Body Painter de Khéméia B en auto-édition !

Hello les étoiles, pour notre rubrique Jeudi auto-édition, je vous partage mon avis sur Body Painter de Khéméia B. Un très bon moment de lecture, riche en émotions que je vous recommande de découvrir !

Titre : Body Painter

Auteure : Khéméia B 

Editeur : Auto-édition 

Genre : New romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Un lien mystérieux. Une attraction indéfinissable.
Depuis deux ans, la vie de Norah est rythmée par son traumatisme. La multitude de remparts infranchissables qu’elle a dressés pour se préserver l’empêchent de respirer et d’entrevoir une existence sociale normale.
Depuis de trop nombreuses années, Vélian s’est renfermé sur lui-même, refusant tout contact, ne semblant pouvoir s’exprimer qu’à travers son art.
Pourtant, lorsque le regard ténébreux de cet ange noir et sexy se pose sur elle, c’est le chaos.
Une attraction inévitable se crée.
Un lien mystérieux va les plonger dans un univers déstabilisant, mais envoûtant. Un univers qui pourrait bien les mener à leur perte… ou à leur résurrection.

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

La rencontre de Norah et de Vélian ne pouvait qu’être évidente. Contrairement à ce qu’il paraît, ils partagent bien plus que leur passion pour l’art et pour les couleurs. Tous deux, ils avancent dans le présent au même rythme que leurs vécus. Tous deux, ils avancent dans les ténèbres, guidés par leurs peurs, leurs phobies, leurs angoisses et leurs traumatismes. Deux âmes errantes, meurtries dans leurs cœurs et dans leurs corps. Ils portent leurs cicatrices indélébiles comme bandoulières, cachant au monde ce qu’ils sont vraiment. S’ils sont marqués à vie par les monstruosité humaines, ces stigmates ne les définissent nullement. Tous deux ont beaucoup à offrir car, leurs tortionnaires ne sont pas arrivés à leur enlever ni leur humanité ni leurs personnalités propres, ils n’ont pas été façonnés par le mal absolu. Leurs cœurs ont gardé une innocence toute juvénile et leurs bontés d’âme. Si l’anxiété, l’incompréhension et la colère guident leurs pas au quotidien, leur rencontre va aligner les étoiles dans leur ciel ombragé d’idées noires, de culpabilités, de doutes et d’incertitudes. Elles illumineront leurs chemins parsemés d’obstacles, brilleront dans leurs cœurs pour leur permettre de rêver de nouveau à l’avenir. Leurs âmes en fusion leur donneront la force pour vomir leur passé respectif, sortir la colère du profond d’eux-mêmes pour faire table rase de leurs vécus, se réconcilier avec le passé… Et donc, avec eux-mêmes. 

Body Painter, une histoire de rédemption et d’espoir avant tout. La romance se construit peu à peu en arrière-plan en même temps que l’évolution des personnages dont le présent se bat contre le passé afin de mieux bâtir l’avenir. Si chacun de son côté y arrive à peine, ne croyant vraiment pas à une renaissance possible après ce qu’ils ont subi, ensemble, ils avancent d’un pas de géant. Terrassant un à un les démons qui les ont mis à terre mais, à peine briser. A contrario de ce qu’ils pensaient, Norah et Vélian n’ont pas été brisés… Juste amochés mais, rien d’irrémédiable… L’amour et l’espoir ont fait des merveilles sur leurs plaies aussi morales que physiques car, aujourd’hui, ils rient, ils dansent, ils désirent, ils aiment… ils vivent tout simplement. Par leur détermination et leur amour, ils ont changé cette carte perdante qui leur a été distribuée. Ils ont forcé leur destin et changé un karma peu appétissant et tracé d’avance. 

Body Painter, un condensé d’émotions fortes, celles qui vous nouent la gorge, vous mettent du baume au cœur mais, aussi, celles qui vous prennent aux tripes et vous donnent envie de les vomir. Et il y a de quoi dans les révélations insoutenables de Vélian. Une histoire qui oscille entre romantisme et drame mais, c’est aussi des amitiés soudées et celles trahies. La famille, celle du sang ou celle qu’on s’invente, son soutien ou son incapacité à faire face à la culpabilité. Celle qui est tordue aussi jusqu’au point de rupture… Une histoire dans laquelle la joie fait face à la peine, l’apaisement à la souffrance, la haine à l’amour… La vie à la résignation. Et bien sûr, seulement les « bonnes vibes » en ressortent victorieuses.

En somme, un très bon moment de lecture riche en émotions que je vous recommande de découvrir ! 

Merci à Khéméia B pour sa confiance et pour l’envoi du service presse numérique !   

body

Un commentaire sur « Body Painter de Khéméia B en auto-édition ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s