En Exclusivité pour vous, Aleen Nygreen nouvelle auteure chez Ethen Editions se dévoile !


Coucou Aleen

Tout d’abord un grand merci à toi de nous accorder de ton temps pour nous parler de ton aventure et de ton roman L’évidence d’une nuit, mais avant, peux- tu nous parler un peu de toi ? Qui es-tu ? D’où viens –tu ? Dis-nous tout ! Ou presque…

Je m’appelle Aleen, j’ai 31 ans et j’habite depuis quelques années à Paris pour rejoindre mon copain mais à l’origine, je suis de la Creuse, la campagne. Je suis professeure et documentaliste dans un CFA. Je crois que j’ai presque tout dit… Ah si, on vient d’accueillir un chaton à la maison 😊

– La question fatidique qui ne déroge pas à la règle de l’ITW lol, d’où te vient cette passion pour l’écriture ?

Je crois que ça vient de J.K. Rowling. Je suis une grande fan de Harry Potter et en attendant son dernier tome, j’avais tellement d’idées que mon cerveau m’a dit « mets les par écrit ». Bien entendu, je n’ai jamais fini d’écrire ce « tome » ! Depuis je n’arrête pas. J’en suis incapable.

-A quel âge as-tu écrit ta première histoire ? Et de quoi parlait-elle ?

Dès le collège, j’ai écrit des poèmes, des paroles de chansons, des petits textes… Mais si on parle de ma première histoire terminée, ça devait être ma fanfiction Harry Potter… le titre « Pas facile d’être une Potter ». J’ai dû l’écrire, il y a un peu plus de 10 ans. J’avais donc 18-20 ans. On suivait la fille de Harry Potter à Poudlard, où un nouveau méchant cherchait à prendre le pouvoir.

-As –tu un rituel pour écrire ? Ou peut-être un endroit bien particulier ?

Je pense que si l’inspiration est vraiment là, je peux écrire n’importe où et n’importe quand mais là, où mon esprit est au top, c’est entre 23h et 5h du matin, à la table de mon séjour, dans la pénombre, musique à fond dans les oreilles ! J’ai l’impression d’être seule au monde, c’est tellement agréable !

-Quel est ton genre de roman de prédilection en tant que lectrice ?

Sans hésitation, romance !! Et principalement romance MxM, c’est très rare que je déroge à ce genre.

– Peux –tu nous donner les 5 premiers titres qui te viennent à l’esprit présent dans ta bibliothèque ?

Alors facile pour commencer, tous les livres de Séverine Balavoine !! Je les ai tous, ils sont incroyables. Ensuite, celui de Juliette Marrati, « Vider l’Océan en 660 minutes ».

Plus classique, « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen.

Alors facile pour commencer, tous les livres de Séverine Balavoine !! Je les ai tous, ils sont incroyables. Ensuite, celui de Juliette Marrati, « Vider l’Océan en 660 minutes ».

Plus classique, « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen.

Pour finir, je dirai « Nos étoiles contraires » de John Green.

-Le dernier qu tu as lu ?

Techniquement je ne l’ai toujours pas fini mais c’est « La gourmandise n’est pas un vilain défaut » de A.L. Morgann

– Parle-nous de ton roman L’évidence d’une nuit. Comment est née cette histoire  ?

Je ne sais jamais réellement comment naissent mes histoires. C’est souvent juste un détail qui me fait imaginer le tout. Là, ça doit être à cause d’une émission de télé que j’ai regardée qui montrait des restaurations de maison avec des entrepreneurs et des décorateurs d’intérieur. Et je me suis dit que ça pourrait être drôle… Alors mes personnages font ces métiers !

– Une source d’inspiration pour tes personnages ? Un casting à nous proposer ?

Pour leur caractère, je prends des petits trucs de moi mais aussi de mon entourage. Je pique par ci, par là. Pour leur physique, je n’ai pas de casting pour cette histoire. Je vais laisser aux lecteurs le plaisir de se faire leur propre image, avec les détails que j’ai donnés et les préférences de chacun.

– Des petits secrets à nous dévoiler sur eux ?

Des petits secrets… Gareth n’est pas le genre à avoir des secrets pour les autres, il dit ce qu’il pense et pense ce qu’il dit.

Hayden a volé une glace dans une épicerie à Londres quand il avait 14 ans, ça compte ?

-Quels sont selon toi leurs qualités et leurs défauts ?

Pour Gareth, il est généreux, sérieux, fort mais tellement obstiné que ça en devient agaçant parfois.

Hayden est quelqu’un de calme, posé, gentil et créatif mais parfois, il peut lui arriver de juger trop vite les gens ou en tout cas de trop s’attacher à la première impression.

– Pourquoi un MM ? L’écriture au masculin était une envie ? un challenge ?

Depuis plusieurs années, je n’écris plus que des MM. Déjà parce que mes lectures sont principalement LGBT+ donc forcément, ça m’influence. Et de plus, j’ai énormément de mal avec les personnages principaux féminins. J’ignore pourquoi.

– Que pourrais-tu dire à nos fans page qui hésitent encore à lire L’évidence d’une nuit ?

C’est toujours compliqué pour moi de « vendre » mes textes mais je décrirais mon histoire comme un feel good, agréable à lire, sans drame avec des personnages qui pourraient être notre frère ou notre ami. Si vous aimez Noël, les romances et les enfants de trois ans tout choupinets, cette histoire est pour vous…

– On a tous un grand rêve, quel est le tien ?

Le mien serait d’être auteure à plein temps bien entendu mais si déjà je pouvais écrire une histoire dans laquelle les lecteurs pourraient se retrouver, s’identifier. J’aimerais apporter de l’espoir et le sourire aux gens.

– D’autres projets livresques en cours ?

J’ai toujours un projet livresque, ma vie tourne autour d’eux. Je publie toutes mes histoires sur Wattpad. Je suis en train d’écrire le troisième tome d’une saga, « It’s definitely you ». La suite de « for him. » qui est mon tout premier roman MM et « problem child. ».

Comment vois-tu ton avenir  dans le domaine de l’écriture ?

J’ignore ce qui m’attend mais tout ce qui compte pour moi, c’est de continuer d’écrire. Peu importe le reste

– On passe au côté ITW délire Made in étoiles, partante ?

Let’s go !!

Questions/ réponses courtes : ta plus grosse

Ta plus grosse peur :

Les serpents ! Je déteste ça ! Mais par rapport à l’écriture, la page blanche, comme tout auteur !

Ta plus grosse honte : 

Euh… J’ai beau réfléchir, rien ne me vient à l’esprit. Je crois que j’ai une capacité d’auto-dérision tellement impressionnante que toute honte que je pourrais ressentir se transforme en amusement !

Ta plus grosse partie de rire :

Impossible d’en choisir une, il y en a trop ! Dès que je suis avec mes amis, les fous rires sont présents !

Ta plus grosse déception :

J’arrive facilement à m’en remettre, je n’ai pas d’énormes déceptions pour quoi que ce soit. Je dirais par contre que je suis déçue quand j’écris une scène mais que le lecteur ne ressent pas ce que je voulais ou lorsque je déçois mes lecteurs !

Ta plus grosse interdiction

Je m’interdis beaucoup de choses et la première serait de tenter d’écrire cette idée de science-fiction qui me trotte dans la tête depuis une dizaine d’année !

Ta plus grosse…. A toi de finir

Passion (en dehors de l’écriture) : La musique, je ne peux pas vivre sans ! Je ne me sens pas bien si je n’écoute pas au moins une chanson chaque jour.

Merci Aleen d’avoir pris de ton temps pour les étoiles, en nous apportant ce petit bout de toi 

Merci à toi !

A l’approche de Noël, Gareth, jeune entrepreneur, se réjouit de passer les fêtes en compagnie de ses amis, sa famille mais surtout Charlie, son fils de 3 ans. Il est heureux de pouvoir mettre son travail de côté, ainsi qu’un certain décorateur qui lui mène la vie dure depuis quelques mois. Mais cette accalmie est de courte durée car, suite à un malentendu, un trouble-fête au costume flashy s’invite à son dîner de réveillon. Gareth va devoir reconnaître l’évidence qui se présente à lui et accepter de se laisser aller à cette nuit qui pourrait tout changer.

L’évidence d’une Nuit est déjà disponible et c’est par là

Résumé :

L’avis de Carine sur le final du roman de Max L.Telliac : Six À nos Âmes Liées


Les Etoiles Des Bibliothèques

41ADtu7-EUL._SY346_Titre: Six, tome 3 : À nos Âmes Liées
Tome 3/3
Auteur: Max L.Telliac
Genre: Romance
Editions: Black ink
Ebook: 4.99€
Résumé:
Quelques mots en conclusion ?

« On a beaucoup dit de moi que je n’étais qu’une brute épaisse. Mais là, je vous assure, je ne suis pas si solide que ça… »
Allez, Hulk, on se mobilise !
« Le petit insouciant, c’est comme ça qu’on me voit ? Moi qui m’accommodais des orages en dansant sous la pluie, je me suis fait foudroyer. »
Un coup de pouce du destin, peut-être ?
« À ceux qui pensent que je suis naïve, je répondrais qu’ils n’ont pas rencontré un Londonien plus instable qu’une grenade… »
Besoin d’un « honey » susurré ?
« Je tiens toujours le rôle du torturé de service. Quand votre vie explose en mille morceaux, que reste-t-il ?…

Voir l’article original 1 291 mots de plus

L’avis de Carine sur le final du roman de Max L.Telliac : Six À nos Âmes Liées


41ADtu7-EUL._SY346_Titre : Six, tome 3 : À nos Âmes Liées
Tome 3/3
Auteur : Max L.Telliac
Genre : Romance
Editions : Black ink
Ebook : 4.99€
Résumé :
Quelques mots en conclusion ?

« On a beaucoup dit de moi que je n’étais qu’une brute épaisse. Mais là, je vous assure, je ne suis pas si solide que ça… »
Allez, Hulk, on se mobilise !
« Le petit insouciant, c’est comme ça qu’on me voit ? Moi qui m’accommodais des orages en dansant sous la pluie, je me suis fait foudroyer. »
Un coup de pouce du destin, peut-être ?
« À ceux qui pensent que je suis naïve, je répondrais qu’ils n’ont pas rencontré un Londonien plus instable qu’une grenade… »
Besoin d’un « honey » susurré ?
« Je tiens toujours le rôle du torturé de service. Quand votre vie explose en mille morceaux, que reste-t-il ? Découvrir qui l’on est ? No way. »
La peur n’évite pas le danger, Jameson.
« Oublier le passé est-il envisageable ? Pas sûr quand il se mêle désespérément au présent. Objectif n°1 : ne plus sombrer. »
Un peu de nerfs, Mademoiselle Tentiller…
« Les questions existentielles attirent souvent vers les ténèbres. Pourtant, je dois me raccrocher à ma lumière… »
Capitaine Azarov, il va falloir vous reprendre !
Marc, Simon, Louise, Adam, Eva et Alex. Six âmes liées.

Mon Avis :

Max L Telliac nous offre un final à la hauteur de mes attentes, et je peux vous dire que je suis plus que ravie d’avoir enfin les réponses aux questions qui me hantaient tout au long de cette saga.

Ce troisième tome fait du bien ! Fini les coups de nerfs ! (À part après l’auteur, mais ça…). On savoure, on se délecte de tout ce qu’on apprend, on se laisse porter avec espoir, même si parfois ça pince un peu et que les larmes s’invitent à notre lecture, car l’auteur joue encore avec nos émotions, et ce dès les premières lignes où elles sont à leur paroxysme. Comment nos trois couples vont pouvoir avancer ? Suffit-il de laisser parler son cœur ? Si pour certains, ce sera le cas, pour d’autres, c’est beaucoup plus compliqué.

Entre rebondissements, tensions, révélations, les doutes et l’espoir, Max L Telliac nous montre le chemin de l’amour et de l’amitié. Le chemin de ces six destins mêlés, différents et pourtant si semblable à la fois. De ces six cœurs tourmentés, torturés qui vont devoir faire face à leurs vérités et se battre jusqu’à lier leurs âmes….

1 – J’ai aimé… cette trilogie

2- Beaucoup… l’intrigue qui ne nous laisse que rarement en zone de confort grâce à l’intensité du récit.

3- Passionnément…. Les trois couples électriques, attachants et attachiants pour certains.

4- A la folie…. Pour son originalité et le talent de l’auteur à nous faire un chassé-croisé plus parfait qui m’a carrément épatée.

5 – Pas du tout… me retrouver dans des situations de stress post lecture ! lol

6- Un coup de cœur… pour la subtile et sublime plume de Max. L.Tilliac qui m’a emportée de A à Z sur trois tomes en me gardant captive de son récit.

Si dans le premier tome, j’avais mes chouchous, dans le second, ce n’était plus les mêmes et me revoilà à changer à nouveau pour que finalement…. craquer complètement de part égale sur les trois couples. L’auteur fait en sorte qu’à tour de rôle, on s’implique dans chacune des histoires qui vont se rejoindre dans une perfection réglée comme sur du papier à musique et surtout, montée de main de maître ! À aucun moment, on ne s’y perd. À aucun moment, on ne regrette de passer à un autre couple. Mais l’avantage dans ce dernier tome, c’est que nos personnages vont évoluer plus souvent ensemble.

Des destins mêlés ? Aucun doute

Des cœurs tourmentés ? Tempêtueusement vrai….

Des âmes liées ? Obviously !

Si j’ai eu l’envie de pousser un peu plus Louise à de nombreuses reprises, l’auteur finit par s’en charger lui-même, après tout, c’est son héroïne et il faut lui faire confiance pour la suite des événements. Il a brillamment mené son cheminement psychologique tout comme celui d’Adam, mais aussi de tous. Haaaaaaa… Adam… le torturé de service qui n’a du prince charmant que sa belle gueule. On l’aime autant qu’on le déteste ! Un connard de première qui va changer au contact de sa belle malgré tout le mal qu’il lui fait. La douce Louise n’a plus rien d’une blanche colombe à ses côtés et finalement, le duo chaotique, imparfait qu’ils ont formé jusqu’alors, leur permet de devenir de plus en plus fort, plus vivant ! Pas invincible pour autant, mais Miss Dario ne s’avoue jamais vaincue lorsque cela concerne Adam… À la croisée des chemins, il lui faudra du courage pour se laisser guider dans la bonne direction… Are you ready Adam ?

En parlant d’invincibilité, notre flic de choc et son ange blond vont finir par se brûler les ailes à force de jouer avec le feu… et les coups de feu. Devant le destin tragique qui s’offre à lui, Marc n’est plus si robuste que ça…  Ce petit insouciant de Simon pourrait être le bon, mais c’est toujours quand tout devient incertain que cela devient clair. Est-ce trop tard pour eux ? Et si la vie devenait moins connasse, Marc aurait-il sa chance ? Même si ce dernier s’ouvre petit à petit, il est et restera cet homme bourru et taciturne qu’il a toujours été. Incapable d’avouer ses sentiments  ? Faut-il encore qu’il en ait… Mais est-ce que Simon pourra s’en accommoder ? Il a beau avoir peur de l’aimer, peur de se donner à lui, peur qu’il le brise pour de bon, le repousser est comme se laisser engloutir au fin fond de l’océan… Et si Marc le repêchait et devenait ce phare qui lui montre la bonne route jusqu’au bonheur ? Et si éprouver c’était vivre enfin ? Avec des si, on refait le monde, mais peut-on changer les gens ?

Eva elle, a pourtant bien changé même si son passé revient comme un boomerang. C’est douloureux, elle plonge, mais plus question de rester K.O. Elle compte bien se battre pour sa vie, pour celle d’Alex aussi. Tout deux doivent affronter les démons du passé pour envisager un avenir. Trop de questions, trop de ressentis, trop de culpabilité pour chacun d’eux, particulièrement pour notre capitaine qui tombe dans les abysses de son désespoir. Il faut se relever et avancer Capitaine ! Regardez droit devant cette magnifique lumière aussi désirable que sauvage qui détient votre cœur… Pourra-t-elle être assez forte pour vous sortir des ténèbres ? Mais au final, qui est la lumière de l’autre ?

Les émotions sont là et ne nous quittent pas. Les rebondissements et les révélations nous touchent et nous mettent à terre avec nos héros. On se relève et avance avec eux pour le meilleur… et pour le pire. Ils ravissent nos cœurs et font chavirer nos âmes avec force et passion. Je me suis posée la question du pourquoi j’ai été tellement accrochée à ces six personnages. Et je pense que c’est tout simplement le fait que l’auteur a créé des personnages vrais. Tantôt imposants, sans filtres, subtiles et tantôt doux, farouches, perdus ou encore exécrables, ce sont des héros qui peuvent sombrer, tomber de leurs piédestaux et montrer leurs faiblesses. Des héros qui n’ont pas peur de dévoiler leurs sentiments, ni de se mettre à nu lorsque cela va s’avérer nécessaire alors, qu’ils étaient tout le contraire. Des héroïnes de caractère malgré les apparences. Elles savent ce qu’elles veulent et surtout ce qu’elles ne veulent pas et feront tout pour obtenir de leurs moitiés plus que leurs cœurs… Car pour les obtenir, ils ont besoin de se trouver…. Briser leurs carapaces et voir le reflet de leurs âmes. Tous les six ont une personnalité forte dans leur genre, et tous avancent d’une manière différente et pourtant à la fois semblable.

Vous l’aurez compris, j’ai plus qu’adoré cette trilogie originale qui nous propose un combo parfait de sensations, d’émotions et d’amour à toute épreuve. Un mélange de genre et un dynamisme qui ne pourra que vous emporter à votre tour. Les thèmes abordés sont assez variés et malgré cela, Max L.Telliac fait avec eux comme avec ses héros. Il va tout mêler, nous tourmenter et enfin tout lier pour nous offrir une chute à la hauteur de sa plume. À la hauteur de ses protagonistes. À la hauteur d’un roman coup de cœur…

Marc, Simon, Louise, Adam, Eva et Alex. Six âmes liées. Un trilogie à ne pas manquer !

 

Wild Rush – 2 – Heaven Sign de Mychele S.


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Heaven Sign, le 2e volet de la saga Wild Rush de Mychele S. Un magnifique voyage émotionnel et en musique à ne pas manquer.

Titre : Wild Rush – 2 – Heaven Sign

Auteure : Mychele S.

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Heavenly IllusionLien d’achat 

Résumé : Longtemps, Logan Carson a cru que son existence ne serait que musique et femmes. Mais le destin va se charger de chambouler l’univers du chanteur.
Sans qu’il s’en aperçoive, il aura suffi d’un instant pour que tout bascule.
Après la tragédie qui les a séparés, et des mois de silence et d’absence, Logan sera-t-il en mesure de laisser Josie réinvestir sa vie ?
Il ne peut que s’y résoudre, car désormais tout a changé.
Pourtant, dans ce monde où le succès de Wild Rush va grandissant, leur histoire semble vouée à l’échec avant même d’avoir pu éclore…
Car le passé pourrait bien devenir l’ombre de leur avenir.

L’avisdeMya 

Un an après Heavenly Illusion, le premier tome de Wild Rush qui m’a laissé un goût amer dans la bouche et un trou dans le coeur, me voilà encore au rendez-vous pour vous partager mon ressenti sur Heaven Sign, le deuxième volet de cette saga élaborée sous le signe de la musique et des émotions fortes. Un deuxième tome à la hauteur de la plume talentueuse de Mychele S., aussi addictif et déchirant si ce n’est plus que le premier. L’auteure nous embarque encore une fois et sans préavis pour un voyage émotionnel qu’est l’histoire de Josie et Logan. Si vous avez lu Heavenly Illusion, vous savez déjà quels rôles leur a été attribués. Mais une piqûre de rappel ne risque rien. Josie est la cousine de Lara et Logan est le chanteur du groupe Wild Rush. Je ne sais pas vous, mais je n’avais pour lui aucune sympathie. Je le trouvais superficiel, je m’en foutiste et un peu trop queutard pour attirer mon intérêt ! Malheureusement, Josie est tombée dans son piège. Mais faut avouer qu’elle n’avait aucune arrière-pensée en tombant dans ses bras le temps d’une nuit. Une parenthèse plaisante mais sans suite, c’est ce dont elle avait besoin en ce moment-là. Et Logan avait toutes les qualités pour le lui offrir. Il ne risque pas de s’attacher à elle ni elle de lui. Tous les deux profitent l’un de l’autre dans un moment d’oubli salvateur sans aucune attente.

Mais après le drame, la vie de Josie a volé en éclats. Elle a perdu totalement le contrôle sur sa vie. Les masques sont tombés, et les démons sont revenus la tourmenter car, la seule personne qui les tenait à distance n’est plus… Huit mois après, Josie essaie encore de retenir la bride haute à ses pensées noires qui la propulsent à chaque fois dans un abîme sans fond. Aujourd’hui, elle a des responsabilités envers un être innocent et elle se doit d’être à la hauteur. Mais, la vie n’a pas l’air de vouloir d’être clémente avec elle. Elle est dans les ennuis jusqu’au cou. Surendettée, sans ajouter la protection un brin trop possessive jusqu’à devenir malsaine de son collègue avec lequel elle a commis l’erreur de s’en approcher de près. Heureusement, son proprio, patron et meilleur ami est là pour lui botter l’arrière-train au besoin pour lui rappeler son devoir envers Heaven. Retrouver son coup d’un soir pour lui offrir une vie meilleure que celle qu’elle peut se permettre en ce moment. La mettre en sécurité car, elle sent que le vent souffle dans le mauvais sens comme il l’a toujours fait en ce qui la concerne… Elle n’a pas droit au relâchement ni au découragement. Elle doit être forte… Pour Elle… Son ancre, sa finalité, son ÉDEN. Et c’est de là qu’est partie l’histoire… Réécrire son histoire avec Logan Carson, ce n’était pas ce qu’elle avait prévu. Mais ce dernier, lui a prouvé qu’il était digne de son intérêt et surtout de sa confiance qu’elle avait perdue depuis belle lurette.

Huit mois après, Logan Carson est devenu autre… Il n’est plus le sale type cavaleur qu’on connaissait, ni le clown du service qui avait toujours une blague douteuse dans son jabot. Exit les airs conquérants, les sourires factices, les fêtes extravagantes, les soirées de beuverie et les coucheries faciles avec les midinettes qui pilulent dans le sillage du groupe. Aujourd’hui, c’est un mec réfléchi, mature et prend son rôle de médiateur dans cette bande d’amis qui partent en dérive au sérieux. Entre Bax qui régit mal le drame qui l’a frappé et la colère, sa sœur qui file du mauvais coton, il y a bien trop de boulot pour penser à faire le mariole. Apaiser la tension au sein du groupe, gérer les répétitions, le stress d’avant concert, lui demandent beaucoup de concentration et de maîtrise de soi. Bref, méconnaissable mais bien plus intéressant…Pour celui-ci, je signe quand et ou vous voulez… Ce nouveau personnage m’a séduite et a effacé les faux airs qu’il se donnait pour faire son intéressant, il adorait être le clou de l’attention générale.

Mais la surprise qui l’attend à la fin d’un de leur concert pourrait bien entamer cette patience et  vriller ce self-control qu’il a mis longtemps à cultiver…

Encore une fois, Mychele S. a prouvé qu’elle était une auteure de grande envergure. Elle nous a offert une magnifique histoire avec moult émotions à vif, du suspense, des rebondissements et beaucoup de palpitations à me faire crever de peur. Elle a éprouvé mes nerfs, ma patience, m’a vrillé les tripes et torturée jusqu’à la maudire ou peut-être la remercier de me donner autant de frissons. Avant le mot fin de l’histoire, je ne savais plus encore où j’en étais. Mais à la fin, je me suis rendue, vaincue par son imagination sans limite, sa capacité de me transporter dans son univers d’auteure sadique…

Elle nous a fait don d’espoir, de seconde chance, de personnages humbles,forts et touchants, des larmes, des sourires et pleins d’autres ingrédients pour faire de cette histoire une bombe qui ravage tout ce qu’elle croise sur son chemin. Une réussite, en un seul mot, MAGISTRALE.

Une belle couverture, et un roman joliment illustré par des notes musicales, un récit rythmé pour nous faire voyager en musique et un titre parfait pour cette romance. Heaven Sign n’a pas été choisi par hasard et il a une signification loin d’être anodine. Vous comprendrez le pourquoi du comment si vous succombez à la tentation nommée Logan Carson qui saura vous convaincre de l’aimer comme il le mérite. Josie n’est pas en reste, elle gagnera votre respect par son fort caractère ainsi que sa douceur. Côtoyer une célébrité convoitée jusqu’à la psychose n’est pas de tout repos et demande un courage à saluer en courbettes S.V.P.

Une plume magnifique, pleine de sensibilité, fluide et addictive comme à son habitude et un texte impeccable, et oui c’est important de le souligner aussi ! Bref, une lecture coup de coeur que je vous recommande de lire. Surtout, ne pas manquer Heavenly Illusion. Il est essentiel de le lire avant de découvrir Heaven Sign.

Merci Mychele S. pour l’envoi du service presse et pour ta confiance ! Continue de faire vibrer nos cordes sensibles, on adore trop cela.

104118884_2570906013011106_4512408194515704608_n

 

 

 

Les papillons se cachent pendant la pluie de Danielle Guisiano !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Les papillons se cachent pendant la pluie de Danielle Guisiano dont le premier pas dans l’auto-édition est une magnifique réussite. Une romance feel-good qui véhicule des messages forts et poignants ! Ne manquez surtout pas le rendez-vous du 1er juillet !

Titre : Les papillons se cachent pendant la pluie

Auteure : Danielle Guisiano

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance feel-good

Broché : Lien d’achat

Résumé : Le hameau de Sivergues n’est pas un lieu comme les autres. Il répare les ailes froissées des papillons après la pluie. Blanche est loin de se douter que le chaos de sa vie la dirige vers une rencontre décisive. Si elle a quelqu’un à découvrir, c’est avant tout elle-même. Quant à Eddy, son taciturne voisin, il trace son chemin, solitaire. Le destin va réunir ces deux âmes à vif.
Entre passé et avenir, leurs vieux démons s’agitent. Rien ne sera facile, pourtant le moment est venu d’ouvrir les ailes pour s’envoler.

L’avisdeMya :

Que dire sur Les papillons se cachent pendant la pluie ? Une histoire de seconde chance ? Oui, certainement elle l’est. Elle nous livre un message fort et poignant sur des thèmes d’actualités qu’on n’aborde pas assez souvent. Probablement par pudeur. Un message fort sur la reconstruction après un traumatisme fatal.

Là où se trouve la persévérance, survient le miracle comme le dit si bien le proverbe. Les traumatismes que certains subissent dans le passé les modèlent de telle façon qu’ils se reconstruisent soit positivement ou négativement. Certains, s’en servent pour qu’ils deviennent une force et malheureusement pour d’autres, ils deviennent une faiblesse, un fardeau lourd qu’ils portent jusqu’à leurs derniers souffles.  Les papillons se cachent pendant la pluie est une histoire d’espoir, une romance qui nous fait sentir mieux, voire, elle ouvre une parenthèse positive et efface les ardoises déjà trop noircies et cela malgré la souffrance jusqu’aux larmes qui suinte entre ses lignes.

Blanche, l’héroïne de ce roman, est cassée. Sous les vêtements BCBG, une tonne de maquillage et ses airs assurés, se cache un être fragilisé par un mal-être qui ronge ses entrailles. Depuis son enfance, on lui a fait comprendre qu’elle doit tripler d’efforts pour obtenir ce qu’elle voudrait. Et aujourd’hui, elle n’a toujours pas arrêté. Avoir la reconnaissance de sa hiérarchie et rendre son père fier d’elle, c’est tout ce qu’elle demande… Mais les obtient-elle pour autant ? Non, loin de là. Ses chefs s’octroient ses réussites, ses sacrifices au détriment de sa santé morale et physique et son père est un éternel insatisfait, rien n’est encore assez bien pour lui.

Aujourd’hui, rien ne tourne rond dans sa tête et encore moins dans son corps. Blanche est au bord du burn-out. Aucun moyen de contrôler ses émotions à fleur de peau. Peut-être qu’un séjour forcé à La Tarasque, la maison que lui a léguée une tante inconnue, la guérira de ses maux. Peut-être… Mais à croire que le destin se ligue lui aussi contre elle. Un fantôme revenu de son passé ne fera qu’accentuer son mal-être. Le seul recours qu’elle a trouvé pour s’en défaire, c’est se cloîtrer en elle-même et rejeter tourtes les mains tendues de ceux qui l’aiment. Car Blanche, malgré ce qu’elle croit, elle est aimée. Par ceux qui sont présents dans la joie autant que dans les peines et même par ceux qui sont partis… La preuve, elle l’aura quand elle pourra se remettre du tourbillon des déceptions, du rejet qui l’aveugle, ce mal qui est devenu son compagnon de jeu jour et nuit. Des années de maltraitances, pas physiques non, ces blessures sont visibles à l’œil nu et cicatrisent avec le temps. Mais celles de l’âme sont les pires car, elles sont indétectables et leurs cicatrices nous façonnent peut-être pas de la meilleure façon. Blanche croit avoir le contrôle sur sa destinée mais, elle ne sait pas qu’elle est en train de perdre celui de son corps et celui de son cœur. Blanche doit se relever, se prouver que tout ce qu’elle a vécu n’est un accident de parcours. Se réconcilier avec elle-même, se pardonner et pardonner. Il sera temps de renouer avec l’amour, celui qui la complète, la rend belle, confiante en elle et en l’avenir. D’ailleurs, elle n’a pas le choix, si elle veut vivre et pas seulement survivre. Soit elle prend son destin en main et laisser l’amour des siens la guérir ou sombrer jusqu’à ne plus pouvoir se relever !

Quant au personnage principal, lui, ne se met pas beaucoup au devant de la scène. Malgré que sa vie pue le mal-être autant que celle de Blanche. Il cède la place à l’héroïne pour qu’elle extériorise sa douleur, ses peines, ses doutes et ses incertitudes. Et ne nous lâche que quelques bribes sur lui, sur sa vie et sur son vécu… Aujourd’hui, il a occulté le passé, la douleur, la colère car il a eu la chance de croiser de belle personnes qui l’ont aidé à se retrouver, à retrouver sa sérénité, à faire la paix avec lui-même et voir ce qu’il y a de beau dans le monde. Aujourd’hui, il est arrivé à se pardonner, à pardonner et avancer sans penser à l’avenir et ses incertitudes, se contenter de ce que le destin lui réserve. Mais Blanche n’a pas eu cette chance ou pas assez de temps pour qu’elle reçoive le même traitement qui l’aidera à redresser la barre de son navire en plein naufrage. Ces belles âmes l’ont remise sur son chemin et il pourrait enfin prouver sa reconnaissance en lui donnant à son tour ce qu’il a reçu. Mais le laissera-t-elle faire ? Connaissant Blanche et son entêtement à avancer dans une carrière qui la détruit à petit feu, pas vraiment sûr !

Laisseront-ils l’amour les guider vers le bonheur dont ils ont été privé jusqu’à présent ?

Ils s’aiment tendrement, sauvagement, audacieusement, infiniment pour reprendre les mots de l’auteure que je trouve magnifiques et justes.

Une belle et émouvante histoire d’amour à thèmes qui nous vrillent le cœur et nous touchent à l’âme. Un amour qui se laisse lire et se déguster, né en pleine Provence, dans un milieu rural, rustique et dont les magnifiques paysages que l’auteure nous décrit avec réalisme, émotion et amour, nous donnant l’impression de faire partie du casting, car on vit l’histoire et on vibre en direct. Un vrai plaisir de voir autant de solidarité et de soutien, de convivialité entre ses braves gens. Dans leurs moments de partages, dans la joie mais, aussi dans la peine, présents les uns pour les autres. Des moments qui embellissent les lèvres de moult sourires.

Et je ne vous parle même pas des émotions intenses que dégage la plume de l’auteure. Je ne saurais les décrire à leur juste valeur alors, je vous laisse le plaisir de la découverte. On ressent son investissement total et une implication très personnelle, ce qui infuse une véracité, un impact et une haute sensibilité à ses mots. On a autant envie de rire que de pleurer. Et il n’y a pas de règle, on peut passer autant à l’un qu’à l’autre entre deux ou quatre pages. Bref, vous l’aurez compris, Les papillons se cachent pendant la pluie a été un coup de cœur et mille coups au cœur. J’ai eu le cœur brisé par autant de douleur, de peine mais aussitôt pansé par des petits trucs qu’on pense anodins mais qui se révèlent de vrais petits bonheurs. Une amitié, une main tendue, une gentillesse, un mot, une pensée ou juste une expression sur le visage et le sourire revient effaçant la boule qui monte dans la gorge.

Merci à Danielle Guisiano pour cette magnifique romance feel-good qui m’a conquise par ses messages subliminaux, son clin d’œil à l’espoir, à l’amitié, par ses mots et aussi par ses personnages tellement attachants et surtout par toutes ses émotions exacerbées !

106228274_309440366884497_7157763380157257239_n

 

L’avis de Charlotte sur Lié par l’honneur #1 Des hommes d’honneur de SE Jakes


Bonjour les étoiles ! Je vous partage mon avis sur Lié par l’honneur #1 Des hommes d’honneur de SE Jakes publié chez Juno Publishing.

Titre : Lié par l’honneur

Auteur : SE Jakes

Genre : Homoromance érotique

Editions : Juno Publishing France

Ebook : 4,49 €

Broché : 17 €

Résumé :

Une promesse oblige deux hommes à se mettre à nu… complètement.

Un an auparavant, lors d’une mission qui a mal tourné, Tanner James n’a pas réussi à sauver la vie de Jesse, son coéquipier des Rangers de l’armée. Avant de mourir dans cette jungle sud-américaine, Jesse lui a arraché une promesse qui ne laissera pas Tanner tranquille tant qu’elle ne sera pas remplie – peu importe ce qui lui en coûtera.

Damon Price aimait Jesse, mais les problèmes dans leur relation avaient atteint leur point culminant juste avant que Jesse parte pour sa dernière mission. Maintenant un Dom réticent et un homme toujours en deuil, il n’est pas ravi lorsque Tanner apparaît dans son club BDSM. Et encore moins satisfait de la dernière demande de Jesse – que Tanner le remplace pour une nuit.

Après un début difficile, Damon se rend compte que le soldat coriace, malgré ses protestations, meurt d’envie de donner le contrôle à quelqu’un. Et Tanner ressent une hésitation, une insécurité chez Damon qui le fait se demander s’il est simplement un substitut de Jesse, ou si leur connexion provisoire pourrait devenir quelque chose de plus.

Pour l’amour de Jesse, ils acceptent d’essayer un weekend ensemble.

Mon avis :

Lié par l’honneur est une romance érotique, de fait, il y a beaucoup de scènes explicites, d’autant plus que l’un des personnages dirige un club BDSM. Chaleur garantie !

Un an que Tanner a fait une promesse à son coéquipier mort au combat et qu’il attend cette date pour pouvoir respecter sa parole.

Un an que Damon tente de faire son deuil et qu’il essaye de continuer sa vie après la perte de son amour, Jesse.

La rencontre entre les deux hommes est pour le moins difficile pour l’un comme pour l’autre. Mais en mémoire de Jesse, ils acceptent de respecter sa dernière volonté : le remplacer en tant que soumis pour une nuit.

L’entrée en matière est directe, dès le premier chapitre, l’auteure nous immerge immédiatement dans l’univers du Dominant, a l’instar de Tanner qui n’est pas initié. Ce dernier est quelque peu perturbé par cette séance et par cet homme. Cette soirée marquera le début d’une remise en question pour Tanner, mais aussi pour Damon.

Tous les deux ont des choses à régler. Tanner a du mal à accepter la mort de son frère d’arme, dont il se sent responsable. La culpabilité le ronge et il a tendance à avoir un comportement autodestructeur. Damon de son côté, en plus de la difficulté à faire son deuil, a un passé lourd à supporter, il en fait toujours des cauchemars. Heureusement qu’il peut compter sur son ami de toujours, LC. Difficile pour eux d’avancer et de trouver ce qui est bon pour leur vie. Pourront-ils compter les uns sur les autres pour se sortir des schémas dans lesquels ils s’enferment ? Le jeu de Domination et de soumission leur apportera-t-il le réconfort attendu ?

Cette romance oscille entre érotisme, suspense, douleur et tendresse avec fluidité. Tanner et Damon se livrent petit à petit. J’ai aimé suivre tout au long du roman leur cheminement, leurs remises en question et leur évolution. On en apprend aussi un peu sur LC, qui peut-être, sera le personnage principal du tome 2 ?

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour ce service presse qui sort de l’ordinaire.

Extrait :

Il était impossible de briser la promesse faite à un mort.

Damon l’étudia pendant quelques minutes. Tanner n’était pas du genre à être mal à l’aise et il n’allait pas commencer maintenant. Finalement, Damon dit :

— J’ai entendu dire que vous aviez un message de la part de Jesse. Et je jure devant Dieu que si vous vous foutez de moi, je vous fais passer la tête à travers le mur.

Tanner renifla malgré lui.

— Oui, bien sûr. J’aimerais vous voir essayer.

Damon s’écarta du bureau et se tint nez à nez avec lui.

— Parlez.

Parlez. Oui, comme si c’était facile.

— Jesse m’a dit de venir ici – de vous demander. De vous dire…

Bon sang. Il bougea, conscient que la proximité de Damon le faisait flipper. Si cela n’avait pas été pour Jesse, Tanner aurait pu tenter quelque chose sans y réfléchir à deux fois.

Comme s’il savait à quoi Tanner pensait, Damon leva un sourcil et sa bouche se courba en un demi-sourire moqueur.

Rien à foutre.

— Je suis supposé vous dire d’avoir une séance avec moi. Jesse le voulait.

— Une séance ? répéta Damon.

— Oui. Je suis supposé vous laisser être mon Dom. C’était la dernière volonté de Jesse.

Damon pâlit, recula d’un pas, puis d’un autre.

— C’est une mauvaise blague ?…

MONTAGEMR LIE PAR L'HONNEUR 1

L’avis de Charlotte sur Mr Alpha de Marion Laurent


Coucou les étoiles, après l’interview pour découvrir l’auteure : Marion Laurent, je vous partage mon avis sur Mr Alpha publié aux Editions Addictives.

Titre : Mr ALPHA

Auteur : Marion Laurent

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook : 4,99

Résumé :

Elle ignore tout du désir. Il va l’instruire.

Quand son portable RedLine sonne, Lola devient une autre.
Elle n’est plus l’assistante fauchée d’un patron aussi charismatique qu’invivable.
Elle devient Crystal, une femme sensuelle, érotique, se prêtant aux fantasmes de ses clients anonymes par téléphone.
Entre tous ces hommes, un seul se démarque : Mister A. Autoritaire, possessif, mystérieux, il lui fait vivre des nuits de folie.
Mais se rencontrer en vrai pourrait bien tout faire voler en éclats !

Mon avis :

Laissez le charme de Mr Alpha opérer !

Lola est l’assistante d’un patron arrogant et insupportable. Dans sa vie, elle se débrouille seule et compte bien montrer qu’elle est capable de s’en sortir sans aide… Jusqu’au moment où, rattrapée par les problèmes financiers, elle cède à la proposition de sa colocataire et devient, certains soirs, Crystal, charmante jeune femme assurant aux hommes qui l’appelle un moment de plaisir érotique. Parmi eux, Mister A, avec qui le courant passe de mieux en mieux et qui assure à Crystal de chaudes nuits. Mais Lola est entière, comment rester détachée de son personnage de Crystal ?

Lola est touchante dans son inexpérience et se lâche en devenant Crystal. La jeune femme répond à des demandes parfois classiques, parfois surprenantes. Certaines m’ont beaucoup fait rire. Dans toutes les situations, elle fait face, avec pour conserver cet emploi qui peut la sortir des soucis d’argent. Cependant, un de ses clients se détache du lot : Mister A, homme autoritaire, qui sait ce qu’il veut et ne perd pas de temps en futilité, un homme qui donne chaud, très chaud !

Au fur et à mesure de ses rendez-vous, la frontière entre elle et son personnage devient flou. Arrivera-t-elle à faire la distinction pour ne pas se perdre en cours de route ? Je me suis rapidement attachée à Lola et j’ai pris un grand plaisir à suivre son évolution, ses expériences, ses doutes… Mister A, au-delà de la chaleur qu’il suscite, m’a surprise par sa personnalité que l’on ne devine pas aux premiers abords.

Merci à Carole et aux Editions Addictive pour cette romance que j’ai adorée. Les émotions sont au rendez-vous, l’humour aussi. La plume de l’auteure, Marion Laurent, est fluide, rythmée et addictive. Je suis rentrée dans l’histoire dès les premiers chapitres pour ne plus en sortir, n’arrivant plus à décrocher. J’ai passé un très bon moment de lecture !

Extrait :

Vingt heures précises, mon téléphone se met à sonner. J’hésite un instant et finis par décrocher en m’asseyant sur mon lit, puis en me redressant aussitôt pour me donner une certaine contenance.
– RedLine à votre service, dis-je après une longue inspiration.
– Bonsoir, quel est ton nom ?
– Crystal.
– Bonsoir Crystal. Je viens d’appeler la centrale qui m’a dit que tu étais nouvelle. J’adore les nouvelles.
– Je suis à votre service, réponds-je sans savoir quoi dire de plus.
– Que portes-tu ?
J’avale difficilement ma salive. Ce client semble pressé.
– Une robe fendue noire avec des talons aiguilles.
– Et dessous ?
– Des bas en dentelles, dis-je très vite en fermant les yeux.
– Ça me plaît.
– Comment dois-je vous appeler ? tenté-je pour orienter la conversation loin de mes sous-vêtements.
– Tu n’as qu’à m’appeler « monsieur ».
OK, un mâle dominant, tout ce que je déteste.
– Très bien, monsieur. Que souhaitez-vous ?
– Te sens-tu capable de jouer différents scénarios ?
Mon cœur bat la chamade et mes mains sont moites. Il est encore temps de raccrocher. Je jette un œil sur mon bureau et regarde la ligne rouge de mon découvert bancaire. Je prends une profonde inspiration et ferme les yeux. C’est parti, Crystal prend les commandes.

Bonus : L’interview de Marion Laurent !

MONTAGEMR ALPHA

Colocs, désirs & autres complications de Jeanne Pears aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Colocs, désirs & autres complications de Jeanne Pears publié aux éditions Addictives. Une superbe romance qui abordent des thématiques qui ne laissent pas insensible !

Titre : Colocs, désirs & autres complications

Auteure : Jeanne Pears

Éditeur : éditions Addictives

Genre : Romance

Résumé : Il ne devrait pas céder. Il le fera quand même.
Shane est décidé à reprendre sa vie en main. Nouveau boulot, nouvelle maison, il va faire profil bas et, surtout, pas de vagues.
Alors ce n’est pas le moment de craquer sur l’une de ses colocs !
Le seul problème, c’est que Callie est aussi belle que piquante, aussi vulnérable que complexe… et elle le rend fou !
Ce n’est pas une bonne idée, sa raison lui hurle de s’éloigner, son cœur se méfie… mais Shane n’a jamais su résister à la tentation.
Pour le meilleur ou pour le pire ?

L’avisdeMya

La série des Colocs de Jeanne Pears continue de nous charmer avec ce volet consacré à Shane et Callie. La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et plus engagée. Car, cet opus relève des thématiques d’actualité hautement sensibles et qui ne laissent point indifférent. Si les histoires des colocs me plaisent assez car, on y trouve toujours une bonne ambiance, du moins électrique. Mais cette colocation entre Shane et Callie va se révéler encore plus piquante, plus addictive et riche en émotions ! Une coloc qui va très dangereuse pour la tranquillité de leurs états d’esprit et pour leurs résolutions.

Shane vient de sortir de prison et a eu la chance de se trouver un boulot chez un patron pas très regardant mais il doit faire ses preuves quand même et un toit sur la tête. Et rien que pour cela, il doit absolument se tenir à carreau. Mais dès qu’il a croisé le regard de Callie, il a senti les ennuis arrivés sans qu’il puisse leur faire barrage ! Effectivement, cette dernière est d’une joie de vivre communicative, d’abord facile, blonde et pulpeuse, tout à fait son genre de femmes et il se pourrait bien qu’il craque pour elle. Heureusement, l’appel de son petit copain freine tout de suite ses ardeurs le sauvant d’une situation malvenue surtout en ce moment. Aujourd’hui, fini les bêtises, il a besoin de se recentrer sur lui-même et se concentrer sur l’essentiel. Mais dites-cela au destin qui n’a de cesse de se jouer d’eux, comme les tenter en les éclaboussant d’un tourbillon de désir auquel ils ne pourront pas résister.

Callie est en effet casée mais loin d’être heureuse et épanouie comme le devrait être une femme amoureuse. Sous les apparences, se cachent des blessures béantes. Les yeux rieurs pleurent en permanence et le sourire n’est qu’un dessin sur les lèvres pour leurrer son entourage. Si elle ne peut se cacher à sa meilleure amie, Beth, comme elle le fait à son entourage, elle ne pourra le faire à Shane qui a la faculté de lire en elle et regarder au-delà de sa bulle protectrice, un regard qui la met à nu…

Si la relation entre Shane et Callie a pris un mauvais départ, la suite nous prouvera que ce n’était qu’un contre temps. Car eux-deux, c’est une évidence. Leur amitié est une évidence. Leur complicité est une réalité qu’on ne peut nier… Entre eux, c’est beaucoup de tendresse qui fait plaisir à voir. Ils se complètent et s’aident mutuellement. Callie a compris son importance grâce à Shane qui n’a de cesse de lui prouver qu’elle est essentielle dans sa vie et qu’elle est une personne à part entière. Qu’elle doit vivre pour elle et non pour les autres. Suivre ses envies et pas celles des autres. Elle a arrêté enfin de se cacher que cette relation est malsaine et toxique pour elle. Une relation qui n’est qu’une série d’humiliations, de rabaissements et d’atteinte à son psychique. Grâce à lui, elle s’est sentie enfin libre et entière. Épanouie et séduisante à ses yeux et dans ses yeux. Shane qui se croyait fort et libéré de sa colère, ce n’est que proche d’elle qu’il se sent vraiment apaisé et serein. Elle l’aide à se reconstruire, à rattraper ce qu’il a perdu et tourner le dos à son lourd passif.

Les éprouves qu’ils subiront les rendront plus forts, plus résistants. Leur amour y veillera !

Encore une belle histoire que nous offre Jeanne Pears. Des thèmes émouvants qui nous affectent et nous brisent le cœur à des moments où la maltraitance psychologique que subie Callie devient insupportable. En contrepartie, elle nous offre aussi de belles amitiés qui au fil des pages sont devenues le moteur de cette histoire. Il y aussi des situations anecdotiques qui nous rendent le sourire et pansent nos plaies. En somme, une très belle histoire avec des personnages attachants, secondaires compris. Un récit qui alterne noirceur à cause de certaines thématiques qui seront les point forts de cette histoire, amenant l’émotion à son paroxysme, et aussi une légèreté si salvatrice que le sourire ne demandait qu’à naître sur mes lèvres.

Je recommande.

Merci Jeanne ainsi qu’aux éditions Addictions pour cette superbe lecture qui m’a touchée jusqu’aux larmes et fait aussi rire !

105881267_1494635287365278_9155958379330746077_n

Pile à lire du 22 au 28/06 !


Hello les étoiles, voici quelques sorties de la semaine qui ont rejoint nos PAL en service presse et d’autres qu’on aimeraient acquérir en numérique en papier ! Avec la participation de : Tamara Balliana, Cyplog éditions, Editions Addictives avec Lou Everly et Ana K. Anderson, Black Ink éditions avec Shelby Kaly, Natacha J. Collins, Lou Marceau et L.J.Shen

  • Montlake Romance

Avec la sortie numérique et en broché de Je veux un homme qui… de Tamara Balliana.

Résumé : Oriane aime Jules, Jules veut l’aider à trouver l’amour.

Oriane, jeune policière sportive et célibataire, ne rencontre que des hommes qui ne l’intéressent pas, ou qui ne sont pas disponibles à l’instar de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel, qu’elle aime secrètement depuis l’adolescence.

De son côté, Jules est plutôt préoccupé par la préparation de sa soirée, qui s’annonce mémorable. Pari réussi… mais pas tout à fait comme il l’imaginait ! Voir tous ses plans partir en fumée, et se retrouver au poste menotté par Oriane ne faisait certainement pas partie du programme. Mais à cette occasion, lui qui n’a toujours accordé qu’une attention distraite à la jeune femme, s’aperçoit qu’il peut compter sur elle.

Petit à petit, leur amitié se développe, et Jules entreprend d’aider Oriane à trouver l’amour au moyen d’une liste : celle des qualités indispensables à l’homme de sa vie. Mais comment faire comprendre à Jules que le seul homme qu’elle veut, c’est lui ?

  • Cyplog éditions

Vous avez aimé la version numérique de Ennemis… et plus de Anna Katmore ? Soyez heureuses, la version papier arrive dans les librairies le 23 juin. (Lien Précommande)

51x7ktAM7dL._SX323_BO1,204,203,200_

Résumé : Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment dans la tête d’Anthony Mitchell, mais tu y prends vraiment beaucoup de place.  Fille d’un général, Samantha Summers n’a pas la vie facile. En effet, déménager d’un continent à l’autre tous les deux ans, quand on est une adolescente, aide peut-être à apprendre quatre langues en un temps record, mais ça tue aussi toute vie sociale. Et quand un mec totalement craquant lui en fait baver parce qu’elle est la cousine d’une fille avec qui il est sorti – fille qui l’a largué, en plus –, la perspective de l’année scolaire à venir donne envie à Sam de jeter l’éponge. Mais le plus énervant dans tout ça, c’est que pour une raison qui lui échappe, elle ne peut s’empêcher de rêver de ce garçon impossible. Et bon sang, il embrasse vraiment bien ! Et pas que dans ses rêves…

  • Black Ink éditions 

Overdose, le premier tome de Black Fidelity de Shelby Kaly arrive dans vos PAL numériques le 24 juin. Êtes-vous  prêtes d’accueillir Lynn et le leader de Black Fidelity ?

Résumé : Quand Lynn, assistante personnelle renommée de Los Angeles, est engagée par le manager du célèbre Jett Campbell, elle n’imagine pas le chaos qui l’attend.
Le leader charismatique des Black Fidelity a pour devise « sexe, drogue & provocations » sans se soucier des répercussions de sa vie sur le groupe.
Leur rencontre va être explosive et la tension à son comble alors que des sentiments et des désirs contradictoires s’ajoutent à l’équation.
Entre mensonges, jalousie et son passé qui resurgit, Lynn pourra-t-elle sauver la rockstar de ses tourments ?

  • Éditions Addictives

La sortie papier pour les fans de Scottich bastard et pour celles qui voudraient le découvrir en broché.  Ana K. Anderson vous donne l’occasion d’acheter votre exemplaire dédicacé. (Lien précommande)

41GFAsPMraL._SX350_BO1,204,203,200_

Résumé : Quinn, homme d’affaires brillant et sûr de lui, est habitué à tout contrôler. Dawn, elle, ne rend de compte à personne. Alors quand elle se retrouve à épouser son vieil ami Fergus MacFayden, de soixante-six ans son aîné, qui est aussi le grand-père de Quinn, la guerre est déclarée entre la jeune femme et l’Écossais ! Quinn veut à tout prix protéger sa famille de cette jeune arriviste… qui a ses raisons, et ne cédera face à rien ! Le plus gênant dans tout ça ? C’est que Dawn ne le laisse pas, mais alors pas du tout indifférent ! Le reconnaître ? Jamais ! Craquer pour elle ? Hors de question. Faire comme si elle n’existait pas ? Impossible !

 

Et la sortie numérique de Bad boy crush de Lou Everly jeudi prochain.

 

Résumé : Craquer pour le bad boy du lycée ? Hors de question !
Célian est sexy, séducteur, sombre et sûr de lui.
Toutes les filles du lycée craquent pour lui, et il ne se gêne pas pour en profiter !
Toutes, sauf Alayna. Surnommée la reine de glace, elle se fout de l’amour et des hommes : que du vent et une promesse de cœur brisé, à ses yeux.
Rien ni personne ne la fera changer d’avis, et elle envoie bouler les audacieux d’une pique bien sarcastique !
Il en faut beaucoup plus pour décourager Célian : plus elle résiste, plus elle l’intrigue… plus il la veut. Et il compte l’avoir.

  • Auto-édition

Je continue avec une auto-édition qui sortira le 26 juin prochain. Et tant pis pour le destin ! de Natacha J. Collins, auteure de romances historiques confirmée chez Harlequin. Avec ce nouveau roman, elle change de genre !

Résumé : Comme si la vie n’était pas déjà assez compliquée ! Non seulement les nuits de Rozenn sont peuplées de cauchemars depuis cet accident tragique où elle a failli mourir, mais voilà que Pierrick, un fantôme aussi sexy qu’insistant, lui demande son aide ! Selon lui, elle est la seule capable d’empêcher Tristan, le frère jumeau de Pierrick, de faire la plus grosse bêtise de sa vie. Bouleversée de se découvrir la capacité de communiquer avec les défunts, Rozenn fait de son mieux pour mener à bien sa mission. Mais cela s’avérerait bien plus facile si Tristan était plus enclin à la croire, et surtout, s’il n’était pas aussi séduisant…

  • Wishlist

J’aurai voulu noter plusieurs dans ma Wishlist mais, comme je suis quelqu’un de raisonnable, je me contenterai de 2.

Le 1er titre est So What de Lou Marceau sort en numérique et en poche le 25 juin chez Hugo Roman Poche et dont j’ai aimé la plume dans Le Roman de Romy chez BMR et dans Mon insupportable Boss coécrit avec Lindsey T. et publié chez les Editions Addictives. (Lien précommande)

41oTySJ6oYL

Résumé : Et si son amour de vacances devenait l’homme de sa vie ?
Quelle meilleure façon, pour se remettre d’une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?

Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu’elle pense de nouveau à elle, qu’elle s’amuse et fasse la fête. Au diable la morosité !
Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable.
Leandro, venu pour se reposer, est là incognito. Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins.
Mais le soleil, les cocktails, les amies d’Alexandra et la persévérance du beau Brésilien… tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n’est qu’un amour de vacances. Et puis, peu importe qu’il soit plus jeune qu’elle… Non ?

Et le 2e est Scandale de L.J. Shen. Son dernier roman sorti chez Collection &H ne m’a pas beaucoup convaincue mais je suis curieuse de découvrir ce que donne Scandale qui sort aussi chez Hugo Roman.

Résumé : Une liaison à risques au bureau.
Jude a de gros ennuis.

Non seulement, elle a besoin très vite d’un travail qui lui permettra de vivre mais également d’assumer les frais médicaux de son père qui est très malade, mais elle a commis une erreur majeure. Après une nuit de folie avec celui qu’elle a pris pour un simple touriste français, elle a perdu la tête et a quitté leur chambre d’hôtel en volant son portefeuille.
Elle en a honte mais Célian était visiblement aisé et elle n’a aucune chance de le revoir à New York, puisqu’il va certainement rentrer chez lui.
Mais la chance ne sourit pas beaucoup à Jude, elle le sait pourtant.
Lorsqu’elle arrive sur son nouveau lieu de travail, au sein d’un groupe de presse, elle a la très désagréable surprise de découvrir que Célian Laurent sera son patron.
L’alchimie fabuleuse qu’ils avaient découverte quelque temps auparavant est toujours là, vibrante.
Entre le vol qu’elle a commis et le désir qu’elle éprouve pour celui avec qui elle travaille, Jude pourrait voir sa vie sombrer dans le scandale.

105185966_1119722505088238_5885285060308284870_n

L’avis de Charlotte sur Passé (si) composé de Linda Catherine


Hello les étoiles, voici mon avis concernant Passé (si) composé de Linda Catherine, la suite de Passé (pas si) simple, publié chez Something Else Editions.

Titre : Passé (si) composé

Tome 2 sur 3 – premier tome : passé (pas si) simple

Auteur : Linda Catherine

Genre : Romance

Editions : Something Else Editions

Ebook : 4,99 €

Attention, le résumé et mon avis donnent des informations sur le tome 1

Résumé :

Après le chaos qu’a créé le départ de Daryl, à Riddes les semaines se sont écoulées et annoncent enfin un retour au calme dans la vie d’Alix. Malgré son incompréhension, la jeune kiné est convaincue que pour aller de l’avant, il faut définitivement l’oublier. Retour à la case départ, à quelques détails près, et pas des moindres…
Elle obtient enfin le poste qu’elle convoitait et dorénavant, elle est chargée du service pédiatrique avec son ami Abel. Nigel, qui est resté à ses côtés, lui offre également l’occasion de s’installer avec lui.
Encore bouleversée, elle accepte la proposition et tente de redonner un sens à sa vie sans lui.
Daryl, lui, retrouve difficilement le cours de son existence en Angleterre auprès de son frère Néo. Alors qu’il réussit à s’imposer face à son père pour regagner les faveurs du conseil, un événement inattendu le force à tout quitter et à réapparaître dans la vie de la jeune femme.
Mais pourquoi ce retour ? Et comment Alix va-t-elle réagir ?

Mon avis :

J’attendais ce tome avec impatience et je n’ai pas été déçu, bien au contraire !!

Alix continue sa vie malgré l’incompréhension concernant le départ soudain et inattendu de Daryl. Heureusement qu’elle peut compter sur son travail à Riddes, au poste qu’elle convoitait. Daryl, fidèle à sa ligne de conduite, travaille d’arrache-pied pour son entreprise et contre son père. Cependant, il va devoir retourner à Riddes et faire face à Alix… Comment sera-t-il reçu ? Comment prendra-t-elle les choses alors qu’elle venait de décider de tourner la page ?

Dans ce deuxième tome, Alix n’a rien perdu son caractère bien affirmé et sa langue bien pendue. C’est Nigel, resté à ses côtés, qui en fait les frais ! Heureusement (ou pas), il a également un fort caractère. Leur amitié étonnante est à leur image : telle une tornade, elle emporte tout sur son passage. J’ai adoré la présence de Niguel qui reste un personnage qui m’intrigue et que j’aime découvrir petit à petit.

Les choses prennent une tournure imprévue et le retour de Daryl, tout aussi déconcertant que son départ, va une nouvelle fois perturber Alix dans son quotidien.

L’évolution des personnages se fait en douceur, gardant leurs personnalités bien affirmées, ils vont tout de même tenter de faire des concessions sur certains points pour que les choses avancent. Mais cela sera-t-il suffisant ?

Tout est réuni dans ce deuxième tome pour nous faire passer un super moment : une histoire addictive pleine de suspense, d’action, accompagné de beaucoup d’émotions. J’ai été touchée une nouvelle fois. Mon cœur n’a pas résisté à certains passages, l’histoire et les personnages m’ont touchée et émue aux larmes.

Je suis frustrée par la fin de tome qui me donne envie de dévorer le tome suivant, que je vais, encore une fois, attendre avec beaucoup d’impatience !

Merci à Carolyne et Something Else Editions pour l’envoi de ce service presse. Merci à l’auteure, Linda Catherine, pour cette histoire en passe de devenir un coup de cœur.

Extrait :

J’ai d’abord été complètement désorientée, puis très vite dévastée lorsque j’ai éclaté en sanglots, me vidant de toutes les larmes amères que contenait mon corps inerte dans les bras de Nigel. Par la suite, des gémissements de douleur ont pris place, quand les bercements de celui-ci m’ont à peine calmée. Désespérément, j’avais tenté de comprendre pourquoi il avait fait de moi une femme atrocement blessée, avant de me rendre à l’évidence. Il m’avait prévenue et maintenant tout était fini.

Bonus : l’interview de Linda Catherine !

MONTAGE PASSE SI COMPOSE

Fucking Wedding de Melodie Chavin aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur une superbe lecture. Une romance à suspense et à rebondissements pleine de passion et de douceur à la fois. Je vous invite à découvrir la jolie plume de Mélodie Chavin dans Fucking Wedding  chez les éditions Addictives.

Titre : Fucking Wedding

Auteure : Mélodie Chavin

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance à suspense

Résumé : Elle ne devrait même pas y penser !
Quelles que soient les épreuves, April ne baisse jamais les bras et préfère se concentrer sur le positif.
Son travail de wedding planner la passionne, son entreprise est florissante, la vie lui sourit.
L’amour ? Pour les autres, et c’est très bien comme ça !
Jusqu’au jour où un nouveau client se présente, la dernière personne pour laquelle elle aurait imaginé un jour organiser un mariage…
Mais doit-elle vraiment lui dire oui ?

L’avisdeMya

Ayant déjà découvert la plume de l’auteure dans son premier roman Campus love que j’avais beaucoup aimé d’ailleurs, je ne pouvais pas manquer l’occasion de confirmer ma première impression. Et j’avoue que j’ai été ravie de cette deuxième lecture de l’auteure. Sa plume est toujours aussi addictive que fluide. Une histoire qui ne laisse pas indifférent et qui va au-delà de l’histoire d’amour compliquée entre April et Thomas.

L’héroïne de Fucking Wedding s’appelle April. Aujourd’hui, elle est wedding planner avec son frère, exploitant le superbe domaine de sa famille pour rendre heureux les gens, leur offrant le meilleur pendant cette journée qui compte le plus dans leurs vies. Elle adore son travail et elle le fait avec passion. Elle donne cette joie qu’elle n’a jamais eue et redoute de ne jamais l’avoir. Un jour, elle aussi, elle a été aimée mais a été aussi trahie… Celui qui l’a abandonnée comme le lâche qu’il est et sans aucune explication l’a marquée au fer. L’amour, elle a connu et plus jamais, elle ne redonnerait sa confiance déjà bafouée… Pour le moment, elle se consacre à son travail qui lui apporte un pur bonheur et à sa famille sans penser au lendemain. Jusqu’au retour de celui qui a blessé son cœur et a failli la briser…. La suite, je vous laisse la découvrir en suivant les aventures d’April, Thomas et tous ceux qui ont contribué à embellir cette belle romance. Le retour de Thomas ne se fera pas son lot de complications. Entre les préparatifs du mariage de son ex dont la fiancée a choisi son entreprise à elle pour l’organiser, le secret qui taraude ses entrailles, le danger qui rôde autour d’elle et de ses proches, on ne peut pas dire que c’est la grande joie en ce moment. Heureusement, Thomas n’a pas rapporté que des problèmes. Son chapeau magique contenait aussi des explications cohérentes qui vont lui permettre de tourner la page et recoller les miettes de son cœur brisé, ainsi que pardon et une passion dévoratrice loin d’être éteinte. Mais son prochain mariage tue dans l’œuf tout espoir de reprendre leur histoire là où ils l’ont laissée cinq ans avant !  Embarquement immédiat pendant cette lecture tellement addictive. Passion, suspense, rebondissements et humour sont les quelques mots clés de Fucking Wedding.

C’est sur le goût d’inachevé qu’April a dû se reconstruire et construire son avenir. Le départ de Thomas l’a anéantie, mais la fille forte en elle a pu se relever et avancer même avec un trou baillant dans son cœur. Quant à Thomas, il y a cinq ans, il est parti sans se retourner. Ulcéré par la trahison de celle qui comptait le plus dans sa vie, il s’est concentré sur ses études enterrant le passé qui ne lui a apporté que blessures. Mais son retour au bercail n’a fait que rallumer le feu de la passion qu’il a reniée depuis trop longtemps. Mais, il n’a pas droit au Graal que lui promettait le regard embrumé de désir de son âme sœur… Le mariage doit se faire, c’est une question de vie ou de mort !  L’auteure a encore signé une superbe romance qui a conquis mon cœur et a ravi mes papilles. Une romance où tous les ingrédients d’une bonne lecture sont réunis. Bref, une histoire comme je les aime.

L’auteure nous raconte un amour inoubliable, une passion ravageuse ainsi qu’une tendresse émouvante, sans oublier des amitiés indétectables… C’est important de le souligner car ces dernières amplifient l’histoire d’une bonne dynamique. En somme une belle romance et beaucoup d’émotions à rajouter à vos piles à lire pour passer un bon moment, rire et s’émouvoir des échanges riches en humour et bien plus que cela. J’ai dû taire certaines choses pour ne pas vous spoiler.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à l’auteure pour cette belle lecture si captivante.

104477039_263245601567921_4906697952787339349_n

Sea, Sex and Sun… ou pas ! d’Angel B. en auto-édition !


Hello les étoiles, envie de fun, de soleil et d’une pause lecture toute en légèreté ? J’ai Sea, Sex and Sun… ou pas ! d’Angel B. à vous recommander. Une jolie histoire pleine d’humour et sans prise de tête.

Titre : Sea, Sex and Sun… ou pas !

Auteure : Angel B.

Éditeur : AA éditions

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Léna se remet doucement de sa dernière relation amoureuse. Elle pensait vraiment avoir enfin rencontré le grand amour avec Sam. Tout paraissait si merveilleux, voire idyllique… jusqu’à ce que ce dernier la trompe avec une autre. Dès lors s’en est suivi une rupture sans retour possible pour la jeune trentenaire. À présent remise à peu près de cette peine de cœur, Léna décide de profiter de la réservation au Beach Camping qu’elle avait faite quatre mois auparavant pour Sam et elle. Sauf qu’elle n’avait pas du tout imaginé que son ex aurait le culot de vouloir partager la location du mobil-home … tant pis, elle lui montrera qu’elle n’est plus en mode love. Trois mots d’ordre sont au programme le long de ce mois d’août : Sea, Sex and Sun ! ou pas…

L’avisdeMya :

Léna est maudite, non mais vraiment. Elle n’a pas de chance avec ses amours. Chaque pas consenti en avant, elle se retrouve désespéramment à ramasser les miettes de son cœur brisé. Les mecs, elle devrait y mettre une croix et à jamais. Mais, l’espoir fait vivre… Et le dernier qu’elle vient de rencontrer est le pire de tout car, il connait quand même son passif trouble et les trahisons des hommes passés en coup de vent dans sa vie. Mais a-t-il appris la leçon ? Que nenni…

Confiante enfin, car en Sam, elle a retrouvé l’homme idéal, elle élabore des projets avec lui, comme partir en vacances ensemble, sans savoir qu’à la première occasion, il va la poignarder dans le dos… Lena décide alors de profiter de ces vacances en solo puisque l’amour n’est pas au rendez-vous. Encore une fois, il y a eu méprise sur la personne.

Sea, Sex and Sun… ou pas ! est le titre de cette jolie romance sans prise de tête que nous a concoctée Angel B. Un titre qui lui va comme un gant. Un appel au rire, aux vacances, au soleil, à la mer et aux soirées estivales, arrosées bien entendu. Pleine de punch et d’humour.

Entre Lena et Sam, la guerre est déclarée. Ils vous promettent des coups de gueule hilarants, des coups bas à la pelle et aussi des scènes torrides. Attention, n’attendez pas une histoire profonde ou des personnages torturés car, ce n’est pas le but de cette histoire estivale. L’objectif d’Angel B. est de vous faire passer un bon et léger moment, vous faire rire et tourner la page du blues de l’hiver. Une romance pleine de lumière et de scènes comiques malgré que la situation de Lena était loin d’être drôle. Elle en a bavé et en re-bave encore. Mais cette fois-ci, elle a décidé que c’est fini de rire à ses dépens. Elle a revêtu sa tenue de girl power pour rendre coup pour coup, menant Sam par le bout du nez, lui faisant payer sa trahison au centuple…Sam va en souper pour pouvoir la reconquérir, si hier, Lena lui était acquise, aujourd’hui, il va devoir redoubler d’efforts pour mériter sa confiance perdue.

Bref, une romance exclusivement faite pour les amatrices de fun, de sexe et de cocktails corsés en bonus. Un superbe moment de lecture tout en légèreté que je vous recommande… Évasion garantie.

Merci Angel pour l’envoi du service presse !

105033872_583410962554163_2051061074923201012_n

L’avis de Charlotte sur Le Cuir et la Plume de Jeanne Malysa


Bonjour les étoiles, je vous partage mon avis sur Le Cuir et la Plume de Jeanne Malysa publié par Juno Publishing France.

Titre : Le Cuir et la Plume

Auteur : Jeanne Malysa

Genre : Romance suspense

Editions : Juno Publishing France

Ebook : 5,99 €

Broché : 19,50 €

 

Résumé :

Lucie Fontaine est journaliste free-lance à Paris. Elle est très proche des militants pour les droits des femmes.

Pierre Cartier est capitaine à la Crim’ à Paris. Il est également l’un des associés d’un club BDSM et reconnu comme un Dominant hors pair.

L’un se voit confier une enquête sur des crimes odieux, l’autre sur une période sombre de notre histoire. À priori, aucun rapport entre ces deux affaires.

À priori, aucune chance que ces deux-là se rencontrent…

À priori.

 

Mon avis :

Une romance, oui, mais c’est aussi l’histoire d’une enquête d’une journaliste et d’une enquête policière.
Lucie est une journaliste, elle aborde régulièrement des thèmes liés au féminisme. Pierre est capitaine à la police judiciaire le jour, Maître BDSM le soir. Elle mène plusieurs enquêtes, dont une qui la plongera dans l’histoire de la France. Il tente de résoudre une affaire dont les crimes sont particulièrement violents. Rien de commun entre leurs enquêtes ? Et pourtant….

Lucie a une force de caractère indispensable à son métier. Elle est indépendante et féministe. Elle va jusqu’au bout des choses et ne se laisse pas démonter par la pression ou les critiques. Pierre mène, avec ce qu’il faut de rigueur et de compréhension, son équipe à la PJ. En privé, il est Maître Pierre, Dominant et co-gérant d’un club. Les parties concernant ses activités BDSM permettent d’appréhender sa façon de voir les choses, elles sont justement dosées, sans excès.

La rencontre entre la journaliste Féministe et le capitaine Dominant est pour le moins inattendu et déstabilisante pour les protagonistes dont les caractères sont diamétralement opposés. L’expression « les opposés s’attirent » leur colle parfaitement à la peau ! J’ai adoré suivre leur raisonnement et leur parcours pour tenter de s’apprivoiser, si tant est que cela soit possible !

L’auteure m’a mise directement dans l’ambiance des différentes enquêtes. En alternant les points de vue, elle m’a aussi permis de m’attacher dès les premiers chapitres aux personnages, aussi bien principaux que secondaires. Avec fluidité, on en apprend plus ou moins sur chacun et tous apportent un petit plus à cette histoire. L’intrigue policière prend une place importante apportant du suspense jusqu’au bout, la romance arrive tranquillement et reste un fils conducteur du roman.

Merci à Maïwenn et Juno Plublishing pour ce service presse qui m’a sorti de mes lectures habituelles par le côté polar que j’ai pris un énorme plaisir à découvrir. Vous l’aurez compris : j’ai adoré !

Extrait :

Le flic déglutit, ne s’attendant pas du tout à ça, et la regarde tel le loup de Tex Avery, la langue pendant jusqu’au sol. Ses sens dominateurs reprennent le dessus et il agrippe la taille de Lucie pour la guider, puis sa main glisse depuis le bas des reins jusqu’au cou qu’il emprisonne. Il la maintient contre lui et lui intime l’ordre muet de le suivre, lui, et non l’inverse. Il sent la chaleur de Lucie sous ses doigts, sait que la chair de poule est son œuvre et s’en délecte. Elle est belle à se perdre ainsi dans ses bras et il n’a jamais eu autant envie d’une femme qu’en cet instant.

Lucie le laisse croire qu’il a pris l’ascendant sur elle, ce sera tellement plus drôle lorsqu’il se rendra compte du contraire. Sans jamais le quitter du regard, elle sourit, sa langue humidifie ses lèvres un peu sèches, ses mains s’accrochent à ses épaules et descendent doucement sur le torse, ses pouces effleurent les tétons qui pointent sous le tissu de la chemise et s’arrêtent là.

Leur corps à corps est brûlant de sensualité, de rapport de force et de reddition.

Pierre manque une respiration, c’est une zone érogène chez lui et il a peur de se lâcher. Cette femme lui fait perdre son contrôle, il est hors de question qu’elle y parvienne. Il bloque les poignets de Lucie pour cesser ses attouchements qui vont beaucoup trop loin pour lui.

MONTAGE LE CUIR ET LA PLUME

Just 17 d’Emma Green aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Jut 17 d’Emma Green. Une histoire qui raconte un amour interdit, un sujet délicat abordé avec sensibilité et moult émotions.

Titre : Just 17

Auteure : Emma Green

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance 

Résumé : Une lycéenne rebelle. Un professeur hipster.
Un amour interdit.

Onze ans les séparent.
Mais la morale ne peut rien contre l’amour.

Elle est bien plus que son élève.
Il lui est formellement interdit.

Elle a tout à apprendre.
Il a tant à perdre…

Elle n’a que 17 ans.
Mais elle sait ce qu’elle veut : lui.

L’avisdeMya 

Elle, c’est Lemon, une étudiante qui va devoir tout quitter et rejoindre son oncle à Washington pour intégrer une école privée. Une école qui n’accepte que les élus. Si au début l’adaptation était très difficile, les choses n’iront pas en s’arrangeant plus tard. L’attraction qu’exerce sur elle son prof d’Histoire est dangereuse pour son intégrité mentale ainsi que pour sa carrière à lui. L’attirance est mutuelle et le rapprochement qu’elle rêvait entre eux ne s’est fait pas attendre. À ses côtés, elle apprend la passion, les désirs de son corps et ses besoins. Mais cette relation interdite n’est-elle pas un danger pour son coeur ? Qu’a-t-il à lui offrir à part un assouvissement éphémère des sens ?  Roman a besoin désespéramment de garder son poste dans cette école malgré ses convictions. Son plan est simple et précis : se faire un max d’argent et regagner son ancien établissement. Mais son attirance pour Lemon est venue bouleverser pour tout ce qu’il a travaillé. Ce feu qu’elle allume en lui est inapproprié mais ravageur… Jamais, il n’a ressenti ce genre de fourmillement qui le fait sentir vivant et le rend aveugle à toute chose ou à toute personne qui n’est pas Lemon. Pourtant, cette passion dévorante ne peut que nuire à sa réputation et entraver ce projet qui lui tient à cœur. Roman se doit être raisonnable et tuer ces sentiments dans l’œuf pendant qu’il est temps. Avant qu’il ne souffre, faire souffrir Lemon et sa famille. Chose qu’il ne supporterait pas. Mais Lemon a prouvé qu’elle est déterminée à aller au bout de cette relation et ne s’avoue pas vaincue par les obstacles…Comment pourra-t-il résister à son énergie, son esprit vif, sa maturité largement supérieure aux filles de son âge, sa soif d’apprendre, sa curiosité…?

Et si l’amour s’en mêle ? Et s’il perdait tout ? Mais s’il pouvait avoir tout ?

Le cœur a ses raisons que la raison ignore. Parfois, il arrive qu’on tombe sous le charme d’une personne avec qui une histoire d’amour semble impossible. Mais faut-il pour autant renoncer ? Se battre pour son couple interdit soit-il et y arriver après moult épreuves est le sel même de chaque histoire qu’on lit dans ce thème. Malgré les protestations de certaines lectrices réfractaires qui semblent gavées de ce genre d’histoires. Au risque de me répéter, chaque histoire a sa part de mystère, chaque histoire a le truc qui fait la différence. Chaque auteure la fait à sa sauce et y rajoute les ingrédients qui en font une recette différente et aussi captivante.

Just 17 est une belle histoire qui raconte cet amour interdit qui taraude, qui passionne et qui soulève moult questions. Qui choque aussi ou anime la polémique… Le thème relation prof/élève est sensible et épineux certes, mais Emma Green s’en est bien sortie. Le talent des quatre-mains à nous accrocher, à nous faire vendre leur histoire et la nous faire aimer, n’est plus à prouver…

Lemon et Roman, tous deux, nous ont offert généreusement leur douleur, leur passion, leur complicité, leur amour parfois sauvage et parfois doux. Leurs épreuves paraissaient insurmontables mais rien qu’un amour vrai et sincère ne peut affronter ni guérir ! On a eu une relation qui s’installe un peu dans la crainte, pour remonter en flèche, s’affirmant au fil des jours. Un coup de coeur pour le personnage masculin. Roman a tous les atouts de l’homme parfait. Euh.. pas trop quand même. Respectueux, altruiste, un coeur vaillant, généreux dans tout qu’il entreprend… Que ce soit ses sentiments, ses émotions ou quand il s’agit d’aider autrui. Les personnages secondaires, ceux que j’ai aimés ou pas n’ont pas démérité, apportant leurs contributions à la construction de cette romance magnifique.

Un style simple mais efficace, une histoire torride pleine d’émotions et très loin des stéréotypes de la romance Je vous la recommande pour vous faire votre propre opinion, quant à moi, je suis conquise !

Merci Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse ainsi qu’à Emma Green pour cette belle lecture.

104117046_261003621657667_5449122597477890976_n

 

L’avis de Charlotte sur Touche pas à mon Coeur ! de Oriane


Bonjour les étoiles, je vous présente mon avis sur Touche pas à mon cœur ! de Oriane publié chez So Romance

Titre : Touche pas à mon cœur !

Auteur : Oriane

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook : 6,99 €

Broché : 17,99 €

 

Résumé :

Mathieu parviendra-t-il à percer les secrets de Chloé ?

Chloé veut être une femme libre et autonome. Pas question de se retrouver flanquée d’un mec qui lui dicte ce qu’elle peut faire ou pas ! Mais son passé tumultueux n’est jamais très loin. Dépassée par la situation, Chloé n’arrive pas à surmonter les événements. Mathieu, un mec croisé par hasard quelques jours auparavant, lui offre son aide, mais la jeune femme se met à douter. Elle ne veut pas dépendre d’un riche comme lui, qui en plus rêve d’une histoire à l’eau de rose… Mais quelle autre possibilité lui reste-t-il ?

Oriane détourne avec brio les clichés de romance pour traiter des traumatismes dus aux violences féminines. Une véritable montagne russe émotionnelle !

A noter :

Touche pas à mon cœur ! est publié en partenariat avec le Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion (CVFE), qui milite dans le domaine des droits des femmes et de l’égalité

 

Mon avis :

« Touche pas à mon cœur ! » est une romance animée !
Chloé est une femme de caractère. Elle ne se laisse pas dicter sa conduite, c’est un principe de vie pour elle. Mais ce passé, qui l’a forgée, n’est pas totalement derrière elle, le combat continue. Elle rencontre Mathieu par hasard, c’est un homme gentil mais maladroit. Comprenant les difficultés de la jeune femme, il lui propose son aide. Voudra-t-elle saisir cette main tendue ? Pourra-t-elle accepter d’être dépendante financièrement d’un homme riche ? Mais a-t-elle réellement le choix ?
Chloé est une jeune femme qui tente de se relever seule malgré un passé qui a laissé des traces. Mais pour elle rien est simple. Elle va tout faire pour garder son indépendance financière et sentimentale. Pas question pour elle de dépendre de quelqu’un. Son caractère très affirmé donne du piquant aux échanges, notamment avec Mathieu est l’antihéros par excellence. Il n’est pas l’homme physiquement parfait, mais l’auteure sait le rendre beau et terriblement attachant. Il est plutôt romantique et calme, mais ne manque pas de réparti pour faire face à la virulente Chloé. Entre eux, les relations, publiques ou intimes, sont explosives !
J’ai adoré la première partie du roman, toutes les découvertes. Les personnages ont l’un comme l’autre tant à partager sur leurs façons de voir la vie. J’ai été happée par leurs façons animée d’interagir avec humour et piquant. Impossible de prévoir la tournure que va prendre une conversation entre Chloé et Mathieu. Les lieux sont aussi très bien décrits et les dialogues ponctués d’expressions Belges : cela donne envie de voyager, d’aller découvrit Liège. De plus, la narration à la troisième personne, qui dans certains romans me gêne, est rendu très originale par l’insertion de leurs pensées respectives par un jeu de police.
J’ai un peu moins aimé la suite, sans réellement mettre le doigt sur ce qui m’a empêché de maintenir l’attrait du début. Peut-être qu’il m’a simplement manqué une petite étincelle… Un peu plus de sentiments ? Difficile à dire, car l’histoire est bien menée.
Merci à Oriane pour l’envoi de ce service presse. J’ai pris plaisir à découvrir la plume fluide de l’auteure et cette belle romance.

 

Extrait :

Le nez de Mathieu effleure le sien, ses yeux la sondent plus que jamais, tandis qu’il garde son sourire assuré. Il a l’air de percevoir les effets de son assaut mental et physique, d’en tirer une certaine fierté. En même temps, le souffle de Chloé ne peut pas mentir et ses joues rose pivoine non plus. Sans compter ses cuisses qui se sont serrées, tel un réflexe inconscient, lorsqu’il a prononcé cette question incongrue.

— T’es un enfoiré Mathieu, tu m’entends ? Un putain d’enfoiré, dès que je dis un truc t’arrives à le dévier en ta faveur, je sais même plus ce que je peux dire devant toi sans risque, pis en plus tu m’empêches de te répondre correctement avec tes… tentatives d’intimidation, là !

— Ah bon ? souffle-t-il. Tu appelles ça une tentative ?

Chloé serre les dents en déviant le regard d’un air fuyant. Ce qui est pour Mathieu une réponse parfaite. Il ose poser une main contre sa nuque, le pouce caressant son cou. Sa voix s’abaisse, sans perdre en douceur.

— T’inquiète, elles sont sèches, mes mains. Et toi ? T’es toujours sèche quand je me mets près de toi ? À part dans tes propos, rajoute-t-il en ricanant.

— Rhâââ tu vois ce que je disais ? Je sais plus dire un mot, je sais que tu vas… les déformer, là !

— Dans ce cas, Chloé, ne dis plus rien. Parle autrement, murmure-t-il.

MONTAGE TOUCHE PAS A MON COEUR

 

 

L’avis de Mélissa sur le tome 1 : Les Promesses de l’ombre auto-édité par Sloane M.Gstar


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le premier tome de Les Promesses de l’ombre de Sloane M.Gstar !

Titre : Les Promesses de L’ombre, tome 1

Auteure : Sloane M.Gstar

Éditeur : Auto-édition

Genre : Dark-Erotique-Thriller

Résumé : Irina Petrova était promise au futur héritier de la Bratva. Pour échapper à ce mariage, elle a fui sa Russie natale. Pendant 10 ans, elle a vécu sous une fausse identité. Hélas dans sa quête de liberté, elle a oublié une chose : on ne rompt pas une promesse faite à la Bratva et encore moins quand le Pakhan n’est autre que Nikolaï Dérékine.Il ne reculera devant rien pour qu’elle lui appartienne à nouveau. Il utilisera la force, le chantage et la torture pour la faire sienne. Il a été élevé dans la noirceur mais c’est dans la terreur qu’il assoit son règne.Que faire quand résister est parfois plus dur que de succomber ?Qu’en est-il quand l’amour, le vrai, réapparaît et vient s’ajouter à l’équation ?Certains sont prêts à donner leur vie au nom de l’amour. Irina sera-t-elle prête à donner la sienne au nom de sa liberté ?

L’avis de Mélissa :

Je tient à rappeler en premier lieu, que ce livre s’adresse à un public averti.

Une couverture sublime, un résumé prometteur et la découverte de la plume de Sloane M.Gstar :  voilà ce que représente pour moi le premier tome de « Les Promesses de l’Ombre ».

Je referme ce premier volet sur une note très positive et je suis aussi très impatiente de découvrir la suite des aventures d’Irina. Cette dernière est une jeune femme qui a réussi à fuir son destin, tout du moins quelques années, lui donnant l’occasion mais surtout l’espoir de prétendre à un avenir serein. Mais le passé n’est jamais bien loin et celui-ci va resurgir à un moment inattendu… Et c’est de la pire des manières, qu’a nouveau, elle va se retrouver sous l’emprise de Nikolaï, un homme sans limite, sans cœur, qui la traque depuis que la jeune femme a osé trahir la promesse faite à la Bratva. Il a tout mis en œuvre pour la retrouver, la faire sienne.

Alors qu’il aura une emprise totale sur son corps, sur ses faits et gestes qu’en sera-t-il de son cœur ? Car, voilà le quotidien qui va dorénavant être celui d’Irina, et que pourrait-il arriver de pire que d’être uni au Pakhan… Celui-ci arrivera-t-il à la posséder de toutes les manières possibles ? Et si, par-dessus tout, l’amour vrai se rajoutait à l’équation ?… Autour de la Bratva, nul ne peut s’attendre à une histoire de conte de fée car, dans ce monde il est question de luxe mais aussi de pouvoir et de domination… un monde où il est préférable d’être doté d’une qualité primordiale : être dépourvu de sentiments. Un trait de caractère qui décrit parfaitement notre Nikolaï Dérékine, cet homme sombre qui a lui seul instaure un climat noir et pesant… Il n’a aucune limite, il est détestable au plus au point et pourtant, impossible de rester insensible à celui qu’il est… Voilà le climat dans lequel nous plonge l’auteure avec ce premier opus. Vous l’aurez compris, inutile de s’attendre au prince charmant, ce qui me ravit personnellement. L’auteure s’en sort très bien, même si cela ne m’aurait pas du tout embêtée qu’elle aille encore plus loin (esprit tordu que je suis) !

Sloane M.GStar a tout de même fait un travail remarquable sur le choix de ses protagonistes et c’est pour moi l’un des points forts de ce livre. Leur tempérament, leur comportement, tout est très bien pensé. Chacun nous procure des émotions différentes. L’un a ma préférence c’est Alekseï, mais volontairement je vais le laisser dans l’ombre et vous inviter à venir lever le voile sur ce personnage par vous-même. Si quelques fois des répétitions de certains mots ou encore dans le comportement, le ressenti et les pensées d’Irina m’ont un petit peu dérangée, j’ai réussi finalement à leur donner du sens car, ils n’ont fait que renforcer les émotions que l’on peut éprouver à l’égard de cette dernière la rendant attachante plutôt qu’agaçante. De plus, la jeune femme va évoluer et réussir à transformer ses faiblesses en force, ce qui fait prendre un tournant à l’histoire, différent de ce à quoi l’on aurait pu penser.

Pour ma part, j’ai été agréablement surprise au fur et à mesure que j’avançais dans cette lecture. J’ai eu la sensation que les petites maladresses du débuts s’estompaient au fil des pages révélant la juste valeur de la plume de l’auteure. De plus, Sloane M.Gstar, nous offre là une fin de tome dont il est difficile de décrocher. Un final instaurant une grande frustration mais aussi et surtout une belle promesse quant à la suite des événements.

Je remercie Sloane M.Gstar pour l’envoi de ce service presse numérique.

103910849_336176700699593_6394769913116820252_n

 

Amour à sens unique de Saffron A. Kent chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Amour à sens unique de la talentueuse

Saffron A. Kent  Une romance prenante et à la trame très originale ! J’ai été bluffée par autant d’audace.

Titre : Amour à sens unique

Auteure : Saffron A. Kent 

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Layla Robinson n’est pas folle. Elle souffre d’amour à sens unique. Mais il est temps de passer à autre chose. Plus de harcèlement, plus d’appels incessants. Ce dont elle a besoin, c’est d’une distraction. L’homme aux yeux bleus qu’elle ne cesse de voir sur le campus pourrait en être une parfaite, si ce n’est que c’est le nouveau professeur de poésie… le nouveau professeur de poésie marié.

Thomas Abrams est un artiste typique, vulgaire, arrogant et distrait, mais ses regards méprisants et ses railleries ne font pas peur à Layla. Elle peut être mauvaise en poésie, mais elle est douée pour lire entre les lignes. Derrière sa dure façade, Thomas est seul, et Layla veut savoir pourquoi. Désespérément. Obsessionnellement.

Parfois, vous obtenez ce que vous voulez. Parfois, vous vous retrouvez dans la réserve d’un bar avec votre professeur, et vous l’embrassez. Parfois, il vous embrasse en retour comme si c’était la fin du monde et qu’il n’aura plus jamais l’occasion de vous embrasser. Il vous embrasse jusqu’à ce qu’il vous fasse oublier toutes ces années d’amour jamais partagé, vous oubliez les règles et vous osez viser quelque chose qui ne vous appartient pas.

L’avisdeMya

Layla est le genre de fille qui peut aller loin quand elle aime. Et c’est clair, qu’elle ne fait pas semblant. Elle peut pourchasser ses cibles jusqu’à les rendre dingue ! Sa folie n’a pas de limite parait-il et les conséquences, elle n’en a même pas peur.

Et quand elle arrête, elle passe à un autre genre de divertissement. Sauf que cette fois, elle s’attaque à plus fort qu’elle. Cette fois-ci, elle ne pourra plus faire qu’à sa tête et suivre ses lubies sans prendre cas des autres. Mais Layla, c’est Layla. L’exil dans ce coin paumé, être punie et privée de tous les avantages qu’elle avait, ne l’effraie même pas… Thomas Abrams au début agacé qu’elle le suive à son insu décide de la battre à son propre jeu, exécrable à l’extrême, grossier et soufflant le chaud et le froid, espérant tuer ses ardeurs dans l’œuf et freinant sa curiosité parfois malsaine à son égard. Thomas n’est pas idiot, il sait qu’elle est attirée par lui et que son magnétisme fait son petit effet. Mais l’inévitable s’est produit… Céder à la tentation n’était pas le plan. Leur échange intime va tout remettre en cause car, si Thomas s’attend à essuyer les assiduités de Layla, il n’a pas prévu d’en redemander ! Et de là, s’instaure un jeu érotique entre le poète et sa nouvelle muse, entre l’ingénue et l’audacieux poussant leurs limites à leur paroxysme. Mais le jeu a été vite relégué en arrière-plan, laissant la flamme de l’amour les dévorer jusqu’à l’ultime explosion !

Un grand plaisir de découvrir la plume de Saffron A. Kent qui m’a bluffée par son talent et sa prise de risque et à juste titre ! Elle nous a offert un thème original et jamais abordé, du moins à ma connaissance ! L’écriture est de bonne qualité, fluide, exsude de bons sentiments et moult émotions ravageuses. Thomas et Layla sont attachants même si on a du mal au début avec l’attitude de Layla. Mais au fil des pages et plus on avance dans l’histoire, plus on la découvre sous un autre ongle, la cernant un peu mieux. Les protagonistes sont tous deux solitaires, perdus, tourmentés et ont le cœur brisé. Leur relation ne peut qu’avoir un goût de malsain. La psychologie des personnages a été bien travaillé ce qui est un bon point pour l’auteure. Elle a trifouillé leurs esprits jusqu’à sortir d’eux autant le meilleur que le pire. On adore les détester autant que les aimer. Un paradoxe si addictif sur lequel l’auteur a joué et a réussi son pari…

Amour à sens unique est une romance complexe et unique dans son genre. Elle raconte un amour non partagé qui pousse à la folie ou aux excès dévastateurs…. No limit, et passion dévorante en sont les mots clés.  Attention, ce roman, on l’aime ou on le déteste. Car, il va chambouler vos principes et pousser vos codes de la morale. Perso, j’ai adoré me poser des questions, être indécise dans mes réactions, plonger dans le tabou, pousser mes limites aussi. En somme, une histoire un peu sombre, troublante mais si bouleversante que je recommande !

Merci à Maïwenn et à Juno Publishing France pour l’envoi du service numérique !

103997057_775182396219821_1109315770885894556_n

 

 

L’avis de Mélissa sur : L’Initiation de Sonia Birdy aux éditions Addictives !


https://amzn.to/3hhxHtN

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur L’Initiation de Sonia Birdy publié chez les éditions Addictives.

Titre : L’Initiation
Auteur : Sonia Birdy
Genre : Romance
Editions : Editions Addictives                                                                                                          Collection : Luv

Broché : Lien d’achat

Résumé :  Leïla, 17 ans, mène une vie difficile entre la violence de son père et les railleries de ses camarades de lycée. Cette jeune fille timide et secrète n’a qu’un seul rêve : faire de brillantes études pour échapper à son quotidien sordide. Edward, jeune homme beau et arrogant, passe sa vie à profiter des plaisirs sans limites auxquels son statut privilégié lui donne accès. Fêtes, sexe, alcool, tout, pourvu que ça puisse combler sa profonde solitude. Lorsqu’ils se rencontrent un soir par hasard, leur attraction est telle que leurs deux mondes contraires vont en être bouleversés. Entre rires, larmes, violence, initiation sexuelle et passion dévorante, Leïla et Edward réussiront-ils à surmonter toutes les épreuves qui se dressent sur leur chemin pour vivre pleinement leur amour interdit ? 

L’avisdeMélissa

C’est un avis en demi-teinte que je vous propose sur cette lecture qui reste malgré tout très émouvante. Nous faisons la rencontre de Leila, une jeune femme touchante qui mène une vie compliquée.

À l’orée de ses 18 ans, elle ne connaît pas grand-chose de la vie et n’est pas épanouie comme elle le devrait. Son quotidien se résume en partie aux violences que lui font subir les deux hommes qui partagent sa vie : son père et son frère. Comment rester insensible à cela ! Ces derniers qui dans la normalité devraient défendre et chérir la jeune femme, ne cessent de lui faire encaisser leur colère de manière brutale et intolérable. C’est révoltant, mais je trouve aussi que c’est le point fort de l’histoire. L’auteure a réussi à mener le cheminement de l’histoire de manière à ce que l’émotion soit au rendez-vous. Puis il y a la rencontre avec le bel Edward qui va apporter un semblant de liberté à la jeune femme, mais aussi une lueur d’espoir aux lecteurs quant à l’avenir de Leila. Un regard va suffire pour que nos deux protagonistes ressentent un lien fort, une attraction soudaine, un besoin de l’autre inévitable…

Mais une telle relation est-elle elle possible entre ces deux êtres à la vie si différente ? Sans compter les obstacles qui ne vont cesser de se dresser entre eux !

Leur rencontre est une vraie bouffée d’air frais, seulement, je regrette que tout aille aussi vite entre eux. Avec un titre comme « l’Initiation », j’avais imaginé les choses différemment d’où cette sensation d’incomplétude. De plus, je pense que certains événements très importants auraient mérité qu’on s’y attarde également. L’auteure nous présente une jeune femme timide qui vit dans la crainte mais qui à l’inverse, se laisse aller assez facilement avec Edward. J’aurai préféré plus de détails montrant qu’elle prend son temps et ainsi crédibilisant un peu plus son côté réservé. C’est vraiment dommage, même si cela n’empêche pas de s’attacher à la jeune femme.

Quant à Edward, c’est un personnage qui se révèle surprenant et même si je préfère les connards arrogants, je reconnais qu’il apporte la touche agréable et les émotions positives de l’histoire.

Sonia Birdy a une écriture agréable, et j’ai pris du plaisir à la découvrir. Elle a su choisir des sujets qu’il est important d’aborder, des sujets de ceux qui nous ramènent à la réalité, rendant la lecture plus profonde, voire ici, bouleversante.

Je remercie Carole des éditions addictives pour ce service presse en papier qui m’a permis de découvrir une nouvelle plume.

103962623_707712846661854_427822337913460503_n

He’s Mine de Nathalie Charlier aux éditions Harlequin !


Hello les étoiles, pour ce jour de sortie, je vous partage mon avis sur He’s Mine de Nathalie Charlier publié chez Harlequin HQN. Une message fort et poignant d’espoir et de seconde chance. 

Titre : He’s Mine

Auteure : Nathalie Charlier

Éditeur : Harlequin

Collection : HQN

Genre : Romance

Service presse : NetGalley.fr

Résumé : Elle a appris à résister aux tentations les plus sombres, mais son colocataire va repousser ses limites…
Chaque matin, dès le réveil, Noah sait qu’elle va devoir se battre… contre elle-même. Car, si l’enfer est désormais derrière elle, la tentation de replonger dans les tourments de l’addiction n’est jamais très loin. Alors, cette année d’études à Édimbourg semblait être une bonne idée, le nouveau départ dont elle avait besoin. Sauf qu’on lui a attribué par erreur un appartement dans la résidence réservée aux garçons et que depuis, Aksel, son cher colocataire, a décidé de la pousser à bout pour la forcer à déménager. Il est loin de se douter qu’elle a déjà connu bien pire et, surtout, qu’il faudra plus que ses coups bas et ses provocations minables pour l’impressionner. Les seules menaces que Noah doit prendre au sérieux concernent plutôt son corps musclé et ses abdos parfaits, mais aussi ces étranges post-it avec l’inscription « He’s Mine » que quelqu’un s’amuse à lui transmettre…

L’avideMya

J’ai toujours apprécié les romans de Nathalie Charlier et quand Milica m’a proposé le service presse, je n’ai pas eu à réfléchir. Et je dois dire que cette romance à double facettes, parfois sombre et parfois rafraîchissante ne m’a pas déçue.

Noah, notre héroïne du jour, avait tout pour être heureuse et mener une vie parfaite selon ses critères. Elle est major de sa promotion, une belle-mère qui l’adore et qui a remplacé l’absence de sa mère. Une situation financière à faire pâlir les envieux et envieuses qui l’entourent pour assouvir ses goûts de luxe et un petit-ami parfait. Il est prévenant et amoureux d’elle autant qu’elle l’est de lui ! Seul point noir à ce tableau idyllique, l’indifférence de son père. Mais jusqu’à aujourd’hui, Noah faisait avec du moment qu’un chèque substantiel venait étoffer son compte bancaire à la fin du mois. Attention, Noah n’est pas du tout vénale, mais à défaut de l’attention de son père et de son affection, il n’y a pas de mal de profiter de ses largesses. L’amour de Chantal palliait le manque qu’a laissé sa mère biologique décédée trop tôt ainsi que l’amour inexistant de son paternel.

Jusqu’à aujourd’hui, tout allait bien. Mais Noah comprendra vite que la roue de la fortune tourne bien trop vite et pas dans le bon sens et que la vie peut être tordue. Elle donne d’une main et reprend de l’autre… Du jour au lendemain, son navire a chaviré ne lui laissant même pas le temps de mettre son gilet de sauvetage. En quelques heures, il ne restait qu’un vague va-et-vient d’une écume solitaire qui se mourrait sur le rivage de sa vie en déchéance. Elle a tout perdu, sa vie s’est disloquée, il n’y a plus personne ni rien à quoi se raccrocher, rien que… Le néant. De la fille solaire ne restait que les ténèbres. Le paradis l’a éjectée comme une malpropre et l’enfer l’a accueillie à bras ouverts. Pour essayer de garder le cap de sa vie, elle n’a trouvé que l’alcool pour noyer son chagrin, sa solitude et ses souffrances… Du deuil, de la trahison, de l’indifférence…

Et comme la vie peut prendre, elle peut aussi donner. Noah a tout perdu certes, mais il lui restait une amie en or. Zoé, la seule qui a affronté la tempête à ses côtés, l’a soutenue sans la juger. Elle est la petite lueur d’espoir qui l’a accompagnée tout le long de sa déchéance et l’a repêchée juste à temps avant l’ensevelissement de sa jeunesse. Sans compter sa rencontre avec Aksel Lloyd, Ax, pour les intimes, qui va être le moteur de sa décision de changer de vie, de s’éloigner de l’influence novice de son père, de résister à ses vieux démons quand ils reviennent la tenter. L’entourant de son affection et de ses attentions… À ses côtés, elle a retrouvé un peu de sa confiance en elle, sa confiance aux autres. Elle était raccord avec elle-même, mieux dans sa tête et dans son corps.

Mais quand les non-dits et les secrets s’en mêlent, que restera-t-il de cette relation déjà précaire et en mal de confiance ? Quand le danger rôde, l’amour s’émousse-t-il pour finir par disparaître ?

He’s mine a été un superbe moment de lecture, riche en émotions, en rebondissements et en suspense. Cela été un plaisir de redécouvrir la plume de Nathalie Charlier qui comme à son habitude nous embarque pour une nouvelle histoire qui nous fait surfer sur la vague de l’addiction avec toutes les émotions qui accompagnent d’habitude ce genre d’histoire. Et cela sans nous noyer dans sa noirceur. Au contraire, ce roman se veut être un message d’espoir et de seconde chance. Cette histoire oscillait entre lumière et noirceur, la tristesse et les larmes cédaient souvent la place aux rires et à la joie. Les protagonistes ont été généreux dans leurs partages de ces moments de bonheur, ils nous ont fait don de quelques parties de rigolade salvatrices, leurs amitiés, l’esprit de famille, surtout du côté d’Ax qui a une famille soudée. Contrairement à Noah qui a été trahie par les gens censés être de confiance.

Les personnages ont fait des étincelles, ils étaient vrais, sincères et cela s’est ressenti dans les échanges entre eux qui étaient hilarants surtout les coups de sang de Noah. Dès qu’elle a repris confiance en elle, elle a sorti la mitrailleuse pour pulvériser ceux qui lui manquaient de respect, c’était jouissif. Ils étaient la force et la fragilité en même temps. Si Noah était attachante, Ax, l’a surpassée. Je ne sais pas de quelle galaxie il a atterri ce mec, mais il m’a vendu du rêve. Enfin, un homme qui n’a pas peur de montrer ses émotions, ses peurs et sa fragilité au côté de sa force… Ce genre de personnage, j’en redemande dans mes lectures.

Bon, je m’arrête là sinon, je suis bien capable de vous gâcher tout le plaisir de la découverte dans mon enthousiasme de vous vendre de la meilleure façon cette captivante histoire. Il me reste de vous dire que Nathalie Charlier va vous charmer par sa belle plume, par ses personnages émouvants auxquels pas moyen de résister. Par l’intrigue rondement bien menée. Elle va faire vibrer vos cordes sensibles avec cette belle romance de seconde chance… Le message est fort et poignant.

Merci Harlequin et Milica pour l’envoi du service presse ainsi qu’à l’auteure pour cet hymne à l’espoir, à la vie et à l’amour.

104007704_645872352667626_4912250977934269629_n

 

 

Can You Keep A Secret ? de Lou Garance aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, pour clôturer ce blog tour, je vous présente mon avis sur Can You Keep A Secret ? de Lou Garance. Une romance au goût de l’interdit, rafraîchissante, matinée d’amitié et de bonne humeur.

Titre : Can You Keep A Secret ?

Auteure : Lou Garance

Éditeur : Editions Addictives

Genre : Romance

Résumé : Il est son connard de demi-frère. Et il va la rendre folle…
Depuis des années, Jayden ne revient au domicile familial qu’en de rares occasions, et ça convient très bien à Ambre.
Moins elle voit son insupportable demi-frère, mieux elle se porte !
Alors, quand elle apprend que Jayden-le-connard s’est fait virer de sa fac et qu’il est de retour à San Francisco, elle se prépare à vivre un été cauchemardesque.
Jayden s’est toujours montré froid et méprisant avec elle, et ça n’a pas l’air d’avoir changé.
Mais désormais, elle le découvre aussi viril, fascinant, terriblement sexy…
Et si son été devenait finalement bien plus intéressant… ?

L’avisdeMya 

Participer avec mes collègues, les chroniqueuses, à ce blog tour était un vrai plaisir et la lecture de Can You Keep A Secret ? ne l’était pas moins. Un super moment à passer avec Ambre, Jayden et leur bande d’amis !

Il était une fois une famille recomposée… Un père et ses deux filles adorées et une mère et ses deux fils turbulents. Si en apparence les choses se passent bien au sein de ce cocon familial, on s’aperçoit vite que cette histoire n’a rien d’un conte de fée. Jayden, le fils aîné voue une haine farouche à Ambre pour je ne sais quelle raison. Heureusement pour cette dernière, Jayden quitte la maison pour d’autres horizons et pour une durée indéterminée. Sinon ce serait l’enfer autant pour elle que pour les autres membres de la famille qui n’avaient pas besoin d’un surplus de tension suscité déjà par les absences récurrentes de la belle-mère d’Ambre dévouée à son travail.

Mais aujourd’hui, on lui annonce le retour de Mr Abruti. Et avec lui, le retour des tensions qui ont repris de plus belle, comme s’il n’est jamais parti. Exit l’accalmie et les jours heureux, et bienvenu au chaos émotionnel dont lequel il la noie. Si Jayden a embelli physiquement à son grand dam et surtout pas bon pour sa libido en surchauffe, son mauvais caractère ne s’est pas amélioré si ce n’est pas pire.

Ambre dans l’incompréhension totale ne sait plus à quel saint se vouer tant la connarde/ attitude de son demi-frère mal luné ne cesse de s’intensifier. Mais à côté de cela, et à chaque fois qu’elle a besoin ou a un souci, il est le premier à se dévouer et ne laisse personne le faire à sa place !

Que faut-il comprendre de ce paradoxe purement Jayedeen ? Qui aime bien châtie bien ? Pourquoi tant d’animosité envers elle alors qu’il adore sa petite sœur ? Qu’a-t-elle fait de grave pour qu’il l’ignore ou la rabroue sévèrement quand elle ose l’ouvrir devant lui ?

Ce premier pas de notre jeune auteure des éditions Addictives était très réussi. Certes, le thème stepbrother est vu et revu, mais chaque auteure en fait sa marque de fabrique et y rajoute le truc de plus qui fait la différence. Perso, ce thème me ravit et rarement j’ai été déçue. Et Can You Keep A Secret ? n’échappe pas à la règle.

Lou Garance nous embarque pour un voyage émotionnel et addictif qu’est la dynamique entre Jayden et Ambre. Un voyage mâtiné d’amitié, de fous rires, de désir refoulé, de tentation interdite mais y a-t-il de l’amour dans l’air ? La question se pose-t-elle vraiment ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.

La narration est d’abord du point de vue d’Ambre, puis, Lou, nous fait le plaisir de découvrir les pensées tumultueuses et torturées de Jayden pour comprendre ses états d’âmes et son comportement pour le moins étrange et ambigu. Cette contribution nous le rend plus sympa, plus attachant… Autant, il nous parait sombre et flou au début, autant, il devient plus accessible et nous émeut par la suite. Jayden préfère aller à la guerre contre lui et contre elle que s’avouer vaincu par ces désirs inavouables qu’elle attise en lui.  Quant à Ambre, c’est une jeune fille douce, affectueuse, droite dans ces bottes, solaire et de bonne compagnie quand Jayden n’est pas dans l’entourage évidemment. Ce dernier a l’art de la sortir de ses gonds et la transformer en furie ou en une fontaine d’eau. Elle force le respect par sa gentillesse, son amour pour sa famille et sa fidélité en amitié. Sa complicité avec Cameron nous met du baume au cœur et nous fait oublier la froideur de Jayden et nous offre aussi des parties de rigolades mémorables.

Comme je disais, cette romance au goût de l’interdit nous met les papillons au ventre par son intensité et les moult émotions et l’énergie qu’elle dégage. Et aussi par une bonne dynamique des personnages, aussi les principaux que les secondaires qui apportent un air rafraîchissant au récit ainsi qu’une belle ambiance. Une lecture des plus agréables qui se laisse lire et d’une seule traite. Je vous promets, une fois cette histoire commencée, vous ne pourrez plus la lâcher. La plume de l’auteure est d’un abord simple, fluide et super addictive, la cerise appréciable sur le gâteau. Je recommande à 100 %

Merci à Carole de m’avoir sollicitée pour ce blog tour et m’avoir fait confiance de promouvoir ce nouveau roman de la maison. Et merci à l’auteure pour sa gentillesse et sa disponibilité ainsi que pour cette belle histoire qui m’a conquise.

P.S : LG, j’espère que tu travailles déjà sur une histoire sur Cameron, le clown de la fratrie au charme dévastateur mais qui sait faire preuve de maturité quand il faut. Il mérite absolument son hapy-ending !

101507465_300587154292776_2512512596364492800_n