L’avis de Charlotte sur Des hommes d’honneurs #3 : Ces liens qui nous unissent de SE JAKES

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Des hommes d’honneurs #3 : Ces liens qui nous unissent de SE JAKES publié chez Juno Publising France.

Titre : Ces liens qui nous unissent : Des hommes d’honneur #3

Auteur : SE JAKES

Genre : Homoromance érotique

Editions : Juno Publishing France

Ebook : 3,49 €

Résumé :

Lorsque le pilote d’hélicoptère Glen Rhodes transporte les Navy SEALs dans les endroits les plus dangereux de la planète, il possède des nerfs d’acier et garde toujours son calme. Mais depuis la mort de son fidèle Dom, il y a trois ans, l’idée de se soumettre le met dans un état de panique.

Déterminé à aller de l’avant et plus que jamais prêt à se libérer de l’adrénaline que lui apporte son travail, Glen revient à la maison – et dans le bar où il n’a pas eu le courage d’entrer durant trois longues années. Là, il rencontre un homme qui semble s’immiscer naturellement dans le vide laissé par son Dom.

Derek Mann, ayant expérimenté bien trop de pertes et de souffrance, ne recherche pas de relations permanentes. Les conquêtes faciles ne l’intéressent pas non plus. Un regard posé sur les yeux tristes de Glen et sa fière posture militaire lui fait comprendre qu’il a un défi à relever. Et que gagner la confiance de Glen libérera quelque chose de sauvage et de superbe.

Le plan est d’y aller doucement. Mais dès le premier contact, peau à peau, il leur est impossible de se retenir… sauf quand il s’agit de leurs émotions les plus profondes. Un événement lors du réveillon de Noël les pousse tous les deux dans leurs retranchements, ne leur laissant d’autre choix que de laisser le passé derrière eux… ou de le laisser les séparer.

Mon avis :

Glen a la tête sur les épaules, c’est indispensable pour exercer son métier : pilote d’hélicoptère. Mais son équilibre n’est plus le même depuis la mort, 3 ans plus tôt, de son Dom. Il n’a jusque-là pas pu se soumettre à qui que ce soit. Cependant, il veut aller de l’avant et retrouver un équilibre nécessaire à sa vie personnelle et professionnelle. Il retourne donc dans le bar où il avait l’habitude d’aller auparavant. C’est là qu’il rencontre Derek.

Derek lui aussi a perdu un être cher. Il ne cherche plus de relation suivie. Cependant, les conquêtes faciles ne l’intéressent pas non plus. Dès l’arrivée de Glen dans le bar, il sent une connexion en eux. Il ressent le besoin impérieux de l’aider, de gagner sa confiance.

Au premier contact, leurs sens sont en ébullition, la tension monte et il leur est difficile de se contrôler. 

Seront-ils prêts à se laisser envahir par les sentiments ?

Cette romance est une nouvelle, le format est donc court, ce à quoi je n’avais pas fait attention avant de l’avoir entre les mains. De ce fait, les événements se succèdent rapidement. On va droit au but. Les personnages créent rapidement un lien, que j’aurais aimé voir se construire de façon plus progressive. Leur lien est cependant indéniable et bien retranscrit, aucun doute sur leur attirance charnelle mutuelle.

Je n’ai pas réussi à m’imprégner des émotions comme il se doit, je ne saurais pas dire si c’est dû à la narration (3ème personne), au format court, ou à quelques tournures de phrases sur lesquelles j’ai un peu accroché, ce dernier point a été corrigé depuis la version service presse.

J’ai malgré tout passé un moment agréable. Cette nouvelle permet de se réchauffer sans difficulté au travers des différentes scènes explicites !

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Glen avait l’air bouleversé après environ quinze minutes, il avait du mal à établir un contact visuel avec les gens, ses mains étaient fourrées dans ses poches, et Derek pouvait voir qu’elles formaient des poings. Il ne pouvait pas penser à un meilleur moment pour se présenter à lui.

Il arriva derrière le jeune homme et posa une main sur sa nuque, sa paume picotant au contact de la peau chaude. Glen s’immobilisa immédiatement et Derek murmura :

— Viens, tu es sur le point de perdre la tête.

Glen ne fit pas de résistance, se retourna et marcha à côté de Derek, sans croiser son regard, marchant la tête baissée. Derek continua de frotter légèrement sa peau chaude jusqu’à ce qu’ils aillent dans un endroit plus privé, ignorant les murmures qui commencèrent immédiatement.

— Face au mur, lui dit Derek.

— Je ne fais pas cette merde de punition, grogna Glen, essayant de s’échapper, mais Derek le tint en place, inhalant l’odeur du boy – plage et cannelle et cette pure odeur d’homme excité.

— Ce n’est pas une punition. Tu es en surcharge sensorielle, à deux doigts d’une crise de panique. Ne bouge plus maintenant. Respire.

Glen hocha brièvement la tête, un éclair d’appréciation dans ses yeux bleu foncé, et fit exactement cela. Il baissa la tête, fourra à nouveau ses mains dans ses poches et les hommes restèrent silencieux pendant quelques minutes jusqu’à ce que la respiration de Glen devienne lente et régulière. Derek étudia son profil – son maintien était militaire, droit et sûr, même avec sa tête baissée avec le genre de posture parfaite d’un soumis. Derek avait envie de l’embrasser, mais cela ne se terminerait qu’en désastre pour le moment.

— Merci, dit finalement Glen, levant la tête et regardant Derek dans les yeux.

Un demi-défi, mais il y avait aussi autre chose… de l’incertitude. De la luxure aussi. C’était suffisant.

— Je suis Derek Mann. Viens t’asseoir. Prendre un verre.

Glen hocha la tête, s’assit à côté de Derek sur le canapé, mais demanda un soda quand le serveur vint prendre leur commande. Le serveur reconnu manifestement Glen, lui fit un signe de la tête, et Glen en fit un aussi en retour, puis but la moitié de son Coca dès la première gorgée.

— Je suppose que tu sais qui je suis.

— Je sais qui était ton Dom, dit Derek. Ce n’est pas du tout la même chose.

Glen fronça un peu les sourcils, comme s’il n’y avait jamais pensé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s