ITW croisée de Natacha J. Collins & Iris Hellen !

A l’occasion de la sortie de « Idylle Américaine », un livre qui regroupe « Passion à Hollywood » de Natacha J. Collins et de « Dis-moi que tu m’aimes » de Iris Hellen, les deux auteures se sont prises au jeu d’une ITW croisée pour vous parler de leur sortie commune et bien d’autres choses qui leur tiennent à coeur !

  • Iris Hellen

31357764_108268396705536_1742406285673889792_n

Bonjour, pour me présenter, je m’appelle Iris. C’est mon vrai prénom. Le pseudo Hellen est un jeu de mot pour évoquer mes racines grecques. Donc quelque part, je signe de mon vrai nom ! J’écris ce qu’on appelle de la Sexy Romance. Des histoires où je me plais à décrire les passions qui se déchaînent, mais sans omettre aucun détail…
J’écris depuis peu en fait. Avant ma trilogie Mad About You (parue chez Harlequin en 2017), je n’avais jamais rien publié ! L’écriture, je suis tombée dedans totalement par hasard, après avoir lu les 50 Nuances de Grey. Par jeu, je me suis lancée dans un manuscrit et 1200 pages plus loin, les aventures de Mina sont arrivées dans vos liseuses et bibliothèques ! Bref, je tords le cou à pas mal de clichés du genre « elle écrit depuis toute petite », j’en suis bien consciente. Mais moi, toute petite, je me contentais de lire (beaucoup) et peut-être que oui, je n’étais pas mauvaise en rédaction. Personne pourtant autour de moi n’aurait pu prédire que je finirais par m’appeler un jour Iris Hellen !

  • Natacha J. Collins

1915865_1658307334433481_5358871701053376204_n

Bonjour et merci de m’avoir proposé cette interview croisée ! En ce qui concerne l’écriture, pour ma part, tout a commencé par les bandes dessinées et les comics américains, dans ma prime jeunesse. Ils m’ont donné envie de raconter mes propres histoires, comme ensuite l’ont fait des romans tels que L’Histoire sans Fin du regretté Michael Ende, la saga de Ténébreuse, de Marion Zimmer Bradley ou encore Les hauts de Hurlevent d’Émilie Brontë. J’adore donner vie à des personnages, les accompagner dans leurs aventures, les malmener, les faire évoluer… même si bien souvent, ce sont eux qui me mènent par le bout du nez !

  • Iris Hellen

51751401_2056585561115103_8958074471076331520_n

 

On me lit donc depuis trois ans… Après la trilogie Mad About You, qui retraçait le parcours d’une jeune étudiante contrainte de se prostituer, j’ai voulu un truc moins sulfureux et j’ai écrit Dis-moi que tu m’aimes (paru chez Harlequin initialement en numérique ). Il est sorti en version brochée le 1er avril dans un volume double consacré aux États-Unis et intitulé Idylle Américaine, aux côtés de Passion à Hollywood de Natacha J. Collins). Dis-moi que tu m’aimes, c’est une rencontre explosive entre une jeune Parisienne et un Américain du fin fond du Mississippi, tous deux bourrés de préjugés. Pour tout vous dire, j’ai vraiment connu la famille Winter, dont je me suis inspirée pour ce livre. Mais le beau Jason Hunt est sorti tout droit de mon imagination ! Et pour celles que les États-Unis font rêver, sachez qu’il existe un spin off à Dis-moi que tu m’aimes : Il s’agit de Addict Lover paru chez Collection – Eden, qui retrace le parcours de Cheyenne, une jeune chanteuse de country dont la vie est soudain bouleversée par une série d’épreuves tragiques.

  • Natacha J. Collins

91660420_620728975452310_8251574508620611584_n

L’inspiration me vient de tout un tas de choses. Elle peut surgir à tout moment ! Il suffit de regarder autour de soi, d’admirer un paysage, d’entendre une phrase marquante, de lire, de regarder un film ou une série, des documentaires… ou de simplement se souvenir d’un rêve. Les histoires qui me font rêver, peu importe l’époque, le thème ou le contexte, dès l’instant où le livre atteint ce but. Et j’écris de la romance parce que je suis une grande romantique, amoureuse de belles histoires où la bravoure se confronte à la couardise, où des héros se révèlent au fil des épreuves, où les sentiments se développent et entraînent les personnages sur un chemin auquel ils n’auraient jamais espéré être menés… Que la romance soit contemporaine, historique, fantastique, peu importe. Ce qui compte, c’est le plaisir d’emporter la lectrice et le lecteur dans une histoire palpitante qui les sortira de leur quotidien tout en les faisant vibrer. C’est bien ce que je souhaite, en tout cas ! Bien sûr, j’en ai besoin Et pour écrire, j’ai besoin de m’identifier à mes personnages féminins. Mais elles possèdent chacune leur propre personnalité ! Un rituel pour écrire ? En général, je me prépare une tasse de thé et je lance ma playlist sur ordinateur, car j’adore écrire tout en écoutant de la musique.

  • Iris Hellen

91704798_1606814579467846_5217109096712372224_n

 

Qui suis-je ? Vaste question… Je suis avant tout une observatrice de notre temps. C’est pourquoi mes histoires sont toujours basées sur l’actualité. Ainsi pour Dis-moi que tu m’aimes (et son spin-off Addict Lover), j’ai été frappée par la banalisation, aux États-Unis, d’une nouvelle forme de violence liée à des problèmes politiques et sociétaux. Mes héros sont donc partie prenante de certains faits divers tragiques qui ont réellement eu lieu, ces dernières années. D’une façon générale, j’aime donner à mes lecteurs des pistes de réflexion, ou bien leur ouvrir les portes de milieux qu’ils ne connaissent pas forcément. L’idylle en elle-même ne m’intéresse pas plus que ça. Ce qui me passionne, c’est de comprendre les ressorts psychologiques de mes personnages, leur itinéraire passé ainsi que leurs aspirations. Et puis donner corps à des personnages secondaires est aussi un exercice que j’adore. D’abord parce que c’est souvent grâce à eux, ainsi qu’à la précision des décors, qu’une histoire devient crédible. Par ailleurs, un personnage secondaire bien décrit pourra toujours donner naissance à un futur héros, n’est-ce pas ? C’est ainsi que Cheyenne Winter, entre-aperçue dans Dis-moi que tu m’aimes, est arrivée sous le feu des projecteurs dans Addict Lover.

  • Natacha J. Collins 

84677657_848733158881590_4949955916083494912_n

 En ce qui concerne Idylle Américaine, c’est un recueil qui réunit ma romance contemporaine Passion à Hollywood et Dis-moi que tu m’aimes, une romance écrite par ma consœur et amie Iris Hellen. Deux belles histoires qui vous mèneront aux États-Unis, en Californie et dans le Mississippi.

 

84356590_1251556868371568_3455565514804297728_o

Quant à L’usurpatrice des Hautes Terres, ma dernière romance historique sortie le 1er mars dans la collection Victoria se déroule en Ecosse, durant le règne du roi Robert Bruce, qui tente d’unifier le nord et le sud de son pays (les Highlands et les Lowlands, donc). Dans ce contexte, Emilia McTrayall cherche à se venger de ceux qu’elle considère comme responsables de la destruction de son village et de la mort de ses parents, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que l’un de ceux qu’elle a juré de tuer, Calvin Sinclair, est un Highlander aussi attentionné que séduisant et redoutable… Je n’en dirai pas plus, pour ne pas ruiner la surprise 😉

 

work-in-progress-wip
Iris Hellen : Quant à mes projets ? Eh bien mon prochain livre paraîtra cet été. Il s’agira d’une romance douce-amère, avec des personnages à la fois drôles et touchants mais aussi un peu pathétiques, un peu cassés par la vie. C’est une histoire qui me tient vraiment à cœur, tirée d’une nouvelle que j’avais offerte à mes lectrices il y a quelques mois et qu’elles ont plébiscitée. Mais en attendant de pouvoir vous parler davantage de Carl et Aimée, mes deux nouveaux héros, n’hésitez pas à découvrir Idylle Américaine qui est sorti le 1er avril en numérique ainsi qu’en papier !

Natacha J. Collins : Un projet ? oui, je peaufine actuellement une romance paranormale que je prévois de sortir en juin prochain. Et dans quelques mois, un autre de mes romans historiques, qui se déroule en France, dans le duché de Normandie au début de la Guerre de Cent ans, sortira chez Harlequin/Harper Collins.
merci_014Merci infiniment aux étoiles et à leurs abonnés pour le soutien, votre enthousiasme, votre gentillesse et votre engouement pour nos récits ! C’est grâce à vous que l’aventure continue, que nos histoires vivent. Et j’espère qu’elles continueront à vous faire rêver et à vous transporter encore longtemps ! Je suis toujours heureuse de discuter avec vous, en ‘vrai’ ou par le biais des réseaux sociaux, et de découvrir vos avis sur vos lectures. A ce sujet, j’aimerais également remercier toutes les bloggeuses passionnées qui prennent de leur temps pour nous concocter de belles chroniques 😊

 

86411326_2458054117792128_7888942937986301952_o

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s