Après l’enfer : Heaven and Hell #1 de Natasha Madison chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Après l’enfer, le 1er tome de la série Heaven and Hell de Natasha Madison. Une romance qui a un goût de l’enfer et un autre du paradis publiée chez Juno Publishing France !

Titre : Après l’enfer – Heaven and Hell #1

Auteure : Natasha Madison

Editeur : Juno Publishing France

Genre : Romance

Résumé :

Bella : Le rencontrer était un coup du hasard. Le fréquenter était une erreur. Le regarder devenir toxicomane m’a fait vivre un enfer. M’enfuir était ma seule option.

Jackson : Je fuis mes propres démons, et lorsque je découvre qu’elle essaie d’échapper à son passé, je sais ce qui me reste à faire.

Un flic brisé. Une femme luttant pour sa survie. Un amour fragile. Et des secrets qui menacent de les séparer.

Ils sont allés en enfer. La partie difficile sera de retrouver leur chemin ensemble.

L’avisdeMya 

Ayant découvert la plume pleine de pep’s de Natasha Madison dans la duologie : Tentations (Le Boss et Le Play-Boy), je n’ai pas hésité même si l’histoire tournait autour d’un thème différent. Exit la légèreté qui a primé dans ces deux derniers. Dans Après l’enfer, l’auteure aborde le thème difficile des violences conjugales. Si au début, j’ai senti un malaise dû à je ne sais quoi, je me suis vite imprégnée de l’univers de l’auteure. Elle nous embarque incessamment dans l’histoire de Bella et de Jackson ! Deux êtres hantés par leurs passifs, mais chacun tournera la page à sa manière. La première, en prenant la fuite pour se reconstruire et protéger sa petite fille, le deuxième, en trouvant des personnes disparues et en sauvant des victimes des violences. Si entre eux l’alchimie était rapidement évidente, il a fallu du temps à Jackson pour apprivoiser le cœur brisé de Bella. Son passé sordide l’a échaudée et l’a rendue méfiante envers la gent masculine. Mais Jackson a tenu bon, son travail dans l’Unité Spéciale pour les victimes, lui a appris la patience et la persévérance.

Si la petite Lilah, l’a adopté d’emblée, Bella, a vécu l’enfer pour se laisser aller à ses désirs. Les mauvaises décisions ont failli avoir raison d’elle et de l’être qu’elle aime le plus au monde, l’ont séparée de la seule femme qui s’est souciée d’elle depuis son enfance. Aujourd’hui, même après sa mort, elle est encore présente pour la sauver, elle lui a offerte une deuxième chance pour remettre sa vie sur les rails, d’offrir à sa fille une belle vie. Alors, les hommes ? Plus jamais…

Mais Jackson est un éternel acharné. Il la veut, il veut Lilah. Il les veut toutes les deux de toutes les manières. Et n’arrêtera pas avant de conquérir ces deux anges que la destinée a mis sur son chemin. Ces deux anges le sortent de sa solitude, remplissent sa vie de pleines de couleurs et de rires. Il a besoin de leur présence chez lui pour se sentir vivant, autant qu’elles ont besoin de sa protection car le risque qu’elles encourent n’est pas encore écarté. 

Quand le danger rôde toujours et une enquête au point mort qu’il mène en parallèle sur des mystérieuses disparitions prive Jackson de veiller sur ces anges en personne… il ne reste au monstre qu’à attendre et guetter un moment d’inattention pour s’accaparer des siens…

L’auteure nous offre là une superbe romance à paradoxe, un goût de l’enfer et un autre du paradis. Une histoire qui nous embarque entre douceur et violence et sa noirceur. Elle nous a offert autant de raisons pour sourire et autant d’autres pour pleurer. Bella a vécu dans la déchéance auprès d’un homme qui l’a battue, a souillé son corps, échangé contre une dose de son poison, il les a affamées elle et sa fille, l’a dépourvue de sa dignité, de son humanité… Et si elle est encore debout, c’est grâce à Lilah. Pour elle, elle est restée et à grâce à elle, elle a fui le monstre et sa décadence. Fui avant que les portes de l’enfer ne se ferment sur elles et à jamais. Lilah, cette petite frimousse d’ange et pleine de vie qui malgré son vécu a gardé une âme pétillante. Elle a pris Jackson, ce célibataire endurci, entre ses filets et lui a volé son cœur, comme elle m’a conquise. Mêmes à certains moments difficiles de ma lecture, je me retrouvais à sourire large. Elle est toute mignonne cette petite, une percée de lumière dans toute cette violence qui entoure Bella et Jackson.

En somme, un super moment lecture, avec des rebondissements, du suspense et des secrets de famille qui pourraient bien faire éclater la bulle de bonheur de Jackson ! Des personnages attachants et résilients, du torride mais beaucoup de tendresses aussi. Des scènes violentes et d’autres riches de bonne humeur salvatrice. D’autres protagonistes qui nous rendent confiance en l’humanité par le fait de leur générosité et leur amitié. 

Bref, une histoire émouvante de seconde chance que je vous recommande de découvrir. Je lirai à coup sûr le 2e tome consacré à Mick qui promet… 

Merci à Juno Publishing France pour cette belle romance ainsi que pour l’envoi du service presse.

 

L’avis de Charlotte sur Breaking the Ice de Nina Loren


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Breaking the Ice de Nina Loren publié Aux Editions Addictives.

Titre : Breaking the Ice

Auteur : Nina Loren

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Transgresser les règles n’a jamais été aussi tentant.

Paige a enfin réalisé le rêve de toute sa vie : elle intègre le staff médical des Rangers, la célèbre équipe de hockey new-yorkaise.
Passé le choc de soigner les superstars qu’elle voyait habituellement à la télé, la jeune femme profite à fond de cette nouvelle vie.
Tout est parfait sauf côté cœur, car là, c’est plutôt le désastre ! Mais Paige refuse d’y penser : elle a trop de boulot et, au travail, son contrat lui interdit de sortir avec un collègue ou un joueur. Et c’est mieux comme ça.
Enfin, ça, c’était avant l’arrivée de Soren Pettersen dans l’équipe des Rangers…
Ce dernier est beau, talentueux, mystérieux, sexy… et Paige n’est pas prête du tout à lui faire des massages tout en restant professionnelle !
Pour préserver leur carrière, il leur est impossible de craquer.
Un seul mot d’ordre : respecter les règles. Mais les transgresser n’a jamais été aussi tentant !

Mon avis :

Breaking the Ice est une belle romance, mais aussi une histoire d’amitiés le tout au milieu de beaux sportifs !

Paige est sur le point d’accomplir son rêve : travailler pour l’équipe de hockey Les Rangers ! La fan des joueurs s’intègre plutôt rapidement à l’équipe et se lie d’amitié plus particulièrement avec un des joueurs, Thomas. Tout se passe à merveille jusqu’à l’annonce de l’arrivée de Soren Pettersen dans l’équipe. Ce nouveau joueur risque de perturber Paige. Cependant, elle garde en tête une règle essentielle : interdiction de sortir avec un collègue ou un joueur… Pourra-t-elle conserver ses principes face au beau et sexy nouvel arrivant ?

Au-delà de son travail, Paige manque de confiance en elle. Avec les hommes, ses expériences précédentes ne sont pas mirobolantes, elle a été plus que déçu par sa dernière relation. De plus, elle a du mal avec ses formes qu’elle n’assume pas et encore moins au milieu d’hommes tout en muscles. Elle est sociable, marrante et réellement attachante. J’ai particulièrement été touchée par cette jeune femme qui a ses faiblesses, mais heureusement elle est bien entourée.

Dès son arrivée, Soren fuit la jeune ostéopathe. Il paraît faire tout son possible pour ne pas être en contact avec elle et lutte contre la forte attirance qu’il ressent pour Paige. Il est plutôt secret et ne se dévoile pas facilement. Ce qui lui donne un côté mystérieux.

Les personnages secondaires, notamment Thomas et Emma, prennent toute leur importance et apportent une touche de légèreté. Les parties concernant le sport sont bien décrites et permettent de s’immerger complètement dans l’univers du hockey sur glace. La romance se met en place progressivement, sans précipitation, mais tout en tension pour nos deux protagonistes. 

Cette romance est pleine d’émotions, rythmée et très addictive. J’ai découvert, par cette lecture, la plume de l’auteure, Nina Loren, qui est fluide et agréable. J’ai dévoré ce livre en peu de temps. Impossible de le lâcher. 

Merci à Caroline et Aux Editions Addictives pour ce service presse qui vient se placer dans mes coups de cœur

Extrait :

« J’ai à peine mis un pied dans les vestiaires que je tombe nez à nez avec un Soren dégoulinant d’eau, une serviette autour des hanches. Ce n’est pas comme si je n’avais jamais vu de joueurs dans leur plus simple appareil, mais là, il s’agit de Soren, pas d’un autre. Il a un corps d’apollon qui me fait tout de suite un effet de dingue. Je détourne vivement le regard, cache mes yeux d’une main et me répands en excuses.
– Oh, merde, Soren, je ne savais pas que tu étais encore là, vraiment désolée.
Je retire ma main et regarde le mur.
– Pas grave, Paige, rit-il. Attends, je mets un caleçon et tu pourras faire ce que tu veux.
– Je peux partir si…
– Non, tu vois, c’est bon. Je suis décent.
Je lui fais face à nouveau et j’essaye à tout prix de ne pas le regarder. En fixant mes pieds, je me dirige vers l’immense bac, au milieu de la pièce, où les joueurs ont plus ou moins réussi à lancer leur tenue sale. Comme d’habitude, le vestiaire est un vrai chantier et, alors que je commence à ramasser les bas qui traînent par terre, Soren se précipite vers moi.
– Attends, je vais t’aider.
– Non, c’est bon… C’est mon boulot, je vais…
Et là, je fais l’erreur de me relever en posant les yeux sur lui. Soren n’a pas pris la peine d’enfiler autre chose que le simple boxer qui moule avantageusement ses hanches. Ma réaction ne se fait pas attendre et je vire à l’écarlate. Je ne sais plus où me mettre, et mes gestes trahissent certainement mon état, car Soren bat précipitamment en retraite vers son banc.
– Je vais peut-être m’habiller. »

Under Your Skin #1 de Jeanne Pears aux éditions Shingfoo !


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir mon avis sur cette belle émotion qui touche au coeur et remue les tripes qu’est ce premier volet de Under Your Skin de Jeanne Pears. Un bijou inestimable et un transport immédiat et sans préavis publié par les éditions Shingfoo

Titre : Under Your Skin #1

Auteure : Jeanne Pears

Editeur : Shingfoo

Genre : Romance

Broché : Date à determiner 

Résumé : Leah est de retour à Chicago. Après une rupture qui reste un mystère pour ses proches, elle débarque avec le coeur gros mais des ambitions plein la tête, et notamment celle de lancer sa propre ligne de lingerie et de monter sa boutique.

Mais alors qu’elle était bien décidée à se concentrer sur sa carrière et à mettre l’amour en second plan, elle rencontre Zake.

Tatoueur sexy et charismatique, il est lui aussi très concentré sur sa carrière et son salon qui fonctionne plus que bien. Mais lorsqu’il croise le regard de Leah, tout va changer.

Entre blessures et secrets, ce sont deux mondes opposés qui se rencontrent, se repoussent et s’attirent inlassablement…

L’avisdeMya

Jeanne Pears est devenue depuis quelque temps une valeur sûre en ce qui concerne mes choix de lecture. Plus besoin de me poser des questions pour lire un de ses titres. Encore une fois, elle m’a embarquée dans son univers romancé mais non dénué d’une thématique qui me touche au cœur. Un thème rarement abordé mais, l’auteure a l’art de pousser ses limites, celles des lectrices et défoncer les portes de certains tabous. Chose que j’apprécie énormément dans ses romans. Under Your Skin nous embarque au-delà de la romance, au-delà de ses clichés. La plume investie de l’auteure a ciblé et a touché. Et en plein le cœur, me laissant, encore une fois, pantoise et bluffée par ces moult émotions que j’ai ressenties tout le long des pages.

Leah, l’héroïne de cette romance, rentre au bercail après une rupture difficile. Un bercail qu’elle a quitté des années avant avec une grande excitation et une bonne allégresse ! Ce retour n’est pas un heureux évènement pour elle même si les retrouvailles avec les amis et se rapprocher de sa famille pourraient être le meilleur remède à son mal-être. Ce retour mâtiné par un semblant de honte dont elle n’arrive pas à expliquer le pourquoi du comment à ses proches, pourtant si compréhensifs. Oui, Leah est honteuse de se faire larguer, mais surtout par la raison de cette rupture faites dans les règles de l’art.

Mais sa rencontre avec Zake pourrait peut-être changer la donne et lui rendre sa confiance en elle-même, en sa féminité, surtout si leur relation reste dans le domaine du léger. Du sérieux, elle n’en veut plus, de la douleur du rejet, elle ne souffrirait plus. Même si Zake a tous les atouts du compagnon idéal malgré les apparences, elle ne peut plus donner sa confiance, ni laisser son bonheur au bon vouloir d’un homme, sexy et loyal soit-il ! Un cœur écrasé par la douleur et une féminité piétinée, elle ne le permettra plus jamais. Sous le joug de l’amour, elle ne vivra point.

Zake quant à lui, depuis que ses yeux se sont posés sur Leah, il n’arrive plus à la déloger de ses pensées. Tous les moyens sont bons pour la voir, la regarder, la toucher… en dépit du bon sens. Car Leah lui parait comme une princesse en haut de sa tour d’ivoire, déversant ses générosités sur ses gens mais à ses conditions ! Il n’a aucune chance de la pousser dans ses retranchements, aucune chance de trôner sur son cœur endeuillé, aucune chance de toucher sa peau blanche de tout encre. Lui, dont la peau est totalement couverte de tatouages. Mais si Leah se laisse aller à ses appétences, à la seule condition de ne rien espérer de leur relation que d’étreintes charnelles, soit, il l’accepterait et advienne que pourra. Au risque de souffrir une deuxième fois, Zake se plie au jeu sensuel que lui propose Leah, il préfère nettement l’avoir rien que pour lui que de se priver de la chaleur des émotions que lui procure sa présence dans sa vie jusqu’à aujourd’hui vide de tout sentiment !

Zake, le tatoueur tatoué et endurci à l’image des bad-boys mais, je vous promets qu’il n’en est rien. Zake, est la sensibilité par excellence, la gentillesse et la douceur même. Leah, la fille froide et sage aux émotions à fleur de peau. Deux êtres aux antipodes mais en apparence seulement. Ils ont en commun une âme artistique, belle et douce comme le miel, une douleur lancinante qui les arrose de son venin et déchire leurs entrailles, une confiance en soi altérée. Ils doutent d’eux-mêmes et des autres, solitaires mais loyales dans l’amitié qu’ils n’octroient pas facilement. En somme, des personnages qui nous émeuvent et nous séduisent à coup sûr. Deux belles personnes parfois solaires et d’autres, ils flirtent avec la noirceur, héritage de leur passé respectif.

Ce premier épisode de Under Your Skin est une promesse de belles émotions et d’autres ingrédients addictifs à croquer sans modération. Une magnifique romance avec ses hauts et ses bas et dont l’histoire de ses protagonistes nous bouleverse et nous embarque sans préavis dans leurs peines autant que dans leurs moments de joie.

Mais, surtout un thème très sensible qui me touche de près et dont on ne parle que rarement à mon grand dam. Je remercie l’auteure pour son investissement à aborder cette thématique de façon à se poser des questions, à réfléchir, car beaucoup de femmes souffrent en silence et certaines ne consultent même pas pour cause du peu d’informations préventives qui circulent sur le sujet. Ce mal souvent mal diagnostiqué voire sous-estimé qui laisse des cicatrices irréversibles et indéniables sur le psychique de celles qui en souffrent.

Une histoire qui ne laisse pas indifférent, de belles amitiés et en gros bonus, les retrouvailles avec les personnages de H.O.T, (Lien amazon)  F.B.I est toujours aussi craquant et d’une gentillesse qu’il ne peut que vous re-séduire une deuxième fois.

Si ce n’est pas encore fait, je vous recommande ce premier volet de la duologie. Je vous parle bientôt de la suite qui a tenu toutes ses promesses et haut la main !

Merci Jeanne Pears pour cet excellent moment de lecture et de m’avoir recommandée auprès de la maison d’éditions Shingfoo que remercie aussi pour l’envoi du service presse numérique.

117445275_973532949759954_4882534190925034993_n

L’avis de Charlotte sur Sous ses doigts : Le secret de Claire de Emilie Goudin-Lopez


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sous ses doigts : Le secret de Claire de Emilie Goudin-Lopez publié chez So Romance.

Titre : Sous ses doigts : Le secret de Claire

Auteur : Emilie Goudin-Lopez

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  5,99 €

Broché : 12,99 €

Résumé :

Elle pensait l’avoir oublié, et pourtant, huit ans plus tard…

Claire, artiste et illustratrice, rentre chez son père à Saint-Ferréol pour le premier anniversaire de la mort de sa mère. Sa sœur, Cécile, profite de l’occasion pour leur présenter son nouveau fiancé, Tom, qui n’est autre que le premier amour de Claire… Passé le choc de leurs retrouvailles, l’attirance qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre autrefois refait surface avec violence. Malgré la passion qui les consume, toute relation amoureuse leur est interdite… Claire parviendra-t-elle le temps d’un week-end à ignorer ses sentiments ? Mais comment oublier son premier amour ?

Mon avis :

Sous ses doigts : Le secret de Claire est une romance à la limite du triangle amoureux.

Claire retourne chez son père à l’occasion du premier anniversaire de sa mère. Pour l’occasion, sa sœur, Cécile, sera présente. Quelle surprise pour Claire de découvrir qu’il s’agit de son premier amour… Tom. Pas facile de faire face à cette vague de sentiments qui les envahissent l’un comme l’autre. Arriveront-ils à ignorer ses sentiments ?

Les retours sur les moments qu’ils ont vécus dans le passé permettent de comprendre le lien qui unit les deux protagonistes. Je me suis attachée très vite à Claire et Tom, mais aussi à Cécile. J’ai eu de la peine pour eux tous. J’ai eu envie que Claire et Tom puissent se retrouver après tant d’années, que les choses se mettent enfin en place pour eux, mais au fil des pages, j’ai été plus de mal avec les choix de Claire par rapport à sa sœur Cécile. Je me suis retrouvée partagée entre l’envie d’une belle romance et l’envie d’une loyauté familiale.

Merci à So romance pour l’envoi de ce service presse. Sous ses doigts : le secret de Claire, est une romance prenante au goût d’interdit. J’ai rapidement été entraînée dans l’histoire grâce à la plume fluide de l’auteure. Le suspense est présent, la douleur des personnages est presque palpable. Je serai contente de découvrir le Tome 2 qui nous fera découvrir plus particulièrement la sœur de Claire : Cécile.

Extrait :

« La glace crissa sous les pas des arrivants et l’instant suivant, la porte d’entrée s’ouvrit sur Cécile, blonde et resplendissante, suivie de près par un jeune homme aux épaules larges et aux cheveux très bruns.

– Salut frangine ! S’exclama la jeune femme en ôtant son bonnet. Pas fâchée d’être arrivée !

Elle est radieuse, et fit un pas de côté pour laisser approcher son fiancé.

– Tu te rappelles de Tom Leroy ?

Mais Claire ne répondit pas. La bouche entrouverte, la main figée dans un geste de bienvenue, elle demeura clouée sur place, le regard soudain vide. Dans sa poitrine, elle avait l’impression que son cœur venait d’exploser. »

Et tant pis pour le destin ! de Natacha J. Collins en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Et tant pis pour le destin ! de Natacha J. Collins. Un premier pas dans le genre paranormal et un premier autre dans l’auto-édition très réussis !

Titre : Et tant pis pour le destin !

Auteure : Natacha J. Collins

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance paranormale

Broché : Lien d’achat

Résumé : Comme si la vie n’était pas déjà assez compliquée ! Non seulement les nuits de Rozenn sont peuplées de cauchemars depuis cet accident tragique où elle a failli mourir, mais voilà que Pierrick, un fantôme aussi sexy qu’insistant, lui demande son aide ! Selon lui, elle est la seule capable d’empêcher Tristan, le frère jumeau de Pierrick, de faire la plus grosse bêtise de sa vie. Bouleversée de se découvrir la capacité de communiquer avec les défunts, Rozenn fait de son mieux pour mener à bien sa mission. Mais cela s’avérerait bien plus facile si Tristan était plus enclin à la croire, et surtout, s’il n’était pas aussi séduisant…

L’avisdeMya

Tout d’abord, avant de vous parler de Et tant pis pour le destin ! quelques questions s’imposent. Croyez-vous aux manifestations paranormales ? En avez-vous été témoins ? Perso, je suis mitigée. Une partie de moi y croit, sinon je vais finir par croire que je suis aussi folle que Rozenn, l’héroïne de cette romance atypique mais Ô combien drôle. Mais une autre partie, plus rationnelle refuse même d’en discuter. Qui n’a pas été un jour effrayé par une main qui l’effleurait, senti un courant d’air glacial en plein été ou encore entendu une voix que lui seul a pu intercepter mais n’a pas osé en parler sans quoi, il passerait pour un fugitif d’un centre psychiatrique. Voire, des objets déplacés chez soi sans aucune explication rationnelle… Si vous n’avez jamais essuyé ce genre de manifestations paranormales, venez, entrez dans l’univers de Rozenn. Elle en a tellement gros sur le cœur qu’elle pourrait écrire un livre. Ah non, c’est déjà fait à mon grand plaisir… Vous n’avez qu’à passer par le lien ci-dessus, installez-vous et laissez-vous séduire par la plume de l’auteure, toujours aussi fluide et talentueuse même dans un genre différent qui m’a totalement séduite. Préparez-vous à embarquer dans une douce romance, une énigme captivante, avec en bonus, les pitreries d’un certain Pierrick, par qui les malheurs de Rozenn arrivent…

Un an après son accident, Rozenn qui croyait avoir passé le cap et apte à gérer le stress engendré, là-voilà partie pour un deuxième tour… Ses nuits sont remplies de cauchemars, des réminiscences de cette nuit qui aurait pu lui être fatale. Des flash-back flous, des paroles incompréhensibles, c’est tout ce qui lui restent comme souvenirs à chaque réveil… Réalité lourde de sens ou traumatisme plus virulent qu’il ne paraissait ? Aujourd’hui, Rozenn ne sait plus où donner de la tête, insomnies, un copain souvent absent et phénomènes étranges qu’elle subit à longueur de journée… En parlera-t-elle ou n’en parlera-t-elle pas ? Le silence la tuera à force de garder tout ce qui lui arrive, l’ouvrir, c’est encore pire… Qui la croira ? Qui est ce satané Pierrick qui pourrit ses songes et n’arrête d’apparaitre et de disparaitre ? Pourquoi n’est-il visible que devant elle ? Que veut-il d’elle ? Pourquoi a-t-elle cette espèce de déjà-vu à chacune de ses apparitions ? Tant de questionnements et peu de réponses qui la taraudent et épuisent ses neurones jusqu’à l’entrée en scène de Tristan !

Cet homme séduisant si affligé par le deuil et recroquevillé sur lui-même à cause de la douleur, torturé par la honte et la culpabilité a touché sa fibre sensible, et parlé à son âme qu’elle n’a envie qu’une envie, le protéger… Mais comment lui délivrer un message arrivé directement de l’au-delà sans passer pour une cinglée ? Comment lui annoncer la trahison des personnes qui lui sont chères sans essuyer les foudres de sa colère ? Comment lui faire avaler que son prochain mariage n’est que mensonges sans s’attitrer les suspicions sur sa bonne foi ?

Comme vous l’avez deviné, cette romance nous embarque aux frontières du réel. Entre rire et moult émotions, l’auteure nous partage une expérience haute en couleur de son imagination mais rien dans cette suite d’événements génialissimes ne m’a paru abracadabrant !

Je n’ai lu qu’un roman ou deux dans le genre mais de mon avis, cette romance est très réussie, surtout que c’est le premier de l’auteure, elle spécialiste des romances historiques. Le paranormal est soft et flirte même avec le réel. Natacha J. Collins a choisi de le mâtiner d’une bonne dose de bonne humeur, ce qui m’a ravie et j’en redemande. Dans cette histoire, la magie de l’amour a encore opéré mais pas que… Les tournures ont varié entre des moments de peine qui nous touchent en plein cœur et d’autres aussi délirants que hilarants qui ne laissent aucune place à l’ennui. Une énigme originale, une trame rythmée, une bonne dynamique, bref, un pur délice que je recommande même si vous n’êtes pas adeptes du genre.

J’ai adoré tous les personnages mais particulièrement celui de Rozenn qui m’a conquise par son auto-dérision et sa force de caractère. Elle m’a émue par sa résilience et son humour malgré les turbulences qui traversent le cours de sa vie. Le personnage de Pierrick a apporté à cette histoire qui aurait pu virer au dramatique, la touche burlesque ainsi qu’une bouffée d’air frais qui raviront vos papilles. Quant à Tristan, il n’est pas en reste. Mais je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte. Son personnage gagne a être connu et sa participation apporte beaucoup au côté émotionnel. Entre rire, émotions et suspense, trahison et non-dits, le réel et l’absurde riment en symbiose. L’auteure nous a offert là un bijou que je vous recommande de ne pas manquer. Sans oublier la romance qui évolue en douceur sans être en arrière-plan, chose très appréciable !

Merci à Natacha J. Collins pour l’envoi du service presse de cette sublime romance mâtinée de paranormal qui a conquis la frileuse du genre en moi !

117576027_301612294460815_1343824400626886035_n

 

 

 

L’avis de Charlotte sur Sensual Stepbrother d’Ana Scott


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sensual Stepbrother d’Ana Scott aux Editions Addictives.

Titre : Sensual Stepbrother

Auteur : Ana Scott

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

 

Résumé :

Leurs sentiments sont interdits, leur histoire impossible…

La mère de Victoire épouse un riche armateur grec qui possède sa propre île paradisiaque : c’est le début d’une nouvelle vie idéale !
Le seul souci ? Pâris, le fils du nouveau beau-père. Il est sensuel, sûr de lui, séducteur… et déterminé à faire craquer Victoire.
Ils se désirent, entre eux l’attirance est électrique et impossible à ignorer… Et pourtant, c’est interdit.
Un seul baiser et toute cette belle harmonie vole en éclats.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?

 

Mon avis :

Sensual Stepbrother est une romance très addictive !!
La mère de Victoire lui annonce soudainement qu’elle part, ainsi que sa petite sœur, vivre en Grèce avec un homme avec laquelle elle va se marier. C’est un choc pour la jeune femme. La rencontre avec sa belle-famille ne va pas arranger les choses. Un de ses futurs beaux-frères est Pâris, le beau et séduisant jeune homme qu’elle a croisé un mois plus tôt. L’attirance physique entre eux est indéniable.
Victoire met tout en œuvre pour lutter contre cette attirance et cette puissante envie de Pâris. C’est tout bonnement interdit, de plus, elle ne souhaite pas compliquer plus encore sa relation avec sa mère. Pâris cependant fait tout pour faire succomber la jeune femme et on peut dire qu’il est obstiné ! L’alternance des points de vue permets de bien comprendre la position de chacun des deux protagonistes qui entament un jeu du chat et de la souris. Ce jeu entre eux est bien mené, l’évolution progressive de leur relation donne envie de lire encore et encore cette histoire très addictive !
Ce roman est une jolie romance Stepbrother. Bien que le thème devienne récurant, je me suis laissée embarquer dès les premiers chapitres pour ne plus le lâcher. Les émotions sont au rendez-vous, la plume de l’auteur est agréable et fluide. Je vous recommande vivement cette lecture qui en plus donne envie de voyage !
Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– Où comptes-tu aller comme ça ?
Il m’attire à lui, se couche sur moi, pour aussitôt déposer de petits baisers le long de mon cou.
– Il faut que je retourne dans ma chambre, Pâris ! résisté-je en le repoussant doucement, mes mains sur ses épaules.
– Tu as le temps, rien ne presse, il n’est que six heures.
– Je ne voudrais pas que quelqu’un se rende compte que je ne suis pas dans mon lit.
Il continue ses baisers, longe mon ventre.
Il relève la tête.
– Tu inventeras un truc, tu diras que tu es allée te baigner.
Ses baisers sur mon ventre sont brûlants, sensuels et m’arrachent quelques soupirs.
Je le repousse une nouvelle fois alors que ses lèvres se referment sur l’une de mes aréoles, qu’il aspire.
– Je ne plaisante pas, Pâris.
Il stoppe sa divine torture.
– Tu as peur, c’est ça ?
– Disons que je n’ai pas franchement la conscience tranquille.
– Tout va bien se passer, je te le promets.
Il revient se coucher sur moi et repousse mes cheveux de mon visage.
– Tu es en sécurité ici, personne ne vient dans ma chambre sans y être invité.
Il a ce petit sourire qui me fait toujours autant fondre.
– La porte est fermée à clé, Vic, ajoute-t-il en ponctuant mes joues de baisers.

MONTAGE SENSUAL STEPBROTHER

Pile à lire de la semaine du 10/08 au 16/08


Hello les étoiles, voici une selection de quelques sorties de la semaine qui pourraient vous plaire avec la participation des : Editions Addictives, Mila Marelli, Sophie S. Pierucci, Emma Green, Chloé Wilkox et Eugénie Dielens – Shingfoo et Jeanne Pears – KalénaMarie H.JAngel B. Fleur Hana A.D. Martel.

  • Editions Addictives

Mila Marelli vous donne rendez-vous avec son nouveau roman, Crazy Wedding qui sera disponible en numérique dès minuit !

Résumé : Mariage bourrés, mariage… raté ?
Emma et Nathaniel se détestent depuis toujours : ils ne peuvent pas passer cinq minutes ensemble sans s’engueuler !
Pourtant, Maxence, le frère de Nathaniel mais aussi le meilleur ami d’Emma, les veut comme témoins à son mariage. Et il suffit d’une nuit à Vegas pour que les deux ennemis se retrouvent nus dans le même lit, une alliance au doigt, une sacrée gueule de bois, une sextape… mais aucun souvenir de la cérémonie !
Et au milieu de tout ça, il y a un mariage à organiser… Ça promet !

Et comme c’était déjà annoncé, la maison nous fait un superbe cadeau en publiant en petit format ses best-sellers. Soyez au rendez-vous le 13 Août avec trois titres en livre de poche :

L’Inconnu de l’ascenseur & moi de Sophie S. Pierucci (Lien d’achat)

417mbm9pFHL._SX304_BO1,204,203,200_

Résumé : Succomber… ou pas ? Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu, elle panique. Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon et, en plus, il est sarcastique ! Ils échangent des piques, s’agacent et découvrent qu’ils vivent sur le même palier. Ça promet ! L’attirance est puissante, irrésistible… pourtant il la fuit. Tout les oppose, il a des secrets et un passé qu’il préfère cacher. Mais Charlyne est curieuse, déterminée… et très troublée. Tous les moyens sont bons pour qu’il baisse la garde, et le mystérieux inconnu n’est pas au bout de ses surprises. Charlyne est capable de tout, et bien plus encore !

 

Corps impatients d’Emma Green (Lien d’achat)

51e-IPPhZPL._SX304_BO1,204,203,200_

Résumé : Entre eux, c’est interdit. Et ça n’en sera que meilleur… Après un début de vie chaotique consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux-mêmes et ses jobs sous-payés, Thelma a décidé d’échapper au destin médiocre qui l’attend… et de s’occuper d’elle, enfin. À 21 ans, elle décroche une bourse pour entrer à la prestigieuse université de Columbia, New York. Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps. Les amis ? Tout juste divertissants. Thelma sait qu’elle tient son unique chance de s’en sortir. Et rien ne pourra l’empêcher de réussir. Mais sur le chemin de la réussite, elle va très vite croiser Finn McNeil, le plus célèbre et le plus sexy des profs de littérature, dont les best-sellers s’arrachent par millions. Thelma se fait alors une promesse : ne jamais intégrer le Cercle des Étudiantes Transies d’Amour qui gravite autour du professeur McLove.

Your Game, My Rules de Chloé Wilkox (Lien d’achat)

41eyHmsU0YL._SX304_BO1,204,203,200_

Résumé : Il maîtrise tout… sauf elle. Colin Cooper maîtrise chaque aspect de sa vie. En tant que boss respecté, il mène ses projets d’une main ferme et ne laisse personne se dresser sur sa route. Le sexe ? Pour une nuit uniquement. L’amour ? Une chimère dangereuse et inutile. Mais Tess déboule dans sa vie sans prévenir, balayant tout sur son passage. Un baiser, une nuit de passion, et Colin en veut plus. Toujours plus. Seul problème : ils n’avaient pas le droit de se rencontrer.

 

 

Sans oublier évidemment la sortie numérique de Campus Affair de Eugénie Dielens sera disponible le 14 Août prochain.

Résumé : Les règles, c’est pour les autres. Pas pour eux.
Matt est insolent, sexy, il se fout des règles et des convenances… Et il est déterminé à séduire Sarah.
Mais Sarah refuse de céder. C’est interdit et surtout, cela pourrait lui coûter son avenir !
Pourtant, Matt ne baisse pas les bras : de baisers dangereux en plein amphi en soirées clandestines, il l’entraîne dans un jeu de séduction irrésistible…

  • Shingfoo

Jeanne Pears vous donne rendez-vous avec suite et final de Under Your Skin qui arrivera dans vos PAL le 13 Août. Une superbe histoire et une thématique dont on en parle que très peu.

Résumé : Entre Leah et Zake, les secrets et les non-dits s’accumulent… Quand l’un veut passer la vitesse supérieure, l’autre décide de mettre un stop à la relation.

Mais quand le destin s’en mêle, l’attraction peut devenir irrésistible…

Nos amoureux retrouveront-ils le chemin vers l’autre ? Leah se décidera-t-elle à se confier sur son passé ?

Vous le saurez dans ce deuxième et dernier tome de la série Under Your Skin !

Auto-édition 

  • Kaléna 

Avec la sortie demain de Amazone Squad de Kaléna.

Résumé : Un univers biker 100% féminin!
Gaia est la cheffe des Amazones, un groupe de femmes qui intervient quand la justice n’est pas rendue auprès des victimes. Le squad parcourt le pays pour répondre aux appels de détresse et punir les hommes coupables des pires horreurs.
Gaia est méfiante, stratège et investie dans sa mission. Toute sa vie ne tourne qu’autour de son club.
Mais quand sa route croise celle de Xander, son monde vacille. Ses certitudes qu’elle pensait ancrées volent en éclats.
Qui est ce mystérieux jeune homme qui la trouble ?
Quelles sont ses intentions et quels secrets cache-t-il ?
Et si leur rencontre n’était pas due au hasard ?

  • Marie H.J.

Le 14 Août prochain? vous avez aussi rendez-vous avec la sortie tant attendue de Heartbreak Station de Marie H.J.

heartbreak-station-1379556-264-432

Résumé : Une route sans début ni fin. Une rencontre au milieu de nulle part.

RD 66.

Le désert, le soleil.

Une terre de poussière ne ressemblant à aucune autre.

Le vent qui balaie les douleurs.

Un autostoppeur sans but ni espoir.

Un père de famille esseulé, enseveli sous les débris de son passé.

Deux cœurs perdus sur cette terre aride, cherchant en vain leur chemin.

L’âme désabusée de l’un suffira-t-elle à soulager les blessures du second ?

  • Angle B.

L’auteure vous donne rendez-vous avec L’aimer ? N’importe quoi qui sera disponible le 15 Août prochain. Pour rappel, ce roman a déjà été publié dans une maison d’éditions. Il a changé de look, mais le titre reste le même.

Résumé : Julie Mereuil est une garce, du moins c’est ce qu’elle laisse croire aux gens. Les hommes sont des jouets pour elle. Pourtant, derrière sa façade enjouée et délurée se cache une personne avec un passé douloureux… Déstabilisée, rabaissée, violentée par son ex-compagnon qu’elle aimait de toute son âme, elle a combattu le diable en personne. Manipulations et violences ont été les clés qui l’ont conduite à une totale addiction pour cet homme. Sortie de cet enfer, elle a choisi une nouvelle vie pour renaître, sa carapace est insubmersible, plus personne ne pourra lui faire du mal. Julie n’a qu’une seule véritable amie, c’est elle qui l’a sauvée alors qu’un abîme sans fond l’engloutissait, cependant, un homme réussit à la déstabiliser, ils se ressemblent mais le mot d’ordre de Julie reste méfiance…

Mick lui a tapé dans l’œil et elle se laisse entraîner dans le jeu de la séduction. La relation ne sera basée que sur le sexe, sauf qu’elle n’avait pas prévu que l’amour ne se commande pas. Mick, l’ancien mannequin, est tombé sous le charme de cette petite blonde excentrique, lui qui se prenait pour le roi des libertins, va vite se rendre compte que Julie est bien plus qu’une histoire sans intérêt…

  • Fleur Hana 

Et enfin, le 16 Août prochain, vous avez rendez-vous avec la sortie de Tes yeux noirs de Fleur Hana. Une nouvelle M/M qui sera disponible en numérique ainsi qu’en broché.

thumbnail_TesYeuxNoirs-Sortie

Résumé : A nous deux, on peut tout surmonter.

Sa main dans la mienne, je peux tout surmonter…
Je ne regarde jamais mes potes trop longtemps.
Surtout pas mon meilleur ami.
Alors quand il me serre contre lui et flirte avec mes
interdits, l’Univers se met sur pause.
On rationalise de quelle façon quand tout est sens
dessus dessous ? On se raccroche à quoi pour ne pas
perdre pied ? Couler. Plonger dans une fiction si réelle
que pendant un moment, on oublie que c’est impossible.
Toute ma vie, je me suis convaincu que je n’y avais pas
droit. Quel est le mode d’emploi pour accepter que ton
existence est sur le point de basculer ?
 

#PubAuteurs

Avec A.D. Martel dont la comédie romantique, Je vais buter mon boss, est sortie la semaine dernière et toujours sur le podium des top de ventes Amazon.

RésuméAvez-vous déjà ressenti ce besoin irrationnel de frapper la tête de quelqu’un contre un mur ou d’au moins déverser le contenu d’une poubelle sur sa tête ?
Chaque jour, j’essaie de supporter mon boss, Andrew Hopkins, alias le « tombeur de ces dames ». Personnellement, je pense que le qualificatif d’« enfoiré de connard prétentieux » lui siérait davantage. Et le pire, c’est qu’il se croit irrésistible ! Ses tentatives pour me séduire sont plus pathétiques les unes que les autres. Surtout, ne pas craquer… Surtout… Je ne dois pas le buter !
Lorsque Chris accepte de devenir la secrétaire d’Andrew Hopkins, elle s’attendait à bien des difficultés. En revanche, rien ne la préparait à devoir se servir d’un flingue… Entre amour, action, suspens et humour, préparez-vous pour une aventure détonante ! Fous-rires garantis !

 

Merci les étoiles pour votre visite et à la semaine prochaine pour un nouveau rendez-vous. Bonne lecture !

117316271_292821958665531_8597982959289153960_n

Catégories PAL

L’avis de carine sur LIZ: 4 – Danser avec les requins de Geny H.David


41wsvdm1yPLTitre : LIZ: 4 – Danser avec les requins

Tome 4/4

Auteur : Geny H.David

Genre : Dark Romance

Editions : Elixyria

Ebook :5.99€

Broché : 

Résumé :


« Je suis ton phénix… et tu es le mien. »
Max est prêt à tout pour protéger Liz, et il se révèle redoutable, bien loin des apparences. D’autant plus que de nombreuses menaces pèsent encore sur la jeune femme : nul ne sait qui se trouve à la tête de l’inquiétant Projet phénix ni quelles sont les véritables intentions de cette puissante organisation.
La vengeance de Liz non plus n’est pas accomplie ; deux noms figurent encore sur sa liste. Entre guerre des gangs et dangereux criminels, passion et trahison, Liz entame sa dernière danse, avec la vie, l’amour… ou la mort !
Plus que jamais, son existence et celle de ceux qu’elle aime sont en danger.

Mon avis : 

C’est avec une drôle de frénésie que je me suis replongée dans la saga LIZ de Geny H.David. Ce dernier tome, je l’ai attendu… C’était un drôle de sentiment que de tenir entre mes mains le dénouement final. Une envie folle de savoir, et à la fois, la peur de leur dire au revoir. Mais voilà, j’y suis! J’ai plongé, et c’est sans équivoque qu’en refermant ce quatrième tome, je ne peux que ressentir cette envie de dire: Encore !

La plume de Geny H. David est toujours aussi percutante et si profonde qu’on ne peut que se laisser porter à chaque page que l’on tourne. On se noie volontairement dans chacun de ses mots remplis de poésie mais aussi d’authenticité. Après une plongée obscure, dans laquelle Liz tente d’avancer en oubliant son passé, après l’arrivée de Max et des dangereux désirs, danser avec les requins, et ne pas se faire arracher une part de son âme, sera compliqué, mais pas impossible… Avec Liz et Max, on n’est pas au bout de nos surprises et il est clair qu’eux encore moins. Une plongée toute en apnée qui nous oppresse et nous laisse à l’orée de tant de fins possibles qu’on tremble bien trop souvent pour nos héros, tout comme on se laisse porter par l’amour qu’ils se vouent d’une manière vraiment passionnelle.

Entre complots et trahisons, le danger qui les menace est redoutable. Dans ce dernier opus, Geny H.David nous emporte dans un tourbillon qui mélange l’action, l’émotion et une tension qui ne nous quittent pas. Elle manie toujours aussi bien la psychologie et nous offre une fin de saga à la hauteur. En puisant tout au fond de Liz, faisant émerger Elie, cette petite fille qui a tant perdu et qui recherche tant de choses qui manquent à son cœur, l’auteure tirera toute la force nécessaire pour un final en beauté en ce qui concerne notre Joconde et son bel italien. Ils ont tout donné, le meilleur comme le moins bon, leur lumière tout comme leurs abysses. Max prend une place très importante et montre de quoi il est capable pour cette femme qu’il aime plus que tout. Il est prêt à abattre toutes les montagnes qui l’éloigneront d’elle, écarter chaque homme, chaque femme qui pourrait lui nuire, mais…. Qu’en est-il des fantômes contre lesquels il ne pourra jamais lutter ? A t-il vraiment sa place dans son coeur ? Si Max ne tremble pas devant le danger, en revanche, penser que Liz ne pourrait pas l’aimer aussi fort, le rend fébrile et complètement perdu.

Dans ce dernier tome, les émotions et les sentiments sont à leur paroxysme pour tous ! Que ce soit les personnages principaux comme les secondaires, ils nous happent dans leurs coeurs, leurs espoirs et leurs désespoirs. Les bons comme les mauvais. Aucun n’est là pour rien et tous forment cette saga qui va s’éteindre avec la belle famille qu’ils formaient. Des personnages nouveaux arrivent, d’autres partent, ou encore reviennent, et tout se lie, se délie, se forme, et se déforme, pour que les révélations arrivent à point nommés, nous émouvant, ou encore nous déstabilisant en même temps que nos héros. Dans cette saga, impossible de ne pas faire corps avec chaque protagoniste, mais plus particulièrement avec Liz tout au long de notre lecture. On est tout simplement Liz dans nos émotions, Liz dans nos espérances, Liz dans nos craintes, Liz dans nos conflits. Liz, c’est Liz. On pourrait penser que c’est aussi l’auteure. Mais lors de notre lecture, Liz c’est aussi nous, sans aucun doute. En fait, Liz est un tout !

Entre les ombres de son passé et la lumière de son avenir, la haine qui l’anime, l’amour et les alliances douteuses, comment être sûre de faire les bons choix ? Et si faire la paix avec ce passé était son avenir ? Et si danser avec les requins ne la faisait pas naviguer en eaux troubles, mais la sauvait de ses démons ? Telle un Phénix, Elisabeth Ribes, pourrait-elle renaitre de ses cendres? Mais alors, qu’adviendrait-il de la Joconde ? A t-elle encore des combats à mener ? Se pourrait-il que les requins deviennent des alliés ? Toutes les questions à nos réponses sont enfin là et si parfois elles nous font bondir… Si parfois elles nous font verser des larmes… Tout s’emboîte dans une trame maîtrisée de bout en bout. A aucun moment, Geny H.David s’est perdu en route. Tout est ficelé à la perfection et pourtant on nage dans une intrigue qui ne manque pas de rebondissements et qui met en scène beaucoup de protagonistes. Je dois admettre que tous les personnages n’ont pas eu ma sympathie, mais après la lecture du dernier mot de ce tome, ce n’est plus vraiment le cas. Chacun dans sa manière, chacun dans son vécu a quelque chose de particulier, apportant une pierre spécifique à cet édifice. Pourtant, quelques questions restent en suspens. Que devient un tel ? Que ce passe-t-il pour un autre? Comment ? Pourquoi ? Je sais aujourd’hui qu’un Spin off viendra certainement y répondre. Alors même si quitter Liz provoque un pincement à mon cœur, je n’ai qu’une seule hâte, en savoir plus et replonger en eaux troubles à la recherche de réponses supplémentaires.

Un grand merci à Geny H.David pour m’avoir permis de partager avec elle la belle aventure de son Projet Phénix. Certes, cette saga a vécu moult péripéties, mais tout comme son héroïne, son auteure a su se relever après chaque chute. Sa ténacité et sa détermination sans faille nous montre à quel point, elle est si semblable à Liz. Et, je me sens apaisée pour cette héroïne qui malgré son jeune âge a déjà vécu mille vies, tant de déceptions et de combats, la rendant peut être forte et persévérante dans sa haine, mais dont le cœur se noyait dans les ténèbres…

Pour les lecteurs et lectrices qui n’auraient pas encore succomber, qui auraient des doutes, je ne peux que vous dire de ne plus hésiter. Lorsqu’on ouvre la première page du Projet Phénix, on se rend vite compte qu’on ne lit pas Liz… On vit Liz ! On respire Liz ! On devient Liz !

Alors plongez !

117173817_291511758808738_5243801875171180470_n

L’avis de Charlotte sur L’évidence d’une nuit de Aleen Nygreen


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur L’évidence d’une nuit de Aleen Nygreen publié par les Editions Ethen.

Titre : L’évidence d’une nuit

Auteur : Aleen Nygreen

Genre : Homoromance

Editions : Editions Ethen

Ebook :  4,99€

Broché : 14 €

 

Résumé :

A l’approche de Noël, Gareth, jeune entrepreneur, se réjouit de passer les fêtes en compagnie de ses amis, sa famille mais surtout Charlie, son fils de 3 ans. Il est heureux de pouvoir mettre son travail de côté, ainsi qu’un certain décorateur qui lui mène la vie dure depuis quelques mois. Mais cette accalmie est de courte durée car, suite à un malentendu, un trouble-fête au costume flashy s’invite à son dîner de réveillon. Gareth va devoir reconnaître l’évidence qui se présente à lui et accepter de se laisser aller à cette nuit qui pourrait tout changer.

 

Mon avis :

Gareth est papa du jeune Charlie. Il gère son entreprise avec ses collègues et amis Blaise et Dorian. Lors de la soirée de Noël, prévu avec ses amis, Gareth a la mauvaise surprise de voir arriver, Hayden Davies, le décorateur d’intérieur avec qui il ne s’entend pas du tout ! La soirée risque d’être houleuse !
Gareth est attachant, c’est un jeune entrepreneur et un père célibataire, tout n’est pas simple pour lui. Il fait tout pour que son entreprise fonctionne au mieux sans oublier son fils, qui reste sa priorité. Pas de place pour autre chose dans sa vie. Son fils Charlie est charmant, du haut de ses 3 ans, il prend une place importante dans la vie de son père et dans cette romance.
Je vous laisserai découvrir le personnage haut en couleur qu’est Hayden via le regard de Gareth. Ce dernier n’apprécie pas le décorateur, ça se voit, ça s’entend dans tous leurs échanges. Cependant, cette soirée pourrait tout changer. Grace, ou à cause, de ses amis et de son fils, il découvre Hayden dans un autre contexte et, contre son gré, il ouvre les yeux sur d’autres facettes de cet homme.
Cette courte romance MM est accessible à tous. Elle se déroule tout en douceur et nous entraîne avec amour dans la magie de Noël. La plume de l’auteure est agréable pour une lecture « sans prise de tête ».
Merci aux Editions Ethen pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

« Je ris en me redressant, le plat à la main. Je cherche une place sur mon plan de travail, mais mon verre de vin me gêne et au lieu de pousser, je me tourne pour le poser sur l’îlot central. Je fais un pas et sous la surprise, je laisse tomber mon moule par terre. Mon regard et mon esprit sont tout de suite attirés par du violet. Beaucoup de violet. Trop de violet. Un costume violet avec des fleurs énormes dessus. Le costume de Hayden Davies. Avec Hayden Davies dedans. Chez moi. »

MONTAGE L'EVIDENCE D'UNE NUIT

L’avis de Charlotte sur Tempo de Nathalie P.


Bonjour les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Tempo de Nathalie P chez Something Else Editions.

 

 

Titre : Tempo

Auteur : Nathalie P.

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook :  3,99€

 

Résumé :

Lui, c’est Lewis M., chanteur à succès et star montante de sa décennie.
Elle, ne rêve que de danse depuis sa jeunesse. Coline rafle tous les prix, toutes catégories confondues.
Elle est la douceur incarnée, il est brut de décoffrage.
Pourquoi ont-ils été séparés quelques années auparavant ?

Il était certain qu’elle danserait pour lui, elle pensait ne jamais le revoir.
Et pourtant…
Quand deux êtres que la vie n’a pas épargnés se retrouvent, quelle promesse leur offrira l’avenir ?

 

Mon avis :

Tempo est une romance émouvante et rythmée.

Lewis et Coline se connaissant, mais cela remonte à longtemps, beaucoup d’événements ont eu lieu et ont marqués les deux jeunes. Aujourd’hui, ce sont leurs métiers qui les mettent sur la même route.

Coline est une jeune femme douce. Elle est devenue l’étoile qu’elle rêvait d’être, la danse est toute sa vie. Elle est la danseuse la plus remarquée du moment. Lewis et Coline se connaissant, mais cela remonte à longtemps, beaucoup d’événements ont eu lieu et ont marqué les deux jeunes.

Lewis est chanteur à succès. Malgré une carrière qui en ferait rêver plus d’un, le chanteur est parfois ingérable et sanguin. Personne n’arrive à le canaliser.

Elle n’a pas été épargnée par les épreuves de la vie et elle porte encore les stigmates de certains événements passés. Lewis et de son ami et manager Rowan, organisent une audition pour recruter des danseurs. Ils veulent absolument Coline dans le groupe. Lewis risque d’être surpris par la réaction de Coline lorsqu’elle le reconnaîtra ! L’eau a coulé sous les ponts, mais Coline est toujours remontée contre le chanteur, que s’est-il passé 10 ans plus tôt ?

On découvre au fil des pages, par des retours sur des événements marquant de leur passé, ce qui leur est arrivé. Cela permet de faire le lien avec le présent et comprendre les répercussions sur leurs vies actuelles.

Les deux protagonistes n’ont pas eu un passé facile. Ils avancent comme ils peuvent avec leurs blessures. Ils ont réussi à me toucher. Rapidement, Coline m’a émue par sa sensibilité et son parcours. Lewis est plus mystérieux et j’ai eu envie de voir au-delà de son caractère difficile. L’auteur amène bien les éléments pour que tout se mette en place petit à petit. L’intrigue ou plutôt les intrigues sont bien menées et entremêlées ce qui laisse planer du suspense jusqu’au bout.

Je découvrais par ce roman la plume fluide et agréable de Nathalie P. J’ai été émue par plusieurs passages.

Merci à Carolyne et Something Else Editions pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Obnubilé par le fait qu’elle soit ici devant moi, je ne rate aucun de ses gestes. Ils sont gracieux, posés, tout est calculé. Elle a choisi une mélodie remixée. Tantôt le rythme s’emporte sur du R&B, tantôt il ralentit sur du contemporain. L’expression qui s’inscrit sur son visage est tout simplement indéchiffrable. Elle vit la musique à travers chaque note qui retentit. Je reste sans voix. Les paupières plissées, je me laisse aller au fond du siège pour profiter du spectacle qu’elle nous offre. Je suis totalement subjugué. Elle mélange plusieurs genres sur un seul tempo, c’est tout simplement magique.

– Putain, il nous la faut absolument, siffle Rowan entre ses dents.

– Je suis d’accord, peu importe le salaire qu’elle réclamera, je paierai. Je la veux ! insisté-je en le regardant.

 

MONTAGE TEMPO

Cupcakes & Co (Working) de Fleur Hana en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Cupcakes & Co (Working) de Fleur Hana. Une chicklit qui vous embarque pour un super moment de rire et de situations aussi abracadabrantes que hilarantes. Un grain de folie et une énergie communicative !

Titre : Cupcakes & Co (Working)

Auteure : Fleur Hana

Editeur : Auto-édition

Genre : Chick-lit

Broché : Lien d’achat

Résumé : Comment suis-je passée de la farine au LSD ?
Au départ, je voulais juste déguster une glace sur la Croisette. J’aurais dû me douter que ça ne serait pas aussi simple. Surtout depuis que le lieutenant Vasseur s’est tapé l’incruste dans ma vie, il y a un an. On devait se promener, profiter du soleil…
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà sous couverture, à fumer des joints et chanter du Didier Barbelivien sur un yatch en Méditerranée, pendant que ma tortue dépressive et mon poney nain se font un remake de Prison Break !
Respire, Charlie, ça ne peut pas être pire, non ?
Découvrez la suite des aventures de Charlotte Monroe, Maxence Vasseur, Jolly Jumper, T-Rex et bien sûr Gina !

L’avisdeMya

Un réel plaisir de retrouver Charlotte, Maxence et leur bande qui ne peux qu’être à leurs images. Aussi déjantée que calamiteuse. Et même leurs animaux de compagnie ne sont pas en reste. Fleur Hana nous embarque dans un délire totalement abracadabrant mais Ô combien hilarant. Je ne sais pas vous, mais malgré les péripéties un brin insolites que connait notre famille recomposée, je ne suis pas déçue du voyage. Rebondissements, situations aussi loufoques et gaguesques les unes que les autres, suspense et réparties comiques en sont les mots d’ordre.

L’ouragan… nommé Charlotte a fait encore des siennes. Se mettant dans les embrouilles jusqu’au cou, laissant un goût amer de résignation à son lieutenant attitré. Et à nous lectrices, un vent de fraîcheur qui nous plonge dans ce genre de béatitude niaise qui fait du bien au moral. Bref, du sport et un vrai massage pour nos zygomatiques.

Charlotte, notre héroïne des temps modernes mais à l’instinct de survie défaillant et sa bande (de sacrés numéros dans le genre complètement barrés ) nous ont offert de franches rigolades, de mauvaises postures ou quiproquos qui prêtent au rire mais qui étaient loin de faire rire le Lt Vasseur. Charlotte va finir par avoir sa peau par ses prises de risque voire son inconscience. Lui le type mutique au flegme typiquement britannique va déposer les armes devant son comportement à la « Calamity Jane », ses diatribes aussi incompréhensibles, incohérentes que lassantes. Mais que fera-t-il de cette fille aussi douée pour la pâtisserie que pour se mettre dans le pétrin mais qui lui tourne la tête comme un alcool fort jour de cuite ?

Et comme cela ne suffisait pas, il fallait qu’elle se mêle de son enquête, plonge totalement dans sa trame comme dans un film de série B qui aura raison de sa santé mentale et de surcroît avec la complicité de son chef. Et si encore elle en est restée là. Elle a poussé le ridicule de monter une équipe pour espionner et arrêter l’une des associations de malfaiteurs la plus dangereuse que même lui en tant qu’enquêteur chevronné s’est cassé les dents devant leur ingéniosité à rester invincibles ! Je vous laisse deviner ce que cela promet comme ingrédients loin d’êtres réalistes mais on s’en fout quand même tellement on en rit.

Ce deuxième tome est un régal pour les papilles et une gourmandise dont on ne peut se priver pendant cet été torride chez certains ou quand le soleil se fait désirer chez les autres. Cette ComRom / chick-lit est votre lot de consolation pour vous rafraîchir dans le premier cas ou vous réchauffer le cœur dans le cas contraire. Voire, juste pour se faire du bien, juste pour le plaisir. Des moments de rire, de doux sentiments et des face à face explosifs.

Une histoire invraisemblable, car si l’auteure nous évite les mièvreries, en contrepartie, elle nous plonge dans une folie frénétique d’évènements insensés mais auxquels on ne fait pas cas, car c’est tellement bon, drôle et addictif… Une histoire solaire, rythmée dont les personnages hauts en couleur, attachants ou le don de s’attirer les ennuis comme un aimant et les dialogues hilarants lui insufflent une superbe dynamique qui ne laisse point au lecteur une minute de répit.

Du rire ininterrompu et à volonté du début à la fin.  Le plus, la plume de Fleur Hana toujours aussi drôle, pétillante d’énergie et ne fait que confirmer son talent à nous embarquer et qu’importe le genre qu’elle choisit d’écrire.

En somme, Cupcakes & Co (Working) ou les tribulations d’une pâtissière accro aux sensations fortes ou encore comment passer maîtresse dans l’art des cupcakes à un autre aussi délirant que dangereux qu’est l’univers du banditisme ?  Un superbe moment de lecture avec des protagonistes fort sympathiques, des situations qui donnent la banane. Une garantie pour un embarquement immédiat, évasion et divertissement qui riment en symbiose ! Un gaz lacrymogène ne fera pas mieux en matière de vous faire pleurer… de rire !

116823711_1034844380266006_1232003838457589243_n

 

 

 

 

Pile à lire de la semaine du 03/08 au 09/08


Hello les étoiles, je vous présente la Pile à lire de la semaine que la team a sélectionnée pour vous avec les sorties de nos partenaires les Editions Addictives avec Erin Graham, Black Ink éditions avec Ambre L., Harlequin avec Florie C., Ena L., BMR avec BB Easton et Maria Lévy !

  • Editions Addictives

Collection Luv vous donne rendez-vous le 5 Août avec la sortie de Coloc avec mon Boss d’Erin Graham.

Résumé : Boss, coloc, faux fiancé… vrai amant ?
Étienne est froid, charismatique, et ne recule devant aucun challenge.
Il maîtrise tout dans les moindres détails… jusqu’à ce qu’une petite comptable au look improbable et aux fleurs dans les cheveux s’impose dans son quotidien.
Elle est fantasque, pleine de vie, rit face aux règles et les contourne, parle tout le temps sauf de son passé… Et elle le rend dingue. Pourtant, impossible de la virer.
Elle a besoin d’un boulot et d’un toit, il a besoin d’une fausse fiancée…
Marché conclu ?

  • Harlequin 

La Collection HQN & Florie C. vous invitent dès le 5 Août à découvrir leur nouvelle romance des temps modernes made in Romeo and Juliette ! Lovers : Daël & Lior #1, un MM auquel je n’ai pas pu résister et sollicité sur NetGalley. La suite sera dispo en Octobre.

Résumé : A trop vouloir faire taire leurs sentiments, ils ont fini par y succomber.
Depuis des années, les Hamilton et les Rosenbach se mènent une guerre de pouvoir sans merci dans les rues de Londres. Et depuis des années, on interdit aux membres de ces deux familles de se côtoyer. Pourtant, lorsque Lior Rosenbach a rencontré Daël Hamilton sur le pont de Westminster, toutes ses certitudes ont volé en éclats. Ce soir-là, le jeune homme qu’il a appris à détester depuis toujours a su faire battre son cœur de pierre. Il se damnerait pour revoir ses yeux bleus, entendre à nouveau le son de sa voix, ou ne serait-ce que l’effleurer du bout des doigts… Mais c’est impossible. Car, si Lior cède à la tentation, c’est toute sa famille qu’il trahira, et elle a déjà trop souffert. À moins qu’il ne trouve le moyen d’aimer Daël en secret…

  • Ena L.

Et la sortie en auto-édition le 5/08 du 3e tome de Lacanau Beach, Roman et Celeste de Ena L.

Résumé : Alors qu’elle recherche ardemment son « vieux riche idéal », Céleste tombe par hasard sur une perle rare : un jeune homme à la plastique parfaite et au compte en banque bien fourni. Sa cible n’étant guère intéressée, Céleste devra faire preuve d’imagination et de détermination pour le ferrer. Elle qui se refuse à aimer depuis des années, aura peut-être des surprises avec celui-ci…
Quant à Roman, bien qu’il assume enfin son corps mince, il peine toujours à trouver l’homme de sa vie, en raison de son extrême timidité. Jusqu’à cette opportunité professionnelle inattendue, qui le mènera directement dans l’univers des Fuck Off, auprès d’un séduisant manager. Mais qui dit Fuck Off, dit Max, le batteur hétéro du groupe, dont Roman était fou amoureux deux ans plus tôt et qui l’avait cruellement jeté…

  • Black Ink éditions 

Le 7 Aout, la maison d’éditions vous donne rendez-vous avec la sortie du premier tome du roman de la jeune auteure Ambre L. Amoureux malgré lui et dont la suite et final arrivera rapidement dans vos PAL. Tout pour lui malgré elle sera disponible dès le 4 septembre.

Résumé : De la prépa aux bancs de Sciences Po Bordeaux, Joshua Quinn a longuement eu le temps d’observer ses deux meilleurs amis s’adorer, s’aimer, puis se déchirer. Assister aux engueulades de Matthew et Adixia, c’est un peu comme mater un match de hand, le popcorn en moins. Si encore ces deux-là savaient exactement ce qu’ils se reprochent et mieux, ce qu’ils ressentent réellement l’un pour l’autre… Mais voilà, quoi ! Quand deux têtes de mules restent bloquées sur les erreurs du passé, difficile d’envisager un futur ! Entre Matt, le dragueur multi récidiviste, et Adi, la rancunière, c’est quand même pas gagné d’avance…

  • BMR

Avec votre rendez-vous du 7/08 avec SKIN : Dans l’univers de 4 Hommes en 44 chapitres de BB Easton.

Résumé : Depuis le collège, je n’avais qu’un but  : être la petite amie de Lance Hightower. Et en cette année 1997, j’en étais sûre, j’allais enfin devenir la femme du roi de la scène punk de Peach State High School et la mère de ses millions de bébés.
Seulement, Ronald «  Knight  » McKnight en avait décidé autrement. Il était le garçon le plus méchant et le plus incompris du lycée (peut-être de la planète entière). Il détestait tout le monde, à part moi, la fille excentrique qui avait son casier juste à côté du sien. Moi, à l’inverse, j’aimais tout le monde… sauf Knight. J’avais une peur bleue de lui.
Mais, une fois qu’il m’a eue dans la peau, ma vie n’a plus jamais été la même.

  • Maria Lévy

Avec sa sortie After Love (Collection) qui sort en auto-édition le 8 Août prochain. 3 titres en un seul livre.

Kiss Me Forever : Amour, musique, confession…

À Eauville, Peter, le frère de Sara, est sauvé de la noyade par Markos. Suite à cet évènement, Markos tombe amoureux de Sara. Seulement, depuis cette dernière rencontre, Markos est resté sans nouvelle de cette sublime créature.

Jusqu’à présent, Sara ne sait pas encore que Markos va participer aux auditions où elle sera juge. Pourtant, cette nouvelle rencontre va tout changer dans leurs vies.

Désirez-vous plonger au cœur de cette romance où chaque chanson dissimule un secret ?

Jusqu’au bout :  Fréquenter une Montégrinne était un acte grave dans notre clan. L’épouser condamnait l’un des membres de famille concernée à quitter le clan. Mais le faire avant Noël était un crime. Car la date fatidique de Noël était liée à des mauvais souvenirs. C’est durant cette période que les Monténégrins et les Eauviliens se sont affrontés farouchement. Laissant place à un bain de sang sur toute l’étendue de la ville. Et c’était au chef de famille d’en payer le prix. Oui, il quittait sa famille tout seul dans l’espoir de ne plus y revenir. En le faisant, il honorait la mémoire de ses ancêtres qui avaient combattu lors de cette guerre civile. C’était triste !

Esther, la fille dont j’étais tombé amoureux était de Mont-Noir, ennemi historique de mon clan, les Eauviliens. À trop laisser les traditions de mon clan me dominer, ma vie n’avait plus de sens. J’étais déterminé à l’épouser, mais je tenais aussi à la vie de mon père. Je savais très bien que mon choix allait soit me ruiner soit faire mon bonheur.

Reviens-moi :  « Aimer, est une chanson douce », me dit souvent Monsieur Val. Il est tout le temps heureux. Rares sont les occasions de trouver ce dernier en train de se plaindre. Lorsque j’ai des problèmes avec ma femme, je vais le consulter pour me donner des conseils. C’est tellement beau d’écouter ses paroles ! Aujourd’hui, j’ai insisté pour qu’il me parle de son passé, de son amour de jeunesse… Après un long moment de silence, il a pointé son regard vert sur moi et m’a sorti cette phrase tétanisante : « Bob, laissez-moi vous parler du jour où j’ai appris à aimer ».

Merci les étoiles pour votre lecture et à très vite pour un nouveau rendez-vous !

116792562_316082679469579_2231778031844890757_n

Catégories PAL

L’avis de Charlotte sur De mon temps on s’aimait, tome 1 : La passion de Gil d’Emily Chain


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur le #chaque15dumois du mois de juillet : De mon temps, on s’aimait, tome 1 : La passion de Gil écrit par Emily Chain en auto-édition

 

Titre : De mon temps, on s’aimait. Tome 1 : La passion de Gil

Auteur : Emily Chain

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  3,99€

 

Résumé :

Gil décide d’arrêter de vivre dans le passé et de vendre la maison dans laquelle 50 ans de beaux souvenirs subsistent. Une décision difficile pour ses enfants, mais la femme de caractère n’en démord pas, elle doit apprendre à vivre dans le présent. Quoi de mieux qu’un quartier d’avenir, ne regroupant que des séniors et qui permet d’avoir liberté et associations à portée de main. Gil voyait le paradis sur papier jusqu’à son inscription aux clubs « Les passions d’Antan… » On lui demande de parler de la seule chose qui l’a fait vibrer… Pour son intégration le passé doit ressurgir, malgré elle.

Mon avis :

Gil est Maman et Mamie. À presque 80 et contre l’avis de ses enfants, elle part vivre dans un quartier pour seniors. Ses enfants sont inquiets et plutôt retissant à ce changement.

Une fois installée, elle cherche parmi les nombreux clubs une occupation et va découvrir « les passions d’antan ». Dans lequel chacun s’exprime sur ses passions. Pour Gil, c’est une évidence, elle n’a eu qu’une passion dans sa vie et en parler va la ramener dans le passé.

Comme si j’étais dans le club, avec eux, j’ai aimé les histoires de vies de ses seniors qui ont tous des choses à raconter sur leur vie, de façon joyeuse ou triste, mais émouvante. Gil plus particulièrement, qui est touchante par sa force de caractère, sa détermination et par sa passion inattendue. En remontant dans ses souvenirs Gil partage ses bonheurs, ses difficultés, mais surtout son amour sans limite pour l’homme qu’elle a tant aimé.

Pour moi, c’est une romance, oui mais surtout un roman d’amour hors norme, il est rare de lire des histoires concernant quasi-octogénaire. Cette lecture a été comme une parenthèse hors du temps.

Merci Emily Chain pour la diversité de lecture proposée #chaque15dumois.

Extrait :

– Les garçons doivent trouver un thème pour le spectacle et ils souhaitaient le faire sur… Papa.

Elle paraît gênée de me le dire alors que je pense que c’est un choix génial.

– Quelle merveilleuse idée ! De quoi vont-ils parler ?

– Je ne sais pas trop. De son enfance, de la guerre, de vous… Ils sont l’air très organisés, mais je n’ai pas le droit de rentrer dans leur bureau. Ils veulent que cela soit une surprise.

– C’est bien. Je suis contente.

– Merci Maman. J’avais peur que ça soit un peu trop tôt et que tu ne te sentes pas bien.

– Parler de ton père me fait toujours du bien, qu’importe le présent.

Mes yeux pétillent comme à chaque fois que je pense à lui. Une partie de moi resterait bien assise dans le canapé sans bouger, me remémorant simplement nos plus belles années, mais il ne voudrait pas de ça pour moi. Il disait toujours : « Il faut remercier le ciel pour chaque nouvelle journée et la savourer en la remplissant d’actions qui nous rendront heureux et satisfaits le soir en nous couchant. »

MONTAGE DE MON TEMPS ON S'AIMAIT

Pile à lire partenaire(Sorties du 30 juillet)


Hello les étoiles, voici les sorties attendues demain chez les éditions Addictives avec Nina Loren et chez Juno Publishing France.

  • Editions Addictives

Dans quelques heures, vous avez rendez-vous avec la sortie de Nina Loren : Breaking The Ice dans la collection Luv. Une romance sportive dans le milieu chaud bouillant du Hockey.

Résumé : Transgresser les règles n’a jamais été aussi tentant.
Paige a enfin réalisé le rêve de toute sa vie : elle intègre le staff médical des Rangers, la célèbre équipe de hockey new-yorkaise.
Passé le choc de soigner les superstars qu’elle voyait habituellement à la télé, la jeune femme profite à fond de cette nouvelle vie.
Tout est parfait sauf côté cœur, car là, c’est plutôt le désastre ! Mais Paige refuse d’y penser : elle a trop de boulot et, au travail, son contrat lui interdit de sortir avec un collègue ou un joueur. Et c’est mieux comme ça.
Enfin, ça, c’était avant l’arrivée de Soren Pettersen dans l’équipe des Rangers…
Ce dernier est beau, talentueux, mystérieux, sexy… et Paige n’est pas prête du tout à lui faire des massages tout en restant professionnelle !
Pour préserver leur carrière, il leur est impossible de craquer.
Un seul mot d’ordre : respecter les règles. Mais les transgresser n’a jamais été aussi tentant.

  • Juno Publishing France

Avec plusieurs sorties à la clé, la maison d’éditions vous donne rendez-vous le 29 juillet sur son site et le 30 sur Amazon avec des romances M/M dans différentes collections.

Le très attendu Un jour ou l’autre d’Emma Scott.

Résumé : Combien de temps attendriez-vous l’amour ?

Max Kaufman a été jeté dehors lorsqu’il était adolescent et depuis sa vie n’a été qu’une lutte quotidienne. De l’addiction et la vie dans les rues, jusqu’à la désintoxication et l’école d’infirmiers qu’il réussit à intégrer, il a passé les dix dernières années à reconstruire une vie en morceaux. Maintenant qu’il a accepté un poste d’infirmier particulier auprès d’Edward Marsh III, le président et PDG d’une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde, Max réalise rapidement que l’empire de plusieurs millions de dollars de Marsh est un tissu de mensonges et de secrets plaqué d’or et incrusté de diamants.

Plus Max vit et travaille avec la famille Marsh, plus les secrets s’enchevêtrent autour de lui. Et son cœur – qu’il a travaillé si dur pour protéger – tombe droit dans les mains du distant et froid, et pourtant magnifique héritier d’une dynastie…

Silas Marsh doit hériter de la fortune familiale, mais son père est déterminé à ce que son héritier soit le fils « parfait ». Avant que Silas ne puisse reprendre l’entreprise et mettre fin aux pratiques douteuses, il doit prouver sa valeur… et renier sa vraie nature.

Silas doit faire un choix : tenir tête à son père en restant fidèle à lui-même et aux sentiments qu’il porte à Max. Ou prétendre être quelqu’un qu’il n’est pas pour hériter de tout. Même si cela signifie sacrifier la possibilité d’être heureux et d’aimer.

Passion, le 2e volet de La passion de l’Alpha. Un M/M fantasy de Leta Black.

Résumé : Un jeune alpha désespéré. Un autre plus âgé avec un complexe du héros. Un amour interdit qui ne peut être nié.

Le jeune Xan Heeles sait qu’il ne pourra jamais avoir ce qu’il veut vraiment : une histoire d’amour passionnée et un « ils vécurent heureux pour toujours » avec un autre alpha. Non seulement c’est interdit par les croyances, mais de tels agissements sont également illégaux.

Urho Chase est un alpha d’âge moyen avec un passé tragique. Prudent, toujours en contrôle, inébranlable, ses amis le qualifient de vieux jeu et guindé. Quand Urho découvre un aspect dangereux de la vie de Xan qu’il n’avait jamais envisagé, son monde est chamboulé et il est consumé par le désir. Les coutures soigneusement cousues qui l’empêchaient de s’effondrer après la perte de son oméga et de son fils s’effilochent – tout comme lui.

Mais pour s’aimer et bâtir une vie ensemble, Xan et Urho risquent une chute désastreuse. Avec le support et l’acceptation de Caleb, l’ami oméga asexuel et aromantique de Xan, ils doivent trouver la force d’accepter le danger et de fonder la famille qu’ils méritent.

Premier rodéo – Le cow-boy et le Dom #1 de Jodi Payne & Ba Tortuga.

Note aux lecteurs : Chacun des trois livres de la série Le cowboy et le Dom a une fin romantique. Cependant, l’élément de suspense laissera les lecteurs sur un cliffhanger après le premier et le deuxième tomes, pour trouver une conclusion dans le troisième.

Résumé : Lorsqu’un tueur frappe, Sam O’Reilly, Texan et ancien cowboy de rodéo, perd son grand frère. À l’insu de Sam, James était également l’amant et le soumis de Thomas Ward, un Dom sophistiqué de New York. Sam arrive en ville, résolu à rester jusqu’à ce qu’il puisse se faire justice, alors que l’esprit plus rationnel de Thomas espère une solution légale. Aucun des deux hommes ne s’attend à avoir une connexion avec l’autre, mais ayant chacun perdu quelqu’un d’irremplaçable, leur coeur réclame un réconfort presque aussi bruyamment que leur corps hurle pour l’autre.

Certains désirs refusent d’être ignorés, mais transcender leurs différences pour explorer le lien fragile entre eux s’avérera être une pente raide à gravir – la première de nombreuses autres. Alors que Sam et Thomas font leurs premiers pas sur le sentier accidenté qui pourrait mener à une relation amoureuse, le tueur sort de l’ombre… Et cette fois, il vise Sam.

Réparé, une romance MM de Melissa Collins.

 

Résumé : Liam Davis est un homme sans passé. C’est ce qu’il veut que tout le monde croit de toute façon. Résolu à effacer le moindre souvenir de son ancienne vie, il sait que recommencer à zéro est sa seule option. Dissimulant qui il est, d’où il vient, pourquoi il fuit, et particulièrement qui il a laissé derrière, Liam a fui tout ce qu’il n’a jamais connu. Son plan fonctionne à la perfection, jusqu’à ce qu’un jour, Parker Ryan menace de rendre public son monde si épuré de tout passé. Parker Ryan est un homme sans futur. Oui, il est associé dans l’un des cabinets d’avocats les plus prestigieux de New York, mais il ne sera jamais plus qu’un échec aux yeux de son père et patron. Plutôt que d’échapper aux exigences de ce dernier, il se retrouve à y répondre sans réfléchir, sacrifiant en échange tout ce qui pourrait le rendre heureux. Quand les vies de Liam et Parker se percutent, la vérité sur qui ils sont vraiment, et qui ils espèrent devenir est dévoilée au moment où ils s’y attendaient le moins. Alors que leurs deux vies sont démolies par-delà toute croyance, ils vont apprendre à s’épauler dans leur parcours pour se réparer.

Le 1er volet de la série Héros avec Le héros de Charlie de Nic Starr.

 

Résumé : Le rejet pourra tenter de les séparer, mais il finira par les rapprocher.

Professeur des écoles, Charlie Matthews revient dans sa ville natale à la recherche de la vie qu’il a perdue depuis son coming out. Il veut des choses simples – de l’amitié et un sentiment d’appartenance – et il se pourrait que ses rêves se réalisent lorsqu’un accident fait entrer Josh dans sa vie.

Quand l’ambulancier Josh Campell s’occupe d’une urgence et rencontre Charlie, les étincelles volent. Il a rencontré la personne qui le fait se sentir complet et veut construire un futur avec lui. Mais l’idée d’être rejeté par son frère, l’homme qui a tout sacrifié pour lui, est paralysante. Pour que Charlie ait une chance d’avoir son happy-end, Josh doit prendre un risque, mais leur amour est-il une motivation suffisamment forte pour Josh ? Et si les peurs les plus profondes de Josh se réalisent, leur relation survivra-t-elle aux conséquences ? Ce n’est que lorsque Charlie fait face à son propre passé qu’il comprend vraiment ce que Josh a à perdre. Mais Josh est le héros de Charlie, et il ferait n’importe quoi pour prouver à Charlie que ses rêves peuvent se réaliser.

116426189_2403849936590993_2718772852564543087_n

 

 

Catégories PAL

L’avis de Charlotte sur The Beast, Le baiser d’une rose enflammée de Armelle Hanotte


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur The Beast – Le baiser d’une rose enflammée de Armelle Hanotte chez So romance.

 

Titre : The Beast – Le baiser d’une rose enflammée

Auteur : Armelle Hanotte

Genre : Romance Fantastique

Editions : So romance

Ebook :  5,99 €

Broché : 14,99 €

 

Résumé :

Olympe survivra-t-elle à la sombre terreur de Chicago ?

Les habitants de Chicago vivent dans l’angoisse permanente dès que la nuit tombe sur la ville. Une sombre terreur règne en maître dans les ruelles… Mythe ou réalité ? Olympe en est sûre : la Bête existe et est la cause de ces disparitions. Elle redoute plus que tout de croiser sa route. Sa rencontre avec Eyden et Jason, deux hommes séduisants et totalement opposés, sera la cause de nombreux troubles et changera sa vie à jamais.

Mon avis :

Je lis rarement des romances fantastiques et je peux dire que j’ai été agréablement surprise d’apprécier !

Olympe a fui son ancienne vie et élève seule son frère dans un ghetto de Chicago où règne la terreur. Les disparitions se multiplie, est-ce que la Bête en est à l’origine ? Olympe en est persuadée, d’autres affirme que c’est un mythe. Toujours est-il qu’elle vit dans la peur une fois la nuit tombée. Elle est très intriguée par la fameuse Bête et personne n’arrivera à la convaincre qu’elle n’existe pas.

Elle travaille dans un bar avec son amie Ashley. Drake, leur patron n’est pas des plus agréables et leur en demande de plus en plus. Mais elle a besoin de ce travail pour nourrir son frère. Olympe a su m’attendrir avec sa vie actuelle plutôt compliquée et son passé que l’on devine lourd à porter. C’est une jeune femme forte et courageuse à laquelle il est facile de s’identifier.

En travaillant, elle fait la rencontre de deux hommes Eyden, policier, gentil, attentionné mais avec une part de mystère et Jason lui est sombre et intrigant. L’arrivée des deux hommes dans sa vie sera source de nouveaux troubles et questionnements.

Je ne vais pas en dire plus concernant l’histoire, il serait dommage de vous en dévoiler trop ! J’ai été happée par la plume fluide de l’auteure, par les descriptions qui m’ont permis de m’imprégner parfaitement de l’environnement, par le mystère que plane autour d’Olympe et de la Bête.

Merci à So romance pour ce service presse que j’ai beaucoup aimé et que je ne peux que recommander !

Extrait :

Tandis que je réfléchissais à un moyen de dormir, j’entendis un drôle de bruit à l’extérieur. Je fus aussitôt prise du ventre, l’estomac retourné. L’adrénaline prit possession de mon corps. Ce bruit, oui, ce son m’effrayait. Je vivais cette horreur au fond de mes tripes. C’était un souffle gras, venant de loin. Les yeux entrouverts, mes mains devinrent moites. Avec le peu de courage qu’il me restait, je me levai pour me poser discrètement face à la fenêtre. Ma curiosité malsaine fut trop forte. Je l’ouvris et aperçus en passant la tête à l’extérieur qu’un des lampadaires ne fonctionnait plus correctement. Clignotant, il nous plongeait dans le noir l’histoire de deux secondes pour illuminer la rue par la suite. J’avais les jambes comme du coton. Mon corps se raidissait. Le visage blême, j’inspirais, expirais. Mon cœur battait la chamade. Je sentais chaque pulsion ainsi que le sang qui coulait dans mes veines.

Soudain, je la vis. Sa forme, sa dominance, son regard glacial et assassin. Mon sang se glaça. Mes cheveux, derrière la nuque, se hérissèrent. Je fus paralysée d’effroi, incapable de fuir.

La bête remarqua ma présence, me rejoignit jusqu’à ma fenêtre ouverte en grimpant les murs, et se posa face à moi. J’étais coincée, trop apeurée pour bouger.

MONTAGE THE BEAST

L’avis de Carine sur le roman de Morgane Rugraff chez Black Ink Editions : Double Je


41pwhc8vfl._sy346_Titre : Double Je Auteure : Morgane Rugraff Editions : Black Ink Genre : Romance  Ebook : 4.99 € Broché : 17.00 € Résumé : Les jumeaux Hugo et Enzo Montalbano partagent tout, même les femmes. Leur jeu préféré avec elles ? Ne faire qu’un, en devenant Matt. Matt drague. Matt baise. Matt détruit des petits cœurs et pas que… Cette vie de débauche et de vices aurait pu durer encore longtemps, si la jolie Lux, serveuse au Majestic, n’avait pas renversé ses verres sur Hugo ce soir-là. Nouvelle proie. Nouveau Jeu. Matt est de retour. Mais rien ne va se passer comme prévu. Entre manipulation et sentiments naissants, les jumeaux diaboliques pourraient être pris à leur propre piège et leur lien se détruire.

Mon avis 

Double Je… Double effet Kiss Cool ! Double Je… C’est l’histoire des jumeaux Montalbano qui jouissent d’une vie de privilégiés, au-dessus de tout et de tous. H et E se ressemblent comme deux gouttes d’eau et abusent de cette ressemblance et de leurs physiques de top model pour se jouer des filles qu’ils se partagent jusqu’à les détruire sans aucun remords. Si leur sensibilité est différente, ensemble ils ne font plus qu’un. Ensemble, ils deviennent Matt, un serial-fucker sans aucun scrupule. Matt prend. Matt se sert. Matt jette, piétine. Matt humilie. Double Je… C’est aussi l’histoire de Lux, cette jeune fille qui a arrêté de voler vers ses rêves pour offrir ses ailes à celui qui compte plus que tout. Elle s’est donné la tâche de faire subsister son frère à travers elle. Et dès que le trop-plein l’oppresse, dès que le besoin de se sentir vivante devient urgent, elle grimpe. Très haut. Accompagnée de ses piliers, Ian, Jud, et son meilleur moyen d’expression, sa musique. Jouer sur les plus hauts sommets lui procure un bien-être incomparable. Une drogue vitale pour sa sérénité. L’adrénaline…. La meilleure des sensations qu’elle connaisse tout en poussant ses limites pour ne pas exister sans lui. Serveuse la nuit au Club Select du Majestic, lieu très privé où se retrouve la jeunesse dorée D’Huntington, Lux n’aime pas son job. Elle n’est pas très à l’aise dans ce monde qui ne lui correspond pas, mais elle n’a pas le choix. Ils n’ont pas le choix, et c’est pourquoi, chaque soir, elle revêt les paillettes qui formeront le masque de cette fille qu’elle n’est pas. Puis un soir c’est la chute…. Un plateau renversé, un jumeau pas très content prêt à lui sauter à la gorges si les beaux yeux qui le scrutent ne lui avaient pas fait perdre pied quelques secondes. H ou E ? Qu’importe, puisque c’est face à Matt qu’elle se retrouve… Pour les jumeaux Montalbano, le jeu peut commencer… Mais entre mensonges, manipulations et faux-semblant, il n’est pas exclu que les jumeaux se fassent prendre à leur propre jeu… Jusqu’où seront-ils prêts à aller ? Qui sont-ils et pourquoi jouent-ils ? Avec Double Je, j’ai passé un excellentissime moment de lecture complètement addictive ! C’est original, audacieux, étonnant, plein de peps et aussi barré que les jumeaux diaboliques ! Et en même temps, c’est doux, mélancolique, triste, mais aussi harmonieux et plein d’émotions. Et pourtant l’auteure, Morgane Rugraff, nous prévient avant même le prologue, qu’elle n’aime pas les romances, ni les fins heureuses. Joue-t-elle aussi dès le départ avec nous ? Est-elle aussi diabolique que ses personnages ? J’ai envie de vous dire que oui… et puis aussi que non … Vous trouvez que je me joue aussi de vous ? Mais à quel jeu au juste ? Jeu de dupes ? De faux-semblant ? De ressemblances ? Jeu de séduction ? Je et Nous + toi ? Double je, pour un jeu diabolique dans lequel et pour la première fois, va diviser les jumeaux Montalbano, mais aussi dans lequel ils vont se découvrir… L’auteure aborde le côté psychologique de la gémellité de manière assez originale, un peu perverse aussi, mais avec tant de subtilité qu’il faut lire entre les lignes pour se rendre compte parfois du cheminement des frères. Il m’arrivait même de les confondre parfois et il me fallait me reprendre pour garder le cap tant leur ressemblance est frappante même pour nous. Ils sont si similaires, et pourtant dans les sentiments et les attitudes, ils vont petit à petit nous offrir leurs vrais visages. Mais face à Lux qu’en sera-t-il ? Se rendra-t-elle compte de leur jeu ? Elle, cette Amazone qui a fermé son cœur à double tour déjà depuis longtemps, pourrait-elle tomber dans leur piège ? Prendre des risques est dans ses cordes, mais hors de question de souffrir à nouveau. Mais comment résister face à Matt ? La plume de l’auteure est brillante. Le jeu de narration dont elle use selon les personnages m’a complètement embarquée sans aucun préavis. Elle nous offre plusieurs points de vue et en ce qui concerne les Jumeaux, j’ai été complètement fascinée par l’originalité de l’alternance et le choix de la narration. J’avais presque l’impression de me retrouver dans un thriller palpitant. Mais pas de panique, nous sommes bien dans une romance. Dynamique, elle nous propulse dans son récit avec une adrénaline qui ne nous quitte pas. Tout est bien pensé, bien ficelé, et même si on voit arriver certaines choses, cela n’entache en rien le récit qui croise aussi plusieurs histoires dont celles des personnages secondaires qui ont une très grande place dans la trame et qui tous, gravitent autour de notre belle Amazone. L’amour passionnel, fusionnel, fraternel, amical. Tous se mélange et s’assemble dans une romance particulière qui n’a pas de morale. J’ai souvent pesté après nos protagonistes quel qu’ils soient. Mais j’ai aussi versé des larmes pour eux. Les sentiments sont tellement forts et si complexes à la fois qu’on arrive même plus à savoir si on déteste en ressentir face eux, mais aussi pour eux. Des sentiments qui nous déstabilisent autant que nos protagonistes et qui nous bouleversent dans un mélange électrisant, euphorisant et bouleversant. Au fils des pages, c’est l’escalade au plus haut sommet vers des sentiments qui dégagent autant de positif que de négatif. Cela grimpe crescendo sans aucune garantie, tout peut se casser la figure à n’importe quel moment et pourtant…. Sachant pertinemment que la chute sera inévitable, nos protagonistes jouent avec le danger de l’amour selon des règles du jeu qui n’en est plus vraiment un et qui vont pousser ces frères si fusionnels dans un engrenage de souffrance et de débat intérieur qui va les mener sur des routes bien trop sinueuses et dangereuses pour que leur équilibre mental reste intact. J’ai rêvé aussi face à la passion de Lux qui m’a conquise tant la manière dont elle est partagée nous immerge à ses côtés. Je me suis imaginée à sa place libre comme l’air au son des notes de musique qui s’envolaient vers les cieux. Vers ceux qu’elle aime et là encore tout a été subtil jusqu’à la dernière ligne. Ce roman a été pour ma part un coup de cœur que je ne peux que vous conseiller de lire à votre tour… Je sais que beaucoup diront, c’est un triangle amoureux et j’ai du mal avec cela, mais regardez au-delà ! Ne vous arrêtez surtout pas à ça, car nous sommes dans une dynamique et une configuration qui n’a rien voir avec les « je t’aime moi non plus » et les indécisions dans le choix crucial. Avec Double Je, il se pourrait même qu’il n’y ait pas de choix à faire, ou encore que tout le monde soit perdant. On ne peut pas s’imaginer, même si on espère et encore on ne s’en sent pas légitime, avec qui finira notre belle Amazone, cette battante qui a dégagé une force incommensurable tout au long de ce récit et ce jusqu’au courage du mot fin. Et si les règles du jeu étaient faussées dès le départ ? Foncez vite lire cette pépite ! Vous êtes encore là ? Mais vous attendez quoi au juste ? Vite c’est par là -> Double Je Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette pépite livresque en service presse . 116720997_583226415673512_5364716966807793604_n

L’avis de Charlotte : Sur la glace #1 Destin de S.R. Grey


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur le tome 1 de Sur la Glace, Destin écrit par S.R. Grey et publié chez Juno Publising France.

 

Titre : Sur la glace #1 Destin

Auteur : S.R. Grey

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Broché : 18,50 €

 

Résumé :

La superstar du hockey, Brent Oliver, a tout pour plaire : beauté, charme, des douzaines de sponsors et une carrière spectaculaire.

Euh, rayez la dernière chose.

Brent a le talent et les compétences qui devraient faire décoller sa carrière. Mais quelque chose ne va pas. Il a perdu son mojo et n’arrive à pas le retrouver.

Entre en scène Aubrey Shelburne, coach de vie des stars.

Aubrey a travaillé avec des célébrités difficiles, mais elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme Brent Oliver.

Vraiment ?

Il semblerait qu’une nuit à faire la fête, celle où Aubrey s’est réveillée dans le lit d’un inconnu, est sur le point de lui faire subir un retour de bâton. Enfin, si Brent ne le fait pas le premier.

Combattant une attirance hors-normes, Aubrey et Brent doivent apprendre à travailler ensemble. Mais ce n’est pas une tâche facile alors qu’ils se sautent mutuellement à la gorge toutes les cinq minutes.

Cette relation est-elle un désastre en devenir ?

Ou est-ce le destin ?

 Mon avis :

Sur la glace #1 Destin est une romance contemporaine dans l’univers du hockey.

Brent est hockeyeur professionnel. Son ascension a été fulgurante, mais il fait face à une baisse de régime ses derniers temps. Avec ses coéquipiers et amis, Nolan et Benjamin, ils enchaînent les fêtes, les verres d’alcool et les filles… Ce rythme est incompatible avec l’hygiène de vie d’un sportif de haut niveau.

Aubrey est une coach de vie un peu coincée, elle n’a pas eu de relation depuis longtemps. Elle met sa carrière en priorité, elle veut avancer sur le plan professionnel. Sa sœur Lainey est tout l’opposé et tente de la faire sortir.

Aubrey et Brent ont un réparti bien placé qui rend leur rencontre est mouvementée et pleine d’humour. Bien qu’ils se plaisent physiquement, ils ne s’entendent pas du tout. Cependant, ils vont devoir travailler ensemble et donc, se côtoyer au quotidien ! Entre eux, l’ambiance passe de l’agacement à la haine. Mais ils aiment se taquiner, s’embêter et cette forte attirance qui persiste ne leur facilite pas la vie.

Ne dit-on pas de la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas ? Est-ce que ce sera le cas pour eux ?

Les deux protagonistes sont attachants. Brent tente de remonter la pente et ne ménage pas ses efforts pour y parvenir. Aubrey de son côté essaye de suivre les conseils de sa sœur et de se lâcher…

J’ai aimé dans cette romance suivre le cheminement des deux protagonistes qui luttent l’un contre l’autre avec humour, ce tome ne manque pas de scènes cocasses et réellement hilarantes !

J’ai passé un agréable moment de lecture grâce à la plume fuite de l’auteure. J’ai apprécié être dans cet univers de sportifs, la romance est assez prévisible, mais l’humour de ce roman m’a séduit par-dessus tout. Je prendrai plaisir à découvrir la suite que l’on devine être sur les personnages secondaires, Nolan (que j’espère apprécier plus en le découvrant) et Benjamin.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

 Extrait :

Je réessaie d’être gentil en tendant la main.

– Je sais que c’est gênant et très bizarre, mais j’imagine que nous devrions nous présenter. Je suis Br…

Elle couine et se tient la tête.

– Est-ce que vous pourriez la fermer deux minutes ? J’ai horriblement mal à la tête.

Waouh. Personne ne me parle jamais ainsi.

– Bel exemple d’impolitesse, dis-je brusquement.

Elle me regarde en plissant les yeux, toujours comme si elle ne pouvait pas bien me voir. Mais qu’elle me voie ou non, elle n’a aucun scrupule à me faire la morale.

– Qui que vous soyez, monsieur, la prochaine fois que vous tomberez sur un lit, vous devriez commencer par vérifier qu’il n’est pas déjà occupé.

Elle est sérieuse ?

– Attentez une seconde, rétorqué-je alors qu’elle est occupée à chercher quelque chose sur la table de chevet.

Des lunettes, visiblement.

– Pour votre gouverne, jeune fille, c’est mon lit. Peut-être que vous êtes celle qui devrait mieux regarder avant d’envahir l’espace personnel de quelqu’un.

– Envahir votre espace personnel ?

Elle cafouille avec les lunettes, les fait tomber une fois sur le lit, puis les ramasse.

– C’est gonflé venant de vous, surtout quand c’est votre grand et chaud corps, entre autres, qui était collé à mon cul…

MONTAGE DESTIN SUR LA GLACE

Je veux un homme qui…de Tamara Balliana chez Montlake Romance !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Je veux un homme qui…de Tamara Balliana. Une superbe comédie romantique sous le signe de la bonne humour, de l’amitié, de l’amour et de l’espoir.

Titre : Je veux un homme qui…

Auteure : Tamara Balliana

Editeur : Montlake 

Genre : Comédie romantique

Broché : Lien broché 9.99

Résumé : Oriane aime Jules, Jules veut l’aider à trouver l’amour.

Oriane, jeune policière sportive et célibataire, ne rencontre que des hommes qui ne l’intéressent pas, ou qui ne sont pas disponibles à l’instar de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel, qu’elle aime secrètement depuis l’adolescence.

De son côté, Jules est plutôt préoccupé par la préparation de sa soirée, qui s’annonce mémorable. Pari réussi… mais pas tout à fait comme il l’imaginait ! Voir tous ses plans partir en fumée, et se retrouver au poste menotté par Oriane ne faisait certainement pas partie du programme. Mais à cette occasion, lui qui n’a toujours accordé qu’une attention distraite à la jeune femme, s’aperçoit qu’il peut compter sur elle.

Petit à petit, leur amitié se développe, et Jules entreprend d’aider Oriane à trouver l’amour au moyen d’une liste : celle des qualités indispensables à l’homme de sa vie. Mais comment faire comprendre à Jules que le seul homme qu’elle veut, c’est lui ?

L’avisdeMya

Tout d’abord, j’aimerais remercier Tamara Balliana pour l’envoi du service presse de Je veux un homme qui… cette comédie romantique si belle mais au goût amer en arrière-plan. Pourquoi amer vous me diriez-vous ? Eh bien tout simplement, si les personnages nous ont fait beaucoup rire tout le long des pages, la thématique abordée ne laisse pas le lecteur indifférent. À coup sûr, les personnages principaux ainsi que les secondaires, s’ils étaient généreux dans les bons moments et ont ravi nos zygomatiques de leur bonne humeur, ils nous ont fait don aussi de leurs fêlures, de leurs peines dans un moment d’abandon. C’était très touchant jusqu’à à nous tirer quelques larmes  par moment.

En effet, notre héroïne du jour, si son métier lui donne un semblant de confiance en elle et d’assurance, la réalité est autre. Oriane est loin d’être le type de femmes qui prend tout pour acquis. Rien ne lui est dû. Il faut toujours qu’elle se batte pour ce qu’elle aime ou désire. Faire partie d’un tout, c’est tout ce qu’elle voudrait. Être acceptée et intégrée, c’est tout ce qu’elle a toujours rêvé. Loin d’appartenir aux stéréotypes de la beauté fatale ou même parfaite, néanmoins elle fait son petit effet. Mais allez la persuader qu’elle n’est pas dénuée de charme. À cause de sa grande taille, ses épaules carrées et un nez qu’elle trouve horripilant, Oriane ne se trouve rien d’exceptionnel. Enchainer les rendez-vous catastrophiques ne joue pas en la faveur de cette confiance en elle déjà assez minée. L’homme idéal, elle l’a déjà trouvé et cela depuis belle lurette. Amoureuse, elle l’est depuis son adolescence. Mais elle croit plutôt aux licornes et aux paillettes que son intérêt puisse être un jour partagé. Et pour cause, Jules, le chef-cuistot de son restaurant préféré est si séduisant, si tatoué, si sexy… et si casé aussi avec une sublime femme dont il semble amoureux. Pourquoi, il se serait intéressé à une femme qui n’a rien de féminin que les cheveux, son seul atout selon elle !

Oriane ne sait pas se vendre ni mettre ses atouts en valeur et tous ceux qui l’entourent, ne voient que la négativité qu’elle leur renvoie. Et pourtant, Oriane, est une jeune femme qui gagne à être connue. Pétillante, d’une gentillesse légendaire, loyale, battante et tout le monde dans son village peut en témoigner. Mais le fait, d’avoir été abandonnée par ses parents, le manque d’amour qu’elle n’a pas reçu d’eux, son désir d’aimer et d’être aimée se fait plus urgent de jour. La solitude et la peur de rester seule la rongent, Mais sa crainte d’être rejetée lui fait prendre les devants sabotant ainsi tous ses rendez-vous …

Mais à ce qui parait, l’amour n’est pas seulement dans le pré, ni seulement dans le Chai… Il peut être aussi dans la cuisine, autour d’un repas concocté avec dextérité et amour… Et encore mieux, il se pourrait bien qu’un certain Jules entre un moment d’égarement et la jalousie aidant, regarderait enfin cette femme magnifique, travailleuse et honnête, qui n’attend que le réveil de la belle au bois dormant, pour tomber en pâmoison à ses pieds. Il suffit de croire à sa belle étoile. Un jour elle, te sourira Oriane. Et large.

Je vais éviter de trop parler du personnage masculin pour vous laisser le plaisir de la découverte. Si Oriane traîne des bagages, Jules, n’en est pas dénués. Les gens ont souvent d’aprioris en ce qui le concerne. Il est jugé pour ses tatouages de bad boy, pour ses bêtises de jeunesse. Personne ne le regarde vraiment, personne ne connaît la vraie personne qui se cache derrière cette carrure d’athlète, derrière son assurance parfois pédante. Sauf, Oriane… Cette femme qu’il ne connait que de nom mais qui lui a tendue la main quand il était au plus bas. Cette femme qu’il gagnera beaucoup à connaitre s’il n’est pas trop aveuglé par la beauté pervertie de la dissimulatrice qui lui sert de petite-amie.

Encore une superbe comédie romantique que l’auteure nous a concoctée là. De bons moments remplis de rigolades avec la bande d’Oriane. D’autres un peu tristes, mais faites confiance à Romy qui a l’art de désamorcer le moindre malaise à coups d’idées aussi loufoques que hilarantes. Sans oublier aussi la belle participation honorifique des guest-stars des volets précédents qui ont apporté aussi la pierre à ce bel édifice qui n’a de cesse de nous séduire, nous émouvoir et nous divertir à la fois.

Une comédie romantique sous le signe de la bonne humeur, de l’espoir, de l’amour et de l’amitié à ne pas manquer. Une bonne dynamique, une plume fluide et d’une simplicité addictive ainsi qu’efficace dans la diffusion des émotions !

Prenez du papier, un crayon et aidez Oriane à remplir sa liste de l’homme qui…. Car ses vœux, pourraient bien êtres les vôtres aussi.

PS : Un volet qui peut se lire indépendamment mais je vous recommande quand même de découvrir et dans l’ordre quit suit :

Quand l’amour s’en mail – L’amour est dans le chai

116365503_665172677409200_7045521731074016438_n

 

 

Cet amour de Hilaria Alexander chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Cet amour de Hilaria Alexander. Une douce et émouvante mélodie qui fait vibrer les coeurs !

Titre : Cet amour

Auteure : Hilaria Alexander

Editeur : Juno Publishing France

Genre : Romance contemporaine

Broché :Lien d’achat

Résumé : S’enfuir à Amsterdam est la meilleure décision qu’Ella ait prise de toute sa vie. En seulement quelques mois, elle a pu mettre son passé derrière elle et elle a trouvé une nouvelle famille et de nouveaux amis. Elle peut presque ignorer les voix dans sa tête qui lui disent que ce scénario idyllique est temporaire.

Lorsque Lou Rivers arrive à Amsterdam, il est le rappel constant de la vie qu’elle a menée et des erreurs qu’elle a commises. Alors qu’ils se lancent dans un voyage émotionnel et musical à travers l’Europe, Ella devra faire face à ses propres insécurités et prendre une décision qui pourrait les séparer pour toujours.

L’avisdeMya 

Ayant déjà goûté à la jolie plume de Hilaria Alexander dans sa romance Perdus en Ecosse, je n’ai pas hésité à solliciter le service presse de Cet amour. Si le début était un peu long, la suite s’est avérée douce et touchante. L’auteure a juste pris le temps d’installer sa trame et de faire évoluer ses personnages en douceur.

Ella étouffait sous la pression de sa famille qui n’a de cesse de lui imposer des choix qui sont loin d’être siens. Jouer du piano était toujours une évidence pour elle mais l’insistance de ses parents à la pousser dans ses limites est devenu quasiment insupportable. La musique classique est devenu son enfer plutôt que son échappatoire. Fuir loin de ce climat malsain lui est paru évident. Si perdue et hagarde, elle dépose ses valises en Europe, et précisément à Amsterdam, elle était loin d’imaginer que sa vie va être encore chamboulée qu’elle ne l’était avant. Sa rencontre avec Lou Rivers lui rappellera tout ce qu’elle a fui sans oser regarder en arrière. Elle lui rappellera qu’il est temps de prendre sa vie en main. De mettre son avenir sur les rails. De prendre LA DÉCISION, ce qu’elle veut faire de sa vie. Jusqu’à aujourd’hui, elle ne s’est pas trop posé de questions concernant son avenir. La seule évidence dans sa vie, c’est qu’elle veut jouer de la musique et qu’importe quand, où ou comment. Mais aujourd’hui, Lou Rivers, lui propose une vraie carrière, un vrai objectif… Mais si elle accepte, ce serait à l’encontre de ce qu’elle s’est promis. Ne jamais laisser quelqu’un prendre une décision à sa place. Ne laisser personne impacter son avenir. Elle peut et veut réussir par elle-même. Suivre son propre chemin et s’élever par la force de son talent sans dépendre de quiconque… Et surtout pas des relations de Lou Rivers, si importantes sont-elles ! Si Lou n’arrive pas à comprendre ce qui est essentiel pour elle, ce qu’ils ne sont pas faits pour être ensemble ni faits pour s’entendre !

Lou et Ella, s’ils savent s’aimer, se désirer, ils ne savent pas communiquer. Aucun des deux ne cédera du terrain à l’autre ni trahira ses mantras. La séparation est inévitable et douloureuse mais nécessaire pour faire le point sur leurs sentiments, leurs avenirs ensemble ou l’un sans l’autre, sur ce qui est important… Et peut-être que le destin leur octroiera une deuxième chance. S’ils ils arriveront à mettre leur orgueil de côté et leurs voix intérieures en sourdines !

Cet amour, est une jolie mélodie, aussi douce que sauvage, construite autour du thème de la musique. Une mélodie vibrante d’amour et de tendresse. Rien n’a été acquis dans la relation entre Ella et Lou. Si la symbiose musicale a fonctionné entre eux dès le début, les sentiments amoureux et le désir ont pris leur temps pour s’éclore, fleurir et mûrir jusqu’à la cueillette inévitable. Les protagonistes, s’ils sont passionnés dans leur art, ils ne sont guère loquaces surtout, quand il s’agit de mettre les mots sur leurs émotions. Mais la connexion entre eux est là, évidente, intense et torride.

J’ai pris plaisir de suivre leur évolution en douceur pour finir dans un tourbillon d’émotions à fleur de peau. Autant de tendresse que de passion se dégagent entre les lignes faisant battre mon cœur. Si la plume de l’auteure m’a paru redondante au début, elle a fini par me conquérir. Si l’embarquement a tardé un peu à venir, le vol n’a pas laissé place à l’ennui. Bien au contraire, moult rebondissements ont impacté cette relation qui s’est imposée d’elle-même mais, qui a fini par exploser en mille morceaux. Et l’atterrissage n’a été qu’émotions addictives.

Cet amour… fusionnel qui résonne comme une douce mélodie, cet air lancinant qui parle à nos cœurs, cette passion qui enflamme nos sens et qui ne laisse pas indifférent, ces mots pleins d’émotions qui nous font chavirer. Bref, un superbe festival d’émotions en musique à ne pas manquer.

Je remercie Juno Publishing France pour l’envoi du service presse ainsi que Hilaria Alexandre pour ce voyage musical addictif et émouvant entre Amsterdam, Florence et Rome.

116289245_637297586993113_277149137241713083_n

 

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Marie H.J Loving Memory


419H+-pucFL._SX311_BO1,204,203,200_Titre : Loving Memory

collection Men Soul

Auteur : Marie H.J
Genre : Romance MM
Editions : Privates
Ebook :
Broché : 15.50€
Résumé : Oublier la disparition d’un être cher. Pleurer son frère. Depuis sept ans, Simon s’acharne à suivre le chemin qui le mènera loin du deuil et de la tristesse. Cependant, les tortures qu’il s’inflige ne sont plus assez fortes. Son esprit, épuisé de se battre contre les fantômes, réclame plus, toujours plus, sans pour autant réussir à fuir cette réalité noire bien trop présente…Lorsque certains détracteurs s’en mêlent, le fil sur lequel il jouait l’équilibriste menace de céder et le gouffre se rapproche. Trop pour lui. La dernière étape. S’en sortir ou se perdre définitivement ? Cet homme, surgi de son passé, comme un spectre qu’il ne cesse de croiser, ne serait-il pas son unique porte de sortie ?Retomber amoureux de cet inconnu nommé Romuald. Mais cette fois, oser l’approcher. Peut-être lui parler. Simplement pour tenter d’exister

Collection Men Soul (ces romans peuvent se lire sans ordre précis) Romance comportant des scènes réservées à un public averti)

Mon avis :

Souvent on parle de coup de cœur littéraire en donnant notre avis sur tel ou tel roman. Mais comment vous décrire ce qui nous anime lorsque c’est encore plus fort que ça ? Plus qu’un coup de cœur, Loving Memory a été pour moi un coup de foudre !

Électrisée par les mots de Marie H.J toujours aussi fort, toujours aussi percutants, justes, bouleversants et toujours aussi remplis d’une émotion débordante et pleine d’humanité. Électrisée par les protagonistes, Simon et Romuald sans oublier Léo auxquels on ne peut que s’attacher sans préavis. Foudroyée par cette histoire addictive, émouvante et forte, en témoignage d’un amour indélébile…. 

Loving Memory… Une histoire, une bande son. Celle d’un chemin qui mène vers l’amour et la renaissance. De souvenirs en souvenirs, de la douleur à l’espoir, le prologue d’une nouvelle histoire, pour un nouveau départ. Coup de foudre ou coup de tonnerre ? C’est aussi ce qu’a ressenti Simon la première fois qu’il a croisé le beau Romuald alors qu’ils étaient adolescents sans jamais oser l’approcher. Ce qui fait sourire son jumeau, le voyant autant déstabilisé par le fait que ce soit un homme qui lui fasse tant d’effets.

Pour ce dernier, rien n’est jamais un problème. Ils sont si semblables et à la fois si différents. Le jour et la nuit. Léo est un soleil qui brille aux yeux de tous et qui attire de par sa joie de vivre et son naturel. Simon lui est la lune, mais plutôt du côté obscur, celui qui se cache des gens, toujours en décalage avec les autres. Il n’est heureux que dans son monde à lui, celui des mots qu’il couche naturellement et avec lesquels, il compose son monde peuplé de personnages imaginaires ne sachant pas faire avec ceux qui sont réels, ne vivant pas dans la même dimension qu’eux. Perdu au milieu de la normalité, être Simon est bien trop compliqué. Mais lorsqu’il est Léo Black, il se sent à l’abri de tout, et de tous…

C’est pour cela, que lorsque douze ans après, des détracteurs se sont pris à la seule chose qui le gardait vivant, il s’enfonce un peu plus dans sa douleur se laissant aspirer dans un gouffre sans fin. Trop épuisé par la peine d’un deuil qu’il ne peut accepter, les tortures qu’il s’inflige pour rester vivant ne lui suffisent plus. Cette vie ne lui apporte rien, il ne fait que subir encore et encore. Il en veut à la terre entière, mais particulièrement à Léo, sa moitié. Celui qui l’a lâché seul dans ce monde qu’il ne comprend pas.

Privez la lune de son soleil et elle ne s’illuminera plus jamais.

Avec Loving Memory, j’ai été percutée par un tsunami d’émotions intenses qui oscillent entre amour, espoir et désespoir. L’amour d’un frère, l’amour d’un homme, d’une mère, l’amour d’une mémoire qu’on chérit autant qu’elle nous culpabilise et nous empêche d’avancer, d’exister tout simplement… On voit défiler sous nos yeux le récit de deux âmes torturées, deux cœurs formés d’écailles, dures épaisses qui ont besoin de temps pour libérer enfin ce qu’ils retiennent au plus profond d’eux… La vie.

Marie H.J nous embarque dans un jeu d’ombres et de lumière, parfois même d’obscurité. Des réminiscences d’un passé agréable tout autant qu’il est rempli de regret, de culpabilité et de douleur… Mais surtout de reviviscence, et d’une seconde chance. C’est entre le passé et le présent que l’on se repaît de chaque ligne, chaque mot, chaque situation que l’auteure nous offre avec son cœur, et très souvent, avec ses tripes. Elle aborde une fois de plus des thèmes de société sombres, mais aussi un sujet original, qui m’est complètement méconnu, que j’ai pris plaisir à découvrir, m’a fait pencher sur la question pour en savoir le plus possible. Simon est différent. Différent par sa façon de penser et son comportement émotionnel. C’est à la fois son développement intellectuel et sa dynamique affective qui soulignent sa différence, le rendant à part, engendrant un vrai mal être qui le ronge, autant que le deuil qui l’étouffe. Les souvenirs se mêlant aux spectres d’un passé difficile à oublier, pour Romuald comme pour Simon, le chemin de la reconstruction et de la libération sera dur et tortueux. Entre la culpabilité d’un fardeau trop dur à porter, tout comme celui de porter les traits d’un autre, l’amour ne peut trouver sa place que si chacun arrive à faire la paix avec lui-même, mais aussi avec Léo qui reste le centre de ce trio qui ne l’est pourtant pas.

Une fois de plus l’auteure a usé de son talent pour nous offrir un cheminement psychologique à la hauteur de son thème ! Elle maitrise son sujet à la perfection et chaque mot qu’elle pose, chaque phrase qui défile sous nos yeux, sont réfléchis, muris, recherchés, en parfaite harmonie avec nos sentiments ou encore nos doutes et notre peine qui font écho à celles de Simon et Romuald. Elle prend le temps, en leur donnant le temps de se trouver, se pardonner, se lier et avancer… Rien n’est là au hasard. Aucune scène ne va combler un pan d’histoire sans qu’elle ne soit importante. Jusqu’à ces deux petites pommes de pins d’apparences insignifiantes, qui apporteront à ce récit une force inestimable.

Loving Memory est une pépite littéraire comme je les aime et que je ne peux que vous conseiller de découvrir à votre tour. Un magnifique roman dans lequel Marie H.J nous dévoile une fois de plus l’importance que les mots peuvent avoir sur les maux. Qu’ils soient verbaux ou couchés sur du papier, silencieux dans un regard, derrière l’œil d’un objectif ou d’un baiser en guise de promesse…. Avec rayures, ou sans rayures, ils seront une libération pour chacun de nos protagonistes et ce, de différentes façons.

Cliquer… immortaliser…. Capturer une âme… Écrire… Un savant mélange d’art et de talent que nous offre Marie H.J avec sa la Collection Men Soul et son second volet, Loving Memory... Merci Marie pour ta confiance et ce merveilleux roman qui une fois de plus, m’a complètement conquise de la première ligne à la dernière.

Extrait : 

– Enfoiré ! J’assiste à la destruction de mon petit monde, en direct… Alors que Simon Marshall n’a plus de réelle identité depuis des années, aujourd’hui le destin s’en prend à ma bouée de sauvetage, Leo Black… À la dernière pièce du puzzle de ma vie qui avait encore du sens. Celle qui contenait les débris de mon âme et le souvenir de celui qui m’a emporté avec lui bien trop tôt, il y a tant d’années… Après m’être enfilé le reste de ma bouteille, je pousse le volume de ma chaîne hi-fi à son maximum et, les bras écartés, debout au milieu de mon salon, je laisse la vodka et Imagine Dragon faire leur job… Les paroles ne me font même plus de bien. Énervés, quelques voisins s’acharnent contre ma porte… Qu’ils la défoncent, s’ils veulent… Qu’ils hurlent, qu’ils m’insultent, ils ne seront pas les seuls de toute manière… Trop de bruit… Plus rien n’a de prise, et tout me consume à petit feu… Les portraits de mon double disparu jonchant les murs. Ces romans écrits il y a si longtemps, endormis sur les étagères de ma bibliothèque et qui reviennent eux aussi troubler ma retraite au fond de mon enfer personnel… Les alliés d’antan deviennent les tortionnaires. Sans doute que je l’ai mérité… Après tout, je vis dans un luxe que je n’ai rien fait pour gagner. Un imposteur. Vaincre sans péril c’est triompher sans gloire[5]… Mon regard s’éparpille autour de moi, blessé par tout ce qui compose mon appartement douillet et parfait. Les meubles neufs, la télé XL, mon dernier PC hors de prix… J’attrape ma bouteille par le goulot pour la balancer contre la porte-fenêtre qui ne se brise même pas… Et j’en ai marre ! Ras-le-bol de cette vie qui ne m’apporte rien. Vingt-sept ans et je n’ai toujours aucune maîtrise. Les choses viennent à moi, bonnes ou mauvaises, et je ne fais que subir. Encore et encore. Une vague de bonheur, puis le malheur absolu. Le tsunami qui ravage le peu qu’il reste de moi. Quelques accalmies, puis une nouvelle vague, à peine plus faible que la précédente, et je m’effondre, encore… Mon cerveau plonge dans l’abîme de l’inconstance de mon existence. Rien ne vaut la peine de souffrir autant. Les démons que je passe mon temps à refouler s’en donnent à cœur joie. Ils dansent comme des vautours autour de leur proie. Libérant mon esprit de cette angoisse permanente qui s’envole enfin de mon être pour déployer ses ailes et me baigner dans l’ombre de tout ce qui me hante… Une libération douce et amère… Le barrage s’effondre et ma vraie nature accepte, comme un destin trop lourd, tout ce qui me détruit à petit feu malgré les multiples barrières que je passe mon existence à relever. Je récupère un cliché de Leo, encadré, accroché au-dessus de mon sofa.

– C’est toi qui m’as fait ça ! Je te déteste… Je hurle, plus fort que la musique, que la voix des voisins qui ne se calment pas depuis le palier. Mais j’ai beau m’égosiller, il ne m’entendra jamais. Même si les restes de lui survivent encore en moi, emballés dans du papier de soie au cœur de mon âme, plus jamais je ne pourrai l’atteindre. Mes doigts caressent ses cheveux bruns, ses lèvres qui sourient en défiant le destin…

– Regarde ce qu’il nous a fait, ton foutu destin ! Je m’écroule en lançant le cadre en verre au sol. Il se fracasse à mes pieds et je m’installe entre les bris s’éparpillant sur le plancher. J’allume une cigarette en m’adossant au mur derrière moi, les yeux rivés sur ce sourire qui ne s’éteint jamais. Je donnerais tout ce que j’ai pour ne me résumer qu’à une simple photo derrière un morceau de verre. Sourire à l’éternité et ne plus jamais ressentir ce cœur qui ne bat même plus. Ce déchirement qui ne prend jamais fin au fond de moi. Privez la lune de son soleil et elle ne s’illuminera plus jamais. – Ça fait tellement mal, Leo… Un battement sur deux. Voilà ce que tu as emporté. La moitié du rythme de mon cœur… Ma voix a même perdu son timbre à présent. Ma tête m’échauffe lourdement… Je ne supporte plus tout ça. Mes yeux se concentrent sur ma dernière lanterne dans cette nuit éternelle qu’est devenue mon existence, ce petit brasier rougeoyant entre mes doigts… Guérir la douleur par la douleur… Je tire sur ma clope pour activer le feu qui me calme en réfléchissant à l’endroit qui recevra mon acte de grâce… Ma cuisse. L’endroit le plus lisse et le plus fragile. J’ai besoin… Ressentir la douleur physique pour ne plus entendre les soupirs d’un fantôme encore trop vivant au fond de moi… L’odeur âcre arrive avant tout le reste… puis cette aiguille atrocement affutée qui s’infiltre sous ma peau… Mes nerfs qui se tendent, une bouffée de souffrance déferlant en moi… Mon cœur qui se débat contre la suffocation. Mon esprit qui s’embrume… mes yeux qui fuient. Mes doigts tremblants. Mon envie de hurler… Et cette brûlure, insoutenable… Mes muscles qui déclarent forfait… Durs et raidis en signe de révolte… Tout devient noir. La musique disparaît, tout comme la douleur, l’appartement, la réalité de Simon Marshall, tout s’éloigne… Black… Leo… Trou noir… ** 

 
HJ, Marie Loving Memory (French Edition)
 
116238062_820651828467239_2026922583500527831_n