Madame de Caroll Beaudroit, mon avis !

Bonjour les étoiles ! Je vous invite à une caricature en toute légèreté du BDSM. Madame, écrit avec brio par Caroll Beaudroit ! Merci à Fauves éditions et à Aurélie Streiff  pour l’envoi de ce service presse.

41hsaIV-kML._SX311_BO1,204,203,200_

Titre : Madame

Auteur : Caroll Beaudroit

Éditeur : Fauves éditions

Genre : BDSM

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Elodie est couturière dans un pressing. Timide et mal dans sa peau, elle partage sa vie avec Mario qui lui préfère ses potes et les jeux vidéo. En dépit des humiliations quotidiennes, elle ne parvient pas à le quitter.
Alors, lorsqu’elle surprend une cliente, Barbara – belle quadra, sûre d’elle et ne laissant pas les hommes indifférents – tenant un homme en laisse à l’entrée d’un club fétichiste, Elodie est convaincue que devenir dominatrice lui redonnera confiance en elle et lui permettra de mettre un terme à cette relation sans intérêt.
Mais on ne s’improvise pas Maîtresse en un claquement de fouet, et son apprentissage va s’avérer… plutôt cocasse !

L’avisdeMya :

Élodie, une simple jeune femme, pas très à l’aise avec son entourage. Surtout avec les hommes. Sauf avec son meilleur ami, Florian, avec lequel, elle peut enfin se lâcher sans la peur d’être jugée. Mais cette femme est assez maligne pour donner le change et masquer ses états d’âmes. Elle excelle dans son métier mais côté coeur c’est le néant. Elle n’a pas l’art de bien choisir les hommes de sa vie.

Elle aime bien passer du bon temps avec ses amis, manger au resto et danser. Mais tous ces petits plaisirs qui faisaient son bonheur, lui sont interdits avec son petit d’ami actuel.

Mario est un accro au jeux vidéo en ligne. Avec lui aucune surprise. Ni du bon temps. Son égoïsme ne s’y prête à aucun épanouissement. A part ses consoles et ses copains, rien ne compte pour lui. Il la néglige et ne se rappelle à son bon souvenir que quand il a besoin d’une domestique sur commande. Et pour faire la bonniche, Élodie est embauchée à plein temps.

La situation empire de jour en jour. Et il a fallu une rencontre pour que cela fasse tilte dans sa tête et qu’elle réagisse enfin. Par un pur hasard, Élodie s’est retrouvée devant les portes d’un club de BDSM. Curieuse de nature, elle décide de se renseigner un peu plus sur cet univers qui lui était inconnu jusqu’à aujourd’hui. Dans un moment de désespoir de reprendre le contrôle sur sa vie, elle décide de s’initier à la domination. Pourquoi pas, si ces pratiques lui rendent sa confiance en elle perdue entre casseroles et lessives. Et je vous promets, Élodie, en maîtresse dominante, c’est un vrai parcours de combattant. Et quand elle se lâche, elle n’y va pas de main morte. Elle nous embarque, accompagnée de son ami Gay qui jouera le soumis, dans une aventure où vous aurez droit à tous les clichés aussi cocasses et alambiqués l’un que l’autre.

Elodie, devenue « Madame » SVP, aujourd’hui a un succès fou. D’un geste, ou d’un coup de fouet, et tous ses désirs sont exaucés à la seconde. Elle est chouchoutée, dorlotée. Traitée comme une reine. Mais malheureusement, le réveil ne sera que plus dure et la chute inévitable.

Madame est une sorte de parodie surprenante et inédite pour ma part. Hilarante certes, mais non dépourvue de classe. L’auteur ne m’a pas donnée l’impression qu’elle tourne les adeptes du BDSM en ridicule. Loin de là. S’il faut rire de tout, pourquoi pas de celui-ci. Et je vous avoue qu’elle le fait superbement.

Pour tout vous dire, j’ai passé un très bon moment avec Florian et Élodie. Cette dernière ne manque pas de dérision et d’un humour un peu spécial qui ne manquera pas de vous conquérir. Madame, c’est un bol d’air frais et une bonne humeur garantie.

La chanson « L’amour décadent » m’est toute de suite venue en tête dès que jai commencé ma lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s