de Jonathan Mazo, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Tout le monde connaît Lola de Jonathan Mazo. Une superbe histoire dont je remercie Incartades Éditions !

Titre : Tout le monde connaît Lola

Auteur : Jonathan Mazo

Éditeur : Incartades Éditions

Collection : Littérature française

Genre : Comédie romantique 

Résumé : À la suite d’une rupture dont il ne parvient pas à se remettre, David noie son chagrin entre les quatre murs de son appartement parisien. Un soir, alors qu’il broie du noir, une sublime italienne prénommée Lola surgit dans son salon. Il ne l’a jamais vue mais tout porte à croire qu’ils vivent ensemble depuis plusieurs mois.
Aurait-il perdu la raison ? Lorsqu’il se décide à en parler autour de lui, tout le monde semble connaître Lola. Et si le destin s’était décidé à lui prêter main-forte dans sa quête de l’âme sœur ?

L’avisdeMya :

Tout d’abord, je remercie Incartades Éditions pour l’envoi de ce service presse en format papier. Tout le monde connaît Lola, n’est pas une romance à proprement dit. Et je ne pourrais vous dire dans quel genre classer ce titre. Si on me donne le choix, je dirais un genre Comédie romantique. Cependant, je ne peux que recommander cette histoire originale et inédite de mon point vue !

C’est l’histoire sans histoire de David, un écrivain trentenaire. Du moins, ce que je pensais au début. Un type singulier comme son histoire, solitaire et désabusé. Mais ce qui le rend exceptionnel, c’est sa maestria à manier les mots avec autant de dérision que d’humour. Noir, je précise, car des fois, il fait rire jaune. Sa vie tourne au ralenti et d’une monotonie dépressive depuis sa dernière déconvenue en date. Et cela  a duré jusqu’à l’apparition d’une certaine Lola qui va chambouler son quotidien et exacerber ses émotions comme jamais !

Une Lola qu’il n’a pas l’impression de connaitre mais qui s’installe dans sa vie en terrain conquis et comme si elle était chez elle. Une présence qui ne surprend personne, à part lui bien entendu. Est-ce un mirage imagé par son esprit vagabond et fertile ou est-ce une réalité tant rêvée et qui se concrétise au moment où il avait vraiment besoin d’une compagnie ?

De crainte de passer pour le fou du quartier, il arrête de se poser des questions sur cette présence « miraculeuse », décide de faire bonne figure contre « mauvaise fortune ». Et vivre la situation à fond. Car si Lola est une tornade inévitable, elle exulte néanmoins de vie contrairement à lui.

David n’est pas le stéréotype du héros papier qu’on aime retrouver entre deux chapitres. Loin de là. Il est négatif, apathique, tristounet et mène une vie encore plus triste. Pas bien sympathique tout ça n’est-ce-pas ? Mais rassurez-vous, l’entrée en jeu de Lola va nous révéler un nouveau visage de sa personnalité. Dès lors, nous découvririons un type battant et qui se donne les moyens pour aller au bout de ses désirs. Je dirais même attachant. Faut croire que l’amour lui donne de nouveaux ailes !

Lola, cette mystérieuse et caractérielle jeune femme apparaît dans son salon au jour et au lendemain et au point nommé pour le sauver de sa solitude et de toutes ces ondes négatives qui peignaient son horizon de gris et de brumes. Cette dernière a apporté dans son chapeau magique moult couleurs pour le booster, le sortir de la dépression et donner un nouveau sens à son quotidien. Lola n’a pas seulement sauvé David, mais elle a aussi déteint sur tout son entourage. La vie a un nouveau goût de fraîcheur, de soleil et cela profite à tout le monde !

Tout le monde connaît Lola, pourrait séduire ou avoir l’effet contraire. Pour ma part, si j’ai eu du mal au début d’intégrer l’histoire, je me suis laissée embarquer tout doucement mais sûrement par la plume originale et épique de Jonathan Mazo.

Moi qui aime tant  les dialogues et les personnages qui prennent vie au fur et à mesure d’une trame, j’ai été déroutée primo, puis j’ai plongé dans cet univers inédit, séduite par le monologue du narrateur (David) qui a prédominé tout le long de cette histoire.

Comme je disais, c’est une histoire profonde malgré ce qu’on peut penser. Elle parle de désillusions mais surtout d’espoir, le tout présenté d’une façon atypique et mâtinée d’une bonne dose d’humour et de dérision.

Tout le monde connaît Lola, est un plat de choix et à moult couleurs à lire, histoire de varier les genres et sortir de temps en temps de sa zone de confort. À part quelques longueurs au début, le récit est vite devenu fluide, oscillant entre apartés et situations invraisemblables, toutefois marrantes ! En somme, j’ai passé un fort sympathique moment en compagnie de ces personnages un brin farfelu.

Je vous recommande chaudement cette histoire insolite avec un soupçon de fantaisie et de paranormal, mais certainement pas dénuée de sens !

61800841_432078337374374_5362273390679818240_n

 

 

 

 

L’avis de Mélissa sur Ashes Of You d’Anna Finn.


Hello les étoiles, Je vous présente mon avis sur Ahes Of You d’Anna Finn. Une romance éditée par les éditions Addictives !

 

Titre : Ashes Of You

Auteur : Anna Finn

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance 

Résumé : Il a détruit sa vie, elle a ruiné la sienne… Onze ans auparavant, Sasha et Charlie se sont follement aimés. Mais depuis qu’un terrible accident les a séparés, Sasha a choisi son arme : la colère plutôt que les larmes. Alors quand Charlie resurgit dans la petite ville d’Ormont, la jeune fille pense ne pas pouvoir le supporter. Il a détruit sa vie et elle a ruiné la sienne : comment pourraient-ils se croiser et faire comme si de rien n’était ? Pourtant, le nouveau Charlie la trouble tout autant que l’ancien, et Sasha s’interroge : est-ce que, derrière la colère et le mépris, il reste quelque chose de leur amour ? Est-ce que tout est réparable ? Alors que le Charlie d’avant affleure sous le Charlie qu’elle déteste, Sasha commence à penser que oui. Mais un lourd secret de famille pourrait bien lui donner tort…

L’avis de Mélissa  :

Sasha a vécu une histoire intense et passionnelle avec Charlie. Amis et amants, ils se sont aimés et bien plus encore. Complémentaires et fous l’un de l’autre, ils ne formaient qu’un ! Mais les doutes de Sasha ont entraîné une suite d’événements et un accident qui ont mis un terme à cette relation fusionnelle. La laissant complètement détruite, et ruinant les espoirs d’avenir de celui qu’elle aimait tant.

Comment une telle relation et un tel amour a pu se terminer ainsi ?

C’est onze ans plus tard, au retour de Charlie dans la petite ville d’Ormont, que tout va prendre son sens. On n’oublie jamais son grand amour ! Mais lorsque la présence de celui-ci ne nous fait ressentir que haine et colère, peut-on envisager de retrouver ce que l’on a temps chéri, tant espérer ?

Sasha et Charlie apprendront à s’apprivoiser à nouveau, laissant des sentiments enfouis refaire surface… Mais parfois le passé peut révéler des secrets inattendus et tout faire voler en éclat. L’amour est-il plus fort que tout ?

C’est complètement sous le charme de la plume d’Anna Finn que je referme cette lecture. Et quelle magnifique découverte !

L’auteure nous offre un roman émotionnellement renversant et plein de surprises qui a fait chavirer mon cœur. En effet, je dois dire qu’aucune fausse note n’a retenu mon attention et quel plaisir de lire une histoire aussi bien menée, aussi bien pensée et aboutie ! Avec une énigme qui se met en place dès le départ et cette torture d’esprit, qui finalement a été parfaitement à la hauteur de mes attentes.

De plus, j’ai été séduite par la crédibilité des événements. Cette part de réalité qui en ressort, décuple l’intensité des émotions et rend le récit vivant et les personnages encore plus attachants.

Sasha est très touchante. Malgré son passé, elle fait preuve d’une force de caractère immense. Une vraie lionne : J’adore. J’ai trouvé Charlie très attachant. Il est réfléchi, et beaucoup moins indécis quant à ses sentiments envers sa belle. Moins offensif que cette dernière également. Il représente à la perfection ce qu’est l’amour avec un grand A. Quant aux autres personnages, ils ne sont pas en reste et apportent tous un petit truc à ce livre, voire plus….

Le destin de Sasha et Charlie ne dépend pas uniquement d’eux. Quelle en sera l’issue ? Je vous invite très fortement à venir le découvrir par vous-même. Une romance pleine d’émotions qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Je remercie Carole des Éditions Addictives pour ce service presse numérique ainsi qu’Anna Finn de m’avoir fait passer un excellent moment de lecture !

62569905_545132692685853_174254970751680512_n

 

The Horsmen Ride – Conquest de Liv Stone, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Conquest, le 1er volet de la série The Horsmen Ride de Liv Stone. Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse !

Titre : The Horsmen Ride – Conquest

Auteure : Liv Stone

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Il est violent, dangereux, sombre… irrésistible.
Conquest n’a peur de rien ni de personne. Membre du redouté gang des Horsemen of the Apocalypse, il en est même l’un des leaders.
Il dirige ses hommes d’une main de fer, sans jamais reculer face au danger ni se laisser déstabiliser.
Alors menacer et torturer Selena pour obtenir des réponses sur la disparition de l’un des siens, ça devrait être facile.
Mais la jeune femme change les règles, qu’il le veuille ou non. Même séquestrée, désorientée et angoissée, elle le trouble autant que lors de la nuit torride qu’ils ont partagée quelques semaines avant son enlèvement…
Et si Conquest baisse la garde, il risque sa vie et celle de tous les siens…

L’avisdeMya :

Quand Selena faisait la tournée des bars à la recherche d’un bout de son passé, elle ne savait pas encore qu’elle voguait vers sa destinée. Et quelle destinée ! Une nuit et une unique nuit volée au temps avec un inconnu va chambouler tous ses principes et sa perception de la justice !

Idéaliste, droite dans ses bottes dans tous les sens du terme, Selena Bennet a intégré les forces de l’ordre et depuis sa sortie de l’académie, elle travaille dur pour apaiser cette soif de justice qui la taraude depuis son enfance. Jusqu’au jour où sa route croise les cavaliers de l’apocalypse ! À partir de ce jour-là, plus de répit pour elle en tant que flic ni en tant que femme.

Conquest, le leader des The Horsmen Ride, se mord les doigts depuis qu’il a cédé à la tentation d’une nuit avec une inconnue. Aujourd’hui, il sait qu’elle est flic mais son corps… Et son cœur la réclament haut et fort. Et ne veulent rien savoir sur son statut de fouineuse. S’il cède encore à leurs désirs, il signera sa perte et celle de son club.

Entre danger, trahison et vengeance, le chemin de l’amour ne sera que plus dur à trouver !

J’ai vraiment pris plaisir à découvrir la jolie et addictive plume de Liv Stone. Ce premier volet de The Horsmen Ride, réunit tous ce que j’aime dans l’univers des bikers : Rebondissements, suspense, pas trop de violence gratuite. Et surtout des personnages de caractère avec lesquels je vibre en symbiose à travers ma lecture.

En effet, Selena a prouvé plus qu’une fois qu’elle était la femme de la situation. Malgré les risques qu’elle encourt, elle n’abdique point et ne mâche pas ses mots. Là où beaucoup y voient de l’impétuosité et une tendance suicidaire, Conquest voit une femme de caractère, fidèle à ses principes, loyale à son équipe et déterminée à appliquer la loi. Une femme incorruptible et une raison de plus pour succomber à ses charmes !

À elle seule, elle a réussi à se mettre des hors-la-loi dans la poche, mettre d’autres hors d’état de nuire malgré les coups qu’elle a essuyés et déjouer le complot dont elle a fait l’objet. Une héroïne à laquelle on aimerait s’y identifier. Une femme qui a l’air inoffensif, ce qui trompe facilement ses adversaires. Elle n’hésite pas à foncer dans le tas et utiliser tous les moyens à sa disposition pour protéger les siens. Elle est solaire, imprévisible et a tendance à s’attirer les ennuis.

Quant à Conquest, il suinte le danger par tous les pores de sa peau. Et toute personne raisonnable et tenant à la vie a intérêt de se tenir à carreau et suivre les règles qu’il a établies avec ses frères. Il a gagné le respect de ses hommes par la force de son caractère et par la poigne de maître dont il mène les affaires du club.

Mais l’arrivée de Séléna ébranle tout ce qu’il a construit. Il devrait lui en vouloir, mais c’est le contraire qui se produit. Conquest privilège sa protection aux business. Il est prêt à tout pour la préserver du danger qui l’éclabousse à force de les côtoyer, quitte à braver les règles ou tuer l’un des leurs. Si ce n’est pas ça l’amour…!

Mais, au fil des pages, on se rend compte que cette dernière n’a pas besoin des membres de The Horsmen Ride pour se mettre en péril. Le piège qu’on lui a tendu, se referme doucement mais sûrement autour de son cou et ce n’est pas la loi qu’elle vénère tellement qui la sortira de ce guêpier !

En somme, c’est avec un grand soupir de satisfaction que j’ai terminé Conquest, contente que l’auteure nous offre un univers plein de danger tout en restant soft. Et ravie qu’elle nous révèle une autre facette des bikers. Ce sont des criminels certes, mais ils ont certains principes auxquels ils ne dérogent pas. Tels les violences contre les femmes. Et sont même prêts à fraterniser avec l’ennemi pour livrer le violeur qui s’attaque à elles au lieu d’appliquer leur propre sentence !

Beaucoup d’émotions, des joutes verbales qui nous font rire, des personnages hauts en couleur, le combo parfait pour nous accrocher et nous embarquer dans les méandres peu ragoûtants d’un club de bikers mais si intenses et captivants !

J’ai tellement aimé que j’ai hâte de découvrir l’histoire des trois autres leaders !

Merci à toute l’équipe des éditions Addictives pour le service presse ainsi qu’à Liv Stone pour cette superbe histoire !

62320817_709978949438557_7425103632707616768_n

 

 

 

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, Voici quelques sorties de la semaine du 9 au 16 avec : Les éditions Addictives, Lily Tortay et Flore Valier – Lips&Co et Caroline Mertz – BMR et Cécilia City –Nisha et caetera et Laurie Hawkes – Editions de L’Archipel avec Petra Hülsmann – Priincess Ramera CassiAllison B. – Butterfly éditions et Ava Krol – Fyctia / La Condamine et Marjy Noname !

  • éditions Addictives : 

Avec la sortie de Touche-moi de Lily Tortay le 12 juin.

Résumé : Impénétrable, mystérieux… indomptable.
Chris est sculpteur, ombrageux et renfermé. Il refuse de laisser qui que ce soit entrer dans son univers.
Et quand Iris doit photographier ses œuvres pour un reportage, c’est le clash immédiat.
Elle est curieuse et déterminée, lui est aussi intrigant que désagréable…
Iris va plonger dans un monde de mystères, de mensonges et de secrets, où elle risque bien de se perdre…

Ta peau contre la mienne – Broché par Flore Valier ( Lien d’achat)

41VeySYsOLL._SX340_BO1,204,203,200_

Résumé : Il a tout ce qu il veut… sauf elle !

Roxane vient tout juste de se faire embaucher dans une grande maison d’édition parisienne. Sa première mission ? Prendre en charge la biographie de Clay Messager, footballeur star. De confidences en souvenirs d’enfance, de soirées branchées en séances d’entraînement, la relation entre l’éditrice et son auteur va doucement glisser vers un terrain dangereux ; car Clay et elle appartiennent à deux univers totalement différents, et la jeune femme est persuadée qu’une liaison entre eux deux n’a aucun avenir. Mais Clay n’a pas dit son dernier mot.

Accepter les règles du jeu ? Oui, mais à quel prix…

  • Lips&Co Editions

Promised to Lucifer de Caroline Mertz qui parait le 12 juin ! 

Résumé «On ne quitte pas le Mal, on lui appartient d’une manière ou d’une autre.»

Peut-on tomber amoureuse du mal en personne ? C’est ce que se demande Liberty Evans quand elle découvre que Lucifer lui-même a jeté son dévolu sur elle. Il semblerait qu’elle soit la réincarnation de son amour de toujours, et pour le maître des Enfers, il n’y a pas de doute : Liberty doit être à lui. Commence alors une traque incessante où tous les moyens sont bons pour faire craquer la jeune femme. Mais verra-t-elle derrière le mal personnifié ce qu’il n’a encore montré à personne ? L’amour peut-il transcender les légendes, les mythes et la crainte d’un monde envahi de flammes ?

  • BMR 

Sortie le 12 juin d’Alliance Factice – Tome 1 de Cécilia City

9782016278819-001-T

Résumé : Livia n’a pas une vie facile  : étudiante, elle jongle entre son job de serveuse et celui d’hôtesse de téléphone rose, sans parvenir à boucler ses fins de mois.
C’est alors qu’une riche femme d’affaire lui propose un emploi avec une clause d’embauche bien inhabituelle. Elle devra épouser Victor, l’insupportable héritier de l’entreprise familiale, et faire croire au monde entier qu’ils sont tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Franchement, qui pourrait accepter un arrangement pareil pour obtenir un poste  ? Personne.
Pourtant Livia, criblée de dettes, hésite. Après tout, n’a-t-elle pas déjà touché le fond  ?

  • Nisha et caetera

Sortie de Moi ce que je voulais de Laurie Hawkes le 13 juin. (Lien d’achat)

411I7E6GbyL._SX307_BO1,204,203,200_

Résumé : Un accident de voiture, une vie gâchée ? Bien au contraire !!! 
• La vie vous mène parfois là où vous devriez déjà être… 
• L’itinéraire surprenant de Candice 
Le bonheur se cache parfois derrière de petits malheurs… Un feelgood qui fait un bien fou !

Moi ce que je voulais, c’est être heureuse !
Candice, la trentaine, est une jeune femme comme les autres… Elle travaille comme chargée de communication auprès de Roxane, styliste parisienne reconnue. Mais Candice est perdue. Sa réussite professionnelle, son succès auprès des hommes ne lui évite ni les échecs amoureux humiliants, ni le dénigrement de sa famille. Même ses amis la délaissent dans les moments si importants pour elle… 
Abandonnée par celui qu’elle aime, Candice sombre. Victime d’un accident de voiture, elle est conduite à l’hôpital. Là, elle fait la connaissance de Maria, une femme plus âgée, à qui elle va confier ses soucis et ses doutes. Une belle amitié se noue entre les deux femmes. Maria l’écoute et lui conseille d’aller voir Klas, un ami psychiatre. 
Au fil des séances, Klas réussit à faire grandir Candice. Il lui fait prendre conscience de ses erreurs, de son potentiel et la guide sur le chemin du bonheur. Cette thérapie est une véritable renaissance pour la jeune femme. 
Jour après jour, aidée des conseils de Klas et du soutien attentif de Maria, Candice découvre qui elle est vraiment et décide de reconstruire sa vie pour devenir heureuse en étant enfin elle-même. 
Un nouveau bonheur qui lui fera vite oublier ses chagrins d’hier. 

  • Editions de L’Archipel 

Sortie de « Un petit grain de sable » de Petra Hülsmann (Lien d’achat)

5139T7RBhvL

Résumé : La vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Isabelle, 27 ans, aime que chaque chose soit à sa place. Voilà dix ans qu’elle travaille chez une fleuriste, déjeune chaque jour dans le même restaurant et regarde chaque soir un épisode de son feuilleton favori.Alors, quand Isabelle rencontre l’homme de ses rêves, Alex, aussi charmant qu’intelligent et attentif, plus rien ne manque au tableau de sa vie rêvée.Pourtant, il suffit d’un rien pour craqueler ce joli vernis… La boutique pour laquelle elle travaille va fermer pour cause de faillite. Elle se met à douter d’Alex. Et, pire que tout, son restaurant préféré a un nouveau patron – un sale type arrogant…C’en est trop. Sa vie si parfaite s’écroule et Isabelle devra alors se réinventer. Pour le pire… ou le meilleur ?

  • Auto-édition 

Sortie de King Of Bikers- Integration d’Allison B. Un préquel de Devon qui sera disponible dès le 12 juin. (Lien d’achat

41w4ohnvgPL

Résumé : Découvrez les débuts chaotiques de la vie de Devon, jeune membre des King Of Bikers. Il joue avec les filles, transgresse les lois, et suit ses propres règles. Son histoire avec Hannah va bouleverser tout ce en quoi il croyait, mais le départ précipité de cette dernière va le rendre vulnérable et le pousser vers les méandres de l’enfer.

Sortie, 15 juin de The Fallen Angels, Tome 4 : Dany & Liam par Priincess Ramera Cassi (Lien d’achat)

41WMUNXcNOL

Résumé : Traumatisé, Liam se perd et ne devient plus que l’ombre de lui-même.
Il se noie dans les abymes de sa tourmente, il ne veut pas être sauvé.
Il a une bête qui grandit en lui, elle s’appelle la haine.
Sa rencontre avec Dany va le pousser dans ses retranchements.
Cet homme au regard froid l’intrigue.
Pourquoi se sent-il attiré par cet inconnu et se reconnaît-il à travers lui ?
Commence un jeu perfide. 
Liam se montre manipulateur, toutefois l’homme face à lui cache bien des mystères.
Deux âmes torturées, des secrets bien cachés, des règles non définies.
Se compléteront-ils ou se détruiront-ils ?

Butterfly éditions 

Sortie de So sexy trap d’Ava Krol le 11 juin. (Lien d’achat)

41vCCLLfo0L

Résumé : Anna s’ennuie. Dans son couple, dans sa vie. Le temps d’un week-end, son destin va basculer lorsqu’elle rencontre le beau et ténébreux Morgan Svaltanov, riche propriétaire d’un hôtel de luxe d’une station de vacances huppée. L’attirance entre eux est immédiate. Elle va se laisser séduire et entraîner dans une vie trépidente riche en expériences sensuelles.

Malgré l’attraction de leur relation, Anna découvre un monde mystérieux, déroutant, dangereux dont elle ne soupçonnait pas l’existence.

Entre complots, secte secrète, hôtels de luxe et destination de rêves, jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour Morgan ?

  • Fyctia/La Condamine 

Sortie de Five de Marjy Noname le 13 juin, en numérique et en poche chez Hugo New Romance poche ( Lien d’achat)

41Aq4lhrRVL

Résumé : Evy regarde les cinq roses tatouées sur son avant-bras et n’a qu’une chose en tête : se venger des responsables de ce qu’elles recouvrent. Ils sont cinq. L’un d’eux est surnommé Five, et si elle veut arriver à ses fins, elle doit absolument s’en rapprocher.
Evy a été enlevée et séquestrée lorsqu’elle était enfant. Elle revient aujourd’hui pour faire payer ceux qui ont volé son innocence et causé la mort de son père.
Mais lorsque sa quête commence, toutes ses certitudes s’effondrent. Peut-elle être attirée par celui qui lui a fait du mal ? Five est-il vraiment responsable de son malheur ?

  • Infinity Collection 

Sortie du 2e tome de Fracture : De roses et de sang de Callie Hart (Lien d’achat)

51kbETFtxNL

Résumé :  Sloane
Je ne suis pas en sécurité. Je ne suis plus en sécurité depuis un bon moment, à vrai dire. Je me suis tournée vers Zeth pour qu’il me protège mais il court lui-même un grave danger. Pris entre Julio d’un côté et le chef des « faiseurs de veuves » d’un autre, la solution la plus sage serait de fuir. Mais cela fait trop longtemps que je fuis. Depuis deux ans que je recherche ma sœur, je n’ai jamais été aussi proche du but. Je ne peux plus reculer.

Zeth
Mon bras droit est en train de se faire torturer dans une cave.
Le mec qui a essayé d’acheter la virginité de Sloane est sur le point de nous rattraper. Mon psychopathe de patron s’est donné pour mission de me retrouver et la femme que je suis censé protéger se retrouve au milieu de tout ça. Au moins, la situation ne peut pas empirer durant les prochaines quarante-huit heures, si ?

 

Merci les étoiles pour votre attention et à la semaine prochaine pour une autre liste de sorties !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

Catégories PAL

🦋 L’avis de Lillyunlivre sur LA TUEUSE AU KATANA de Delman 🦋


Hello les étoiles, Lillyunlivre  vous présente un avis plus qu’enthousiaste sur La tueuse au Katana. Un Urban Fantasy signé Delman. Merci à Lilly pour sa chronique ainsi qu’aux éditions Plumes du Web pour l’envoi du service presse.

41ySlhtPYnL._SX339_BO1,204,203,200_

Titre : LA TUEUSE AU KATANA

Auteure : DELMAN

Éditeur : PLUMES DU WEB

Collection : Opale

Genre : Urban Fantasy

Nombre de Pages : 412 p

Broché : Lien d’achat

🦋LE RÉSUMÉ🦋

Pour Elle, jeune femme au passé trouble, sa mission est sacrée : débarrasser la Terre des Yonis, créatures surnaturelles qui vivent au sein de la population. Dotée de réflexes singuliers, armée d’un katana et poussée par la haine viscérale qu’elle éprouve à l’égard de ces êtres, rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter.
Pourtant, tout change quand elle croise la route de Koan, un personnage étrange et attirant, nanti de pouvoirs incroyables. Un adversaire de taille pour la jeune femme d’autant qu’il semble connaître son passé et… deviner ses faiblesses.
Prendra-t-elle le risque de pactiser avec l’ennemi pour découvrir ce que cachent les visions troubles de son passé ?
Résistera-t-elle à l’attirance qui la pousse vers Koan en dépit de leurs différences ?
Les conséquences pourraient être terribles…

🦋L’HISTOIRE🦋

Elle a grandi au sein de l’Organisation où elle a appris une seule chose, tuer les Yonis : Ces créatures surnaturelles qui polluent la terre.

Sa mission ? Les éradiquer.

Sa doctrine ? Un bon Yoni et un Yoni mort !

Sa force et sa dextérité accouplées à un entrainement intensif en ont fait La Tueuse au Katana, redoutée parmi les Yonis, et mise à l’écart par les humains de l’organisation.

Elle n’a plus aucune famille et ses souvenirs ne sont plus que néant. Tout ce qu’elle sait, c’est son père adoptif, le chef de l’organisation, le lui a appris.

Sa vie se résume à tuer et elle est douée pour cela !

Seulement voilà, une mission tourne mal et c’est à un Yoni qu’elle doit la vie sauve, ce qui remet en cause beaucoup de choses ! Les questions se bousculent et s’amoncellent, la poussant vers Koan, ce Yoni qui semble bien la connaître !

Quand on vit dans un mensonge, peut-on se pardonner ses propres erreurs ?

Elle a du caractère et une soif de tuer ! koan est beau et énigmatique !

Le monde est peuplé de créatures fantastiques et mythologiques !

Les combats sont sanglants et magnifiquement détaillés !

Voilà vous savez tout… Non je rigole, l’auteure a su me transporter dans cet univers Urban Fantasy et j’en garde des frissons. Une écriture soignée et détaillée. Au point que j’avais l’impression de pouvoir distinguer chaque geste et expression des personnages. Mais surtout chaque goutte de sang et chaque cicatrice sur le dos de koan (Preums pour Koan au passage !)

Donc, vous l’aurez compris, c’est un gros coup de cœur. J’ai retrouvé un univers très manga dont je suis accro. J’étais dans mon élément. C’est un gros atout comme le petit moins de l’histoire ! Il en faut bien un, car j’ai retrouvé un schéma assez classique de ce genre de littérature, et c’est principalement le format et l’écriture exquise de l’auteure qui a su se démarquer de ce que je connaissais déjà et m’a envoûté par sa plume.

🦋LA CONCLUSION🦋

En conclusion, je fonds pour cette plume et ce style qui m’ont tant transportée dans un univers très bien décrit et étonnant d’Urbain Fantaisie.

62018444_599473920542057_4638691119222226944_n

 

 

 

 

Trahison, tome 2 : Présent recomposé de Lucie Chatel, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le superbe et émouvant final de Trahison, Présent recomposé de Lucie Chatel. Merci à Black Ink éditions !

Titre : Trahison, tome 2 : Présent recomposé

Auteure : Lucie Chatel

Éditeur : Black Ink éditions

Genre : Romance

Résumé : Voilà deux ans que Maëva s’est confrontée aux démons de son passé.

Elle a enfin obtenu les réponses qu’elle croyait indispensables à son équilibre, mais à quel prix ? En pensant trouver la paix, elle a déclenché la guerre et de nouveaux problèmes se profilent à l’horizon.

Tourner la page n’est pas chose aisée quand on n’a pas fini de l’écrire. Et Kayden hante toujours les pensées de Maë, comme un goût d’interdit et d’inachevé.

Un concert à Paris et une meilleure amie fan du groupe vont bousculer le quotidien de Maëva. Kayden est devenu une star internationale, tout a changé, mais il a toujours le pouvoir de réveiller chez elle des désirs qu’elle pensait enfouis.

Les fils du destin tissent une toile à laquelle il est impossible d’échapper, Maë en fera l’amère expérience. Peut-on guérir d’une trahison en conjuguant son futur au passé ?

L’avisdeMya :

De l’eau a coulé sous les ponts mais les vielles rancunes restent tenaces. Ils sont vieux de deux ans mais la colère, la douleur et la culpabilité sont toujours aussi vivaces.

Maëva essaie d’oublier celui qu’elle a trahi. Et celui qui l’a rejetée. Mais en vain. Car s’il est difficile d’occulter son passif familial douloureux, c’est encore 100 fois plus douloureux de tourner la page de son amour pour Kayden. Ce dernier ne se laisse pas oublier. Deux ans après que le ciel leur est tombé dessus, Maë vit toujours mal cette séparation à l’effet d’une bombe atomique qui lui a explosée en pleine figure !

Mais le destin a décidé que tout n’était pas fini. Un retour à la cité des Anges s’imposait pour régler ses comptes avec le passé et remettre les pendules à l’heure avec Kay. Il est temps de libérer les cœurs de leurs rancunes et s’expliquer pour pouvoir enfin avancer ! Mais encore faut-il que Kay accepte de la revoir…

Kayden n’a pas oublié son amour pour Maë malgré ce qu’il essaie de faire croire. Mais ses mensonges ont été de trop, et pas sûr qu’il ait envie de passer outre… Un jour peut-être, mais la blessure qu’elle lui a laissée saigne encore pour qu’il arrive à lui pardonner sa défection…

Présent recomposé, le deuxième tome de Trahison, est un voyage émotionnel qui ne vous laissera pas indifférent. Dans le premier volet, les personnages étaient comme des aimants qui tour à tour s’attirent puis se repoussent, une dynamique qui agaçait un peu. Et dans ce final, pas beaucoup de changement de ce côté-là, les personnages principaux restent égaux à eux-même. Cependant, ils ont pris un peu plus de maturité. Et cela même s’ils n’arrivent toujours pas à communiquer sur ce qui s’est passé.

Les années passées, la distance, la trahison, les regrets et la culpabilité n’ont pas eu raison de leur amour. Leur attachement émotionnel n’en est que plus fort même si leur façon de l’exprimer parait toujours ambiguë ! Un paradoxe qui peut séduire ou…pas ! Kay dont le cœur s’attendrit devant une Maë en souffrance, n’arrive pas à aller vers elle ni à s’en éloigner. Impétueux, sanguin, indécis… Brisé. Un caractère qui nous n’est pas inconnu mais qui reste quand même touchant et ne manquera pas de vous gagner à sa cause…perdue ?

Maë est épuisée et à bout de nerf. Son père est dans un état critique et Kay lui bat toujours froid, ignorant sa détresse, ses explications et ses excuses. Et par ce fait, elle passe son temps à se lamenter. Exit, la fille solaire et caractérielle qui nous enchantait par ses réparties, son entêtement et sa façon de tenir tête à Kay. Du coup, j’en suis moins fan même si je comprends tout à fait cette transformation. Ce qu’elle vit n’est pas simple et gérer ce trop-plein d’émotions peut épuiser et ébranler les caractères les plus solides ! Heureusement, les amis sont fidèles au poste et présents pour prodiguer des conseils avisés ou mettre les coups aux fesses au besoin. Y a rien de mieux pour remettre ces deux-là d’aplomb !

En somme, un super et inattendu dénouement pour cette histoire qui parle de regret, de culpabilité et surtout de pardon. L’auteure nous a offert une belle romance avec moult émotions à me mettre le coeur en miettes…Des personnages hauts en couleur qui donnent autant envie de les secouer que les prendre dans nos bras pour les réconforter.

Si vous avez aimé le premier volet, Les cicatrices du passé, ce final vous fera succomber à une alchimie addictive additionnée à une jolie plume !

Merci à Black Ink pour l’envoi du service presse ainsi qu’à Lucie Chatel pour cette belle romance !

Chimène Badi – Pardonner

62038351_2027169934062076_2666237962743709696_n

 

 

 

 

L’avis fan’s page d’Elyio sur La Perle Rose d’Isla A.


Hello les étoiles, dans la rubrique Fan’s page, Elyio vous livre son avis coup de coeur sur La perle Rose d’Isla A. Un New Adult publié chez Butterfly éditions !

Titre : La perle Rose

Auteure : Isla A.

Éditeur : Butterfly éditions

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Karys croque la vie à pleine dents. Son assurance naturelle ainsi que son exubérance ont toujours été ses meilleures alliées pour briser chaque barrière s’érigeant sur sa route. Aussi, lorsqu’elle fait la connaissance de Caleb, la jeune femme est loin de s’imaginer que cette rencontre va la plonger dans les abysses creusant l’âme de cet homme obscur et fascinant. Pour Caleb, la vie n’est qu’un piège qui, depuis son enfance, referme ses mâchoires d’acier sur lui, le tuant à petit feu. Alors, lorsque cette brune aux yeux verts, si confiante, s’offre à lui, le coeur à découvert, c’est sans hésiter que, par égoïsme, le jeune homme l’entraîne dans son enfer. Karys découvre, à ses dépens, que Caleb est un homme aux facettes multiples, pétri de contradictions et de secrets bien trop lourds à porter. Elle décide de le fuir, lui et ses démons, refusant de sacrifier son bonheur à qui que ce soit. Toutefois, le destin le leur a déjà prouvé à multiples reprises : la cruauté des sentiments, il s’en moque. Deux ans plus tard, les existences de Karys et Caleb se retrouveront de nouveau emmêlées, mais à quel prix ? Et si Caleb était effectivement le monstre qu’il prétend incarner ?

L’avis d’elyio :

Car il y a des suites qui nous paraissent essentielles voire absolument et incontestablement indispensables à une histoire, je me suis plongée dans La Perle Rose d’Isla A.

D’abord sous le charme de la Rose des Vents, il ne m’en aura pas fallu plus pour foncer dans cette partie qui contiendra les clés que nous attendions tous. Comment ne pas vouloir connaître tous les tenants et aboutissants des mystères restés en suspens à la fin du premier opus ?

Milyia et Soen vivent désormais heureux. D’Adam, il reste tous leurs souvenirs, tous les conseils qu’il a été susceptible de prodiguer un jour. Et toute la lumière qui émanait de lui. De sa part sombre, il reste des filaments de pensées vite occultés par l’amour qu’ils ont tous eu un jour pour lui. Cet homme, malgré tous ses travers, a su laisser une empreinte sur l’âme de chacun d’entre eux.

Son meilleur ami, Caleb, marqué par sa disparition, n’est plus que l’ombre de lui-même. Sa relation avec Karys a explosé en plein vol. En effet, le départ de celle-ci lors de la mort d’Adam, va déclencher bien des événements. Les secrets sont bien enfouis et il fera tout pour ne rien en dévoiler. Ainsi en a-t-il décidé : ELLE ne saura la vérité que lorsqu’il l’aura décidé ! Mais avant ça, il lui faudra lui rendre la monnaie de sa pièce… Du moins c’est ce qu’il pensait être capable jusqu’à ce qu’il recroise ses yeux émeraude…

La Furie, quant à elle, avec son esprit revanchard, ne compte pas se laisser se dicter sa conduite. Plus jamais, on ne la reprendra à croire un jour au bonheur. Plus jamais, elle ne lui accordera ne serait-ce qu’une once de compassion. Elle aussi pensait qu’elle ne se laisserait plus dompter par la réapparition de ses yeux onyx. Jamais aucun mensonge ne sera autant mis à l’épreuve… Comment pourra-t-elle seulement un jour vivre sans cette attirance qui la lie irrémédiablement à lui ? À cet homme qui a su un jour la faire vivre pour mieux pouvoir la briser.

Quel avenir pour eux ?

Les secrets ont un poids.

Les secrets sont un fardeau.

Les secrets masquent parfaitement la vérité.

Seront-ils assez fous pour relever le défi ?

Une fois encore, les personnages créés par l’auteure Isla A. m’auront fait vivre toutes les gammes d’accords et de désaccords qui les composent. Alors que le premier volet m’avait déjà rudement mise à l’épreuve, La Perle Rose sait parfaitement composer avec tous les éléments pour me mettre à genou tout en me berçant.

L’auteure prouve ainsi que la qualité de sa plume n’est plus à faire et confirme ainsi sa position au sein de la maison d’édition Butterfly Éditions. Grâce aux liens indéfectibles qui la lient également à Milyi Kind (autre auteure de la même ME) dont les récits se mêlent avec perfection avec ses propres livres. J’ai ainsi pu retrouver un de mes amours de BBF de la saga Jamais 2 sans trois… Mais je ne vous en dirai pas plus..

J’ai donc terminé ma lecture de ce livre la tête dans les nuages, mes émotions à vif, mais sereine. Toutes les pièces du puzzle prendront forme au gré des chapitres, nous malmenant parfois certes, mais tout ce qu’il y a de plus nécessaire. Un véritable Up and Down d’émotions à l’état sauvage.

Tout comme ma Furie chérie. Car, oui je suis totalement in love de cette folle dingue. Cette fille à la fois combative et sensible, à l’aura solaire et à l’amour inconditionnel. Tous ces personnages laisseront à jamais une marque au fer rouge sur mon âme comme de rares livres sont capables de le faire. Ils resteront ainsi encrés dans mes livres fétiches, dans mes lectures, qu’il me prend parfois de relire par amour pour ceux qui les habitent et qui les font vivre.

Terminer la Perle Rose m’emplit d’un sentiment de plénitude, d’abandon ultime, d’amour pur et d’espoir. Mais je n’oublierai ces moments de rage qui m’ont enflammée, de sanglots à moitié étouffés et de peines non dissimulées. Merci Isla de me faire vibrer comme tu l’as fait à travers cette merveille. Je te souhaite des années de succès même si je suis convaincue que tu le feras haut la main. Bien heureux sont ceux qui croisent un jour ton chemin. Merci d’avoir illuminé le mien à travers tous ces êtres que tu as dépeints.

Affaire à suivre donc 😉

Orianthi – Shut Up & Kiss Me

 

L’avis de Mélissa sur Marquée à Jamais d’Allison B.


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Marquée à vie d’Allison B. Une réédition des éditions Plumes de Mimi 

Titre : Marquée à Jamais

Auteur : Allison B.

Éditeur : Plumes de Mimi

Genre : Romance

Résumé : Mégane s’est fait une promesse, celle de ne plus jamais tomber amoureuse. Elle se reconstruit difficilement et reprend sa vie en main pour tenter d’oublier l’enfer qu’elle a vécu durant de longues années. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance de Thomas, un brillant avocat indéniablement attirant. Celui-ci change son existence et lui apprend à accepter d’être aimée. Avec le soutien de Béatrice, sa patronne et amie qui l’a prise sous son aile, elle pense pouvoir échapper aux démons qui la hantent depuis si longtemps. Mais c’est sans compter sur la persévérance de l’homme qui l’a brisée en faisant d’elle une femme apeurée.

L’avis de Mélissa :

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Plumes de Mimi  ainsi que l’auteur, Allison B. pour leur confiance et pour l’envoi de ce service presse numérique.

Marquée à Jamais est un de ses romans auxquels on ne peut rester insensible carlL’auteur y aborde le thème poignant qu’est la violence conjugale.

Mégane a vécu un enfer quotidien auprès de son ex-compagnon pendant trop longtemps. Victime de violence et d’atroces humiliations, elle a fui son bourreau ainsi que la Suisse sans jamais se retourner.

Perdue et n’ayant plus goût à la vie, elle s’apprête à commettre l’irréparable lorsqu’elle va faire la rencontre de Béatrice. C’est grâce à cette femme qui deviendra sa patronne et très vite son amie, que Mégane prendra un nouveau départ.

Puis il y aura un homme, Thomas… Cet avocat sexy pour lequel, elle éprouvera une attirance certaine. Très vite, il estompera son aversion envers la gent masculine et lui fera ressentir des sensations inconnues, des sentiments agréables permettant à la jeune femme de prétendre enfin au bonheur.

Mais qu’en est-il de celui qui l’a détruite ? La laissera-t-il impunie de l’avoir quitté ainsi ? JAMAIS ! Loïc est loin d’avoir dit son dernier mot et pourrait bien transformer le rêve de Mégane en un véritable cauchemar.

Bien qu’ayant, depuis quelque temps, tous ses livres dans ma bibliothèque, c’est avec cette réédition de Marquée à Jamais que je découvre enfin la plume de l’auteure. Et même si ce n’est pas une lecture coup de cœur, je l’ai beaucoup appréciée.

Comme je le disais plus haut, le sujet choisi ne peux nous laisser de marbre et j’ai tout de suite ressenti de la peine et de la sympathie pour Mégane. Une femme qui a eu le déclic, la force et le courage de fuir la relation néfaste et destructrice dans laquelle elle vivait.

Je trouve qu’Allison B. a su trouver les bons mots pour nous décrire le terrible passé de notre protagoniste et ainsi faire passer de nombreuses émotions tout en nous offrant une lecture fluide et agréable.

Cependant, de mon point de vue, l’histoire manque de développements. J’aurais vraiment aimé que les événements aillent moins vite, donnant un peu plus de crédibilité à quelques comportements de Mégane. Car, j’ai eu l’impression à certains moments qu’elle faisait preuve de trop de légèreté par rapport à son vécu et ce même si elle a rencontré Thomas. Cet homme du genre renversant au premier regard, attentionné et présent à tout moment pour sa belle dont j’ai beaucoup aimé son côté protecteur…

J’ai tout de même passé un très bon moment de lecture. Ce roman nous embarque de surprise en surprise avec son lot de rebondissements. Et puis ce dénouement…….. Je suis restée sans voix. Jamais je n’aurais pensé à une fin similaire, ce qui m’a complètement bluffée et j’adore ça.

Voilà pourquoi je vous invite à découvrir ce roman par vous-même. Une histoire qui pourrait porter un message d’espoir aux trop nombreuses femmes qui sont maltraitées par leurs conjoints. Un livre, qui vous apportera une multitude d’émotions.

Pour ma part, c’est avec plaisir que je découvrirai les autres écrits d’Allison B..

61915669_403693760358159_263491970117140480_n

J’écris, tu me lis mais… Qui suis-je ? Avec Aryabella Connors Auteure Lips and Co


Bonjour les étoiles

Aujourd’hui nous vous proposons de faire connaissance avec Aryabella Connors qui n’est autre que la talentueuse auteure de la saga Coup de Coeur :

Une plume dans le désert.

Une saga en 3 tomes dont vous pouvez retrouver mes avis en lien à la fin de ce post.

Je t’ai lu Aryabella. J’ai énormément aimé ta plume ! Mais… Qui est-tu ?

61613086_481495362618660_8265951211564302336_n

 Portrait Chinois

Si j’étais un animal ? Je serais un tigre blanc pour son coté rare, respecté, solitaire, dominant, majestueux….
Si j’étais une couleur ? Je serais une variation du bleu. J’adore le bleu et toutes ses nuances.
Si j’étais une chanson ? En ce moment, j’hésite entre « Giant » de Ragon Bon Man et « Petite sœur » de Ben l’Oncle Soul.
Si j’étais un livre ? Un seul ? Non, beaucoup de livres, toutes sortes de livres : petits, gros, lourds.. Un qui ne me quitte jamais, hormis mon agenda de maman, je dirais mon cahier à spirales qui me suit partout pour prendre des notes dès qu’une idée me traverse l’esprit.
Si j’étais une pierre précieuse ? L’ambre, sa couleur m’apaise.
Si j’étais une personne connue?  Pink : j’aime cette femme !
Si j’étais un dessert ? Un tiramisu au Nutella.
Si j’étais un moment ? Dans mon jardin avec ma famille, à s’amuser ensemble ; ou dans mon bain, avec des bougies et un bon livre.
Si j’étais une blague pourrie ? Que s’est-il passé en 1111 ? L’invasion des Huns.
Si j’étais une fleur ? Le coquelicot.
Si j’étais un film ou une série ? En ce moment, je dirais la série « Sons of Anarchy ». Je l’ai vu déjà 4 fois. Et je ne parle pas du nombre de fois où j’ai regardé « Twilight », « Die hard » ou « Le grand chemin »…
Si j’étais une odeur ? Celle de mon homme.

Questions de la Team 

58377130_591224341376237_2350103948574064640_n

Quand et comment as-tu commencé à écrire ?
J’ai toujours été de nature créative, j’aime imaginer une histoire avec des personnages, des amours, des emmerdes et une fin heureuse… Je suis issue de la génération Walt Disney. Lorsque j’étais enceinte de ma fille, je lui écrivais des contes pour enfants. Lorsque j’étais assistante maternelle, je m’ennuyais durant le temps de sieste des enfants. Après avoir lu tout ce qui me passait sous la main, il me fallait une occupation silencieuse : je me suis donc remise à l’écriture. Cela m’a permis de m’évader de ce quotidien, de faire évoluer les personnages, de faire des recherches sur des sujets totalement différents…
L’écriture est devenu mon moment, où je pouvais faire tout ce que je voulais. Je suis la seule à pouvoir élargir mon champ de connaissances, de vision, d’imaginaire… Et j’adore cela !
Ton premier pas dans l’édition ?
La saga « Une plume dans le désert » est ma première publication en maison d’édition, plus précisément chez Lips & Co.
Mes amies m’ont poussée durant des années à sauter ce cap, à présenter l’une de mes histoires. J’ai choisi cette saga car elle me paraissait la plus aboutie.
C’est une aventure extraordinaire, stressante mais bénéfique, qui me permettra de faire évoluer mes autres histoires.
D’où t’es venu l’idée pour la saga « Une plume dans le désert » ?

J’ai d’abord commencé à écrire avec des fanfictions (sur « Twilight » pour ma part), mais je voulais faire évoluer les personnages dans des univers très différents de l’original. Puis ma plume est partie toute seule, laissant libre court à mon imagination…
Maxynne avait cet avenir de défini, il me fallait un monde opposé, donc le cadre militaire s’est imposé. Pour ce qui est de la Libye, j’ai choisi ce pays suite à un reportage sur la télé, durant mes recherches sur les militaires.
A quand remonte ta passion pour les livres ? Y a -t-il eu une lecture ou un élément déclencheur ?
Ma mère lit beaucoup, elle avait tendance à me dire que lire, c’est s’évader de son quotidien, voyager de son salon et s’ouvrir sur le monde ou des sujets divers. Par contre, je n’ai jamais aimé lire ce qu’on m’imposait à l’école.
J’ai toujours lu de tout, des livres historiques à ceux édités chez Harlequin, en passant par le thriller, du Streampunk… Si je suis happée par l’histoire, si le sujet m’intéresse, je sais que la nuit va être courte.
A quel âge as-tu écrit ta première histoire ? De quoi parlait-elle ?
Ma toute première histoire était axée sur des samouraïs. J’avais six ou sept ans. J’ai retrouvé mon cahier, il y a avait même des dessins sur des scènes que je n’arrivais pas à écrire et beaucoup de fautes, mais le souvenir des sensations éprouvées pendant que j’écrivais étaient les mêmes que maintenant…60665759_804049673307089_784560713887645696_n
As-tu un rituel pour écrire ? Ou peut-être un endroit bien particulier ?
Oh oui, et il est sacré… Le soir, une fois ma famille au lit, je me fais une boisson chaude sucrée, des petits trucs à manger, je me mets des bougies, de la musique… En ce moment, j’écris dans mon canapé, entourée de coussins pour me blottir.
Je m’évade, je m’éclate, je fais vivre tout ce qui me passe par la tête aux personnages et rien ne me freine, si ce n’est l’heure. Alors je grappille encore un peu de temps avant d’éteindre mon ordinateur pour aller me coucher.
Quel est ton genre de prédilection en tant que lectrice ?
J’aime la romance, les histoires bien ficelées, sans comprendre dès les premières pages ce qu’il va se passer. J’aime qu’on me surprenne.
Mais je ne suis pas contre un bon thriller. Celui qui vous met la chair de poule lorsqu’un bruit vous interrompt.
Pourquoi avoir choisi ce pseudo ?
Aryabella est l’héroïne de mes histoires. Je n’aime pas inventer des prénoms. Donc dans la première version de chacune de mes histoires, les noms des personnages sont les mêmes, et le premier rôle féminin s’appelle Aryabella Connors.
As-tu des nouveaux projets en cours ?
Oui, mais je dois encore les travailler, les faire évoluer, finir des recherches, puis lorsque je serai satisfaite, je les proposerai à ma maison d’édition.
Un petit mot pour tes lecteurs ?
Ce que m’a apporté cette saga, en plus de faire connaître mes écrits, c’est le contact avec les lecteurs : par le biais de Facebook, leurs blogs, leurs petits mots d’encouragement sur les plate-formes… Il n’y a rien de plus jouissif que de lire ces avis, de voir que j’ai pu procurer des émotions, partager l’amour de mes personnages et de vous dévoiler mon monde

.
Mes lecteurs, vous m’inondez d’une telle force d’écriture et d’inspiration !
Certaines personnes, comme les blogueuses, vous permettent de vous faire connaître bien sûr, mais aussi de rencontrer des personnes incroyables.
Aucune maison d’édition ne peut fonctionner sans lecteurs ou lectrices… Alors que puis-je vous dire à part : un immense merci !

Merci à toi Aryabella, ce fut un plaisir de faire plus ample connaissance et hâte de retrouver ta plume dans de nouvelles aventures.

Une plume dans le désert Tome 1
52840290_758214027890654_2991118372868980736_n

Ebook IciBroché Là-

Mon avis – par ici Mon avis – par ici

 

 

59229926_791542611224462_6497342000432414720_n.jpgUne plume dans le désert Tome 2

Ebook Ici – Broché Là-

Mon avis par ici

Une plume dans le désert 3
61451163_806795159699207_4894548346884063232_n.jpg

  1. Ebook Ici – Broché Là-

Mon avis c’est par là

Si vous désirez lire le début de ce roman c’est très simple ! Rendez vous sur la Lipsithèque de Lips and Co Ici

Résumé :

« Il me regarde, se penche. Mon souffle s’accélère, mon corps fourmille d’impatience. Je ne peux pas… Il se rapproche encore plus près, me sourit et embrasse ma joue lentement pendant que je regarde fixement devant moi… »

Quand sa sœur et sa meilleure amie s’engagent comme infirmières dans l’armée, Maxynne n’hésite pas une seule seconde à signer pour partir avec elles. Quitte à laisser au pays son fiancé Brooster, à qui elle est promise depuis toujours…

Propulsée du jour au lendemain dans le désert infernal de Libye, elle va devoir se montrer plus forte que jamais pour affronter les horreurs de la guerre et la rigidité militaire. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit résister au charme du lieutenant Huppers, qui semble bien décidé à se rapprocher d’elle…

Maxynne parviendra-t-elle à se faire une place au milieu de ces soldats surentraînés ? Va-t-elle succomber à la passion qui vient bouleverser toutes ses certitudes, ou choisira-t-elle de respecter la promesse qu’elle a faite à Brooster ?

 

 

À eux deux, intégrale de Marie Luny, mon avis !


Hello les étoiles, si vous aimez les histoires atypiques, À eux deux de Marie Luny est fait pour vous plaire ! Merci à Nisha et caetera pour l’envoi du service presse !

41ZD0TwfURL._SX307_BO1,204,203,200_

 

 

 

 

Titre : À eux deux, intégrale

Auteure : Marie Luny

Éditeur : Nisha et caetera

Genre : Romance

Sortie numérique et papier le 6 juin

Broché : Lien d’achat

Résumé : L’amour n’est pas toujours bonne conseillère…

Dénigrée par ses parents, tant sur son physique que sur ses projets, Anita, jeune femme de 20 ans, n’a pas vécu une enfance et une adolescence enviables. À l’heure de voler de ses propres ailes, comment réussir à s’affirmer et à se construire sur de telles bases ? Comment tisser des rapports sains avec les autres ? Comment vivre sans risquer de se perdre ? 
Heureusement, le destin va mettre sur son chemin, Gaël, qui lui apportera tout ce qui lui a fait défaut jusqu’alors : la protection et la stabilité. Anita jouit de chaque instant de son nouveau bonheur. Mais un événement inattendu va venir tout chambouler ! Rayane entre dans sa vie si paisible. 
Sorties enivrées, nuits torrides, relations interdites… Anita n’a pas de limites ! Elle navigue entre sentiments d’extase et de vide sidéral. Va-t-elle se perdre ou se retrouver ? Tiraillée entre le diabolique Rayane et l’angélique Gaël, réussira-t-elle à faire un choix ?​ 
Le roman, est l’itinéraire de cette jeune femme perdue et complètement tiraillée, qui va partir en quête d’elle-même.

L’avisdeMya : 

Un cœur peut-il aimer d’amour deux personnes à la fois ? Cette question ne m’a jamais effleurée jusqu’à ce que je commence à lire des romances dont le thème parle de triangle amoureux. Et c’est le cas aussi pour Anita. Elle non plus n’y a jamais pensé jusqu’à que cette question s’impose à elle concrètement.

Anita, l’héroïne de cette romance est une vingtenaire qui n’aspire qu’à s’affirmer et trouver sa place dans le monde. Déçue et désillusionnée par la vie, par l’indifférence de ses parents, par l’amour. Heureusement que Nina répond toujours présente. La seule personne qui l’ait aimée sincèrement et telle qu’elle est et non comme elle voudrait qu’elle soit. Elle l’accepte avec ses défauts comme avec ses qualités. Avec ses sourires comme avec ses fêlures.

L’amour, non… Elle n’y pense plus. Et pour cause, chat échaudé craint l’eau froide. Aujourd’hui, elle veut se consacrer à elle-même, trouver du boulot, se défaire de sa dépendance autant affective que financière. Et pourquoi pas, voyager et voir du monde. Anita n’a pas d’amis, ni de vie sociale. À part sa cousine, personne ne gravite autour d’elle.  Mais cela c’était avant…

Avant sa rencontre avec Gaël et Rayane. Ces deux-là, vont chambouler sa vie. Changer ses perspectives et ses notions sur l’amour et le désir… Ils vont lui apprendre à vivre et non à survivre. Au côté de Gaël, elle se sentira chérie, apaisée et tout à fait en sécurité. Auprès de Rayane, c’est un ascenseur émotionnel garanti. Son cœur est pris dans un tourbillon de désir de mordre la vie en pleines dents. Tout simplement de s’accaparer cette place qu’elle a cherchée longtemps en vain.

Le cœur d’Anita balance entre Gaël et Rayane. À eux deux, répondent aux critères de son idéal. Elle veut tout. La sécurité matérielle et affective et l’amour apaisant et généreux de Gaël, elle veut la passion et l’amour sauvage de Rayane. Mais eux, que veulent-ils ? Accepteront-ils d’être seulement la moitié de son cœur à elle ?

Elle succombera à ses désirs et se perdra dans les méandres de la tentation ! Mais ne dit-on pas se perdre pour mieux se reconstruire ? Anita doit assumer les conséquences de son indécision car à ne pas savoir qui choisir, elle se brûlera les ailes…

À eux deux, est une jolie histoire qui a pour thème un triangle amoureux des plus tentants. Dans la première partie, on a eu une vue générale de ce qu’était la vie d’Anita d’avant LA RENCONTRE. Ses états d’âme, ce chapitre sombre qu’était sa vie. Elle a souffert du désintérêt parental, d’un vide affectif qui a fait élargir la distance entre elle et le monde extérieur. Mais son amour naissant pour Gaël et son début d’amitié avec Rayane ont apporté un peu de couleur dans sa grisaille intérieure. Une première partie prometteuse et fort sympathique avec une bonne dose d’humour. L’auteur a préféré nous taire les pensées de Gaël, du coup, l’attention porte sur l’héroïne du jour pour analyser le paradoxe de sa personnalité haute en couleur.

Dans la deuxième partie, qui a ma préférence, Marie Luny développe un peu plus le côté psychologique d’Anita qui aurait fait le bonheur de plus d’un amateur de divan. (Tout ce que j’aime). Un brin bipolaire, elle peut être aussi solaire que d’humeur noire. Toujours serviable et de bon cœur. Forte et battante.

Mais parfois, elle nous livre aussi des pensées sombres laissant entrevoir un caractère plein de failles. Sa fragilité, son manque de confiance en elle. Son manque d’estime d’elle renforcé par cette situation qu’elle vit tellement mal qu’elle pourrait accourir à des solutions extrêmes.  D’un seul coup, l’histoire vire un peu sombre et devient encore plus intéressante. Je ne vous parle pas des personnages masculins de cette dernière partie pour ne pas vous spoiler le mystère de ce triangle amoureux. Même s’il reste prévisible. Mais ce serait mieux que vous le découvriez par vous-même !

Cette dernière partie était plus captivante, plus bouleversante, plus sauvage et plus sensuelle avec l’entrée officielle en scène de Rayane.  En somme, j’ai passé un bon moment lecture qui nous offre des personnages touchants, une trame alléchante et piquante, un récit fluide et un dénouement à haut risque qui a failli me perdre !

Merci à Nisha et caetera ainsi qu’à Marie Luny pour cette romance atypique et joliment bien écrite !

61826658_1038301513047807_5411916533947432960_n

 

Shaena d’Aurélie Depraz, mon avis !


Hello les étoiles , je vous présente mon avis sur une belle et addictive romance historique, Shaena, signée Aurélie Depraz en auto-édition.

Titre : Shaena 

Auteure : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition 

Genre : Romance Historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Extrême nord de l’Ecosse, 1214 
Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond ! 
Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Écossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche. 
Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis. 
Pas même elle. 

L’avisdeMya : 

Et de quatre pour Aurélie Depraz qui nous embarque encore une fois pour un voyage à travers le temps et l’histoire pour nous faire atterrir dans les Hautes Terres en 1214. Et précisément sur les terres du seigneur de Caithness ! Avant de vous partager mon ressenti, je voudrais remercier L’auteure de cette magnifique histoire qui fait rêver les yeux ouverts !

Dans cette dernière épopée, elle nous relate le parcours périlleux de ses protagonistes dans leur quête du Graal. Pour Connor, la reconstruction de ce qui a été détruit et Shaena, est partie à la conquête du coeur de son aimé.

La conquête des Highlands sera semée de manigances, de dangers, de trahison mais aussi d’amitié, de rire, de douceur et de ce merveilleux sentiment qu’est l’amour.

Connor se fait désirer malgré l’irrésistible attraction qui l’aimante à cette jeune fille qu’il a déjà rejetée une première fois. Aujourd’hui, Shaena est loin d’être la sauvageonne qu’il a fuie jadis. Devant lui, se tient une pure beauté qui fait battre son coeur à grand rythme et fait trembler son corps de mille frissons. Et elle serait parfaite comme épouse si elle était écossaise. Sans oublier que son peuple a causé la perte de l’héritier de CastleWhite, son frère. Un méfait qu’il ne lui pardonnera jamais…

Shaena a peut-être fait le voyage pour rien. Mais, c’est une fille persévérante et ne s’avoue pas vaincue au premier coup de langue bien acérée qu’on lui a asséné à son arrivée. Derrière la douceur, se cache une volonté de fer digne de la réputation de son peuple. L’entêtement de Connor à lui résister malgré son envie d’elle ne la décourage pas. Et cela se pourrait bien qu’elle ait un allié fiable dans cette mission de séduction qu’elle entreprend à ses risques et à ses périls…

Encore une fois, j’ai été charmée par les Highlands, par les faits historiques de ces terres qui ont déchaîné les guerres et ont fait couler du sang, innocent ou pas… J’ai été charmée par cette romane mâtinée de danger, de suspense et une bonne dose d’humour grâce à Sean qui m’a fait craquer par sa gentillesse, sa loyauté. Mais aussi par sa sagesse et ses conseils avisés prodigués à son seigneur et frère de coeur. Sa participation était aussi importante que celle de Connor ou Shaena. Il a infusé à cette histoire, qui n’a pas été de tout repos, un air de légèreté, même dans les moments difficiles.

Les personnages étaient touchants et ont joué leurs rôles avec justesse et d’une bonne dynamique. Ils nous ont raconté une belle histoire, un récit avec ses hauts et ses bas, retracé avec beaucoup d’émotions, sans détour ni fioriture !

Pas de temps mort ni aucun désagrément qui vient gêner la lecture. Fluidité et un bon rythme nous accompagnent du début à la fin. Une histoire que je qualifierai sans hésitation de turner-page. Les descriptions étaient parfaites, comme à l’habitude, et m’ont transportée dans des rêves de voyager et de remonter le temps.

Aurélie Depraz ne fait pas qu’inventer des histoires. Elle fait aussi des recherches poussées pour rester le plus fidèle possible à certains faits de l’Histoire.

Une auteure qui a pris son pied dans l’écriture de Shaena. Et elle a réussi à me transmettre sa fièvre écossaise qui éclaboussera, à coup sûr, les lectrices de moult couleurs si elles se décident à tenter l’aventure au coeur des Highlands et leur fascinante histoire !

61757846_2458090671144118_3260047178877370368_n

 

 

 

La librairie des rêves suspendus d’Emily Blaine, mon avis !


Bonsoir les étoiles, je vous invité à découvrir une jolie histoire qui parle de notre passion pour les livres, d’espoir, et de beaux sentiments. #LaLibrairieDesRêvesSuspendus #NetGalleyFrance, une romance signée Emily Blaine chez Collection &H que je remercie pour l’envoi du service presse via NetGalley France !

Titre : La librairie des rêves suspendus

Auteure : Emily Blaine 

Éditeur : Collection &H 

Genre : Romance 

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Entrez dans un monde où tout devient possible…

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

 

L’avisdeMya : 

La librairie des rêves suspendus est à l’image des romances qu’on apprécie pleinement, surtout à l’approche de l’été, des vacances…Un titre que j’ai reçu dais le cadre du #ChallengeNetGalleyFR

Emily Blaine, égale à elle-même, nous offre une histoire de seconde chance toute en douceur mais qui ne manque pas d’un brin de noirceur.

L’histoire de ses personnages principaux, Sarah et Maxime m’a tellement émue et conquise. La trame en elle-même n’amène pas de renouveau certes, mais l’auteure a l’art de transformer un air de déjà-vu en une histoire exceptionnelle.

Maxime est le stéréotype du bad boy au comportement violent et désinvolte. Acteur de renommé, charismatique, riche, centré sur lui-même et indifférent aux problèmes d’autrui. Les seules émotions qu’il laisse apparaître ou exploser, c’est sur un plateau de tournage ou sur un ring.

Effectivement, ce dernier a du mal à gérer la rage qui couve en lui. Tout est propice à une bonne castagne pour apaiser ses bonnes vieilles rancœurs. Cela va jusqu’à mettre sa carrière en danger… Et la dernière baston a été la goutte qui a fait déborder le vase.

Là, il ne suffit plus de signer un chèque pour réparer les conséquences de ses débordements. Si son avocat lui évite l’incarcération ferme, Maxime va devoir assumer le résultat de ses actes. Il doit payer le tribut en travaux d’intérêt général. Et dans le lieu de ses pires cauchemars ! Maxime va devoir faire face à ses vieux démons en passant deux mois en Charente, dans sa ville natale, et aussi celle à la base de ses tourments !  Sarah habite dans un petit village dans lequel, il ne se passe jamais rien. Mais cela lui convient. D’une timidité presque maladive, elle n’aime pas la foule ni les approches sociables. Pour seules compagnies, Ses livres bien aimés et les commerçants avoisinants le sien. Ces derniers constituent sa seule famille depuis l’abandon de son père, après l’indifférence de sa mère. Et le décès de la seule personne qui l’a aimée, sa grand-mère, n’a pas arrangé sa situation.

Propriétaire d’une librairie en ruine et déficitaire, Sarah n’en a pas perdu son humeur solaire pour autant. Souriante et respirant la joie de vivre, elle fait le bonheur de ceux qui l’entourent qui ne peuvent pas s’empêcher de la couver de leurs protections.

Encline à la solitude et introvertie, sa vie a basculé au retour peu glorieux de l’ancienne brebis galeuse. Maxime est arrivé dans sa librairie apportant avec lui un vent de panique et aussi de vie. Et en retour, elle lui a apporté un vent de liberté, de fraîcheur et moult couleurs.

Sujets tous les deux à un débordement émotionnel dont ils ne savent que faire, ils commettront à coup sûr des erreurs. Rien de plus normal pour un estropié du sentiment tel Maxime. Aimer d’amour, ils ne connaissent pas et n’y ont jamais goûté, mais ils sauront trouver un compromis dont l’amour seul en sortira vainqueur !

La librairie des rêves suspendus est un superbe moment lecture. La recette idéale pour déguster tout un tas de mets rafraîchissants et délicieux. Bon temps assuré avec le plein d’émotions qui étaient au rendez-vous à l’instar des autres romans de l’auteure.

Si Sarah, ne m’a pas trop touchée au coeur, je dois avouer que Maxime y est entré et par la grande porte. Il a su m’émouvoir par toutes ses émotions qu’il n’a jamais connues mais qu’il a su gérer comme un chef. Malgré un comportement déviant, son histoire s’est avérée émouvante. Sa cuirasse de mauvais garçon qu’il a passé des années à ériger n’a pas fait long feu devant la gentillesse et la bonne humeur de Sarah. Avec elle, il redécouvre sa vraie nature qu’il a remodelée à force de coups de poings. Dans cette librairie cabossée par le passage du temps, il s’est révélé un homme bon, soucieux d’autrui, généreux et attentionné. Et la détresse de Sarah ne l’a pas laissé insensible. Comment résisté à un tel homme qui n’a pas beaucoup fait d’efforts au début pour séduire nos cœurs !

Si avant, la Charente était le tombeau de ses espoirs, aujourd’hui, elle est devenue l’Éden de sa rédemption et l’accomplissement de ce merveilleux rêve qu’il n’a jamais cru qu’il y avait droit.

Poussez la porte de La librairie des rêves suspendus, et laissez-vous bercer par une douce et addictive histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose mais que le destin met à l’épreuve ! Venez partager leur joie et leur tristesse. Leur amitié, leur espoir et leur désillusion. Venez vous délectez d’un amour à toute épreuve !

En somme, une jolie histoire qui parle de notre passion pour les livres, d’espoir et de beaux sentiments !

61837776_648189038979881_8166376487910375424_n

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le tome final de Une plume dans le désert. Un roman de Aryabella Connors chez Lips and Co


41Fr49B0WxL

Titre : Une plume dans le désert

tome 3/3

Auteur : Aryabella Connors

Genre : Romance

Editions : Lips and Co

Collection Lips and Roll

Ebook : 5.99€

Broché : 16.99€

Résumé : « J’ai l’impression que tout le monde me regarde. Je suis encore aux aguets, je scrute la silhouette de chaque personne que je croise, détaillant sa tenue à la recherche d’une arme cachée, et me rends compte à chaque fois que cette manie n’a pas sa place ici. Je dois trouver un moyen de m’y faire, à ce calme, cette paix, cette liberté… »

À peine de retour sur le sol américain, Maxynne se retrouve confrontée à Brooster, son « fiancé », qui entend bien récupérer sa promise. Sebastian étant toujours en Libye, l’attente de son retour semble interminable à la jeune femme perdue entre l’amour et la raison.

Quand les autres soldats reviennent enfin, elle constate avec effroi qu’il n’est pas parmi eux, présumé mort dans un crash d’hélicoptère. Mais pour Maxynne, c’est inenvisageable ! Une sorte de lien la pousse à croire que son lieutenant est toujours en vie.

La tristesse aurait-elle cédé la place à la folie ? Ou doit-elle continuer à espérer ?

En plus de ce deuil intolérable et de l’étau des responsabilités qui se resserre, la belle infirmière va recevoir une nouvelle qui pourrait bien tout chambouler…

****

Mon Avis :

Un troisième tome différent, mais non moins intense…

À peine les pieds posés sur le sol Américain, que Maxynne se retrouve face aux « Grands » de la Pantha. Le comité d’accueil n’est pas celui qu’elle espérait. Et se retrouver devant ceux qui souhaitent diriger son avenir va la rendre folle de rage. Son ex-fiancé, Brooster, compte bien la récupérer et la ramener à la raison. Sauf que Maxy n’est plus cette douce femme soumise à des idéaux qui n’étaient finalement pas les siens. Et surtout, ces Indiens qui pensent qu’elle doit être purifiée pour retrouver son rôle D’Aïyana ne sont plus sa famille… Non, sa famille se tient là, auprès d’elle et prête à en découdre avec tous ces hommes à plumes plus ridicules qu’autre chose. Tous font bloc aux côtés de Leur Rossignol dans leurs uniformes qui attirent le respect. Mais si les Panthaliens finissent par rebrousser chemin, ils ne comptent pas en rester là. Maxynne est leur Aïyana et hors de question qu’elle n’épouse pas Brooster. Qu’importent les moyens à employer. Le Cycle des saisons est beaucoup plus important pour eux que la dignité humaine.

Le retour à la réalité est dur pour elle. L’odeur de la ville lui saute à la gorge, tout comme celle des pots d’échappement. Tout est différent de la Libye et son cœur se serre en voyant les enfants s’amuser en toute sécurité, les femmes déambuler sans voile, ou encore tous ces magasins qui regorgent de nourritures. La paix, la liberté sont étranges tout à coup. Elle n’a plus l’impression d’être à sa place. Les gens qui vivent ici n’ont aucune idée de ce qu’il se passe à des milliers de kilomètres de là, et encore moins, ce qu’il se passe dans son cœur…

Maxynne a laissé trop de choses dans le désert. Et la plus précieuse de toutes est son Big Love, son âme sœur qui lui a appris que l’amour valait autant la peine de se battre que pour la vie. Elle est triste, perdue. Sa tente lui manque, son lit de palette lui manque, IL lui manque… Mais Sébastien est dans son cœur, il est partout autour d’elle et elle n’a plus qu’une hâte, c’est qu’il rentre à son tour pour qu’ils puissent enfin aspirer à cette vie qu’ils ont tant rêvée. Maxynne à fait le choix de l’amour et elle ne le regrette pas une seule seconde, et ce, même lorsque le pire va lui tomber dessus…

Ce troisième et dernier tome de Une plume dans le désert clôture la saga magistralement même si nous ne sommes plus dans la même dynamique que dans les deux premiers, ni dans les mêmes émotions. Il n’en est pas moins fort. Ni moins intense. Bien au contraire. Et ce, même si parfois quelques scènes m’ont un peu déroutée, je me suis laissée porter une fois de plus dans cet univers fascinant que l’auteure nous décrit avec passion.

Les rebondissements sont riches et bouleversants. J’ai pleuré dès les premières pages. Maxynne m’a touchée plus que raison, tout comme les familles et tous ceux qui sont rentrés chez eux, ou à contrario… Ceux qui ne sont pas rentrés. Ou plutôt si, mais les pieds en avant… C’est la dure réalité de la guerre, de ces hommes et de ces femmes qui se battent de l’autre côté des frontières au nom de leurs pays. Et que peu savent ce qu’ils endurent pendant, après, ni les exploits qu’ils peuvent y réaliser.

Les retours sont douloureux et il faut réapprendre à vivre normalement, jusqu’au prochain départ. Maxynne en fera les frais en ayant du mal à reprendre sa vie en main et se jetant alors à corps perdu dans son travail et dans sa quête de protéger et sauver ceux qu’elle aime. Elle qui a toujours été le pilier de tous, va néanmoins s’effondrer suite à une nouvelle qu’elle ne peut accepter et va devenir l’ombre d’elle-même. C’est au tour des autres de prendre soin d’elle et lui faire remonter la pente. Elle trouvera son salut à l’hôpital dans lequel elle prend ses nouvelles fonctions tout en continuant sa formation d’Ange Gardien. Son statut lui sied à merveille. Elle est vraiment faite pour cela et c’est bien dommage que ni son père, ni les Panthaliens ne peuvent la comprendre et approuver ses choix.

Cependant, nous sommes très loin de nous retrouver face à la douce Maxynne. La guerre a laissé des traces qui l’aident à remonter la pente mais qui vont aussi la rendre dure et intransigeante. En se forgeant alors une carapace pour que rien ne puisse atteindre à nouveau son cœur déjà bien meurtri.

Aryabella m’a offert un nouveau souffle dans mes lectures et je l’en remercie car cette saga est un véritable coup de cœur. Elle nous offre plus qu’une simple romance. Elle nous emporte dans un autre univers, dans une aventure hors du commun avec de vraies valeurs qu’elle a mises en avant dans le récit.

Avant de nous broyer les tripes dès le début de ce tome, elle nous a précédemment fait vivre le « Théâtre » comme si nous y étions, comme si nous le vivions, et nous a fait prendre conscience des liens forts qui peuvent s’y créer. De cette folie qui fait tomber nos frères, nos sœurs, tout comme les autochtones. Et dans cette suite, ces liens auront toutes leurs importances. Les émotions sont là tout comme le suspense et la tension qui nous animent tout au long des pages. Mais aussi les désillusions avec lesquelles l’auteure nous malmène. On refuse que cela se termine et on en veut encore du désert Libyen !

 J’ai aussi beaucoup aimé le parallèle entre les militaires et les Panthaliens, car il nous fait prendre conscience que certains se complaisent dans des choses futiles, comme le cycle des saisons en ayant aucun remords à sacrifier une vie, pendant que d’autres se battent et risquent la leur pour sauver celle des autres et aider tout un pays.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga à votre tour, je vous l’ordonne même car elle est sans conteste, mon coup de cœur de cette année…

Un grand merci à Lips and Co pour m’avoir permis de découvrir cette pépite livresque en service presse broché. Ils trônent fièrement dans ma bibliothèque et feront partie de ces romans que l’on prend plaisir à lire et à relire.

Merci Aryabella Connors pour m’avoir emportée dans ton univers et m’avoir fait vivre cette aventure pleine d’émotions et de valeurs humaines.

61451163_806795159699207_4894548346884063232_n

On comptera les étoiles de Fleur Hana, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur On comptera les étoiles de Fleur Hana que je remercie pour ce service presse riche d’une magnifique émotion !  Ce superbe Young Adult a été publié chez J’ai Lu !

Titre : On comptera les étoiles 

Auteure : Fleur Hana 

Éditeur : J’ai Lu

Genre : Young Adult 

Poche : Lien d’achat

Résumé : Nous avons tous une bonne étoile, encore faut-il la trouver…
Lycéenne solitaire et réservée, Amélia entretient toujours des liens très forts avec sa confidente, Maëva, malgré la distance qui les sépare. Elle ne souhaite qu’une chose : ne pas faire de vagues et s’acheminer discrètement jusqu’à la délivrance – le bac.
Quand elle rencontre Samuel, elle ne s’attend pas à ce que le bassiste au cœur tendre bouleverse son existence. Prévenant, drôle et sécurisant, il l’amène peu à peu à s’ouvrir aux autres et à la vie.
Toutefois, lorsque la jeune fille croise une connaissance du passé, tout bascule. Amélia découvre que certaines blessures ne sont pas refermées, au risque de lui faire perdre à la fois Sam et sa meilleure amie…

61497216_331744457444246_626187982440759296_n

C’est un tel plaisir de retrouver la plume talentueuse et addictive de Fleur Hana. Je voudrais d’abord la remercier pour autant de générosité, autant de sensibilité et d’engagement dans ses écrits. Je n’ai pas lu tous ses livres mais promis, j’y remédierais dès que possible. Fleur nous offre toujours une grande et forte émotion. En plus, de ses personnages extraordinaires qui ont leurs propres façons de raconter leurs histoires. Uniques dans leurs genres. On comptera les étoiles n’a pas échappé à la règle.

Elle s’appelle Amélie, elle a presque 18 ans. Elle parle trop et adore utiliser les mots compliqués et pas pour faire la fayote. Elle est Cyclothymique à ce qu’il parait ! Quoi ? Oui, j’ai eu la même réaction en lisant ce mot. Lia est du genre bipolaire et cela se ressent autant dans sa façon de parler que dans le débit !

Sa bizarrerie, son accoutrement vestimentaire un peu décalé, et sa manie de sauter du coq à l’âne ne pouvaient qu’attirer l’attention de ceux qu’elle veut justement éviter. Et cela n’a pas raté. À peine arrivée à son nouveau lycée, et elle a beau rasé les murs pour passer inaperçue, Samuel Marquez l’a remarquée. Si au premier regard, c’est son allure et ses yeux bleus ourlés de Khôl qui l’ont poussé à l’accoster, c’est leur conversation originale et un brin bizarre qui l’a convaincu que Lia sera un membre à part entière dans sa vie, une évidence. Cela, il n’en a aucun doute. Mais qu’en est-il d’elle ? De ses sentiments ? Lia n’est pas le genre à s’épancher, ni à laisser paraître ses émotions. Mais, Sam a de la patience à en revendre et il a assez d’assurance pour vaincre ses défenses… Il attendra qu’elle soit prête, car il ne conçoit une vie où elle n’y est pas !

Lia est toujours sur la défensive, ne se laisse pas approcher ni toucher. Elle est solitaire et à part sa meilleure amie, Maëva, elle ne parle à personne. Ses airs mystérieux et craintifs lui font pressentir un grand mal-être. Cela lui donne envie de s’immiscer dans sa tête pour connaître toutes ses pensées et mettre un visage sur ses maux. Son allure éthérée et fragile éveille sa fibre protectrice. Sam veut tout lui offrir, une famille, sa protection, son sourire… Son amour. Le laissera-t-elle faire ? Lia lui cache ses émotions, ses maux mais elle n’a pas besoin de parler pour qu’il comprenne que quelque chose ne tourne pas rond. Ce mal qui la ronge et l’empêche d’accepter tout ce qu’il ressent pour elle.

Amélia a beau craqué sur le séduisant bassiste d’Uprising, le peu qu’elle connaisse sur l’amour, ne l’encourage pas à se laisser aller. Les blessures du passé ont la dent tenace et reviendront tôt ou tard tout abîmer ! Et cela commence déjà. Faire entrer Samuel dans sa vie, malgré tout le bien qui en résulte, a fait fuir sa seule réalité. Sa seule amie, sa confidente. Et si elle devait choisir entre eux-deux, sa réponse serait l’évidence même !

On comptera les étoiles est un magnifique Young Adult qui charme par sa douceur, et son intensité à la fois. Habituellement, je ne suis pas fan du genre. Souvent déçue, je n’en lis que très peu. Mais Fleur Hana, comme à son habitude, nous a fait un présent inestimable. Un voyage émotionnel riche de moult couleurs. Une histoire d’une justesse implacable et pleine d’une perception de la vie qui me parle et me touche en plein coeur. Un titre à résonance lyrique mais qui offre un contenu dont on ne sort pas indemne. Autour de la romance, gravitent autant de thématiques qui ne laissent pas de marbre et ciblent des faits de société banalisés autrefois, mais heureusement de plus en plus dénoncés aujourd’hui. Un message fort, direct et sans ambiguïté. Cela aussi c’est la règle dans les romans de Fleur. Une plume aérienne et toute en finesse qui a le don de mettre les mots justes sur les maux.  !

Lia et Sam, sont deux personnages auxquels on s’attache définitivement et leur histoire, on ne s’en lasse pas. Ils sont bouleversants, sincères, d’un naturel surprenant et d’une sensibilité à fleur de peau addictive. Comment s’empêcher de craquer pour eux ? Nos jeunes gens font preuve d’une grande maturité et on a qu’une envie, c’est de les adopter et ne plus les quitter. Ce qui n’enlève en rien aux personnages secondaires. Qui à leur tour ont apporté la pierre à l’édifice et ont magnifié de leur présence et leur soutien cette histoire hors du commun. Jamais je ne regarderai les étoiles sans avoir l’envie de les compter !

Un énorme coup de coeur et mille coups en plein dedans pour On comptera les étoiles. Une histoire parfaite écrite par une plume parfaite que je vous recommande sans hésitation !

Franz Ferdinand – Do You Want To (Official Video)

 

61800834_536140493587188_7830516659612811264_n

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Melyssa Fox, Attraction Imminente chez Lips and Co


513wtKkUBlL._SY346_Titre : Attraction imminente

Auteur : Melyssa Fox

Genre : Romance

Editions : Lips an Co

Collection Iips an Roll

Ebook : 5.99 €

Broché : 16.99 €

Résumé« Je déteste cette sensation d’être sens dessus dessous. Qui plus est pour un homme… J’ai l’impression désagréable de jouer au chat et à la souris. Et c’est moi, la souris ! »

Jeune Française dynamique et enjouée, Chloé doit se rendre aux États-Unis pour assister à un mariage. Celle qui pensait que le plus difficile serait de prendre l’avion n’est pas au bout de ses surprises !

À son arrivée, elle rencontre les deux beaux-fils de la mariée. Loin d’être insensible au charme de l’un d’entre eux, elle tente tout de même de résister. Son meilleur ami ne lui a-t-il pas dit de se sevrer de toutes relations amoureuses après le désastre de sa dernière histoire ?

Cette fois-ci, elle n’aura pas le cœur brisé ! Si ça reste purement physique, il n’y a pas de risque, n’est-ce pas… ?

Pendant combien de temps deux personnes attirées l’une par l’autre peuvent-elles faire semblant de tout maîtriser, même les sentiments les plus imprévisibles ?

Mon avis :

Jeune française pétillante à l’humour acéré, Chloé doit se rendre à Blue Rock aux Etats-Unis, une bourgade à mi-chemin entre Austin et Houston au Texas. Elle, qui déteste prendre l’avion, n’aurait raté pour rien au monde le mariage de Shirley, sa tante de cœur et meilleure amie d’enfance de sa mère. Cette dernière est vraiment trop importante pour elle.

Mais outre le fait de vouloir être à ses côtés pour ce jour merveilleux, c’est aussi pour être auprès de sa mère qu’elle suffoque de trouille à bord de cet avion. Soutenir celle qui revient fouler le sol de sa terre natale qu’elle a fui des années plus tôt pour suivre son père, était primordial. Shirley est son seul lien avec sa vie d’avant. Et c’est uniquement pour elle, qu’elle fait l’effort d’y revenir. Non sans une certaine appréhension qui n’échappe pas à Chloé qui se pose néanmoins beaucoup de questions.

Dès son arrivée, Chloé va tomber sur les deux fils du futur marié qui n’ont rien de deux adolescents boutonneux ! Non, ce sont deux mecs canons, aux voix graves et à la maturité déconcertante qui se dressent devant elle. L’attirance est immédiate. Mais son meilleur ami Paul, médecin de son cœur, lui a prescrit un sevrage d’hommes et de relations amoureuses, suite à sa dernière rupture. Pour qu’elle puisse prendre le temps de se recentrer sur elle-même mais, peut être qu’en cas d’urgence, il se pourrait qu’il y ait prescription non ? Car tout à coup, il fait très chaud, et ce n’est pas le soleil du Texas qui en est la cause. Mais bien cet homme beau comme un dieu qui l’attire, l’aspire dans son orbite autour de laquelle elle se plairait à graviter.

S’il est dit, et à juste titre, que l’attraction gravitationnelle de la Terre n’est-elle que l’accélération de la pesanteur, là, en l’occurrence, c’est son cœur qui est en pleine accélération… « Ici Houston à vous Chloé me recevez-vous ? Nous avons perdu toute communication avec la Terre, cela doit être un bug du cœur… » ou plutôt du cerveau qui semble n’avoir plus aucune activité !

Mais, il est aussi dit que la force d’inertie qui permet de rester en orbite s’annule avec la gravitation. Et c’est dans une chute libre vers l’objet de ses fantasmes, que Chloé va tomber de plus en plus vite, de plus en plus fort.

Toutefois, jusqu’où cela peut-il mener sachant qu’elle n’est là que pour quelques semaines et que son cœur bat pour un homme énigmatique qui refuse toute attache ? Après tout, quand on analyse la situation, quel risque peut-il y avoir à se laisser aller au plaisir si on arrive à maîtriser les autres paramètres. Comme, les sentiments par exemple ?

Avec Attraction Imminente, Mélyssa Fox nous embarque au Texas et son soleil radieux et ardent. Chloé débarque toute guillerette dans un autre univers avec ses paysages splendides à perte de vue son ranch et ses Cow-boys…  Un plus précisément mais qui n’en ai en fait pas tout à fait un et à cause duquel elle repartira leur coeur bien lourd…Ce n’est pas une simple histoire d’amour que nous allons découvrir dans ce roman, mais une attraction entre deux être qui ne sont pourtant pas prêts à un quelconque arrimage.

Attraction, secret de famille, révélations et la tête dans les étoiles est le combo de cette romance douce qui va nous mener petit à petit vers la reconstruction.

Chloé est une jeune fille pétillante pleine de vie et d’humour. Un rayon de soleil qui va réchauffer les cœurs dans ce ranch où règne une animosité certaine en plus du mal-être soudain de sa mère qui semble l’éviter depuis leurs arrivées. La jeune fille ne comprend rien et va vite trouver un équilibre en passant du temps avec les beaux-fils de Shirley. Ces derniers vont la prendre sous leurs ailes jusqu’à ce que ce qu’elle s’y brûle les siennes avec l’un d’entre eux. Elle, qui s’était jurée de ne plus risquer son cœur, va échouer mais sans imaginer un seul instant, que le beau Texan n’en serait pas la seule cause…

Deux protagonistes qui s’attirent comme deux aimants, mais deux âmes en peine qui ont besoin d’aller au-delà de leur mal-être, mais aussi de leurs rêves pour arriver à comprendre qui ils sont vraiment. Apprendre à faire confiance, accepter, pardonner, prendre le temps de se faire confiance et d’accepter celle des autres.

Si toutes les familles ont leurs secrets, dans certaines, les non-dits gangrènent ceux qui en sont les gardiens . mais aussi ceux qui ne trouvent pas de réponses aux questions qui pèsent sur leurs existences et influencent alors le cours de leurs vies.

Pour Chloé, ce sera un bouleversement et il faudra qu’elle y fasse face du jour au lendemain. Tandis que pour William, c’est encore plus sournois, un vécu dans une souffrance qui le rend tel qu’il est à ce jour, ce qui guide son choix de vie, ne désirant être le phare de personne. Pas d’attache, ni être responsable de qui que ce soit… Ne pas savoir entraîne une culpabilité qui ébranle toute fondation sur laquelle, il pourrait construire à son tour une vie heureuse…

La plume de Melyssa Fox est pleine d’humour et assez fluide dans l’ensemble malgré quelques répétitions au départ. Elle m’a surprise sur le déroulement du récit qui n’était pas celui qu’on pouvait attendre et que j’ai trouvé réfléchi. Si la première partie est assez calme, la seconde nous plonge dans une tension qui nous fait défiler les pages, les unes après les autres avec un sentiment d’angoisse qui ne nous quitte pas. Elle nous tient en haleine en donnant alors un nouveau souffle au récit. Une dynamique qui change complètement d’univers en mettant nos protagonistes face au danger et donc à leurs doutes et à leurs sentiments. Comme si, tout à coup, cela n’était plus qu’une évidence…

Mais… se pourrait-il que cette prise de conscience arrive trop tard ? Que le destin, ce traître, leur joue un mauvais tour ?

Pour en savoir plus, il va falloir le lire 😉

Un grand merci aux éditions Lips an Co pour m’avoir permis de découvrir cette romance douce et touchante en service presse broché.

61389840_808732716172118_4137228179603456000_n

All You Need is Us, tome 2 de Julie Perry, mon avis !


Hello les étoiles, je vous invite à lire mon avis sur #AllYouNeedIsUs #NetGalleyFrance. de Julie Perry. Une superbe suite avec un dénouement spectaculaire. Merci Harlequin France et NetGalley France !

Titre : All Y ou Need Is Us, tome 2 

Auteure : Julie Perry

Editeur : Harlequin France

Collection : HQN 

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Entre le prince charmant et le bad boy, qui choisira-t-elle  ?
Liam est le petit ami idéal  : gentil, beau et intelligent. Il est le gentleman que toutes les femmes rêveraient d’épouser et de présenter à leur famille. Logan, lui, est l’amant parfait  : ténébreux, sauvage et imprévisible. L’homme avec qui n’importe quelle femme aurait envie de passer la nuit. Ils sont frères jumeaux… et rivaux dans le cœur d’Éléa. Avec l’un, elle se sent aimée et apaisée. Mais, dans les bras de l’autre, elle devient une nouvelle femme, faite de désirs et d’audace. Chacun réveille en elle des sentiments qu’elle ne pensait plus éprouver… Pourtant, Éléa ne devra en choisir qu’un seul.

L’avisdeMya : 

Tout d’abord, je tiens à remercier Harlequin France pour l’envoi du service presse via la plateforme NetGalley France. Je vais essayer de vous donner mon ressenti sans spoiler sur cette suite qui a tenu toutes ses promesses de mon avis !

Le cœur d’Éléa balance entre deux prétendants, l’un accessible et le deuxième reste un fantasme inavoué. Liam est le compagnon idéal, pour lequel, elle craque irrémédiablement. Comment s’empêcher ? Sa gentillesse, sa douceur et ses airs de prince charmant lui attirent l’intérêt de toutes les nanas qui croisent son chemin et surtout, il craque pour elle, ce qui ne gâte rien … Quant à Logan, le jumeau sombre, n’est pas un coeur à prendre. Et toute approche de ce mec ténébreux, lui sera fatale. Car si Logan, a autant de succès que son frère auprès des femmes, lui ne fait pas dans les relations à longs termes et son comportement envers elles n’a rien d’un gentleman. Il n’offre ni chocolat ni fleurs. Et il ne fait aucune promesse. Jamais…Cependant, tous ses faits et gestes lui prouvent son fort intérêt.

Si Éléa avait encore les neurones à leurs places pour réfléchir, elle fuira loin de ses yeux de braises qui embrasent ses entrailles. Mais la tentation est trop forte pour ne pas y céder au risque de se brûler les ailes. Et Liam dans tout cela ? L’amour auprès de ce dernier est si simple, et c’est si facile de le choisir. Mais Logan a un goût irrésistible de reviens-y.

Notre veinarde héroïne n’a que se baisser et cueillir l’élan de son coeur et celui de son corps !

Dans ce deuxième tome, Éléa connaîtra un désir intense, la culpabilité, la trahison, l’humiliation, en tout cas c’est le sentiment qu’elle a ressenti au profond d’elle-même. Elle connaîtra aussi l’amour. Mais à quel prix ? Vivre auprès des jumeaux Lawrence, n’est pas de tout repos. Surtout quand le passé de l’un et celui de l’autre ramène son lot de désillusions !

Comme je disais, All You Need Is Us, a comblé mes attentes. Un tome torride tout en beaux sentiments, en rebondissements et riche suspense. Et le retournement de situation de la fin était plus qu’apprécié. Un peu d’étincelles pour pimenter le dénouement, on n’est jamais contre n’est-ce pas ? La vie d’Éléa était presque parfaite, une promotion, des patrons qui ont confiance en ses aptitudes. Un amant loin d’être parfait mais qui a gagné une bonne place dans son coeur et qui jusqu’à présent, le lui rend bien.

Mais il a suffit d’un grain de poussière pour la renvoyer dans ses anciens travers. Malgré sa foi en son amant qui ne lui a pas donné une raison de se méfier, les fantômes du passé ont plus qu’un tour dans leurs sacs pour balayer toute cette confiance durement gagnée ! Bref, j’ai adoré cette suite dans laquelle les personnages ont positivement évolué. Ils m’ont littéralement conquise. Liam, Logan, ou Éléa étaient touchants et sincères dans leur jeu. Et Trev, n’était pas en reste. Il a été un atout de plus dans l’évolution de la trame. Aurons-nous le plaisir d’un spin off qui lui sera consacré ? À bon entendeur !

La plume de Julie Perry a gagné en assurance et a confirmé le talent que j’ai perçu dans le premier volet de cette duologie. Beaucoup d’émotions, de rire et une passion torride, la recette parfaite pour une lecture parfaite de mon point de vue et mérite bien une stand ovation ! Bravo Julie.

61602590_192165848332081_6737157847366238208_n