L’avis de #Carine sur le roman de Elizabeth Craft et Shea Olsen « Méfie-toi des étoiles »


Titre : Méfie-toi des étoiles

Auteurs : Elizabeth Craft; Shea Olsen

Editions : Harlequin

Genre : Romance New adult

Ebook : 9.99€

Broché : 15.90€

Résumé : 

Elle avait tout prévu, sauf de tomber amoureuse d’une célébrité.

Pas de sorties, pas de soirées ni de bal de promo, et surtout pas de petit ami  : c’était le plan. Le plan parfait qui me garantirait un avenir digne de ce nom, à l’opposé de la vie dissolue que les femmes de ma famille ont toujours menée. Ce n’était pas tous les jours facile à assumer, surtout en cours, mais c’était ce que je voulais et j’allais y arriver. Sauf qu’un soir j’ai rencontré Tate  : le garçon le plus sexy que j’aie jamais vu, et aussi l’une des stars les plus célèbres du moment. Je ne sais pas grand-chose de lui si ce n’est que, quand je suis dans ses bras, le passé et le futur me semblent loin, très loin…

Mon avis écrit par #Carine:

25 chroniques de livre Badge 80% Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Lorsqu’on s’impose des règles strictes pour un avenir tout tracé, s’y tenir n’est pas une mince affaire, mais Charlotte à sous les yeux tout ce qu’elle ne désire pas devenir pour l’aider à se conforter à son plan de vie. Toutes les femmes de sa famille ont été insouciantes, irresponsables par ce besoin d’amour, ce besoin d’être aimée comme si leur vie en dépendait. Mais pas elle… elle, aspire à un avenir différent et a mis au point un plan parfait. Pour éviter de succomber à quelconque garçon qui la ferait dévier de ses études, elle a fait le pari fou de ne pas avoir de petit ami et d’être la première femme de sa famille à aller à l’université. Pas de sorties, pas de rendez-vous… Elle jongle entre ses études et son petit boulot de fleuriste à L.A. Elle a tout prévu, vraiment tout… Sauf sa rencontre avec Tate. Ce garçon hyper sexy et très têtu qui s’acharne pour lui soutirer un rencard…  Charlotte sait que l’amour peut tout anéantir…. tout détruire… Et pourtant… Notre belle héroïne risque fort d’envoyer valser toutes ses règles, car dans les bras de Tate, l’avenir lui semble être une belle chimère… Fera -t-elle à son tour, les même erreurs que sa mère, sa sœur ou encore sa grand-mère ?

Une lecture très agréable qui m’a emportée dans la véritable ville de L.A et ses différences sociales. Les stars, les belles maisons, tout ce qui brille… Certaines personnes sont nées avec une cuillère d’argent dans la bouche, ou ont réussi dans leurs carrières, mais d’autres, comme Charlotte, sont obligées de partager une petite bicoque défraîchie à seulement quelques pâtés de maison de la belle avenue où les stars y ont leur étoiles.

Méfie-toi des étoiles est un titre qui prend plusieurs sens lors de notre lecture et il est en parfaite adéquation avec le récit. Tout comme sa belle couverture qui donne simplement envie de lire. L’auteur nous offre une histoire rafraîchissante qui parait simple dans un premier abord, peut-être trop même, mais qui va tout à coup nous happer et nous offrir une belle émotion dans sa seconde partie. Charlotte va être confrontée à des choix importants qui vont la rendre plus mature et lui permettre de s’affirmer. Elle va se battre pour ce qu’elle désire… mais avant, il faudra qu’elle sache vraiment ce qu’elle veut.  Faire des plans d’avenir pour s’en sortir c’est bien, mais est- ce les bons pour être heureuse ? Pour ne pas ressembler aux autres, doit-elle faire une croix sur ses désirs et ses envies véritables ?  Quant à Tate, il sera aussi difficile pour lui d’être celui qui fera flancher les rêves de celle qu’il aime…  Mais le risque de la briser l’est encore plus…  Il cache des blessures trop profondes pour se laisser le droit d’aimer, mais en même temps, il a du mal a faire une croix sur les moments de plénitude que lui offre Charlotte.

Deux plumes qui se marient à merveille et qui nous offrent une belle romance New Adult dans l’univers glamour de la musique et de la célébrité. Et c’est tout en douceur et légèreté que les auteurs abordent des thèmes qui touchent les jeunes adultes. Un récit habilement mené, des émotions qui sont bien présentes et qui sont retranscrites avec une grande aisance, particulièrement en ce qui concerne Tate.  Seul petit bémol, une fin trop rapide qui m’a laissé un petit goût de pas assez. J’aurais vraiment aimé avoir un épilogue pour en avoir juste un tout petit peu plus 😉

Un grand merci à Harlequin et Netgalley pour m’avoir permise de découvrir cette lecture en service presse.

Publicités

Tell me you love me de Iris Hellen, mon avis !


Tout d’abord merci à NetGalleyFrance et Harlequin HQN ainsi qu’à l’auteur pour cette petite merveille ! Tell me you love me est un excellent moment de lecture que vous devez absolument découvrir !

51pjgkrd-5l751391944.jpg

Titre : Tell me you love me

Auteur : Iris Hellen

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Elle s’attendait à tout sauf à lui…

Lorsqu’elle a décidé de passer trois mois dans le Mississippi pour y rejoindre sa meilleure amie, Phoebe s’attendait à y trouver beaucoup de choses. Elle s’attendait à rencontrer des alligators, à déguster du poisson frit, à naviguer sur le célèbre fleuve et même à éprouver quelques difficultés d’adaptation face à l’accent sudiste. Mais tomber sur un spécimen masculin local sarcastique, pétri de préjugés et irritant au possible nommé Jason, ça, elle ne s’y attendait pas ! Comment peut-on être aussi borné et désagréable ? Mystère. Le pire, c’est qu’avec ses magnifiques yeux gris métallique, sa peau hâlée et ses larges épaules, Jason est tout à fait charmant… dès lors qu’il ferme la bouche. Reste plus qu’à trouver une façon de le faire taire. Et, pour ça, Phoebe a une ou deux idées assez tentantes…

L’avisdeMya :

Le séjour de Phoebe dans la vieille sud, était un dépaysement total . Elle, la citadine par excellence n’a pu s’empêcher d’être émerveillée par cette partie des USA où le temps s’est arrêté . Un décor typique et pittoresque mais dont l’envers est loin d’être appétissant .

Dès qu’elle a atterri, elle s’est prise la tête avec Jason . L’homme envoyé pour venir la chercher à l’aéroport . Ce dernier a commis l’erreur de la prendre de haut ce que lui a valu un coup mémorable dans les parties . Et à ma grande surprise, Jason malgré sa fierté amochée, il a continué à la provoquer et à titiller sa colère . Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je le crois un peu masochiste de chercher noise à cette nana qui n’a pas froid aux yeux . Il a aimé qu’elle prenne de l’ascendant sur lui et en redemande! Phoebe a un sens de répartie très fleuri et bien aiguisé qui excite l’appétit de Jason comme agiter une muleta devant un taureau !

Jason et Phoebe sont deux caractères affirmés et explosifs et leur méfiance est à la hauteur de cette attraction mutuelle qu’ils ressentent l’un pour l’autre . Mais les obstacles qui les séparent forment un gouffre infranchissable .

Jason, déteste les villes . Il aime les vastes étendues de son petite ville et son bar à musique, son héritage ancestral qu’il compte bien préserver . Mais derrière Le mec simple et bourru, se cache une tête bien portante qui gère son propre portefeuille boursier et démarche les meilleurs groupes de country qu’ils soient débutants ou réputés au point que son simple bar a gagné une renommée qui dépasse sa contrée .

Quant à notre citadine, elle est intelligente et brillante dans son domaine . Elle adore les grandes villes où elle se sent vraiment chez elle . Mais la grande surprise, il se trouve qu’elle apprécie aussi son séjour à Corinth, ses gens simples, donner un coup de main dans le bar de Jason et tenir compagnie à une bourgeoise de pure souche qui lui fait découvrir l’histoire de la région . Mais Phoebe ne va pas tarder à déchanter . Quand elle a remarqué que la petite ville est restée figée dans le passé, elle ne croyais pas si bien dire . Le bar dont l’ambiance éclectique et conviviale lui plaisait, lui a ouvert les yeux sur une dure réalité . Ce qui sonnera le glas à ce début de relation avec Jason .

Jason et Phoebe en apparence ne se ressemblent pas . Mais ils ont bien plus de points communs qu’ils ne le pensent . Seul leur fierté ou un orgueil mal placé les empêche d’y voir plus clair. Arriveront-ils à braver ce qui les opposent pour se donner la chance d’être un jour heureux ?

Iris Hellen nous entraîne dans un voyage virtuellement passionnant . Et n’a pas manqué pas de m’embarquer dans son univers rafraîchissant et ensoleillé . Bien que c’est dans un registre différent de Mad About you . Et a réussi à me captiver et me noyer dans un torrent d’émotions .

Tell me you love me, n’est pas juste une magnifique et bouleversante histoire d’amour . Mais c’est aussi un pan de l’Histoire peu reluisant de cette partie d’Amérique . Et malgré les grands discours politiques ou civiques qui appellent à la tolérance, les préjugés subsistent et s’ancrent dans de petits esprits en mal de reconnaissance ou tout simplement par bêtise .

Cette romance est aussi une amitié solide qui n’a subi ni l’outrage du temps, ni la distance, ni même les différences de cultures ou de langue . Une amitié qui se fait rare et que tout le monde cherche mais ne trouve que s’il a un brin de chance.

Et si vous avez lu le premier roman d’Iris, vous remarquerez que ces romances ne sont nullement superficielles . Elle aborde des thèmes qui lui tiennent à coeur . Et profite pour laisser des messages subliminaux à travers les lignes qui n’échappent pas à l’œil averti ou pas des lecteurs . Histoire de joindre l’utile à l’agréable . Et juste pour cela, chapeau bas !

Les protagonistes ne m’ont pas déçue par leur jeu du chat et de la souris . Ils m’ont fait rire, m’ont rendue triste quand les choses sont devenues difficiles entre eux . J’ai vécu pleinement leur histoire qui sonnait juste et sincère .

Et pour résumer, Tell me you love me a tenu toutes ses promesses . Ce titre est une confirmation du talent de l’auteur . Sa plume s’est nettement améliorée, j’ai senti une nouvelle énergie et un regain de confiance qui manque à un auteur débutant . Le récit est fluide ce qui vous promet une lecture très agréable et non – stop .

Embarquez et laissez-vous guider par une histoire captivante et des protagonistes aux tempéraments de feu qui partageront avec vous leurs hauts et leurs bas avec générosité, sensibilité et beaucoup d’émotions .
P.S : Merci à Iris Hellen de m’avoir citée dans ses remerciements . Cela me touche et fait plaisir à voir
Playlit de Tell me you love me

33223733_10213504425018838_8291737782892625920_n

L’avis d’Elyiona sur The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire de Sarina Bowen


Titre : The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire

Auteur : Sarina Bowen

Éditeur : Tuxbury Publishing LLC

Genre :  New Adult

Kindle : 3€99 lien d’achat ici

Broché : 12€99 lien d’achat ici

Kobo : 3€99 lien d’achat ici

Résumé :

Lianne Challice, en première année à l’Université de Harkness, est connue par des millions de fans comme la Princesse Vindi. Mais il arrive parfois qu’une sorcière du grand écran ait simplement envie de raccrocher sa baguette, d’envoyer balader son impresario et de devenir une étudiante comme les autres. Dommage que les choses ne soient pas aussi simples.

Sa vie n’a jamais été normale. Elle n’est plus retournée à l’école depuis la maternelle. Et la moindre relation est bien trop risquée pour elle – le dernier garçon qu’elle a embrassé a vendu leur histoire à un tabloïd anglais.

Pourtant, elle ne peut résister à l’envie de se rapprocher de Daniel Trevi, surnommé DJ, le garçon aussi beau que ténébreux qui accomplit des merveilles aux platines de la patinoire pendant les matchs de hockey. Quelque chose dans ses yeux noirs l’ensorcelle, et elle est déterminée à en savoir plus.

DJ est un génie pour exprimer l’humeur d’une foule par des extraits musicaux de dix secondes. Il lui suffit d’un clic et d’un enchaînement pour transmettre espoir, frisson et exaltation à six mille supporters en délire.

Malheureusement, son cursus universitaire s’apprête à connaître la même interruption brutale que l’une de ses chansons. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne, et il ne peut pas lui expliquer pourquoi. Quant au fait qu’elle semble s’intéresser à lui ? À peine croyable…

L’avis d’Elyiona : 

C’est avec une approche toute particulière que je me suis plongée dans cette nouvelle lecture des aventures de la saga The Ivy Years. En effet, savoir qu’il s’agit là du dernier tome m’a mis dans un état entremêlé d’appréhension et de tristesse. Dire au revoir aux personnages de cette sublime série est un peu comme y laisser un peu de mon âme, ayant eu des coup de coeur pour ceux qui en ont composé l’histoire.

Mon instinct étant plus fort je me suis jetée à corps perdu, une fois de plus, auprès (cette fois-ci) de DJ et Lianne 😉

Lianne est cette jeune fille de 19 ans, voisine de Bella (Tome 4), Princesse Vindi pendant ses heures de tournage et surtout nouvelle étudiante à l’université de Harkness. Introvertie pour se protéger de sa notoriété et surtout pour n’avoir rien en commun avec sa mère, hormis son lien de parenté, elle est une geek en puissance sans que quiconque ne s’en rende compte. Toutefois, son coeur s’est remis en fonction récemment avec la rencontre d’un jeune homme hors du commun et qui, comme elle, voue une passion dévorante à la musique en tout genre.

Sera-t-elle capable de sortir de nouveau de son cocon protecteur et se lancer dans ce vide immense que représente la société des étudiants ? Mais surtout sera-t-elle à même de conquérir ce garçon qui semble à des années lumière de son monde ?

DJ est lui connu de part sa connaissance de la musique animant ainsi la patinoire et tous les matchs des hockeyeurs de sa prestigieuse université. Mais derrière son tempérament fougueux et attractif se cache des événements qui s’apprêtent à stopper ses études de manière nette et définitive. Qu’a-t-il donc pu faire de si préjudiciable ? Seul lui et quelques personnes sont dans le terrible secret qui entacherait sa vie et qui actuellement l’empêche de vivre normalement ou même de respirer de manière calme et efficace. Le poids qu’il porte sur ses épaules l’écrase peu à peu. Seule une jeune femme aussi petite que menue lui rappelle qu’il est encore vivant et que la lumière est toujours là où il ne s’y attendait pas…

Se pourrait-il qu’il ait droit, malgré tout, à une petite part de bonheur ? Mais ne risque-t-il pas de l’emmener dans les ténèbres avec lui ?

Commence alors un jeu du chat et de la souris ainsi qu’un combat pour découvrir enfin toute la vérité !

C’est donc avec cet ultime tome que je referme cette sublime saga de The Ivy Years tout en étant certaine qu’elle restera inoubliable et une référence certaine pour mes lectures dans cette catégorie New Adult et du monde du hockey. Pourquoi ? Tout simplement en étant composé de personnages qui portent sur eux un aspect tellement humain qu’ils ne peuvent que sembler plus vivants et ce grâce à une plume ultra-talentueuse. En effet l’auteur Sarina Bowen a su se faire une place de choix dans mes auteurs préférés et qui prochainement paraîtra sous les éditions J’ai Lu et Hugo… nouvelles pépites à l’horizon et probable coup de coeur également. Sa capacité de donner une âme à chacun de ses héros m’a autant épatée que rendue addict à ces derniers. Drôles, torturés, colériques, épiques…  autant d’adjectifs et bien d’autres encore qui pourraient aisément décrire ce qu’ils sont tout en mêlant cette ambiance de famille unie et soudée.

Lianne a ainsi pu se faire une place de choix parmi ces joyeux lurons, tentant d’imposer une autre image que celle de la sorcière de la série dans laquelle elle tourne et qui lui colle à la peau comme une seconde peau. Seules certaines personnes sauront creuser derrière cette « sorcière » et découvrir la vraie personnalité de cette jolie geek au coeur d’or. Alors quand ce dernier se met à battre de manière anarchique pour ce ténébreux DJ autant vous dire que je me suis bien fendue la poire. Entre jeux de mots et pieds dans le plat, elle est de ces personnes qui deviennent une pièce du grand puzzle de cette saga. Pour prouver sa motivation elle va devoir démolir une par une les barrières que Daniel a monté en acceptant de baisser les siennes. Aux grands maux les grands remèdes… alors soyez prêts à voir débarquer une petite tornade au doux nom de Lianne !

Quant à DJ il sera à la hauteur de ses prédécesseurs des tomes précédents et donner des vapeurs entre un corps de Dieu grec et un caractère doux et mystérieux. Ce sont également ses failles et cette personnalité mutine qui auront raison de moi, me confortant un peu plus encore dans mon envie d’en savoir toujours plus. Shakespeare n’a qu’à bien se tenir, car Macbeth a trouvé un nouveau maître dans l’interprétation de ses oeuvres.. fous rires garantis 😉

Voilà donc cette fin que j’aurai tant voulu retarder mais qui il faut l’avouer s’annonçait inévitable, et place une fois encore ce tome dans ma catégorie coup de coeur confirmant là sa place de choix dans mes sagas incontournables. Merci à Sarina pour ces superbes écrits qui auront su me captiver et me faire ressentir tout ce panel d’émotions que je recherche dans mes lectures. Merci pour ces fabuleux coup de coeur que j’ai éprouvé tout au long de ces tomes.

Merci également à Laure Valentin pour ce superbe Service Presse et pour le travail de longue haleine que représente la traduction des ces vraies pépites. Je vous laisse donc découvrir à votre tour chacun de ces personnages qui sauront, à coup sûr, se faire une place dans vos bibliothèques.

Musique proposée à la lecture :

 

Fire Horse de Stefy Québec vu par une fan page !


Hello les étoiles ! Dans la rubrique « Les étoiles ont la paroles » , nous remercions Charlotte de nous partager son avis sur Fire Horse de Stefy Québec 

61NyY34MdYL

Titre : Fire Horse

Auteur : Stefy Québec

Éditeur : Something Else éditions 

Genre : Romance

KindleLien d’achat

Résumé : Joleen, cowgirl du Tennessee, est folle amoureuse de son biker qui fait parti des Fire Horsemen, tout comme son petit frère. Elle aime son coté sûr de lui, bagarreur et même si elle a du mal à le supporter, voyageur. Elle aime leurs retrouvailles, après leur retour de mission, dont elle n’a pas le droit de connaître le but.

Ce qu’elle ne savait pas de lui, c’est que cet homme, follement amoureux d’elle, est un lâche. Malheureusement elle va en payer les frais, avant leur très long départ.

Cinq ans après, Joleen essaye de se reconstruire petit à petit, jusqu’au retour des Fire Horsemen et de son passé destructeur. Elle qui voulait un avenir réparateur, doit lutter pour une nouvelle vie.

Les Fire lui bloqueront-ils le chemin ou bien l’aideront-ils ?

L’avis de Charlotte : 

Joleen vit le grand amour avec son biker qui est également un ami de son frère . Ce dernier qui fait également partie des Fire Horsemen. Difficile pour elle de suivre le rythme décousu de leur vie et surtout leurs départs.

Un jour, cependant, un événement traumatisant va changer la vie de Joleen. Le lendemain, les Fire Horsemen reprennent la route, son amour et son frère s’en vont loin d’elle. La jeune cow-girl se retrouve seule avec son mal être . Elle se renferme sur elle-même, devient entre autre dépressive. Heureusement, ses parents sont là. Ils essayent de lui refaire prendre contact avec l’extérieur. Elle fait de nouvelles rencontres, notamment, Tressie et Cody qui l’aideront à se refaire une vie plus sociable. Peu à peu, elle essaie de se reconstruire jusqu’à l’annonce du retour des bikers… Son frère est de retour mais son traumatisme, toujours présent, refait surface… Un nouveau motard du groupe vient aider Joleen à s’occuper de ses chevaux le temps de leur présence. Les joutes verbales entre les deux ne manquent pas . Ce qui était une bonne bouffée d’air pour notre cow-girl

J’ai été tout de suite prise dans l’histoire avec un démarrage sur les chapeaux de roues

J’ai suivi avec plaisir l’évolution de Joleen. Chez laquelle, On perçoit une profonde fragilité et un manque de confiance en elle qu’elle tente de masquer par son indépendance et son caractère ombrageux .

Horse Fire est un véritable ascenseur émotionnel pour le lecteur. Les personnages secondaires apportent tous un plus à l’histoire par leur influence sur notre cow-girl en reconstruction, et par leur remise en question de sa vision des choses .

La plume de Stefy Quebec m’a une fois de plus séduite avec des personnages si attachants !

Choix musical de Charlotte pour Horse Fire

L’avis d’Elyiona sur Relentless ,Tome 2 : Refuge de Karen Lynch


Titre : Relentless ,Tome 2  : Refuge

Auteur : Karen Lynch

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 4€29 lien d’achat ici

Broché : 13€70 lien d’achat ici

Kobo : 4€29 lien d’achat ici

Résumé :

Pour protéger ceux qu’elle aime, Sara a abandonné tout ce qu’elle connaissait. Elle a tôt fait d’apprendre que ce nouveau monde ne ressemble en rien à l’ancien, et elle s’efforce de se faire une place parmi les Mohiri. Mais il devient bien vite évident, pour Sara comme pour les autres, qu’elle n’a pas l’étoffe d’une guerrière.

Au fil des semaines, Sara noue de nouvelles relations, fait de son mieux avec ses instructeurs et essaie de maîtriser ses pouvoirs sans cesse renouvelés, tout en gardant le secret de sa lignée hors du commun. Au-dessus d’elle plane inexorablement l’ombre du Maître qui fera tout pour la retrouver.

Sara s’engage ainsi dans un apprentissage personnel qui lui révèle ses véritables forces et l’éveille à une partie d’elle-même dont elle ignorait l’existence. Elle découvre le plaisir des nouvelles amitiés, la douceur et la douleur du premier amour, et un chagrin si intense qu’il risque bien de la briser. Tout compte fait, elle prend conscience que l’endroit où elle était censée être en sécurité n’est peut-être pas le refuge qu’elle imaginait.

L’avis d’Elyiona :

Hello les étoiles, c’est avec un grand plaisir et surtout avec une hâte non dissimulée que je me suis penchée sur ce tome 2 de Relentless et que je viens de clore. Il faut dire qu’après un début de premier opus un peu lent, la suite a su gagner en rythme et en amplitude pour que j’en vienne à ne plus pouvoir lâcher l’histoire.

Ce que je peux certifier, c’est que cette suite monte bel et bien crescendo, avec un enchaînement d’événements tous plus épatant les uns que les autres et mettant certaines pièces du puzzle en place.

Enfin certains secrets seront dévoilés.. mais notre chère apprentie est-elle prête à l’entendre ? Telle est la question !

Sara est désormais dans un des bastion des Mohiri sous la garde du Seigneur Tristan, hôte des lieux et un des guerriers les plus respectés. Encore sous le choc des derniers événements, elle a pourtant bien accepté son nouveau statut et ses capacités. Pourtant celles-ci semblent réagir différemment et cela échappe à ses connaissances. Doutant des personnes présentes et ne sachant en qui avoir confiance, il va lui falloir trouver un guide. L’absence de Nikolas depuis son arrivée ne l’aide pas et accentue d’autant plus son impression qu’il souhaitait de débarrasser d’elle à la première occasion venue.

Se pourrait-elle qu’elle soit à des années lumière de la vérité ?

Arriveront aussi les premières rencontres avec les autres orphelins. Bien qu’elle sorte totalement du lot, elle se lie d’amitié avec certains d’entre eux. Mais peut-elle réellement leur faire confiance et leur dévoiler ses véritables facultés ?

Commence également ses premiers apprentissages et les prémisses de découverte de son Mori. Acceptera-t-elle enfin cette partie qui la définit ? Et surtout à quel prix ?

C’est une véritable tornade que ce deuxième tome où j’ai pris un plaisir incommensurable à découvrir l’univers des Mohiri, ce qui les compose et leur manière de fonctionner. Bien des éléments sont éclaircis dans cette partie de l’histoire et prennent enfin la place telle que l’auteur les avait préformatés. Il faut dire qu’à ce stade je comprends mieux pourquoi le début du premier volet était un peu long à mettre en place. Il faut dire qu’avec la quantité d’informations à fournir au lecteur, il fallait bien commencer par quelque chose.. Enfin voilà, ce volet-ci est une pure merveille je me suis régalée du fil de l’histoire, de certaines choses dévoilées, des nouvelles rencontres que va faire Sara et qui marqueront à jamais un tournant certain dans la vie de la jeune femme.

Ses nouvelles amitiés prendront donc un sens tout particulier se pensant à l’époque incapable de se lier à quiconque. Bien des révélations feront ainsi leurs apparitions au gré des événements qui s’enchaînent et qui ne laissent de repos à personne (autant aux personnages qu’aux lecteurs) à mon grand plaisir.

Sans oublier le très cher Nikolas toujours aussi attractif pour la gente féminine qui l’entoure ou qui le découvre. Combattant, doux, rustre, patient et bien d’autres adjectifs le qualifieront dans ce récit, relatant là un aspect de sa personnalité qu’il m’a plu de percevoir, le rendant encore plus bouillant à mon goût. Sa fidélité à sa famille de guerriers dévoile son âme noble et son empathie en ressortira d’autant plus.

Bien des personnages feront ici leurs apparitions et deviendront de ceux qui entoureront désormais Sara, Nikolas, Chris et les autres. Et là le doute s’impose (pour ma part en tout cas ). Sur qui peuvent-ils réellement compter ?

La plume de l’auteur a pris sur ce second opus une ampleur phénoménale montant crescendo rendant le tout survoltant et absolument addictif. Je suis cette fois-ci totalement conquise amenant un coup de cœur pour cette folle aventure que je viens de refermer. Karen Lynch dévoile ainsi son style propre à cet univers peuplé de loups-garous, de vampires et de bien des créatures étranges. J’ai tout aimé de la première ligne à la dernière me rendant électrique moi-même face à l’étendue des décisions prises de part et d’autres.

J’ai donc fermé cette terrible dernière page avec une ribambelle de questionnements et qui à coup sûr trouveront une partie seulement de ses réponses dans le troisième volet actuellement en cours de traduction…

Je vous laisse ainsi entre les mains de ses chasseurs immortels espérant qu’à votre tour vous tomberez sous le charme conquérant de cette fine équipe.

Je tiens à remercier la traductrice française Laure Valentin pour ce superbe Service Presse, je me languis déjà de retrouver leurs aventures ainsi que l’auteur pour cette romance fantastique à découvrir.

Musique proposée à la lecture :

L’avis de Carine sur Cookie, un roman de Aurora chez BMR


 

Titre : Cookie

Auteur : Aurora

Editions : BMR

Genre : Romance

Ebook : 9.99€

Résumé : 

Statistiquement, Cookie sait qu’elle n’a aucune chance de trouver l’homme de sa vie : charmant, qui aime les rousses, les tatouages, et qui n’est ni veuf, ni marié, ni pervers, ni accro au boulot, ni alcoolique, ni puceau, ni… Enfin, la liste est longue.
Mais, lors d’une soirée arrosée, les amis de Cookie décident d’envoyer une bouteille à la mer avec ses coordonnées, pour déjouer les statistiques.
Quelles chances avait-elle de recevoir un message ? Quasi nulles ! Pourtant un inconnu lui écrit… et elle décide de se prendre au jeu. Après tout, elle n’a rien à perdre !

Mon avis : 

Cookie, de son surnom, est une jeune fleuriste à la recherche du prince charmant. Statistiquement chose impossible lorsqu’elle liste sur une serviette en papier tout ce qu’il devrait aimer ou être lors d’une sortie en bateau en compagnie de sa team, ses meilleurs amis. Alors qu’elle s’amuse à énumérer tous les points essentiels, l’un d’eux récupère sa liste et envoie ses doléances sous la forme d’une petite annonce dans une bouteille qu’il jette à la mer. Cela les fera bien rire, car les chances qu’un mec canon, non marié, qui aime les tatouages et qui aura tout du prince charmant, et qui de surcroît trouve la bouteille, sont quasi nulles, et pourtant…

Quelques mois plus tard, elle recevra un texto d’un inconnu, Joshua… Dubitative dans un premier temps, elle finira par se prêter au jeu en échangeant des messages régulièrement. Elle se rendra vite compte qu’elle se livre plus que de raison à cet homme qu’elle ne connait ni d’Adam, ni d’Eve. Ce sera son petit jardin secret, surtout que son Sex -Friend revient de mission au Moyen Orient, et compte bien s’occuper de son petit Cookie comme il se doit. Dorian, avec qui tout n’est qu’une question de sexe, de « ramonage », de dégustation de petit cookie et même de choux – fleur… Les règles sont claires, du sexe pour du sexe, pas d’attachement, pas de relation…

La femme de sa vie c’est l’armée et c’est bien dommage . Il avait vraiment tout pour être le petit ami parfait aux yeux de la belle, tout comme elle, est parfaite à ses yeux. Mais lors de cette permission, les choses vont évoluer entre eux, leur relation va prendre une certaine profondeur, un sens nouveau, et Cookie qui se laisserait bien tenter par une belle histoire d’amour, sera vite rattrapée par la réalité. Dorian ne quittera jamais l’armée et une relation à distance, ce n’est vraiment pas ce qu’elle recherche. Cookie à besoin d’un homme qui soit là pour elle, en qui elle peut avoir confiance car cela n’a pas toujours été rose de ce côté – là. Elle cache d’ailleurs un lourd secret qui la ronge et la hante. Seule Kora sa colocataire est au courant… Elle la soutient, même si elle n’approuve pas son silence…

Cookie trouvera t-elle son prince charmant ? Je vous laisse le découvrir…

Aurora nous offre une belle lecture qui sera basée sur les choix amoureux de Cookie et le mystère qui plane autour de l’identité de Joshua.  Ce dernier a accès au profil Facebook de la belle et a toutes les informations nécessaires à son sujet, la principale étant sa photo de profil. Il sait à quoi elle ressemble contrairement à Cookie qui n’a aucun élément en sa possession, sauf ce jeu de question – réponse par texto avec lequel ils apprennent à se connaitre.  Elle rit de lui chercher des défauts, car il refuse de lui faire voir à quoi il ressemble. Au fil des échanges, un jeu de séduction s’installe, une sorte de confiance aussi, bizarre quand on sait ce qu’elle a subit… Mais chercher les mots pour plaire à l’autre, trouver les bonnes questions, c’est aussi montrer à la personne qui est de l’autre coté qu’elle compte vraiment, qu’importe sa morphologie, si il a un doigt de pied en plus ou une bouche trop grosse. Ce n’est pas le physique qui va alors attirer Cookie,  mais bien la personne elle même…    Malheureusement, la vie sentimentale de Cookie n’est pas si simple que ça . Elle va prendre un tournant décisif en se retrouvant face à des révélations  qui vont la faire douter de la direction à prendre. Dorian serait -il prêt à plus pour elle ? Joshua est-il un simple confident, une sorte de jeu ? Qui s’imposera auprès d’elle ?

Des protagonistes à nous couper le souffle ! Une team d’amis dont tout le monde rêve ! Les personnages sont travaillés chacun avec leur particularité, tous sont excellents et j’ai adoré leur humour et leur complicité. Même si je n’ai pas trop adhéré au caractère de Cookie, elle était néanmoins cohérente avec elle même, avec le récit, avec cette incapacité à prendre les décisions et à faire confiance, tout était justifiée. Son indécision et son manque de clarté face aux hommes qui pourraient la rendre heureuse et qui n’attendent qu’à butiner le cœur de la plus jolie fleur, est trop importante pour qu’on arrive à s’attacher réellement à son personnage. On va se ranger plutôt du côté masculin, c’est là que j’ai trouvé l’émotion et le manque d’attachement qu’il me manquait au départ. Mais quand cela arrive, tout est vraiment palpable, et j’en ai même versé ma larme à un certain moment… Cookie est cette femme forte au caractère bien trempé devant tout le monde, même face à son propre reflet, mais au fond… Elle n’est qu’une petit biche effrayée qui a besoin qu’on prenne soin d’elle… avec amour…

Le récit est construit avec plusieurs points de vue,  et je dois dire que j’adore vraiment cela. C’est d’ailleurs ce qui nous permet de ressentir de l’émotion au travers des lignes. Surtout en ce qui concerne le personnage de Dorian qui m’a beaucoup touchée face à ses sentiments, mais aussi Joshua, qui nous offre une vue à 360 degrés de ce qu’il ressent…. L’écriture fluide d’Aurora nous emporte dans un récit ponctué de scènes remplie d’humour et très rafraîchissantes, sans oublier les scènes érotiques très calientes écrite avec subtilité. Les chapitres s’enchaînent rapidement sous forme de « parce-que » et j’ai vraiment aimé cette particularité qui donne le ton et l’émotion du chapitre. Parce-que c’est original ? Parce-que c’est touchant ? Parce-que c’est écrit…  Parce que c’est eux…

Un grand merci à BMR et NetGalley pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse, et merci également à Aurora pour cette belle lecture.

 

 

 

Jalouse de Matthew Biasotto, l’avis d’une fan des étoiles !


Hello les étoiles ! Dans notre rubrique, « Les étoiles ont la parole », Céline a accepté de se prêter au jeu et rédige sa première chronique sur son coup de coeur Jalouse de Matthieu Biasotto, que nous vous partageons avec nos remerciements .

Titre : Jalouse

Auteur : Matthieu Biasotto

Éditeur : Auto-édité

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.
Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.
Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.

Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter ?

L’avis de Céline :

Il y a un bon moment que je n’ai eu de gros coup de coeur pour une de mes lectures . Et c’est grâce à Jalouse, c’est chose faite . Ce titre m’a embarquée dans l’univers des personnages jusqu’au plus profond de leurs âmes . L’auteur a su me faire vibrer par le trop plein d’émotions d’une femme en manque de confiance . Et d’une jalousie maladive suite à une erreur fatale de son conjoint envers une autre femme. Sa reconstruction après cette humiliation va l’emmener vers des profondeurs où tout geste, toute parole et autres suppositions vont faire ressortir la triste réalité de leur couple.
Lui, En voulant bien faire, se faire pardonner et récupérer sa confiance, il n’a fait que s’enfoncer encore plus en l’entraînant dans sa tourmente.
Ce livre m’a retournée car l’auteur à réussi à faire ressortir les peurs, les non dits, et surtout ce manque de confiance qui peut faire tout déraper dans une vie de couple.
J’ai eu du mal les premières lignes . Car la cause de sa descente aux enfers n’était pas assez approfondie mais une fois amorcée, je ne pouvais plus lâcher le livre. La personnalité de chacun et leur douleur m’a happée au plus profond de moi-même alors que leur histoire ne me concerne pas personnellement… Sans spoiler, j’ose dire qu’il s’enfonce encore plus dans le mauvais sens et elle, ne peut que la faire grandir émotionnellement et mentalement.

Un univers déroutant mais riche en émotions et d’espoir que je vous conseille de découvrir !

Brisé de Maître Gims choisit par Céline pour accompagner cette lecture !

L’avis de Carine sur Cookie, un roman de Aurora chez BMR


Titre : Cookie

Auteur : Aurora

Editions : BMR

Genre : Romance

Ebook : 9.99€

Résumé : 

Statistiquement, Cookie sait qu’elle n’a aucune chance de trouver l’homme de sa vie : charmant, qui aime les rousses, les tatouages, et qui n’est ni veuf, ni marié, ni pervers, ni accro au boulot, ni alcoolique, ni puceau, ni… Enfin, la liste est longue.
Mais, lors d’une soirée arrosée, les amis de Cookie décident d’envoyer une bouteille à la mer avec ses coordonnées, pour déjouer les statistiques.
Quelles chances avait-elle de recevoir un message ? Quasi nulles ! Pourtant un inconnu lui écrit… et elle décide de se prendre au jeu. Après tout, elle n’a rien à perdre !

Mon avis : 

Cookie, de son surnom, est une jeune fleuriste à la recherche du prince charmant. Statistiquement chose impossible lorsqu’elle liste sur une serviette en papier tout ce qu’il devrait aimer ou être lors d’une sortie en bateau en compagnie de sa team, ses meilleurs amis. Alors qu’elle s’amuse à énumérer tous les points essentiels, l’un d’eux récupère sa liste et envoie ses doléances sous la forme d’une petite annonce dans une bouteille qu’il jette à la mer. Cela les fera bien rire, car les chances qu’un mec canon, non marié, qui aime les tatouages et qui aura tout du prince charmant, et qui de surcroît trouve la bouteille, sont quasi nulles, et pourtant…

Quelques mois plus tard, elle recevra un texto d’un inconnu, Joshua… Dubitative dans un premier temps, elle finira par se prêter au jeu en échangeant des messages régulièrement. Elle se rendra vite compte qu’elle se livre plus que de raison à cet homme qu’elle ne connait ni d’Adam, ni d’Eve. Ce sera son petit jardin secret, surtout que son Sex -Friend revient de mission au Moyen Orient, et compte bien s’occuper de son petit Cookie comme il se doit. Dorian, avec qui tout n’est qu’une question de sexe, de « ramonage », de dégustation de petit cookie et même de choux – fleur… Les règles sont claires, du sexe pour du sexe, pas d’attachement, pas de relation…

La femme de sa vie c’est l’armée et c’est bien dommage . Il avait vraiment tout pour être le petit ami parfait aux yeux de la belle, tout comme elle, est parfaite à ses yeux. Mais lors de cette permission, les choses vont évoluer entre eux, leur relation va prendre une certaine profondeur, un sens nouveau, et Cookie qui se laisserait bien tenter par une belle histoire d’amour, sera vite rattrapée par la réalité. Dorian ne quittera jamais l’armée et une relation à distance, ce n’est vraiment pas ce qu’elle recherche. Cookie à besoin d’un homme qui soit là pour elle, en qui elle peut avoir confiance car cela n’a pas toujours été rose de ce côté – là. Elle cache d’ailleurs un lourd secret qui la ronge et la hante. Seule Kora sa colocataire est au courant… Elle la soutient, même si elle n’approuve pas son silence…

Cookie trouvera t-elle son prince charmant ? Je vous laisse le découvrir…

Aurora nous offre une belle lecture qui sera basée sur les choix amoureux de Cookie et le mystère qui plane autour de l’identité de Joshua.  Ce dernier a accès au profil Facebook de la belle et a toutes les informations nécessaires à son sujet, la principale étant sa photo de profil. Il sait à quoi elle ressemble contrairement à Cookie qui n’a aucun élément en sa possession, sauf ce jeu de question – réponse par texto avec lequel ils apprennent à se connaitre.  Elle rit de lui chercher des défauts, car il refuse de lui faire voir à quoi il ressemble. Au fil des échanges, un jeu de séduction s’installe, une sorte de confiance aussi, bizarre quand on sait ce qu’elle a subit… Mais chercher les mots pour plaire à l’autre, trouver les bonnes questions, c’est aussi montrer à la personne qui est de l’autre coté qu’elle compte vraiment, qu’importe sa morphologie, si il a un doigt de pied en plus ou une bouche trop grosse. Ce n’est pas le physique qui va alors attirer Cookie,  mais bien la personne elle même…    Malheureusement, la vie sentimentale de Cookie n’est pas si simple que ça . Elle va prendre un tournant décisif en se retrouvant face à des révélations  qui vont la faire douter de la direction à prendre. Dorian serait -il prêt à plus pour elle ? Joshua est-il un simple confident, une sorte de jeu ? Qui s’imposera auprès d’elle ?

Des protagonistes à nous couper le souffle ! Une team d’amis dont tout le monde rêve ! Les personnages sont travaillés chacun avec leur particularité, tous sont excellents et j’ai adoré leur humour et leur complicité. Même si je n’ai pas trop adhéré au caractère de Cookie, elle était néanmoins cohérente avec elle même, avec le récit, avec cette incapacité à prendre les décisions et à faire confiance, tout était justifiée. Son indécision et son manque de clarté face aux hommes qui pourraient la rendre heureuse et qui n’attendent qu’à butiner le cœur de la plus jolie fleur, est trop importante pour qu’on arrive à s’attacher réellement à son personnage. On va se ranger plutôt du côté masculin, c’est là que j’ai trouvé l’émotion et le manque d’attachement qu’il me manquait au départ. Mais quand cela arrive, tout est vraiment palpable, et j’en ai même versé ma larme à un certain moment… Cookie est cette femme forte au caractère bien trempé devant tout le monde, même face à son propre reflet, mais au fond… Elle n’est qu’une petit biche effrayée qui a besoin qu’on prenne soin d’elle… avec amour…

Le récit est construit avec plusieurs points de vue,  et je dois dire que j’adore vraiment cela. C’est d’ailleurs ce qui nous permet de ressentir de l’émotion au travers des lignes. Surtout en ce qui concerne le personnage de Dorian qui m’a beaucoup touchée face à ses sentiments, mais aussi Joshua, qui nous offre une vue à 360 degrés de ce qu’il ressent…. L’écriture fluide d’Aurora nous emporte dans un récit ponctué de scènes remplie d’humour et très rafraîchissantes, sans oublier les scènes érotiques très calientes écrite avec subtilité. Les chapitres s’enchaînent rapidement sous forme de « parce-que » et j’ai vraiment aimé cette particularité qui donne le ton et l’émotion du chapitre. Parce-que c’est original ? Parce-que c’est touchant ? Parce-que c’est écrit…  Parce que c’est eux…

Un grand merci à BMR et NetGalley pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse, et merci également à Aurora pour cette belle lecture.

 

 

 

L’avis d’Elyiona sur À votre service ! Tome 1/2 de Jordane Cassidy


 

 

 

 

 

 

 

 

Titre : À votre service ! Tome 1

Auteur : Jordane Cassidy

Genre : Chick Lit / Romance contemporaine

sortie le 1er juin 2018 précommande ICI 

Kindle : 5€99 lien d’achat ici

Kobo : 5€99 lien d’achat ici

Résumé : 

En recherche urgente d’emploi, Camille Bonin se présente à un entretien d’embauche pour être l’employée de maison de Valentin Duval, un architecte touchant sa bille. Alors que le rendez-vous se profile très mal pour la jeune femme qui cumule les maladresses, Valentin décide tout de même de l’embaucher, à sa grande surprise.

Débute donc sa prise de poste non sans certaines appréhensions, à commencer par être H24 à son service et devoir respecter un cahier des charges bien précis. Pourtant si tout semble extrêmement cadré, la présence de Camille dans la vie de Valentin pourrait bien changer les choses…

L’avis d’Elyiona :

J’ai découvert l’auteur Jordane Cassidy au début de sa précédente saga « Je te veux ! » à laquelle j’avais déjà totalement adhéré avec une écriture à la 3ème personne maniée avec brio. Quelle folie douce et quel bonheur de retrouver sa patte d’écriture si particulière avec ce premier tome de cette duologie qu’est « A votre Service !« .

Bon sang, ce volet est une véritable bouffée d’oxygène en matière de Chick-Lit, une compétence qu’elle maîtrise avec la plus grande créativité. Ses personnages sont de ceux qui vous marquent et dont il est inconcevable de se lasser…

Camille Bonin est une jeune femme à la recherche d’un emploi pour subvenir aux besoins de sa famille. Il va lui falloir pour cela, se présenter à un entretien d’embauche qui ne va pas se dérouler exactement comme elle l’avait pensé. Entre faux pas, maladresses et malgré un CV loin d’être aussi fourni que les autres candidates, elle va avoir la place tant convoitée auprès de Valentin Duval.

Pourquoi l’a t-il embauchée plutôt qu’une autre ? Le feeling ne trompe que rarement 😉 Surtout pour cet architecte dont la vie est overbookée… Entre travail accaparant son temps de vie et son souhait de fonder un foyer avec Cassandre, sa compagne depuis 2 ans, il n’a prend que peu de temps pour se poser et respirer. C’est donc un tout nouveau rythme de vie et de compromis qui va attendre ce jeune homme au profil atypique.

Il lui faudra alors concilier avec les nouvelles règles que sa nouvelle gouvernante va instaurer. Mais tant qu’à faire… aux grands maux les grands remèdes . Il ne compte pas en rester là dans leurs échanges.

Commence alors une partie originale et piquante entre eux et à l’avenir incertain, bousculant ainsi tous les codes qu’ils s’étaient imposés !

C’est donc pour moi un immense coup de coeur que ce premier tome de l’auteur Jordane Cassidy classé romance contemporaine mais que j’assimilerai plus à un Chick – Lit en bonne et due forme. Je me suis bidonnée de rire au gré des chapitres à travers mes rencontres avec cette charmante et douce Camille. Son personnage a ce quelque chose d’absolument conquérant allié à cette innocence captivante et envoûtante pour la gente masculine. Sont ainsi mis à mal Valentin bien sûr, étant le premier sur la ligne de mire… mais également Séverin le meilleur ami prêt à se dévouer corps et âme afin de récupérer la bonne gouvernante et ne manquant pas d’arguments pour la convaincre 😉 Reste Ambroise, le collègue plus en retrait mais incontestablement conquis par ce vent de fraîcheur qui claque désormais dans la maison de Valentin et qui se répercute indubitablement sur ses conditions de travail.

Une douce folie va alors d’abord frôler toute la troupe, provoquant la jalousie que Miss Cassie. Il faut bien avouer que personne n’aimerai voir une autre marcher sur ses plate bandes..

Les échanges et les événements vont s’enchainer au rythme effarant de ma lecture. Il faut bien avouer que je l’ai littéralement dévoré… si tant est qu’on puisse encore dire dévorer à la vitesse avec laquelle je l’ai lu, étant absolument et indubitablement sous le charme de cette nouvelle équipe sous la plume magique de l’auteur. Il faut dire que les piques fusent plus vite que les éclairs avec un pouvoir hilarant et désarmant. Oui j’ai ri comme une otarie prise de fous rires incontrôlables (merci Jordane) et je l’assume totalement. Mais j’ai également été sous le charme absolu de Valentin, de son Sex-Apeal et de toute la personnalité qu’il dévoile au fil de la lecture. Il faut bien avouer aussi qu’il est caliente, l’architecte 😉

Quant à l’incroyable Camille, elle est désarmante de part son innocence, sa naïveté, son envie d’un monde meilleur et de tout le coeur qu’elle investit dedans. Elle est tout bonnement une fée du logis et des émotions et il ne tient qu’à vous de la rencontrer.

Je peux comprendre que certaines lectrices soient réticentes de lectures à la 3ème personne, il en faut pour tous les goûts. Je me dis toutefois, qu’il est dommage alors pour elles (et eux, car il y a aussi des hommes adeptes de romance) de passer à côté d’une telle pépite.

Pour ma part vous l’avez compris c’est un coup de coeur incontestable, et il me reste désormais à attendre la suite qui, à l’heure actuelle, est encore en cours d’écriture.

Toute bonne chose se mérite et la patience est de mise. Merci infiniment Jordane d’avoir su me conquérir une fois de plus avec ce Service Presse, c’est un « kiff » absolu !

Musique proposée à la lecture :

L’avis de Carine sur N.A, un roman de Eugenie-B chez Lips & Roll



Titre : N.A Tome 2/3
Auteur : Eugénie -B
Editions : LIps & Roll
Genre : Romantic-suspens
Ebook : 4.99€
Broché : 16.99€ boutique LIps & Roll

Tome – 3 à paraître le 30 mai
Résumé :

Derrière le masque de PDG débordé qu’Angel arbore se cache en vérité un sombre passé. Et c’est à force de persuasion que Noa l’oblige à tout lui révéler, mettant sans le savoir leurs vies en péril. Mais bien des secrets restent encore sous silence, créant des tensions toujours plus destructrices dans leur couple naissant. Entre choix, retournements de situation et décisions difficiles, tous deux seront mis à rude épreuve.

La confiance dont il l’a gratifiée, suffira-t-elle à les sauver ?

L’ombre de N. A. plane toujours.

Mon avis :

Elle n’aurait jamais dû mettre le nez dans ses affaires…

Ni le suivre à son point de rendez-vous dans les gradins du stade…

Si cela a été un ébranlement total pour Noa, ça l’est également pour Angel qui devra lui prouver qu’il n’est pas un tueur, qu’elle peut lui faire confiance. Ce ne sera pas chose facile, pourtant il arrivera à la convaincre. Mais Noa ne compte pas en rester là et veut connaitre le fin mot de l’histoire, connaitre le secret qui le hante jour et nuit. Il n’a plus le choix… il tiens trop à elle, et lâche la bombe…

C’est le choc pour Noa… Elle voulait savoir ? Elle sait maintenant… Enfin pas tout, car Angel n’est pas encore vraiment prêt à tout lui dévoiler. Il refuse qu’elle puisse fuir après ses révélations. Mais savoir veut dire aussi qu’elle est désormais en danger et Angel devra être encore plus vigilant et la protéger coûte que coûte.

Pourquoi subir ses meurtres sans en référer aux autorités ? Et surtout… quel est son rôle à lui dans tout cela ? Lui le jeune PDG d’une maison d’édition de renom cache bien trop de choses et cela va créer des tensions qu’il sera difficile d’apaiser. Leur relation ne tient plus qu’à un fil… ils s’aiment il n’y a aucun doute… mais sont-ils bons l’un pour l’autre ? Mais la question qu’on se pose plus que tout est … qui est N.A ?

Tans d’interrogations auxquelles l’auteure, Eugénie B, va enfin nous apporter les réponses au fil de pages. Les pièces du puzzle s’assemblent au rythme des révélations dans une trame originale et pleine de suspense. Angel va devoir pour une fois apprendre à faire confiance et ouvrir la porte des ses secrets s’il veut garder près de lui la femme qu’il aime. Mais c’est aussi la mettre en danger, et il sera pour lui très compliqué de concilier les deux. Leur relation va beaucoup en pâtir car Noa le mettra au pied du mur.

Je me pose encore beaucoup de questions même si j’ai eu dans ce tome un bon nombre de réponses, et attend impatiemment le tome 3 en espérant un rythme plus dense. Ce roman a tous les ingrédients nécessaires pour un bon romantic-suspense. La plume d’Eugénie est fluide et captivante, le ton change légèrement sur ce deuxième opus qui est beaucoup plus profond que le premier.

N.A est un parfait mélange de mystère, de manipulations et de sensualité. L’intrigue est bonne mais manque d’intensité, peut être est-ce dû au fait que j’avais découvert par moi -même les bombes que lâchait Angel au fur et à mesure du récit ? Sûrement… mais quoi qu’il en soit, le suspense est bien présent et j’attends néanmoins le fin mot de l’histoire avec perplexité et à la fois avec excitation.

Alors rendez-vous le 30 mai avec le tome 3 qui clôturera la saga N.A

Un grand merci à Eugenie-b pour cette belle lecture et à Lips & Roll pour m’avoir permise de la découvrir en service presse.