L’avis coup de cœur de Charlotte sur Playoffs, Touchdown #1 de Charlie Dark

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Playoffs, Touchdown #1 de Charlie Dark publié chez Juno Publising France.

Titre : Playoffs, Touchdown #1

Auteure : Charlie Dark

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  6,49 €

Broché : 23 €

Résumé :

Wyatt Hunter a tout pour plaire : il est le quarterback star des Broncos de Denver, il est riche, il est adulé et il est célibataire…

Cruellement seul, Wyatt s’impose le célibat, car il a peur que son secret éclate au grand jour et ne vienne ruiner sa carrière : Wyatt est gay. Il s’est juré de ne jamais tomber amoureux, de ne pas avoir de relation stable, du moins, pas tant qu’il serait en poste à la FNL, mais c’était sans compter sur l’arrivée du nouveau soigneur kinésithérapeute : Jessy. Dès que Wyatt voit Jessy c’est le coup de foudre et il a beaucoup de mal à refréner son désir vis-à-vis de cet homme qui s’assume et qui attise de plus en plus ses fantasmes.

Jessy, quant à lui, sort d’une dernière relation désastreuse et ne cherche rien de sérieux, juste désireux d’oublier l’année atroce qu’il vient de passer. Lorsqu’il fait la connaissance de Wyatt, le champion, il ne comprend pas pourquoi celui-ci se montre si prévenant à son égard jusqu’à ce qu’il l’embrasse à la dérobée, lors d’une soirée organisée par le club.

Les deux hommes se lancent alors dans une histoire d’amour caché, mais pour combien de temps encore ?

Mon avis :

Wyatt est quaterback comme il y en a toujours rêvé. Il est célibataire et ne vit que pour son sport, il s’entraîne toute la journée, arrive tôt au stade repart le dernier, rien ne compte plus pour lui que son sport dans lequel il s’implique à 200 % si ce n’est plus. Il est gay, cependant, il ne souhaite pas que se sache, de peur de perdre tout ce à quoi il tient, c’est-à-dire son sport. Alors, pour lui, impossible de tomber amoureux ni même d’entretenir une relation stable. Mais il n’avait pas prévu d’avoir un coup de foudre !

Jessy est un jeune kiné arrivant dans le milieu du sport qu’il ne connaît pas. Il assume sans problème son homosexualité. Son histoire familiale est un peu compliquée, il a du mal à trouver sa place. De plus, nous comprenons rapidement que Jessy a un ex qui l’a complètement déstabilisé. Il a eu du mal à se sortir de cette relation, dont le mystère reste complet. C’est au pire moment qu’il est contraint de le revoir. J’ai eu beaucoup de peine pour lui puis de la rage envers son ex quand enfin, nous savons ce qu’il a vécu.

L’histoire commence tranquillement, avec beaucoup d’humour et de quiproquos, car ils ne se doutent pas de l’homosexualité de l’autre, ce qui donne des situations très amusantes. Tout au long de ce roman, une tension est palpable. Elle est principalement due à l’homosexualité de Wyatt qu’il ne souhaite pas voir apparaître au grand jour. Ce qui complique la relation naissante qu’il entretient avec Jessy. Ce dernier, pourra-t-il attendre caché ?

J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires : la mère de Wyatt qui m’a beaucoup fait rire, la folie d’April, la classe de Tom en toute circonstance et la relation particulière qu’entretient Wyatt avec son frère Michael.

J’ai adoré la belle place donnée au sport que ce soit dans le cœur de Wyatt ou dans ce roman. Nous n’en perdons pas une miette. Sa passion est contagieuse. J’ai même eu envie de voir un match de football américain ! On trouve aussi dans cette histoire beaucoup de tendresse, d’amour, mais aussi de scène terriblement érotique. J’ai adoré le suspense, que l’on ressent rapidement et qui m’a gardée en tension tout au long de l’histoire.

J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire captivante avec deux personnages très attachants l’un comme l’autre avec ce petit plus qui fait qu’on ne peut que les aimer. Les émotions sont très présentes, j’ai autant souri que verser de larmes en lisant leur histoire. La plume de l’auteur est fluide et addictive. Je remercie Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je vais jusqu’au cabinet de mon soigneur préféré, les Broncos disposent de cinq kinés différents. Je frappe pour la forme et j’entre sans plus de préambule, je connais Luke, il ne s’en formalisera pas…

Je reste cloué sur place. Mon cœur cesse parfaitement de battre avant d’entamer une série tout à fait arythmique.

— Vous n’êtes pas Luke, dis-je d’une voix troublée.

Devant moi se tient sans doute l’homme le plus sexy, désirable et magnifique que j’ai jamais vu !

Il possède des cheveux noirs coiffés vers l’arrière, une peau dorée comme du miel, des yeux en amande d’une couleur incroyablement bleue, un corps svelte, musclé finement, des biceps qui attirent mon regard et une bouche… une bouche à se damner !

Je suis pétrifié.

Respire, bordel ! Respire !

L’inconnu qui me fait face me sourit et celui-ci m’achève. Je reste silencieux, jusqu’à ce qu’il me dise d’une voix qui fait contracter mes bourses :

— Non, en effet, je ne suis pas Luke. Je suis Jessy, le nouveau masseur-kinésithérapeute du club.

Jessy…

Sur ce, il s’avance vers moi et me tend sa main. Je cligne plusieurs fois des yeux avant de comprendre qu’il veut me saluer.

La proximité m’arrache à ma contemplation et je prends sa paume contre la mienne.

Sa main est chaude, douce, ferme…

— Enchanté, moi, c’est Wyatt, rétorqué-je après avoir relâché à contrecœur sa main.

Jessy rit doucement et le son qu’il produit me retourne de l’intérieur.

— Je sais qui tu es, explique-t-il en souriant si fort que ses pommettes remontent et ferment à moitié ses yeux, le rendant, comme si cela était humainement possible, encore plus séduisant !

Évidemment qu’il sait qui je suis ! Je suis une des stars du club et là, Jessy doit penser que je suis un demeuré, incapable d’aligner plus de deux mots ! Le parfait stéréotype du sportif débile !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s