L’avis de Carine sur King of Fools- Logan de Sissie Roy


Titre : King of Fools – Logan
Auteur : Sissie Roy
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché : 17.99€
Résumé :

Un voyage aux Maldives, c’est bien ; une histoire d’amour, c’est mieux.

De cette semaine de rêve passée aux côtés du ténébreux Logan il y a trois ans, Alyx ne retiendra qu’un sentiment de rejet et d’humiliation, et grand bien lui fasse, maintenant qu’elle semble filer le parfait amour avec Brody.

Pourtant, chaque fois qu’ils se croisent, les ex-amants de l’océan Indien ne peuvent s’empêcher de s’envoyer leur haine au visage, jusqu’au jour où le jeune homme comprend que, s’il a besoin de jouer avec elle, ce n’est peut-être pas seulement une question d’ego.

Mais comment faire revenir une femme dans ses filets lorsque l’on a que des erreurs à se faire pardonner ?

La belle et explosive Alyx saura-t-elle résister à la tentation de tous ces charmes déployés ?
Mon avis écrit par #Carine :

« Ce qui se passe aux Maldives reste au Maldives » Mais pour Alyx ce sera bien plus compliqué qu’une simple citation. On pourrait presque reprendre la citation d’un certain film qui dit que « ce qui se passe à Vegas reste à Vegas sauf la syphilis, cette merde te suivra toute ta vie » Logan pourrait bien être la Syphilis de Alyx ! En tout cas, elle sera bien capable de le penser 😉

Si Logan et elle, ont pris du bon temps lors de leur vacances de rêve, le beau connard et prétentieux de à vite fait de retrouver ses habitudes de queutard de première et a gentiment éconduit sa belle en lui précisant bien que ces bons moments n’étaient rien d’autre que du sexe pour du sexe. Pourtant en disant ces mots.. Il sera tout de même pris d’une certaine appréhension… c’est un peu comme si cela sonnait faux. Et si…. il n’avait pas pris la bonne décision ?

Trois ans ont passé, trois ans de conflit, de haine, de coups bas et de joutes verbales qui n’en finissent plus à chaque fois que les deux ex-amants se croisent. Étant donné qu’Alyx est la coloc du meilleur ami de Logan, autant vous dire… que c’est très souvent. Mais voilà qu’Alyx semble avoir enfin trouvé chaussure à son pied et filer le parfait amour avec Brody un célèbre hockeyeur, juste au moment où Logan baisse sa garde en se rendant compte que s’il aime autant lui casser les pieds et la faire monter dans les tours, c’est qu’au fond, il l’aime bien plus qu’il ne le pense. Ne dit-on pas « qui aime bien châtie bien ? » humm.. ils doivent alors être vraiment fous d’amour l’un pour l’autre car à ce stade du châtiment, ce n’est pas seulement de l’amour, mais plutôt une grande passion dévastatrice !

Logan ouvre les yeux petit à petit et se rend bien compte qu’il ne veut pas perdre Alyx. Mais comment la faire revenir dans ses bras, et plus particulièrement dans son lit,  lorsqu’on est un vrai connard et que seul sa petite personne importe ? Pourrait-il changer pour elle, et passer outre ses appréhensions sur l’engagement ? Rien n’est moins sûr…

Quant à Lyx et son caractère explosif, elle est bien loin de se laisser berner une fois de plus par cet ignoble personnage. Sa raison garde le dessus sur son cœur et heureusement… car sinon… elle aurait succombé bien trop souvent et il lui aurait brisé le cœur tellement de fois, qu’il aurait fini en poussières. Mais Logan ne compte pas baisser les armes, il veut Lyx et il l’aura coûte que coûte. Et pour cela, tout les moyens sont ils bons ? Possible… ou pas. Surtout lorsqu’on le voit accumuler les erreurs à n’en plus finir.

Saura t-elle résister ? Je vous laisse le découvrir…

Sissie Roy nous emmène dans une romance fraîche, épicée pleine de piquant, de joutes en tout genre et de réparties bien placées. Une romance très rythmée dans un premier temps et dans laquelle on ne manque pas de rire. La plume de Sissie est toujours aussi fluide et drôle, et ses personnages toujours hauts en couleur et très attachants. Oui… même Logan malgré qu’il soit une vraie tête à claques. On dira qu’il est surtout, une « belle gueule » à claque. Le personnage d’Alyx est vraiment bien trouvé, un peu comme si Logan avait son double féminin , enfin juste pour les réparties, car elle, ce qu’elle souhaite plus que tout, est une histoire d’amour, une vraie, et elle sait pertinemment que Logan ne pourra jamais la lui offrir…  L’amour pour lui est inconcevable, il ne sait d’ailleurs pas ce que c’est. Seulement voilà, pour Alyx c’est compliqué. Car aux Maldives, il ne se comportait pas de la même façon avec elle, et ce semblant de bien être qu’il lui a apporté, la hante plus que de raison. Malgré tout, elle ne se laisse pas faire, et nous sommes loin de la « poupée » qui n’a rien dans la tête et encore moins dans les tripes. Alyx contre Logan : le combat des héros.

Un jeu du chat et de la souris plein de peps qui a tout de même fini par me lasser à un moment donné. J’aurais eu besoin d’une intrigue, ou une histoire de fond pour alterner leur combat, certes hilarant, mais qui devenait redondant sur la fin. J’aime découvrir dans mes lectures, une certaine profondeur qu’il ne peut pas y avoir dans une romance rafraîchissante tel que King of fools, qui est avant tout, une lecture divertissante. Mais l’auteur entrebâille une porte et j’étais dans l’attente du récit de leur passé qui n’est jamais venu, ou pas assez. Peut- être que comme la saga est en plusieurs tomes, j’en saurais plus après malgré que les personnages changent, mais quoi qu’il en soit, ce roman est un cocktail de bonne humeur qui se lit sans prise de tête, enfin du moins pour nous parce que pour Alyx et Logan… c’est le pompon ! Et s’il y a bien une chose qui nous tient en haleine, c’est cette envie de savoir jusqu’où les protagonistes sont capables d’aller pour en faire voir de toutes les couleurs à l’autre.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse et également merci à Sissie Roy pour cette lecture pleine de peps.

Publicités

Obsession de Jackie Ashenden, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Obsession de Jackie Ashenden ! Merci à NetGalley France et Harlequin France pour cette belle découverte !

51rxkvnmi+l1490070898..jpg

Titre : Obsession

Auteur : Jackie Ashenden

Éditeur : Harlequin France

Collection : Magnetic

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Poche : Lien d’achat
Résumé : « Je te protégerai, corps et âme. »

Cette fois-ci, c’en est trop. Après avoir jeté son ex hors de chez elle pour la énième fois, Cat s’apprête à solliciter la protection de Dane, alias Smoke, son meilleur ami, pour elle et sa petite fille. Cependant, elle hésite : Smoke appartient aux Knights, un gang de bikers sombre et violent. Un gang avec lequel elle a pris ses distances, mais qui exerce toujours sur elle une irrésistible attraction… tout comme Smoke.

L’avisdeMya :

Dane, est le meilleur ami de Cat. Ils ont vécu le pire dans leur enfance ce qui a consolidé leur amitié. Mais le choix de vie de Smoke, les a un peu éloignés l’un de l’autre. malgré qu’ils soient restés liés. Présents l’un pour l’autre dans pour le meilleur et surtout le pire.

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait aucune ambiguïté dans cette relation. Mais tout a basculé lorsque Cat l’a surpris dans une situation embarrassante. Il a suffit d’un regard pour lever le voile sur les sentiments intenses qu’ils niaient farouchement.

Aujourd’hui, Cat a autant besoin de Dane, l’ami que de Smoke, le dangereux Biker. Qu’importe les pensées négatives qu’elle a sur son mode de vie, sa prunelle et sa chair est en danger et elle usera de tous les moyens pour sa sécurité. Quitte à ressusciter les démons du passé.

Quant à Smoke, son enfance était difficile. Et personne n’était là pour lui. A part Cat. Elle était sa constante et son ancrage dans le monde de brutes dans lequel il vivait. Et elle l’est encore aujourd’hui. Elle l’a toujours été. Pour elle, il est prêt à tout. Et qu’importe les moyens et les conséquences. Son nom, ses poings, son flingue et aussi ses frères sont à sa disposition pour la protéger de son ex violent et retors. Protéger les gens qu’il aime n’est pas bien difficile pour lui. Il y a déjà laissé des plumes. Et prêt à y laisser son âme s’il le faut.

Mais qu’en est-il de Cat ? Est-elle assez suicidaire pour tenter une énième descente aux enfers ? Est-elle disposée à oublier sa promesse de rester loin du club ? A revenir dans cet univers qu’elle a abhorré toute sa vie ? Est-elle parée pour refaire confiance à un homme, meilleur ami soit-il ? A ouvrir son coeur à une passion dévastatrice au risque de retomber dans ses vieux travers ?

Obsession, est une belle histoire d’amour entre deux âmes égratignées. Mais qui ont appris à se relever. A se reconstruire. Cat, grâce à sa fille. Et Smoke a trouvé refuge au club, pour panser ses blessures auprès de ses frères. Mais le temps leur prouvera qu’ils pourront se reconstruire l’un auprès de l’autre. Apprendre l’amour ensemble. Regarder l’avenir avec optimisme. Enterrer les fantômes du passé. Croire en soi. En leurs rêves !

Une histoire sans prise de tête certes, mais vive, torride et addictive. L’auteur nous embarque dans un voyage à court durée mais tellement intense qu’en on sort toutes retournées. L’émotion s’intensifie au fil des pages. Smoke, sous ses airs de brute, est d’une douceur remarquable qui ne se dévoile que devant les gens qu’il aime, et on s’y attache facilement. Quant à Cat, la fibre maternelle, a transformé la femme brisée en lionne qui n’a pas peur d’aller au devant des ennuis pour défendre sa progéniture. En somme, des protagonistes forts, aux caractères bien trempés, passionnés, et qui ne laissent point de place à la mièvrerie.

Est-ce que je recommande ? A coup sûr ! Obsession est une lecture à double effet. Quand douceur et émotions exacerbées s’accordent harmonieusement !

Aventura – Obsesion, des paroles qui s’accordent avec cette lecture !

51rxkvnmi+l1490070898..jpg

L’avis de Carine sur The Jail -Tome 2 de Marie H.J


Titre : The Jail

Tome 2 : Devil
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché :
Résumé :

« Un jour comme un autre, dans mon existence morne et sans saveur, j’ai fait un pari fou. J’ai invité un baron de la drogue à une réception de hauts dignitaires de la justice. J’ai passé un pacte avec lui. Juste pour écrire un bouquin… J’étais persuadée de trouver la preuve que cet homme, insupportable au premier abord, était le Diable personnifié. Qu’il était détestable en tout point. Mais il s’avère que sa vérité n’était pas celle que j’imaginais. Et si derrière le Diable se cachait autre chose ? »

C’est ainsi que Gabrielle s’engage les yeux fermés à la suite de celui qui est loin de faire l’unanimité dans son entourage. Une glissade vers l’enfer pour celle qui n’arrive pas à se remettre d’une terrible épreuve personnelle.

À deux pas du précipice, se laissera-t-elle entraîner dans cet abîme envoûtant et incertain qu’il lui propose ? Ces deux êtres que tout oppose arriveront-ils à se sauver ?

Rancœur, colère et émerveillement sont au rendez-vous dans cette quête du bout du monde.
Mon avis écrit par #Carine :

Devil…. Avec ce second tome, Marie H.J m’a complètement mise à sa botte !

Je vous rappelle que chaque Tome de The Jail peuvent se lire indépendamment car ils concernent à chaque fois de nouveaux personnages. La Saga débute par Scars qui vous est présenté en deux tomes que je vous invite à découvrir sans tarder !

Si j’ai plus qu’aimé Scars… Si j’ai adoré The Jail qui est un tome plus soft… que vous dire de The Jail 2 à part que c’est un vrai coup de cœur….

Alex… L’espagnol trafiquant de drogue et ancien maître de Inès sera notre héros de ce tome. Héros ou Anti-Héros ? Je n’ai jamais vraiment su si je devais le détester vraiment, car malgré tout, il a toujours dégagé une aura particulière et ses sentiments envers Inès le rendait vraiment humain. Et puis ne crachons pas dans la soupe, ce mec est un canon de première et peut faire frétiller n’importe quelle petite culotte !

Gabrielle… La petite sœur de Hugo, n’est plus que l’ombre d’elle même depuis un an. Malgré tous les efforts de sa famille pour l’aider à remonter la pente suite à la perte tragique que cette dernière a subi. Elle essaie tant bien que mal à mettre un point final sur le roman qu’elle est entrain d’écrire et qui rend hommage à cet homme avec qui elle partageait sa vie, son métier et ses convictions : L’histoire de la fin, la fin de sa vie et par conséquent… la fin de la sienne… Les balles ont sifflés une fois de trop pour elle et aujourd’hui c’est avec sa plume qu’elle aimerait se battre. Se battre contre cet univers pourri où les armes règnent en maître et où la dope prend des vies sans se soucier des conséquences du moment que l’argent rentre dans les caisses…

Mais Hugo en a assez et compte bien faire un peu sortir sa sœur de sa dépression. C’est donc tout naturellement à elle qu’il a pensé pour aider Nathan au Jail, puisque Inès et Dadou partent en voyage. Gab sait très bien qu’elle a été bernée une fois de plus par son frère. Mais sait aussi que c’est pour son bien, alors la voilà à servir des cocktails et rencontrer de nouvelles personnes avec chacune leur propre histoire. Des histoires qui sont finalement une source inépuisable d’inspiration pour ses futurs romans. Son frère avait raison une fois de plus, voir du monde lui fait un bien fou et son envie d’écrire est à son paroxysme. Pourtant un nouveau client habitué la trouble et l’intrigue plus que de raison. Cet homme au fort accent du sud et mystérieux qui la surnomme Dulce… Mais Gab va vite se rendre compte qu’il est tout ce qu’elle déteste et qu’il représente en plus ce contre quoi elle s’est toujours battue… Alex est un Baron de la drogue, il tue autant avec sa Coke qu’avec son flingue qui ne le quitte jamais. Malgré tout, Gab va lui proposer un pacte qui va la plonger dans un enfer abyssal, mais aussi la faire se sentir enfin vivante… À ses côtés…

Et si derrière le Diable se cachait un ange, certes un ange noir, mais un ange, son ange…

Marie H.J m’a emportée une fois de plus dans son univers sans préavis dans lequel, elle fait cette fois le pari fou de nous faire succomber à son anti-héros. Alex je vous le rappelle avait acheté Inès pour en faire son esclave sexuelle, et qu’importe ses raisons, c’est un fait et pas le moindre. Pourtant l’auteur réussi son pari en nous offrant une psychologie sur ses personnages qui nous embarque, et ce dès les premières pages. Avec une plume très addictive, Marie H.J nous offre un panel d’émotions intenses au milieu d’un décor à nous couper le souffle. C’est beau, c’est romantique mais c’est aussi, dur, malsain et tortueux…. Deux âmes en peine dont les cœurs se cherchent, se trouvent et s’accordent à la perfection. Mais aussi deux âmes en peine qui refusent de s’abandonner complètement l’un à l’autre. Comment ne pas écouter la voix de la raison lorsque l’on tombe dans les bras du Diable en personne… Et s’ il fallait plutôt écouter celle de son cœur ?

Entre amour, passion et rebondissements et une intrigue passionnante, le récit monte en puissance, devenant alors un page-turner haletant. On ne peut le poser un instant, on en dévore chaque page, chaque situation, chaque ligne … chaque mot… Nos protagonistes vont vivre des situations vraiment difficiles qui va heurter nos cœurs en même temps que l’on verra se briser les leurs. Et le grand plus de ce roman, c’est que tout cela est écrit avec passion, humour et profondeur. Comme si Marie H.J nous racontait le récit de personnes chères à son coeur. Elles en deviennent automatiquement chères aux nôtres et nous touchent plus que de raison…Tout comme elles nous font rire. L’humour dans une intrigue pareille est difficile à doser, mais Marie réussit cet exercice à la perfection. Sa plume est fluide, riche et addictive. Le scénario est bluffant et original tout comme ses protagonistes. Le combo parfait pour une lecture parfaite ! Conquise moi ? C’est certain !

Un grand merci à Lips & Roll de leur confiance en m’ayant permise de découvrir ce roman en service presse. Merci également à Marie H.J pour m’avoir emportée une fois de plus dans son univers.

Don’t Love (Me) de Marie Meyer, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Don’t Love (Me) de Marie Meyer que je remercie ainsi que Les éditions Addictives. Une romance à double voix qui ne manquera pas de vous faire rire et bien plus !

Titre : Don’t love (me)

Auteur : Marie Meyer

Éditeur : Addictives Editions

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Forte et déterminée, Jenna tient d’une main de maître le bar que son grand-père lui a légué. Dans sa vie, tout est bien réglé, au millimètre près.
Quand elle rencontre Thomas, garagiste le jour et chanteur de rock la nuit, elle est aussitôt bouleversée. Par sa voix, son charisme et sa gentillesse. Alors que leur désir est réciproque, Jenna apprend une mauvaise nouvelle. La pire qui soit. Quand la mort est une promesse, l’amour est la plus brève des étincelles…

L’avisdeMya :

Tout d’abord merci à l’auteur Marie Meyer et à l’équipe Addictives éditions (Léna & Carole) pour l’envoi du service presse !

Jenna, jusqu’à aujourd’hui, se voue à son bar le Jenna’s. Le bout qui lui reste de son cher et bien aimé grand-père.

Un bar qu’elle a contribué, avec ses 2 associées, Sophie et Emy, à son succès grâce aux soirées de musique et à un travail acharné.

Aujourd’hui, Jenna est au bout du rouleau. Son épuisement et l’approche de l’anniversaire de la mort de son aïeul, font qu’elle n’a plus les idées claires. Et a baissé la garde qu’elle a entretenue de longues années. Une brèche qui a profité à Thomas, pour lui entrevoir une Jenna à l’air indépendant et bravache mais à la fragilité flagrante et aux émotions exacerbées. Une fille pleine de contrastes qui touche autant son corps que son coeur. Résistera t-il à la tentation ? Répondra t-il à l’appel de la sirène au risque de perdre sa liberté ?

Thomas, n’a que deux constantes dans sa vie : Son garage et sa musique. Jusqu’à ce jour, il ne prêchait que pour les relations éphémères et consentantes. Mais l’arrivée de Jenna a complètement changé ses priorités.

Jenna refuse tout engagement, et Thomas a décidé que c’est elle qu’il veut et personne d’autre. Le duel est bel et bien engagé et les jeux sont faits. Mais Jenna qui a déjà été trahi, et ne croit plus à l’amour, aura t-elle la garantie que les dés ne seront pas pipés ?

La vie est bien trop courte et la mort est brusque pour craindre ce qu’adviendra demain. Jenny l’apprendra bien assez tôt et à ses dépens.   

Don’t Love (Me), à première vue, était une romance estivale, rafraîchissante et plaisante à lire. Malgré quelques longueurs, tous les bons éléments pour passer un bon moment lecture étaient au rendez-vous. De l’humour, de belles et solides amitiés. Et un very good trip musical des plus éclectiques. Jusqu’ici, je savourais la connivence de la clique qui s’est formée grâce à la musique, la convivialité et l’ambiance électrique du Jenna’s, les chamailleries bon enfant entre les protagonistes. C’était marrant et offrait un divertissement bienvenu pour pimenter cette romance.

Mais en cours de route, et avec dextérité et sensibilité, l’auteur a changé de cap pour prendre un virage à 180° et m’a embarquée en chemin dans une virée délectablement émotionnelle. Donnant un ton dramatique et plus engagé à cette jolie histoire.

Une romance à double voix qui ne manquera pas de vous faire rire et bien plus !

Et si vous vous posez encore la question si je recommandais Don’t Love (Me), ma réponse : Sans hésitation !

Wonderful Life – Black , Chanson sur l’espoir, le bonheur et le rêve qui a accompagné ma lecture !

 

511q5ng4tbl817781813.jpg

 

 

L’avis de Carine sur Ne me fuis pas -Tome 2 de Mila Ha



Titre : Ne me fuis pas Tome 2/2

Résurrection
Auteur : Mila Ha
Genre : Romance
Editions : Black ink
Ebook : 4.99€
Résumé : À force de patience et de combats, Roméo a réussi à briser la carapace de Maya.
La virtuose s’ouvre peu à peu sur les traumatismes qui régentent sa vie et s’accroche à cet homme qui lui fait découvrir un nouvel univers.
Le passé les rattrape pourtant, n’offrant que peu de répit à ces écorchés vifs.
Entre jalousie, argent et convoitise, Roméo se laissera-t-il aspirer par ses vieux démons ?
Maya arrivera-t-elle à surmonter ses traumatismes ?
Ce deuxième et dernier opus vous offre un final époustouflant.
Mon avis écrit par #Carine :

25 chroniques de livreChallenge NetGalley France 2018Badge 80%
Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Dire que j’attendais ce second tome avec impatience est un doux euphémisme car l’auteur, Mila Ha, m’ avait laissée pantelante sur un super cliffhanger à la fin du premier en tirant fortement sur l’élastique de mon coeur…

Nous retrouvons nos protagonistes tels que nous les avions laissés, en plein chaos… Maya perd pied et retombe dans l’obscurité de son âme… Terrifiée, elle est sous le choc, renfermée sur elle même… Rome ne contrôlant pas la situation appelle Jo à l’aide qui s’empresse de sécuriser la maison mais aussi de contacter Alec le thérapeute de Maya… Elle va en avoir besoin… Prise au piège dans le gouffre de son passé, Maya a cependant un atout de taille à ses côtés, Rome. Mais si elle est heureuse de pouvoir compter sur lui , sur son amour, elle prend aussi conscience qu’elle n’aurait jamais du lui ouvrir son cœur. Elle ne s’était jamais sentie autant en sécurité depuis le massacre, mais paradoxalement, elle ne s’était jamais sentie autant vulnérable. Car s’ elle devait le perdre, elle n’y survirait pas.. Mais Rome et tenace et surtout… amoureux… Cavaleras ou pas, il sera et restera prêt d’elle et continuera chaque jour à l’aider à surmonter les ténèbres qui l’engloutissent pour qu’elle puisse enfin voir la lumière… Sa carapace s’étiole chaque jour un peu plus à son contact en ne laissant qu’une fine partie de son traumatisme régir sa vie, mais pas la moindre, ni la plus facile… Mais malgré tout l’amour qu’ils se portent, sont-ils vraiment bons l’un pour l’autre ? Cette relation n’est-elle pas encore plus toxique pour Maya ? Rome devient son addiction tout comme elle devient la sienne. Une relation qui peut être autant bénéfique que destructrice car Maya ne sait pas gérer les sentiments,tout comme Rome qui ne savait pas ce que voulait dire aimer avant de la rencontrer… Pourront-ils être enfin heureux ensemble ? Maya saura -t-elle surmonter ses peurs pour Son Roméo ? Quoi qu’il en soit, les démons du passé ne sont jamais bien loin et attendent sagement tapis dans le noir….

Que dire de ce second opus… Si j’ai été heureuse de découvrir la suite, j’ai néanmoins eu un peu du mal sur première partie qui n’avançait pas assez vite à mon gout. Les scènes coquines se succèdent à n’en plus finir et j’avais l’impression de tourner en rond malgré le fait que je comprenais parfaitement pourquoi elles étaient autant présentes. J’avais ce besoin d’avancer plus, plus vite et pas que sur le personnage de Maya. Mais les protagonistes sont tellement, soigneusement analysés, et mis en valeur qu’il est difficile de lâcher la lecture. Mila Ha m’a fait passer par tout un panel d’émotions en retranscrivant à la perfection celles de ses protagonistes. En nous proposant plusieurs points de vus, elle a su rendre également les personnages secondaires aussi bouleversants et attachants que nos deux héros. Une mention spéciale pour Quincy, ce garçon que je ne cernais pas au premier tome. Je ne comprenais pas ou était sa place et ce qu’il pouvait apporter à l’histoire jusqu’à cette suite… Cette suite dans laquelle il était tapis dans l’ombre, son ombre, avec ses propres démons à combattre jusqu’à l’ultime dénouement qui fut une épreuve bouleversante et magnifique.
L’intrigue est malgré tout bien menée et entraînante surtout dans la seconde partie, les personnages sont incarnés avec tendresse, trouble, sensualité et le cheminement psychologique est en parfaite adéquation avec la portée des maux. Les rebondissements sont inattendus et nous apportent plus qu’une addiction au récit. Ils nous apportent une émotion forte, vraie qui touche et nous malmène. J’ai passé quelques chapitres en larmes, complètement bouleversée, et toute cette attente de la première partie avait enfin un sens plus profond.

Ne fuyez surtout pas cette belle romance captivante et originale rythmée d’une Playliste qui met des mots sur des maux dans un accord parfait. Le tout agrémenté de personnages attachants, explosifs et très intenses qui nous mènent vers une magnifique Résurrection.

Un grand merci à Black Ink et NetGalley pour leur confiance et également à Mila Ha pour cette magnifique lecture.

Rider In The Dark de Sara June, mon avis!


Hello les étoiles ! Je vous présente une belle romance dans l’univers des bikers Rider In The Dark de Sara June ! Merci à notre partenaire Addictives éditions pour cet envoi !

51f7irbe7yl701361277.jpg

Titre : Rider In The Dark

Auteur : Sara June

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Il est Biker, dangereux, craint de tout le pays. Elle fuis tous les hommes…
***
Fuyant une vie qu’elle ne peut tolérer et un homme des plus dangereux, Lily se retrouve à servir des hamburgers à Hedonas, une ville où elle ne connaît personne. Échaudée par son passé, la jeune femme se méfie de tout le monde et sa rencontre avec Hush, Path et Kill, trois membres des Dark Soldiers, un gang de motards à la fois respecté et craint dans tout le pays, n’est pas pour la rassurer.
Malgré tout, Lily tombe rapidement sous le charme du plus mystérieux et dangereux d’entre eux.
Le passé de Lily la laissera-t-il enfin tranquille ? Hush saura-t-il percer le mystère qui entoure la belle Lily ?
Mais surtout Lily pourra-t-elle faire confiance à Hush avant qu’il ne soit trop tard ?

Avertissement : ce roman contient une scène pouvant heurter la sensibilité d’un public non averti.
tous les hommes…
***

L’avisdeMya :

Avant tout, au moment où je rédige cet article, Rider In The Dark est meilleure vente sur Amazon depuis sa sortie dimanche et je n’en suis pas surprise. Les bikers fascinent mais pas que. La jolie plume de l’auteur n’est pas une part négligeable ! Alors merci à l’équipe Addictives et leurs auteurs qui n’ont de cesse de nous embarquer dans leurs voyages virtuels.

Elle s’appelle Lily. Elle est serveuse dans un Dinner. En apparence, et jusqu’à ce jour, elle menait une vie simple mais bohème. Elle sait se défendre et roule en Harley Davidson.

Y a t-il une raison à son besoin constant de bougeotte et d’avaler les miles avec son précieux ? 

Mais sa rencontre avec les membres d’un des plus dangereux club de bikers, va bouleverser son quotidien. Elle qui a tout planifié. Accumuler les petits boulots ici et là pour qu’elle ait assez de cash aidant à entretenir son bolide. Et surtout pouvoir partir au gré de son humeur. Aujourd’hui, elle n’est plus sûre de vouloir reprendre la route.

Hush, Path, Kill et Dee, sont rentrés dans sa vie par un pur hasard. Ils l’ont prise sous leurs ailes sans avoir rien demandé. Grâce à cette bande de criminels, elle sait ce que veut dire « l’union fait la force ». L’envie de déposer ses maigres biens quelque part commence à l’effleurer tellement elle leur envie ce lien indéfectible qui les rassemble. Ils forment une famille. Ce lien d’appartenance qu’elle n’a jamais connu.

Mais elle ne peut se permettre de dormir sur ses lauriers. Ce sont des bikers, violents et dangereux et hors de question de s’accoquiner avec les hommes de leurs acabits. Elle en a déjà mangé de ce rayon là et dégusté. Il est temps de prendre la fuite avant de retomber dans leurs pièges. Mais il n’y a point de bon sens quand  le désir du corps et du cœur s’emmêlent !

Le retour du chasseur qui la traque comme du gibier, va la mettre dans un dilemme. Soit fuir comme elle l’a toujours fait, soit s’en remettre à Hush et son club pour sa sécurité. Jusqu’à là, il ne lui a donné aucune raison de se méfier de lui. Et chose qu’elle n’a jamais eu, il la traite comme une princesse. Et s’elle lâchait prise pour une fois, donner sa confiance et laisser ce dernier s’occuper d’elle et la protéger ? 

Hutsh est un énigme et un contraste périlleux pour son jeune coeur. Un mélange détonnant de douceur, de tendresse et de noirceur. Une combinaison bien étrange chez un biker dont le quotidien est rempli de cruauté. S’abandonner entre ses bras, risque de lui coûter non seulement son intégrité mentale mais aussi son coeur. Mais advienne que pourra. Elle a un besoin vital de lui et que lui importera les conséquences.

Rider In The Dark est une plongée captivante dans l’univers sombre des bikers.  L’auteur n’est pas tombée dans les clichés habituels. Au contraire, elle a fait plus original dans la création de ses personnages. Et n’a pas fait étalage de trop de violences gratuites. Si la romance, les sentiments, et les perturbations émotionnelles étaient fortement présents, les rebondissements et le suspense étaient le comble de cette histoire. Une intrigue rondement menée. Même si les événements s’enchaînaient rapidement, j’ai eu vraiment plaisir à apprécier cette histoire. Fluidité et style plaisant à lire sont la cerise sur le gâteau. Une magnifique romance ni trop sombre, ni soft mais courte et se lit vite à mon grand dam. ( Et oui quand on aime, on est plutôt gourmand et on redemande). Les protagonistes ne sont pas tels qu’on aurait imaginé. Mais qui se sont avérés surprenants et attachants. Alors mettez vos casques, et prenez la route dans une énième chasse à l’homme ! Et qui sait, cette virée pourrait bien vous réserver quelques belles surprises à vous aussi !

Rider In the Dark, une lecture que je recommande !

The best Sons of Anarchy songs pour accompagner cette lecture !

51f7irbe7yl701361277.jpg

Hapiness Palace de Blandine P Martin, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Hapiness Palace. Un havre de paix et de reconstruction pour les cœurs brisés édité par Blandine P. Martin que je remercie pour ce  regain d’espoir qui donne le sourire !

51bb6mxfocl1454442297.jpg

Titre : Hapiness Palace

Auteur : Blandine P Martin

Éditeur : B.P Martin éditions

Genre : Sweet romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Happiness Palace. Deux mots bien étranges, comme tombés du ciel. Amy, 26 ans, n’est plus que l’ombre d’elle même, victime d’un mari violent et spectatrice d’une vie déjà tracée. Alors qu’elle n’aspire plus qu’à quitter ce monde infâme, le destin semble lui tendre la main. Une seconde chance où l’entraide et la solidarité seraient maîtres mots. Un endroit pour les gens « comme elle », ceux dont la société se fiche, ceux qui n’ont plus rien, ni personne. Peut-elle encore faire confiance à qui que ce soit ? Partagée entre une peur viscérale de tomber et l’envie dévorante d’espérer, Amy devra trouver le chemin de la guérison. Le Happiness Palace lui ouvre ses portes.

L’avisdeMya :

Amy, meurtrie dans son corps et dans son âme, ne voit d’autres issus à son calvaire que la mort. Jusqu’au jour où la fois de trop a failli l’envoyer ad patres ! Un laissé-passer pour l’enfer généreusement offert par son mari.

Ce jour là, Amy s’est résignée à une fin horrible. Mais le destin, lui a tendue la main en la personne de Zack. Acceptant de le suivre dans son havre de paix, Hapiness Palace, Amy n’aura jamais à le regretter.

Cette maison n’a pas de pouvoir magique, ni un fait de bonne fée. Mais elle a la faculté de guérir les maux de l’âme par le fait de la communauté qui la gère. On y rentre détruit, perdu, les ailes brisées. Mais on en sort, l’espoir plein le coeur. Grâce à un cadre paisible. Au soutien sans conditions et à la bonne humeur de ses occupants.

À Hapiness Palace, Amy apprendra à faire face à sa culpabilité d’avoir baissé les bras. D’avoir laissé l’amour aveugler son jugement. D’avoir pardonné, une fois, puis deux et encore une énième fois. D’avoir perdu son estime en elle.

La communauté l’aidera à réapprendre la confiance. Vivre plutôt que survivre. Lui donnera l’envie de se reconstruire. Car il ne suffit pas juste de le faire, il faut aussi le vouloir. Renouer avec le monde extérieur sans crainte. Tisser des liens d’amitié.

Encore une fois, Hapiness Palace a réussi le beau challenge d’aider un oisillon de plus à prendre son envol. Et pourquoi pas, une deuxième chance pour connaître l’amour. Le vrai.

Hapiness Palace est une ode aux deuxièmes chances. Une lecture révulsive contre les bleus à l’âme. Malgré le thème difficile abordé, on a envie de sourire à tout bout de champs. Une histoire de reconstruction. Pour célébrer de belles amitiés. Pour croire en l’amour. Mais aussi une histoire qui laisse place aux drames de la violence conjugale.

Un récit tendre et profond sans tomber dans les clichés. Une plume subtile et toute en délicatesse. Une dose de drame, une pincée d’humour, une tasse pleine d’amitié, assez d’optimisme et beaucoup de douceur et d’amour. La recette réussie pour en faire une lecture feel-good de cet été. Alors qu’attendez-vous ? A lire et sans modération !

L’hymne à l’amour par Johnny Hallyday 

51bb6mxfocl1454442297.jpg51bb6mxfocl1454442297.jpg

Le Silence des mots – Circonstance & Désaccords d’Ange Edmon, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente une superbe découverte Le silence des mots d’Ange Edmon ! Merci à Black Ink éditions et NetGalley France pour l’octroi du service presse !

41aefdikt-l1883244864.jpg

Titre : Le Silence des mots – Circonstance & Désaccords

Auteur : Ange Edmon

Éditeur : Black Ink éditions

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Laïana, jeune pédopsychiatre surdouée, intègre l’institut « Words for Ills » où elle compte bien mettre en application ses méthodes peu conventionnelles. Elle se heurte immédiatement à Nils, juge pour enfants mais également businessman. Glacial, arrogant mais définitivement sexy. Il a fait de cet institut un refuge pour ses petits protégés. Leur point commun ? Le bien-être des enfants. Leurs différences ? Tout le reste. La guerre est déclarée, les stratégies se mettent en place, mais qui arrivera à conquérir l’autre ?

Entre une jeune femme en quête de stabilité et un séducteur désabusé, jalousies et affrontements rythment ce duel explosif.

L’avisdeMya :

Laïana est une jeune femme très déterminée. Son génie innovant ne peut être qu’un obstacle à son ambition qu’est le bien être des enfants dont elle a la responsabilité. Mais son travail sera reconnu dans l’Institut où elle vient d’intégrer ses fonctions en tant que pédopsychiatre. Si son caractère ombrageux ne fait pas l’unanimité, sa méthode séduit le Juge d’enfants qui gère l’Institut.

Nils, est un mystère à lui tout seul. Il a autant de tendresse pour ses petits protégés, que dédain pour son entourage. Sa froideur et sa manie de vouloir tout régenter, horripile l’intrépide Laïana qui n’a pas peur de se frotter à son irascibilité. Au risque de perdre son sang froid qui devrait être à toute épreuve. Mais si son comportement la met hors d’elle, résister à son sex-appeal, est un challenge au quotidien. Troublée, elle essaie de prendre ses distances mais sans compter la persistance de Nils, à la pousser dans ses derniers retranchements !

Nils a l’habitude des coups d’un soir. S’il excelle dans la gérance de son business, les relations humaines, ne sont pas son fort . Et le jour où il a croisé les yeux de Laïana, il a su que les ennuis ont fini par le rattraper. Et son destin scellé ! La guerre est déclarée entre eux et à celui qui abdiquera en premier !

Nils pratique l’adage qui dit : Aimer c’est abdiquer, haïr c’est s’affirmer et ne se laissera pas prendre aussi facilement. Quant à Laïana, succomber au désir de son corps est hors de question. Elle a assez donné pour toute une vie. Aujourd’hui, c’est à son tour de prendre. Son coeur, ni son corps ne sont négociables. Et vouloir tout ne signifiera pas qu’elle l’aura.

En plus du bien être des enfants dont ils ont la responsabilité, Nils et Laïana ont bien plus de points communs qu’ils ne le pensaient. A savoir : Une enfance volée, leurs méfiances envers autrui. Leur incapacité de mettre des mots sur leurs ressentis. Un caractère bien trompé, et surtout leur passion pour leur travail. Mais rien de cela ne suffira pour se faire confiance ni de construire une vie à deux.

Le silence des mots est une très belle romance. Torride et explosive par le caractère pas commode des protagonistes. Mais pas que. C’est aussi un thème qui nous touche tous de prés. Un thème qui renvoie à de sombres vécus. Et du coup, moult émotions se diffusaient au fil des pages. Une lave dévastatrice mêlée de chagrin et de colère. Heureusement que la romance, et des amitiés salvatrices primaient sur ce sujet brûlant. Mais je regrette que l’auteur n’a pas plus approfondi ce thème qui méritait d’être mis en avant. Peut être la suite palliera ce petit manque !

En tout cas, malgré quelques longueurs du début, le contexte de la romance était parfait. Des protagonistes forts et combatifs. Des dialogues enrichissants et animés qui ne laissent point place à l’ennui. Des rebondissements et du suspense. Une maîtrise dans le domaine de la pédopsychiatrie. Une touche d’humour, une sensualité dosée à point. Et de belles amitiés telles qu’on aimerait avoir dans nos vies ! Que demander de plus !

Le silence des mots porte bien son titre. Ne dit-on pas : Quand il y a le silence des mots, se réveille trop souvent la violence des maux !

Silence de Lara Fabian

41aefdikt-l1883244864.jpg

41aefdikt-l1883244864.jpg

Au bout de mes rêves de Marie Meyer, mon avis


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente Au bout de mes rêves de Marie Meyer. Une belle romance feel-good à ne pas manquer chez les éditions Déliées !

41ocgf392zl525660187.jpg

Titre : Au bout de mes rêves

Auteur : Marie Meyer

Éditeur : Editions Déliées

Genre : Romance – Feel-Good

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé Quand la vie vous offre une seconde chance. Oser aimer de nouveau quand on a été malmené par la vie, faire confiance quand on a déjà été trahi. Le doute, les peurs bien ancrées, les incertitudes de l’avenir… Et puis une plage, des enfants, un chien, un homme solitaire et fascinant. Il y a quelques années, Samantha et Benjamin ne se seraient pas regardés ; aujourd’hui, la vie leur fait le cadeau de se rencontrer. Faire le pari de l’amour, de tout changer, de tout reconstruire. Oser une renaissance pleine de rires, d’espoir, d’émotion.

L’avisdeMya :

Tout le monde aime les histoires de seconde chance. Elles sont tellement rares qu’on n’aime s’identifier à toutes ces héroïnes livresques qui font tous pour avancer et laisser un passé douloureux derrière elles ! Et je n’ai pu m’empêcher à m’inscrire au S.P de l’auteur que je remercie d’ailleurs ainsi que Carole pour cet envoi.

Comme c’est le cas de Samantha, une fille simple qui a tout abandonner pour vivre son happy – end avec Marc. Un happy – end qui s’est révélé cauchemardesque.

Aujourd’hui, elle veut croire à sa guérison. A sa reprise de confiance en elle. Mais les événements vont lui montrer qu’elle a encore du chemin à faire pour redevenir cette jeune fille qui croquait la vie à pleines dents…

Samantha n’a pas la vie facile. Pourtant, elle a éternellement le sourire aux lèvres. Sa bonne humeur est contagieuse. Ses enfants, ses précieux, l’aident à donner le change d’une âme saine et un moral en béton armé. Mais en vrai, la réalité est tout autre. La douleur est toujours aussi vivace et que les années n’arrivent pas à guérir. Les violences qu’elle a subies ne sont pas physiques certes, mais être sous l’emprise de violences verbales et psychologiques, c’est encore pire. Et pas sûr qu’on pourrait s’en sortir.

Son feu mari, qu’elle a aimé de tout son coeur, n’a pas seulement miné sa confiance en elle mais aussi entamé son mental. Elle se croit bonne à rien. Et le peu qu’elle a n’était pas de son fait à elle. Pourtant, après sa mort, c’est elle qui a dû s’occuper de tout. Élever ses enfants et s’assurer qu’ils ne manquent de rien malgré le manque de qualifications professionnelles. Elle a réussi un beau challenge pour une femme qui se trouve incapable.

Quatre ans après, elle découvrira ou redécouvrira d’autres facettes de sa personnalité qui étaient enfouies sous le despotisme de son mari. Grâce à sa rencontre avec Benjamin, elle prendra conscience de sa féminité. De sa valeur. Elle réapprendra l’estime de soi, à respecter ce qu’elle a accompli en tant que femme et mère. A ne plus se sentir coupable de ne pas être parfaite. D’aimer et s’aimer tout simplement.

Mais les habitudes ont la vie dure. La moindre anicroche, envoie Samantha à ses vieux démons. Et à Benjamin de recoller les morceaux et panser ses plaies !

Au bout de mes rêves, est une romance pleine de douceur. Un feel-good à émotions intenses. Un hymne à l’espoir, et aux secondes chances.

Au début, c’est un peu long ce qui est compréhensible. L’auteur prend le temps d’établir les bases de son histoire et son contexte. Et aussi nous présenter ses protagonistes. Mais une fois démarré, vous ne pourrez lâchez cette histoire qui est riche en rire, pleine de tendresse et d’amour. Sans oublier une petite dose de drame pour donner à l’histoire plus de piquant. Vous apprécierez une jolie plume, des personnages touchants et en excellente compagnie au refuge dans lequel Samantha travaille.

Au bout de mes rêves est une superbe lecture de vacances à rajouter à vos PAL pour faire le plein de sourire !

«Feeling Good» par Muse

37879473_10213959126346087_7733925057033928704_n

L’avis de Carine sur la gourmandise de Lia Flandey, Copacabana



Titre : Copacabana
Auteur : Lia Flandey
Genre : Romance courte
Editions : Lips & Roll
Ebook : 2.99 €
Résumé :

Jeune footballeur émérite, Joao pensait tout avoir pour être heureux : attaquant dans un des plus grands clubs européens, il est marié et comblé.

Mais le jour où il apprend dans les tabloïds que sa femme le trompe, tout s’écroule et il s’enfuit au Brésil, son pays d’origine, à quelques semaines de la Coupe du monde.

Sur la plage de Copacabana, Joao redécouvre le rythme d’une vie plus paisible, entre surf, cocktails et famille.

C’est loin des faux semblants et de la presse à scandale qu’il rencontre alors la belle Bianca, si réticente à l’amour.

Saura-t-il lever les barrières érigées par la jeune femme pour s’arroger son cœur et faire de cette simple rencontre une histoire inoubliable sous le soleil de Rio ?

Le défi est de taille et Joao va devoir aller droit au but !

Mon avis écrit par #Carine :

Joao vit des heures sombres depuis qu’un scandale est venu ébranler sa petite vie parfaite. Lui, le meilleur attaquant de l’équipe du Barça a vu sa vie explosé à la Une des tabloïds… Spolié de sa fierté, il retourne chez lui au Brésil pour prendre du recul… ou plutôt… prendre la fuite.  Loin de tout, il souhaite faire le vide entouré des femmes de sa vie les plus importantes, sa mère et ses sœurs. Et c’est sur la plage au Copacabana, qu’il va prendre son temps et retrouver les petits plaisirs de la vie, ceux qui lui tiennent a cœur et dont il n’a plus de temps à accorder, ceux dont il partageait la passion avec son père et qui lui rappelle les bons souvenirs avec nostalgie… . Mais a quelques mois de la coupe du monde en Russie et de ses sélections, est-ce vraiment une bonne chose pour sa carrière ? Ne risque-t-il pas de regretter sa fuite ? Cela aurait pu… S’il n’avait pas croisé cette jolie blonde au cul parfaitement moulé dans un petit short en jean ! Bianca… La nouvelle meilleure amie de sa soeur… une bien jolie espagnole… Les sélections sont tout a coups moins importantes, du moins, pas à l’ordre du jour…

Joao va se rendre vite compte que ses années passé auprès de sa femme ne valent vraiment pas grand chose à coté des quelques jours qu’il va partager avec sa belle espagnole. Mais cette dernière est très réfractaire et ne souhaite pas de relation. Les célébrités, ne sont pas pour elle…Elle a déjà donné et en garde un souvenir amer. Elle ne se sent vraiment pas à la hauteur dans ce monde qui ne lui appartient pas… Son manque de confiance est indéniable et Joao compte bien changer les choses… Car s’elle pouvait se voir avec ses yeux, elle prendra vite confiance en elle…. Elle est vraiment trop jolie sa belle espagnole… Mais lui laissera t-elle une chance ?

Lia Flandey nous emmène en voyage sur la plage de Copacabana au Brésil où Joao retrouvera les siens mais aussi, une bien jolie blonde. Cette romance courte m’a vraiment fait passer un moment de lecture délicieusement exquis ! On entre immédiatement dans le récit et il se déguste telle une belle gourmandise. Que les mauvaises langues ne viennent pas me dire que c’est par ce qu’il y a des mojitos ! Non ! L’auteur m’a offert une superbe parenthèse dans laquelle j’ai pris plaisir à m’évader. L’odeur de la mer, de l’huile de coco, le sable chaud et le chant des vagues ne peuvent faire que rêver. Si vous rajoutez une jolie blonde et un footballeur sexy avec tout deux un magnifique cœur d’artichaut que d’autres ont malmené jusqu’à les briser… Vous retrouvez le combo parfait de cette romance d’été à dévorer sans modération… accompagné bien sur d’un bon mojito 😉

Un beau clin d’oeil également à la coupe du monde 2018 dont j’ai apprécié l’originalité 😉

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir cette gourmandise en service presse.

Clash – passion irrésistible de Jay Crownover, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis coup de coeur sur le dernier du spin off de Marked men de Jay Crownover ! Merci à NetGalley France et Collection &H pour ce trop plein d’émotions !

Titre : Clash – Passion irrésistible 

Auteur : Jay Crownover

Éditeur : Harlequin France

Collection : &H

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Genre : New Adult

Résumé : Le tome 4 de la série CLASH.
Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…

L’avisdeMya :

Elle, c’est Poppy ! Une jeune femme qui en a bavé. La vie ne l’a pas épargnée. Ou plutôt sa famille. Cette famille qui était censée l’aimer et la protéger. Cette famille était son pire cauchemar.

Aujourd’hui, Poppy essaie de se reconstruire une vie. Une identité. Apprendre à s’occuper d’elle. À côtoyer des humains que les monstres dont elle a l’habitude. Mais c’est dur, quand le moindre geste, le moindre bruit, le moindre toucher, la renvoient à son enfer.

Aujourd’hui, elle rase les murs, et avance pas à pas. Elle se cache à la face du monde. Mais lui, Wheeler, le Bad boy tatoué la vue. Cernée. Il a su voir son calvaire au delà de son masque d’auto-défense. Il a déchiffré dans ses yeux les mots qu’elle ne prononce pas. Il était conquis. Et il a su qu’il a enfin trouvé son Home, sa place dans ce monde où il se sentait perdu. La partie sera rude, mais il y mettra du cœur et toute son âme pour apprivoiser ses souffrances. Quand on a trouvé son havre de paix, et dieu sait qu’il en a besoin pour apaiser ses vieux démons, on le préserve et ont fait tout pour le garder.

Poppy est le saint Graal qu’il a cherché longtemps sans trop croire qu’il existe. Sa seule relation sérieuse, était un désastre. Il était tellement avide d’amour, d’une famille qu’il n’a jamais connue qu’il a ignoré ce qui n’allait dans son couple. Il aurait donné son âme pour qu’on ne l’abandonne pas encore une fois. La solitude, était son pire ennemi. Mais donner, il n’a fait que cela. Toute sa vie. Sans rien demander, ni recevoir en retour.

Mais tout cela c’était avant. Aujourd’hui, il pourrait tout donner sans crainte, même de sa personne, il sait qu’il sera récompensé au centuple. Poppy est généreuse, empathique et se donne corps et âme. Il faut juste quelques ajustements pour que chacun retrouve sa place auprès de l’autre.

Du jour au lendemain, Hudson Wheeler, de seul et désespéré, il se retrouve avec une famille. Exit la solitude. Le néant. Une femme et pas n’importe laquelle, un chien, un bébé. Le soutien de ses amis. Et même un fantôme bienveillant de son passé. Sa vie a enfin un sens. Il peut dormir tranquille maintenant qu’il a quelqu’un pour veiller sur son sommeil du juste.

Mais cela suffira t-il pour bâtir un avenir sain ? Sera t-il à la hauteur des attentes d’une femme qui n’a connu que la peur ? Franchira t-il le mur compacte qu’elle a érigé autour d’elle depuis trop longtemps pour ne plus souffrir ?

Et nous y voilà. C’est le final du spin off de Marked Men. Jay Crownover a puisé le meilleur dans son imagination pour clôturer cette série addictive. Et Passion irrésistible est de loin la plus captivante, et la plus émotionnelle de mon avis.

L’auteur a décidé de rapprocher deux cœurs malmenés pour leur donner une deuxième chance quand la vie leur a tout pris. Une occasion de se reconstruire l’un auprès de l’autre. De se guérir. De faire un bon bout de chemin ensemble à la conquête de l’amour auquel ils n’y croyaient plus. A t-elle réussi son challenge ? Oh que oui ! Elle a réussi à me soutirer un énième et énorme coup de coeur pour sa saga.

Ce dernier tome était beau dans toutes ces émotions intenses que l’auteur a diffusé avec générosité entre les lignes. Je les ai ressenties dans chaque mot, chaque geste, chaque larme, sourire, éclat de rire. C’était juste parfait. Poppey et Wheeler ont connu le pire. Et j’étais heureuse de les accompagner pas à pas dans leurs périples vers la reconstruction jusqu’à trouver enfin le bonheur qu’ils méritent. J’ai pleuré avec eux dans les moments difficiles. ri dans les meilleurs. Et pas pu m’empêcher de verser ma petite larme de bonheur dans le bonus offert par Jay en fin de lecture.

Et c’est avec une grande tristesse mais toujours le sourire aux lèvres que je quitte cette bande d’amis qui m’ont fait vivre une très belle aventure. M’ont fait vibrer d’émotions. J’espère que Jay ne s’arrêtera pas là car on devient très vite accro à sa plume, à sa générosité, à sa sensibilité et aussi à ses protagonistes hors normes.

A quand le prochain Jay ?

You’re My Home de Billy Joel, morceau tout à fait adapté à Passion irrésistible!  

 

Couverture du livre : Clash, Tome 4 : Passion irrésistible

Avis de lectrices étoilées sur la Lipsybox !


Hello les étoiles !

Pour inaugurer notre nouvelle rubrique : Avis de lectrices étoilées, nous allons parler Box littéraire et plus précisément, de la Lipsybox !

La maison d’éditions Lips & Co a lancé, il y a peu, sa box littéraire mensuelle. Nous vous avons déjà parlé lors du lancement à titre d’information mais à ce jour, les avis affluent et nous avons décidé de faire un point avec quelques lectrices qui ont succombé à la tentation… Je peux déjà vous dire qu’elles ont été conquises !

Mais avant d’aller les interroger, nous allons vous faire un petit récapitulatif.

La LipsyBox est une box complète, avec des produits variés, destinée à un public féminin et ce, tous les mois sous forme d’abonnement d’un mois, trois, ou encore 6 mois.

Un mois, un thème. Et chaque mois, une nouvelle Box avec un roman de la collection Lips bien sûr publié dans les 30 jours avant la réception de votre LipsyBox, mais aussi des goodies, des accessoires de décoration, petit mot doux de l’auteur, teasers sur les futures sorties, etc.

Le tout est pensé pour que la lectrice se retrouve plongée totalement dans l’univers du héros qu’elle va découvrir. Un petit exemple envoyé par Sophie S.Pierucci avec sa Box sur le roman de Marie H.J The Jail

  • Sophie peux tu nous faire l’inventaire de ta Box ?
Alors il y a : Deux cartes,  un charms cristaux de Swarovski,  le roman de Marie H.J The Jail -tome 1 et son Mp
Des papillons aimantés,  un mot de l’auteur, la recette du Sex on the beach et une jar à cocktail avec sa paille.
Petite pistonnée la sophie quand on sait que ton cocktail de prédilection est le Sex on the Beach lol
Mais aussi la Box de juin reçu par Jen Mahé Couture et Marie brau-Gaye
Avec à l’intérieur :
Le roman Promesse de F.T Galnaux et son mp , Un carnet de note, Un bracelet Charms à compléter avec chaque nouvelle Box,  des cartes avec dédicaces. 

sans oublier …. les coeurs lol

Retrouvez dès à présent, les avis de Elina, Sophie, Jen, Marie, Tatiana, Jen et Ju lie …..

Coucou les filles ! Tout d’abord un grand merci pour avoir accepter de répondre à nos questions. ❤

  • Qu’avez vous pensé du packaging ?

Elinat :  » Le packaging est super bien emballé bien protégé et en plus il est beau.  »  

Ju lie : «  Alors j’adore le packaging bien que ce mois ci la boîte est eu quelques chocs… »

Jen : » Le packaging était super… » 

 Marie : Alors pour ma part j’ai eu la Lips box de juin.
Quand je l’ai ouverte j’ai adoré plein de petit cœur en papier rouge en guise de cœur qui cache tout ce qu’elle contient. J’adore le principe que tu dois fouiller pour trouver ce qu’il a à l’intérieur.

Tatiana : « Le packaging est joli et nous donne envie de l’ouvrir. »

Sophie : « la box est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur : couleur, écriture et motifs, so cute et sobriété, c’est parfait ! »

  • Votre petit cœur battait-il avant de l’ouvrir ?

Elina : « Il battait la chamade. j’avais hâte de découvrir ce qu’il contenait et en plus n’ayant pas été sur FB je n’avais pas encore vu les photos des autres réceptionnaires 😀« 

Sophie : Mon coeur battait la chamade car lips a su tenir au secret le contenu de la box !

Jen : J avais trop hâte de la recevoir et de découvrir le contenu… »

Ju lie : « j’avais super hâte de la découvrir comme le mois dernier. J’ai eu peur lorsque que j’ai entendu du bruit dans la boîte.. »

 

Tatiana : « Ouiii, j’étais vraiment impatiente de découvrir son contenu. Car mis à part le thème, qui reste assez vague, je n’avais aucune idée de ce qu’il pourrait se cacher dans cette box. »

Marie : « Mon cœur battait pas non plus la chamade mais on va dire que j’étais excitée à l’idée de découvrir ce qu’il y avait dedans, on aurait dit une gamine à qui offre un cadeau »

  • Votre réaction à la réception ? 

Sophie : « Étant donné que le colis avait été abîmé dans le transport, ma toute première a été : « j’espère qu’il n’y a rien de fragile ce mois-ci » et en l’ouvrant, à la découverte du bocal à paille, intègre : « Oh purée j’ai eu chaud », le tout surmonté de « oh » « waou » « j’adore »

Elina : « super heureuse et pressée de découvrir ce qu’elle contenait (bien que je savais déjà le titre du livre ) » 

Tatiana : « Super surprise pour les deux box reçues. Le livre et les goodies sont dissimulés sous une tome de « je ne sais pas comment ça s’appelle ☺ » mais y en a vraiment beaucoup de chez un peu trop. Les goodies accompagnement parfaitement le livre. Bref, pour le moment, j’adore la recevoir. »

Marie : « Je me rappelle quand je l’ai reçu j’ai pris en photo pour dire aux copines ça y est enfin elle est là oui là box que j’attendais j’étais contente »

  • Pouvez-vous nous donner votre avis en incluant les points positifs et négatifs ? 

Tatiana : « Franchement, je suis très contente de cette box, même si elle revient à pratiquement 30€. Comme je l’ai dit plus haut, le contenu est en adéquation avec le livre et à partir de juillet, nous avons même un petit menu explicatif du contenu.

Les avantages : on reçoit des livres qui sont sortis récemment avec le marque-page promotionnel. Le bracelet que nous avons eu dans la première box est agrémenté d’un nouveau charm’s tous les mois (pour le moment).

Les points négatifs : le prix qui est malgré tout assez élevé et c’est une box qui arrive tous les mois. Le fait que la boite soit la box. La boite est assez fragile et du coup, celle de juillet était complètement défoncée (mais rien n’était abimé). Je ne suis pas sûre qu’on pourrait réutiliser la boite pour autre chose par exemple, et elle prend beaucoup de place, donc, elle est plutôt dure à caser dans une déco de bibliothèque. »

Elina : « les points positifs : un titre super (comment ça je suis pas objective car accro aux écrits de Marie ??? mais euuuhhhh même pas vrai d’abord ) des goodies à gogo et en exclu (super pour une collectionneuse compulsive) un petit mot touchant de Marie, une super recette que je vais m’empresser de tester, et en plus je suis parée pour les soirées Mojito … les points négatifs heuuuu là tout de suite j’en vois pas… à si la boîte à eu du mal à rentrer dans ma BAL … »

Jen : « Pour ma part pas de points négatifs à cette box elle est géniale tant dans les choix des romans et des bonus surprises… j’aime le marque page qui va avec le roman… le p’tit mot de l’auteur… et les p’tits cadeaux… Ce qui serait sympa de temps en temps ça serait de tomber sur un roman dédicacé de l auteur.😉« 

Sophie : « Les plus gros points positifs, à mon avis sont dans le côté exclusif du livre (de moins d’un mois) et dans les goodies. Ils ont ce truc mignons, gadgets, craquants, utiles… 

Point négatif ? En cherchant bien je dirais notre planète… mais là encore tout peut se recycler (carton, confetti…) »

Marie : « Les points positifs je dirais le temps de livraison ça a été très vite. Les goodies qui sont sympa tendance et qui peuvent nous servir pour nous même ou en décoration mais en rapport avec le livre. Une œuvre littéraire à découvrir .Pour l’instant je n’ai pas de points négatifs à part que c’était trop rose rouge coloré 😂😂« 

Ju lie : « Cette box est juste géniale, je ne suis jamais déçue bien que cette fois j’en veux à la poste parce que ma jar cocktail était cassée, du coup j’ai contacté la page facebook lipsybox pour les prévenir. Normalement ils doivent m’en renvoyer une.. »
  • Comment avez vous connu l’offre Lipsybox ?

Sophie : « J’ai connu l’offre grâce au concours sur la page des étoiles « 

Tatiana : « Sur Facebook, j’ai vu une publication et ai décidé de la commander pour tester. »

Marie : « Alors pour ma part je l’ai gagné à un concours organisé par Lips and Roll qui lançait cette box. J’ai adore et adhère au principe »

Jen : J’ai connu l’offre lipsybox par Instagram qui m’avait demander en ajout…  « au départ j’étais dubitative mais ensuite avec le jeu des indices j’ai vite change d’avis et était prise à fond dedans puis j’ai commandé la première en achat unique… Du coup au vu des indices de Juillet j’ai recommandé une box qui suivait encore plus géniale que la première… et j’attends les indices d’Août ou je dirai que le prochain roman serait King of fools. »

Elina : « Je l’ai connu via la page FB de Lips et j’ai eu l’honneur d’être invitée à la soirée de présentation mais je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre « 

Ju lie : « J’ai connu l’offre sur facebook  » 

La conseillerez-vous autour de vous ? Est-il même possible qu’elle fasse partie d’une idée cadeau que vous pourriez offrir à votre tour ?

Tatiana : « Oui, je l’ai déjà conseillée. »

Marie : « Bien entendu que je la conseille autour de moi, à ceux qui sont fan de lecture car vous êtes sûrs d’avoir un livre une découverte livresque ou un redecouverte avec quelques goodies sympa et c’est toujours cool d’avoir des petits « cadeaux » dans cette boîte. »

Jen : «  Oui je la conseillerai autour de moi sans soucis surtout que je trouve le prix assez attractif. »  

Elina :  « A 200 % Oui tout à fait, plus besoin de se caser la tête à trouver une idée cadeau… elle est toute trouvée pour bookaddict et je terminerait par Bravo LIPS »

Tatiana : « Je n’y avais pas pensé, mais oui, carrément ! Le seul petit souci étant le fait que nous ayons des charm’s tous les mois. Si cela perdure, est-ce que le bracelet envoyé dans la première box est envoyé lorsqu’on la commande pour la première fois ? »

Sophie :  » Je l’ai déjà conseillée et continue ! » Pourquoi pas pour le cadeau, c’est en effet une bonne idée 😘« 

Jen : « idée cadeau oui pourquoi pas… d’ailleurs mon anniv le 6 août je joue dessus pour que mon homme me l’achète 😉« 
Ju lie :  » bien évidemment que je la conseillerais j’envoie d’ailleurs une photo à ma meilleure amie à chaque fois que je la reçois. Oh oui ça pourrait être une bonne idée de cadeau à offrir. »

Marie : « Il est possible que cette box fasse l’objet d’un cadeau autour de moi à quelqu’un fan de lecture et qui aime avoir de nouvelles lectures et goodies a collectionner.
En tout cas cette box est une très bonne initiative à laquelle j’adhère
Amplement
J’adore le principe de découvrir ce que l’on va recevoir au fur et à mesure et nous fait découvrir de nouveaux auteurs. »

Et lorsque nous sommes lectrices/auteurs et que nous nous retrouvons dans une Box à laquelle nous avons succombé, cela donne quoi Marie H.J ?

 « Etant auteur lips je suis bien évidemment leurs produits, donc la lipsybox également. Lips m a fait la surprise de me l envoyer parce que Jail 1 était dans celles juillet mais je ne m’y attendais pas du tout… et quelle surprise en ouvrant! C’était vraiment beau, un peu féerique, et j ai étais surprise des détails (papillons, charms « verre à cocktail », la recette du sex on the beach, et j’en passe). Je suis très critique alors s il y avait quelque chose à redire je n’hésiterai pas. Sauf que là, pour moi, c’était 100% réussi. Vraiment. En tant qu auteur, voir mon bébé entouré de tout l’univers Jail, parce que je trouve que lips a parfaitement su donner vie au Jail dans cette box, ça m a vraiment chamboulé… pour moi Ines est une copine, ça fait 1 peu 5 tomes qu elle squatte si on compte Scars et tous les jails, donc voir sa petite recette… ouai, elle existe vraiment mon black Butterfly… merci à lips pour ça… bref, vous l aurez compris, j adhère à 10000%

J’étais fière que le Jail fasse partie de là box, et je le suis toujours… et contente que les futures lectrices aient l opportunité de pousser la porte du Jail… 😋
  • Pas de beaucoup de point négatif me direz-vous ? Si si , nous en avons trouvé un de taille qui est plutôt une frustration lol
Et c’est Sonia Noé qui a mis le doigt dessus, tu nous expliques ?
« je trouve pas logique que étant voisine frontalière je veux dire pas habitant à l’autre bout du monde, il est impossible de commander la lipsbox comme tout produit de la boutique lips »
Nous espérons que ce petit soucis se règlera et que nos amis belges puissent également profiter de l’offre, en attendant…
Si vous souhaitez faire un essai, cela ce passe par ici !

Thème du mois d’août 2018 :

♥ Je t’aime moi non plus… ♥

PLus d’infos sur les abonnements :

  • LIPSYBOX – 1 mois 24.99 € TTC
  • LIPSYBOX – 3 mois 71,99 € Economisez 2,98€
  • LIPSYBOX – 6 Mois 140,99 € Economisez 8,95 €

Frais de port offerts – Sans engagement – Annulation de l’abonnement trimestriel en 1 clic

Et voilà les étoiles ! Nous espérons vous avoir éclairé sur cette magnifique Box ! Merci de votre attention et merci aux lectrices participantes qui ont pris plaisir à donner leur avis.

Elina Reant, Marie H.J, Marie brau-Gaye Sophie S.Pierucci, Tatiana Petitjean, Sonia Noé, Jen Mahé Couture et Ju lie.

***Enquête non mandatée par Lips

#Lateam des étoiles vous souhaite une bonne lecture ❤

L’avis de Carine sur le roman de Priincess Ramera Cassi :The Fallen Angels, Tome 3 : Ava & Jayden



Titre : The Fallen Angels
Ava et Jayden
Auteur : Priincess Ramera Cassi Cassi
Genre : Romance
Ebook : 2.99 €
Broché : 14.99€
Résumé : La première a détruit son cœur d’enfant.
La seconde a détruit son cœur d’homme.
Il y a des blessures qui ne peuvent être guéries, Jayden a accepté cette réalité.

Le road trip des Fallen est terminé, mais ils décident de profiter de leurs derniers jours à Las Vegas, ville de toutes les tentations.
Désemparé depuis la disparition d’Ava, il survit dans la douleur et l’incompréhension de son acte.
Jayden ne souhaite qu’une chose : pouvoir aller de l’avant.
Jusqu’à ce que les fantômes du passé réapparaissent dans sa vie.
Le passé et le présent se font face, un duel inévitable.

Un cœur peut-il se détruire une troisième fois ?
Les vérités sont-elles toutes bonnes à entendre ?
Est-il possible de pardonner ?
Mon avis écrit par #Carine :

Avec ce troisième tome, nous allons enfin découvrir le récit de Jayden et Ava… Jay jay le grand frère, le guide protecteur, la force tranquille, celui sur qui tous les Fallen peuvent compter et qui ne craque jamais… Jamais ? Pourtant le départ d’Ava quelques mois plutôt, lui a laissé plus qu’un goût amer… Elle a laissé un vide Abyssal, que personne ne peut combler, dans son cœur… Et parfois, il aimerait bien pouvoir merder et s’effondrer.. mais alors, qui serait là pour lui ? Trop de responsabilités pour craquer. Ses frères comptent sur lui et personne ne peut prendre sa place… La seule avec qui, il pouvait parler librement et confier ses états d’âmes. La seule à qui il avait entièrement ouvert son coeur et mis son âme à nu, c’était Ava… Et avec tout l’amour qu’il lui portait, elle aussi l’a abandonné, comme sa mère l’avait déjà fait lorsqu’il n’était qu’un enfant…

En partant en pleine nuit sans un mot, Ava la détruit et plongé dans le désespoir. Pourquoi est-elle partie ? Est-elle vivante ? Va t-elle bien ? tant de questions sans réponses qui le rongent jour après jour…

Depuis, il s’est transformé en un véritable salaud avec les filles. Il prend, il consomme… il jette… Les choses sont claires d’entrée de jeu, les femmes dans sa vie c’est fini. La première a détruit son coeur d’enfant… la seconde, son coeur d’homme. Il s’est juré qu’aucune n’aurait un quelconque pouvoir sur lui. D’ailleurs, son cœur est bien incapable de battre à nouveau pour quelqu’un…. Et ce lendemain de bringue post-mariage à Vegas ne dérogera pas à la règle, il ne sait même pas qui est cette fille qui dort auprès de lui… Pire ! Il ne se souvient même pas de sa fin de soirée…

Jay aimerait vraiment aller de l’avant, mais les fantômes du passé ne sont jamais bien loin, et s’il pense apercevoir Ava partout où il va, l’apparition dans cette boite n’est pas un leurre et encore moins un rêve. Mais un putain de cauchemar bien réel ! Non ! lui qui désirait tant la revoir, refuse que ce soit son Ava qui soit là juste devant ses yeux… Cela ne peut pas être possible… Si le désespoir rythmait sa vie d’avant, il va devoir le faire cohabiter avec la colère, la jalousie et l’incompréhension.

Le grand frère sage va perdre de sa superbe et de sa zen attitude. Le doux Jay Jay va flancher, s’effondrer … et merder… complètement merder…

Avec ce troisième tome, l’auteur offre un nouveau souffle à cette saga. Elle nous a concocté un récit qui n’a rien à voir avoir les précédents. Et nous plonge dans le puits sans fond du mal être de Jay Jay… Tout comme elle va aussi nous emporter dans l’enfer d’Ava… Les émotions sont là et bien présentes. J’ai parcouru les pages plusieurs fois avec les larmes qui inondaient mes joues pour Jay. Si j’ai été moins réceptive à la douleur d’Ava, elle mérite pourtant qu’on s’y attarde. Mais je ne la voyais pas comme la pauvre petite Ava. Mais plutôt comme une femme forte qui malgré son destin, a trouvé le moyen de se construire une carapace tout en acceptant ce destin dont elle aurait pu mettre un terme. Certes, l’auteur nous donnera toutes ses raisons, et je ne la jugerai sûrement pas. Car si j’avais pu aller la chercher moi même, j’y serais allée ! Mais c’est pour Jay que mon coeur n’a pas pu résister et les flashs-back y sont sûrement pour beaucoup. Ils arrivent à des moments bien pensés et nous ouvrent encore plus grand le coeur de cette famille que forme les Fallen.

La plume de l’auteur évolue de tome en tome… Elle devient plus douce, plus dans l’émotion. Un peu comme si elle était elle aussi sur le chemin de l’acceptation et de la guérison, en portant des mots sur ses maux et se libérant alors d’un poids qui la ronge.

Un tome différent des autres car même si nous retrouvons toute la famille des Fallen, nous sommes moins dans une « ambiance rock » mais plus dans une introspection, dans une croisade que mènera Jay vers l’épanouissement en affrontant les démons du passé qui vont se télescoper aux démons du présent…

Trouvera t-il enfin la paix et le bonheur ? Pourra t-il pardonner à Ava ? Je vous laisse le découvrir 😉

Un grand merci à Priincess Ramera Cassi pour m’avoir offert l’opportunité de continuer de découvrir cette magnifique famille que forme The Fallen Angels, en service presse. Merci pour sa confiance et vite vite bébé Liam !! Je sens que je vais encore beaucoup pleurer 🙂

Game On – Saison 1 de Élisa Houot-Hope, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Game On de Elisa Houot-Hope. Une romance young adult prometteuseMerci à Kaya éditions pour cette jolie découverte !

received_102138481207710171258259302.png

Titre : Game On

Auteur : Élisa Houot-Hope

Éditeur : Kaya Editions

Collection : NewLove

Genre : Young Adult

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Une date, deux destins brisés.
Désormais orpheline et forcée d’habiter chez une tante qu’elle ne connait pas, Arielle s’est jurée de retrouver le chauffard inconnu responsable de la mort de ses parents. Or l’heure de la vengeance va sonner bien plus tôt que ce qu’elle pensait.
Rongé par les remords, Matt quitte sa ville natale en laissant derrière lui ses vieux démons qui l’empêchent d’avancer. Mais la culpabilité ne vous laisse jamais vraiment en paix.
Quand Arielle rencontre Matt, elle voit en lui tout ce qu’elle déteste : un garçon arrogant, trop sûr de lui, qui joue avec les filles. Alors c’est décidé, elle le fera payer pour tous les autres.
Et s’il y avait plus à perdre qu’à gagner ?
Que la partie commence. »

L’avisdeMya :

Arielle était une adolescente normale. Des études, des amis, sa passion de jouer à la batterie et la grande ambition d’intégrer une prestigieuse école de musique.

Mais au jour au lendemain, elle a tout tout perdu ! Aujourd’hui, elle est obligée de s’exiler loin de sa normalité. S’envoler pour l’inconnu. D’autres cieux. Vivre auprès d’une tante dont elle ignore tout, un nouveau lycée, côtoyer de nouveaux visages. Repartir à zéro lui fait tellement peur. Le seul avantage de ce changement, c’est d’être à proximité de l’école de ses rêves. Un rêve qui pourrait être une réalité dans un proche avenir.

Les probabilités de se retrouver face à ses cauchemars étaient minimes. Et pourtant…

Matt, est arrivé dans le lycée d’Arielle après de malheureux déboires. Un nouveau départ pour laisser son passé tumultueux derrière lui. Lui qui ne croyait plus à l’amour, Arielle a tout de suite ébranlé ses principes. De jour en jour, ses sentiments évoluent mais il sent comme une sorte d’ondes négatives émanant d’elle. Un jour, il voit son intérêt pour lui, et d’autres, il a l’impression qu’elle le déteste. Pourtant, Arielle est loin d’être bipolaire ni lunatique. Quand elle se laisse aller, c’est la plus belle chose qui pouvait lui arriver.

Arielle, cherche la paix dans la vengeance et Matt, l’absolution ! Et l’amour dans cela ? aura t-il une place dans un cœur rempli de haine ?

Game On est une romance young adult dont confusion, secrets, vengeance et rédemption  sont les mots d’ordre.

L’auteur nous embarque dans l’univers trouble de deux ados qui se cherchent une nouvelle identité après l’avoir perdue dans de malheureux circonstances.

Arielle, sous un masque affable, est un torrent d’émotions à elle seule. Une bombe à retardement qui menace d’exploser au moindre toucher. Quant à Matt, qu’on croyait irrécupérable, s’est avéré tenace, lucide et touchant à qui on a envie de pardonner toutes ses actes. Malgré ses erreurs passées, il se donne une chance d’avancer tout en s’en servant pour ne pas les réitérer. Sa nouvelle résolution, c’est de se construire un avenir où les sentiments auront une bonne place.

Elisa Houot-Hope a mis le doigt là où cela fait mal. Mettant les émotions de ses deux protagonistes clé à nu. Dans un désordre et confusion totales.

Il me tarde de connaitre le final de cette romance prometteuse que l’auteur a ficelée intelligemment avec fluidité et un trop plein d’émotions.

 

37414044_10213896294855339_6002284450484846592_n

Lilly The Kid de Lisa Mars, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une jolie et douce romance, Lilly The Kid de Lisa Mars ! Merci à BMR et NetGalley France pour le service presse !

Titre : Lilly The Kid

Auteur : Lisa Mars

Éditeur : BMR

Genre : Sweet romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien précommande
Résumé : Lilly est amoureuse de Simon depuis qu’elle est enfant. Il est beau, intelligent, joue de la guitare, compose ses propres chansons et… a neuf ans de plus qu’elle.
Le prince charmant idéal (ou presque).
Simon ne regarde pas Lilly comme elle le voudrait. Pour lui, elle ne sera jamais que « Kid » : la petite sœur complice qu’il n’a jamais eue, celle avec qui il passe tous ses étés. Pourtant, le jour des dix-sept ans de Lilly, tout va basculer…
Lorsqu’ils se retrouvent, sept ans plus tard, plus rien ne les lie. Simon est devenu une star internationale de rock ; Lilly travaille dans l’événementiel en province.
À défaut de rattraper le temps passé, pourront-ils changer le futur ?

L’avisdeMya :

Kid, alias Lilly, à 5 ans déjà, elle idolâtrait Simon. Et à seize ans et quelques, ses sentiments ont évolué. Il n’est plus question d’aucun lien fraternel entre eux. Simon, l’attire. Et ses yeux bleu-marine la plongent dans de profonds émois. Hélas, ce dernier la considère toujours comme la petite sœur qu’il n’a jamais eu. Il flirte avec tous les nanas qui se retrouvent sur son chemin, sauf elle. Et pour cause, presque une décennie les sépare. Ce serait inconvenant qu’il jette un seul regard sur elle. Et Simon se défend bien. Jamais un geste plus haut que l’autre. Même si son regard et sa gestuel corporelle racontent une autre histoire.

Kid souffre de l’indifférence de son prince charmant. Mais le jour de ses dix-sept ans, tout à basculer. Le rêve est devenu réalité. Et la chute, hélas inévitable. Car, si cette nuit était magique, le réveil était un cauchemar ! Le prince pas charmant s’est volatilisé pour laisser derrière lui un coeur en miettes !

Mais tout cela c’était avant. Aujourd’hui, Lilly est une femme accomplie et sûre de ses charmes. Rien avoir avec l’adolescente bourrée de complexes. Et le retour de Simon, l’idole des foules, dans sa vie n’aura aucun impact sur elle. Enfin, c’est ce qu’elle croyait.

Simon, n’est ni l’ado de son enfance. Ni le bellâtre de son adolescence. Aujourd’hui, devant elle, se tient un homme mûr et encore plus beau que dans ses souvenirs. Mais oh surprise, son regard, n’a rien d’affectueux. Un regard noir, méprisant et rempli de colère! Décidément, c’est le monde à l’envers. C’est lui qui est parti comme un voleur et se permet de la juger aussi sévèrement. Lilly, essaie de résister à son charme ravageur, mais en vain. C’est plus fort qu’elle. Simon, va disparaître de sa vie, oui encore une fois, autant en profiter pour en garder un meilleur souvenir que celui de son adolescence. Mais à quel prix ?

Lilly The Kid, est une sweet et sympathique romance à deux points de vues dans laquelle, l’auteur nous embarque entre passé et présent. Elle nous renvoie à nos premiers amours, tendres et aussi douloureux.

Un petit conte de fée moderne qu’on peut lire et apprécier à tout âge. L’histoire est courte, simple et sans prise de tête. Mais à effet positif et immédiat. J’ai pris plaisir dans ma lecture et aimerait bien vous partager mon bien être ressenti au fil des pages.

Lilly The Kid, une lecture tendre, pour rêver ou juste pour le plaisir.

Ben L’Oncle Soul – Etre Un Homme Comme Vous

Delicious de Juliette Brunel, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir Delicious. Une romance au coin des gourmets de Juliette Brunel. Merci à Addictives éditions pour ce menu très appétissant .

Titre : Delicious

Auteur : Juliette Brunel

Éditeur : Addictives Editions

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Drea débarque à Chicago avec un seul objectif : repartir de zéro !
L’amour, les hommes, c’est terminé. Elle va se concentrer sur sa carrière de pâtissière, et rien d’autre.
Seul problème ? Son patron, Colin. Grand chef réputé, arrogant, insupportable… il la rend folle !
Et il la veut. Drea est pour lui un défi de taille, et il n’a pas l’habitude de perdre.
Drea voudrait résister, mais… l’attirance est trop forte.
Si seulement c’était si simple…

L’avisdeMya :

Tout d’abord un grand merci à la maison d’Addictives éditions en la personne de Léna pour l’envoie de superbe service presse !

Drea Rosetti a beaucoup souffert physiquement et psychiquement par la faute de son détraqué d’ex. Après moult humiliations et un tabassage à tabac, Drea a enfin trouvé le courage qui lui manquait pour le quitter. Les blessures physiques guérissent avec le temps mais le mental ne suit pas. Pour cela, Drea devait mettre de la distance entre eux quitte à s’éloigner de ses proches et ses amis. Forte de cette décision, valises et un contrat délicieusement appétant à la main, elle s’envole pour d’autres cieux. Et précisément à Chicago où l’attend un boulot dont elle a toujours rêvé et son meilleur ami et ancre d’attache, Paul.

Arrivée au Bower, le prestigieux restaurant où elle doit prendre ses fonctions en tant que chef pâtissier, des projets plein la tête, elle ne voit pas arriver les ennuis que quand c’était trop tard. Les ennuis ont bien un nom. Un nom qui ne dit rien qui vaille. Son patron et son célèbre chef qui l’a outrageusement draguée dans l’avion. Un chef qui est loin de lui être indifférent. Coléreux et imprévisible, le chef n’arrête pas de la mettre dans l’embarras. Quand il n’essaie pas de la séduire, il lui mène la vie dure dans le cube en verre où ils sont confinés à longueur de journée. Que faire, succomber ou lutter ?

Normalement le choix ne devrait pas lui être difficile. Drea est revenue de loin. Elle n’a pas besoin d’une autre relation tumultueuse. De ce côté là, elle a assez donné pour toute une vie. Colin est un joueur impénitent. Son arsenal est dévoué aux femmes qui font la queue devant sa porte, (et je ne parle pas de son arsenal de cuistot). Charmeur certes, (trop pour être honnête) mais traîne bien des casseroles douloureuses pour qu’il soit l’homme idéal.

Malgré, ses résolutions, Drea n’arrive pas à lui résister. Sa souffrance parle à son cœur, et il est abusivement irrésistible pour ne pas lui tomber dans les bras.

Drea, à l’habitude à ne pas résister à son génie culinaire dans une cuisine, succomber à un fantasme sur pieds, ne fera pas la différence pour elle. Sauf pour son cœur déjà piétiné. Si son talent est reconnu après juste quelques mois de son installation à Chicago, sa vie perso connait un déchaînement d’événements aucunement compatible avec ce qu’elle est venue chercher en s’exilant. À savoir des étoiles et un baume guérisseur.

Mais Colin a su attendrir son cœur et gagner sa confiance. Et le jour où elle a cru démarré une relation solide, tout est parti en vrille. Drea et Colin avaient un deal, et la moindre encoche dans les termes de ce contrat, entraînera la chute de leur couple qui était loin d’être à toute épreuve. Contrairement à ce qui était convenu, Drea, loyale jusqu’au bout des ongles, a tu un secret qui ne lui appartenait pas, et Colin est bien trop exaltant pour le comprendre. Leur couple est bâti tel un château de sable. La moindre rafale, signerait son écroulement.

Delicious porte bien son titre ! Une lecture à mettre l’eau à la bouche et pas seulement pour les délices que nous concoctent les rois des fourneaux !

Si Drea et Colin sont les chefs au Bower, Juliette Brunel est la super chef de cette exquise et orgasmique recette. Tous les ingrédients pour réussir ce Cookbook font un menu parfait pour nos papilles gustatives.

Un très bon moment lecture qui accroche dès les premières lignes. Des recettes appétissantes. Une relation torride dans tous les sens du terme. Un amour intense. Des rebondissements percutants. Des protagonistes attachants qui excellent dans leurs rôles. Et bien d’autres mets savoureux à vous mettre sous la dent.

Alors invitez-vous au Bower, pour d’exquises dégustations et sans modération. Et évasion assurée dans un univers culinaire brûlant.

Citation que je trouve adéquate avec Delicious

Les vrais gourmands lisent en remuant les lèvres, pour déguster les mots.

La recette de l’amour fou est une chanson poétique et coquine de Serge ! Et comme le dit la chanson, si après le repas votre amoureux s’endort… « foutez le dehors» !

Rien d’autre que nous de Alix Marin, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Rien d’autre que nous d’Alix Marin, une épopée sous des airs rock’n roll des plus captivantes ! Mes remerciements à Harlequin HQN & NetGalley France pour cette belle découverte !

Titre : Rien d’autre que nous

Auteur : Alix Marin

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Dans ses bras, elle oublie tout le reste
Violette n’a peur de rien. La preuve : elle vient de quitter son job et son petit coin de Normandie avec sa guitare sur le dos pour s’installer à Londres et vivre sa passion pour le rock’n’roll. Bien sûr, elle sait qu’on ne lui fera pas de cadeaux, qu’elle aura affaire à des publics cruels et des producteurs sans pitié, mais rien de tout ça ne peut la détourner de son objectif. La musique, c’est toute sa vie ; et Violette est faite pour chanter. Non, ce qui la trouble, c’est ce mec à l’allure insolente qu’elle vient de croiser et, surtout, l’attirance incontrôlable qu’elle a ressentie pour lui. En un regard échangé, elle a oublié la foule autour d’eux. Comme si… ils étaient soudain seuls au monde. Comme s’il n’y avait plus rien d’autre qu’eux.

L’avisdeMya :

Violette est une jeune fille qui n’aspire qu’à une vie remplie de musique. Après le lycée, elle a préféré prendre un petit boulot pour se payer le voyage de ses rêves. Aller à Londres et faire de sa passion, son gain pain.

S’elle est pleine d’espoir, elle est aussi lucide. La voie qu’elle a choisie n’est pas de tout repos. La concurrence est rude et déloyale dans ce milieu. Le chemin vers le succès, est semé d’embûches. Mais rien n’entame sa confiance en elle. Ni le peu de moyens, ni la réprobation de sa mère. Elle sait qu’elle est bonne et travaillera dur pour réussir. Elle ne se voit pas avec un boulot normal. Il n’y a que la musique qui nourrit son âme bohème.

Et grâce au soutien de ses grands parents, le rêve devient réalité. Aujourd’hui, elle est dans la capitale mythique des mélomanes. Et tout lui sourit ou presque. Elle s’est trouvée des amis qui lui tendent la main. Une petite notoriété grâce à ses shows dans les rues et dans de petites salles concerts ici, et là. Et surtout elle a trouvé Flynn. Son nouveau roc, un ami prêt à tout pour la soutenir sans réserve. Leur complicité est indéniable. Mais la tension sensuelle entre eux est latente.

Flynn est joueur, serviable et d’une gentillesse inouï. Il s’est vite intégré dans la bande des musiciens. Mais n’empêche qu’il est aussi un coureur de jupons. Et Il s’entoure d’une aura de mystère qui titille la curiosité.

Les jours passent, et l’étau se resserre autour de Violette et Flynn. Succomberont-ils au au feu du désir au risque de perdre leur belle amitié ?

Jusqu’au jour où les secrets sont devenus leurs malédictions. La première encoche dans leur bulle. Violette va devoir faire face à la trahison et au mystère qui entourait sa naissance et toute confusion qui va en résulter. Quant à Flynn, il aura des choses à se faire pardonner s’il veut toujours une place dans la vie de son amie !

Rien d’autre que nous est un transport total dans l’univers du rock’n roll. L’auteur nous a offert une épopée musicale captivante dans un univers totalement décalé à travers les rues d’une ville fantaisiste. Et la romance était la cerise sur le gâteau. On s’attache aux personnages, on suit les périples de cette bande de potes dans leurs délires musicaux. On les accompagne dans leurs luttes quotidiennes pour se faire une place au soleil. On déguste savoureusement une pinte de bière anglaise fraîchement pressée en écoutant leurs morceaux autour d’une tablée hétéroclite.
Alix Marin nous embarque pour une virée dans les rues de Londres sous un air de Rock et d’autres mélodies délicieusement éclectiques ! Son style est simple, fluide et addictif.

Une visite guidée à travers une Londres cosmopolite riche par sa culture musicale que je ne peux que vous recommander !

L’avis de Carine sur le roman de G.H David, Dark Shadow chez Eden Editions



Titre : Dark Shadow
Auteur : Geny H.David
Editions : City collection Eden
Genre : Romance suspens
Ebook : 11.99 €
Broché : 16.90 €
Résumé : Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.

Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.
Mon avis écrit par #Carine :

Ce que j’aime dans les romans de G.H David, c’est qu’à chaque fois je me prends une claque, et avec Dark Shadow elle n’a en plus pas épargné mon cœur…

Une claque qui m’a permise d’ouvrir les yeux et de me pencher sur l’histoire d’un conflit, d’une adversité qui a mené à la haine au sein d’un même peuple alors divisé. Une fois de plus, sa documentation et son savoir m’a scotchée. Elle nous livre un récit, fort, bouleversant, et instructif.

Lorsqu’on lit une romance avec des personnages fictifs, on s’égare, on visualise les lieux, les situations en s’identifiant aux protagonistes, mais pas là… non, pas lorsque le récit se déroule au cœur du conflit nord-irlandais appelé aussi « Les troubles ». Nous devenons plutôt spectateurs d’une cruelle réalité et on ne peut pas s’imaginer à un seul instant que Jenny, Sean et tous les protagonistes de ce roman ne sont que fiction… Des Sean, des jenny, des Doroty, il y en a eu beaucoup trop dans la réalité… Plus de trente ans de conflits entre catholiques nationalistes et protestants loyalistes, au cours desquelles, plus de 3 000 civils et 900 militaires ont été tués. Mais les décès ne seront pas les seuls à avoir endeuillé leur clan, car « Les disparus » sont au cœur d’une multitudes de questions encore en suspens en ce jour…  beaucoup de familles sont toujours dans le doute et l’espérance… tout comme Jenny…

 Jenny est une ancienne membre d’une cellule terroriste Irlandaise bannie par son clan des années auparavant… Elle est la petite dernière de la fratrie des Flannighan.  Sa famille était à la tête d’une organisation paramilitaire dépendante de l’IRA et à ce titre, elle était respectée de tous.  Elle a donc grandi en plein chaos et exactions qu’engendrent cette guerre civile en accusant le choc et portant les coups à sa manière. Forte et déterminée elle était loin de se laisser faire ou d’attendre sagement à la maison. Cependant, elle a fini par faire une terrible erreur, celle de tomber amoureuse de Sean Griffin, le capitaine d’une milice dans le camp adverse qui était aussi le frère de sa meilleure amie, sa sœur de cœur…  Un amour et une amitié interdite, inconcevable et dangereuse… Mais il est bien connu que les sentiments ne se commandent pas…

Jenny revient sur son passé pour affronter cette vérité qui la hante depuis 20 ans… Elle veut des réponses et aujourd’hui il en va même de sa vie, mais surtout de la vie de ceux qui lui sont chers… Car même si un traité à été signé en 1998 pour mettre un terme à cette guerre sanglante, les anciennes haines entre militants toujours rattachés à leur cause et les activistes reconvertis n’ont pas pour autant disparu. Le pays cherche son identité et ses habitants tentent de se reconstruire, certains se cachent toujours hantés par les fantômes du passé… par leur actes… et par leurs pertes… Il y a des secrets qu’il ne vaut mieux pas déterrer… des portes qu’il vaut mieux laisser fermer à tout jamais… Mais Jenny en décidera autrement.

Elle se rendra à Islandmages où Sean tente d’y refaire sa vie depuis des années sans que personne ne sache qui il  a été autrefois et quel a pu être son rôle dans cette guerre civile… Jenny a besoin d’aide, a besoin de lui… Il est la dernière personne liée à son passé qu’elle peut encore aimer… Depuis deux mois sa vie a de nouveau volé en éclat et tente plus de survivre que de vivre. Mais Jenny est une Flannighan, un soldat, et elle refuse de fuir le passé indéfiniment. L’affronter, s’absoudre de ses fautes est pour elle primordial, mais pardessus tout, retrouver Dorothy , car si depuis elle n’a pas abandonné une chose, c’est bien ses investigations pour la retrouver…   Et pour tout cela, elle a besoin de son Capitaine ! Son grand amour de jeunesse, son âme sœur… Sean.

Dans Dark Shadow nous sommes loin de Vérone et pourtant c’est aussi l’histoire de deux amoureux, de deux clans adverses qui ne peuvent s’aimer au grand jour… Ni s’aimer tout court…. C’est un déshonneur pour les leurs, un acte de haute trahison qui peut coûter très cher à beaucoup de monde. Seulement là, nous ne sommes pas dans une pièce de Shakespeare dans laquelle nous allons sortir les mouchoirs et dire que c’était triste et passer à autre chose,non… nous sommes en pleins conflit au cœur de Belfast ou la cruauté d’une guerre fait rage, où l’on tue nos semblables parce qu’ils ne partagent pas les même convictions que nous. Où le simple fait de naître d’un côté ou de l’autre vous rend automatiquement ennemie… Et c’est dans une narration rythmée par les »troubles » de plus en plus violents qui divisent un pays dans une alternance entre le passé et le présent, que Geny H.David nous emporte dans une tornade d’émotions qui m’a prise aux tripes à de nombreuses reprises. Car comme je le disais plus haut, si l’histoire d’amour de Jenny et Sean n’est que fiction, les conflits dans lequel l’auteur les fait évoluer, lui est bien réel. Et c’est à travers leurs yeux, leurs souvenirs et leur mission qu’elle va nous plonger dans cette guerre et nous la faire vivre à notre tour. Elle ne nous fait prendre aucun partie, elle nous en fait simplement prendre la mesure et nous ouvre les yeux sur ce conflit dont on parle pas assez et dont les Irlandais souffrent encore…

Jenny et Sean vont se retrouver confronter à leur souvenirs, et faire face à leurs fautes en nous éclairant au fil des pages sur les attentes et les espoirs de chacun. Au cours de leur investigations, les rebondissements vont être très nombreux, tout comme les révélations chocs, les trahisons mais aussi des secrets bien gardés qui auraient pu donner un autre sens à leur vie, sans en oublier les vieilles rancœurs. Sur leur chemin ils se rendront compte que la haines entre militants est toujours bien présente et qu’ils sont toujours rattachés à leur cause. Que chacun d’eux est prêt à reprendre les armes pour  l’honneur et pour leur meneur. Mais à qui peuvent-ils vraiment faire confiance ? Qui est qui ? Et qui est pour qui ?

Au milieu de ce nouveau chaos intérieur,  Jenny et Sean vont se redécouvrir. Si les années ont passé, leurs sentiments eux, sont toujours intacts, explosifs, impulsifs, à leur image. Un amour dont le feu de la passion à couvé pendant des années dans l’attente de ce souffle qui vient de le rallumer tel un brasier. Mais ont -il réellement une chance ?

La mission de Jenny va les ramener en arrière et ils vont devoir affronter le passé une nouvelle fois, le remuer, le modifier…   y faire face… et l’accepter. Se retrouver face à tout ce qui les avait séparé par le passé, qui les menace encore à ce jour, et qui risque de leur coûter cher une fois de plus en emportant avec eux tout ceux qui les ont suivi.

Jenny arrivera t-elle à mener sa mission à son terme sans trop de dommage collatéraux ? La vérité doit elle vraiment éclater ? Je vous laisse le découvrir dans ce roman empreint d’un réalisme surprenant. Il est touchant, palpitant, addictif, instructif qui a fait battre mon cœur encore et encore. Un roman dont je n’ai pas réussi à définir le genre, Romantique suspense ? Thriller ? Peut-être tout simplement… « Pépite livresque by G. H.David  » !

Un énorme merci à G.H David pour m’avoir permise de découvrir Dark Shadow en service presse dans sa version broché que je vais chérir et relire à mon avis plusieurs fois… Ce roman est pour ma part un coup de coeur mais aussi… un coup dans le coeur …

Mon avis sur Dark Ride un roman de Ana Scott chez Addictives Editions



Titre : Dark ride
Auteur : Ana Scott
Genre : Romance suspens
Editions : Addictives
Ebook : 4.99€

Résumé : Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Après À corps brisés, retrouvez Ana Scott dans une romance sombre et pleine de dangers !

Mon avis par #Carine :

Cassandra, belle-fille du richissime sénateur Ted Barton au destin tout tracé a vu sa vie basculer peut après son vingtième anniversaire… Promise à de brillantes études d’avocate, elle a tout plaqué et fuit sa prison dorée pour un endroit inconnu, sans savoir ce qu’elle allait y trouver… Sur les traces de son passé à la recherche de son père biologique, elle n’aurait jamais imaginé se retrouver dans un univers aussi palpitant et dangereux que représente les BlackAngels, un clan de Bikers dont son père n’est autre que le président. Ce père qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois pour ses douze ans et qu’il lui avait fait la promesse d’être là si besoin. Un homme qu’elle avait trouvé bienveillant malgré tout ce que sa mère avait pu lui raconter et surtout, accompagné d’un jeune homme qu’elle n’a jamais pu oublier…

Et c’est avec des bleus à l’âme, au cœur et au corps qu’elle le rejoindra pour lui demander de la protéger après avoir vécu l’impensable… Mais acceptera-t-il de la garder prêt de lui ? Et s’il ne voulait pas d’elle ? Quoi qu’il en soit, elle refuse de rentrer chez son beau-père et ne veut plus entendre parler de sa mère… Perdue et en danger, elle va croiser à nouveau ce regard sombre et envoûtant qu’elle n’a jamais oublié malgré les années passées, un regard dont elle ne peut se détourner et prêt à la faire vaciller… Elle qui s’était jurée de faire une croix sur les hommes, ce dernier risque fort de tout remettre en question… Et ce… malgré toute l’arrogance qu’il dégage ! Aaron aime les filles faciles dites les brebis, l’alcool et les bagarres, il ne fait pas dans les sentiments, il est un OutlawRiders et fier de l’être. Mais sa rencontre avec Cassie va le troubler plus qu’il ne le souhaiterait et le rendre encore plus impulsif… Cassie est la fille du prés et il n’aura en aucun cas le droit de la toucher…

Ana Scott donne le ton dès les premières pages et nous plonge dans un tourbillon de noirceur… Après avoir vécu le pire, Cassie va se retrouver dans l’univers trash que représente la communauté des Bikers et sera bien forcée de s’y acclimater si elle souhaite y rester. Et tout ne sera pas rose, car qui dit Biker, dit honneur, bagarres, meurtres et illégalité. Nous sommes dans un univers à ne pas mettre en toutes les mains. Si vous aimez les romans à l’eau de rose, celui-ci ne sera pas pour vous . Même s’il reste assez soft pour le genre. L’auteur ne fera pas dans la dentelle et le langage cru employé par les membres du clan est en parfait adéquations avec les personnages.

Nous allons suivre le récit de Cassie et Aaron, une belle histoire de deux âmes sœurs qui étaient faites pour se retrouver… une évidence… mais également le récit de tous les personnages qui gravitent autour d’eux. L’histoire d’un clan qui est avant tout une vraie famille, avec leur code d’honneur et leur lot de péripéties. Un récit qui aborde le thème de leurs lois sans en oublier l’amour et les émotions qui s’y rattachent…

Une histoire intense avec un rythme soutenu dans lequel on se laisse happer et qui s’accentue au fur et à mesure que les pages se tournent. On ne peut à aucun moment faire une pause, ne n’ai pas pu m’arrêter une fois commencé sans en avoir lu le dernier mot.  Les rebondissements sont vraiment nombreux et rendent le récit tellement addictif qu’il en est que plus fascinant. Une addiction qui nous fera passer outre les quelques imperfections qui pourraient nous faire tiquer. Des imperfections qui ne sont pas de l’ordre d’une quelconque incohérence, car tout se tient parfaitement. Mais un simple manque d’approfondissement sur certaines situations qui passent beaucoup trop vite et qui auraient mérité une acclimatation. En même temps, cela évite des longueurs, tout va droit au but et dans ce genre de roman, on ne recherche pas de la guimauve. Grâce à cette narration, on est en permanence sur un fil prêt à se rompre, notre cœur bat la chamade pour nos nos héros et cela ne s’arrête pas avant la fin, pour notre plus grand bonheur !

Des protagonistes hauts en couleur, un rythme qui vous tiendra en haleine du début à la fin plus une couverture vraiment très accrocheuse… vous hésitez encore ? Il ne faut pas si vous en aimez le genre, foncez !

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permise de découvrir Dark ride en service presse et une mention spéciale à Ana Scott qui nous propose en début de lecture un glossaire biker qui nous permet d’en comprendre chaque terme.

Tenter de ne pas t’aimer de Amabile Giusti, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Tenter de ne pas t’aimer d’Amabile Giusti ! Merci à NetGalley FranceAmazon Publishing France & Montlake Romance pour l’octroi de ce service presse !

Titre : Tenter de ne pas t’aimer

Auteur : Amabile Giusti

Éditeur : Montlake Romance

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

RésuméElle : Pénélope, vingt-deux ans, jeune femme marquée par une enfance tragique. Orpheline, elle a renoncé à poursuivre ses études pour rester auprès de sa grand-mère dont elle s’occupe tout en cumulant deux jobs pour parvenir à joindre les deux bouts. Mis à part une mèche de cheveux rose et ses ongles multicolores, rien ne permet de penser que la jeune femme est un esprit rebelle…

Lui : Marcus, à qui la vie n’a pas fait de cadeau et qui, en retour, n’en fait aucun à la vie. Il est imposant, mystérieux, couvert de tatouages et en liberté conditionnelle… De son regard glacial à son langage virulent, tout en lui exprime la colère.

Entre eux : l’hostilité est immédiate. Pourtant, peu à peu, ces deux âmes écorchées se découvrent plus de points communs qu’elles n’auraient pu l’imaginer. Et si l’amour pouvait aider à guérir du passé et effacer la haine et la douleur ?

L’avisdeMya :

Pénélope est une jeune femme qui jusqu’à aujourd’hui, menait une vie très simple. Faute de pouvoir faire des études, elle accumulait deux boulots pour joindre les deux bouts. Surtout qu’elle a sa grand-mère à s’occuper. N’étant pas naïve, elle n’a pas perdu ses rêves pour autant. Comme toutes les femmes, elle rêve au prince charmant et à un happy-end. Mais y croire ne veut pas dire qu’elle l’aurait. Sa seule et courte semblant de relation, était décevante et dangereuse. Son ex est un déséquilibré de première qui lui pourrit la vie.

Mais l’arrivée de Marcus dans sa vie va chambouler son quotidien routinier. Dès leur premier rencontre, il s’est montré sous son mauvais jour. Irascible et canaille comme pas possible. Et Pénélope était trop effrayée pour faire mieux. Malgré les émois qu’il lui suscitait, elle ne s’est pas laissée faire. Son répondant ne faisait que l’énerver un peu plus.

Les jours passaient au même rythme, mais leur animosité s’est transformé en désir mutuel alors que rien n’est possible entre eux. Est-ce bien raisonnable de débuter une liaison qui finira probablement dans d’infinies souffrances ?

Marcus, n’a rien à lui offrir à part quelques étreintes à la sauvette en attendant de déguerpir de cette ville témoin de ses déboires. Et c’est à Penny de s’en accommoder. Il l’utilise comme pis-aller en attendant le grand jour. Et même en sachant ce qui l’attend, Pénélope n’a pu s’empêcher de succomber au charme ravageur de Marcus.

Entre le harcèlement de son ex, la maladie de sa grand-mère et sa relation tumultueuse avec Marcus, Pénny ne sait plus où donner de la tête. Elle est dans une confusion totale. Et possible qu’elle prendra de mauvaises décisions.

Quant à Marcus, sous ses airs de dur, se cache un mec tendre et il y a bien longtemps qu’il ne prend plus Pénélope pour sa vache à lait. La clé de ses difficultés financières. Bien au contraire. Son engouement pour elle, n’est pas seulement charnel. Mais le jour où il a compris qu’il devait passer à l’acte et lui avouer ses sentiments, sa moitié démone est venue éparpiller les cartes dont il en avait besoin pour sa rédemption !

Marcus est dans un dilemme cornélien ! Que choisir sa raison ou son coeur ? Son choix sera déterminant pour son avenir !

Tenter de ne pas t’aimer est une romance contemporaine qui traite le thème des violences et de la rédemption. Une réalité d’actualité malheureusement. J’avoue qu’au début, je me suis ennuyée ferme. Les protagonistes pratiquaient le jeu du chat et de la souris. Se sautant dessus à toute occasion et pour des broutilles. Rien de palpitant ni de nouveau. Et c’était agaçant. En plus, le langage graveleux de Marcus n’a pas arrangé mes affaires. Un langage que je comprends. Car on ne pouvait attendre autre chose d’un ex détenu qui a grandit dans les rues. Mais toujours poussée par ma première impression quand j’ai lu le résumé, je suis allée jusqu’au bout. Et j’ai eu raison car le reste s’est avéré captivant et crûment réaliste. Le retour de Francesca dans la vie de Marcus, a libéré enfin l’histoire de son déroulement linéaire. J’ai commencé à être touchée par le jeu des protagonistes qui se sont révélés plus crédibles au fil des pages. Et à être embarquée pour de bon.

Cette histoire cache bien son jeu, si on fait table rase d’un début un peu long, la suite est un régal !

Bad Boys pour accompagner votre lecture !