Indomptable Aquitaine d’Aurélie Depraz, mon avis !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Indomptable Aquitaine. Une jolie romance historique d’Aurélie Depraz que je remercie pour l’envoi du service presse !

Titre : Indomptable Aquitaine

Auteur : Aurélie Depraz

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat

Résumé : France, 1137
Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulême, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.
Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement… plus que discutable. Un marché qui pourrait fort bien lui coûter l’amour de la jeune femme…
Un jeu entre désir, honneur, passion, amour et rancœur au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne…

L’avisdeMya :

Guillaume, seigneur de Champagne et bien d’autres comtés est un visionnaire né. Un homme qui vit hors de son temps. Un seigneur qui ne manque pas d’ambitions ni craint de se salir les mains quand il s’agit d’aller au bout de ses rêves. Mais il lui manque une femme pour régner sur ses acquis qui s’agrandissent de plus en plus ainsi que sur son cœur. Là, aussi, Guillaume sort des normes en vogue. Car il ne cherche pas n’importe laquelle. Pas une pouliche fade et effacée en tout cas. Il lui fallait une femme spéciale comme l’étaient toutes ses ambitions. Aussi enivrante, aussi ensorcelante qu’indomptable que cette Aquitaine. Et toutes ces qualités réunies, il les a trouvées en Héloïse. La meilleure amie d’Aliénor d’Aquitaine. 
Héloïse vit depuis cinq ans auprès de la rebelle d’Aquitaine. La future reine de France était célèbre pour ses frivolités et ses incartades de femme de mœurs légères. Et ne s’en cachait pas. Mais ce comportement superficiel et décadent n’a pas eu raison de sa pureté et de sa naïveté, ni de ses rêves d’amour courtois chanté par les troubadours. Mais Guillaume se devrait de mettre son innocence à l’épreuve avant de convoler en justes noces. 
Héloïse est troublée et outrée par les manières grossières de messire Guillaume. Une partie d’elle est conquise par son charisme et son charme viril et une autre, résiste même si cela s’avère très difficile. En tant que promise à un comte, elle lui doit sa fidélité et sa virginité. Mais le désir du coeur n’a que faire de la raison. Retenue par les conseils prénuptiaux étranges de sa mère, son cœur et sa raison ont longtemps bataillé avant qu’elle ne succombe à ses assauts. Chose qu’elle regrettera quand elle saura dans quoi elle s’est fourrée à son insu. L’orgueilleuse Héloïse n’a pas dit son dernier mot devant la fourberie de ce prétendu messire. Et compte bien se venger quitte à s’attirer son ire.  

Et de trois pour Aurélie Depraz. Cette fois-ci, elle nous embarque pour une balade Moyenâgeuse en Aquitaine pour atterrir à Provin, au nord. Un voyage historique très instructif au goût très épicé et romancé. Avec des personnages attachants, forts et doux à la fois.  
L’auteur nous a offert pleines de descriptions imagées de ce qu’étaient les coutumes, us et mœurs de l’époque dans les contrées qu’elle nous a fait visiter. Des découvertes à travers un road-trip à l’ancienne et non dénué de quelques dangers et frayeurs. 

La balade était aussi culinaire à me mettre à l’eau à la bouche. Ces saveurs, ces parfums ainsi que l’odeur de la terre, tout est si bien décrit que je me suis retrouvée des années en arrière, plongée dans mes souvenirs. Un rappel vivace de nos visites des marchés dominicaux de mon enfance. 
Une jolie romance historique qui était aussi une leçon d’Histoire sur certains événements véridiques survenus à l’époque. Par exemple, les épousailles de l’incontournable Aliénor d’Aquitaine et du Roi Louis VII, dit « Le Jeune » ou « Le Gros ». Et bien d’autres que je vous laisse découvrir par vous-même. Cela se sent que l’auteur a fait des recherches approfondies qu’elle a su intégrer sans utiliser le ton docte des historiens. Puis, fusionner avec une bonne maîtrise pour donner cette romance explosive. 
Avec les histoires d’Aurélie, on apprend aussi le vocabulaire d’époque et le dictionnaire ne nous quitte jamais. Et c’est cela qui me plaît le plus. Car je joins l’utile à l’agréable. Je m’instruis tout en me délectant d’une histoire d’amour comme je les aime.  
Si vous aimez la romance historique ou pas, offrez-vous ce retour dans le passé de L’Aquitaine dit aussi La Guyenne. Je vous promets un très bon moment lecture. 
Quand la romance sert l’Histoire, lire Indomptable Aquitaine, devient inévitable.

 

57008990_591316164702801_6228871514679148544_n

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s