L’avis de Carine sur Touche-moi, un roman de Lily Tortay chez Addictives Editions


41SANrONA-L

Titre : Touche-moi

Auteur : Lily Tortay

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99€

Résumé : Impénétrable, mystérieux… indomptable.

Chris est sculpteur, ombrageux et renfermé. Il refuse de laisser qui que ce soit entrer dans son univers.
Et quand Iris doit photographier ses œuvres pour un reportage, c’est le clash immédiat.
Elle est curieuse et déterminée, lui est aussi intrigant que désagréable…
Iris va plonger dans un monde de mystères, de mensonges et de secrets, où elle risque bien de se perdre…

Mon avis :

Danielle et Iris se sont rencontrées à la Fac et sont devenues les meilleures amies du monde. Depuis, elles ne se quittent plus. Si la première dirige un magazine qui traite de la vie artistique de San Francisco, Iris use de ses talents de photographe en illustrant ses articles régulièrement.

Photographe Free-lance depuis cinq, elle rêve que son travail soit un jour remarqué et qu’elle puisse enfin en vivre dignement. En attendant, elle bénit le fait que le magazine de son amie soit son plus gros client. Elle s’arrange, d’ailleurs, toujours pour la mettre sur de bons coups, comme aujourd’hui.Danielle doit interviewer un sculpteur de renom et Iris immortaliser ses œuvres sur papier glacé.

Chris Greyson… Le sculpteur à l’intensité écrasante, aussi méprisant qu’arrogant mais aussi m, très intrigant… Un homme des cavernes, cloîtré dans son atelier, il refuse tout contact depuis deux ans alors, qu’il menait une vie digne d’une rock star en faisant souvent parler de lui. Si aujourd’hui, il ne ressemble pas à grand-chose, à part à un homme de Cro-magnon bourru, son talent lui est indéniable…et sa façon de scruter Iris la déstabilise carrément !

La connexion entre eux est immédiate mais, il a une manière affolante de souffler le chaud et le froid ! Un coup loup, un coup agneau… Ce mec est cinglé ou un peu trop connard, voire les deux à la fois serait la bonne définition. Mais, Iris est bien trop fière et déterminée, un brin curieuse aussi à son égard pour ne par se laisser prendre dans un jeu qui pourrait se nommer : Viens vers moi que je puisse te fuir. Ce qu’elle ressent en sa présence, la dépasse complètement. Elle a autant envie de lui envoyer son poing dans le nez que de l’embrasser jusqu’à en perdre haleine…

Avec Touche-moi, Lily Tortay nous offre un magnifique moment de lecture comme je les aime. Déjà, de part le thème qui n’est pas celui qu’on rencontre dans tous les romans et qui apporte un peu de nouveauté et un renouvellement rafraîchissant. C’est toujours un plaisir d’évoluer dans le milieu artistique dans mes lectures car, les personnages sont toujours dans leur monde et un peu complexe.

Touche-moi, n’aborde pas qu’une mais, deux disciplines artistiques que nous retrouvons avec la Sculpture et la Photographie. Deux Arts qui vont se réunir de deux manières différentes et devenir complémentaires pour un seul et même but : Faire percevoir la beauté d’une même œuvre sous un regard différent en y mettant toute l’émotion qu’il est possible de percevoir. Puis aussi, par sa manière de pousser les personnages l’un vers l’autre avec cette retenue qui n’appelle qu’au lâcher-prise tout en se servant des sens de chacun d’eux.

Une romance toute en sensibilité qui ne manque pas d’émotions et encore moins de rebondissements. Ce qui donne un rythme particulier entre les mystères, les secrets et les coups bas. Deux protagonistes que je qualifierais de « sauvageons » de par leurs caractères et leurs manières de se comporter en s’apprivoisant l’un et l’autre. Ils se cherchent, se trouvent, s’affrontent dans un duel plein d’émotions et de sentiments.

Une plume fluide qui nous permet une immersion sans préavis dans le récit en nous permettant d’avoir les points de vue de chacun d’eux. Intense dans sa manière de nous faire visualiser les sens utilisés par nos héros comme : Le touché mais, aussi la vue. Elle arrive à nous les faire ressentir, nous émouvoir et transmettre les messages qu’elle passe par ces scènes qui sont plus que fantastiques. Des personnages secondaires géniaux qui font partie intégrante du récit et auxquels nous ne pouvons que nous attacher. Je peux dire qu’ils ont tous des caractères aussi forts qu’attachants et ce, pour notre plus grand bonheur. Une belle lecture toute en sensualité que je vous recommande.

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette belle romance en service presse.

41SANrONA-L

 

L’avis de Carine sur votre Saga de l’été Sweet Summer de Marie HJ


Titre : Sweet Summer

Les rendez-vous  :
Le 05 Juillet, Livre 1, Marlone
Le 19 Juillet, Livre 2, Milan
Le 02 Aout, Livre 3, Valentin
Le 14 Aout, Livre 4, Dorian

Auteur : Marie H.J

Edition : Auto

Private Editions

Genre : MM

Ebook : 3.49 €

Broché : 10.99 €

Sweet Summer, la saga de l’été à ne manquer sous aucun prétexte !

Un été pour tout changer.
4 cœurs esseulés
3 destinations
2 mois de vacances
1 pacte, l’amour à trouver
L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?

Mon avis :

51H-0CVOjVL._SY346_Une saga fraîche et légère qui démarre sur les chapeaux de roues avec le beau Marlone et qui finira en apothéose avec Dorian.

Marlone, Milan, Valentin et Dorian sont quatre garçons qui se sont rencontrés par le biais d’une association qui les a sauvés à un moment délicat de leur vie où ils avaient besoin d’aide. Tous différents et pourtant, liés par une amitié improbable mais surtout solide et sincère, depuis maintenant quelques années. Les quatre forment une fine équipe. Ils n’avaient rien à faire ensemble de base mais, qui se sont bien trouvés grâce à « Sweet Home »…

Sweet Home, dirigée par Jean-Eudes et sa femme Magdalena est une association venant en aide aux jeunes hommes Gays dans le besoin. Et au vu du succès de leur journée « Sweet Home Solidarité », ils peuvent être heureux et fiers de l’écoute et de l’aide apportées à toutes ces familles qui se sont réunies pour l’occasion comme à chaque année. Cependant, Jean-Eudes n’est pas entièrement satisfait de l’évolution des quatre amis qui ne s’envolent jamais très loin de l’association et cela depuis qu’il les a remis d’aplomb. Certes, toujours prêts pour la déconnade, toujours prêts à se charrier ou encore à apporter leurs aides, mais sont-ils vraiment heureux ?

516w3MexSYL._SY346_Dorian bosse comme un dingue et a toujours peur de chuter. Pas de vie privée, pas de pause… Il passe à côté de sa vie.

Milan, le petit jeune de la bande toujours souriant et auquel on s’attache sans s’en rendre compte a dépassé, lui, ses angoisses et avait même réussi à se mettre en couple jusqu’à ce que ce dernier explose et qu’il en bave grave.

Le beau Valentin, l’hypnotique, la plus belle fierté de Jean-Eude qui impose le respect. Brisé en des millions de particules, il a réussi à se reconstruire auprès de ses amis mais sans pour autant museler les fantômes de son passé.  Il avance sans vivre vraiment, on dira qu’il survit et c’est déjà pas mal pour lui..  Il a certes recoller quelques morceaux de son âme mais son coeur comme son corps restent, intouchables…

Puis, nous avons Marlone, le sportif de la bande, le révolté qui se fout du-qu’on dira-t-on. Le boxeur au charme fou et aux fossettes à vous couper le souffle. Aujourd’hui, Il est beaucoup plus serein et a enfin perdu toute cette haine qu’il portait en lui. Ses valises sont posées mais, malheureusement pas son cœur auquel on a rabâché trop de fois qu’il n’avait pas le droit d’aimer. Alors, il navigue d’un mec à l’autre, sans jamais s’amarrer à aucun port comme si l’accès lui était interdit…

L’ultimatum… 

Jean-Eude leur donne deux mois ! Deux mois pour prendre leur vie en main et lui prouver qu’il n’a pas merdé avec eux. Deux mois pour ouvrir leurs cœurs et trouver l’amour. Deux mois pour le rendre heureux, qu’ils soient heureux… Mais peut-on tomber amoureux en un été ?

66824851_2240125759437461_8064777108083179520_nEt c’est Marlone, belles fossettes qui va se faire attraper le premier.

Une saga fraîche et pétillante qui se lit d’une traite sans se prendre la tête malgré le sujet de base qui reste fort et qui est ancré profondément dans le récit. Une lecture tendre émouvante et pourtant si révoltante à maintes reprises malgré, le ton léger que l’auteure a souhaité lui apporter. On ne peut pas faire léger lorsqu’on se retrouve face à des protagonistes qui souffrent de la méchanceté et de l’incompréhension des êtres humains qu’ils soient de leur famille… ou pas.

Pourtant, Marie H.J réussit avec brio une fois de plus à imposer ce qu’elle souhaite nous partager tout en gardant une ambiance estivale qui nous emmène dans un camp de vacances dans un premier temps avec le premier opus où Marlone va déposer les armes face à Tristan. Ce dernier, a su voir au-delà des apparences et attendre de lui ce que personne ne lui a jamais demandé. Mais Tristan c’est aussi celui qui a du mal à assumer son homosexualité face aux regards de ceux qui comptent pour lui et qu’il déçoit. Particulièrement, son fils Damien qui compte plus que tout. Plus que sa vie, plus que sa sexualité et avec lequel ses rapports sont très conflictuels.

Puis, nous prendrons la mer avec Milan, Chloé, Elsa et le beau Emeric à bord du voilier familial « La Gironde » qu’ils se partagent à trois familles chaque année. Chacun vaque à ses occupations au grand Dam de Chloé qui s’ennuie et qui va mettre en place, avec la complicité de sa sœur Elsa, un piège qui va se refermer sur Emeric en le poussant dans ses retranchements. Le forçant de par ce fait, à faire son coming-out… Entre parties de rire et coup bas d’une peste qu’on ne peut qu’adorer, entre des mamans qui couvent leurs enfants et n’aspirent, plus que tout, qu’à les voir heureux , Milan et Emeric, les deux amis d’enfance vont se découvrir sous un nouveau jour… Et nous offrir à nous, un merveilleux moment de lecture fort en émotions, frustration et rigolade.

Nous partirons ensuite faire un peu de camping et du surf en compagnie de Valentin mais aussi de machin bidule truc qui apportera aussi sa patte au récit. Un récit que j’attendais plus que tout, car Valentin est le plus brisé des quatre amis et découvrir ses démons et ses failles a été une grosse épreuve, et pourtant… J’ai aussi aimé rêver, rire des situations cocasses ou encore tremblé et pleuré de celles qui étaient émouvantes. Je ne bois plus que des grenadines, parfum de mon enfance que j’avais presque oublié, et avec une paille, s’il vous plait !

67271545_1207923662723767_8277504965648318464_nC’était pour ma part, le tome qui compte le plus, celui qui tient tout l’équilibre de la saga entre ses pages, celui qui m’a fait fondre pour un vétérinaire hétéro qui prouve que le coup de foudre existe face à la beauté pure et envoûtante d’un être, d’un coeur… Et qu’importe le sexe qui se cache sous l’enveloppe charnelle, s’il a décidé d’arrêter de survivre mais, plutôt de vivre. La vie réserve parfois des surprises et des opportunités qui font qu’on ouvre les yeux en grand et qu’on décide de vivre enfin nos rêves… Il faut parfois juste trouver le courage de faire le premier pas vers eux… Le courage d’aller vers l’avant en laissant le passé à sa place. Prendre la déferlante qui arrive et se laisser porter en glissant, heureux et si chute il y a… accepter de prendre cette main tendue vers l’avenir…

Puis, Dorian viendra clôturer son histoire dans le quatrième et dernier volume. Cet homme qui ne sait pas dire non. Non au boulot, non à prendre du temps pour lui, non à une famille qui profite de lui et dont il se sent responsable. Y compris de Valentin duquel, il est vraiment proche depuis leur rencontre 8 ans plus tôt, et qu’il protège comme une louve pour qu’il ne souffre pas. Prêt à en découdre avec quiconque qui le blesserait. Et comme Dorian ne prend jamais de vacances, c’est dans son club que nous allons le rejoindre où son nouveau bras droit qui n’est pas si nouveau que ça du point de vue intime, et avec lequel il va pouvoir un peu joindre l’utile à l’agréable. Dorian arrivera-t-il à vivre enfin pour lui ?

Si dans Sweet Summer, Marie H.J a voulu mettre en avance la romance, le coeur, la douceur et la passion, je me dois de vous dire, et de lui dire aussi, que c’est un pari réussi. J’ai passé des moments de lecture intenses, émouvants et passionnants. Elle a réussi une fois de plus à m’emporter dans son univers avec me faisant vivre les aventures de ses chouchous comme si nous les rencontrions pendant nos vacances et que l’on faisait un bout de route avec eux. C’est toute une histoire qui se tisse et se déroule sous nos yeux même si chaque tome est consacré à un protagoniste différent et si chaque fêlure l’est aussi. Ils sont tous les quatre avant tout des hommes fragilisés par un vécu qui certes, est derrière eux mais, qui a tout de même laissé des stigmates qui les empêchent d’ouvrir leurs cœurs pour entrevoir un quelconque avenir. C’est tout un ensemble de situations qui s’imbriquent les unes aux autres pour nous apporter un magnifique récit rempli de tant de choses, tant de messages forts et profonds, tant d’amour, d’amitié, de liens familiaux qu’ils soient bons ou pas et bien d’autres sentiments encore.

Marie H.J nous immerge dans une ambiance fantastique et des conversations dont on ne peut se passer et qui font que l’on se marre encore et encore. Et je crois que me marrer et un mot bien trop doux pour qualifier la conversation Sweet Summer. Elle est le centre de tout, le poumon qui apporte l’air nécessaire aux 4 amis qui ne font plus qu’un. Elle est le coeur qui bat et crie haut et fort : Un pour tous – Tous pour un. Elle est ce lien qui nous montre l’amitié qui les unit et à quel point, ils sont importants les uns pour les autres. Qu’importe l’heure, qu’importe le souci, il y aura toujours un qui sera là pour l’autre.

Une chute plus que parfaite pour nos 4 amis et tout ce qui fait d’eux ce qu’ils sont, ce qu’ils étaient, ce qu’ils deviennent et avec qui ils le partagent…

Un grand merci à Marie pour sa confiance et pour tous ces messages qu’elle véhicule dans ses écrits qui font ouvrir les yeux.

ATTENTION : Homo-romance comportant des scènes explicites, réservées à un public averti.

64882561_650405065368361_4551643625464791040_n

 

The Initiation d’Erin Graham chez les éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur The Initiation d’Erin Graham. Une belle histoire qui traite des thèmes sensibles et comme à son habitude, l’auteure ne lésine pas sur les émotions. Merci aux éditions Addictives pour cette découverte.

Titre : The Initiation 

Auteure : Erin Graham

Éditeur : Editions Addictives 

Genre : Romance

Résumé : Sombre, torturé, complexe… rock star.
Maël s’enfonce chaque jour un peu plus dans une spirale sombre. 
Star de la scène, accro au succès et à la drogue, il lutte contre les ombres de son passé et se voue une haine féroce.
Alors, quand il rencontre Divya, lumineuse, innocente et pleine de vie, il veut fuir, la repousser.
Mais l’attirance entre eux est irrésistible, le désir, puissant, d’autant que Divya a tout à apprendre de l’amour et de la sensualité. 
Réussira-t-elle à le sauver de lui-même ou disparaîtra-t-elle dans les ténèbres avec lui ?

L’avisdeMya : 

Avant tout, je remercie les éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi que l’auteure pour cette belle histoire qui donne l’espoir des jours meilleurs après avoir connu un désert émotionnel !

Après mon coup de cœur pour The Boss, et l’émotion magistrale de l’histoire d’Emily et Marek, il m’est difficile d’apprécier l’histoire de Divya et de Maël à sa juste valeur. Pas que cette dernière ne méritait pas mon attention, non, loin de là. The Initiation est une très belle histoire de rédemption, de reconstruction et de seconde chance, écrite avec un grand talent et dans un contexte bien élaboré.  Mais, cela a tout à avoir avec l’univers exploité par Erin Graham qui n’a pas trouvé écho en moi. Car, tout simplement, je ne le comprends pas.

Ouverte d’esprit et curieuse, je le suis, et donc, j’ai fait quelques recherches en parallèle avec ma lecture pour essayer d’intégrer un peu le topo. Et c’est en faisant abstraction de ce bruitage (questionnements) qui me privaient de mon petit plaisir que débute mon véritable plongeon dans cette histoire qui me promettait le Graal. C’est-à-dire, une immersion totale dans les eaux troubles dans lesquelles se débatte un Maël au bord du précipice.

Maël est un jeune bassiste d’un groupe de rock qui a connu des jours meilleurs. Le créateur des Dark Skeletons a perdu sa fibre créative et cela se ressent dans ses compos qui ne sont plus à la hauteur de l’attente du public qui les demande encore aujourd’hui. Sur le déclin, le groupe est à l’image de son créateur. Il a perdu son âme des temps anciens.

Maël est sur une pente glissante, il vit dans une totale obscurité avançant à l’aveugle vers un avenir désastreux. Plus rien, ni personne ne titille son intérêt, même sa grande passion pour la musique commence à s’émousser. Il passe le plus grand de son temps dans les vapes. Anesthésiant son mal-être et sa culpabilité dans l’alcool, la drogue et le sexe. Mais, rien de tout cela, ne lui apporte l’apaisement auquel il aspire. Il ne ressent plus rien, nageant dans un trou béant de tristesse.

Jusqu’au jour où une lumière céleste aveuglante s’est immiscée en lui pour le tirer de sa nuit éternelle. Elle l’a électrisé, apaisé jusqu’à dormir du sommeil du juste. Entre deux shoots et quelques buvards et la lumière fut ! Une chaleur bienveillante s’est propagée dans son corps et dans sa tête pour le bercer de paix et de bien-être. Passagers soient-ils. Depuis, Maël, a cessé de lutter contre lui-même, contre sa destinée, acceptant cette nouvelle donnée dans sa vie. Ne pensant qu’à substituer ces exutoires toxiques et sans effet sur sa douleur par une dose quotidienne de cette lumière qui l’aide à freiner les fantômes du passé qui rongent son présent et anéantissent son futur. Mais, cela suffira-t-il à faire table rase du passé ? À retrouver son équilibre émotionnel et guérir de ce mal destructeur ?

Divya est sa nouvelle addiction. Cette lumière qui envahit son corps et son esprit porte bien son nom. Ce don divin devenu guide dans son obscurité, l’a rattrapé in extremis au moment où l’appel des ténèbres commençait à se faire sentir. Mais, quelle est son histoire ? Quelle est cette aura qui entoure tout son être ? Quel est le mystère de ce halo qui émane d’elle pour le baigner de sa chaleur quand le froid de l’abysse le saisisse ? Divya, est-elle sa rédemption ? Est-elle son guide dans cette noirceur dépressive dans laquelle il se noie ? Le guidera-t-elle vers le chemin de reconstruction ? Et s’il l’entraîne dans sa déchéance comme le lui prédit son frère, Lochan ? Et s’il aspirait toute sa lumière, que leur resterait-il ? Qui ou que croire ?

The Initiation, n’était pas un coup de coeur, ce qui n’enlève rien pour autant à la beauté à cette histoire captivante et riche en émotions. L’essentiel, c’est que ma lecture ait fini sur une très forte impression et sur une note positive. L’auteure aborde des thèmes sensibles qui lui tiennent à coeur même, si c’est dans un contexte qui ne m’a pas touchée. Je dois avouer avoir trouvé l’idée initiale très originale tout en étant surprenante. C’est le panache d’une auteure qui n’a peur de prendre des risques ni de se renouveler au risque de déplaire. Et comme à son habitude, elle véhicule un message fort de tolérance, au droit de chacun à l’amour. The Initiation, n’est pas une romance qu’on pourrait penser lire mais, je ne vous dirais pas plus, je vous laisse le découvrir par vous-même. Cette histoire est aussi une ode à l’espoir et aux secondes chances.

Le don des mots, de faire pleurer, de faire rire, on l’a ou pas du tout. Et Erin Graham, elle l’a irrémédiablement. Car, dans cette histoire, j’étais à un point de devenir bipolaire. À coup, les larmes menaçaient d’inonder ma liseuse et d’autres, le sourire ne quittait pas mes lèvres. L’effet Erin reste intact et a toujours un grand impact sur nos humeurs.

Bref, j’aime sa plume addictive, son imagination sans limite. Je tombe à chaque fois amoureuse de ses personnages, de ces mots qu’elle met sur leurs maux. Et ces émotions qu’elle diffuse à grandes doses sont un fleuve qui ne tarit jamais. Amen…

 

67343737_894206427589270_852293585096146944_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cupcakes & Co(caïne) 2 : La suite de la chicklit de l’été de Fleur Hana !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur la suite de Cupcakes & Co(caïne) de Fleur Hana. Un deuxième épisode à la hauteur mes attentes. Au menu : Rire à volonté !

Titre : Cupcakes & Co(caïne) 2

Auteure : Fleur Hana 

Éditeur : Auto-édition

Genre : Chicklit 

RésuméVotre cupcake, avec ou sans cocaïne ?
J’allais enfin pouvoir reprendre mon business avec la vente de mes cupcakes.
Ma priorité était vraiment de me recentrer sur ma petite boutique.
Tout était parfait, les touristes commençaient à arriver et ma recette glacée leur plaisait déjà.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà à nouveau embarquée dans une sombre affaire de drogues dures avec mon lieutenant sexy, une grand-mère italienne, la réincarnation de Tolstoï et la version naine de Jolly Jumper.

L’avisdeMya : 

Tout d’abord merci à Fleur Hana pour l’envoi du service presse de ce deuxième épisode qui m’a fait rire jusqu’aux larmes. Sacrée Fleur, sacrée Charlie, et Pauvre Maxence. Il n’a aucune chance de prendre le dessus entre ces deux-là. Deux langues bien pendues pour le prix d’une, c’est cadeau.

C’est reparti pour un tour avec Charlie Monroe et ses mésaventures avec la mafia russe, italienne ou je ne sais quoi d’autres. Cette fille est si imprévisible que cela ne me surprendrait guère si elle a les mafias du monde entier aux trousses. Elle n’est jamais là où on l’attend. Nota Bene : Elle est capable de faire face à tout et à chaque situation malgré, ce qu’en pense son lieutenant sexy. Et surtout, elle sait y faire pour le détourner de son devoir et le pousser à bout, rien qu’en ouvrant la bouche. Il faut avouer que notre Miss Cata s’y connait aussi pour faire d’un rien toute une histoire. Une vraie drama queen.

Charlie pensait reprendre sa vie en main et retournait à ses fourneaux et à ses tentations sucrées. Malheureusement, quand la malchance s’acharne, cela donne un deuxième épisode gaguesque et hilarant. En plus, d’un flic excédé par ses mélodrames et par sa manie de se mettre dans les pétrins. Inconscience elle ? Non, non du tout. C’est la faute à pas de chance qui lui colle aux basques. Non, mais c’est clair, cette nana, si habille de ses mains, comment peut-elle aussi maladroite ? Mystère complet et ce n’est pas Maxence qui me contredirait.

Sur la recommandation de sa meilleure amie, Charlie se lance dans un projet en béton armé d’arrondir ses fins de mois difficiles. Sans qu’elle s’en rende compte, elle a fait entrer les loups dans la bergerie. En s’acoquinant avec le patron de Caro, inconsciemment, elle a ouvert la boîte de Pandore. Et c’est Maxence qui fera les frais de ses actes irréfléchis même, s’ils partent d’une bonne intention. Charlie, une fois qu’elle est partie, on ne l’arrête plus et elle ne fait rien comme les autres ni dans la demi-mesure. Et si vous ne me croyez pas, faites-vous votre propre opinion !

Ce deuxième épisode est juste énorme. Un trop-plein de fraîcheur, de rire et de légèreté. Tout ce qu’il faut pour se détendre et passer un bon moment. En effet, Charlie a repris du poil de la bête et a gagné en hardiesse. Et ses réparties ne sont que plus comiques. On redécouvre une fille qui a du mordant et qui fonce dans le tas laissant ses peurs dans la poche de son tablier. Jouer l’indic et aller à la pêche d’infos ? Prems ! Mafia russe ? Même pas peur. Se mettre Maxence à dos, pfff, c’est du gâteau ! Charlie manie excellemment les apartés, les questions et réponses et collectionne les ennuis. N’est-elle pas adorable ? Mais, je comprends qu’il y a de quoi faire péter les plombs et éprouver la patience d’un Lieutenant Vasseur désabusé et résigné. Après tout, il l’a bien mérité n’est-ce-pas Charlie ? On ne laisse pas bébé dans son coin quoiqu’il arrive !

Charlie & Maxence sont certes, des personnages de fiction mais, leur histoire ne rentre pas dans le domaine de l’improbable. Laissez tout tomber et foncez dans la première boutique de Cupcakes (sans cocaïne, mais je ne garantis rien) que vous trouverez sur votre chemin, un Maxence ou une Charlie, (mais sans mafia, promis) vous y attend sûrement entre deux étals.

Cupcakes & Co(caïne), l’essayer, c’est l’adopter ! Parole d’étoile !

Affaire à suivre…

 

66648596_465899630863209_484803603291176960_n

 

Amoureux d’une étoile de Tessa Wolf chez BMR !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Amoureux d’une étoile. Une magnifique romance à moult émotions signée par Tessa Wolf chez les éditions BMR.

Titre : Amoureux d’une étoile

Auteure : Tessa Wolf

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Service presseNetGalley France

Résumé : Une bourse d’étude pour une prestigieuse école d’art de New York, voilà une opportunité inespérée de quitter la France et de m’offrir un nouveau départ ! Rien ne pourra me détourner de mon objectif : être la meilleure et surpasser la concurrence.
Mais quand le beau Keith vient me demander de l’aide pour conquérir le cœur de sa meilleure amie, je ne peux pas lui dire non. Il est clair que ces deux-là sont fous l’un de l’autre. Qu’est-ce que j’ai à perdre, après tout ?
Malheureusement, les choses ne sont pas toujours aussi évidentes qu’elles en ont l’air, et en jouant les cupidons, c’est mon propre destin que je risque de changer.

L’avisdeMya :

Tout d’abord merci à BMR pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley France, ainsi qu’à l’auteure pour ces belles émotions que dégage cette romance à thématiques. Amoureux d’une étoile est ma première lecture pour Tessa Wolf, sa plume est si addictive qu’elle m’a conquise. Et cette histoire qu’elle nous a offerte est si magnifique que j’ai hâte de plonger dans sa saga I Hate You Love Me.

En effet, l’auteure m’a embarquée à New York et précisément dans une prestigieuse école de danse où l’odeur de la passion, de la sueur, d’une ambition hargneuse d’être au top de la performance et de la douleur se mêlent à l’odeur de la jalousie et de l’envie. Mais, c’est là aussi où va naître une relation innocente et des plus singulières.

Cassiopée Desjardins, Cassie pour les intimes, a eu une opportunité de fuir la misère et faire briller son étoile qui s’éteignait à petit feu dans les dédales sombres de la déchéance. Saisissant la balle au vol, elle s’est envolée, avec sa mère alitée, pour un meilleur horizon que les murs sales de la cité qui sentaient le désespoir.

Arrivée à New-York, Cassie, s’épuise à la tâche en s’occupant de sa mère et travaillant dure à ses études et ses cours de danse pour assouvir son ambition d’être un jour danseuse étoile. Enfin, elle peut laisser son passé sombre derrière elle et utiliser sa colère pour toucher son rêve américain du bout des doigts.

Sauf que le choses ne se passeront pas comme elle l’aurait voulu. Depuis sa rencontre avec l’ensorcelant Keith Maclee, rien ne va plus dans sa vie qui avait la régularité d’un métronome. Cassie est réduite au statut de la midinette, elle pourtant, qui ne jure que pour les études et pour la danse et n’a de temps à perdre à baver devant les jolis garçons. Séduite par sa gentillesse et par son aura brillante qu’elle voudrait bien plus que le soutien scolaire et amical qu’il lui offre. À son grand dam, Keith est fou amoureux de Violetta, sa rivale de danse et en amour. En contrepartie de son aide, Cassie lui prête main forte pour conquérir et attiser la jalousie de la femme qu’il aime. Une situation qui a commencé dans la clarté mais, qui est vite devenue malsaine, un parfum de désir et de mal-être submergent cette dernière sans qu’elle puisse s’en défendre. Leur relation était mâtinée d’une ambiguïté qui présageait des sentiments latents et bien plus profonds qu’il ne paraissait à première vue. Jusqu’au jour où les choses ont dérapé. Et au lieu d’affronter ce trop-plein d’émotions dans lesquelles elle se noyait, Cassie a choisi la fuite. Disparaître des radars pendant cinq ans, n’a pas réparé son cœur ni apaisé ses peines. Car, elle, n’a pas seulement perdu l’homme qui ne lui appartenait pas mais, aussi sa mère et son rêve pour lequel elle a tant travaillé et sacrifié.

Aujourd’hui, elle a vieilli de cinq ans et s’est résignée à ne plus pratiquer sa passion qu’en l’enseignant à des jeunes défavorisées. Aujourd’hui, elle est toujours aussi seule et insociable, à part sa copine Laurine qui a traversé l’Atlantique pour la rejoindre à New York, elle n’a pas d’autres ambitions que celle de rentrer chez elle et reposer ses pauvres pieds fatigués après une longue journée à servir des cafés et des burgers.

Mais, le retour inopiné de Keith et de Viloletta dans sa vie, va tout remettre en perspective. Une lueur au bout du tunnel si Cassie arrive à donner du sien et à lâcher prise. À se laisser approcher, toucher et à ne pas laisser ses peurs la priver de cette seconde chance que le destin lui offre. Car, Keith, malgré sa lutte contre lui-même, il n’a jamais cessé de la chercher. Mais à cause de ses coups de sang dû à son caractère passionné et son ambivalence, il se pourrait que ce dernier arrête les pots cassés avant qu’il ne replonge dans la folie d’il y a cinq ans.

Arrivera-t-elle à libérer son étoile encore emprisonnée dans les méandres sombres de son passé ? La fera-t-elle briller de toutes les couleurs ?

Comme je disais en haut, Amoureux d’une étoile, a été mon premier coup d’essai pour cette auteure, et je n’ai pas été déçue. De fortes émotions n’ont cessé de me prendre aux tripes du début à la fin. Une magnifique romance à deux actes. Le premier consacré à Cassiopée, et le deuxième qu’ils se partagent à deux. Et cela m’a beaucoup fait plaisir de découvrir le point de vue Keith dans lequel, il se dévoile avec générosité et sensibilité. Me confirmant la belle personne qu’il était. Et tout cela, dans un univers que j’affectionne beaucoup mais que je ne trouve que rarement. Cerise sur le gâteau, l’histoire était très captivante et totalement réussie.

Si l’auteure a réussi à capter mon attention sur cette belle histoire qui n’a pas manqué pas de piquant ni de rebondissements, elle a aussi réussi à me faire aimer ses personnages qui m’ont émue jusqu’aux larmes et auxquels je me suis beaucoup attachée. Des protagonistes passionnés, fascinants et aux caractères forts, déterminés.

En somme, une excellente lecture à moult émotions intenses qui ne laissent point indifférent, un tourbillon de folie qui m’a laissée pantoise et pleine d’allégresse. Une ode à la vie,  aux rêves, à l’amour et à la liberté !

Vous l’avez compris, j’ai adoré et si vous ne l’avez-vous pas encore lu, foncez !

66796070_2705211596174246_5766195926494347264_n

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, voici votre rendez-vous hebdo avec l’arrivée de nouveaux titres qui enrichiront nos PAL cette semaine du 14 au 21 juillet. Avec la participation de :

Marie HJ Lips&Co éditions avec Léa Perrin – – Editions Addictives avec Erin Graham – Juno Publishing France BMR avec Morgane Tryde – NYMPHALIS avec Céline Musmeaux – Butterfly éditions avec Lage Ender & Fantine Mild – Amélie C. Astier & Mary Matthews. 

  • Marie HJ

Avec la sortie du 2e épisode de la série Sweet Summer  consacré à Milan 

Résumé :  Un été pour tout changer. 4 cœurs esseulés. 3 destinations. 2 mois de vacances

1 pacte, l’amour à trouver … L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?
Franchir le pas et oser avouer, ou préférer aimer en secret ?
Aux grés des flots de la mer Égée, laisser les cœurs s’envoler, ou maintenir les œillères ? Ignorer une âme en souffrance ou mettre une amitié en danger ?
En embarquant sur le voilier familial, Milan ne s’attend pas à se retrouver noyé dans un tourbillon d’émotions trop longtemps bridées… Il est peut-être l’heure de découvrir certaines vérités…

  • Lips&Co éditions 

Avec la sortie de Tu peux toujours courir de Léa Perrin 

Résumé : Lorsque Mickaëlle rencontre Adrien pour la première fois à l’âge de 5 ans, on peut dire que ce n’est pas le coup de foudre ! Ce garçon qu’elle trouve détestable n’arrête pas de la chercher.

Les années passent, et vingt-deux ans plus tard, ils en sont toujours au même point : à se disputer pour un oui ou pour un non.

Mais si derrière cette relation explosive se cachait autre chose ? Des sentiments nés tout au long de ces années, bien malgré eux ?

Pourtant, aux yeux de Mickaëlle tout est clair : Adrien peut toujours courir pour qu’elle s’intéresse à lui !

  • Editions Addictives

A paraître le 17 juillet The Initiation d’Erin Graham (Lien d’achat)

51ACVdRHTZL._SY346_ Résumé : Sombre, torturé, complexe… rock star.
Maël s’enfonce chaque jour un peu plus dans une spirale sombre. 
Star de la scène, accro au succès et à la drogue, il lutte contre les ombres de son passé et se voue une haine féroce.
Alors, quand il rencontre Divya, lumineuse, innocente et pleine de vie, il veut fuir, la repousser.
Mais l’attirance entre eux est irrésistible, le désir, puissant, d’autant que Divya a tout à apprendre de l’amour et de la sensualité. 
Réussira-t-elle à le sauver de lui-même ou disparaîtra-t-elle dans les ténèbres avec lui ?

  • BMR 

Avec Morgane Tryde et la sortie de Wolves le 19 juillet prochain.

9782017071396-001-T

Secrets de famille, loups et réserve indienne… voilà les ingrédients du nouveau roman de Morgane Tryde, « Wolves », qui sortira chez BMR le 19 juillet en format numérique !

Vous pourrez y découvrir Chloé qui tente de se reconstruire après la mort de toute sa famille et doit faire face à un terrible secret de famille : une sœur cachée, Sora, qui vit dans une réserve indienne en Caroline du Nord. Une fois sur place, Chloé rencontrera les deux demi-frères de Sora qui s’intéressent de près à elle…

 

 

  • Juno Publishing France 

Sortie de Teddy – Le clan Marian #2 de Lucy Lennox

Résumé : Teddy : s’il y a une chose que je ne fais pas, c’est m’engager. Vous ne devenez pas un photographe primé en restant au même endroit. Je suis toujours sur la route, à la recherche de la photo suivante, du prix suivant, du corps brûlant suivant. C’est ainsi que j’ai atterri sous le porche de M. James Marian au milieu de nulle part en Alaska. Il est connu sous le nom de « l’homme qui murmurait à l’oreille des animaux sauvages », et je veux le photographier en action. Il est réticent au début, mais je peux être persuasif.

Rapidement, je l’ai dans mon lit en train de dire « oui » encore et encore, mais mon habileté à ficher le camp est entravée par une tempête de neige à Denali.

Jamie : Je me suis toujours considéré du genre à me marier. Jusqu’à ce que je sois abandonné au pied de l’autel. Maintenant, j’ai une nouvelle devise : ne jamais s’engager et ne jamais tomber amoureux. Alors, quand un photographe animalier arrogant décide que je suis la clé pour son chef-d’oeuvre suivant, cela semble être l’arrangement parfait : le professionnel n’est en ville que pour une brève mission, puis il partira. Pas d’engagement, pas d’attaches, et aucune chance que mon coeur soit brisé à nouveau.

Il n’y a qu’un problème : je pense que je suis en train de tomber amoureux. Maintenant, je crains d’être peut-être du genre à me marier, après tout. Et il ne l’est certainement pas.

Et aussi la sortie de Le chef d’oeuvre de Bonnie Dee  

66264255_892617337741737_1374293542200934400_n

Résumé : Créé de toute pièce : Un gentleman parfait. Homme du monde, Arthur Lawton passe ses journées à se divertir tandis que le cireur de chaussures Joe Sprat travaille à l’amélioration de la vie de sa famille. Lors d’un désaccord avec un ami au sujet de la nature contre la culture, Arthur parie qu’il peut transformer cet homme du peuple en gentleman qui se fondra dans une réception de la haute société. Joe est heureux de participer à l’expérience moyennant un salaire, mais il reçoit plus que ce qu’il avait prévu après s’être installé dans la maison de Lawton. Arthur est déterminé à ce que Joe ne se contente de revêtir une couche de sophistication, il veut également parfaire son éducation dans tous les domaines. À mesure qu’il peaufine son nouvel homme, Arthur s’entiche de plus en plus de lui, tandis que Joe tombe également sous le charme de son mentor charismatique. Sous une amitié grandissante, le désir couve et finit par exploser. Une fois que leur relation a franchi un nouveau niveau, le couple vit dans une bulle de rêve jusqu’à ce que la menace d’une dénonciation leur rappelle de manière abrupte leur appartenance à deux mondes différents. Lorsque le bal se termine, chacun doit reprendre sa vie, changé par leur rencontre, mais destiné à des parcours différents. Découvrez si l’amour est assez fort pour combler le fossé entre pairs et pauvres dans cette version du conte de My Fair Lady. 

  • NYMPHALIS 

Avec la sortie demain de Céline MusemeauxJusqu’au crépuscule de l’été.

Résumé : Installée sur une serviette, un magazine à la main, Noémie ne craint pas de passer ses vacances à la plage seule. Au contraire, elle espère y faire de nombreuses rencontres. 
Son vœu est exaucé lorsqu’un homme trébuche sur elle en rattrapant un ballon. Au lieu de se plaindre, elle préfère en rire, ce qui attire tout de suite l’attention de ce maladroit. 
Après un court échange de banalités, Noémie se laisse embarquer par l’excentrique Clément. Il lui présente son meilleur ami, Nolan, avant de lui proposer de se joindre à eux. Très rapidement, Noémie comprend qu’elle vient de faire la rencontre qu’elle attendait. Prise entre deux hommes intrépides, elle n’hésite pas à prendre des risques et à repousser ses limites.
Que cachent les sourires de Clément ? Que dissimule la froideur de Nolan ? Noémie se lance dans l’aventure de sa vie…

  • Butterfly éditions  

Avec la sortie dans la collection Jeunesse de L’ombre du phénix : Stryker de Lage Ender 

RésuméTous les secrets sont-ils bons à être découverts ?

Leaven s’est rapprochée de Stryker, lui qui ne cesse de veiller sur elle. Malgré de nombreuses mises en garde d’autrui, leurs sentiments naissants les poussent à vivre un amour de plus en plus dangereux.

Que cache réellement Stryker ? Tout comme le laisse penser Chest, a-t-il un lien avec tous les malheurs qui s’abattent sur elle ? Est-il concerné par le brusque changement de comportement de son frère et de sa meilleure amie ? Mais surtout, qui est-il ?

Lorsqu’elle apprendra la vérité, Leaven parviendra-t-elle à l’affronter ? Sortira-t-elle indemne de cette découverte aussi surprenante que déroutante ? 

Sortie du New Adult Colocs & Love de Fantine Mild

cover169833-medium

RésuméNouveau coloc sexy, nouveau départ ? Étincelles garanties en vue…La culpabilité de son passé étouffe tant Elisa Sanders qu’elle n’arrive à faire confiance qu’à de rares personnes. Ses colocataires représentent son ancrage dans la réalité, sa bouée de sauvetage. Lorsque Lucas, l’un d’entre eux, doit déménager à plusieurs centaines de kilomètres, elle se verra contrainte de cohabiter avec son remplaçant, Matt. Un regard sombre, une aura mystérieuse, une beauté troublante. Qui se cache derrière ce jeune homme aux secrets évidents ? Tout les oppose, et pourtant… Naviguant entre ténèbres et lumières, Elisa et Matt se ressemblent bien plus qu’ils ne sont prêts à l’admettre. Parfois, il suffit d’accepter une main tendue pour affronter ses pires démons. Le comprendront-ils avant qu’il ne soit trop tard ?

  • Amélie C. Astier – Mary Matthews

Sortie dimanche prochain de Blood Of Silence, Tome 9 : Lochan

512BsY9E7nL

Résumé : Lochan Harps-Cortesi est l’héritier des Blood Of Silence. Fils des deux fondateurs, le club et ses secrets coulent dans ses veines depuis toujours. À 21 ans, le passé de Lochan le rattrape. Le biker au cœur déjà condamné par une histoire impossible voit tous ses repaires s’envoler. Il va devoir faire face à une trahison des plus douloureuses qui va bousculer toutes ses certitudes, y compris ses bonnes résolutions.
Alors que le conflit avec les nazis prend de l’ampleur et menace les familles, un événement tragique va pousser le MC à prendre une décision dangereuse où les jeux d’alliance seront déterminants pour l’avenir. Les bikers savent qu’ils doivent agir pour protéger les leurs, quitte à jouer avec le feu et se brûler. L’amour maudit auquel Lochan est destiné revient le hanter pendant qu’une vengeance se prépare. Est-il envisageable de pardonner l’impensable et de laisser ses sentiments vivre l’impossible ? Qui remportera l’ultime bataille ?

Merci pour votre attention les étoiles et à la semaine prochaine !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

 

 

Catégories PAL

Alliance Factice, Tome 1 de Cécilia City, une édition de BMR !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le premier tome de « Alliance Factice » de Cécilia City, une magnifique romance éditée par BMR. Quand humour et suspense font la recette parfaite pour un superbe moment détente. Je recommande à 100%

Titre : Alliance Factice – Tome 1

Auteure : Cécilia City

Éditeur : BMR

Genre : Romance 

Service presse : NetGalley France

Résumé : Livia n’a pas une vie facile  : étudiante, elle jongle entre son job de serveuse et celui d’hôtesse de téléphone rose, sans parvenir à boucler ses fins de mois.
C’est alors qu’une riche femme d’affaire lui propose un emploi avec une clause d’embauche bien inhabituelle. Elle devra épouser Victor, l’insupportable héritier de l’entreprise familiale, et faire croire au monde entier qu’ils sont tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Franchement, qui pourrait accepter un arrangement pareil pour obtenir un poste  ? Personne.
Pourtant Livia, criblée de dettes, hésite. Après tout, n’a-t-elle pas déjà touché le fond  ?

L’avisdeMya : 

En premier, je voudrais remercier BMR pour l’octroi du service presse numérique via la plateforme de NetGalley France. Ainsi que Cécila City pour cette excellente lecture qui m’a totalement conquise.

Livia, est un soleil permanent qui irradie tous ceux qui s’y approche. Un personnage comme on aimerait qu’on soit. Sa joie de vivre donne la banane et remonte le moral. Quant à ses tendances provocatrices, peuvent attiser la jalousie et l’envie. Elle est belle et le sait, mais n’en joue qu’au besoin. Elle donne l’impression d’être superficielle à première vue mais, derrière cette façade de légèreté frondeuse, on décèle une intelligence profonde et une faille qui bouleverse.  Malgré son passif et ce qu’elle traverse encore aujourd’hui, son sourire contagieux, sa force de caractère et son mordant font plaisir à voir.

En effet, Livia doit se plier en quatre pour joindre les deux bouts afin d’accomplir son ambition. Tout ce qu’elle veut, c’est de financer ses études et se donner une chance pour s’assurer un futur meilleur que son présent et laisser le passé derrière à elle. Être hôtesse d’accueil dans l’événementiel ou hôtesse de téléphone rose pour arrondir les fins de mois difficiles, rien ne la rebute. Courageuse et fonceuse, elle ne craint pas d’aller au bout de ses rêves. Mais de temps en temps, le passé revient se rappeler à son souvenir pour la renvoyer dans ses vieux travers. Et comme cela ne suffisait pas, en plein service, elle doit supporter les attouchements malvenus de l’un des invités de la soirée qui n’accepte pas qu’on lui dise non. Et Livia n’est que plus déterminée à porter plainte contre ce malappris qui n’est pas à son premier coup d’essai. Et que lui importe les conséquences. Et des conséquences, il y en aura. Gilles Capresse ne compte pas en rester là et tous les moyens seront bons pour lui fermer le clapet.

Dans ces moments-là, et au bout du désespoir, Livia se jette dans le tourbillon effréné que lui procure le sexe pour apaiser son mal-être. Elle s’oublie tout simplement le temps d’une étreinte sensuelle avec son complice et sex-friend, Cédric, qui est sur la même longueur d’onde, le sexe sans attache, la carte gagnante ! Jusqu’à sa rencontre avec le richissime et exécrable Victor Fabre. Ce dernier, qui n’a que mépris à proférer à son encontre, sera autant sa planche de salut que celui qui lui ouvrira la porte des sentiments auxquels elle pensait être imperméable.

Quand sa mère, la cause de ses tourments, contracte des dettes en son nom, elle n’a qu’une seule alternative, accepté l’impensable deal que lui impose Victor. Un mariage arrangé pour des raisons que je vous laisserai découvrir, même si cela la débecte de plier l’échine devant cet abject chantage, sera la clé à ses mésaventures financières et autres…

Livia croyait ses cauchemars derrière elle une fois sous la protection de Victor et sa famille, elle déchante vite après les mystérieux incidents qui ont failli lui coûter la vie !

Alliance Factice est une belle romance mâtinée de suspense et d’érotisme. Un transport total dans un univers où les conflits familiaux font loi. Et dont le désir, l’humour et une rencontre orageuse en sont les maîtres-mot. Et bien d’autres ingrédients alléchants qui ne pourraient qu’accrocher les lecteurs. Cécilia City en a fait une réussite avec des personnages hauts en couleur. Des personnages fort attachants qui donnent le change malgré leurs passifs douloureux.

D’emblée, on découvre la personnalité de Livia qui se dévoile à nous et sans pudeur au fil des pages. Son passé, ses provocations, son sens de la répartie, sa langue pendue, son tac au tac charment, font rire et émeuvent le plus endurci parmi nous. Même Victor Fabre, censé être intouchable et inaccessible, n’a pas échappé à la tornade nommée Livia malgré son indifférence apparente. Ce dernier a beau joué à l’insensible, il n’a pas pu tromper l’instinct et la clairvoyance de Livia. Ses airs glacials ont complètement fondu à son contact chaleureux, à sa tendance à le défier à tout bout de champ et à sa manie de le pousser dans ses derniers retranchements. Il adore sa personnalité loufoque  même s’il ne se l’avoue pas.

En somme, une romance comme on les aime. Une histoire bourrée d’humour et d’émotions. Une intrigue captivante qui nous accroche jusqu’au mot fin. Et une mention au style fluide et épuré de l’auteure. J’en suis vraiment fan.

Bref, vous avez compris que je suis conquise par ce premier tome magnifiquement bien écrit. J’ai si bien ri, j’ai été charmée par les personnages et ai été émue par leur fragilité. J’ai adoré leur folie et bonne humeur contagieuse que je ne peux que vous le recommander chaudement !

Affaire à suivre…

66595971_556917021506799_2984069193369911296_n

 

 

L’avis de Carine sur Deep Love de Vanessa Martin


41IYF8x68wL
Titre : Deep Love
Auteur : Vanessa Martin
Genre : Romance
Editions : Lips & Co
Collection : Lips & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 16.99€
Résumé : « Je devrais peut-être chercher des médicaments pour m’aider. Tu crois que ça existe, des comprimés pour ne plus souffrir ? Ce serait tellement plus simple… »

Marie est une jeune femme enjouée jusqu’au décès de sa meilleure amie, Sophie. Là, c’est tout son univers qui s’écroule. S’isoler, boire, se plonger dans ses études, ou même écrire des lettres à sa complice disparue, tout ça ne suffit pas à soulager sa douleur.

Aussi, quand Isaac, le frère de Sophie, découvre dans ses affaires une « liste de choses à faire avant de mourir », il a une idée folle : réaliser ses rêves pour lui rendre un dernier hommage.

Tous deux se lancent alors dans l’aventure avec l’intention de faire leur deuil, sans savoir que cela les rapprochera bien plus qu’ils ne l’auraient imaginé…

Mais il se pourrait que Sophie n’ait pas livré tous ses secrets.

Et si elle n’était pas celle qu’ils pensaient ?

Mon avis :

2 h 17 du matin… Le téléphone qui ne cesse de sonner puis les mots…. Les mots que Marie n’oubliera jamais jusqu’à sa course vers l’hôpital… Sophie, sa meilleure amie d’enfance et colocataire, vient d’avoir un accident. C’est irréel, impossible, cela ne peut pas être elle. Sophie était censée être entrain de dormir à la maison. Comment se fait-il qu’elle ait pu se faire renverser par une voiture au beau milieu de la nuit… Comment se fait-il qu’elle ne l’ait pas entendu sortir ?

Tant de questions se bousculent dans sa tête sur le chemin qui guide ses pas jusqu’à son chevet. Marie qui arrivera trop tard va la supplier de se réveiller. Trop jeune pour partir, trop jeune pour ne pas vivre tout ce qu’elles ont encore à vivre ensemble, trop jeune pour mourir… Trop importante pour l’abandonner.

Sa meilleure amie, son âme sœur, son Tout est parti, bien trop vite cette nuit du 22 juillet 2015, rejoindre les anges…

35 jours plus tard, Marie est toujours sous le choc. Elle ne vit plus, ne dort plus et boit plus que de raison. Les parents de Sophie s’entredéchirent et son frère Isaac a choisi de fuir sa peine en partant aider les autres au bout du monde. Elle est seule avec sa peine…

Aidée par un psychologue, il lui conseille de continuer ses échanges avec son amie. Marie commence à lui écrire des lettres, beaucoup de lettres. Mais n’atténuera vraiment sa peine ni sa douleur. Elle est en permanence comprimée dans un étau et sombre jour après jour.

Alors elle se rapproche de ce que tout ce que Sophie aimait et commence à lire une par une les romances qu’elle collectionnait en grand nombre et les dévore tout en « discutant » de ce qu’elle en a pensé dans les lettres qu’elle lui adresse. Ces lettres qui représentent l’échappatoire à sa douleur et lui permettent de la sentir toujours auprès d’elle.

Le temps de laisser le temps au temps d’atténuer sa peine même, si elle sait très bien qu’elle aura toujours un trou béant dans son cœur.

366 jours… C’est ce qu’il a fallu à Marie pour reprendre pied et la laisser partir… et c’est le temps qu’il a fallu à Isaac pour revenir…

Ne pas oublier… Continuer à vivre…

Pour y arriver, Isaac et Marie vont se lancer dans une drôle d’aventure qui aura pour but de rendre un dernier hommage à celle qu’ils aimaient plus que tout. Une aventure qui va les rapprocher mais, va aussi livrer des révélations auxquelles ils ne s’attendaient ni, l’un ni, l’autre.

Sophie avait bien des secrets… Et Marie la découvre sous un autre jour…

Deep Love… Une magnifique romance en deux parties qui m’a tiré des larmes dès les premières page. Vanessa Martin nous fait sombrer dès le départ dans la souffrance qu’apporte la perte d’un être cher puis toutes les étapes qui l’accompagne pour y faire face. Après avoir passé celle du deuil, elle nous emmène sur le chemin de l’acceptation, puis de la reconstruction, avec comme unique base, les souvenirs et tout l’amour qui entourait leur amitié.

On plonge directement dans le cœur de l’histoire, dans l’œil du cyclone, noyées d’intenses émotions, … Tout n’est que tempête autour de Marie, tout s’effondre, s’envole. Mais là, au milieu de cette douleur, tout est calme, vide… Vide de vie, vide d’envie…

Puis une deuxième partie, dans laquelle la nuit laissera place à la lumière du jour. Avec tout d’abord un soleil bien pâle mais, qui deviendra de plus en plus lumineux au fil du temps. Le temps de tout remettre en ordre, de se reconstruire et de pardonner.

Une histoire émouvante, bouleversante remplie d’amour, de révélations, mais, aussi de surprises auxquelles on ne s’attend pas forcément. Des personnages attendrissants, magnifiquement attachants, chacun à sa manière. J’ai aimé suivre leur parcours, leur reconstruction mais, aussi leur rapprochement qui ne se fera pas sans mal.

La plume de Vanessa Martin est prenante, douce et surtout réaliste dans le cheminement psychologique des protagonistes. Elle est aussi bien imagée car, elle décrit et détaille le tout dans une précision sans lourdeur.

J’attire votre attention cependant, sur la première partie que vous aurez peut-être tendance à passer outre. Certes, les lettres sont nombreuses et prennent une grande place dans le roman, mais, elles sont aussi très importantes car, on y découvre tout ce que ressent Marie. Sa douleur, ses doutes, son désespoir, ses terreurs. Mais, aussi son envie de reprendre le dessus, ses rêves et tout simplement, le déroulement de toute une année de vie après avoir subi le choc d’une perte. Parfois, elles font même rire car, notre belle Marie a souvent la poisse. Alors, n’en ratez aucune !!!

Je n’ai qu’un petit bémol à cette belle lecture, ce sera la liste que j’ai trouvée un brin gentillet 😉


Deep Love, une agréable lecture à découvrir ou redécouvrir. Un grand merci aux Éditions Lips & Co pour m’avoir permis de découvrir cette magnifique lecture en service presse !

66335138_837300453315344_2915253822899093504_n

L’avis de Carine sur le roman de Ana K. Anderson, Indompté.


41Ea5Dc6yAL._SY346_Titre : Indompté

Auteur : Ana K. Anderson (Auteur)

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 9.99€

Broché : 17.90 €

Résumé : Quand elle découvre sa meilleure amie sauvagement assassinée, Olivia quitte tout et part sur les traces du passé de la jeune femme, bien décidée à savoir qui a commis un tel crime. Ses recherches la conduisent à Colorado Source, où elle rencontre Rock, le chef des bikers et protecteur de la ville. Elle est rapidement séduite mais comprend trop tard qu’il lui a tendu un piège. Rock est charmant, sexy, irrésistible… indomptable ! Olivia n’avait pas prévu de tomber amoureuse. Surtout pas au moment où sa vie est en danger… Pour connaître la vérité, elle risque de devoir affronter l’homme dont elle est éprise. Entre l’aimer et le détester, Olivia a-t-elle vraiment le choix ?

Mon avis : 

Contre tout attente, après ma lecture de « Indompté », c’est un avis mitigé que je vous propose aujourd’hui. Pas que la trame soit ennuyeuse ou manque d’originalité car, ce n’est vraiment pas le cas. Ce roman traite d’ailleurs des sujets sensibles et met en avant des valeurs humaines qui sont importantes et qui touchent en plein cœur. Cependant, le manque de crédibilité des personnages a été pour moi un gros frein pour m’y attacher. Nous sommes dans une fiction je vous l’accorde, mais j’ai besoin que les actes et le cheminement psychologique des personnages soient cohérents et puissent être vrais. En fait, j’ai besoin d’y croire et là, je n’y suis pas arrivée… C’est particulièrement le personnage d’Olivia qui n’a pas collé, et c’est dommage, car l’intrigue du récit est très bien menée.

Avec Indompté, Ana K Anderson nous plonge dans l’univers des Evil’s Heat ! Et dès les premières lignes, nous sommes happés dans ce récit. Une belle mise en bouche pleine de promesses …

Olivia décide de changer de vie, de tout quitter après avoir retrouvé sa meilleure amie, Moïra, assassinée six mois plus tôt. Elle fuit la France pour Colorado Source, une petite bourgade Américaine où règne en maître les Evil’s Heat, une communauté de marginaux violents, formée de bikers, les protecteurs de la ville.

Ce n’est pas par hasard qu’elle se retrouve dans ce bled paumé au milieu des reliefs arides du Colorado. D’autant que cette ville n’existe même pas sur une carte, mais Olivia savait où chercher, car ce petit bled, elle le connait sans vraiment le connaitre. Son amie, Moïra, originaire des environs lui en avait souvent parlé. En s’y réfugiant, elle espère pouvoir échappée à ses ennuies mais surtout en connaitre davantage sur son amie. Moïra n’a jamais été très éloquente sur son passé et tout ce que sait Olivia, c’est qu’elle a fui sa famille et que cette dernière lui manquait beaucoup tout comme la région.

Sa quête de vérité commence alors par le bar de Max qui lui a gentiment tendu la main en lui proposant de travailler pour lui en tant que serveuse. Elle espère bien pouvoir mener sa petite enquête au milieu de tous ces bikers. Mais dès que son regard va croiser celui de Rock, tout va partir en vrille !

La vie n’a jamais été tendre avec Liv et ce n’est pas aujourd’hui que cela changera apparemment … Tout comme Sa rage de survivre et sa fureur de vivre malgré tout ce qui lui arrive. Sans parler de son grain de folie qui la caractérise tant et qui va souffler un vent de fraîcheur dans cette communauté brute de décoffrage. Indompté aurait pu aussi porter comme titre Indomptée ou mieux encore, Indomptés…

Un avis donc mitigé car, j’ai beaucoup aimé la trame globale mais aussi cette intrigue qui m’a fait énormément douter à maintes reprises. Et si je n’aime pas les incohérences de certains faits, je suis, par contre fan du suspense. D’être dans le doute et ne pas trouver rapidement ce que l’auteure nous cache. Et c’est pourquoi, il est très difficile pour moi de vous donner mon avis. D’autant plus que j’aime la plume d’Ana. Son dernier roman avait été un énorme coup de cœur. Et celui-ci a fait presque l’unanimité des lectrices.

Je fais simple : Si vous aimez vous évader sans tenir compte du réalisme que peut vous offrir votre lecture, foncez ! Vous passerez de très bons moments. L’auteure sait manier sa plume pour vous faire rire aux éclats à un chapitre et vous faire pleurer au suivant en y apportant beaucoup d’émotions. Elle touche du doigt plusieurs sujets sensibles, peut-être trop à la fois de mon avis car, on les survole et même si ce n’est pas approfondi, ces thèmes touchent, alertent et font réfléchir.

Olivia va vivre des moments difficiles, sombres, mais hors de question pour l’auteure de nous laisser nous morfondre. Non, Ana K Anderson aime l’émotion et les rebondissements, qu’ils soient cruels ou pas. Mais par-dessus tout,  elle aime rire, la légèreté, s’amuser en écrivant et les contrastes. Elle aime les bikers et leurs côtés sombres mais, aime aussi les licornes et les arcs-en-ciel. Elle sait que la vie est parfois cruelle, qu’elle fait mal, horriblement mal et elle ne lésine pas sur les coups du sort ni les coups tout court. Mais, elle sait aussi que lorsque tombe une nuit noire, le jour se lèvera le lendemain. Alors de sa plume, elle fait en sorte que ce soit plus rose que noir. Qu’en saupoudrant le tout d’amour, d’humour et de paillettes, elle pourra nous faire rêver à un monde meilleur.

C’est sûrement ce qui a fait que personnellement, cela ne l’a pas fait pour moi mais cela le fera peut-être pour vous. Pas que je n’aime pas rire attention, loin de là mais, parce que lorsque je lis une situation assez « dark, » je ne peux pas me retrouver dans la page suivante dans une « comédie ». J’ai besoin que ce soit intense, que même si tout est imagé, je puisse le toucher du doigt… Le ressentir…

Donc nous passons au : Si vous êtes pointilleuses comme moi sur le réalisme d’une romance dans les attitudes, le caractère des personnages et de leurs psychologies, attention de bien prendre en compte que certaines situations ont été parfois même assez loufoques. D’autres, n’avaient pas leurs places, et beaucoup ne se tenaient pas. Je ne parle en aucun cas des lieux imaginés dont la description était telle que j’ai eu très envie de pouvoir les découvrir un jour. Tout mon scepticisme tourne autour des attitudes des personnages qui ne collent pas du tout avec le « cliché » dans lequel on les attend et dans lequel ON désire les découvrir. La reconstruction d’Olivia est complètement irréelle ou peut-être qu’elle est tout simplement bipolaire et qu’elle n’ira jamais vraiment mieux. Il est vrai qu’on peut passer par différentes phases lors d’une dépression, qu’il n’y a pas de « références ». Chacun la vit à sa manière, c’est comme lors d’un décès, on fait comme on peut pour sortir la tête de l’eau mais voilà, je n’y ai pas cru et cela est vraiment dommage…

À côté, j’ai pris plaisir à mener mon enquête, j’ai souvent ri aussi. Et parfois, même versé ma larme. Donc, on peut dire que l’émotion y était mais, que d’un seul côté. Olivia ne m’a pas touchée comme elle aurait dû. Elle ne m’a pas touchée tout court, impossible de m’identifier au personnage. Par contre, j’ai aimé Rock, l’indomptable au caractère aussi fort que son nom mais au cœur généreux, complètement dévoué à sa famille du Clan. J’ai plus qu’aimé Max, ce personnage attachant qui ne nous laisse pas indifférentes.

Ce roman n’est peut-être pas parfait pour moi de la manière dont il est abordé, mais il reste fort dans les valeurs qu’il transmet. Il est aussi riche en rebondissements, ce qui ne permet pas l’ennui, malgré quelques longueurs. Normal, au vu du nombre des pages, on ne peut pas toujours être dans la tension. Et même, si je n’y ai pas toujours adhéré, je me dois aussi de vous dire qu’il est aussi riche en humour. Juste que pour moi, les genres n’aillaient pas ensemble ou alors par parcimonie car, si j’avais lu toutes ces joutes verbales et ces répliques dans un autre univers, j’aurais pu faire une standing-ovation à Anna K Anderson pour sa fraîcheur, ses railleries et sa façon de tourner les situations les plus sombres en dérision. Parce qu’en fait, c’est exactement ça. Me voilà en fin d’avis et trouver le mot exact qui me manquait. L’auteure nous présente à plusieurs reprises des tableaux assez noirs et parallèlement, leur apporte ce vent de légèreté et cette fraîcheur pour ne pas qu’on reste sur une note sombre. Elle nous fait chuter très profondément puis hop, tout en bas, nous attend un trampoline qui nous donne l’impulsion pour remonter vers la lumière. Puis on redescend et remonte encore. Comme je vous l’ai dit plus haut, Ana K aime les bikers, mais elle aime trop les paillettes roses pour vous laisser souffrir.

Un grand merci aux éditions Addictives pour m’avoir permis de lire cette romance en service presse !

41Ea5Dc6yAL._SY346_

 

Le cri du silence par Angel Arekin aux éditions Black Ink !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur Le cri du silence d’Angel Arekin. Edité par Black ink éditions. Encore un roman époustouflant à son actif…Un thriller à vous glacer le sang et une romance riche en émotions, Le combo parfait à ne pas louper !

Titre : Le cri du silence 

Auteure : Angel Arekin

Éditeur : Black Ink éditions 

Genre : Thriller 

Résumé : Un tueur rôde dans les Lofoten, ces îles magnifiques de Norvège, là où la nuit ne tombe jamais en hiver et où le soleil de minuit éclaire les journées d’été. 
C’est ici que Maja a grandi, sur ces terres morcelées qui abritent tant de secrets. 
C’est ici que Caern et sa sœur sont arrivés voilà quelques années, après la faillite de leur famille. 
Adolescent silencieux et marginal, à la beauté sauvage et charismatique, Caern est pourtant méprisé de tous. Seule Maja le voit différemment et se lie avec lui malgré les mises en garde de ses proches. 
Mais alors que la relation entre les deux adolescents se développe, le Tueur des Lofoten frappe à nouveau, détruisant la tranquillité de l’archipel. 
Dix ans s’écoulent avant que le destin ne les remette sur le même chemin. Le passé a laissé des traces indélébiles mais l’attirance entre eux est toujours présente. 
Le problème, c’est qu’ils ne sont pas seuls…

L’avisdeMya :

Tout d’abord laissez-moi remercier Black Ink éditions pour l’envoi du service presse numérique. Et aussi féliciter Angel Arekin pour ce thriller magistral qui ne laisse point indemne.

L’été s’installe tout doucement à Svolvær. Les jours rallongent et s’enchaînent dans cette petite magnifique ville norvégienne. Le spectacle n’en est que plus fabuleux sous le soleil de minuit. Les plus courageux profitent du panorama époustouflant de La baie d’Unstad en s’aventurant dans ses eaux glaciales. À l’instar de quelques touristes, la bande d’Erlend y est aussi pour affronter les vagues déferlantes du spot. Maja, la petite sœur de quinze ans d’Erlend, Leiv, Jens et Madi. Tout le monde ondulent en même temps que la houle jusqu’à ce que la planche de Maja heurte celle de l’un des surfeurs. Qui n’est autre que Caern Corange. Maja est si frigorifiée et désorientée à cause du coup reçu sur la tête, que Caern se dépêche de prendre les choses en main pour la sortir de l’eau glacée lui évitant une hypothermie certaine. Tout en faisant fi des regards haineux de son frère, Erlend. C’est clair, ces deux-là ne s’aiment pas.

Le cadre que l’auteure nous décrit est idyllique et l’entente est bon enfant et donne envie de se plonger dans cette histoire sans sursis. Jusqu’à ce que l’ambiance se plombe et devienne hitchcockienne et le décor assez sinistre pour hérisser les poils et faire monter la tension artérielle à son paroxysme.

En effet, la population se réveille sous le choc et la nouvelle se répand dans la ville comme une traînée de poudre. L’odeur pestilentielle d’un cadavre sauvagement profané a souillé la pureté et la fraîcheur de l’air de l’archipel des Lofoten. Et depuis, rien n’a été dans cette bourgade. La quiétude de la ville et l’insouciance de ses habitants se sont envolées pour laisser place à un climat d’inquiétude, tendu et suspicieux.

Pendant que le chef de police Sørensen et sa brigade organisent leur chasse à l’homme, Maja et Caern mènent une lutte contre des sentiments qui leur sont interdits. Maja ne peut pas se tenir loin de l’aura magnétique de ce loup solitaire. Malgré la désapprobation de ses proches, de ses amis et même de celle de la jumelle de ce dernier, elle est déterminée à approfondir cette attraction prétendue malvenue qui l’aimante à Caern. Quant à ce dernier, ses efforts sont vains à essayer de résister à la tentation, à l’éloigner de crainte d’entacher son innocence. Et pour cause… Caern et sa jumelle, Aenna, sont l’attraction de la ville, ou plutôt ses moutons noirs. Surnommés les Silent Twins, ils sont observés comme des bêtes de foire, détestés et montrés du doigt. On raconte des choses peu ragoûtantes sur eux, et certaines sont probablement vraies. Par exemple, qu’ils entretiennent une relation malsaine, qu’ils sont nuisibles, qu’ils sont fusionnels et dysfonctionnels, qu’ils sont anormaux… Et d’autres insanités abracadabrantes. Chacun y va de son anecdote dur eux. Mais cela n’empêche pas Maja de lui courir après, voyant en lui, des qualités invisibles aux communs des mortels. Mais pas à elle. Caern est devenu une évidence, son âme sœur et ni les racontars ni même les menaces ne la dissuaderont de l’aimer.

Jusqu’à la découverte d’un deuxième cadavre. Et cette fois-ci pas de doute, tous les doigts se pointent vers Caern. Lui seul avait une aussi grande colère en lui et une bonne raison pour commettre un meurtre si violent. Un crime monstrueux qui a poussé Maja à la fuite loin sa ville et de sa famille des années durant, pour oublier le fantôme qui hante désormais sa tête et son cœur meurtri. On pourrait croire que son exode vers d’autres cieux arrêterait ce déchaînement de violence. Malheureusement, son retour au bercail semble réveiller le monstre qui sévit dans les Lofoten après une hibernation de dix ans. Les crimes n’en sont que plus brutaux et s’approchent de plus en plus d’elle. Sera-t-elle l’objet d’une obsession sanglante ?

Démêler le vrai du faux de ce thriller s’est avéré aussi casse-tête qu’un jeu de puzzle auquel Angel Arekin s’y adonne avec excellence. Le cri du silence est un embarquement total dans les contrées sauvages et sublimes du Nord. Les Lofoten comme elle en parle font rêver. Mais le revers de la médaille nous en éloigne très vite pour chasser l’émerveillement et laisser place à l’écœurement, aux crimes répugnants, au doute, à d’inévitables émotions qui nous rongent tout le long des pages. Le décor paradisiaque cède sa place à un autre plus macabre que l’auteure décrit avec brio, installant un climat de psychose purement hitchcockien. Et elle ne nous épargne pas les détails. Tout y est. Un manoir sinistre, des personnages écorchés à vif, et d’autres plus flippants, un suspense insoutenable, un malaise palpable dont je ne suis pas arrivée à m’en défaire. Cette peur qui prend aux tripes quand on ne sait pas à quelle sauce on allait être mangées. La connaissant, j’avais le droit de craindre le pire (lol). Et, je ne n’ai pas été déçue. Car, le brouillard n’a de cesse de s’épaissir au fil des pages, elle distillait les indices au compte-gouttes, laissant planer le doute et le mystère. L’improbable est devenu réel, le monstre de l’archipel s’est avéré démoniaque et insoupçonnable et sa créatrice rudement sadique.

Angel Arekin a encore une fois était au rendez-vous pour enchanter nos papilles livresques avec le combo parfait pour ne pas changer à notre grand bonheur. Elle nous a fait don d’un amour interdit, bouleversant et à la limite de l’obsession, comme elle seule sait le faire, d’une folie meurtrière et d’une intrigue machiavélique menée d’une main de maître. En somme, un thriller incontournable qui glace les sangs et au dénouement bluffant mâtiné d’une romance riche en émotions à lire sans attendre !

Je suis admirative de cette plume qui ne déroge pas à ses habitudes à nous pousser dans nos retranchements, à malmener nos cœurs et à nous tordre les tripes. Et on en redemande… Chapeau bas l’artiste qui arrive toujours à me surprendre !

 

66657971_645790582602452_7535793212032548864_n

 

 

 

Autumn #1 : Mon coeur s’ouvre à ta voix d’Arria Romano chez les éditions So Romance !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le magnifique premier tome d’Autumn : Mon coeur s’ouvre à ta voix d’Arria Romano, publié aux éditions So Romance !

Titre : Autumn #1 : Mon coeur s’ouvre à ta voix

Auteure : Arria Romano

Éditeur : So Romance

Genre : Romance

Résumé : Dans le Vermont, Autumn, une jeune femme mutique et renfermée, attire le lieutenant Jay Ranson d’une manière inexplicable… Parviendra-t-il à lui rendre la voix ?
Lorsque le lieutenant Jay Ransom retourne dans l’État du Vermont, il ne s’attend pas à être aspergé de peinture rose par Autumn Hensley en guise de bienvenue. Frappée de mutisme, la jeune femme fréquente peu de gens. Irrépressiblement attiré par cette personnalité atypique, Jay s’impose avec panache dans l’univers d’Autumn et libère à son contact une part de lui-même jusqu’ici inexplorée. Mais le métier du militaire parviendra-t-il à protéger leur histoire de tous les dangers ?
Quels sont les dangers qui guettent ce jeune couple atypique ? Suivez Jay et Autumn dans cette romance inédite, érotique et étonnante entre l’Allemagne et les États-Unis !

L’avisdeMya :

Tout d’abord merci aux éditions So Romance pour l’envoi de ce service presse qui m’a fait vibrer et transportée dans un monde qui me rappelle les belles romances du bon vieux temps. Un mélange du romanesque classique et moderne. Le style poétique et épuré de l’auteure est tellement addictif et séduira à coup sûr les âmes romantiques !

Autumn est une jeune fille très discrète et solitaire. Depuis le drame qui a frappé sa famille et dont elle était témoin, la petite fille de sept ans qu’elle était, se retrouve seule au monde avec un lourd fardeau sur ses frêles épaules. Traumatisée par la mort violente de ses proches, elle est entrée dans un mutisme total.

Aujourd’hui, voir cette jeune fille pleine de vie et solaire, enchante tous ceux qui s’en approchent. On admire son courage et sa force de caractère sous le masque de fragilité apparent. Malgré son terrible vécu, elle est parvenue à se reconstruire une belle vie. Elle est fleuriste, métier qui lui va comme un gant, aux côtés de son oncle qui l’a élevée après la tragique fin de sa famille. En fin sans la présence d’une marâtre jalouse, acariâtre et sans scrupule, sa vie serait bien meilleure. Se coltiner les critiques virulentes de sa belle-tante devant la passivité de son parent impuissant n’a rien d’idéal. Mais Autumn prend sur elle avec philosophie en attente de sa majorité pour quérir son indépendance. Jusqu’à… L’apparition d’un chevalier blanc, un béret vert pour être plus précis, chevauchant son destrier blanc, sa moto évidemment, venu d’un pays lointain pour la sauver de la vieille sorcière…Autumn, était à un tournant de sa vie, en cherche d’une identité propre et d’indépendance sans une clé de Damoclès sur sa tête. Mais, cette rencontre avec le sexy béret vert à l’aura magnétique et dont le regard intense lui fait perdre tous ses moyens, va changer la donne et ses priorités. Il va chambouler sa vie dans les deux sens. Aussi le bon que le mauvais.

Jay Hanson, entre deux missions militaires, débarque dans le Vermont pour assister au remariage de son père. Il n’attendait pas vraiment à ce que son séjour devienne plus intéressant ni à rencontrer sa destinée. Lui, tellement réfractaire aux sentiments durables et tenant farouchement à son célibat, est tout de suite charmé par la beauté aussi extérieure qu’intérieure et par l’innocence de cette jeune femme qui ne détonne pas dans le magasin des fleurs où il s’est arrêté. Une jolie fleur au milieu de tant d’autres, elle lui a parue comme un tableau de maître.

Et depuis, il n’a cesse de la surprotéger, de la faire rire, de lui faire connaître toutes ces belle choses dont elle s’est privée à cause de son mutisme. Et d’apporter un peu de couleur dans sa vie solitaire. La conquérir jusqu’à arriver à ses fins est son objectif. Car, en quelques jours, Autumn, est devenue un besoin vital. Exit ses sermons de célibat et ses a priori sur l’amour. Avec elle, il est prêt à rompre toutes ses promesses pour l’embarquer dans sa vie jusqu’à aujourd’hui plate si on exclut l’adrénaline que lui procurent ses missions aux quatre coins du globe.

Mais si leur présent s’annonce de bon augure, leur avenir n’en est que plus précaire ! Car après la lune de miel de leur relation, l’inséparables Roméo et Juliette des temps modernes, doivent revenir sur terre quand le devoir se rappelle vite à leur bon souvenir.

Comme je disais au début de l’article, j’ai tout simplement adoré l’histoire d’Autumn et de Jay. Une histoire qui à première vue, coule de source mais dont le fond est bien plus complexe qu’il ne paraît. Arria Romano y aborde des thèmes sensibles, tel le mode de vie des militaires et l’affreuse attente de leurs campagnes.

Les personnages sont attachants et émouvants. Ils nous embarquent dans leur univers si attractif et sans sommation. Impossible de le lâcher avant de le terminer. Un véritable conte de fée revisité pour en faire un plus moderne s’adaptant mieux à la réalité de nos jours. Augmenté même d’une vilaine marâtre, d’une fée attachée au bien-être de l’héroïne et d’un trouble-fête dont je ne vous en ai pas parlé pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même. Sauf si je me trompe, je pense qu’il jouera un rôle très important dans le prochain tome que j’attends avec impatience.

Une histoire dont on peut apprécier aussi la belle plume de l’auteure et la fluidité du récit. En somme, si vous avez un brin de romantisme en vous, Ce premier tome d’Autumn, est pour vous, alors laissez-vous tenter et n’hésitez pas à découvrir Mon cœur s’ouvre à ta voix ! 

66515744_1445237092295792_8744743832031068160_n

 

 

 

Nos PAL s’agrandissent cette semaine !


Hello les étoiles, l’étendue de nos PAL ne s’arrange pas et continuent de s’allonger comme le nez de Pinocchio. Et voici donc les sorties partenaires ou pas de la semaine du 08/07 au 14/07  : En auto-édition avec Fleur Hana & Marie Lerouge – Lips&Co Éditions avec Dydie Pearl – Loraline Bradern – Éditions Addictives avec Mila Marelli, Emily Jurius, Iris Julliard  et Lily Tortay – BMR avec Cecilia K-City – Harlequin HQN avec Axelle Vega, Ena L.  Deline & Nora Davy – Collection Infinity avec Olivia Billington – Jean-Luc Malbrunot – Kelilane B.

  • Auto-édition 

Avec la sortie du 2e épisode Cupcakes & Co (caïne) de Fleur Hana, le 12 juillet.

66274069_321885822094170_8476128309527183360_n

Résumé : Comment suis-je passée de la farine à la cocaïne ?
Au départ, je voulais juste vendre mes cupcakes. 
Ils sont délicieux, vous savez. 
J’avais même prévu une version glacée pour l’été. Un cupcake spécial Côte d’Azur.
Tout devait se dérouler sans accroc. 
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà en cavale avec un flic sexy, des mafieux russes, un poney nain et un trafic de drogue dure !

 

QUELQUE CHOSE DE MARILYN, la comédie romantique de Marie Lerouge qui est sortie plutôt que prévu !

Résumé : Quand Ava Giuliani, sa riche marraine, l’invite à venir passer plusieurs mois à Manhattan, Marie-Line n’hésite pas une seconde à quitter sa Bretagne natale. Ce voyage à New York, elle en rêvait. 
C’est en promenant le chien d’Ava dans les allées de Central Park qu’elle croise pour la première fois Darius, un mystérieux photographe au charme magnétique qui s’intéresse à elle d’un peu trop près. Faut-il croire au hasard des rencontres ? Qu’attend-il d’elle ? Est-il celui qui pourra l’aider à trouver ce qu’elle cherche depuis toujours : sa part américaine ?
Marilyn Monroe apparaît en guest star dans cette comédie romantique à suspense dont le cinéma tient lieu de fil rouge. 

  • Lips&Co Éditions

Avec la sortie de Cam’ink – Tome 1 par Dydie Pearl 

Résumé : Camille est une jeune femme pour qui la bonté est une seconde nature, même si la vie le lui rend mal. Depuis l’accident qui a meurtri son cœur et son corps, elle n’a pu compter que sur Ben, son meilleur ami, le seul à la maintenir hors de l’eau et l’empêcher de sombrer.

Mais après des années de silence, quand son passé refait surface, tout semble prêt à basculer…

Ajoutez à cela sa rencontre avec Tom, l’adonis au cœur de pierre aussi irrésistible qu’arrogant, et vous obtiendrez un cocktail détonnant !

Quand le passé nous a déjà détruit, peut-on encore l’affronter et en sortir indemne ?

  • Éditions AdA

Avec la sortie demain  De la passion à l’amour, le 3e tome de Combat d’amour par Loraline Bradern  (Lien de l’achat)

41dA9FKruJL._SX322_BO1,204,203,200_

Résumé : Même si Gautier apaise son épouse saxonne au fil de leurs retrouvailles entre deux missions, de nouveaux obstacles ne cessent de se dresser entre eux. Alinor doit faire face aux manigances de la famille de Fougères, qui vient semer le trouble à Thurston et dans son coeur… Malgré les épreuves et la distance, les liens entre les deux époux se renforcent. Mais c’est sans compter la vindicte d’Odeline de Verneuil, riche héritière normande et pupille de la reine Mathilde, prête à tout pour séparer le couple.

  • Éditions Addictives

Avec la sortie demain de Mila Marelli, Devious Desires 

Résumé : Interdit. Puissant. Irrésistible.
Rafael et Harper sont rivaux depuis la naissance. 
Leurs familles sont concurrentes dans le domaine de la joaillerie française, elles se haïssent… Et on ne fraternise avec l’ennemi que pour mieux l’abattre !
Mais les règles volent en éclats quand, après des années d’absence, Harper revient en France. Entre Rafael et elle, la rivalité devient attirance, la haine se transforme en désir.
S’ils cèdent, ils perdent tout, et pourtant ils se retrouvent pour des nuits chaque fois plus torrides.
Dans ce monde de luxe, de scandales et de mensonges, comment s’aimer sans se détruire ?

La sortie du 12 juillet de Keep Away from me d’Emily Jurius  (Lien d’achat)

41J6H2OSnhL

Résumé : La plus belle erreur de l’été !
Brooke a un objectif : travailler tout l’été pour financer le voyage de ses rêves en Écosse.
Elle est lumineuse, déterminée et refuse de se laisser impressionner par qui que ce soit.
Même pas par Roméo ! Arrogant, désagréable, mystérieux, il l’agace dès le premier jour.
Et pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par lui…
De secrets en révélations, de baisers en nuits torrides, ils vont devoir apprendre à se faire confiance… pour le meilleur ou pour le pire ?

 

À paraître le 11 juillet Dance for me en broché de Lily Tortay  (Lien d’achat)

51WBTdl3NTL._SX352_BO1,204,203,200_

Résumé : Elle ne veut pas de lui. Il ne veut qu’elle. Charisma a enfin une vie qui lui plaît et elle est déterminée à la préserver. Fini les risques inconsidérés, les décisions impulsives. Elle ne se fera plus avoir ! Mais, visiblement, Camden n’a pas reçu le mémo… Tatoué, arrogant, charmeur, le bad boy musicien déboule dans la vie de la jeune femme comme un ouragan. Et il compte bien lui faire oublier toutes ses règles et tous ses principes ! Céder ou ne pas céder… Difficile de savoir quelle option est la plus dangereuse ! Une passion envoûtante.

 

À paraître aussi en broché Catch & Shoot d’Iris Julliard  (Lien d’achat)

41RRgTK4WhL._SX345_BO1,204,203,200_

Résumé : Entre eux, rien n’est prémédité, et pourtant tout est écrit. Basketteur professionnel chez les Celtics de Boston, Keagan a la rage de vaincre. Apolline, quant à elle, est devenue psy suite à un grave traumatisme et elle entend maîtriser les moindres détails de sa vie. Leur rencontre, lors d’un speed dating dans le noir, va faire des étincelles ! Apolline ne peut pas résister au charme fou de Keagan. Mais quand elle se rend compte que celui-ci a joué un rôle dans l’événement qui a bouleversé sa vie, la relation se complique… Un amour interdit aussi inattendu que troublant.

 

  • BMR 

Avec la sortie du 2e tome d’Alliance de Cecilia K-City

66413701_323215535221514_7530077220446928896_n

Résumé : En épousant un homme qu’elle ne connaissait pratiquement pas, Livia pensait faire la plus grosse erreur de sa vie.
Pourtant les choses ne se sont pas passées comme prévues, et l’alliance factice entre elle et son mari s’est vite transformée en une histoire d’amour passionnée et insatiable.
Alors que tout semble aller pour le mieux pour le couple, le pire se produit. Et il y a des coups du sort dont on ne se relève jamais vraiment…

 

 

  • NetGalley France :

Ma PAL NetGalley s’allonge aussi avec les sorties de la semaine avec la sortie de Only For a Night d’Axelle Vega chez Harlequin HQN 

Résumé : Comment Julia a-t-elle pu se retrouver dans une situation pareille ? Déjà, cela ne l’enchantait pas de passer le week-end avec les amis d’Adrien – en particulier cette Clara qui tourne autour de son mec depuis le début –, mais désormais elle nage en plein cauchemar. Car le groupe a lancé un défi : échanger les couples pendant les douze prochaines heures. Et, alors qu’elle pensait à une blague, Adrien, lui, n’a pas hésité une seconde et s’est éclipsé avec la fameuse Clara… laissant Julia en tête à tête avec Olivier, cet homme qu’elle a toujours trouvé mystérieux et qui ne lui a jamais adressé la parole. Pourtant, quand elle croise son regard plein d’empathie, Julia se dit qu’elle devrait peut-être apprendre à le connaître.

Sortie de Plus on est de vieux, plus on rit de Nora Davy (Lien d’achat)

51oyzyuiKxL._SY346_

Résumé : Si vous cherchez le bonheur, vous le trouverez à la maison de retraite !
Employée dans une maison de retraite, Clara a toujours été très proche des résidents. Mais jamais elle n’aurait imaginé que l’une d’entre eux lui léguerait toute sa fortune en la nommant gérante d’une nouvelle résidence de luxe pour personnes âgées ! Ce magnifique cadeau lui laisse pourtant un goût amer lorsqu’elle découvre qu’elle va devoir codiriger cet établissement avec le petit-fils de sa bienfaitrice, un richissime homme d’affaires qui ne jure que par l’argent… Elle qui pensait venir en aide aux résidents va vite découvrir que ses aînés peuvent lui dispenser de précieux conseils et ont bien des choses à lui apprendre !

 

À paraître aussi de I Will Always Remember You d’Ena L. Deline

Résumé : Elle ne se souvient de rien, sauf de lui.
Depuis qu’elle s’est réveillée dans ce lit d’hôpital, victime d’un accident qui l’a rendue amnésique, rien n’a de sens pour Sasha. Les médecins l’ont prévenue que la mémoire reviendrait avec le temps et qu’elle devait faire preuve de patience. Pourtant, son mari ne provoque en elle aucun sentiment, si ce n’est l’ennui, et elle a envie d’étriper ses enfants plutôt que de les prendre dans ses bras. Surtout, il y a ces mystérieux flashs qui reviennent sans cesse et dans lesquels elle voit un autre homme. Un homme sauvage et dangereux qu’elle a aimé à en perdre la raison. Il est son seul souvenir et son unique espoir de comprendre ce qui lui est arrivé avant l’accident. Car Sasha ne peut être sûre de rien, pas même que cette vie est bien la sienne.

  • Collection Infinity 

Avec la sortie de Mon ex se marie (et je suis invitée) d’Olivia Billington (Lien d’achat )

41PzJEzJ2IL

Résumé : Alexia n’a plus de temps à perdre ! Il lui reste quatre mois. Quatre mois pour trouver celui qui l’accompagnera au mariage de sa cousine et de… son ex.

Va-t-elle s’y rendre avec Lyxnex qu’elle a trouvé sur un site de rencontre ? Encore faudrait-il qu’il arrête de jouer les abonnés absents… À moins qu’elle n’y aille avec Eduardo, l’inconnu qu’elle a croisé dans un bar ? Mais est-il vraiment un inconnu ?

Une chose est sûre, Alexia est loin de se douter que son choix aura des conséquences inattendues le jour de la cérémonie…

Humour et mariage déjanté dans cette comédie romantique 100% feel good et 100% frenchy signée Olivia Billington.

  • Réception service presse 

66226398_2357012561027270_2701056596892450816_n

Samedi j’ai reçu aussi A nous l’éternité de Jean-Luc Malbrunot que je remercie pour sa confiance ! A nous l’éternité est paru le 13 juin chez Les Nouveaux Auteurs. Ce roman était le coup de coeur de Gilles Legardinier, président du Jury et gagnant du Grand Prix Femme Actuelle 2019. Selon Gilles, ce roman est l’alliance parfaite du suspense et de l’émotion ! Hâte de me plonger dedans et pourvoir confirmer le coup de coeur !

Résumé : Thomas est condamné par la maladie. Alors qu’il veut renouer les liens avec son ex femme Mathilde et leurs enfants, celle-ci est victime d’un accident de la route et tombe dans le coma. Et c’est une véritable course contre la mort à laquelle va se livrer Thomas pour que l’espoir ne s’effrite pas. Une merveilleuse histoire d’amour. Une leçon de vie. Une leçon de vie et d’amour. Un livre magnifique !

  • Pub Auteur :

66274708_1824980220939092_1003869526502146048_n

LITTLE RUSK sera gratuit en format Ebook,  le mercredi 10 et le jeudi 11 juillet 2019. (Lien d’achat)

Résumé : Léa, vingt-et-un an, décide de prendre son avenir en main en s’envolant pour Miami explorer les traces de son passé. Abandonnée quelques mois après sa naissance, elle souhaite en savoir plus sur son histoire. Ce qu’elle va découvrir est très loin de ce qu’elle aurait pu imaginer. Sa rencontre avec le nouveau directeur de l’hôtel luxueux où elle a été embauchée va briser ses codes, chambouler ses sentiments et changer sa vie ! Secrets, passion et révélations vous attendent dans LITTLE RUSK !

Merci les étoiles pour votre fidélité et à la semaine prochaine pour un nouveau numéro de notre rendez-vous hebdomadaire !

56811366_2730248540335693_8995628462521712640_n

 

 

Catégories PAL

L’oiseau Rare d’Émilie Collins chez BMR !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur L’Oiseau Rare d’Émilie Collins, publié chez BMR. Une magnifique et touchante romance que je vous recommande vivement.

Titre : L’oiseau Rare

Auteure : Émilie Collins

Éditeur : BMR

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : Une poignée d’habits détrempés, une voiture au réservoir à moitié plein et sa chienne Sita, voilà tout ce qu’il reste à Zélie. Mise à la porte de chez elle après une dispute houleuse, sans personne sur qui compter, elle décide de suivre la trace d’une mystérieuse lettre qui la conduit dans un petit village de campagne.
Là-bas, le pire se produit, et Sita est renversée par un chauffard. C’est alors que Mathias, jeune vétérinaire qui habite en face, prend sous son aile l’animal blessé et sa maîtresse. Mais la plus cabossée des deux n’est pas celle que l’on croit. Tout le village va bientôt s’occuper de la jeune fille farouche qui va vite s’avérer être un souffle puissant pour dépoussiérer les blessures et les secrets.

L’avisdeMya :

La vie de Zélie a basculé par un temps pluvieux et glacial. Depuis quelque temps déjà, cela n’allait pas mais, ce jour-là figure dans son top des records du pire ce qui aurait pu lui arriver. Jetée dehors avec le peu qu’elle possédait, càd sa chienne, Sita, et quelques affaires abîmées par la pluie, Zélie ne sait pas où aller ni vers qui se tourner. Seule au monde et ruinée, elle roule au hasard, jusqu’à ce qu’elle tombe sur un courrier qui lui a été adressé et qu’elle a oublié d’ouvrir.

Zélie ne sait pas encore que ce pli la guide avec sa destinée. Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre, dit-on. Et celle de Zélie s’ouvrit et toute grande !

Mathias, après une longue et dure journée à soigner les petits et gros bobos de ses patients, il n’aspirait qu’à dormir du sommeil du juste. Une nuit réparatrice bien méritée. Mais, ce qu’il n’attendait pas, c’est de passer sa nuit à sauver la vie de Sita et prendre soin de sa mystérieuse maîtresse en piteux état.

Mathias n’attendait pas à trouver l’amour, mais le destin a décidé pour lui. Zélie et Zita se sont immiscées dans sa vie et dans son cœur sans préavis. Mais si cette dernière a vite été charmée par sa bonté de cœur, c’est loin d’être le cas de la première.

Son moineau effarouché, on lui a visiblement abîmées les ailes et freiné son envol vers la liberté. Elle est cassée, méfiante mais, Mathias est cap de réparer ses ailes brisées comme il a réparé celles de Sita. De l’amour, il en a à revendre et compte apprivoiser son cœur blessé. Mais se laissera-t-elle approchée ?

Mais quand les non-dits et les secrets s’en mêlent, l’amour ne suffit plus. Et quand la jalousie et le manque de communication s’invitent dans un coupe, la raison s’en va !

L’Oiseau Rare est le genre de romance qui commence à se faire rare. C’est désormais une de mes incontournables. J’ai été charmée par autant de douceur, autant de poésie qui se dégage des mots d’Émilie Collins. C’est ma première découverte de l’auteure et j’ai été conquise par sa belle plume, son style épuré et ces émotions diffusées avec générosité et une grande sensibilité. Autant la romance était magnifique, autant l’intrigue était accrocheuse et rondement bien menée, autant la thématique abordée par l’auteure était bouleversante.

L’Oiseau Rare est une histoire émouvante et vibrante de sincérité. Une histoire prenante de seconde chance, de formidables amitiés et pas que… Si addictive qu’on tourne les pages aussi vite qu’on peut et on se délecte de cet amour enchanteur qu’elle nous offre.

L’auteure nous propulse dans un univers féerique et tout en douceur. On s’attache facilement à ses personnages pleins de bienveillance. Zélie ne s’est pas faite seulement des amis. Elle a retrouvé une famille accueillante et aimante qu’elle ne pensait plus avoir. Tim, Mamie Thym, Christophe, Christine… Et d’autres, l’ont entourée de bonté, de tendresse, de soutien et de leur amitié. Quant à Mat, loin d’être parfait mais, il a su gagner mon respect par son comportement généreux et sa patience. Et aussi par sa persévérance même si l’attitude de Zélie n’était pas des plus engageantes. Bref, un vrai chevalier des temps modernes.

En somme, j’ai adoré cette magnifique histoire, une romance qui a su toucher mon cœur et je suis sûre qu’elle touchera les vôtres si vous tentez l’aventure ! Vous l’avez sûrement deviné, une lecture coup de coeur !

Merci à BMR pour l’octroi du service presse numérique via NetGalley France et merci à Émilie Collins pour cette belle émotion !

65943694_1502781049864127_7245510412743999488_n

 

 

 

Broken Rider de Lil Evans aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Broken Rider de Lil Evans. Une superbe et rafraîchissante histoire éditée aux éditions Addictives !

Titre : Broken Rider

Auteure : Lil Evans

Éditeur : Editions Addictives 

Genre : Romance

Résumé : Inquiétant, violent, séduisant… biker.
Mystérieux, dangereux, Spider n’est jamais vulnérable. La moindre faiblesse peut être fatale, il a retenu la leçon.
Mais Annabel se glisse sous ses défenses. Forte, indépendante, elle éveille en lui des désirs inattendus, enflammés.
Et quand elle se retrouve seule au monde, pourchassée par un ennemi implacable, il est le seul à pouvoir la sauver.
Même s’il doit tout sacrifier pour elle.

L’avisdeMya :

Annabel Hyson, est dans une impasse. Promue Capitaine Hyson depuis sa contribution à l’arrestation de l’officier Ash, et de l’un de ses supérieurs. Le premier a été accusé de maltraitance et de séquestration sur son fils et sa femme. Et le deuxième de complicité. Depuis le procès houleux, sa vie est devenue un cauchemar ambulant. Ash continue de lui pourrir la vie du fond de sa cellule carcérale avec la connivence de ses collègues qui la considèrent désormais comme une balance à abattre. Rien ne lui est épargné. Harcèlement, menace, la poursuivant jusqu’à chez elle. Bref, l’ambiance est devenue étouffante et insupportable au poste.

Jusqu’à ce jour… Le jour où le vase a débordé. Ses coéquipiers ont la dent dure et très malins, malgré ses feintes, ils ont failli avoir sa peau en lui tendant un guet-apens vieux comme le monde. Étant un agent de police expérimenté, on se demande comment a-t-elle pu baisser sa garde sachant de quoi sont-ils capables ?

Ce jour-là, Annabel a été trahie par les membres de son équipe et a cru rendre son dernier souffle sans le paramètre chance qui a voulu que Spider passe par là. Sauvée in extremis alors qu’elle était la cible d’un complot bien ourdi.

Spider, l’ex-biker du gang tombé et dissout, Ley Absoluta, a toujours eu un faible pour Annabel Hyson, rencontrée dans l’affaire d’Ash. Sa détermination à faire tomber son collègue et son supérieur malgré les risques des représailles, a forcé son admiration pour elle. Et son empathie pour les victimes a conquis totalement son cœur. Mais il n’avait aucune chance d’avoir la moindre histoire avec elle à cause de son mode de vie anti-conformiste.

Mais quelle a été sa surprise de la revoir, une cible dans le dos, acculée dans cette ruelle déserte, démunie mais toujours aussi forte luttant pour sa survie comme une tigresse. Et pour seule arme, son courage. Comment pourra-t-il empêcher ces doux sentiments qu’il avait pour elle et qu’il a enfoui au profond de lui-même, de rejaillir et muer en colère contre ceux qui veulent la détruire pour faire taire son intégrité !

À partir de ce jour-là, s’ensuit un road trip à la recherche de planques pour colmater ses blessures tout d’abord, puis partir à la quête de son innocence pour laver son nom de l’offense faite à son uniforme et mettre fin à l’ère de ces flics pourris jusqu’à la moelle. Annabel a trouvé en Spider, le sauveur, le complice, le roc, le réconfort d’un ami et l’amant sexy qui transforme son pire cauchemar en rêve doux et sensuel. Et aussi celui qui panse ses écorchures, celui qui la fait rire quand son esprit vogue dans les dédales sombres du désespoir. Spider s’est révélé l’homme de la situation dans sa lutte contre ces criminels chevronnés. Ses connaissances, ses contacts et son statut de brillant hacker vont servir une bonne cause. Frapper le plus gros coup de sa carrière avant de mettre les voiles pour des horizons plus sereins. Mettre un coup dans le nid nauséabond des crapules qui pullulent dans la ville dont elle a la responsabilité de protéger.

Annabel a aussi rencontré des gens biens qui lui ont ouvert les bras sans jugement et sans se poser de questions. Avec eux, elle a retrouvé la protection et le soutien d’une famille à défaut de la sienne qu’elle ne peut contacter sous peine de les mettre en danger.

Quand les chasseurs deviendront les proies de prédilection de Spider, ils n’ont qu’à bien se tenir. La traque ne fait que commencer et elle sera sanglante ou pas…Selon son humeur ! On ne touche pas à sa famille. Oui, Annabel, depuis qu’elle a touché son cœur, est devenue une partie intégrante de lui. Et tout ce qui la touche, le concerne au plus haut point.

Quand le danger, la passion et l’humour un peu corsé de Spider s’en mêlent, Broken Rider ne peut qu’être une lecture addictive. En effet, Lil Evans nous a offert un cocktail explosif fait de moult rebondissements, de suspense, de rire et de personnages attachants dans ce troisième volet. Doodgee, Jayce, Snoopy ou Spider, qu’importe le nom qu’il porte, ce biker est devenu inévitablement mon préféré. Pardon, Ax, Indy, je vous fais des infidélités, mais ce n’est aucunement ma faute. Lil Evans a créé un condensé du mec parfait pour nous offrir un spider adorable, exquisement sexy et beaucoup trop drôle pour notre santé morale. Un biker qui dégaine plus vite que son ombre. Et tout ce qui est à portée de main fait l’affaire pour nous faire rire. Caleçons humoristiques et même blagues douteuses. Son arme redoutable est son sourire charmeur auquel personne ne peut résister et surtout pas Annabel.  Malgré un passif douloureux, les tortures qu’il a subies et la folie meurtrière du gang auquel il appartenait, rien de tout cela n’a entamé son intégrité, son humanité ni sa sensibilité. Son sourire et son optimisme sont restés intactes. Certes, il flirte avec la légalité, mais toujours pour une cause qui lui tient à cœur. Comment ne pas succomber ?

Alors qu’attendez-vous ? Spider vous attend avec impatience pour vous embarquer pour une aventure pas de tout repos mais si captivante. Il vous garantit rire et émotions à volonté. Et aussi un final qui vire au burlesque que j’ai vraiment adoré ! Vous l’avez compris, j’ai kiffé cette superbe histoire qui a tout pour plaire et pour vous offrir un grand moment de détente pour vos vacances !

Une histoire rafraîchissante d’un biker pas comme les autres, heureux de vivre et dont les seules armes dont ils usent, sont sa Harley et son charme ravageur. Prenez acte et plongez dans son univers addictif  !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique ainsi qu’à l’auteure pour cette belle romance !

 

65380123_2479870352243369_5392688953205719040_n

 

 

J’écris, tu me lis mais… Qui suis-je ? Avec Lil Evans !


Hello les étoiles, Lil Evans se présente à vous dans notre rubrique carte blanche « J’écris, tu me lis mais… Qui suis-je ?« ! Cette semaine, vous pouvez trouver deux sorties de cette auteure talentueuse. Broken Rider en numérique & Crush & Burn en papier. Merci à toi Lil pour ta réponse immédiate et ta disponibilité !

61469515_1647100058767911_3264462143264653312_n

 

Bonjour bonjour comme le titre l’indique, je suis Lil Evans, et aujourd’hui, je vais vous parler un peu de moi… Enfin, je vais essayer, parce que je ne suis pas très douée dans l’exercice :p

Tout d’abord, parlons un peu de livres
Je suis une auteure de romance, principalement fantastique. Ma saga Dragon Love (aux éditions Livresque) est une trilogie d’urban fantasy mettant en scène des Dragons (haha évidemment XD) et des créatures surnaturelles dans un sacré pétrin, à cause des humains. Entre action, testostérone et sensualité, j’ai essayé de créer un univers où règnent tension et suspense jusqu’à la fin. Je ne sais pas trop si j’y suis parvenue haha !

65866580_1680467488764501_2316464145509122048_nJe suis aussi auteure de romance contemporaine (aux éditions Addictives) Vous pouvez notamment découvrir mes Bikers grâce à Savage Rider, Crash & Burn, et Broken Ride. J’aborde avec mes héroïnes des thèmes assez divers comme la confiance (en soi, en autrui), le deuil, la trahison, la violence. Et avec mes Bikers, vous pourrez peut-être craquer pour leurs beaux yeux, leurs sourires de tombeurs ou… leur ego parfois démesuré (coucou Ax).

50534752_1541270602684191_1014482592554024960_n

Si vous préférez les hommes en costume, il y a aussi Boss Affair avec Clarence, ses chemises moulantes, et sa jolie secrétaire qui NE DOIT PAS CRAQUER POUR LUI. Mais bon, c’est un peu trop tard pour elle…

La romance fantastique est vraiment un genre où j’adore évoluer et me perdre. C’est toujours un moment palpitant de s’évader dans des mondes totalement imaginaires, et d’oublier un peu les soucis du quotidien.
La romance contemporaine, pour sa part, est difficile à écrire, pour moi, parce que j’aime y faire passer de petits messages qui me tiennent à cœur. Il y a donc toujours un côté « à vif » quand je sors un nouveau livre qui se passe dans notre monde.
Et du coup, j’ai vraiment beaucoup plus de remords quand je torture mes héros et héroïnes contemporains ! (rires). Mais je le fais quand même XD

54433602_1586904741454110_3036678106044694528_n

Mis à part les moments où j’écris beaucoup, je suis également une grande lectrice avec en moyenne 100 lectures par an. Elles sont composées à 95% de fantastique J’adore plus que tout la bit-lit (notamment chez Milady et Collection Infinity) et la YA fantasy qui a la désagréable tendance a toujours avoir de magnifiques couvertures, alors ma wish-list explose les records :p

Oh et bien sûr, j’adore les séries. Je suis davantage les séries comiques et policières, et puis j’ai eu dernièrement un petit coup de cœur pour le reboot de Charmed qui est juste trop trop bien Ma série préférée de tous les temps est PSYCH (enquêteur malgré lui en français). C’est drôle, bourré de références de la pop culture et puis Shawn et Gus sont trop drôles. Il y aussi les classiques Scrubs, Malcolm, Monk, Lost. Je suis de la vieille école héhé

En tant que grande stressée de la vie, j’ai tendance à grignoter du chocolat pour aller mieux. COMMENT ÇA C’EST UN EXCUSE ??? pas du tout, je jure que je suis vraiment stressée 😮 D’ailleurs aujourd’hui, à la veille de la sortie de Broken Rider, je suis en palpitations hahaha :p

51562009_1560083590802892_3327274128708206592_n

Niveau musique, je dois dire que je ne suis pas difficile, tant que ça ne fait pas saigner mes oreilles :p J’ai Mylène Farmer dans ma vie depuis des années, et à côté de ça, je suis une grande fan de STRFKR, Degiheugi, et Santigold pour le trio de tête. Quelqu’un connaît ? Ils méritent vraiment une petite écoute et quelques coups de cœur

En dehors de l’écriture, j’ai une petite passion pour la peinture, notamment l’aquarelle… même si je ne fais souvent que des sapins hahaha, ça me détend et ça m’évite aussi de faire quelques overdoses de chocolat toutes les semaines :p

En gros, j’ai une vie pas franchement palpitante ! J’aurais voulu dire que je fais du parachutisme, de l’escalade et du kite surf tous les week-ends mais, ce serait faux. Je préfère mon canapé et ma grotte ! Euh, ma maison, je veux dire.
Voilà voilà, j’espère que cette petite présentation ne vous a pas fait somnoler, et si c’est le cas, hé bien je suis ravie de vous avoir aidés à faire une sieste lol. On mérite tous des siestes de temps en temps !
J’espère en tout cas vous avoir donné un tout petit peu l’envie de découvrir mes livres. En attendant, belle journée à tous !

65461624_1676659439145306_6309715855890448384_n

Un petit grain de sable de Petra Hülsmann aux éditions de l’Archipel !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Un petit grain de sable de Petra Hülsmann. Un super Feel-Good à consommer sans modération ! Une belle découverte des éditions de l’Archipel !

Titre : Un petit grain de sable

Auteure : Petra Hülsmann

Éditeur : Editions de l’Archipel

Genre : Feel-Good

Broché : Lien d’achat

Service presse : NetGalley France

Résumé : La vie n’est pas un long fleuve tranquille ! Isabelle, 27 ans, aime que chaque chose soit à sa place. Voilà dix ans qu’elle travaille chez une fleuriste, déjeune chaque jour dans le même restaurant et regarde chaque soir un épisode de son feuilleton favori.Alors, quand Isabelle rencontre l’homme de ses rêves, Alex, aussi charmant qu’intelligent et attentif, plus rien ne manque au tableau de sa vie rêvée.Pourtant, il suffit d’un rien pour craqueler ce joli vernis… La boutique pour laquelle elle travaille va fermer pour cause de faillite. Elle se met à douter d’Alex. Et, pire que tout, son restaurant préféré a un nouveau patron – un sale type arrogant…C’en est trop. Sa vie si parfaite s’écroule et Isabelle devra alors se réinventer. Pour le pire… ou le meilleur ?

L’avisdeMya :

Un petit grain de sable est le tsunami qui a dévasté la vie routinière de l’héroïne de cette comédie romantique pleine de pep’s. Isabelle est une fille à habitudes. Les changer, c’est assurément tomber dans la déprime ou se choper des crises d’angoisse. Même les petites choses de son quotidien sont planifiées d’avance et gare à celui ou celle qui oserait les bousculer. Et pourtant, Isabelle n’a que vingt-sept ans ! Ne plus pouvoir déguster son plat préféré chez Monsieur Lee pendant ses pauses déjeuner. Ou encore, déprogrammer sa série de prédilection. La catastrophe de trop dans la vie d’Isabelle.

Si le premier a été « voué aux gémonies » car il a cédé une affaire qui ne marche plus, le directeur de la chaîne, quant à lui, a été noyé de moult messages de menaces pour que son émission revienne sur le petit écran. Si ce n’est pas tomber dans l’extrême ! Mais c’est tout Isabelle. La fille qui n’a pas peur de cogner un taulard pour défendre un ami, crise au moindre encoche portée sur sa minutieuse organisation .

Jens Thiel et sa sœur, Merle, les nouveaux arrivés, sont devenus les cauchemars de ses vieux travers. Perturber ses habitudes culinaires est devenu le passe-temps favori de ce chef cuistot fraîchement installé en face du magasin des fleurs où elle travaille. Il n’en fait qu’à sa tête, n’a cure de ce qu’elle aime ou pas, et il ne la ménage pas non plus. Il lui impose un nouveau rythme gustatif qu’elle commence à apprécier même si elle ne l’avouerait jamais. Quant à Merle, elle s’immisce tout doucement dans son quotidien, chose qu’elle voit du mauvais œil mais tellement bonne pâte, qu’elle n’ose pas la freiner. Merle est un amour de fille, manipulatrice certes, mais elle semble si perdue, si seule qu’elle s’est prise d’affection pour elle. Lui rappelle-t-elle une jeune fille venant du passé?

Isabelle a des idées arrêtées sur tous. Elle est entière dans tout ce qu’elle entreprend. Elle n’aime pas les demi-mesures, ni tolère les nuances. C’est tout ou rien. Elle adore ses amies et ils le lui rendent bien. Et malgré ses abords sociables, elle est de nature méfiante et se lie difficilement.

L’homme idéal, elle l’a reconnu au premier regard. Et fait tout pour l’attirer dans ses filets, quitte à faire le premier pas. Qui sait, il est peut-être son laissez-passer au monde des bisounours auquel elle croit dur comme fer !

Je pourrais vous en raconter bien plus sur Un petit grain de sable mais, je vais m’arrêter là. Car, c’est une histoire qui mérite d’être découverte, d’être appréciée à sa juste valeur, d’être dégustée comme du petit lait.

Mais, ce que je pourrais ajouter que c’est une comédie romantique qui fait du bien au moral. On rit des lubies farfelues d’Isabelle, de son caractère excentrique, des contres de Jens pour la pousser dans ses retranchements. On s’attache aux personnages aussi les principaux que les secondaires. On s’émeut de ces petites choses qui rendent Isabelle heureuse comme le décollage d’un avion vers des horizons qu’elle aurait aimé visiter. On envie le good-vibe qui règne au sein du groupe d’amis d’Isabelle. Leurs rires, leur bonne entente, leur solidarité…

En somme, Un petit grain de sable est un bol d’air rafraîchissant. Une lecture à consommer et sans modération pour vos vacances d’été qui arrivent à grands pas. Un panaché addictif de bonne humeur, de douceur, de larmes et d’amitié ! Le tout servi sur un plateau appétissant et en toute simplicité.

Merci aux éditions de l’Archipel pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley France !

 

Under Contro de Marie Hayle !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Under Control de Marie Hayle. Une magnifique romance à sujets sensibles, éditée aux éditions Addictives !

Titre : Under Control

Auteure : Marie Hayles

Éditeur : Éditions Addictives

Genre : Romance
Résumé : Il contrôle tout, sauf elle.
Tyler Cole est respecté, secret et froid.
Rien ni personne ne lui résiste, il impose ses décisions dans chaque aspect de son existence.
Quand Samantha fait irruption dans sa vie, il croit pouvoir la soumettre aux mêmes règles que les autres, l’utiliser et la garder à distance avant de la jeter.
Il n’avait pas prévu qu’elle se révèle être une adversaire à sa mesure… Elle le bouleverse, le trouble et lui donne envie de croire à ses sentiments interdits…
Est-il prêt à baisser les armes pour elle ?

L’avisdeMya :

Samantha ne s’aime pas. Ou si peu… Elle a beaucoup souffert par le passé des jugements des autres. Que ce soit sur les bancs de l’école ou dans la rue. En surpoids, elle a rejeté ce corps qui lui faisait horreur, projetant cette vision qu’elle a d’elle aux autres. Heureusement, de bonnes personnes sont arrivées dans sa vie pour mettre du baume à son cœur blessé et la rattraper dans les jours sans ! Pete, le père de substitution, les jumeaux, Charlie et Cam, ces héros, qui ont rempli sa vie solitaire de contacts humains qui lui manquaient cruellement.

La Sam d’aujourd’hui donne le change. Reflète une meilleure image d’elle-même. Et arrive enfin à cohabiter avec celle d’hier. Celle qui n’était que culpabilité, celle qui manquait de confiance en elle. Et qui se croyait incapable de croiser un regard sans y voir de la répulsion.

Aujourd’hui, elle est sage-femme et se bat auprès des enfants atteint de maladies incurables. Elle donne d’elle-même pour assouvir ce besoin viscéral d’aider son prochain. Cette nana a traversé le pire et sait ce qu’est la solitude, ce qu’est d’être différent des autres. Elle a tellement de force, de douceur et d’amour en elle et les partage avec générosité. Et ce n’est pas Ethan et pleins d’autres qui ont profité de sa bienveillance qui diraient le contraire !

Son emploi du temps au quotidien est partagé entre son boulot qu’elle vénère plus que tout, son bénévolat, ses amis et Ethan. Le fils qu’elle n’a pas mis au monde. Tout était méticuleusement organisé pour que tout son entourage puisse avoir une dose de bien-être de sa part. Jusqu’à s’oublier.

Jusqu’à ce qu’elle croise le sulfureux et présomptueux Tyler Cole. Il est arrivé dans sa vie comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

En effet, Tyler la veut mais à ses conditions. La veut et ne mâche pas ses mots pour lui expliquer qu’il n’attend rien d’elle qu’une étreinte éphémère et sans sentiment, sans attache. Il est impénétrable, impétueux, stoïque, lunatique et imprévisible. Toutes ces contradictions en une dans la même personne, ce n’est pas juste possible.

Sam se retrouve perdue, piquée au vif devant le comportement ambigu de son amant. Ses sautes d’humeur sont déstabilisantes. Ses mots cinglants dépassent parfois ses pensées et touchent plus qu’il n’en faut la sensibilité déjà à fleur de peau de Sam. Son attitude froide et blessante lui donne une seule envie, c’est de se rouler dans son lit et se laisser mourir. L’ancienne Sam, celle qui manque d’estime en elle, n’est jamais loin. Pleurer jusqu’à s’oublier est sa seule alternative devant autant d’incompréhension. Mais à côté de tout cela, il a aussi des qualités qui la font craquer et parlent pour lui quand le pot déborde. Dans ces moments-là, Sam se sent belle et désirée. Elle revit tout simplement.

Et si l’attitude détestable de Tyler n’est qu’une façade pour cacher un grand secret qu’il ne voudrait divulguer pour rien au monde et surtout pas à elle ?
Under Control est une sublime romance à moult thématiques et à double tranchant. Autant on se délecte de la relation sulfureuse et complexe entre Sam et Tyler, autant on apprécie les amitiés solides et la légèreté du ton utilisé parfois, autant les messages que véhicule Marie Hayle sur nos différences et la difficulté de s’accepter par soi-même et par les autres, la maltraitance morale et physique, les maladie infantiles, et bien d’autres sujets sensibles qui ne laissent pas indifférents que je vous laisserai découvrir par vous-même, nous broient les tripes: On s’interroge, on s’insurge contre l’injustice et la malchance de certains et on pleure aussi d’impuissance.

Beaucoup d’émotions, du suspense, des rebondissements et des révélations inattendues sont les mots d’ordre de ce roman qui porte bien son titre.

En somme, un transport total malgré les quelques longueurs du début qui ont joué les trouble-fêtes. Cela n’empêche pas de se noyer dans l’histoire captivante de ces protagonistes qui se sont livrés à nous sans pudeur ni fard. Certains m’ont fait sourire ou rire aux éclats. D’autres m’ont fait grincer des dents, ou tellement touchée, voire verser ma petite larme.

Au début, je déplorais l’absence du point de vue du protagoniste masculin mais, j’ai compris en cours de route que c’était essentiel au bon déroulement de l’intrigue. Je vous avoue que je ne l’ai pas vu venir celle-là. Contrairement à mon habitude… Je crois que je vieillis, mon instinct de lectrice s’émousse ! (lol)

Est-ce que je vous recommande Under Control ? À coup sûr, ne passez pas devant cette lecture qui réunit sensibilité, émotion et le plaisir de lire !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique et à Marie Hayle pour ce bon moment lecture !

64264173_375444653111096_5627809477467045888_n

Killing Eve – Codename Villanelle, Episode 2 de Luke Jennings !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le 2e épisode de Kelling Eve. Un roman de Luke Jennings et une édition de HLAB que je remercie pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley France !

Titre : Killing Eve – Codename Villanelle, Episode 2 

Auteur : Luke Jennings

Éditeur : HLAB 

Genre : Thriller

Service presse : NetGalley France

Résumé : SECOND EPISODE DU LIVRE A L’ORIGINE DE LA SÉRIE  !
Villanelle, tueuse au sang-froid exceptionnel, se voit attribuer une nouvelle cible, un leader fanatique russe. Mais tapie dans l’ombre, l’agent du MI5 Eve Polastri veille. Redoutablement intelligente, l’espionne est prête à poursuivre son envoûtante adversaire, où que cette traque la mène… 

L’avisdeMya :

Dans ce deuxième épisode, nous retrouvons Villanelle qui est repartie en chasse pour une nouvelle mission à Londres. Nouvel objectif, nouvelle identité. Le redoutable et charismatique Viktor Kedrin n’a qu’à bien se tenir. Sauf qu’aujourd’hui, Villanelle doit être encore plus vigilante. Eve Polastri du Thames House est à ses trousses ! Cet agent du MI5 n’est pas n’importe qui. Intelligente, observatrice et très consciencieuse. Et n’aura de cesse de se mettre en travers de sa mission. Notre tueuse à gage doit concocter un plan sans faille et veiller à peaufiner le moindre des petits détails.

Réussira-t-elle son premier challenge devant la menace imminente qu’est cette espionne chevronnée ? Car si cette dernière ne connait rien sur elle, bientôt ses crimes n’auront plus aucun secret pour elle. C’est clair qu’elle se donnera les moyens pour décortiquer touts les tenants et aboutissants pour remonter jusqu’à l’assassin.

Ce second épisode met la salive à la bouche. Villanelle met son plan à exécution sans que l’auteur nous donne des précisions sur ce que trame notre tueuse. Et j’avoue qu’elle m’a bluffée à la fin. Son plan était d’une justesse qui suscite toute mon admiration. L’entrée en scène de l’espionne du MI5 donne encore plus de piment à cette mise en bouche.

Eve Polastri est une espionne qui voudrait être prise au sérieux et avoir des missions plus valorisantes que celles qu’on lui attribue. Mais son intuition lui vaudra un challenge qu’elle voudra relever et réussir. Elle est si attachante, car la découvrir hors de son élément et au quotidien auprès de son mari, l’humanise à nos yeux. Quant à Villanelle, elle est égale à elle-même. Toujours à flirter avec le danger et en cherche de sa dose d’adrénaline. Amène et attentionnée vue de l’extérieur mais froide et imperméable à l’intérieur. La seule émotion qu’elle laisse voir dans certains moments de faiblesse, c’est la colère. Elle est méthodique mais n’hésite pas à improviser pour aller au bout de sa folie.

Une bonne entrée en matière, le jeu du chat et à la souris peut commencer ! Une traque qui promet d’être meurtrière !

65597633_2197439487219762_2842431561473720320_n