L’avis coup de cœur sur Au delà de nos cicatrices de Marilou Sunny

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Au-delà de nos cicatrices de Marilou Sunny, en auto-édition. Une romance suspense pleine d’action et d’émotions !

Titre : Au-delà de nos cicatrices

Auteur : Marilou Sunny

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  4,99 €

Broché : 17 €

Résumé :

À dix-huit ans, Joa est lycéen, mais bien déterminé à se construire un avenir. Il est convaincu que sans argent rien n’est possible. Par conséquent, il participe à l’activité illégale de son quartier pour venir en aide à sa mère qui l’élève seule. Entre un mari qui la maltraite et un quotidien dangereux, Naomi fait tout pour empêcher son fils Lenny de suivre les traces de son père. Elle espère que la rue ne lui prendra pas son seul enfant. Lorsque Joa est invité chez son pote de classe Lenny, il ne s’attendait pas à obtenir un job qui paye encore plus ni à tomber sous le charme de sa mère. Mais les barrières sont nombreuses pour arriver à la séduire et le danger rôde. Entre les combats qu’ils ont à mener et une attirance à dompter, de nombreux interdits les séparent. Au cœur de la violence et des manipulations, se laisseront-ils une chance d’avancer au-delà de leurs cicatrices ?

Mon avis :

Joa est un jeune homme de 18 ans. Il est intelligent et déterminer à changer sa vie. Son avenir ne doit pas ressembler à sa vie actuelle. Il a des objectifs et compte bien tout mettre en œuvre pour les atteindre, mais pour cela l’argent est indispensable. Les activités illégales, mais lucratives, ne manquent pas dans le quartier.

Naomi vit dans un foyer loin de l’idéale qu’elle s’en faisait plus jeune. Son mari est violent et son quotidien est dangereux. Elle fait tout ce qu’elle peut pour protéger son fils Lenny et tente de l’empêcher de suivre les tracent de ce père qui n’est pas vraiment un homme modèle.

Quand Joa est invité chez son ami Lenny, c’est le début d’une aventure qui va changer la vie de tous les protagonistes. Il ne contrôle pas le désir qui naît en lui, un désir interdit pour la mère de son ami. Tout devrait le raisonner et l’éloigner de cette femme, mais l’attirance est puissante. Avant de laisser parler son cœur, il va devoir affronter de nombreux obstacles.

Ce roman est construit en deux temps. La première partie intense en suspense, j’ai adoré l’entrée en matière avec un mélange très bien dosé d’humour dans un contexte chaotique. Joa m’a surprise par sa maturité hors norme. C’est un jeune homme qui tente de rester fidèle à ses valeurs malgré les dangers et les interdits. La situation est complexe, car Noami lui fait perdre la tête. J’ai eu peur pour lui, pour elle aussi. Me demandant sans cesse comment ils pourraient s’en sortir.

La deuxième intense en émotions ! Comment rester de marbre face à ses personnages profonds ? Ils sont terriblement attachants. On découvre Naomi différemment, cette femme doit arriver à se reconstruire et ce n’est pas simple quand toute sa vie n’a été que violence et manipulation.

J’ai été plongée dans des émotions contradictoires, j’ai eu peur, j’ai aimé, j’ai ri. Un bon mélange qui, accompagné de la plume fluide de l’auteure, place Au-delà de nos cicatrices parmi mes coups de cœur ! Merci Marilou Sunny pour ce service presse !

Extrait :

D’ailleurs, le morceau qui suit de Neyo « Let me love you, until you learn to love yourself » me rend rêveuse. Ce tube qui date de quelques années, m’a toujours plu mais aujourd’hui j’ai l’impression de le découvrir d’une autre manière. Alors je m’installe dans mon canapé, le dos collé contre les coussins et écoute les paroles attentivement. J’ai quelques bases en anglais qui me permettent de saisir l’essentiel.

Il est question de lâcher prise, se laisser aimer quand on ne s’aime pas soi-même…

J’ignore si un jour, je me sentirai belle dans le regard d’un homme. Aurai-je la chance de ne plus être une moins que rien ou un bout de viande ou encore un défouloir ? Un couplet résonne particulièrement en moi et sans que je ne puisse me contrôler des larmes coulent sur mes joues.

Je peux lire la souffrance dans tes yeux

Ça fait pas mal de temps qu’elle y est

Je veux seulement être celui

Qui te rappelle ce que ça fait de sourire

Je voudrais te montrer ce dont l’amour est capable

Ironie du sort cette chanson est très entraînante, elle est censée me donner la pêche ! Elle pourrait m’apporter de l’espoir, mais à quoi puis-je rêver dans ma situation ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s