#Toujours : Hashtag #7 de Cambria Hebert – Maïa By Juno !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur #Toujours, le 7 volet et final de la saga Hashtag #7 de Cambria Hebert. Un final dans lequel l’auteure ne peut s’empêcher d’éprouver une dernière fois l’amour et la solidité de la famille !

Titre : #Toujours : Hashtag #7

Auteure : Cambria Hebert

Editeur : Juno Publishing France 

Collection : Maïa By Juno 

Genre : New Adult 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Le bonheur pour toujours. C’est ce qui arrive quand on se marie. Pas vrai ?

Il s’avère que la bague brillante, les gâteaux et un mariage fantastique ne vous donnent pas automatiquement ce bonheur, même si c’est ce que vous désirez le plus. Je commence même à douter que l’amour sans fin et inconditionnel que je partage avec l’homme que j’ai épousé soit suffisant. Je ne peux pas être heureuse, vous savez pourquoi ? Parce que je ne peux pas donner à Roméo ce qu’il veut vraiment. J’ai essayé. Tellement fort. Je ne serai heureuse que s’il l’est, et il manque quelque chose. Quelqu’un.

Les paparazzi sont sur moi. Les caméras clignotent et les regards indiscrets sont partout. Mon secret devient de plus en plus difficile à cacher, et je sais qu’à la seconde où le scoop sera dévoilé, la prise que j’ai sur ce lien fragile qu’est le bonheur me pètera au visage. Dans notre visage. Je ne peux pas laisser cela arriver. Quoiqu’il en coûte. Parce qu’avec ou sans fin heureuse, Roméo passe avant tout le monde.

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

À peine le mot fin lu, je me sentais déjà nostalgique de la bande de #Hashtag qui tout le long des tomes, nous a partagé son histoire, ses peines, ses joies, ses failles, ses forces, ses amours, sa haine…Et bien d’autres ingrédients qui m’ont accrochée sans faillir une seule fois. Chacun des personnages de cette série a réussi à me faire la faire plus aimer, d’attendre avec impatience le prochain volet… Et mes préférés restent Rimmel et Romeo, l’axe autour du quel s’est réuni des amitiés hors du commun. La famille. Celle qu’ils se sont créée, qui se soutient sans jugement et dont le lien ne faiblit jamais même, dans les pires moments.

Dans ce final que Cambria Hebert nous a offert, on y sent aussi son manque d’eux, autant que nous, sinon plus. On y ressent son envie de les faire revivre encore un moment car, ils sont devenus la famille, pour elle autant que pour nous. Mais à un moment donné, il faut bien les laisser partir, peine au cœur mais aussi, rassurées sur leur sort, sur leur présent, sur leur avenir. Dans cet épisode qui clôture la saga #Hashtag, Rim et Romeo, vivent les plus beaux moments de leur vie mais, aussi les plus tristes. L’euphorie du mariage même un an après, puis, la belle et l’inattendue surprise, s’ensuit l’horreur de la perte, la culpabilité, l’impuissance, ce sentiment de ne pas être à la hauteur ou ne pas être assez… Sans omettre le harcèlement physique et moral que subissent nos deux âmes sœurs dont l’amour est toujours aussi incommensurable qu’au début si ce n’est plus.

Et pour cause, leur histoire passionne toujours buzzers et People, s’attirant l’envie et la jalousie au point de vouloir détruire leur bonheur. S’enfichant d’étaler leur peine dans leurs torchons et d’attiser les convoitises des femmes qui n’ont pas perdu l’espoir de s’approprier le cœur de Romeo. Cependant, si la terre a tremblé sous leurs pieds, leur couple qui déchaine les passions reste soudé dans les épreuves qu’ils traversent mais, les non-dits pourraient mettre à mal ce fil qui les liait jusqu’à présent !

Rimmel vit un mal-être qu’elle essaie de dissimiler à la famille qu’ils se sont construite, à son mari, mais, aucun n’est dupe. S’ils ne savent pas comment lui venir en aide, leurs bras et leurs mots réconfortants sont bienvenus. Leur présence panse un peu la plaie béante mais, ne la colmate pas. Malgré tout l’amour qui l’entoure, le manque est atroce… mais elle n’est pas la seule à souffrir de ce malheur qui les frappe. Romeo donne le change mais, lui aussi, a le cœur qui chancèle à cause de sa perte et à cause de son incapacité à mieux soutenir son amour. Il est à présent dans une phase précaire dans laquelle rien n’est plus important pour lui que le bonheur de sa femme. Le football qui était le centre de son monde est relégué en bas de la liste. Le souci d’aider son épouse à sortir de la dépression est devenu sa priorité mais, ses mots ne suffisent plus. Son amour pour elle ne suffit plus. Impuissant, la colère chevillée au corps, il la regarde, sourires factices et noirceur dans les yeux, sombrer… Alors qu’un nouveau scandale est sur le point d’éclater, éclaboussant l’intégrité de son épouse, Romeo, puise dans le mâle alpha qui l’habite, les gros moyens pour la protéger. Leur harceleur number one est de retour et donc, il a besoin d’exutoire à cette colère qui le ronge et quoi de mieux que l’utiliser à bon escient… Pour elle, pour la famille.

Et si le grand danger vient aussi de leurs non-dits ? Du mal qu’ils ont enfui au profond d’eux-mêmes pour se protéger mutuellement ? Et si déterrer ce fantôme qui les hante serait le remède à leurs maux ?

Mon grand attachement à Rim et à Romeo me rend aveugle à toute critique négative. Cette famille, je l’aime plus que tout et quoi qu’on me dise, c’est toujours un coup de cœur de les retrouver et un crève-cœur de les quitter. Ce final n’était pas prévu mais, l’amour des fans pour la saga était bien plus fort que le désir de l’auteure de clôturer la saga avec #Heart. Alors merci à ces « persécutrices » de l’ombre grâce auxquelles, j’ai eu le bonheur de retrouver ce couple aussi détonnant qu’improbable et la famille qui n’est pas en reste dans cette fin bis. Leur présence a donné un nouveau ton à la rythmique de l’histoire, un peu plus de légèreté qui flirte avec le côté sombre. En effet, Cambria Hebert y aborde un thème difficile qui n’a pas manquer de me faire verser quelques larmes. Les émotions à vif, la colère, la culpabilité y ont la part du lion. Heureusement qu’on peut toujours compter sur l’humour un peu douteux de Braeden pour alléger l’atmosphère pesante et aussi sur les mignonneries de la petite et adorable Nova qui a hérité du charme irrésistible de son père.

Dans ce tome, nous avons la preuve que la force de la famille unie dans le meilleur que dans le pire est aussi salvatrice que celle de l’amour. Un très bon moment lecture qui n’a pour objectif que celui de nous faire plaisir mais, Cambria Hebert ne pouvait laisser ses chouchous tirer leurs révérences sans éprouver leur amour une dernière fois. Elle ne pouvait nous laisser sur une impression d’inachevé. Et elle a réussi son coup avec brio. Est-ce-que je suis objective ? Carrément oui, quoique… Peu importe, l’auteure ne pouvait me faire plus plaisir que de m’offrir ce spin off de personnages, un couple, une famille que je ne suis pas prête d’oublier.

Merci à Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique !

toujours

2 commentaires sur « #Toujours : Hashtag #7 de Cambria Hebert – Maïa By Juno ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s