Never Back Down – Saison 2, mon avis !


Cc tout le monde ! voici mon avis sur Never Back Down de Laura E-L . Merci Marine de Kaya éditions 

fb_img_1512236661235274112189.jpg

Titre : Nevers Back Down – Saison 2,

Auteur : Laura E-L

Éditeur : Kaya éditions 

Collection : DangerousLove

Genre : Y/A

Kindle : Par ICI

 

RésuméJe m’appelle Léonie Foster, je viens de m’installer à Chicago avec mon meilleur ami pour pouvoir profiter pleinement de la vie étudiante. Un rêve qui est en train de virer au cauchemar depuis que Tobias Reed – apparemment une célébrité ici – a décidé de s’immiscer dans ma vie. Il est tout ce que je redoute : autoritaire, glacial et surtout dangereux. Très dangereux : car il y a quelque chose qui me fascine en lui, quelque chose qui fait cogner mon cœur tel un boxeur fou dans ma poitrine.
Je suis Tobias Reed, le meilleur boxeur de Chicago, dit  » The Devil  » – mais je ne sais pas pourquoi je me présente, tout le monde me connaît. Enfin sorti de prison, je suis de retour en ville – et malheureusement aussi à l’université – et je compte bien de nouveau profiter pleinement de la vie, d’une vie de sueur et de débauche. Mais depuis que cette fille en apparence insignifiante m’est tombée dessus, je ne contrôle plus rien : une pulsion inconnue me pousse sans cesse vers elle. Et ça, je ne peux le supporter.
Entre attraction et répulsion, l’intensité de leur relation va bientôt mettre Léonie et Tobias en danger… jusqu’à les pousser à commettre l’irréparable.

L’avisdeMya :

Après une première saison des plus intrigantes, la deuxième démarre sur les chapeaux de roue .Tobias Reed est toujours aussi incontrôlable malgré les efforts fournis pour tempérer son sale caractère . Faut dire que les flashs de son passé trouble, auxquels nous avons eu droit dans cet opus, sont très révélateurs . Les maltraitance qu’il a subies ne pouvaient qu’engendrer un déchaînement de violence . Mais Léonie ne désespère de le réparer . Jusqu’au jour fatidique où elle devrait se résigner à la triste réalité ….! Elle ne pourrait qu’apaiser ses démons mais pas les chasser . On n’ apprivoise pas une bête qui a été longtemps en cage .

Tobias est un survivant . Il a la rage au coeur . Il a soif de vengeance . Il a besoin de violence pour nourrir ses démons . Que pourrait faire une ingénue qui n’arrive pas à gérer ses propres sentiments .?

Dans cette deuxième saison, les protagonistes se sont un peu plus dévoilés . Surtout le coup de projecteur sur l’enfance de Tobias que j’ai trouvé réussi . Mais, Il y avait matière d’approfondir un peu plus sa personnalité . L’auteur aurait pu repousser ses limites pour développer le côté sombre du protagoniste clé de cette romance .

La saison était autant signe de frustration que de sensualité . Cela me confirme que l’auteur a du potentiel . Il faut juste qu’elle fasse confiance à sa plume . Et surtout d’oser. Sa prose est restée assez timide ce qui est dommage  .

Au moment où je commencé à croire que Tobias allait capituler et arrêter à refouler ses sentiments  . Croire à la naissance d’un nouvel amour . Laura m’a réveillée d’un bon coup sur la tête . Hélas, le père Noël n’a pas prévu de chaussettes pour ces deux là .  Mais peut être une visite impromptue pour la prochaine saison . Eh oui, j’aspire à une troisième . A bon entendeur !

Choix musical que je pense accompagnera bien cette lecture 

 

24891508_500583876987005_2136568623_n

Publicités

L’avis d’Elyiona sur Déviants Tome 2: Illusion de Cara Solak


Titre :  Déviants Tome 2: Illusion (2/2)

Auteur :  Cara Solak

Éditeur : Plumes du Web

Genre : Romance Dystopie / Young Adult

Kindle : 4€99 lien ici

Broché : 17€90 lien ici

Boutique plumes du Web : lien ci

Résumé :  

Oubliez vos certitudes.

Le monde a changé. La vérité se noie un peu plus chaque jour sous un flot de mensonges. Nous vivons tous dans une illusion. RÉVEILLEZ-VOUS ! Sinon, il sera trop tard…

Quatre années se sont écoulées depuis la mort de Jake et la subite disparition de Matthew. La chasse aux déviants est lancée et la population y participe activement. Ils sont traqués, menacés, dénoncés. Mais la lutte se poursuit dans l’ombre.
Depuis qu’elle n’a plus rien à perdre, Gaby est devenue une figure emblématique de la Résistance. L’URS est désormais leur cible, autant qu’ils sont la leur. Elle cherche la vérité, parce qu’elle la sent à portée de main. Mais le retour fortuit de Matthew dans sa vie ne va pas lui simplifier la tâche…

L’avis d’Elyiona :

Voilà quelques semaines déjà que j’ai lu le premier tome de Déviants, déclenchant chez moi un superbe coup de cœur. C’est donc avec une certaine appréhension et hâte que je me suis lancée dans le second (et dernier ) volet de cette dystopie.

Que dire hormis que je n’ai pas été déçue du voyage… un périple dans un futur qui ne parait pas si improbable que ça, une bataille pour la vérité et la liberté maintenant cette touche de romance Young Adult qui a fini par me convaincre que cette duologie a sa place parmi les grandes histoires à découvrir.

Si vous n’avez pas encore lu le premier tome, attention au spoiler…

Quatre ans ont passé depuis que Matthew a été capturé. Qu’est-il devenu durant tout ce temps ? De son passé, il ne se souvient que de ce que l’URS a bien voulu lui laissé comme souvenirs réels et implantés. Malgré tout il a rejoint un groupe qui milite pour aider les déviants mais n’appartenant pas à la Résistance. Avec Chris, son désormais meilleur ami ils font de leur possible pour découvrir ce qu’il se trame derrière toutes les délations auxquelles ils sont soumis. Sur son chemin, il croisera une jeune Résistante dont il ne pourra plus se défaire de l’esprit. Pourquoi l’a-t-elle laissé en vie ? Pourquoi son attirance et son envie de la revoir prennent-ils le dessus ? Prêt à tout pour faire la lumière sur tous ces mystères, il va se démener… pour la revoir…

Serait-elle la clé de ses souvenirs ? et de l’avenir des déviants ?

Gabby s’est faite une place de choix dans la Résistance. Épaulée d’Ethan, ils font un duo aussi efficace que complémentaire. Bien qu’ils se soient énormément rapprochés après la disparition de Matt, Ethan n’arrive néanmoins pas à se faire la place qu’il souhaiterait dans le cœur de Gabrielle. Qu’elle se soit promis de ne plus rien ressentir lui paraissait une évidence. La voilà donc prise aux plus grands doutes lorsqu’elle recroisera celui qui a fait battre son organe vital comme nul autre. Mais est-elle vraiment capable de lui refaire confiance alors qu’il travaille pour l’ennemi au sein de l’URS ? En même temps, il lui faudra se démener pour sauver Ben, son petit frère. Y arrivera-t-elle ou sera-t-il condamné à devenir une des nombreuses expériences qui attendent tout déviant capturé ?

L’avenir s’annonce plus qu’incertain pour ces personnes qui n’ont rien demandées d’autres que de vivre comme tout un chacun. Les secrets qui entourent leurs capacités et leur provenance sont bien gardés. La Résistance sera-t-elle à même de tout découvrir ?

C’est avec un plaisir non dissimulé et une certaine appréhension que j’ai abordé ce second et dernier volet de cette duologie. Non pas que je sois inquiète, non, mais simplement parce que je n’ai tout simplement pas envie de quitter cet univers que l’auteur Cara Solak aura si bien su poser. Une dystopie comme il m’aura plu en découvrir et qui m’aura convaincue que ce type de lecture est incroyablement addictif quand la trame est si bien posée.

Mon esprit s’est, une fois de plus, fait happer par l’histoire de Matt, Gabby et tous les autres auxquels je me suis aussi attachée. Ils se battent pour un monde meilleur, un monde où chacun mérite sa place mais où les choix qui s’imposent sont d’une difficulté innommable. Qui a le droit de vie ou de mort afin de permettre à notre civilisation de continuer à évoluer sur cette Terre où les ressources viennent à manquer ?

Les personnages se voient ainsi confrontés à des situations que personne ne souhaite rencontrer tout en se battant pour la liberté de tous. Gabby est devenue, quatre ans après, une battante incroyable tout en ayant cette touche de simplicité qui m’avait déjà conquise sur le premier opus. Elle a une personnalité combattive et une motivation qui donnerait à quiconque envie de se battre à ses côtés. Une nouvelle révolution est en marche et elle est indéniablement en tête du mouvement ! Quant à Matt, quel bonheur de le retrouver, même amnésique… Bon sang je ne souhaitais qu’une chose  qu’il retrouve sa mémoire afin qu’il retrouve SA PLACE, mais les choses sont bien plus compliquées qu’il n’y parait !!! Ce qui n’empêche toutefois pas son tempérament combattif de se réveiller… Ses deux vies arriveront-elles à se rejoindre et à fusionner ? Telle est la question !  Et bien plus encore…

Cette fois encore, l’auteur Cara Solak aura su m’amener là où bon lui semble et m’aura plus que conquise. C’est avec brio qu’elle a réussit à mener cette dystopie ô combien complexe à devenir une histoire avec un grand H, de celle que l’on se plait à lire et relire rien que pour le plaisir. Son choix d’écriture à la troisième personne se trouvera mêlée aux pensées des personnages ( à la première personne) nous permettant de mieux assimiler la moindre de leurs failles.

Du puzzle qu’elle aura imaginé, les pièces prendront doucement toutes leur place et répondront à toutes les questions que l’on se sera posé tout au long de cette histoire sur l’intégralité des deux tomes. Elle boucle ainsi un récit qu’il m’aurait plu d’en lire encore et encore, mais qui trouvera toute sa logique de fil en aiguille. Les mystères, les secrets et cette course à la vérité auront su se faire une place de choix dans mes lectures actuelles et j’en suis sincèrement ravie.

Je remercie les Plumes du Web pour ce fabuleux SP et de m’avoir permis de découvrir une auteur de talent que je me plairai de suivre dans ses prochains romans.

Musique proposée à la lecture :

L’avis d’Elyiona sur Le Jugement des Six, Tome 2 : [Mis]fortune de Melissa Haag


Titre :  Le Jugement des Six, Tome 2 : [Mis]fortune

Auteur :  Melissa Haag 

Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 3€99 lien ici

Broché : 14€22 lien ici

 

Résumé :  

Au printemps où Gabby rencontre Clay, Michelle, une autre fille comme elle, découvre aussi la vérité. Une vérité qu’elle va devoir partager avec Gabby et les quatre autres qui leur ressemblent.

Michelle…
Ils m’ont gardée prisonnière pendant quatre ans, m’utilisant pour mes prédictions. Ils ont cru m’avoir soumise, contrainte à suivre sagement les ordres, mais ils se trompaient. J’attendais une occasion de m’échapper. Pour cela, je devais être prudente. Ils détenaient mes frères, et leur chef n’était pas exactement humain.

La mort brutale de son beau-père donne à Michelle la seule chance qu’elle aura peut-être jamais de s’enfuir, et elle s’en saisit. Il lui faut un endroit où se cacher et quelqu’un pour écouter ses prédictions afin d’empêcher sa tête d’exploser. Et pourtant, elle n’a nulle part où aller et personne pour la protéger des monstres qui la pourchassent.

C’est alors qu’elle rencontre Emmitt. Il est calme, doux, attentionné… et c’est un loup-garou. Si elle parvient à trouver un moyen de lui faire confiance, il sera peut-être capable de lui offrir plus qu’une protection. Il pourrait bien être celui qui l’aidera à se battre pour trouver des réponses au sujet de son don et des autres femmes comme elle.

L’avis d’Elyiona :

Après avoir eu la chance de chroniquer le premier volet de la saga il y a peu de temps, me voilà partie dans la lecture de ce second opus. Un autre tome, un autre personnage phare lié à ceux du livre précédent. Déjà conquise lors de ma découverte de l’univers des loups-garous me voici une fois de plus transportée par l’histoire atypique dans laquelle nous plonge l’auteur Melissa Haag.

Michelle est une jeune femme de 19 ans. Gardée en captivité pendant 4 ans après la mort de sa mère par Blake, elle doit lui obéir coûte que coûte pour que ses petits frères Liam et Aden ne subissent pas les représailles de cet être ignoble. Totalement sous l’emprise de ce tortionnaire, elle lui transmet toutes les prédictions qui lui apparaissent. Contre toute attente, un jour, elle prendra la fuite avec sa fratrie sous son aile grâce à l’aide de Richard son beau-père. Pourquoi attendre si longtemps pour l’aider à s’enfuir ? D’où lui viennent ses prédictions  et à quoi servent-elles réellement ?

Alors qu’elle se pensait être tranquille, David un des acolytes de Blake l’a pisté et retrouvé, un inconnu intervient et réussi à faire déguerpir les assaillants. Prise aux doutes, elle ne sait si elle peut faire confiance à cet homme qu’elle ne connait ni d’Adam ni d’Eve. Se pourrait-il qu’il soit une pièce dans le piège que veut lui tendre Blake ?

Contre toute attente, Emmitt ne peut s’empêcher de vouloir la mettre à l’abri. Il ne la connait pas. Pourtant tout son être lui impose de les protéger elle et ses deux garçonnets qui l’accompagnent. Il les amène alors dans la maison familiale qu’il partage avec son frère Jim et Nana Wini. Commence pour tous un quotidien nouveau, des journées où les doutes quant aux réelles motivations de ces inconnus se mêlent au début de confiance que Michelle commence à leur accorder. Un lien particulier se créé entre elle et Emmitt et pour lui prouver que ses attentions sont bien de prendre soin d’eux, il dévoile à cette jeune femme qu’il ne connait que trop peu, un secret qui va changer son avenir à jamais.

Commence alors un apprentissage pour Michelle d’un univers qui lui était jusqu’alors inconnu. Quel est réellement son rôle dans tout cela ? Peut-elle faire totalement confiance à ceux qui prennent soin d’elle et ses frères comme s’ils avaient toujours fait parti de leur famille ?

C’est avec un immense plaisir que j’ai replongé dans l’univers de Melissa Haag et de ses loups-garous. Après avoir adoré le duo Gabby-Clay me voilà à découvrir le lien unique que vont partager Emmitt et Michelle.

Bien qu’un peu septique au départ quant à la tournure qu’allait prendre cette histoire, je me suis faite happée par cette romance 100 % cœur d’artichaut comme il me plait aussi d’en lire. L’univers Fantastique et Young Adult se mêlent avec brio et fluidité grâce à la plume de l’auteur. Certes elle fait le choix de nous faire découvrir l’histoire avec les yeux de Michelle essentiellement, mais il n’en reste pas moins que je me suis vue fondre pour le nouveau loup-garou qui va partager son quotidien. Emmitt est tendre et attentionné. Il sait que Michelle est celle qui sera SA compagne. Il ressent toutes ses craintes et compte bien l’aider à les dépasser. L’altruisme dont il est doté, le rend craquant au possible, sans compter un atout indéniable : il est doté d’un corps de Dieu Grec 😉 Sa famille est juste génialissime : Nana est une grand-mère douce et compréhensive, et Jim m’a bien fait rire par son humour et sa nonchalance…

Quant à Michelle elle-même, je n’avais qu’une envie c’était de la voir s’en sortir tout en sortant de la méfiance dont elle fait preuve avec quiconque l’approche. La savoir été séquestrée et manipulée pendant 4 ans a fait d’elle une personne isolée et ignorante du monde qui l’entoure. Sa dévotion entière pour ses frères prouve bien la force de caractère dont elle est capable.

C’est ainsi, grâce à la découverte de [Mis]fortune que l’on découvre les liens qui existent entre les personnages de ce second volet avec ceux du premier. J’ai enfin pu avoir des réponses (pas toutes bien sûr) à certaines questions qui me venaient de ma lecture du tome 1 Hope[less] et qui de ce fait m’a permis d’éclaircir certaines zones d’ombres de l’histoire. En parallèle d’autres problématiques se voient soulevées dont nous devrions sans aucun doute voir les secrets dévoilés au cours des prochains opus de la saga.

J’ai donc été, une fois de plus, conquise par la plume de l’auteur et sa capacité à m’embarquer dans son univers peuplé de loups-garous, d’humains et d’autres catégories qui, pour l’instant, restent dans la catégorie inclassable… Reste à découvrir toutes les surprises dont Melissa Haag compte bien nous abreuver au détour de ces romances Fantastiques et Young Adult. Un pari gagné me concernant…

Merci à Laure Valentin, sa traductrice française, pour m’avoir permise de lire en Service Presse ce genre de lecture dont je ne me lasse pas.

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

L’avis de Carine sur la suite de Ascendant, un roman de Birdy li


Titre : Ascendant Saison 2

Auteur : Birdy Li

Genre : Young Adult

Editions : #Kaya

Lien d’achat :

Ebook :    2.99 €

 

Résumé :   

L’amour est comme une de course de voitures : le démarrage peut être compliqué et on n’est jamais à l’abri d’une sortie de route aux lourdes conséquences… 
​#FastAndFurious#AmourOuAmitié 
#Runs 
#Adrénaline 
#Famille 
#NouveauDépart

Tout. Calli donnerait tout pour oublier Kevin, son ex, macho et autoritaire. Hantée par le souvenir de leur relation toxique, elle se sent prisonnière de ses propres sentiments. Une seule chose lui permet de se libérer l’esprit : s’adonner à sa passion, les courses de vitesse illégales – les  » Runs « . Au volant de son bolide, quand la nuit tombe sur la ville, Calli peut enfin souffler.

Jusqu’à ce que Simon débarque dans sa vie. Ténébreux, mystérieux, il se met à suivre Calli comme son ombre, des bancs de la fac jusque sur les circuits des  » Runs  » – auxquels il participe sur sa moto : Simon est partout. Très méfiante, Calli s’efforce de le tenir à distance ; traumatisée par sa relation avec Kevin, hors de question pour elle de laisser qui ce que soit s’approcher de trop près. Mais difficile de résister à la curiosité que Simon suscite en elle, et Calli sent bientôt ses défenses s’affaiblir…

Mon avis écrit par Carine :

Calliope commence tout doucement à se sentir mieux, et Simon prend de plus en plus de place dans sa vie mais toujours en tant qu’ami. Est-ce au tour de celui-ci d’avoir un ascendant sur elle ? Peut-elle vivre sa vie sans avoir besoin de quelqu’un près d’elle, qui la pousse à aller de l’avant ? N’est-elle pas en train de répéter les mêmes erreurs ? Calli reste néanmoins toujours fragile, elle a du mal à supporter le climat qui s’est installé chez elle mais Simon est toujours là, il est son ami, son confident, sa bouée lorsqu’elle va mal. Il s’immisce de plus en plus dans son quotidien, sa famille, mais aussi dans ses pensées qui ne sont pas toujours très.. catholiques. Elle commence à voir en lui plus qu’un simple ami, mais contrairement à ce qu’on attendait, c’est lui qui prend la fuite. Que cache-t-il ? Pourquoi reste-t-il aussi mystérieux mais surtout, pourquoi ce changement envers celle qui était devenu une obsession pour lui ? La police fait la chasse aux Runs et il est de plus en plus difficile pour eux de s’adonner à leur passion. Calli en a pourtant besoin, c’est le seul moyen pour elle de se vider entièrement l’esprit et elle trouvera une fois de plus en Simon un partenaire de choix… Simon… qui commence sérieusement à réveiller son cœur et son corps mais qui souffle autant le chaud que le froid… au grand dam de Calliope… Aurait-il simplement peur de briser une belle amitié ? Ou est -il trop parfait pour être honnête ?

Dans ce deuxième tome, Birdy Li joue un peu avec nos nerfs et notre petit cœur. On aime trop Simon pour que tout n’aille pas dans le sens qu’on veut, ou plutôt dans le sens de Calli. Pourtant malgré ses revirements, ses sautes d’humeur et son coté mystérieux, on l’aime toujours autant… Si Calliope va mieux, on garde toujours ce petit coté fragile; ce besoin que son entourage aille bien. Finalement elle se reconstruit et devient plus forte face à Kevin, mais dès que sa famille va mal, ou qu’elle se soucie de ses amis, plus rien ne va. Elle n’est pas assez centrée sur sa personne et pense pouvoir tout gérer…

La romance entre nos protagonistes a du mal à avancer et cela met les nerfs en pelote ! On attend toujours et encore, et la pression monte crescendo jusqu’à ce qu’on participe à une nouvelle course pour qu’on évacue aussi à notre tour ! Mais là encore l’auteur ne nous ménagera pas, elle a décidé de nous tourmenter dans ce tome et elle y réussi à la perfection. C’est dans une frustration totale que j’attends impatiemment la suite…

La plume de l’auteur est très fluide, car il n’est pas simple d’avoir autant de dialogue dans un roman sans en perdre le fil, et elle y réussit parfaitement. Le fait de mettre autant en lumière les personnages secondaires est aussi un atout de taille car l’histoire n’est pas seulement celle de Calliope et Simon, c’est aussi l’histoire de toute une famille, celle des Runs, celle qu’ils se sont choisi… Et de tous ceux qui gravitent autour de Pé !

Si la première saison manquait de vitesse, le rythme est plus soutenu dans cette suite et l’adrénaline qui parcourt nos veines en cette fin de saison est des plus frustrantes !

Un grand merci à Kaya Editions pour m’avoir confié ce service presse et également merci à Birdy Li pour cette belle lecture.

L’avis d’Elyiona sur Le Jugement des Six, Tome 1 : Hope[less] de Melissa Haag


Titre :  Le Jugement des Six, Tome 1 : Hope[less] 

Auteur :  Melissa Haag 

Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform

Genre : Fantastique / Young Adult

Kindle : 0€99 lien ici

Broché : 15€81 lien ici

Résumé :  

Le cerveau de Gabby fonctionne comme un véritable radar, ce qui s’avère très pratique pour éviter les gens. Surtout les hommes. Ils semblent tous un peu trop l’apprécier. Sa différence l’a rendue solitaire, mais elle s’y est habituée. Plutôt bien. Même si, au fond, elle regrette de ne pas savoir pourquoi elle est différente des autres.

En quête de réponses, elle découvre alors une communauté secrète de loups-garous. Elle va s’immerger dans leur culture et apprendre à connaître leur monde, jusqu’à sa rencontre avec Clay. Il est négligé, sujet à des sautes d’humeur, intense sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, et il croit que Gabby est faite pour lui.

Elle va devoir employer tous les stratagèmes possibles pour convaincre Clay de s’en aller, et toute sa volonté pour ne pas tomber amoureuse de lui en découvrant peu à peu l’homme qui se cache sous des abords aussi frustes.

Avec Hope[less], le premier tome de la série Le Jugement des Six, plongez dans le monde captivant des loups-garous, où les jeunes femmes sont douées d’aptitudes inexpliquées.

Le jugement a sonné…

L’avis d’Elyiona :

C’est une romance fantastique que voilà, l’histoire inattendue du destin d’une jeune femme pas comme les autres. La rencontre de Gabby avec un univers dont elle ignorait tout sera la clé de son avenir.

Il s’agit là d’une histoire comme il me plait d’en découvrir, et qui à mon grand plaisir contient 6 tomes…

Gabby est dotée d’une capacité hors norme qui l’aura parasitée toute son enfance. D’où lui vient elle ? A quoi cela correspond et surtout que va-t-elle bien pouvoir en faire ? Autant de questions et bien plus encore qui restent sans réponse jusqu’à sa rencontre avec Sam, un Ancien parmi les lycanthropes. Sans famille, elle grandissait jusque là en foyer d’accueil. Mais ses derniers « parents » vont voir leur famille s’agrandir et se séparer de celle qu’ils avaient considéré comme leur fille. Gabby sera prise sous l’aile bienveillante du lycan après qu’il ait vu en elle une personne hors du commun. Alors qu’elle approche de sa majorité et que la meute la considère comme compatibles pour l’un d’eux, elle devra se plier à un rituel ancien qu’ils nomment la Présentation.

A qui sera-t-elle dédiée et comment va-t-elle gérer ce nouveau élément de sa vie ? La voilà donc à la merci de leurs us et coutumes… enfin c’est ce qu’ils croyaient…

Déterminée à poursuivre ses études loin de ce milieu, elle fera plier son aîné. Pensant avoir eu de gain de cause, elle trouvera néanmoins un mystérieux chien dans sa toute nouvelle colocation. La présence de Clay-le-chien sera la première étape d’un nouveau départ avec ses avantages et quelques inconvénients aussi 😉

Clay est un loup-garou rebelle et solitaire. Dénué d’une meute, il est sauvage et négligé. Toutefois les attentions qu’il apportera à Gabby seront autant de gestes dont il compte bien lui faire prendre conscience. Persuadé qu’elle sera sa SEULE et UNIQUE compagne, celle qu’il aura tant attendu il compte bien mettre tous les moyens en œuvre pour la faire céder.

Afin de s’apprivoiser chacun à leur manière, ils devront recourir à de nombreux stratagèmes. Une mission quelque peu compliquée par l’absence de parole de Clay-l’homme.

Sauront-ils trouver les réponses qu’ils attendent ? Rien n’est gagné !

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai plongé dans l’univers des loups-garous mêlé à celui du commun des mortels. Quand deux civilisations s’entrechoquent, il y a forcément des étincelles.

J’ai été happée par cette lecture de part une patte d’écriture fluide et une ligne directive bien érigée. Malgré un début de lecture que je dirai un peu lent au démarrage, j’ai rapidement pris mes marques, découvrant petit à petit l’univers tel que l’a construit l’auteur Mélissa Haag. Comment ne pas fondre pour cette romance Young Adult ? Les personnages sont piquants et drôles. Quant à leurs réparties, elle m’aura bien fait sourire. Je dirai que ce premier opus est une jolie bouffée d’oxygène entremêlée à toutes les questions qui viendront se poser à vous.

Clay aura su se faire une place de choix dans ce premier volet de la saga. Bien que l’on pourrait le penser à l’écart de toute la civilisation humaine, il saura créer de belles surprises. Il est tendre, dévoué et a fait fondre mon coeur d’artichaut grâce à toutes les attentions qu’il aura à l’encontre de celle qu’il sait être l’unique pour lui.

Mais le temps lui est compté… saura-t-il lui prouver qu’il est celui qui lui faut ?

Gabby, de son côté, a un caractère fort et déterminé. Elle en a assez que tout le temps régente sa vie. Sa rencontre avec Rachel, sa colocataire, changera à jamais son quotidien se découvrant capable d’une amitié fidèle. Son tempérament est volontaire et altruiste faisant d’elle un personnage qu’on ne peut qu’apprécier.

En parallèle de nos chouchous, vous serez amenés à découvrir toutes les facettes des meutes et de ceux qui en sont dépourvus. Commence alors le récit de toutes ces rencontres… Quelle est la place de chacun ? Mais surtout quel est le rôle réel de Gabby dans cette histoire ? Autant d’éléments et bien plus encore qu’ils vous faudra affronter pour avoir les clés de la saga.

Bien que certains passages pourraient sembler rapides, je dirai qu’avec le recul de ma lecture, qu’ils sont tout ce qu’il a de plus adaptés à l’avancée de l’histoire. Le rythme deviendra alors une évidence et vous pourrez ainsi prendre (et comprendre) le plaisir que j’ai eu dans cet univers de lycanthropes…

Je tiens à remercier Laure Valentin, la traductrice de l’auteur, de m’avoir permis de découvrir le monde auréolé d’étincelles de Melissa Haag.

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’avis d’Elyiona sur He’s she, tome 2 : She’s He de Layla Namani


Titre :  He’s She, tome 2 : She ‘s He

Auteur :  Layla Namani

Genre : Young Adult

Auto-édition

Kindle :   4€99 lien ici

Broché : 15€95 lien ici

Kobo : 4€99 lien ici

 

Résumé :  

Après une séparation hors du commun, Léna est brusquement obligée de vivre sans Sam et sans preuve de son existence. Tout ce qu’elle a vécu est remis en question. Alors qu’elle lutte contre une dépression et tente de réapprendre à vivre, ce qu’elle croyait n’être qu’une illusion remonte à la surface, piétinant à jamais son esprit cartésien. Le beau Sam revient hanter son cœur et son quotidien d’une main possessive. Une main loin d’être ordinaire… Dany, de son côté, plus sexy et mystérieux que jamais, n’a pas fini de bouleverser la jeune femme… En effet, Léna découvrira un élément qui pourrait définitivement nouer leurs vies l’une à l’autre. La vie ou la mort… L’amour ou la passion… Le danger ou la sécurité… Au milieu d’un flot de péripéties, un choix cornélien attend notre héroïne… Et si le sort avait déjà décidé ? Une histoire d’amour unique en son genre, profonde, poignante, sensible, dont la fin, tout comme son premier volet, ne vous laissera pas indemnes…

(Titre du premier tome : He’s She)

L’avis d’Elyiona :

 

Il y a quelques mois déjà, j’ai eu le bonheur de lire le premier volet de cette duologie. He’s she avait été un véritable coup de cœur, un de ceux capable de vous marquer pendant un temps infini et qui m’avait fait sangloter, inconsolable de la séparation de Léna et Sam. Voilà que je me plonge dans cette suite que j’ai tant attendu tout en étant dans l’appréhension des évènements qui allaient s’y dérouler.

L’auteur Layla Namani m’a convaincu de son talent à travers tous ses livres et celui-ci n’échappe à la règle en se hissant à la place incontournable des coups de cœur.

Léna est désormais réveillée après un an de coma et la replace dans un espace temps qu’elle avait oublié et dont ses perceptions sont tout à fait altérées. Son « vécu » durant son absence se déroulait deux ans après son accident et sait désormais que rien de tout cela ne s’est produit. Serait-il possible que cela ne soit qu’un rêve ? Sam a-t-il réellement existé ? Comment expliquer toutes ses certitudes ?

Déterminée à éliminer tous ces doutes, elle est prête à provoquer les éléments. Mais la présence de ceux qui étaient devenus ses meilleurs amis durant son « absence » ne lui facilite pas la tâche. Alors qu’elle avait tissée des liens forts avec eux, elle se voit contrainte de se brider. Il lui est donc impossible de leur expliquer pourquoi elle les connait si bien. Le pire, est son attirance envers Dany. Elle doit réfréner son envie de lui sauter dessus alors qu’ils avaient été si proches. Néanmoins leur attraction est inévitable et presque inexplicable.

Entre Sam et Dany son cœur est déchiré. Lui est-il seulement possible de les aimer tous les 2 ?

Heureusement elle pourra compter sur l’amitié indéfectible de sa meilleure amie Trish et de toute la troupe qui les entoure. Il lui faudra tout de même se méfier de la jalousie de Victoria. Ici, aussi bien que là-bas, la plus populaire des filles ne compte pas se laisser détrôner…

Sam, quant à lui, devra faire face à ses responsabilités. Ses choix ont altéré le passé, et les conséquences ne vont pas rester impunies. « On se voit plus tard »… une promesse… un lien qui les unit… des paroles dont eux seul ont la clé.

C’est encore émotionnée que je clos cette suite que j’avais attendue de pieds ferme ; le premier volet m’ayant laissée avec une quantité de questions sans réponses et bouleversée par ce réveil pour le moins inattendu. Les suites sont souvent craintes, quels que soient les livres. Peur d’être déçus ou de trouver moult répétitions,  ici il n’en est rien, la suite se faisant de manière tout à fait fluide et naturelle. Un peu comme si je n’avais jamais quittée cette romance.

L’auteur Layla Namani réussit ainsi, avec une plume qui lui est propre, à me replonger avec sérénité dans ce récit où les univers se mélangent. Elle allie ainsi le fantastique et le réel, un exercice de style qui est loin d’être aussi simple qu’il n’y parait.

Les pensées et le quotidien de Léna, Sam et tous les autres sont décrits avec de telles précisions que le ressenti et la visualisation des scènes se font avec une aisance déconcertante. Les émotions sont ainsi démultipliées et chacun de leurs combats m’a plongé un peu plus dans l’univers de ce second tome.

Il m’a été tout bonnement impossible de me demander lequel de Sam ou de Dany, je préférai, mon cœur faisant un yoyo permanent. Si semblables de par certains aspects de leur personnalité, ils apportent leurs pierres à l’édifice fragile qu’est la vie de Léna grâce à leurs forces et leurs faiblesses. Prêts à tout pour le bonheur de leur Belle, ils devront faire des sacrifices…

Le rythme des évènements est soutenu et chaque étape s’avère indispensable quant à la corrélation de l’histoire. Chaque élément s’avère alors absolument nécessaire et complémentaire, un peu comme un puzzle dont les pièces prennent formes au fur et à mesure.

She’s He apporte donc cette finalité à l’histoire que j’attendais mêlant simplicité et toute la panoplie d’émotions que je désirais retrouver. J’ai pris un plaisir incommensurable à découvrir les clés de leurs passés, à partager avec eux tout ce qui les a forgé et les épreuves qu’ils ont du traverser. J’ai ainsi souffert et ri à leurs côtés grâce au talent de l’auteur.

Pour conclure cette chronique je citerai Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry :

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. « 

Merci encore Layla pour ce magnifique Service Presse.

Musique proposée à la lecture :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Ascendant, un roman de Birdy li chez #Kaya Editions


Titre : Ascendant Saison 1

Auteur : Birdy Li

Genre : Young Adult

Editions : #Kaya

lien d’achat :

Ebook :    2.99 €  promo jusqu’au 10/09

Résumé :   

L’amour est comme une de course de voitures : le démarrage peut être compliqué et on n’est jamais à l’abri d’une sortie de route aux lourdes conséquences… 
​#FastAndFurious#AmourOuAmitié 
#Runs 
#Adrénaline 
#Famille 
#NouveauDépart

Tout. Calli donnerait tout pour oublier Kevin, son ex, macho et autoritaire. Hantée par le souvenir de leur relation toxique, elle se sent prisonnière de ses propres sentiments. Une seule chose lui permet de se libérer l’esprit : s’adonner à sa passion, les courses de vitesse illégales – les  » Runs « . Au volant de son bolide, quand la nuit tombe sur la ville, Calli peut enfin souffler.

Jusqu’à ce que Simon débarque dans sa vie. Ténébreux, mystérieux, il se met à suivre Calli comme son ombre, des bancs de la fac jusque sur les circuits des  » Runs  » – auxquels il participe sur sa moto : Simon est partout. Très méfiante, Calli s’efforce de le tenir à distance ; traumatisée par sa relation avec Kevin, hors de question pour elle de laisser qui ce que soit s’approcher de trop près. Mais difficile de résister à la curiosité que Simon suscite en elle, et Calli sent bientôt ses défenses s’affaiblir…

Mon avis écrit par Carine :

Calliope est une grande adepte des « Runs », les courses de voitures illégales qui font vrombir le silence des nuits de Clermont Ferrand. Lorsque la nuit tombe, Calli se sent enfin vivante au volant de sa voiture et oublie tout ce qui la rend malheureuse… Son cœur bat à nouveau et sa tête se désencombre enfin de tout son mal être pour ne faire plus qu’un avec la route… C’est une passion qu’elle partage avec son cousin depuis quelques année déjà. Mais si c’est Tristan qui lui a fait découvrir cet univers, c’est avec Kevin, son ex, qu’elle a connu cette montée d’adrénaline dont elle ne peut plus se passer. Or depuis leur rupture, Calli a du mal à s’en remettre, à reprendre le cours de sa vie de même que les courses. A l’aube des ses partiels, elle n’est plus que l’ombre d’elle même et essaie tant bien que mal de sauver son année. Elle décide qu’il est temps de reprendre sa vie en main. Est-ce Simon le déclencheur ? Ce Grunge  ressemble étrangement à son ex, et ne la laisse pas indifférente dans le sens où sa proximité la met plutôt hors d’elle. Il est toujours là, partout ! Mais que veut-il ? Hors de question qu’il s’approche plus que cela, elle ne veut en aucun cas d’un autre Kevin dans sa vie, elle souffre encore beaucoup trop pour cela …  Pourtant ce grunge à tout d’un garçon très sympathique malgré le mystère qui plane autour de lui, et une chose est sûre, il n’a pas l’intention d’abandonner la course…

Un roman à la #Fastandfurious où adrénaline et amitié sincère ne font plus qu’un.

Ascendant porte très bien son titre, si dans le fond l’histoire est très originale il m’a tout de même manqué un peu de peps sur le départ. J’aurais souhaité ressentir moi aussi cette montée d’ adrénaline lors de ma lecture, mais je l’ai trouvé un peu long à démarrer. Comme si l’auteur accélérait dans le vide au départ d’une course, prête à nous en mettre plein la vue, mais le début du roman à été un tour de chauffe pour nous en présenter les bases. Il y a beaucoup de personnages qui comptent vraiment dans le récit et je me dis qu’elle n’avait pas d’autres choix non plus. Pour en comprendre l’aspect psychologique, il fallait bien être dans le contexte. Est-ce moi qui suis trop impatiente ? Fort possible !  Mais passé la première, Birdy Li a fini par m’emporter dans sa course le pied sur le champignon, et là j’en voulais plus, plus vite, que ce soit sur la route ou dans la vie de toute cette bande qui forme presque une famille, la famille des « Runs ». Mais l’auteur joue avec les nerfs de Calli et par conséquence, avec les nôtres…  Je découvre sa plume avec Ascendant et je dois dire qu’elle la manie très bien. Il y a beaucoup de dialogue et c’est à travers eux qu’on cerne le mieux Calliope.

Calli, Pé pour les intimes,  se cache derrière une carapace de fille forte, mais elle est complètement détruite à l’intérieur. Là où l’auteur mène avec brio son récit, c’est qu’elle connait parfaitement son sujet, que ce soit sur les « Runs » ou toute la partie psychologique du récit. Elle nous laisse à nos suppositions et l’attente des révélations nous tient en haleine jusqu’au bout. Tout comme Simon, on cherche à savoir et on analyse le comportement de Calli qui tient à bout de bras les personnes qui lui tiennent à cœur, sans qu’ils se rendent compte que c’est elle qui en a le plus besoin… Personne sauf un… Simon… Le grunge… Mais au fond, pourquoi fait-il tout cela pour elle ? Qui est -il vraiment ?

Je vous laisse le découvrir et vous en souhaite une très bonne lecture ! En attendant, moi j’attends la suite avec impatience !

Mon avis sur Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole


 

Titre : Mille baisers pour un garçon

Auteur : Tillie Cole

Éditeur : Hachette Romans

Genre : Young Adult

Broché : 16€90 lien ici

Kobo :  11€99 lien ici

Kinde : 11€99 lien ici

 

Résumé :

Poppy et Rune sont amoureux depuis qu’ils ont cinq ans. Un jour, la grand-mère de Poppy lui offre un bocal de mille cœurs en papier où noter ses meilleurs baisers. Poppy et Rune décident alors de s’embrasser mille fois, et plus encore. Cependant, avant que le bocal soit rempli, la famille de Rune déménage à l’autre bout de la Terre, et, sans explication, Poppy coupe subitement les ponts avec le garçon qu’elle aime plus que tout. C’est seulement à son retour, deux ans plus tard, que Rune apprend la raison du long silence de Poppy : elle a un cancer et ne voulait pas que Rune souffre inutilement en apprenant la nouvelle. Mais Rune, toujours amoureux, s’est juré de rendre Poppy heureuse, même s’il ne leur reste plus que quelques mois à vivre ensemble. Et de lui donner, juste avant sa mort, son millième baiser…

L’avis d’Elyiona : un sublime coup de cœur

Il y a des livres que l’on peut indubitablement classer comme incontournable. Il va sans dire que Mille Baisers pour un garçon en fait partie sans aucune commune mesure.

Voilà donc l’histoire qui a bercé mes vacances et qui me marquera pendant très longtemps. Une romance sublime où chaque baiser compte !! Un coup de cœur pour cette histoire qui chamboule et fait réfléchir.

Poppy connaît Rune depuis ses 5 ans. Une main tendue à l’époque qui a marqué le début d’une histoire hors du commun. Ils se vouent un amour sans bornes et sans conditions . Pur et incommensurable, ils sont devenus inséparables et leur lien est d’une évidence incroyable. La grand mère de Poppy, en lui offrant un bocal contenant les cœurs sur lesquels elle ne devra retranscrire que les baisers qui lui offriront du bonheur, perpétue une tradition familiale. Il n’en fallait pas plus à Rune pour se décider à lui ouvrir son âme !

Mais les parents de ce dernier doivent retourner dans leur pays d’origine et il ne peut que les suivre. Mis sur le fait, il est inconsolable. Poppy, anéantie par son départ, devra quant à elle faire face à une nouvelle qui viendra bouleverser tout son univers. Elle prendra alors conscience que chaque moment est précieux et que la personne qui compte le plus pour elle l’a abandonnée sans ne plus donner des nouvelles. Le retour de Rune deux ans plus tard sera l’objet de toutes les attentions : il a changé, est révolté, sombre et inaccessible. Commence alors une nouvelle quête pour ceux qui seront devenus des étrangers l’un pour l’autre. Rune, malgré la distance qu’ils s’imposent, est décidé à lui offre ses mille baisers, et pour cela ils devront faire face au pire… et ils l’espèrent au meilleur.

Totalement entrée en immersion dans ce livre, j’ai été happée par cette romance magnifique qui lie Rune et Poppy. Comme eux, j’ai souffert de leur séparation et des raisons qui a poussé chacun à s’éloigner de l’autre. Leurs sentiments totalement mis à nu m’auront ému au possible. Certaines de leurs confessions auront eu, comme effet, de me briser le cœur le laissant s’éclater au sol en un millier de petits morceaux.

C’est donc cet organe vital lourd et paradoxalement aussi gonflé à bloc que j’avançais dans cette histoire digne des plus grands auteurs, dans ce véritable ode à la vie signe de l’altruisme le plus pur et délicat. Les larmes aux yeux me seront venues face à cette dévotion et cet amour en danger.

Il est totalement impossible, à mon sens, de ne pas être transporté par leur relation. L’humilité et l’attachement comme symboles de cet amour sont les plus belles preuves de ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre. C’est la sensation de gorge nouée qui a accompagnée la quasi totalité de ma lecture, le reste du temps les larmes aux yeux face à ce qui les attend. Leur Amour avec un grand A est sans limites bien décidés à abattre chaque barrière afin que plus une seule personne ne les empêche de perdre une seconde de plus de leurs précieuses vies. Car le compte à rebours est bel et bien lancé.

Arriveront-ils à avoir le temps nécessaire ? Là est l’ultime question…

En ce qui me concerne, j’ai dévoré chaque ligne, chaque émotion retranscrite tout au long de cette histoire grâce à la plume délicate et romanesque de Tillie Cole. Chaque page chaque m’a embarqué un peu plus encore et les personnages ont su s’encrer dans mon âme et font bien prendre conscience que chaque instant compte… que chaque baiser et chaque « je t’aime » se font une place marquée au fer rouge.

Mon cœur a, personnellement, éclaté plus d’une fois…. il ne reste qu’à vous de découvrir comment le vôtre va réagir.

Musique proposée en lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No love no fear – 2 – Memory Game, mon avis !


Hello, Voici mon avis sur un roman coup de coeur ! Merci Angel Arekin, BMR, et NetGalley pour cette magnifique et émouvante lecture !

20134401_445935092451884_1177096600_n

Titre : No love no fear – 2 – Memory Game         

Auteure : Anger Arekin  

Éditeur : BMR

Genre : Young Adult

Kindle : Par Ici

Broché : Précommande ICI

 Badge Lecteur professionnel10 chroniques de livreBadge Critiques à la Une

Résumé :       

Yano a entraîné Rine dans un nouveau jeu, bien plus complexe et dangereux que celui dans lequel ils s’affrontaient jusque-là : emménager ensemble et vivre leur amour, jour après jour. Mais ils ne sont plus les seuls à dicter les règles : leur entourage semble ruser d’ingéniosité et de perversité pour détruire leur bonheur naissant. Yano doit voler au secours de son frère et le protéger de mauvaises fréquentations, Rine devient la cible d’énigmatiques messages… Cette fois, Rine et Yano vont devoir s’allier pour remporter la partie. Plus de mensonges, plus de  secrets. Mais peuvent-ils vraiment triompher du passé qui les hante ?

L’avisDeMya :

C’est avec grand plaisir que je partage avec vous mes impressions sur cette lecture grand coup de coeur .

Je n’ai pas besoin de vous présenter Angel Arekin, si vous aimez la romance, vous avez probablement lu, au moins une fois, un de ses romans .

Aujourd’hui, elle m’a encore embarquée dans un tourbillon émotionnel avec la suite de l’histoire du trio infernal . Yano, Rine et le présumé absent jusqu’à preuve du contraire ,Mael .

Rine et Yano, prisonniers dans leur bulle amoureuse . Absorbés par leur goût éternel du jeu du chat et de la souris . Ils ne voient pas arriver le danger qui guette leur couple déjà mis à rudes épreuves par la culpabilité et le manque de communication . Ni ne voient la météorite qui explose en plein dans la bulle pour la faire voler en éclats .

Un flash back des plus douloureux, de plus triste et un retour à la case départ .

Yano, saura t-il contrôler ses émotions face à cette nouvelle et hallucinante donne que personne n’attendait ?. Saura t-il juguler ses rancœurs passées ? Sous peine de perdre celle qui le rend meilleur, celle qui attise son amour indéfectible,  il doit apprendre à partager les mots autant que ses maux .

Je disais donc au risque de me répéter, ce deuxième tome était un voyage émotionnel et un torrent de sentiments intenses . La relation entre Yano et Rine est touchante, passionnante, ardente et vibrante de sincérité qu’elle ne peut que séduire .

Quand Yano a tombé le masque de l’indifférence et de l’attitude « Je suis un connard et je l’assume », il  a laissé place à la personne craquante et dévouée qu’on était loin de deviner. Yano, doux et aux pieds de sa belle est juste magnifique . Un délice inespéré .

Les dialogues tantôt drôles, tantôt profonds et puissants ne m’ont pas laissée indifférente.

Les rebondissement s’enchaînent sans relâche, orchestrés avec maestria et dextérité .

Le suspense était aussi au rendez-vous, addictif et happant . Sur ce coup là, Angel était un brin sadique, mais quel bon auteur ne l’est pas ?

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide et sans fioritures ce qui facilite la lecture sans s’ennuyer . Je suis restée en mode stand by au fil des pages sans aucune envie de raccrocher. Une lecture qui se dévore d’une seule traite .

Pour finir, un joli coup de coeur pour cette pépite riche en surprises . Elle m’a valu une nuit blanche mais je n’ai aucun regret . Et au mot fin, j’en ai même redemandé .

Choix de la chanson Inspirée du roman

 

 

 

 

 

Pense à moi, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente une lecture plaisir Pense à moi de Emmanuelle Aublanc ! Merci  à l’équipe Nisha éditions !

20427767_450499021995491_1066722463_n

Titre : Pense à moi

Auteure :  Emmanuelle Aublanc

Éditeur : Nisha éditions

Collection : Diamant Noir

Genre : Romance Y.A

Kindle : EUR 5,99 ICI

Broché : Précommande ICI

Résumé : 

Quand la douce Sara emménage à Monterey, elle est loin de s’imaginer qu’elle y rencontrera l’être le plus énigmatique qui soit.

Simon, lui, ne s’embarrasse pas de sentiments. Il s’est même juré de ne pas s’intéresser à la nouvelle arrivée et pourtant… même hanté par ses propres démons, il s’en rapproche dangereusement et l’embarque dans une histoire déchirante et romantique.

Il y a des relations qui bouleversent toute une vie…

L’avisDeMya : 

Le jour où la sage et raisonnable Sara a pris la décision de suivre sa mère dans une petite ville de la Californie, son destin a été scellé . Résignée, elle regardait sa vie défiler à la vitesse d’un TGV sans qu’elle puisse rien faire pour la ralentir . Un déchaînement chaotique nommé Simon . Ce dernier la jouait Bad Boy mais sans compter la perspicacité de Sara . Elle a su gratter au-delà du masque du gars odieux et irascible . S’il arrivait à duper son entourage, pas elle . Elle a le don de lire au tout profond de lui-même et ne manquera pas de déterrer tous ses secrets .

Première rencontre et premières fritions qui ont donné le ton à cette histoire .

Malgré les accrochages continuels, l’attirance est palpable entre eux . Simon se sent menacé mais vivant, euphorique, meilleur à son contact . Il a envie d’approfondir ce nouveau sentiment qui lui était inconnu jusqu’à aujourd’hui . Mais convaincre Sara de sa bonne foi, c’est une autre histoire .

Sara est tentée par ce diablotin à qui rien et personne ne résiste . Pour une fois dans sa vie, elle voudrait être irraisonnable, spontanée et irréfléchie .  Elle a fait fi des mises en garde de son entourage . Elle a plongé tête baissée dans cette aventure qui ne lui rapportera à coup sûr que souffrance et probablement un coeur brisé .

Pense à moi est une lecture riche en émotion . Le thème traité est difficile . L’histoire de deux protagonistes différents mais qui vont s’apprivoiser et mettre un peu de piquant et de lumière dans leur vie .

Une love story classique certes, mais revisitée intelligemment . Elle est passionnante, troublante, bouleversante à haut point et vibrante de sincérité .

Bravo Emmanuelle !

Conseil Musique : SOS d’un terrien en détresse