L’amour, la mer, le fer et le sang by Aurélie Depraz, mon avis !

Hello les étoiles ! Je vous invite à découvrir L’amour, la mer, le fer et le sang, une jolie romance historique by Aurélie Depraz que je remercie pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : L’amour, la mer, le fer et le sang 

Auteur : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Côtes danoises, hiver 865
Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais… depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d’une femme, d’un foyer, d’une famille.
Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !
Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles… quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide… l’entreprise s’annonce difficile !
L’histoire d’un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

L’avisdeMya : 

Etant une passionnée de la période Viking, ce roman m’a tout de suite fait de l’œil. Et j’avoue que Aurélie Depraz s’en est bien sortie. Cette histoire raconte une histoire d’amour entre un viking et une saxonne. Il n’y a pas d’amour possible quand il est question de haine entre deux peuples ennemis. Entre envahisseurs et envahis. Entre peuple dit barbare et un autre civilisé.

Cette romance historique se passe en l’année 865. Une sale période pour les saxons. Les viking ont jeté leur dévolu sur leurs terres fertiles et leurs herbes grasse. Mais pas que…

Sven, un valeureux guerrier s’est levé un jour pour découvrir qu’il veut plus. Plus que ce que sa terre aride ne donne. Lassé des guerres et des voyages sanglants. Il veut ce qu’il ne trouve plus sur son sol natal. Il rêve de sédentarisation. Il a envie de vivre des produits d’une terre qu’il a lui-même travaillée. Une épouse qui ne sera qu’à lui et qu’il n’aura pas à partager avec ses frères d’armes. Des enfants…et d’autres rêves plein la tête. Ce qu’il n’aura pas chez lui. D’où le raid sur les rives anglo-saxonnes. Leur terre promise en quelque sorte !

Mais quand on verse le sang et on décime tout un peuple, peut-on prétendre à la rédemption de l’amour ? Sven ne tardera pas à le comprendre à ses dépens quand il croisera les yeux de cette belle et farouche saxonne !

Aalissia a perdu ses parents et donc elle est seule à s’occuper de ses jeunes frères et de leur terre. Une tâche ardue pour ses frêles épaules mais elle y met du coeur faute de force. Jusqu’à ce funeste jour. Où la terre trembla, le sang coula. Son corps s’enflamma de désir et son coeur se réveilla aux émois de l’amour comme après un long sommeil !

Les vikings dressèrent leur quartier général sur cette terre tant convoitée et asservirent la population. Il n’y aura pas de place pour l’amour là où les cendres n’ont pas fini d’être  consumées. Même si le désir couve tel un feu rougeoyant et que la passion frappe les cœurs !

L’amour, la mer, le fer et le sang, porte bien son titre. Car s’il n’est pas question à proprement dit d’histoire mais surtout d’amour, l’auteur nous a fait vibrer au son du fer qui se croise, et nous fait a fait humer l’odeur métallique du sang qui coule.

La romance prime dans cette histoire mais Aurélie Depraz a réussi le challenge de nous relater un pan de la légende nommée viking. Un peu de leur histoire et de leurs mœurs. En laissant aussi libre cours à l’imagination de faire le reste. Pour ceux qui n’ont pas regardé la série Vikings comme moi, n’auront pas de mal à se faire leurs propres images, leurs propres films tellement c’était bien décrit. Et si bien écrit.

L’auteur m’a vendu du rêve, en dépouillant certains vikings de leurs barbaries légendaires. Les rendant plus accessibles et proches, plus attachants.

A aucun moment de ma lecture, je n’ai décroché. L’ensemble était en harmonie. J’ai découvert à mon grand plaisir un récit fluide et une plume agréable et qui sait raconter des histoires sans abuser de fioritures. Une histoire d’amour impossible dans un contexte réel. Avec des personnages brut au décoffrage mais que l’amour désarmera. On dit que la musique adoucit les mœurs, mais l’amour aussi à cette capacité !

Pour vous résumer, une romance historique addictive qui compte tous les ingrédients pour vous faire voyager entre mer et terre !

1 Hour of Dark & Powerful Viking Music

52100175_1999067940207751_8981527079866597376_n

 

 

2 commentaires sur « L’amour, la mer, le fer et le sang by Aurélie Depraz, mon avis ! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s